Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique."

Transcription

1 Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique. Guillaume Dufour, Bruno Fornet, François Rogier ONERA/DTIM/M2SN STAE/PLASMAX Exposé au GdT Méthodes numériques

2 Plan Le contexte. Objectifs. Brève introduction aux plasmas. Le modèle. Résultats obtenus. Perspectives.

3 Le contexte Contrôle d écoulement à visée aéronautique On envisage de modifier le flot autour d un aéronef en vol. Applications prospectives Réduction de la traînée et augmentation du ratio portance/traînée. Manoeuvrabilité accrue. Réduction de la consommation de carburant. Réduction du boom sonique.

4 Le contexte Mode d action pour le supersonique Deux idées récurrentes dans la littérature : Déformer vers l avant le choc se formant au devant d un aéronef. Elever la température afin de réduire le nombre de Mach dans la zone centrale du choc.

5 Le contexte Essais pour le supersonique Une approche par design : Séparation de l écoulement amont par une perche mécanique. Deux approches par contrôle d écoulement (review de J.-P.Taran et al.) : Injection d espèces réactives dans l écoulement. Dépôt d énergie et/ou transfert de quantité de mouvement par l intermédiaire d un plasma d air.

6 Le contexte Une thématique très multidisciplinaire Nos données sur le sujet proviennent de sources très variées : thématiquement. de par l approche du sujet. Pour un dispositif donné, une question se pose fréquemment concernant son mode d action...

7 Le contexte Quelques références bibliographiques V. M. Fomin, P. K. Tretyakov, J.-P. Taran, Aerospace Science and Technology No. 8 (2004) 411. V. A. Bityurin, A. N. Bocharov, N. A. Popov, west-east high speed flow field conference, Moscow Russia (2007). K. Kremeyer, K. Sebastian, C.-W. Shu, AIAA J. 44 No. 8 (2006) I. G. Girgis, M. N. Schneider, S. O. Macheret, G. L. Brown, R. B. Miles, J. Spacecraft Rockets 43 No. 3 (2006) 607.

8 Objectifs Le dispositif Le dispositif étudié est composé d un laser (Femtoseconde) et d une cavité micro-onde.

9 Objectifs Le projet Je contribue au projet perche virtuelle aérodynamique en collaboration avec notamment : B. Chanetz, D. Packan, P.-Q. Elias, S. Larigaldie, J.-P. Boeuf, J. Larour, A. Mysyrowicz.

10 Objectifs Ma participation au projet Eclaircir les hypothèses de modélisation et étudier les mécanismes de couplage. Gérer numériquement les difficultés provenant du caractère multiphysique et multi-échelle du problème. Nous voulons proposer un modèle, assorti à un coût de calcul raisonnable, permettant : d étudier qualitativement les phénomènes physiques se produisant suite à l introduction d une colonne de plasma ; de se faire une idée des résultats que l on peut espérer obtenir.

11 Brève introduction aux plasmas Qu est-ce qu un plasma? Quelques types de plasma : Plasmas froids / plasmas thermiques / plasmas d arc Plasmas cinétiques / plasmas fluides

12 Modélisation Hypothèses de modélisation I Hypothèses de modélisation et type de modèle obtenu : Le fluide est considéré thermodynamiquement comme un gaz parfait. La dynamique du fluide est décrite par des équations de type Navier Stokes/Euler compressible. La génération du plasma est prise comme condition initiale. Le plasma est décrit par un modèle fluide quasi-neutre. La diffusion des électrons suit une loi de diffusion ambipolaire. Le comportement du fluide et celui du plasma peuvent être décrits par un modèle axisymétrique.

13 Modélisation Hypothèses de modélisation II Cinétique chimique : Les coefficients sont donnés par des formules analytiques qui traduisent leur dépendance par rapport aux variables d état du plasma et à la densité du fluide. Phénomènes pris en compte: Ionisation : A + e A + + 2e, Deux types de recombinaison trois corps : A + + e + e A + e, A + + e + A A + A.

14 Modélisation Equations de conservation de la masse Modèle de diffusion ambipolaire : v e = v D a n e n e. Equation de convection-diffusion pour les électrons : t n e +.(n e v).(d a n e ) = n e (ν i ν rc,n ν rc,e ). La densité n de particules lourdes vérifie : t n +.(nv) = 0.

15 Modélisation Equations décrivant le comportement du fluide et du plasma Equations modélisant le comportement du fluide : t n +.(nv) = 0, t (nv) +.(nv v) = S mov, t (5/2p) +. (7/2pv) = S NRJ. Equations modélisant le comportement du plasma : { t n e +.(n e v).(d a n e ) = S chimie e, t (3/2p e ) +. (5/2p e u e ).(λ e T e ) = S NRJ e.

16 Modélisation Termes de couplage Terme source décrivant le transfert de quantité de mouvement du plasma vers le fluide : S mov = n e ν e (v e v). Terme source décrivant le transfert d énergie du plasma vers le fluide : S NRJ = 2 m e m air k B n e ν e (T e T ) + n e eν rc,n W i. Terme source décrivant la cinétique chimique du plasma : S chimie e = n e (ν i ν rc,n ν rc,e ). Terme source décrivant la variation énergétique du plasma : S NRJ = 2 m e m air k B n e ν e (T e T ) + n e e(ν rc,e ν i )W i.

17 Modélisation Mise en oeuvre numérique J ai couplé le solveur Euler/NS compressible ISAAC (structuré) avec un module plasma (résolution 2-D axisymétrique). Les termes sources sont traités explicitement. Utilisation de deux maillages distincts pour le fluide et le plasma. Ajustement du pas de temps en fonction de la réactivité des phénomènes.

18 Résultats obtenus Quelques ordres de grandeur Initialisation du plasma : Degré d ionisation : 1% Température électronique : K Rayon de la colonne de plasma : 200µm Quelques temps caractéristiques : Durée d action du plasma sur le fluide : 100ns Harmonisation de la pression du fluide dans la zone chauffée : 50µs Durée des phénomènes fluides avantageux provoqués : 100ms

19 Evolution de la température du fluide

20 Evolution de la densité du fluide

21 Evolution de la pression du fluide

22 Evolution de la vitesse axiale du fluide

23 Evolution du nombre de Mach

24 Evolution de la vitesse radiale du fluide

25 Résultats obtenus Effets sur le ratio portance/traînée

26 Perspectives Modélisation plus précise des mécanismes d échange d énergie entre fluide et plasma. Modélisation plus détaillée de la phase de création du plasma. Proposition de méthodes numériques à utiliser au vu des couplages modélisés. Etude de l effet de décharges pulsées.

Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques

Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques Groupe de Recherches sur l'energétique des Milieux Ionisés Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques Jean-Marc Bauchire 7 e journée CASCIMODOT,

Plus en détail

Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local. Jean-Belkheir Belhaouari

Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local. Jean-Belkheir Belhaouari Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local Jean-Belkheir Belhaouari Centre de Physique des Plasmas et de leurs Applications de Toulouse Modélisation de l extinction

Plus en détail

Générateur de micro-jet synthétique tique par plasma

Générateur de micro-jet synthétique tique par plasma Générateur de micro-jet synthétique tique par plasma (Daniel Caruana) PRF PUMA F. Thivet Coopération avec le LGET J.P. Cambronne LEA- Poitiers-10 mai 2006 Action sur les décollements Micro-jets. Intérêt

Plus en détail

CORIA Département ER (Ecoulements Réactifs) Département TASC (Turbulence, Atomisation et Spray, Chaos) Département OL (Optique Lasers)

CORIA Département ER (Ecoulements Réactifs) Département TASC (Turbulence, Atomisation et Spray, Chaos) Département OL (Optique Lasers) Journée Interface des Mathématiques, 13 Novembre 2012 CORIA Département ER (Ecoulements Réactifs) Département TASC (Turbulence, Atomisation et Spray, Chaos) Département OL (Optique Lasers) Traitement de

Plus en détail

Etude expérimentale et modélisation multiphysique de la cuisson d un gâteau à pâte jaune

Etude expérimentale et modélisation multiphysique de la cuisson d un gâteau à pâte jaune Journée Thermique et Agro-Alimentaire/Agro-Ressources Etude expérimentale et modélisation multiphysique de la cuisson d un gâteau à pâte jaune P. Le Bideau, R.Cutté,J.P. Ploteau, P. Glouannec, J.F. Le

Plus en détail

Introduction à la physique des plasmas

Introduction à la physique des plasmas à la physique des plasmas S. Mazevet Laboratoire de Structure Electronique Département de Physique Théorique et Appliquée Commissariat à l Energie Atomique Bruyères-Le-Châtel, France p-1/21 Table of contents

Plus en détail

Une voie dans la propulsion électrique : les propulseurs à plasma

Une voie dans la propulsion électrique : les propulseurs à plasma Une voie dans la propulsion électrique : les propulseurs à plasma J.C. Adam Centre de Physique théorique Ecole Polytechnique,Palaiseau X e Congrés de la division plasmas de la société française de physique

Plus en détail

MODÉLISATION DE L ÉCOULEMENT DANS UN RÉACTEUR À EFFET VORTEX : ÉTUDE DU MÉLANGEAGE

MODÉLISATION DE L ÉCOULEMENT DANS UN RÉACTEUR À EFFET VORTEX : ÉTUDE DU MÉLANGEAGE MODÉLISATION DE L ÉCOULEMENT DANS UN RÉACTEUR À EFFET VORTEX : ÉTUDE DU MÉLANGEAGE B. ZOPPÉ (1,), O. LEBAIGUE (), F. DUCROS (), M. BERTRAND (1) (1) CEA Valrho Marcoule DEN/DRCP/SCPS/LCA () CEA Grenoble

Plus en détail

De l importance du rythme dans les plasmas de fusion. Emmanuel d Humières Université de Bordeaux - IUF

De l importance du rythme dans les plasmas de fusion. Emmanuel d Humières Université de Bordeaux - IUF De l importance du rythme dans les plasmas de fusion Emmanuel d Humières Université de Bordeaux - IUF Plan Introduction sur les plasmas Les plasmas de fusion Le rythme dans les plasmas de fusion Lien avec

Plus en détail

Recueil d ordres de grandeur

Recueil d ordres de grandeur Recueil d ordres de grandeur 1 Optique La lumière Longueurs d onde (visible) :...400 nm < λ < 750 nm Fréquences (visible) :...4.10 14 Hz < ν = c/λ < 8.10 14 Hz Energie du photon (visible) :...1,5 ev

Plus en détail

Similitude en Mécanique Sabine Ortiz UME, ENSTA Paris Tech

Similitude en Mécanique Sabine Ortiz UME, ENSTA Paris Tech Similitude en Mécanique Sabine Ortiz UME, ENSTA Paris Tech Werlé, ONERA Une alternative à la résolution des équations Calcul de la trainée: Equations de Navier Stokes Difficulté de résolution des équations

Plus en détail

Contexte. Définition. Types de plasma. Plasma. 1. Plasma chaud: [Etoiles, plasma de fusion,...] T ions et électrons > 10 7 K

Contexte. Définition. Types de plasma. Plasma. 1. Plasma chaud: [Etoiles, plasma de fusion,...] T ions et électrons > 10 7 K Traitements des eaux usées industrielles Contexte (processes Méthode AOP (advanced oxidation» Production de radicaux, UV, ozone. Plasma Procédés relativement récent. N'est pas utilisé tel quel mais différents

Plus en détail

Introduction à la Mécanique des milieux continus déformables

Introduction à la Mécanique des milieux continus déformables Introduction à la Mécanique des milieux continus déformables 1 Introduction à la Mécanique des milieux continus déformables 2 1 Introduction à la Mécanique des milieux continus déformables 3 Présentation

Plus en détail

Appliqué aux champs électriques pulsés. Réunion GMN 3A 06/12/2011 Eric FERRET - Cyril IACONELLI

Appliqué aux champs électriques pulsés. Réunion GMN 3A 06/12/2011 Eric FERRET - Cyril IACONELLI Utilisation de Comsol Multiphysics dans la réalisation de modèles numériques : une aide au calcul et à l interprétation de phénomènes physiques complexes Appliqué aux champs électriques pulsés Réunion

Plus en détail

Modélisation du bain de soudage pour le procédé TIG (Tungsten Inert Gas)

Modélisation du bain de soudage pour le procédé TIG (Tungsten Inert Gas) (Tungsten Inert Gas) Michel Brochard Club Cast3M 006 Club Cast3M 006 Sommaire Le soudage (Tungsten Inert Gas) Club Cast3M 006 Le procédé Exemples de pour l acier 4 mm 3 Introduction: Pourquoi modéliser

Plus en détail

TD-PT4 : Fluides en écoulement

TD-PT4 : Fluides en écoulement TD-PT4 : Fluides en écoulement Révisions de cours : Définir une particule de fluide comme un système mésoscopique de masse constante. Décrire le champ eulérien des vitesses par opposition à la description

Plus en détail

Couplage faible hydraulique et thermique dans la modélisation du refroidissement d une pièce automobile

Couplage faible hydraulique et thermique dans la modélisation du refroidissement d une pièce automobile Couplage faible hydraulique et thermique dans la modélisation du refroidissement d une pièce automobile R. Choufany 1,2, G. Lavaud 1, M. Albertelli 1 P. Breitkopf 2, C. Vayssade 2 1 Renault, Technocentre,

Plus en détail

Les jets : des étoiles aux galaxies

Les jets : des étoiles aux galaxies Les jets : des étoiles aux galaxies Christophe Sauty Séminaire de la FIP du 16 décembre 2008 Introduction L astrophysique est une science où l aspect observationnel occupe traditionnellement une place

Plus en détail

0,5. 2. /2 Convertir en justifiant 1013 hpa en bars : 0,50 m 3 en L : 30 ml en L : 50 C en K :

0,5. 2. /2 Convertir en justifiant 1013 hpa en bars : 0,50 m 3 en L : 30 ml en L : 50 C en K : Contrôle de travail devoir n Nom : Prénom : identifiant * * ne pas changer d identifiant Première Partie sur 5. /,5 Quelles sont les grandeurs qui permettent de décrire l état d un gaz? Les nommer et écrire

Plus en détail

LABORATOIRE. De la recherche fondamentale à l application D EXCELLENCE. De la recherche fondamentale à l application

LABORATOIRE. De la recherche fondamentale à l application D EXCELLENCE. De la recherche fondamentale à l application LABORATOIRE De la recherche fondamentale à l application D EXCELLENCE De la recherche fondamentale à l application MATÉRIAUX POUR L ÉNERGIE COMBUSTION PROPRE RECHERCHE TRANSVERSALE LE PROJET Porté par

Plus en détail

L ENERGIE THERMIQUE. Chapitre. Quelles Sont les Idées Clés?

L ENERGIE THERMIQUE. Chapitre. Quelles Sont les Idées Clés? L ENERGIE THERMIQUE Quelles Sont les Idées Clés? L Energie thermique d un fluide est la somme des énergies cinétiques des atomes qui le constituent. La chaleur est un transfert d énergie thermique d une

Plus en détail

Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial

Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial Premier Séminaire National de Génie Mécanique (SNGM01) Biskra, 7 et 8 Décembre 011 Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial Mohamed Amine Abdelghani Mokrane 1, Abdelhafid

Plus en détail

Le Génie des Procédés

Le Génie des Procédés STAGE DE PROFESSEURS DE CLASSES PREPARATOIRES Proposé par CPE Lyon 9-10-11 Mai 2012 Le Génie des Procédés Le génie chimique, ou génie des procédés, désigne l'application de la chimie à l'échelle industrielle.

Plus en détail

Code_Aster. ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque

Code_Aster. ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque Titre : ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque Date : 02/07/2015 Page : 1/9 ADLV301 Problème de couplage cavité-plaque Résumé : L'objectif de ce cas-test est de calculer les champs de pression dans

Plus en détail

Modélisation de la croissance en phase liquide de cristaux de SiC

Modélisation de la croissance en phase liquide de cristaux de SiC Modélisation de la croissance en phase liquide de cristaux de SiC Jean-Marc DEDULLE Professeur PAST (1) / Gérant IRIS Technologies (2) (1) Grenoble- INP / Phelma LMGP (2) IRIS Technologies 155 cours Berriat,

Plus en détail

Précontraintes et vibration des tables d harmonie Vers une modélisation du savoir-faire des fabricants d instruments de musique

Précontraintes et vibration des tables d harmonie Vers une modélisation du savoir-faire des fabricants d instruments de musique Précontraintes et vibration des tables d harmonie Vers une modélisation du savoir-faire des fabricants d instruments de musique Adrien Mamou-Mani Mercredi 12 décembre 2007 La fabrication du piano www.schimmel-piano.de/f/sch_f_klangkoerper_fluegel.pdf

Plus en détail

SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL

SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL Y. EL KHCHINE 1, M. SRITI 2, M. OUARIAGLI 3 1. Faculté Polydisciplinaire de Taza ; younes.elkhchine@usmba.ac.ma 2. Faculté Polydisciplinaire

Plus en détail

TD O2 : Ondes sonores dans les fluides

TD O2 : Ondes sonores dans les fluides O2 : Ondes sonores dans les fluides Révisions de cours : Vous devez vous assurer que tous les points de cours suivants sont su. Classer les ondes sonores par domaines fréquentiels Donner et justifier les

Plus en détail

Présentation du cours M2/MFE/NS614 : IJLRA, UPMC-CNRS ( ) January 16, 2009

Présentation du cours M2/MFE/NS614 : IJLRA, UPMC-CNRS ( ) January 16, 2009 Présentation du cours M2/MFE/NS614 : Aéroélasticité en Aéronautique jean-camille.chassaing@upmc.fr IJLRA, UPMC-CNRS (2008-2009) January 16, 2009 Plan du cours (30 H ) Les différents chapitres 1 Présentation

Plus en détail

Compression par laser pour l étude des matériaux en conditions extrêmes

Compression par laser pour l étude des matériaux en conditions extrêmes Compression par laser pour l étude des matériaux en conditions extrêmes Thibaut de Rességuier Janvier 2015 Plan Généralités Spécificités des chocs laser Quelques installations Principales techniques de

Plus en détail

Cellule de fluorescence laser de gaz à haute température et basse pression

Cellule de fluorescence laser de gaz à haute température et basse pression Cellule de fluorescence laser de gaz à haute température et basse pression J.M. Félio (1) ; P. Boubert (1) ; P. Vervisch (2) (1) IUSTI Marseille(UMR 6595 Université de Provence) (2) CORIA Rouen (UMR 6614

Plus en détail

ED 2A OPM Déformation Plastique. Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge

ED 2A OPM Déformation Plastique. Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge ED 2A OPM Déformation Plastique Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge Etienne Pessard Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel

Plus en détail

Simon Marié Master Mécanique des fluides: Techniques avancées en simulation numérique

Simon Marié Master Mécanique des fluides: Techniques avancées en simulation numérique Simon Marié (simon.marie@lecnam.net) Master Mécanique des fluides: Techniques avancées en simulation numérique Introduction à la Méthode de Boltzmann sur Réseau (Lattice Boltzmann Method) L Equation de

Plus en détail

Introduction à la turbulence

Introduction à la turbulence Introduction à la turbulence F. Ravelet Laboratoire DynFluid, Arts et Métiers-ParisTech 31 octobre 2015 Notions importantes sur la turbulence Expérience de Reynolds : écoulement de Poiseuille cylindrique.

Plus en détail

Retrait-gonflement des sols argileux de l échelle microscopique à celle de l ouvrage

Retrait-gonflement des sols argileux de l échelle microscopique à celle de l ouvrage Retrait-gonflement des sols argileux de l échelle microscopique à celle de l ouvrage Tatiana MAISON - Chargée de recherche - IPLB Jean-Bernard KAZMIERCZAK - Responsable de l unité Risques Naturels, Ouvrages

Plus en détail

Aero et MécaVol pour les nuls

Aero et MécaVol pour les nuls D ou viennent les forces aérodynamiques? : Bonjour, Aero et MécaVol pour les nuls le mois dernier je vous ai proposé de m accompagner un bout de chemin (que j espère sans embûches ) sur la compréhension

Plus en détail

Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse)

Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse) Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse) Crédit: Patrick Dumas Organisation: Juliette Billy Programme 1. Introduction aux ondes

Plus en détail

EFFET DE L ENERGIE DEPOSEE DANS LE PLASMA HAUTE PRESSION SUR LES CARACTERISTIQUES D UNE LAMPE A EXCIMER

EFFET DE L ENERGIE DEPOSEE DANS LE PLASMA HAUTE PRESSION SUR LES CARACTERISTIQUES D UNE LAMPE A EXCIMER EFFET DE L ENERGIE DEPOSEE DANS LE PLASMA HAUTE PRESSION SUR LES CARACTERISTIQUES D UNE LAMPE A EXCIMER od Halima LOUKIL et Ahmed BELASRI Laboratoire de Physique des Plasmas, Matériaux Conducteurs et leurs

Plus en détail

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY Presses Universitaires de Grenoble 1999 TABLE DES MA TIÈRES Préambule 5 Introduction 7 Chapitre I - Soleil,

Plus en détail

Des particules vers la mécanique des fluides

Des particules vers la mécanique des fluides Des particules vers la mécanique des fluides Diogo Arsénio Institut de Mathématiques Université Paris Diderot Mathématiques en mouvement Université Paris Descartes 5 juin 013 Le sixième problème de Hilbert

Plus en détail

Ecoulements Compressibles et Supersoniques

Ecoulements Compressibles et Supersoniques Ecoulements Compressibles et Supersoniques Feuille d exercices IV Compléments sur les ondes de choc obliques 1 Réflection d une onde de choc oblique On considère la réflection d un choc oblique permanent

Plus en détail

Pierre BOUTELOUP. Les paragraphes I, II, et III sont très largement indépendants. I INTERACTION ÉLECTRIQUE DE DEUX ATOMES D HÉLIUM

Pierre BOUTELOUP. Les paragraphes I, II, et III sont très largement indépendants. I INTERACTION ÉLECTRIQUE DE DEUX ATOMES D HÉLIUM Pierre BOUTELOUP Les paragraphes I, II, et III sont très largement indépendants. I INTERACTION ÉLECTRIQUE DE DEUX ATOMES D HÉLIUM Lorsque un atome est soumis à un champ électrique, les fonctions d ondes

Plus en détail

Acoustique de la chambre de combustion avec sa cavité excitatrice

Acoustique de la chambre de combustion avec sa cavité excitatrice Acoustique de la chambre de combustion avec sa cavité ecitatrice François Cheuret 1 Geoff Searb IRPHE A l attention de Thierr Poinsot Equipe CFD, CERFACS Jul 8, 23 1 cheuret@irphe.univ-mrs.fr 1 Introduction

Plus en détail

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Concepts de convection (ou advection) Concepts de diffusion moléculaire Concept de diffusion turbulente Equation du bilan de masse d un gaz

Plus en détail

MF1.2 - Ecoulements compressibles, dynamique des gaz et ondes de choc

MF1.2 - Ecoulements compressibles, dynamique des gaz et ondes de choc INSA de Rouen - MECA3 - Année 01-013 MF1. - Ecoulements compressibles, dynamique des gaz et ondes de choc Sommaire 1 Ecoulements compressibles et dynamique des gaz 1.1 Ecoulements à densité variable..............................................

Plus en détail

Prise en compte du rayonnement dans différentes applications multiphysiques traitées à l ONERA. Journée SFT, 21 octobre 2014

Prise en compte du rayonnement dans différentes applications multiphysiques traitées à l ONERA. Journée SFT, 21 octobre 2014 Prise en compte du rayonnement dans différentes applications multiphysiques traitées à l ONERA Jean-Michel Lamet, Lionel Tessé, Luc-Henry Dorey et Francis Dupoirieux ONERA - DEFA Journée SFT, 21 octobre

Plus en détail

La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie

La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie Luc Vervisch Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Institut Universitaire de France CORIA - CNRS Simulation de l allumage

Plus en détail

Les propulseurs à plasma pour les applications spatiales. N. Lemoine le 24 mai 2013

Les propulseurs à plasma pour les applications spatiales. N. Lemoine le 24 mai 2013 Les propulseurs à plasma pour les applications spatiales Les bases de la propulsion La poussée exercée sur un objet de masse M(t) éjectant de la matière avec un débit ṁ et une vitesse u est F = ṁ u Une

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir)

Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir) Module de Physique [acoustique physique ultrasons et applications médicales] Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir) Pr. M. CHEREF Département

Plus en détail

I-Niveau de description de l interaction plasma-particule :

I-Niveau de description de l interaction plasma-particule : 79 Introduction : La température de la particule peut être considérée comme uniforme. Mais ceci n est vrai que si la particule ne comporte qu une phase. Si la particule est fondue superficiellement, il

Plus en détail

Le piano rêvé des mathématiciens

Le piano rêvé des mathématiciens Le piano rêvé des mathématiciens Juliette Chabassier, chargée de recherche Inria, équipe Magique-3D Comme de nombreux phénomènes physiques, le fonctionnement d un piano peut être modélisé grâce aux mathématiques.

Plus en détail

E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U E

E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U E REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE R.Duperray Lycée F.BUISSON PTSI E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U

Plus en détail

Simulation numérique des écoulements aux échelles microscopique et mésoscopique dans le procédé RTM. Grégory PUAUX le 8 décembre 2011

Simulation numérique des écoulements aux échelles microscopique et mésoscopique dans le procédé RTM. Grégory PUAUX le 8 décembre 2011 Simulation numérique des écoulements aux échelles microscopique et mésoscopique dans le procédé RTM Grégory PUAUX le 8 décembre 2011 Patrice LAURE Directeur de thèse Michel VINCENT Directeur de thèse Luisa

Plus en détail

Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques. F. Bencheikh et A.

Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques. F. Bencheikh et A. Rev. Energ. Ren. : Chemss 17-3 Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques Institut de Mécanique, Université de Blida, B.P. 7, Blida, Algérie

Plus en détail

côté : Transferts avec un fluide au repos

côté : Transferts avec un fluide au repos 1.1 Modélisation de la chaleur au voisinage des solides. Le modèle de Newton En l absence de rayonnement thermique, tout au moins en considérant que les phénomènes radiatifs sont négligeables devant les

Plus en détail

Faculté de Physique Département de Physique Energétique POLYCOPIE DES TRAVAUX PRATIQUES

Faculté de Physique Département de Physique Energétique POLYCOPIE DES TRAVAUX PRATIQUES Département de Physique Energétique POLYCOPIE DES TRAVAUX PRATIQUES Destiné aux étudiants en Master 1, Option : Procédés Plasmas et Lasers Titre : CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSPORT ÉLECTRONIQUE D UN

Plus en détail

Transferts de masse Transferts de chaleur dans les bâtiments

Transferts de masse Transferts de chaleur dans les bâtiments Transferts de masse Transferts de chaleur dans les bâtiments Monika Woloszyn CETHIL UMR 5008, Université Lyon 1 GAT Habitat Poitier 2009 1 Objectif Transferts de masse : état de l art et futur Introduction

Plus en détail

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE 6 DIFFUSION THERMIQUE 6.1 Différence entre température et chaleur Nous sommes quotidiennement confrontés à la notion de température : celle-ci est généralement associée aux sensations de chaud ou de froid.

Plus en détail

PREMIER PROBLEME ETUDE DE MACHINES THERMIQUES

PREMIER PROBLEME ETUDE DE MACHINES THERMIQUES Note au candidat La calculatrice programmable ou non est interdite. Les applications numériques demandées peuvent être traitées à la main. Les vecteurs sont notés en caractères gras dans le texte. Le sujet

Plus en détail

Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes

Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes " Avancées en mécanique des roches expérimentales " Paris 10 juin 2010 Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes Jérôme Fortin 1, M. Adelinet 1, Y. Guéguen 1, S. Stanchits 2, S. Vinciguerra

Plus en détail

VI ème Congrès International sur les Energies Renouvelables et l Environnement

VI ème Congrès International sur les Energies Renouvelables et l Environnement EVALUATION DE MODÈLES DE TURBULENCE RELATIFS AUX TENSEURS DE PRESSION DÉFORMATION ET DE DISSIPATION DANS LE CADRE D UNE TURBULENCE COMPRESSIBLE NAJIB FAKRAOUI 1 ; HECHMI KHLIFI 2 1. Faculté des sciences

Plus en détail

Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces

Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces Pierre-Yves Tessier Université de Nantes Institut des Matériaux Jean Rouxel - IMN, CNRS, France 1 µm Matinée thématique capteurs et matériaux

Plus en détail

Phénomènes de propagation unidimensionnels

Phénomènes de propagation unidimensionnels Phénomènes de propagation unidimensionnels Déformations longitudinales dans une tige solide La démonstration de l équation du mouvement d un atome dans une chaîne Le passage à la limite continue de l équation

Plus en détail

transformation d énergie mécanique en énergie électrique. L unité officielle du système international (Unité S.I.) de l énergie est le joule (J).

transformation d énergie mécanique en énergie électrique. L unité officielle du système international (Unité S.I.) de l énergie est le joule (J). 1 L énergie dans tous ses états Exemple de l automobile. Batterie : réserve d énergie chimique, source d énergie électrique ; Carburant : réserve d énergie chimique ; Démarreur : transformateur d énergie

Plus en détail

ETUDE DU MECANISME DE MOUSSAGE DANS DES PIECES POLYMERES EN ROTOMOULAGE

ETUDE DU MECANISME DE MOUSSAGE DANS DES PIECES POLYMERES EN ROTOMOULAGE ETUDE DU MECANISME DE MOUSSAGE DANS DES PIECES POLYMERES EN ROTOMOULAGE M. PRIVAT DE FORTUNIE, N. CHARLET et A. TCHARKHTCHI ENSAM/LTVP 151 Bd de l Hôpital 75013 Paris RESUME Les connaissances actuelles

Plus en détail

CENTRE Titre présentation TECHNIQUE Intervenant/réf février p.1 1

CENTRE Titre présentation TECHNIQUE Intervenant/réf février p.1 1 CENTRE Titre présentation TECHNIQUE Intervenant/réf. - 12 février 2014 - p.1 1 Analyse expérimentale du comportement dynamique des zones liquides en soudage à l arc : mesures de température du bain de

Plus en détail

Turbulence MHD dans la magnétogaine terrestre en aval des chocs quasi-perpendiculaires

Turbulence MHD dans la magnétogaine terrestre en aval des chocs quasi-perpendiculaires Turbulence MHD dans la magnétogaine terrestre en aval des chocs quasi-perpendiculaires Olga Alexandrova Directeur de thèse : André Mangeney Codirecteur : Milan Maksimovic Plan de la presentation I. Introduction

Plus en détail

Glossaire de définitions

Glossaire de définitions Glossaire de définitions L objet de la physique statistique est l étude de systèmes avec un grand nombre de degrés de liberté. Le calcul de valeurs moyennes de grandeurs physiques dans le cadre de modèles

Plus en détail

Version default Titre : HTNA100 - Soudage multipasses Date : 25/11/2011 Page : 1/5 Responsable : Jean ANGLES Clé : V Révision : 7877

Version default Titre : HTNA100 - Soudage multipasses Date : 25/11/2011 Page : 1/5 Responsable : Jean ANGLES Clé : V Révision : 7877 Titre : HTNA100 - Soudage multipasses Date : 25/11/2011 Page : 1/5 HTNA100 - Soudage multipasses Résumé : Ce cas test correspond au début de l étude décrite dans la note [bib1] et utilise la méthodologie

Plus en détail

Étude expérimentale d une flamme de prémélange propane air en impact sur une plaque plane.

Étude expérimentale d une flamme de prémélange propane air en impact sur une plaque plane. Étude expérimentale d une flamme de prémélange propane air en impact sur une plaque plane. Hélène ROINARD 1*, Francis MICHELI 1, Philippe REULET 1, Pierre MILLAN 1 1 ONERA-DMAE, 2 ave Edouard Belin, BP4025,

Plus en détail

SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide-élastique axiale

SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide-élastique axiale Titre : SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide_é[...] Date : 05/04/2013 Page : 1/9 SDLL118 - Poutre soumise à une excitation fluide-élastique axiale Résumé : On considère un tube en PVC placé

Plus en détail

RADIOSTERILISATION ET POLYMERES

RADIOSTERILISATION ET POLYMERES Rencontres Paris-Saclay / entreprises Chimie sous rayonnement et applications industrielles RADISTERILISATIN ET PLYMERES Caroline AYMES-CHDUR EA 401 Groupe matériaux et santé Faculté de Pharmacie Université

Plus en détail

Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques

Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques Alain Gleizes Que présenter? 1 er écueil: classification abrupte

Plus en détail

Modélisation du comportement de la phase dispersée dans les colonnes pulsées

Modélisation du comportement de la phase dispersée dans les colonnes pulsées Modélisation du comportement de la phase dispersée dans les colonnes pulsées Travail réalisé au laboratoire de génie chimique et d instrumentation (LGCI) de Marcoule en collaboration avec le LTMF et le

Plus en détail

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui présentent un aspect particulaire (les photons) et ondulatoire

Plus en détail

20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale

20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale 20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale LAyF-UTN Le Laboratoire d Aérodynamique et Mécanique des Fluides («LAyF») est spécialisé en tout type d essais aérodynamiques expérimentaux

Plus en détail

Défrettage des roues de GMPP 1300 MWe

Défrettage des roues de GMPP 1300 MWe Défrettage des roues de GMPP 1300 MWe Journée des Utilisateurs du Code_Aster 17 mars 2011 Raphaël PERONY EDF / R&D / AMA Sommaire 1. Le Groupe MotoPompe Primaire 2. Objectif de l étude 3. Identification

Plus en détail

1. La structure interne du soleil : un modèle simple

1. La structure interne du soleil : un modèle simple L héliosismologie l étude sismique du soleil a pris son envol au cours des années 1970, lorsque l on s est aperçu que les raies du spectre solaire étaient modulées à des périodes de l ordre de 5 minutes,

Plus en détail

Méthodologie de calcul des forces fluides sur une structure en grand déplacement avec Code_Saturne et la méthode ALE

Méthodologie de calcul des forces fluides sur une structure en grand déplacement avec Code_Saturne et la méthode ALE Méthodologie de calcul des forces fluides sur une structure en grand déplacement avec Code_Saturne et la méthode ALE Séminaire LaMSID 28 mars 2012 J. Berland, P. Moussou, L. Divaret 1 EDF Recherche et

Plus en détail

pc8 APPLICATION D UNE MÉTHODE INTERFÉROMÉTRIQUE LASER POUR LE CALCUL DES PROFILS DE LA DENSITÉ ET DE LA TEMPÉRATURE D UN GAZ

pc8 APPLICATION D UNE MÉTHODE INTERFÉROMÉTRIQUE LASER POUR LE CALCUL DES PROFILS DE LA DENSITÉ ET DE LA TEMPÉRATURE D UN GAZ pc8 APPLICATION D UNE MÉTHODE INTERFÉROMÉTRIQUE LASER POUR LE CALCUL DES PROFILS DE LA DENSITÉ ET DE LA TEMPÉRATURE D UN GAZ A. HADDOUCHE, M. LEMERINI et F. BOUDAOUD Laboratoire de Physique Théorique,

Plus en détail

INTRODUCTION. Parmi les études expérimentales ;les travaux de Dermatini et Al avec lesquelles les résultats de notre étude ont été validés.

INTRODUCTION. Parmi les études expérimentales ;les travaux de Dermatini et Al avec lesquelles les résultats de notre étude ont été validés. INTRODUCTION Le transfert de chaleur par convection est l'un des modes de transfert de chaleur que l'on rencontre fréquemment dans de nombreuses applications industrielles. On distingue trois modes de

Plus en détail

Validation d un code CFD pour la simulation de l injection Diesel à Haute Pression

Validation d un code CFD pour la simulation de l injection Diesel à Haute Pression Congrès NAFEMS 2012 06 et 07 Juin Validation d un code CFD pour la simulation de l injection Diesel à Haute Pression R. MARCER 1, C. AUDIFFREN 1, P. GASTALDI 2 1 PRINCIPIA 2 RENAULT Congrès NAFEMS 2012

Plus en détail

Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma

Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma S. Mazevet Laboratoire de Structure Electronique Département de Physiqu e Théorique et Appliquée Commissariat à l Energie Atomique

Plus en détail

CHAPITRE I LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES

CHAPITRE I LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES CHAPITRE I LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES Les phénomènes de transfert occupent une place essentielle lorsqu il s agit de comprendre et expliquer le fonctionnement d un procédé de transformation de

Plus en détail

DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE. Réponse optique de nano-objets métalliques

DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE. Réponse optique de nano-objets métalliques ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2010 FILIÈRE PC DEUXIÈME COMPOSITION DE PHYSIQUE (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices est

Plus en détail

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne Spectroscopie pour la mécanique L. Le Moyne 1 Plan du cours Notions de mécanique quantique Dualité onde corpuscule Relations d incertitude Fonction d onde et opérateurs Cas simples : oscillateur, rotateur,

Plus en détail

Systèmes et réacteurs

Systèmes et réacteurs Systèmes et réacteurs 1 1. Intégration dans système Sous vide/atmosphérique Ouvert/fermé 2. Différents types de réacteurs 3. Système de transfert entre stock matière première et réacteurs 2 1. Intégration

Plus en détail

Sommaire. Bases 1 ère PARTIE v.1.00 Formation MF support de cours

Sommaire. Bases 1 ère PARTIE v.1.00 Formation MF support de cours Sommaire 1 Définitions succinctes... 2 1.1 Molécule :... 2 1.2 Atome... 2 1.3 Etat de la matière... 2 1.3.1 État solide... 2 1.3.2 État liquide... 2 1.3.3 État gazeux... 2 1.4 Température... 3 2 Unités...

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT SOUS AGRESSIONS THERMIQUES DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES

DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT SOUS AGRESSIONS THERMIQUES DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES 20 ième journées du GDR Feu Bourges, Janvier 2015 DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE THERMOMÉCANIQUE DU COMPORTEMENT SOUS AGRESSIONS THERMIQUES DE MATÉRIAUX CELLULOSIQUES Guillaume Cueff 1/34 CONTEXTE : PROBLÉMATIQUE

Plus en détail

3 - Equilibre thermique

3 - Equilibre thermique 3 - Equilibre thermique Le rayonnement du corps noir Lois de Maxwell, Boltzmann et Saha Exemples Equilibres matière-rayonnement Milieu opaque au rayonnement Echanges d énergie Equilibre thermodynamique

Plus en détail

Des points seront attribués à l écriture de vos hypothèses, à la provenance de vos équations et la justification de vos simplifications.

Des points seront attribués à l écriture de vos hypothèses, à la provenance de vos équations et la justification de vos simplifications. On donne pour les exercices 1 et 2 : l accélération de la pesanteur : g = 9.81 m.s 2 ; la pression atmosphérique : p a = 1.013 bar = 101.3 kpa. Licence L2 - Mécanique des Fluides 1ère session 2014-2015

Plus en détail

ANNEXE 3 RESULTATS MODELISATION 3D Réalisée par l Ecole Centrale de Lyon (LMFA)

ANNEXE 3 RESULTATS MODELISATION 3D Réalisée par l Ecole Centrale de Lyon (LMFA) ANNEXE 3 RESULTATS MODELISATION 3D Réalisée par l Ecole Centrale de Lyon (LMFA) Présentation de la chaine de modélisation 3D fine échelle mise en œuvre... 2 Choix de la chaine de modélisation Flow Air

Plus en détail

L G Mai = p( u)+φ q ( )

L G Mai = p( u)+φ q ( ) L G L G Mai 2015 MECA0025-1 - MÉCANIQUE DES FLUIDES EXAMEN Prof. Éric J.M.DELHEZ Durée de l épreuve : 4 heures. Répondez aux différentes questions sur des feuilles séparées. Indiquez sur chacune de vos

Plus en détail

TACSOL - Le froid thermoacoustique solaire

TACSOL - Le froid thermoacoustique solaire Journée SFA/SFT Machines thermoacoustiques 10 Décembre 2010 TACSOL - Le froid thermoacoustique solaire Patxi DUTHIL duthil@ipno.in2p3.fr Sommaire Contexte Machine thermoacoustique pour la réfrigération

Plus en détail

TD de modélisation numérique en océanographie côtière

TD de modélisation numérique en océanographie côtière FOUSSARD Alexis LE GLAND Guillaume TD de modélisation numérique en océanographie côtière Introduction au modèle ROMS Au cours de ce TP, nous avons utilisé un modèle de circulation côtière codéveloppé par

Plus en détail

Sonde en champs E et B croisés Mesure de la vitesse des ions dans un plasma.

Sonde en champs E et B croisés Mesure de la vitesse des ions dans un plasma. Réseau des Plasmas Froids Atelier FDE, Orléans, 21-23 Nov. 2011. Sonde en champs E et B croisés Mesure de la vitesse des ions dans un plasma. Stéphane Mazouffre, Mihaela Cirisan, Dennis Gerst ICARE, CNRS,

Plus en détail

PHYSIQUE, INSTRUMENTATION et ENERGIE

PHYSIQUE, INSTRUMENTATION et ENERGIE SYLLABUS LICENCE 3 PHYSIQUE, INSTRUMENTATION et ENERGIE Semestre 5 ECTS C TD TP C/TD Projet ELPHE5AM Physique Energétique 9 37 37 24 Transferts thermiques 22 22 18 Dynamique des fluides 15 15 6 ELPHE5BM

Plus en détail

Ecoulement toroïdal d un métal liquide sous champ magnétique

Ecoulement toroïdal d un métal liquide sous champ magnétique Ecoulement toroïdal d un métal liquide sous champ magnétique Thomas De Maet Bienvenue. Je vais vous présenter mon sujet de mémoire qui porte sur la MagnétoHydroDynamique. C est pourquoi avant toute chose

Plus en détail