Philippe Compagnone, MCU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Philippe Compagnone, MCU"

Transcription

1 Philippe Compagnone, MCU Psychologie Clinique et Psychopathologie Département de Psychologie Université de Bordeaux2 Introduction à l approche systémique module 2: De la théorie à la pratique Plan De la théorie à la pratique Rappel: du compliqué au complexe Définition et caractéristiques d un système complexe Proposition d un modèle 1 2 La méthode scientifique Pensée aristotélicienne Descartes (Discours de la Méthode) Méthode scientifique Logique disjonctive Méthode analytique La logique disjonctive 3 axiomes aristotéliciens Axiome d identité Ce qui est, est: «A est A» Axiome de non-contradiction B ne peut à la fois être A et non A Axiome du tiers exclu B est, ou A, ou non A 3 4 La méthode analytique (Descartes) Caractéristiques de la méthode scientifique 4 préceptes Concept d évidence objective Ne reconnaître une chose pour vraie seulement si elle est évidente Décomposition Diviser les difficultés pour les résoudre Hiérarchisation Aller du plus simple au plus compliqué Exhaustivité S assurer de ne rien omettre (système fermé) Déterministe Relation de causalité linéaire Découvrir les lois «naturelles» Réduction, simplification 5 6 1

2 Vers une vision holistique: du compliqué au complexe Paradigme de l organisation (Morin, 1977) ECO -AUTO -RE -ORGANISATION Biologie et Psychologie corps esprit corps esprit Transformation Inné et Acquis Autonomie Fonctionnement dans un environnement Objectivité et Subjectivité 7 8 Théorie Générale des Systèmes: Ludwig von Bertalanffy ( ) Système:formé de parties en interaction Interactions trop puissante pour que les parties puissent être isolées: principe de non sommativité Notion de qualité émergente, de non prédictibilité et d équifinalité 1ere cybernétique : Norbert Wiener ( ) Science de la régulation et de la communication Notion de boite noire, Principe d auto-régulation par feedbacks (rétroaction) 9 10 Système hors équilibre en thermodynamique : Ilya Prigogine ( ) 2eme cybernétique : Von Foerster () L observateur fait partie intégrante du système qu il observe Changement des système avec le concept d

3 Théorie de la communication : Paul Watzlawick ( ) Axiomes 1- On ne peut pas ne pas communiquer 2-Toute communication à deux fonctions: *une fonction informative (indice, contenu) *et une fonction de commande (ordre, relation) Ce deuxième niveau constitue la métacommunication (communication sur la communication) 3-Toute communication utilise deux modes: *un mode digital (verbal) *un mode analogique (non verbal) 4-Toute communication est symétrique ou complémentaire selon qu elle fondée sur l égalité ou la différence *parent/enfant: complémentaire *couple:symétrie 5- La nature d une relation dépend de la ponctuation des séquences de communication, c est-à-dire 13 le sens causal de la communication. Entropie et néguentropie Principe d entropie Le principe d entropie est le second principe de la thermodynamique. C est la tendance générale des événements dans la nature d aller vers des états de désordre maximum et des nivellements des différences. Les systèmes vivants, loin d obéir à la loi d entropie et de se diriger vers des états de désordre maximum et des nivellements de différence, montrent la caractéristique inverse : ils accroissent indéfiniment leur organisation et produisent de la différence, c'est-à-dire de l information. 14 Principe de néguentropie Entropie et néguentropie Pour un système complexe ou système dynamique Entropie=désordre, organisation aléatoire Néguentropie=information Néguentropie Information (information=acquisition de connaissance) Information Néguentropie (information= pouvoir d organisation) Principes des systèmes complexes Principe d interaction Principe de totalité Principe de rétroaction, de causalité circulaire, de feedback Principe d équifinalité Principe d homéosatsie/ (Selvini et al., 1982) Définition d un système complexe Un système complexe est un ensemble d éléments en interaction dynamique organisé en fonction d un but et qui évolue dans le temps en relation avec un environnement Pour une famille: *Interaction: entre les différents membres *Organisation: plus ou moins implicite ou explicite *But: mythe, valeur et croyance (implicite ou explicite) *Temps: cycle de vie *: contraintes extérieures Caractéristiques d un système complexe Les éléments d un système: -peuvent être eux-mêmes vus comme un système -leurs interactions redondantes et répétitives déterminent un fonctionnement stable du système à travers l émergence d habitudes de fonctionnement et de rituels, tout en produisant son identité -c est cet équilibre dynamique qui assure l homéostasie

4 Comprendre un système complexe Un système ne peut s étudier comme un objet mais comme un processus que l on doit modéliser Modélisation Modéliser, c est produire des énoncés consacrés à l élaboration et à la mise en œuvre de méthodes de représentation des phénomènes perçus ou conçus complexes, afin d anticiper d éventuelles interventions intentionnelles et leurs conséquences enchevêtrées. (Le Moigne) Evolution d un système complexe Forces de changement Intrinsèque au système (développement, cycles ) Extrinsèque au système (environnement) Un système évolue par crises successives (crises=transitions). En chinois, le mot crise=2 idéogrammes : danger + opportunité homéostasie état 1 état 2 état 3 Opportunité =intégration =apprentissage Danger =désintégration crise Zone proximale de changement a b Zone d intervention optimale a: capacité du système à supporter/intégrer le changement seul b: capacité du système à supporter/intégrer le changement avec de l aide Zone proximale de changement =b Système 1 Système 2 Système 3 Système Coups de sonde Zone d intervention 1: inutile 2: peu efficace 3: optimale 4: inutile et dangereuse Zone d intervention Accompagnement au changement Pour envisager un système complexe Changer un système complexe c est provoquer des crises successives qu il peut intégrer (dans sa zone proximale de changement) homéostasie état 1 crise état 2 état 3 Action combinatoire Elle consiste à ne jamais intervenir massivement en un seul point d un système complexe, mais au contraire rétroagir avec lui en combinant dans le temps et dans l espace une série d interventions fines dont le résultat des premières va définir et orienter les suivantes. (De Rosnay) Ouverture (environnement) Emergence Non linéarité SYSTEME Non prédictibilité Finalité Rétroaction, circularité

5 Proposition d un modèle Proposition d un modèle (Compagnone, 2007) Proposition d une construction de la réalité Social et Physique (Famille, Ecole, Travail ) Description grâce au concept d Organis-action (Morin, 1977) Emotions ECO-AUTO-RE-ORGANISATION Biologie Cognitions Comportement Pathologie Thérapie Problème d adaptation efficiente Favoriser l équilibre dynamique, la fluidité du système Pathologie:fixité, rigidité, manque de fluidité Mobiliser les ressources propres Mobiliser les ressources de l environnement

INTRODUCTION A L'ANALYSE DES SYSTEMES COMPLEXES

INTRODUCTION A L'ANALYSE DES SYSTEMES COMPLEXES INTRODUCTION A L'ANALYSE DES SYSTEMES COMPLEXES I. L'évolution de la pensée scientifique... 1 II. Qu'est-ce qu'un système?... 2 A. Définition... 2 B. Concepts fondamentaux... 3 1. L'interaction... 3 2.

Plus en détail

TECHNIQUES ET QUESTIONNEMENTS INTERACTIONNELS EN THERAPIE BREVE

TECHNIQUES ET QUESTIONNEMENTS INTERACTIONNELS EN THERAPIE BREVE TECHNIQUES ET QUESTIONNEMENTS INTERACTIONNELS EN THERAPIE BREVE Concepteurs Dr Eric BARDOT, psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute Teresa GARCIA RIVERA, psychologue, psychothérapeute Formateurs Dr

Plus en détail

Introduction théorie des organisations. Catherine Voynnet Fourboul

Introduction théorie des organisations. Catherine Voynnet Fourboul Introduction théorie des organisations Catherine Voynnet Fourboul 1 Bibliographie Mc Shane S. L., Von Glinow M. A., Organizational Behavior, Mc Graw-Hill, 4th Edition, 2008 Plane J.M., Théorie et management

Plus en détail

Les Bases de l Analyse Systémique ou comment travailler avec les Autres (professionnels, usagers, parents, enfants...)

Les Bases de l Analyse Systémique ou comment travailler avec les Autres (professionnels, usagers, parents, enfants...) Les Bases de l Analyse Systémique ou comment travailler avec les Autres (professionnels, usagers, parents, enfants...) Introduction du Stage - Présentation du Stage et du Formateur - Présentation des participants

Plus en détail

PROGRAMME. Méthodes pédagogiques Formation théorique et pratique en présentiel, exercices, démonstrations, mises en situation

PROGRAMME. Méthodes pédagogiques Formation théorique et pratique en présentiel, exercices, démonstrations, mises en situation Siège social : 18 Boulevard Babin Chevaye 44 200 NANTES 02.40.93.62.39-06.11.01.01.72 PROGRAMME contact@mimethys.com www.mimethys.com Techniques de questionnements interactionnels en thérapie brève : de

Plus en détail

Corps et Soi, des- accord (s) (à corps), santé et maladie. Une approche épistémologique de la santé

Corps et Soi, des- accord (s) (à corps), santé et maladie. Une approche épistémologique de la santé Corps et Soi, des- accord (s) (à corps), santé et maladie. Une approche épistémologique de la santé Interroger nos présupposés Scientifiques, anthropologiques, idéologiques, épistémologiques du corps,

Plus en détail

sciences appliquées : une réalité facultaire à structurer,

sciences appliquées : une réalité facultaire à structurer, «Ancrage facultaire IFRES - FSA» L apprentissage par projets en sciences appliquées : une réalité facultaire à structurer, consolider et promouvoir. P. Tossings E. Delhez P. Tossings Journée IFRES du 11

Plus en détail

Séance 5 - De la cybernétique à la société de l information 1. Le contexte

Séance 5 - De la cybernétique à la société de l information 1. Le contexte Séance 5 - De la cybernétique à la société de l information 1. Le contexte Contexte des années 50 : - forte croissance économique suite à la 2e guerre mondiale et à la reconstruction, - développement des

Plus en détail

Les grands courants de la psychologie. L approche Systémique :

Les grands courants de la psychologie. L approche Systémique : Les grands courants de la psychologie L approche Systémique : En 1988 une femme de Naples est dans un hôpital, elle a l air hagard, angoissée Un psychiatre passe à côté d elle, et veut la placer dans un

Plus en détail

OBJECTIFS DE CETTE FORMATION

OBJECTIFS DE CETTE FORMATION OBJECTIFS DE CETTE FORMATION L objectif principal de cette formation est de vous présenter les bases conceptuelles de l approche systémique. Pour ce faire, nous allons vous : - expliquer le fonctionnement

Plus en détail

La sémiotique situationnelle

La sémiotique situationnelle La sémiotique situationnelle D abord appelée «théorie des processus de la communication», puis «théorie sémiocontextuelle», la «sémiotique situationnelle» est une méthode élaborée par Alex Mucchielli,

Plus en détail

Motivation et apprentissage

Motivation et apprentissage Motivation et apprentissage L exemple des jeux vidéo guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris 1 Introduction raisonnable «Rien n arrête un apprenant motivé»

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

La référence pour le choix des contenus de biologie à enseigner dans un programme d études collégial

La référence pour le choix des contenus de biologie à enseigner dans un programme d études collégial La référence pour le choix des contenus de biologie à enseigner dans un programme d études collégial Texte produit pour le Colloque du Consortium Université de Sherbrooke et les Collèges de Sherbrooke,

Plus en détail

LO2.3: SESSION 3 - Un peu de théorie: les 5 axiomes de Watzlawick

LO2.3: SESSION 3 - Un peu de théorie: les 5 axiomes de Watzlawick LO2.3: SESSION 3 - Un peu de théorie: les 5 axiomes de Watzlawick DESCRIPTION DE L ACTIVITE Présentation du problème Présentation et discussion autour des 5 axiomes de la communication de Paul Watzlawick

Plus en détail

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comment utiliser les connaissances sur la prise de décision pour prévenir des

Plus en détail

Introduction à la Systémique

Introduction à la Systémique Introduction à la Systémique Le XX ème siècle aura connu un important changement de méthode : l apparition du paradigme systémique, venant compléter le paradigme analytique ou comment l on est passé de

Plus en détail

La «phobie scolaire», mythe ou réalité? De la phobie scolaire au décrochage scolaire. Virginie Vanhoof Psychologue, thérapeute familiale.

La «phobie scolaire», mythe ou réalité? De la phobie scolaire au décrochage scolaire. Virginie Vanhoof Psychologue, thérapeute familiale. La «phobie scolaire», mythe ou réalité? De la phobie scolaire au décrochage scolaire. Virginie Vanhoof Psychologue, thérapeute familiale. Qu est-ce que la phobie? Définition phobie : selon le Robert :

Plus en détail

HCS - Niveau 1 PROGRAMME.

HCS - Niveau 1 PROGRAMME. PROGRAMME HCS - Niveau 1 MJN Développement, sarl au Capital de 50.000-37, rue Molitor 75016 PARIS - Tel : 01 72 34 78 97 www.mjnd.fr NIVEAU 1 COMMUNICATION - INTELLIGENCE LINGUISTIQUE MANAGEMENT & STRATEGIES

Plus en détail

Théorie des systèmes

Théorie des systèmes Optimisation des systèmes Théorie des systèmes Dr. TAMALI Mohammed, Université de Béchar (ENERGARID Lab/SimulIA) Laboratoire d études ENERGétiques en zones ARIDes équipe modélisation et SIMULation des

Plus en détail

Comment développer chez les élèves de la maternelle la capacité à traiter une situation par essais et ajustements

Comment développer chez les élèves de la maternelle la capacité à traiter une situation par essais et ajustements Comment développer chez les élèves de la maternelle la capacité à traiter une situation par essais et ajustements Document accompagnant la vidéo réalisée avec deux caméra numériques (fixe et mobile). Cette

Plus en détail

Anthropologie clinique des thérapies familiales. Eléments de base 1. Support de cours Serge Escots 2009

Anthropologie clinique des thérapies familiales. Eléments de base 1. Support de cours Serge Escots 2009 Anthropologie clinique des thérapies familiales Eléments de base 1 Support de cours Serge Escots 2009 Les 3 champs conceptuels de Bateson pour penser les sciences humaines Ethos : valeurs vécues émotionnellement

Plus en détail

Mécanique des milieux continus

Mécanique des milieux continus Mécanique des milieux continus Séance 5 : Relations fondamentales de la mécanique Guilhem MOLLON GEO3 2012-2013 Plan de la séance A. Conservation de la masse 1. Axiome 2. Forme intégrale et forme locale

Plus en détail

ET SI ON JOUAIT AVEC PAPA? Théorie et intervention adaptées à la relation père-enfant

ET SI ON JOUAIT AVEC PAPA? Théorie et intervention adaptées à la relation père-enfant ET SI ON JOUAIT AVEC PAPA? Théorie et intervention adaptées à la relation père-enfant 10 ème édition de la su-père Conférence Edwige Ducreux Chercheuse d établissement Institut 1 ère ligne CIUSSS de l

Plus en détail

Origine du livre Ière PARTIE Le hasard comme richesse Introduction - Comprendre la nature...17

Origine du livre Ière PARTIE Le hasard comme richesse Introduction - Comprendre la nature...17 Plan du livre Origine du livre...15 Ière PARTIE Le hasard comme richesse Introduction - Comprendre la nature...17 Chapitre 1 La matière s organise...19 1.1 Ordre et désordre dans l univers...19 1.2 Qu

Plus en détail

Chapitre 2 L organisation scientifique du travail : méthodes et applications

Chapitre 2 L organisation scientifique du travail : méthodes et applications Chapitre 2 L organisation scientifique du travail : méthodes et applications I. Historique Depuis toujours l homme a essayé de diminuer sa peine en procédant par simplifier le travail. Les fondateurs de

Plus en détail

Chapitre 4 : Vygotsky et la conception sociale du développement des savoirs chez l enfant

Chapitre 4 : Vygotsky et la conception sociale du développement des savoirs chez l enfant Chapitre 4 : Vygotsky et la conception sociale du développement des savoirs chez l enfant L école historico-culturelle La prise en compte de l'interaction avec le milieu Notion de développement intellectuel

Plus en détail

De la complexité dans la relation thérapeutique : l approche autopoïétique

De la complexité dans la relation thérapeutique : l approche autopoïétique De la complexité dans la relation thérapeutique : l approche autopoïétique David Tordeurs Docteur en Psychologie Cliniques universitaires UCL Mont-Godinne Introduction Psychologie Psychothérapie Complexité

Plus en détail

PREALABLES EVITER LES REPROCHES (...ET CONVAINCRE)

PREALABLES EVITER LES REPROCHES (...ET CONVAINCRE) Modèle stratégique et solutionniste PREALABLES EVITER LES REPROCHES (...ET CONVAINCRE) CAR : ils ralentissent le changement ils empêchent la coopération ils provoquent le repli, mettent sur la défensive

Plus en détail

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques La relation recherche/clinique en psychopathologie Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques Plan Exposé général Exemples à partir de la perspective humaniste Exemples à partir de la TCC

Plus en détail

Entretien motivationnel

Entretien motivationnel Entretien motivationnel Tourcoing 16 mai 2013 Dr AF Hirsch-Vanhoenacker Médecin coordinatrice CSAPA La Trame de l ANPAA 59 L approche motivationnelle La technique des entretiens motivationnels: Thérapie

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 INTRODUCTION. La notion de compétence : nécessité ou vogue éducative 7 Joaquim Dolz et Edmée Ollagnier

Table des matières. Sommaire 5 INTRODUCTION. La notion de compétence : nécessité ou vogue éducative 7 Joaquim Dolz et Edmée Ollagnier Sommaire 5 INTRODUCTION La notion de compétence : nécessité ou vogue éducative 7 Joaquim Dolz et Edmée Ollagnier L émergence de la logique des compétences en sciences de l éducation 7 Qu est-ce que la

Plus en détail

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle...

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle... Sommaire 1 re partie - PRÉPARER LE TERRAIN...13 Chapitre 1 - La gestion de la diversité culturelle, une tendance confirmée au XXI e siècle...15 Chapitre 2 - Ce qu il faut savoir avant de choisir une prestation

Plus en détail

La pratique réflexive. François Guillemette, Ph.D Alain Colsoul, Ph.D.

La pratique réflexive. François Guillemette, Ph.D Alain Colsoul, Ph.D. La pratique réflexive Quelques outils François Guillemette, Ph.D Alain Colsoul, Ph.D. Pratique - Réflexive Pratique (l action) : point de départ et point d arrivée de l APC (la compétence est une action

Plus en détail

La rétroaction (feed-back), caractéristique essentielle des mécanismes autorégulateurs.

La rétroaction (feed-back), caractéristique essentielle des mécanismes autorégulateurs. 1 LES ORIGINES DE LA VIE. De l atome à la cellule Seuil, 1966 Par Joël de ROSNAY Éditions du TEXTE n 1 & TEST : La rétroaction (feed-back), caractéristique essentielle des mécanismes autorégulateurs. (suite)

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SYSTEMIQUE

INTRODUCTION A LA SYSTEMIQUE INTRODUCTION A LA SYSTEMIQUE Objectif de ce chapitre -introduction au paradigme des systèmes complexes -introduction aux thérapies familiales Comment? -présentation épistémologique du passage du compliqué

Plus en détail

Au service du développement de la vie associative

Au service du développement de la vie associative Autoévaluation des association et de leur utilité collective fonda rhône-alpes 34, rue casimir périer, 69002 lyon tél 04 7837 9430 fax 04 7838 2143 fondara@free.fr / www.fonda.assoc.f Au service du développement

Plus en détail

Les concepts fondamentaux des didactiques disciplinaires Partie 3

Les concepts fondamentaux des didactiques disciplinaires Partie 3 Les concepts fondamentaux des didactiques disciplinaires Partie 3 M1 Apprentissages et didactiques des disciplines scolaires 2008-2009 Béatrice Kammerer 3. La théorie des situations didactiques (Brousseau)

Plus en détail

Aborder facilement la complexité

Aborder facilement la complexité André Angotti Aborder facilement la complexité Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3220-2 La connaissance Se libérer du discours cartésien pour être créatif Dans cette partie nous allons analyser

Plus en détail

ÉCHELLES DES NIVEAUX DE COMPÉTENCE. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, 2 e CYCLE. Mathématique. Troisième édition 3 e, 4 e et 5 e année du secondaire

ÉCHELLES DES NIVEAUX DE COMPÉTENCE. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, 2 e CYCLE. Mathématique. Troisième édition 3 e, 4 e et 5 e année du secondaire ÉCHELLES DES NIVEAUX DE COMPÉTENCE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, 2 e CYCLE Mathématique Troisième édition 3 e, 4 e et 5 e année du secondaire ÉCHELLES DES NIVEAUX DE COMPÉTENCE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, 2 e

Plus en détail

Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région

Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région Pourquoi évalue-t-on? Deux tendances lourdes ont marqué les politiques régionales et locales au cours des dernières

Plus en détail

L École de Palo Alto, quels apports? Introduction. par Dominique Bériot et Chantal George

L École de Palo Alto, quels apports? Introduction. par Dominique Bériot et Chantal George L École de Palo Alto, quels apports? par Dominique Bériot et Chantal George Introduction La pensée systémique résulte de la convergence de travaux issus de plusieurs courants scientifiques (cybernétique,

Plus en détail

LES SOINS RELATIONNELS. IFSI S2 Soraya Baccouche Psychologue clinicienne MFME/DRH CHUMartinique

LES SOINS RELATIONNELS. IFSI S2 Soraya Baccouche Psychologue clinicienne MFME/DRH CHUMartinique IFSI S2 Soraya Baccouche Psychologue clinicienne MFME/DRH CHUMartinique LA RELATION 1. DEFINITION La relation est une rencontre entre deux personnes, où interviennent des caractéristiques liées à chacune

Plus en détail

La formation Approche épistémologique de son émergence et de ses problématiques

La formation Approche épistémologique de son émergence et de ses problématiques La formation Approche épistémologique de son émergence et de ses problématiques Philippe Meirieu Journées d été de la formation 2 et 3 juillet 2013 Région Rhône- Alpes PRAO Université LUMIERE- Lyon 2 1

Plus en détail

Introduction à la science informatique pour l étude des systèmes dynamiques

Introduction à la science informatique pour l étude des systèmes dynamiques Introduction à la science informatique pour l étude des systèmes dynamiques Loïc Paulevé École Polytechnique / LIX (équipe AMIB) pauleve@lix.polytechnique.fr http://loicpauleve.name Plan 1 Motivation 2

Plus en détail

Analyse de risques MOSAR

Analyse de risques MOSAR Courrière, 1906 1099 morts Paris, 1895 1 mort Flixborough, 1974 28 morts Tchernobyl, 1986 Analyse de risques MOSAR Laurent PERRIN laurent.perrin@univ-lorraine.fr Roissy, 2000 113 morts St Laurent du Pont,

Plus en détail

Nombres et calculs Attendus de fin de cycle

Nombres et calculs Attendus de fin de cycle Nombres et calculs Au cycle 3, l étude des grands nombres permet d enrichir la compréhension de notre système de numération (numération orale et numération écrite) et de mobiliser ses propriétés lors de

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION AU MANAGEMENT D ÉQUIPES IMMOBILIÈRES STRUCTURE DE LA FORMATION Première année : 17 jours, Deuxième année : 15 jours INITIATION À LA NÉGOCIATION IMMOBILIÈRE : 2 JOURS TRAINING

Plus en détail

dimanche 20 octobre 13 La fiche de poste!

dimanche 20 octobre 13 La fiche de poste! La fiche de poste! Compétence! Une notion largement répandue.. Qui reste à préciser Démarche globale Pour une définition synthétique et partagée Synthèse Pratique Résoudre des Pb professionnels Un contexte

Plus en détail

Module 1 La boite à Merveilles. Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures

Module 1 La boite à Merveilles. Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures Module 1 La boite à Merveilles Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures 1- Lecture Le paratexte Exploiter le paratexte pour commenter l œuvre documentation Dégager des hypothèses de lecture 2-

Plus en détail

Résoudre des problèmes optimisation linéaire

Résoudre des problèmes optimisation linéaire République algérienne démocratique et populaire Ministre de l enseignement supérieure et la recherche Scientifique Université Abbes Laghrour Khenchela Institut ; Sciences et Technologies 1 ere année Master

Plus en détail

CONSTRUIRE UNE CARTE HEURISTIQUE

CONSTRUIRE UNE CARTE HEURISTIQUE CONSTRUIRE UNE CARTE HEURISTIQUE Qu est-ce qu une carte heuristique? Un outil de visualisation de l'information. La carte est toujours centrée, c'est sa spécificité dans la famille de la cartographie de

Plus en détail

Analyse et régulation des démarches d apprentissage des élèves en contexte de classe

Analyse et régulation des démarches d apprentissage des élèves en contexte de classe MASTER UNIVERSITAIRE EN SCIENCES DE L'ÉDUCATION Cours 752400 Analyse et régulation des démarches d apprentissage des élèves en contexte de classe Un cours du Master en sciences de l'éducation - Analyse

Plus en détail

Compréhension en lecture. Pour un apprentissage explicite de la compréhension visant à développer des stratégies de lecture.

Compréhension en lecture. Pour un apprentissage explicite de la compréhension visant à développer des stratégies de lecture. Compréhension en lecture Pour un apprentissage explicite de la compréhension visant à développer des stratégies de lecture. Quel objectif? «La lecture est un condensé extraordinaire de démarches d une

Plus en détail

Portefeuille de compétences. Outil social de communication en période de parcours non linéaires

Portefeuille de compétences. Outil social de communication en période de parcours non linéaires Portefeuille de compétences Outil social de communication en période de parcours non linéaires 2014 1 Portfolio Portefeuille de compétences Passeport formation Des appellations diverses pour des objets

Plus en détail

Les principaux modèles d analyse spatiale dans le domaine du Géomarketing

Les principaux modèles d analyse spatiale dans le domaine du Géomarketing Les principaux modèles d analyse spatiale dans le domaine du Géomarketing Serge Lhomme Maître de conférences en Géographie http://serge.lhomme.pagesperso-orange.fr/ serge.lhomme@u-pec.fr 13 novembre 2017

Plus en détail

et mise en œuvre du solide divisé : théorie et principes des systèmes dispersés. -Sciences du vivant et santé. -Génie des procédés

et mise en œuvre du solide divisé : théorie et principes des systèmes dispersés. -Sciences du vivant et santé. -Génie des procédés Competences Clés 1 Programme Chimie-Génie des Procédés 1.1 Objectifs de la formation Le cursus à CPE Lyon est conçu pour former des ingénieurs directement opérationnels dans les domaines de la chimie et

Plus en détail

Les éléments spécifiques d enseignement et d évaluation de l oral. L oral médium et l oral objet d enseignement. Les façons d enseigner l oral.

Les éléments spécifiques d enseignement et d évaluation de l oral. L oral médium et l oral objet d enseignement. Les façons d enseigner l oral. Plan de la rencontre Intentions de la rencontre : Connaître et comprendre les éléments d enseignement et d évaluation de l oral; Connaître et faire la différence en l oral médium et l oral objet d enseignement;

Plus en détail

Accueil personnes en difficulté

Accueil personnes en difficulté Gestion du stress Accueil personnes en difficulté EFFICACITÉ PROFESSIONNELLE >> Gestion du stress Comprendre les mécanismes du stress et ses déclencheurs. Apprendre à le reconnaitre et à le transformer

Plus en détail

Bases de l intelligence artificielle. Histoire en cours d écriture. Les grands inspirateurs. INTRODUCTION Alain Mille

Bases de l intelligence artificielle. Histoire en cours d écriture. Les grands inspirateurs. INTRODUCTION Alain Mille Bases de l intelligence artificielle INTRODUCTION Alain Mille Master Informatique M1 1 Histoire en cours d écriture Acte de naissance : 1956, Darmouth College (New Hampshire, USA) John McCarthy (tenant

Plus en détail

BESOINS Autonomie Contrôler sa vie Agir dans le sens que l'on veut INDIVIDUEL. Récompenses es. Compétence Être capable, utile Devenir meilleur

BESOINS Autonomie Contrôler sa vie Agir dans le sens que l'on veut INDIVIDUEL. Récompenses es. Compétence Être capable, utile Devenir meilleur Extrinsèque INDIVIDUEL Récompenses es Motivation Intrinsèque BESOINS Autonomie Contrôler sa vie Agir dans le sens que l'on veut Punitions SOCIAL Concurrence Soutien? Compétence Être capable, utile Devenir

Plus en détail

CHOISIR LA PUISSANCE DE LA TRADITION THERAPEUTIQUE ET DE LA MODERNITE DE LA SCIENCE DE LA SAGESSE POUR TRANSFORMER SA VIE RADICALEMENT!

CHOISIR LA PUISSANCE DE LA TRADITION THERAPEUTIQUE ET DE LA MODERNITE DE LA SCIENCE DE LA SAGESSE POUR TRANSFORMER SA VIE RADICALEMENT! LA SOURCE DU BONHEUR DEPEND DE LA SECURITE INTERNE! LA SECURITE INTERNE DE VOTRE LIEN AVEC VOTRE VERITABLE NATURE! ALORS «OSER LE BONHEUR» POUR CELA CHOISSISSEZ LA PSYCHOBIO- ENERGETIQUE-QUANTIQUE.CETTE

Plus en détail

La PPO et la PI. -Donc résolution de situations-problèmes par. -Situations-problèmes liés au contexte social. -Intégration des acquis des élèves.

La PPO et la PI. -Donc résolution de situations-problèmes par. -Situations-problèmes liés au contexte social. -Intégration des acquis des élèves. -Développement, chez l élève, de comportements observables -Donc acquisition savoirs et savoir faire -Savoirs et savoir faire liés au comportement 1 -Intégration des acquis des élèves. -Donc résolution

Plus en détail

PENSER LES MEDIAS (A. CALMES) L

PENSER LES MEDIAS (A. CALMES) L LE BADEZET Eva Master 1. Information/Communication PENSER LES MEDIAS (A. CALMES) L école de Palo Alto Année universitaire 2009 / 2010 Semestre 1 2 L école de Palo Alto, petite ville de Californie située

Plus en détail

Démarche clinique médicale en maïeutique

Démarche clinique médicale en maïeutique Démarche clinique médicale en maïeutique Date de création du document 01/03/11 Table des matières * Introduction... 1 1 Le raisonnement clinique... 1 2 La démarche clinique en maïeutique...2 OBJECTIFS

Plus en détail

Approche de la démarche d investigation du point de vue de la théorie des situations mathématiques à usage didactique

Approche de la démarche d investigation du point de vue de la théorie des situations mathématiques à usage didactique Approche de la démarche d investigation du point de vue de la théorie des situations mathématiques à usage didactique Serge Quilio Université de Nice Le LéA Réseau Saint Charles de Marseille : Visées de

Plus en détail

Addictions et DPA (Développement du pouvoir d agir): Fondements et pistes d intervention

Addictions et DPA (Développement du pouvoir d agir): Fondements et pistes d intervention Addictions et DPA (Développement du pouvoir d agir): Fondements et pistes d intervention Amnon J Suissa, Ph.D Université du Québec à Montréal École de Travail Social Courriel: suissa.amnon@uqam..ca DPA:

Plus en détail

T a b l e d e s m a t i è r e s

T a b l e d e s m a t i è r e s T a b l e d e s m a t i è r e s Remerciements 5 Mon intention avec ce livre 7 Avant-propos 13 1 re partie - Les solutions pour vivre en bonne santé - onze «déclics» 17 1 - Fées et magiciens 19 Accepter

Plus en détail

«Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV

«Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV «Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV Caramba, qu est-ce qui m attend?! Quelques questions en guise de bienvenue Médecin / vétérinaire?

Plus en détail

Le Coaching de prise de poste pour dirigeants ou 3 x 100 jours

Le Coaching de prise de poste pour dirigeants ou 3 x 100 jours Le Coaching de prise de poste pour dirigeants ou 3 x 100 jours ~ 0~[Tapez un texte] Page 0 Siège et bureaux: 21, Rue du cirque Adresse courrier : 17, Rue de la pierre levée Tél : +33 (0)1 40 70 17 28 75008

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Méthodologie d intervention professionnelle II CODE : UE 6.1 Catégorie : SOCIALE Section : Assistant social Sous-section

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie

Formation soins palliatifs et qualité de vie Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Martine Hennuy Introduction La maladie grave = traumatisme, séisme pour le malade et les proches

Plus en détail

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» :

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Formation à l accompagnement de démarche en bilan-portfolio en groupe et / ou en individuel Principe de la procédure de validation Une personne peut

Plus en détail

Mandat PROFIL PROFESSIONNEL TRM

Mandat PROFIL PROFESSIONNEL TRM Mandat PROFIL PROFESSIONNEL TRM Référentiel des tendances d évolution de la profession de technicien en radiologie médicale Instrument n 3 Xavier Realini Lausanne, le 15 juillet 2008 Profil professionnel

Plus en détail

31/01/2017. Combinaison de méthodes et triangulation. Plan de l exposé. Les décisions des joueurs experts en match

31/01/2017. Combinaison de méthodes et triangulation. Plan de l exposé. Les décisions des joueurs experts en match Etudier la temporalité de l activité en situation Alain Mouchet, 01/12/16 2 Mes objets et terrains d étude de l activité humaine La temporalité comme grille d analyse de l activité : quels enjeux? Articuler

Plus en détail

Progressivité en Mathématiques (Collège Anne Frank à Sauzé-Vaussais) CYCLE 4 Thème 5ème 4ème 3ème

Progressivité en Mathématiques (Collège Anne Frank à Sauzé-Vaussais) CYCLE 4 Thème 5ème 4ème 3ème CYCLE 4 Thème 5ème 4ème 3ème Calcul numérique Calculer avec des parenthèses Calculer sans parenthèses Thème A NOMBRES et CALCULS Nombres relatifs Fractions Calcul littéral Puissance Racines carrées Equation

Plus en détail

L entretien motivationnel

L entretien motivationnel L entretien motivationnel K. M bailara Psychologue clinicienne, C.H. Charles Perrens, Bordeaux Enseignant-chercheur en psychologie, Université Bordeaux DU Education thérapeutique 10-12-2011 L entretien

Plus en détail

Introduction. Chapitre Définition

Introduction. Chapitre Définition Chapitre 1 Introduction Les systèmes de contrôle sont utilisés partout dans la vie courante : dans les automobiles, les fours, la robotique, l aérospatiale, avions, etc... Le contrôle de systèmes est un

Plus en détail

La résolution de problèmes à l école primaire

La résolution de problèmes à l école primaire La résolution de problèmes à l école primaire «La résolution de problèmes constitue le critère principal de la maîtrise des connaissances dans tous les domaines mathématiques, mais elle est également le

Plus en détail

Intérêt de l'apprentissage aux habiletés sociales chez l'enfant avec troubles du spectre autistique (avec ou sans retard mental)

Intérêt de l'apprentissage aux habiletés sociales chez l'enfant avec troubles du spectre autistique (avec ou sans retard mental) Intérêt de l'apprentissage aux habiletés sociales chez l'enfant avec troubles du spectre autistique (avec ou sans retard mental) Mehdi LIRATNI Docteur en Psychologie Chercheur Associé : Université Lyon

Plus en détail

L Ecole de Palo Alto Approche systémique des. organisations. Master MEEF/M2 PIF. UE12 Stages et connaissance du milieu professionnel

L Ecole de Palo Alto Approche systémique des. organisations. Master MEEF/M2 PIF. UE12 Stages et connaissance du milieu professionnel L Ecole de Palo Alto Approche systémique des 1 Master MEEF/M2 PIF organisations UE12 Stages et connaissance du milieu professionnel 2 Plan de l intervention 1. Le modèle de Palo Alto : définition et influences

Plus en détail

Stimulus - Interne (Faim, fatigue, Sensation - Ouïe - Vue - Odorat - Toucher - Goût. Représentation de la réalité.

Stimulus - Interne (Faim, fatigue, Sensation - Ouïe - Vue - Odorat - Toucher - Goût. Représentation de la réalité. PARTIE 1 LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS DOSSIER 3 LA DYNAMIQUE COMPORTEMENTALE I LES SENSATIONS Un stimulus est une information reçue par l un des cinq organes sensoriels : l ouïe, la vue, l odorat, le

Plus en détail

L approche psychopathologique

L approche psychopathologique L approche psychopathologique Les troubles qui affectent les patients, les résidents accueillis dans les structures, institutions sociales, médico sociales ou sanitaires sont souvent énigmatiques. Leur

Plus en détail

FILTRAGE LINEAIRE OPTIMAL

FILTRAGE LINEAIRE OPTIMAL Chapître I FILTRAGE LINEAIRE OPTIMAL Systèmes Linéaires et Processus Gaussiens Markoviens Département de Génie Electrique et Informatique - Filtrage Linéaire Optimal - 2001 1 Plan I.0 Introduction I.1.

Plus en détail

RÉFLEXION ANTHROPOLOGIQUE SUR LA CIF ET LE PPH :

RÉFLEXION ANTHROPOLOGIQUE SUR LA CIF ET LE PPH : RÉFLEXION ANTHROPOLOGIQUE SUR LA CIF ET LE PPH : VERS UN NOUVEAU MODÈLE ANTHROPOLOGIQUE Symposium International Handicap et Classifications : Concepts, applications et pratiques professionnelles GIFFOCH

Plus en détail

Module 7 A1 : Distinguer Risque et Danger Partie 1

Module 7 A1 : Distinguer Risque et Danger Partie 1 Module 7 A1 : Distinguer Risque et Danger Partie 1 Par Jean-Paul LEROUX, INRS INTRODUCTION «L employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des

Plus en détail

L esprit et la matière. Descartes, l âme, le corps, l union de l âme et du corps

L esprit et la matière. Descartes, l âme, le corps, l union de l âme et du corps L esprit et la matière Descartes, l âme, le corps, l union de l âme et du corps Plan 1. La philosophie d après Descartes 2. Le problème moderne de l esprit et du corps 3. La solution de Descartes: l âme,

Plus en détail

Des savoirs pour devenir compétent

Des savoirs pour devenir compétent Des savoirs pour devenir compétent Maggy Schneider Université de Liège, Belgique ACFAS Sherbrooke, mai 2011 1 Plan Ma lecture de la réforme dite «des compétences» en Belgique francophone, à travers quelques

Plus en détail

Epreuve cantonale de référence 8P Français

Epreuve cantonale de référence 8P Français 3 Epreuve cantonale de référence 8P Français Lundi 4 mai 2015, de 9h30 à 11h00 (rattrapage : mardi 19 mai 2015, l après-midi) 90 minutes élèves : Dictionnaire et tableaux de conjugaison (ouvrages usuels

Plus en détail

CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE EXPLORER DES FORMES, DES GRANDEURS, DES SUITES ORGANISEES

CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE EXPLORER DES FORMES, DES GRANDEURS, DES SUITES ORGANISEES CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE EXPLORER DES FORMES, DES GRANDEURS, DES SUITES ORGANISEES METTRE ENSEMBLE CE QUI VA ENSEMBLE OBSERVER COMPARER TRIER DISTINGUER DES CRITERES EXPLORER

Plus en détail

A partir du module 5, chaque module comporte une demi-journée d analyse des pratiques animée par un formateur référent.

A partir du module 5, chaque module comporte une demi-journée d analyse des pratiques animée par un formateur référent. Formatiion approfondiie à ll approche systémiique A QUI S'ADRESSE CETTE FORMATION MODULAIRE? Cette formation s adresse aux professionnels impliqués dans l accompagnement, la formation, les relations humaines,

Plus en détail

Impact de l essor des Produits Alimentaires de Terroir sur le développement territorial :

Impact de l essor des Produits Alimentaires de Terroir sur le développement territorial : Impact de l essor des Produits Alimentaires de Terroir sur le développement territorial : Une application au secteur agroalimentaire en Corse Nathalie Lameta 2 Juillet 2013 Université de Corse PLAN DE

Plus en détail

Formation disciplinaire n 1

Formation disciplinaire n 1 Formation disciplinaire n 1 avril-mai 2016 Les nouveaux programmes La place de la Physique-Chimie De l école au collège : Quelle continuité des apprentissages? 1 Ordre du jour : Les programmes de la scolarité

Plus en détail

Programmation de Mathématiques CP

Programmation de Mathématiques CP www.lutinbazar.fr P1 Programmation de Mathématiques CP Fichier : J apprends les maths avec Picbille, Retz Nombres et calcul Géométrie Grandeurs et mesure Résolution de problemes et O.G.D Séquences d apprentissage

Plus en détail

DE LA COMPLEXITÉ DE L ÊTRE SOUFFRANT PLAN: DE LA COMPLEXITÉ DE L ÊTRE SOUFFRANT

DE LA COMPLEXITÉ DE L ÊTRE SOUFFRANT PLAN: DE LA COMPLEXITÉ DE L ÊTRE SOUFFRANT DE LA COMPLEXITÉ DE L ÊTRE SOUFFRANT PLAN: DE LA COMPLEXITÉ DE L ÊTRE SOUFFRANT 1. Quatre médecines. a. Médecine curative (traitement symptomatique, étiologique). b. Médecine préventive (4 piliers). c.

Plus en détail

L étudiant au cœur de son apprentissage dans un parcours continu de traitement et de transformation de l information

L étudiant au cœur de son apprentissage dans un parcours continu de traitement et de transformation de l information L étudiant au cœur de son apprentissage dans un parcours continu de traitement et de transformation de l information Jacques Tardif, professeur émérite Université de Sherbrooke Sherbrooke (Québec), Canada

Plus en détail

Vous êtes diplômé de KEDGE Business School? Développez vos connaissances et échangez entre alumni grâce aux Ateliers Alumni à Bordeaux.

Vous êtes diplômé de KEDGE Business School? Développez vos connaissances et échangez entre alumni grâce aux Ateliers Alumni à Bordeaux. ATELIERS ALUMNI Vous êtes diplômé de KEDGE Business School? Développez vos connaissances et échangez entre alumni grâce aux Ateliers Alumni à Bordeaux. Adhérents Non Adhérents 30 60 30 60 30 60 80 160

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Module de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Seconde professionnelle «Productions» Module : EP3 - Mise en œuvre d opérations techniques : Vigne et Vin Objectif général du module

Plus en détail

L enfant, et l école, transformés par le numérique

L enfant, et l école, transformés par le numérique L enfant, et l école, transformés par le numérique Serge TISSERON Psychiatre Docteur en psychologie HDR à l Université Paris VII http://www.sergetisseron.com Une nouvelle situation culturelle : le livre

Plus en détail

Complexité - notions de base

Complexité - notions de base Complexité - notions de base Rappel ou introduction: la thermodynamique (1) La thermodynamique a pour objet l étude macroscopique des systèmes composés d un grand nombre d atomes; la caractérisation du

Plus en détail