Essais cliniques : Cancer de la prostate

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Essais cliniques : Cancer de la prostate"

Transcription

1 Essais cliniques : Cancer de la prostate Sommaire des protocoles Page Adénocarcinome de la prostate - GETUG - 17 Étude randomisée multicentrique comparant une radiothérapie adjuvante immédiate associée à une hormonothérapie courte par analogue LH-RH (Décapeptyl LP) vs une radiothérapie différée à la rechute biochimique associée à une hormonothérapie courte par analogue LH-RH (Décapeptyl LP) chez les patients opérés d un cancer de la prostate pt3 R1 pn0 ou pnx, de risque intermédiaire Cancer de la prostate - PCA3 Evaluation médico-économique de l utilisation du test urinaire PCA3 dans la stratégie diagnostique (du PSA aux biopsies) des cancers de la prostate. 4

2 ANNUAIRE REGIONAL DES ESSAIS CLINIQUES DANS LE DOMAINE DE LA CANCEROLOGIE EN POITOU-CHARENTES MAJ : Octobre 2012 Pathologie Titre du protocole Ref INCa RECF0501 Adénocarcinome de la prostate. Étude randomisée multicentrique comparant une radiothérapie adjuvante immédiate associée à une hormonothérapie courte par analogue LH-RH (Décapeptyl LP) vs une radiothérapie différée à la rechute biochimique associée à une hormonothérapie courte par analogue LH-RH (Décapeptyl LP) chez les patients opérés d un cancer de la prostate pt3 R1 pn0 ou pnx, de risque intermédiaire. Acronyme GETUG - 17 Etat de l essai Date d ouverture effective Date de fin d inclusion prévue ouvert aux inclusions 12/12/ /04/2018 Phase 3 Randomisé Promoteur Investigateur Oui FNCLCC Hôpital de la Milétrie Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Poitiers 2 rue de la Milétrie Poitiers cedex Dr Stéphane Guerif Téléphone direct/standard : - / courriel : - site internet : Objectif principal Cette étude a pour objectif de comparer l efficacité de l apport d une radio-hormonothérapie immédiate après prostatectomie pour lésion pt3 R1 pn0 ou pnx au même traitement donné en situation de récidive biochimique sur la survie sans événement à 5 ans. Critères d inclusion 1) Patient traité par chirurgie exclusive pour un adénocarcinome prostatique localisé, 2) pt3a, pt3b (ou pt4 par atteinte du col vésical) et R1, 3) Taux de PSA 0,1 ng/ml après la prostatectomie (dosage à 1 mois confirmé), Source INCa - Septembre

3 4) Patient pouvant être traité dans les 6 mois suivant la chirurgie, 5) Présence de marges positives (présence des glandes tumorales au contact du contour encré) sur la pièce opératoire, 6) Patient pn0 ou pnx : curage ganglionnaire au moment de la prostatectomie négatif ou absence de curage ganglionnaire, 7) Patient sans aucun signe clinique ou biochimique de maladie évolutive, 8) Patient âgé de plus de 18 ans avec une espérance de vie 10 ans, 9) Performance status ECOG = 0 ou 1, 10) Affiliation à un régime de sécurité sociale, 11) Patient ayant reçu l information et ayant signé un consentement éclairé Critères de non inclusion 1) Patient ayant un cancer de la prostate d histologie autre qu adénocarcinome, 2) Patient avec un Gleason 8 et avec atteintes des vésicules séminales, 3) Patient pn1 : envahissement ganglionnaire prouvé histologiquement lors du curage initial, 4) Patient pt2, 5) Castration chirurgicale ou chimique, 6) Patient ayant eu un traitement antérieur par hormonothérapie, 7) Pas de traitement par radiothérapie dans les 3 Mois suivant la prostatectomie radicale, 8) Patient ayant des antécédents de radiothérapie pelvienne, 9) Antécédents de cancer (sauf un épithélioma baso-cellulaire cutané) ayant récidivé dans les 5 années précédant la chirurgie, 10) Patient présentant une hypertension artérielle grave non contrôlée par un traitement adapté ( 160 mm Hg en systolique et/ou 90 mm Hg en diastolique). 11) Patient ayant une hypersensibilité connue à la GnRH ou à ses analogues, 12) Contre indication aux IM (Intra musculaire) 13) Patient déjà inclus dans une autre étude interventionnelle ayant nécessité l accord d un CPP, 14) Personnes privées de liberté ou sous tutelle ou Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l'essai pour des raisons géographiques, sociales ou psychiques Source INCa - Septembre

4 ANNUAIRE REGIONAL DES ESSAIS CLINIQUES DANS LE DOMAINE DE LA CANCEROLOGIE EN POITOU-CHARENTES MAJ Octobre 2012 Pathologie Titre du protocole Ref INCa Cancer de la prostate Evaluation médico-économique de l utilisation du test urinaire PCA3 dans la stratégie diagnostique (du PSA aux biopsies) des cancers de la prostate. RECF1763 Acronyme Etat de l essai Date d ouverture effective Date de fin d inclusion prévue Phase Randomisé Promoteur Investigateur PCA3 Ouvert aux inclusions 31/05/ /07/2013 SANS OUI Hospices Civils de Lyon (HCL) Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Hôpital de la Milétrie Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Poitiers 2 rue de la Milétrie Poitiers cedex Pr Jacques Irani Téléphone direct/standard : / courriel : site internet : Objectif principal Montrer la supériorité en termes de patient ayant eu des biopsies prostatiques inutiles (négatives) qui auraient pu être évitées à 12 mois, chez des patients à risque de cancer de la prostate et ayant déjà eu au moins une série de biopsies prostatiques, avec résultats négatifs, d une stratégie utilisant les résultats du test urinaire PCA3 (stratégie A) comparativement à la stratégie habituelle qui ne l utilise pas (stratégie B) Source INCa - Septembre

5 Critères d inclusion Age 18 ans. Patient adressé en urologie pour la réalisation de biopsies prostatiques du fait : d un toucher rectal anormal ; et/ou d un résultat considéré comme anormal du dosage sérique du PSA, soit parce qu il est supérieur au seuil habituellement recommandé de 4 ng/ml soit parce qu il a augmenté de façon significative tout en restant inférieur à ce seuil ; et/ou d un antécédent familial au premier degré de cancer de la prostate. Patient jugé capable de compliance aux exigences de l étude. Consentement éclairé signé Critères de non inclusion Antécédent ou présence d un cancer de la prostate évident sur la base des données cliniques (stade T3 de la classification TNM clinique au toucher rectal), biologiques (PSA 50 ng/ml) et/ou radiologiques (polyadénopathies rétro-péritonéales ou lésions osseuses ostéolytiques évocatrices de métastases ganglionnaires ou osseuses). Antécédent ou présence de tout cancer extra-prostatique évolutif. Risque important d être perdu de vue au cours de l étude (résidence à l étranger, espérance de vie estimée à moins de 12 mois notamment du fait d une co-morbidité associée). Inclusion dans un autre protocole de recherche interventionnelle, interférant dans la démarche diagnostique du cancer de la prostate, notamment par la prescription systématique d examens cliniques ou paracliniques à visée prostatique. Majeur protégé par la Loi (articles L à L et L du code de la santé publique) Source INCa - Septembre

Informations générales

Informations générales Traitement du cancer de prostate. Enquête OPEPS Cette enquête de pratiques est réalisée dans le cadre de l évaluation OPEPS (Office Parlementaire d Evaluation des Politiques de Santé). Son objectif est

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE AFU-GETUG 20

SYNOPSIS PROTOCOLE AFU-GETUG 20 SYNOPSIS PROTOCOLE AFU-GETUG 20 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0160/1003 AFU-GETUG 20 VERSION ET DATE : VERSION N 5.0 16 NOVEMBRE 2011 TITRE DE L ESSAI : Etude de phase

Plus en détail

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 Essai de phase III comparant une radiothérapie médiastinale conformationnelle post-opératoire à l absence de radiothérapie après chirurgie complète chez

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1308 VERSION ET DATE: VERSION DU 08 SEPTEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE QUEL TRAITEMENT POUR QUEL PATIENT? Pr M. ZERBIB Hôpital Cochin, Paris Cancer localisé de la prostate: les acquis d une décennie Diagnostic précoce Evaluation plus précise : biopsies,

Plus en détail

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire.

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. Page 1 / 6 TITRE DE L ESSAI cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. ACRONYME MAPAM 01 TYPE D ETUDE : Phase III CODE PROMOTEUR 14 SEIN 10 N ID-RCB 2014-A01028-39 PROMOTEUR INVESTIGATEUR COORDONNATEUR

Plus en détail

Le cancer de la prostate à haut risque : les controverses de la prise en charge M.HAROUNI/ K.CHETTIBI

Le cancer de la prostate à haut risque : les controverses de la prise en charge M.HAROUNI/ K.CHETTIBI Le cancer de la prostate à haut risque : les controverses de la prise en charge M.HAROUNI/ K.CHETTIBI AAU, Hôtel El Auras si 13 Décembre 2014 Pourquoi le cancer de la prostate à haut risque est sujet à

Plus en détail

Dr Alexis HUGENTOBLER Médecin Nucléaire Hôpital Privé de la Louvière Lille NordTEP - Lille TEP de l Union- Roubaix

Dr Alexis HUGENTOBLER Médecin Nucléaire Hôpital Privé de la Louvière Lille NordTEP - Lille TEP de l Union- Roubaix Dr Alexis HUGENTOBLER Médecin Nucléaire Hôpital Privé de la Louvière Lille NordTEP - Lille TEP de l Union- Roubaix Oncomel le 2 juillet 2014 Indication AMM : - Recherche de maladie résiduelle : Diminution

Plus en détail

CANCER DE PROSTATE. Diagnostic. Anapath FDR. Dépistage : recos AFU Modes de révélation PSA. > 50 ans : Premier K de l H > 50 ans

CANCER DE PROSTATE. Diagnostic. Anapath FDR. Dépistage : recos AFU Modes de révélation PSA. > 50 ans : Premier K de l H > 50 ans CANCER DE PROSTATE FDR > 50 ans : Premier K de l H > 50 ans Hérédité : 2 parents au 1er degré 1 parent avant 55 ans Ethnie : Afro-antillais +++ Anapath ADK ++++++ (90%) Hormono-dépendant ++ 2 caractéristiques

Plus en détail

La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification.

La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification. La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification. Pierre CONORT Service d Urologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Hormonothérapie néo-adjuvante et adjuvante à la prostatectomie totale. Pierre Mongiat-Artus

Hormonothérapie néo-adjuvante et adjuvante à la prostatectomie totale. Pierre Mongiat-Artus Hormonothérapie néo-adjuvante et adjuvante à la prostatectomie totale Pierre Mongiat-Artus So m m a i r e 3 Plan Hormonothérapie néo-adjuvante Hormonothérapie adjuvante Conclusions Hormonothérapie néo-adjuvante

Plus en détail

GYNECO ONCOGER. Version n 1 du 26/12/2012

GYNECO ONCOGER. Version n 1 du 26/12/2012 Place d une évaluation gériatrique standardisée dans la prise en charge des patientes âgées de 75 ans et plus atteintes d un premier cancer du sein localisé : Comparaison de deux stratégies, avant la chirurgie

Plus en détail

Cancer prostatique : Etat des lieux

Cancer prostatique : Etat des lieux Cancer prostatique : Etat des lieux - Epidémiologie en quelques chiffres - Dépistage - Diagnostic - Nouvelles données thérapeutiques - Chirurgie avec assistance robotique EPU B Dr B. DUQUESNOY Dr F. OLIVIER

Plus en détail

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 1.1. Anatomie élémentaire... 3 1.2. Histologie... 3 2. Épidémiologie...

Plus en détail

En cours à Tenon PHRC : Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM STIC : FLUPROSTIC Cancer de la prostate comparaison TEP/TDM et IRM

En cours à Tenon PHRC : Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM STIC : FLUPROSTIC Cancer de la prostate comparaison TEP/TDM et IRM En cours à Tenon PHRC : Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM STIC : FLUPROSTIC Cancer de la prostate comparaison TEP/TDM et IRM FDOPA (investigateur principal : F Montravers), début : janvier 2006

Plus en détail

Indications thérapeutiques dans le cancer de la prostate non métastatique selon les critères pronostiques- Recommandations et choix du malade

Indications thérapeutiques dans le cancer de la prostate non métastatique selon les critères pronostiques- Recommandations et choix du malade Indications thérapeutiques dans le cancer de la prostate non métastatique selon les critères pronostiques- Recommandations et choix du malade Marine CABOURG - Pr DUBRAY Centre Henri Becquerel - ROUEN 27

Plus en détail

cancer de la prostate Le dépistage du Hôpital Bichat - Paris Pr. Vincent Ravery Urologie

cancer de la prostate Le dépistage du Hôpital Bichat - Paris Pr. Vincent Ravery Urologie Le dépistage du cancer de la prostate Pr. Vincent Ravery Urologie Hôpital Bichat - Paris Introduction 1. L espérance de vie augmente (INSEE, 1999) Tranches d âge EDV moyenne 60-64 19 65-69 16 70-74 12

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE. Soirée Robot Chirurgical Les PSA. Cancer prostatique : Etat des lieux QUESTIONS. Cancer de la prostate : - Faut-il dépister? - Comment?

EPIDEMIOLOGIE. Soirée Robot Chirurgical Les PSA. Cancer prostatique : Etat des lieux QUESTIONS. Cancer de la prostate : - Faut-il dépister? - Comment? EPIDEMIOLOGIE Soirée Robot Chirurgical Les PSA 27 mai 2011 Expert: Dr François Olivier et Dr Jorge Villamizar Formateur: Dr Dominique Dupuis -EPU Amiens Sud: Association de formation médicale -Loi du 1

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Etat de l'essai : Ouvert GFPC 01-2013 Essai randomisé, évaluant deux stratégies thérapeutiques de deuxième ligne associant le carboplatine et l'étoposide par rapport au topotécan, chez des patients ayant un cancer bronchique à

Plus en détail

Item n 156 : Tumeurs de la prostate

Item n 156 : Tumeurs de la prostate Épidémiologie Item n 156 : Tumeurs de la prostate Cancer le plus fréquent chez lʼhomme Histologie : adénocarcinome FDR : âge élevé, ATCD familiaux de cancer de la prostate, ethnie (noire) Anatomopathologie

Plus en détail

Traitement du Cancer Prostatique Quel traitement curatif?

Traitement du Cancer Prostatique Quel traitement curatif? Traitement du Cancer Prostatique Quel traitement curatif? Guideline for the Management of Clically Localized Prostate Cancer : 2007 update. From the American Urological Association Education and Research,

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Résumé des controverses sur le dépistage du Cancer de la Prostate

Résumé des controverses sur le dépistage du Cancer de la Prostate Résumé des controverses sur le dépistage du Cancer de la Prostate Marc VERGNOLLES & Grégoire ROBERT 24 Juin 2015 Polémique! 2003 : l AFU se positionne en faveur d un dépistage «individuel» 2004 : l ANAES

Plus en détail

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique)

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Hôpital

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Place du Curage dans le Cancer du Rein

Place du Curage dans le Cancer du Rein Place du Curage dans le Cancer du Rein Épidémiologie des cancers du Rein Incidence MONDE 271 000 nouveaux cas en 2008 Taux stand monde pour 100 000 : Hommes : 14,2 : 5,8 France: 11 080 nouveaux cas en

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Généralités Incidence (France 2012 (estimations)): 56841cas par an 1 er cancer chez l hommel Pic d incidence d et âge médian m : 70ans Mortalité (France 2012) : 8950 décès d s par

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE ET DE LA PLURIDISCIPLINARITE DE LA PRISE EN CHARGE INITIALE DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER PROSTATIQUE EN MIDI-PYRENEES Date de remplissage du questionnaire : /_/_/ /_/_/_/_/ INFORMATIONS

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier le style du titre CANCER DE LA PROSTATE: ÉVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE EN MIDI-PYRÉNÉES EN 2011 Jérôme Goddard, Laetitia Daubisse-Marliac, Christophe Lagadic, Pierre Lunardi, Edvie

Plus en détail

Suivi du cancer de la Prostate. Reunion du 14 mars 2017 Dr Sophie Maillard

Suivi du cancer de la Prostate. Reunion du 14 mars 2017 Dr Sophie Maillard Suivi du cancer de la Prostate Reunion du 14 mars 2017 Dr Sophie Maillard Cas clinique Surveillance Post Opératoire Mr L Georges, 52 ans ATCD HTA, reflux gastro-oesophagien ATCD familiaux cancers mammaires

Plus en détail

TEP A LA FLUOROMETHYLCHOLINE -(18F) ET CANCER DE LA PROSTATE. Médecine Nucléaire Hôpital Tenon

TEP A LA FLUOROMETHYLCHOLINE -(18F) ET CANCER DE LA PROSTATE. Médecine Nucléaire Hôpital Tenon TEP A LA FLUOROMETHYLCHOLINE -(18F) ET CANCER DE LA PROSTATE Médecine Nucléaire Hôpital Tenon FDG ET CANCER DE LA PROSTATE Utilisation non recommandée: Faible activité glycolytique de ce cancer Forte excrétion

Plus en détail

UNICANCER GETUG PROTOCOLE GETUG-AFU 18 N DGS : 2008-A UC-0160/0706

UNICANCER GETUG PROTOCOLE GETUG-AFU 18 N DGS : 2008-A UC-0160/0706 UNICANCER GETUG PROTOCOLE GETUG-AFU 18 N DGS : 2008-A00529-46 UC-0160/0706 Etude de phase III comparant une irradiation à la dose de 80 Gy à une irradiation de 70 Gy dans les cancers de prostate du groupe

Plus en détail

FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs

FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs d'un cancer œso-gastrique nouvellement diagnostiqués et naïfs de tout traitement Responsable(s) : Mariette Christophe Date de modification :

Plus en détail

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement du cancer des voies biliaires Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement chirurgical = seul traitement à visée curative Classification de Thomkins Classification de Bismuth et Corlette pour

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC 01-2013 Titre Promoteur Investigateur Coordonnateur Centres participants Justification de l'étude Etude randomisée comparant le carboplatine-étoposide au topotécan chez les

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes SHAPE Essai randomisé de phase III comparant une hystérectomie élargie avec lymphadénectomie pelvienne à une hystérectomie simple avec lymphadénectomie pelvienne chez des patientes atteintes de cancer

Plus en détail

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 44 Prévisionnel fin 2010 60 55 50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 19 2006 45 2007 54 2008 40 2009 44 2010 Jusqu au 1 er juin 2010 SEIN OVAIRE DIGESTIF PROSTATE POUMON REIN

Plus en détail

Centre coordonnateur : service de Médecine Nucléaire, Hôpital Tenon, AP-HP.

Centre coordonnateur : service de Médecine Nucléaire, Hôpital Tenon, AP-HP. PHRC 2007, ETUDE ICHOROPRO : IMPACT DE LA TEP/TDM A LA FLUOROMETHYLCHOLINE-(18F) SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA RECIDIVE BIOLOGIQUE OCCULTE DU CANCER DE LA PROSTATE. Centre coordonnateur : service de Médecine

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 7 mai 2014 relatif à la prise en charge au titre de l article L. 165-1-1 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Pourquoi et Comment je prescris? Réunion Uromip 29 Janvier 2016 Dr M.Roumiguié

Pourquoi et Comment je prescris? Réunion Uromip 29 Janvier 2016 Dr M.Roumiguié Pourquoi et Comment je prescris? Réunion Uromip 29 Janvier 2016 Dr M.Roumiguié Les Essais cliniques en Urologie Prostate localisée NOM Ph Indications GETUG P05 CaP D Amico intermédiaire RTE VS RTE+ boost

Plus en détail

Portail d'information des acteurs de santé ville-hôpital

Portail d'information des acteurs de santé ville-hôpital CANCÉROLOGIE ProInfosCancer Portail d'information des acteurs de santé ville-hôpital en Paca et Corse GORTEC 2014-04 : OMET Etude de phase II randomisée multicentrique de traitement systémique et radiothérapie

Plus en détail

CONFIDENTIEL RESUME FRANÇAIS

CONFIDENTIEL RESUME FRANÇAIS RESUME FRANÇAIS PROMOTEUR INTERNATIONAL PROMOTEUR POUR LA FRANCE TITRE DE L ESSAI VERSION DU PROTOCOLE SHAPE CX.5 TITRE ABREGE OU ACRONYME NCIC Clinical Trial Group QUEEN S UNIVERSITY AT KINGSTON 10 Stuart

Plus en détail

Journée Nationale des Innovations Hospitalières

Journée Nationale des Innovations Hospitalières STIC 2004 : Évaluation Médico-Économique de la Technique de Ganglion Sentinelle comparée au Curage Ganglionnaire dans les Cancers du Sein opérables d Emblée Sandrine Baffert Économiste de la santé Institut

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9 ZONE: A de 5 à 9 5 - CAT DEVANT UNE LESION SUSPECTE:Suspicion de mélanome Exérè se complète de la lésion suspecte Mélanome in situ? : Marge d exérèse: 0,5cm (+si mélanome sur Dubreuilh*) Breslow 1mm? Ulcération

Plus en détail

PSA ET CANCER DE LA PROSTATE

PSA ET CANCER DE LA PROSTATE PSA ET CANCER DE LA PROSTATE Grâce à la découverte d un marqueur sérique de la prostate, l antigène spécifique de la prostate* (PSA), la prise en charge des patients atteints d un cancer de la prostate

Plus en détail

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna 1 CO-AUTEURS / STRUCTURES Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna Equipe Oncologie CAC Batna Equipe Radiothérapie CAC Batna INTRODUCTION MATERIEL ET METHODES RESULTATS / DISCUSSION CONCLUSION

Plus en détail

Dr Marie CHARISSOUX. CRLC Montpellier

Dr Marie CHARISSOUX. CRLC Montpellier Cancer de la prostate Prise en charge du sujet âgé Dr Marie CHARISSOUX Département de radiothérapie CRLC Montpellier Rapport d oncogériatrie INCA 2009 Etat des lieux et perspectives en oncogériatrie i

Plus en détail

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé Dr Fabrice André, Investigateur-coordinateur AG SEIN - Réunion du 12 octobre

Plus en détail

Mr P.B, 65ans. Quelles informations donner au patient? Oncologie pour le praticien-1. Généralisation du dosage du PSA.

Mr P.B, 65ans. Quelles informations donner au patient? Oncologie pour le praticien-1. Généralisation du dosage du PSA. Oncologie pour le praticien-1 Stratégies diagnostiques et thérapeutiques Cancer de la prostate localisé Expert: Prof AP. Sappino Animatrice: Prof M. Louis Simonet Consultation PSA 6 mg/l Asymptomatique

Plus en détail

Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY

Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY Introduction Diagnostic précoce / Dépistage Nombre relatif stable de cancers de la prostate (CaP) localement avancés Meilleure stadification

Plus en détail

Cancers de prostate du «sujet âgé» Bénéfices des techniques de radiothérapie de haute précision. Bruno Chauvet

Cancers de prostate du «sujet âgé» Bénéfices des techniques de radiothérapie de haute précision. Bruno Chauvet Cancers de prostate du «sujet âgé» Bénéfices des techniques de radiothérapie de haute précision Bruno Chauvet Age et cancer de prostate 15% 55% 30% Traitement du cancer localisé Prostatectomie radicale

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

Evaluation individuelle Du 22 24 mars 2013

Evaluation individuelle Du 22 24 mars 2013 PRINTEMPS DE L AFCOR Le Cancer de la Prostate Evaluation individuelle Du 22 24 mars 2013 QCM CaP à haut risque Place de la chirurgie Pr Michel SOULIE Question 1 Parmi les propositions suivantes concernant

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE SOMMAIRE : Qu est-ce-que le cancer de la prostate? Le cancer de la prostate en chiffres Les symptômes Diagnostic Examens complémentaires Traitements et conséquences Rôle de l AS Bibliographie

Plus en détail

François Luyckx né le 28 août 1980 à Lille

François Luyckx né le 28 août 1980 à Lille UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2009 N 157 T H E S E pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE DES de Chirurgie Générale par François Luyckx né le 28 août 1980 à Lille Présentée et soutenue

Plus en détail

La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire

La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire Protocole AOR 02072 P020907 Investigateur principal : Pr Jean-Noël TALBOT, Hôpital Tenon Etude

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires L.Debbah, H.Djedi CAC Annaba CIC Alger le 11/03/2017 Introduction Pathologie rare: -< 1% de tout les cancers dans le monde -

Plus en détail

CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas

CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas HÔPITAL NATIONAL DE GYNÉCOLOGIE - OBSTÉTRIQUE CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas Pr. VU Ba Quyet Dr PHAM Duy Duan Dr NGUYEN Ngoc Phuong INTRODUCTION Les carcinosarcomes (CS) utérins sont des

Plus en détail

Protocole CHEOPS. Eudract n

Protocole CHEOPS. Eudract n Protocole CHEOPS Eudract n 2015-000401-39 ESSAI MULTICENTRIQUE DE PHASE II RANDOMISÉ ÉVALUANT L INTÉRET DE L AJOUT D UN INHIBITEUR NON STÉROIDIEN DE L AROMATASE A LA NAVELBINE MÉTRONOMIQUE PER OS CHEZ

Plus en détail

PRECISION DE L IRM MULTIPARAMETRIQUE PROSTATIQUE DANS L EVALUATION DU VOLUME TUMORAL

PRECISION DE L IRM MULTIPARAMETRIQUE PROSTATIQUE DANS L EVALUATION DU VOLUME TUMORAL PRECISION DE L IRM MULTIPARAMETRIQUE PROSTATIQUE DANS L EVALUATION DU VOLUME TUMORAL F. Bratan, C. Mélodelima, F. Mège-Lechevallier, R. Souchon, O. Rouvière Département d Imagerie Urinaire et Vasculaire,

Plus en détail

Médecine Nucléaire et cancer de prostate. Les attentes du chirurgien urologue

Médecine Nucléaire et cancer de prostate. Les attentes du chirurgien urologue Médecine Nucléaire et cancer de prostate Les attentes du chirurgien urologue ACOMEN- LYON le 25 Novembre 2016 Dr Gilles Pasticier Objectifs et moyens Objectifs: - Importance de l atteinte prostatique -

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 juillet 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 juillet 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 juillet 2007 ENANTONE LP 3,75 mg, poudre et solvant pour suspension injectable (SC ou IM) à libération prolongée CIP 375 752-5 ENANTONE LP 11,25 mg, microsphères et

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Cancer de la prostate oligométastatique Quelle imagerie?

Cancer de la prostate oligométastatique Quelle imagerie? Cancer de la prostate oligométastatique Quelle imagerie? Les Incontournables en Cancérologie Mardi 8 Novembre 2016 Dr Pierre-Yves BRARD Centre Hospitalier Métropole Savoie Cancer de prostate oligo-métastatique

Plus en détail

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016 Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie 13-15 octobre 2016 Dr Isabelle Brenot-Rossi Institut Paoli-Calmettes plan Cancers des voies

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés PRODIGE 34 - ADAGE Etude de phase III randomisée évaluant la chimiothérapie adjuvante après résection d'un adenocacinome colique de stade III chez les patients de 70 ans et plus Phase : III Type d'essai

Plus en détail

Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane

Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane CIE 802 Inserm / DGOS Fiche de synthèse d un projet de recherche Nom du rédacteur : Antoine Adenis Date de création du document

Plus en détail

Diagnostic du cancer de prostate et de sa récidive Le point de vue du radiologue

Diagnostic du cancer de prostate et de sa récidive Le point de vue du radiologue Diagnostic du cancer de prostate et de sa récidive Le point de vue du radiologue O. Rouvière Service d imagerie urinaire et vasculaire Hôpital E. Herriot, Lyon Plan 1. Détection du cancer avant biopsie

Plus en détail

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal Responsable(s) : Abenhaim Lucien, INSERM U657 Date de modification : 16/07/2013 Version : 2 ID : 6922 Général

Plus en détail

Les essais cliniques en urologie en 2015 et dans notre région. Jean-Baptiste Beauval CHU Rangueil

Les essais cliniques en urologie en 2015 et dans notre région. Jean-Baptiste Beauval CHU Rangueil Les essais cliniques en urologie en 2015 et dans notre région Jean-Baptiste Beauval CHU Rangueil Cancer de la prostate Non M+ AFU-GETUG 17 AFU-GETUG 20 AFU-GETUG 22 AFU- GETUG 23 ou PEACE 2 (M0 RC) Prosper

Plus en détail

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie)

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie) REFERENTIEL DU CANCER DU TESTICULE Mise à jour du 13/03/2008 Médecin responsable : Dr PAULHAC Membres du groupe de travail : Pr COLOMBEAU Pierre Chirurgien urologue (CHU de Limoges urologie) Dr HASSAN

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 octobre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 octobre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 octobre 2005 ELIGARD 7,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 seringue pré remplie de poudre et 1 seringue pré remplie de solvant (CIP: 366 908-6) ELIGARD

Plus en détail

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006 Etude PRESAGE : Etude pilote de faisabilité de PRéservation de la fertilité par Stimulation ovarienne associée à du tamoxifène et congelation ovocytaire ou embryonnaire avant chimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Limitations. N est pas conçu pour

Limitations. N est pas conçu pour PI RADS V2 Objectifs 2012 PI RADS V1 2015 PI RADS V2 Établir les paramètres minimum acceptables pour mpmri Simplifier et standardiser la terminologie et le compte-rendu radiologique Faciliter l utilisation

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale du cancer de la prostate. Hervé Baumert

Prise en charge chirurgicale du cancer de la prostate. Hervé Baumert Prise en charge chirurgicale du cancer de la prostate Hervé Baumert 1 70 000 nouveaux cas/ an EPIDEMIOLOGIE 1 er cancer en fréquence 1 homme sur 6 entre 60-80 ans 3éme cause de décès par cancer : 9000

Plus en détail

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA), et de publications importantes nouvelles

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes. Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal. Objectifs secondaires. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes. Etat de l'essai : Ouvert PACS 11 - UNIRAD Etude de phase III, randomisée, en double aveugle, multicentrique évaluant la tolérance et l'efficacité de l'évérolimus combiné à l'hormonothérapie adjuvante chez les femmes présentant

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Aveugle, Contrôlé, Comparant le Tamoxifène à l Anastrozole Chez les Femmes Ménopausées Opérées d un Carcinome Canalaire In Situ du Sein

Aveugle, Contrôlé, Comparant le Tamoxifène à l Anastrozole Chez les Femmes Ménopausées Opérées d un Carcinome Canalaire In Situ du Sein PROTOCOLE IBIS II (DCIS) Essai International, Randomisé, en Double Aveugle, Contrôlé, Comparant le Tamoxifène à l Anastrozole Chez les Femmes Ménopausées Opérées d un Carcinome Canalaire In Situ du Sein

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

MARQUEURS TUMORAUX SERIQUES

MARQUEURS TUMORAUX SERIQUES MARQUEURS TUMORAUX SERIQUES Prescrire à bon escient Dr Laurence Vitu Loas INTRODUCTION 1 Marqueurs tumoraux = substances (protéïnes) présentes dans les fluides biologiques à des taux significativement

Plus en détail

Destruction par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale d un adénocarcinome localisé de la prostate

Destruction par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale d un adénocarcinome localisé de la prostate AVIS SUR LES ACTESE Destruction par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale d un adénocarcinome localisé de la prostate Classement CCAM : 08.03.01.01 - code : JGNJ900 Décembre 2010 Ce document

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 12 avril 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 12 avril 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 12 avril 2006 - DECAPEPTYL L.P. 11,25 mg, poudre et solvant pour suspension injectable (IM), forme à libération prolongée sur 3 mois 1 flacon en verre de 4 ml - 1 ampoule

Plus en détail

Les VIèmes journées internationales de cancérologie de Constantine 15-17 OCTOBRE 2010

Les VIèmes journées internationales de cancérologie de Constantine 15-17 OCTOBRE 2010 Les VIèmes journées internationales de cancérologie de Constantine 15-17 OCTOBRE 2010 LA PROSTATECTOMIE RADICALE L EXPERIENCE DU SERVICE D UROLOGIE DU CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE BAB-EL-OUED Alger K.BENAKILA,

Plus en détail

Peut-on ne pas faire de bilan d extension?

Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 12/06/2015 Avec le soutien de Pierre Kerbrat De Jean-Sebastien Fresnel 2 histoires en parallèle. Noemie, 38 ans Autopalpation Bilan

Plus en détail

Immunothérapie, TIL, Ad-IFN, mélanome. Pr Brigitte Dréno, UF Cancéro-Dermatologie, CHU de Nantes. Un seul centre : Nantes

Immunothérapie, TIL, Ad-IFN, mélanome. Pr Brigitte Dréno, UF Cancéro-Dermatologie, CHU de Nantes. Un seul centre : Nantes Annexe 1 : Résumé Titre de l étude Mots clés Promoteur de l étude Investigateur principal (si étude monocentrique) Nombre de centres prévus Planning de l étude Design de l étude Objectifs de l étude Nombre

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

DÉPISTAGE / DÉTECTION PRÉCOCE DU CANCER DE LA PROSTATE : CHEZ QUI ET COMMENT L ENVISAGER EN 2016?

DÉPISTAGE / DÉTECTION PRÉCOCE DU CANCER DE LA PROSTATE : CHEZ QUI ET COMMENT L ENVISAGER EN 2016? DÉPISTAGE / DÉTECTION PRÉCOCE DU CANCER DE LA PROSTATE : CHEZ QUI ET COMMENT L ENVISAGER EN 2016? Vincent Flamand APHNEP, le 04.02.2016 Ce que nous savons Ce que nous savons Tendances incidence et mortalité

Plus en détail

Cancer de la prostate Recommandations Thérapeutiques. Pr GHADOUANE MOHAMMED

Cancer de la prostate Recommandations Thérapeutiques. Pr GHADOUANE MOHAMMED Cancer de la prostate Recommandations Thérapeutiques Pr GHADOUANE MOHAMMED Tumeurs de risque faible Tumeurs de risque faible L espérance de vie du patient, des morbidités associées, l information donnée

Plus en détail

Observation clinique

Observation clinique Observation clinique Actualités des tumeurs endocrines, 12/05/09 G. Goujon Service d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive (Pr. Dorval) CHRU Tours Etape (1) Femme, 39 ans, hospitalisée pour

Plus en détail

Facteurs favorisants. Epidémiologie CANCER DE LA PROSTATE

Facteurs favorisants. Epidémiologie CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Dr. B. WAGNER Service d Urologie, NHC STRASBOURG. Epidémiologie Cancer le plus fréquent après 50 ans. Incidence 75 / 100 000 par an. Deuxième cause de décès par cance chez l homme

Plus en détail

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX PRODIGE 35 - PANOPTIMOX Phase II randomisée dans le cancer pancréatique métastatique évaluant le FOLFIRINOX +/- LV5FU2 en entretien et le FIRGEM en 1ère ligne Phase : II Type d'essai : Interventionnel

Plus en détail