Le système d information géographique de Montbéliard (25)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système d information géographique de Montbéliard (25)"

Transcription

1 Le système d information géographique de Montbéliard (25) Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; publié le 7 mai 2003 Description du projet : Depuis 1997, la ville de Montbéliard a mis progressivement en place des applications autour de son système d information géographique (SIG), adaptées aux besoins de chaque service : - service bâtiment - services de conception : pour la voirie, les espaces verts et l éclairage public - service urbanisme : cadastre et plan local d urbanisme. Les prochaines évolutions prévoient notamment sa migration sur l intranet. Type d initiative : Système d information géographique (SIG) Territoire de projet : Ville de Montbéliard Porteur(s) du projet : Services techniques et service des systèmes d information de la ville de Montbéliard Date de lancement : 1997 Avancement (à la date de recueil) : Opérationnel Date de recueil de l information : 10/2002 Cible : Agents et services municipaux Thèmes, domaines d action : Administration et services publics Niveau de territoire de projet : Communal Départements : Doubs (25) Régions : Franche-Comté 1- Contexte et objectifs du projet 1.1 Contexte et origine du projet Contexte Le système d information géographique (SIG) de Montbéliard est en service depuis Ce système est devenu obsolète à divers niveaux, et est aujourd hui en phase de modernisation (mise en place d un intranet). Au départ, il s adressait uniquement au service urbanisme de la ville. ll est en cours d ouverture à d autres services de la ville de Montbéliard. La ville de Montbéliard est rattachée à une Communauté de communes qui sert d interface avec la Direction Générale des Impôts. Ceci permet d obtenir directement le cadastre numérisé et ses mises à jour. Origine Le service d urbanisme a été moteur dans cette opération. Il a reçu le soutien de la Communauté de communes et de la Direction générale des services de la mairie. 1.2 Objectifs et enjeux Les principaux objectifs sont les suivants : faciliter la gestion administrative notamment la gestion des droits des sols, avoir à disposition plus de données statistiques, faciliter la communication inter-services.

2 2- Description et organisation du projet 2.1 Les acteurs du projet Partenaires mobilisés autour du projet et leur rôle En interne la direction générale des services de la mairie, les services de la mairie, le service "système information" qui sert de support à l opération : il met à disposition le matériel, avec suivi des mises à jour, et un chef de projet (pour 20 à 30 % de son temps). En externe la communauté de communes qui est mobilisée pour l obtention du cadastre numérisé et pour la collecte d informations sur les réseaux France Télécom, EDF, etc. quelques prestataires de services notamment pour l achat de logiciels et de formations diverses. NB : Au niveau local, il n y a pas d entreprise capable d assurer la maintenance du système. La mairie doit donc faire appel à des entreprises lyonnaises ou parisiennes. Structure opérationnelle Il n y a pas de service SIG à proprement parler, on parle simplement d une "cellule SIG". Montage juridique Pas de montage juridique spécifique. 2.2 Les services proposés Le SIG de Montbéliard prend en compte : le cadastre numérique qui est le centre du SIG, le Plan d occupation des sols (POS), la conception assistée par ordinateur (CAO) de la voirie et des espaces verts, la numérisation des plans des bâtiments municipaux, la gestion du patrimoine de la ville, la gestion de l éclairage public, la photo aérienne de la ville (depuis l été 2000), le plan des réseaux. Si un employé de la mairie ne sait pas se servir du SIG, il peut passer par la cellule SIG pour obtenir assistance. 2.3 Les publics bénéficiaires Ce SIG est exclusivement dédié aux services de la mairie de Montbéliard. Le grand public n y a pas accès du fait de certaines lacunes du système utilisé actuellement (problèmes de format et problèmes de logiciels). Le service communication a toutefois la possibilité d imprimer quelques documents issus des bases de données du SIG pour le grand public.

3 2.4 La dimension financière Sources de financement La mairie de Montbéliard. Budget d investissement et frais de fonctionnement Le budget sert à financer : la cotisation à la communauté de communes à hauteur de (c est la communauté de communes qui fait l acquisition du cadastre numérisé), l achat de matériels divers et de logiciels, ainsi que la rémunération des prestataires = Aucun investissement n est prévu pour le moment. 3- La mise en oeuvre du projet 3.1 Les étapes de mise en oeuvre Stade d avancement du projet Le SIG est actuellement opérationnel mais en refonte. Etapes de mise en œuvre 1993 : Débuts difficiles du fait de la recherche laborieuse d outils adaptés. Un premier appel d offres est lancé mais est infructueux : Deuxième appel d offres, couronné de succès : Mise en œuvre. Les premières applications concernent la conception assistée par ordinateur de la voirie et des espaces verts ainsi que la gestion de l éclairage public et l urbanisme : L applicatif de gestion du patrimoine est mis à disposition des services. Décembre 2002 : Audit externe. Les résultats montrent que le SIG dispose de beaucoup de données, d un personnel motivé mais a encore beaucoup de points à améliorer. Il est également souligné que les logiciels ne sont pas toujours adaptés.(fonctionnalités, interface ) : Le SIG permet la gestion de la maintenance des bâtiments et est mis sur l intranet de la mairie. 3.2 Les méthodesune méthode classique de gestion de projet interne est employée. 3.3 Les moyens techniquesen complément d un matériel bureautique traditionnel : Un serveur qui héberge des bases de données, des logiciels partagés, des fichiers de données, etc. Des postes utilisateurs spécifiques à l usage du SIG (les écrans sont plus grands ). Trois traceurs de plan au format professionnel. Des imprimantes couleur. L ensemble de ce matériel est relié en réseau. Logiciels : Pour le service urbanisme : Géocadastre et Urbapro. Pour la CAO : Base Autocad à laquelle s ajoutent des logiciels spécifiques à savoir Covadis (voirie) ; Facility (CAO Bâtiment) ; Gima (gestion du patrimoine) et Geoclair (gestion de l éclairage). Il manque un "cœur" au SIG, un logiciel fédérateur. Les différents logiciels utilisés ont été achetés au fur et à mesure depuis Ils ne sont tous pas de la même génération, de la même marque, du même format Ceci pose donc des problèmes de communication inter-applications. C est une des raisons majeures de la refonte à venir.

4 3.4 Les moyens humains La cellule SIG comporte deux personnes : un chef de projet à tiers temps, une personne à temps complet. Accompagnement : Le SIG fait appel à des prestataires extérieurs (pour la maintenance, mais également pour l audit qui été conduit sur le dispositif). 3.5 La communication sur le projet Pas de communication à proprement parler. 4- Bilan et perspectives 4.1 Les éléments de bilan Les résultats se mesurent par la satisfaction des utilisateurs : CAO : objectifs bien atteints. Urbanisme : le service était satisfait au départ. Le niveau de satisfaction a décliné par la suite, notamment du fait de l emploi de logiciels spécifiques achetés à une entreprise qui a cessé son activité : ceci rend impossible l actualisation de ces logiciels. Points forts Vastes bases de données (électricité, cadastre, POS, éclairage, patrimoine, gaz, photo aérienne ), motivation du personnel, de plus en plus de services municipaux sont demandeurs, par exemple le service Observation de la localisation des délits dans la ville. Points faibles Logiciels : pas d élément fédérateur, et donc grande hétérogénéité des applicatifs qui communiquent mal entre eux, Les logiciels étant spécifiques, leur coût d achat est très important. Perspectives d évolution du projet Après le passage à l intranet, le SIG pourrait être accessible sur internet (accès grand public). 4.2 Appréciation du porteur de projet Conseils aux futurs porteurs de projets Prendre conseil auprès d autres collectivités locales plutôt qu auprès des fournisseurs pour avoir des avis plus objectifs. Attention aux éditeurs de logiciels : le secteur connaît une forte instabilité et les entreprises ont un taux de mortalité élevé (disparition pure et simple, rachats, fusions ). Rester dans les standards d échanges de données. Affecter un personnel disponible à plein temps. Le SIG ne doit pas être "enfermé" aux seuls services de l urbanisme ou du cadastre De nombreux services - voire tous - sont demandeurs de cet outil.5- Critères d évaluation5.1 Innovation :Le projet a démarré il y a quelques années, à une époque où les SIG étaient rares dans les collectivités locales. Les outils d alors et les logiciels achetés se sont avérés peu stables et surtout difficilement compatibles entre eux. 5.2 Impact : Le travail sur le SIG a permis de mettre en évidence le fait que la grande majorité des services municipaux, et

5 plus largement les autres organismes publics, ont besoin d informations de type géographique issues d un SIG. Ce qui implique une organisation en intranet ou extranet afin de diminuer le volume des saisies, laissant l essentiel des usages pour la consultation et l analyse des données. Un autre impact important est l effet de conservation en interne du savoir-faire en cas de mouvement de personnel (mutation ou départ à la retraite). 5.3 Reproductibilité : Ce type d initiative est reproductible mais nécessite une démarche coordonnée et mutualisée en amont (en particulier dans le choix de l architecture logicielle). 5.4 Pérennité : Pas de marche arrière réellement possible du fait de l utilisation dans les différents services de la mairie. La politique municipale par ses orientations peut faire varier l importance (priorités, budgets ) donnée au projet. Contacts : VOIDEY Dominique Sites :

La Guadeloupe s appuie sur les cyberbus pour son désenclavement numérique

La Guadeloupe s appuie sur les cyberbus pour son désenclavement numérique La Guadeloupe s appuie sur les cyberbus pour son désenclavement numérique Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Emmanuel Vandamme publié le 8 février 2007, mise à

Plus en détail

Mettre en relation entreprises et centres universitaires de R&D

Mettre en relation entreprises et centres universitaires de R&D Mettre en relation entreprises et centres universitaires de R&D LE CENTRE DE COMPÉTENCES EN LIGNE DE TRANSFERTS LR Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par LAVOCAT Eric

Plus en détail

Portail numérique des services du Pays Terres Romanes en Pays Catalan

Portail numérique des services du Pays Terres Romanes en Pays Catalan Portail numérique des services du Pays Terres Romanes en Pays Catalan UN PORTAIL NUMÉRIQUE DES SERVICES DU TERRITOIRE. Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Philippe

Plus en détail

ORGANISER SA STRUCTURE autour de l information géographique. Réseau Géomatique de l Ouest Intervention du 12 juin 2007

ORGANISER SA STRUCTURE autour de l information géographique. Réseau Géomatique de l Ouest Intervention du 12 juin 2007 ORGANISER SA STRUCTURE autour de l information géographique Réseau Géomatique de l Ouest Intervention du 1 Vers une dynamique intercommunale 2 Qui sommes nous? (MR) Pourquoi le SIG devient-il intercommunal?(mr)

Plus en détail

Le plan internet à haut débit par satellite dans les départements de montagne de la région PACA

Le plan internet à haut débit par satellite dans les départements de montagne de la région PACA Le plan internet à haut débit par satellite dans les départements de montagne de la région PACA Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par LAVOCAT Eric publié le 28 mars

Plus en détail

Un manuel scolaire thématique en ligne

Un manuel scolaire thématique en ligne Un manuel scolaire thématique en ligne LES MONDES POLAIRES Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Firmin Jean-Luc publié le 27 juin 2003, mise à jour le 3 septembre

Plus en détail

La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services

La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services I. DESCRIPTION DU POSTE 1. IDENTIFICATION DU POSTE : Intitulé du poste : Directeur Général des Services Positionnement hiérarchique

Plus en détail

ASSISTANCE A L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR INFORMATIQUE (C.C.T.P.)

ASSISTANCE A L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR INFORMATIQUE (C.C.T.P.) ASSISTANCE A L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR INFORMATIQUE (C.C.T.P.) ARTICLE 1- Présentation du pouvoir adjudicateur Le système d information Le service est composé de informaticiens : Le réseau est

Plus en détail

Le service commun SIG Introduction et rappel généraux :

Le service commun SIG Introduction et rappel généraux : Le service commun Introduction et rappel généraux : Présentation du service commun Les détails des services : gratuits et payants Point sur l intégration des documents d urbanisme. Rappel des droits et

Plus en détail

Le SERVICE SIG de la COMMUNAUTE de COMMUNES du CANTON de SAINT-FULGENT. Vincent DESHOUX. Administrateur S.I.G.

Le SERVICE SIG de la COMMUNAUTE de COMMUNES du CANTON de SAINT-FULGENT. Vincent DESHOUX. Administrateur S.I.G. Le SERVICE SIG de la COMMUNAUTE de COMMUNES du CANTON de SAINT-FULGENT Vincent DESHOUX Administrateur S.I.G. le 12 juin 2007 BazogesenPaillers Chavagnes-en-Paillers Les Brouzils Saint-Fulgent La Copechagnière

Plus en détail

Cette organisation :

Cette organisation : MF/MB SEANCE DU 14 DECEMBRE 2009 2009/2002 - FICHIER COMMUN DE LA DEMANDE EN LOGEMENT SOCIAL - CŒUR SYSTEME INFORMATIQUE - CONVENTION DE PARTICIPATION FINANCIERE VILLE DE LYON COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

Plus en détail

Le SCOT Provence Méditerranée

Le SCOT Provence Méditerranée Le SCOT Provence Méditerranée Carte d identité et calendrier de la démarche : Syndicat mixte de 31 communes créé en décembre 2002 sur un territoire de 550 000 habitants : Territoire côtier, agricole et

Plus en détail

Site internet du CHU d Angers

Site internet du CHU d Angers Site internet du CHU d Angers Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Vernier Betty publié le 15 février 2004 Description du projet : Le projet répond à un objectif

Plus en détail

Stratégie informatique de l Etat du Valais. Conférence de presse du 7 septembre 2015

Stratégie informatique de l Etat du Valais. Conférence de presse du 7 septembre 2015 Stratégie informatique 2015-2024 de l Etat du Valais Conférence de presse du 7 septembre 2015 Importance de la fonction informatique Réseau cantonal 560 km de fibres optiques 8 points de présence (nœuds)

Plus en détail

e-learning Présentation Missions Formations Bilan Perspectives SECTION CHARGÉE DU TÉLÉ-ENSEIGNEMENT

e-learning Présentation Missions Formations Bilan Perspectives SECTION CHARGÉE DU TÉLÉ-ENSEIGNEMENT e-learning Présentation Missions Formations Bilan Perspectives SECTION CHARGÉE DU TÉLÉ-ENSEIGNEMENT Présentation La section chargée du télé-enseignement de l université de Béjaia a pour mission de prendre

Plus en détail

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Philippe OURLIAC publié le 17 février 2010

Plus en détail

Informatiser tous les collèges et tous les collégiens du département, avec Ordina 13

Informatiser tous les collèges et tous les collégiens du département, avec Ordina 13 Informatiser tous les collèges et tous les collégiens du département, avec Ordina 13 Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par LAVOCAT Eric publié le 23 avril 2004, mise

Plus en détail

Projet de Renforcement des Systèmes de Développement Humain

Projet de Renforcement des Systèmes de Développement Humain Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture République Démocratique du CONGO Secteur Education Projet de Renforcement des Systèmes de Développement Humain Présentation succincte

Plus en détail

Le SIG de la Ville de CERGY

Le SIG de la Ville de CERGY Le SIG de la Ville de CERGY Le SIG au cœur du Système d'information de la ville de Cergy. Perspectives Date : Emetteur : 3 Octobre 2014 Stéphane GOZDIK, directeur des Ressources et des Systèmes d Information

Plus en détail

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux Cnis Groupe de travail de la Cnerp sur la collaboration Insee Collectivités locales dans la constitution des RIL «Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants

Plus en détail

GESTION BASE DE DONNEES TECHNIQUES BÂTIMENTS

GESTION BASE DE DONNEES TECHNIQUES BÂTIMENTS Direction des Ressources humaines DESSINATEUR H DESSINATEUR GESTION BASE DE DONNEES TECHNIQUES BÂTIMENTS POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Construction Habitat Urbanisme Secteur : Bâtiments

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT D UNE COOPÉRATIVE DE SERVICES À LA PERSONNE SPÉCIALISÉE DANS L INFORMATIQUE. Initiative

Plus en détail

Conseil régional de Bourgogne

Conseil régional de Bourgogne régional de Bourgogne Qualité de l Offre Globale de Formation Synthèse de la réunion de lancement avec les acheteurs de formation 18 mars 2013 Eléments de cadrage 1. Le périmètre de la démarche est bien

Plus en détail

Organiser la géomatique : Qu est-ce-qu un SIG organisé?

Organiser la géomatique : Qu est-ce-qu un SIG organisé? Organiser la géomatique : Qu est-ce-qu un SIG organisé? Henri PORNON Journées géomatiques de l Ouest : 11/06/07 IETI Consultants - 9 rue Lacretelle - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85

Plus en détail

Ville de NIORT (Deux-Sèvres) Etude pour l accessibilité handicap de l espace public et des Etablissements Recevant du Public de la Ville de Niort

Ville de NIORT (Deux-Sèvres) Etude pour l accessibilité handicap de l espace public et des Etablissements Recevant du Public de la Ville de Niort Ville de NIORT (Deux-Sèvres) Etude pour l accessibilité handicap de l espace public et des Etablissements Recevant du Public de la Ville de Niort C A H I E R D E S C L A U S E S T E C H N I Q U E S P A

Plus en détail

Le SAAS Table ronde. dimanche, mai 8, 2016

Le SAAS Table ronde. dimanche, mai 8, 2016 Le SAAS Table ronde dimanche, mai 8, 2016 Les thèmes proposés Définitions Les enjeux Métiers L économie Le rôle de la DSI Intervenants : Christophe HENRY Directeur de la Production DSI Centrale Ludovic

Plus en détail

PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016

PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016 PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016 I- Budget principal Le budget principal de la commune se répartit pour 6 558 309 en section de fonctionnement et 4 472 936 en section d investissement. A- Section de

Plus en détail

Educ Net et Educ Net II : financer des équipements au service du développement des usages

Educ Net et Educ Net II : financer des équipements au service du développement des usages Educ Net et Educ Net II : financer des équipements au service du développement des usages Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Firmin Jean-Luc publié le 8 octobre

Plus en détail

Service INFORMATIQUE/SIG

Service INFORMATIQUE/SIG Service INFORMATIQUE/SIG 1 Introduction Créé en 1997, le service Informatique/SIG a pour missions l intégration, l exploitation et la maintenance des solutions informatiques déployées au Syndicat. Il est

Plus en détail

BANQUE REGIONALE DES OFFRES DE FORMATION. Fédérer les acteurs autour d une grande base de dépôt des offres de formation.

BANQUE REGIONALE DES OFFRES DE FORMATION. Fédérer les acteurs autour d une grande base de dépôt des offres de formation. BANQUE REGIONALE DES OFFRES DE FORMATION Fédérer les acteurs autour d une grande base de dépôt des offres de formation. 1 Sommaire Architecture du système Visite guidée : organisme de formation En résumé

Plus en détail

opatb19.paris.fr PRÉFET DE LA RÉGION

opatb19.paris.fr PRÉFET DE LA RÉGION opatb19.paris.fr PRÉFET 1 DE LA RÉGION 1 La rénovation thermique globale en copropriété 2 Le diagnostic global en synthèse 3 Faire réaliser le diagnostic global, étape par étape 4 Et après? 2 3 ETAPE 1

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DOCUMENTAIRE

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DOCUMENTAIRE POLITIQUE N o 406-98/99-01 POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DOCUMENTAIRE Responsabilité Adoptée le Direction générale 8 juin 1999 Direction du secrétariat général, des communications et du transport scolaire

Plus en détail

Méthodologie d élaboration du manuel des procédures

Méthodologie d élaboration du manuel des procédures Méthodologie d élaboration du manuel des procédures Les manuels des procédures sont censés répondre à des besoins divers : ils peuvent contenir des dispositions réglementaires, servir de guide d apprentissage,

Plus en détail

Apport des SIG dans la mise en place du référentiel d adresses communal Ajaccien. Conférence Esri Versailles

Apport des SIG dans la mise en place du référentiel d adresses communal Ajaccien. Conférence Esri Versailles Apport des SIG dans la mise en place du référentiel d adresses communal Ajaccien Conférence Esri 2014 - Versailles 2 Octobre 2014 Plan I Définition du projet 1. La problématique 2. Schéma d organisation

Plus en détail

SYSTÈME D'INFORMATION TOURISTIQUE ET CULTURELLE TERRITORIAL L'ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE

SYSTÈME D'INFORMATION TOURISTIQUE ET CULTURELLE TERRITORIAL L'ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE Mode d emploi SYSTÈME D'INFORMATION TOURISTIQUE ET CULTURELLE TERRITORIAL L'ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE de Bouches-du-Rhône TOURISME Pour une information touristique et culturelle la plus largement diffusée Pourquoi?

Plus en détail

Outils de l Internet Chapitre 1 : Présentation des concepts réseaux

Outils de l Internet Chapitre 1 : Présentation des concepts réseaux Outils de l Internet Chapitre 1 : Présentation des concepts réseaux Joyce El Haddad http://www.lamsade.dauphine.fr/ elhaddad/ Cours DU1 MI2E Université Paris Dauphine 2009-2010 Plan Informations administratives

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Spécialité analyse de données géoréférencées

Plus en détail

La démarche de performance au coeur de la LOLF. Sisqual 9 nov 2005

La démarche de performance au coeur de la LOLF. Sisqual 9 nov 2005 La démarche de performance au coeur de la LOLF Sisqual 9 nov 2005 Un nouveau principe de gestion pour les administrations : liberté / responsabilité La liberté La globalisation des crédits au sein d un

Plus en détail

Affectation du poste : UMR Institut de Biologie Intégrative de la Cellule (I2BC) Service Logistique et Technique

Affectation du poste : UMR Institut de Biologie Intégrative de la Cellule (I2BC) Service Logistique et Technique INTITULE DU POSTE Corps : Ingénieur de Recherches Statut du poste 1 : Fonctionnaire Catégorie A BAP 2 : G Famille professionnelle : Patrimoine et Logistique Emploi-type : G1X21 Ingénieur du patrimoine

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2017

DEMANDE DE SUBVENTION 2017 DEMANDE DE SUBVENTION 2017 à déposer avant le 30 décembre 2016 Ce formulaire peut être enregistré sur un ordinateur ou tout autre support (clé USB, etc.) pour le remplir à votre convenance, le conserver,

Plus en détail

Migration de Géonancy

Migration de Géonancy Migration de Géonancy 1 Introduction 2 Présentation de Géonancy V2 3 Démonstration 4 Le plan d accompagnement 5 Conclusion + Temps d échange: Questions réponses Durée: 1h30-2h Migration de Géonancy 1 Introduction

Plus en détail

Structuration d'un SIG municipal

Structuration d'un SIG municipal Structuration d'un SIG municipal autour des solutions Olivier POILPRÉ Baptiste LE VEN 0 / 9 La mairie de Bourg-en-Bresse Présentation 40 000 habitants 900 agents Préfecture de l'ain (01) Commune de Bourg-en-Bresse

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE DU NOUVEAU CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL. I. Vers une fonction publique de métiers?

LA PHILOSOPHIE DU NOUVEAU CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL. I. Vers une fonction publique de métiers? Fiche 1 LA PHILOSOPHIE DU NOUVEAU CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL I. Vers une fonction publique de métiers? Le concours d attaché territorial a connu en 2010 une profonde refonte de ses épreuves d admissibilité

Plus en détail

OPENADS. La gestion libre des Autorisations du Droit des Sols (ADS)

OPENADS. La gestion libre des Autorisations du Droit des Sols (ADS) La gestion libre des Autorisations du Droit des Sols (ADS) Une contribution innovante et vertueuse 1 Contexte de l'innovation La Ville de Marseille a fait un choix audacieux et novateur Faire développer,

Plus en détail

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols Enquête modernisation Administration du Droit des Sols auprès des collectivités locales instructrices des autorisations d urbanisme Fiche de cas Ville de Meaux Evaluation de l avancée des projets : Géomatique

Plus en détail

Cadres Photo Communicants au Conseil Général du Cantal (15)

Cadres Photo Communicants au Conseil Général du Cantal (15) Cadres Photo Communicants au Conseil Général du Cantal (15) MAINTIEN À DOMICILE TERRITORIA D OR 2009 DANS LA CATÉGORIE «SERVICES AUX PERSONNES» Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet Europe; Rédigée par Virlogeux Claude publié le 2 avril 2007, mise à jour le 15 mai 2007

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet Europe; Rédigée par Virlogeux Claude publié le 2 avril 2007, mise à jour le 15 mai 2007 HOTCAFE LE WIFI OFFERT AUX CONSOMMATEURS DES BRASSERIES PARISIENNES Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet Europe; Rédigée par Virlogeux Claude publié le 2 avril 2007, mise à jour le

Plus en détail

Observatoire de la Fonction Publique Territoriale. L emploi technique dans les collectivités territoriales

Observatoire de la Fonction Publique Territoriale. L emploi technique dans les collectivités territoriales Observatoire de la Fonction Publique Territoriale L emploi technique dans les collectivités territoriales 03 novembre 2009 Sommaire A - La filière technique : 46 % des effectifs territoriaux totaux 796

Plus en détail

PROFILS DETAILLES DES POSTES

PROFILS DETAILLES DES POSTES PROFILS DETAILLES DES POSTES Poste 1 : RESPONSABLE DU SERVICE URBANISME - INSTRUCTION DU DROIT DES SOLS (A.D.S) (h/f) - Catégorie B Filière technique ou administrative - Temps complet Dans le cadre de

Plus en détail

Chargé de mission animation économique Auprès de la Direction du Développement Economique

Chargé de mission animation économique Auprès de la Direction du Développement Economique Chargé de mission animation économique Auprès de la Direction du Développement Economique Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien compte

Plus en détail

Dracénoise. Florence ARNOULT Responsable du Service Système d Information d. GéographiqueG

Dracénoise. Florence ARNOULT Responsable du Service Système d Information d. GéographiqueG Communauté d Agglomération Dracénoise Florence ARNOULT Responsable du Service Système d Information d GéographiqueG Fiche d identité de la C.A.D. Création : 31/10/2000 Statut : E.P.C.I. Territoire : 16

Plus en détail

Pour un déploiement étagé

Pour un déploiement étagé Chapitre 10 Transformer la DSI Une série de tableaux illustre les liens entre les 62 bonnes pratiques et les principaux axes de gouvernance TI. Le premier tableau répartit des attributs «risques» selon

Plus en détail

1. HISTORIQUE 2. SITUATION ACTUELLE Yvonand, le 6 mars Municipalité d Yvonand Tél. 024/ Fax 024/ Y v o n a n d

1. HISTORIQUE 2. SITUATION ACTUELLE Yvonand, le 6 mars Municipalité d Yvonand Tél. 024/ Fax 024/ Y v o n a n d 1462 Yvonand, le 6 mars 2017 Municipalité d Yvonand Tél. 024/557 73 00 Fax 024/557 73 01 E-mail : greffe@yvonand.ch Au Conseil communal 1462 Y v o n a n d Préavis municipal No 2017/04 Concerne : Renouvellement

Plus en détail

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC.

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC. NOTE BIM Le déroulement des études s établira suivant des processus établis. APPROCHE DE PRE-PROJET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC 1. F.2.0. NOTICE BIM (BUILDING INFORMATION MODEL) Le BIM (Building Information

Plus en détail

ORLÉANS, VILLE PILOTE DU PLAN ANTI-ENDOMMAGEMENT DES RÉSEAUX

ORLÉANS, VILLE PILOTE DU PLAN ANTI-ENDOMMAGEMENT DES RÉSEAUX ORLÉANS, VILLE PILOTE DU PLAN ANTI-ENDOMMAGEMENT DES RÉSEAUX Orléans : 1 200 rues pour 350 km de voirie AgglO : 275 000 habitants sur 22 communes Les réseaux exploités par la Ville et AgglO : 1 000 km

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser l innovation dans les actions de développement et analyser en amont les conditions et les leviers des changements qu elles visent, pour en renforcer

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 9581 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 6 juin 2005 Messagerie Projet de loi ouvrant un crédit d investissement de 180 000 F pour la réalisation de la

Plus en détail

L établissement est dirigé par une directrice régionale, Me Brigitte REQUIER.

L établissement est dirigé par une directrice régionale, Me Brigitte REQUIER. 1. Qu est-ce que le Canopé académie de Corse? Le Canopé académie de Corse est un établissement public national à caractère administratif, placé sous la tutelle du Ministère de l Education nationale. Son

Plus en détail

Offre d emploi : Conseiller-Animateur Energie (H / F) Direction stratégie immobilière et développement des Campus

Offre d emploi : Conseiller-Animateur Energie (H / F) Direction stratégie immobilière et développement des Campus Offre d emploi : Conseiller-Animateur Energie (H / F) Direction stratégie immobilière et développement des Campus Type de contrat : CDD Durée du contrat : 2 ans Type de poste : Catégorie A Rémunération

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

Publication du bilan d émissions de GES de Dreux agglomération. Citer les numéros de SIRET associés à la personne morale :

Publication du bilan d émissions de GES de Dreux agglomération. Citer les numéros de SIRET associés à la personne morale : Publication du bilan d émissions de de Dreux agglomération 1. Description de la personne morale concernée : Raison sociale : Dreux agglomération Code NAF : 84 11 Z Code SIREN : 242 852 440 Citer les numéros

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Banque Numérique du Savoir d Aquitaine

Dossier de demande de subvention Banque Numérique du Savoir d Aquitaine Dossier de demande de subvention Banque Numérique du Savoir d Aquitaine PRÉAMBULE - NATURE DES PORTEURS DE PROJETS Les subventions BnsA sont prioritairement accordées aux projets portés par les partenaires

Plus en détail

ÉCOLE GÉNIE-CIVIL. BTS ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION 100% de réussite en 2016 CHARGÉ DE PROJET BÂTIMENT

ÉCOLE GÉNIE-CIVIL. BTS ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION 100% de réussite en 2016 CHARGÉ DE PROJET BÂTIMENT ÉCOLE GÉNIE-CIVIL Accompagnateur de talents ÉCONOMISTE DE LA CONSTRUCTION COLLABORATEUR D ARCHITECTE ASSISTANT CHEF DE CHANTIER CONSULTANT INFORMATIQUE CONDUCTEUR DE TRAVAUX CHARGÉ DE PROJETS ÉCOLE GÉNIE-CIVIL

Plus en détail

LA DIRECTION GENERALE DES IMPOTS

LA DIRECTION GENERALE DES IMPOTS LA DIRECTION GENERALE DES IMPOTS ATTRIBUTIONS ARTICLE 54 : La Direction Générale des Impôts, placée sous l autorité d un Directeur Général assisté de deux Directeurs Généraux Adjoints, est chargée : de

Plus en détail

Gestion du patrimoine municipal

Gestion du patrimoine municipal GMA SERVITEC dédié aux Services Techniques Services Techniques Gestion du patrimoine municipal Les Services Techniques doivent gérer au quotidien de nombreux équipements tout en garantissant une e sécurité

Plus en détail

Évaluation du portefeuille de Génie océanique, côtier et fluvial (GOCF) du CNRC. Rapport Finale - Sommaire

Évaluation du portefeuille de Génie océanique, côtier et fluvial (GOCF) du CNRC. Rapport Finale - Sommaire Évaluation du portefeuille de Génie océanique, côtier et fluvial du Conseil national de recherches Canada (CNRC) - ÉBAUCHE Bureau de la vérification et de l évaluation Évaluation du portefeuille de Génie

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france DIVERSES DISPOSITIONS RELATIVES AUX RESSOURCES

Plus en détail

Almanachs du Roussillon et des Pyrénées-Orientales : page 2 Documents iconographiques: Perpignan (Pyrénées-Orientales), XXe siècle : page 4

Almanachs du Roussillon et des Pyrénées-Orientales : page 2 Documents iconographiques: Perpignan (Pyrénées-Orientales), XXe siècle : page 4 Almanachs du Roussillon et des Pyrénées-Orientales : page 2 Documents iconographiques: Perpignan (Pyrénées-Orientales), XXe siècle : page 4 Fonds local Roussillon et Catalogne : page 5 Fonds photographique

Plus en détail

TÉMOIGNAGE DE LA VILLE DE CAILLOUX SUR FONTAINES

TÉMOIGNAGE DE LA VILLE DE CAILLOUX SUR FONTAINES Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise TÉMOIGNAGE DE LA VILLE DE CAILLOUX SUR FONTAINES Par Laurence FIGEAC DGS de Cailloux 31 janvier 2012 [1] informations et environnement

Plus en détail

MASTER EN URBANISME ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

MASTER EN URBANISME ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION MASTER EN URBANISME

Plus en détail

Atelier «Elaborer son business plan»

Atelier «Elaborer son business plan» Première étape 1 Valider définitivement vos objectifs stratégiques et opérationnels Deuxième étape 2 Elaborer votre plan d action de façon détaillée en prenant en compte l ensemble des moyens dont les

Plus en détail

Projet Tempus : Mise en place de services de formation continue

Projet Tempus : Mise en place de services de formation continue Projet Tempus : Mise en place de services de formation continue Larbi AIT HENNANI Directeur de l IUT, Université de Lille 2, France Coordonnateur du projet 28/12/2006 Composition du Consortium Le consortium

Plus en détail

Elaboration et production des contenus éditoriaux Développeur éditorial

Elaboration et production des contenus éditoriaux Développeur éditorial Elaboration et production des contenus éditoriaux Développeur éditorial Dans les entreprises de presse, l activité de «développement numérique» a été traduite comme couvrant à la fois des activités techniques

Plus en détail

08/10/2008 S.I.G Système d Information Géographique dans la Communauté de Commune du Bassin d Annonay. Etat des lieux Propositions

08/10/2008 S.I.G Système d Information Géographique dans la Communauté de Commune du Bassin d Annonay. Etat des lieux Propositions 08/10/2008 S.I.G Système d Information Géographique dans la Communauté de Commune du Bassin d Annonay Etat des lieux Propositions S.I.G Qu est-ce qu un Système d Information Géographique? Un SIG est un

Plus en détail

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES EN DÉVELOPPEMENT DURABLE Présentation générale des activités de l asbl http://www.icedd.be L É N E R G I E Relever un formidable défi Que ce soit pour des questions climatiques

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DU CALVADOS

CONSEIL GÉNÉRAL DU CALVADOS CONSEIL GÉNÉRAL DU CALVADOS www.calvados.fr «GéoCalvados», la plateforme d'échanges de données géographiques du Conseil Départemental du Calvados Olivier LE RESTE, Chef du service SIG Présentation du département

Plus en détail

NOUS RÉCUPÉRONS VOTRE ANCIEN MATÉRIEL INFORMATIQUE C EST ÉCOLOGIQUE, C EST ÉCONOMIQUE, ET ÇA CRÉE DE L EMPLOI!

NOUS RÉCUPÉRONS VOTRE ANCIEN MATÉRIEL INFORMATIQUE C EST ÉCOLOGIQUE, C EST ÉCONOMIQUE, ET ÇA CRÉE DE L EMPLOI! NOUS RÉCUPÉRONS VOTRE ANCIEN MATÉRIEL INFORMATIQUE C EST ÉCOLOGIQUE, C EST ÉCONOMIQUE, ET ÇA CRÉE DE L EMPLOI! Depuis 1999, le groupement Saint-Vit Informatique lutte contre l exclusion sociétale liée

Plus en détail

Liste principale des catégories du «Budget Détaillé» et leurs définitions

Liste principale des catégories du «Budget Détaillé» et leurs définitions Personnel Salaires Charges sociales obligatoires de l employeur Avantages sociaux Participant/individu bénéficiaire Salaires Charges sociales obligatoires de l employeur Avantages sociaux Allocations Honoraires

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France

Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France Appel à manifestation d intérêt pour l identification des Domaines d Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France Lancement : 7 juillet 2016 Clôture : 3 octobre 2016 CLOTURE DE L APPEL A MANIFESTATION

Plus en détail

ARChéologie mobile : pourquoi pas?

ARChéologie mobile : pourquoi pas? Service archéologique de l Etat de Fribourg SAEF Amt für Archäologie des Kantons Freiburg AAFR ARChéologie mobile : pourquoi pas? Direction de l instruction publique, de la culture et du sport DICS Direktion

Plus en détail

Des outils numériques pour tous

Des outils numériques pour tous Des outils numériques pour tous Inauguration des sites Internet, de l espace usagers et des plans interactifs Clisson Sèvre et Maine Agglo Mercredi 4 juillet 2017, 18h Le Quatrain, Haute-Goulaine Le 4

Plus en détail

Projet de SIG pour Toulon Provence Méditerranée

Projet de SIG pour Toulon Provence Méditerranée Projet de SIG pour Toulon Provence Méditerranée 11 communes 403 750 habitants 330 km2 Carqueiranne La Garde Hyères Ollioules Le Pradet Le Revest-les-eaux Saint-Mandrier-sur-Mer La Seyne-sur-Mer Six-Fours-les-Plages

Plus en détail

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement Fiche de poste Intitulé du poste Structure de rattachement Missions principales Activités principales Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général Assurer la gestion des ressources humaines

Plus en détail

FRANCE-VISAS. Présentation du projet 11 Mai 2015

FRANCE-VISAS. Présentation du projet 11 Mai 2015 Ministère de l Intérieur Ministère des Affaires étrangères et du Développement international FRANCE-VISAS CONSULTATION POUR L AIDE À LA CONCEPTION, LE DÉVELOPPEMENT, L INTÉGRATION ET LA MAINTENANCE DU

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité en formation

Plus en détail

PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE

PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE PROGRAMME DE DEPLOIEMENT EN ETABLISSEMENT DE SANTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE SOLUTIONS INDUSTRIELLES ET COMMUNICANTES MODELE DE DOSSIER DE REPONSE Ce modèle est destiné à guider

Plus en détail

Fonction 1 : management de l unité commerciale

Fonction 1 : management de l unité commerciale Fonction 1 : management de l unité commerciale 1- Management de l équipe commerciale Recrutement et formation Organisation du travail Animation et motivation Evaluation des performances 2- Gestion de l

Plus en détail

L habitat de votre génération. PRESENTATION. 1. Un habitat au cœur du village ou un habitat au cœur du centre-ville

L habitat de votre génération.  PRESENTATION. 1. Un habitat au cœur du village ou un habitat au cœur du centre-ville L habitat de votre génération Consultation pour le cahier des charges «Habitat collectif et connecté» www.lhabitatdevotregeneration.fr PRESENTATION 1. Un habitat au cœur du village ou un habitat au cœur

Plus en détail

Protocole d accord entre les communes de l agglomération et Nantes Métropole portant sur les échanges d informations géographiques

Protocole d accord entre les communes de l agglomération et Nantes Métropole portant sur les échanges d informations géographiques Protocole d accord entre les communes de l agglomération et Nantes Métropole portant sur les échanges d informations géographiques SOMMAIRE Préambule Article 1 : Objectifs communs Article 2 : Engagements

Plus en détail

Mémoire d alternance

Mémoire d alternance Alpha-Primo Roanne Sopra Steria 58, Boulevard Baron du marais 18 BOULEVARD VALMY 42300 ROANNE 42300 ROANNE BTS SIO Mémoire d alternance Le mémoire d alternance est complété d un rapport d activités du

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales FICHE DE POSTE IntitulÄ du poste : Agent de däveloppement local. Cadre statutaire : FiliÄre : Administrative CatÅgorie : B Cadres d emploi : RÄdacteur Territorial Emploi permanent : Oui Missions : Met

Plus en détail

au-delà des mots, quelles pratiques, quels outils?

au-delà des mots, quelles pratiques, quels outils? au-delà des mots, quelles pratiques, quels outils? Journée d échanges et de témoignages Paris, 10 décembre 2010 Restitution de l enquête nationale «les relations conventionnelles entre communes et communautés,

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AIDES AUX BIBLIOTHEQUES

DEMANDE DE SUBVENTION AIDES AUX BIBLIOTHEQUES Afin que soit étudiée l éligibilité à la politique contractuelle du Département, ce dossier est à transmettre également à la Direction de l aménagement et du développement des territoires CS 50377 77010

Plus en détail

«DOSSIER DE CANDIDATURE» CDG-PRO

«DOSSIER DE CANDIDATURE» CDG-PRO «DOSSIER DE CANDIDATURE» CDG-PRO Dispositif de professionnalisation de la fonction «contrôle de gestion» Ce dossier a pour vocation d étudier votre candidature pour définir un parcours de professionnalisation

Plus en détail

REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME

REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME N 63 FISCAL n 9 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2008 ISSN 1769-4000 REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME L essentiel : La loi du 21 août 2007 en faveur du travail,

Plus en détail

Calculateur carbone de l AwAC

Calculateur carbone de l AwAC Calculateur carbone de l AwAC Plan Le climat change Enjeux de la transition bas carbone Quel rôle du pouvoir local? La politique locale Climat-Energie La Wallonie vous soutient La convention des maires

Plus en détail

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Manuel Qualité Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Place Jean David BP 181 32004 Auch Zone de l Hippodrome 6, rue Roger Salengro 32000 Auch Février

Plus en détail

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS ARTICLE 71 : La Direction Générale du Budget et des Finances est chargée des deux fonctions principales suivantes : La fonction budget de l

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale C. Maillebouis (Septembre 2014) Présentation générale L Observatoire de la Haute-Loire (obs43.fr) est un portail cartographique basé sur le «Géoportail» de l'ign et composé de deux «modules» aux échelles

Plus en détail