SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE EN GUINEE AU 15/04/2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE EN GUINEE AU 15/04/2015"

Transcription

1 SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE EN GUINEE AU // A la date du avril (semaine ), le cumul des cas suspects de rougeole notifiés par les districts sanitaires est de cas dont décès enregistrés à de Gaoual ( ème semaine), Kérouané (9 ème semaine) et Lola ( ème semaine). Au cours de cette semaine, des pics ont été observés dans les districts sanitaires de Lola ( cas suspects et zéro décès), Kankan (8 cas suspects et zéro décès) et Mandiana (8 cas suspects et zéro décès). Sur échantillons prélevés, sont testés positifs aux IgM de la rougeole soit (% de positivité). Tous les cas négatifs à la rougeole ont été aussi testés négatifs à la rubéole Sur un effectif cumulé de 9 cas suspects de rougeole notifiés à la semaine, neuf (9) ont fait l objet de prélèvements parmis lesquels un a été testé positif (%). Il faut noter que des liens épidémiologiques ont été établis avec 8 cas sur cas suspects notifiés par le pays. Graphique N Evolution hebdomadaire des cas de rougeole notifiés par les Districts de la semaine () à la semaine de IGM Sur les cas suspects enregistrés dans le pays, cas ont bénéficié de prélèvements, parmi lesquels ont été testés positifs aux IGm de la rougeole et tous les sujets étaient âgés de moins d un an. Le sexe masculin est prédominant soit 8% des cas. Selon le statut vaccinal, seuls 9% des cas positis sont vaccinés les supports présentés. Selon la distribution géographique, la majorité des cas reste concentré dans les Districts de la région de Nzérékoré et dans le nord-est de la région de Kankan et seulement quelques cas dans les premiers foyers de Gaoual et koundara déjà vaccinés. La carte ci-après présente la distribution géographique des cas suspects et décès de rougeole à la semaine. Préparé PEV/OMS/Guinée Page

2 Distribution des et DECES de rougeole de la semaine n de - Guinée Après campagne dans les ers foyers Actions en cours Poursuite de la prise en charge des cas dans les formations sanitaires des localités touchées ; : : IgM+ Renforcement de la surveillance des cas suspects de rougeole avec la participation des médecins épidémiologistes recrutés par l OMS dans le cadre de la riposte Ebola. Poursuite de la sensibilisation de la population sur la Rougeole et autres maladies cibles du PEV; Tenue des réunions de coordination des interventions de riposte et de finalisation du Proposal de riposte dans districts sanitaires. Enclenchement de la campagne de riposte le 8 avril dans les Districts de la région de Nzérékoré Pour rappel il faut souligner ces quelques nouvelles directives de la vaccination dans le contexte Ebola ; L'hygiène des mains qui est la mesure la plus importante (se frotter les mains avec une solution hydro-alcoolique ou, en l'absence de solution de ce type, se laver les mains avec du savon) L utilisation des définitions de cas pour dépister la maladie à virus Ebola en demandant aux patients s'ils ont ressenti l'un des signes ou des symptômes de la maladie, ou s'ils ont été en contact avec des personnes infectées (par exemple membres de la famille, etc.). Ne vacciner aucun cas suspect d'ebola, ni aucune personne exposée à la maladie Le port des gants est non requis pour l administration des vaccins injectables dans les conditions normales (zones ne notifiant pas de cas d Ebola) Cependant, dans les zones actives d Ebola, le port systématique des gants et son changement ainsi que le renforcement de l hygiène des mains entre chaque acte vaccinal sont recommandés L Utilisation des seringues autobloquantes à usage unique («une fois / une personne seulement»). L observation stricte des pratiques en matière de sécurité des injections et d'élimination des déchets (c'est-à-dire ne pas reboucher, jeter immédiatement l'aiguille et la seringue dans le conteneur de sécurité, l élimination par incinération à haute température ou enfouissement). Préparé PEV/OMS/Guinée Page

3 Durant l'administration de vaccins oraux (par exemple le vaccin antipoliomyélitique oral - VPO), s'assurer que le compte-gouttes n'entre jamais en contact avec la bouche de l'enfant. Si cela se produit, terminer d'administrer la dose et jeter le flacon (ne pas utiliser les doses restantes) Lorsque la flambée d'ebola prend fin ( jours sans nouveau cas détecté) et que les services de santé reprennent leurs activités normale, planifier et mener des campagnes de rattrapage pour plusieurs antigènes afin de vacciner les nombreux nourrissons et enfants ayant pris du retard dans leurs vaccinations. SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA MENINGITE A la semaine de de, seize () cas suspects ont été enregistrés; le cumul des cas suspects de méningite notifiés par les districts sanitaires est de cas et décès. Sur 9 échantillons prélevés, 79 cas sont testés positifs dont NmA (7); Streptocoque pneumoniae () et Hib (). A la ème semaine, une dimunition du nombre de cas notifiés est observée. Trois () Districts sanitaires de la région de Kankan ont enregistré des cas: Kankan ( cas dont un décès), Siguiri ( cas et zéro décès) et de Kouroussa ( cas dont un décès). Cette diminution serait liée à la prise en charge rapide des cas dans les formations sanitaires et la sensibilisation de la population sur les mesures preventives. Ces districts sont situés dans la ceinture méningée. Les graphiques ci-après présente l évolution des cas et décès de méningite dans les districts affectés et selon les semaines épidémiologiques. EVOLUTION HEBDOMADAIRE DES ET DECES DE MENINGITE EN GUINEE, (SEM - SEM - ) 9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM EVOLUTION HEBDOMADAIRE DES ET DECES DE MENINGITE DANS LE DISTRICT DE KANKAN (SEM -SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM Préparé PEV/OMS/Guinée Page

4 EVOLUTION HEBDOMADAIRE DES ET DECES DE MENINGITE DANS LA COMMUNE URBAINE DE KANKAN DE LA SEM-SEM) SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM 7 EVOLUTION HEBDOMADAIRE DES DE MENINGITE DANS LE DISTRICT DE SIGUIRI, (SEM -SEM DE ) SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM ET DECES DE MENINGITE DANS LA S/P DE DOKO, DISTRICT DE SIGUIRI (SEM- SEM ) 8 SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM Taux d attaque et letalite dans les districts de kankan à la semaine DISTRICTS Taux d'attaque Letalité Kankan,,7 Kérouane,, Kouroussa,, Mandiana,, Siguiri,, Si le seuil d'alerte est atteint : Population supérieure à habitants, cas pour habitants par semaine. Population inférieure à habitants, cas en semaine ou augmentation du nombre de cas par rapport à la même période les années précédentes. Préparé PEV/OMS/Guinée Page

5 7 EVOLUTION HEBDOMADAIRE DES ET DECES DE MENINGITE DANS LA COMMUNE URBAINE DE MANDIANA, (SEM -sem) 7 SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM EVOLUTION HEBDOMADAIRE DES ET DECES DE MENINGITE DANS LE DISTTRICT DE KOUROUSSA, SEM DE SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM EVOLUTION HEBDAOMADAIRE DES ET DECES DE MENINGITE DANS LA COMMUNE URBAINE DE KOUROUSSA (SEM -SEM) SEM SEM SEM SEM SEM SEM SEM7 SEM8 SEM9 SEM SEM SEM SEM SEM SEM RAPPEL : Si le seuil d'action est atteint : Population supérieure à : une survenue de cas pour habitants par semaine confirme l'épidémie en toute circonstance. S il n y a pas eu d épidémie au cours des dernières années et si la couverture vaccinale pour la méningite à méningocoques est < 8%, le seuil d action se situe à cas pour habitants par semaine. Population inférieure à : cas en semaine ou la multiplication par deux (dédoublement ) du nombre de cas sur une période de semaines. Répondre au seuil d'action: Lancer la campagne de vaccination de masse Distribuer les ressources pour le traitement des cas dans les centres de santé Traiter conformément au protocole recommandé Préparé PEV/OMS/Guinée Page

6 Distribution des cas et Décès cumulés de méningite à la semaine n de - Guinée : : CONF Actions en cours Renforcement de la surveillance épidémiologique Diffusion des directives nationales niveau des structures sanitaires ; Poursuite de la surveillance dans les districts sanitaires et de la confirmation en vue de suivre les tendances des cas; Renforcement de la Prise en charge des cas à travers la : Approvisionnement des districts sanitaires d un stock de médicaments, kits de prélèvement Mise à disposition du protocole réactualisé de prise en charge des cas. A rappeler que dans le cadre de la riposte à la meningité, trois stratégies majeures sont retenues pour atteindre les populations cibles.. Stratégie fixe : toutes les formations sanitaires ainsi que les postes de santé fonctionnels seront utilisés pour l organisation de la vaccination de la population cible. Stratégie avancée : cette stratégie permettra au personnel de santé de se déplacer à moto, en barque ou à vélo pour atteindre les populations de l aire de santé vivant dans un rayon de - Km de la formation sanitaire. Stratégie mobile : Munies de portes vaccins, les équipes mobiles seront formées et se déplaceront à moto pour atteindre les populations de l aire de santé vivant dans un rayon de plus de Km de la formation sanitaire. NB : Toutes ces stratégies requièrent l application rigoureuse des nouvelles directives nationales de l OMS adoptées par le pays en matière de vaccination dans le contexte d Ebola. Préparé PEV/OMS/Guinée Page

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE. EN GUINEE EN 2015 (M A J du 31/03/2015)

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE. EN GUINEE EN 2015 (M A J du 31/03/2015) SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE ET DE LA MENINGITE EN GUINEE EN 2 (M A J du 3/3/2) SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE A la date du 3 mars de 2 (semaine 3, 2), le cumul des cas suspects de

Plus en détail

Guinée (Afrique de l'ouest)

Guinée (Afrique de l'ouest) Guinée (Afrique de l'ouest) Population (2005) : 9'402'000 % de population urbaine : 36,5 Nombre total de cas (n) : 959 Nombre total de décès (n) : 299 Létalité moyenne (%) : 31 Année d'introduction du

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 2014 à 18h00 Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 1 à 18h Points saillants: Arrivée de superviseurs

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 02 Novembre 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 02 Novembre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée Novembre 4 I- Points saillants: Les préfectures de Dubréka et Kouroussa sont passée de foyers en alerte à foyers actif après la confirmation

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 08 Septembre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 08 Septembre 2014 à 18h00 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 8 Septembre 214 à 18h Points saillants: Villages toujours réticents : Tonota et Yekini, Yomou. Tenue

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 04 Novembre 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 04 Novembre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 04 Novembre 2014 I- Points saillants: Recrutement et formation de 30 médecins supplémentaires chargés de la surveillance et suivi

Plus en détail

NB : Les autres foyers n ont notifié aucun nouveau cas.

NB : Les autres foyers n ont notifié aucun nouveau cas. Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 6 Septembre 214 à 18h Points saillants: Manifestations des jeunes de la sous-préfecture de Palé, préfecture

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 09 Septembre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 09 Septembre 2014 à 18h00 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 9 Septembre 24 à 8h Points saillants: Tenue de la réunion d information et d orientation du comité

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 14/04/2016

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 14/04/2016 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 14/4/216 I. Points saillants Pas de nouveau cas confirmé Taux de suivi des contacts 96% (27/281 contacts) Poursuite de la mise en

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation du 11 Septembre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation du 11 Septembre 2014 à 18h00 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation du Septembre 24 à 8h Points saillants: Arrivée du Directeur régional de l UNICEF pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Pour la journée du 01 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit:

Pour la journée du 01 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 2 Septembre 24 à 8h Points saillants: Pour la journée du sep 24, la situation épidémiologique se présente

Plus en détail

Pour la journée du 03 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit:

Pour la journée du 03 sep 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 3 Septembre 24 à 8h Points saillants: Requête appuyée du Gouvernement pour la mise en place d un centre

Plus en détail

5 ème Réunion régionale de la CAPSCA

5 ème Réunion régionale de la CAPSCA 5 ème Réunion régionale de la CAPSCA Nouaktchott (Mauritanie), 14 17 juillet 2014 Maladie à virus Ebola: Mode de transmission, incubation, Risque de l infection et stratégies de lutte Dr Adama BERTHE,

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 08 nov. 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 08 nov. 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie à Virus Ebola en Guinée 8 nov. 215 I. Points saillants Zéro () nouveau cas confirmé notifié ce jour dans le pays ; Soixante-deux (62) décès communautaires

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Novembre 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Novembre 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Novembre 2014 I. Points saillants Remise de soixante-six (66) véhicules à la Cellule Nationale de Lutte contre Ebola par la Banque

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 11 Août 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 11 Août 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 11 Août 215 I. Points saillants Un (1) nouveau cas confirmé a été notifié ce jour dans le quartier Hèrèmakono mosquée, Matam, Conakry.

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 05 Mai 2015.

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 05 Mai 2015. Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 5 Mai 215 I. Points saillants Tenue d une rencontre transfrontalière à Pamalap entre les coordinations nationales de la riposte de

Plus en détail

Situation épidémiologique des cas de rougeole en Indre-et-Loire: printemps-été 2009

Situation épidémiologique des cas de rougeole en Indre-et-Loire: printemps-été 2009 Cellule interrégionale d'épidémiologie Centre Situation épidémiologique des cas de rougeole en Indre-et-Loire: printemps-été 2009 Sandra AYMERIC 24 septembre 2009 Description de l épisode Début de l épidémie:

Plus en détail

Vol. 1, n 02, 30 juin 2012 Bulletin Santé des Pays du Sahel affectés par la crise humanitaire

Vol. 1, n 02, 30 juin 2012 Bulletin Santé des Pays du Sahel affectés par la crise humanitaire Vol. 1, n 02, 30 juin 2012 Bulletin Santé des Pays du Sahel affectés par la crise humanitaire Bulletin produit par l IST Afrique de l Ouest -158, Av. de l'ind., 03 BP 7019 Ouagadougou 03, Burkina Faso

Plus en détail

Prévention de la propagation de l épidémie de la Maladie à Virus Ebola en Côte d Ivoire en 2014 : miracle ou efficacité des mesures de lutte.

Prévention de la propagation de l épidémie de la Maladie à Virus Ebola en Côte d Ivoire en 2014 : miracle ou efficacité des mesures de lutte. Ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida Congrès de la SFSP, Tours, France, 5 Novembre 2015 République de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Prévention de la propagation de l épidémie de

Plus en détail

1. PAYS AYANT UNE TRANSMISSION ÉTENDUE ET INTENSE

1. PAYS AYANT UNE TRANSMISSION ÉTENDUE ET INTENSE 1 OMS : FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, POINT SUR L ÉVOLUTION RÉCENTE 16 septembre 2014 Suivant la structure de la feuille de route, les pays qui soumettent des rapports appartiennent

Plus en détail

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest RAPPORT HEBDOMADAIRE DE LA SITUATION SUR LA PREPARATION DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA. Catégorisation de l épidémie Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest Pays qui n ont

Plus en détail

Suspicions d infection à virus Ebola : Point de situation au 11 septembre 2014

Suspicions d infection à virus Ebola : Point de situation au 11 septembre 2014 Suspicions d infection à virus Ebola : Point de situation au 11 septembre 2014 Cellule de l InVS en Ile-de-France Champagne-Ardenne, Dr Ibrahim MOUNCHETROU NJOYA Qu est-ce que le virus Ebola? famille des

Plus en détail

PROTECTION DES SOIGNANTS POUR LA PROTECTION DES PATIENTS: Résumé des échanges du colloque du GERES à Casablanca,10 et 11 Novembre2016

PROTECTION DES SOIGNANTS POUR LA PROTECTION DES PATIENTS: Résumé des échanges du colloque du GERES à Casablanca,10 et 11 Novembre2016 PROTECTION DES SOIGNANTS POUR LA PROTECTION DES PATIENTS: Résumé des échanges du colloque du GERES à Casablanca,10 et 11 Novembre2016 02 jours 05 sessions plénières 06 ateliers 120 participants 17 pays

Plus en détail

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE EN RDC

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE EN RDC SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DE LA ROUGEOLE EN RDC 11 Provinces 515 Zones de santé Contexte général Pays le plus grand de la Région OMS Afro avec 2 345 904 Km² 9 Pays voisins 86 Mln d habitants avec 3 Mln

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 26 Mars 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 26 Mars 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 26 Mars 215 I. Points saillants Quatre (4) nouveaux agents de santé ont été testés positifs ce jour dont un (1) infirmier, une (1)

Plus en détail

Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS

Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS Superviser et donner la rétro information Module 7.0 (Participant) Organisation Mondiale

Plus en détail

Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD

Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD 2014-2015 Journée de Prévention du Risque Infectieux en EHPAD, Rhône-Alpes Cellule de l InVS en Rhône-Alpes 30 juin 2015 Rappels Justification du dispositif

Plus en détail

L ELIMINATION DE LA RUBEOLE EN BELGIQUE

L ELIMINATION DE LA RUBEOLE EN BELGIQUE Amendement au Plan de l Elimination de la Rougeole en Belgique L ELIMINATION DE LA RUBEOLE EN BELGIQUE Octobre 2006 Le Comité pour l Elimination de la Rougeole et de la Rubéole en Belgique 2 INTRODUCTION

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 03 Avril 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 03 Avril 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 3 Avril 215 I. Points saillants Sept (7) nouveaux cas confirmés ont été notifiés ce jour provenant des préfectures de Conakry (3

Plus en détail

PRÉ-POST/TEST. Profil du Participant : Code :

PRÉ-POST/TEST. Profil du Participant : Code : Page 1 sur 5 FORMATION DES FORMATEURS RÉGIONAUX EN MATIÈRE DE L AXE «MÉNINGITES» dans le cadre du Plan National de Formation Continue- 2012, DRH/DF/SFC du 3 au 5 décembre 2012, Rabat (INAS) PRÉ-POST/TEST

Plus en détail

Au Luxembourg : Les vaccins ne sont pas obligatoires au Luxembourg.

Au Luxembourg : Les vaccins ne sont pas obligatoires au Luxembourg. Vaccination - Informations supplémentaires Au Luxembourg : Les vaccins ne sont pas obligatoires au Luxembourg. Le schéma vaccinal national est cependant fortement recommandé par les autorités de santé

Plus en détail

HUMANITAIRE. 17 septembre 2014

HUMANITAIRE. 17 septembre 2014 REUNION DE COORDINATION HUMANITAIRE SUIVI DE L EPIDEMIE DE FIEVRE HEMORRAGIQUE A VIRUS EBOLA EN GUINEE 17 septembre 2014 ORDRE DU JOUR 1- Points saillants 2. Intervention des partenaires 3. Situation Epidémiologique/Analyse

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique AVIS relatif à l actualisation des recommandations vaccinales contre la rougeole pour les adultes 11 février 2011 Le (HCSP) a reçu le 4 février 2011 une saisine du Directeur général de la santé relative

Plus en détail

GUINÉE RIPOSTE EBOLA

GUINÉE RIPOSTE EBOLA RAPPORT DE SITUATION Du 9 au 31 mai 2016 GUINÉE RIPOSTE EBOLA ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS En bref Premier exercice de simulation de gestion d un cas de MVE au Point d entrée de Madina

Plus en détail

Grippe A H1N1 : grippe pandémique et saisonnière. épidémiologie. prélèvement nasopharyngé

Grippe A H1N1 : grippe pandémique et saisonnière. épidémiologie. prélèvement nasopharyngé Grippe A H1N1 : grippe pandémique et saisonnière épidémiologie prélèvement nasopharyngé Virus influenza Type A chez homme et autres espèces animales les oiseaux sont le réservoir naturel du virus seuls

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 20 MAI 2016 RÉSUMÉ

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 20 MAI 2016 RÉSUMÉ ZIKA VIRUS RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 20 MAI 2016 RÉSUMÉ Une flambée de fièvre jaune a été détectée en Angola à la fin de décembre 2015 et confirmée par l Institut Pasteur de Dakar (IP-D) le 20

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 7 OCTOBRE 2016 POINTS PRINCIPAUX ANALYSE. SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE Angola

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 7 OCTOBRE 2016 POINTS PRINCIPAUX ANALYSE. SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE Angola 4BABAY ZIKA VIRUS RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 7 OCTOBRE 2016 POINTS PRINCIPAUX Mise à jour épidémiologique (au 29 septembre) : o La date d apparition des symptômes chez le dernier cas confirmé était

Plus en détail

Briefing sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest

Briefing sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest Briefing sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest Réunion mensuelle du Groupe Regional Sante 26 Août 2014 Dakar Dr Sebastiao Nkunku Plan de Présentation Situation

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 9 SEPTEMBRE 2016 ANALYSE

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 9 SEPTEMBRE 2016 ANALYSE 4BABAY ZIKA VIRUS RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 9 SEPTEMBRE 2016 POINTS PRINCIPAUX Angola Mise à jour épidémiologique (au 1 er septembre) : o aucun nouveau cas confirmé n a été signalé depuis le 23

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Sept 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Sept 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 14 Sept 215 I. Points saillants Zéro () cas confirmé dans le pays ce jour; Le pays est au treizième (13 ieme ) jour avec zéro cas

Plus en détail

Suivi de la couverture vaccinale en région Aquitaine

Suivi de la couverture vaccinale en région Aquitaine Suivi de la couverture vaccinale en région Aquitaine Gaëlle Gault 1, Martine Charron 1, Céline Garnier 2, Annie Burbaud 3, Laure Fonteneau 4, Jean-Paul Guthmann 4, Patrick Rolland 1 1 Institut de veille

Plus en détail

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 17/01/2015, Guinée

II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 17/01/2015, Guinée Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 17 Janvier 215 I. Points saillants Inauguration du centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et soins médicaux de Pastoria

Plus en détail

Diane Baldovini SAU Adultes CHU Nord 22 mars 2013 COPACAMU

Diane Baldovini SAU Adultes CHU Nord 22 mars 2013 COPACAMU Épidémie de rougeole : Analyse descriptive et comparative des patients Rroms et non Rroms admis à l Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille entre le 1 er octobre 2010 et le 30 septembre 2011 Diane

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Juil 2015.

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Juil 2015. Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 13 Juil 215 I. Points saillants Trois (3) nouveaux cas confirmés notifiés dans la ville de Conakry, tous des contacts suivis, dont

Plus en détail

Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola

Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola PRESENTATION Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola 16 JUILLET 2014 Par Elhadj Sékou DIAKITE Chef Division Navigation Aérienne et Infrastructures Membre du comité de mise en œuvre opérationnelle

Plus en détail

Bulletin Epidémiologique Trimestriel Sur La Grippe Saisonnière Octobre, Novembre, Décembre 2016

Bulletin Epidémiologique Trimestriel Sur La Grippe Saisonnière Octobre, Novembre, Décembre 2016 La Direction des Soins de Santé de base coordonne la surveillance de la grippe saisonnière en Tunisie. Cette surveillance est épidémiologique et virologique. Comité de redaction Dr Souad M RAD EL BEKRI

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE Module de formation sur la surveillance intégrée et la riposte pour les équipes de santé de la Zone de Santé

Plus en détail

Bulletin épidémiologique et vaccination Madagascar

Bulletin épidémiologique et vaccination Madagascar Bulletin épidémiologique et vaccination Madagascar Organisation mondiale de la Santé Année : 2015 Mois : Août N 1 Semaine épidémiologique : 34 (du16-22 Aout 2015) Indicateurs de surveillance de PFA Semaine

Plus en détail

Couverture vaccinale des enfants en bas âge et des enfants en début et en fin de scolarité dans le canton de Berne en 2014

Couverture vaccinale des enfants en bas âge et des enfants en début et en fin de scolarité dans le canton de Berne en 2014 Gesundheitsund Fürsorgedirektion des Kantons Bern Kantonsarztamt Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Office du médecin cantonal Rathausgasse 1 3011 Berne Tél.

Plus en détail

Présenté par: F. BENDJELID Médecin spécialiste en épidémiologie et médecine préventive

Présenté par: F. BENDJELID Médecin spécialiste en épidémiologie et médecine préventive Présenté par: F. BENDJELID Médecin spécialiste en épidémiologie et médecine préventive Centre Hospitalier Universitaire d Oran Service d Epidémiologie et de Médecine Préventive Université d'oran 1 Ahmed

Plus en détail

FIÈVRE APHTEUSE AU MAROC : SITUATION SANITAIRE ET PROGRAMME DE VACCINATION

FIÈVRE APHTEUSE AU MAROC : SITUATION SANITAIRE ET PROGRAMME DE VACCINATION FIÈVRE APHTEUSE AU MAROC : SITUATION SANITAIRE ET PROGRAMME DE VACCINATION 12 ème CPC-REMESA Tolède 10-11 mai 2016 Dr Amraoui Farid, DSA, ONSSA, Maroc La fièvre aphteuse au Maroc : bref historique Année

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 24 octobre 2014 I- Points saillants:

Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 24 octobre 2014 I- Points saillants: Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée octobre 1 I- Points saillants: Formation de AC (des villages environnant nialemoridou) Diffusion des émissions de sensibilisation

Plus en détail

CartoVaccins. Quelle couverture vaccinale Rougeole. en Haute-Vienne et Corrèze

CartoVaccins. Quelle couverture vaccinale Rougeole. en Haute-Vienne et Corrèze CartoVaccins Quelle couverture vaccinale Rougeole en Haute-Vienne et Corrèze Quelle couverture vaccinale Rougeole CartoVaccins Une mobilisation coordonnée Ce programme s inscrit dans une démarche préventive

Plus en détail

Service de Surveillance Epidémiologique Intégrée (SSEI)

Service de Surveillance Epidémiologique Intégrée (SSEI) RÉPUBLIQUE DU TCHAD MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE Service de Surveillance Epidémiologique Intégrée (SSEI) Réunion hebdomadaire du Comité Technique National de Lutte contre les Epidémies (CTNLE) Semaine

Plus en détail

SIT REP SEM 39 DS MBANDAKA

SIT REP SEM 39 DS MBANDAKA SIT REP SEM 39 DS MBANDAKA Objet : Présentation des activités mises en œuvre par Médecins d Afrique dans la réponse à l épidémie de choléra à MBANDAKA, WANGATA ET BOLENGE De : Dr Hugues DISOLOKA, Superviseur

Plus en détail

Semaine épidémiologique n 34 : du 20 au 26 Août Points Saillants

Semaine épidémiologique n 34 : du 20 au 26 Août Points Saillants REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité Travail Progrès. MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE Bulletin Hebdomadaire de Morbidité, de Mortalité et de Surveillance Nutritionnelle au Niger Semaine épidémiologique n 34 :

Plus en détail

ESTIMATION DU TAUX DE COUVERTURE VACCINALE DU VACCIN Rougeole- Rubéole- Oreillons (RRO) DU PETIT ENFANT EN MIDI-PYRENEES

ESTIMATION DU TAUX DE COUVERTURE VACCINALE DU VACCIN Rougeole- Rubéole- Oreillons (RRO) DU PETIT ENFANT EN MIDI-PYRENEES DU PETIT ENFANT EN MIDI-PYRENEES PRESENTATION DE L ETUDE CONTEXTE OBJECTIFS METHODE Entre 2008 et 2011, une épidémie de rougeole de grande ampleur a frappé la France et la région Midi-Pyrénées a fait partie

Plus en détail

Plan national mis en place en 2005

Plan national mis en place en 2005 Rougeole et VIH La rougeole maladie Maladie infectieuse très contagieuse Principale cause de décès par maladie à prévention vaccinale Déclaration obligatoire (2005) Gravité / mortalité chez immunodéprimés

Plus en détail

Burkina Faso Ministère de la santé Mise en œuvre de plans de contingence

Burkina Faso Ministère de la santé Mise en œuvre de plans de contingence Burkina Faso Ministère de la santé Mise en œuvre de plans de contingence Plan de présentation Introduction I. Contexte/Justification II. Préparation et riposte aux épidémies III. Stratégies de mise en

Plus en détail

Santé publique. Sources d information et indicateurs de santé

Santé publique. Sources d information et indicateurs de santé Santé publique Sources d information et indicateurs de santé Les indicateurs de santé = Variables statistiques mesurables qui décrivent, de manière synthétique, l état de santé d une population Surveillance

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 12 MAI 2016 RÉSUMÉ

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 12 MAI 2016 RÉSUMÉ ZIKA VIRUS RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 12 MAI 2016 RÉSUMÉ Une flambée de fièvre jaune a été détectée en Angola à la fin de décembre 2015 et confirmée par l Institut Pasteur de Dakar (IP-D) le 20

Plus en détail

Les indicateurs de santé La mesure de la santé

Les indicateurs de santé La mesure de la santé Les indicateurs de santé La mesure de la santé Dr. L. ZEMOUR Site Web : www.semepehuo.com Email : semepehuo@gmail.com OBJECTIFS DU COURS Comprendre la définition et l intêret de chaque indicateur de santé.

Plus en détail

Bulletin Hebdomadaire International N janvier au 03 février 2015

Bulletin Hebdomadaire International N janvier au 03 février 2015 Afrique de l Ouest Ebola Bulletin Hebdomadaire International N 489 28 janvier au 03 février 2015 Département de Coordination des Alertes et des Régions Ce bulletin a pour objectif de signaler les nouveaux

Plus en détail

ROUGEOLE. Entre 2008 et 2012, une importante épidémie de rougeole a atteint près de personnes en France.

ROUGEOLE. Entre 2008 et 2012, une importante épidémie de rougeole a atteint près de personnes en France. ROUGEOLE Entre 2008 et 2012, une importante épidémie de rougeole a atteint près de 24 000 personnes en France. Zones à risque, cas de rougeole pour 100 000 habitants OMS, 2011 50 10-50 5-10 1-5 < 1 Pas

Plus en détail

Prise en charge de la coinfection VIH/TB et renforcement d un système de gestion des données VIH

Prise en charge de la coinfection VIH/TB et renforcement d un système de gestion des données VIH Prise en charge de la coinfection VIH/TB et renforcement d un système de gestion des données VIH Stéphanie Tchiombiano, Grégoire Lurton, Dr Aimé Kourouma, Mouslihou Diallo, Dr Florence Huber Solthis en

Plus en détail

Crédit: OCHA/ Abdoulaye Hamani. Figure 1 : Evolution hebdomadaire du taux d attaque de la méningite du 1 er janvier au 29 mars 2015 au Niger (S1-S13)

Crédit: OCHA/ Abdoulaye Hamani. Figure 1 : Evolution hebdomadaire du taux d attaque de la méningite du 1 er janvier au 29 mars 2015 au Niger (S1-S13) Bulletin humanitaire Niger Mars 2015 FAITS SAILLANTS Deux districts sanitaires sont touchés par une épidémie de méningite contre 11 districts affectés par une épidémie de rougeole. 44 pour cent des ménages

Plus en détail

Une épidémie de Rougeoles à Reims : du communautaire au nosocomial.

Une épidémie de Rougeoles à Reims : du communautaire au nosocomial. 13ème journée régionale de formation 25 novembre 2008 Une épidémie de Rougeoles à Reims : du communautaire au nosocomial. F. Bureau-Chalot 1, N. Oud 1, N. Lévêque 2, V. Brodard 2, O.Bajolet 1, C. de Champs

Plus en détail

Remplacement du vaccin antipoliomyélitique oral trivalent par le vaccin bivalent : introduction

Remplacement du vaccin antipoliomyélitique oral trivalent par le vaccin bivalent : introduction Remplacement du vaccin antipoliomyélitique oral trivalent par le vaccin bivalent : introduction février 2015 1 Sommaire 1. Les raisons du retrait du VPO 2. Calendrier pour le remplacement du VPOt par le

Plus en détail

DCEM1. 2 ème Session Juin 2013 UE SANTE SOCIETE HUMANITE

DCEM1. 2 ème Session Juin 2013 UE SANTE SOCIETE HUMANITE DCEM1 2 ème Session Juin 2013 UE SANTE SOCIETE HUMANITE Ce sujet comporte 6 pages et 20 QCM. Le nombre de réponses correctes peut varier de 1 à 5. Pensez à bien noter vos nom, prénom et numéro d étudiant

Plus en détail

Epidémiologie des méningites aiguës en France. Isabelle Parent SFM, Paris, 11 avril 2012

Epidémiologie des méningites aiguës en France. Isabelle Parent SFM, Paris, 11 avril 2012 Epidémiologie des méningites aiguës en France Isabelle Parent SFM, Paris, 11 avril 2012 Les méningites aiguës communautaires Méningite = inflammation, d'origine généralement infectieuse, des enveloppes

Plus en détail

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 18 Avril 14

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 18 Avril 14 REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 18 Avril 14 Ordre du jour 1- Revue des Recommandations 5 mn 2- Niveau de mise en œuvre du Plan de réponse 35 mn 3. Situation Epidémiologique 10 mn 4- Autres Interventions

Plus en détail

Nouveautés des vaccins pédiatriques

Nouveautés des vaccins pédiatriques Nouveautés des vaccins pédiatriques Semaine de la vaccination Samedi 30 avril 2016 Dr Hugues Pflieger Conflits d intérêt Invitation à des réunions scientifiques par : Sanofi Pasteur MSD GlaxoSmithKline

Plus en détail

Recommandations de la Réunion des Ministres de la Santé à Accra, 2-3 Juillet 2014

Recommandations de la Réunion des Ministres de la Santé à Accra, 2-3 Juillet 2014 5 ème Réunion régionale de l Arrangement de Coopération pour la Prévention et la gestion des évènements de santé publique en Aviation Civile (CAPSCA) de l OACI Nouaktchott (Mauritanie), 14 17 juillet 2014

Plus en détail

QUAND L HYGIÈNE DES MAINS EN EHPAD PEUT AGIR DE FAÇON SIGNIFICATIVE SUR LA MORTALITÉ

QUAND L HYGIÈNE DES MAINS EN EHPAD PEUT AGIR DE FAÇON SIGNIFICATIVE SUR LA MORTALITÉ 07 AVRIL 2015 QUAND L HYGIÈNE DES MAINS EN EHPAD PEUT AGIR DE FAÇON SIGNIFICATIVE SUR LA MORTALITÉ Résultats d une étude menée en collaboration avec le CNAM le groupe KORIAN et les laboratoires ANIOS RÉSULTATS

Plus en détail

Maladies transmissibles

Maladies transmissibles Maladies transmissibles Plusieurs textes réglementaires, autours des quels s articulent tous les efforts déployés et les progrès réalisés par rapport aux programmes de santé,permettent la surveillance

Plus en détail

Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola. Réunion préfecture 92 22/10/2014

Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola. Réunion préfecture 92 22/10/2014 Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola Réunion préfecture 92 22/10/2014 Comment est organisée la prise en charge au sein du système de santé? Qualification des Cas Qualification du Cas Cas suspect

Plus en détail

Polio Awareness Day. Claude Schummer

Polio Awareness Day. Claude Schummer Polio Awareness Day La poliomyélite Causée par un poliovirus, 3 sérotypes (1,2 et 3) Transmission féco-orale, par eau et aliments contaminés Atteinte système nerveux: Méninges (méningite lymphocytaire)

Plus en détail

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction d une substance médicamenteuse

Plus en détail

Surveillance cas par cas de la méningite

Surveillance cas par cas de la méningite Surveillance cas par cas de la méningite «Expérience du Burkina Faso» Présenté par Dr Isaïe MEDAH Directeur de la lutte contre la maladie Plan de présentation Introduc7on I- Généralités sur le Burkina

Plus en détail

Quelle leçon à tirer de la grippe pandémique A/H1N1 en Tunisie?

Quelle leçon à tirer de la grippe pandémique A/H1N1 en Tunisie? Quelle leçon à tirer de la grippe pandémique A/H1N1 en Tunisie? Amine Slim EPS CharlesNicolle Tunis Introduction Première pandémie grippale du 21 ème siècle Mobilisation nationale et internationale Contribution

Plus en détail

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Denise ANTONA Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Connaître l'évolution de l'épidémiologie de l'infection par HBV. Connaître l'état actuel et l'évolution souhaitable de

Plus en détail

Incidence des maladies

Incidence des maladies Incidence des maladies Les vaccins ont contribué à la réduction spectaculaire du nombre de personnes malades et de décès provoqués par ces microbes ou virus. L effort vaccinal doit être maintenu afin d

Plus en détail

1. Pendant toute la durée de la mission

1. Pendant toute la durée de la mission TERMES DE REFERENCE Recrutement d un consultant national en appui aux Journées Nationales de Vaccination contre la Poliomyélite en Mauritanie Contexte et justification : Malgré l organisation d une série

Plus en détail

Cameroun /Kousseri Situation Report February 2008

Cameroun /Kousseri Situation Report February 2008 Cameroun /Kousseri Situation Report 28-29 February 2008 General situation UNDSS : Situation sécuritaire reste préoccupante au Cameroun notamment à Yaoundé et Douala. UNDSS : Situation reste inchangée sur

Plus en détail

Situation Epidémiologique de la Fièvre Jaune

Situation Epidémiologique de la Fièvre Jaune Situation Epidémiologique de la Fièvre Jaune 1. Points saillants : Situation au 18/05/2016 a. 23 cas suspects détectés au cours de la semaine 18 dans le pays parmi lesquels 9 à Kinshasa et 5 au Kongo Central

Plus en détail

Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14

Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14 1 Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14 Benjamin LARRAS Cire Normandie Journée régionale de veille sanitaire de Haute-Normandie 6 novembre

Plus en détail

Rapport de la Situation des flambées de Diarrhée aiguë aqueuse et de Grippe humaine en RCA

Rapport de la Situation des flambées de Diarrhée aiguë aqueuse et de Grippe humaine en RCA POINTS SAILLANTS Du 27 juillet au 05 août 2016, environ 36 cas de diarrhée aiguë aqueuse et déshydratation sévère dont 8 décès ont été enregistrés dans le village Mourou-fleuve, sous-préfecture de Ndjoukou

Plus en détail

Mise à jour: Le 8 août, 2016 Page 1

Mise à jour: Le 8 août, 2016 Page 1 Rapport sommaire de l activité grippale au Nouveau-Brunswick : saison 2015-2016 (données recueillies du 30 août 2015 au 4 juin 2016) Faits saillants de la saison grippale 2015-2016 : L activité grippale

Plus en détail

Bulletin grippe A (H1N1) 2009

Bulletin grippe A (H1N1) 2009 Point de situation au 11 août 2009 (11h) En métropole, la circulation du virus est effective mais reste limitée. Le recours aux médecins de ville et aux urgences hospitalières pour cause de syndromes grippaux

Plus en détail

AFRIQUE ELIMINATION DE LA LEPRE. Définition et Résolutions. Région africaine de l OMS DANS LA REGION AFRICAINE DE L OMS

AFRIQUE ELIMINATION DE LA LEPRE. Définition et Résolutions. Région africaine de l OMS DANS LA REGION AFRICAINE DE L OMS AFRIQUE ELIMINATION DE LA LEPRE DANS LA REGION AFRICAINE DE L OMS 52 pays Vaste continent: 8000 km du nord au sud Climat tropical Une population totale estimée à 865 000 000 d habitants D1999 Région africaine

Plus en détail

Meningitis Weekly Bulletin Inter country Support Team - West Africa

Meningitis Weekly Bulletin Inter country Support Team - West Africa Meningitis Weekly Bulletin Inter country Support Team - West Africa Semaine/Week 36-39 2013 Bulletin Hebdomadaire de retro-information sur la méningite cérébrospinale Weekly feedback bulletin on cerebrospinal

Plus en détail

REUNION DU CLUSTER SANTE. 15 mai 2013

REUNION DU CLUSTER SANTE. 15 mai 2013 REUNION DU CLUSTER SANTE 15 mai 2013 Plan de riposte vaccinale contre l épidémie de rougeole au Mali 2013 Dr Touré A SI/DNS CONTEXTE S1 à S18: 518 cas suspects de rougeole notifiés Epidémie de rougeole

Plus en détail

NIGER: Epidémie de la fièvre de la vallée de Rift

NIGER: Epidémie de la fièvre de la vallée de Rift . Points saillants Quatre (4) cas ont été enregistrés le vendredi 4 novembre, trois () cas le samedi 5 novembre et cinq (5) cas le dimanche 5 novembre. Un décès a été rapporté le dimanche novembre portant

Plus en détail

Nous tenons à vous remercier chaleureusement pour votre participation active et régulière tout au long de l année 2015

Nous tenons à vous remercier chaleureusement pour votre participation active et régulière tout au long de l année 2015 2015 Nous tenons à vous remercier chaleureusement pour votre participation active et régulière tout au long de l année 2015 2015 Nombre de MG Sentinelles par région ayant participé à la surveillance continue,

Plus en détail

LES NOUVEAUX DEFIS DE LA VACCINATION. Printemps Médical de Bourgogne M Duong - Service des Maladies Infectieuses

LES NOUVEAUX DEFIS DE LA VACCINATION. Printemps Médical de Bourgogne M Duong - Service des Maladies Infectieuses LES NOUVEAUX DEFIS DE LA VACCINATION Printemps Médical de Bourgogne 2013 M Duong - Service des Maladies Infectieuses LA RECRUDESCENCE DE LA COQUELUCHE EN FRANCE Aujourd hui : Transmission d adultes ou

Plus en détail

ÉPIDÉMIES ENREGISTRÉES DANS LE PAYS

ÉPIDÉMIES ENREGISTRÉES DANS LE PAYS Bureau de la Représentation du Cameroun Relevé Épidémiologique Mensuel REM N 6, Novembre 2016 Sommaire Faits saillants Epidémies confirmées dans le pays Situation épidémiologique 1-3 Alertes et autres

Plus en détail

Introduction 7. Partie I. Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé 9

Introduction 7. Partie I. Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé 9 Table des matières Introduction 7 Partie I. Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé 9 Résumé de la situation et tendances 10 Diagrammes par région et par pays 1. Enfants de moins

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D IMMUNISATION : ÉVOLUTION ET PERSPECTIVES. Dr K. LAHLOU Directeur de la population Casablanca janvier 2016

PROGRAMME NATIONAL D IMMUNISATION : ÉVOLUTION ET PERSPECTIVES. Dr K. LAHLOU Directeur de la population Casablanca janvier 2016 PROGRAMME NATIONAL D IMMUNISATION : ÉVOLUTION ET PERSPECTIVES Dr K. LAHLOU Directeur de la population Casablanca janvier 2016 Plan I. Evolution du calendrier de vaccination au Maroc II. III. Acquis du

Plus en détail

Outils pour la gestion des IRA dans les établissements médico-sociaux

Outils pour la gestion des IRA dans les établissements médico-sociaux Outils pour la gestion des IRA dans les établissements médico-sociaux Liliane HENRY ARLIN Basse-Normandie Jeudi 7 novembre 2013 Centre des congrès -CAEN- Contexte Au niveau national o Instruction N DGS/RI1/DGCS/2012/433

Plus en détail