L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC"

Transcription

1 L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif Les Nouvelles obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1

2 RAPPEL C est un document fondamental et obligatoire Le ZONAGE d assainissement Eaux Usées / Eaux Pluviales Outil d aide à la décision et d orientation sur les choix de gestion de l Assainissement à mettre en place sur les secteurs urbanisés de la commune. Il est opposable aux tiers après enquête publique (Art. L du CGCT). Qui l élabore : Les Communes ou leurs établissements publics de coopération. 2

3 En matière d eaux usées : 2 Types de zones Collectif et Non Collectif En zone collectif : obligation de collecter, de traiter les eaux usées et de gérer les boues produites. En zone non collectif : uniquement obligation de contrôle de l ensemble des installations et possibilité de gérer les MV, de réaliser et d entretenir les installations : Diaporama «Focus sur la réhabilitation» > Dans les 2 cas : Mise en place obligatoire d une redevance selon l article R et suivants du CGCT. En matière d eaux pluviales : 2 Types de zones Limiter et lutter contre l imperméabilisation Stockage et traitement éventuel avant rejet 3

4 Obligation également d instaurer un Règlement pour chaque service (Article L du CGCT modèle ANSATESE-FNCCR) Le règlement de service est un outil à la fois administratif, technique, financier et juridique, fixant les règles entre les abonnés et l exploitant du service. Création des SPANCs obligatoire avant fin 2005 (Loi sur l Eau du 3 janvier 1992) Le SPANC doit réaliser le 1 er contrôle des installations non collectives avant le 31/12/2012. => Urgence pour ceux qui n ont pas encore achevé cette obligation. 4

5 Deux outils techniques à la disposition du SPANC : - Arrêté du 21 juillet 2015 (abroge celui de 2007) : ouvrages > 20 EH - Arrêté du 7 septembre 2009 : ouvrages 20 EH Un outil administratif d aide au contrôle : - Arrêté du 27 avril Les limites de son action : jusqu au seuil de la déclaration au titre du R du Code Env T kg/j de DBO 5 ou 200 EH (équivalents-habitants) Au-delà de ce seuil, le contrôle revient au Préfet, via son service en charge de la police de l eau. (Définition : Article 22 de l arrêté du 21 juillet 2015) 5

6 Cela implique que les modalités de contrôle entre SPE / SPANC ne se répartissent pas que selon la zone d assainissement, mais bien selon la taille ou la capacité de l ouvrage, qu il soit public ou privé : En Zonage collectif : - Dans l agglomération d assainissement : la responsabilité est du SPE, y compris pour les ouvrages 200 EH, hors ICPE. - Dans la zone collectif futur (pas encore de réseau), le contrôle relève du SPANC, hors ICPE. - En Zone ANC : la responsabilité est du SPE pour les ouvrages 200 EH public ou privé, hors ICPE. - En Zone ANC : la responsabilité est du SPANC pour tous les ouvrages < 200 EH public ou privé, hors ICPE. 6

7 Maison de l Habitat - 9/4/2013 7

8 Installations d ANC > 20 EH Quelles sont les situations rencontrées? Aire d autoroute (Aire de Champs) Filtres à roseaux suite à une décantation primaire et à un filtre bactérien 8

9 Installations d ANC > 20 EH Quelles sont les situations rencontrées? Aire d autoroute (Aire de Champs) Boues activées après dégrilleur et dégraisseur 9

10 Installations d ANC > 20 EH Quelles sont les situations rencontrées? Aire d autoroute (Aire d Authezat) Boues activées / décanteur / silo de stockage 10

11 Installations d ANC > 20 EH Quelles sont les situations rencontrées? Restaurants Décanteur et lit bactérien 11

12 Installations d ANC > 20 EH Quelles sont les situations rencontrées? Camping privé Boue activée Lit bactérien 12

13 Installations d ANC > 20 EH Quelles sont les situations rencontrées? Lotissement communal ou privé Communal Privé Filtre à sable Filtres à roseaux 13

14 Installations d ANC > 20 EH Quelles sont les situations rencontrées? Traitement d un chenil Filtres à roseaux 14

15 Le rôle des SPANCs dans ces situations 15

16 Les ANC > 20 EH Quel est le champ d intervention du SPANC? : Encadré par l article 22 de l arrêté du 21 juillet 2015 Quels "immeubles" sont soumis à son contrôle? : hôtel, restaurant, camping, village vacances, groupement de logements, résidence, salle des fêtes, aire d autoroute, Le contrôle de ces installations passe par différentes phases : - L Instruction du projet, - La validation des travaux, - Le suivi annuel de l ouvrage. 16

17 Article R du CGCT Deux arrêtés fixent les prescriptions générales techniques relatives aux installations d ANC : Ouvrages 1,2 kg/j de DBO 5 (20 EH) : Arrêté du 7 septembre 2009 modifié par l arrêté du 7 mars Ouvrages > 1,2 kg/j de DBO 5 (20 EH) : Arrêté du 21 juillet 2015 relatif aux systèmes d assainissement collectif et aux installations d assainissement non collectif, à l exception des installations d assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure à 1,2 kg/j de DBO 5 Les modalités d exécution de la mission de contrôle par le SPANC sont définies par l arrêté du 27 avril 2012 pour les installations d ANC. 17

18 Arrêté de prescriptions techniques Cas des installations d ANC 1,2 kg/j de DBO 5 (20 EH) Art 1 : [ ] le terme "installations d ANC" désigne toute installation d assainissement assurant la collecte, le transport, le traitement et l évacuation des eaux usées domestiques ou assimilées au sens de l article R du code de l environnement [ ] (soit correspondant à la satisfaction des besoins des personnes physiques pour une consommation familiale) Cas des installations d ANC >1,2 kg/j de DBO 5 (20 EH) Art 1 : [ ] Il fixe en application des articles L , R à R et R du CGCT, les prescriptions techniques applicables à la conception, l exploitation, la surveillance et l évaluation de la conformité des systèmes d assainissement non collectif et des installations d assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique > 1,2 kg/j de DBO 5. Le SPANC assure donc le contrôle des installations d ANC et procède à l évaluation du système d ANC. 18

19 Installations non soumises au contrôle du SPANC Article L du Code de la Santé Publique (CSP) I. - Les immeubles non raccordés au réseau public de collecte des eaux usées sont équipés d'une installation d'assainissement non collectif [ ] Cette obligation ne s'applique [ ], ni aux immeubles qui sont raccordés à une installation d'épuration industrielle ou agricole, sous réserve d'une convention entre la commune et le propriétaire définissant les conditions, notamment financières, de raccordement de ces effluents privés. Le SPANC n a pas à contrôler l installation de traitement industrielle ou agricole par contre il doit s assurer de l existence de la convention de raccordement pour l immeuble concerné (ex : vestiaires raccordés sur une installation industrielle, habitation raccordée à une installation agricole, ) 19

20 Installations non soumises au contrôle du SPANC Article L du CSP Les immeubles et installations existants destinés à un usage autre que l'habitat et qui ne sont pas soumis à autorisation ou à déclaration au titre des articles L à L.214-4, L et L du code de l'environnement doivent être dotés d'un dispositif de traitement des effluents autres que domestiques, adapté à l'importance et à la nature de l'activité et assurant une protection satisfaisante du milieu naturel. Les immeubles à usage autre que l habitat, qui ne répondent pas à la réglementation sur l eau et à celle des ICPE, doivent être équipés d un dispositif de traitement des effluents autres que domestiques donc hors du contrôle du SPANC. 20

21 Installations non soumises au contrôle du SPANC Installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) (Art. L et L du code de l environnement) : Les installations définies dans la nomenclature des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) sont soumises à autorisation ou à déclaration auprès de la préfecture. Ouvrages de collecte et de traitement inscrits à la nomenclature de la loi sur l eau (Art. L à L du code de l environnement) : Les installations sont soumises à procédure d autorisation ou de déclaration auprès de la préfecture (selon Art. R et R du code de l environnement). 21

22 Contrôle des installations de capacité > 20 EH Le contrôle de projet, de bonne exécution et de suivi, doivent permettre de vérifier que l installation respecte l arrêté du 21 juillet Définition des principes généraux Article 3 Le maître d ouvrage met en place une installation d assainissement non collectif ou un système d assainissement collectif permettant la collecte, le transport et le traitement avant évacuation des eaux usées produites par l agglomération d assainissement, sans porter atteinte à la salubrité publique, à l état des eaux et le cas échéant aux éventuels usages sensibles. Le service en charge du contrôle évalue la conformité des systèmes d assainissement en s appuyant sur l ensemble des éléments à sa disposition, notamment les résultats d autosurveillance selon les dispositions du chapitre IV. Obligation de résultats et non de moyens 22

23 Contrôle des installations de capacité > 20 EH Surveillance et suivi des installations Le chapitre 5 de l arrêté du 22 juin 2007 relatif à la surveillance des ouvrages, ne traitait pas des ouvrages d ANC. Le nouvel arrêté du 21 juillet 2015 ne fait pas de distinction entre les ouvrages ; il traite dans sa globalité tous les ouvrages > 1,2 kg/j de DBO5. => Il prévoit que les mesures d autosurveillance appliquées aux stations privées soient identiques avec celles des stations publiques : Annexe 2 tableau 3. => Pour les stations 12 kg/j de DBO5, il prévoit la mise en place d un programme d exploitation à respecter et d un cahier de vie pour les stations de capacité < 120 kg/j de DBO5. 23

24 Contrôle des installations de capacité 200 EH En zone non collectif, et pour une installation de plus de 200 EH, le contrôle peut-il être efficacement et de façon lisible pour le pétitionnaire, assuré par deux entités différentes? Tendance à dire NON, mais au vu des dispositions techniques et réglementaires fixées par l arrêté du 21 juillet 2015 Article 22 : OUI, ET le SPANC collabore avec le service de police de l eau dans le contrôle de l installation. 24

25 Rôle du SPANC en matière de contrôle Dans tous les cas, le maître d ouvrage (public ou privé) doit fournir un dossier technique complet (accompagné éventuellement d une étude hydrogélogique en cas d infiltration problématique). Alors : le SPANC s attache-t-il alors uniquement à vérifier que le dossier du maître d ouvrage est complet? ou le SPANC apprécie-t-il et porte-t-il un jugement sur le contenu de l étude? En tout état de cause, il parait souhaitable que le SPANC sensibilise le maître d ouvrage sur les coûts d investissement et d exploitation (filière boues) en accord avec les moyens dont il dispose. 25

26 Nouveauté de l arrêté du 21/07/2015 Article 6 : Règles d implantation des stations de traitement des eaux usées Les stations sont implantées à une distance minimale de 100 mètres des habitations et des bâtiments recevant du public (Art R du code de la construction et de l habitation). Les stations ne sont pas implantées dans des zones inondables et sur des zones humides. En cas d impossibilité technique avérée ou de coûts excessifs [ ], il peut être dérogé à cette disposition. En zone collectif : STEU < 200 EH, la police de l eau autorise la dérogation, après avis de l ARS, et rédige l arrêté portant dérogation. En zone ANC : STEU 200 EH, la police de l eau instruit le DLE et autorise la dérogation dans un article de l arrêté, après avis de l ARS. En zone ANC : STEU < 200 EH, le SPANC valide le dossier technique et demande dérogation à la préfecture, après avis de l ARS. La préfecture délivre alors l arrêté portant dérogation. Dans tous les cas, le pétitionnaire doit fournir un dossier spécifique en vue de consulté l ARS (STEU < 200 EH) ou développé un spécifique dans le DLE soumis à instruction administrative (STEU 200 EH).

27 Maison de l Habitat - 9/4/

28 Maison de l Habitat - 9/4/

29 Merci de votre attention 29

Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités. Stéphane Bernhard

Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités. Stéphane Bernhard Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités Stéphane Bernhard 1 Présentations Qui suis-je Déroulement de la présentation Introduction Dispositions communes L assainissement collectif

Plus en détail

L assainissement des petites collectivités rurales. Enjeux et perspectives

L assainissement des petites collectivités rurales. Enjeux et perspectives l'eau L assainissement des petites collectivités rurales Enjeux et perspectives Plan Diagnostic du parc de STEP en Isère STEP de moins de 2 000 Eh : état des lieux Besoins et spécificités de l assainissement

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Chapitre 1er : Dispositions Générales

Chapitre 1er : Dispositions Générales RÈGLEMENT DU SPANC Chapitre 1er : Dispositions Générales 1) Objet du règlement. 2) Champ d application territorial 3) Définitions et vocabulaire 4) Champ d appartenance au service public d assainissement

Plus en détail

La conception et l implantation des installations d assainissement non collectif doivent être

La conception et l implantation des installations d assainissement non collectif doivent être REGLEMENT DU S.P.A.N.C CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES ART 1 : OBJET DU REGLEMENT L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les usagers du service public de l assainissement

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Date d arrivée : N de dossier: Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC. COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BERNAY ET DES ENVIRONS 299,

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Service Pubic d Assaiisseet Cectif Cuaut de Cues des Prtes du aie rad Le Bourg 72610 CHERISAY Tél : 02.33.32.86.82 EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT

Plus en détail

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC)

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Etat d avancement et présentation des conclusions après 3 années de contrôles. Conseil Communautaire du 11 mai 2010 Déroulement de la présentation

Plus en détail

la mise en place du Service Public d Assainissement Non Collectif : le SPANC

la mise en place du Service Public d Assainissement Non Collectif : le SPANC la mise en place du Service Public d Assainissement Non Collectif : le SPANC sommaire Informations réglementaires préalables Les questions que vous vous posez Organisation générale des contrôles Exemples

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d assainissement Non Collectif

Plus en détail

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011 Assainissement des campings - 11 janvier 2011 Etat des lieux de l assainissement non collectif (ANC) en Finistère Caractéristiques des eaux usées des campings Contexte et cadre réglementaire Les chiffres

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25.

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25. FICHE DECLARATIVE Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif dont la charge brute de pollution organique est inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Demande d avis

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ZAC des Terrasses de la Sarre 3, Terrasse Normandie BP 50157 57403 SARREBOURG CEDEX Téléphone 03 87 03 05 16 Télécopie 03 87 03 83 49 DEMANDE DE CONTROLE

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif sommaire 1) Pourquoi assainir? 2) Les lois et les obligations. 3) Technique de l ANC. 4) Déroulement de la visite. 1) Pourquoi assainir? Pour restituer

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes de la Vallée de la Gorre Service Public d Assainissement Non Collectif 2, Place de l'église 87310 Saint-Laurent-sur-Gorre 05 55 48 19 20 / spanc.vallee.gorre@orange.fr DEMANDE D

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Bases juridiques et dernières évolutions règlementaires Séminaire des animateurs territoriaux, le 26 juin 2012 Ludiana KORTH, chargée d étude juridique

Plus en détail

DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION

DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION SIAAL 155, rue du Levant BP 10925 39009 LONS LE SAUNIER CEDEX Tel : 03.84.86.21.95 Fax : 03.84.86.21.55 DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION Dossier à compléter et à retourner au SIAAL 1. CONTEXTE GENERAL

Plus en détail

SPANC OPERATION DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EN DOMAINE PRIVE

SPANC OPERATION DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EN DOMAINE PRIVE Avec la participation financière de l Agence de l Eau Seine Normandie et le Conseil Général 77 Document TEST Ingénierie OPERATION DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EN DOMAINE

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Le présent dossier dûment rempli est à remettre en Mairie du lieu d implantation du dispositif. Se renseigner

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA VIENNE

DEPARTEMENT DE LA VIENNE DEPARTEMENT DE LA VIENNE Commune de : Eaux de Vienne - siveer 55, rue de Bonneuil-Matours - 86000 POITIERS Tél : 05 49 61 61 38 Fax : 05 49 44 14 23 E-mail : pole-assainissement@eauxdevienne.fr Date de

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Date d approbation Le 1 septembre 2011 Communauté de communes de Chautagne SPANC Saumont 73310 Ruffieux Tél : 04 79 54 51 08 / fax: 04 79 54 20

Plus en détail

La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement

La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement Journée de formation commissaires enquêteurs du 14 novembre 2013 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

S P A N C Service public assainissement non collectif

S P A N C Service public assainissement non collectif S P A N C Service public assainissement non collectif LACHAUX Différence entre Assainissement COLLECTIF et Assainissement NON COLLECTIF Assainissement collectif : c'est le dispositif composé du réseau

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

Association des maires de France. & Associations départementales de maires LES CAHIERS DU RÉSEAU N 15. La commune et l assainissement non collectif

Association des maires de France. & Associations départementales de maires LES CAHIERS DU RÉSEAU N 15. La commune et l assainissement non collectif Association des maires de France & Associations départementales de maires LES CAHIERS DU RÉSEAU N 15 La commune et l assainissement non collectif Association des maires de France & Associations départementales

Plus en détail

Assainissement non collectif INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. questions?

Assainissement non collectif INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. questions? INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF questions? INFORMATIONS ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF : Les objectifs prioritaires sont de: prévenir tout risque sanitaire et de limiter

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DECLARATIVE DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXAMEN PRELABLE DE LA CONCEPTION Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COLLECTIVITE DE SAINT-MARTIN DOSSIER N... Mme / Mr : DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME (Document à joindre au permis de

Plus en détail

Modification du zonage d assainissement des eaux usées

Modification du zonage d assainissement des eaux usées Zonage d assainissement Ville de Vendôme Département de Loir-et-Cher DOSSIER D APPROBATION Modification du zonage d assainissement des eaux usées BORDEREAU DES PIECES Vu, pour être annexé à la délibération

Plus en détail

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité Intervenants Communes : Mr ou Mme le Maire de la commune Communauté de communes: Mr le Président : M. DURET Chargée de mission : Mme BEAL Entreprises

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le présent dossier est à remplir par le demandeur. Il sera vérifié par le SPANC et permettra d établir le

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative)

FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative) Ce document doit être complété par tout demandeur d'un document d'urbanisme Il est à renseigner par le propriétaire

Plus en détail

Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION

Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION PRÉFET DE LA MAYENNE Direction départementale des Territoires Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION Concernant le rejet des eaux usées et pluviales de l aire de service

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif séminaire assainissement des eaux usées domestiques Assainissement Non Collectif Jacques LESAVRE lesavre.jacques@aesn..fr L assainissement non collectif (ANC): pourquoi? Directive européenne (91/271) du

Plus en détail

Guide pratique. Assainissement Non Collectif. Entretien. Assermentation. Redevance. Réhabilitation. Contrôle. Règlement de service.

Guide pratique. Assainissement Non Collectif. Entretien. Assermentation. Redevance. Réhabilitation. Contrôle. Règlement de service. Assainissement Non Collectif Guide pratique Eclairage juridique sur la mise en oeuvre et l application terrain de la réglementation Entretien Version du 04/04/2014 Contrôle Règlement de service Assermentation

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif Un écoprêt ue q ifi c é p s o r é z x u a t à Votre maison n est pas reliée au tout-à-l égout? Votre installation individuelle, type fosse septique, n est pas aux normes? Un

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion publique du 25 février 2013 CHATENOY

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion publique du 25 février 2013 CHATENOY SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif Réunion publique du 25 février 2013 CHATENOY Plan 1) Contexte réglementaire 2) Le SPANC Parc 3) Processus de réhabilitation 1- Contexte réglementaire

Plus en détail

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) :

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) : Convention de mandat pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif confiée à PONTIVY COMMUNAUTÉ et engagement du propriétaire (A renvoyer compétée et signée en 2 exemplaires

Plus en détail

Atelier 2 ----- Assainissement et PLU. (Présentation Daniel Ougier)

Atelier 2 ----- Assainissement et PLU. (Présentation Daniel Ougier) Atelier 2 ----- Assainissement et PLU (Présentation Daniel Ougier) Constat En 2010, 10 dossiers PLU traités 1 dossier où la cohérence assainissement et urbanisme a été traitée de manière complète 5 dossiers

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Obligations des propriétaires. Dispositions générales

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Obligations des propriétaires. Dispositions générales REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Les cases grisées de commentaires sont à supprimer avant toute diffusion Le règlement du service, délibéré et voté par l'assemblée délibérante dans

Plus en détail

Règlement de l assainissement non collectif

Règlement de l assainissement non collectif Règlement de l assainissement non collectif Direction de l assainissement et des espaces naturels 64 avenue Georges-Dumas - BP 3120 87031 Limoges cedex 1 tél. 05 55 45 98 88 - fax 05 55 45 64 46 www.agglo-limoges.fr

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance Photo : Michel JAMONEAU Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux Principes et points de vigilance schéma directeur et étude diagnostique d assainissement des eaux usées SCHéMA DIRECTEUR

Plus en détail

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité I. Informations Générales 1- Habitation Occupant Nom : Téléphone : Prénom :. E-mail :.. Complément d adresse :.. N : Voie : Code postal : Commune :.. Référence cadastrale : N plan :. Section :.. N :..

Plus en détail

Sommaire. www.rhone.fr INFORMATIONS GÉNÉRALES PRÉTRAITEMENT TRAITEMENT PAR LE SOL EN PLACE OU UN MASSIF RECONSTITUÉ TRAITEMENT AVEC UNE FILIÈRE AGRÉÉE

Sommaire. www.rhone.fr INFORMATIONS GÉNÉRALES PRÉTRAITEMENT TRAITEMENT PAR LE SOL EN PLACE OU UN MASSIF RECONSTITUÉ TRAITEMENT AVEC UNE FILIÈRE AGRÉÉE FICHE PRATIQUE Sommaire SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FILIERES AGRÉÉES INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF POUR UNE MAISON D HABITATION INDIVIDUELLE INFORMATIONS GÉNÉRALES INFORMATIONS

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN SYSTEME D'ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN SYSTEME D'ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN SYSTEME D'ASSAINISSEMENT -COLLECTIF Dossier à retourner à : Monsieur le Président Syndicat Intercommunal d'aménagement du Bassin Versant de l'albarine SPANC 2,

Plus en détail

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II INDUSTRIE CONSEIL ENVIRONNEMENT Etudes Conseils Ingénierie en environnement et risques industriels Votre partenaire dans les domaines de l environnement et des risques industriels APPLICATION DE LA MODIFICATION

Plus en détail

1.2 Le SPANC est un service public industriel et commercial (SPIC)

1.2 Le SPANC est un service public industriel et commercial (SPIC) LE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : DEFINITION, CREATION, GESTION, MODES D ORGANISATION ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser)

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser) Page : 1/8 COMMUNE DE.. (à préciser) Date de la demande :../../.. Date de demande de permis de construire :../../.. Nom Prénom et adresse du pétitionnaire :.. Numéro de permis de construire si attribué

Plus en détail

Actualité juridique ADS

Actualité juridique ADS Actualité juridique ADS Rencontre entre services instructeurs ADS 30 juin 2015 Olivier Lefèvre SRMT/BDSA Pour mémoire PC commercial Loi n 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l'artisanat, au commerce et

Plus en détail

LE SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ( SPANC )

LE SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ( SPANC ) DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES du HAUT-RHIN Cité administrative Bât Tour Rue Fleischhauer 68026 COLMAR - Cedex Service Eau, Environnement et Espaces Naturels Tél. : 03.89.24.81.37 - Fax : 03.89.24.85.00

Plus en détail

Règlement du service d assainissement non-collectif

Règlement du service d assainissement non-collectif Règlement du service d assainissement non-collectif 1 Sommaire CHAPITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES 4 ARTICLE 1 : OBJET DU RÈGLEMENT 4 ARTICLE 2 : CHAMP D APPLICATION TERRITORIAL 4 ARTICLE 3 : DEFENITION

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Les aides financières Les propriétaires qui font procéder aux travaux de réalisation ou de réhabilitation par des entreprises privées peuvent bénéficier : des aides distribuées par l Agence Nationale pour

Plus en détail

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir»

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» La gestion future : dispositifs en expérimentation Plateforme technologique PFT GH 2 0 4 ème Semaine de l eau - Journée Technique

Plus en détail

SPANC. Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC. Outil d aide au contrôle. Octobre 2014

SPANC. Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC. Outil d aide au contrôle. Octobre 2014 Octobre 2014 SPANC Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC Outil d aide au contrôle Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie MINISTÈRE

Plus en détail

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement JOURNEE ASCOMADE Raccordement des entreprises à un réseau public d assainissement Vendredi 28 mars 2008 ELIMINATION DES EFFLUENTS INDUSTRIELS Traitement par une station d épuration interne Prétraitement

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion publique du 07 mars 2014 NANTEAU SUR ESSONNE

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion publique du 07 mars 2014 NANTEAU SUR ESSONNE SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif Réunion publique du 07 mars 2014 NANTEAU SUR ESSONNE Plan 1) Contexte réglementaire 2) Le SPANC Parc 3) Aspects techniques 4) Processus de réhabilitation

Plus en détail

PPRT SFDM d Huison-Longueville

PPRT SFDM d Huison-Longueville PPRT SFDM d Huison-Longueville Réunion des Personnes et Organismes Associés 5 février 2015 Contrôle général des armées - DDT 91 Sommaire 1/ Carte de zonage brut 2/ Principaux enjeux 3/ Stratégie 4/ Projet

Plus en détail

L assainissement non collectif

L assainissement non collectif L assainissement non collectif Dispositif de prétraitement 1 - Présentation électronique Dispositif assurant l épuration et l évacuation des effluents par le sol SPANC COMMUNAUTE DE COMMUNES DE VERE GRESIGNE

Plus en détail

COLLECTIVITE DELEGANTE DELEGATAIRE

COLLECTIVITE DELEGANTE DELEGATAIRE DELEGATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (S.P.A.N.C.) REGLEMENT DU SERVICE COLLECTIVITE DELEGANTE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU HAUT PAYS BIGOUDEN 2A Rue de la mer 29710 POULDREUZIC Tél.

Plus en détail

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE M ISE A JOUR D U ZONAGE D A SSAINISSEMENT DE LA COMMUNE DE N OTRE-DA ME - D OE ORIGINAL Tours 3 cour du 56 avenue Marcel Dassault 37205 Tours Cedex 3 Tel. : +33 (0)2 47 71 12 50 Fax : +33 (0)2 47 71 12

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) OPÉRATION DE RÉHABILITATION DES FILIÈRES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF, EN DOMAINE PRIVÉ

Service Public d Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) OPÉRATION DE RÉHABILITATION DES FILIÈRES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF, EN DOMAINE PRIVÉ Service Public d Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) OPÉRATION DE RÉHABILITATION DES FILIÈRES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF, EN DOMAINE PRIVÉ RÉUNION PUBLIQUE Agence de l'eau Seine-Normandie Avec

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Toute installation d un dispositif d assainissement non collectif doit faire l objet

Plus en détail

DIDANC DEMANDE NON COLLECTIF D.I.D.A.N.C.

DIDANC DEMANDE NON COLLECTIF D.I.D.A.N.C. DEMANDE NON COLLECTIF D.I.D.A.N.C. DIDANC CACL / S.P.A.N.C SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF QUARTIER BALATA - CHEMIN DE LA CHAUMIÈRE 97351 MATOURY - BP 9266 97302 CAYENNE CEDEX4 GUYANE FRANÇAISE

Plus en détail

Formulaire V.Juillet 2015-Demande d installation d un assainissement non collectif. Commune de : DEMANDE D INSTALLATION

Formulaire V.Juillet 2015-Demande d installation d un assainissement non collectif. Commune de : DEMANDE D INSTALLATION Commune de : DEMANDE D INSTALLATIN D UN ASSAINISSEMENT NN CLLECTIF collecte traitement Vous allez construire ou améliorer un logement : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre terrain

Plus en détail

Pierre Bousseau. assainissement individuel. les contrôles. Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE

Pierre Bousseau. assainissement individuel. les contrôles. Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE Pierre Bousseau assainissement individuel les contrôles Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE 1 PREAMBULE L assainissement collectif n'est pas adapté aux zones rurales et périurbaines où l'habitat

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SYNDICAT MIXTE D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET D ASSAINISSEMENT DE LA REGION DE CHATEAUNEUF SUR CHARENTE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Bureau du service d assainissement non collectif

Plus en détail

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime Le SPANC Communauté de communes des Versants d Aime Créé en 2012, le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de la communauté de communes des Versants d Aime est un service industriel et

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Le système à lit bactérien Le système SBR la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Petites stations d épuration pour une population de 4 à 400 habitants Fonctionnement simple,

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Le rôle de la Mairie est au centre de la réforme de l urbanisme Contexte L assainissement non collectif Les missions du SPANC Réforme de l urbanisme et ses conséquences pour les mairies

Plus en détail

DOSSIER : DECLARATION ET CONTROLE DES INSTALLATIONS PRIVATIVES DE PRELEVEMENT, RECUPERATION ET UTILISATION D EAU

DOSSIER : DECLARATION ET CONTROLE DES INSTALLATIONS PRIVATIVES DE PRELEVEMENT, RECUPERATION ET UTILISATION D EAU DOSSIER : DECLARATION ET CONTROLE DES INSTALLATIONS PRIVATIVES DE PRELEVEMENT, RECUPERATION ET UTILISATION D EAU Le décret n 2008-652 du 2 juillet 2008 précise le dispositif prévu par la loi sur l eau

Plus en détail

GUIDE DU MAIRE - 2014 SANTÉ SÉCURITÉ SANITAIRE SALUBRITÉ PUBLIQUE

GUIDE DU MAIRE - 2014 SANTÉ SÉCURITÉ SANITAIRE SALUBRITÉ PUBLIQUE SANTÉ SÉCURITÉ SANITAIRE SALUBRITÉ PUBLIQUE RESTAURATION COLLECTIVE Autorité compétente Le maire La restauration collective comprend trois types de structures : les cuisines sur place, les cuisines centrales

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SPANC

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SPANC RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SPANC BERGERAC / BOSSET / BOUNIAGUES /COLOMBIER COURS-DE-PILE / CREYSSE / FRAISSE GARDONNE / GINESTET / LA FORCE LAMONZIE-SAINT-MARTIN LAMONZIE-MONTASTRUC

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au :

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Dossier ANC Commune :.. N dossier : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Demandeur SPANC (Service Public

Plus en détail

SOMMAIRE... 1. Les obligations des communes ou groupement de communes... 2. Présentation...3. Les missions... 4

SOMMAIRE... 1. Les obligations des communes ou groupement de communes... 2. Présentation...3. Les missions... 4 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. Présentation de l assainissement non collectif... 2 Les obligations des communes ou groupement de communes.... 2 2. Le service public d assainissement non collectif du Pays Fléchois...

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze Règlement Titre Adopté par la CLE le 18 décembre 2012 Légende Sommaire Sommaire... 2 Préambule... 3 Chapitre 1 : Contenu et portée juridique du

Plus en détail

Règlement du Service Public d assainissement non collectif (SPANC)

Règlement du Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Règlement du Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Adopté par le Conseil de Communauté le 11 juillet 2005 et révisé le 12 septembre 2011 TABLES DES MATIÈRES Chapitre I Dispositions générales

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2013-07-15-R-0287 commune(s) : Villeurbanne objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

Le groupe de travail EPNAC

Le groupe de travail EPNAC Le groupe de travail EPNAC sur l Evaluation des Procédés Nouveaux d Assainissement des petites et moyennes Collectivités Léa Mercoiret Rencontres de l eau Loire-Bretagne 8 juin 2010 Plan Contexte Fonctionnement

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif AMÉNAGEMENT Assainissement Non Collectif Étude de définition de filière DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT SERVICE EAU ET ASSAINISSEMENT 2 3 B IDENTIFICATION DE LA PARCELLE. ÉTUDE DE DEFINITION DE FILIERE D

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILIÈRE COMPACTE

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILIÈRE COMPACTE MODÈLE D IMPRIMES Code : 5.1.4 MOD7 CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX Version : mardi 10 septembre 2013 Version finale Note aux lecteurs Les prescriptions techniques générales s appliquent aux opérations

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous allez construire ou améliorer un habitat : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre terrain

Plus en détail

Communauté d agglomération Caen la mer

Communauté d agglomération Caen la mer Communauté d agglomération Caen la mer Règlement d assainissement non collectif REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Règlement du SPANC 3 SOMMAIRE Chapitre I : Dispositions

Plus en détail

SPANC. Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC. Outil d aide au contrôle

SPANC. Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC. Outil d aide au contrôle SPANC Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC Outil d aide au contrôle Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

REGLEMENT DE SERVICE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REGLEMENT DE SERVICE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DE SERVICE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 SOMMAIRE CHAPITRE I ER : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 ER : OBJET DU REGLEMENT ARTICLE 2 : CHAMP D APPLICATION TERRITORIAL ARTICLE 3 : DEFINITIONS

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 SOMMAIRE CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 3 ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT... 3 ARTICLE 2 - CHAMP D APPLICATION... 3 ARTICLE 3 - DEFINITIONS...

Plus en détail

THIERACHE DU CENTRE COMMUNAUTE DE COMMUNES REGLEMENT DE SERVICE Edition 2013. Service Public d Assainissement Non Collectif Règlement de service

THIERACHE DU CENTRE COMMUNAUTE DE COMMUNES REGLEMENT DE SERVICE Edition 2013. Service Public d Assainissement Non Collectif Règlement de service THIERACHE DU CENTRE COMMUNAUTE DE COMMUNES REGLEMENT DE SERVICE Edition 2013 Service Public d Assainissement Non Collectif Règlement de service Sommaire Chapitre 1 er Dispositions Générales... 3 Article

Plus en détail