Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique"

Transcription

1 I- But de la manipulation : Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique Le but est de procéder à la modélisation et à l identification paramétrique d un procédé considéré comme une «boite noire» et ensuite de régler les paramètres d'un régulateur PID selon un cahier de charges donné. On dispose de la réponse indicielle du procédé en boucle ouverte obtenue expérimentalement par l application d un échelon à son entrée. Pour valider les résultats de l'identification et évaluer les performances du réglage de la boucle de régulation, on procédera par simulation numérique en utilisant le logiciel Matlab. Il- Rappels sur quelques méthodes de l identification paramétrique La réponse indicielle du plus part des procédés industriels stables est de nature apériodique (pas d oscillation) et présente généralement un point d inflexion comme le montre la figure ci-desous : La figure suivante représente la réponse indicielle d un procédé sur laquelle on a représenté la tangente au point d inflexion permettant de définir un certain nombre de paramètres. angente au point d inflexion Figure Pour un tel système, on propose à priori un modèle de comportement qui peut représenter sa dynamique c'est-à-dire son comportement. Dans le cadre de ce P, on retient les modèles suivants :

2 II- Modèle d'oldenbourg Oldenbourg propose de modéliser le système à identifier par un modèle à deux constantes de temps : K K:gainstatique G( p) = ( + p)( + ) : constantes de temps p, Les paramètres m et a définis sur la figure sont liés aux constantes de temps et par les relations suivantes, où X désigne le rapport / : m = + m = ( + X) X a On détermine graphiquement les constantes et en utilisant le diagramme d'oldenbourg (voir annexe). Pour ce faire : Sur la courbe de la réponse expérimentale, on trace le mieux possible la tangente au point d inflexion (Ce qui semble être le point d inflexion!!) On relève les paramètres m et a et on trace la droite m / a sur le diagramme S il y a intersection de cette droite avec le diagramme, on retient arbitrairement l'un des deux points d'intersection. (symétrie du diagramme). Les projections du point retenu permet de relever les rapports / a et / a à partir desquels on détermine les constantes de temps et S'il n'y a pas d intersection de la droite m / a avec le diagramme, on dit qu un modèle à deux constantes de temps ne peut pas modéliser le procédé à identifier Le gain statique se détermine en considérant le régime statique : K=ΔY/ΔU, où ΔY et ΔU représentent respectivement la variation de la sortie et de l entrée en régime statique. II- Modèle de Strejc : Strejc assimile la réponse indicielle de tout système stable apériodique présentant un point d inflexion à celle d un modèle à n constantes de temps. Ce modèle porte le nom du modèle de Streijc : K G( p) = ( + p) n X X K : gain statique : constante de temps n : ordre du modele Pour déterminer les paramètres de ce modèle, on procède comme suit : Sur la courbe de réponse expérimentale, on trace le mieux possible la tangente au point d inflexion On relève différents paramètres ( u a..) comme le montre la figure A l aide du tableau (voir annexe), on détermine les paramètres n et du modèle Le gain statique est déterminé en régime statique. II-3 Modèle de Broîda Broïda assimile la réponse indicielle à celle d un système du premier ordre affecté d un retard pur fictif : K : gain statique θ p Ke G( p) = : constante de temps + p θ : retard Pour déterminer les paramètres de ce modèle, on suit les étapes suivantes :

3 Déterminer graphiquement l instant t correspondant à 8% de la valeur finale Déterminer graphiquement l instant t correspondant à 4% de la valeur finale Calculer θ et par les expressions suivantes : Le gain statique se calcule en régime statique θ =.8 t.8t = 5.5(t - t ) IlI- Applications à l identification a. Présentation du procédé Figure Dans cette étude, on se propose d obtenir un modèle de représentation d un échangeur de chaleur après avoir enregistré l évolution de sa température de sortie. L action se fera sur le débit vapeur. Le circuit secondaire est fixé à son débit nominal et toute variation sera considérée comme une perturbation. Vanne M c IC ransmetteur de température empérature à la sortie de l échangeur Mesure de la température (4mA - ma / % - %) empérature de consigne (4mA- ma / % - %) Régulateur Industriel PID Y R Signal de commande : (4mA-mA / % - %) Il s agit d identifier le système constitué par la Vanne + Echangeur + ransmetteur (entrée Y R sortie M). La réponse indicielle à un échelon de % est donnée en annexe. 3

4 b. Identification paramétrique racer la tangente au point d inflexion Relever les paramètres m, u, a Vérifier qu il n est pas possible d obtenir le modèle d Oldenbourg Déterminer les modèles de Strejc et de Broida. c. Validation Afin de valider et de conclure sur la qualité de l identification, il convient de confronter les réponses de ces modèles à la réponse réelle du procédé. Celle-ci est disponible en utilisant le fichier procede.mdl (Fichier de Simulink). Pour ce faire : Lancer simulink et charger le fichier procde.mdl se trouvant dans le dossier C:\MALAB7\work\IGA Réaliser les modèles de Strejc et de Broïda Exciter l ensemble par un échelon de % Observer les réponses sur le même oscilloscope Conclure sur le modèle qui apparaît le plus approprié pour représenter l échangeur. IV- Réglage de la boucle de régulation On souhaite à présent faire la synthèse d un régulateur PI ou PID de manière à satisfaire le cahier des charges suivant : Erreur statique nulle vis-à-vis des consignes constantes ou des variations constantes du débit du circuit secondaire, Dépassement maximal de % emps de réponse à 5% le plus faible possible. A cet effet, on procédera au calcul du régulateur par quelques méthodes empiriques et algébriques vues dans le cours relatif à la synthèse des régulateurs PID : Ziegler&Nichols, réglabilité, les essais progressifs et enfin la méthode algébrique dite la méthode du modèle (voir cours 3GE). Compléter le tableau : Méthode Ziegler&Nichols emps de réponse à 5% Dépassement indiciel Erreur permanente Réglabilité Essais progressifs Méthode du modèle Quel est le réglage qui apparaît le plus approprié compte tenu du cahier des charges? 4

5 5 Annexe ableau pour l identification paramétrique du modèle de Strejc n a u u a i ϕ ti m m a ,78 3,695 4,463 5,9 5,699 6,6 6,7 7,64 7,59,8,85,45,,8 3,549 4,37 5,8 5,869,4,8,39,4,493,57,64,79,773.64,33,353,37,384,394,4,47, ,,5,888 3,9 3,5 3,775 4,8 4,45 4,458,736,677,647,69,66,66,599,593,587

6 M YR emps en mn 6

Chapitre 4 : Identification

Chapitre 4 : Identification Chapitre 4 : Identification 1- Généralités - Identification en boucle ouverte.1 Méthodologie. Méthode directe : confrontation de la réponse théorique et expérimentale.3 Méthode de Strejc.4 Méthode de Broida.5

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008. AUTOMATIQUE et SYSTEMES

IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008. AUTOMATIQUE et SYSTEMES IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Blagnac Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008 AUTOMATIQUE et SYSTEMES Les cours, TD et TP seront entièrement programmés en 2 ème année.

Plus en détail

REGULATION DE TEMPERATURE

REGULATION DE TEMPERATURE REGULATION DE TEMPERATURE I PRESENTATION DU TP I.1 Objectif : L objectif de ce TP est de réguler un système industriel à forte inertie. Après l identification du système en question, l étudiant devra déterminer

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

TP d asservissement numérique sur maquette Feedback

TP d asservissement numérique sur maquette Feedback SOUBIGOU Antoine GE3S Semestre 5 2002 PAILLARD Jean-Noël TP d asservissement numérique sur maquette Feedback ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES ARTS ET INDUSTRIES DE STRASBOURG 24, Boulevard de la Victoire

Plus en détail

Premier ordre Expression de la fonction de transfert : H(p) = K

Premier ordre Expression de la fonction de transfert : H(p) = K Premier ordre Expression de la fonction de transfert : H(p) = K + τ.p. K.e τ K.e /τ τ 86% 95% 63% 5% τ τ 3τ 4τ 5τ Temps Caractéristiques remarquables de la réponse à un échelon e(t) = e.u(t). La valeur

Plus en détail

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée REGULATION 1/9 I. Présentation 1. Structure d'un système asservi L'objectif d'un système automatisé étant de remplacer l'homme dans une tâche, nous allons pour établir la structure d'un système automatisé

Plus en détail

- Modélisation et commande floue - Travaux pratiques. Année universitaire 2008-2009. Analyse et réglages d un régulateur FLOU

- Modélisation et commande floue - Travaux pratiques. Année universitaire 2008-2009. Analyse et réglages d un régulateur FLOU Master EAI 2 ème année - Modélisation et commande floue - Travaux pratiques Analyse et réglages d un régulateur FLOU Objectif du TP : - Modéliser et identifier un processus - Développer un régulateur flou

Plus en détail

Etude et mise au point d une boucle de régulation en cascade Cascade control

Etude et mise au point d une boucle de régulation en cascade Cascade control PFE : 2011-2012 : Filière génie des procédés Etude et mise au point d une boucle de régulation en cascade Cascade control Application à la régulation en cascade de niveau d eau dans une cuve parfaitement

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

Travaux pratiques d automatique. Ecole Nationale Supérieure de Physique de Strasbourg 1ère Année, 2007-2008

Travaux pratiques d automatique. Ecole Nationale Supérieure de Physique de Strasbourg 1ère Année, 2007-2008 Travaux pratiques d automatique Ecole Nationale Supérieure de Physique de Strasbourg 1ère Année, 2007-2008 Automatique, 1ère Année, 2007-2008 Travaux pratiques d automatique 1ère Année 1 Préparation Il

Plus en détail

Analyse et Commande des systèmes linéaires

Analyse et Commande des systèmes linéaires Analyse et Commande des systèmes linéaires Frédéric Gouaisbaut LAAS-CNRS Tel : 05 61 33 63 07 email : fgouaisb@laas.fr webpage: www.laas.fr/ fgouaisb September 24, 2009 Présentation du Cours Volume Horaire:

Plus en détail

Notions d asservissements et de Régulations

Notions d asservissements et de Régulations I. Introduction I. Notions d asservissements et de Régulations Le professeur de Génie Electrique doit faire passer des notions de régulation à travers ses enseignements. Les notions principales qu'il a

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB MODÉLISATION D UNE SUSPENSION ET ÉTUDE DE SON COMPORTEMENT DYNAMIQUE La suspension d une automobile est habituellement assurée par quatre systèmes

Plus en détail

Ensemble pour l étude d une régulation de température

Ensemble pour l étude d une régulation de température ENSP Montrouge N. 205 Ensemble pour l étude d une régulation de température L ensemble est constitué des éléments suivants : - élément A : un boîtier contenant un bloc de cuivre, muni d une thermistance,

Plus en détail

GÉNIE ÉLECTRIQUE. Étude d un bain de dégraissage

GÉNIE ÉLECTRIQUE. Étude d un bain de dégraissage GÉNIE ÉLECTRIQUE Étude d un bain de dégraissage Cette étude porte sur un sous-système technique intervenant dans le procédé Kanigen de nickelage chimique, apportant des propriétés anti-corrosives et améliorant

Plus en détail

Une centrale nucléaire a pour fonction de produire de l'énergie électrique à partir d'énergie nucléaire (figure 2).

Une centrale nucléaire a pour fonction de produire de l'énergie électrique à partir d'énergie nucléaire (figure 2). CX9612 Banque commune École Polytechnique ENS de Cachan PSI Session 2009 Épreuve de Modélisation Durée : 5 heures Aucun document n est autorisé L usage de calculatrice électronique de poche à alimentation

Plus en détail

Développement d un système de commande et de régulation de la température de l air d une soufflerie de séchage convectif

Développement d un système de commande et de régulation de la température de l air d une soufflerie de séchage convectif Revue des Energies Renouvelables SMSTS 08 Alger (2008) 67 77 Développement d un système de commande et de régulation de la température de l air d une soufflerie de séchage convectif Y. Bouteraa 1*, M.

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Fiche Module Sciences et Technologies Informatique industrielle Licence

Fiche Module Sciences et Technologies Informatique industrielle Licence Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et des Technologies de l Information et de la Communication Université de Carthage Institut Supérieur des Technologies de l Information

Plus en détail

GEL-4100/7063 Commande industrielle Laboratoire 03

GEL-4100/7063 Commande industrielle Laboratoire 03 COMMANDE INDUSTRIELLE LABORATOIRE 03 Réalisation d une boucle PI en programmation par blocs pour un procédé intégrateur avec l automate CompactLogix L32E d Allen-Bradley 1. OBJECTIFS Les objectifs principaux

Plus en détail

Rapport de projet de fin d étude

Rapport de projet de fin d étude Rapport de projet de fin d étude Réalisé Par : Encadré Par : -Soumya sekhsokh Mohammed RABI -Kawtar oukili Année Universitaire 2010/2011 ETUDE D UNE BOUCLE DE REGULATION DE NIVEAU : - IMPLEMENTATION DU

Plus en détail

Examen de régulation industrielle (2010-2011) : Durée : 2 h

Examen de régulation industrielle (2010-2011) : Durée : 2 h Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Département Génie des Procédés 2 ème année. Filières : Génie Thermique et Energétique (GTE) ; Génie Biologique et Agro-alimentaire

Plus en détail

Régulation par PID Mickaël CAMUS Etienne DEGUINE Daniel ROSS

Régulation par PID Mickaël CAMUS Etienne DEGUINE Daniel ROSS Régulation par PID Mickaël CAMUS Etienne DEGUINE Daniel ROSS 26/02/10 Plan Définition 1. Proportionnel 2. Intégral 3. Dérivé Réglages des coefficients 1. Différentes approches 2. Ziegler-Nichols 3. Process

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE. U41 Instrumentation et Régulation

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE. U41 Instrumentation et Régulation Session 2007 Brevet de Technicien Supérieur CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE U41 Instrumentation et Régulation Durée : 3 heures Coefficient : 4 L utilisation d une calculatrice réglementaire

Plus en détail

MATLAB/Simulink pour l Enseignement des Sciences Industrielles de l Ingénieur

MATLAB/Simulink pour l Enseignement des Sciences Industrielles de l Ingénieur MATLAB/Simulink pour l Enseignement des Sciences Industrielles de l Ingénieur Ivan LIEBGOTT Professeur de Chaire Supérieure Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles Lycée des Eucalyptus de Nice Formateur

Plus en détail

- Manipulations de la salle process -

- Manipulations de la salle process - - Manipulations de la salle process - MOTEUR A COURANT CONTINU Régulation de vitesse Instrumentation : dynamo tachymétrique, moteur Acquisition : Carte DAC98 sur Bus ISA Logiciel : Possibilité de développement

Plus en détail

Commande industrielle GEL-4100 / GEL-7063

Commande industrielle GEL-4100 / GEL-7063 Commande industrielle GEL-4100 / GEL-7063 Cours 02 Éric Poulin Département de génie électrique et de génie informatique Automne 2011 Plan du cours 02 2. Réglage des régulateurs PID 2.6 Analyse des performances

Plus en détail

AUTOMATIQUE. EXERCICE I Synthèse et analyse de correcteurs

AUTOMATIQUE. EXERCICE I Synthèse et analyse de correcteurs ENSIEG 1 ère année août 28 AUTOMATIQUE Durée totale de l épreuve : 3 heures Documents autorisés L épreuve comprend 3 exercices indépendants Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

Asservissement de vitesse de moteur à courant continu (petite puissance 14W)

Asservissement de vitesse de moteur à courant continu (petite puissance 14W) Asservissement de vitesse de moteur à courant continu (petite puissance 14W) Une petite machine à courant continu (qqs 10 W) à aimants permanents alimentée par un hacheur sur son induit, entraine grâce

Plus en détail

REGULATION DE TEMPERATURE

REGULATION DE TEMPERATURE Cours 1ELEEC E2 ETUDE D UN OUVRAGE S4 : Communication et traitement de l information REGULATION DE TEMPERATURE S4.4 : Traitement de l information 1. MISE EN SITUATION : Une chaîne de traitement de surface

Plus en détail

LABORATOIRE # 6. Contrôle du niveau d eau d un réservoir

LABORATOIRE # 6. Contrôle du niveau d eau d un réservoir LABORATOIRE # 6 Contrôle du niveau d eau d un réservoir OBJECTIFS Calibrer le capteur de pression à courant (capteur de niveau). Déterminer la zone morte de la vanne de remplissage (VR). Obtenir les réponses

Plus en détail

ISET DE SOUSSE TRAVAUX PRATIQUES. Systèmes échantillonnés

ISET DE SOUSSE TRAVAUX PRATIQUES. Systèmes échantillonnés ISET DE SOUSSE TRAVAUX PRATIQUES Systèmes échantillonnés Listes des travaux pratiques : 1- Etude des systèmes échantillonnés à l aide du logiciel Matlab-Simulink. 2- Régulation numérique. 3- Régulation

Plus en détail

TP - S2I Centre d intérêt N 4 : prévoir et vérifier les performances des systèmes linéaires continus invariants. TP «Ericc 4» ROBOT ERICC

TP - S2I Centre d intérêt N 4 : prévoir et vérifier les performances des systèmes linéaires continus invariants. TP «Ericc 4» ROBOT ERICC TP «Ericc 4» ROBOT ERICC 0. Objectifs du TP Documents à disposition - le dossier d étude (disponible ci-après) comprend les activités à mener pendant la durée de cette séance de travaux pratiques - le

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

MODULE REACTEUR. Chimie industrielle. Bilan thermique. Apports et éliminations de chaleur. Guide TP «conduite d une réaction exothermique»

MODULE REACTEUR. Chimie industrielle. Bilan thermique. Apports et éliminations de chaleur. Guide TP «conduite d une réaction exothermique» MODULE REACTEUR Guide TP 1 / 30 Guide TP SOMMAIRE Objectifs de la séance et travail à effectuer 3 page Utilisation du simulateur 3 Fiche 1 Premiers éléments du bilan thermique 11 Fiche 2 Conduite d une

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I. PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.. Donner les erreurs en position, en vitesse et en accélération d un système de transfert F BO = N(p) D(p) (transfert en boucle ouverte) bouclé par retour

Plus en détail

Projet Interface de supervision avec RTW et LABVIEW

Projet Interface de supervision avec RTW et LABVIEW Projet Interface de supervision avec RTW et LABVIEW Encadré par M.Belkaem Ould-Bouamama Réalisé par Ilyas Mabrouk Shitao XING Polytech Lille Département Informatique Microélectronique Automatique Le 7

Plus en détail

Pilote automatique de bateau

Pilote automatique de bateau DOSSIER TP Pilote automatique de bateau Présentation Sur un voilier, le système "pilote automatique" est installé en complément du dispositif de pilotage manuel ; il permet de réaliser automatiquement

Plus en détail

Action proportionnel - P Action Intégrale - I Action Dérivée - D Action P.I.D. Part VIII. Construction de correcteurs

Action proportionnel - P Action Intégrale - I Action Dérivée - D Action P.I.D. Part VIII. Construction de correcteurs Part VIII Construction de correcteurs Sommaire Thanks to Yassine Ariba, Doctorant groupe Mac 28 Action proportionnel - P 29 Action Intégrale - I Correcteur intégral pur Correcteur proportionnel intégral

Plus en détail

TP4 Simulation comportement drone

TP4 Simulation comportement drone MATLAB Institut Polytechnique Des Sciences Avancées TP4 Simulation comportement drone Modélisation du comportement d un drone quadri-rotor Sous la conduite de : M. Sellami Par : Morin Florent Herrewyn

Plus en détail

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande :

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : TP OSILLATE A PONT DE WIEN I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : = 10 kω; = 22 nf éaliser le montage a] Mesure de la fréquence centrale

Plus en détail

Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation

Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation Regulflex 1 Cuve Tampon (Régulation Niveau Débit) en un clin d œil Sections Electrotechnique,

Plus en détail

Analyse des Systèmes Asservis

Analyse des Systèmes Asservis Analyse des Systèmes Asservis Après quelques rappels, nous verrons comment évaluer deux des caractéristiques principales d'un système asservi : Stabilité et Précision. Si ces caractéristiques ne sont pas

Plus en détail

S2I. Production électrique et régulation du réseau français

S2I. Production électrique et régulation du réseau français PSI 4 heures Calculatrices autorisées 0 SI Production électrique et régulation du réseau français I Organisation du réseau électrique européen I.A Introduction Depuis la première ligne électrique construite

Plus en détail

Vérification des actions d un régulateur

Vérification des actions d un régulateur BUT Vérification des actions d un régulateur TP 1 - Vérifier les indicateurs de mesure, de consigne et de sortie - Vérifier le comportement en boucle ouverte afin de s assurer que les actions P.I.D affichées

Plus en détail

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte Hémomixer Etude de la jauge de contrainte TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issu de ce TP, les compétences acquises doivent vous permettre plus particulièrement de :

Plus en détail

WINORPHY. L essentiel tout en évitant la surcharge dûe à une notice trop complète. I PRÉAMBULE

WINORPHY. L essentiel tout en évitant la surcharge dûe à une notice trop complète. I PRÉAMBULE WINORPHY L essentiel tout en évitant la surcharge dûe à une notice trop complète. I PRÉAMBULE Les capteurs connectés sont automatiquement reconnus par le logiciel : pas d intervention nécessaire pour les

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

REGULATION DE NIVEAU

REGULATION DE NIVEAU REGULATION DE NIVEAU Régulateur PID réalisé par API Les processus industriels commandés par des régulateurs PID sont extrêmement répandus et doivent être réglés de façon à avoir un comportement optimal.

Plus en détail

Travaux Pratiques SIMULATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP

Travaux Pratiques SIMULATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP PSI * 21/01/15 Lycée P.Corneille Simulation du pilote Xcos.doc Page : 1 Travaux Pratiques SIMULATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP Temps alloué 2 heures Vous disposez: du logiciel Scilab

Plus en détail

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP PSI * 24/01/14 Lycée P.Corneille Réponse à un échelon de cap.doc Page : 1 Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP Temps alloué 2 heures Vous disposez: du pilote TP5000

Plus en détail

SUJET. Page 1/8. Problème technique

SUJET. Page 1/8. Problème technique Page 1/8 Problème technique Pour assurer au robot NAO des performances élevées, le constructeur a choisi d asservir la position des axes de tangage et de roulis de sa cheville. De façon à prédire les performances

Plus en détail

ETUDE D UNE COGENERATION MOTEUR A GAZ (180 kw)

ETUDE D UNE COGENERATION MOTEUR A GAZ (180 kw) ETUDE D UNE COGENERATION MOTEUR A GAZ (180 kw) 1) - Mise en évidence de l amélioration du rendement par récupération de chaleur L objectif est de montrer l intérêt d un module de cogénération pour produire

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S POUR L ENSEIGNEMENT DE L INFORMATIQUE MPSI première année I. Objectifs de la formation II-1 Développement de compétences et d aptitudes

Plus en détail

Acquisition de données avec une carte multi-fonctions sous LabVIEW. Cours LabVIEW ENSPS J2 Serio@unistra.fr V1.04-2011

Acquisition de données avec une carte multi-fonctions sous LabVIEW. Cours LabVIEW ENSPS J2 Serio@unistra.fr V1.04-2011 Acquisition de données avec une carte multi-fonctions sous LabVIEW 1 1 Objectifs de la séance Acquisition de données avec un module d acquisition de données multifonctions (USB 6009) et traitement sous

Plus en détail

Outils Logiciels Semestre 2 TP : Introduction à l automatique

Outils Logiciels Semestre 2 TP : Introduction à l automatique ! Outils Logiciels Semestre 2 TP : Introduction à l automatique N. Boizot / D. Prandi 06/2014 L objectif de ce TP est la mise en place d une régulation de position angulaire. Le système considéré est un

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Présentation du plan de cours et du site Internet

Présentation du plan de cours et du site Internet Cours #1: Introduction à la modélisation et au contrôle de procédés industriels Guy Gauthier, ing., Ph.D. 6 janvier 015 Source de l image: www.mlssystems.com/thermoforming.htm Présentation du plan de cours

Plus en détail

Travail pratique : Contrôle actif des vibrations des structures type poutre

Travail pratique : Contrôle actif des vibrations des structures type poutre Adrien Badel Fabien Formosa POLYTECH ANNECY CHAMBERY Travail pratique : Contrôle actif des vibrations des structures type poutre Ce document est le support d'un travail pratique qui s'inscrit dans un module

Plus en détail

1 Préparation : asservissement de position

1 Préparation : asservissement de position EPU ELEC 3 Travaux Pratiques d Automatique n 4 Asservissement de position d un moteur Le but de cette manipulation est d étudier l asservissement de position d un moteur à courant continu. Le châssis comprend

Plus en détail

Automatique (AU3): Précision. Département GEII, IUT de Brest contact: vincent.choqueuse@univ-brest.fr

Automatique (AU3): Précision. Département GEII, IUT de Brest contact: vincent.choqueuse@univ-brest.fr Automatique (AU3): Précision des systèmes bouclés Département GEII, IUT de Brest contact: vincent.choqueuse@univ-brest.fr Plan de la présentation Introduction 2 Écart statique Définition Expression Entrée

Plus en détail

Dimensionnement d'un vérin électrique

Dimensionnement d'un vérin électrique Dimensionnement d'un vérin électrique Problématique Pour restituer les mouvements (et les accélérations) d'un vol par exemple, une solution classique est l'architecture appelée plate-fome Stewart. Celle-ci

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE SYSTEMES LINEIRES DU PREMIER ORDRE 1. DEFINITION e(t) SYSTEME s(t) Un système est dit linéaire invariant du premier ordre si la réponse s(t) est liée à l excitation e(t) par une équation différentielle

Plus en détail

Modélisation et simulation du trafic. Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005

Modélisation et simulation du trafic. Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005 Modélisation et simulation du trafic Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005 Plan de la présentation! Introduction : modèles et simulations définition

Plus en détail

CH21 : Les correcteurs

CH21 : Les correcteurs BTS ELT 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les correcteurs Enjeu : régulation et asservissement des systèmes Problématique : Comment améliorer les performances d un système bouclé lorsque

Plus en détail

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL BTS Groupement A Mathématiques Session 11 Exercice 1 : 1 points Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL On considère un circuit composé d une résistance et d un condensateur représenté par

Plus en détail

BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE INSTRUMENTATION ET RÉGULATION

BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE INSTRUMENTATION ET RÉGULATION SESSION 1995 BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE INSTRUMENTATION ET RÉGULATION Durée : 4 heures Coefficient : 5 Le sujet comporte 10 pages, dont 2 annexes qui seront rendues avec la copie.

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation

Plus en détail

Domaines d application, exemples La démarche de l Automatique Un premier exemple. Automatique. Dynamique et Contrôle des Systèmes

Domaines d application, exemples La démarche de l Automatique Un premier exemple. Automatique. Dynamique et Contrôle des Systèmes Automatique Dynamique et Contrôle des Systèmes NICOLAS PETIT Centre Automatique et Systèmes Unité Mathématiques et Systèmes Mines ParisTech nicolas.petit@mines-paristech.fr 28 novembre 2008 Informations

Plus en détail

Installation photovoltaïque autonome

Installation photovoltaïque autonome Formation des enseignants 3 Spécialité : Energie et Environnement Installation photovoltaïque autonome Objectifs Définir la chaîne d énergie d une installation photovoltaïque autonome. alider le comportement

Plus en détail

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EQUIPEMENTS

Plus en détail

Robot humanoïde DARwIn-OP

Robot humanoïde DARwIn-OP Robot humanoïde DARwIn-OP CI2 : Modéliser, valider et vérifier le comportement d un système multiphysique asservi. À l issue des TP de ce Centre d Intérêt, les compétences acquises doivent vous permettre

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

DOCUMENTS RESSOURCES

DOCUMENTS RESSOURCES CORRECTIONS DES ASSERVISSEMENTS DES SYSTEMES LINEAIRES 1- MODELISATION DES SYSTEMES ASSERVIS LINEAIRES Afin d éviter des éventuelles perturbations pouvant agir sur le circuit de la chaîne directe et déstabiliser

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

ATS Génie électrique session 2005

ATS Génie électrique session 2005 Calculatrice scientifique autorisée Avertissements : Les quatre parties sont indépendantes mais il est vivement conseillé de les traiter dans l ordre ce qui peut aider à mieux comprendre le dispositif

Plus en détail

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B3 Régulation avec STEP 7

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B3 Régulation avec STEP 7 Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B3 Régulation avec STEP 7 Document de formation T I A Page 1 sur 63 Module B3 Ce document

Plus en détail

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Votre nom : Date : Nom de votre binôme : Objectifs : Réaliser l installation du guide d entrée. Etudier la montée en température. Modifier la base

Plus en détail

LE REGULATEUR PID. Chapitre

LE REGULATEUR PID. Chapitre Chapitre 5 Le régulateur PID Chapitre 5 LE REGULATEUR PID. I. GENERALITES. 1.1. Rôle d un régulateur. Nous avons vus dans les chapitres précédants que les systèmes bouclés pouvaient présenter un mauvais

Plus en détail

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques ANNEXE BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieurs Agencement de l'environnement architectural

Plus en détail

Cahier des spécifications. pour

Cahier des spécifications. pour Cahier des spécifications pour Version 1.0 approuvée, préparée par Philippe ZDZIOBECK et Amine TIFAK Octobre 2010 Table des matières I. Introduction...2 1. Introduction...2 2. But du projet...2 3. Références...2

Plus en détail

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumédiene Faculté d Electronique et d Informatique Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique 1 Programme de la

Plus en détail

Introduction aux systèmes bouclés

Introduction aux systèmes bouclés Introduction aux systèmes bouclés Séminaire des Sciences de l Ingénieur Académie de Versailles 16 Mai 2012 Christophe DEBERNARDI Version 1.32 Lycée Richelieu - Rueil-Malmaison 1 Plan Lycée Richelieu -

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 Etampes Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne

M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne Christophe Calmettes & Jean-José Orteu On considère le système représenté sur la figure 1 et constitué

Plus en détail

Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie

Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie Les outils logiciels présentés : Excel ( Microsoft) Calc (OpenOffice) Regressi (Micrelec) Excel Calc (OpenOffice) Regressi

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

IUT DE NÎMES DUT2 - AUTOMATIQUE RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UNE PIÈCE

IUT DE NÎMES DUT2 - AUTOMATIQUE RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UNE PIÈCE DUT - AUTOMATIQUE RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UNE PIÈCE 9 novembre 0 L exercice suivant a pour but de se rafraîchir la mémoire sur certains aspects du domaine de l automatique déjà étudiés. On cherche

Plus en détail

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique Jacques ALEXIS 20 Novembre 2001 Optimisation de la performance d un processus d usinage à commande numérique 1 Exposé du problème à résoudre L exemple utilisé pour cette présentation a été présenté par

Plus en détail