Résultats de l enquête «Ménages logements 2002» Syndicat Intercommunal du Grand Nouméa

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l enquête «Ménages logements 2002» Syndicat Intercommunal du Grand Nouméa"

Transcription

1 Résultats de l enquête «Ménages logements» Observatoire Urbain du Grand Syndicat Intercommunal du Le revenu des ménages du Le revenu moyen des ménages du est élevé car il atteint près de 375. F par mois. Toutefois, l agglomération montre de forts contrastes d la répartition spatiale des revenus. La répartition des revenus d le Grand apparaît comme généralement hétérogène, car de fortes disparités existent entre communes., commune la plus favorisée avec F pour le revenu mensuel moyen par ménage s oppose à Païta dont le même revenu n est que de 7.1 F. Entre ces extrêmes, les deux autres communes du Mont-Dore et de Dumbéa obtiennent des revenus moyens d un bon niveau. revenu mensuel 3 - Revenu mensuel moyen des ménages du 37 9 F 3 9 F F 7 1 F 37 5 F Dumbéa Mont-Dore Païta Grand revenu médian Comparaison des revenus des ménages par unité de consommation 195 F 175 F 155 F 135 F 115 F 95 F 75 F Païta Mont-Dore Province Dumbéa France La Réunion Île-de-France,,5 5, 5,5,,5 7, 7,5 rapport inter-déciles (9ème / 1er décile) Le niveau élevé des revenus des ménages du se confirme en comparant le revenu par unité de consommation (qui permet de comparer le niveau de vie des ménages) avec des données d autres territoires français. Le revenu par unité de consommation en France métropolitaine est de 15. F avec un rapport inter-décile (qui montre la dispersion des revenus) égal à 5,5. Parmi les régions françaises, La Réunion avec.17 F est la région où le niveau de vie est le plus bas, alors que l Île-de-France avec 17.1 F est la région la plus favorisée. Observatoire Urbain du SIGN novembre page.1

2 Résultats de l enquête «Ménages logements» Les ménages du possèdent une situation plus favorable que les ménages de métropole avec un revenu moyen supérieur. Mais le rapport inter-déciles, qui permet de mesurer la dispersion des revenus entre les hauts et bas revenus, exprime des écarts de revenus plus importants. A Païta, les revenus faibles sont faibles car proches de ceux observés à La Réunion. Les communes du Mont-Dore et Dumbéa ont des positions plus favorables puisque voisins des niveaux de la France et de sa province. Les ménages de sont très favorisés avec des revenus proches de ceux des ménages d Île-de-France. tient parfaitement son rôle de «capitale» sur le plan des revenus car, comme l Île-de-France avec la métropole, obtient les revenus les plus forts. Toutefois, le rapport inter-déciles élevé exprime la forte présence de ménages très aisés et, également, de ménages très modestes à 5 à 5 à 15 à 15 Répartition des revenus mensuels des ménages par communes (par tranches de 5. F.cfp) à 5 3 à 35 à 5 5 à 55 à 5 Dumbéa 7 à 75 à 5 à 5 Dumbéa 3 à 35 à 5 5 à 55 9 à 95 à 5 7 à 75 à 5 9 à 95 et + et à 5 à 5 à 15 à 15 à 5 3 à 35 Mont-Dore Les ménages du Mont- Dore sont très peu représentés d les premières tranches de très bas revenus (jusqu au niveau de. F). Dumbéa est proche de la moyenne et est légèrement audessus de celle-ci. Par contre, les ménages de la commune de Païta sont surreprésentés pour la tranche de revenus inférieurs à 5. F (3,% contre 1,9% pour l ensemble de l agglomération). Entre. et 3. F, si est sous la moyenne, les 3 communes périphériques connaissent une proportion supérieure à la moyenne. Cela est particulièrement flagrant pour les ménages de Païta qui sont,5% à se trouver d cette tranche de revenu, alors que la moyenne du est de 39,%. Ainsi, Païta se singularise nettement par une surreprésentation d les petits revenus. Pour les tranches supérieures à 3. F, les communes périphériques montrent un déficit d autant plus important que les revenus augmentent, alors que est toujours proche ou supérieure à la moyenne. A noter que pour les revenus supérieurs à 1 million de francs, Païta et Dumbéa se caractérisent par la très faible présence de ces ménages, Le Mont-Dore est proche de la moyenne et se distingue par une forte part de,3% (soit près de 1. ménages). à 5 5 à 55 à 5 7 à 75 à 5 à 5 Mont-Dore 3 à 35 à 5 5 à 55 à 5 9 à 95 Païta 7 à 75 à 5 Paita 9 à 95 et + et Observatoire Urbain du SIGN novembre page.

3 Résultats de l enquête «Ménages logements» La répartition des revenus des ménages est contrastée d l espace du entre une moitié ouest défavorisée et une moitié est où plusieurs zones obtiennent des revenus élevés. D les communes de Païta et de Dumbéa toutes les zones ont des revenus inférieurs à la moyenne de l agglomération, tandis qu au Mont-Dore et des zones à revenus moyens élevés sont présentes. Parmi les 3 zones les plus défavorisées, deux sont localisées à Païta dont la zone nord qui obtient le revenu moyen le plus faible avec 1.5 F. De même, la zone sud-est de Païta et la zone de «Vallée-du-Tir, Doniambo, Montagne-Coupée, Montravel» montrent des revenus également très faibles. Les zones favorisées sont localisées d la partie est de, en particulier d les quartiers sud. De plus, il faut remarquer les revenus moyens élevés au Mont-Dore, à «Boulari, St Michel» et surtout pour la zone de «Plum, Ile Ouen» où réside une part importante de ménages à hauts revenus. Les ménages à hauts revenus représentent 17 % des ménages de l agglomération. Ils sont très présents d la moitié sud de (avec un maximum de,3% d la zone «Val- Plaisance, Anse-Vata, Baie-des-Citrons»). A l opposée, ce type de ménages est rare d la partie nord-ouest de la ville (près de 3%). En périphérie, les ménages aisés sont quasiment absents de Païta (avec un minimum de,9% d la zone Observatoire Urbain du SIGN novembre page.3

4 Résultats de l enquête «Ménages logements» nord) car leur part ne dépasse pas %. A Dumbéa, seule la zone littorale possède une part importante de ménages à hauts revenus (5,%) grâce à la présence du lotissement de Nakutakoin. Au Mont- Dore, les ménages aisés représentent % des ménages de la zone de «Plum, Ile Ouen», mais ces ménages sont également nombreux à «Yahoué, Pont-des-Français» et Vallon-Dore, Mont-Dore Sud». La proportion des ménages à faibles revenus est de,% d le. Une commune, Païta, cristallise les difficultés car plus de la moitié des ménages sont défavorisés. Le taux maximum est de 5,% pour la zone sud-est de Païta. A Dumbéa, la situation est également négative car les ménages défavorisés sont partout surreprésentés. connaît une situation très contrastée avec des zones au nord-ouest qui concentrent les ménages en difficultés (5,% des ménages défavorisés d la presqu île de Ducos), alors que la partie sud-est de la commune compte une faible proportion de ménages pauvres (près de % d la partie sud). Si Le Mont-Dore montre également des contrastes, ceux-ci sont moins marqués qu à. Si les revenus des ménages montrent des répartitions spatiales hétérogènes, différents facteurs font varier le niveau de leurs revenus. revenu Revenus mensuels moyens du selon l'âge de la personne de référence 5 F F 3 F F F F moins de 3 de 3 à 39 de à 9 tranche d'âge de 5 à 59 de à 9 7 et plus L âge du chef de ménage est un caractère essentiel du niveau de revenu des ménages. Les revenus les plus modestes concernent les ménages dont la personne de référence est la plus jeune. Pour les moins de 3, le revenu mensuel moyen est de 7.75 F. Puis les revenus augmentent avec l âge: ils sont de 51. F entre et 9 (soit +1,9% de plus que pour les moins de 3 ). Puis le revenu moyen fléchit vers la fin de la vie active pour atteindre 3.93 F entre 5 et 59. La chute des revenus continue ensuite jusqu à F pour les 7 et plus, soit une baisse de,% par rapport au revenu maximum. Observatoire Urbain du SIGN novembre page.

5 Résultats de l enquête «Ménages logements» D l ensemble, le revenu mensuel des hommes atteint F. Il est très supérieur à celui des femmes qui ne perçoivent que F, soit une différence de 7,1%. Toutefois, cet écart est lié au fait que les hommes ont plus souvent une activité professionnelle. Ainsi, le nombre élevé de femmes inactives fait largement baisser la moyenne féminine. Ainsi, les différences selon la situation professionnelle sont importantes puisque les revenus des travailleurs masculins sont supérieurs de +5,% à celui des femmes. De même, l écart est de +,% à l avantage des retraités hommes. revenu moyen Revenu mensuel moyen des personnes selon le sexe et la situation professionnelle 5 F F 15 F F 5 F F Travailleur Retraité Inactif Total situation professionnelle Le revenu mensuel moyen des personnes varie énormément en fonction de la catégorie socioprofessionnelle avec l apparition de deux groupes distincts: les personnes qui n exercent pas d emploi, étudiants, personnes au foyer, inactifs et chômeurs ont des revenus dérisoires (de 5. à 1. F). La particularité de ces CSP réside d la forte représentation des prestations sociales puisqu elles représentent,5% du revenu moyen des personnes au foyer (grâce aux allocations familiales), 5,% des revenus des chômeurs (avec les allocations chômage) et 3,3% des étudiants (notamment avec les aides sociales). D l ensemble, les revenus obtenus par ces catégories de personnes ne permettent jamais au ménage de subvenir à ses besoins et ces revenus ne peuvent être qu un appoint aux revenus créés par le travail; Répartitions des revenus mensuels moyens en fonction de la Catégorie socio-professionnelle de la personne Cadres, professions intellectuelles supérieures Professions intermédiaires 1 5 F 7 73 F Catégorie Socio-professionnelle Agriculteurs, artis, commerçants, chefs d'entreprise Employés Retraité, retiré des affaires ou pensionné Ouvriers Chômeur Autre inactif Femme ou homme au foyer 1 9 F 1 1 F F 59 F 1 7 F 159 F 19 5 F 1 7 F Etudiant, éléve ou mineur F F F F F Revenu des personnes Observatoire Urbain du SIGN novembre page.5

6 Résultats de l enquête «Ménages logements» les travailleurs et retraités ont des revenus moyens qui varient au maximum de 7.73 F pour les cadres, à 1.7 F pour les ouvriers. Les revenus augmentent fortement en fonction de la qualification des emplois puisqu un cadre possède un revenu plus de trois fois supérieur à un ouvrier ou à un employé. revenu 5 F F 15 F F 5 F Revenu mensuel des ménages du Grand par UC selon le type de famille F F 3 familles et plus 131 F 13 F familles Plusieurs "isolés" F 1 famille avec "isolé" 1 F 1 7 F F 17 F famille monoparentale type de ménage Personne seule 1 famille s "isolé" Le type de famille est un facteur primordial pour le niveau de revenu des ménages car plus la structure familiale qui compose le ménage est complexe, plus les revenus sont faibles. Ainsi, les ménages qui comprennent trois familles ou plus, disposent d un revenu moyen par unité de consommation de F et ceux composés de deux familles obtiennent des revenus mensuels moyens de 131. F, alors que la famille monoparentale, avec 17. F, a des revenus inférieurs à la moyenne des ménages de l agglomération. A l opposée, la famille «standard» (un couple avec ou s enfant) obtient le revenu moyen le plus élevé avec 11. F. Il s agit du seul type de ménage dont les revenus par unité de consommation sont supérieurs à la moyenne observée d le. D l ensemble, il apparaît que les ménages «atypiques», à plusieurs noyaux familiaux ou avec des isolés (personnes s lien familial direct : cousin, ami ) ont les niveaux de vie les plus faibles. Les difficultés rencontrées par les ménages «atypiques» semblent avoir comme origine le fait que la cohabitation est le plus souvent une nécessité qui est liée à l absence de revenu ou l existence de très faibles revenus de la part d une partie des personnes qui composent les ménages. AGENCE D URBANISME ET D AMENAGEMENT DE LE PROVINCE SUD, rue du Général Galliéni Centre-ville BP Cédex Nouvelle Calédonie Tel: (7) 7 Fax: (7) 71 E.mail: Observatoire Urbain du SIGN novembre page.

3- LES FACTEURS DE LA DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE

3- LES FACTEURS DE LA DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE 3- LES FACTEURS DE LA DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre 2015 45 3.1 UNE CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE CONTINUE DEPUIS 1982 Les populations légales 2006 sont

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION 3 LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU CALAISIS I Projections et causes majeures du vieillissement de la population II Un territoire face au vieillissement? III Le revenu

Plus en détail

Points forts LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 2007 ET 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

Points forts LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 2007 ET 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts 6 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 27 ET 212 Points forts De la Polynésie française La population active a augmenté

Plus en détail

Ménages - Equipement du foyer

Ménages - Equipement du foyer 4.1 Maa Adam Des ménages plus petits dans la capitale Taille du ménage La taille moyenne ménages illustre la structure démographique et sociale communes et donne une image synthétique de l occupation logements.

Plus en détail

Niveau de vie et pauvreté des immigrés en 2007

Niveau de vie et pauvreté des immigrés en 2007 Niveau de vie et pauvreté des immigrés en 2007 Philippe Lombardo, Jérôme Pujol* En 2007, le revenu disponible moyen des ménages immigrés est de 25 390 euros par an contre 33 720 euros pour les ménages

Plus en détail

personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées

personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées 400 000 personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées Auteurs : Christophe Bordet, Claire Boré Avec une personne sur sept vivant sous le seuil de pauvreté, Midi-Pyrénées est un peu plus concernée

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PRECARITE ET DE LA FRAGILITE SOCIALE SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE

ETAT DES LIEUX DE LA PRECARITE ET DE LA FRAGILITE SOCIALE SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE ETAT DES LIEUX DE LA PRECARITE ET DE LA FRAGILITE SOCIALE SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE Ce document présente la mise à jour pour l année 2012 de la synthèse de l état des lieux de la précarité et

Plus en détail

LA POPULATION ACTIVE VENDÉENNE

LA POPULATION ACTIVE VENDÉENNE LA POPULATION ACTIVE VENDÉENNE Population agée de 15 à 64 ans en Vendée par type d activité en En, le nombre d actifs de 15 à 64 ans résidant en Vendée s élève à 282 148 personnes, soit 1 actifs pour 119

Plus en détail

En 2013, les ménages guyanais dépensent moins que les ménages de l hexagone pour se loger. Ils dépensent en moyenne 540 par

En 2013, les ménages guyanais dépensent moins que les ménages de l hexagone pour se loger. Ils dépensent en moyenne 540 par Coût et financement du logement Des inégalités face au coût du logement En 213, les ménages guyanais dépensent moins que les ménages de l hexagone pour se loger. Ils dépensent en ne 54 par mois en loyer,

Plus en détail

l occupation du parc social :

l occupation du parc social : L occupation du parc social : entre mixite sociale et pauperisation Le parc Hlm 1 présente historiquement une vocation familiale. Bien que les personnes seules y soient de plus en plus nombreuses, les

Plus en détail

ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX 2010

ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX 2010 ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX 2010 Conseil de quartier Cités Unies Centre communal d action sociale L Observatoire Social Local Quatre missions principales : La veille sociale et territoriale Favoriser le

Plus en détail

Les ménages attributaires de l aide au logement

Les ménages attributaires de l aide au logement Les ménages attributaires de l aide au logement Bilan 2016 L aide au logement a été créée par la loi de pays n 2007-4 du 13 avril 2007 (modifiée le 13 mai 2016). «L aide au logement est un soutien financier

Plus en détail

diagnostic de quartier

diagnostic de quartier Démographie et logement Zone étudiée : CENTRE VILLE (QP011010) Population municipale au 1 er janvier 2013 (1) Femmes (%) dont femmes étrangères (%) Population de nationalité étrangère (%) Indice de jeunesse

Plus en détail

DISPARITÉS SOCIO-SPATIALES EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR. Métropole Nice Côte d Azur. Synthèse. novembre compas. Au service du sens

DISPARITÉS SOCIO-SPATIALES EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR. Métropole Nice Côte d Azur. Synthèse. novembre compas. Au service du sens DISPARITÉS SOCIO-SPATIALES EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR Métropole Nice Côte d Azur Synthèse novembre 2013 compas Au service du sens SYNTHÈSE - MÉTROPOLE THEMATIQUE NICE CÔTE D AZUR L analyse qui

Plus en détail

bservatoire de la Consommation de la Haute-Marne Etude de la consommation des ménages sur le bassin de vie de Langres - Saints-Geosmes

bservatoire de la Consommation de la Haute-Marne Etude de la consommation des ménages sur le bassin de vie de Langres - Saints-Geosmes L bservatoire de la Consommation de la Haute-Marne Etude de la consommation des ménages sur le bassin de vie de de Localisation Le bassin de vie Langres Saints-Geosmes de type principalement urbain se

Plus en détail

Le confort. DRE Poitou-Charentes Les Ateliers du Développement Août

Le confort. DRE Poitou-Charentes Les Ateliers du Développement Août DRE Poitou-Charentes Les Ateliers du Développement Août 2007 17 Le confort Cf. carte page suivante. Le taux global de logements sans confort est de 9,8% dans la région pour les personnes âgées de 75 ans

Plus en détail

compas Au service du sens

compas Au service du sens OBSERVATOIRE DES QUARTIERS PRIORITAIRES Fiches descriptives des nouveaux quartiers prioritaires de l agglomération de compas Au service du sens QUARTIER BEAUBREUIL Points forts Un poids plus important

Plus en détail

Centre Social Ty Blosne

Centre Social Ty Blosne Centre Social Ty Blosne 26/05/2015 Le 26 Mai 2015, les données ont été présentées par L APRAS aux professionnels et bénévoles du Centre Social Ty Blosne dans le cadre du travail mené pour le renouvellement

Plus en détail

villes perspectives Qui sont les familles monoparentales dans l aire urbaine toulousaine?

villes perspectives Qui sont les familles monoparentales dans l aire urbaine toulousaine? perspectives o b s e r v A T o i r e p a r t e n a r i a l observatoire socio-démographie / Avril 2017 transport - SGGD / septembre 2016 villes Qui sont les 50 000 familles monoparentales de l aire urbaine

Plus en détail

Un contexte de précarisation des locataires

Un contexte de précarisation des locataires 3 Un contexte de précarisation des locataires Comparés à la moyenne nationale, les revenus des ménages bourbonnais restent peu élevés. En effet, avec un revenu déclaré médian de 17 526 par unité de consommation,

Plus en détail

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France L'activité et l'emploi 1.4 Le contexte En 1993, la France compte 25 millions de personnes exerçant une activité professionnelle ou à la recherche d un emploi. Depuis 1975, leur nombre a augmenté de près

Plus en détail

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel Pascal Chevalier, Jérôme Pujol (Insee) SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel des individus est de 1550 euros. La moitié des individus ont un niveau de vie inférieur à 1360

Plus en détail

Logement. Logements inoccupés. Un logement sur dix est inoccupé

Logement. Logements inoccupés. Un logement sur dix est inoccupé 5.1 Un logement sur dix est inoccupé Logements inoccupés Les résidences principales représentent 90% du parc de logements (84% en métropole). Outre ces résidences principales, le recensement 2009 dénombre

Plus en détail

A la différence des autres territoires, les ans sont en hausse.

A la différence des autres territoires, les ans sont en hausse. #$%#$ '()*+'('(## MAUREPAS Territoires Prioritaires 501 Emmanuel Mounier 502 Brno 503 Le Gast Ouest 504 Le Gast Est -" 0501 0503 0504 0502 8 802 habitants en 2011 sur le territoire d observation CUCS 2006-2014

Plus en détail

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee 1 sur 10 20/01/2017 09:49 Institut national de la statistique et des études économiques Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee En 2014, le revenu salarial annuel, somme de tous les

Plus en détail

Une approche multidimensionnelle de la pauvreté dans les quartiers prioritaires

Une approche multidimensionnelle de la pauvreté dans les quartiers prioritaires Une approche multidimensionnelle de la pauvreté dans les quartiers prioritaires L es cinq nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville regroupent près de 13 000 habitants, soit 13 % de la

Plus en détail

La mesure de la pauvreté monétaire (encadré 1) repose sur un certain

La mesure de la pauvreté monétaire (encadré 1) repose sur un certain La pauvreté monétaire : dernière actualisation Nadine Legendre, Insee La mesure de la pauvreté monétaire (encadré 1) repose sur un certain nombre de conventions telles que la définition du revenu, le choix

Plus en détail

Le parc de logements conventionnés. pour l aide au logement. Observatoire Urbain du Grand Nouméa. Bilan 2016

Le parc de logements conventionnés. pour l aide au logement. Observatoire Urbain du Grand Nouméa. Bilan 2016 Le parc de logements conventionnés pour l aide au logement Bilan 2016 Le parc des bailleurs sociaux dans le Grand Nouméa compte actuellement plus de 12.000 logements. Loger les plus démunis reste une priorité

Plus en détail

LA COURNEUVE EN BREF

LA COURNEUVE EN BREF Direction Générale / MB Observatoire des données locales Olivier Wendling Août 2013 LA COURNEUVE EN BREF Ce document a pour objectif de présenter quelques unes des principales données disponibles en matière

Plus en détail

Les demandeurs de logement social

Les demandeurs de logement social septembre 2016 Les demandeurs de logement social par Emmanuelle Pagès et Mathieu Anglard (DRIHL Toute personne peut déposer une demande de logement social auprès d un guichet enregistreur (mairie, bailleur

Plus en détail

Degré de satisfaction des conditions de logement des ménages. en 2006 (écart, en points, à la moyenne PACA) + 15.

Degré de satisfaction des conditions de logement des ménages. en 2006 (écart, en points, à la moyenne PACA) + 15. L ECLAIRAGE n 1 du S.P.O.T.T. Septembre 29 une publication de l Agence d Urbanisme de l aire naise Résultats de l enquête logement 26 : l opinion des ménages FLASH FLASH FLASH FLASH FLASH L enquête logement

Plus en détail

Repères franciliens. Mariette SAGOT

Repères franciliens. Mariette SAGOT Fractures sociales, fractures spatiales, Métropolisation et logiques périphériques Séminaire du 1 avril 2015 : Classes moyennes et disparités sociales en 2015 Repères franciliens Mariette SAGOT Points

Plus en détail

ZOOM SUR LA ZONE D EMPLOI DU CALAISIS

ZOOM SUR LA ZONE D EMPLOI DU CALAISIS - ZOOM SUR LA ZONE D EMPLOI DU CALAISIS LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION I II III Le vieillissement de la population sur la Zone d emploi du Calaisis Le revenu des personnes âgées Le logement des personnes

Plus en détail

diagnostic de quartier

diagnostic de quartier Démographie et logement Zone étudiée : AINT JEAN (QP031001) Population municipale au 1 er janvier 2013 (1) Femmes () dont femmes étrangères () Population de nationalité étrangère () Indice de jeunesse

Plus en détail

diagnostic de quartier

diagnostic de quartier Démographie et logement Zone étudiée : OPHITE (QP065004) Population municipale au 1 er janvier 2013 (1) Femmes (%) dont femmes étrangères (%) Population de nationalité étrangère (%) Indice de jeunesse

Plus en détail

Niveau de vie et pauvreté des agriculteurs. Eric Seguin, Magda Tomasini, Insee

Niveau de vie et pauvreté des agriculteurs. Eric Seguin, Magda Tomasini, Insee Niveau de vie et pauvreté des agriculteurs Eric Seguin, Magda Tomasini, Insee Plan I Sources disponibles II Le niveau de vie III Pauvreté monétaire IV Pauvreté en conditions de vie V Patrimoine Page 2

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Compas Ville (commune fictive) juin Ce qu'il faut retenir de Compas Ville habitants

Repères. Les chiffres clés. Compas Ville (commune fictive) juin Ce qu'il faut retenir de Compas Ville habitants Repères Compas Ville (commune fictive) juin 217 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait

Plus en détail

3.1 Profil des locataires

3.1 Profil des locataires 3.1 Profil des locataires Quatre ménages réunionnais sur dix sont locataires d un logement dans le secteur libre ou le parc social, (définitions) soit une proportion en légère hausse par rapport à 26 (43

Plus en détail

Aulnat. mploi. Observatoire. abitat. evenus. ctivités. adrage. récarité. Quartier le Breuil / Les Chapelles. émographique

Aulnat. mploi. Observatoire. abitat. evenus. ctivités. adrage. récarité. Quartier le Breuil / Les Chapelles. émographique Observatoire des Quartiers Prioritaires de l agglomération clermontoise adrage émographique abitat récarité evenus mploi ctivités Aulnat Aulnat Gerzat Clermont-Fd Cournon Quartier le Breuil / Les Chapelles

Plus en détail

Précarité énergétique des ménages dans leur logement sur la Communauté d Agglomération du Bocage Bressuirais

Précarité énergétique des ménages dans leur logement sur la Communauté d Agglomération du Bocage Bressuirais Précarité énergétique des ménages dans leur logement sur la Communauté d Agglomération du Bocage Bressuirais Novembre 2013 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants (2008) : 69 000 (soit 19%

Plus en détail

L e travailleur pauvre, outre la faiblesse fréquente de

L e travailleur pauvre, outre la faiblesse fréquente de L e travailleur pauvre, outre la faiblesse fréquente de ses revenus d activité, vit souvent dans un ménage plus grand que la moyenne, où il est le seul à travailler. Les revenus du ménage ne permettent

Plus en détail

Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs

Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs Éric Seguin* Le niveau de vie d une personne dépend de ses revenus personnels, mais aussi des ressources du ménage dans lequel elle vit,

Plus en détail

Rapport d enquête «cadre de vie et sécurité» 2016

Rapport d enquête «cadre de vie et sécurité» 2016 Rapport d enquête «cadre de vie et sécurité» 2016 Décembre 2016 Les vols et tentatives de vol de vélos Rapport d enquête«cadre de vie et sécurité» 2016 Page 59 sur 167 Repères Vols et tentatives de vols

Plus en détail

EVOLUTION DE LA POPULATION

EVOLUTION DE LA POPULATION Mise à jour 2014 EVOLUTION DE LA POPULATION Avec une population de 1 338 427 habitants au 1 er janvier 2011, la Seine-et-Marne se place au 5 ème rang de l Ile-de-France, quant aux stocks démographiques

Plus en détail

L actualité socio-économique au Luxembourg. Une information courte, pertinente, transmise en priorité

L actualité socio-économique au Luxembourg. Une information courte, pertinente, transmise en priorité CSL N 3-2013 juin 2013 L actualité socio-économique au Luxembourg Préface Une information courte, pertinente, transmise en priorité Le CSL flash renforce l éventail des newsletters que la Chambre des salariés

Plus en détail

L attractivité résidentielle. de la. Loire-Atlantique. Février 2011

L attractivité résidentielle. de la. Loire-Atlantique. Février 2011 Février 2011 L attractivité résidentielle de la Loire-Atlantique Introduction... p 1 Les échanges résidentiels entre les départements français 7 millions de personnes ont changé de département... p 3 4

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Paris 5e Arrondissement (7515 - Arrondissement municipal) Évolution et structure de la population Juin 29 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 Population 83 721 67 668 62 173 61 222 58 841 61 475 Densité

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Concarneau. janvier Ce qu'il faut retenir Concarneau habitants ménages dont 27% de familles

Repères. Les chiffres clés. Concarneau. janvier Ce qu'il faut retenir Concarneau habitants ménages dont 27% de familles Repères janvier 216 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait d un territoire abordé par

Plus en détail

Dzumac. Nondoué - La Couvelée. Plaine de Koé. Plaine Adam. Koutio. Auteuil. Dumbéa/mer. Coeur de ville. Normandie PK7. ZI Ducos. Tina.

Dzumac. Nondoué - La Couvelée. Plaine de Koé. Plaine Adam. Koutio. Auteuil. Dumbéa/mer. Coeur de ville. Normandie PK7. ZI Ducos. Tina. 2.1 Trois emplois sur quatre dans le Grand Nouméa Taux d'emploi Sur cent personnes de 15 ans et plus vivant dans le Grand Nouméa, 58 ont un emploi en 2009, contre 54 en 1996. En brousse et aux Iles, le

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux C.C.A.S. de Nouméa. DIAGNOSTIC TERRITORIAL Février 2014

Analyse des besoins sociaux C.C.A.S. de Nouméa. DIAGNOSTIC TERRITORIAL Février 2014 C.C.A.S. de Nouméa DIAGNOSTIC TERRITORIAL Février 2014 2 C.C.A.S. de Nouméa DIAGNOSTIC TERRITORIAL Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) œuvre auprès de la petite enfance, des familles, des personnes

Plus en détail

Versailles en quartiers!

Versailles en quartiers! Versailles en quartiers! Analyse des statistiques INSEE sur la structure sociologique et économique de Versailles par quartier. Les différentes statistiques présentées montrent les ressemblances et les

Plus en détail

EVOLUTION ET STRUCTURE DE LA POPULATION MENAGES ET FAMILLES

EVOLUTION ET STRUCTURE DE LA POPULATION MENAGES ET FAMILLES Principaux indicateurs statistiques d' Ile-de- EVOLUTION ET STRUCTURE DE LA POPULATION Population légale municipale 2011 en vigueur en 2014 75 598 407 007 1 529 928 11 852 851 63 070 344 Population totale

Plus en détail

Les visages de la précarité en France

Les visages de la précarité en France Les visages de la précarité en France Bousculons les idées reçues Avril 2012 A.T. Kearney Paris Sommaire Définition de la pauvreté et estimation du nombre de personnes concernées Quel sont les visages

Plus en détail

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane Pauvreté monétaire relative et minima sociaux: une analyse à partir de l enquête Revenus fiscaux 2005 Henri Ruiz (Insee) LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane s établit

Plus en détail

SOMMAIRE. Dynamique démographique et chiffres clés sur la CA du Calaisis. P2 : Dynamique démographique sur la CA du Calaisis

SOMMAIRE. Dynamique démographique et chiffres clés sur la CA du Calaisis. P2 : Dynamique démographique sur la CA du Calaisis N 10 Avril 2016 SOMMAIRE P2 : Dynamique démographique sur la CA du Calaisis Quelle est la dynamique démographique? Quelle est la variation de la population? Est-elle portée par le solde naturel ou le solde

Plus en détail

Quartier Saint-Pierre

Quartier Saint-Pierre Les dossiers de l OSTB n 7 Les dossiers de l OSTB n 7 commune de Boulogne-sur-Mer Population Logement Diplôme Famille Ressources Emploi Les Points clés Le se caractérise par : 3 880 habitants (soit 9,0

Plus en détail

Fiches. Activité, inactivité

Fiches. Activité, inactivité Fiches Activité, inactivité Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir

Plus en détail

Revenu net déclaré moyen par foyer fiscal

Revenu net déclaré moyen par foyer fiscal Fiche Revenus Eléments dans le cadre de la GTEC du Pays de Figeac Contenu de l analyse Cette fiche vise à faire un point sur les revenus des habitants du territoire du Pays de Figeac Analyse 1 Les revenus

Plus en détail

Région PACA Evolution et structure de la population

Région PACA Evolution et structure de la population Page 5 / 38 POP T1M - Population 1968 1975 1982 1990 Population Densité moyenne (hab/km²) 3 298 836 105,1 3 675 730 117,1 3 965 209 126,3 4 257 907 135,6 4 506 253 143,5 4 889 053 155,7 Sources : Insee,

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Population sans doubles comptes aux recensements Naissances et décès Population 199 1999 53 86 61 743 12 1 8 Source : Insee, Recensements de la population, dénombrements

Plus en détail

TESTS DE PROPOSITIONS DE LA CGT DANS

TESTS DE PROPOSITIONS DE LA CGT DANS TESTS DE PROPOSITIONS DE LA CGT DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RETRAITES - Sondage de l Institut CSA - N 1001203A Septembre 2010 2 rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail

Aubervilliers: se souvenir de l avenir sans oublier le passé. Evolutions sociodémographiques de la ville depuis 1999 Transformations urbaines

Aubervilliers: se souvenir de l avenir sans oublier le passé. Evolutions sociodémographiques de la ville depuis 1999 Transformations urbaines Aubervilliers: se souvenir de l avenir sans oublier le passé Evolutions sociodémographiques de la ville depuis 1999 Transformations urbaines Evolution de la population depuis 1968 100 000 90 000 80 000

Plus en détail

ETUDIANTS en en en 2010

ETUDIANTS en en en 2010 ETUDIANTS 80.000 en 1930 800.000 en 1965 2.300.000 en 2010 Population des 18-29 ans 9,6 millions de personnes 5,7 M de 18-24 ans 3,9 M de 25-29 ans 4,6 millions chez leurs parents 2,9 millions de ménages

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS DES COMMUNES

CHIFFRES CLÉS DES COMMUNES CHIFFRES CLÉS DES COMMUNES Farino Présentation - Géographie NORD Population 29 598 Superficie totale 48 Densité 12,5 Principales zones d'habitation Lieux-dits : Village - Plaine aux truies 33 Focola - Bas-Farino

Plus en détail

Les disparités de niveau de vie en 2007 par département

Les disparités de niveau de vie en 2007 par département Thème : Orientation : Cohésion sociale et territoriale Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) Les disparités de niveau de vie en 2007 par département Le niveau de vie

Plus en détail

Le MONT-DORE. Chiffres clés 2014 PRESENTATION - GEOGRAPHIE

Le MONT-DORE. Chiffres clés 2014 PRESENTATION - GEOGRAPHIE 214 PRESENTATION - GEOGRAPHIE Population 214 : Superficie Densité 27 155 hab 643 km² 42,2 hab/km² Principales zones d'habitation Quartiers : hab Robinson 56 La Coulée 354 Yahoué 319 Plum 273 Mont-Dore

Plus en détail

La Normandie : quelle place pour les jeunes?

La Normandie : quelle place pour les jeunes? 1. Démographie 2. Emploi 3. Chômage et insertion 4. Formation / diplômes 5. Pauvreté et niveau de vie Nord et Sud, plus touchés par le chômage Chômage 3e trimestre 2015 en % CHÔMAGE 2015 T3 2014 T3 variation

Plus en détail

EXPERTISE DES DONNÉES FILOSOFI

EXPERTISE DES DONNÉES FILOSOFI Mars 2016 EXPERTISE DES DONNÉES FILOSOFI POUR LES EPCI DU DÉPARTEMENT DE L ISÈRE Contexte de l étude Niveau et inégalité de revenus Composition du revenu EXPERTISE DES DONNÉES FILOSOFI CONTEXTE ET OBJECTIFS

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LA RELIGION

LES FRANCAIS ET LA RELIGION LES FRANCAIS ET LA RELIGION - Sondage de l Institut CSA - N 0401664 Décembre 2004 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 10/11 Fax. (33) 01 44 94 34 00 www.csa-fr.com

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Modes Enquête globale transport N 24 Décembre 2015 La mobilité en Île-de-France Bus : utilisateurs et déplacements Le bus est utilisé principalement par des actifs occupés, avec toutefois une surreprésentation

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Saint-Yvi. janvier Ce qu'il faut retenir Saint-Yvi habitants ménages dont 40% de familles

Repères. Les chiffres clés. Saint-Yvi. janvier Ce qu'il faut retenir Saint-Yvi habitants ménages dont 40% de familles Repères janvier 216 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait d un territoire abordé par

Plus en détail

Les publics de la danse

Les publics de la danse Direction générale de la création artistique Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique - Année 2008» Laurent Babé REPERES DGCA N 6.03 Octobre

Plus en détail

Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus est de 105,50 dans les communes

Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus est de 105,50 dans les communes DÉMOGRAPHIE, OCCUPATION DU SOL ET LOGEMENT Prix des terrains à bâtir sur le littoral métropolitain en 212 et évolution depuis A RETENIR Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus

Plus en détail

40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% Bois

40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% Bois Les bulletins de l AREC Energie d le logement en : Le point sur la précarité Taux d effort : part du revenu disponible consacrée par un ménage à ses dépenses d énergie pour un usage domestique. D cette

Plus en détail

La région la plus féconde de France métropolitaine

La région la plus féconde de France métropolitaine N 48. Septembre 26 www.insee.fr/pays-de-la-loire La région la plus féconde de France métropolitaine Le nombre de naissances est en progression depuis 1995 en France comme d les Pays de la Loire. Cette

Plus en détail

Analyse des chiffres-clés 2006 de Caen la mer issus du nouveau recensement de l INSEE

Analyse des chiffres-clés 2006 de Caen la mer issus du nouveau recensement de l INSEE Analyse des chiffres-clés 2006 de Caen la mer issus du nouveau recensement de l INSEE Sources : INSEE - recensements de la population 1999 et 2006 Avertissement de lecture : Ce document est un premier

Plus en détail

Fiches Chômage 58=16-640_INT_Emploi-Chomage-Revenus-2016-Erratum.indd 91 21/06/16 10:29

Fiches Chômage 58=16-640_INT_Emploi-Chomage-Revenus-2016-Erratum.indd 91 21/06/16 10:29 Fiches Chômage Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir leurs

Plus en détail

Intercommunalité-Métropole de CA du Douaisis [C.A.D.] ( )

Intercommunalité-Métropole de CA du Douaisis [C.A.D.] ( ) ossier complet Intercommunalité-Métropole de CA du Douaisis [C... 1 sur 22 6/3/217 17:31 Institut national de la statistique et des études économiques Intercommunalité-Métropole de CA du Douaisis [C.A.D.]

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Modes Enquête globale transport N 24 Décembre 2015 La mobilité en Île-de-France Bus : utilisateurs et déplacements Le bus est utilisé principalement par des actifs occupés, avec toutefois une surreprésentation

Plus en détail

Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter

Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter n 23 - juillet 2013 Observatoire des prix et des revenus de La Réunion Les niveaux de vie en 2010 Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter Entre 2007 et 2010, les niveaux de vie progressent

Plus en détail

Quartier Beaurepaire. Ressources. Logement. Démographie. Commune de Boulogne-sur-Mer. Les Points clés. Les dossiers de l OSTB n 7

Quartier Beaurepaire. Ressources. Logement. Démographie. Commune de Boulogne-sur-Mer. Les Points clés. Les dossiers de l OSTB n 7 Les dossiers de l OSTB n 7 Quartier ZAC Beaurepaire Pop ille ulat Fam ion Les Points clés Le quartier ZAC Beaurepaire se caractérise par : Em e m iplô D 2 974 habitants (soit 6,9 % de la population de

Plus en détail

Quartier Tour du Mont Soleil

Quartier Tour du Mont Soleil Les dossiers de l OSTB n 7 Quartier Tour du Mont Soleil Commune d Outreau Pop ille ulat Fam ion Les Points clés En, le se caractérise par : Em e m iplô D 1 455 habitants (soit 10,0 % de la population de

Plus en détail

Sommaire. Synthèse 2. Des revenus plus élevés pour la communauté urbaine d Arras mais de fortes disparités internes 5

Sommaire. Synthèse 2. Des revenus plus élevés pour la communauté urbaine d Arras mais de fortes disparités internes 5 Sommaire Synthèse 2 Des revenus plus élevés pour la communauté urbaine d Arras mais de fortes disparités internes 5 Du district d Arras à la communauté urbaine actuelle 5 Une démographie plus favorable

Plus en détail

Profil des utilisateurs

Profil des utilisateurs 46 déplacements quotidiens en vélo Profil des utilisateurs Observatoire du Plan de Déplacements Urbains AGENCE D ÉTUDES URBAINES DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Les utilisateurs du vélo dans l agglomération

Plus en détail

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire 00 02 Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire En 2013, les transferts sociaux et fiscaux diminuent le taux de pauvreté monétaire de 7,9 points.

Plus en détail

Fiche Quartier 4 La Noue Clos français Trois constats à retenir sur le quartier La Noue Clos français :

Fiche Quartier 4 La Noue Clos français Trois constats à retenir sur le quartier La Noue Clos français : Fiche 4 La Noue Clos français Trois constats à retenir sur le quartier La Noue Clos français : 46% des ménages sont composés d une famille avec enfant(s). 29% des familles avec enfant(s) sont des familles

Plus en détail

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN 2009 Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office SOURCES Presse (Les Echos, Le Moniteur, Le Monde) ; Documents de l Union

Plus en détail

TD N 10 LA MESURE DES INEGALITES ECONOMIQUES

TD N 10 LA MESURE DES INEGALITES ECONOMIQUES TD N 10 LA MESURE DES INEGALITES ECONOMIQUES 1 DU REVENU PRIMAIRE AU NIVEAU DE VIE 1 Du revenu primaire au revenu disponible brut des ménages en 2011 (en milliards d euros) 2011 Rémunération des salariés

Plus en détail

Le patrimoine des retraités et des actifs INSEE

Le patrimoine des retraités et des actifs INSEE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du mardi 27 juin 2006 à 9 h 30 «Evolution des pensions, minimums et niveau de vie des» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Le patrimoine

Plus en détail

Dzumac. Nondoué - La Couvelée. Plaine de Koé. Plaine Adam. Koutio. Auteuil. Dumbéa/mer. Coeur de ville. Normandie PK7. ZI Ducos. Tina.

Dzumac. Nondoué - La Couvelée. Plaine de Koé. Plaine Adam. Koutio. Auteuil. Dumbéa/mer. Coeur de ville. Normandie PK7. ZI Ducos. Tina. 5.1 L'habitat collectif majoritaire dans Nouméa L'habitat collectif La capitale con 90% appartements recensés en Nouvelle-Calédonie. A Nouméa, 55% ménages habitent dans immeubles collectifs en 2009 contre

Plus en détail

Rhônalpins arrivés de l étranger en 5 ans, selon le pays de provenance

Rhônalpins arrivés de l étranger en 5 ans, selon le pays de provenance Migrations résidentielles de la Suisse vers Rhône-Alpes Fiche 01* 06 10 On peut appréhender la population d «origine suisse» vivant en Rhône- Alpes selon trois critères : la nationalité, le lieu de naissance

Plus en détail

FD/JF N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / jerome fourquet Tél : Pour

FD/JF N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / jerome fourquet Tél : Pour FD/JF N 1-6873 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / jerome fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com Pour Les Français et le prix des produits alimentaires Résultats détaillés Le 21 février 2008

Plus en détail

Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu

Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu Juin 2010 Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu Données du recensement rénové de population 2 Cœur de la Part Dieu - 23/06/2010 Préambule En complément du projet urbain de la

Plus en détail

Repères. La pauvreté et la vulnérabilité économique des populations. décembre 2014 n 5. Chiffres clés de Rezé

Repères. La pauvreté et la vulnérabilité économique des populations. décembre 2014 n 5. Chiffres clés de Rezé Repères décembre 214 n La pauvreté et la vulnérabilité économique des populations La crise s aggrave. La montée du chômage depuis 28 nourrit la hausse de la pauvreté. Les catégories les plus défavorisées

Plus en détail

Le travail le dimanche / Novembre 2008

Le travail le dimanche / Novembre 2008 Q1. Personnellement, vous seriez d'accord ou pas d'accord pour travailler régulièrement le dimanche Salariés D'accord Pas d'accord Je travaille déjà le dimanche ENSEMBLE... 483 100,0 21,8 63,9 13,1 1,2

Plus en détail

Périmètre de Toulon - Brignoles

Périmètre de Toulon - Brignoles Périmètre de - Qui habite où? Analyse des ségrégations résidentielles en Paca Page 57 sur 84 Qui habite où? Analyse des ségrégations résidentielles en Paca Page 58 sur 84 Périmètre de - IV.1.1 La population

Plus en détail

Résultats et analyses

Résultats et analyses Novembre 2010 Résultats et analyses Enquête consommation Comportements et attentes des consommateurs en matière de coiffure Afin d apprécier les habitudes de consommation et les attentes des consommateurs

Plus en détail

Le taux d emploi par zone d'emploi

Le taux d emploi par zone d'emploi Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Favoriser le développement du capital humain et valoriser le potentiel d emploi Le taux d emploi par zone d'emploi

Plus en détail

FD/JF N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet

FD/JF N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet FD/JF N 15408 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet Les Français et la sécurité dans les trains Résultats détaillés Le 6 janvier 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les principaux

Plus en détail