Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique."

Transcription

1 Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique. Guillaume Dufour, Bruno Fornet, François Rogier ONERA/DTIM/M2SN STAE/PLASMAX Exposé au GdT Méthodes numériques

2 Plan Le contexte. Objectifs. Brève introduction aux plasmas. Le modèle. Résultats obtenus. Perspectives.

3 Le contexte Contrôle d écoulement à visée aéronautique On envisage de modifier le flot autour d un aéronef en vol. Applications prospectives Réduction de la traînée et augmentation du ratio portance/traînée. Manoeuvrabilité accrue. Réduction de la consommation de carburant. Réduction du boom sonique.

4 Le contexte Mode d action pour le supersonique Deux idées récurrentes dans la littérature : Déformer vers l avant le choc se formant au devant d un aéronef. Elever la température afin de réduire le nombre de Mach dans la zone centrale du choc.

5 Le contexte Essais pour le supersonique Une approche par design : Séparation de l écoulement amont par une perche mécanique. Deux approches par contrôle d écoulement (review de J.-P.Taran et al.) : Injection d espèces réactives dans l écoulement. Dépôt d énergie et/ou transfert de quantité de mouvement par l intermédiaire d un plasma d air.

6 Le contexte Une thématique très multidisciplinaire Nos données sur le sujet proviennent de sources très variées : thématiquement. de par l approche du sujet. Pour un dispositif donné, une question se pose fréquemment concernant son mode d action...

7 Le contexte Quelques références bibliographiques V. M. Fomin, P. K. Tretyakov, J.-P. Taran, Aerospace Science and Technology No. 8 (2004) 411. V. A. Bityurin, A. N. Bocharov, N. A. Popov, west-east high speed flow field conference, Moscow Russia (2007). K. Kremeyer, K. Sebastian, C.-W. Shu, AIAA J. 44 No. 8 (2006) I. G. Girgis, M. N. Schneider, S. O. Macheret, G. L. Brown, R. B. Miles, J. Spacecraft Rockets 43 No. 3 (2006) 607.

8 Objectifs Le dispositif Le dispositif étudié est composé d un laser (Femtoseconde) et d une cavité micro-onde.

9 Objectifs Le projet Je contribue au projet perche virtuelle aérodynamique en collaboration avec notamment : B. Chanetz, D. Packan, P.-Q. Elias, S. Larigaldie, J.-P. Boeuf, J. Larour, A. Mysyrowicz.

10 Objectifs Ma participation au projet Eclaircir les hypothèses de modélisation et étudier les mécanismes de couplage. Gérer numériquement les difficultés provenant du caractère multiphysique et multi-échelle du problème. Nous voulons proposer un modèle, assorti à un coût de calcul raisonnable, permettant : d étudier qualitativement les phénomènes physiques se produisant suite à l introduction d une colonne de plasma ; de se faire une idée des résultats que l on peut espérer obtenir.

11 Brève introduction aux plasmas Qu est-ce qu un plasma? Quelques types de plasma : Plasmas froids / plasmas thermiques / plasmas d arc Plasmas cinétiques / plasmas fluides

12 Modélisation Hypothèses de modélisation I Hypothèses de modélisation et type de modèle obtenu : Le fluide est considéré thermodynamiquement comme un gaz parfait. La dynamique du fluide est décrite par des équations de type Navier Stokes/Euler compressible. La génération du plasma est prise comme condition initiale. Le plasma est décrit par un modèle fluide quasi-neutre. La diffusion des électrons suit une loi de diffusion ambipolaire. Le comportement du fluide et celui du plasma peuvent être décrits par un modèle axisymétrique.

13 Modélisation Hypothèses de modélisation II Cinétique chimique : Les coefficients sont donnés par des formules analytiques qui traduisent leur dépendance par rapport aux variables d état du plasma et à la densité du fluide. Phénomènes pris en compte: Ionisation : A + e A + + 2e, Deux types de recombinaison trois corps : A + + e + e A + e, A + + e + A A + A.

14 Modélisation Equations de conservation de la masse Modèle de diffusion ambipolaire : v e = v D a n e n e. Equation de convection-diffusion pour les électrons : t n e +.(n e v).(d a n e ) = n e (ν i ν rc,n ν rc,e ). La densité n de particules lourdes vérifie : t n +.(nv) = 0.

15 Modélisation Equations décrivant le comportement du fluide et du plasma Equations modélisant le comportement du fluide : t n +.(nv) = 0, t (nv) +.(nv v) = S mov, t (5/2p) +. (7/2pv) = S NRJ. Equations modélisant le comportement du plasma : { t n e +.(n e v).(d a n e ) = S chimie e, t (3/2p e ) +. (5/2p e u e ).(λ e T e ) = S NRJ e.

16 Modélisation Termes de couplage Terme source décrivant le transfert de quantité de mouvement du plasma vers le fluide : S mov = n e ν e (v e v). Terme source décrivant le transfert d énergie du plasma vers le fluide : S NRJ = 2 m e m air k B n e ν e (T e T ) + n e eν rc,n W i. Terme source décrivant la cinétique chimique du plasma : S chimie e = n e (ν i ν rc,n ν rc,e ). Terme source décrivant la variation énergétique du plasma : S NRJ = 2 m e m air k B n e ν e (T e T ) + n e e(ν rc,e ν i )W i.

17 Modélisation Mise en oeuvre numérique J ai couplé le solveur Euler/NS compressible ISAAC (structuré) avec un module plasma (résolution 2-D axisymétrique). Les termes sources sont traités explicitement. Utilisation de deux maillages distincts pour le fluide et le plasma. Ajustement du pas de temps en fonction de la réactivité des phénomènes.

18 Résultats obtenus Quelques ordres de grandeur Initialisation du plasma : Degré d ionisation : 1% Température électronique : K Rayon de la colonne de plasma : 200µm Quelques temps caractéristiques : Durée d action du plasma sur le fluide : 100ns Harmonisation de la pression du fluide dans la zone chauffée : 50µs Durée des phénomènes fluides avantageux provoqués : 100ms

19 Evolution de la température du fluide

20 Evolution de la densité du fluide

21 Evolution de la pression du fluide

22 Evolution de la vitesse axiale du fluide

23 Evolution du nombre de Mach

24 Evolution de la vitesse radiale du fluide

25 Résultats obtenus Effets sur le ratio portance/traînée

26 Perspectives Modélisation plus précise des mécanismes d échange d énergie entre fluide et plasma. Modélisation plus détaillée de la phase de création du plasma. Proposition de méthodes numériques à utiliser au vu des couplages modélisés. Etude de l effet de décharges pulsées.

Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques

Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques Groupe de Recherches sur l'energétique des Milieux Ionisés Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques Jean-Marc Bauchire 7 e journée CASCIMODOT,

Plus en détail

Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local. Jean-Belkheir Belhaouari

Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local. Jean-Belkheir Belhaouari Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local Jean-Belkheir Belhaouari Centre de Physique des Plasmas et de leurs Applications de Toulouse Modélisation de l extinction

Plus en détail

Générateur de micro-jet synthétique tique par plasma

Générateur de micro-jet synthétique tique par plasma Générateur de micro-jet synthétique tique par plasma (Daniel Caruana) PRF PUMA F. Thivet Coopération avec le LGET J.P. Cambronne LEA- Poitiers-10 mai 2006 Action sur les décollements Micro-jets. Intérêt

Plus en détail

Similitude en Mécanique Sabine Ortiz UME, ENSTA Paris Tech

Similitude en Mécanique Sabine Ortiz UME, ENSTA Paris Tech Similitude en Mécanique Sabine Ortiz UME, ENSTA Paris Tech Werlé, ONERA Une alternative à la résolution des équations Calcul de la trainée: Equations de Navier Stokes Difficulté de résolution des équations

Plus en détail

Acoustique de la chambre de combustion avec sa cavité excitatrice

Acoustique de la chambre de combustion avec sa cavité excitatrice Acoustique de la chambre de combustion avec sa cavité ecitatrice François Cheuret 1 Geoff Searb IRPHE A l attention de Thierr Poinsot Equipe CFD, CERFACS Jul 8, 23 1 cheuret@irphe.univ-mrs.fr 1 Introduction

Plus en détail

TD O2 : Ondes sonores dans les fluides

TD O2 : Ondes sonores dans les fluides O2 : Ondes sonores dans les fluides Révisions de cours : Vous devez vous assurer que tous les points de cours suivants sont su. Classer les ondes sonores par domaines fréquentiels Donner et justifier les

Plus en détail

Contexte. Définition. Types de plasma. Plasma. 1. Plasma chaud: [Etoiles, plasma de fusion,...] T ions et électrons > 10 7 K

Contexte. Définition. Types de plasma. Plasma. 1. Plasma chaud: [Etoiles, plasma de fusion,...] T ions et électrons > 10 7 K Traitements des eaux usées industrielles Contexte (processes Méthode AOP (advanced oxidation» Production de radicaux, UV, ozone. Plasma Procédés relativement récent. N'est pas utilisé tel quel mais différents

Plus en détail

ETUDE DU MECANISME DE MOUSSAGE DANS DES PIECES POLYMERES EN ROTOMOULAGE

ETUDE DU MECANISME DE MOUSSAGE DANS DES PIECES POLYMERES EN ROTOMOULAGE ETUDE DU MECANISME DE MOUSSAGE DANS DES PIECES POLYMERES EN ROTOMOULAGE M. PRIVAT DE FORTUNIE, N. CHARLET et A. TCHARKHTCHI ENSAM/LTVP 151 Bd de l Hôpital 75013 Paris RESUME Les connaissances actuelles

Plus en détail

Appliqué aux champs électriques pulsés. Réunion GMN 3A 06/12/2011 Eric FERRET - Cyril IACONELLI

Appliqué aux champs électriques pulsés. Réunion GMN 3A 06/12/2011 Eric FERRET - Cyril IACONELLI Utilisation de Comsol Multiphysics dans la réalisation de modèles numériques : une aide au calcul et à l interprétation de phénomènes physiques complexes Appliqué aux champs électriques pulsés Réunion

Plus en détail

Code_Aster. ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque

Code_Aster. ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque Titre : ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque Date : 02/07/2015 Page : 1/9 ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque Résumé : L'objectif de ce cas-test est de calculer les champs de pression dans

Plus en détail

Modélisation de la croissance en phase liquide de cristaux de SiC

Modélisation de la croissance en phase liquide de cristaux de SiC Modélisation de la croissance en phase liquide de cristaux de SiC Jean-Marc DEDULLE Professeur PAST (1) / Gérant IRIS Technologies (2) (1) Grenoble- INP / Phelma LMGP (2) IRIS Technologies 155 cours Berriat,

Plus en détail

Transferts de masse Transferts de chaleur dans les bâtiments

Transferts de masse Transferts de chaleur dans les bâtiments Transferts de masse Transferts de chaleur dans les bâtiments Monika Woloszyn CETHIL UMR 5008, Université Lyon 1 GAT Habitat Poitier 2009 1 Objectif Transferts de masse : état de l art et futur Introduction

Plus en détail

ED 2A OPM Déformation Plastique. Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge

ED 2A OPM Déformation Plastique. Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge ED 2A OPM Déformation Plastique Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge Etienne Pessard Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir)

Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir) Module de Physique [acoustique physique ultrasons et applications médicales] Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir) Pr. M. CHEREF Département

Plus en détail

Précontraintes et vibration des tables d harmonie Vers une modélisation du savoir-faire des fabricants d instruments de musique

Précontraintes et vibration des tables d harmonie Vers une modélisation du savoir-faire des fabricants d instruments de musique Précontraintes et vibration des tables d harmonie Vers une modélisation du savoir-faire des fabricants d instruments de musique Adrien Mamou-Mani Mercredi 12 décembre 2007 La fabrication du piano www.schimmel-piano.de/f/sch_f_klangkoerper_fluegel.pdf

Plus en détail

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY Presses Universitaires de Grenoble 1999 TABLE DES MA TIÈRES Préambule 5 Introduction 7 Chapitre I - Soleil,

Plus en détail

Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes

Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes " Avancées en mécanique des roches expérimentales " Paris 10 juin 2010 Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes Jérôme Fortin 1, M. Adelinet 1, Y. Guéguen 1, S. Stanchits 2, S. Vinciguerra

Plus en détail

Aero et MécaVol pour les nuls

Aero et MécaVol pour les nuls D ou viennent les forces aérodynamiques? : Bonjour, Aero et MécaVol pour les nuls le mois dernier je vous ai proposé de m accompagner un bout de chemin (que j espère sans embûches ) sur la compréhension

Plus en détail

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Dualité onde-particule Photon et onde lumineuse. Particule matérielle et onde de matière ; relation de de Broglie. Interférences photon par photon, particule de matière

Plus en détail

SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL

SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL Y. EL KHCHINE 1, M. SRITI 2, M. OUARIAGLI 3 1. Faculté Polydisciplinaire de Taza ; younes.elkhchine@usmba.ac.ma 2. Faculté Polydisciplinaire

Plus en détail

E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U E

E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U E REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE R.Duperray Lycée F.BUISSON PTSI E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U

Plus en détail

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Concepts de convection (ou advection) Concepts de diffusion moléculaire Concept de diffusion turbulente Equation du bilan de masse d un gaz

Plus en détail

Couplage faible hydraulique et thermique dans la modélisation du refroidissement d une pièce automobile

Couplage faible hydraulique et thermique dans la modélisation du refroidissement d une pièce automobile Couplage faible hydraulique et thermique dans la modélisation du refroidissement d une pièce automobile R. Choufany 1,2, G. Lavaud 1, M. Albertelli 1 P. Breitkopf 2, C. Vayssade 2 1 Renault, Technocentre,

Plus en détail

La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie

La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie Luc Vervisch Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Institut Universitaire de France CORIA - CNRS Simulation de l allumage

Plus en détail

1.2 Notions de conductivité et de conservation

1.2 Notions de conductivité et de conservation Modélisation d un phénomène de diffusion J. Erhel Janvier 2014 1 Phénomène de diffusion voir http://www.breves-de-maths.fr/la-conduction-un-moteur-universel/ 1.1 Exemples de diffusion Le phénomène de diffusion

Plus en détail

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne Spectroscopie pour la mécanique L. Le Moyne 1 Plan du cours Notions de mécanique quantique Dualité onde corpuscule Relations d incertitude Fonction d onde et opérateurs Cas simples : oscillateur, rotateur,

Plus en détail

SOMMAIRE 11 SOMMAIRE

SOMMAIRE 11 SOMMAIRE 11 12 13 Sommaire INTRODUCTION 19 CHAPITRE 1 - COUPLAGE DE DEUX SYSTEMES A UN DEGRE DE LIBERTE 31 1.1. METHODE CLASSIQUE DE RESOLUTION 34 1.2. METHODE BASEE SUR LES QUANTITES PROPRES DE COUPLAGE 37 1.2.1.

Plus en détail

SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide-élastique axiale

SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide-élastique axiale Titre : SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide_é[...] Date : 05/04/2013 Page : 1/9 SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide-élastique axiale Résumé : On considère un tube en PVC placé

Plus en détail

Essais de contrôle d écoulement à l arrière d un corps de Ahmed par jet pulsé produit par des électrovannes

Essais de contrôle d écoulement à l arrière d un corps de Ahmed par jet pulsé produit par des électrovannes Essais de contrôle d écoulement à l arrière d un corps de Ahmed par jet pulsé produit par des électrovannes Philippe Gilotte *, Eric Bideaux **, Jean-Yves Champagne ***, Mahmoud El Hajem *** Journées GDR

Plus en détail

PREMIER PROBLEME ETUDE DE MACHINES THERMIQUES

PREMIER PROBLEME ETUDE DE MACHINES THERMIQUES Note au candidat La calculatrice programmable ou non est interdite. Les applications numériques demandées peuvent être traitées à la main. Les vecteurs sont notés en caractères gras dans le texte. Le sujet

Plus en détail

Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces

Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces Pierre-Yves Tessier Université de Nantes Institut des Matériaux Jean Rouxel - IMN, CNRS, France 1 µm Matinée thématique capteurs et matériaux

Plus en détail

CONCLUSIONS GENERALES ET PERSPECTIVES

CONCLUSIONS GENERALES ET PERSPECTIVES CONCLUSIONS GENERALES ET PERSPECTIVES Nous avons mis au point un dispositif expérimental pour réaliser des mesures de résistivité électrique couplées à des essais de traction conventionnels. Ce montage

Plus en détail

côté : Transferts avec un fluide au repos

côté : Transferts avec un fluide au repos 1.1 Modélisation de la chaleur au voisinage des solides. Le modèle de Newton En l absence de rayonnement thermique, tout au moins en considérant que les phénomènes radiatifs sont négligeables devant les

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT SOUS AGRESSIONS THERMIQUES DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES

DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT SOUS AGRESSIONS THERMIQUES DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES 20 ième journées du GDR Feu Bourges, Janvier 2015 DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT SOUS AGRESSIONS THERMIQUES DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES Guillaume Cueff 1/34 CONTEXTE : PROBLÉMATIQUE

Plus en détail

Défrettage des roues de GMPP 1300 MWe

Défrettage des roues de GMPP 1300 MWe Défrettage des roues de GMPP 1300 MWe Journée des Utilisateurs du Code_Aster 17 mars 2011 Raphaël PERONY EDF / R&D / AMA Sommaire 1. Le Groupe MotoPompe Primaire 2. Objectif de l étude 3. Identification

Plus en détail

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui présentent un aspect particulaire (les photons) et ondulatoire

Plus en détail

Modélisation du comportement de la phase dispersée dans les colonnes pulsées

Modélisation du comportement de la phase dispersée dans les colonnes pulsées Modélisation du comportement de la phase dispersée dans les colonnes pulsées Travail réalisé au laboratoire de génie chimique et d instrumentation (LGCI) de Marcoule en collaboration avec le LTMF et le

Plus en détail

Validation d un code CFD pour la simulation de l injection Diesel à Haute Pression

Validation d un code CFD pour la simulation de l injection Diesel à Haute Pression Congrès NAFEMS 2012 06 et 07 Juin Validation d un code CFD pour la simulation de l injection Diesel à Haute Pression R. MARCER 1, C. AUDIFFREN 1, P. GASTALDI 2 1 PRINCIPIA 2 RENAULT Congrès NAFEMS 2012

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA CINETIQUE CHIMIQUE A LA DÉTONATION 14

SOMMAIRE DE LA CINETIQUE CHIMIQUE A LA DÉTONATION 14 SOMMAIRE PARTIE A - ONDES DE CHOC DANS LES GAZ DE LA CINETIQUE CHIMIQUE A LA DÉTONATION 14 Chapitre I LA PROPAGATION DES ONDES 15 1. CLASSIFICATION 15 1.1 Amplitude faible 1.2 Amplitude de dimension finie

Plus en détail

Ondes dans les plasmas (PC*)

Ondes dans les plasmas (PC*) Ondes dans les plasmas (PC*) Ondes dans les plasmas I Propagation d une onde électromagnétique dans un plasma : 1 Définition d un plasma : Un plasma est un milieu composé d atomes ou de molécules ionisés

Plus en détail

Convection thermique

Convection thermique Convection thermique I. Introduction Le transfert thermique s effectue spontanément dès qu il existe une différence de température entre deux points d un système ou de deux systèmes différents en absence

Plus en détail

Journées du 10ème anniversaire et 2ème Journée Francophone

Journées du 10ème anniversaire et 2ème Journée Francophone Journées du 10ème anniversaire et 2ème Journée Francophone Gazéification directe de biomasse humide sur bain fondu en plasma d arc. I. Carlesi, M. Mabrouk, C. Lafon, F. Lemont & J.M. Baronnet. 1 Le contexte

Plus en détail

Référence bibliographique

Référence bibliographique "Elaboration et application d'une approche multidisciplinaire pour la conception d'un actionneur électrique à rotor sphérique" Dehez, Bruno Abstract Depuis ses débuts, la conception des convertisseurs

Plus en détail

DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE. Réponse optique de nano-objets métalliques

DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE. Réponse optique de nano-objets métalliques ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2010 FILIÈRE PC DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices est

Plus en détail

MECANISMES REACTIONNELS

MECANISMES REACTIONNELS MECANISMES REACTIONNELS L'équation bilan associée à une réaction n'est qu'une description macroscopique de la réaction. L'étude du mécanisme réactionnel a pour objet l'analyse du déroulement de la réaction

Plus en détail

3 - Equilibre thermique

3 - Equilibre thermique 3 - Equilibre thermique Le rayonnement du corps noir Lois de Maxwell, Boltzmann et Saha Exemples Equilibres matière-rayonnement Milieu opaque au rayonnement Echanges d énergie Equilibre thermodynamique

Plus en détail

Un exemple de problème à résoudre. Introduction au calcul scientifique pour les EDP de la physique. p.4/27. La démarche de l ingénieur mathématicien

Un exemple de problème à résoudre. Introduction au calcul scientifique pour les EDP de la physique. p.4/27. La démarche de l ingénieur mathématicien Un exemple de problème à résoudre. Introduction au calcul scientifique pour les EDP de la physique. Patrick Joly INRIA-Rocquencourt Exemple: la conduction de la chaleur. Soit un domaine de R N (N =,, 3)

Plus en détail

transformation d énergie mécanique en énergie électrique. L unité officielle du système international (Unité S.I.) de l énergie est le joule (J).

transformation d énergie mécanique en énergie électrique. L unité officielle du système international (Unité S.I.) de l énergie est le joule (J). 1 L énergie dans tous ses états Exemple de l automobile. Batterie : réserve d énergie chimique, source d énergie électrique ; Carburant : réserve d énergie chimique ; Démarreur : transformateur d énergie

Plus en détail

Écoulement de l air dans les voies aériennes

Écoulement de l air dans les voies aériennes Écoulement de l air dans les voies aériennes Driss Yakoubi Groupe de travail Modélisation numérique et Images. MAP5, Université Paris Descartes. 10 Avril 2009. Driss Yakoubi (Projet REO, INRIA) Écoulement

Plus en détail

Phénomènes de propagation unidimensionnels

Phénomènes de propagation unidimensionnels Phénomènes de propagation unidimensionnels Déformations longitudinales dans une tige solide La démonstration de l équation du mouvement d un atome dans une chaîne Le passage à la limite continue de l équation

Plus en détail

Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques. F. Bencheikh et A.

Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques. F. Bencheikh et A. Rev. Energ. Ren. : Chemss 17-3 Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques Institut de Mécanique, Université de Blida, B.P. 7, Blida, Algérie

Plus en détail

TD de modélisation numérique en océanographie côtière

TD de modélisation numérique en océanographie côtière FOUSSARD Alexis LE GLAND Guillaume TD de modélisation numérique en océanographie côtière Introduction au modèle ROMS Au cours de ce TP, nous avons utilisé un modèle de circulation côtière codéveloppé par

Plus en détail

chapitre 1 : Classification des échangeurs de chaleur.

chapitre 1 : Classification des échangeurs de chaleur. Université de M sila Année universitaire 2016/2017 Département de Génie Mécanique Année d étude 2 ème Année Master Option : Energétique chapitre 1 : Classification des échangeurs de chaleur. Dans les sociétés

Plus en détail

Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques

Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques Alain Gleizes Que présenter? 1 er écueil: classification abrupte

Plus en détail

Feuilles dans le vent

Feuilles dans le vent Vélocimétrie à fil chaud : Feuilles dans le vent Quelles sont les questions scientifiques ou techniques? Sillage derrière un obstacle. Déformation d une structure flexible soumise à un écoulement, évolution

Plus en détail

Formation à la Modélisation et à l Identification du Comportement Mécanique des Matériaux

Formation à la Modélisation et à l Identification du Comportement Mécanique des Matériaux Formation à la Modélisation et à l Identification du Comportement Mécanique des Matériaux OBJECTIF Il s agit ici de mécanique appliquée aux matériaux : métaux et alliages, polymères, céramiques et composites.

Plus en détail

Turbulence MHD dans la magnétogaine terrestre en aval des chocs quasi-perpendiculaires

Turbulence MHD dans la magnétogaine terrestre en aval des chocs quasi-perpendiculaires Turbulence MHD dans la magnétogaine terrestre en aval des chocs quasi-perpendiculaires Olga Alexandrova Directeur de thèse : André Mangeney Codirecteur : Milan Maksimovic Plan de la presentation I. Introduction

Plus en détail

PC - Cinématique des fluides

PC - Cinématique des fluides PC - Cinématique des fluides Les lois de la mécanique des fluides sont complexes. Une analyse aérodynamique d un système mécanique réel (voiture, aile d avion...) donne souvent lieu à des simulations numériques

Plus en détail

Chapitre 3 : Observables et opérateurs

Chapitre 3 : Observables et opérateurs Chapitre 3 : Observables et opérateurs 1) Généralités Toute l information sur le système est contenue dans la fonction d onde! On utilise des opérateurs pour extraire cette information. Opérateur : Objet

Plus en détail

1. La structure interne du soleil : un modèle simple

1. La structure interne du soleil : un modèle simple L héliosismologie l étude sismique du soleil a pris son envol au cours des années 1970, lorsque l on s est aperçu que les raies du spectre solaire étaient modulées à des périodes de l ordre de 5 minutes,

Plus en détail

CHAPITRE IX CINÉTIQUE CHIMIQUE VITESSES DES RÉACTIONS

CHAPITRE IX CINÉTIQUE CHIMIQUE VITESSES DES RÉACTIONS Introduction CHAPITRE IX CINÉTIQUE CHIMIQUE VITESSES DES RÉACTIONS * Etudier la vitesse des réactions afin de prédire en combien de temps le système chimique parviendra à son état d équilibre (ξ éq ) ou

Plus en détail

Laboratoire de Thermocinétique CNRS UMR 6607

Laboratoire de Thermocinétique CNRS UMR 6607 Laboratoire de Thermocinétique CNRS UMR 6607 Historique Créé en 1967, le Laboratoire de Thermocinétique est une unité mixte de recherche (UMR) de l Université de Nantes et du CNRS. Il est reconnu actuellement

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION

THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION Spé y 3-4 Devoir n THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION On étudie la compression ou la détente d un ga enfermé dans un récipient. Lorsque le bouchon se déplace, le volume V occupé par le ga varie. L atmosphère est

Plus en détail

Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma

Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma S. Mazevet Laboratoire de Structure Electronique Département de Physiqu e Théorique et Appliquée Commissariat à l Energie Atomique

Plus en détail

20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale

20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale 20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale LAyF-UTN Le Laboratoire d Aérodynamique et Mécanique des Fluides («LAyF») est spécialisé en tout type d essais aérodynamiques expérimentaux

Plus en détail

Sommaire. Bases 1 ère PARTIE v.1.00 Formation MF support de cours

Sommaire. Bases 1 ère PARTIE v.1.00 Formation MF support de cours Sommaire 1 Définitions succinctes... 2 1.1 Molécule :... 2 1.2 Atome... 2 1.3 Etat de la matière... 2 1.3.1 État solide... 2 1.3.2 État liquide... 2 1.3.3 État gazeux... 2 1.4 Température... 3 2 Unités...

Plus en détail

6,0 10 0, Activité documentaire 2 : La dualité onde-particule. 1. Analyser les documents a. La source émet les photons un par un.

6,0 10 0, Activité documentaire 2 : La dualité onde-particule. 1. Analyser les documents a. La source émet les photons un par un. ctivité documentaire 1 : Le laser, outil d investigation 1. nalyser les documents a. Les deux caractéristiques du faisceau lumineux émis par le laser sont sa grande directivité (surface de 0,5 mm à 7 m

Plus en détail

Simulation numérique des positions de soudage dans le procédé à l arc TIG

Simulation numérique des positions de soudage dans le procédé à l arc TIG Modélisation multiphysique du bain de fusion en soudage TIG Transparent 1/28 Simulation numérique des positions de soudage dans le procédé à l arc TIG Minh Chien NGUYEN 1,3,*, Olivier ASSERIN 1, Stéphane

Plus en détail

Guillaume Legros - Maître de Conférences à l UPMC tél:

Guillaume Legros - Maître de Conférences à l UPMC   tél: Master SdI Spécialité E.E. UPMC, année 2012/2013 Guillaume Legros - Maître de Conférences à lupmc email: guillaume.legros@upmc.fr tél: 01 30 85 48 84 1 2 Phénomènes conductifs Définition: dans un référentiel

Plus en détail

Mécanique des fluides

Mécanique des fluides Mécanique des fluides La statique des fluides : étude des fluides macroscopiquement au repos La dynamique des fluides : étude des fluides macroscopiquement en mouvement I. Les propriétés d'un fluide. Qu'est-ce

Plus en détail

Etude de l influence de l amplitude d onde sur le transfert thermique et les pertes de charge dans un tube

Etude de l influence de l amplitude d onde sur le transfert thermique et les pertes de charge dans un tube Etude de l influence de l amplitude d onde sur le transfert thermique et les pertes de charge dans un tube ondulé M. Dar Ramdane, M. Hamel, Zine Dellil, Abbès Azzi To cite this version: M. Dar Ramdane,

Plus en détail

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur.

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. L Energie I- Le concept d énergie Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. Utilisation courante de l «énergie»

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

Le milieu interstellaire

Le milieu interstellaire James Lequeux Avec le concours d'edith Falgarone et Charles Ryter Le milieu interstellaire S AVOIRS ACTUEL S EDP Sciences/CNRS ÉDITIONS Table des matières Avant-propos xiii 1 Notre Galaxie, hôte du milieu

Plus en détail

Dosimétrie et interactions des ondes. électromagnétiques tiques avec le vivant. Modélisation multi physique. Dosimétrie Numérique Principe, méthodes

Dosimétrie et interactions des ondes. électromagnétiques tiques avec le vivant. Modélisation multi physique. Dosimétrie Numérique Principe, méthodes Dosimétrie et interactions des ondes électromagnétiques tiques avec le vivant Dosimétrie Numérique Principe, méthodes m et contraintes Modélisation multi physique Philippe LEVEQUE leveque@unilim.fr 9-10

Plus en détail

Turbulence biphasique du milieu interstellaire diffus

Turbulence biphasique du milieu interstellaire diffus Réunion MIS jeudi 7 avril 2011 Turbulence biphasique du milieu interstellaire diffus Eléonore Saury sous la direction de Marc-Antoine Miville-Deschênes en collaboration avec Patrick Hennebelle, Edouard

Plus en détail

CAHIER DE TEXTES DE LA CLASSE TSTI2D

CAHIER DE TEXTES DE LA CLASSE TSTI2D CAHIER DE TEXTES DE LA CLASSE TSTI2D Accès à Place Ce cahier de texte permet un suivi global de l avancement dans le programme. Il ne sera pas forcément mis à jour quotidiennement. C est pourquoi les élèves

Plus en détail

TP Machines et Systèmes Energétiques: Caractéristiques d un ventilateur contra-rotatif

TP Machines et Systèmes Energétiques: Caractéristiques d un ventilateur contra-rotatif TP Machines et Systèmes Energétiques: Caractéristiques d un ventilateur contra-rotatif Laboratoire de Dynamique des Fluides version du 24 octobre 2014 Table des matières 1 Généralités 2 1.1 Descriptif

Plus en détail

TA - C 2009 ÉPREUVE DE PHYSIQUE. Durée 2 heures - Coefficient 1

TA - C 2009 ÉPREUVE DE PHYSIQUE. Durée 2 heures - Coefficient 1 TA - C 009 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée heures - Coefficient Il sera tenu compte de la rigueur des explications et du soin apporté à leur présentation. L'usage d'une calculatrice est autorisé pour cette épreuve.

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT AU FEU DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES

DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT AU FEU DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES Prix Thèse des Bois - 2015 DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT AU FEU DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES Guillaume CUEFF Cestas 2 juillet 2015 1 INSTITUT DE MÉCANIQUE ET D INGÉNIERIE & EFECTIS

Plus en détail

Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface?

Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface? de surface? Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface? Compte rendu du séminaire présenté par L. Joly Laboratoire PMCN UMR CNRS 5586 Université Lyon 1 1)Introduction : condition limite

Plus en détail

Modélisation thermique de la turbulence de proche paroi en régime hypersonique p.1

Modélisation thermique de la turbulence de proche paroi en régime hypersonique p.1 Modélisation thermique de la turbulence de proche paroi en régime hypersonique Stéphane Galera - 3 ème année de Thèse stephane.galera@cea.fr L. Hallo, B. Mohammadi, G. Puigt CELIA - Université Montpellier

Plus en détail

Claire MAYER Ingénieur de recheche, INRA Responsable de la plateforme de transformation des végétaux

Claire MAYER Ingénieur de recheche, INRA Responsable de la plateforme de transformation des végétaux Claire MAYER Ingénieur de recheche, INRA Responsable de la plateforme de transformation des végétaux Parcours professionnel Ingénieur généraliste Mission humanitaire Alep, Syrie Procédés 2005 2012 Scale-up

Plus en détail

F O R M A T I O N T E C H N I Q U E P R É S E N T A T I O N D E S M O D U L E S

F O R M A T I O N T E C H N I Q U E P R É S E N T A T I O N D E S M O D U L E S F O R M A T I O N T E C H N I Q U E P R É S E N T A T I O N D E S M O D U L E S MODULE 1 - LES CAOUTCHOUCS (POLYMÈRES ET ADDITIFS) Objectif général : Compréhension des processus de fabrication des élastomères

Plus en détail

Idées d expériences académiques «duales» utilisant LMJ/PETAL. J. Fuchs, J. R. Marquès LULI

Idées d expériences académiques «duales» utilisant LMJ/PETAL. J. Fuchs, J. R. Marquès LULI Idées d expériences académiques «duales» utilisant LMJ/PETAL J. Fuchs, J. R. Marquès LULI Idée centrale : exploiter la spécificité/unicité de l installation PETAL (CPA) + LMJ (ns) : *soit étudier par le

Plus en détail

Physique statistique

Physique statistique 1 Cours Sciences Physiques MP Physique statistique La Thermodynamique statistique a pour ambition de considérer les entités microscopiques qui constituent la matière comme les atomes, les molécules, les

Plus en détail

Ecoulements multiphasiques

Ecoulements multiphasiques Ecoulements multiphasiques 1. Principes généraux et notions de base 2. Ecoulements gaz-liquide en conduite : approche globale 3. Interfaces : propriétés et évolutions 4. Particules, gouttes et bulles 5.

Plus en détail

Nom : Classe : Professeur de sciences physiques : M. Chamelot Prénom : Année scolaire :

Nom : Classe : Professeur de sciences physiques : M. Chamelot Prénom : Année scolaire : Lycée Racine - Classe de seconde - Grille de connaissances et de compétences en sciences physiques Nom : Classe : Professeur de sciences physiques : M. Chamelot Prénom : Année scolaire : 2011-2011 Compétences

Plus en détail

Transferts de chaleur. Marie Pierrot Lycée du Rempart

Transferts de chaleur. Marie Pierrot Lycée du Rempart Transferts de chaleur 1 Température et chaleur La température : C'est une grandeur physique qui caractérise le degrés d'agitation thermique des particules constituant la matière. Elle se mesure à l'aide

Plus en détail

Exemple étudié. Contrôle Non Destructif: caractérisation d'une fissure à partir de la mesure d'une résistance électrique CONTEXTE

Exemple étudié. Contrôle Non Destructif: caractérisation d'une fissure à partir de la mesure d'une résistance électrique CONTEXTE www.cedrat.com Exemple étudié Contrôle Non Destructif: caractérisation d'une fissure à partir de la mesure d'une résistance électrique Auteur : Pascal Ferran - Université Claude Bernard Lyon Date de création

Plus en détail

Théorie des entrées et sorties d air des réseaux

Théorie des entrées et sorties d air des réseaux Théorie des entrées et sorties d air des réseaux Mathieu COMELLI, Claude FRANGIN SHF Conférence, Hydraulic Machines and Cavitation/Air in Water Pipes 6 juin 2013, Grenoble 1 Sommaire I. Généralités et

Plus en détail

LES PLASMAS AU CŒUR DE LA

LES PLASMAS AU CŒUR DE LA LES PLASMAS AU CŒUR DE LA MULTIDISCIPLINARITÉ Joëlle Margot Professeure, Département de Physique, Université de Montréal Directrice de Plasma Québec, regroupement stratégique en science et applications

Plus en détail

TPNV01 - Sphère creuse : convection, rayonnement

TPNV01 - Sphère creuse : convection, rayonnement Titre : TPNV01 - Sphère creuse : convection, rayonnement Date : 01/02/2011 Page : 1/8 TPNV01 - Sphère creuse : convection, rayonnement Résumé : Ce test est issu de la validation indépendante de la version

Plus en détail

Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions

Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions Van Thai NGUYEN (Thèse) Norbert RENAULT, Prosper PLIYA

Plus en détail

Mécanique des fluides en 20 fiches

Mécanique des fluides en 20 fiches Mécanique des fluides en 20 fiches Pascal Bigot Professeur en BTS au lycée Marie Curie (Nogent-sur-Oise) Richard Mauduit Professeur en BTS au lycée Robert Schuman (Le Havre) Eric Wenner Professeur en

Plus en détail

CALCUL DU COEFFICIENT D EMISSION NETTE (CEN)

CALCUL DU COEFFICIENT D EMISSION NETTE (CEN) Chapitre V (CEN) V-1 Hypothèses de calcul Le calcul de la puissance radiative, c est à dire l énergie transportée par le rayonnement dans un plasma, se fait à travers la résolution de l équation de transfert

Plus en détail

Université Paris-Dauphine Ceremade. Introduction aux méthodes particulaires. François BOLLEY

Université Paris-Dauphine Ceremade. Introduction aux méthodes particulaires. François BOLLEY Université Paris-Dauphine Ceremade o Introduction aux méthodes particulaires o François BOLLEY I - Les équations d Euler incompressibles : modèle macroscopique, particules déterministes II - L équation

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Dynamique d une particule aérosol organique à l aide d un système d équations algébriques et

Dynamique d une particule aérosol organique à l aide d un système d équations algébriques et organique e particule organique à l aide d un système Institut d Analyse et Calcul Scientifique, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, 1015 Lausanne, Suisse collaboration avec A. Caboussat et J. He,

Plus en détail

Influence des particules dans le transport de micropolluants dans les rivières, cas de la Chamberonne

Influence des particules dans le transport de micropolluants dans les rivières, cas de la Chamberonne Influence des particules dans le transport de micropolluants dans les rivières, cas de la Chamberonne Master es Biogéosciences Présentation par Rémi LEBLAY Sous la direction du professeur Hans-Rudolf PFEIFER

Plus en détail