Cours Biophysique Cardiaque. L activité électrique cardiaque. Cours PCEM 2 CHR Réunion 26 octobre 2011 Dr CLERICI Gaël - Cardiologie GHSR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours Biophysique Cardiaque. L activité électrique cardiaque. Cours PCEM 2 CHR Réunion 26 octobre 2011 Dr CLERICI Gaël - Cardiologie GHSR"

Transcription

1 Cours Biophysique Cardiaque L activité électrique cardiaque Cours PCEM 2 CHR Réunion 26 octobre 2011 Dr CLERICI Gaël - Cardiologie GHSR

2 Plan L electrocardiogramme (ECG) est un élement de base de l examen cardiologique, il transcrit l activité électrique cardiaque normale et pathologique Historique Rappel anatomique et Physiologique Explication du principe de l ECG

3 historique En 1842, le physicien italien Carlo Matteucci remarque qu'un courant électrique accompagne chaque battement de cœur chez les grenouilles. En 1872, le physicien français Gabriel Lippmann invente un électromètre, Il s'agit d'un mince tube de verre contenant de l'acide sulfurique au-dessus de mercure. Observé au microscope, la hauteur du ménisque du mercure varie en fonction du potentiel électrique. En 1876, à l'aide de l'électromètre de Lippmann l'anglais E.J. Marey remarque que le courant produit par le cœur d'une grenouille peut être divisé en deux phases ( celles que l'on nommera plus tard QRS et T ). En 1887, le physiologiste britannique Augustus D Waller publie le premier électrocardiogramme humain, toujours réalisé à l'aide d'un électromètre.

4 historique En 1895, Willem Einthoven se sert d'un électromètre amélioré pour distinguer quatre phases qu'il nomme P, Q, R, S et T. En 1902, Einthoven publie le premier électrocardiogramme réalisé avec un galvanomètre. En 1906, Einthoven publie la première présentation d ECG normaux et anormaux. En 1924, Willem Einthoven reçoit le prix Nobel pour l'invention de l'électrocardiographe.

5 Rappel anatomique et physiologique Potentiel d Action

6 Rappel anatomique et physiologique Potentiel d Action

7 Rappel anatomique et physiologique Circuit éléctrique Nœud sinusal Nœud Auriculoventriculaire Faisceau de His Branche droite et gauche Réseau de Purkinje

8 Rappel anatomique et physiologique Activité éléctrique et ECG

9 Nœud sinusal

10 Voies inter-atriales Nœud sinusal Voies inter-nodales

11 Voies inter-atriales Nœud sinusal Voies inter-nodales Nœud auriculo-ventriculaire

12 Voies inter-atriales Nœud sinusal Voies inter-nodales Tronc du Faisceau De His Nœud auriculo-ventriculaire

13 Voies inter-atriales Nœud sinusal Voies inter-nodales Tronc du faisceau de His Nœud auriculo-ventriculaire Branche D du faisceau de His Branche G du faisceau de His

14 Voies inter-atriales Nœud sinusal Voies inter-nodales Tronc du Faisceau de His Branche D du faisceau de His Nœud auriculo-ventriculaire Branche G du faisceau de His Réseau de Purkinje Hémibranche Antérieur Hémibranche Postérieur

15 Dépolarisation du nœud sinusal 1

16 Dépolarisation des oreillettes P

17 Dépolarisation du nœud A-V et du tronc du faisceau de His P PR

18 Dépolarisation de la paroi myocardique 1 R P PR Q S

19 Repolarisation de la paroi myocardique 1 R P PR Q S ST T 5 5

20 Principe de l ECG Le cœur est un générateur d électricité Chaque dépolarisation et repolarisation entraine une variation du champ magnétique cardiaque Le corps étant un milieu conducteur On peut recueillir grâce à des électrodes placés sur les téguments les différences de potentiels provenant de l activité cardiaque L Electrocardiographe permet d enregistrer et amplifier ces variations qui constitue l électrocardiogramme (ECG) Le tracé varie selon l emplacement des électrodes

21

22 Principe de l ECG Notion de vecteur électrique instantané élementaire

23 Principe de l ECG

24 Principe de l ECG

25 Principe de l ECG

26 Principe de l ECG

27 Principe de l ECG Notion de vecteur électrique ELEMENTAIRE et RESULTANT

28 Principe de l ECG Notion de vecteur électrique ELEMENTAIRE et RESULTANT

29 Principe de l ECG Dépolarisation du ventricule : Vectocardiogramme

30 Principe de l ECG Correlation entre Vectocardiogramme et ECG

31 Principe de l ECG Les 12 dérivations electrocardiographiques Dérivations Bipolaires (3) variations de potentiels entre 2 électrodes (bras/jambes) Notion de triangle d EINTHOVEN étudie l activité cardiaque dans le plan frontal Dérivations Unipolaires des membres (3) Variation entre une électrode exploratrice (surface du corps au niveau des membres) et Une électrode neutre (Borne centrale de Wilson) étudie l activité cardiaque dans le plan frontal Dérivation Unipolaires précordiales (6) Variation entre une électrode exploratrice (surface du corps au niveau du thorax) Une électrode neutre (Borne centrale de Wilson) étudie l activité cardiaque dans le plan horizontal

32 Principe de l ECG Triangle d Einthoven : Dérivations Bipolaires : DI : bras droit bras gauche DII : bras droit jambe gauche DIII : bras gauche jambe gauche Dérivations Unipolaires des membres avr : bras droit borne centrale avl: bras gauche borne centrale avf : jambe gauche gauche borne centrale En théorie ce triangle est équilatéral et le cœur au centre dans le plan frontal

33 Principe de l ECG

34 Principe de l ECG

35 Principe de l ECG Dérivations unipolaires précordiales V1 : 4 ème espace intercostal bord droit sternal V2 : 4 ème espace intercostal bord gauche sternal V3 : entre V2 et V4 V4 : 5 ème eicg ligne médioclaviculaire V5 : ligne axillaire antérieur à la même hauteur que V4 V6 : ligne axillaire moyenne à la même hauteur que V5 Autres : V7 V8 V9, V3r et V4r Enregistre l activité cardiaque dans le plan horizontal

36 Principe de l ECG Dérivations unipolaires précordiales

37 Principe de l ECG SYNTHESE VECTEUR / ECG

38 Principe de l ECG Exemple de la dérivation DI (1)

39 Principe de l ECG Exemple de la dérivation DI (2)

40 Principe de l ECG L electrocardiogramme normal Paramètres d enregistrement Étalonnage de 1mv/cm Vitesse 25 mm/sec 12 dérivations au bon emplacement Complexe PQRS Axe cardiaque

41 Complexe PQRS Principe de l ECG

42 Axe cardiaque Principe de l ECG

43 Axe cardiaque Principe de l ECG

44 Axe cardiaque Principe de l ECG

45 Axe cardiaque Principe de l ECG

46 Principe de l ECG 2 principes pour déterminer l axe cardiaque 1. Axe QRS perpendiculaire à la dérivation nulle 2. Axe QRS a la direction de la dérivation la plus voltée Différentes morphologies de complexes Détermination de l axe dans le plan frontal

47 Principe de l ECG Un exemple : Les bloc de Branche

48 Principe de l ECG Application : Infarctus Localisation

49 ecg/hp2/leconhp2.htm

L'électrocardiogramme de repos normal

L'électrocardiogramme de repos normal L'électrocardiogramme de repos normal Date de création du document : 2008-2009 Table des matières 1 Les principes de base... 1 2 Enregistrement de l'ecg... 2 3 Le parallèle anatomo-électrique... 3 4 Interprétation

Plus en détail

INTRODUCTION. Cet examen permet une évaluation sémiologique et diagnostique pour aboutir à une action thérapeutique.

INTRODUCTION. Cet examen permet une évaluation sémiologique et diagnostique pour aboutir à une action thérapeutique. SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 INTRODUCTION... 2 I. Historique... 3 II. Cadre législatif... 3 III Rappel anatomo-physiologique... 4 1. L'activation électrique du noeud sinusal... 4 2. Conséquence des stimuli électriques...

Plus en détail

Introduction à l ECG

Introduction à l ECG Introduction à l ECG Juan Sztajzel Service de Cardiologie Hôpitaux Universitaires Genève Dépolarisation et repolarisation du coeur Types de cellules cardiaques Il existe 2 types de cellules morphologiquement

Plus en détail

Electrocardiogramme : Indications et interprétation (309) Nicolas Amabile Octobre 2005 (mise à jour 2007-2008)

Electrocardiogramme : Indications et interprétation (309) Nicolas Amabile Octobre 2005 (mise à jour 2007-2008) Electrocardiogramme : Indications et interprétation (309) Nicolas Amabile Octobre 2005 (mise à jour 2007-2008) 1. L électrocardiogramme normal 1.1. Rappel d electrophysiologie cardiaque 1.1.1. Activité

Plus en détail

Exercices applications Rappels de cours Méthodologie

Exercices applications Rappels de cours Méthodologie Exercices applications Rappels de cours Méthodologie Amphi Beauchamp 2010-2011 QCM 1 Un électrocardiogramme enregistré en conditions standards fait apparaître un rythme régulier avec un espace de 12 mm

Plus en détail

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches Denise Hébert, chargée de projet UCCSPU Février 2006 Le langage et

Plus en détail

Activité électrique cardiaque

Activité électrique cardiaque ECG ED 28/02/2011 Activité électrique cardiaque Onde P= dépolarisation auriculaire Intervalle PR =temps de conduction auriculo-ventriculaire QRS= dépolarisation ventriculaire Segment ST= repolarisation

Plus en détail

L E.C.G. pour les nuls

L E.C.G. pour les nuls MODULE SOINS INTENSIFS PRISE EN CHARGE DU BDS EN SI Le monitoring cardiaque Ferron Fred version_3_2011 1 Saunders Nursing Survival Guide ECGs and the Heart Elsevier à consommer sans modération. L E.C.G.

Plus en détail

Adapté de Joëlle Jolicoeur et Marguerite Renaud inf. Par Caroline Côté inf., Emmanuella Julien inf. et Annie Dore MD cardiologue Mars 2015

Adapté de Joëlle Jolicoeur et Marguerite Renaud inf. Par Caroline Côté inf., Emmanuella Julien inf. et Annie Dore MD cardiologue Mars 2015 Adapté de Joëlle Jolicoeur et Marguerite Renaud inf. Par Caroline Côté inf., Emmanuella Julien inf. et Annie Dore MD cardiologue Mars 2015 ICM-01-01-2012-09 Connaître l'anatomie du système de conduction

Plus en détail

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de Fréquence 30-150-100-75-60-50-45-36-33-30... FC Normale : 50 à 100 bpm Bradycardie < 50 tachycardie > 100 Rythme régulier? Espace en 2 ondes R identiques (arythmie respiratoire normale). sinusal? Onde

Plus en détail

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice L ELECTROCARDIOGRAMME Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice RECUEIL Dérivations périphériques ou frontales Dérivations précordiales (plan transversal) Quand un courant se dirige vers l endroit ou il est

Plus en détail

Dr Mathieu Ouellet, mv, DES, Dipl ACVIM (int. med) 8 mars 2009

Dr Mathieu Ouellet, mv, DES, Dipl ACVIM (int. med) 8 mars 2009 Analyse et interprétation ECG Les grands classiques Dr Mathieu Ouellet, mv, DES, Dipl ACVIM (int. med) 8 mars 2009 Plan: Définitions et Indications Généralités et genèse de L ECG Instrumentation Comment

Plus en détail

Soins infirmiers en cardiologie

Soins infirmiers en cardiologie U.E 2,8 S3 C4 Processus Obstructifs Soins infirmiers en cardiologie 27/10/2014 TARTERET Nicolas IDE Réanimation chirurgicale cardiovasculaire et thoracique Sommaire 1) Anatomie et physiologie cardiaque

Plus en détail

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences.

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Définition La Bradycardie est définie par une fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / minute. La bradycardie est dite absolue si la fréquence cardiaque

Plus en détail

L électrocardiogramme (2)

L électrocardiogramme (2) L électrocardiogramme (2) UE CV, 9 octobre 2013 ECG normal Rythme sinusal Vitesse de déroulement: 25 mm/s Amplitude: 1 cm / 1 mv ECG - Analyse du rythme 1 ère étape: 3 critères fondamentaux 1- Fréquence:

Plus en détail

Item 309 : Électrocardiogramme

Item 309 : Électrocardiogramme Item 309 : Électrocardiogramme Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...4 SPECIFIQUE :...4 I Interprétation de l'ecg...6

Plus en détail

Notions d ECG. Définition. Compétences à acquérir

Notions d ECG. Définition. Compétences à acquérir Notions d ECG 1 Compétences à acquérir Réaliser un ECG 12 dérivations Placer les électrodes d un monitoring Lire un ECG normal Reconnaître et d agir face aux troubles du rythme et de conduction les plus

Plus en détail

L Electrocardiographie de repos et d effort

L Electrocardiographie de repos et d effort 107 L Electrocardiographie de repos et d effort OBJECTIFS - Connaître les principes généraux de l électrocardiographie - Savoir enregistrer un électrocardiogramme à partir des dérivations périphériques

Plus en détail

Base ECG et l'interprétation du rythme William M. Vosik M.D. Milot, Haïti - Janvier 8-12, 2012

Base ECG et l'interprétation du rythme William M. Vosik M.D. Milot, Haïti - Janvier 8-12, 2012 Base ECG et l'interprétation du rythme William M. Vosik M.D. Milot, Haïti - Janvier 8-12, 2012 Objectifs: 1. Décrire le système de conduction de base dans le coeur 2. Apprenez les bases de l'analyse bande

Plus en détail

ATELIER STIMULATION Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014

ATELIER STIMULATION Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014 ATELIER STIMULATION Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014 Généralités sur la stimulation cardiaque SOMMAIRE 2 Historique Rappel anatomique Stimulateur cardiaque Composants et structure Nomenclature Fonctionnement

Plus en détail

La Défibrillation Externe Automatisée

La Défibrillation Externe Automatisée La Défibrillation Externe Automatisée 13 e Conférence annuelle du loisir municipal Association québécoise du loisir municipal Octobre 2012 1 Pourquoi s équiper d un Défibrillateur? Disponibilité? Emplacement?

Plus en détail

Physiologie Cardio Vx

Physiologie Cardio Vx Physiologie Cardio Vx Anatomie du Coeur 3 Circulation pulmonaire Circulation systémique 5 ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE Auteur : Dr.M.K.Bourahli Faculté de Médecine Constantine Université Mentouri 3 Service

Plus en détail

MASTER en GENIE BIOMEDICAL

MASTER en GENIE BIOMEDICAL Université Abou Bakr Belkaïd de Tlemcen Faculté de Technologie Département de Génie électrique et Electronique Laboratoire de Recherche de Génie Biomédical MEMOIRE DE PROJET DE FIN D ETUDES pour obtenir

Plus en détail

Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque. Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013

Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque. Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013 Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013 La conduc)on cardiaque L eléctrocardiogramme en rythme sinusal CHAPITRE 1 Le malaise

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction en réanimationr. RILLIARD N. IDE Octobre 2010

Troubles du rythme et de la conduction en réanimationr. RILLIARD N. IDE Octobre 2010 Troubles du rythme et de la conduction en réanimationr RILLIARD N. IDE Octobre 2010 Physiopathologie Le cœur: Muscle creux qui, par sa contraction rythmique, assure la progression du sang à l intérieur

Plus en détail

T H È S E. Reconnaissance d arythmies cardiaques par Support Vector Machines (SVMs)

T H È S E. Reconnaissance d arythmies cardiaques par Support Vector Machines (SVMs) Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique UNIVERSITÉ MOULOUD MAMMERI, TIZI-OUZOU Faculté de Génie Electrique et d Informatique Département d Electronique T H È S E pour obtenir

Plus en détail

LE COEUR Généralités:

LE COEUR Généralités: LE COEUR Généralités: Le cœur est formé de 2 pompes en série, le cœur droit et le cœur gauche. Le cœur droit alimente la petite circulation ou circulation pulmonaire, le cœur gauche la grande circulation.

Plus en détail

Item 284 : Troubles de la conduction intracardiaque

Item 284 : Troubles de la conduction intracardiaque Item 284 : Troubles de la conduction intracardiaque Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...4 SPECIFIQUE :...4 I

Plus en détail

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Objectifs Expliquer le fonctionnement des stimulateurs et défibrillateurs Identifier

Plus en détail

Travail 1 : Lors d un poste samaritain vous êtes en patrouille. Vous rencontrez la situation suivante.

Travail 1 : Lors d un poste samaritain vous êtes en patrouille. Vous rencontrez la situation suivante. Travail Douleur Durée: 10 minutes Travail 1 : Lors d un poste samaritain vous êtes en patrouille. Vous rencontrez la situation suivante. Pensez à haute voix et expliquez votre démarche! Maximum 3 points

Plus en détail

Conception de Systèmes Intelligents pour la Télémédecine Citoyenne

Conception de Systèmes Intelligents pour la Télémédecine Citoyenne Département Informatique École Doctorale Informatique et Information pour la Société Conception de Systèmes Intelligents pour la Télémédecine Citoyenne Thèse présentée et soutenue publiquement le 29 Septembre

Plus en détail

SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE.

SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE. SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE. Marie-Claude LEMPEREUR de GUERNY Urgences/SMUR Poissy novembre 2011-avril 2012 APPEL EN SMUR POUR

Plus en détail

Electrophysiologie cardiaque

Electrophysiologie cardiaque Electrophysiologie cardiaque L électrophysiologie concerne autant les indications d implantation d un pacemaker que les thérapies de resynchronisation cardiaque et les implantations de défibrillateur.

Plus en détail

LE RYTHME CARDIAQUE. Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. 22 novembre 2012

LE RYTHME CARDIAQUE. Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. 22 novembre 2012 LE RYTHME CARDIAQUE Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie 22 novembre 2012 Sommaire ❶ Le cœur 2 1.1 La constitution du cœur.......................................... 2 1.2 La fréquence cardiaque..........................................

Plus en détail

Projet de TP. Acquisition et traitement BM04. de données biomédicales. Responsable : Catherine Marque Chargé de TP : Jérémy Terrien.

Projet de TP. Acquisition et traitement BM04. de données biomédicales. Responsable : Catherine Marque Chargé de TP : Jérémy Terrien. BM04 Acquisition et traitement de données biomédicales Responsable : Catherine Marque Chargé de TP : Jérémy Terrien Sujet N 3 : Projet de TP Construction de la courbe d évolution du rythme cardiaque et

Plus en détail

Voies Accessoires et Jonction Nodo-Hisienne

Voies Accessoires et Jonction Nodo-Hisienne Voies Accessoires et Jonction Nodo-Hisienne Jacques MANSOURATI CHU BREST Anderson et al, 1997 Rappel anatomique (1) NAV situé dans le triangle de Koch défini par la valve septale de la tricuspide en avant,

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

325 PALPITATIONS 325 1 - ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE, TISSU NODAL, GENESE DES ARYTHMIES

325 PALPITATIONS 325 1 - ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE, TISSU NODAL, GENESE DES ARYTHMIES 325 PALPITATIONS Objectifs : chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents 325 1 - ELECTROPHYSIOLOGIE

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir. Rubén Casado Arroyo

Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir. Rubén Casado Arroyo Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir Rubén Casado Arroyo LA STIMULATION CARDIAQUE Qu est-ce qu un stimulateur cardiaque? Quelles sont les

Plus en détail

Comment interpréter un holter chez un patient porteur d un stimulateur cardiaque?

Comment interpréter un holter chez un patient porteur d un stimulateur cardiaque? Comment interpréter un holter chez un patient porteur d un stimulateur cardiaque? How to read a Holter in patients implanted with pacemaker? V. Algalarrondo* * Unité Inserm U 769, signalisation et physiopathologie

Plus en détail

CPU CASE. Sexe : masculin Age : 36 ans Profession : plombier Antécédents : néant

CPU CASE. Sexe : masculin Age : 36 ans Profession : plombier Antécédents : néant CPU CASE Sexe : masculin Age : 36 ans Profession : plombier Antécédents : néant CPU CASE MOTIF DE CONSULTATION Douleur basi-thoracique gauche à type de construction survenant au repos sans irradiation

Plus en détail

L Extraordinaire aventure du traitement des troubles du rythme cardiaque

L Extraordinaire aventure du traitement des troubles du rythme cardiaque Académie des Sciences et Lettres de Montpellier 19 Séance du 20 janvier 2014 L Extraordinaire aventure du traitement des troubles du rythme cardiaque par Jean-Max ROBIN MOTS-CLÉS Rythme cardiaque - Tissu

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

1. Oreillette droite 2. Oreillette gauche 3. Ventricule droit 4. Ventricule gauche 5. Artère pulmonaire 6. Aorte 7. Veine cave supérieure et

1. Oreillette droite 2. Oreillette gauche 3. Ventricule droit 4. Ventricule gauche 5. Artère pulmonaire 6. Aorte 7. Veine cave supérieure et GARDEZ LE RYTHME 2 6 5 8 7 8 2 9 1 10 4 7 3 6 1. Oreillette droite 2. Oreillette gauche 3. Ventricule droit 4. Ventricule gauche 5. Artère pulmonaire 6. Aorte 7. Veine cave supérieure et inférieure 8.

Plus en détail

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Vieillissement de la population Augmentation du nombre de patients porteurs de stimulateurs cardiaques et défibrillateurs implantables Augmentation

Plus en détail

Réalisation d un ECG

Réalisation d un ECG Réalisation d un ECG Guide de poche Pour paramédicaux pré hospitaliers et hospitaliers (Réservé aux professionnels de santé) Introduction Table des matières Chers Collègues, Ce guide a été conçu pour que

Plus en détail

Les tachycardies supraventriculaires

Les tachycardies supraventriculaires Les tachycardies supraventriculaires Dr Thierry Verbeet CHU Brugmann 16 avril 2013 Séminaire Iris urgence Ia Généralités Monitoriser Ne pas paniquer, amener à l hôpital 02, trendelenbourg ECG 12 dérivations

Plus en détail

FIABLE: TOUJOURS, PARTOUT

FIABLE: TOUJOURS, PARTOUT FIABLE: TOUJOURS, PARTOUT DÉFIBRILLATEURS PROFESSIONNELS POUR LES INTERVENTIONS D URGENCE DefiMonitor EVO www.primedic.com KAPITEL XY 1 «Chaque jour est un nouveau départ» Thomas Stearns Eliot 2 TOUJOURS

Plus en détail

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle Règlement ARTICLE I

Plus en détail

MONITORING PÉRI-OPÉRATOIRE DE L'ISCHÉMIE CARDIAQUE. Dary Croft 9 mai 2013

MONITORING PÉRI-OPÉRATOIRE DE L'ISCHÉMIE CARDIAQUE. Dary Croft 9 mai 2013 MONITORING PÉRI-OPÉRATOIRE DE L'ISCHÉMIE CARDIAQUE Dary Croft 9 mai 2013 Plan Épidémiologie en chir. non-cardiaque Aspects techniques de l ECG Rappel critères ECG de l'ischémie Principe de monitoring per-op

Plus en détail

MEMOIRE DE MAGISTER. Télésurveillance : Transmission sans fil, par voie GSM, et traitement du signal électrocardiographie (ECG)

MEMOIRE DE MAGISTER. Télésurveillance : Transmission sans fil, par voie GSM, et traitement du signal électrocardiographie (ECG) MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI, TIZI-OUZOU FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE ET DE L INFORMATIQUE DEPARTEMENT D ELECTRONIQUE MEMOIRE DE MAGISTER

Plus en détail

STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE

STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE INTRODUCTION REPARTITION DES PATIENTS 2003 % 100 80 60 40 60,10% 39,90% 59,10% 40,90% 20 0 77,4 ans 80 ans 78,1 ans 80,6 ans primo-implantations

Plus en détail

Les modes de stimulation bases de temps

Les modes de stimulation bases de temps Les modes de stimulation bases de temps Xavier Copie Centre Cardiologique du Nord Saint-Denis Les modes de stimulation bases de temps «Toute la compréhension de l électrocardiographie des stimulateurs

Plus en détail

L'ISCHÉMIE CARDIAQUE. Dary Croft. Hôpital du St-Sacrement 18 Février 2010

L'ISCHÉMIE CARDIAQUE. Dary Croft. Hôpital du St-Sacrement 18 Février 2010 MONITORING PÉRI-OPÉRATOIRE DE L'ISCHÉMIE CARDIAQUE Dary Croft CHA-Hôpital Hôpital Enfant-Jésus Hôpital du St-Sacrement 18 Février 2010 Plan Épidémiologie en chir. non-cardiaque Aspects techniques de l

Plus en détail

XII ème CONGRES CŒUR ET SPORT TOULOUSE LE 23/11/2012

XII ème CONGRES CŒUR ET SPORT TOULOUSE LE 23/11/2012 L i l l e 2 Université du Droit et de la Santé XII ème CONGRES CŒUR ET SPORT TOULOUSE LE 23/11/2012 LES TACHYCARDIES SUPRAVENTRICULAIRES DU SPORTIF Mise à jour février 2013 F BRIGADEAU pôle de cardiologie

Plus en détail

membrane cellulaire. Le potentiel électrique engendre une image caractéristique appelée potentiel d action (Fig. 1).

membrane cellulaire. Le potentiel électrique engendre une image caractéristique appelée potentiel d action (Fig. 1). SURVEILLANCE CLINIQUE DES ANTIARYTHMIQUES EN SOINS CRITIQUES Jean-Luc Beaumont, infirmier clinicien spécialisé en soins infirmiers cardiovasculaires et respiratoires Les antiarythmiques constituent, en

Plus en détail

Le médecin généraliste et le syndrome coronarien aigu. Interprétation et pièges de l électrocardiogramme

Le médecin généraliste et le syndrome coronarien aigu. Interprétation et pièges de l électrocardiogramme Le médecin généraliste et le syndrome coronarien aigu Interprétation et pièges de l électrocardiogramme FMC Val-de-Creuse Argenton 14 novembre 2012 I. MEGY-MICHOUX SAMU / CESU 36 Centre Hospitalier CHATEAUROUX

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

Le coeur du pagayeur de haut niveau : limites de la normalité et pathologies

Le coeur du pagayeur de haut niveau : limites de la normalité et pathologies Colloque médico-sportif de la F.F.C.K. Bourg-Saint-Maurice 22 août 2002 Le coeur du pagayeur de haut niveau : limites de la normalité et pathologies François Carré Explorations Fonctionnelles - Unité de

Plus en détail

SYSTÈME DE DÉFIBRILLATION EVERA MRI SURESCAN

SYSTÈME DE DÉFIBRILLATION EVERA MRI SURESCAN SYSTÈME DE DÉFIBRILLATION EVERA MRI SURESCAN Informations relatives aux procédures d IRM pour défibrillateurs Evera MRI SureScan et sondes SureScan Manuel technique pour l'irm 0123 2014 La liste suivante

Plus en détail

Les anomalies de la conduction cardiaque. R. Grolleau (Montpellier)

Les anomalies de la conduction cardiaque. R. Grolleau (Montpellier) Les anomalies de la conduction cardiaque R. Grolleau (Montpellier) Le rythme cardiaque normal naît dans des cellules dites automatiques (spontanément dépolarisées) du noeud sinusal. Ces cellules sous l

Plus en détail

Conseiller en soins infirmiers, cardiologie, Direction des soins infirmiers (DSI)

Conseiller en soins infirmiers, cardiologie, Direction des soins infirmiers (DSI) Cardiologie 1 Olivier Bourgeois-Chabot Conseiller en soins infirmiers, cardiologie, Direction des soins infirmiers (DSI) Wendy Camacho Conseillère en soins infirmiers, soins intensifs, Direction des soins

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

UE 2.2 C4 FONCTION CARDIAQUE : COURS 1

UE 2.2 C4 FONCTION CARDIAQUE : COURS 1 UE 2.2 C4 FONCTION CARDIAQUE : COURS 1 I. ANATOMIE DU CŒUR A. DIMENSIONS, SITUATION ET ORIENTATION Dimensions : ρ poids = 250 à 350 g. ρ longueur = 12 à 14 cm. Situé dans le médiastin (= cavité centrale

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique J. Valty Diagnostic des coronaropathies. Pronostic après infarctus du myocarde. Indications particulières. Risques de l épreuve d effort? 1- Épreuve positive : segment

Plus en détail

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir ECG de l athlète, ce qu il faut savoir Journée de la SMSB Brest 06 juin 2009 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 Inserm U 642 Bilan cardiovasculaire de base, recommandations européennes

Plus en détail

La cardioversion est utilisée dans 2 situations différentes :

La cardioversion est utilisée dans 2 situations différentes : 1 INTRODUCTION La cardioversion est un acte de cardiologie particulier, douloureux et désagréable, qui nécessite pour le patient qui la subit, une anesthésie de courte durée. C est un mode de traitement

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 Marie-Christine Delattre, Elodie Flahaut, Florence L Hostis Consultation de Rythmologie et Cardio A PrKacet Hôpital Cardiologique,

Plus en détail

COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP

COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP 1 sur 5 16/03/2007 15:03 COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP (PCEM2 - DCEM1) L élaboration de cas d APP est un processus multisequentiel exécutable par étapes : I- constitution d un groupe de travail

Plus en détail

C.Diagnostic différentiel précordialgie et sus-décalage ST

C.Diagnostic différentiel précordialgie et sus-décalage ST 30/03/15 Battista Jennifer D1 CR : Claire MARIE Système Cardiovasculaire Dr Pons 10 pages Cas clinique Plan A. Cas clinique 1 B. Algorithmes décisionnels C.Diagnostic différentiel précordialgie et sus-décalage

Plus en détail

Signes cliniques et ECG des arythmies cardiaques

Signes cliniques et ECG des arythmies cardiaques Signes cliniques et ECG des arythmies cardiaques Nisha Arenja a, Thomas Cron a, b, Michael Kühne a a Electrophysiologie/cardiologie, Hôpital universitaire de Bâle b Cabinet de cardiologie, équipe cardiologique,

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique Mémoire de fin d études pour l obtention du diplôme de Masteren Informatique

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

RAPPEL PHYSIOLOGIQUE et MONITORAGE ECG Dassier P, HEGP 2006

RAPPEL PHYSIOLOGIQUE et MONITORAGE ECG Dassier P, HEGP 2006 RAPPEL PHYSIOLOGIQUE et MONITORAGE ECG Dassier P, HEGP 2006 LA GENESE DU SIGNAL ECG Le myocarde à comme particularité de présente une dépolarisation spontanée. Cette activité électrique va générer une

Plus en détail

Chapitre 3 : L'oscilloscope

Chapitre 3 : L'oscilloscope Chapitre 3 : L'oscilloscope I Présentation de l'appareil A) À quoi sert un oscilloscope Coller la fiche d'exercice L'oscilloscope est un appareil permettant de visualiser directement une tension au cours

Plus en détail

TD : modélisation AADL d un PACEMAKER

TD : modélisation AADL d un PACEMAKER TD : modélisation AADL d un PACEMAKER L objectif de ce TD est de se confronter à un problème de modélisation difficile, qui consiste à modéliser un système à partir d une spécification réelle. Le système

Plus en détail

Lecture préparatoire du cours de DEA

Lecture préparatoire du cours de DEA www.activecanadian.com ACTIVE Lecture préparatoire du cours de DEA Active Canadian vous souhaite la bienvenue à la formation de gestion d urgence des arrêts cardiaque. Pendant ce cours vous allez pratiquer

Plus en détail

Pertes de connaissance brèves de l adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes

Pertes de connaissance brèves de l adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes engendrer, des conséquences physiques engendrées par la chute et de l entourage familial (classe 1). Il est recommandé d évaluer l intérêt de mettre en place une téléalarme, surtout après une chute. 5.3

Plus en détail

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique 2 e BC 1 Champ électrique 1 Electricité L interaction électromagnétique a été évoqué dans la partie «Interactions fondamentales» en énonçant la loi de Coulomb, et en analysant des phénomènes macroscopiques

Plus en détail

LES STIMULATEURS ET DEFIBRILLATEURS CARDIAQUES IMPLANTABLES

LES STIMULATEURS ET DEFIBRILLATEURS CARDIAQUES IMPLANTABLES LES STIMULATEURS ET DEFIBRILLATEURS CARDIAQUES IMPLANTABLES Charlotte Charroin (1), Emmanuelle Carré (2), Pr Chevalier (3) (1) interne en pharmacie, Hospices Civils de Lyon (2) pharmacienne, Hospices Civils

Plus en détail

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques A Généralités Courant continu Courant alternatif Courant alternatif monophasé 1 Courant alternatif triphasé 3 B Appareillages électriques Représentation générale d'un tableau, d'un coffret de répartition

Plus en détail

Société canadienne des technologistes en cardiologie. Profil national de compétences professionnelles

Société canadienne des technologistes en cardiologie. Profil national de compétences professionnelles Société canadienne des technologistes en cardiologie Profil national de compétences professionnelles Approuvé par le Conseil d administration du CSCT le 23 février 2007 Copyright 2007, Société canadienne

Plus en détail

Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations)

Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations) Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Vous voyez en consultation un patient de 71 ans en bon état général qui se plaint de dyspnée

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR DE BONNES PRATIQUES EN ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE

RECOMMANDATIONS POUR DE BONNES PRATIQUES EN ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE RECOMMANDATIONS POUR DE BONNES PRATIQUES EN ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE A. SARTIEAUX, P. BRUGADA, E. VAN AGT, L. DE ROY, au nom du Groupe de Travail Belge de Stimulation Cardiaque et d Electrophysiologie

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction chez l enfant

Troubles du rythme et de la conduction chez l enfant 4-071-A-70 Troubles du rythme et de la conduction chez l enfant E. Villain La connaissance et le traitement des troubles du rythme de l enfant ont progressé grâce aux progrès de la pharmacologie, de la

Plus en détail

CARNET de FORMATION CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE

CARNET de FORMATION CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE CARNET de FORMATION EN CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE Recommandations de la Société Française de Perfusion NOM : Prénom : 1 Comité rédactionnel 3 Comité de Lecture et de validation 3 Préambule 4 Préambule

Plus en détail

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D.

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Conduite automobile et maladie cardiaque Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Maladie coronarienne Recommandation générales Patients avec maladie coronarienne athérosclérotique Recommandation spécifiques

Plus en détail

DEFIBRILLATEURS CARDIAQUES

DEFIBRILLATEURS CARDIAQUES site REFERENTIEL POUR CONTRAT DE BON USAGE (DMI HORS GHS) Réalisé et validé par la Commission Technique EURO PHARMAT DEFIBRILLATEURS CARDIAQUES Codes ATIH : DF001, DF002, DF003, DF004 Codes LPP 3426739

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

Le point sur l ergométrie en 2012 dans le diagnostic de la maladie coronarienne

Le point sur l ergométrie en 2012 dans le diagnostic de la maladie coronarienne Le point sur l ergométrie en 2012 dans le diagnostic de la maladie coronarienne Olivier Pantet a, Pierre Monney b, Nicole Aebischer b a Service de médecine intensive adulte (SMIA), CHUV, Lausanne b Service

Plus en détail

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM 2009 1. La Défibrillation Automatisée Externe 1. 1. Définition : Défibrillation automatisée consiste à faire traverser le cœur en arrêt circulatoire

Plus en détail

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins.

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins. MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS : 1) Définition d une syncope et d une lipothymie. 2) Différencier une syncope ou une lipothymie d un vertige, d une hypoglycémie,

Plus en détail

Rythme cardiaque fœtal

Rythme cardiaque fœtal Rythme cardiaque fœtal Introduction Au cours de la grossesse et l accouchement, le rythme cardiaque du fœtus (RCF) peut changer selon divers évènements internes et externes. Ces événements ont une influence

Plus en détail

BIOLOGIE. Durée : 4 heures. L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve.

BIOLOGIE. Durée : 4 heures. L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve. Concours B ENSA B-0112B BIOLOGIE Durée : 4 heures L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE Constitué par une pompe : le cœur des voies efférentes : les artères des voies afférentes : les veines et les lymphatiques Son rôle est d assurer la circulation du sang et de la

Plus en détail

Note d'information base CCAM version 17. Les mises à jour de la base CCAM (version 17) peuvent être faites selon votre procédure habituelle.

Note d'information base CCAM version 17. Les mises à jour de la base CCAM (version 17) peuvent être faites selon votre procédure habituelle. CNAMTS / DDGOS 19 Septembre 2009 Note d'information base CCAM version 17 Objet : Diffusion de la version 17 de la base CCAM Les mises à jour de la base CCAM (version 17) peuvent être faites selon votre

Plus en détail