Femmes palaisiennes, femmes d action

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Femmes palaisiennes, femmes d action"

Transcription

1 n Novembre 2012 > Dossier Femmes palaisiennes, femmes d action Actualité Palaiseau, première ville de France 100% fibre P4-5 Enfance & jeunesse Nouvelle campagne du Conseil consultatif de la jeunesse : portez-vous candidat! P14 À vous l honneur Une exposition pour le 70 e anniversaire de la rafle du Vél d Hiv et celle de la vallée de Chevreuse P33

2 actualité sommaire édito actualité 4-7 > Palaiseau, ville 100% fibre > gare de lozère : coup de pouce aux passants > travaux au quartier de la mesure territoire & identité 8-9 > inauguration d'horiba > mois du film documentaire environnement 10 > où trouver des paniers bios locaux? Vie des quartiers > rentrée des conseils de quartier > Foire aux ordinateurs seniors 13 > Nouveau : un guide des retraités enfance & jeunesse > des candidats pour le Conseil consultatif de la jeunesse > ateliers massage parents-bébé tribunes de l opposition 16 dossier > Femmes palaisiennes, femmes d action courrier des lecteurs 22 > quelles aides financières pour l'hiver? > Nouveau : une «baldrive» à la Poste CUltUre & animation > théâtre et expo photo : la bosnie à l honneur > artsciencefactory days > Spartacus (théâtre d'objets) sport > Handball : les moins de 18 filles au championnat de France > bike & run le 25 novembre > golf de l Yvette à VoUs l HoNNeUr > marcel Château, centenaire > jeanne guéguen expose ses patchworks > les babayagas de Palaiseau > exposition sur les 70 ans de la rafle à Votre service 34 arrêt sur images 35 Permanences de Claire Robillard la maire de Palaiseau et vice-présidente du Conseil général de l Essonne vous reçoit tous les vendredis à partir de 17h30 sur rendez-vous. Tél. : Permanences de Jérôme Guedj Votre député vous reçoit sur rendez-vous au Horaires d ouverture de la mairie 91 rue de Paris - Cs Palaiseau cedex Tél. : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 Mardi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h Samedi de 9h à 12h Horaires d ouverture de la Caps Parc Club orsay Université 1 rue jean-rostand orsay cedex Tél.: Du lundi au vendredi de 9h à 18h Urgences Police secours : 17 en cas de doléance : Commissariat : Gendarmerie : Police municipale : Pompiers : 18 SAMU : 15 N d urgence depuis un portable : 112 sos médecin 91 : SOS vétérinaire : Centre anti-poison : Urgences dentaires : (dimanche et jours fériés) Kinésithérapie respiratoire : (du vend. au dim.) Hôpital de Longjumeau : Hôpital d orsay : Institut hospitalier Jacques-Cartier à Massy : Dépannage électricité : Directrice de la publication : Claire robillard, maire de Palaiseau et vice-présidente du Conseil général. Directeur de la communication : serge lagémi. Rédactrice en chef : anne dumasdelage. Rédactrice : marie barral. Ont collaboré à ce numéro : Florence mauraisin, thomas Chuette. Conception graphique et maquette : Pellicam productions. Impression : grenier. Crédit photos : Pellicam (Claire demoute, émeric guaquère, Nicolas denare, idriss bigou-gilles), anne dumasdelage, marie barral, Virginie Fournier, Carole benoist, collection école Polytechnique (jérémy barande), Caps, Ziyah gafic, Potagers bio de marcoussis, Pascal auvé, Pierre-Yves brunaud. Distribution : société Yolle, Villejust. ISSN : Service communication : Ce numéro contient «Les rendez-vous de Palaiseau de novembre». Vous n avez pas reçu le magazine? Un coup de fil (gratuit) et on vous le dépose rapidement dans votre boîte : N Vert (gratuit) : (répondeur) ISO La maire Claire Robillard a inauguré l Espace naturel sensible de Fourcherolles, le long des berges de l Yvette, le 6 octobre dernier. Ici, visite en compagnie de Nathalie Cadiou de l Atelier Cépage (à gauche), qui a suivi ces travaux d aménagement durable, et de la conseillère municipale Geneviève Riou (à droite). Égalité homme-femme il y a 40 ans, les femmes ont pu concourir à l entrée à l école Polytechnique. S ouvrait alors un territoire qui leur était jusque-là fermé Pour faire écho à cet anniversaire symbolique, nous avons choisi ce mois-ci de mettre les femmes à l honneur : 10 portraits de femmes palaisiennes qui, par leurs réali- Palaiseau s implique fortement pour favoriser l'égalité homme-femme sations professionnelles et leur engagement dans la vie citoyenne, associative et familiale, nous démontrent avec force que l on peut affirmer haut et fort l égalité hommefemme. Mettre en lumière ces parcours si divers nous permet de reconnaître, à celles si souvent invisibles, la place qui est la leur dans le monde d aujourd hui, et particulièrement dans notre ville. Palaiseau s implique fortement pour favoriser cette égalité homme-femme. La Ville s est engagée à la rendre réelle en signant l Appel des 100 qui tend à mobiliser les collectivités en Essonne pour cette égalité. Le service jeunesse de la Ville s emploie auprès des jeunes à défaire les stéréotypes sur le genre. Mais aussi, pour qu'être une femme active puisse se conjuguer avec être une mère, la Ville œuvre à favoriser les aides à la petite enfance, à soutenir le retour à l emploi des femmes. Autant d actions qui accompagnent les femmes pour qu elles puissent accéder à une vie pleine. Je suis femme et maire de notre ville, place si longtemps occupée par des hommes, et je souhaite à ces deux titres, avec votre soutien, participer à la modification des représentations et réalités sociales qui empêchent les femmes d oser la réussite dans une vie professionnelle riche, tout en s épanouissant auprès des siens. Ensemble, nous pouvons œuvrer pour que cette égalité homme-femme devienne une évidence à Palaiseau. Claire Robillard Maire de Palaiseau 2 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

3 ActuALité actualité ActuALité La conférence de presse sur «Palaiseau, 1 re ville de France 100% fibre» a réuni le conseiller municipal délégué à l aménagement numérique (François Lambert, qui mène ce projet depuis plusieurs années), le PDG d Orange Stéphane Richard, la ministre déléguée à l Innovation et à l Économie numérique Fleur Pellerin, la maire Claire Robillard et le ministre délégué à la Ville François Lamy. déploiement de la fibre optique Palaiseau, ville 100% fibre il ne s agit pas de la nouvelle campagne de l inpes* pour vous faire manger du pain complet et des fruits frais, mais plutôt d une nouvelle exceptionnelle en France Palaiseau sera, d ici octobre 2013, la première ville de l Hexagone à commencer la bascule entière vers la fibre optique, qui remplacera l ancien réseau cuivre. Les premiers Palaisiens reliés goûtent déjà aux joies et à la rapidité de l internet à très haut débit. «C est une grande première en Europe de par la taille du projet et de sa complétude», expliquait le PDG d Orange Stéphane Richard, lors de la conférence de presse organisée à l hôtel de ville le 10 octobre dernier, en présence de la maire Claire Robillard et de deux ministres, Fleur Pellerin, déléguée à l Innovation et à l Économie numérique, et François Lamy délégué à la Ville. Le déploiement de la fibre concerne en effet l ensemble de la ville et de ses acteurs soit « habitants, logements et plus d un millier d entreprises et de professionnels». La maire Claire Robillard estime que «c est une opportunité fantastique pour Palaiseau d être le pilote de cette expérimentation. Alors qu aujourd hui tout le monde ne bénéficie pas des mêmes débits, notre ville va être propulsée à l avant-garde de la technologie numérique. Les Palaisiens seront les premiers à bénéficier d un réseau internet 100% fibré, c est-à-dire d un réseau solide, rapide et durable. D ici octobre 2013, le très haut débit sera à la disposition de tous les Palaisiens sans exception. Palaiseau 100% fibre, c est le futur qui frappe à notre porte.» Le ministre François Lamy, ex maire de Palaiseau, parle quant à lui d un «grand bond en avant qui va projeter ce territoire vers l excellence et l avenir». Un service en DevenIR Selon Stéphane Richard, «cette expérimentation sera riche d enseignements et une immense opportunité : Palaiseau sera un laboratoire d évolution des usages et de développement économique de nos territoires [ndlr : au niveau national] auquel nous serons tous attentifs». Car en matière de fibre optique, les usages sont encore à inventer : dans l e-éducation (en lien par exemple pour les tableaux numériques interactifs dans les écoles), l e-santé (transmission d imagerie médicale, etc.), l e-citoyenneté (journaux vidéo, vote électronique), le télétravail Ces nouveaux usages, s ils ne sont encore ni une réalité ni une habitude pour les Palaisiens, pourraient le devenir bien vite, la satisfaction étant déjà présente pour les premiers connectés. «Auparavant, il y avait beaucoup de coupures internet et pour recevoir correctement la télévision, nous avions été obligés d installer une antenne parabolique, ce qui peut être gênant pour la copropriété», témoigne Adel Chebli, résident de La Butte à la Reine qui a été l un des premiers habitants reliés au très haut débit en octobre. Il est aujourd hui satisfait du service rendu par la fibre : «Quand je veux me connecter sur internet, c est beaucoup plus rapide et on capte bien toutes les chaînes.» L avantage de la fibre est aussi de pouvoir se connecter sur plusieurs écrans en même temps. Si le déploiement horizontal (raccordement des points de mutualisation dans toute la ville) de la fibre est terminé, il reste encore à déployer la fibre de manière verticale, soit vers tous les logements. Ce déploiement a commencé en octobre avec Déjà 1500 logements sont raccordables à la fibre : il faut alors s adresser à un opérateur pour bénéficier de l internet à très haut débit plusieurs résidences (voir liste ci-dessous) et continuera jusqu à l été prochain. «Nous allons faire ici en six mois ce qu il faut habituellement des années à réaliser», atteste Alain Relier, chef de projet du déploiement technique. En octobre 2013 au plus tard, l ensemble des habitants aura donc accès à la fibre et l ancien réseau cuivre, qui coûte cher en entretien, sera progressivement abandonné. Pour bénéficier du très haut débit, les usagers devront opérer un changement de contrat auprès de leur opérateur «pour des tarifs identiques à ceux de l ADSL», garantit François Lambert, conseiller municipal délégué l'aménagement numérique. Les secteurs COnneCtés À l heure actuelle, les 1500 logements des résidences du parc d Ardenay, de la Butte à la Reine, d Estienne d Orves, de la Vallée et des Terres Rouges peuvent s adresser à un opérateur commercial pour une offre fibre. Pour savoir si votre rue est «éligible» (et que vous pouvez aller trouver un opérateur pour obtenir du très haut débit) : consultez le site qui édite rue par rue l avancée du réseau. Permanences en mairie pour les syndics et les propriétaires de plus de trois logements : mardi 15h-19h / mercredi 8h30-12h / jeudi 14h-17h30 * Institut national de prévention et d éducation pour la santé questions à François Lambert, conseiller municipal délégué à l'aménagement numérique, aux Ntic et à l'informatique La fibre optique va remplacer l ancien réseau cuivre à Palaiseau. Pour quelle raison? le choix de Palaiseau s est fait pour sa diversité, car la ville réunit sur un même territoire une grande variété d acteurs (particuliers, entreprises, établissements de recherche) et de types d'habitat. Quels sont les avantages de la fibre optique? la fibre est un investissement d avenir. dans un premier temps, habitants et professionnels vont profiter de la rapidité du débit sur internet et de la qualité d images en haute définition. on pourra par exemple regarder directement un film loué en Vod (vidéo à la demande), alors que c est impossible pour beaucoup à l heure actuelle. mais on ne mesure pas encore toutes les conséquences de la vitesse de la fibre sur nos vies, comparable selon moi à l ère de la révolution industrielle, car le passage au tout numérique va engendrer de nouveaux usages en e-santé, e-éducation, e-citoyenneté, en télétravail, etc. Comment s informer? la Ville réfléchit avec France télécom-orange à la mise en place d'un moyen d information, en complément des permanences pour les syndics et les propriétaires de plus de trois logements et de la page du site internet de la Ville qui détaille rue par rue l avancée de la fibre. 4 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

4 ActuALité actualité Un p tit coup de pouce ActuALité travaux d accessibilité à la gare de Lozère Un coup de pouce aux passants Service disponible du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 16h à 17h et le samedi de 8h à 12h Les travaux de mise en accessibilité de la gare RER B de Lozère rendent actuellement inaccessible le passage souterrain. La municipalité de Palaiseau, consciente des désagréments occasionnés pour les usagers, a confié à l association Dynamique Embauche le soin d assurer un service de portage (courses, charges lourdes, poussettes...), dans l attente d une solution durable apportée par la RATP. Renseignements > à la gare ReR B de Lozère, l association Dynamique embauche aide les habitants à traverser la passerelle en portant charges et poussettes. Un service mis en place par la Ville suite à la fermeture du passage souterrain dans le cadre des travaux d accessibilité de la gare menés par la RAtP. Ils aident les parents à porter leur poussette, attrapent les vélos des polytechniciennes, empoignent les caddies des habitants revenant des courses Aux heures de forte affluence, en semaine et le samedi matin, jour de marché, deux personnes employées par l association d insertion locale Dynamique Embauche viennent en soutien aux usagers de la passerelle, seul moyen de passer d un quai à l autre le temps des travaux. «Ce type de coup de pouce est une première pour la RATP et la Ville de Palaiseau : il durera jusqu'à la réouverture du souterrain, au printemps 2013», précise Éric Tardivel, responsable de l'unité Études à la RATP. «La Ville a décidé d organiser ce service pour tenir compte de la diversité des besoins exprimés : commerçants, familles, personnes âgées et handicapées, etc., explique Pierre Lemer, conseiller municipal délégué à la solidarité et à l égalité. Suite à la fermeture du souterrain par Les Palaisiens accueillis par les élus Le samedi 24 novembre à 10h, les nouveaux arrivants palaisiens seront accueillis à la salle du conseil de l hôtel de ville. L occasion de rencontrer l équipe municipale, de s informer sur les services publics palaisiens et de mieux connaître, par un film ou vos questionnements, la commune, son histoire et son avenir. En 2011, une centaine de Palaisiens avait ainsi été reçue à l hôtel de ville pour une matinée d information, suivie d un pot de l amitié avec les élus. inscriptions jusqu au 12 novembre : - en ligne sur, rubrique Découvrir Palaiseau / nouveaux habitants - à l accueil de l hôtel de ville ou au service citoyenneté (91 rue de Paris ) la RATP, le lien physique était rompu entre le nord et le sud de Lozère pour les personnes à mobilité réduite. La Ville souhaite rétablir la liaison.» Du 1 er au 6 octobre, Nicolas et Sofiane, de l association Dynamique Embauche, ont aidé jusqu à 100 personnes par jour. Avec certains habitants qu ils retrouvent tous les jours, des liens se sont noués : «Nous faisons aussi beaucoup de relationnel, les habitants de Lozère sont très sympathiques! Notre service s adresse à tous.» service rendu : du lundi au vendredi : 8h-12h et 16h-17h / samedi : 8h-12h Renseignements : La prochaine cérémonie d accueil des nouveaux Palaisiens aura lieu le samedi 24 novembre à 10h. Quartier de la Mesure Des travaux d envergure La deuxième phase de travaux a démarré au quartier de la Mesure, avec la construction des résidences pour étudiants et chercheurs, la création d une place publique et la reprise complète du carrefour. Depuis le 8 octobre, l avenue des Alliés (du rond-point au boulevard Bara), la rue Maurice-Berteaux et le carrefour qui les relie sont en travaux, en vue d être entièrement remodelés. Les deux chaussées seront ramenées à deux voies (trois sont conservées après la rue M.-Berteaux) et «pour fluidifier la circulation au carrefour, la rue Mirabeau va être résidentialisée et mise en impasse d ici la fin de l année», détaille David Bodet, président de la Caps. De cette façon, la durée des feux pourra être rallongée de part et d autre de ces deux grands axes, ce qui améliorera le trafic. Les travaux débutent par l enfouissement des réseaux avant la reconfiguration du carrefour. La Caps finance ce projet en partenariat avec le Conseil général de l Essonne. Les travaux s étaleront jusqu à début Une PLaCe PUbLIQUe OUveRte sur Le QUaRtIeR Ces travaux viennent en contrepoint du démarrage de la deuxième phase de construction au quartier de la Mesure : le chantier des deux résidences (l une pour étudiants, l autre pour chercheurs) ainsi que la création d une place publique de 1000 m 2. «Cet espace dédié aux piétons sera un lieu de convivialité et de détente qui aérera le quartier. Il bénéficiera d un traitement esthétique et paysager remarquable, avec une fontaine en forme de mur d eau, des commerces (dont une boulangerie et un bar avec terrasse) et des arbres pour rendre la place vivante et agréable», souligne David Bodet. L objectif est de donner toute leur place aux piétons et aux vélos dans ce quartier, où les premiers résidents sont déjà arrivés. Plan des travaux et perspectives de la place publique à voir sur Un «PAc» PoUr l EmPloi Le Point information jeunesse (PIJ) réitère, avec l association atout Plie, l opération Pac emploi, afin d aider les demandeurs d emploi dans leurs recherches. vous avez plus de 16 ans? Que vous soyez inscrits ou non à Pôle emploi, vous pouvez bénéficier gratuitement de huit ateliers pratiques au PIJ du 10 au 14 décembre : gestion du temps (obligatoire), Cv et lettres de motivation, recherche par phoning, fax ou internet, entretien d embauche, conseils en image. Inscriptions à partir du 26 novembre : au PIJ (31 rue de Paris) ou sur atoutplie.fr commémoration Le Conseil municipal et les associations patriotiques invitent les Palaisiens à la commémoration de l armistice de la Première Guerre mondiale ( ), le dimanche 11 novembre. Le cortège partira à 10h30 de l hôtel de ville pour se rendre au cimetière, où se déroulera la cérémonie officielle au monument aux morts. marché de noël Le samedi 8 décembre de 10h à 20h et le dimanche 9 de 9h à 18h, une cinquantaine d exposants proposeront place de la victoire des douceurs pour le palais et de bonnes idées de cadeaux pour les fêtes. sculpteur sur ballons, peluches géantes, stand de maquillage, rennes et lapons animeront ce marché de noël. Renseignements : Prochain Conseil municipal : Jeudi 22 novembre à 21h en salle du conseil de l'hôtel de ville (91 rue de Paris) 6 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

5 territoire & identité territoire & identité campus scientifique Horiba : des laboratoires à l air pur Dans le quartier de l École Polytechnique, un nouveau centre scientifique a été inauguré le 4 octobre dernier. Les bâtiments d Horiba abritent le siège social européen du groupe ainsi que des activités de recherche, notamment autour de la lumière. Sur ces 7500 m 2, le nouveau bâtiment d Horiba à Palaiseau compte plus de 2500 m 2 de salles blanches. Dans ces laboratoires à l air pur, des chercheurs se penchent sur la création de réseaux de diffraction, dispositifs consistant à décomposer la lumière émise par un matériau pour connaître ses propriétés chimiques (gaz, liquide ou solide). Ces scientifiques sont des collaborateurs de Horiba- Jobin Yvon, une société qui résulte du mariage en 1999 entre le groupe japonais Horiba et la société française Jobin Yvon. Créée en France au XIX e siècle pour réaliser les miroirs d Augustin Jean Fresnel (le fondateur de l optique moderne), cette société était devenue l un des premiers fabricants mondiaux de matériel optique. Elle compte parmi ses réalisations des composants du télescope spatial Hubble. Horiba dans le monde - un groupe industriel créé en 1945 par Masao Horiba, père de l actuel président d Horiba collaborateurs - création de plus 1000 appareils de mesure et d analyse des gaz, Le nouveau centre d Horiba a été inauguré en présence de Michel Mariton, président de Horiba Jobin-Yvon, de la maire de Palaiseau Claire Robillard, du président du groupe, Atsushi Horiba, et du président de la Caps, David Bodet. De La LUmIèRe au médical Outre les chercheurs, les bâtiments palaisiens abritent le siège social du groupe en Europe. «Un tiers des collaborateurs d Horiba sont en Europe, et nous avons pour stratégie de nous développer tout particulièrement sur ce continent», précisait le président, Atsushi Horiba, lors de l inauguration des bâtiments. La direction commerciale France des liquides et des solides - cinq domaines d applications : les sciences, l environnement, le diagnostic médical, les motoristes et les semiconducteurs du segment médical d Horiba, spécialiste du diagnostic in vitro dans les domaines de l'hématologie et de la chimie clinique, sera également transférée à Palaiseau. Au total, une centaine de collaborateurs travaillent dans les locaux du plateau, avant un éventuel regroupement sur ce site de toutes les activités françaises du groupe. Pour en savoir plus : Vidéo sur l inauguration du centre d Horiba disponible sur Vidéo présentant les activités du groupe sur scientipole.fr Mois du film documentaire De Nina Simone à Kurt Cobain Les médiathèques et les cinémas de la Caps ont choisi les figures musicales comme thème du Mois du film documentaire Le Palaisien DJ Farsh en sera l hôte «fil rouge» à travers mix et ateliers DJ. Le Palaisien DJ Farsh a déjà prouvé ses talents lors de l événement Déclics Numériques le 7 juillet dernier à la médiathèque George-Sand. Il sera de nouveau à l honneur à l occasion du Mois du film documentaire lors de trois temps forts. Une série de huit ateliers tout d abord pour apprendre les techniques du Dee-Jaying (dès 10 ans) dans six villes de la Caps, dont Palaiseau. «Le but est d éveiller les enfants au mix - ils apprendront à utiliser une platine avec des vinyles - et à l histoire de la musique noire, du blues au hiphop en passant par le jazz, le gospel, le rythm n blues», confie le DJ. Il sera également présent à 19h à la salle Jacques-Tati à Orsay pour un mix soul-jazz lors de la soirée de lancement de la manifestation le mercredi 7 novembre, juste avant un ciné-concert autour du film Let s Get Lost, dédié au jazzman Chet Baker. Enfin, on le retrouvera deux jours plus tard pour un mix reggae à 18h30 à la médiathèque George-Sand, en amont de la projection du film Marley, sorti DJ Farsh tout récemment et consacré à cette grande figure du reggae. Ce panel sera complété par des documentaires sur Nina Simone, Kurt Cobain (Nirvana), la musique arabo-andalouse, la vie d un groupe de rock en Turquie ou encore le Paris secret des musiques du monde, ainsi que des animations (photo-corner autour de Bob Marley et sleeveface, où une pochette d album remplace votre tête). «Cet événement est aussi l occasion de valoriser la collection de 4000 films documentaires et films musicaux adultes et enfants disponibles en DVD dans les médiathèques du territoire», conclut Isabelle Rogel- Diakité, la responsable des médiathèques de Palaiseau. Programme dans Les Rendez-vous du mois et sur scientipole.fr ZAc du quartier de l école PolytEchniqUE Le projet d aménagement du quartier de l école Polytechnique a été revu suite à l accord signé entre la Caps et l établissement public Parissaclay (epps) en janvier Pour ouvrir la concertation menée auprès des habitants, les évolutions du projet de Zac seront présentées lors d une réunion publique le 21 novembre à 20h à l Institut d Optique (2 av. a.-fresnel). Rens. : media-paris-saclay.fr le PlAtEAU AUscUlté Le 12 octobre, dans un bus affrété par la Caps, des élèves du lycée Henri-Poincaré ont sillonné le plateau de saclay sous la houlette de l écrivain François bon et de l architecte antoine vialle. Les deux artistes en résidence démontraient aux lycéens qu un territoire en devenir pouvait être l objet d expériences intellectuelles et artistiques. Les œuvres produites suite à cette visite seront à découvrir lors d artsciencefactory days, du 9 au 29 novembre à la ferme des Granges (lire p.24). voir vidéo sur scientipole.fr Prochaine réunion du conseil communautaire : le jeudi 29 novembre à 19h30 à la caps (1 rue Jean-Rostand à orsay) ces séances sont publiques. 8 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

6 ENVIRONNEMENT Vie des quartiers Alimentation Du bio, du bon, du local Vous voulez manger local et sain? Deux structures associatives proposent à prix très raisonnable des paniers bio hebdomadaires avec un point de dépôt à Palaiseau. Deux démarches qui permettent de soutenir le travail en insertion ou les producteurs locaux. «Ce qui nous différencie des Amap*, c est notre dimension de formation et d insertion : 24 jardiniers en insertion s occupent des jardins potagers et sont formés maraîchage bio, explique Anne- Alice Pereira-Baltazar, animatrice aux Potagers de Marcoussis. Nous proposons aux habitants du secteur des légumes de saison, produits localement (12 ha à Marcoussis) et nous développons également des variétés anciennes.» En complément, l association, qui compte presque 300 adhérents, propose des conserves fabriquées pour la plupart avec les produits du jardin. Chaque semaine, l association vend ses produits directement au potager ou via une dizaine de dépôts en Essonne. Les Potagers de Marcoussis sont en phase de construction d une ferme agro-écologique (en écoconstruction) pour s agrandir et comptent développer une conserverie «pour diversifier les débouchés». L association est membre du réseau Cocagne, tout comme le Jardin de Cocagne du Limon en phase d implantation sur le territoire de la Caps (à Vauhallan) et qui proposera une trentaine de paniers à partir de début 2013 (800 à terme). FavORIseR Les CIRCUIts COURts Autre association qui favorise les circuits courts (et donc évite le coût écologique de l acheminement lointain), Les Paniers Bio de la Ferme, basée à Palaiseau, propose à ses adhérents une réunion hebdomadaire dans la commune «pour les mettre en relation avec des producteurs locaux», explique le président Luc Astruc. «En plus des paniers bio de fruits et légumes et un producteur de pain, nous travaillons avec des producteurs de viande (bœuf, volaille, œufs), d huiles et même de produits d entretien, qui fonctionnent à la commande.» L association se limite à une cinquantaine d adhérents car son but «n est pas de transformer le producteur en industriel mais de lui fournir des débouchés». À noter : L Amap Les Jardins de Cérès, basée à Villiers-le-Bâcle, a pour objet «de proposer des solutions pour maintenir un équilibre entre les zones rurales et les zones urbaines autour du plateau de Saclay en favorisant une agriculture durable de proximité, et en soutenant des activités liées au monde rural local». L Amap met en lien les consommateurs avec des producteurs locaux. Contacts : > Les Potagers de Marcoussis tél. : lespotagersdemarcoussis.org > Les Paniers Bio de la Ferme paniersbio.free.fr/ > Amap Les Jardins de Cérès lesjardinsdeceres.net Répondeur : * Association pour le maintien de l agriculture paysanne démocratie locale Quand les Palaisiens améliorent la ville Lieux de démocratie ouverts à tous, les sept conseils de quartier sont à l origine de projets d aménagement ou d animations créatrices de lien social. Quartier de la Bourbillière, l assainissement des rues de l Abbé-Lambert et Michelet est en cours de réfection. Une fois rénovées, les deux rues seront aménagées en zones de rencontre (vitesse limitée à 20km/h) de manière à faciliter la circulation des piétons et des cyclistes. Ces travaux, qui se poursuivront jusqu en février, avaient été inscrits au budget suite aux discussions du conseil de quartier Centre-Nord. D autres projets émanant de conseils de quartier ont été concrétisés cet été : Le quarantième anniversaire du quartier Unna, le 30 juin, a été organisé avec la participation du conseil de quartier Palaiseau Est. Les travaux du quartier de la Bourbillière font suite aux discussions menées au sein de la commission sur la rénovation des voiries du conseil de quartier Centre-Nord. La réfection de l avenue des Cosmonautes avait été une idée formulée au sein de cette même instance. Suite aux discussions menées au sein du conseil de quartier du Pileu, la réhabilitation du square éponyme a été entamée cet été (réfection du terrain de pétanque, installation de bancs). Du gazon doit encore être semé. «Les conseils travaillent sur le bien-vivre ensemble, via l aménagement de l espace public ou la création de lien social», conclut Justin Lobé, conseiller municipal délégué à la démocratie locale et à la vie des quartiers. Maison des associations - Conseils de quartier : les élus «référents» Les élus participent aux débats et assurent le lien avec la municipalité. voici le nom des référents et le lieu de réunion habituel du conseil de quartier : Centre-Nord : François- Xavier Perrault. À l école élémentaire édouard-vaillant Centre-Sud : Jean-charles Maurice. À la salle des champs-frétauts (prochaine réunion : 28 nov.) Gallieni-Les Graviers : Joëlle Pinna À l équipement de proximité Gallieni (prochaine réunion : 11 déc.) Lozère : Alain dubois-guichard À la maison de quartier J.-Audiberti (prochaine réunion : 6 déc.) Palaiseau-Est : Geneviève Riou Au centre social les Hautes Garennes Pileu : Michel Rouyer À la maison de quartier G.-Philipe (prochaine réunion : 21 nov.) Plateau : Alain dubois Au collège césar-franck (prochaine réunion : 13 nov.) Détail des prochaines séances dans Les Rendez-vous du mois Un nouvel élu au conseil de quartier du Plateau «Je vais poursuivre ce que faisait Rose Marx, c'està-dire assurer la liaison entre les élus de la Ville et ce dynamique conseil d un quartier en pleine évolution, le Plateau, en étant notamment attentif aux questions des habitants.» Suite au décès de Rose Marx le 5 septembre dernier, Alain dubois a été installé au conseil municipal le 26 septembre. 10 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

7 Vie des quartiers seniors travaux À la maison de quartier AUdibErti en septembre, la Caps a remis à neuf la médiathèque de Lozère, logée au sein de la maison de quartier Jacques-audiberti : nouvelle cloison, enlèvement des moquettes et peintures neuves rendent au lieu toute sa luminosité. La ville procède jusqu au 21 novembre au remplacement de la grande porte en bois de la salle du haut. elle sera remplacée par une porte en acier avec deux châssis coulissants pour être plus fonctionnelle et amener plus de lumière à l intérieur. soirée beaujolais À PolytEchniqUE L école Polytechnique sera l hôte de la soirée beaujolais organisée par la Commune libre du Pileu le samedi 24 novembre à partir de 19h30. Les convives pourront profiter d une visite de l X à 18h, et Jean-Claude bernard proposera une animation dansante pour accompagner la soirée. tarifs : 26 adhérents / 31 non adhérents Réservations : / lepileu.fr troc de PlAntEs Organisés deux fois par an à l initiative d habitantes du quartier Lozère, les trocs de plantes à la maison de quartier audiberti sont l occasion d échanger des plants tout en profitant d une animation et d un fonds documentaire sur le thème de la nature et du jardinage proposé par la médiathèque. n hésitez pas à vous joindre à la prochaine édition, le samedi 24 novembre de 14h30 à 17h30. Renseignements : 58 rue du moulin tél : Un ordi à prix mini La maison de quartier Gérard- Philipe (9 rue de la Sablière) accueille la deuxième foire aux ordinateurs organisée par la Ville en collaboration avec le CCAS (Centre communal d action sociale) le samedi 17 novembre de 9h30 à 17h. L objectif de cette action : proposer à prix choc, d anciens ordinateurs recyclés et reboostés par l entreprise d insertion en vue de réduire la fracture numérique. Si la foire est ouverte à tous, elle vise en premier lieu les bénéficiaires d aides sociales : ceux-ci Piraterie aux Hautes Garennes Le mercredi 21 novembre de 10h à 11h au centre social les Hautes Garennes (32 rue Gustave-Flaubert), les enfants dès 3 ans et leurs familles sont invités à embarquer à bord d un bateau de pirates, pour un conte musical festif et interactif signé par la Compagnie dans les bacs à sable. «Chaque année, en plus de nos activités régulières (club de lecture pour adolescents, diffusion de dessins peuvent obtenir une réduction de 50% sur les prix pratiqués. Le CCAS disposera d un listing sur place pour vérifier les noms des ayants-droit. À titre indicatif, un ordinateur de bureau est proposé à 100 euros avec un écran 15 pouces (ou 120 euros avec un 17 pouces), les portables sont disponibles à partir de 120 euros. Pour sensibiliser le public au problème des déchets industriels, le documentaire Le Ghana, poubelle de l Occident sera projeté ce jour-là. Cette action s inscrit aussi dans le cadre du projet de la maison de quartier autour de la lutte contre la rupture numérique et la prévention des risques internet. entrée libre Renseignements : animés), nous organisons deux spectacles afin de partager un moment festif avec nos lecteurs et de faire découvrir aux habitants de Palaiseau- Est les fonds de la médiathèque, soit documents», précise germanie lahens, responsable de la médiathèque les Hautes garennes (située au centre social). Entrée libre Tél. : Nouvelle parution La mairie vous guide Maintien à domicile, ateliers artistiques et sportifs, rencontres, visites guidées, repas, thés dansants Pour tout savoir sur les activités et les services municipaux proposés aux retraités, la Ville s'apprête à éditer un guide pratique rassemblant l ensemble des informations utiles. «Dans le cadre de l agrément qualité pour le service du maintien à domicile, nous éditons une publication qui informe les habitants sur l ensemble des services proposés aux retraités par la mairie : aides dans la vie quotidienne, loisirs et animations», explique Anne Duceux, adjointe au maire en charge de la petite enfance et des seniors. Le guide se composera de deux parties : Le maintien à domicile : Afin de connaître les démarches à effectuer pour bénéficier d une aide à domicile, du portage des repas, du transportaccompagnement ou de la télé-assistance. Les loisirs et activités : Cette partie rappelle l ensemble des activités mises en place à l année pour éviter l isolement des seniors : sorties, ateliers sportifs, artistiques et culturels, détente, repas, goûters à thème, visites guidées, thés dansants, rencontres intergénérationnelles «Le service municipal des retraités, que ce soit à travers l unité maintien à domicile ou l unité loisirs, est souvent le premier interlocuteur des habitants pour toutes leurs demandes concernant les activités, les aides existantes ou le bien vieillir. Nous les orientons au besoin vers les acteurs comme la coordination gérontologique le Clic-la Harpe (centre local d information et de coordination), les assistantes sociales, les associations, etc.», ajoute Jérôme Urbanski, responsable du service retraités municipal. Guide prochainement disponible dans les principaux lieux publics et téléchargeable sur distribution des colis La ville de Palaiseau offre un colis gourmand à l occasion des fêtes de fin d année, aux Palaisiens de 65 ans et plus, qui ne peuvent se déplacer au banquet festif prévu le 21 décembre (inscriptions closes depuis le 26 octobre). La distribution aura lieu dans différents points de la ville le 5 décembre de 9h à 11h30. EntrEZ dans la danse Un taxi-boy pour faire valser ces dames, un musicien, du thé, des boissons et des douceurs : c est la clé de la réussite du thé dansant organisé deux fois par an par la ville de Palaiseau en partenariat avec la Commune libre du Pileu : ne ratez pas la prochaine édition, le samedi 17 novembre à 14h à la salle des fêtes (16 av. de la République). Participation : 10 Inscriptions : - Commune libre au service retraités au observatoire Et tour jean-sans-peur Le service municipal des retraités poursuit son programme de visites inédites avec notamment deux sorties très attrayantes en novembre. Le lundi 19 novembre, vous pourrez scruter en détail l Observatoire de Paris. Fondé en 1667, cette institution est le plus grand pôle national de recherche en astronomie. Le jeudi 22 novembre, faites le tour complet de la tour Jeansans-Peur, édifice gothique du Xv e siècle qui vient d être entièrement rénové. Détails dans Les Rendezvous du mois 12 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

8 ENFANCE & JEUNESSE mupi CCJ OCT _Mise en page 1 25/10/12 11:08 Page1 C O N S E I L C O N S U L T A T I F D E L A J E U N E S S E Tu as entre 14 et16 ans, tu as des idées, des projets pour ta ville «bouge avec ta ville» enfance & jeunesse conseil consultatif de la jeunesse Portez-vous candidat! Dépose ta candidature* du 12 au 30 novembre 2012 Accueil jeunes > / Point information jeunesse (Pij) > s impliquer dans la ville, proposer des idées, mener des projets Les Palaisiens de 14 à 16 ans désireux d être membres du Conseil consultatif de la jeunesse (CCJ) sont invités à déposer leur candidature du 12 au 30 novembre, dans leur établissement ou dans les structures de quartier. Intronisé en janvier 2011, l actuel Conseil consultatif de la jeunesse a notamment travaillé au potager intergénérationnel. Grâce à son engagement au CCJ, Emma a appris à «oser téléphoner aux gens, à parler en public, à expliquer clairement ses idées» ; Flore à «mieux s organiser, à prendre des responsabilités». Avec Sophie, 3 e membre de la commission écologie-environnement, les adolescentes ont organisé une soirée autour des OGM et mis leurs mains vertes au service du potager intergénérationnel (situé rue Victor-Hugo). Actuellement, elles préparent une action de sensibilisation sur les abeilles. Par leur engagement, elles ont pu également «rencontrer des personnes intéressantes qu elles n auraient pu croiser autrement, comme des élus». Certains des membres de l actuel CCJ comptent bien se présenter de nouveau. «Je trouverais dommage de m arrêter au milieu d un projet comme le potager, estime Emma Restaino. De plus, dans un Conseil, les anciens peuvent amener leur expérience aux autres et faciliter la tenue des projets.» le CCj, c est s engager deux ans au service des jeunes pour animer Palaiseau se FORmeR et s engager POUR La ville «Quelques actions intéressantes, qui n ont pu toutes aboutir, ont été pensées au sein de ce CCJ, rappelle Laury Dagiste, ajointe au maire chargée de la jeunesse. *dans ton collège ou lycée auprès du CPE S il y a obligation de moyens, il n y a pas obligation de résultats : le CCJ est aussi un lieu de formation et le travail fait pourra être repris par les conseillers suivants.» Référent du CCJ à l Accueil jeunes, Lorfils Réjouis rappelle que les conseillers doivent compter dans leur emploi du temps une réunion par mois, une plénière par trimestre «ainsi que des temps de préparation pour concevoir des projets qui pourront ensuite être mis en place par le CCJ (comme la Fête de la Jeunesse lors de Jours de fête) ou délégués à d autres acteurs.» Philippe Degenne, responsable de l Accueil jeunes, conclut : «Le CCJ est un outil de construction de l avenir par et pour les jeunes!» Du 12 au 30 novembre : candidature à déposer dans les collèges, les lycées palaisiens (publics ou privés) ou les structures de quartier. Vendredi 7 décembre à 18h30 à l Accueil jeunes (10 av. de stalingrad) : Réunion d information à destination des candidats retenus, pour une intronisation en janvier Renseignements : facebook.com/ actujeunespalaiseau Garder son toutpetit à la PMI «Aux petits pas» : c est le nom du temps d accueil organisé deux fois par mois au centre de Protection maternelle et infantile (PMI) de Palaiseau pour les enfants âgés de deux mois et demi jusqu au moment de la marche assurée, accompagnés de leurs parents. Les puéricultrices et une auxiliaire sont présentes pour conseiller les parents, échanger et jouer avec les enfants. Fabienne Wautelet, mère de Mélanie, 4 mois, vient pour la 4 e fois : «Dans la journée, je garde Le massage : idéal pour la relation parents-bébé Cette nouveauté devrait plaire aux jeunes parents : le service municipal de la petite enfance propose, à compter du 28 novembre, un atelier parentsbébé (0-6 mois) autour du «massage contenant». «Ce massage permet à l enfant de retrouver les sensations qu il avait dans l utérus et de prendre conscience de son corps, explique la psychomotricienne de la Ville Émilie Besson, à l initiative de cette activité. Le but de l atelier est de permettre aux parents seule Mélanie à la maison. Ici, elle peut s éveiller au contact d autres enfants et d autres adultes. Plusieurs mamans ont remarqué, comme moi, que leur enfant faisait plus de progrès les jours qui suivaient.» Le centre propose aussi un accueil des 2-3 ans avec leurs parents (vendredi matin de 9h30 à 11h30). «Ce créneau est très fréquenté et bruyant, ce qui fatigue les bébés, explique Patricia Leriche, responsable du centre. De plus, les parents de nourrissons aiment se retrouver entre eux pour échanger. Voilà pourquoi nous proposons deux types d accueil.» PMi : 3 bis rue du Mont Accueil des tout-petits, gratuit et sans rendez-vous : le 2 e jeudi du mois (14h30-16h), le 4 e mercredi (9h30-11h) de partager un moment de plaisir avec leur bébé et lui apporter une détente.» Autre avantage : rencontrer d autres inscriptions À noël AU centre de loisirs Les parents qui souhaitent inscrire leur enfant (de 3 à 12 ans) aux activités des centres de loisirs pour les vacances de noël doivent effectuer cette démarche au plus tard le 1 er décembre. L inscription peut se faire depuis votre domicile via l Famille, accessible depuis ou bien auprès du Guichet unique (annexe de la mairie - 7 rue d auvergne) : pensez à remplir la fiche distribuée dans les écoles. Renseignements : mini-séjour À lisbonne L accueil jeunes organise un séjour dans l effervescente capitale portugaise du 26 au 30 décembre prochains. Ouvert à 15 Palaisiens de 14 à 17 ans, ce voyage poursuit l objectif de découverte de l environnement et de la culture des grandes villes européennes. tarifs en fonction du quotient familial. Inscriptions au plus tard le 14 novembre auprès du Guichet unique : 7 rue d auvergne familles pour ne pas rester isolé aux premiers mois de l enfant. une large part de la séance sera en effet consacrée aux temps d échange. émilie Besson animera les séances chaque mercredi matin de 10h à 11h30 au Relais assistantes maternelles (1 rue du Mont), en compagnie d une professionnelle de la petite enfance, de la halte-garderie la châteigneraye. attention : atelier limité à 6 familles! Gratuit sur inscription : - à - de 8h30 à 11h au PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

9 TRIBUNES DE L OPPOSITION Groupe Palaiseau A Venir Écoquartier (suite) : la vraie fausse bonne idée Le 28 septembre, il y avait du monde pour assister au lancement du programme. Mais qui s est déplacé? Beaucoup d investisseurs attirés par la disparition prochaine de la niche fiscale «Scellier». En achetant ces logements destinés à la location avant le 31/12/12, la défiscalisation est garantie. Cerise sur le gâteau, les futurs propriétaires seront exonérés pendant 5 ans de leur taxe foncière (décision du conseil municipal du 30/06/10). Mais tandis que les locataires, y compris ceux des logements sociaux, paieront leur taxe d habitation, le manque à gagner sur la taxe foncière fera cruellement défaut à la commune pour aménager les nouveaux équipements publics. Avec quoi payer la nouvelle école promise? Aujourd hui, les enfants des nouveaux occupants des «Jardins de la Hunière» doivent s inscrire au lycée Poincaré dans la vallée et non au lycée Camille-Claudel, déjà saturé, sur le plateau. Autre mauvaise nouvelle : l ex-futur métro du plateau de Saclay. En renonçant à inscrire dans la loi de programmation budgétaire le milliard d euros nécessaire à la poursuite du projet du Grand Paris, le gouvernement condamne la ligne de métro Massy-Versailles, la moins rentable du Grand Huit. Exit la gare de Polytechnique et a fortiori exit l hypothétique gare du quartier Camille-Claudel. Encore une fois les choses ont été faites à l envers : avec, d une part, l arrivée de 5000 salariés près de Polytechnique et, d'autre part, celle de 5000 nouveaux habitants c est tout Palaiseau qui va être saturé. blog : vos élus : b. vidal, C. vittecoq, ml. Longchambon, m. Chéniaux, H. Paillet, D. Poulain Groupe Palaiseau Vraiment à Gauche Austérité à perpétuité? Austérité à tous les étages? Le traité européen a été voté. 70 députés ont voté contre. Pourquoi notre député, Jérôme Guedj, qui a rejeté le traité, s est-il ensuite empressé de voter son application? Ce traité interdit un déséquilibre budgétaire (État, collectivités et Sécu) supérieur à 3% du PIB (actuellement 4,5%), c est plus de 30 milliards à trouver. C est aussi 80 milliards par an durant 5 ans pour ramener la dette totale à 60% du PIB! Mais le déficit ne vient pas de trop de dépenses. Depuis la fin des années 80, tous les gouvernements ont réduit les recettes en baissant les impôts des entreprises et des plus riches : la dette gonfle. En 2008, la crise s accélère ; les mesures en faveur des banques font payer aux contribuables les pertes de l'économie de casino mise en place par les banquiers (qui gardent leur bonus) et leurs actionnaires. Stabilisation des dépenses de l'état (baisse avec l'inflation), gel de salaire, stagnation des emplois de fonctionnaires, avec redéploiement palliant les urgences, aggraveront l'austérité, assècheront les services publics, réduiront l'activité, accroissant le chômage ( emplois selon les experts du FMI). Pourquoi la politique qui ravage la Grèce, l'espagne, l'italie, le Portugal marcherait-elle en France? Palaiseau ne sera pas épargné. Le gouvernement, comme le précédent, gèle sa dotation aux communes : réduction des services publics ou augmentation des impôts locaux pour compenser ce désengagement? Nous en voyons les premiers effets sur nos impôts locaux, cette année. Ce traité et le budget qui le met en musique, c'est un nouveau cran à la ceinture. Patrice Wach, alain Paulze Parmi les femmes invitées au congrès de l X «40 ans de femmes de progrès, femmes de Polytechnique», le 16 octobre dernier, Dominique Senequier, présidente du directoire d AXA Private Equity, l une des sept premières polytechniciennes en 1972 (en rose au centre), Élisabeth Crépon, actuelle directrice de l Ensta (à sa gauche) et Marion Guillou, présidente du Conseil d administration de l École Polytechnique (au micro à droite). Portraits dossier LES ÉCHOS DU CONSEIL dossier MUNICIPAL Femmes palaisiennes, femmes d action C est en 1972, sous l impulsion de Michel Debré, alors ministre de la défense de Georges Pompidou, que le concours de l École Polytechnique devient accessible aux femmes ; et c est une femme, Anne Chopinet-Duthilleul, qui est reçue cette année-là major au concours d entrée. à l occasion de ce 40 e anniversaire, Palaiseau Mag a choisi de rendre hommage à des femmes palaisiennes ou travaillant à Palaiseau, impliquées, vives et engagées dans la vie de leur commune. 16 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

10 DOSSIER dossier Elles font la ville «Depuis le début de ma formation et de ma carrière, je n ai quitté le plateau de Saclay que cinq ans», explique élisabeth Crépon. Polytechnicienne de formation (promo 1983), la nouvelle directrice de l ensta* Paristech est entrée «au service de l État, au ministère de la Défense» dès 1991 à la direction générale pour l armement (dga). dans le domaine des biotechnologies tout d abord, tout en passant son doctorat en chimie organique à l institut Curie. après un an dans une start-up américaine, «à une époque où les biotechnologies étaient en plein essor», elle devient adjointe d un groupe chargé des élisabeth crépon trouver son équilibre Sylvie Prévost «Ce sont mes petits chouchous!» enfant de la ville, sylvie Prévost, 41 ans, travaille depuis 1993 comme agente municipale, et depuis six ans dans un «métier d homme»*, à la logistique. «Quand j ai postulé, je collaborais depuis trois ans avec le service pour faire des heures supplémentaires lors de manifestations. L équipe, masculine, n était pas trop favorable à ce qu une femme vienne, mais une fois arrivée, j ai été super bien accueillie.» très volontaire, sylvie s occupe autant des tâches administratives que des installations sur le terrain. «J ai fait plein de formations, pour monter les structures (marabouts, podiums ), sur la nacelle, etc.» Pas étonnant de la part de cette femme études dans le domaine des matériaux énergétiques, toujours pour la dga. en 1997, elle rejoint l ensta comme directrice de la formation et de la recherche, puis intègre l école Polytechnique en 2003 en tant que directrice des relations extérieures, «en charge de la stratégie internationale de l établissement». aujourd hui à la tête** de l ensta Paristech, elle «arrive à une étape particulière de la vie de l école» (qui vient d emménager à Palaiseau en septembre) et compte bien «réussir son intégration dans le cadre du projet exceptionnel de l université Paris-Saclay, en y apportant toutes les spécificités de l école». il faut croire que sa passion, la course à pied (elle court des trails nature jusqu à 50 km!), lui donne toute l énergie nécessaire pour réussir ses missions. Car malgré ses responsabilités importantes, élisabeth Crépon, mère de quatre enfants «proches en âge», a fait le choix de «ne pas sacrifier [sa] vie de famille à [son] activité professionnelle» : «J ai réussi à trouver le bon équilibre», nous confie-t-elle. * École nationale supérieure des techniques avancées ** Nommée par décret du Président de la République Être Polytechnicienne en 1972 : «Nous étions au départ très surveillées par les militaires qui étaient inquiets de nous voir là mais au final tout s est bien passé. Aujourd hui, j ai envie de dire aux jeunes femmes : "Même pas peur! Il faut oser!"» nicole Gontier qui aime «les métiers qui bougent». sa chance : «Si ce travail est physiquement difficile, j adore les relations qu il me permet de nouer. Et l équipe prend toujours soin de moi, ce sont mes petits chouchous, sourit-elle. De mon côté, je temporise quand il y a des couacs.» autre difficulté à gérer : avoir son conjoint comme chef de service! «Nous avons fait le choix de ne jamais parler de travail à la maison et tout se passe bien.» elle pense rester encore une dizaine d années à la logistique. *Sa carrière a démarré dans une autre profession masculine, chez un charcutier-traiteur, avant d être caissière et d entrer en mairie au service de la restauration municipale. Annie Marie-Giorgetti 40 ans au service du voyage «Au départ, je me destinais à devenir professeur d anglais. Mais à la suite d un stage en agence de voyage, j ai eu le coup de foudre pour ce métier.» Pour annie marie-giorgetti, gérante de l agence de voyage Havas, créée il y a 40 ans, tout a été question d opportunité : «Dans le même temps, mes parents m ont proposé un local à Palaiseau, pour faire un "truc de filles" comme bijoutière ou marchande de vêtements. À l époque, c était très nouveau les agences de voyage. Je me suis installée au 38 rue de Paris, avant d emménager en 1993 au numéro 50 afin de m agrandir.» aujourd hui, la gérante emploie quinze personnes (dont treize femmes) et apporte sa touche féminine au quotidien, en matière de conseils («se mettre à la place du passager») et de relations humaines. annie marie-giorgetti est aussi une femme de réseau, très impliquée auprès des acteurs économiques de la région : vice-présidente de l association de commerçants l essor palaisien depuis 25 ans («pour dynamiser la ville»), elle a aussi été juge au tribunal de commerce d évry, est élue aux services à la chambre de commerce depuis six ans, présidente des franchisés d Havas France («pour défendre nos intérêts») et vice-présidente de l ace-cee*. * Association des chefs d entreprise du cercle d envergure européen. Sophie chabut Une iron woman! L usp triathlon ne comptait aucune femme quand elle s y est inscrite, il y a sept ans. «Les athlètes avaient tous un bon niveau, c était à la fois difficile et motivant : j ai dû m accrocher pour ne pas me retrouver perdue dans la forêt!», se souvient Sophie chabut, 46 ans. depuis, le nombre de femmes licenciées a fortement augmenté au sein du club et Sophie collectionne les excellents résultats : double championne de France de duathlon longue distance, double championne de France de bike & run, 7 e à l arrivée de l ironman* de Roth en juillet (11h22 au chrono!). «Après cet Ironman, je n ai pas eu de courbature, c était pour moi plus facile qu un marathon sec : le corps s habitue» Les femmes vétéranes (plus de 40 ans) sont, selon elle, bonnes dans cette épreuve «qui nécessite de la patience, une bonne gestion de l effort et d être réfléchi.» Sa saison prochaine de triathlon (juin-juillet) devrait être moins intensive : «Ma fille passera le bac et mon fils le brevet : la famille d abord!» Sophie a attendu que ses enfants grandissent pour se mettre à la compétition. Entre ses activités de professeur d EPS et d entraîneur de natation, pour être disponible à la maison, elle s entraîne le matin, à la lampe frontale. Lever : 5h30 * Un Ironman comprend 3,8 km de natation et 180 km de cyclisme suivis d un marathon! Marilyne urbanski en route vers les 100 ans de l ALP dossier Elle a seulement 38 ans et a pris la tête de l amicale laïque palaisienne (alp), l une des associations les plus importantes de la ville avec plus de 400 adhérents (danse et gym), en mars 2011 : marilyne Urbanski est une femme d aujourd hui, active et passionnée, qui allie à loisir activité professionnelle, associative et vie familiale. «Je suis rentrée comme adhérente il y a 14 ans : mon fils aîné, qui avait deux ans, était alors le plus jeune préscolaire de la bébégym.» en 2007, elle devient trésorière, «pour mes connaissances en fiche de paie (je suis responsable d un magasin de surgelés) et parce que j avais occupé cette fonction auprès de la ludothèque La Souris Verte». à la démission de jeanine martinez, l association aurait bien pu s éteindre C était sans compter sur sa vivacité et son grand secret : «Partager, déléguer! Partout je prêche l autonomie, au travail, à l association, à la maison.» la jeune présidente n est pas en reste côté missions, puisqu elle a à cœur de créer l événement lors du centenaire de l ALP qui aura lieu du 13 au 20 avril 2013 «pour voir le bonheur des enfants et des adhérents». elle agit aussi en tant que parent d élève, fait de l aide aux devoirs «pour ses amis», prend des cours de modern jazz bref, l ennui, elle ne connaît pas! 3 questions à Claire Robillard, maire de Palaiseau, viceprésidente du Conseil général de l'essonne vous êtes maire de Palaiseau depuis juin et vice-présidente du Conseil général de l essonne. est-il difficile d être une femme en politique? Le fait d être une femme ne m empêche ni de m exprimer, ni d être entendue. La seule différence est que, trop souvent, je fais le constat que les femmes qui ont des responsabilités politiques, sont minoritaires dans les assemblées. dans les sphères de décision importantes, il m arrive d être la seule femme. Les femmes doivent encore jouer des coudes aujourd hui pour être reconnues. il faut aussi souvent justifier sa place, nous sommes dans un exercice permanent de la preuve. Comment agir pour promouvoir et aider les femmes au quotidien? Les actions municipales que nous mettons en œuvre sont un élément essentiel de la lutte contre les disparités hommes-femmes. J en présente quelques exemples dans mon éditorial (p.3). Mais j insisterai particulièrement sur un point : la valeur de l exemplarité. François Lamy et les élus de la majorité, en faisant le choix d élire une femme maire, se sont montrés exemplaires. Je pense que les élus locaux, nationaux, et les femmes qui ont accédé à des postes de responsabilités comme celles qui professionnellement exercent «des métiers d hommes», ont un rôle majeur à jouer dans le nécessaire changement des mentalités et préjugés qui touchent encore le genre féminin. Quels combats restent-ils à mener? Le combat sur la parité n est pas encore gagné, les chiffres parlent d eux-mêmes : moins de 14% des maires en France sont des femmes. de même, on est encore loin de l égalité salariale et professionnelle et l on se doit être vigilant sur nos acquis (droit à l avortement, etc.). La parité est aujourd hui dans les textes, mais pas totalement dans les faits. 18 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

11 dossier Paulette Gacougnolle Une retraite tous azimuts Paulette gacougnolle s est s installée à lozère en 1976 avec son mari. si robert, employé à la faculté d orsay, amenait leurs deux filles à l école, «concilier travail et vie de famille» restait compliqué pour Paulette, qui a travaillé dans une banque à Paris jusqu en depuis, le couple jouit de Palaiseau et du monde. ensemble, ils se sont investis dans l organisation des guinguettes de l Yvette ou au sein de la mjc de Palaiseau. Paulette a aussi été bénévole à la maison de quartier audiberti. aujourd hui, Être Polytechnicienne en 2012 : «Comme nous sommes peu nombreuses à l École Polytechnique, les garçons sont aux petits oignons pour nous. À part cela, ça ne change rien d être une fille.» à 67 ans, elle profite des activités organisées par le service municipal des retraités ou l association Palaiseau amitié loisirs : aquagym, sorties culturelles, marche... en juin 2012, elle s est inscrite au stage de batucada proposé par la Ville : «Issue d une famille modeste, je n ai pas pu prendre jeune de cours de musique, c est mon grand regret. Pour la batucada, il n y avait pas besoin de connaître le solfège, c était parfait!» si le couple ne peut se balader en centre-ville «sans croiser une tête connue», ils sont aussi fréquemment dans le tarn, voire en asie, en afrique ou en amérique du sud. des expériences que robert, aidé de sa femme, partage avec les Palaisiens à travers la diffusion de diaporamas au foyer drouillette. Emma Restaino La conscience du collectif être membre du Conseil consultatif de la jeunesse (CCj) a permis à emma de se rendre compte de tout ce qui se passe dans la ville, de rencontrer des gens qu elle n aurait pas été amenée à croiser autrement «comme les élus» «Avant de rentrer au CCJ, je ne m impliquais pas dans la ville.» Avant, elle avait 13 ans Aujourd hui, cette palaisienne active est en 1 re s au lycée Camille-Claudel, patine plus de quatre heures par semaine à meudon, encadre bénévolement de jeunes patineurs, soutient sa petite sœur lors de ses compétitions (de patinage artistique) et joue de l accordéon. «Ce que je préfère, c est jouer avec l ensemble. C est plus motivant.» de manière générale, l adolescente «aime bien les groupes», les projets collectifs : «Je trouve cela plus intéressant que de rester cloîtré chez soi.» au CCj, emma s est notamment investie pour refaire vivre le potager intergénérationnel. la lycéenne concilie toutes ses activités et prend le temps de lire, de regarder la télé ou de voir ses amis, grâce à sa rapidité au travail. Passionnée par les langues, elle projette de faire des études à l étranger et, peut-être, de travailler dans l humanitaire. «Cela me plairait d aider les autres dans mon métier» et pourquoi pas adopter un enfant. marianne Leurent, en 2 e année d école Joëlle Sabre esprit ouvert et poigne de fer il y a dix-huit ans, elle rentrait de lozère (le département) en Île-de-France pour les études de son fils et se rapprocher de ses parents, des ignissois. depuis, joëlle sabre dirige de main de maître l école élémentaire Vaillant. à six ans de la retraite, pour cette école de 218 élèves et sa classe de Cm2, elle multiplie les projets : ateliers graff et dînerspectacle avec le Ferry, classes de découverte, visites d expositions, projets photos l enseignante «qui n aime pas recommencer un cours à l identique» est toujours aux aguets, en train de chercher des idées nouvelles pour ses élèves. Comme directrice, elle est consciente de sa réputation de sévérité : «Je dois tenir une école, faire respecter les règles de vie...» travailleuse acharnée et généreuse formée à l école normale d institutrices, joëlle sabre n est en quelque sorte «jamais sortie de l école». elle y a même trouvé une solution de garde : une mère d un élève en difficulté qu elle avait beaucoup aidé est devenue la nourrice de son fils. sa vocation ne l empêche pas de voyager, de se passionner pour l art, la photo, la nature et de partager, passionnée, ses découvertes. réflexe d enseignante Sabine delanoy La force tranquille à l écoute Lorsque Sabine delanoy est devenue comédienne dans les années 70, cette «profession n était pas considérée comme saine pour les femmes dans les familles traditionnelles». En faire son métier, c était donc résister. Et être mime lui permettait d exprimer avec le corps ce qui n était pas dit avec les mots. «De plus, j entendais de grands discours qui n étaient pas forcément suivis d attitudes adéquates ; pour ma part, je voulais concilier corps et esprit.» Aujourd hui metteure en scène, Sabine a commencé en «baladin», en tournant dans les villages. c est un homme qui l a arrêtée à Palaiseau, Michel cledes. Ensemble, pour leur compagnie, Hellequin, ils ont commencé à répéter à Lozère en plein air. Mime à l écoute des corps, Sabine «a croisé beaucoup de gens qui se "cassaient" parce qu ils allaient au-delà de leurs capacités». Face à ces épuisements, elle a cherché des méthodes. Mi casse-cou mi tranquille, la comédienne a testé divers arts martiaux et découvert la méditation, qui ouvre l esprit et enracine l être. À travers la compagnie palaisienne qu elle a créée en 2002, théâtre À corps ou les cours qu elle dispense, l artiste s attache à transmettre ses découvertes. Partage, écoute et reconnaissance ne sont pas de vains mots chez elle, ses élèves de qi gong en attestent. George sand, une femme libre c est quelque chose entre le vert et le jaune qui passe par toutes les nuances du bronze florentin» Née Aurore dupin, cette femme libre, divorcée d un certain Maurice dudevant, rencontra le romancier Jules Sandeau, avec qui elle commença à écrire. Pour nom de plume, elle choisit de garder le début du patronyme de cet amant et d y adjoindre le prénom Georges auquel elle enleva le «s». Son pseudonyme, sa tenue masculine et sa vie amoureuse firent scandale. de L écrivaine George Sand occupa une privé, son combat pour la liberté devint bâtisse au numéro 12 de la rue qui politique et journalistique. George Sand porte aujourd hui son nom. plaida par exemple auprès de Napoléon iii la cause de condamnés (dont Elle décrivit cet endroit dans ses lettres et le roman Monsieur Sylvestre (sous l appellation de Vaubuis- La romancière a laissé de nombreux Victor Hugo, alors en exil). son) : «Ce village n a qu une rue [ ] textes autobiographiques ou de fiction, une vaste oseraie me sépare de la et surtout une injonction à la liberté : rivière. Ce fouillis de branche fines et «Pour moi [ ] la liberté de penser et serrées est d un ton indéfinissable ; d agir est le premier des biens.» dossier égalité FillEs/gArçons L égalité femmes/hommes est le thème prioritaire qui sera poursuivi toute l année au sein du service jeunesse. Les premières actions ont démarré dès la toussaint à l accueil Jeunes avec une sensibilisation sur le thème des relations filles/garçons et de la sexualité, à travers jeux, échanges et projection. osez le FéminismE! Le saviez-vous? L antenne essonnienne du réseau Osez le féminisme! est implantée à Palaiseau. Rendez-vous à Palaiseau le 19 décembre à 20h pour une réunion sur les jouets sexistes (lieu à définir). en lien avec la journée de lutte contre les violences faites aux femmes (25 novembre), l association organise aussi une rencontredébat sur la prostitution le 21 novembre à évry. Pour en savoir plus : facebook.com/ pages/osez-le-feminisme-91/ chiffres clé Palaiseau comptait, aux derniers chiffres du recensement, autant de femmes que d hommes : elles sont , contre pour la gent masculine. Sur 593 agents permanents, la mairie compte 364 femmes pour 175 hommes, soit 67,50%. La même répartition, de l ordre de 70%, se confirme par grade, des catégories les plus basses à l encadrement. Les secteurs les plus féminisés sont les filières sociales, administratives et l animation. seule la filière technique demeure majoritairement masculine. 15% d étudiantes ingénieurs à l école Polytechnique ; 24% à l ensta Paristech 20 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

12 CoUrrier des lecteurs CUltUre & animation a découvert une drôle de boîte jaune sur le parking situé en face de la Poste. Renseignements pris, il s agit d une «baldrive», traduisez par : boîte aux lettres accessible depuis un véhicule. cela faisait plusieurs mois que l équipe municipale demandait à la direction de la Poste de Palaiseau de trouver un moyen permettant aux habitants de déposer leur courrier, sans gêner la circulation au carrefour. Nombreux étaient en effet ceux qui, empressés, laissait leur véhicule > Gare au stationnement sauvage rue Émile-Baudot «Rue Émile-Baudot, il est impossible de marcher sur le trottoir : des voitures sont stationnées tout le long.» Roger D., gallieni-les graviers La Ville de Palaiseau a bien pris en compte les appels des administrés à la police municipale à propos de l impossibilité des passants à se déplacer en toute sécurité rue émile-baudot, dans la zone d activité. Les véhicules stationnés sur le trottoir, côté Palaiseau, sont donc verbalisés par la police municipale selon les règles du code de la route. un stationnement gênant est passible de 35 euros d amende, un stationnement dangereux de 135 euros d amende, d un retrait de quatre points sur le permis de conduire, voire de l enlèvement du véhicule. ces difficultés de stationnement et d encombrement sont dues à la proximité de la gare RER et tgv de Massy-Palaiseau ainsi qu à la présence de travaux à cet endroit : la Ville de Palaiseau a informé en amont, début octobre, les automobilistes d une surveillance accrue de cette zone. L information a été délivrée par des tracts apposés sur les pare-brises. Police municipale : 8 avenue des Alliés - tél.: devant la Poste et couraient poster leurs lettres jusqu à la boîte extérieure. ce nouveau système évitera aux usagers le tracas de trouver une place de stationnement, permettra d assurer une meilleure sécurité aux abords de la Poste et est aussi réputé très pratique pour les personnes hadicapées. il suffit aujourd hui de passer devant la baldrive (à l autre extrémité du parking), de tendre le bras sans descendre de sa voiture, et vous voilà déjà prêt à repartir. > Une allocation de noël pour les familles en difficulté «Je suis chômeuse avec deux enfants. J ai entendu dire qu il existait une aide dont je pouvais bénéficier aux alentours de Noël. Comment cela se passe-t-il?» sophie L., Plateau Une allocation de Noël peut être en effet versée, sur demande, par le Conseil général de l essonne : - aux enfants de demandeurs d emploi âgés de moins de 13 ans (au 31 décembre 2012) - aux personnes âgées d au moins 65 ans au 31 décembre 2012 (ou 60 ans en cas d inaptitude au travail) bénéficiaires de l aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées). les dossiers de demande doivent être déposés au Centre communal d action sociale (CCas) jusqu au vendredi 7 décembre 2012 (inclus). eau-gaz-électricité-combustibles des aides financières pour l eau, l'électricité, le gaz et les combustibles peuvent être également versées par le Conseil général aux familles nombreuses (trois enfants à charge ou deux dans le cas de familles monoparentales) et aux personnes âgées. les dossiers de demande doivent être déposés jusqu au 11 janvier 2013 au CCAS. CCAs : Maison des solidarités - ZA Les Glaises 8 av. du 1 er -Mai / 83 Du lundi au vendredi : 9h-12h30 et 13h30-17h (16h30 le vendredi) théâtre et photographie De Sarajevo à Palaiseau La Bosnie est à l honneur en ce mois de novembre à Palaiseau avec la représentation de Médée, une création qui mêle femmes bosniennes et capsiennes, et l exposition en plein air de photographies de Ziyah Gafić, un artiste originaire de sarajevo. Les 16 et 17 novembre, au théâtre des 3 Vallées, les voix de six femmes de Bosnie et huit de la Caps (communauté d agglomération du plateau de Saclay) s uniront au sein du chœur de Médée, dernière création de la compagnie en résidence à Palaiseau, Minuit Zéro Une. Si la compagnie a choisi le texte d Euripide pour adapter ce mythe grec, la partition des chœurs a été élaborée au printemps dernier, suite à une rencontre au centre culturel André-Malraux de Sarajevo entre Minuit Zéro Une et des jeunes étudiantes bosniennes francophones. «Le récit de Médée, figure de la femme souffrante [trahie par son amant, Médée tue, de douleur, ses enfants], sera accompagné de textes et de chants inspirés par la guerre de Bosnie et l exil composés lors de notre atelier d écriture à Sarajevo», explique Frédérique Lazarini, comédienne et metteuse en scène. Les Capsiennes ont bénéficié de week-ends de stages dans quatre villes du territoire en octobre, puis toutes les participantes, Bosniennes comme Françaises, ont été préparées à monter sur scène par le comédien Didier Lesour et le costumier Pierre Gilles. Photographie de Ziyah Gafić. La création Médée a bénéficié du soutien de la Caps, de la Ville de Palaiseau, du Département et de la Région. PHOtOs GRanD FORmat Lors de leur séjour au centre culturel André-Malraux de Sarajevo, les représentants de la compagnie Minuit Zéro Une ont découvert le travail du photographe Ziyah Gafić. Originaire de Sarajevo, l artiste a couvert des événements dans plus de quarante pays du monde, exposé aux Rencontres de la photographie d Arles, à Londres ou à New- York. Deux de ses séries de photos sont présentées par le service culturel de la Ville : - Troubled Islam explore les circonstances et l environnement politique qui peuvent mener un pays à sa désintégration. - Quest of identity est composée de clichés d objets exhumés des tombes de victimes de la guerre en Bosnie. Autant de testaments qui rendent hommage aux disparus du dernier conflit européen. Médée : les 16 et 17 novembre à 20h30 au théâtre des 3 Vallées tarifs : 16 / 12 Réservations : (billetterie culturelle) Lecture sur la Bosnie : le 17 novembre à 15h30, à la médiathèque G.-Sand. Entrée libre exposition des photos de Ziyah Gafić : jusqu au 31 décembre sur les grilles du square de la rue de Paris et dans le parc de l hôtel de ville Vernissage le 17 novembre à 17h 22 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

13 CUltUre & animation CUltUre & animation Artsciencefactory days La carte et le territoire Le jardinier-paysagiste Gilles Clément, l écrivain François Bon, l architectedesigner Antoine Vialle, le chercheur Jean-Marc Chomaz et des lycéens palaisiens exposeront leur expérience du plateau de saclay lors d Artsciencefactory days, du 9 au 29 novembre de 14h à 18h à la ferme des Granges. «La cartographie a pris de nouvelles dimensions : la carte n est plus uniquement un papier avec des indications topographiques : grâce au numérique et au web, on y ajoute des itinéraires, des lieux...», note Florian Delcourt, Coups de cœur du Cinépal Les prochains Écrans du mardi au Cinépal, les cinéphiles ont rendez-vous tous les mardis à 14h, 18h et 20h30 autour de films coups de cœur ou d auteur, présentés en vo sous-titrée, au tarif unique de 5 euros la séance. Détails des prochaines dates. animateur d Artsciencefactory, projet de territoire qui mêle gestes créatifs et recherche scientifique. Pour la deuxième édition d Artsciencefactory days, ces évolutions cartographiques seront à l honneur au travers d une exposition présentant les visions du plateau de Saclay de scientifiques, de citoyens et d artistes*. Un territoire en DevenIR Le paysagiste Gilles Clément dévoilera son plan de réhabilitation d une parcelle palaisienne en friche. Prévu pour 2013, ce projet est scientifique et pédagogique : observer comment une terre devenue stérile reprend vie. Le plateau de Saclay, l écrivain François Bon et l architecte 13 nov. : ALyAh polar d Elie Wajeman (France, 2012, 1h30) Le 20 nov. : LA VieRge, Les CoPtes et Moi Comédie de Namir Abdel Messeeh (Égypte, 2012, 1h31) Le 27 nov. : LoLA Comédie dramatique de Jacques Demy (France, 1962, 1h30) - Copie neuve Antoine Vialle l ont sillonné à pied de long en large. Une expérience de l errance sur un territoire «en transition» (une «ville en devenir»), qu ils ont partagée en octobre avec des lycéens de l établissement Henri-Poincaré. Aidés par les artistes, les élèves ont témoigné de leur visite via des textes ainsi que des montages photos et sonores. Autant d itinéraires à découvrir lors d Artsciencefactory days artsciencefactory.fr Détails dans Les Rendez-vous du mois * Ces artistes furent ou sont en résidence grâce aux financements de la Région Île-de-France, dans le cadre du projet Artsciencefactory, conduit par l association S[cube], la Caps et le centre culturel André-Malraux (à Sarajevo). Le 4 déc. : insensibles Drame de Juan Carlos Medina (Espagne, 2012, 1h45). Interdit au moins de 16 ans Le 11 déc. : terri Comédie de Azazel Jacobs (États-Unis, 2012, 1h45) Cinépal (10 avenue du 8-Mai-1945) (0,34 /min, répondeur) cinepal.fr théâtre d objets Histoire d esclaves révoltés Les 10 et 11 novembre à la salle Guy-Vinet, de grands personnages articulés se mêleront aux humains pour présenter, en quelques moments clef, la vie de l esclave révolté spartacus. Rome, moins 73 avant J.-C. Mus par le courage des condamnés, des esclaves passent des arènes où ils luttent en gladiateur pour divertir le peuple et ses empereurs, au combat sanglant pour leur liberté. Mais Rome la puissante ne pourra supporter cette arrogance Pour conter cette révolte menée par le plus célèbre d entre eux, Spartacus, la metteuse en scène Claire Dancoisne a choisi pour personnages des marionnettes fabriquées à partir d objets de récupération, monstres gigantesques ou insectes minuscules rendus vivants par des comédiens, La Caravane (gypsy) Passe à Palaiseau Samedi 8 décembre à 20h, «prenez la première caravane qui passe» à la salle des fêtes avec un concert festif qui fera mouche, organisé par la trublionne association Zones d Arts. Les auteurs des drôlatiques Like a sextoy, Perdu ta langue (avec Rachid taha) et Zinzin Moretto (avec R-Wan), après un passage plus ouvert sur le monde, le temps et l espace dans leur précédent album Ahora in da futur, reviennent à leurs premières amours avec Gypsy for one day, un cri haut et fort en faveur des Roms, qui résonne de chaleur face à la brutalité tandis que deux chanteurs lyriques incarnent les émotions du peuple face à la révolte. Créé en 2010, Spartacus a déjà conquis les cœurs de plusieurs salles. «Avec ce péplum lyrique et "marionnettique", le Théâtre de La Licorne propose un théâtre de chair, de ferrailles, de couleurs et de sons d une rare puissance. Époustouflant!», lisait-on dans Les Trois Coups, journal en ligne du spectacle vivant. À Palaiseau, Spartacus est présenté en partenariat avec le Théâtre de Brétigny. Détails dans Les Rendez-vous du mois Faites vivre vos marionnettes dans la foulée du spectacle, un atelier de fabrication et de manipulation de marionnettes sur table est proposé par la Ville. une initiation ouverte aux personnes en situation de handicap accompagnées par l association A2L et aux Palaisiens abonnés à la saison culturelle. Les samedis 24 novembre, 1 er et 8 décembre au Ferry (10 av. de Stalingrad). détails dans Les Rendez-vous du mois ambiante : avec des titres aussi éloquents que Rom à Babylone, T as la touche manouche, Shouf la Chapka, Strip-tease burlesque ou encore What to do in Katmandou, La caravane Passe promet d enflammer le dancefloor palaisien. électro, pop et hip-hop viennent booster les sonorités gipsy ouvertement revendiquées pour un grand bazar foutraque et plein d allégresse. L énergique fanfare punk balkane Jabul Gorba entamera les représailles festives pour la première partie. Détails dans Les Rendez-vous du mois 24 PALAISEAU MAG - NOVEMbrE 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

14 CUltUre & animation sport sport concerts En cascade Côté chanson, rendez-vous le 15 novembre à la mjc pour un jeudi sans télé avec ParLaGauche qui interprétera des airs de brassens, têtes Raides, vrp, etc. Côté classique, ne ratez pas les concerts de musique de chambre (C. Franck, Rossini, schumann) le 25 novembre et symphonique (Grieg, schubert) le 7 décembre, proposés par le conservatoire. Côté rap, mil sera à l honneur du festival Yvette fait du break le 1 er décembre. Détails dans Les Rendezvous du mois. molière clownesque C est dans l univers des clowns (le clown blanc et l auguste, soit le dominant et le dominé) que le metteur en scène Henri Lazarini a choisi de transposer la célèbre pièce de molière Les Fourberies de Scapin. Les représentations se tiennent les 10, 17, 23, 24 et 30 novembre ainsi que les 1 er, 7, 8, 14, 15 et 31 décembre au théâtre La mare du Diable. Renseignements et réservations : (billetterie en ligne) Comme des brûlures de Cigarette Deux femmes, une chanteuse et une comédienne, dévoilent la complexité de leur âme, leurs petites déprimes, leur solitude et leur quête... Créé par deux Palaisiennes, Danielle Jean et Caroline massé, d après les Chroniques des jours entiers, des nuits entières (Xavier Durringer), Comme des brûlures de cigarette est présenté à la mjc-théâtre des 3 vallées les 8 et 9 décembre. Détails dans Les Rendezvous du mois. Semaine de la solidarité internationale Esprits solidaires à la MJC Du 17 au 24 novembre, la semaine de la solidarité internationale se vivra à la MJC au travers d un concert de Djeli Moussa Condé, d'une exposition photo sur les étudiants de Conakry ou d'un filmdébat sur l héritage de la pauvreté Un thème les relie : l accès à l éducation. Par ses textes engagés, Djeli Moussa Condé avait toute sa place au cœur d une semaine de sensibilisation à la solidarité internationale et au développement durable. Pour son concert du 23 novembre, ce joueur de kora originaire de Guinée- Conakry, qui a collaboré avec les plus grands (Manu Dibango, Salif Keita, Mory Kanté, Alpha Blondy, Césaria Evora), présentera son dernier album Showcase, fruit de l alchimie entre une guitare basse, une flûte peul et un set de percussions et de machines. La plongée au cœur de l univers guinéen perdurera avec l exposition du photographe Dominique Robin sur les étudiants de Conakry (du 17 au 24 novembre). Dans une ville où les groupes électrogènes se font rares, ces jeunes partent en quête des rares rais de lumière offerts pour lire et étudier. Le photographe les a notamment trouvés sous des lampadaires de parkings Dans À portée 2 voix (21 novembre) pour le jeune public, Ronan Oury et Mundélé associent les mots des grands poètes de ce monde (Prévert, Khalil Gibran, Joseph Brodsky, Boris Vian ) aux rythmes africains. Un moyen de partager le patrimoine poétique de l humanité Projeté au Cinépal le 19 novembre, le documentaire Los Herederos, prend le mot «héritage» à contrepied de son sens usuel pour s intéresser à l héritage le plus légué au monde : celui de la pauvreté. Dans ce film largement salué par la critique, la caméra d Eugenio Polgovsky suit des familles mexicaines et leurs enfants travailleurs sans les commenter, illustrant ainsi, au-delà de l horreur de la situation, leur capacité à survivre et à rire! Programme dans Les Rendez-vous du mois usp handball Des filles en route pour les championnats de France Cette année, les handballeuses de moins de 18 ans s entraînant au club de Palaiseau sont en lice pour les championnats de France. Le fruit du travail d une équipe soudée et homogène, d une entente fructueuse entre les clubs palaisiens et massicois, et d une politique dynamique envers les jeunes. Que les jeunes handballeuses de l USP concourent aux qualificatifs des championnats de France signifie qu elles font partie des 64 meilleures équipes de leur catégorie. Le début de saison s est plutôt bien passé : après deux matchs perdus d un point, l équipe a remporté les deux suivants. Le 13 octobre, face à Nantes, la meilleure équipe du classement, elles ont malheureusement perdu d un point (29-28) après avoir mené leurs adversaires durant tout le match. «Les forces de cette équipe de 18 filles : un niveau homogène - pas de joueuses au niveau international, mais toutes sont capables d être performantes aux différents postes - et une bonne ambiance. Quatre handballeuses sont arrivées en septembre : elles ont rapidement été intégrées», témoigne leur nouvel entraîneur Kamel Djounnadi. L éducation PaR L entraînement sportif Kamel Djounnadi a tout de même quelques défis : former des gardiennes de but et conduire une équipe qui n a pas encore l habitude de sortir de l Île-de- France puisqu elle joue en excellence régionale depuis trois ans. Cependant, cet éducateur sportif de métier estime que son rôle d entraîneur ne se limite pas aux résultats : «Je fais en sorte que ces jeunes filles développent leur autonomie. Ainsi, en début de saison, j ai mis en place un capitanat tournant afin de les responsabiliser, les valoriser tour à tour et voir comment elles évoluent à ce poste.» Charlotte Barthélémy, 17 ans, se réjouit «du très bon CV de ce nouvel entraîneur». Kamel Djounnadi a en effet mené deux équipes de filles de 15 ans sur la plus haute marche du podium du championnat inter-ligues (en 2002 et 2009). Une entente POUR Les FILLes «Il y a trois ans, le club Massy Essonne Handball, très spécialisé sur la filière masculine, a vu arriver beaucoup de filles. Du fait des nos difficultés à l USP à constituer des équipes de filles, nous avons accepté leur demande d entente pour fédérer nos équipes féminines», raconte Jean-Luc Christiaen, nouveau président du club palaisien. Ce partenariat n est d ailleurs pas favorable qu aux moins de 18 ans : l équipe des moins de 15 ans a remporté tous ses matchs en 2011/2012 et joue désormais au plus haut niveau du championnat régional. «Nous avons confiance en Jean- Luc Christiaen pour continuer dans cette politique en faveur des filles, ajoute Gilles Caradec, adjoint au maire chargé des sports. De son côté, la Ville de Palaiseau finance cette année une partie des transports des futurs championnes.» palaiseau-handball.com 26 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

15 sport sport 4 e Bike & Run de Palaiseau Lancez-vous un défi! Parcourir 15,7 km par équipe de deux, en alternant vélo et course à pied : c est le défi que vous lance le club de triathlon de l UsP le 25 novembre à partir de 10h à l occasion du 4 e Bike & Run de Palaiseau, accessible à tous dès 7 ans. Jusqu à 100 équipes jeunes et 200 équipes adultes sont attendues cette année. Pour participer au Bike & Run de Palaiseau, nul besoin d avoir une licence d athlète, il suffit de trouver un coéquipier et d avoir la volonté de parcourir 15,7 km dans la forêt domaniale Adultes : faites vos katas! La section karaté de la MJc a été reprise cette année par Alexandre Roulois, karatéka ceinture noire 2 e dan qui fut formé à Montlouis-sur- Loire par le maître Pierre Mansais (6 e dan). Avec Patrick Pedenaud, il anime les cours pour adultes au dojo david-douillet (stade Georges-collet) et organise divers stages d arts martiaux pour ouvrir les karatékas à d autres disciplines. (3 boucles), «un parcours plat accessible à tous» précise le président de l USP triathlon Gilles Klipfel. Nouveauté cette année, le départ et l arrivée se feront au même endroit, côté rond-point, «afin d éviter l engorgement lors du passage des coureurs». Ce duathlon nature compte pour le challenge d Île-de-France et lance la saison des courses. L épreuve, arrivée à sa 4 e édition, est déjà très courue avec 170 équipes en lice l an passé, 30 équipes de jeunes de ans (6 km) et 20 de 7 à 10 ans (2 km), soit 440 athlètes sur la journée! «Les épreuves jeunesse étaient une nouveauté en 2011, nous espérons bien accroître le nombre de participants cette année», relève il est encore temps de s inscrire au club pour les pratiquants de tous niveaux dès 14 ans. séances adultes : lundi de 19h30 à 21h, jeudi de 19h30 à 20h30. combat le samedi matin, de 10h à 11h. tarifs : de 148 à 219 Renseignements et inscriptions : karate-palaiseau.blogspot.fr le président. Le Bike & Run se déroule ainsi : un coureur à pied prend le départ seul pendant 700 mètres, ensuite rejoint par son coéquipier à vélo ; ils font alors la course ensemble (mais pas forcément l un à côté de l autre) et sont libres d échanger à tout moment entre le vélo et la course à pied (souvent au bout de mètres). Le club est épaulé par la Ville de Palaiseau, la Ligue d'île-de- France, le comité départemental du triathlon et l Élan 91. inscriptions par courrier ou en ligne ( sport-up.fr) avant le 21 novembre ; au collège César- Franck la veille de 14h à 16h30 ou le dimanche avant la course. Renseignements : uspalaiseautriathlon.fr Tél.: Détails dans Les Rendez-vous du mois Golf de l Yvette Tee time Parmi les 270 adhérents du golf de l Yvette, situé à deux pas de la commune, près du cimetière de Villebon-sur-Yvette, 41 sont Palaisiens. Ce sport peu commun peut s adresser à tous, dès l âge de 3 ans. Émanation du club athlétique d Orsay, le golf de l Yvette basé à Villebon est né en De par sa spécificité et ses tarifs attractifs, il attire des adhérents de toute la région. Le Palaisien Patrick Coudeyrat, en charge de la section jeunesse (qui compte une quinzaine d adhérents), y pratique sa passion depuis neuf ans : «J ai toujours eu envie de faire du golf depuis mon enfance. J ai découvert cette activité lors du Village des associations à Palaiseau en 2003 : je venais d un métier très bruyant et ce qui m a attiré, c est le calme.» «C est un sport précis, technique, qui demande beaucoup de mental et pas trop de force. En cela, il convient très bien aux enfants. Jusqu à un certain niveau, leur pratique est d ailleurs gratuite (hors licence)», précise-t-il. Sa passion se partage de père en fils : «Mon fils de 14 ans pratique depuis sept ans maintenant ; nous participons aux entraînements et aux compétitions.» «Les adhérents viennent au club pour sa convivialité, notamment grâce aux sorties amicales», ajoute la présidente Claudette Deweertd. Le golf de l Yvette dispose d un practice (terrain en herbe) de 27 pas de tirs dont huit couverts et d un green d entraînement en synthétique. En complément, quatorze sorties sont organisées dans l année pour découvrir des parcours de 18 trous. La dernière sortie était à Deauville en octobre. Les cours, des débutants au perfectionnement, sont eux assurés par les professionnels du golf de Forges-les-Bains. Sortie du club au golf du château de la Bertichère (60). Renseignements et inscriptions : golfyvette.org Aire de jeux de La Plesse 6 rue du Cimetière à Villebon tél.: basket : soutenez l équipe FémininE L équipe première féminine de basket a repris sa saison en nationale 2. elle jouera à domicile (gymnase G.- Castaing - 74 chemin de vauhallan) à 20h face à saint- Chamond le 17 novembre, puis face à l Union sin Dechy- Ostrevent le 1 er décembre. Calendrier des matchs à retrouver sur : palaiseau-basket.fr rubrique Planning Renseignements : gala : les 25 Ans du ViEt Vo dao Le club de vovinam-viet vo dao de la mjc fêtera ses 25 ans à la salle Guy-vinet (place salvador-allende) le samedi 24 novembre à partir de 16h. Démonstrations, jeux et animations, repas et soirée dansante avec DJ et tombola seront proposés à l occasion de cet événement ouvert à tous qui permettra de découvrir toute la diversité de cette discipline. entrée libre Renseignements : mjc (parc de l hôtel de ville) vovinam-palaiseau.fr UnE championne PArAlymPiqUE À PAlAisEAU Le tournoi sportif organisé le 10 novembre par le bureau des sports de l école d ingénieurs ensta Paristech est parrainé par marie-amélie Le Fur, victorieuse du 100 mètres lors des Jeux paralympiques de Londres. Les habitants sont invités à la rencontrer à l école (828 bd des maréchaux, campus de l école Polytechnique) de 15h à 18h, au niveau des stands de sensibilisation au handisport. Renseignements : PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

16 à VoUs l HoNNeUr à VoUs l HoNNeUr Odette Monmaur (à gauche) a fait huit-cent kilomètres pour fêter les 100 ans de son oncle, Marcel Château. Carole Monmaur, sa petite nièce, était également présente. Marcel Château, vif centenaire la Seconde Guerre mondiale, Marcel se souvient avoir «teint des mottes de beurre rance récupérées dans des colis américains pour les blanchir et les revendre au marché noir». Au retour de la guerre, alors qu il avait admiré Outre-Rhin le courage de pompiers au feu, Marcel s engage comme volontaire dans la caserne palaisienne que dirigeait son beau-frère. OUveRt sur Le monde et La ville Dévoué, cet homme deux fois veuf le fut envers ses femmes Hélène et Yvonne, qu «il a toutes les deux accompagnées jusqu au bout», précise Odette. Aujourd hui arrière-grand-père et membre du club très select des centenaires de la Pie Voleuse (on en compte quatre), Marcel a toujours l œil alerte. «Situé au 72 rue de Paris, Le Bon Accueil était un café d habitués et de joueurs de belote avec une ambiance bon enfant» «Monsieur Château descend tous les matins chercher son Parisien, raconte Maéna Rivière. Il y est abonné. Ouvert, il se tient toujours au courant de ce qui se passe dans le monde et à Palaiseau.» Présent chaque hiver au banquet des seniors, Marcel assiste également aux spectacles proposés toute l année au sein de la maison de retraite. «C est un résident très sociable : il parle avec tout le monde», précise Maéna. Sa nièce confirme : «Il est plein d amour.» Et d humour. À 100 ans, les yeux de Marcel conservent leur caractère taquin et le souvenir du beau charmeur brun qu il était * Le responsable de chai travaille avec l œnologue à l élaboration et l élevage du vin. Excellent dégustateur, il élabore les différentes cuvées et décide de la mise en bouteille du vin. Le 14 octobre, Marcel Château fêtait son 100 e anniversaire à la maison de retraite La Pie Voleuse. Après un siècle de vie palaisienne, à tenir le café Le Bon Accueil ou acheter du bon vin, le centenaire garde l esprit ouvert et l œil alerte. Si les anniversaires de tous les résidents sont fêtés à la Pie Voleuse, les nouveaux centenaires ont un traitement de faveur : un spectacle anime les festivités. Marcel Château a également reçu de la maison (où il est entré en décembre 2003) une bouteille de Saint-Émilion et des marrons glacés, spécialement ramenés de Paris par le directeur des lieux, Jamil Adjali. «Ses péchés mignons», témoigne Maéna Rivière, animatrice-coordinatrice à la maison de retraite. Le plaisir du palais, Marcel Château y a travaillé une partie de sa vie, comme responsable de chai* pour un négociant en vin palaisien. Et surtout, comme gérant du Bon Accueil, ce café en centre-ville qu il a tenu avec sa première femme, Hélène, des années 30 aux années 70. Passionné et formé à l œnologie, il mettait lui-même en bouteille le vin qu il achetait chez le producteur. Toujours propriétaire des lieux, Marcel Château loue le local commercial avec sa cave (« bouteilles!» assure-t-il) aux gérants de l actuel caférestaurant La Vallée de la Cère. Odette Monmaur, nièce de Marcel et ex-palaisienne, a connu le bien nommé Le Bon Accueil : «C était un café d habitués et de beloteurs, l ambiance y était bon enfant : tonton savait exactement ce que chacun voulait boire et servait le verre désiré avant que l habitué ne précise sa commande...» En tenancier de café, Marcel connaissait tout le monde à Palaiseau, ville où il vit depuis l âge d un an. Aujourd hui encore, il se souvient de ses trajets à vélo à trois heures du matin, via une «plaine de Massy sans lumière et pleine de lièvres que l on écrasait», pour aller travailler au pavillon aux poissons des halles, à Paris. Il avait alors dix-sept ans. PRIsOnnIeR et POmPIeR volontaire Ce travailleur débrouillard n avait jamais «les deux pieds dans le même sabot et toujours une solution à tout, on pouvait lui faire confiance», précise sa nièce. Prisonnier dans une ferme en Allemagne pendant Jeanne Guéguen-Sabourin : 20 ans de patchwork À l aube de ses 80 ans, une exposition rétrospective est consacrée du 27 novembre au 1 er décembre à l artiste palaisienne Jeanne Guéguensabourin, à la médiathèque Georgesand. elle a consacré vingt années de sa vie à explorer toutes les possibilités de cet art textile exigeant, le patchwork, exposant jusqu au Japon! jeanne guéguen-sabourin est avant tout une passionnée de travaux manuels, qu elle a notamment enseignés pendant des années au collège joseph-bara. tissage, peinture sur soie, vannerie, menuiserie, cartonnage, couture, tricot, poterie aucun ne lui a échappé! C est au détour d un voyage aux états- Unis qu elle découvre le patchwork : elle en devient immédiatement admirative à tel point qu elle décide en 1981 de prendre une retraite anticipée pour se consacrer entièrement à cet art. «J ai commencé par des pièces très classiques, des coussins, des dessus de lit, avant de créer mes propres blocs (des dessins sur support transparent) et d en explorer, sur un même plan ou dans l espace, l ensemble des possibilités pour former des assemblages différents. J aime en particulier les formes géométriques et le travail sur la soie, que je peins moi-même avec des dégradés de couleur de ma création», explique l artiste qui s est rapidement dirigée vers des créations contemporaines. «C est un boulot complètement dingue, souligne son mari léon guéguen. Elle faisait tout à la main, les dessins, le matelassage, la peinture, etc. Cela demande une patience folle. Une pièce de taille moyenne lui demandait plus de 200 heures de travail!» vernissage ouvert à tous le 28 novembre à 19h30. Renseignements : PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

17 à VoUs l HoNNeUr à VoUs l HoNNeUr Association Les Babayagas de Palaiseau Une maison pour bien vieillir ensemble Deux femmes, bien ancrées à Palaiseau, ont eu l idée folle de créer dans la ville une maison du futur, une alternative aux maisons de retraite, pour bien vieillir ensemble. Le projet fait son chemin : reste à trouver l implantation et attirer de nouveaux adhérents. Parlez-en le 29 novembre lors d une soirée d'échanges citoyens sur le bien vieillir. À l initiative du projet associatif Les Babayagas de Palaiseau, Gisèle Tersou (la présidente) et Marie-Antoinette Castanet, deux femmes très actives dans la commune, souhaitant trouver une alternative aux maisons de retraite : «Elles peuvent être financièrement très lourdes et la vie n y est pas toujours épanouissante, voire infantilisante», remarque la présidente. «Nous ne voulons pas non plus être obligées d être prises en charge par nos enfants, qui n ont pas la même façon de vivre que nous», précise Marie-Antoinette. Inspirée du projet de Montreuil (qui aboutira en fin d année), «à la différence que nous ne sommes pas opposées à ce que des hommes y prennent part», la future «maison» poursuivra des objectifs solidaires, conviviaux, citoyens et intergénérationnels. éviter L IsOLement et s OUvRIR aux autres Solidaires car il s agit de regrouper sous le même toit (un immeuble collectif d une quinzaine d appartements avec un grand local commun) des personnes âgées autonomes à revenus modestes, afin d éviter l isolement et la solitude. Conviviaux car la solidarité sera à l œuvre en cas de difficultés physiques passagères, des repas pourront être pris en commun, des cours de taï chi partagés, etc. «Chacun chez soi mais à l écoute des autres et de la société» prône Gisèle Tersou : les résidents proposeront ainsi des actions citoyennes comme de l aide aux devoirs. L intergénérationnel sera aussi présent avec des appartements réservés à des étudiants ou de jeunes travailleurs. trouver Un LIeU en CentRe-vILLe Leur principale difficulté, bien qu elles bénéficient du soutien de la Ville : trouver une implantation en centre-ville «pour nous permettre de vieillir le mieux possible», en profitant de la proximité des équipements (Cinépal, MJC ), des commerces, du marché «qui est une véritable agora» et ainsi favoriser les rencontres. À bon entendeur Renseignements : Réunion le dernier vendredi du mois à 18h30 à la MJc (prochaine le 30 novembre). SoiRéE d échanges citoyens «Comment bien vieillir?» Jeudi 29 novembre à 19h30 à la MJc Avec Les Babayagas de Palaiseau et le réseau d échanges réciproques de savoirs, en présence du dr de Ladoucette, gérontologue qui a beaucoup écrit en ce domaine. Entrée libre Trois mois après la Rafle du Vél d Hiv les 19 et 20 novembre, à la salle des fêtes, les citoyens du territoire sont invités par la Ville à rendre hommage autour d une exposition aux victimes juives de persécutions menées pendant la seconde guerre mondiale. il y a soixante-dix ans, le 9 novembre 1942, un convoi quittait le camp de drancy, en France, pour celui d auschwitz, en Pologne. Parmi les mille personnes (dont 163 enfants) que comptait ce convoi n 44, des familles provenaient de Palaiseau, de Villebon-sur-Yvette, d orsay et de gif-sur- Yvette. arrêtées le 16 octobre 1942, elles avaient été regroupées à la gendarmerie de Palaiseau. «La Rafle du vélodrome d hiver [dite du Vél d Hiv] qui eut lieu à Paris et en banlieue les 16 et 17 juillet 1942 est le temps fort d une traque qui s est poursuivie jusqu à la fin de la guerre», précise rachel jaeglé, l une des initiatrices de l exposition avec isabelle Zdroui. des familles touchées par la rafle du 16 octobre 1942 ou impliquées dans le sauvetage d enfants seront conviées au vernissage de l exposition. «Cette commémoration s inscrit dans la continuité d un travail de mémoire mené à Palaiseau en 2005, à l occasion du 60 e anniversaire de la Libération de la ville», précise Claire robillard, maire de Palaiseau. l exposition présentée à la salle des fêtes sera ensuite envoyée au collège César-Franck pour un travail de mémoire avec les élèves palaisiens. exposition à la salle des fêtes (16 av. de la République) Vernissage ouvert à tous le 19 novembre à 18h avec un orchestre klezmer ouvert le 20 novembre, de 9h à 12h et de 13h30 à 19h - entrée libre collecte PoUr la banque AlimEntAirE L association L étape recherche des bénévoles pour participer à la collecte de la banque alimentaire les vendredi 23 et samedi 24 novembre. Cette collecte est organisée à l échelle nationale mais les produits récoltés par les bénévoles à villebon-sur-yvette seront au bénéfice de l épicerie sociale L étape (44 rue a.-néreau). Inscriptions jusqu au 16 novembre : (Daniel aidelstein, président) des écrivains PUblics AU Pij vous éprouvez des difficultés pour écrire, rédiger des courriers administratifs, etc.? au Point information jeunesse (31 rue de Paris), des bénévoles vous prêtent leur plume le vendredi de 14h à 16h30 et le samedi sur rendez-vous de 9h à 11h. Renseignements et inscriptions : mjc : il reste des PlAcEs La mjc signale qu il est encore temps de s inscrire pour les activités suivantes, où il reste quelques places : karaté (cf. p.28), ateliers langues (anglais, espagnol, italien, japonais, russe), percussions africaines, saxophone, atelier théâtre Corps acteurs et claquettes, danse africaine, danse hip-hop. Hâtez-vous! Renseignements et inscriptions : Parc de l hôtel de ville tél. : snl VoUs convie AU théâtre venez rire et vous divertir à la mjc le samedi 10 novembre à 20h30, avec la comédie L avant-première de Camille sadoun par la compagnie Les affranchis. Cette représentation est organisée par l association solidarités nouvelles pour le logement (snl) qui trouve ainsi une façon ludique de faire connaître ses missions (logement et accompagnement de personnes en difficultés), de trouver de nouveaux bénévoles et de faire entrer des fonds. Réservations de la pièce : tarif : 10 / réduit à 5 32 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

18 à Votre service arrêt sur images Permanences de l équipe municipale La maire et vice-présidente du Conseil général, Claire robillard, vous reçoit sur rendez-vous le vendredi à partir de 17h30. Tél : Les adjoints et les conseillers municipaux délégués sont également à votre disposition sur rendez-vous. Tél. : Voir trombinoscope complet des élus sur rubrique démocratie locale / Le Conseil municipal / Une équipe à votre service encombrants les encombrants seront ramassés la semaine du 26 au 30 novembre. Veillez à ne les déposer que la veille au soir pour ne pas encombrer les rues. Pour connaître les jours de ramassage dans votre rue : siom.fr enquête Insee sur les conditions de travail depuis octobre 2012 et jusqu à février 2013, l Insee (institut national de la statistique et des études économiques) mène une enquête sur les conditions de travail, en partenariat avec le ministère du travail, de l emploi, de la formation et du dialogue social. réalisée sur un échantillon de logements dans toute la France, elle concernera plusieurs foyers palaisiens, qui seront préalablement avertis par courrier. Ces ménages seront interrogés par Véronique georges, qui sera munie d une accréditation officielle : merci de lui réserver le meilleur accueil. ils nous ont rejoints 27/08 : Eléana Courgeon 04/09 : Mattéo Alves Gomes 09/09 : Tamim Khenissi 10/09 : Emma Fredryck, Enzo Choueikani 14/09 : Lima Triki 16/09 : Jean Martet, Judith Mangold 20/09 : Ewen bazin, Victoria Giraud 21/09 : Anthony Parent 23/09 : Théo Cazaubon 26/09 : Yaakoub Mhira 27/09 : Alexandre Viguier 30/09 : Chloé Lechevin, Inès Agondanou 01/10 : Océane Lacombe 02/10 : Antonin robert thevenet, mahé Cureau, lily aubrée Bienvenue aux nouveau-nés. ils se sont mariés 15/09 : Virginie Taillé et Adrien bisseriez ; sylvie Charrier et lucien despalins ; Carole Crouet et jeremy De Magalhaes ruivo 22/09 : Yun Cunjing et Han Zongzhe ; isabelle carnet Wuillemin et éric lentin ; rachel blin et didier brossard ; sabrina Maingault et Yann barlet 29/09 : sonia de Carvalho et ludovic Helfer Nos vœux de bonheur aux jeunes mariés. ils nous ont quittés 02/09 : raymond Longeat 07/09 : Jean-Luc Lombart, Georges Nouhaud 09/09 : rené François 10/09 : Aimé Le boulch 15/09 : Hélène Malla épouse Surest 16/09 : Claude blois 23/09 : Jacqueline Mallet épouse Collaud 02/10 : Félix Contant 03/10 : Jacques bergeron 08/10 : Martine Grison épouse Dhont 10/10 : François Guiraud La maire Claire Robillard et la municipalité présentent leurs condoléances aux familles éprouvées. Votre site d annonces gratuites Pour toutes vos annonces, pour échanger des services, partager vos passions ou vendre vos objets, la ville de Palaiseau met à votre disposition un site internet gratuit, Pal réseau, accessible : - depuis colonne de gauche, accès rapides - ou en direct sur pal-reseau.fr > Le Cnam emménage à Palaiseau nouvelles activités le centre Cnam (conservatoire national des arts et métiers) de massy a déménagé à Palaiseau : il est installé au lycée Henri-Poincaré (36 rue Léon-bourgeois) depuis la rentrée. le centre assure la préparation, en cours du soir, de plusieurs diplômes de filières accessibles au niveau bac ou bac + 2 : informatique, économie-comptabilité-gestion, ressources humaines, anglais, bureautique, santé sécurité environnement. Renseignements : cnam-palaiseau.fr > Dietplus (centre de diététique) : Spécialiste du rééquilibrage alimentaire : bilan nutritionnel et suivi hebdomadaire gratuits, large gamme de produits exclusifs. 11 rue du d r Morère / Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 19h / le samedi de 10h à 18h du 9 au 13 oct. : Fête de la science À travers expositions, visites d instituts ou encore forum des sciences, les habitants ont pu s initier aux joies de la science. L atelier intergénérationnel autour des jouets a été source d une belle rencontre. 17 oct. : Baptême de la place Mendès France À l occasion du 30 e anniversaire de la mort de l homme politique Pierre mendès France, la place située devant la gare ReR de Palaiseau-villebon a été rebaptisée à son nom, en présence de son fils, michel mendès France, de Claire Robillard, maire de Palaiseau, et des initiateurs de ce projet, Jean-Claude boutonnet et marcel balézaux. 6 oct. : Inauguration de l espace naturel sensible L atelier Cépage, qui a mené les travaux d aménagement durable de l espace naturel sensible, proposait une visite guidée aux habitants, juste avant l inauguration en présence des élus et de l agence de l eau seine-normandie. 13 oct. : Inauguration de l Ensta ParisTech L école d ingénieurs l ensta Paristech a fait sa rentrée en septembre dans ses locaux palaisiens sur le plateau. L inauguration officielle a rassemblé la directrice élisabeth Crépon (lire aussi p.18), le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le ministre de la ville François Lamy et la maire Claire Robillard. 20 oct. : «La nature c est l aventure!» Les jeunes Palaisiens se sont retrouvés autour d activités manuelles et d un rallye organisés en forêt domaniale par le Conseil municipal des enfants. 34 PalaiseaU mag - N o V embre 2012 PalaiseaU mag - N o V embre

19 E X P O S I T I O N Vernissage lundi 19 novembre à 18h Mardi 20 novembre 9h-12h et 13h30-19h Salle des fêtes - 16 av. de la République Renseignements >

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité.

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité. n 165 - Mai 2012 Grand prix de la presse municipale > Nouvelles technologies Avoir la fibre très haut débit! Actualité Ouverture d un accueil de jour pour les malades d Alzheimer à la Pie Voleuse P4-5

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Association des Personnels de l ENSTA

Association des Personnels de l ENSTA Association des Personnels de l ENSTA Edition du 30/09/2015 Saison 2015-2016 Mot d introduction 3 L Association des Personnels de l ENSTA ParisTech est une association régie par la Loi du 1er Juillet

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année.

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année. 1 Année 2013, n 3 Décembre 2013 : MAIRIE - 49 Grande Rue 91940 Saint Jean de Beauregard : 01 60 12 00 04 : 01 60 12 58 63 : mairie.st.jean.beauregard@wanadoo.fr http://www.mairie-saintjeandebeauregard.fr

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme Ciné en plein R Piscine à 1 euro Surprises en squares 8 juillet - 23 août 2013 Vacances à Colombes Programme Surprises en squares Du 8 juillet au 23 août de 16h à 19h - Gratuit Pôle sportif municipal Pierre

Plus en détail

Enfance Jeunesse Famille. www.ville-palaiseau.fr

Enfance Jeunesse Famille. www.ville-palaiseau.fr printemps 2015 Activités vacances Enfance Jeunesse Famille www.ville-palaiseau.fr La maison de quartier Jacques-Audiberti 56 rue du Moulin > 01 60 14 55 38 Les inscriptions se déroulent à partir du mercredi

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo?

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? des idées communes 1 édito Une politique solidaire Depuis le 1 er janvier 2012, Tulle agglo prend soin de vos enfants. Auparavant à la charge des communes,

Plus en détail

Calendrier des manifestations 2015

Calendrier des manifestations 2015 jeudi 8 janv. Assemblée Générale Salle polyvalente Club Age d'or vendredi 9 janv. Assemblée Générale Espace Delporte Macadam St Nicolas samedi 10 janv. Concours tarot Salle polyvalente Tarot Club Aliermontais

Plus en détail

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS!

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 20 novembre 2013 3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES

Plus en détail

Projet éducatif de l association Calypso

Projet éducatif de l association Calypso Projet éducatif de l association Calypso Sommaire Historique... 3 Calypso en 2014... 4 Calypso fait grandir vos enfants... 5 Pour cela l Association Calypso porte un certain nombre de principes fédérateurs...

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs.

Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs. PROJET PEDAGOGIQUE : Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs. Le Skwatt est une structure municipale,

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Dossier de presse. Le conseil général du Calvados à la foire internationale de Caen du 14 au 24 septembre 2012

Dossier de presse. Le conseil général du Calvados à la foire internationale de Caen du 14 au 24 septembre 2012 Dossier de presse Le conseil général du Calvados à la foire internationale de Caen du 14 au 24 septembre 2012 Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados J ai la fibre 02 31 Calvados

Plus en détail

Ville de Massy Les orientations du budget 2015

Ville de Massy Les orientations du budget 2015 Ville de Massy Les orientations du budget 2015 Ville de Massy dossier économie Les orientations du budget 2015 encore plus qu en 2014, le budget 2015 doit composer avec des contraintes financières drastiques

Plus en détail

Projet Pédagogique. Espace Ados

Projet Pédagogique. Espace Ados 1 Projet Pédagogique Espace Ados «L adolescence est l âge où les enfants commencent à répondre par eux même aux questions qu ils se posent» Année 2014-2015 Espace Ados-ALSH 11-15 ans 4 avenue du Général

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis SPOT 4 E ÉDITION APPEL À PROJETS SPOT est un événement jeunesse porté par la Ville de Nantes dont l ambition est de valoriser l engagement, les talents, la créativité et l innovation en favorisant l expression

Plus en détail

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau.

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau. Numéros utiles Transport Pratique Information Jeunesse Ile-de-France PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70 www.ville-palaiseau.fr Urgences Pompiers > 18 Samu > 15 Appel d urgence européen > 112 Police

Plus en détail

Santé et Environnement, un cocktail détonnant

Santé et Environnement, un cocktail détonnant Santé et Environnement, un cocktail détonnant Atelier prospectif du 2 décembre 2010 Thématique traitée «Santé et Environnement, un cocktail détonnant» L Economie Sociale et Solidaire refuse de dissocier

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE Agenda des manifestations Septembre Octobre - Novembre Décembre 2015 SEPTEMBRE Vendredi 4 septembre Samedi 5 septembre s Mardi 8 septembre Mercredi 9 septembre De à 17h30 Je joue,

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences...

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences... Découvrez toutes nos activités 2015-2016 Ateliers Soutien Tutorat Stages Événements Conferences... WWW.SCIENCEOUVERTE.FR L Association Science Ouverte exerce son action principalement dans des territoires

Plus en détail

montfermeil 2 0 1 4-2 0 1 5 THÉÂTRE

montfermeil 2 0 1 4-2 0 1 5 THÉÂTRE montfermeil GUIDE CULTUREL 2 0 1 4-2 0 1 5 MUSIQUE DANSE THÉÂTRE ARTS PLASTIQUES LANGUES ÉTRANGÈRES MÉDIATHÈQUE LUDOTHÈQUE [ L édito] Chers Montfermeillois, chères Montfermeilloises, Une nouvelle année

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

Chères Limbourgeoises, Chers Limbourgeois,

Chères Limbourgeoises, Chers Limbourgeois, EDITION SEPTEMBRE 2014 Chères Limbourgeoises, Chers Limbourgeois, Le ProcHain numéro de votre bulletin communal ParaÎTra mi decembre. dernier délai PoUr rentrer vos articles : vendredi 14 novembre 2014

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Comprendre, s exprimer, lire et écrire en français à Ivry-sur-Seine. Répertoire. de l offre de formation sur la ville

Comprendre, s exprimer, lire et écrire en français à Ivry-sur-Seine. Répertoire. de l offre de formation sur la ville Comprendre, s exprimer, lire et écrire en français à Ivry-sur-Seine Répertoire de l offre de formation sur la ville 1 Pour les citoyens non francophones, vivre sur un territoire dont ils ne comprennent

Plus en détail

Parrainage Citoyen : Bilan et Perspectives

Parrainage Citoyen : Bilan et Perspectives Parrainage Citoyen : Bilan et Perspectives Point d étape n 12.04 Présenté par le groupe de travail «Parrainage Citoyen» du CONSEIL LILLOIS DE LA JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 23 JUIN 2012 1- Introduction

Plus en détail

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage Le sommaire Des activités toute l année.............................................. 4 Accompagnement scolaire..........................................

Plus en détail

Des jeunes pousses pour des génies en herbe!

Des jeunes pousses pour des génies en herbe! Des jeunes pousses pour des génies en herbe! Vendredi 13 et samedi 14 novembre 2015 96 boulevard Bessières 75017 Paris Apprendre, Apprendre à apprendre, Apprendre à aimer apprendre Depuis quelques années,

Plus en détail

"Construire ensemble une place pour chaque jeune" La lettre d'info de la Mission Locale des Jeunes du Sud Deux-Sèvres (Niort - Melle - Saint Maixent)

Construire ensemble une place pour chaque jeune La lettre d'info de la Mission Locale des Jeunes du Sud Deux-Sèvres (Niort - Melle - Saint Maixent) "Construire ensemble une place pour chaque jeune" Numéro spécial Les Emplois d Avenir La lettre d'info de la Mission Locale des Jeunes du Sud Deux-Sèvres (Niort - Melle - Saint Maixent) Sommaire Edito

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ANIMATION SOCIO EDUCATIVE DE LA VILLE DE SORGUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ANIMATION SOCIO EDUCATIVE DE LA VILLE DE SORGUES Modification : 01/09/2014 REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ANIMATION SOCIO EDUCATIVE DE LA VILLE DE SORGUES Le Centre d animation socio éducative de la Ville de Sorgues est une Association à but non lucratif

Plus en détail

LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013

LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013 ADEZAC Territoires de Courtabœuf, Limours, Marcoussis, Saclay LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013 Page 1 sur 6 L ÉVÈNEMENT DU MOIS : Petit déjeuner ADEZAC du 5 décembre 2013 «Partenariat avec les pépinières

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

ANIMATIONS À CHACUN SES PLAISIRS. Seniors PROGRAMME 2015 / 2016 PROPOSÉ PAR LE CCAS

ANIMATIONS À CHACUN SES PLAISIRS. Seniors PROGRAMME 2015 / 2016 PROPOSÉ PAR LE CCAS Seniors ANIMATIONS À CHACUN SES PLAISIRS PROGRAMME 2015 / 2016 PROPOSÉ PAR LE CCAS PROGRAMME 2015 / 2016 PROPOSÉ PAR LE CCAS VISITES GUIDÉES, CONCERT, CROISIÈRE SUR LA SEINE, LOTO, THÉ DANSANT... Début

Plus en détail

Petite Enfance. Accueil. Découverte Eveil. Jeunes enfants. Guide Famille. Verrières-le-Buisson

Petite Enfance. Accueil. Découverte Eveil. Jeunes enfants. Guide Famille. Verrières-le-Buisson Petite Enfance Guide Famille Accueil Jeunes enfants 0 4 à ans Découverte Eveil Verrières-le-Buisson Editorial Verrières porte une attention toute particulière à l accueil des jeunes enfants. Ces lieux

Plus en détail

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité.

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Conditions Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Justifier d une adresse sur la ville d Évreux (quittance de loyer, facture récente d eau, d électricité, de gaz ou de téléphone

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

Programme. Bibliothèque municipale. sept.oct.nov.déc. 2013. Bibliothèque municipale

Programme. Bibliothèque municipale. sept.oct.nov.déc. 2013. Bibliothèque municipale Programme Bibliothèque municipale sept.oct.nov.déc. 2013 Fontainebleau Programme sept.oct.nov.déc. 2013 Bibliothèque municipale bibliotheque@fontainebleau.fr 01 64 22 26 36 ou 01 64 22 60 65 Les expositions

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H J.O 26.07.83 Association loi 1901 286 rue du centre ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les adjoints, Mesdames les Directrices,

Plus en détail

Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE. Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT

Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE. Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE 2013 2014 Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT 1 1. SITUATION GEOGRAPHIQUE DE LA STRUCTURE Nébian

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Ville de VANDOEUVRE LES NANCY. Règlement intérieur des accueils périscolaires et de la restauration des écoles maternelles et élémentaires

Ville de VANDOEUVRE LES NANCY. Règlement intérieur des accueils périscolaires et de la restauration des écoles maternelles et élémentaires Ville de VANDOEUVRE LES NANCY Règlement intérieur des accueils périscolaires et de la restauration des écoles maternelles et élémentaires Les principes qui régissent la politique en direction du périscolaire

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Imprimé par la Caf du Cher Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Associations 6 25 + participation de 2 à 6 selon l activité. Gratuité de certains espaces et services. Accueil et renseignements

Plus en détail

Aide à la scolarité 2012-2013

Aide à la scolarité 2012-2013 Aide à la scolarité 2012-2013 Descriptif De la 6 e à la 4 e De la 3 e à la terminale Réglement www.colombes.fr Édito N os jeunes d aujourd hui sont les adultes de demain. Notre devoir est de leur donner

Plus en détail

De l autoformation à l e-inclusion : des ateliers numériques adaptés

De l autoformation à l e-inclusion : des ateliers numériques adaptés De l autoformation à l e-inclusion : des ateliers numériques adaptés Médiathèque François Mitterrand de Lorient Objectif de l'action L espace autoformation de la Médiathèque François Mitterrand de Lorient,

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud 3 DÉCEMBRE 2015 G. Page Agenda de quartier Nantes Sud PAROLES D ICI : JEUNES JOURNALISTES Mina (animatrice du secteur jeunes de l ACCOORD Clos-Toreau) nous explique : «Depuis septembre 2015, un groupe

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

La science pour patrimoine

La science pour patrimoine V I L L E M E M B R E D E L A C O M M U N A U T É D A G G L O M É R A T I O N D U P L A T E A U D E S A C L A Y > D o s s i e r Centre de recherche de l'école Polytechnique : laboratoire d optique et de

Plus en détail

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016 L E GUIDE D E L A RENTREE 2015-2016 Sommaire Edito Mesdames, Messieurs, chers parents d élèves, Vous trouverez dans ce guide une présentation des services concernant l accueil de vos enfants pendant l

Plus en détail

Côte-Rousse. fête ses 20 ans 1993-2013

Côte-Rousse. fête ses 20 ans 1993-2013 Côte-Rousse fête ses 20 ans 1993-2013 Coordination et réalisation Chambéry métropole Service archives-documentation Photos de couverture M.Claraz, Alain Laury, Chambéry métropole, Le Dauphiné Libéré, Pierre

Plus en détail

Un territoire. Une économie. Des services. Bienvenue! Une vie associative. www.frasne.fr

Un territoire. Une économie. Des services. Bienvenue! Une vie associative. www.frasne.fr Un territoire Une économie Des services Bienvenue! Une vie associative www.frasne.fr Généralités Situation géographique : Quelques chiffres : Superficie : 32,87 km2 Surface forestière : 1 200 ha Forêt

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Lundi 19 octobre Salle du Levant 18h30. LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre quotidien.

Lundi 19 octobre Salle du Levant 18h30. LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre quotidien. DÉVELOPPEMENT URBAIN FORMATION CULTURE HABITAT EMPLOI HABITAT ÉDUCATION CADRE DE VIE SANTÉ ÉCONOMIE politique ville de la LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Accès à la lecture des personnes isolées, «empêchées»

Accès à la lecture des personnes isolées, «empêchées» Accès à la lecture des personnes isolées, «empêchées» Commune de Lampaul-Guimiliau Commune de Cléder (Commune de Plougonven) ALDS ACADIA Animation par le Conseil de développement du Pays de Morlaix Demande

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

La démarche de conception et de concertation

La démarche de conception et de concertation Ont contribué à cet atelier : Paris Batignolles Aménagement : Catherine CENTLIVRE, Marie JOUDINAUD, Corinne MARTIN Atelier Grether : François GRETHER DAC communication : Gaëlle BARBE et Gilles VRAIN. Environ

Plus en détail

«LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES»

«LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES» LIVRET D ACCUEIL ÉDITORIAL «LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES» Ce que vous tenez à présent entre vos mains, ce petit livret d accueil, au-delà des informations nécessaires pour vous guider dans ce nouvel équipement,

Plus en détail

Délégation APF de Loire-Atlantique Vos Groupes et Ateliers

Délégation APF de Loire-Atlantique Vos Groupes et Ateliers 2015-2016 Délégation APF de Loire-Atlantique Vos Groupes et Ateliers SOMMAIRE Pour une société inclusive Le Service Accessibilité Groupe Jardin solidaire, accessible à tous Groupe Jeunes Groupe Sensi (sensibilisation

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

LIVRET ACCUEIL. enfance. Petite. Service Petite enfance 57 avenue Henri-Ravera 92220 Bagneux 01 42 31 60 00

LIVRET ACCUEIL. enfance. Petite. Service Petite enfance 57 avenue Henri-Ravera 92220 Bagneux 01 42 31 60 00 LIVRET ACCUEIL Petite enfance Service Petite enfance 57 avenue Henri-Ravera 92220 Bagneux 01 42 31 60 00 SOMMAIRE Les établissements d accueils municipaux de la petite enfance le Relai d'assistantes Maternelles

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

TOUT L MONDE DEHORS 2014

TOUT L MONDE DEHORS 2014 TOUT L MONDE DEHORS 2014 VILLE DE LYON DIRECTION DES EVENEMENTS ET DE L ANIMATION ORIENTATIONS GENERALES 2014 Après 12 ans d existence, Tout l monde dehors continuera à proposer, dans les 9 arrondissements

Plus en détail

TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Maternelle. TAP en Maternelle. TAP en Primaire. TAP en Primaire.

TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Maternelle. TAP en Maternelle. TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Maternelle TAP en Maternelle TAP en Maternelle Annonces d évènements Réservation de salles Dates, Horaires et Lieux des Manifestations Réservations de Places Le Personnel Communal vous accueille

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

Dossier complet à retourner en Mairie

Dossier complet à retourner en Mairie Dossier complet à retourner en Mairie Pièces à fournir pour le dossier d inscription - Une fiche d information - une attestation d assurance Responsabilité Civile - une copie du carnet de vaccinations

Plus en détail