Scintigraphie hépatobiliaire h DSO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Scintigraphie hépatobiliaire h DSO"

Transcription

1 Scintigraphie hépatobiliaire h et DSO Eric ZERBIB CIMEN Centre Chirurgical Val d Or 14 rue Pasteur Saint-Cloud Eric.zerbib

2 Scintigraphie hépatobiliaireh Indications : The french paradoxe!!! Dysfonction du Sphincter d Oddi Cholécystite aiguë bilio- Evaluation de la perméabilit abilité des anastomoses digestives Fuites biliaires Fonction hépatique h : greffes ou hépatectomies h majeurs Détection précoce des cholangites sclerosantes Recherche de reflux biliogastrique Atrésie des voies biliaires (néonatal)

3 Radiopharmaceutiques Acide Imino Diacetique (tbida): Ils suivent le même m me transit que la bilirubine et les anions organiques: Fixation hépatocytaire : coefficient d extraction à 99% Excrétion dans les voies biliaires Elimination digestive sans cycle entéro ro-hépatique Elimination rénale r < 1 % Pas d interfd interférencerence avac la bilirubine jusqu à un taux plasmatique de 200 µmol/l ---> Permet de visualiser le circuit biliaire de son élaboration hépatocytaire à son élimination digestive et sans cycle entéro rohépatique (durée e 45 à 60 minutes)

4 Scintigraphie hépatobiliaireh Principe : Administration d un d radio- pharmaceutique (vecteur + traceur) et suivi de son métabolisme au moyen d uned gamma caméra En fonction du vecteur choisi on peut étudier un organe donné ou un métabolisme m donné

5 Transit Biliaire Radiopharmaceutique : tbida (France), DISIDA Jeûne de 4 à 6 hrs nécessaire (vésicule) Acquisition dynamique : 45 min à 60 min - Angioscintigraphie : 1 im/ / 3sec pendant 3 min - puis 1 min/image de 4ème 4 à la 45ème ou 60ème min - images tardives possibles (post-prandial)

6 Scintigraphie hépatobiliaireh Test de stimulation : Cholecystokinine (Sincalide )) : 0,01 µg/kg IV sur 3 min : Contraction vésiculairev Dilatation du sphincter d Oddi Morphine : 0,04 mg/kg sur 1 à 2 min : Fermeture du sphincter d Oddi ---> élévation de la pression dans les voies biliaires

7

8

9

10

11

12 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter Aspect clinique : d Oddi Douleur abdominale (post prandial) Elévation transitoires des phosphatases alcalines et des transaminases SGPT Femme > homme Syndrome post cholécystectomie cystectomie (5 to 10 %)

13 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter Aspect clinique : d Oddi Type I : Douleurs + élévations enzymes hépatiques + dilatation de canaux biliaires Type II : Douleurs + élévations enzymes hépatiques OU dilatation de canaux biliaires Type III : Douleurs uniquement

14 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter d Oddi Utilité de la scintigraphie en fonction de la classification clinique : - Dans les types I : scintigraphie anormale dans plus de 90 % des cas - Dans les types II : scintigraphie anormale dans 50 % des cas. -Dans les types III : scintigraphie anormale entre 7 et 30 % des cas. Ziessman HA Semin Nucl Med 2006,

15 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter Diagnostic : d Oddi Cholangio pancréatographie atographie rétrograde par voie endoscopique (CPRE) opacification Echographie endoscopique Manométrie : pas en routine

16 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter d Oddi SHB et sphinctérotomie endoscopique : Etude sur 17 patients suivis avant et après sphinctérotomie endoscopique Role de la SHB pour sélectionner s les patients candidats à la sphinctérotomie endoscopique VPP 100 %, Se 100 %, Sp 92 % Manométrie : pas en routine Roberts KJ et al, Dig Surg 2011, 28,

17 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter d Oddi Sémiologie scintigraphique : plusieurs critères res Accumulation dans la voie biliaire principale Elévation du T 1/2 (Elévation du Tmax).

18 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter Applications cliniques : d Oddi Diagnostic positif mais après s avoir éliminé une tumeur papillaire ou un calcul enclavé : normalité des examens morphologiques. Suivi après sphinctérotomie endoscopique

19 Scintigraphie Hepatobiliaire et Dysfonction du Sphincter Cas clinique : d Oddi Monsieur DAN... Âgé de 46 ans Douleurs apparues dans les suites d uned cholécystectomie cystectomie réalisr alisée e 2 ans plus tôt. t t. Absence de lésion l papillaire ou de lithiase enclavée e par l él écho-endoscopie Recherche d une d dysfonction oddienne

20

21

22

23

24 Cas clinique : Mme LEF Patiente opérée d une cholecystec tomie une quarantaine d années auparavant. Douleurs hypochondre droit + élévation des gamma- GT

25 Cas clinique : Transit intra- hépatique normal et accumulatio n en amont du sphincter d Oddi

26 Cas clinique : Passage digestif incomplet avec persistance d une activité au sein du sphincter d Oddi après absorption de lait chocolaté

27 Cas clinique : Paramètre fonctionnels subnormaux

28 Cas clinique : Patiente opérée d une cholecystec tomie Episodes de pancréatite atite à répétition

29 Cas clinique : Passage digestif retardé Accumulation en amont du sphincter d Oddi

30 Cas clinique : Persistance après s lait chocolaté Obstruction plus importante DSO ou obstacle papillaire?

31 Conclusion SHB et DSO : Examen très s pratiqué aux USA et dans le reste de l Europel Nombreuses publications, anciennes et réactualisr actualisées. Arguments pour la réalisation r d une d sphinctérotomie endoscopique et le suivi A condition d avoir d préalablement éliminé un obstacle organique (lithiase, tumeur) Facile à réaliser, très s peu irradiant et médicalement m opposable

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL *

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL * LITHIASE BILIAIRE Guidelines de l EASL * * EASL Clinical Practice Guidelines on the prevention, diagnosis and treatment of gallstones J Hepatol 2016,65: 146-181 Claude EUGENE 1 TROIS TYPES DE LITHIASE

Plus en détail

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Mme F., 55 ans, consulte pour des douleurs abdominales de l hypochondre droit apparues il y a 4 h. Ces douleurs sont arrivées brutalement et irradient

Plus en détail

LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche

LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche LITHIASE BILIAIRE Docteur Cédric Bornes Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche IFITS 2012-2013 Rappels anatomiques Anatomie des voies biliaires Foie Vésicule bilaire Canal

Plus en détail

Cas clinique. Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire

Cas clinique. Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire Cas clinique Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire Titre : Comment ne pas confondre la voie biliaire et la voie pancréatique et inversement? Title: How to differenciate between biliary and

Plus en détail

TD ICTERE: Pré-Requis

TD ICTERE: Pré-Requis TD ICTERE: Pré-Requis Anatomie des voies biliaires intra- et extrahépatiques Physiologie de la cholérèse Métabolisme des acides bilaires Métabolisme de la bilirubine Physiologie de l hématopoïèse et de

Plus en détail

Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Clinique : o insuffisance hépatocellulaire PCEM2 o hypertension portale PCEM2 o diagnostic des

Plus en détail

Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris

Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité 1 Quelques chiffres Prévalence

Plus en détail

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS.

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. Ictère : o Métabolisme de la bilirubine : hème (hémoglobine) catabolisée en bilirubine -> transportée dans le plasma sous

Plus en détail

DYSFONCTIONNEMENT DU SPHINCTER D'ODDI. Philippe PONSOT

DYSFONCTIONNEMENT DU SPHINCTER D'ODDI. Philippe PONSOT DYSFONCTIONNEMENT DU SPHINCTER D'ODDI Philippe PONSOT Service de Gastroentérologie Hôpital Beaujon 100, Bld du Général Leclerc 92118 CLICHY Cedex philippe.ponsot@bjn.ap-hop-paris.fr 20 Le dysfonctionnement

Plus en détail

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas as Processus pathologiques obstructifs UE 2.8.S3 Dr Samy BOUSSOUKAYA Chef de clinique en hépatologie Hôpital Louis Mourier, Université

Plus en détail

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 Lithiase Biliaire Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 PLAN Physiopathologie Le foie Les voies biliaires La bile Les calculs biliaires Pathologies 1. Lithiase vésiculaire non compliquée 2. Colique hépatique

Plus en détail

La Lithiase Urinaire

La Lithiase Urinaire La Lithiase Urinaire Notions générales Pathologie ancestrale: 7000 à 3000 ACN 15 % des hommes et 6 % des femmes Facteurs favorisants Déshydratation Régimes hyperprotéinés, exercice physique, médicaments

Plus en détail

résentation APRAMEN 8 Avril 2008 une histoire de douleurs abdominales

résentation APRAMEN 8 Avril 2008 une histoire de douleurs abdominales Présentation APRMEN 8 Avril 2008 une histoire de douleurs abdominales Malek Ihaddaden, interne Service de médecine nucléaire du Pr A. Prigent CHU Bicetre Mr R. Jean-Pierre, 48 ans Consulte au SAU pour

Plus en détail

Avertissement Protocole du service de gastroentérologie, hépatologie et nutrition du CHU Sainte-Justine

Avertissement Protocole du service de gastroentérologie, hépatologie et nutrition du CHU Sainte-Justine Avertissement Protocole du service de gastroentérologie, hépatologie et nutrition du CHU Sainte-Justine ATTENTION, ces protocoles sont donnés à titre indicatif et ne doivent être utilisés que par des praticiens

Plus en détail

Dépistage précoce des cholestases néonatales et de l'atrésie des voies biliaires.

Dépistage précoce des cholestases néonatales et de l'atrésie des voies biliaires. Dépistage précoce des cholestases néonatales et de l'atrésie des voies biliaires. Pierre Broué, Aurélie Le Mandat, Julie Vial Centre de compétences AVB sud-ouest Selles décolorées+ urines foncées = Cholestase

Plus en détail

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Clinique : diagnostic des ictères - douleurs biliaires (colique hépatique) PCEM2 Biologique : exploration

Plus en détail

CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (CSP)

CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (CSP) CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (CSP) Les recommandations ACG * de 2015 * American College of Gastroenterology, Am J Gastroenterol 2015; 110:646-659 Claude EUGENE 1 La CSP, qu est-ce que c est? Une maladie

Plus en détail

Echographie des voies biliaires

Echographie des voies biliaires Séminaire Echographie du patient aigu Nîmes, décembre 2013 Echographie des voies biliaires Alexandre MOREAU Division ARDU Pr de La Coussaye CHU Nîmes Carémeau Objectifs de l'échographie abdominale appliquée

Plus en détail

9/13/2013. Optimiser l usage des examens d imagerie médicale. Service d Imagerie Médicale. Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil. Optimiser la prescription

9/13/2013. Optimiser l usage des examens d imagerie médicale. Service d Imagerie Médicale. Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil. Optimiser la prescription Service d Imagerie Médicale Optimiser l usage des examens d imagerie médicale Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil Patient de 40 ans adressé pour traumatisme crânien - Sans perte de connaissance, sans signe neurologique

Plus en détail

Voies biliaires. Olivier Lucidarme

Voies biliaires. Olivier Lucidarme Voies biliaires Olivier Lucidarme VB intrahépatiques VB Principale Sgt hilaire Sgt épiploique Sgt rétro duodénopancréatique Sgt intrapariétal VB accessoire Vésicule Canal cystique Lithiase biliaire et

Plus en détail

CANCER DES VOIES BILIAIRES

CANCER DES VOIES BILIAIRES CANCER DES VOIES BILIAIRES RAPPEL ANATOMIQUE : Voie biliaire principale ou hépatocholédoque: Convergence supérieure, principal Canal hépatique commun Convergence inférieure Canal cholédoque Région ampoule

Plus en détail

Echographie des voies biliaires

Echographie des voies biliaires DIU de techniques de monitorage et d ultrasonographie en médecine pré-hospitalière et salle d accueil des urgences vitales Session février 2014 Echographie des voies biliaires Alexandre MOREAU Division

Plus en détail

URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent

URGENCES BILIAIRES cas cliniques Lombard Vincent URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent Scanner sans injection.. Homme 61 ans Douleurs abdominales brutales Hypochondre droit Murphy positif Cholestase et hyperbilirubinémie Hyperleucocytose,

Plus en détail

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas CHU Toulouse Rangueil PATIENTS (I) - 1992 à 2002-17 patients (8 hommes et 9 femmes) - Age médian : 53 ans (23-77 ans)

Plus en détail

Artéfact en queue de comète à l échographie hépatique: un signe de maladie des voies biliaires intra-hépatiques

Artéfact en queue de comète à l échographie hépatique: un signe de maladie des voies biliaires intra-hépatiques Artéfact en queue de comète à l échographie hépatique: un signe de maladie des voies biliaires intra-hépatiques T Smayra, L Menassa-Moussa, S Slaba, M Ghossain, N Aoun Hôtel-Dieu de France, Université

Plus en détail

Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë

Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë Analyse descriptive et explicative de la situation Dame âgée de 66 ans entrante le 22/09 (J1 de son hospitalisation)

Plus en détail

Imagerie non invasive. des voies biliaires. B Pujol Hôpital Privé Jean Mermoz Lyon

Imagerie non invasive. des voies biliaires. B Pujol Hôpital Privé Jean Mermoz Lyon Imagerie non invasive des voies biliaires B Pujol Hôpital Privé Jean Mermoz Lyon Atelier FMCHGE Paris mars 2009 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS

Plus en détail

Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires "coliques hépatiques" Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr

Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires coliques hépatiques Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires "coliques hépatiques" Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr Ax T2 SSFSE TE eff court 90 ms Que peut-on retenir comme

Plus en détail

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON SEPTEMBRE 2015 Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi eau 95%,

Plus en détail

M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir

M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir Faculté de Médecine de Monastir M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir L atrésie des voies biliaires

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UN ICTERE. F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia

PRISE EN CHARGE D UN ICTERE. F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia PRISE EN CHARGE D UN ICTERE A Brams, Viscéralis, Synergia F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia CAS CLINIQUE Monsieur X, âgé de 69 ans, vous consulte pour un ictère associé à une altération de

Plus en détail

DIGESTIF Ictère. Ictère

DIGESTIF Ictère. Ictère 16/02/15 GRANGEON Anastasia CR : Julie Chapon Digestif Pr Barthet 8 pages Ictère Plan A. Définition de l'ictère B. Étiologie des ictères I. Étiologie des ictères à bilirubine libre II. Étiologie des ictères

Plus en détail

Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv

Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv P Karila-Cohen, J Teissier, T Petit, S Merran Paris - France Introduction Évaluer la composition chimique des calculs vésiculaires a un intérêt

Plus en détail

INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET

INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET PLAN Cholécystite alithiasique Lésions bénignes b / pré-canc cancéreuses Lésions malignes

Plus en détail

Chapitre 13 - Item UE 8 Lithiase biliaire et complications

Chapitre 13 - Item UE 8 Lithiase biliaire et complications Lithiase biliaire et complications I. Incidence et prévalence II. Facteurs de risque III. Dépistage IV. Diagnostic de la lithiase vésiculaire symptomatique V. Lithiase vésiculaire compliquée VI. Principes

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

Le syndrome LPAC (Low Phospholipid-Associated Cholelithiasis)

Le syndrome LPAC (Low Phospholipid-Associated Cholelithiasis) Le syndrome LPAC (Low Phospholipid-Associated Cholelithiasis) Hervé HAGÈGE AGELA Octobre 2016 Une maladie non exceptionnelle Femmes de moins de 30 ans (n=60) Avec surpoids (n=33) Sans surpoids (n=27) Syndrome

Plus en détail

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol AVRIL 2011 Expert : F SEVENET Formateur : JP DUBROMER Maitriser la physiopathologie de la lithiase biliaire Savoir faire le diagnostic clinique d une cholécystite et d une lithiase choledocienne Savoir

Plus en détail

DIGESTIF Ictère. Ictère

DIGESTIF Ictère. Ictère 10/02/2014 KHALED Louisa L2 Digestif Pr Barthez 6 pages Correcteur 5 Ictère Plan A. Définition de l'ictère B. Étiologie des ictères à bilirubine I. Étiologie des ictères à bilirubine libre II. Étiologie

Plus en détail

Scintigraphie du foie et de la rate

Scintigraphie du foie et de la rate Examens du système digestif Scintigraphie du foie et de la rate Cet examen permet d évaluer le métabolisme des cellules du foie et de la rate. Il est sans douleur et les effets secondaires sont très rares.

Plus en détail

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis 1. Manifestations hépatobiliaires associées

Plus en détail

Sémiologie radiologique. Foie, voies biliaires, pancréas DCEM 1

Sémiologie radiologique. Foie, voies biliaires, pancréas DCEM 1 Sémiologie radiologique Foie, voies biliaires, pancréas DCEM 1 Abdomen sans préparation Rayons X (grossesse) : projection plane 2D du volume du corps Statique / dynamique Contraste par atténuation Films,

Plus en détail

Patiente de 88 ans, douleurs de l" hypochondre droit fébriles, sans ictère

Patiente de 88 ans, douleurs de l hypochondre droit fébriles, sans ictère Patiente de 88 ans, douleurs de l" hypochondre droit fébriles, sans ictère Vésicule biliaire lithiasique, contenu hétérogène: débris Parois épaissies, feuilletées Hyperhémie pariétale Mathieu Bayle IHN

Plus en détail

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09 22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS 10/12/09 RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 2 3 10/12/09 4 1 BIOLOGIE IMAGERIE Pour le foie : Transaminases, bilirubine,

Plus en détail

Intérêt de la scintigraphie salivaire dans le diagnostic du syndrome de gougerot sjogren (SGS)?

Intérêt de la scintigraphie salivaire dans le diagnostic du syndrome de gougerot sjogren (SGS)? Intérêt de la scintigraphie salivaire dans le diagnostic du syndrome de gougerot sjogren (SGS)? Dr Haykel Abdelhedi Réunion de la STMI 6 Janvier 2016 Présentation: «short & concise» Origine du débat Critères

Plus en détail

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique CHU Amiens Picardie Sardaigne, le 9 septembre 2015 Plan Qu est ce que

Plus en détail

Lithiases biliaires. Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions

Lithiases biliaires. Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Lithiases biliaires F Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE en préopératoire aux urgences Rôle de L IBODE La salle

Plus en détail

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition :

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition : CHOLECYSTITE Le site du Docteur Patricia GRANDCOIN Adresse du site : www.docvadis.fr/patricia-grandcoin DEFINITION. PHYSIOPATHOLOGIE, TRAITEMENT. Cholécystite aiguë Définition : C est l inflammation aigue

Plus en détail

SYPHILIS En toute bonne «foie»

SYPHILIS En toute bonne «foie» SYPHILIS En toute bonne «foie» B. KUBLER, E. CURLIER, M. ALLIBE, N. BERTRAND, F. BOZON, JF. FAUCHER, L. HUSTACHE MATHIEU, J. LEROY, C. CHIROUZE Service des Maladies Infectieuses CHU Besançon Société de

Plus en détail

Aspects TDM et IRM de la maladie de Caroli

Aspects TDM et IRM de la maladie de Caroli Aspects TDM et IRM de la maladie de Caroli F Koskas(1), MP Bralet(2), E Vibert(3), D Azoulay(3), R Adam(3), D Samuel(3) et MF Bellin(1) (1) Service de radiologie de l hôpital Paul Brousse de Villejuif.

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES ICTERES

DIAGNOSTIC DES ICTERES Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA MAITRE ASSISTANTE-MEDECINE INTERNE CHU CONSTANTINE COURS EXTERNES DIAGNOSTIC DES ICTERES Plan I/DEFINITION II/DIAGNOSTIC POSITIF A/L INTERROGATOIR B/CLINIQUE C/BIOLOGIE D/EXAMENS

Plus en détail

Traitement endoscopique de la lithiase intra-hépatique

Traitement endoscopique de la lithiase intra-hépatique Traitement endoscopique de la lithiase intra-hépatique Benoit Desaint Paris Saint Antoine Traitement endoscopique Les buts du traitement Traiter l angiocholite Evacuer les calculs Empêcher la stase biliaire:traiter

Plus en détail

PREVALENCE DES MANIFESTATIONS HEPATO- BILIAIRES AU COURS DES MICI

PREVALENCE DES MANIFESTATIONS HEPATO- BILIAIRES AU COURS DES MICI XXVI émes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive PREVALENCE DES MANIFESTATIONS HEPATO- BILIAIRES AU COURS DES MICI Drs R.Osmane, I.Gherib, M.Aissaoui, A.Boutaleb, H.Mahiou,

Plus en détail

Prescription et Imagerie Abdominale

Prescription et Imagerie Abdominale Prescription et Imagerie Abdominale Médecine Générale et imagerie abdominale Questions cliniques Problème aigu /chronique Suivi d une anomalie traitée par le MT Suivi d une anomalie traitée par MT & Spécialiste

Plus en détail

1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE. Quel est le but des drainages?

1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE. Quel est le but des drainages? SOINS INFIRMIERS EN CHIRURGIE DIGESTIVE 1 1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE 1. Préparation de la chambre avant le retour du bloc du patient 2. Accueil

Plus en détail

Lithiase de la voie biliaire principale

Lithiase de la voie biliaire principale Lithiase de la voie biliaire principale Diagnostic et prise en charge RATONE Jean-Philippe, juin 2013 Hôpital La Conception, Gastroentérologie Plusieurs possibilités thérapeutiques Chirurgie coelioscopique

Plus en détail

INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE

INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE TURSAC AVRIL 2006 ANDRAU PIERRE CHU TOULOUSE DONNEES TECHNIQUES DONNEES TECHNIQUES(1) Examen scintigraphique. Imagerie fonctionnelle. Basée sur la fonction

Plus en détail

CAT devant un ictère. Quoi de neuf en hépato-gastroentérologie Dr Lemaitre Caroline Septembre 2016

CAT devant un ictère. Quoi de neuf en hépato-gastroentérologie Dr Lemaitre Caroline Septembre 2016 CAT devant un ictère Quoi de neuf en hépato-gastroentérologie Dr Lemaitre Caroline Septembre 2016 Ictère Coloration jaune à brune des téguments due à une augmentation de la bilirubinémie Hémoglobine Myoglobine

Plus en détail

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Patho Chir Cours 5 Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Lithiases biliaires Epidémiologie Facteurs favorisants Les Lithiases

Plus en détail

La douleur aux urgences

La douleur aux urgences La douleur aux urgences Le point de vue du chirurgien L apport des biomarqueurs Pr JM Regimbeau, Dr F Prevot, Dr C Cosse Service de Chirurgie Digestive CHU Amiens Picardie COPACAMU 2016 Jeudi 17 Mars Principales

Plus en détail

SOMMAIRE. Organisateurs : D. MUTTER (Strasbourg)

SOMMAIRE. Organisateurs : D. MUTTER (Strasbourg) SOMMAIRE Organisateurs : D. MUTTER (Strasbourg) 1. Lithiaise de la voie principale : diagnostic echoendoscopique et traitement par endoscopie : standard pour la LVBP? J. HOCHBERGER (Strasbourg) 2. Quelle

Plus en détail

Chapitre 14 - Item UE 8 Ictère

Chapitre 14 - Item UE 8 Ictère Chapitre 14 - Item 275 - UE 8 Ictère I. Argumenter les principales hypothèses diagnostiques II. Justifier les examens complémentaires pertinents OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

Cholangiopathie portale: aspects cliniques et évolutifs

Cholangiopathie portale: aspects cliniques et évolutifs XXVIèmes Journées Nationales de la Société Algérienne d Hépato-Gastro-entérologie Alger, les 12-14 Décembre 2015 Cholangiopathie portale: aspects cliniques et évolutifs R. Ould Gougam, SA. Faraoune*, S.

Plus en détail

TEP-TDM à la fluorodopa et au FDG pour l exploration des tumeurs endocrines digestives et des phéochromocytomes

TEP-TDM à la fluorodopa et au FDG pour l exploration des tumeurs endocrines digestives et des phéochromocytomes TEP-TDM à la fluorodopa et au FDG pour l exploration des tumeurs endocrines digestives et des phéochromocytomes F. Montravers, K. Kerrou, D. Grahek, F. Gutman, V. Huchet, J.N. Talbot Service de Médecine

Plus en détail

Exploration des Voies Biliaires en IRM Comment je fais? Valérie CROISE-LAURENT CHU Nancy

Exploration des Voies Biliaires en IRM Comment je fais? Valérie CROISE-LAURENT CHU Nancy Exploration des Voies Biliaires en IRM Comment je fais? Valérie CROISE-LAURENT CHU Nancy Plan Protocole d exploration Interprétation Pièges à éviter Sémiologie des atteintes des voies biliaires Protocole

Plus en détail

Un examen habile qui fait foi!

Un examen habile qui fait foi! Présentation des Internes 6 février f 2007 APRAMEN Un examen habile qui fait foi! Nina Mortazavi,, Interne Service de Médecine M Nucléaire du Pr. Alain Prigent CHU de Bicêtre CAS CLINIQUE CAS CLINIQUE

Plus en détail

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 4 causes médicales de détresse respiratoire du nouveau-né 1 diagnostic différentiel de la névrite

Plus en détail

MENTIONS LEGALES COMPLETES

MENTIONS LEGALES COMPLETES MS-EN-APH-0037 ML Cholurso 250 mg, comprimé pelliculé du 07/01/2016 Page 1/5 MENTIONS LEGALES COMPLETES 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT CHOLURSO 250 mg, comprimé pelliculé 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Plus en détail

!"#$%&'()*+,-"#$".$%/0(-*.1& 23$4"))*")

!#$%&'()*+,-#$.$%/0(-*.1& 23$4))*) !"#$%&'()*+,-"#$".$%/0(-*.1& 23$4"))*") Le réservoir 2 Scopie 3 Douleur abdominale (sans choc) NON Orientation clinique Contexte chir. Évident? Météorisme, défense Syndrome occlusif Syndrome appendiculaire!

Plus en détail

Echographie et abdomen en réanimation

Echographie et abdomen en réanimation Echographie et abdomen en réanimation B.Lapuyade Unité d Imagerie Abdominale Digestive et Endocrinienne Haut Levêque - Pessac Echographie et abdomen Objectifs pédagogiques: Savoir rechercher et diagnostiquer

Plus en détail

Place de l imagerie O. ERNST. Lille

Place de l imagerie O. ERNST. Lille SESSION REANIMATION PANCREATITES Place de l imagerie Dr Olivier Ernst CHRU de Lille 1 Pancréatites : place de l'imagerie O. ERNST Lille 2 Rôles possibles de l IMAGERIE Affirmer le dg Orienter le dg étiologique

Plus en détail

Les examens complémentaires

Les examens complémentaires Les examens complémentaires Mme Forcellino 18/09/2009 Généralité sur les examens Le bon d'examen Prioriser en fonction état de la personne(gravité), examen dangereux, urgence Faire remplir / médecin, le

Plus en détail

Avis 18 septembre 2013

Avis 18 septembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 septembre 2013 DELURSAN 250 mg, comprimé pelliculé Boîte de 20 comprimés (CIP : 34009 323 416 4 1) Renouvellement conjoint : DELURSAN 500 mg, comprimé pelliculé sécable

Plus en détail

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner Orientation Urgences abdominales - III Yves Gandon Urgence = douleurs quasiconstantes Localisation oriente +++ Associées à Occlusion (sur bride post-chir, hernie ) Fièvre (appendicite, cholécystite, sigmoïdite

Plus en détail

Comment interpréter un bilan hépatique?

Comment interpréter un bilan hépatique? hotmaiue3 appareil digestif Pr. Valla Le jeudi 08 novembre 2012 de 8h30 à 9h30 Ronéotypeuse : Nora Brouard Ronéolectrice : Jeanne Constance Baschet Cours 31 : Comment interpréter un bilan hépatique? Page

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Juin 2016

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Juin 2016 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 363 08 Juin 2016 Titre I : Nom du médicament, DCI, dosage, forme pharmaceutique, présentation : NEALGYL, Phloroglucinol

Plus en détail

Qualification D études Approfondies en Echographie Pédiatrique. En Collaboration avec le service de Radiologie. de L Hôpital Robert Debré Paris

Qualification D études Approfondies en Echographie Pédiatrique. En Collaboration avec le service de Radiologie. de L Hôpital Robert Debré Paris Qualification D études Approfondies en Echographie Pédiatrique En Collaboration avec le service de Radiologie de L Hôpital Robert Debré Paris Programme : 1. GENERALITES Quelques bases physiques 1 / 15

Plus en détail

Qualification D études Approfondies en Echographie Pédiatrique. En Collaboration avec le service de Radiologie. de L Hôpital Robert Debré Paris

Qualification D études Approfondies en Echographie Pédiatrique. En Collaboration avec le service de Radiologie. de L Hôpital Robert Debré Paris Qualification D études Approfondies en Echographie Pédiatrique En Collaboration avec le service de Radiologie de L Hôpital Robert Debré Paris Programme : 2 sessions de 4 jours 1 / 16 1. GENERALITES Quelques

Plus en détail

Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer?

Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer? Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer? Y.benmeddour, A.ourabah, FZ.dali youcef, C.younsi, M.mefoued, Z.imessaoudene Clinique Chirurgicale Ȁ CHU Mustapha Alger Fréquence Peu

Plus en détail

Echographie et abdomen. Echographie et abdomen en réanimation. Epanchement intrapéritonéal. Epanchement intrapéritonéal. Epanchement intrapéritonéal

Echographie et abdomen. Echographie et abdomen en réanimation. Epanchement intrapéritonéal. Epanchement intrapéritonéal. Epanchement intrapéritonéal Echographie et abdomen Echographie et abdomen en réanimation B.Lapuyade Unité d Imagerie Abdominale Digestive et Endocrinienne Haut Levêque - Pessac Objectifs pédagogiques: Savoir rechercher et diagnostiquer

Plus en détail

URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES

URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES Hervé Laumonier Clinique Bordeaux Tondu Migration lithiasique calculs pathologie 85% cholestéroliques 20% de la population après 50 ans 15% symptomatiques 15% pigmentaires

Plus en détail

Imagerie du cholangiocarcinome (tumeurs de Klatzkin)

Imagerie du cholangiocarcinome (tumeurs de Klatzkin) Imagerie du cholangiocarcinome (tumeurs de Klatzkin) Ictère / cholestase biologique Echographie : dilatation des voies biliaires intra-hépatiques sans dilatation de la VBP : obstacle hilaire +++ parfois

Plus en détail

Hypochondre droit epigastrique et.. C. Perrier Clermont-Ferrand E. Hinglais Paris F. Rouyer Séclin B. Claessens, Bruxelles

Hypochondre droit epigastrique et.. C. Perrier Clermont-Ferrand E. Hinglais Paris F. Rouyer Séclin B. Claessens, Bruxelles Hypochondre droit epigastrique et.. C. Perrier Clermont-Ferrand E. Hinglais Paris F. Rouyer Séclin B. Claessens, Bruxelles Les possibles Epanchement Les 3 sites Vésicule Dilatation pyélo-calicielles Jamais

Plus en détail

La Lithiase Urinaire. DES de radiologie

La Lithiase Urinaire. DES de radiologie La Lithiase Urinaire DES de radiologie 2005-2006 2006 Notions généralesg Pathologie ancestrale: 7000 à 3000 ACN 15 % des hommes et 6 % des femmes Facteurs favorisants Déshydratation Régimes hyperprotéin

Plus en détail

La dysfonction d ABD. Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif. 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009

La dysfonction d ABD. Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif. 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009 La dysfonction d ABD Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009 Les anastomoses bilio-digestives Méthodes chirurgicales de drainage de

Plus en détail

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Enoncé Une femme de 65 ans, obèse, vous consulte en urgence pour une douleur épigastrique irradiant dans l épaule droite apparue brutalement il y a 3 heures

Plus en détail

Sémiologie du Foie hors cirrhose et hépatite virale. Pr Eric NGUYEN-KHAC UFR médecine Amiens 2011

Sémiologie du Foie hors cirrhose et hépatite virale. Pr Eric NGUYEN-KHAC UFR médecine Amiens 2011 Sémiologie du Foie hors cirrhose et hépatite virale Pr Eric NGUYEN-KHAC UFR médecine Amiens 2011 Sommaire Examen du foie Les douleurs hépatiques La biologie du foie Les examens morphologiques L histologie

Plus en détail

Définition. ingestion excessive de carotène traitement par quinacrine exposition excessive aux phénols

Définition. ingestion excessive de carotène traitement par quinacrine exposition excessive aux phénols Ictère Définition Coloration jaune des tissus (peau, sclérotiques, frein de la langue) par dépôts de bilirubine suite à une hyperbilirubinémie Visible dès que bilirubinémie > 1,8 mg/dl DD : ingestion excessive

Plus en détail

Interprétation des anomalies biologiques. Amylase et Lipase. Philippe Lévy

Interprétation des anomalies biologiques. Amylase et Lipase. Philippe Lévy Interprétation des anomalies biologiques Amylase et Lipase Philippe Lévy Service de Pancréatologie- Gastroentérologie, Hôpital Beaujon, APHP, Université Paris VII Denis Diderot, Clichy, France Prétest

Plus en détail

Explorations isotopiques en pathologie digestive

Explorations isotopiques en pathologie digestive 04/05/15 9h-10h MILNIS Michka L2 CR: Julie Chapon Digestif Dr Sophie GABRIEL 10 Pages Digestif- Explorations isotopiques en pathologie digestive Plan: A. Rappel : principes de la médecine nucléaire B.

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Chirurgie Hépato-Biliaire et Pancréatique Responsables : Dr Eric VIBERT / Pr Antonio SA CUNHA

Diplôme Universitaire de Chirurgie Hépato-Biliaire et Pancréatique Responsables : Dr Eric VIBERT / Pr Antonio SA CUNHA PROGRAMME 2016 / 2017 Session 1 Jeudi 17 Novembre - Généralités 09h00-10h30 Anatomie Chirurgicale du foie et des voies biliaires E. Vibert 10h30-11h30 Anatomie du Pancréas A. Sa Cunha 11h30-12h30 Histologie

Plus en détail

APPROCHE BIOLOGIQUE DES PATHOLOGIES HEPATO- BILIAIRES EN MEDECINE GENERALE

APPROCHE BIOLOGIQUE DES PATHOLOGIES HEPATO- BILIAIRES EN MEDECINE GENERALE Page 1 de 4 APPROCHE BIOLOGIQUE DES PATHOLOGIES HEPATO- BILIAIRES EN MEDECINE GENERALE Une anamnèse personnelle et familiale détaillée ainsi qu un examen clinique approfondi sont indispensables avant toute

Plus en détail

Ictère. ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André

Ictère. ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André Ictère ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André Hémolyse Augmentation Bilirubine NC Selles normales, Urines claires Anémie +++ Haptoglobine abaissée Maladie de Gilbert

Plus en détail

Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications

Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Incidence et prévalence...1 2 Facteurs de risque... 2 3 Dépistage... 3 4 Diagnostic de la lithiase

Plus en détail

Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications

Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications I. Incidence et prévalence II. Facteurs de risque III. Dépistage IV. Diagnostic de la lithiase vésiculaire symptomatique V. Lithiase vésiculaire

Plus en détail

Imagerie fonctionnelle et métabolique: diagnostic: imagerie. Radiothérapie interne vectorisée: traitement

Imagerie fonctionnelle et métabolique: diagnostic: imagerie. Radiothérapie interne vectorisée: traitement Imagerie métabolique. Radiothérapie vectorisée. Détection per-opératoire. Radio-immunologie Imagerie fonctionnelle et métabolique: diagnostic: imagerie Radiothérapie interne vectorisée: traitement Détection

Plus en détail

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE IMAGERIE EN COUPE DE L ASCARIDIOSE HEPATOBILIAIRE LL Ngo(1), E Delhom(2),TH Mai(3),TD Le (3), FM Lopez (1) 1 CHU Carémeau Nîmes, France 2 CHU St Eloi Montpellier, France 3 Hôpital Viet Duc, Hanoi, Vietnam

Plus en détail

Canalicule Cholangiole = ductule Artère hépatique Canal Biliaire Interlobulaire Veine porte Ponction biopsie hépatique Nombre de canaux biliaires interlobulaires Foie normal Absence de canal biliaire interlobulaire

Plus en détail

Conduite à tenir devant une augmentation des transaminases. Dr. V. Calay Gastro-Entérologie CH A. Gayraud Carcassonne, 17 décembre 2009

Conduite à tenir devant une augmentation des transaminases. Dr. V. Calay Gastro-Entérologie CH A. Gayraud Carcassonne, 17 décembre 2009 Conduite à tenir devant une augmentation des transaminases Dr. V. Calay Gastro-Entérologie CH A. Gayraud Carcassonne, 17 décembre 2009 Quel est votre premier réflexe face à une majoration des transaminases?

Plus en détail

Fédération médico-chirurgicalechirurgicale

Fédération médico-chirurgicalechirurgicale Sémiologie pancréatique Pr. Philippe RUSZNIEWSKI Fédération médico-chirurgicalechirurgicale d hépato-gastro-entérologie Hôpital Beaujon PLAN Signes cliniques Douleur Insuffisances pancréatiques Exocrine

Plus en détail