Les avantages fiscaux d'acheter un logement offrant des conditions de Prêt PLS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les avantages fiscaux d'acheter un logement offrant des conditions de Prêt PLS"

Transcription

1 Les avantages fiscaux d'acheter un logement offrant des conditions de Prêt PLS Le PLS est un dispositif par lequel l'état encourage la construction de logements à loyers maîtrisés. Pour un investisseur, l'achat d'un logement en PLS donne droit à une TVA réduite à 5,5% sur le prix d'achat et à une exonération de taxe foncière pendant quinze ans. En contrepartie, il signe, avec l'état, une convention par laquelle il s'engage à louer à des personnes dont les revenus annuels imposables ne dépassent pas un plafond (lire le tableau ci-dessous) et à des loyers encadrés, à 8,60 Û en Île-de- France, 9,14 Û le mètre carré à Paris, 7,54 Û pour les agglomérations de plus de habitants et 7,01 Û sur le reste du territoire. Pour tenir compte de la suppression de l'abattement de 20% sur les revenus d'activité, les plafonds de ressources en vigueur depuis le 1er janvier ont été majorés de 27,60%. La rentabilité locative est faible, mais l'opération devient intéressante en additionnant au PLS l'amortissement du régime Borloo (65 % sur 15 ans). L exonération de la taxe foncière Les opérations financées à concurrence de plus de 50% au moyen d un PLS, sont exonérées de taxe foncière sur les propriétés bâties pendant une durée de 15 ans à compter de l année qui suit celle de leur réalisation. Statut du bailleur privé Le bénéficiaire du PLS peut cumuler le statut du bailleur privé (loi Robien ou loi Borloo) LES CONDITIONS GENERALES DU PRET LOCATIF SOCIAL Le PLS s adresse à tout investisseur personne physique ou morale qui réalise une opération locative. Le PLS est destiné à financer des logements correspondant à des niveaux de loyers et de ressources supérieurs au prêt locatif à usage sociale (PLUS) dans des zones à marché tendu. Le PLS est distribué par la Caisse des Dépôts et Consignations (uniquement pour les OPHLM, SAHLM et SEM) et, par tous les établissements de crédit ayant signé une convention avec elle à savoir : Crédit foncier de France, Dexia, Crédit agricole, Crédit mutuel, Crédit coopératif. Ce prêt ouvre droit à l APL. * Définition de l APL L Aide Personnalisée au Logement permet à ses bénéficiaires de réduire leurs dépenses de logement en allégeant :

2 *la charge de prêt pour les accédants à la propriété et les propriétaires qui occupent leurs logements ; *la charge de loyer pour les locataires. Le barème de l APL est révisé chaque année à une date fixée par décret (au 1er septembre ). Pour bénéficier de l APL, il faut en faire la demande soit aux Caisses d Allocations Familiales (CAF) soit aux Caisses de Mutualité Sociale Agricole suivant le régime de protection sociale du demandeur LES CARACTERISTIQUES DU PLS Le montant du PLS ne peut être inférieur à 50 % du prix de revient de l opération La durée de remboursement du prêt est négociée entre l emprunteur et l établissement de crédit. Les frais de dossier ne peuvent dépasser 700 euros pour les personnes physiques. L établissement prêteur apprécie les sûretés nécessaires à la garantie du prêt. Démarches préalables Il est nécessaire d obtenir une décision favorable d agrément prise par le préfet. Le dossier de demande de décision favorable d agrément sert aussi à l instruction de la convention APL. L instruction est assurée par la DDE et porte simultanément sur le projet de convention APL et sur la demande de décision favorable d agrément. LES OPERATIONS FINANCABLES PAR UN PLS Le PLS peut financer les opérations suivantes : - l acquisition de droits de construire ou de terrains destinés à la construction de logements neufs à usage locatif et suivie de la construction de ces logements ; - la construction de logements à usage locatif ;

3 - l acquisition de logements et d immeubles destinés à l habitation, ainsi que, le cas échéant, les travaux d amélioration correspondants ; - la réalisation des dépendances de ces logements ; - l acquisition et la transformation en logements de locaux affectés à un autre usage ; - les travaux d amélioration ou les travaux de transformation exécutés sur des logements et des locaux cédés à bail emphytéotique par l Etat, les collectivités locales, ou leurs groupements ; - la réalisation d opérations de logements foyers à usage locatifs tels que définis aux articles R et R du code de la construction et de l habitation ; - l acquisition de logements à usage locatif dans le cadre d une vente en l état futur d achèvement (VEFA). LES CONDITIONS A REMPLIR PAR LE PARTICULIER DEMANDEUR DU PLS Il doit s engager à gérer lui-même le logement financé par un PLS ou à en confier la gestion à une personne ou un organisme agréé par arrêté du ministère chargé du logement. Il peut avoir constitué une société civile avec d autres personnes physiques. Un financement propre minimum L emprunteur doit contribuer au financement de l opération par un financement propre à hauteur de 10% minimum du prix de revient prévisionnel. En neuf, le prix de revient prévisionnel correspond à la charge foncière + le prix de revient du bâtiment + les honoraires des architectes et techniciens. En acquisition amélioration, le prix de revient prévisionnel correspond à la charge immobilière + le prix de revient du bâtiment + le coût des travaux + les honoraires des architectes et techniciens. Le prêt 1% logement peut participer à la construction du financement propre. Un conventionnement obligatoire - une convention doit obligatoirement être signée entre l Etat et le bénéficiaire du PLS. Cette convention détermine les obligations et les droits respectifs du propriétaire et des locataires du ou des logements qui ont fait l objet de la convention ;

4 - la durée de la convention L octroi du prêt social à un particulier est subordonné à la signature d une convention. La convention est consentie pour une durée au moins égale à la durée du prêt. Toutefois elle ne peut être inférieure à 15 ans ni supérieure à 30 ans. Pour que les locataires puissent bénéficier de l APL elle doit être, soit publiée au bureau des hypothèques, soit inscrite au livre foncier. Conditions de la location Pendant toute la durée de la convention, l emprunteur s engage à louer à des personnes qui, au jour de l entrée dans les lieux, ont des ressources nettes annuelles imposables cumulées avec des autres personnes occupant le logement ne dépassant pas un plafond en vigueur. L occupation des lieux Les logements doivent être occupés à titre de résidence principale. Les logements ne peuvent être loués ou occupés à quelque titre que ce soit ni par les ascendants ou les descendants, ni par ceux du conjoint, ni par le conjoint du signataire de la convention. Le loyer Pendant toute la durée de la convention, l emprunteur propriétaire bailleur s engage à respecter des plafonds de loyer exprimés en m² de surface utile. APL La signature de la convention ouvre droit à l APL pour le locataire sous les conditions de ressources. LES PLAFONDS DE RESSOURCES PLS

5 Catégorie ménage Paris/limitrophes I.D.F. Autres régions personne suppl Les montants indiqués au tableau sont à comparer avec les ressources annuelles imposables de l année n-2.

1 - Immobilier locatif : Le PLS 2 - Conditions d'obtention du prêt Locatif Social.

1 - Immobilier locatif : Le PLS 2 - Conditions d'obtention du prêt Locatif Social. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

Le guide du logement

Le guide du logement Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement Secrétariat d État au Logement Le guide du logement Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction A qui vous adresser? Direction

Plus en détail

Le prêt à taux zéro + (PTZ +)

Le prêt à taux zéro + (PTZ +) Le prêt à taux zéro + (PTZ +) La loi de finances pour 2012 et ses textes d application (décret et arrêté du 30.12.2011) mettent en place de nouvelles conditions d éligibilité pour le prêt aidé par l Etat

Plus en détail

LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS

LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS LE DISPOSITIF SCELLIER, C EST : Une réduction d impôt de 13 % à 32% du prix de revient de l investissement, pour les acquisitions en 2011. Une

Plus en détail

SPÉCIAL INVESTISSEURS

SPÉCIAL INVESTISSEURS Accession SPÉCIAL INVESTISSEURS Vous mettez un logement en location A D I L 7 5 V O U S I N F O R M E Réduction d impôt liée à l investissement locatif dans le neuf Dispositif Pinel La réduction d'impôt

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 QU'EST QU'UN PRÊT CONVENTIONNÉ POUR L'ACHAT D'UN BIEN IMMOBILIER?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 QU'EST QU'UN PRÊT CONVENTIONNÉ POUR L'ACHAT D'UN BIEN IMMOBILIER? QU'EST QU'UN PRÊT CONVENTIONNÉ POUR L'ACHAT D'UN BIEN IMMOBILIER? Le prêt immobilier conventionné Introduction De plus en plus de ménages souhaitent accéder à la propriété immobilière, soit par l'acquisition

Plus en détail

INSTRUCTION DES DOSSIERS DE DEMANDE D AGREMENT DE LOGEMENTS LOCATIFS INTERMEDIAIRES

INSTRUCTION DES DOSSIERS DE DEMANDE D AGREMENT DE LOGEMENTS LOCATIFS INTERMEDIAIRES MINISTERE DU LOGEMENT, DE L EGALITE DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITE Direction générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature Mission Communication Flash DGALN n xx 2014 A l'attention de Mesdames

Plus en détail

ANNEXE 1. VALEURS MAXIMALES DES LOYERS ET DES REDEVANCES DES OPERATIONS CONVENTIONNEES ENTRE LE 1 er janvier et le 31 décembre 2016

ANNEXE 1. VALEURS MAXIMALES DES LOYERS ET DES REDEVANCES DES OPERATIONS CONVENTIONNEES ENTRE LE 1 er janvier et le 31 décembre 2016 ANNEXE 1 VALEURS MAXIMALES DES LOYERS ET DES REDEVANCES DES OPERATIONS CONVENTIONNEES ENTRE LE 1 er janvier et le 31 décembre 2016 Si un loyer prévisionnel a été convenu avec le bailleur lors du montage

Plus en détail

Des dispositifs en réponse aux besoins de chacun Ce qu il faut retenir GUIDE. l investissement loi pinel

Des dispositifs en réponse aux besoins de chacun Ce qu il faut retenir GUIDE. l investissement loi pinel Des dispositifs en réponse aux besoins de chacun Ce qu il faut retenir GUIDE DE l investissement loi pinel 2016 LA DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE DÉFISCALISATION LA LOI PINEL LES AMBITIONS DE LA LOI La visée

Plus en détail

Le prêt à taux zéro +

Le prêt à taux zéro + Réforme de l accession à la propriété Le prêt à taux zéro + Janvier 2011 Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr - www.ptz-plus.gouv.fr

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 D-1-08 N 13 du 7 FÉVRIER 2008 IMPOT SUR LE REVENU. REVENUS FONCIERS. DEDUCTIONS SPECIFIQUES DE 26 %, 30 % ET DE 45 %. DEDUCTION AU TITRE DE

Plus en détail

DISPOSITIF SCELLIER. LA REDUCTION D IMPOT PAR L INVESTISSEMENT LOCATIF Dispositif «Scellier» 12/01/09 - Page 1

DISPOSITIF SCELLIER. LA REDUCTION D IMPOT PAR L INVESTISSEMENT LOCATIF Dispositif «Scellier» 12/01/09 - Page 1 LA REDUCTION D IMPOT PAR L INVESTISSEMENT LOCATIF Dispositif «Scellier» 12/01/09 - Page 1 Une réduction d impôt de 25% à 37% du prix de revient de l investissement, pour les acquisitions en 2009 et 2010.

Plus en détail

Intermédiation locative et conventionnement sans travaux

Intermédiation locative et conventionnement sans travaux Conférence bailleurs privés Quels outils pour mieux louer? Intermédiation locative et conventionnement sans travaux En partenariat avec: 1 Qu est-ce que l intermédiation locative? L'intermédiation désigne

Plus en détail

Le Pass Foncier. Outil de l accession sociale Devenir propriétaire en deux temps. Communauté de communes de Bièvre Est - Juin 2009

Le Pass Foncier. Outil de l accession sociale Devenir propriétaire en deux temps. Communauté de communes de Bièvre Est - Juin 2009 Le Pass Foncier Outil de l accession sociale Devenir propriétaire en deux temps 1 L origine Dans le cadre de la Loi ENL et des mesures en faveur de l accession à la propriété, le Pass Foncier est créé

Plus en détail

Le PTZ+, version 2016

Le PTZ+, version 2016 Source : www. union- habitat.org Le PTZ+, version 2016 Afin de favoriser l accession à la propriété, le prêt à taux zéro plus est renforcé en 2016, voire simplifié. Des conditions plus favorables pourront

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2016 POINT 7

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2016 POINT 7 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2016 POINT 7 LOGEMENT 25/39 bis rue Marcel Lamant Construction de 15 logements PSLA en VEFA par la SCI IVRY Lamant Coutant Garantie communale (emprunt Crédit Coopératif

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Les dispositifs fiscaux François Longin 1 www.longin.fr Les mesures de défiscalisation Raisons économiques sous-jacentes aux

Plus en détail

RÉGIMES JURIDIQUES DES LOCATIONS ET LOYERS RAPPELS ET ÉVOLUTIONS RÉCENTES DOMINIQUE CHARRIN CONSEILLÈRE JURISTE À L ADIL 26 6 DÉCEMBRE 2013

RÉGIMES JURIDIQUES DES LOCATIONS ET LOYERS RAPPELS ET ÉVOLUTIONS RÉCENTES DOMINIQUE CHARRIN CONSEILLÈRE JURISTE À L ADIL 26 6 DÉCEMBRE 2013 RÉGIMES JURIDIQUES DES LOCATIONS ET LOYERS RAPPELS ET ÉVOLUTIONS RÉCENTES DOMINIQUE CHARRIN CONSEILLÈRE JURISTE À L ADIL 26 6 DÉCEMBRE 2013 SOMMAIRE Les sources juridiques des régimes locatifs Locations

Plus en détail

Loi ALUR Volet logement. Rencontres Départementales de l Habitat du 5 juin 2014

Loi ALUR Volet logement. Rencontres Départementales de l Habitat du 5 juin 2014 Loi ALUR Volet logement Rencontres Départementales de l Habitat du 5 juin 2014 1 La Loi Calendrier de la loi : 26 juin 2013 : Dépôt du projet de loi 17 septembre 2013 : Adopté en 1ere lecture à l'assemblée

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 30 Libellé de la

Plus en détail

DEAL/SHLS/UHP Formation Lutte contre l Habitat Indigne Séance du 16 octobre 2014

DEAL/SHLS/UHP Formation Lutte contre l Habitat Indigne Séance du 16 octobre 2014 Aide à l amélioration de l habitat DEAL/SHLS/UHP Formation Lutte contre l Habitat Indigne Séance du 16 octobre 2014 Direction de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Réunion www.reunion.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LES REVENUS FONCIERS Revenus à déclarer Doivent être déclarés les loyers, les fermages, les droits d'affichage, les droits d'exploitation de carrières, les revenus des parts de sociétés immobilières

Plus en détail

LES AIDES LOCATIVES. L'Allocation Logement Familiale (ALF) Cette allocation peut être attribuée aux :

LES AIDES LOCATIVES. L'Allocation Logement Familiale (ALF) Cette allocation peut être attribuée aux : LES AIDES LOCATIVES Allocations logement : APL, ALF, ALS L'allocation logement permet aux personnes qui en bénéficient de réduire leurs dépenses de logement. Il existe trois types d'allocations logement

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

Plan de l atelier. Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance

Plan de l atelier. Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance Plan de l atelier Le cabinet Axyne Finance Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance Les solutions d investissement immobilier : Panorama des dispositifs

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEMENT LOCATIF

GUIDE DE L INVESTISSEMENT LOCATIF GUIDE DE L INVESTISSEMENT LOCATIF z 1 z VOUS SOUHAITEZ RÉALISER VOTRE PREMIER INVESTISSEMENT LOCATIF? VOICI QUELQUES CONSEILS POUR RÉUSSIR VOTRE ACHAT! CHOISIR SON BIEN Où acheter? Quel type de bien choisir?

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2012 POINT LOGEMENT 64 rue Vérollot Construction de 33 logements en PSLA par Expansiel Promotion - Groupe Valophis Garantie communale (emprunt crédit foncier de 4

Plus en détail

Les aides aux travaux concernent uniquement des travaux à réaliser et non des travaux déjà exécutés ou engagés.

Les aides aux travaux concernent uniquement des travaux à réaliser et non des travaux déjà exécutés ou engagés. CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) (modification n 2 approuvée le 03-03-15) Règlement d intervention En

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2016 DLH 25 Location à hsf de l immeuble 222, rue de Charenton (12e) - avenant à bail emphytéotique - Réalisation d un programme de 11 logements PLA-I, 6 logements

Plus en détail

Revenus fonciers : charges déductibles

Revenus fonciers : charges déductibles Généralités Revenus fonciers : charges déductibles Certaines charges peuvent être déduites du revenu foncier brut imposable du bailleur. Les charges prises en compte sont celles qui ont été effectivement

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2016 DLH 273 Réalisation 4-6, rue Claude Decaen (12e) d un programme de construction neuve de 12 logements sociaux (4 PLA-I, 5 PLUS et 3 PLS) par hsf. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

Les différents types de prêt immobilier

Les différents types de prêt immobilier Les différents types de prêt immobilier samedi 8 septembre 2007, par Gabriel Neu-Janicki (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2007). LES DIFFERENTS TYPES DE PRÊT IMMOBILIER En dehors des prêts bancaires

Plus en détail

La nouvelle fiscalité des coopératives d Hlm à partir du 1 er janvier 2006

La nouvelle fiscalité des coopératives d Hlm à partir du 1 er janvier 2006 La nouvelle fiscalité des coopératives d Hlm à partir du 1 er janvier 2006 Paris le 20 mars 2006 Direction Juridique et Fiscale Sandrine MICHARD 1 Programme de la journée e : La mise en place de l impôt

Plus en détail

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature :

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature : DEMANDE D AIDE Date de la demande : Destinataire : Nature de la demande : o Prêt Montant : Remboursement : / mois o Secours Montant : o Secours d urgence Montant : o Versement à un tiers o Accompagnement

Plus en détail

Le groupe SNI, acteur de la relance de la construction janvier 2014

Le groupe SNI, acteur de la relance de la construction janvier 2014 Le groupe SNI, acteur de la relance de la construction janvier 2014 Le groupe SNI s engage dans la relance de la construction Dans un contexte de repli de la construction de logements, le directeur général

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1229 Réalisation 10, passage Driancourt et 7, passage Brulon (12e) d un programme de 13 logements sociaux (3 PLA-I, 6 PLUS et 4 PLS) par la RIVP. PROJET DE

Plus en détail

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX - ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX L instruction n 1-2008 DC du 4 juillet 2008, publiée au Journal Officiel

Plus en détail

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style Revenus de la location et détention immobilière Click to edit Master subtitle style Point de cours: Revenus fonciers Les revenus fonciers sont les revenus que le contribuable tire de la location nue d

Plus en détail

The world looks better C H A N G E Z V O S M E N U I S E R I E S ET FAITES DES ECONOMIES! Février

The world looks better C H A N G E Z V O S M E N U I S E R I E S ET FAITES DES ECONOMIES! Février The world looks better C H A N G E Z V O S M E N U I S E R I E S ET FAITES DES ECONOMIES! AID ES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Février 2016 SOMMAIRE Le crédit d impôt pour la transition énergétique...

Plus en détail

Plafonds de ressources (CCH : R )

Plafonds de ressources (CCH : R ) Le dispositif du prêt à taux zéro tel qu il est applicable depuis le 1 er janvier 2013 est ajusté à compter du 1 er octobre 2014 (décret n 2014-889 du 1.8.14). Les évolutions du dispositif concernent les

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2013 DLH 121 Réalisation par Paris Habitat-OPH d un programme de construction neuve comportant 10 logements PLUS, 3 logements PLAI et 3 logements PLS, 10-12 rue Candie

Plus en détail

INSTRUCTION D UN DOSSIER D AGREMENT DE LOGEMENTS INTERMEDIAIRES

INSTRUCTION D UN DOSSIER D AGREMENT DE LOGEMENTS INTERMEDIAIRES FICHE UTILISATEUR INSTRUCTION D UN DOSSIER D AGREMENT DE LOGEMENTS INTERMEDIAIRES 1. Principe...2 2. Déroulement...2 3. Ouvrir l enveloppe de contingents pour le Logement Intermédiaire (LI)...2 4. Création

Plus en détail

VILLARCHIPEL - Vous avez rêvé d elle. - II) Informations complémentaires concernant notamment les déductions dans le cadre de la locations

VILLARCHIPEL - Vous avez rêvé d elle. - II) Informations complémentaires concernant notamment les déductions dans le cadre de la locations Girardin SOMMAIRE - I) Pour les particuliers - 1) Taux de défiscalisation en location dite «plafonnée» - 2)Taux de défiscalisation en louant sans restriction de loyer ou de revenus - II) Informations complémentaires

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2016 DLH 275 Réalisation 9 rue de Capri (12e) d un programme d'acquisition conventionnement de 24 logements sociaux par Paris Habitat OPH. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE

Plus en détail

Les aides au logement

Les aides au logement permettent de couvrir une partie de la dépense de logement des ménages, qu il s agisse d un loyer et de charges pour les locataires ou de mensualités de remboursement pour les accédants à la propriété.

Plus en détail

Rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Janvier 2011

Rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Janvier 2011 janvier 2011 Rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Janvier 2011 XXVII ème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Traitement fiscalde la sécurisation 1 Introduction : Evoquer ensemble les

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEMENT LOCATIF

GUIDE DE L INVESTISSEMENT LOCATIF GUIDE DE L INVESTISSEMENT LOCATIF z 1 z VOUS SOUHAITEZ RÉALISER VOTRE PREMIER INVESTISSEMENT LOCATIF? VOICI QUELQUES CONSEILS POUR RÉUSSIR VOTRE ACHAT! CHOISIR SON BIEN Où acheter? Quel type de bien choisir?

Plus en détail

2015 DLH 26 Création du dispositif Multiloc visant à mobiliser une offre de logements privés PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 DLH 26 Création du dispositif Multiloc visant à mobiliser une offre de logements privés PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du logement et de l habitat Sous-direction de l habitat Bureau des relogements et de l intermédiation locative 2015 DLH 26 Création du dispositif Multiloc visant à mobiliser une offre de logements

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 D-5-04 N 117 du 23 JUILLET 2004 REVENUS FONCIERS. REGIME D IMPOSITION SIMPLIFIE. EXTENSION DU CHAMP D APPLICATION AUX DETENTEURS DE CERTAINES

Plus en détail

2012 DLH 328 : Réalisation par la SIEMP d un programme de construction comportant 4 logements PLA-I et 10 logements PLUS 179, rue Saint Maur (10e).

2012 DLH 328 : Réalisation par la SIEMP d un programme de construction comportant 4 logements PLA-I et 10 logements PLUS 179, rue Saint Maur (10e). Direction du Logement et de l Habitat 2012 DLH 328 : Réalisation par la SIEMP d un programme de construction comportant 4 logements PLA-I et 10 logements PLUS 179, rue Saint Maur (10e). PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

ANNEXE 1 (mise à jour 2015) Notice pour renseigner le formulaire d enquête relatif à l application du supplément de loyer de solidarité (SLS)

ANNEXE 1 (mise à jour 2015) Notice pour renseigner le formulaire d enquête relatif à l application du supplément de loyer de solidarité (SLS) 1 AU PREALABLE ANNEXE 1 (mise à jour 2015) Notice pour renseigner le formulaire d enquête relatif à l application du supplément de loyer de solidarité (SLS) Le formulaire à renseigner Le formulaire et

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 MAI 2016 POINT 6

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 MAI 2016 POINT 6 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 MAI 2016 POINT 6 LOGEMENT Ivry Confluences 39-43 avenue Jean Jaurès Construction de 32 logements locatifs sociaux en VEFA par la SA HLM Immobilière 3F A) Garantie communale

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2015 DLH 233 Location à ADOMA de l immeuble 5, rue Geoffroy l Angevin (4e) - avenant à bail emphytéotique - Réalisation d un programme de 4 logements PLA-I, 3 logements

Plus en détail

PARIS.HAUTS DE SEINE.VAL D OISE. L accompagnement des ménages modestes et la rénovation énergétique en copropriété

PARIS.HAUTS DE SEINE.VAL D OISE. L accompagnement des ménages modestes et la rénovation énergétique en copropriété PARIS.HAUTS DE SEINE.VAL D OISE L accompagnement des ménages modestes et la rénovation énergétique en copropriété MAI 2016 1 Qui sommes-nous? SOLIHA, un Mouvement d entreprises associatives 1 er RESEAU

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2012 DLH 143 : Réalisation par la SGIM d un programme d acquisition-réhabilitation comportant 5 logements PLA-I, 15 logements PLUS et 15 logements PLS 17 rue Pierre

Plus en détail

Agence Départementale d'information sur le Logement Information Logement une question d'adresse N 8 Novembre 2006 A.D.I.L. DU VAR

Agence Départementale d'information sur le Logement Information Logement une question d'adresse N 8 Novembre 2006 A.D.I.L. DU VAR N 1 Février 2006 Agence Départementale d'information sur le Logement Information Logement une question d'adresse N 8 Novembre 2006 Agrée par le ministère du logement. A.D.I.L. DU VAR Conventionnée par

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 C-3-01 N 62 du 30 MARS 2001 6 I.D.L. / 13 INSTRUCTION DU 21 MARS 2001 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. REGULARISATIONS CONTENTIEUX RECOUVREMENT.

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

Taxe d'habitation et taxe foncière

Taxe d'habitation et taxe foncière Taxe d'habitation et taxe foncière La taxe d'habitation et la taxe foncière sont également appelées "taxes ménages", car ce sont les ménages qui en sont redevables, par opposition aux impôts économiques

Plus en détail

L évolution du financement du logement en 2011

L évolution du financement du logement en 2011 L évolution du financement du logement en 2011 Mesures fiscales et budgétaires issues de la loi de finances pour 2011 FPI 9 février 2011 Thierry CHATELAIN Adjoint à la Sous-directrice du financement du

Plus en détail

AL/APL - Incidences de la réforme de l impôt sur le revenu au 1 er juillet 2007 sur les barèmes des aides au logement

AL/APL - Incidences de la réforme de l impôt sur le revenu au 1 er juillet 2007 sur les barèmes des aides au logement Paris le 20 juin 2007 Direction des prestations familiales Circulaire n 2007-019 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les Conseillers du Système

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE

DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D ATTRIBUTION DE L AIDE POUR L ADAPTATION DE L HABITAT DITE «APA HABITAT» POUR LES NOUVEAUX BENEFICIAIRES DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM Communiqué de presse Janvier 2013 Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM Coopimmo* et Amallia Services** signeront, le 28 janvier, un accord de

Plus en détail

INVESTIR DANS L IMMOBILIER LOCATIF ET RÉDUIRE SES IMPÔTS

INVESTIR DANS L IMMOBILIER LOCATIF ET RÉDUIRE SES IMPÔTS INVESTIR DANS L IMMOBILIER LOCATIF ET RÉDUIRE SES IMPÔTS Il existe de nombreuses incitations fiscales pour favoriser l investissement des particuliers dans l immobilier locatif. Neuf ou ancien, avec ou

Plus en détail

I- LE BILAN POSITIF DE LA CONVENTION DU 20 AVRIL 2005

I- LE BILAN POSITIF DE LA CONVENTION DU 20 AVRIL 2005 Direction du Logement et de l Habitat Sous-Direction de la Politique du Logement Service du Logement et de son Financement 2011 DLH 2G Signature des conventions renouvelant la délégation de compétence

Plus en détail

Note commune N 23/2014

Note commune N 23/2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 23/2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 47 de

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1316 Réalisation 63 à 75 boulevard Diderot (12e) d un programme comportant 140 logements étudiants PLUS par Paris Habitat OPH. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE

Plus en détail

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT Amendement permettant l'application des dispositions des deux derniers alinéas de l'article 99 du Règlement APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

Plus en détail

FICHE THEMATIQUE LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL : GENERALITES

FICHE THEMATIQUE LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL : GENERALITES FICHE THEMATIQUE LE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL : GENERALITES Problématique générale Le financement des opérations locatives sociales requiert la mobilisation de différentes aides - subventions, aides

Plus en détail

Financement de votre maison

Financement de votre maison Financement de votre maison COMMENT MONTER SON PLAN DE FINANCEMENT? De l'apport personnel à l'offre de prêt en passant par le taux, les assurances et les garanties : ce qu'il faut savoir pour bien emprunter.

Plus en détail

LES AIDES POUR FACILITER L ACCES OU LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT LOCATIF

LES AIDES POUR FACILITER L ACCES OU LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT LOCATIF LES AIDES POUR FACILITER L ACCES OU LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT LOCATIF Marseille le 15 novembre 2016 LES AIDES ACTION LOGEMENT LES AIDES LOCA PASS LA GARANTIE VISALE LE MOBILI JEUNE LE CIL PASS ASSISTANCE

Plus en détail

APRÈS L'ART. 15 N 556 ASSEMBLÉE NATIONALE. 26 janvier LOGEMENT ET LUTTE CONTRE L EXCLUSION - (n 1207) AMENDEMENT N 556. présenté par M.

APRÈS L'ART. 15 N 556 ASSEMBLÉE NATIONALE. 26 janvier LOGEMENT ET LUTTE CONTRE L EXCLUSION - (n 1207) AMENDEMENT N 556. présenté par M. ASSEMBLÉE NATIONALE 26 janvier 2009 LOGEMENT ET LUTTE CONTRE L EXCLUSION - (n 1207) Commission Gouvernement AMENDEMENT N 556 présenté par M. Goulard ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 15, insérer

Plus en détail

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT 1 - OBJET Le prêt pour le logement d un enfant étudiant est alloué aux agents ayant un enfant fiscalement à charge, âgé de 16 à 26 ans durant l année scolaire,

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

CONVENTION AVEC TRAVAUX

CONVENTION AVEC TRAVAUX N 14 039*02 039*04 Conventionnement DELEGATION... N de convention si logement unique) : hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ou N de dossier de demande de subvention si plusieurs logements) :: hhhhhhhhh la présente convention

Plus en détail

B A R E M E T T C H O N O R A I R E S C A P I F R A N C E IMMOBILIER TRADITIONNEL ANCIEN

B A R E M E T T C H O N O R A I R E S C A P I F R A N C E IMMOBILIER TRADITIONNEL ANCIEN APPLICABLE A COMPTER DU 14 AVRIL 2016 A L EXCLUSION DU NEUF (VEFA), COMMERCES, IMMOBILIER D ENTREPRISE Centre d Affaires des Professionnels de l Immobilier SAS CAPI au capital de 100 000 - L Aéroplane

Plus en détail

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France». FISCALITE DES RETRAITES FRANCAIS RESIDANT AU MAROC LES ADRESSES À RETENIR www.impots.gouv.fr Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Plus en détail

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature :

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature : DEMANDE D AIDE Date de la demande : Destinataire : Nature de la demande : o Prêt Montant : Remboursement : / mois o Secours Montant : o Secours d urgence Montant : o Versement à un tiers o Accompagnement

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2012 DLH 163 : Réalisation par Résidences Sociales de France d un programme de résidence sociale pour jeunes actifs comportant 67 logements PLA-I et 44 logements PLUS,

Plus en détail

POLITIQUE DE LA VILLE

POLITIQUE DE LA VILLE NOM DU PORTEUR :... INTITULE DU PROJET :... POLITIQUE DE LA VILLE AGGLOMÉRATION AGENAISE PROGRAMMATION 2013 INVESTISSEMENT ATTENTION SI LE DOSSIER EST INCOMPLET OU NON SIGNE IL SERA REFUSE. Volet Action

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2013 DLH 374 Réalisation par Paris Habitat OPH d un programme d acquisition réhabilitation de 42 logements PLUS, 17 logements PLAI et 26 logements PLS, 13-19 boulevard

Plus en détail

FICHE N 43 LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE DE BASE (CMU)

FICHE N 43 LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE DE BASE (CMU) FICHE N 43 LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE DE BASE (CMU) La CMU s adresse aux personnes qui ne sont pas déjà couvertes à quelque titre que ce soit par un régime obligatoire d assurance maladie. Sous

Plus en détail

ANNEXE 9 REGLES SPECIFIQUES AU CONVENTIONNEMENT DES LOGEMENTS- FOYERS ET DES RESIDENCES SOCIALES

ANNEXE 9 REGLES SPECIFIQUES AU CONVENTIONNEMENT DES LOGEMENTS- FOYERS ET DES RESIDENCES SOCIALES ANNEXE 9 REGLES SPECIFIQUES AU CONVENTIONNEMENT DES LOGEMENTS- FOYERS ET DES RESIDENCES SOCIALES Rappel : le principe général veut qu une seule convention soit passée par opération. En cas d extension

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2015 DLH 335 Réalisation 37 boulevard de Belleville, 103 rue Jean-Pierre Timbaud (11e) d une maison relais de 24 logements PLAI par l Habitation Confortable. Mesdames,

Plus en détail

montant HT de travaux, plafonné à / immeuble ;

montant HT de travaux, plafonné à / immeuble ; Règlement d attribution des subventions dans le cadre de l OPAHRU Version modifiée au 9 décembre 2016 (Prorogation) Ville de MOULINS Dans le cadre de la prorogation de son OPAHRU, la Ville de Moulins s

Plus en détail

Commission d amélioration de l habitat de l île de la Réunion

Commission d amélioration de l habitat de l île de la Réunion Commission d amélioration de l habitat de l île de la Réunion Décision du 8 mars 008 fixant les plafonds de loyers et de ressources des locataires relatifs au conventionnement ANAH avec ou sans travaux

Plus en détail

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2015

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2015 2044 spéciale N 10335 20 À REMPLIR SI INVESTISSEMENT EN ROBIEN OU SCELLIER INTERMÉDIAIRE SINON SCELLIER CLASSIQUE OU DROIT COMMUN REMPLIR 2044 CLASSIQUE Déclaration spéciale des revenus fonciers 2015 Pour

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations

Plus en détail

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT ASSURANCE Personnelle Assurance groupe Mairie LISTE DES ANNEXES DIRECTION DES POLITIQUES DE SOLIDARITES Domaine LOGEMENT DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT - Justificatifs

Plus en détail

Direction du Logement et de l Habitat

Direction du Logement et de l Habitat Direction du Logement et de l Habitat 2015 DLH 55 Construction neuve lot T7B1 ZAC Paris Rive Gauche (13e) et lot 06A Zac Clichy Batignolles (17e) - Modification des réservations et des prêts garantis par

Plus en détail

Sommaire Loi Pinel P.3

Sommaire Loi Pinel P.3 Sommaire Loi Pinel P.3 Principe général P.3 Fiscalité P.3 Loyers, zones et normes à respecter P.5 Exemple d investissement P.7 Conseils pratiques P.7 Statut Loueur de Meublé Non Professionnel (LMNP) P.8

Plus en détail

GUIDE DU PRÊT À TAUX ZÉRO (PTZ)

GUIDE DU PRÊT À TAUX ZÉRO (PTZ) GUIDE DU PRÊT À TAUX ZÉRO (PTZ) 0% 1 VOUS DESIREZ ACHETER VOTRE RÉSIDENCE PRINCIPALE? LE PTZ EST L AIDE IDÉALE Un prêt réservé aux primo-accédants LES BENEFICIAIRES Si vous n avez pas été propriétaire

Plus en détail

OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT. Qu est-ce que l OPAH?... 4 L objectif Les moyens Le périmètre

OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT. Qu est-ce que l OPAH?... 4 L objectif Les moyens Le périmètre OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT Sommaire : Qu est-ce que l OPAH?... 4 L objectif Les moyens Le périmètre Les propriétaires occupants... 6 Les modalités Quels travaux? Les aides Les propriétaires

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 PRÊTS À TAUX ZÉRO ET À TAUX ZÉRO MAJORÉ : COMMENT ÇA MARCHE?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 PRÊTS À TAUX ZÉRO ET À TAUX ZÉRO MAJORÉ : COMMENT ÇA MARCHE? PRÊTS À TAUX ZÉRO ET À TAUX ZÉRO MAJORÉ : COMMENT ÇA MARCHE? Le prêt à taux zéro et le prêt à taux zéro majoré Introduction Aujourd'hui, tous les ménages français ne sont pas propriétaires de leur résidence

Plus en détail

Dossier de presse. Paris, le 2 février Contact presse. Ministère du Logement et de l Habitat durable

Dossier de presse. Paris, le 2 février Contact presse. Ministère du Logement et de l Habitat durable Dossier de presse Paris, le 2 février 2017 Contact presse Ministère du Logement et de l Habitat durable 55 rue Saint Dominique, 75007 Paris - 0144498913 www.logement.gouv.fr 2 Edito d Emmanuelle Cosse

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 ID 06 Date de réception

Plus en détail

Direction du Logement et de l Habitat

Direction du Logement et de l Habitat Direction du Logement et de l Habitat 2012 DLH 131 : Programme de création de deux résidences sociales gérées par le Centre d action sociale protestant (CASP), l une réalisée par la SIEMP au 46 rue Championnet

Plus en détail

Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des familles, de l enfance et des droits des femmes

Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des familles, de l enfance et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents du travail Bureau des prestations familiales et des aides au logement Ministère de l économie

Plus en détail

AIDE COMMUNAUTAIRE A LA PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX PLUS ET PLAI REGLEMENT D INTERVENTION

AIDE COMMUNAUTAIRE A LA PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX PLUS ET PLAI REGLEMENT D INTERVENTION AIDE COMMUNAUTAIRE A LA PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX PLUS ET PLAI REGLEMENT D INTERVENTION Approuvé par délibération N 5-214 /2012 Conseil de Communauté du 18 décembre 2012 Cté d agglomération

Plus en détail