CULTURES SOLIDAIRES TOUS BÉNÉVOLES! tour d horizon des parcours de l engagement. le bénévolat de compétences. Pour un diplôme solidaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CULTURES SOLIDAIRES TOUS BÉNÉVOLES! tour d horizon des parcours de l engagement. le bénévolat de compétences. Pour un diplôme solidaire"

Transcription

1 ENVIRONNEMENT DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DROITS DE L HOMME PLAIDOYER ÉDUCATION AU DÉVELOPPE- MENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOCIAL MÉDICO-SOCIAL DÉVELOPPE- MENT RURAL CHANTIERS INTERNATIONAUX COMMUNICATION MÉDIAS EAU ASSAINISSEMENT TOURISME SOLIDAIRE RÉINSERTION la GENRE revue CULTURE MICRO-FINANCE ASILE des RÉFUGIÉS SOLIDARITÉ COMMERCE ÉQUITABLE HUMANITAIRE SANTÉ MÉDICAL PARA MÉDICAL RESSOURCES HUMAINES CRISES URGENCES CATASTROPHES ONG FORMATION ORIENTATION COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE ENVIRONNEMENT DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DROITS DE L HOMME PLAIDOYER ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE CULTURES SOCIAL MÉDICO-SOCIAL DÉVELOPPEMENT RURAL CHANTIERS INTERNATIONAUX COMMUNICATION MÉDIAS EAU ASSAINISSEMENT TOURISME SOLIDAIRE RÉINSERTION GENRE MICRO-FINANCE ASILE RÉFUGIÉS SOLIDARITÉ COMMERCE ÉQUITABLE HUMANITAIRE SANTÉ MÉDICAL PARA MÉDICAL RESSOURCES HUMAINES CRISES URGENCES CATASTROPHES ONG FORMATION ORIENTATION COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE PLAIDOYER ÉDUCA- TION AU DÉVELOPPEMENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOCIAL MÉDICO- SOCIAL SOLIDAIRES DÉVELOPPEMENT RURAL CHANTIERS INTERNATIONAUX COMMUNICATION MÉDIAS EAU ASSAINISSEMENT TOURISME RÉINSERTION GENRE CULTURE MICRO-FINANCE ASILE RÉFUGIÉS SOLIDARITÉ COMMERCE ÉQUITABLE HUMANITAIRE SANTÉ MÉDICAL PARA MÉDICAL RESSOURCES HUMAINES CRISES URGENCES CATASTROPHES ONG FORMATION ORIENTATION COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE PLAIDOYER ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOCIAL MÉDICO-SOCIAL DÉVELOPPEMENT RURAL CHANTIERS INTERNATIONAUX COMMUNICATION MÉDIAS EAU ASSAINISSEMENT TOURISME SOLIDAIRE RÉINSER- TION GENRE CULTURE MICRO-FINANCE ASILE RÉFUGIÉS SOLIDARITÉ COMMERCE ÉQUITABLE HUMANITAIRE SANTÉ #08-JUIN 2013 tous les deux mois TOUS BÉNÉVOLES! tour d horizon des parcours de l engagement ENVIRONNEMENT DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DROITS DE L HOMME PLAIDOYER ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE + LES SOCIAL ENTRETIENS MÉDICO-SOCIAL DÉVELOPPEMENT RURAL CHANTIERS INTERNATIONAUX COMMUNICATION MÉDIAS EAU ASSAINISSEMENT TOURISME SOLIDAIRE RÉINSERTION GENRE Isabelle Galloni d Istria + INTERCORDIA + L AGENDA CULTURE MICRO-FINANCE ASILE RÉFUGIÉS SOLIDARITÉ COMMERCE ÉQUITABLE HUMANITAIRE SANTÉ MÉDICAL PARA MÉDICAL RESSOURCES HUMAINES CRISES URGENCES CATASTROPHES ONG + L EDITO le bénévolat de compétences Pour un diplôme solidaire

2 Se rendre utile Pourquoi s engager à titre bénévole? Envie d aider, transmettre son savoir-faire, diversifier ses compétences, découvrir un autre domaine d action, s investir dans des projets «porteurs de sens» Autant de raisons qui expliquent l intérêt pour le bénévolat des jeunes et des moins jeunes, de toute catégorie socioprofessionnelle. Si la motivation et la disponibilité restent les 2 piliers fondamentaux de l engagement bénévole, aujourd hui quelques heures par semaine ou par mois suffisent pour s impliquer dans des actions très variées. Après avoir abordé en 2012 l engagement professionnel dans le secteur solidaire, nous vous proposons dans ce numéro un tour d horizon des formes d engagement bénévole qui s offrent à vous! FOCUS Suivez le guide Planet NGO! Bientôt 6 ans que PLANET NGO est très active dans le domaine de la solidarité! Son objectif? Promouvoir les actions des petites ONG locales du monde entier et permettre à ceux qui veulent aider d entrer en contact, via son portail internet, avec celles qui ont besoin de soutiens. PLANET NGO agit comme un service de communication mutualisé pour les petites associations qui disposent de peu de moyens pour se faire connaître et obtenir des soutiens. Grâce à un site internet, des newsletters, un blog et une présence sur les réseaux sociaux, PLANET NGO se charge de faire connaître leurs projets et leurs besoins à un large public. Particuliers, autres associations et entreprises peuvent ainsi les aider concrètement (temps, matériel, fonds, savoir-faire ) à réaliser leurs objectifs. Surtout, PLANET NGO garantit le sérieux des ONG présentées et se propose de vous guider dans le pêle-mêle des ONG du monde! Cette petite ONG s est étoffée et internationalisée au fil des ans. Elle compte aujourd hui une quinzaine de bénévoles en France et à l étranger, un fort réseau de partenaires dans tous les domaines et des utilisateurs de la plateforme virtuelle toujours plus nombreux, tant du côté des ONG que des entreprises et des bénévoles donateurs. Rendez-vous sur et sur Facebook! tous les deux mois l essentiel de l info des acteurs de la solidarité Transformez votre engagement solidaire en diplôme universitaire Depuis 2000, Intercordia propose à des jeunes une formation pratique, intellectuelle et humaine à la paix, validée par une certification : une idée ingénieuse pour transformer une année d engagement solidaire en parcours aboutissant à l obtention d un diplôme universitaire. Une fois formés et accompagnés dans la construction de leur projet, c est le départ pour 6 à 12 mois dans une ONG ou une association à l étranger. Au retour, le mémoire présenté permettra de partager les découvertes faites sur le terrain et les transformations personnelles qu elles appellent. Il reste 2 places pour la promo ! Inscrivez-vous avant le 15 juin! Plus d infos sur Des projets pour cet été? Participez à un chantier international avec Solidarités Jeunesses! Les chantiers internationaux réunissent pendant 2 ou 3 semaines une vingtaine de volontaires de différents pays pour réaliser un projet utile pour la communauté locale. C est l opportunité d apprendre, de partager des expériences en France ou à l étranger, et aussi de découvrir un pays du Sud (Burundi, Tanzanie, Afrique du Sud, Bolivie ). Pour la première fois cette année, Solidarités Jeunesses propose des chantiers en Chine! Retrouvez la brochure sur 2

3 Etudiants de l Institut Bioforce lors du forum de la solidarité locale PARCOURS BÉNÉVOLES VALORISER MON ENGAGEMENT Le bénévolat, une affaire de retraités? Activité privilégiée des fêtes de fin d année? Pas seulement! Avec plus de 18 millions de bénévoles en France, dont 11 millions dans le secteur associatif 1, les missions et les profils sont très variés. Petit tour d horizon des parcours bénévoles. Associé à la notion d engagement désintéressé, le bénévolat est au cœur du secteur associatif. 85% des associations ne fonctionnent qu avec des bénévoles et elles sont d ailleurs de plus en plus nombreuses à mettre en place des dispositifs d accueil, de formation et d accompagnement de ces ressources humaines bénévoles. Mais qu entend-on précisément par bénévolat? Activité libre, le propre du bénévolat est l absence d encadrement par un statut juridique particulier, à la différence du salariat ou du volontariat. La définition donnée par le Conseil Economique et Social est souvent retenue : «est bénévole toute personne qui s engage librement pour mener une action non salariée en direction d autrui, en dehors de son temps professionnel et familial» 2. Cette définition recouvre donc des situations très hétérogènes. Toute personne peut s engager comme bénévole, pour des missions ou des durées différentes, sans conditions liées à l âge ou à l activité professionnelle. Ponctuellement ou sur le long terme, quelques heures par mois ou par semaine, les associations font rythme des évolutions du secteur associatif et, plus généralement, de la société. De nouvelles formes apparaissent, comme le bénévolat en ligne ou le bénévolat de compéet si la motivation prela répartition des bénévoles tences. mière des bénévoles reste le désir en fonction de l âge de se rendre utiles et d apporter du sens à leur vie, le bénévolat est aussi perçu comme un moyen d acquérir de nouvelles compétences, de travailler en équipe ou d exercer une responsabilité. Quelles sont les portes d entrée dans le bénévolat? Comment valoriser ses expériences bénévoles? Quelles formes d engagement sont possibles? Au travers Source : Enquête IFOP-France Bénévolat 2010, France Bénévolat d entretiens avec des acteurs clés, découvrez dans ce dossier les dynamiques actuelles du bénévolat. appel à de multiples compétences 1 pour des missions événementielles, Chiffres tirés de l enquête IFOP-France Bénévolat A noter que le bénévolat ne s exerce pas uniquede gestion, de conseil, de documenment au sein d associations, mais aussi dans des syntation, de communication ou encore dicats, des partis politiques, des clubs sportifs, etc. de transport 2 Avis du 24 février 1993 Le paysage du bénévolat bouge au 3

4 ENTRETIENS PARCOURS BÉNÉVOLES : VALORISER MON ENGAGEMENT Devenir bénévole : enjeux et dynamiques «Tout le monde développe des compétences à travers le bénévolat» Déléguée générale adjointe de France Bénévolat, Anne Poitrenaud décrypte les parcours d engagement bénévole et revient sur la question de la valorisation des compétences acquises à travers le bénévolat. Quand on veut s engager, comment trouver la mission de bénévolat qui nous correspond? Tout dépend de sa motivation initiale. En général il y a deux portes d entrées dans le bénévolat. La première est la cause : les personnes sont touchées par une cause en particulier. Il leur est ensuite facile d identifier les associations en lien avec cette cause et de les contacter via les moyens qu elles mettent en place pour recruter leurs bénévoles. Il y a aussi des personnes dont la motivation est clairement présente, mais non précise : elle n est pas en relation avec une cause en particulier, mais découle simplement d une envie d aider au sens large. Il faut alors déterminer quelle mission va correspondre à cette envie d aider. Sur tout le territoire, France Bénévolat a des conseillers qui reçoivent les personnes pour faire émerger les grands axes et les thèmes qui les intéressent. En fonction de ce qui ressort de l entretien, la recherche d une mission bénévole se fera soit par l entrée des compétences, soit par celle du type d action. Il faut aussi tenir compte de la proximité géographique entre le bénévole et l association. Le bénévolat doit rester un engagement sans contrainte pour que les bénévoles puissent le tenir dans la durée. Suffit-il d être motivé, d avoir envie d aider, pour être bénévole? Il y a plusieurs facteurs dans le choix d un bénévolat. Il y a clairement la motivation, mais aussi les compétences dont dispose la personne, qu elles soient académiques ou humaines. Enfin, il y a la disponibilité. France Bénévolat aide les bénévoles à prendre conscience de cet aspect. Il est important de définir de manière raisonnable ses disponibilités et de pouvoir tenir ses engagements. L équation de ces trois facteurs nous permet de proposer des missions adéquates. En quoi le bénévolat peut-il être un moyen d acquérir ou de développer de nouvelles compétences? Tout le monde développe des compétences à travers le bénévolat : capacité à s adapter, à travailler en équipe, à se mobiliser, à s engager et à proposer des solutions. Ces compétences peuvent être identifiées grâce au Passeport Bénévole. Cet outil permet aux gens de se projeter dans ce qu ils font de manière informelle à travers leur bénévolat et de se rendre compte qu ils ont pu développer de réelles compétences. Souvent, ils ne réalisent pas cette dimension. France Bénévolat L association France Bénévolat a pour objectif de développer le bénévolat en mettant en relation de futurs bénévoles avec des associations, en accompagnant ces dernières dans la gestion de leurs bénévoles et en valorisant la place du bénévolat dans la société. Cette association agit à travers 250 points d accueil en France et une plateforme internet : La professionnalisation accrue des associations et des ONG a-t-elle un impact sur les bénévoles? C est effectivement une zone de vigilance. Pour un bénévole, il est important de sentir que son action contribue au projet associatif 3. La professionnalisation peut, au contraire, entraîner la perte d implication dans le projet associatif. A ce niveau, l équilibre que chaque association doit trouver peut être fragile. Le risque serait que les bénévoles se perçoivent comme des salariés non payés. D où toute l importance, pour les associations, d animer leurs groupes comme des bénévoles et non de les gérer comme des salariés. Cela n empêche pas que les bénévoles puissent avoir besoin de structures, d une mission avec des objectifs clairement définis, etc. Le passeport bénévole Créé en 2007 par France Bénévolat, le Passeport Bénévole est un livret personnel qui permet l identification, la reconnaissance et la validation des compétences bénévoles. Rempli par le bénévole et un responsable associatif, il retrace l expérience bénévole et les compétences mobilisées. Le Passeport Bénévole offre une trace objective qui peut être valorisée dans une perspective professionnelle en rapprochant les acquis du bénévolat et le parcours professionnel des individus. 4

5 Ces aspects ne sont pas antinomiques avec le bénévolat. La frontière est cependant difficile à trouver : jusqu où structurer pour que les bénévoles se sentent engagés toujours libres de leurs choix et de leur temps? L important est que le projet associatif reste toujours au cœur de la mission et que la marge de manœuvre, la liberté du bénévole, soit toujours présente et clairement explicitée. Dans plusieurs études menées par France Bénévolat, on remarque que seule une faible proportion des personnes interrogées sait valoriser le bénévolat sur un CV. Comment l expliquez-vous? Ces résultats mettent en lumière la difficulté qu ont les gens à s approprier leur parcours bénévole dans un cadre professionnel. Il y a plusieurs explications. Pour commencer, on constate encore un certain déficit d information sur le bénévolat. En France, il est toujours considéré comme relevant de la vie privée, à la différence des cultures anglo-saxonnes où il existe davantage de passerelles entre domaines privés et publics. Vient ensuite l idée répandue qu il ne faut pas tirer quelque chose à titre personnel du bénévolat, puisque c est une activité «noble». Enfin, bien souvent, nous analysons notre parcours sous l angle de l expérience et non de la compétence. Il y a plusieurs années, France Bénévolat a travaillé avec Pôle Emploi lors de la création du Passeport Bénévole, dans le cadre de la dynamique initiée par Pôle Emploi de refonte du schéma des CV par compétences et non plus par expérience professionnelle : la logique de la compétence est au cœur de ces deux démarches. Ce CV est présenté et expliqué dans les ateliers pédagogiques de Pôle Emploi. Mais cette approche n est pas encore dans les mœurs. Il faut un certain temps d appropriation de ce mode de pensée par l ensemble des acteurs concernés. 3 Le projet associatif est un document qui présente les objectifs, les missions, les ambitions d une association ainsi que l ensemble des moyens qu elle va mettre en œuvre pour se développer. Il permet de donner du sens à l engagement associatif en suivant un fil conducteur et de mettre en place une dynamique Retrouvez sur le Portail de la Solidarité plus d infos sur l engagement bénévole! Favoriser l engagement des jeunes Les jeunes sont près d un sur trois à donner de leur temps dans un engagement, associatif ou autre 4. C est pour eux un véritable moyen de développer des compétences ou de mettre en pratique ce qu ils ont appris au cours de leurs études. C est aussi l occasion d avoir une première expérience dans le secteur de la solidarité, dans une perspective d engagement à titre professionnel par exemple. «Les bénévoles humanisent le visage de l UNICEF» Organisme de référence dans le domaine de la protection de l enfant, l Unicef encourage le bénévolat des jeunes à travers plusieurs dispositifs. Nathalen PLUME est responsable du Pôle Animation Réseau d Unicef France Quelles sont les missions de bénévolat proposées aux jeunes par l Unicef? Il y a différents programmes d implication pour les jeunes dans l association, en fonction de leur âge. Les collégiens peuvent rejoindre un Club Unicef, géré par un enseignant, pour travailler sur un projet de terrain de l Unicef. Au lycée, nous avons les Jeunes Ambassadeurs, qui sont rattachés à un Comité départemental, lui-même composé de bénévoles adultes. Ils participent aux différentes activités de ces comités (plaidoyer, collecte de fonds, évènements ) et développent leurs propres initiatives. Enfin, depuis un an, nous avons mis en place le programme Campus pour les étudiants. On leur propose de s associer aux bénévoles des Comités départementaux pour monter des projets dans le cadre des missions de l Unicef. Cela permet aux jeunes d être porteurs de projets et d être accompagnés. Retrouvez le témoignage de Théo Dumez, Jeune Ambassadeur, dans la Revue des Cultures Solidaires n 2 «Mon premier engagement» 4 Chez les ans. D après l enquête IFOP-France Bénévolat #02 - MARS 2012 BIMESTRIEL MON PREMIER ENGAGEMENT + L ACTU SOLIDAIRE + LES ENTRETIENS + L AGENDA ENVIRONNEMENT DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DROITS DE L HOMME PLAIDOYER ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOCIAL MÉDICO-SOCIAL DÉVELOPPEMENT RURAL CHANTIERS INTERNATIONAUX COMMUNICATION MÉDIAS EAU ASSAINISSEMENT TOURISME SOLIDAIRE RÉINSER- TION GENRE CULTURE MICRO-FINANCE ASILE RÉFUGIÉS SOLIDARITÉ COMMERCE ÉQUITABLE HUMANITAIRE SANTÉ MÉDICAL PARA MÉDICAL RESSOURCES HUMAINES CRISES Jeunes ambassadeurs à UNICEF Être animateur de chantier Du local à l international : quelles possibilités?

6 ENTRETIENS «Le bénévolat de compétences permet d initier une nouvelle dynamique d engagement solidaire» Quelle place occupent les bénévoles au sein de l Unicef? Nous avons environ 6000 bénévoles, dont 300 étudiants et 700 lycéens. Il existe aussi 90 Clubs Unicef. Cette base associative est essentielle pour incarner les missions de l Unicef auprès du public français. En France, l Unicef est une association loi 1901, ce n est pas une agence des Nations Unies pouvant paraître lointaine. Les bénévoles déploient des actions qu on ne pourrait pas mener autrement. Ils humanisent le visage de l Unicef. Ce sont nos collaborateurs, au même titre que les salariés. Quelle place occupent les bénévoles au sein de l Unicef? Nous avons environ 6000 bénévoles, dont 300 étudiants et 700 lycéens. Il existe aussi 90 Clubs Unicef. Cette base associative est essentielle pour incarner les missions de l Unicef auprès du public français. En France, l Unicef est une association loi 1901, ce n est pas une agence des Nations Unies pouvant paraître lointaine. Les bénévoles déploient des actions qu on ne pourrait pas mener autrement. Ils humanisent le visage de l Unicef. Ce sont nos collaborateurs, au même titre que les salariés. E-Bénévolat Les formes du bénévolat évoluent, dans le souci continu de faciliter l engagement des personnes. Les associations s adaptent pour pouvoir recruter un maximum de bénévoles. Elles sont par exemple de plus en plus nombreuses à proposer des missions d e-bénévolat, ou bénévolat «en ligne» ou encore «virtuel». Il existe plusieurs plateformes de missions, dont celles des Nations Unies (www.onlinevolunteering.org/fr/vol/) et du réseau BETOBE (www.betobe.org). L Unicef France a également mis en place le bénévolat en ligne depuis septembre «Il y a une certaine forme d engouement pour ce programme puisque chacun peut s engager à sa mesure, ce qui n est pas forcément facile avec le bénévolat classique», précise Nathalen Plume. «Ce peut être aussi une porte d entrée dans le bénévolat, en le rendant plus accessible et en démystifiant les clichés qui existent à ce sujet (œuvre de charité, activité réservée à ceux qui ne sont plus actifs ). Beaucoup d études montrent que si une personne devient bénévole, même si sa disponibilité et son implication varient selon les périodes de sa vie, elle conserve ce type d activités. Quand on a mis un doigt dans le bénévolat, on se rend compte de l intérêt que ça peut avoir!». Pour découvrir les possibilités d e-bénévolat avec l Unicef selon le temps dont vous disposez, d une minute à plus d une heure, rendez-vous sur PARCOURS BÉNÉVOLES : VALORISER MON ENGAGEMENT Du côté des actifs : le bénévolat de compétences Qu est-ce que le bénévolat de compétences? C est mettre ses compétences professionnelles à disposition d une association le temps d une mission bénévole, pour répondre à un besoin préalablement identifié de l association. Passerelles & Compétences L association met en relation des actifs et des associations, de manière à ce qu elles puissent bénéficier de l expertise pointue dont elles ont besoin sur certains sujets mais qu elles n ont pas les moyens de rémunérer. P&C définit les missions avec les associations, puis diffuse les annonces auprès des personnes ayant proposé leurs compétences. Les besoins sont divers et touchent de nombreux domaines : ressources humaines, marketing, informatique, finance, communication Entretien avec Isabelle Galloni d Istria, Responsable Communication, Passerelles & Compétences Quels avantages du bénévolat de compétences pour les actifs par rapport à un bénévolat classique? Le bénévolat de compétences et le bénévolat classique ne s opposent pas, ils sont complémentaires. La différence, pour les actifs qui ne s engageraient pas autrement, est qu ils se sentent en terrain connu avec le bénévolat de compétences : ils utilisent leurs savoirfaire professionnels dans un cadre différent de celui de l entreprise. Certaines personnes craignent de s engager dans le milieu associatif par le bénévolat parce qu elles n en voient pas les limites ou ne souhaitent pas prendre de responsabilités sur le long terme. Le bénévolat de compétences ressemble à une mission de consultant et cela peut rassurer des actifs qui voient aussi un autre avantage dans le fonctionnement de Passerelles & Compétences : ils peuvent choisir les missions qui leur conviennent aussi bien au niveau de l action de l association que de l organisation concrète au moment où ils s engagent. Cette idée d arrangement individuel est assez nouvelle et elle se développe aussi dans le bénévolat dit classique. D autres apprécient le bénévolat de compétences parce que les missions les forcent à être ingénieux et novateurs dans leur domaine de savoir-faire. Les associations ont souvent des moyens limités et ne peuvent pas mettre en place les mêmes solutions que les entreprises. Faire, bien voire mieux, avec moins est ressenti comme un défi personnel, mais aussi comme une ouverture pour régler des problèmes de société. Plus d informations dans la Revue des Cultures Solidaires «Les passerelles entre humanitaire et entreprise» 6

7 ENTRETIENS PARCOURS BÉNÉVOLES : VALORISER MON ENGAGEMENT Renouveler l implication des seniors «Être bénévole retraité, c est conserver un lien social en restant dans un environnement actif» Responsable de projet bénévolat chez AGIRabcd, Raymond GOBE revient sur le fonctionnement de cette association spécialisée dans le recrutement de bénévoles retraités. AGIRabcd fête cette année son 30ème anniversaire : quelques mots de présentation de l association? Nous rassemblons aujourd hui 3500 bénévoles répartis dans 120 sites géographiques en France, avec près de 60 délégations départementales et autant d antennes rattachées aux délégations. La moitié des missions bénévoles sont réalisées hors de France, dans des pays d Afrique, d Asie et d Amérique latine, et dans les domaines de l enseignement, de la santé, du développement économique, culturel et humanitaire. Les missions réalisées en France sont regroupées autour de grands thèmes : emploi et insertion professionnelle (parrainage de jeunes inscrits dans une mission locale, accompagnement des seniors vers l emploi, accompagnement à la création d entreprise ) ; accompagnement des seniors (visites à domicile, animation ) ; insertion sociale (programme Agiroute pour la prévention des accidents de la route, parcours de sociabilisation auprès des jeunes en situation difficile ) ; ou encore soutien scolaire. L ensemble de ces missions, en France et à l international, représente, chaque année, jours de travail!. Pourquoi privilégier un recours aux retraités? Les retraités sont disponibles et ils ont des compétences dans des domaines très divers en fonction de leur origine professionnelle. C est ainsi qu AGIRabcd a été créée en 1983 par un groupe de cadres, partis tôt à la retraite dans le cadre des «mesures d âge» prises à l époque, et souhaitant mettre leur savoirfaire au service de missions de solidarité. Ils avaient pour objectif d offrir aux retraités une structure d accueil pour poursuivre une activité dans le bénévolat. Comment se déroule le recrutement de vos bénévoles? Si vous souhaitez adhérer à l association, nous vous pro- poserons un entretien avec le Délégué Départemental dont dépend votre domicile pour déterminer vos centres d intérêt et domaines de compétence. Vous serez ensuite intégré à une équipe départementale susceptible de vous procurer une activité conforme à vos attentes ou, au siège parisien, à une équipe nationale chargée d animer des activités «thématiques» ou géographiques. Ainsi nous pouvons mettre à la disposition de nos partenaires des équipes de bénévoles pour des missions précises. En France, ces partenaires sont très divers (collectivités locales, missions locales, associations d insertion, protection judiciaire de la jeunesse, organismes à but non lucratif..). Pour l international, il s agit de structures locales ou d entreprises françaises. Les missions des bénévoles retraités sont-elles nécessairement en lien avec leur activité professionnelle antérieure? On rencontre les deux situations. Certaines personnes souhaitent poursuivre dans le domaine qu elles maîtrisent, d autres préfèrent découvrir un nouveau domaine, acquérir de nouvelles compétences et sortir du cadre professionnel qu elles ont, jusqu alors, connu. Quelles sont les principales motivations des personnes retraitées à la recherche d une mission de bénévolat? Deux types de motivation animent nos bénévoles. D une part, le souhait d opérer une transition entre la vie professionnelle et la vie de retraité, de conserver un lien social en restant dans un environnement actif. D autre part, la volonté d exercer des activités au service des autres. Est-ce aussi un moyen de transmettre ses compétences et ses savoirs à d autres générations? Beaucoup de nos activités font appel à des seniors pour accompagner des jeunes (aide à la recherche d emploi, illettrisme, création d entreprise). Donc oui, il y a clairement un travail de transmission intergénérationnelle! Dossier réalisé par Jeanne Salomé et Sandrine Prévot 7

8 #02 - MARS 2012 BIMESTRIEL AGENDA DES MAINTENANT Abonnez vous à la revue! Envoyez-nous votre adresse mail à 20 juin Journée mondiale des réfugiés. Marche des parapluies organisée par Forum réfugiés 29 juin MON PREMIER ENGAGEMENT + L ACTU SOLIDAIRE + LES ENTRETIENS + L AGENDA ENVIRONNEMENT DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DROITS DE L HOMME PLAIDOYER ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOCIAL MÉDICO-SOCIAL DÉVELOPPEMENT RURAL CHANTIERS INTERNATIONAUX COMMUNICATION MÉDIAS EAU ASSAINISSEMENT TOURISME SOLIDAIRE RÉINSER- TION GENRE CULTURE MICRO-FINANCE ASILE RÉFUGIÉS SOLIDARITÉ COMMERCE ÉQUITABLE HUMANITAIRE SANTÉ MÉDICAL PARA MÉDICAL RESSOURCES HUMAINES CRISES Jeunes ambassadeurs à UNICEF Être animateur de chantier Du local à l international : quelles possibilités? 2 juin Course des Héros Avec APF, PU-AMI, Solidarités International... Plus d info 20 juin Jeudi de l info de la Délégation Catholique pour la Coopération à Paris l Institut Bioforce fête ses 30ans! Découvrez «A l école de l humanitaire», le numéro spécial Bioforce de la Revue des Cultures Solidaires 12 juin Journée Portes Ouvertes à Solidarités Jeunesse à Paris 29 juin Etape du Tour de France Humanitaire et Solidaire Hôtel de Ville LYON Écrivez-nous! Envoyez-nous vos événements à La Revue des Cultures Solidaires est une publication numérique bimestrielle éditée par l Institut Bioforce. Directeur de la publication : Benoît Silve Coordination : Marion Chardon, Marie Perroudon Rédaction : Jeanne Salomé et Sandrine Prévot. Institut Bioforce 41, avenue du 8 Mai Vénissieux Cedex. Crédit photo : Institut BIoforce - Georges Saillard ASMAE - Ils ont participé à ce numéro : La Revue des Cultures Solidaires revient bientôt! Bel été à tous!

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

Vivre, travailler, partager d autres modes de vie culturels permet d apprendre à respecter ce qui est inconnu et différent de soi.

Vivre, travailler, partager d autres modes de vie culturels permet d apprendre à respecter ce qui est inconnu et différent de soi. Vivre, travailler, partager d autres modes de vie culturels permet d apprendre à respecter ce qui est inconnu et différent de soi. Mais Attention Les places sont rares et les critères de recrutement très

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Dossier de synthèse. Enquête par questionnaire. Existe-t-il un secteur solidaire?

Dossier de synthèse. Enquête par questionnaire. Existe-t-il un secteur solidaire? Dossier de synthèse Enquête par questionnaire Existe-t-il un secteur solidaire? Modalités Personnes interrogées : Le questionnaire a été administré à 50 personnes par entretien téléphonique. En termes

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Baromètre européen du rapport aux paiements Des pratiques uniformisées en Europe? Sondage Harris Interactive pour Crédit Agricole Cards & Payments Enquête réalisée en ligne du 19 au 29 septembre

Plus en détail

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique formations métiers Chaque année, ce sont 260 personnes qui franchissent les portes de l Institut Bioforce pour se former aux métiers de la solidarité internationale. De 3 mois pour les profils experts

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr Le nouveau programme 2014-2020 Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe www.erasmusplus.fr 2014-2020 Un programme plus efficace pour l emploi des jeunes Un programme plus simple

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Dossier de sponsor. Le Volontariat par le service. Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement

Dossier de sponsor. Le Volontariat par le service. Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement Dossier de sponsor Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement Le changement commence maintenant et avec vous The better education and citizen participation

Plus en détail

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE MAEE RAPPORT FINAL Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale Résumé Agnès Lambert, Raphaël Beaujeu, Helena Stucky de Quay, Didier Beaufort, Moctar Ahmed, Riad Bensouiah, Ralison

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

BOURGOGNE. Nouveauté 2012-2013

BOURGOGNE. Nouveauté 2012-2013 webclasseur orientation La lettre kiosque du Webclasseur orientation BOURGOGNE et du Kiosque N 1 - Octobre 2012 Édito Édito À l ardoise : Le Webclasseur orientation fait sa rentrée! Nouveauté 2012-2013

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Le métier de Credit Manager

Le métier de Credit Manager Le métier de Credit Manager 2012 2 Enquête 2012 SUR LE METIER DE CREDIT MANAGER Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du recrutement temporaire

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS PA R T I R A L E T R A N G E R POUR LES 14-30 ANS De plus en plus valorisée sur le marché du travail, une expérience à l étranger permet surtout de s enrichir personnellement. L idée de partir peut être

Plus en détail

Faites le choix de la solidarité! Avec Le livret d Épargne pour les Autres et les Cartes pour les Autres. 224_227 carte lea 02.indd 1 9/10/08 9:34:00

Faites le choix de la solidarité! Avec Le livret d Épargne pour les Autres et les Cartes pour les Autres. 224_227 carte lea 02.indd 1 9/10/08 9:34:00 Faites le choix de la solidarité! Avec Le livret d Épargne pour les Autres et les Cartes pour les Autres 5132 EXPIRE FIN 224_227 carte lea 02.indd 1 9/10/08 9:34:00 vec le Livret d Épargne pour les Autres

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

CCI RHÔNE-ALPES. Les CCI de Rhône-Alpes face aux défis du changement ÉDITOS SOMMAIRE P.2/3 LE RÉSEAU EN MOUVEMENT

CCI RHÔNE-ALPES. Les CCI de Rhône-Alpes face aux défis du changement ÉDITOS SOMMAIRE P.2/3 LE RÉSEAU EN MOUVEMENT CCI RHÔNE-ALPES Mai 2015 N 1 LA LETTRE D INFORMATION INTERNE DES CCI DE RHÔNE-ALPES P.2/3 LE RÉSEAU EN MOUVEMENT Les CCI de Rhône-Alpes face aux défis du changement SOMMAIRE P.4/5 Ressources humaines P.6/7

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Externe master 1 - master 2 objectifs de la formation Vous souhaitez

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires

Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires Mastère spécialisé Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires Rouen, France Mastère spécialisé accrédité par la conférence des grandes écoles en partenariat avec l école de management

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE 15/01/10-08:01 - Page 1/3 Ref. Doc. : 2500-4318690-8 A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA

Plus en détail

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France MAstère SPÉCIALISÉ Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires ROUEN, France MASTÈRE SPÉCIALISÉ ACCRÉDITÉ PAR LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES En partenariat avec l École de Management

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors DOSSIER DE PRESSE B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors Sommaire Page 2 : Le Prix B2V en quelques dates Page 3 : Un prix destiné à encourager l innovation sociale en matière d accompagnement du

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

Service Civique. Service civique. Esprit

Service Civique. Service civique. Esprit Service civique Esprit Contact : Nathalie Chaverot servicecivique@la-guilde.org Tel : 01 43 26 97 52 www.la-guilde.org www.service-civique.gouv.fr La loi du 10 mars 2010 a créé l engagement de Service

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts...

Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts... DOSSIER DE PRESSE 1 Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts... 12 2 Les Défis Mecenova 2014 Les salariés s

Plus en détail

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Valérie Blanchard Coordinatrice Régionale de la Formation Professionnelle 21/2013 1 Le contrat de génération Un engagement

Plus en détail

Partageons vos émotions.

Partageons vos émotions. Partageons vos émotions. Embarquez avec une banque qui vous ressemble. Offre de bienvenue : votre licence de la FFVoile remboursée (1). VIVEZ À FOND VOTRE PASSION AVEC LA BANQUE POPULAIRE Pour toute première

Plus en détail

D o s s i e r D e P r e s s e

D o s s i e r D e P r e s s e D o s s i e r D e P r e s s e Ouverture à Lyon de la première Maison des Emplois de la Famille La Maison des Emplois de la Famille Le Groupe IRCEM La FEPEM IPERIA, l Institut Maison des Emplois de la Famille

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation

Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation Institut international de planification de l éducation (IIPE) Un centre d excellence international en planification de l éducation Se former à l IIPE en planification & gestion de l éducation Votre formation

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Management de la Communication dans les Organisations de Services aux Publics master

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Management des Ressources Humaines master 1 - master 2 objectifs

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015 Bulletin d adhésion Adhérer à l'association Française des Fundraisers, c'est se doter d'un espace privilégié pour échanger avec vos pairs, pour vous former et pour vous informer. C est aussi partager des

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève «La citoyenneté active et participative» Des repères pour le chef d établissement novembre 2009 L espace cadre, votre service de proximité http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=espace-cadres La sélection,

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

OUVRIR LES POSSIBLES 2014-2015

OUVRIR LES POSSIBLES 2014-2015 OUVRIR LES POSSIBLES 2014-2015 Les partenaires 2012-2014 L Afev, 23 ans d actions solidaires Association loi 1901 créée en 1991 1er réseau d étudiants bénévoles de France (7500) Agréée Jeunesse et Éducation

Plus en détail

Panorama des missions de bénévolat

Panorama des missions de bénévolat Panorama des missions de bénévolat de compétences Bénévolat de Compétences et Solidarité (BCS) MicroFinance Sans Frontières (MFSF) Février 2015 CONTACTS contact@microfinancesansfrontieres.org bcs@bnpparibas.com

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés.

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. -Avril 2014- Article premier Les dispositions qui suivent constituent la charte d

Plus en détail

Etudier en France 1. ACTUALITES. Lettre d'information. Edito : n 15. Admission Post-Bac : classement des vœux jusqu au 31 mai 2013!

Etudier en France 1. ACTUALITES. Lettre d'information. Edito : n 15. Admission Post-Bac : classement des vœux jusqu au 31 mai 2013! Lettre d'information Etudier en France n 15 Edito : L Espace Campus France de Bratislava, en partenariat avec l Espace Campus France Prague et son antenne de Brno, ont le plaisir de vous présenter leur

Plus en détail

Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims)

Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims) Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims) Dans quel secteur utilise-t-on les langues? Le commerce (assistant export, acheteur international, chargé de clientèle international,

Plus en détail

Objectifs Stage en entreprise à l étranger

Objectifs Stage en entreprise à l étranger EURODYSSEE Stage pratique en entreprise Dans une autre région d Europe : Bade-Wurtemberg en Allemagne Wallonie-Bruxelles en Belgique Istrie en Croatie Régions d Espagne, Géorgie, Italie, Norvège, Portugal,

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

CIVISPHERE.ORG PRO BONO ON DEMAND

CIVISPHERE.ORG PRO BONO ON DEMAND CIVISPHERE.ORG PRO BONO ON DEMAND RESUME Civisphere.org est une application web open-source qui permet aux volontaires, aux associations et aux mécènes de créer, de gérer et d évaluer leurs propres projets

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

E-Forum sur l Approche par les Compétences

E-Forum sur l Approche par les Compétences E-Forum sur l Approche par les Compétences Exposé liminaire Deux conceptions de l approche par compétences BIEF / 05.09.19 1 Quand on parle d approche par les compétences dans les curriculums, on pense

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle perspective d emploi pour les jeunes : FAIRE CARRIERE DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle perspective d emploi pour les jeunes : FAIRE CARRIERE DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle perspective d emploi pour les jeunes : FAIRE CARRIERE DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Avril 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE L IPAC modernise ses formations en

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>>

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>> >>> LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INSERTION ET D ORIENTATION Campus centre-ville Site Ste Marthe 74 rue Louis Pasteur 84029 AVIGNON CEDEX 1 Tél. + 33 (0)4

Plus en détail

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne sommaire Le projet Notre agence Notre partenaire Méthodologie Lire l étude Enseignements

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

RESPONSABLE EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Titre certifié par l Etat de niveau II - Arrêté du 31/08/2011 publié au JO du 07/09/2011 BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES LA FORMATION EN GESTION DES

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail