Atout trèfle - Simplicité de la création d une SAS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atout trèfle - Simplicité de la création d une SAS"

Transcription

1 Table des matières Table des matières Avant-propos Partie I - Atout trèfle - Simplicité de la création d une SAS I. Constitution d une société par actions simplifiée Associés de la SAS Toute personne physique peut être associée d une SAS Toute personne morale, qu elle soit française ou étrangère, peut être associée d une SAS Le nombre d associés est librement choisi Droits des associés Obligations des associés Capital social Montant minimal du capital La SAS peut être constituée avec un capital variable Publicité du capital social Apports Apports en numéraire Apports en nature Apports en industrie Apports à titre onéreux Actions Valeur nominale Actions gratuites Actions de préférence Impossibilité d offrir des actions de SAS au public Financement participatif Objet, dénomination, durée de la SAS Objet Dénomination sociale Durée I

2 6. Statuts Forme Stipulation d avantages particuliers Contenu des statuts Statuts et organes de gestion Statuts et décisions collectives Statuts et actions Interdiction pour les associés de céder leurs titres (clause d inaliénabilité) Clause d agrément Clause de préemption Clause de cession forcée des actions Autres clause envisageables Formalités de publicité Partie II - Atout pique - Facilité du fonctionnement d une SAS II. Fonctionnement d une société par actions simplifiée Direction et administration Présidence Présidence tournante Organe collégial de direction Désignation des dirigeants Dirigeant salarié Rémunération des dirigeants Pouvoirs des dirigeants Pouvoirs du président Pouvoirs des autres dirigeants Responsabilité des dirigeants Responsabilité civile Responsabilité pénale Responsabilité fiscale Cessation des fonctions II

3 2. Contrôle de la gestion Conseil de surveillance Commissaire aux comptes Contrôle de l assemblée générale Contrôle des conventions conclues avec la SAS Expertise de gestion Information des salariés Information des tiers Régime fiscal Régime fiscal de la SAS : IS ou IR La SAS à l IR (régime des sociétés de personnes) La SAS à l IS (impôt sur les sociétés) TVA Contribution économique territoriale Régime fiscal des associés Si la SAS est soumise à l IR Si la SAS est soumise à l IS Imposition du président de la SAS Avantages fiscaux liés à l investissement dans une PME SAS Déduction des intérêts d emprunt Réductions IR-PME et ISF-PME Statut social SAS Associés Dirigeants Transmission de la SAS Cession des actions Transmission par décès Dissolution de la société par actions simplifiée Causes de dissolution «classiques» Perte de la moitié du capital social Autres causes de dissolution Formalités consécutives à la dissolution : la liquidation III

4 Partie III - Atout cœur - Rémunération et frais du dirigeant d une SAS III. Rémunération et frais du dirigeant Rémunération du dirigeant Attribution et montant de la rémunération Quel montant de rémunération est-il acceptable? Et si le président n assume en fait aucune charge de travail? Quid du président non rémunéré Régime fiscal de la rémunération Pour la SAS Si la SAS a opté pour l IR Si la SAS est à l IS Comparatif Pas d impact sur le CICE Pour les dirigeants SAS à l IR SAS à l IS Régime «social» des rémunérations SAS à l IR SAS à l IS Réductions, mutuelle, précisions diverses Réduction Fillon Réduction sur la cotisation d allocations familiales Taxe sur les salaires Validation des trimestres de retraite Président SAS et mutuelle obligatoire Titres-restaurant CESU (chèque emploi service universel) Chèques-vacances Chèque-cadeau Compte courant d associé En quoi consiste l avance en compte courant? Quels sont les avantages du compte courant pour la société? Quels sont les avantages du compte courant pour l associé? IV

5 5. Avantages offerts aux dirigeants Gestion des avantages en nature par la SAS Fiscalité des avantages en nature Avantage en nature «nourriture» Avantage en nature «logement» Avantage en nature «véhicule» Les dépenses réelles Les forfaits Tableau récapitulatif Trois précisions pratiques Avantage en nature «NTIC» (nouvelles technologies de l information et de la communication) Avantages en nature «cotisations» Avantage en nature «responsabilité» des dirigeants Avantages en nature divers Avantages «piègeux» : DANGER! Frais professionnels exposés par les dirigeants Les principes généraux Remboursement par les frais réels Remboursement par déduction forfaitaire spécifique Remboursement sur la base d allocations forfaitaires IR : déduction forfaitaire de 10 % ou bien déduction des frais réels? Déduction forfaitaire de 10 % Déduction des frais réels Frais de repas Repas quotidiens Repas d affaires Frais de déplacements Déplacements professionnels ou pas? Au niveau des dirigeants Au niveau de la SAS Récupération de la TVA sur les frais Conditions générales de déduction de la TVA Conditions particulières Engagements de caution Participation, intéressement, épargne salariale Participation Intéressement Plans d épargne salariale Plan d épargne d entreprise (PEE) et plan d épargne interentreprises (PEI) Plan d épargne pour la retraite collectif (Perco) Compte épargne temps (CET) V

6 Partie IV - Atout carreau - Spécificités appréciables d une SAS IV. Spécificités appréciables de la SAS Pourquoi et comment transformer une SARL en SAS? Pourquoi transformer une SARL en SAS? Quels sont les principaux inconvénients de la SARL par rapport à la SAS? Avantages pour les associés de la SAS Avantages pour les dirigeants de la SAS Comment transformer une SARL en SAS? Établissement d un rapport sur la situation de la société Convocation à l assemblée générale extraordinaire (AGE) de la SARL Déroulement de l AGE Formalités à accomplir après l assemblée Check-list des effets de la transformation Pour la société et les associés Pour le gérant Pour les associés Pour les salariés Pour les créanciers Pour le bailleur Pour les impôts Pourquoi et comment créer une SASU? Pourquoi créer une SASU? L EURL L entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée La SASU La société par actions simplifiée unipersonnelle Comment créer une SASU? Formalités préparatoires Dossier de création à déposer Précisions Pourquoi et comment créer une SAS holding? Pourquoi créer une holding? Raisons stratégiques Avantages financiers et fiscaux VI

7 3.2. Pourquoi créer une SAS Holding? Choisir une holding pure (passive) ou animatrice (active)? La holding pure est utile dans un cas très spécifique Créer une holding animatrice? Comment créer une SAS holding? Constitution d une société nouvelle Souscription à une augmentation de capital en numéraire Apport des titres à la holding Apport partiel d actif VII

Groupe Eyrolles, 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN :

Groupe Eyrolles, 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN : , 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN : 978-2-212-56041-1 TABLE DES MATIÈRES LES QUESTIONS AUXQUELLES RÉPOND CE LIVRE... V SUPPLÉMENTS INTERNET...IX Chapitre 1 LE CHOIX DE LA SARL COMME STRUCTURE JURIDIQUE

Plus en détail

Partie 1 Les sociétés par actions.

Partie 1 Les sociétés par actions. Professeur Bruno DONDERO Licence 3 Droit - 2015-2016 Cours de droit des sociétés 2 Twitter : @BrDondero Page Facebook : Cours de droit des sociétés Bruno Dondero Blog : www.brunodondero.com Mail : bruno.dondero@univ-paris1.fr

Plus en détail

Quel statut pour mon entreprise?

Quel statut pour mon entreprise? Agence Pour la Création d Entreprises Quel statut pour mon entreprise? Quatrième édition Éditions APCE, 2001, 2002, 2004, 2006 Groupe Eyrolles, 2001, 2002, 2004, 2006 ISBN : 2-7081-3636-4 QUELLE ACTIVITÉ

Plus en détail

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL GUIDE PRATIQUE CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL POUR LA CRÉATION D UNE ACTIVITÉ INDÉPENDANTE ACTIVITÉS COMMERCIALES, ARTISANALES ET LIBÉRALES EI, AE, EIRL, EURL ou SASU? MARS 2017 Francis

Plus en détail

SAS Société par actions simplifiée

SAS Société par actions simplifiée SAS Société par actions simplifiée Extraits de la formation Henry Royal Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com La société par actions simplifiée I. - La SAS : la liberté

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 1 / 6 SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 06/06/2017 La SAS est une société par actions tout comme la société anonyme et la société en commandite par actions. La responsabilité des associés y est limitée au

Plus en détail

Comparaison SARL, SA, SAS

Comparaison SARL, SA, SAS Comparaison SARL, SA, SAS Direction SARL SA classique SAS Dirigeants Responsabilité Pouvoirs avec les associés Nomination dirigeants Décision rémunération Durée des fonctions Gérant(s) : obligatoirement

Plus en détail

Agence Pour la Création d Entreprises

Agence Pour la Création d Entreprises Agence Pour la Création d Entreprises Quel statut pour mon entreprise? Troisième édition Éditions APCE, 2001, 2002, 2004 Éditions d Organisation, 2001, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3206-7 QUELLE ACTIVITÉ ENVISAGEZ-VOUS

Plus en détail

INTERVENTION CGPME. Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges

INTERVENTION CGPME. Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges INTERVENTION CGPME Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges Emilie PALAISINE Mercredi 8 Février 2012 1 PLAN LA REMUNERATION DES SALARIES

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Entreprise individuelle EIRL EURL SARL Association Nombre d associés Entrepreneur individuel seul 1 seul associé. physique ou morale, à l exception

Entreprise individuelle EIRL EURL SARL Association Nombre d associés Entrepreneur individuel seul 1 seul associé. physique ou morale, à l exception bien démarrer : les bons tuyaux Vous souhaitez vous lancer dans les métiers de la restauration? Cette fiche vous donne toutes les infos pratiques pour vous aider à créer votre activité en respectant l

Plus en détail

NICE SOPHIA. ANTIPOLIS Institut d Administration des Entreprises. Master Comptabilité Contrôle Audit (M1 CCA)

NICE SOPHIA. ANTIPOLIS Institut d Administration des Entreprises. Master Comptabilité Contrôle Audit (M1 CCA) Master Comptabilité Contrôle Audit (M1 CCA) Titre du Cours : L entreprise et son Environnement Course Title: Heures : 20 Lecture hours: ECTS Credits: 2 Ø CONTENU ET OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES DU COURS DESCRIPTION

Plus en détail

I ACCOMPAGNEMENT DU PORTEUR DE PROJET, AVANT LA CREATION II ACCOMPAGNEMENT DU CHEF D ENTREPRISE, PENDANT LA CREATION :

I ACCOMPAGNEMENT DU PORTEUR DE PROJET, AVANT LA CREATION II ACCOMPAGNEMENT DU CHEF D ENTREPRISE, PENDANT LA CREATION : Catalogue de Formations et Ateliers Droit des Affaires et Gestion Financière de l Entreprise SOMMAIRE I ACCOMPAGNEMENT DU PORTEUR DE PROJET, AVANT LA CREATION A De l idée à la création B Les étapes de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Modèles prêts à l emploi sur CD-Rom www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS Comment choisir entre la SARL et la SAS? Nombre de créations en 2016 (en milliers) Evolution Ensemble

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Modèles prêts à l emploi sur CD-Rom Quatrième édition, 1998, 2001, 2004, 2008

Plus en détail

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales SAS : INTRODUCTION La SAS est issue de la loi 94-1 du 3 janvier 1994 La loi 99 587 du 12 juillet 1999 a étendu les SAS a «une

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN :

Groupe Eyrolles, 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN : , 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN : 978-2-212-56041-1 Guide pratique de la SARL et de l EURL Le capital peut être variable. Un commissaire aux comptes n est pas obligatoire dans les petites EURL.

Plus en détail

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Sandrine Lagier (Expert comptable), Alexandra Pichot-Pascal (Juriste CCI Lyon Métropole) Quizz 1) Vous êtes seul sur le

Plus en détail

Fiche 7 Société par actions simplifiée (SAS)

Fiche 7 Société par actions simplifiée (SAS) Fiche 7 Société par actions simplifiée (SAS) 1. Présentation La société par actions simplifiée (SAS) est une société dont les règles de fonctionnement sont fixées pour une grande partie par ses membres,

Plus en détail

Agence Pour la Création d'entreprises GUIDE MÉTHODE. 5 e ÉDITION

Agence Pour la Création d'entreprises GUIDE MÉTHODE. 5 e ÉDITION Agence Pour la Création d'entreprises GUIDE MÉTHODE Quel statut pour mon entreprise? 5 e ÉDITION Éditions d Organisation Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-organisation.com

Plus en détail

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE 1 / 5 ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE 24.01.17 L EURL - Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée est une SARL avec un seul associé. Ainsi, le passage d une EURL à une SARL

Plus en détail

LE GUIDE DE LA SASU. Tout ce qu il faut savoir sur la SASU

LE GUIDE DE LA SASU. Tout ce qu il faut savoir sur la SASU LE GUIDE DE LA SASU Tout ce qu il faut savoir sur la SASU Table des matières Introduction 3 I. Le statut de SASU : les caractéristiques et ses avantages II. Comparaison SASU / EURL : les principales différences

Plus en détail

Évaluation des avantages en nature

Évaluation des avantages en nature Évaluation des avantages en nature Évaluation des avantages en nature Cas général : avantage en nature Nourriture pour 2014 Attention : en matière sociale, les montants indiqués ci-dessous constituent

Plus en détail

Salle LIPARI de 9h00 à 10h00

Salle LIPARI de 9h00 à 10h00 15 JUIN 2017 Salle LIPARI de 9h00 à 10h00 Consommer, épargner, se protéger : qu attendent vos salariés? Johan GERMON Avec la participation de... Nicolas DENIS Philippe ORAIN PLAN DE NOTRE INTERVENTION

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SAS ET DE LA SASU

GUIDE PRATIQUE DE LA SAS ET DE LA SASU Création d entreprise 4 e édition Pascal Dénos GUIDE PRATIQUE DE LA SAS ET DE LA SASU Compléments en ligne sur editions-eyrolles.com Guide Pratique À jour de la loi de finances 2016 Création d entreprise

Plus en détail

Réussir la création de sa SARL

Réussir la création de sa SARL 2017 Réussir la création de sa SARL Assistant-juridique.fr Sommaire ETAPE 1 REDIGER LES STATUTS DE SA SARL... 7 A) Que doivent contenir les statuts?... 7 1) Les clauses statutaires... 7 a) Les clauses

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES SYNTHÈSE D EXPERTS du 10 juillet 2015 TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES Régies par les dispositions du code de commerce, les sociétés commerciales connaissent plusieurs

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Partie préliminaire LA CONNAISSANCE DU DROIT DES SOCIÉTÉS

TABLE DES MATIÈRES. Partie préliminaire LA CONNAISSANCE DU DROIT DES SOCIÉTÉS TABLE DES MATIÈRES LISTE DES PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 3 INTRODUCTION... 5 1. La nature juridique de la société...5 2. L hétérogénéité des sociétés...6 3. L importance des sociétés...7 4. Les sources

Plus en détail

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100 J03 (Société A Responsabilité Limitée) La S.A.R.L. est toujours une structure commerciale quel que soit son objet, mais les associés pris individuellement ne sont pas reconnus comme commerçants. Leur responsabilité

Plus en détail

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb Le Petit 2015 Paie Les pratiques clés en 21 fiches Jean-Pierre Taïeb le Petit paie Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ACOSS : Agence centrale des organismes de Sécurité sociale AGFF : Association

Plus en détail

Vous voulez plus d informations pour choisir une structure juridique? Une vue d ensemble des obligations et engagements des formes les plus courantes Statut Juridique Entreprise Individuelle S.A.R.L S.A.

Plus en détail

Points de vigilance sur la cession de parts sociales de SARL

Points de vigilance sur la cession de parts sociales de SARL Points de vigilance sur la cession de parts sociales de SARL Cette liste est fournie à titre indicatif et n est pas exhaustive. 1. Points de vigilance préalables à la cession des parts sociales A. Limitations

Plus en détail

Le Centre national Cesu, un service public acteur du développement des services à la personne.

Le Centre national Cesu, un service public acteur du développement des services à la personne. Le Centre national Cesu, un service public acteur du développement des services à la personne. novembre 2016 Le dispositif du Chèque emploi service a été créé par la Loi Quinquennale sur l emploi du 20

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET AU PROGRAMME Une entreprise c est une forme et un statut juridique Une entreprise c est un choix social Une entreprise c est

Plus en détail

LE GUIDE DE L EURL. Tout ce qu il faut savoir sur l EURL

LE GUIDE DE L EURL. Tout ce qu il faut savoir sur l EURL LE GUIDE DE L EURL Tout ce qu il faut savoir sur l EURL Table des matières Introduction I. Le statut de EURL: les caractéristiques et ses avantages 3 4 II. Comparaison EURL / différences SASU : principales

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

Partie 1 - Je précise mon besoin financier pour y faire face avec le financement ad hoc... 9

Partie 1 - Je précise mon besoin financier pour y faire face avec le financement ad hoc... 9 Table des matières Introduction... 1 Lexique et ratios usuels... 3 Partie 1 - Je précise mon besoin financier pour y faire face avec le financement ad hoc... 9 1. Un financement : pour quoi faire?... 11

Plus en détail

SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE - SARL

SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE - SARL SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE - SARL La Société A Responsabilité Limitée (SARL) est la forme de société la plus répandue en France. C est une société hybride entre la société de personnes et la société

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne)

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) 1 / 8 SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) 08.08.16 La société anonyme (SA) est une société dont le capital est divisé en actions. Ce capital social doit être au moins égal à 37 000 euros. Les

Plus en détail

D622. Séminaire fiscalité des entreprises 2017/2018!

D622. Séminaire fiscalité des entreprises 2017/2018! D622 Séminaire fiscalité des entreprises 2017/2018! Rien sur les SARL CHAPITRE 1 - ORGANISATION DES SA ET SAS CHAPITRE 2 - LE RÉGIME JURIDIQUE DES OPÉRATIONS SUR LE CAPITAL CHAPITRE 3 - LES PRINCIPALES

Plus en détail

Marjorie HOCH. Avocat au Barreau de Paris

Marjorie HOCH. Avocat au Barreau de Paris Marjorie HOCH Avocat au Barreau de Paris Introduction Rappel: société v. entreprise individuelle Modes d exercices Entreprise individuelle Ex: micro entrepreneur, EIRL Société Responsabilité illimitée

Plus en détail

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU Au programme : 1. Champ d application 2. Les dividendes et revenus assimilés 3. Les produits des placements à revenu fixe 4. Les charges déductibles des revenus mobiliers

Plus en détail

Fiscalité opérationnelle des entreprises

Fiscalité opérationnelle des entreprises Table des matières Introduction... 5 Table des abréviations... 7 Partie I Fiscalité opérationnelle des entreprises CHAPITRE I. Création d entreprise... 11 Thème n 1. Société soumise à l IR ou à l IS?...

Plus en détail

TEXTES APPLICABLES. Textes codifiés ENTREPRISES ASSUJETTIES. Généralités Liste des entreprises publiques soumises au régime légal de la participation

TEXTES APPLICABLES. Textes codifiés ENTREPRISES ASSUJETTIES. Généralités Liste des entreprises publiques soumises au régime légal de la participation I MAJ.05-2016 SOMMAIRE A - PARTICIPATION TEXTES APPLICABLES Textes codifiés A10 A10 ENTREPRISES ASSUJETTIES Liste des entreprises publiques soumises au régime légal de la participation A20 A20 A21 MODE

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale EPARGNE ENTREPRISE DISPOSITIF LÉGAL La Fiscalité de l Épargne Salariale LE CADRE FISCAL ET SOCIAL POUR L ENTREPRISE A - Les versements dans les dispositifs Nature du versement Charges sociales et taxes

Plus en détail

Fiche conseil QUEL STATUT FISCAL POUR VOTRE ENTREPRISE? Comment opérer un choix sous l angle fiscal

Fiche conseil QUEL STATUT FISCAL POUR VOTRE ENTREPRISE? Comment opérer un choix sous l angle fiscal QUEL STATUT FISCAL POUR VOTRE ENTREPRISE? Comment opérer un choix sous l angle fiscal Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant Stratégies de la rémunération du dirigeant 24 mars 2016 1 Le système de rémunération obligatoire La stratégie d enrichissement La grille d analyse de la rémunération globale Des risques latents à intégrer

Plus en détail

ANNEXE 2 : Précisions sur les 8 rubriques de la BDES *

ANNEXE 2 : Précisions sur les 8 rubriques de la BDES * ANNEXE 2 : Précisions sur les 8 rubriques de la BDES * A. INVESTISSEMENT 1 / Investissement social La partie investissement social regroupe toutes les données sur l emploi, ainsi que les mesures qui ont

Plus en détail

Cotisations sociales, avantages en nature, frais professionnels au 1 er janvier 2013

Cotisations sociales, avantages en nature, frais professionnels au 1 er janvier 2013 Cotisations sociales, avantages en nature, frais professionnels au 1 er janvier 2013 Parmi les modifications les plus significatives : 1. Plafond mensuel SS : 3 086 /mois 2. Cotisations vieillesse : augmentation

Plus en détail

Fiche conseil LA CREATION D UNE SARL. Enjeux et points clés. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA CREATION D UNE SARL. Enjeux et points clés. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA CREATION D UNE SARL Enjeux et points clés Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales,

Plus en détail

POURQUOI CONSTITUER UNE SCI POUR TRANSMETTRE?

POURQUOI CONSTITUER UNE SCI POUR TRANSMETTRE? POURQUOI CONSTITUER UNE SCI POUR TRANSMETTRE? De nombreuses personnes s interrogent sur la manière de transmettre leur patrimoine. La société civile immobilière (SCI) peut être un excellent outil permettant

Plus en détail

Chiffres usuels Les modifications pour 2012

Chiffres usuels Les modifications pour 2012 Chiffres usuels Les modifications pour 2012 SMIC et minimum garanti Le SMIC passe de 9,19 /heure au 1 er décembre 2011, à 9,22 au 1 er janvier 2012, soit un montant mensuel brut base 151,67 de 1398,40

Plus en détail

Royal Formation Holding de famille

Royal Formation  Holding de famille Royal Formation www.royalformation Holding de famille 8 heures Henry Royal Formations & Conseil juridique et fiscal du chef d entreprise Henry Royal Tél : 06 12 59 00 16 henry.royal@orange.fr 1 Henry Royal,

Plus en détail

ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE I MAJ.10-2017 SOMMAIRE A - ORGANISATION - FORMALITÉS ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Organisation de la tutelle ACOSS (agence centrale des organismes de Sécurité sociale) Caisse d amortissement de

Plus en détail

L URSSAF : Qui sommesnous

L URSSAF : Qui sommesnous L URSSAF : Qui sommesnous?! Organisme de SS, de droit privé gérant des fonds publics! Soumis à tutelle! Conseil d Administration! 1 implantation s/département L URSSAF : nos missions! Encaisser les Ressources

Plus en détail

COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE!

COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE! COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE! Les différents statuts juridiques L entreprise Individuelle (EI) L EIRL (Entreprise Individuelle

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

Plan du cours de M. le professeur Bruno DONDERO. Droit des sociétés 1 - L

Plan du cours de M. le professeur Bruno DONDERO. Droit des sociétés 1 - L Plan du cours de M. le professeur Bruno DONDERO Droit des sociétés 1 - L3-2015-2016 INTRODUCTION 1 Les sources du droit des sociétés A Où trouver le droit des sociétés? 1 - La loi, le «Code des sociétés»

Plus en détail

La création d entreprise : De A à Z

La création d entreprise : De A à Z La création d entreprise : De A à Z Serge THOMAS, Conseiller d entreprise, CERFRANCE Haute-Savoie Christelle DUPIN-RAPPART, Juriste conseillère droit social, CERFRANCE Méditerrannée Daniel CAUSSE, Expert-comptable,

Plus en détail

Le choix du statut juridique de l Entreprise. Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1

Le choix du statut juridique de l Entreprise. Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1 Le choix du statut juridique de l Entreprise Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1 Sommaire Le cabinet RECCI Historique et fonctionnement Nos métiers Sujets d

Plus en détail

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Noémie Poize, Rhônalpénergie - Environnement CHAPITRE II Statuts et gouvernance : points clés

Plus en détail

La Société d Exercice en Libéral (SEL)

La Société d Exercice en Libéral (SEL) La Société d Exercice en Libéral (SEL) Pourquoi exercer en SEL? La SEL présente de nombreux atouts plus ou moins importants en fonction de votre situation et de vos attentes. Vous profitez de la fiscalité

Plus en détail

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Publié le 15 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 22 août 2017 LA FORME JURIDIQUE FICHE PRATIQUE L entreprise individuelle Un fondateur souhaitant mener

Plus en détail

Créer son entreprise de A à Z Sommaire détaillé :

Créer son entreprise de A à Z Sommaire détaillé : Sommaire détaillé : Chapitre 1... 3 A. Les motivations des entrepreneurs... 3 B. Les questions à se poser avant de se lancer... 4 1. Les décisions importantes à prendre... 4... 5 Le créateur est marié

Plus en détail

Rémunérer un gérant de SARL

Rémunérer un gérant de SARL 2017 Rémunérer un gérant de SARL Assistant-juridique.fr Sommaire I À quelles conditions le gérant d une SARL peut-il être rémunéré?... 4 II Qui peut décider que le gérant sera rémunéré?... 5 A) Soit les

Plus en détail

Société en commandite simple(scs) Société en commandite par actions(sca)

Société en commandite simple(scs) Société en commandite par actions(sca) Société en commandite simple(scs) Société en commandite par actions(sca) Travail réalisé par: FARES Souad ELHAOUATE Zainab LOGO www.themegallery.com 1 Encadré par: Mr LARHZAL Redouan 2 Plan: Définition

Plus en détail

Les principales questions en droit des sociétés. Règles générales applicables aux sociétés EXTRAIT. 2 e édition. A jour au 1 er mai 2017

Les principales questions en droit des sociétés. Règles générales applicables aux sociétés EXTRAIT. 2 e édition. A jour au 1 er mai 2017 Les principales questions en droit des sociétés Règles générales applicables aux sociétés 2 e édition A jour au 1 er mai 2017 ISBN : 978-2-35267-607-2 ISSN : 2266-2022 Toute représentation ou reproduction

Plus en détail

La Société par actions simplifée. Paris 10 mai 2017

La Société par actions simplifée. Paris 10 mai 2017 La Société par actions simplifée Paris 10 mai 2017 INTRODUCTION : les traits fondamentaux des SAS I. La constitution de la S.A.S. A. Les conditions de fond B. Les conditions de forme II. La vie sociale

Plus en détail

Comment choisir sa forme juridique et son statut social. MAI 2017 Pour tout contact : Stéphane GASCHET

Comment choisir sa forme juridique et son statut social. MAI 2017 Pour tout contact : Stéphane GASCHET Comment choisir sa forme juridique et son statut social MAI 2017 Pour tout contact : Stéphane GASCHET 06 74 32 70 22 Un leader de l expertise-comptable Présentation PEPITE Choix du statut juridique 2 Un

Plus en détail

L'imposition des bénéfices

L'imposition des bénéfices L'imposition des bénéfices A jour de juin 2016 I- L imposition des bénéfices réalisés par un professionnel exerçant son activité sous une forme sociétale Une société peut être soumise soit à l impôt sur

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

LOIS. LOI no 94-1 du 3 janvier 1994 instituant la société par actions simplifiée (1)

LOIS. LOI no 94-1 du 3 janvier 1994 instituant la société par actions simplifiée (1) J.O n 2 du 4 janvier 1994 page 129 texte n LOIS LOI no 94-1 du 3 janvier 1994 instituant la société par actions simplifiée (1) NOR: JUSX9300077L Art. 1er. - Il est inséré, au chapitre IV du titre Ier de

Plus en détail

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS?

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? Article juridique publié le 02/11/2017, vu 130 fois, Auteur : Maître ARBEZ-NICOLAS I. Cas de l EURL / SARL soumise à l impôt sur les sociétés

Plus en détail

Les structures juridiques pour développer la recherche. Pr M. DUNEAU

Les structures juridiques pour développer la recherche. Pr M. DUNEAU Les structures juridiques pour développer la recherche Pr M. DUNEAU DU.GBM Paris janvier 2015 A la recherche d une structure juridique L exploitation individuelle et l auto-entreprise Les structures peu

Plus en détail

Plan. Introduction. Conclusion. I. Principes

Plan. Introduction. Conclusion. I. Principes Plan Introduction I. Principes II. La constitution de la société à responsabilité limitée 1-Les statuts 2-La publicité de la constitution III. Le fonctionnement de la société à responsabilité 1-La gérance

Plus en détail

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE)

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Janvier 2013 1 1. Impôt sur le revenu 2. Imposition des dividendes 3. Plus-values de cession de valeurs mobilières 4. Plus-values immobilières 5. Cession d usufruit temporaire 6. Impôt de Solidarité sur

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

PPE MANDATAIRES SOCIAUX : du nouveau pour couvrir les assimilés salariés!

PPE MANDATAIRES SOCIAUX : du nouveau pour couvrir les assimilés salariés! Au regard de la particularité du statut obligatoire des mandataires sociaux non TNS (président de SA*, SAS* et SASU*, gérants minoritaires ou égalitaires ), Il est difficile pour ces assimilés salariés

Plus en détail

Quel statut. pour mon activité de consultant, formateur, coach? Choisissez la bonne formule!

Quel statut. pour mon activité de consultant, formateur, coach? Choisissez la bonne formule! Quel statut pour mon activité de consultant, formateur, coach? Choisissez la bonne formule! Définition de votre projet Votre projet professionnel reflète vos motivations et vos compétences à un instant

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

Table des matières. La fondation privée belge : entité de transfert, de gestion et de conservation de patrimoine 7 Philippe DE Page

Table des matières. La fondation privée belge : entité de transfert, de gestion et de conservation de patrimoine 7 Philippe DE Page Table des matières Sommaire 5 La fondation privée belge : entité de transfert, de gestion et de conservation de patrimoine 7 Philippe DE Page Section 1. Les objectifs 7 Section 2. Le patrimoine affecté

Plus en détail

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cadre dirigeant, entrepreneur, profession libérale, artisan... Les problématiques diffèrent ; les solutions aussi. Pour chacun, les pistes pour

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction...

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction... Sommaire Remerciements...5 Introduction...13 1 re partie - Généralités...15 Chapitre 1 - Règles régissant le bulletin de paie...17 1 - Tous les salariés doivent-ils recevoir un bulletin de paie?...17 2

Plus en détail

Plan du cours de M. le professeur Bruno DONDERO. Droit des sociétés 1 - L

Plan du cours de M. le professeur Bruno DONDERO. Droit des sociétés 1 - L Plan du cours de M. le professeur Bruno DONDERO Droit des sociétés 1 - L3-2017-2018 1 Les sources du droit des sociétés A Où trouver le droit des sociétés? 1 - La loi, le «Code des sociétés» 2 Les ouvrages

Plus en détail

BSPI INFOS. La Loi de finances 2016 BSPI FINANCE. Ses principales dispositions

BSPI INFOS. La Loi de finances 2016 BSPI FINANCE. Ses principales dispositions Janvier 2016 BSPI INFOS B.S.P.I FIN AN CE La Loi de finances 2016 Ses principales dispositions 30, avenue François Lascour 84130 Le Pontet : 04 90 32 35 41 : 06 20 64 42 71 laurentstanek@bspifinance.com

Plus en détail

Dividende du travail, intéressement, participation et épargne salariale

Dividende du travail, intéressement, participation et épargne salariale Dividende du travail, intéressement, participation et épargne salariale Livre III de la partie III du Code du travail Séminaire «Politiques de l emploi Interactions de l économique et du juridique» du

Plus en détail

De la micro-entreprise à la SARL/EURL ou SAS/SASU

De la micro-entreprise à la SARL/EURL ou SAS/SASU De la micro-entreprise à la SARL/EURL ou SAS/SASU Micro-entrepreneur (dit auto-entrepreneur jusqu au 3 décembre 205), vous envisagez de transformer votre entreprise en société en raison d un dépassement

Plus en détail

EI, AE, EIRL, EURL ou SASU? Choix d un statut juridique, fiscal et social pour la création d une activité indépendante

EI, AE, EIRL, EURL ou SASU? Choix d un statut juridique, fiscal et social pour la création d une activité indépendante Dossiers numériques Choix d un statut juridique, fiscal et social pour la création d une activité indépendante (activités commerciales, artisanales et libérales) EI, AE, EIRL, EURL ou SASU? Francis VARENNES

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

Lettre d Information Juridique et Fiscale. 28 septembre ème Trimestre 2007

Lettre d Information Juridique et Fiscale. 28 septembre ème Trimestre 2007 Lettre d Information Juridique et Fiscale 28 septembre 2007 3 ème Trimestre 2007 1. DROIT DES SOCIETES/ DROIT BOURSIER Non déclaration d un franchissement de seuil : Par un arrêt de la Cour d Appel de

Plus en détail

PLAFONDS ET BAREMES Mise à jour 1 er janvier 2012

PLAFONDS ET BAREMES Mise à jour 1 er janvier 2012 PLAFONDS ET BAREMES 2012 Mise à jour 1 er janvier 2012 SOMMAIRE Le plafond de la sécurité sociale 2 Cotisation maladie Alsace- Moselle 2 Cotisations CFE 2 GMP 2 AGS 3 Avantage en nature 3 Stagiaire : gratification

Plus en détail

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2017? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2017? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Quelle fiscalité pour les entreprises en 2017? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Les versements de l entreprise Un taux de forfait social différencié Participation - Intéressement - Abondement

Plus en détail

Les aspects juridiques : Les sociétés en agriculture

Les aspects juridiques : Les sociétés en agriculture Les aspects juridiques : Les sociétés en agriculture 1- GAEC : Groupement Agricole d Exploitation en Commun Exploitation de biens agricoles apportés par les associés, achetés ou pris à bail par le groupement,

Plus en détail

172 NOUVEAUX ACTES, 151 ACTES ACTUALISES

172 NOUVEAUX ACTES, 151 ACTES ACTUALISES POLYOFFICE MISE À JOUR DES BIBLES D'ACTES JUILLET 2014 172 NOUVEAUX ACTES, 151 ACTES ACTUALISES Fort de son expertise éditoriale, LexisNexis est soucieux d'offrir toujours plus d'actualité et de sécurité

Plus en détail

Les critères de choix du statut juridique. Animé par : Arnaud SOLLET, Notaire Christophe LE MEUT, Expert-Comptable Bertrand DUCOIN, Avocat

Les critères de choix du statut juridique. Animé par : Arnaud SOLLET, Notaire Christophe LE MEUT, Expert-Comptable Bertrand DUCOIN, Avocat Les critères de choix du statut juridique Animé par : Arnaud SOLLET, Notaire Christophe LE MEUT, Expert-Comptable Bertrand DUCOIN, Avocat Le choix du statut juridique est sans aucun doute LE sujet qui

Plus en détail

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise.

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise. PEE PERCO Le plan d épargne entreprise (PEE) et le plan d épargne pour la retraite collective (PERCO) offrent la possibilité aux salariés de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (celles

Plus en détail