Modélisation de la dispersion atmosphérique sur un site industriel Evaluation de modèles et méthodologie d'application

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation de la dispersion atmosphérique sur un site industriel Evaluation de modèles et méthodologie d'application"

Transcription

1 Modélisation de la dispersion atmosphérique sur un site industriel Evaluation de modèles et méthodologie d'application L. Soulhac, R. Perkins I. Rios, P. Méjean Laboratoire de Mécanique des Fluides et d Acoustique CNRS UMR 559 Ecole Centrale de Lyon UCB Lyon 1 INSA Lyon

2 Sommaire 1. Problématique des études d'impact 2. Démarche de l'étude 3. Phénoménologie de la dispersion atmosphérique 4. Outils de modélisation 5. Mise en œuvre

3 1 Problématique des études d'impact Contexte réglementaire Volet sanitaire des études d'impact Lors de la construction ou de la modification d'une installation industrielle Nécessité de démontrer aux autorités le respect des normes en vigueur en matière de qualité de l'air et d'impact sanitaire

4 Méthodologie Impossibilité d'utiliser des mesures de terrain Caractère prospectif d'une installation à construire Impact à long terme Utilisation d'outils de modélisation Modélisation de longues séquences météorologiques (plusieurs années) Évaluation de paramètres statistiques : moyennes annuelles, percentiles 1 Problématique des études d'impact

5 Problèmes rencontrés par les industriels Quel modèle choisir en fonction du problème à traiter? Quels phénomènes prendre en compte et quelles hypothèses de calcul utiliser? Quelle méthodologie d'application des modèles? Quelle précision/erreur attendre des résultats? Peuton être sûr d'être majorant? Quelle est l'influence de l'utilisateur? Évaluation du travail d'un prestataire Formation des personnels 1 Problématique des études d'impact

6 2 Démarche de l'étude Les phénomènes Rédaction d'un "état de l'art" sur la météorologie et la dispersion atmosphérique Les outils Inventaire de 8 modèles de dispersion Analyse et évaluation de 5 modèles par comparaison à des castests La méthodologie de mise en œuvre Etude de sensibilité aux phénomènes et aux données d'entrée Analyse comparée de différentes approches de mise en œuvre sur des situations réelles Mise en place d'une démarche d'application des modèles

7 3 Phénoménologie de la dispersion atmosphérique Introduction 3 Phénoménologie de la dispersion atmosphérique

8 Echelles spatiales et temporelles Echelle de temps et échelle spatiale horizontale Echelle spatiale verticale Couche limite atmosphérique Ecoulement sur relief Brises côtières Courants thermiques 3 Phénoménologie de la dispersion atmosphérique

9 Paramètres influençant la dispersion Conditions météorologiques Vitesse et direction du vent Stabilité thermique de l'atmosphère Conditions de rejet Géométrie de la source Dynamique et thermique de l'émission Nature des polluants Nature physico chimique, propriétés radioactives, phase Géographie du site Présence de relief Présence de bâtiments ou d'obstacles 3 Phénoménologie de la dispersion atmosphérique

10 Quelques exemples Écoulement sur relief en atmosphère stratifiée 1) source sur terrain plat ) source à 5m 3) source à 25m 4) source au sommet de la colline 5) source à + 25m 6) source à +5 m E 5 4.5E 5 4E 5 3.5E 5 3E 5 2.5E 5 2E E 5 1.5E 5 1.4E 5 1.3E 5 1.2E 5 1.1E 5 1E 5 9E 6 7.5E 6 7E 6 6E 6 5E 6 1E 6 1E 7 Modification du champ de concentration en fonction de la position de la source par rapport au relief 3 Phénoménologie de la dispersion atmosphérique

11 Quelques exemples Écoulement au voisinage d'un bâtiment Vue de dessus Vue de côté source à 25 m source sur l'obstacle Source à +2 m Phénoménologie de la dispersion atmosphérique

12 4 Outils de modélisation Les critères de choix d'un modèle Le type de modèle Approche de modélisation Phénomènes pris en compte La validité du modèle Validité des hypothèses Qualité des résultats par rapport à une référence L'environnement du modèle La convivialité : ergonomie, interface, documentation, L'informatique : stabilité, rapidité d'exécution, portabilité, Le fournisseur : coût du modèle, existence et coût du support,

13 Les approches de modélisation Modèles gaussiens Solution analytique de panache gaussien Modèle de bouffées gaussiennes Modèles lagrangiens Modèles eulériens 4 Outils de modélisation

14 Evaluation des modèles Démarche d'évaluation 5 modèles retenus Gaussiens : ADMS 3, ARIA Impact, TRAMES (bouffées) Lagrangien : SPRAY Eulérien : HERMES Analyse des hypothèses de modélisation 2 expériences de terrain comme référence Prairie Grass : site plat recouvert d herbe, source au sol Indianapolis : zone urbaine sans relief, rejet à 84 m de haut Critères de comparaison Qualitatifs : pertinence, convivialité; rapidité, Quantitatifs : Grandeurs statistiques 4 Outils de modélisation

15 Evaluation des modèles Construction des scénarios de modélisation Analyse des données disponibles Premier scénario raisonnable Ajustement en fonction des résultats Variables à comparer Comparaison point par point trop aléatoire Comparaison des maximums de concentration sur les arcs de mesures Comparaison des résultats et analyse Analyse en fonction de la distance à la source et de la stabilité Identification d éventuels problèmes et discussion avec les fournisseurs 4 Outils de modélisation

16 Quelques exemples de résultats Comparaison des maximums de concentration sur les arcs pour chaque condition 25 2 Expérience de Prairie Grass y=1.35*x R²=.69 1 ères conclusions : Résultats pas très bons pour une situation quelconque Besoin de calculer des paramètres statistiques Mesures Modèle ADMS XXX 4 Outils de modélisation

17 Quelques exemples de résultats Paramètres statistiques Prairie Grass Indianapolis moyenne écart type moyenne écart type mesures mesure Modèle XXX Modèle XXX FB NMSE R Fac2 Prairie Grass Indianapolis Outils de modélisation

18 Quelques exemples de résultats Analyse des résultats en fonction de la distance à la source et de la stabilité Assez bon comportement du modèle dans les cas instables Sous estimation dans les cas neutres et stables Surestimation au voisinage de la source dans les cas très stables fb Prairie Grass Modèle XXX distance à la source en m Instable classe A classe B classe C classe D classe E classe F classe G Stable 4 Outils de modélisation

19 5 Mise en œuvre Proposition d'une méthodologie générale de modélisation Incertitudes Inventaire des sources d'incertitudes Evaluation de différentes hypothèses de modélisation Etude de sensibilité des modèles aux données d'entrée

20 Méthodologie générale de modélisation Définition de la situation physique à modéliser Phénomènes météorologiques à considérer Nature des polluants Conditions de rejet Inventaire des données disponibles Données géographiques du site Caractéristiques du rejet et du polluant Données météorologiques Choix des hypothèses de modélisation Choix du modèle Choix des options de modélisation Choix de la mise en œuvre du problème 5 Mise en œuvre

21 Les sources d'incertitudes Les incertitudes liées au modèle Adéquation du modèle au problème Validité des résultats du modèle Les incertitudes liées aux données d'entrée Quantité et qualité des données d'entrée Hypothèses de simplification des données d'entrée Sensibilité du modèle aux données d'entrée Les incertitudes liées à l'expertise de l'utilisateur

22 Les différentes hypothèses de modélisation : exemples Comparaison de 2 approches de modélisation de sources multiples Plusieurs sources de débits différents Une source ponctuelle équivalente située au barycentre des sources Erreur < 5% à partir d une distance de 15 m 5 Mise en œuvre

23 Les différentes hypothèses de modélisation : exemples Comparaison de 2 approches de modélisation de la variabilité météorologique Calcul séquentiel Calcul par rose des vents Météo séquentielle Rose des vents % 2% 4% 6% 8% 1% Mise en œuvre

24 Etude de sensibilité : exemples Écarts de concentration dus à une déviation du vent Déviation de 2 Déviation de 5 Déviation de 1 5 Mise en œuvre

25 Etude de sensibilité : exemples Influence de la présence d'un obstacle z (m) 4 2 1) source sans obstacle ) source sur l'obstacle ) source à 1 m ) source à 25 m ) source à +2 m ) source à +1 m Mise en œuvre

26 Conclusions Les phénomènes de dispersion atmosphérique sont trop complexes pour pouvoir être abordés par une unique approche universelle, simple et robuste Importance de la phase d'analyse préliminaire à l'étude (choix des hypothèses et du modèle) Importance de la connaissance des outils (domaine d'application, limitations) Importance de la formation des utilisateurs

27 Perspectives Rédaction d'un ouvrage sur le sujet, basé sur l'état de l'art et les travaux effectués dans le cadre de l'étude RECORD Disponibilité prévue pour 27

LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE. Les questionnements

LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE. Les questionnements Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau LES PHENOMENES DE DIFFUSION Troisième niveau LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE Quatrième niveau

Plus en détail

SYNTHESE DE L ETUDE...

SYNTHESE DE L ETUDE... SOMMAIRE SYNTHESE DE L ETUDE... 3 I. OBJECTIF... 3 II. FLUX MODELISES... 3 III. RESULTATS OBTENUS... 3 DETAIL DE L ETUDE... 4 I. CONTEXTE... 4 II. METHODOLOGIE... 4 A- Caractéristiques générales des modèles

Plus en détail

ANNEXE 3 RESULTATS MODELISATION 3D Réalisée par l Ecole Centrale de Lyon (LMFA)

ANNEXE 3 RESULTATS MODELISATION 3D Réalisée par l Ecole Centrale de Lyon (LMFA) ANNEXE 3 RESULTATS MODELISATION 3D Réalisée par l Ecole Centrale de Lyon (LMFA) Présentation de la chaine de modélisation 3D fine échelle mise en œuvre... 2 Choix de la chaine de modélisation Flow Air

Plus en détail

Modélisation 3D de la dispersion atmosphérique des effluents du centre ISSEANE et impact de la Tour Hélice (IGH)

Modélisation 3D de la dispersion atmosphérique des effluents du centre ISSEANE et impact de la Tour Hélice (IGH) ANTEA GROUP Modélisation 3D de la dispersion atmosphérique des effluents du centre ISSEANE et impact sur la Tour Hélice (IGH) Modélisation 3D de la dispersion atmosphérique des effluents du centre ISSEANE

Plus en détail

Les modèles de dispersion atmosphérique en situation de crise

Les modèles de dispersion atmosphérique en situation de crise Les modèles de dispersion atmosphérique en situation de crise Anne MATHIEU Irène KORSAKISSOK, Denis QUELO, Jérôme GROELL, Olivier SAUNIER, Damien DIDIER Contexte de la gestion de crise Les modèles de dispersion

Plus en détail

Cycle de la pollution atmosphérique

Cycle de la pollution atmosphérique Introduction à la pollution atmosphérique : II - 1 Cycle de la pollution atmosphérique 2. DISPERSION ET TRANSPORT stratosphère 3. ÉLIMINATION réaction pluie 1. ÉMISSION dépôt Introduction à la pollution

Plus en détail

RE.CO.R.D. ETUDES N /1A et /2A SYNTHESE DE L ETUDE FRANÇAIS / ANGLAIS. septembre 2005

RE.CO.R.D. ETUDES N /1A et /2A SYNTHESE DE L ETUDE FRANÇAIS / ANGLAIS. septembre 2005 RE.CO.R.D. ETUDES N 01-0805/1 et 03-0805/2 SYNTHESE DE L ETUDE FRNÇIS / NGLIS MODELISTION DE L DISPERSION DES EMISSIONS TMOSPHERIQUES D UN SITE INDUSTRIEL VERS UN GUIDE DE L UTILISTEUR PHSE 1 : ETT DE

Plus en détail

MODELISATION DE DISPERSION ATMOSPHERIQUE

MODELISATION DE DISPERSION ATMOSPHERIQUE Lesquin, le 19 novembre 2014, Socotec Agence de LESQUIN CS 50446 59814 LESQUIN Tel : 03.20.88.77.20 MODELISATION DE DISPERSION ATMOSPHERIQUE SAFEGE Auteur de la modélisation : Grégory KWIDZINSKI Dossier

Plus en détail

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 - Etat de référence - Impact des futures évolutions ASPA 10071601-I-D 31 août 2010 ASPA Evaluation de l impact de l autoroute A36 1

Plus en détail

Influence de la valeur des seuils d effets sur les distances de sécurité à considérer lors de rejet de substances toxiques

Influence de la valeur des seuils d effets sur les distances de sécurité à considérer lors de rejet de substances toxiques Influence de la valeur des seuils d effets sur les distances de sécurité à considérer lors de rejet de substances toxiques Cas de l HF, HCl, Cl 2 Rapport final S. DUPLANTIER Unité Phénoménologie Direction

Plus en détail

Les études. aáëééêëáçå=çé=ä~=éçääìíáçå=~ìñ=éåîáêçåë= ÇÛìåÉ=êçìíÉ= sçäéí=â=p~åí =Ê `~äåìäë=^ajp

Les études. aáëééêëáçå=çé=ä~=éçääìíáçå=~ìñ=éåîáêçåë= ÇÛìåÉ=êçìíÉ= sçäéí=â=p~åí =Ê `~äåìäë=^ajp Les études aáëééêëáçå=çé=ä~=éçääìíáçå=~ìñ=éåîáêçåë= ÇÛìåÉ=êçìíÉ= sçäéí=â=p~åí =Ê `~äåìäë=^ajp Les études CERTU Service Environnement Dispersion de la pollution aux environs d une route Volet «Santé» -

Plus en détail

Intégration d un progiciel SIG avec une suite de moteurs de modélisation de la pollution de l air Cas de Paris

Intégration d un progiciel SIG avec une suite de moteurs de modélisation de la pollution de l air Cas de Paris Intégration d un progiciel SIG avec une suite de moteurs de modélisation de la pollution de l air Cas de Paris Plan : 1) Modélisations et SIG 2) Les études qualité de l air à l AEU et rôle des SIG 3) Intégration

Plus en détail

HPC et surveillance de l Environnement 30/06/2009

HPC et surveillance de l Environnement 30/06/2009 2009 HPC et surveillance de l Environnement Dr Pierre BEAL 30/06/2009 Notre métier Société spécialisée dans l expertise, le calcul et la modélisation i des phénomènes atmosphériques. Qui sommes nous? fondée

Plus en détail

RCEA Qualité de l'air

RCEA Qualité de l'air RCEA Qualité de l'air Karine Muller-Perriand CETE de Lyon 27 avril 2012 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

L EVALUATION DES DOSES ASSOCIEES A DES REJETS

L EVALUATION DES DOSES ASSOCIEES A DES REJETS L EVALUATION DES DOSES ASSOCIEES A DES REJETS ACCIDENTELS DE TRITIUM A L ATMOSPHERE A. THOMASSIN 1, F. JEAN 2, A. MERLE-SZEREMETA 1 1 Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire DPHD/SEGR/SAER B.P.

Plus en détail

Programme GMES du Ministère du Développement Durable

Programme GMES du Ministère du Développement Durable Programme GMES du Ministère du Développement Durable Estimation des Sources et Puits de Gaz à effet de serre - CO 2, CH 4 et N 2 O - à l échelle Régionale par Assimilation de Données atmosphériques in-situ

Plus en détail

Retour d expérience sur la démarche intégrée d évaluation de l état des milieux et des risques sanitaires (dans les études d impact ICPE)

Retour d expérience sur la démarche intégrée d évaluation de l état des milieux et des risques sanitaires (dans les études d impact ICPE) Retour d expérience sur la démarche intégrée d évaluation de l état des milieux et des risques sanitaires (dans les études d impact ICPE) Évolution de la démarche La démarche combinant IEM et ERS, décrite

Plus en détail

18ème journée d'information du Cedre La modélisation des pollutions accidentelles Les modèles de dispersion atmosphérique

18ème journée d'information du Cedre La modélisation des pollutions accidentelles Les modèles de dispersion atmosphérique 18ème journée d'information du Cedre La modélisation des pollutions accidentelles Les modèles de dispersion atmosphérique Thibauld Pénelon INERIS / Direction des Risques Accidentels Unité Dispersion Incendie

Plus en détail

Généralités sur le terme source et la dispersion atmosphérique. Logiciel PHAST de DNV

Généralités sur le terme source et la dispersion atmosphérique. Logiciel PHAST de DNV Généralités sur le terme source et la dispersion atmosphérique Logiciel PHAST de DNV Siège social : Parc de l île 15/27 rue du Port 92022 NANTERRE Cedex JANVIER 2012 Généralités sur le terme source et

Plus en détail

Modélisations analytique et numérique intégrale du milieu souterrain vers l'air intérieur à l'échelle de deux sites ateliers

Modélisations analytique et numérique intégrale du milieu souterrain vers l'air intérieur à l'échelle de deux sites ateliers 28 et 29 mai 2013 Gestion des sites et sols pollués Les substances volatiles : caractérisation, modélisation des transferts, surveillance Retour d expérience des projets CITYCHLOR, FLUXOBAT et ATTENA Modélisations

Plus en détail

ERREUR DE CALCUL DE LA HAUTEUR REGLEMENTAIRE DES CHEMINEES DE L'USINE D'INCINERATION ISSÉANE Problématiques & enjeux - 6 avril 2011

ERREUR DE CALCUL DE LA HAUTEUR REGLEMENTAIRE DES CHEMINEES DE L'USINE D'INCINERATION ISSÉANE Problématiques & enjeux - 6 avril 2011 ERREUR DE CALCUL DE LA HAUTEUR REGLEMENTAIRE DES CHEMINEES DE L'USINE D'INCINERATION ISSÉANE Problématiques & enjeux - 6 avril 2011 PRÉSENTATION du processus réglementaire Les enjeux environnementaux de

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Institut Paul Lambin Cursus de Bachelier en chimie Sciences et technologie de

Plus en détail

Conclusion générale. Conclusion générale

Conclusion générale. Conclusion générale Conclusion générale 299 300 Les méthodes de traçage proposées dans le cadre du projet européen APUSS pour le mesurage par temps sec de l infiltration et de l exfiltration ont été mises en oeuvre dans le

Plus en détail

Climat et Pollution de l air

Climat et Pollution de l air XXIXe COLLOQUE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DE CLIMATOLOGIE Besançon France 6-9 juillet 2016 Thème général du colloque : Climat et Pollution de l air Sous-thèmes : Climatologie appliquée Topoclimatologie

Plus en détail

projet Chaufferie Californie à Rezé modélisations de la pollution de l air (NO 2 PM10)

projet Chaufferie Californie à Rezé modélisations de la pollution de l air (NO 2 PM10) projet Chaufferie Californie à Rezé modélisations de la pollution de l air (NO 2 PM10) contexte et objet de l étude Un projet d installation d une chaufferie à Rezé sur le site Californie a été élaboré

Plus en détail

L'épisode de pollution du 30 septembre 1997

L'épisode de pollution du 30 septembre 1997 L'épisode de pollution du 30 septembre 1997 L'épisode de pollution du 30 septembre 1997 qui a donné lieu à la mise en place de la circulation alternée le lendemain a suscité de nombreuses questions du

Plus en détail

Evaluation des risques sanitaires sur la Zone Industrielle de Lavéra-La Mède. Réunion du 18 Novembre 2010

Evaluation des risques sanitaires sur la Zone Industrielle de Lavéra-La Mède. Réunion du 18 Novembre 2010 Evaluation des risques sanitaires sur la Zone Industrielle de Lavéra-La Mède Réunion du 1 Contexte de l étude Etude mandaté par la DREAL PACA, en tant que Secrétariat Général du SPPPI PACA : Prise en compte

Plus en détail

1. Problématiques hydrologiques et méthodes d analyse

1. Problématiques hydrologiques et méthodes d analyse Cours 1 Hydrologie M1 : Sciences de la Terre, de leau et de lenvironnement (ST2E) Ingénierie des Hydrosystèmes et des Bassins Versants (IHBV) 1. Problématiques hydrologiques et méthodes danalyse 2. Données

Plus en détail

Pilotage et commande des études de trafic

Pilotage et commande des études de trafic Pilotage et commande des études de trafic J our née t echnique LA MODELISATION DU TRAFIC 22 janvier 2013 Le pilotage et la commande des études de trafic - Stéphane LE MOING - CETE de l Ouest 1 Plan de

Plus en détail

Réduction de vitesse et qualité de l'air Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier

Réduction de vitesse et qualité de l'air Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier Réduction de vitesse et qualité de l'air ------- Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier I CONTEXTE Depuis juin 25, la vitesse maximale autorisée sur l'a9 entre Vendargues et Saint-Jean

Plus en détail

Prévision des pics d ozone à Lorient

Prévision des pics d ozone à Lorient Prévision des pics d ozone à Lorient J. Josse 1 & Eric Matzner-Løber 2 1 Lab. de mathématiques appliquées, Agrocampus Rennes, 2 Lab. de Statistiques, Université Rennes 2, Air Breizh. SFDS Angers, 11 juin

Plus en détail

LES UNITES D ENSEIGNEMENT

LES UNITES D ENSEIGNEMENT LES UNITES D ENSEIGNEMENT - UE1 : Bases sur les risques en santé environnement - UE2 : Méthodes d estimation quantitative des risques sanitaires - UE3 : Contexte et méthodes d intervention - UE4 : Hygiène

Plus en détail

Garantie de performance énergétique Les difficultés de caractérisation de la performance d'un bâtiment existant

Garantie de performance énergétique Les difficultés de caractérisation de la performance d'un bâtiment existant Les difficultés de caractérisation de la performance d'un bâtiment existant Myriam.Humbert@developpement-durable.gouv.fr Le recueil des caractéristiques initiales Bâti et systèmes Recueil Occupation Site

Plus en détail

Les outils de modélisation des déplacements: domaines et conditions d'emploi

Les outils de modélisation des déplacements: domaines et conditions d'emploi Les outils de modélisation des déplacements: domaines et conditions d'emploi Olivier RICHARD CETE Lyon / Département Mobilités Journée technique COTITA Ouest Ministère de l'écologie du Développement durable,

Plus en détail

La prévision de divers types de brouillard: les défis pour la modélisation numérique

La prévision de divers types de brouillard: les défis pour la modélisation numérique La prévision de divers types de brouillard: les défis pour la modélisation numérique Robert Tardif Météo-France CNRM SMC/RPN-CMC 20 Mai 2008 1 Problématique Brouillard: Formation dans des contextes météorologiques

Plus en détail

Étude sur l impact des rejets industriels chroniques sur la santé des populations de l agglomération dunkerquoise

Étude sur l impact des rejets industriels chroniques sur la santé des populations de l agglomération dunkerquoise Étude sur l impact des rejets industriels chroniques sur la santé des populations de l agglomération dunkerquoise ARIA Technologies Alexandra FRESNEAU - Responsable Études Coordination du projet Collecte

Plus en détail

1.3 Météorologie et climatologie

1.3 Météorologie et climatologie Analyse du site et de son environnement 39 1.3 Météorologie et climatologie La connaissance fine des conditions météorologiques et climatiques est importante pour les études d impact. Elle permet en effet

Plus en détail

La prévision de production éolienne et photovoltaïque à EDF. Julien Najac, EDF R&D

La prévision de production éolienne et photovoltaïque à EDF. Julien Najac, EDF R&D La prévision de production éolienne et photovoltaïque à EDF Julien Najac, EDF R&D EDF EDF ~ 160 000 salariés ~ 37 millions de clients dans le monde puissance totale installée en France: 97 GW (autres 27

Plus en détail

RAPPORT SUR L Etude DU POTENTIEL EOLIEN EN MILIEU URBAIN - FRANCE

RAPPORT SUR L Etude DU POTENTIEL EOLIEN EN MILIEU URBAIN - FRANCE Contrat N EIE/04/130/S07.38591 WINEUR Wind Energy Integration in the Urban Environment RAPPORT SUR L Etude DU POTENTIEL EOLIEN EN MILIEU URBAIN - FRANCE septembre 2006 Le contenu de cette publication,

Plus en détail

Destinataire : PAPREC

Destinataire : PAPREC Destinataire : PAPREC Site de Pont Saint Maxence Monsieur Heyouni PAPREC Analyse des conséquences de l incendie généralisé des îlots de stockage associés aux activités «Plastiques», «Déchets dangereux»

Plus en détail

Caractérisation des déformations

Caractérisation des déformations Université Claude Bernard Lyon 1 ENS Lyon Caractérisation des déformations Delacourt,, C - Laboratoire de Sciences de la Terre UMR5570 Hélène Vadon (CNES) Berthier, E., (Legos), Raucoules D., (BRGM) Objectif

Plus en détail

Modélisation Réservoir. De la réalité aux modèles numériques: méthodes et stratégies. S. Viseur

Modélisation Réservoir. De la réalité aux modèles numériques: méthodes et stratégies. S. Viseur Modélisation Réservoir De la réalité aux modèles numériques: méthodes et stratégies S. Viseur Puits Sismique Etudes quantitatives: - Débit d'un puits producteur? - Réserve en Réalité place? - Transport

Plus en détail

Modélisation de l impact sur la qualité de l air en poussières de la mise aux normes des rejets atmosphériques de la Fonderie Bouhyer

Modélisation de l impact sur la qualité de l air en poussières de la mise aux normes des rejets atmosphériques de la Fonderie Bouhyer Modélisation de l impact sur la qualité de l air en poussières de la mise aux normes des rejets atmosphériques de la Fonderie Bouhyer Septembre 2003 www.airpl.org SOMMAIRE RESUME... 2 INTRODUCTION... 3

Plus en détail

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical Journées matiques ADEME - PUCA «Prtiment b Equipements Energétiques du BâtimentB une d micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical CSTB BUDERUS Optimisation Objectifs

Plus en détail

Etude de la pollution par le dioxyde de soufre à Sausset-les-Pins

Etude de la pollution par le dioxyde de soufre à Sausset-les-Pins Janvier 2005 Etude de la pollution par le dioxyde de soufre à Sausset-les-Pins Résumé p.1 Contexte et Objectifs p.2 Dispositif de surveillance du dioxyde de soufre p.2 Résultats des mesures durant cette

Plus en détail

Méthodologie des études «temps de pluie» Points d'attention pour la réalisation des études

Méthodologie des études «temps de pluie» Points d'attention pour la réalisation des études Méthodologie des études «temps de pluie» Points d'attention pour la réalisation des études Par Stéphane PETITGENET & Nicolas VENANDET Agence de l Eau Rhin Meuse Principe général Le dimensionnement des

Plus en détail

Les outils géomatiques dans le projet ExTraCar

Les outils géomatiques dans le projet ExTraCar Les outils géomatiques dans le projet ExTraCar Yves Cornet, Télédétection et photogrammétrie, Unité Géomatique, Ulg Colloque ExTraCar du 9 mai 2016 Palais des Congrès, Liège Colloque EXTRACAR 9 mai 2016

Plus en détail

THESE LA POLLUTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES EN RESEAU D ASSAINISSEMENT UNITAIRE CARACTERISTIQUES ET ORIGINES

THESE LA POLLUTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES EN RESEAU D ASSAINISSEMENT UNITAIRE CARACTERISTIQUES ET ORIGINES THESE Présentée pour l obtention du titre de DOCTEUR DE L ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES Spécialité : Sciences et Techniques de l Environnement LA POLLUTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES EN RESEAU

Plus en détail

Séminaire de l APPA 18 Janvier 2008 Télédétection et qualité de l air

Séminaire de l APPA 18 Janvier 2008 Télédétection et qualité de l air Séminaire de l APPA 18 Janvier 2008 Télédétection et qualité de l air Application de la télédétection à l étude de la qualité de l air à l échelle locale Hervé DELBARRE Laboratoire de Physico-Chimie de

Plus en détail

Étude de nouvelles stratégies de couplage latéral dans les modèles régionaux de prévision numérique du temps

Étude de nouvelles stratégies de couplage latéral dans les modèles régionaux de prévision numérique du temps Étude de nouvelles stratégies de couplage latéral dans les modèles régionaux de prévision numérique du temps Fabrice Voitus CNRM/GAME, Météo-France 2 Mars 29 F. Voitus (Météo-France) Rencontres Météo/MathAppli

Plus en détail

Développements pour l amélioration de la maîtrise des risques sanitaires liés aux sites et sols pollués

Développements pour l amélioration de la maîtrise des risques sanitaires liés aux sites et sols pollués Développements pour l amélioration de la maîtrise des risques sanitaires liés aux sites et sols pollués Réunion - Débat du 3 novembre 2005 Union des Consultants et Ingénieurs en Environnement Supports

Plus en détail

Développement d une méthode de gestion de l espace souterrain urbain

Développement d une méthode de gestion de l espace souterrain urbain Développement d une méthode de gestion de l espace souterrain urbain Prise en compte de l impact des ouvrages sur les écoulements d eau souterraine en contexte urbain Guillaume ATTARD (1, 2), Thierry WINIARSKI

Plus en détail

Etudes de dangers des ICPE

Etudes de dangers des ICPE des AIDE À L ELABORATION DES AVIS DES CHSCT Statut et objectifs de la formation Formation complémentaire à la formation obligatoire des membres de CHSCT Objectifs de la formation: 2 Apporter des éléments

Plus en détail

SOMMAIRE CHAPITRE 1 : CADRE GENERAL : ECOULEMENT DE L'EAU ET DU SOLUTE EN MILIEUX POREUX NON SATURES INTRODUCTION GENERALE

SOMMAIRE CHAPITRE 1 : CADRE GENERAL : ECOULEMENT DE L'EAU ET DU SOLUTE EN MILIEUX POREUX NON SATURES INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE SOMMAIRE CHAPITRE 1 : CADRE GENERAL : ECOULEMENT DE L'EAU ET DU SOLUTE EN MILIEUX POREUX NON SATURES I. GÉNÉRALITÉS SUR LES CENTRES DE STOCKAGE DE DÉCHETS ET SUR LES CONTAMINANTS...27

Plus en détail

projet Chaufferie Californie à Rezé modélisations (III) de la pollution de l air (NO 2, PM10, PM2.5, SO 2 )

projet Chaufferie Californie à Rezé modélisations (III) de la pollution de l air (NO 2, PM10, PM2.5, SO 2 ) projet Chaufferie Californie à Rezé modélisations (III) de la pollution de l air (NO 2, PM10, PM2.5, SO 2 ) contexte et objet de l étude Un projet d installation d une chaufferie à Rezé sur le site Californie

Plus en détail

Etat olfactif initial du site de méthanisation de la SCEA des Longchamps -Andelnans (90)

Etat olfactif initial du site de méthanisation de la SCEA des Longchamps -Andelnans (90) Etat olfactif initial du site de méthanisation de la SCEA des Longchamps -Andelnans (90) BELGIQUE ROUTE DE LONGWY, 577 6700 ARLON TEL : 0032/63 33 90 50 FAX : 0032/63 38 37 34 FRANCE 26, RUE LEONARD DE

Plus en détail

Morphologie spatiale de la vulnérabilité aux risques industriels Un exemple en Basse-Seine

Morphologie spatiale de la vulnérabilité aux risques industriels Un exemple en Basse-Seine Morphologie spatiale de la vulnérabilité aux risques industriels Un exemple en Basse-Seine Recherche en cours - Laboratoire GEOSYSCOM - UMR IDEES CNRS Thierry Saint-Gérand / Eliane Propeck-Zimmermann Le

Plus en détail

COSY. COmparaisons SYstématiques (Mesures/Modèles focalisées sur le SIRTA)

COSY. COmparaisons SYstématiques (Mesures/Modèles focalisées sur le SIRTA) COSY COmparaisons SYstématiques (Mesures/Modèles focalisées sur le SIRTA) Laurent MENUT, Martial HAEFFELIN, Yohann MORILLE, Dmitry KHVOROSTIYANOV, Frédéric HOURDIN IPSL/Laboratoire de Météorologie Dynamique,

Plus en détail

NOTE METHODOLOGIQUE. Diagnostic Accessibilité Handicapées. Commerces & Etablissements de proximité

NOTE METHODOLOGIQUE. Diagnostic Accessibilité Handicapées. Commerces & Etablissements de proximité NOTE METHODOLOGIQUE Diagnostic Accessibilité Handicapées Commerces & Etablissements de proximité Un accompagnement constant dans la mise en Accessibilité de votre Etablissement Diagnostic Accessibilité

Plus en détail

SECTION A - 6 MODÈLES DE DISPERSION

SECTION A - 6 MODÈLES DE DISPERSION SECTION A - 6 MODÈLES DE DISPERSION AUTEURS SECTION A - 6 Luc F. Lefebvre Institut national de santé publique du Québec Jocelyn Lavigne Institut national de santé publique du Québec SECTION A - 6 MODÈLES

Plus en détail

La prévisibilité en Météorologie

La prévisibilité en Météorologie La prévisibilité en Météorologie L.Descamps C.Labadie, A. Joly CNRM/GMAP/RECYF. CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE 2/15 Plan Prévisibilité en météorologie Limites de la prévision déterministe

Plus en détail

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAU LIES AU MATIERES ORGANIQUES H. SAINT MACARY, A. FINDELING (E. DOELSCH, F. FEDER) PLAN DU COURS I. Définition du risque II. III. Catégories de risques Éléments pour l évaluation

Plus en détail

L adaptation statistique des prévisions de qualité de l air

L adaptation statistique des prévisions de qualité de l air 27/09/2012 L adaptation statistique des prévisions de qualité de l air SÉMINAIRE INRIA/ ATMOSPHÈRE ET PRÉVISIONS NUMÉRIQUES, NOUVEAUX OUTILS NOUVEAUX USAGES Isabelle Rios Steve Micallef www.air-rhonealpes.fr

Plus en détail

OPTIMISATION DES STRATEGIES D ECHANTILLONNAGE DES EAUX RESIDUAIRES

OPTIMISATION DES STRATEGIES D ECHANTILLONNAGE DES EAUX RESIDUAIRES OPTIMISATION DES STRATEGIES D ECHANTILLONNAGE DES EAUX RESIDUAIRES La mesure des flux polluants des rejets d eaux résiduaires d origines domestique et industrielle conduit à mettre en œuvre des stratégies

Plus en détail

Analyse ou Calcul, faut-il choisir?

Analyse ou Calcul, faut-il choisir? Analyse ou Calcul, faut-il choisir? Dalal AOUDE-WERNER Aérial da.werner@aerial-crt.com Sommaire 1. Introduction 2. Paramètres clés de l approche analytique 3. Avantages et limites de l approche analytique

Plus en détail

Performances d un moyen de mesure

Performances d un moyen de mesure Performances d un moyen de mesure in situ sur MOCN (1) Le contexte économique actuel impose aux industriels un niveau de performance et de compétitivité toujours plus élevé. Ceci passe par plusieurs axes

Plus en détail

La qualité de l air et ses enjeux

La qualité de l air et ses enjeux La qualité de l air et ses enjeux Toulouse le 23 novembre 2016 Quel Air est-il aujourd hui? Prévision Régionale (PM10) Quel Air est-il aujourd hui? Indice Qualité de l Air À Toulouse aujourd hui : Indice

Plus en détail

Simulation de la dispersion du panache de la Chaufferie rue Anne Frank à Lons-le-Saunier

Simulation de la dispersion du panache de la Chaufferie rue Anne Frank à Lons-le-Saunier Surveillance régionale SURVEILLANCE SYNTHESE D ETUDE DE LA QUALITE DE LA DE L AIR EN FRANCHE-COMTE QUALITE DE L AIR PM10 Simulation de la dispersion du panache de la Chaufferie rue Anne Frank à Lons-le-Saunier

Plus en détail

Avant-Propos 9. L épreuve de statistiques inférentielles 11. Utilisation de la calculatrice Historique Intérêt à Sciences-Po 19

Avant-Propos 9. L épreuve de statistiques inférentielles 11. Utilisation de la calculatrice Historique Intérêt à Sciences-Po 19 Sommaire Avant-Propos 9 L épreuve de statistiques inférentielles 11 Utilisation de la calculatrice 13 I EXERCICES À LA FERMI 15 1 Historique 17 2 Intérêt à Sciences-Po 19 3 Manipuler les différents ordres

Plus en détail

MESURES IN SITU DES PERFORMANCES DES APPAREILS DE PRODUCTION THERMODYNAMIQUE

MESURES IN SITU DES PERFORMANCES DES APPAREILS DE PRODUCTION THERMODYNAMIQUE MESURES IN SITU DES PERFORMANCES DES APPAREILS DE PRODUCTION THERMODYNAMIQUE Cédric TEUILLIÈRES (*), Odile CAURET (*), Dominique MARCHIO (**), Philippe RIVIERE (**) (*) EDF R&D, Département ENERBAT (**)

Plus en détail

Le canal de propagation large bande multicapteurs Mesure et modélisation

Le canal de propagation large bande multicapteurs Mesure et modélisation Le canal de propagation large bande multicapteurs Mesure et modélisation 31 mai 21 P. Laspougeas, P. Pajusco Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation

Plus en détail

CAS CONCRET D INGENIERIE DU DESENFUMAGE

CAS CONCRET D INGENIERIE DU DESENFUMAGE CAS CONCRET D INGENIERIE DU DESENFUMAGE M. Philippe FROMY Cdt Patrice PETIT Le Projet du Zénith SOMMAIRE Présentation de l établissement Chronologie de l instruction du dossier Traitement du dossier Essais

Plus en détail

Thèse de doctorat : Direction : - Martin O Connor (UVSQ/C3ED) - Walter Hecq (ULB) - José A. Pérez Agúndez (UMR-Amure) Sous-bassin Seine Aval

Thèse de doctorat : Direction : - Martin O Connor (UVSQ/C3ED) - Walter Hecq (ULB) - José A. Pérez Agúndez (UMR-Amure) Sous-bassin Seine Aval Thèse de doctorat : La prospective économico-environnementale comme instrument au service de la gestion intégrée des zones côtières. Application à l estuaire de la Seine. Direction : - Martin O Connor

Plus en détail

Modélisation urbaine de la pollution atmosphérique de l agglomération stéphanoise. Evaluation du PPA

Modélisation urbaine de la pollution atmosphérique de l agglomération stéphanoise. Evaluation du PPA Modélisation urbaine de la pollution atmosphérique de l agglomération stéphanoise Evaluation du PPA Juin 211 L association agréée de surveillance de la qualité de l air AMPASEL fait partie du dispositif

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

Méthodologie de suivi et analyse

Méthodologie de suivi et analyse Direction territoriale Ouest Méthodologie de suivi et analyse Appels à projet Prébat Bretagne 2008 et 2009 Myriam Humbert 2 Sommaire Objectif du suivi Présentation de la méthodologie de suivi Présentation

Plus en détail

Du linéaire au non-linéaire, des modèles plus précis à base de réseaux de neurones. Métamodèle neuronal d hélices de ventilateur

Du linéaire au non-linéaire, des modèles plus précis à base de réseaux de neurones. Métamodèle neuronal d hélices de ventilateur Du linéaire au non-linéaire, des modèles plus précis à base de réseaux de neurones Métamodèle neuronal d hélices de ventilateur patrice.kiener@inmodelia.com - manuel.henner@valeo.com Tel : +33.9.53.45.07.38

Plus en détail

Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable

Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 193 198 Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable N. Kasbadji-Merzouk 1*, M. Merzouk 2 et B.

Plus en détail

Programme pour 5 soirées Formation Météo Club CHVD et Club Saint-Hilaire Février Mars Météo générale

Programme pour 5 soirées Formation Météo Club CHVD et Club Saint-Hilaire Février Mars Météo générale Programme pour 5 soirées Formation Météo Club CHVD et Club Saint-Hilaire Février Mars 2009 Météo générale I Introduction Une question d'échelle Les grandeurs en météo : distance, température et densité,

Plus en détail

Odotech. Dernières avancées et développements de programmes de gestion et contrôle des nuisances olfactives pour l industrie du compostage

Odotech. Dernières avancées et développements de programmes de gestion et contrôle des nuisances olfactives pour l industrie du compostage Odotech Dernières avancées et développements de programmes de gestion et contrôle des nuisances olfactives pour l industrie du compostage Expert Odeur Yann H. Contratto Directeur Division Expertise & Conseil

Plus en détail

Méthode d évaluation de la transmission thermique de l enveloppe à partir de la mesure en continu et indirect des flux entrant/sortant

Méthode d évaluation de la transmission thermique de l enveloppe à partir de la mesure en continu et indirect des flux entrant/sortant Méthode d évaluation de la transmission thermique de l enveloppe à partir de la mesure en continu et indirect des flux entrant/sortant Olivier Bonneau Myriam Humbert Comment déterminer la transmission

Plus en détail

Autres tests : Tests divers et tests non paramétriques. C. Bulot

Autres tests : Tests divers et tests non paramétriques. C. Bulot Autres tests : Tests divers et tests non paramétriques C. Bulot Objectif du cours du jour Cette année : On voit les calculs pour les tests faciles à réaliser Valables sous certaines conditions Notamment

Plus en détail

Analyse des risques liés à la subsidence des terrains suite à des exploitations minières souterraines. Ali Saeidi Olivier Deck, Thierry Verdel

Analyse des risques liés à la subsidence des terrains suite à des exploitations minières souterraines. Ali Saeidi Olivier Deck, Thierry Verdel Analyse des risques liés à la subsidence des terrains suite à des exploitations minières souterraines Ali Saeidi Olivier Deck, Thierry Verdel Contexte de développement du simulateur 2 Objectifs du simulateur

Plus en détail

MARSEILLE SAINTE MARTHE

MARSEILLE SAINTE MARTHE CAMPAGNE DE MESURES TEMPORAIRES Du 13 novembre au 13 décembre 2000 MARSEILLE SAINTE MARTHE Date de publication : mai 2001 Référence dossier : PGR/YCM/RA/00.00/00 Surveillance de la qualité de l air de

Plus en détail

Cartographie des concentrations de polluants atmosphériques sur la France à partir de données de modélisation et d'observation

Cartographie des concentrations de polluants atmosphériques sur la France à partir de données de modélisation et d'observation Cartographie des concentrations de polluants atmosphériques sur la France à partir de données de modélisation et d'observation L. Malherbe, A. Ung, L. Létinois, INERIS Ch. de Fouquet, Centre de Géosciences,

Plus en détail

Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface?

Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface? de surface? Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface? Compte rendu du séminaire présenté par L. Joly Laboratoire PMCN UMR CNRS 5586 Université Lyon 1 1)Introduction : condition limite

Plus en détail

Sécurité des machines

Sécurité des machines Sécurité des machines recueil sur CD-ROM Référence : 3050961CD ISBN : 978-2-12-050951-8 Année d édition : 2010 Analyse Soyez conforme à la nouvelle directive «Machines»! La directive «Machines» a donné

Plus en détail

Impacts thermiques des pompes à chaleur utilisées en climatisation sur les eaux souterraines de la ville de Lyon

Impacts thermiques des pompes à chaleur utilisées en climatisation sur les eaux souterraines de la ville de Lyon Ingénieur du Génie Sanitaire Promotion : 2008-2009 Date du Jury : Septembre 2009 Note de synthèse Impacts thermiques des pompes à chaleur utilisées en climatisation sur les eaux souterraines de la ville

Plus en détail

ARIA TECHNOLOGIES. Contacts : Maxime Nibart - Laurent Makké - Félix Gomez -

ARIA TECHNOLOGIES. Contacts : Maxime Nibart - Laurent Makké - Félix Gomez - Janvier 2017 ARIA TECHNOLOGIES - Sujets de stage (PFE) Contacts : Maxime Nibart - mnibart@aria.fr Laurent Makké - lmakke@aria.fr Félix Gomez - fgomez@aria.fr 8-10 rue de la Ferme 92100 Boulogne Billancourt

Plus en détail

Séminaire SERRES. 21 et 22 mars Démarche d'analyse multicritère d'aménagement Axe Yvetot La Mailleraye (76)

Séminaire SERRES. 21 et 22 mars Démarche d'analyse multicritère d'aménagement Axe Yvetot La Mailleraye (76) CETE Normandie Centre Département Infrastructures de Transport Multimodales Séminaire SERRES 21 et 22 mars 2013 Groupe ESM Exploitation, Simulation et Métrologie du trafic et des trajectoires Démarche

Plus en détail

SCENARIOS à CLIMAT CONSTANT

SCENARIOS à CLIMAT CONSTANT SCENARIOS à CLIMAT CONSTANT Rencontres Nationales Météorologie-Énergie 22 septembre 2016 Météo France Direction des services météorologiques Département Etudes et Conseil Martine Veysseire martine.veysseire@meteo.fr

Plus en détail

Etude de faisabilité ISI de bâtiments en bois de grande hauteur

Etude de faisabilité ISI de bâtiments en bois de grande hauteur Etude de faisabilité ISI de bâtiments en bois de grande hauteur OBJET DE L ETUDE L objet de la consultation concerne l étude de faisabilité pour la réalisation d'études d'ingénierie de la sécurité incendie

Plus en détail

Stratégies d'échantillonnages des peuplements

Stratégies d'échantillonnages des peuplements Stratégies d'échantillonnages des peuplements Professeur Djamel Fadel Docteur Meddad-Hamza Amel Editions Al-Djazair FADEL Djamel MEDDAD-HAMZA Amel STRATEGIES D ECHANTILLONNAGE DES PEUPLEUMENTS Cours Licence

Plus en détail

C.E.T. DE MONT-SAINT-GUIBERT

C.E.T. DE MONT-SAINT-GUIBERT Réf. ISSeP C.E.T. MSG-air04 risques et stratégie p. 1/5 C.E.T. DE MONT-SAINT-GUIBERT Risques pour la qualité de l air et stratégie d échantillonnage Type de fiche : Air-généralités Actualisation : le 21

Plus en détail

Collectif contre la chaufferie Californie 16 mai 2016

Collectif contre la chaufferie Californie 16 mai 2016 Estimation de la concentration en polluants sous le vent de la centrale thermique envisagée à l entrée de Trentemoult : le cas des oxydes d azote (NOx). Collectif contre la chaufferie Californie 16 mai

Plus en détail

III RESULTATS DE MESURE

III RESULTATS DE MESURE III RESULTATS DE MESURE Ce chapitre synthétise les observations qui ont pu être faites au travers de l ensemble des résultats obtenus au cours des six séries de mesure. Il présente en outre les derniers

Plus en détail

Les indices de qualité des sols Développement et application sur deux communes du bassin minier de Provence

Les indices de qualité des sols Développement et application sur deux communes du bassin minier de Provence Développement et application sur deux communes du bassin minier de Provence Eva RABOT Catherine KELLER CEREGE 25 juin 2010 Séminaire OHM du bassin minier de Provence Introduction Constat : Sol admis comme

Plus en détail

Suivi du passage à la biomasse de la centrale thermique Uniper (ex-e.on) à Meyreuil : Modélisation de l état 0 avant mise en service industrielle

Suivi du passage à la biomasse de la centrale thermique Uniper (ex-e.on) à Meyreuil : Modélisation de l état 0 avant mise en service industrielle Suivi du passage à la biomasse de la centrale thermique Uniper (ex-e.on) à Meyreuil : Modélisation de l état 0 avant mise en service industrielle Résumé : Titre du document Sur le site Uniper (ex-e.on)

Plus en détail

Commande prédictive non linéaire de faible dimension (scalaire) d un robot bipède sous-actionné

Commande prédictive non linéaire de faible dimension (scalaire) d un robot bipède sous-actionné GT-GDR : Prédictive non linéaire Réunion du 16 mars 25 prédictive non linéaire de faible dimension (scalaire) d un robot bipède sous-actionné A. CHEMORI M. ALAMIR Laboratoire d'automatique de Grenoble.

Plus en détail

TABLE DES MATIERES STRUCTURE DE LA RECHERCHE... ERREUR! SIGNET NON DEFINI.

TABLE DES MATIERES STRUCTURE DE LA RECHERCHE... ERREUR! SIGNET NON DEFINI. TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 1 OBJECTIF DE LA RECHERCHE... ERREUR! SIGNET NON DEFINI. Problématique de recherche...erreur! Justification du niveau d analyse choisi...erreur! Justifications théoriques...

Plus en détail