TP SYSTEME NERVEUX CENTRAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP SYSTEME NERVEUX CENTRAL"

Transcription

1 Année L2S4 BSS TP de Physiologie de la santé TP SYSTEME NERVEUX CENTRAL S. Gustave Dit Duflo I. GENERALITES Le système nerveux (SN) est composé de 2 sous-systèmes : 1) Le système nerveux central (SNC) comprenant l encéphale et la moelle épinière, 2) Le système nerveux périphérique (SNP) composé exclusivement de 12 paires de nerfs crâniens et 31 paires de nerfs rachidiens. Ces nerfs appartiennent soit au SN somatique (innervation des muscles striés squelettiques), et/ou au SN autonome ou végétatif (innervation des muscles lisses (viscères, vaisseaux sanguins, ), du muscle cardiaque et des glandes (endocrines, exocrines, ). De plus, le SN autonome peut être encore subdivisé en SN entérique, SN orthosympathique ou sympathique et en SN parasympathique. II. LE SYSTEME NERVEUX PERIPHERIQUE Les nerfs sont classés en fonction de différents paramètres : 1) Leur SN d appartenance : SN somatique ou autonome 2) Du type d information véhiculé : sensoriel (afférent), moteur (efférent) ou mixte. Les nerfs sensoriels véhiculent l information sensorielle du récepteur sensoriel au SNC, et sont composés essentiellement de neurones bipolaires ou pseudo-monopolaires (neurones en T). En revanche, les nerfs moteurs véhiculent l information motrice du SNC vers les effecteurs par le biais de neurones majoritairement multipolaires. Les nerfs mixtes véhiculent simultanément les informations sensorielles et motrices. Ainsi les 31 paires de nerfs rachidiens sont tous des nerfs mixtes. Page 1

2 Les fibres nerveuses sont composées des dendrites et des axones des nerfs. A l instar de la classification des nerfs, ces fibres peuvent-être elles aussi classées en fibres sensorielles ou afférentes ou sensitives, et en fibres motrices ou efférentes. Ces fibres seront classées en e, fonction de la présence ou non de gaine de myéline et de la vitesse de conduction du potentiel d action Histologie d une coupe de nerf rachidien Un nerf est composé de différents faisceaux nerveux (sensoriels ou moteurs) empaquetés dans 3 enveloppes de tissus conjonctifs l épinèvre, le périnèvre et l endonèvre. Observer les lames histologiques à votre disposition. Un schéma clair, précis et légendé est attendu de la coupe visualisée sous microscope. III. LE SYSTEME NERVEUX CENTRAL Le SNC est composé de l encéphale et de la moelle épinière. Dans le tissu nerveux, on trouve 2 types cellulaires : les neurones et les cellules gliales Histologie d une coupe de tissu nerveux (encéphale ou moelle épinière) Observer les lames histologiques à votre disposition. Un schéma clair, précis et légendé est attendu de la coupe visualisée sous microscope Dissection de l encéphale de lapin 1) Faire une observation globale de l encéphale, identifiez les différentes structures et faites un schéma légendé. Page 2

3 2) 1 ère moitié des groupe de TP : Avec la lame de scalpel, incisez longitudinalement l encéphale en passant par la scissure interhémisphérique (entre les deux hémisphères). Observation, identification et dessin et légendes des structures apparentes. 3) 2 ème moitié des groupe de TP : Avec la lame de scalpel, incisez transversalement l encéphale en 5 parties. Observation, identification et dessin et légendes des structures apparentes. 4) Echange des sections disséquées entre les groupes. Observation, identification et dessin et légendes des structures apparentes Coordonnées stéréotaxiques du SN du rat La stéréotaxie vient du grec stéréos qui signifie «à 3 dimensions» et taxis qui signifie «disposition». La stéréotaxie est une technique utilisée en neurochirurgie pour atteindre, avec précision, les zones du cerveau. Elle permet de définir la position d une structure grâce à un système de coordonnées dans les 3 plans de l espace, dans le but d agir sur cette région (implantation d électrodes, biopsie, etc ). La stéréotaxie utilise un système de contention qui est aussi un équipement de repérage appelé appareil stéréotaxique fixé sur le crâne de l animal. Chez les animaux, l appareil stéréotaxique est fixé à l aide de barres d oreilles reliées à l appareil stéréotaxique, placées au niveau du conduit auditif interne, au niveau de l oreille moyenne. L avant de la tête est bloqué dans une «pièce de gueule». A chaque animal, il y a un appareil stéréotaxique particulier qui respecte la morphologie de l animal Pièce de gueule Barres d oreille Appareil stéréotaxique de rat L animal est ensuite anesthésié, et l os du crâne est dégagé de la peau et des tissus cutanés. La stéréotaxie s appuie sur l utilisation d un atlas stéréotaxique. L objectif de cet atlas est d apporter des coordonnées précises des différentes structures du cerveau dans les 3 plans de l espace. Page 3

4 Ces coordonnées ont été établies par les neuroanatomistes qui ont défini les coordonnées de chaque structure nerveuse en fonction des lignes de soudure de la boîte crânienne. A l intersection des lignes de soudure, on distingue : 1-) Bregma : point d intersection qui relie la suture coronale (la suture entre l'os pariétal et l'os frontal) à la suture sagittale (la suture entre les deux os pariétaux, sur la ligne médianne), 2-) Lambda : intersection entre la suture lambdoïde et la suture sagittale. 3-) Ligne interaurale : ligne reliant les centres des meats acoustiques externes. Emplacement du bregma et du lambda sur un crâne de rat Sections transversales ou coronales de l encéphale de rat Sections coronales de l encéphale de rat après perfusion au paraformaldéhyde Sections coronales de l encéphale de rat traitées au violet de crésyl Page 4

5 Sections coronales de l encéphale de rat schématisées par l atlas stéréotaxique Deux indications sont données en bas de la page de l atlas : 1) interaural 9.20 mm, la ligne interaurale correspondant à l intersection entre la suture sagittale et la ligne des barres d oreilles. Donc les coordonnées 9.20 mm indiquent que la coupe a été réalisée à 9.20 mm en partant de la ligne interaurale et en allant vers la partie rostrale du cerveau. 2) bregma 0.20 mm, ce qui indique que la coupe a été réalisée à 0.20 mm du bregma en allant vers la partie rostrale du cerveau. Il est à noter que les coordonnées par rapport à la ligne interaurale ou par rapport au bregma nous emmènent à un seul et unique point, chaque expérimentateur utilisant le point le plus représentatif à ses yeux. Ces deux indications (bregma et interaural) donnent une information sur la position antéro-postèrieure des structures apparaissant sur la planche. Cependant, une structure est également définie par sa latéralité et sa profondeur. Ces données sont obtenues à partir des règles apparaissant sur les côtés de l image. NB/ La latéralité sera pourvu d un signe + lorsqu elle concernera des structures de l hémisphère gauche et d un signe -, lorsqu elle concernera des structures de l hémisphère droit. A partir des coordonnées stéréotaxiques, localisez les structures nerveuses demandées à l aide de l atlas stéréotaxique fourni. Pour chaque structure localisée, donnez son hémisphère d appartenance et l étage cérébral concerné. Réalignez l ensemble des structures localisées dans le sens rostro-caudal ou dorso-ventral. A l aide des données du cours et/ou de données bibliographiques, donnez la fonction générale de chaque structure. Structures Bregma Interaural Latéralité Profondeur A B C D E Page 5

6 F G H I Structures Bregma Interaural Latéralité Profondeur J K L ,5 7 M N O Q R S T U V W X Y Z A B C Page 6

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Existe-t-il des similitudes à l échelle de l organisme interne? OC : Les vertébrés, malgré une morphologie

Plus en détail

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien.

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien. BIOLOGIE 101-A82-SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 EXERCICES : LE SYSTÈME NERVEUX 2 1. Quelle est la différence entre l encéphale et le cerveau? L encéphale est constitué de tout le contenu de la boîte crânienne.

Plus en détail

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale Psychologie Générale Jean Paschoud BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT Sommaire Communication hormonale Communication neuronale Neurones Synapse Neurotransmetteurs Modificateurs de la transmission Organisation

Plus en détail

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique.

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique. SESSION 2002 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1.5 et physiologie : 1.5) 1- La région abdominale (15 points) L usage de la calculatrice est interdite ANATOMIE

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Plan du cours MORPHOLOGIE ET PHYSIOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX I) Etude de l anatomie du cerveau I-1) Les

Plus en détail

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Rappel anatomique Moelle épinière Racines C5-T1 Tronc primaire supérieur (C5-C6), intermédiaire (C7), & inférieur (C8-T1) Tronc secondaire antéro-externe (médianmusculo-cutané),

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF

MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF CHAPITRE I. CHAPITRE II. CHAPITRE III. CHAPITRE IV. CHAPITRE V. CHAPITRE VI. Sommaire HOMEOSTASIE DU MILIEU INTERIEUR SYSTEMES NERVEUX SOMATIQUE ET AUTONOMES

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle. Thème : Corps humain, sport et santé Chapitre : La régulation nerveuse de la pression artérielle. - La notion de pression artérielle : La pression artérielle (ou tension artérielle) correspond à la force

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

Histologie du système nerveux central (2)

Histologie du système nerveux central (2) Histologie Système Nerveux Central Histologie du système nerveux central (2) Deuxième partie 1) Rappel embryologie premier mois: Induction plaque neurale fermeture tube neural 2) Histogenèse: 4 à 20 SA:

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI Fonction de conduction de la moelle épinière Dr F. TOUMI I. GENERALITES : Communication Moelle avec les centres supra spinaux Communication Intra segmentaire (ipsilatérale / controlatérale) Communication

Plus en détail

Séquence 9. Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse

Séquence 9. Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Séquence 9 Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Sommaire Chapitre 1. Pré-requis Chapitre 2. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Chapitre 3. Motricité et plasticité

Plus en détail

LES veines du cerveau.

LES veines du cerveau. LES veines du cerveau. DR AMR ANE CHAFIKA YASMINA Cours destiné aux étudiants de deuxième année de médecine ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 I- Introduction Le drainage veineux du cerveau converge dans la

Plus en détail

Audition. Plan du cours

Audition. Plan du cours Plan du cours Cochlée :...2 rappel anatomo-fonctionnel... 2 Rôle des cellules ciliées internes (CCI) : les "vraies" cellules sensorielles... 4 Rôle des cellules ciliées externes (CCE)... 5 Synthèse du

Plus en détail

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES.

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. Comment l organisme réagit-il aux stimulations de son environnement? Séquence 1 Activité 1 : Réinvestir ses connaissances pour compléter

Plus en détail

Test d immunofluorescence (IF)

Test d immunofluorescence (IF) Test d immunofluorescence (IF) 1.1 Prélèvement du cerveau et échantillonnage Avant toute manipulation, il est fondamental de s assurer que tout le personnel en contact avec un échantillon suspect soit

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Chapitre 1 : Des modifications Introduction physiologiques à l'effort Au cours d'un effort physique, on observe des manifestations de cet effort chez

Plus en détail

15. GLOSSAIRE GLOSSAIRE

15. GLOSSAIRE GLOSSAIRE 15. Acides aminés excitateurs (AEE) : agissent au niveau des fibres C Acides aminés inhibiteurs (AAI) : agissent au niveau des grosses fibres (cf. GABA) Addiction : état de dépendance vis-à-vis d une drogue

Plus en détail

Les tumeurs cérébrales et du système nerveux central. Une information de la Ligue contre le cancer pour les personnes concernées et leurs proches

Les tumeurs cérébrales et du système nerveux central. Une information de la Ligue contre le cancer pour les personnes concernées et leurs proches Les tumeurs cérébrales et du système nerveux central Une information de la Ligue contre le cancer pour les personnes concernées et leurs proches Impressum _Editrice Ligue suisse contre le cancer Effingerstrasse

Plus en détail

Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE -

Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE - 1 Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE - Par Isabelle Simonetto, Dr en Neurosciences Introduction Le yoga considère depuis toujours le ventre, et plus particulièrement l estomac

Plus en détail

flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal

flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal Chirurgie des sinus flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal Philippe HEILÈS SCP des Drs BENOIT & HEILÈS Clinique équine des Bréviaires (78) Toulouse T1 pro 2004 Indications majeures Sinusites chroniques

Plus en détail

La cytométrie de flux

La cytométrie de flux TD5 La cytométrie de flux Air sous-pression Signal de formation des gouttes Signal de charge des gouttes Cellules en suspension Liquide de Gaine Vibrateur Ultrason Dˇtecteur de Lumi re Arrt du Faisceau

Plus en détail

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau A projeter : œil dans le règne animal L œil est un organe sensoriel spécialisé dans la perception visuelle. C est un organe des sens essentiel dans la mise

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 «Tu as vu Pierre, depuis son accident? Oui, son casque lui a sauvé la vie, mais il risque d être bloqué sur un fauteuil roulant. Mais comment est-ce arrivé? Eh bien, en fait,

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - Le mobile foetal. Date de création du document 01/03/11. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - Le mobile foetal. Date de création du document 01/03/11. - Université Médicale Virtuelle Francophone - Le mobile foetal Date de création du document 01/03/11 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Aspect général du foetus... 5 II La tête foetale... 5 II.1 Anatomie descriptive... 5 II.1.1 La face... 5 II.1.2

Plus en détail

Date : 08 juillet 2013. Date : 1 octobre 2015. Date : 2 octobre 2015. Version 3. Généralités

Date : 08 juillet 2013. Date : 1 octobre 2015. Date : 2 octobre 2015. Version 3. Généralités Direction des services vétérinaires Procédure normalisée de fonctionnement Objet : Administrations et injections chez le chien Numéro : AD-7 Portée : Ceci est une directive de la Direction des services

Plus en détail

Évaluation 1ère, 2ième année, 3ième année

Évaluation 1ère, 2ième année, 3ième année TM Évaluation 1ère, 2ième année, 3ième année Mis sur pied par Parachute Mis sur pied par Prévenir La Fondation les Pensez blessures. d abord Sauvez du Canada des vies. Avec l'appui du Congrès canadien

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie de Parkinson

La prise en charge de votre maladie de Parkinson G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Parkinson Vivre avec une maladie de Parkinson Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Physiologie Cardio Vx

Physiologie Cardio Vx Physiologie Cardio Vx Anatomie du Coeur 3 Circulation pulmonaire Circulation systémique 5 ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE Auteur : Dr.M.K.Bourahli Faculté de Médecine Constantine Université Mentouri 3 Service

Plus en détail

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 POLYPREPAS Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 1 POLYPREPAS Première partie les supports anatomiques du message nerveux 2 INTRODUCTION 3 Introduction Toute réaction de l organisme à

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

NEUROFIBROMATOSE INTERET DE LA TDM ET DE L IRM

NEUROFIBROMATOSE INTERET DE LA TDM ET DE L IRM NEUROFIBROMATOSE INTERET DE LA TDM ET DE L IRM C.Hafsa, A.Zrig, S.Jerbi Omezzine, S.Kriaa, M.Zbidi, M.Golli, R.Brahem, M.Said, A.Gannouni. SERVICE D IMAGERIE MEDICALE CHU FATTOUMA BOURGUIBA MONASTIR-TUNISIE

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Travail de Méthodologie Clinique CM351. Les Sinus Veineux. Présenté par : Julien Devaud 3XM

Travail de Méthodologie Clinique CM351. Les Sinus Veineux. Présenté par : Julien Devaud 3XM Travail de Méthodologie Clinique CM351 Les Sinus Veineux Présenté par : Julien Devaud 3XM Collège d Études Ostéopathiques Remis en mai 2009 1) Introduction ----------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Cortex cérébral Hypothalamus ige pituitaire Hypophyse antérieure Bulbe rachidien

Plus en détail

ANATOMIE CLINIQUE. Généralités page 2. La moelle épinière page 4. Le tronc cérébral page 23. Vascularisation du tronc cérébral et du cervelet page 49

ANATOMIE CLINIQUE. Généralités page 2. La moelle épinière page 4. Le tronc cérébral page 23. Vascularisation du tronc cérébral et du cervelet page 49 Laurent RIFFAUD Service de Neurochirurgie CHU de Rennes ANATOMIE CLINIQUE DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Généralités page 2 La moelle épinière page 4 Le tronc cérébral page 23 Le cervelet page 43 Vascularisation

Plus en détail

Les tumeurs du cerveau

Les tumeurs du cerveau Juin 2010 Les tumeurs du cerveau collection GUIDEs de référence le CERVEAU LES TUMEURS DU CERVEAU LE DIAGNOSTIC LES TRAITEMENTS LA RECHERCHE LA VIE QUOTIDIENNE www.e-cancer.fr L Institut national du cancer

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin Licence de Psychologie (L3S6). 2015 Imagerie cérébrale Florence Perrin Integrative Biology of Neuroregeneration INSERM U1051 Institut des Neurosciences de Montpellier Université Montpellier Web site: http://www.ibn-lab.com/

Plus en détail

Séquence 2. Une boucle de régulation nerveuse Pratiquer une activité physique en préservant sa santé

Séquence 2. Une boucle de régulation nerveuse Pratiquer une activité physique en préservant sa santé Séquence 2 Une boucle de régulation nerveuse Pratiquer une activité physique en préservant sa santé Sommaire 1. La boucle de régulation nerveuse de la pression artérielle 2. Pratiquer une activité physique

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

3M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique. L innovation dans les sutures cutanées. 3Santé. L innovation en action

3M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique. L innovation dans les sutures cutanées. 3Santé. L innovation en action M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique L innovation dans les sutures cutanées L innovation en action Santé M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique Une suture à effectuer? M Precise Prête à l

Plus en détail

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Semaine : Date : 25 mars 2013 Professeur : Pr Gallois Groupe : 32 (Anouck Schneidermann Aurore d Hooghe) Responsables Matières : Nicolas

Plus en détail

Le tissu nerveux et ses propriétés

Le tissu nerveux et ses propriétés 1 CHAPITRE B Le tissu nerveux et ses propriétés 1. Histologie du tissu nerveux Le tissu nerveux est riche en cellules. Bien qu il soit complexe, le tissu nerveux n est composé que de deux grands types

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT THEME : La représentation visuelle du monde Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est

Plus en détail

FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE

FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE Fiches abc-aide-soignante 1 FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE Fiches abc-aide-soignante 2 SOMMAIRE Présentation du corps humain...3 L'appareil digestif...5 L'appareil respiratoire...7 L'appareil cardio-vasculaire...8

Plus en détail

Croissance et vieillissement cellulaires Docteur COSSON Pierre Nb réponses = 81 sur 87. Résultats des questions prédéfinies

Croissance et vieillissement cellulaires Docteur COSSON Pierre Nb réponses = 81 sur 87. Résultats des questions prédéfinies Docteur COSSON Pierre Nb réponses = 8 sur 87 A00 8/87 Indicateurs globaux Index global m.= m.=,9 s.=0,. Evaluation générale de cette unité m.=. Sciences médicales de base m.=,. Compétences cliniques m.=,7.

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2015

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2015 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2015 Durée : 3 heures Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

L IMPORTANCE DES TECHNIQUES NEURODYNAMIQUES DANS LA PRISE EN CHARGE D UN SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN. Parties individuelles :

L IMPORTANCE DES TECHNIQUES NEURODYNAMIQUES DANS LA PRISE EN CHARGE D UN SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN. Parties individuelles : L IMPORTANCE DES TECHNIQUES NEURODYNAMIQUES DANS LA PRISE EN CHARGE D UN SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN Parties individuelles : DESCRIPTION DE L APPROCHE NEURODYNAMIQUE EN LIEN AVEC LE SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN

Plus en détail

INDICATIONS DE LA PROTHESE CONVENTIONNELLE, DE L IMPLANT D OREILLE MOYENNE ET DE L IMPLANT COCHLEAIRE

INDICATIONS DE LA PROTHESE CONVENTIONNELLE, DE L IMPLANT D OREILLE MOYENNE ET DE L IMPLANT COCHLEAIRE INDICATIONS DE LA PROTHESE CONVENTIONNELLE, DE L IMPLANT D OREILLE MOYENNE ET DE L IMPLANT COCHLEAIRE La perte auditive induit une modification de la plasticité cérébrale par réorganisation tonotopique

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP1 : Le système cardio-vasculaire et respiratoire FONTAINE Lionel RADONDY Yoan Groupe :

Plus en détail

+ Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie

+ Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie Dr Biopsie Corinne du Balleyguier sein guidée par IRM : Technique Service de Radiologie Institut Gustave Roussy,

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION Alisée MENEU & Jean-Baptiste HAMONIC 30/11/11 Appareil urinaire Physiologie Mr BEGUE Remarque : Les réflexes ne sont pas à connaître. Le prof à insisté en revanche sur l action des systèmes orthosympathique

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

APF, IRME, ALARME, AFIGAP. Quel avenir pour les. homme-machine? interfaces. F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007

APF, IRME, ALARME, AFIGAP. Quel avenir pour les. homme-machine? interfaces. F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007 Quel avenir pour les interfaces homme-machine? F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007 APF, IRME, ALARME, AFIGAP Réparer ou substituer! La politique de L IRME a été depuis plus de vingt ans de soutenir

Plus en détail

Pour atteindre les objectifs, il est nécessaire de connaître, comprendre et maîtriser les mots clés suivants : (mots clés soulignés dans le texte)

Pour atteindre les objectifs, il est nécessaire de connaître, comprendre et maîtriser les mots clés suivants : (mots clés soulignés dans le texte) Chapitre 4 : DISTRIBUTION Objectifs - Savoir définir la distribution et expliquer les facteurs l influençant - Savoir définir et mesurer un volume de distribution - Connaître les facteurs permettant d

Plus en détail

BESOINS MEDICAUX EN NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE

BESOINS MEDICAUX EN NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE BESOINS MEDICAUX EN NEUROPHYSIOLOGIE DR F. CHELIOUT-HERAUT (M.D. Ph.D) Université Versailles St Quentin (UVSQ) DATE 20/11/2012 Cluster and project funding partners BESOINS EN NEUROPHYSIOLOGIE ELECTROENCEPHALOGRAPHIE

Plus en détail

Neurophysiologie. Dr P Sauleau Service des Explorations Fonctionnelles

Neurophysiologie. Dr P Sauleau Service des Explorations Fonctionnelles Neurophysiologie Dr P Sauleau Service des Explorations Fonctionnelles Le système nerveux Système permettant la Vie de relation = communication avec l'extérieur (l'environnement) et l'intérieur de l'organisme

Plus en détail

Protocole de dissection de la SOURIS

Protocole de dissection de la SOURIS Protocole de dissection de la SOURIS Matériel nécessairen - Une paire de petit ciseaux - Une sonde cannelée - 2 paires de pinces fines - épingles Epingler la souris Fixer la souris en extension sur le

Plus en détail

TP 2 Organisation structurale de la rétine

TP 2 Organisation structurale de la rétine TP 2 Organisation structurale de la rétine Problème : Quelles sont les caractéristiques des différentes régions de la rétine? Activité 1 : Observation microscopique d une coupe de rétine 1- A partir du

Plus en détail

Disponible sur www.servier.fr

Disponible sur www.servier.fr Disponible sur www.servier.fr Servier Medical Art est une banque d'images que nous mettons à votre disposition afin de vous aider à illustrer vous-même vos présentations Powerpoint. Servier Medical Art

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS

ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS Définition Abcès du cerveau : collection suppurée développée au sein du parenchyme cérébral Empyème intracrânien : collection suppurée développée dans l espace sous-dural

Plus en détail

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté.

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté. Pierre Breton, Professeur de SVT, formateur, Lycée Henri Wallon, Valenciennes Académie de Lille Utilisation du logiciel Eduanatomist EduAnatomist est un logiciel de visualisation d'images de neuroimagerie.

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX A KERKENI, N BABAY, R SEBAI, S TRABELSI, N HAMMAMI, C DRISSI, L BELGHITH, M BEN HAMOUDA. TUNIS - TUNISIE Le retard mental est une situation fréquente

Plus en détail

Conférence : La reproduction humaine

Conférence : La reproduction humaine Conférence : La reproduction humaine Aide à la préparation : les connaissances dans les programmes ; quelques épreuves orales d admission relatives au thème Les contenus des programmes Programme de quatrième

Plus en détail

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND I - GRANDS AXES DE REVISION ANATOMIE - PHYSIOLOGIE APPAREIL CIRCULATOIRE ANATOMIE : le coeur, les vaisseaux

Plus en détail

AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER

AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER EAI SVT 1 Repère à reporter sur la copie SESSION 2010 AGREGATION CONCOURS INTERNE ET CAER Section : SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS COMPOSITION À PARTIR D UN DOSSIER Durée : 5

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Chapitre 2 : De l embryon préimplantatoire à l embryon tridermique

Chapitre 2 : De l embryon préimplantatoire à l embryon tridermique UE2 : Histologie - Biologie du développement et de la Reproduction Chapitre 2 : De l embryon préimplantatoire à l embryon tridermique Docteur Sylviane HENNEBICQ nnée universitaire 2010/2011 Université

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau.

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau. Vue, ouïe, odorat, toucher et goût sont les 5 sens qui renseignent le cerveau sur ce qui se passe à l extérieur du corps. Les organes sensoriels renferment une multitude de cellules nerveuses motrices.

Plus en détail

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients Stimulation médullaire et douleur neuropathique Brochure d information destinée aux patients La douleur neuropathique et ses conséquences Cette brochure vous a été remise par votre médecin : Les différents

Plus en détail

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre 1 2 Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre (transcription de notre programme audio, téléchargeable sur le blog) Bonjour, Je suis Emmanuelle LABAT du blog formationquantique, qui

Plus en détail

C EST QUOI LE STRESS?

C EST QUOI LE STRESS? C EST QUOI LE STRESS? Une réaction d adaptation «Le stress est la réponse non spécifique de l organisme à toute demande d adaptation qui lui est faite». Hans Selye Une réaction d adaptation Par exemple,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy GENERALITES Endoscopie et Imagerie double (IRM et TDM) = éléments clés du diagnostic Chirurgie

Plus en détail

Le logiciel EduAnatomist.

Le logiciel EduAnatomist. Le logiciel EduAnatomist. Les travaux de l équipe ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) de l INRP restent, hélas, largement méconnus des enseignants de SVT. Pourtant,

Plus en détail

Concept de formation post-graduée en Radiologie

Concept de formation post-graduée en Radiologie Date de la dernière modification : juin 2012 Concept de formation post-graduée en Radiologie Le Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle assure la formation des médecins assistants désirant

Plus en détail

PNF-02-P EUTHANASIE DES POISSONS

PNF-02-P EUTHANASIE DES POISSONS PNF-02-P EUTHANASIE DES POISSONS Justification : Cette procédure normalisée de fonctionnement doit être connue de toute personne qui effectue l euthanasie de poissons dans le cadre d études sur le terrain

Plus en détail

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin LA GLYCÉMIE But Comprendre l histologie du pancréas. Établir des liens entre l histologie et la physiologie glandulaire. Observer les effets de l insuline sur le contrôle du sucre sanguin. Expliquer les

Plus en détail

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie Vous avez appris qu une anomalie a été détectée lors de votre mammographie. Afin d investiguer cette anomalie, le radiologue a pris la décision d effectuer une biopsie par aspiration sous stéréotaxie.

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail