Paramètres et comportement d'une antenne.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Paramètres et comportement d'une antenne."

Transcription

1 Paramètres et comportement d'une antenne. (ON5HQ) Lorsque sont donné les diagrammes de rayonnement d'une antenne, c'est en général en espace libre, c'est à dire pour l'antenne se trouvant à plusieurs longueurs d'ondes de tout obstacle, et cela vaut également pour son impédance. Mais dans la pratique, il y a un obstacle impossible à éliminer (en décamétrique toutefois), et qui influence le comportement de notre antenne, c'est le sol. Les deux paramètres les plus importants sont le diagramme de rayonnement dans le dans plan vertical et sa résistance de rayonnement. La résistance de rayonnement. A la résonance, une antenne doublet présente une résistance de rayonnement de 73Ω au centre et en espace libre. Il ne s'agit bien sur pas d'une résistance physique, mesurable à l'ohmmètre, mais de la résistance Rr qui, substituée à l'antenne, transformerait en chaleur une même quantité d'énergie que celle rayonnée pas l'antenne; c'est la résistance de rayonnement qui dépend de l'intensité du courant au point ou elle est mesurée. Si nous considérons un conducteur demis onde, (fig 1) coupé en son milieu M et alimentée en ce point en HF. Malgré sa forme rectiligne, le fil AB présente une certaine inductance et une certaine capacité de sorte qu'apparaissent, à la Fig. 1 fois, une réactance inductive et une réactance capacitive, ce qui laisse entrevoir l'idée d'une impédance. Cela est vrais pour toutes les fréquences qui ne sont pas celle de la résonance, mais dans ce cas, les deux réactances deviennent égales et comme elles sont de signent contraire, elles s'annulent comme dans un circuit accordé. Donc, à la fréquence de résonance, seule subsiste une impédance résistive, c'est la résistance de rayonnement. Par exemple, si à la résonance, un ampèremètre mesure un courant HF de 0,7 A pour une puissance de 36 W appliquée à l'antenne, cette puissance se trouve "dissipée" en rayonnement électromagnétique par l'antenne, et en utilisant la formule W = R I 2, on constate que tout se passe comme si cette puissance était dissipée en chaleur dans une résistance de 73 Ω. C'est la résistance de rayonnement, autrement dit, un terme fictif qui définit en quelques sorte, le "couplage" entre l'antenne et le milieux de transmission des ondes électromagnétique, et peut être défini comme la résistance qui dissiperais une énergie égale à l'énergie rayonnée, ou bien comme le rapport : puissane émise par l'antenne Rr = (courant efficace au point d'alimentation) 2 Cette "résistance de rayonnement" de 73 Ω est celle d'une antenne faite d'un fil infiniment fin. Elle diminue avec l'augmentation du diamètre "d" du conducteur. La variation de la résistance de rayonnement est fonction du rapport λ/2d comme indiqué dans le tableau ci-dessous. Résistance de rayonnement d'une demi onde en Ω λ/2d , influence du sol sur la résistance de rayonnement. Il faut considérer comme sol, le sol électrique, c'est à dire le sol conducteur qui peut être (et est souvent) plus bas que le sol réel. Cette "résistance de rayonnement" n'est valable que pour l'antenne en espace libre et dans le cas d'antennes proches du sol, pour certaines hauteur au dessus du sol.

2 La résistance de rayonnement d'un doublet varie de façon différente en fonction de la polarisation horizontale ou verticale (fig 2) On constate que les 73 Ω pour un doublet sont atteint pour des hauteurs sensiblement égales à un multiple de λ/4. De toute façon, il est peu probable que votre antenne présente une impédance égale à celle de la ligne d'alimentation et la présence de ROS, pratiquement inévitable, n'est pas gênante s'il ne dépasse pas la valeur 2. Au delà, le circuit de protection du PA interviendra pour réduire la puissance de sortie du TX et assurer sa protection. Fig 2 Influence du sol sur le diagramme de rayonnement. Le diagramme de rayonnement d'une antenne est fortement modifié par rapport à celui qu'elle à en espace libre (isolée dans l'espace). Mis à part les antennes THF, les antennes sont souvent à proximité de masses plus ou moins importantes susceptibles de modifier leur comportement, et une masse importante et inévitable est la terre. fig 3 Si on considère le sol se comportant comme un conducteur parfait (sol parfait), il agit vis à vis des ondes électromagnétiques comme un véritable miroir; et les ondes qui le frappent sont réfléchies en respectant les lois de l'optique géométrique. Une onde directe quittant une antenne émettrice suivant un angle vertical, se trouve accompagnée sous ce même angle, par une onde réfléchie (fig 3). Tout se passe pour l'onde réfléchie comme si elle provenait d'une antenne fictive appelée "image"; alimentée par la même puissance que l'antenne réelle, et symétriquement de celle ci par rapport à la surface du sol.

3 Fig 4 En polarisation horizontale, l'antenne et son image rayonnent en opposition de phase, en polarisation verticale, l'antenne et son image rayonnent en phase (fig 4). On comprend facilement que la présence de cette image, et donc de l'onde réfléchie, modifie profondément les lobes de rayonnement par rapport à ceux en espace libre. Ondes directes de réfléchies vont interférer et créer des maximums là ou elles s'ajoutent et des minimums ou nuls là ou elle se retranchent. Les antennes directives sont également influencées par le sol et possèdent une hauteur favorable à un bon rayonnement. La présence d'un sol parfait double le gain de l'antenne dans les directions favorisées (+3dB). Pour les faibles hauteurs d'antenne, de l'ordre de 0,25 λ et en dessous (c'est généralement le cas en 80 et 40 m), le diagramme de rayonnement dans le plan vertical, modifié par le sol, est semblable à celui représenté sur la fig 5. fig 5 On constate qu'une grosse partie du rayonnement est surtout envoyer vers le ciel, c'est le fonctionnement en mode NVIS,(Near Vertical Incidence Skywave) un mode qui consiste à rayonner l'énergie ayant une fréquence inférieure à la fréquence critique, proche de la verticale (entre 75 et 85 ) (fig 6). Ce mode permettrait de couvrir la zone de skip, c'est à dire la zone dite "de silence" qui ne reçoit ni l'onde de sol, ni l'onde de ciel (réflexions, avec des angles de tir faibles, sur les couches ionosphériques, et donc, favorables pour le DX) (fig 7). Fig 6 fig 7

4 La fig.8 ci dessous montre le diagramme de rayonnement, dans le plan vertical et pour différentes hauteurs au dessus du sol, avec pour un sol parfait (condition rarement atteinte), d'une antenne en polarisation horizontale. fig 8

5 La fig 9 donne les mêmes indications pour une antenne demi onde (doublet) verticale. fig 9 On constate que la hauteur d'une antenne influence fortement sur le diagramme de rayonnement, et qu'elle est très importante en fonction du but à atteindre. Il existe des hauteurs qui sont favorables au DX, et différentes pour une antenne verticale ou horizontale. Dans la pratique, le sol n'étant pas parfais, puisqu'il présente une conductivité (inverse de la résistivité) plus ou moins grande, une partie plus ou moins importante de l'onde rayonnée est perdue en chaleur dans le sol. Il peut arriver que sur un mauvais sol, la perte de puissance puisse atteindre 40 % (voir plus) de la puissance émise. La mer et les plans d'eau en général constituent un excellent sol et les diagrammes de rayonnement se rapprochent fort de ceux obtenus pour un sol parfais. Dans les autres cas, on constate que les creux sont moins prononcés et les gains ne sont pas aussi importants. Coefficient d'efficacité ou Rendement d'une antenne. Par coefficient d'efficacité ou rendement, il ne faut pas confondre avec son efficacité tout cour, qui peut être défini comme étant la façon dont rayonne l'antenne et donc liée à son diagramme de rayonnement, et la confusion est fréquente. Le rendement d'un dispositif (moteur, transformateur, antenne,.) est le quotient de la puissance fournie au dispositif par la puissance qu'il restitue. La différence entre les deux puissances sont bien sur les pertes.

6 Elles peuvent se classer en quatre catégories : 1 les pertes ohmiques par dissipation de chaleur dans les conducteurs; 2 les pertes par défaut d'isolement; 3 les pertes par rayonnement indésirables; 4 les pertes par la présence d'ondes stationnaires dans les feeders; 5 les pertes dans les obstacles environnants. Il est impossible, dans cet article, d'examiner en détail toutes ces pertes, mais la puissance rayonnée est donc la différence entre la puissance de sortie de l'émetteur et les pertes. Notons que dans un sol mauvais conducteur, une part très importante de la puissance peut être y dissipée en chaleur (jusque 40 % pour les mauvais sols) Le rendement η est égal à : η = puissance effectivement rayonnée puissance fournie par l'émeteur ou: η = puissance effectivement rayonnée puissance effectivement rayonnée + somme des pertes Si on rassemble les pertes sous une résistance fictive r, et que l'on désigne R la résistance de rayonnement, le rendement peut s'écrire : η = R R + r Bien d'autres paramètres restent encore à définir, tel que : - Bande passante d'une antenne - Hauteur effective d'une antenne - Gain de directivité d'une antenne Tout cela pourra faire l'objet d'une suite à cet article.

1 Affaiblissement global (d'une liaison radioélectrique)*** (symboles: A l ou L l )

1 Affaiblissement global (d'une liaison radioélectrique)*** (symboles: A l ou L l ) Rec. UIT-R P.341-4 1 RECOMMANDATION UIT-R P.341-4 * NOTION D AFFAIBLISSEMENT DE TRANSMISSION POUR LES LIAISONS RADIOÉLECTRIQUES ** Rec. UIT-R P.341-4 (1959-1982-1986-1994-1995) L'Assemblée des radiocommunications

Plus en détail

CIRCUITS A COURANT ALTERNATIFS. Circuit uniquement résistant.

CIRCUITS A COURANT ALTERNATIFS. Circuit uniquement résistant. CICUITS A COUANT ALTENATIFS. Circuit uniquement résistant. Soient : U la tension efficace aux bornes du circuit de résistance (sans self ni capacité), I l'intensité efficace du courant; on démontre que

Plus en détail

Radioamateurs et antennes. Sylvain Bocchieri Régis Fouquet Olivier Vaudelin

Radioamateurs et antennes. Sylvain Bocchieri Régis Fouquet Olivier Vaudelin Radioamateurs et antennes Sylvain Bocchieri Régis Fouquet Olivier Vaudelin Présentation du radio-amateurisme amateurisme Les fréquences les communications quelques types d antennes HF l adaptation des

Plus en détail

Le diagramme de rayonnement des antennes.

Le diagramme de rayonnement des antennes. Le diagramme de rayonnement des antennes. (par ON5HQ) Lorsque l on installe sont antenne, on pense bien sur à la façon le plus correcte de l alimenter, du respect des impédances, de sa symétrie, du choix

Plus en détail

Comment ça marche? La boucle dite "magnétique"

Comment ça marche? La boucle dite magnétique Comment ça marche? La boucle dite "magnétique" Par le radio-club F6KRK Si "magnétique" a été mis entre guillemets, c'est que l'expression est ambiguë. Avant de continuer la série sur les antennes actives

Plus en détail

ANTENNES BANDES BASSES ET ONDE DE SOL Par Serge MALET (F6AEM)

ANTENNES BANDES BASSES ET ONDE DE SOL Par Serge MALET (F6AEM) ANTENNES BANDES BASSES ET ONDE DE SOL Par Serge MALET (F6AEM) 1-RAPPEL SUR LES MODES DE PROPAGATIONS A -Mode par réflexion ionosphérique B -Mode par onde de sol La propagation par onde de sol permet de

Plus en détail

Analyse du fonctionnement de l'antenne G5RV à l'aide du simulateur 4NEC2

Analyse du fonctionnement de l'antenne G5RV à l'aide du simulateur 4NEC2 Analyse du fonctionnement de l'antenne G5RV à l'aide du simulateur 4NEC2 F6CSS version 206-0-20 ) Introduction L'antenne G5RV* est une antenne du type doublet (2 x 5 m) fonctionnant en 3/2 ondes pour la

Plus en détail

Antenne méandre 18 MHz, 21 Mhz ou plus

Antenne méandre 18 MHz, 21 Mhz ou plus Antenne méandre 18 MHz, 1 Mhz ou plus (F4DXU) http://pagesperso-orange.fr/f4dxu/ Le principe utilisé pour réaliser l antenne méandre VHF reste applicable à la construction d une antenne pour le 18MHz ou

Plus en détail

Antenne. Télévision / TNT

Antenne. Télévision / TNT Antenne Télévision / TNT Introduction Cette présentation reprend les notions de base : Onde progressive, onde stationnaire, antenne Onde électromagnétique, polarisation Propagation de l onde Antenne Yagi,

Plus en détail

ROS : simulations sur une ligne de transmission.

ROS : simulations sur une ligne de transmission. ROS : simulations sur une ligne de transmission. Auteur : F6CSS Version : V1.R5 216-9-26 1) Introduction L'utilisation d'un programme de simulation de circuits électroniques tel que Qucs [1] permet d'illustrer

Plus en détail

GELE5222 Chapitre 8 : Paramètres d antenne

GELE5222 Chapitre 8 : Paramètres d antenne GELE5222 Chapitre 8 : Paramètres d antenne Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2012 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5222 Chapitre 8 Hiver 2012 1 / 49 Introduction Gabriel Cormier (UdeM)

Plus en détail

Exercices sur les paramètres S

Exercices sur les paramètres S Exercices sur les paramètres S Ondes et puissance Une charge est attaquée par un générateur à travers une ligne d'impédance caractéristique R C égale à l'impédance de normalisation. Rappeler les expressions

Plus en détail

L'ANTENNE GROUND-PLANE

L'ANTENNE GROUND-PLANE L'ANTENNE GROUND-PLANE Comment fonctionne-t-elle? Robert BERRANGER, F5NB Si vous demandez à un OM ce qu'est l'antenne Ground-Plane, il vous répondra sûrement "c'est un monopôle vertical quart d'onde dont

Plus en détail

Les circuits réactifs

Les circuits réactifs Comment ça marche? Les circuits réactifs 5 - Impédance relative Par le radio-club F6KRK Dans les précédents "Comment ça marche", nous avons disserté sur les réactances et défini l'impédance à partir des

Plus en détail

La propagation des ondes radio

La propagation des ondes radio La propagation des ondes radio 1 Sommaire 1. Notions de puissance et de champ 2. Les 4 modes de propagation 3. Propagation en vue directe 4. Propagation par onde de sol 5. Propagation troposphérique 6.

Plus en détail

LIGNES DE TRANSMISSIONS et ADAPTATIONS

LIGNES DE TRANSMISSIONS et ADAPTATIONS Formation technique 26/01/05 Séance n 10 LIGNES DE TRNSMISSIONS et DPTTIONS F8KGL-F4JH Ligne de transmission Impédance caractéristique daptation, désadaptation 1/Ligne de transmission La ligne de transmission

Plus en détail

I Introduction. TP Ondes 1 Câble coaxial. 1 Présentation. 2 Méthodes

I Introduction. TP Ondes 1 Câble coaxial. 1 Présentation. 2 Méthodes TP Ondes 1 Câble coaxial I Introduction 1 1 Présentation 1 2 Méthodes 1 II Rappel 2 1 Équation de propagation 2 2 Réflexion en bout de ligne 2 III Régime impulsionnel 3 1 Impédance caractéristique 3 2

Plus en détail

EXAMEN FINAL 1 DU MODULE RA12 2 Juin Durée 1h30 - Aucun document autorisé. Calculettes interdites.

EXAMEN FINAL 1 DU MODULE RA12 2 Juin Durée 1h30 - Aucun document autorisé. Calculettes interdites. Télécom INT - Tronc Commun - EI1 EXAMEN FINAL 1 DU MODULE RA12 2 Juin 2006 - Durée 1h30 - Aucun document autorisé. Calculettes interdites. Remarque 1 : Les exercices sont indépendants. Remarque 2 : Quel

Plus en détail

PARTIE II : Simulation d antennes filaires

PARTIE II : Simulation d antennes filaires PARTIE II : Simulation d antennes filaires Il s agit, dans un premier temps, de comparer l évolution des diagrammes de raonnement d antennes filaires à plusieurs brins appelées YAGI simulés à l aide d

Plus en détail

Les circuits RLC série

Les circuits RLC série Lorsqu'un circuit électrique est alimenté par un régime alternatif sinusoïdal, les récepteurs peuvent être de n'importe quel type. Tous les récepteurs peuvent représenter un couplage mixte, composé de

Plus en détail

1- Superposition de 2 ondes (4 pts)

1- Superposition de 2 ondes (4 pts) NOM : Groupe : PRENOM : Examen Final (2h) Cours Ondes et Propagation, 2IMACS jeudi 20 mai 2010 8h00 Formulaires, notes et calculatrice ne sont pas autorisés. Le barème indiqué est approximatif. 1- Superposition

Plus en détail

Antenne Verticale raccourcie 40/80m

Antenne Verticale raccourcie 40/80m Antenne Verticale raccourcie 40/80m (F4DXU) 1 ière version : http://pagesperso-orange.fr/f4dxu/ La partie rayonnante de l antenne est constituée par un mât télescopique haubané. Le chapeau capacitif n

Plus en détail

1. Fonctionnement interne des enceintes acoustiques Rayonnement des haut-parleurs 4

1. Fonctionnement interne des enceintes acoustiques Rayonnement des haut-parleurs 4 3 Hz COURS 3 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - 3. Fonctionnement interne des enceintes acoustiques... Caractéristiques principales du HP... Impédance du Haut-parleur 3. Rayonnement des haut-parleurs

Plus en détail

Résumé étendu de thèse de doctorat de Mondher DHAOUADI

Résumé étendu de thèse de doctorat de Mondher DHAOUADI Résumé étendu de thèse de doctorat de Mondher DHAOUADI Sujet de thèse : Conception et optimisation des antennes RFID UHF en vue d'améliorer la fiabilité des systèmes RFID Directeurs de thèse : Adel GHAZEL

Plus en détail

ÉTUDE DES ANTENNES EN BOUCLE «LOOP ANTENNAS»

ÉTUDE DES ANTENNES EN BOUCLE «LOOP ANTENNAS» Journées Scientifiques Francophones Electronique, Télécommunication et Informatique Décembre 3 Tozeur, TUNISIE ÉTUDE DES ANTENNES EN BOUCLE «LOOP ANTENNAS» ed Salah KAROUI, Hamadi GHARIANI, ed Ali SKIA

Plus en détail

Diviseurs de puissance et coupleurs directionnels

Diviseurs de puissance et coupleurs directionnels Chapitre 5 Diviseurs de puissance et coupleurs directionnels Des diviseurs de puissance et coupleurs directionnels sont des composants utilisés pour combiner ou diviser de la puissance, comme à la figure

Plus en détail

PROPAGATION et ANTENNES

PROPAGATION et ANTENNES Formation technique 26/01/05 Séance n 11 F8KGL-F4BJH PROPAGATION et ANTENNES Propagation Les antennes (doublet, quart d onde, Yagi, ) Performance d une antenne 1/ Relation longueur d'onde/fréquence : La

Plus en détail

RF-Formules micro-ondes - systèmes à 1 port

RF-Formules micro-ondes - systèmes à 1 port RF-Formules micro-ondes - systèmes à port Considérons une source de tension d impédance caractéristique alimentant une boite noire comportant un ou des composants (que nous appellerons DUT - Device Under

Plus en détail

PRODUCTION ET TRACES DES DIAGRAMMES DE DIRECTIVITE ET DE RAYONNEMENT

PRODUCTION ET TRACES DES DIAGRAMMES DE DIRECTIVITE ET DE RAYONNEMENT Des ondes pour observer et mesurer TP 12 : LES ONDES ULTRASONORES : CH IV PROPAGATION DES ONDES PRODUCTION ET TRACES DES DIAGRAMMES DE DIRECTIVITE ET DE RAYONNEMENT Objectifs :- Mettre en œuvre une source

Plus en détail

Rec. UIT-R F RECOMMANDATION UIT-R F *

Rec. UIT-R F RECOMMANDATION UIT-R F * Rec. UIT-R F.699-5 Rec. UIT-R F.699-5 1 RECOMMANATION UIT-R F.699-5 * IAGRAMMES E RAYONNEMENT E RÉFÉRENCE POUR ANTENNES E FAISCEAUX HERTZIENS EN VISIBILITÉ IRECTE À UTILISER POUR LES ÉTUES E COORINATION

Plus en détail

INCERTITUDE MESURE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE A PROXIMITE DES STATIONS DE BASES

INCERTITUDE MESURE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE A PROXIMITE DES STATIONS DE BASES INCERTITUDE MESURE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE A PROXIMITE DES STATIONS DE BASES 1 Métrologie des champs L INERIS étudie la métrologie des champs électromagnétiques pour : caractériser des sites industriels

Plus en détail

Le cours de F6KGL. présenté par F6GPX

Le cours de F6KGL. présenté par F6GPX Le cours de F6KGL présenté par F6GPX Technique Chapitre 10 Lignes de transmission et adaptations Ce document a servi pour le cours enregistré le 03/06/2016. Ce document (PDF), le fichier audio (MP3) et

Plus en détail

Le filtrage analogique en questions

Le filtrage analogique en questions Le filtrage analogique en questions Version juillet 2002 jean-philippe muller Questions 1 On réalise le filtre suivant, avec = 10 kω et = 10 nf, et on injecte à l entrée un signal sinusoïdal : s(t) a)

Plus en détail

: 4,02 l : 16,0 dbi. : 2 x 14,8 : 2 x 14,7. : - 16,0 db à 38 : - 12,9 db à 38 : - 23,6 db. : - 36 db : - 28 db

: 4,02 l : 16,0 dbi. : 2 x 14,8 : 2 x 14,7. : - 16,0 db à 38 : - 12,9 db à 38 : - 23,6 db. : - 36 db : - 28 db croisée 2x19 éléments 4 à 4 MHz Réf 438 Longueur effective de l antenne Gain isotrope - - - - Protection arrière - - En gain à -1 db Impédance nominale En adaptation pour ROS

Plus en détail

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif 5 ème OS Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif Considérations historiques La plupart des lampes de l époque étaient de basse résistance et devaient être montées en série, fonctionnant

Plus en détail

Les circuits oscillants

Les circuits oscillants Chapitre Les circuits oscillants SamyLab 6/0/009 Cours et exercices de communications sur Samylab.com SamyLab.com I. La résonance I.. Circuit résonants série Soit un circuit RLC série, une tension v t

Plus en détail

Pertes dans les lignes d alimentation des antennes.

Pertes dans les lignes d alimentation des antennes. Pertes dans les lignes d alimentation des antennes. (ON5HQ) L antenne n est pas assez souvent considérée dans son ensemble, car son installation commence dès la sortie de l émetteur. C est un ensemble

Plus en détail

A propos de quelques idées reçues sur les antennes

A propos de quelques idées reçues sur les antennes A propos de quelques idées reçues sur les antennes Par Robert BERRANGER, F5NB Combien a-t-on lu d'articles décrivant la construction d'une antenne parée de toutes les vertus, parmi lesquelles un grand

Plus en détail

PARTIE B : Simulation d'antennes filaires

PARTIE B : Simulation d'antennes filaires PARTIE B : Simulation d'antennes filaires Les antennes filaires sont très utilisées dans le domaine des hautes fréquences radioélectriques (VHF et UHF). Elles sont employées parfois en présence d un réflecteur

Plus en détail

La CEM Définition : Certaines «habitudes anciennes» coûtent très cher à mettre en œuvre et donnent des résultats catastrophiques!

La CEM Définition : Certaines «habitudes anciennes» coûtent très cher à mettre en œuvre et donnent des résultats catastrophiques! La CEM Définition : aptitude d'un dispositif, équipement ou système à fonctionner de façon satisfaisante dans son environnement électromagnétique, sans générer lui-même des perturbations électromagnétiques

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M Diagramme de rayonnement de référence pour les antennes de station terrienne de navire

RECOMMANDATION UIT-R M Diagramme de rayonnement de référence pour les antennes de station terrienne de navire Rec. UIT-R M.694-1 1 RECOMMANDATION UIT-R M.694-1 Diagramme de rayonnement de référence pour les antennes de station terrienne de navire (Question UIT-R 88/8) (1990-2005) Domaine de compétence La présente

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Panasonic Electric Works Europe AG Rudolf-Diesel-Ring 2, 83607 Holzkirchen, Germany Tél. 49 (0) 8024-648-0 Fax : +49 (0)8024-648-111 Internet : www.panasonic-electric-works.com Informations techniques

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R P * Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 khz et 30 MHz

RECOMMANDATION UIT-R P * Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 khz et 30 MHz Rec. UIT-R P.368-8 1 RECOMMANDATION UIT-R P.368-8 * Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 khz et 30 MHz (1951-1959-1963-1970-1974-1978-1982-1986-1990-1992-2005) L'Assemblée des radiocommunications

Plus en détail

Adaptation d impédance d antennes dipole planaire des tags RFID UHF par l application de la technique T-match

Adaptation d impédance d antennes dipole planaire des tags RFID UHF par l application de la technique T-match Adaptation d impédance d antennes dipole planaire des tags RFID UHF par l application de la technique T-match Abdelhamid BOU-EL-HARMEL, Ali BENBASSOU, Jamal BELKADID Laboratoire de Transmission et Traitement

Plus en détail

Antennes et feeders accordés

Antennes et feeders accordés Antennes et feeders accordés Par Serge MALLET (F6AEM) 1 Généralités sur les lignes 1.1 Impédance caractéristique d une ligne bifilaire : (Fig.1) k est un coefficient dépendant de la nature de l isolant

Plus en détail

Formation technique 26/01/05 Séance n 9. Les SYNOPTIQUES. Récepteur à conversion directe. Récepteur superhétérodyne. Emetteur

Formation technique 26/01/05 Séance n 9. Les SYNOPTIQUES. Récepteur à conversion directe. Récepteur superhétérodyne. Emetteur Formation technique 26/01/05 Séance n 9 F8KGL-F4BJH Les SYNOPTIQUES Récepteur à conversion directe Récepteur superhétérodyne Emetteur 1/Introduction 2/Récepteur Les synoptiques ne sont pas des schémas

Plus en détail

( ) GROUPEMENT DES RECEPTURS EN PARALLELE.

( ) GROUPEMENT DES RECEPTURS EN PARALLELE. GOUPEMENT DES EEPTUS EN PAAEE. Dans un groupement de récepteurs en parallèle, la grandeur commune à tous les éléments du circuit est la tension; elle sera donc choisie comme origine des phases dans les

Plus en détail

MESURES D ANTENNES FILAIRES

MESURES D ANTENNES FILAIRES EPUNSA, Dép. Elec 2 ème Année TP Electronique 1. Approche théorique 1.1.Généralités MESURES D ANTENNES FILAIRES Une antenne filaire est constituée à partir de fils rigides (tiges métalliques très conductrices)

Plus en détail

PTP Innovative Smart Systems Communications numériques sans fil pour les objets connectés - Exercices Octobre 2015

PTP Innovative Smart Systems Communications numériques sans fil pour les objets connectés - Exercices Octobre 2015 PTP Innovative Smart Systems Communications numériques sans fil pour les objets connectés - Exercices Octobre 015 Alexandre Boyer alexandre.boyer@insa-toulouse.fr - www.alexandre-boyer.fr On souhaite réaliser

Plus en détail

ANTENNE YAGI 11 ELEMENTS

ANTENNE YAGI 11 ELEMENTS ANTENNE YAGI 11 ELEMENTS Projet proposé par ON4BZ Introduction Dans la lignée des A/E type «long yagi» dont l ami Paul (SK ON4YZ) s était inspiré pour construire des 7 éléments décrites sur ce site et

Plus en détail

Figure 1 : schéma de principe du pont réflectométrique.

Figure 1 : schéma de principe du pont réflectométrique. Ponts réflectométriques 1 MHz à 3GHz et de 1.5 à 150MHz F5RCT 12/04/2007 Cet article présente la réalisation d un pont réflectométrique allant à plus de 3 GHz. Confectionné avec du matériel de récupération

Plus en détail

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 02 Comment bien isoler une maison? Bien isoler sa maison avec Fred et Jamy Filière Scientifique - Option Sciences de l

Plus en détail

Propagation en mode commun dans les chemins de câbles

Propagation en mode commun dans les chemins de câbles Propagation en mode commun dans les chemins de câbles S. Bazzoli (1), A. Charoy (2) (1) Commissariat à l énergie atomique et aux énergies alternatives Centre DAM Île de France Bruyères-le-Châtel 91297

Plus en détail

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Le rayonnement : Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Un corps chauffé émet de l'énergie sous forme de rayonnement électromagnétique. Une des particularités de ce rayonnement dit "thermique"

Plus en détail

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL cos PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL P13-OSCILLATIONS E L E C T R I Q U E S F O R C E E S E N R TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 On donne deux tensions sinusoïdales, exprimées en volts u 1 = 3cos(250t)

Plus en détail

Une antenne simple à installer (pour les vacances)

Une antenne simple à installer (pour les vacances) Une antenne simple à installer (pour les vacances) ON5HQ Le temps des vacances permet à beaucoup d OMs de «s évader» en emportant un équipement radio dans leur bagages. Généralement, le problème le plus

Plus en détail

CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE

CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE I TENSIONS ET INTENSITES ALTERNATIVES INSTANTANEES 1 Sinusoïde et vecteur de FRESNEL 2 Période, fréquence et pulsation 3 Tension maximum -Tension efficace

Plus en détail

GELE5222 Chapitre 5 : Diviseurs de puissance et coupleurs

GELE5222 Chapitre 5 : Diviseurs de puissance et coupleurs GELE5222 Chapitre 5 : Diviseurs de puissance et coupleurs Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2012 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5222 Chapitre 5 Hiver 2012 1 / 60 Introduction Gabriel

Plus en détail

Séquence n 4 Communiquer avec les ondes

Séquence n 4 Communiquer avec les ondes Séquence n 4 Communiquer avec les ondes Fiches de synthèse liées à cette séquence : PARTIE D : aspects énergétiques ondes périodiques PARTIE E : propagation libre et propagation guidée ACTIVITÉ 1 : comparaison

Plus en détail

Encyclopédie:Antenne Hertzienne

Encyclopédie:Antenne Hertzienne Encyclopédie:Antenne Hertzienne Une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques. L'antenne est un élément fondamental dans un système

Plus en détail

ANTENNE. Généralités sur les antennes : Une antenne radioélectrique est un dispositif permettant de recevoir et/ou d'émettre des ondes radio.

ANTENNE. Généralités sur les antennes : Une antenne radioélectrique est un dispositif permettant de recevoir et/ou d'émettre des ondes radio. ANTENNE Généralités sur les antennes : Une antenne radioélectrique est un dispositif permettant de recevoir et/ou d'émettre des ondes radio. En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant

Plus en détail

Courant alternatif. v 6

Courant alternatif. v 6 17 Courant alternatif v 6 1 Courant alternatif, à la maison 230 V 50 Hz "phase" "neutre" tri-phase chaque "phase" est décalée de 120 2 Valeur efficace La fonction qui représente la tension alternative

Plus en détail

Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z 1 = 1 + j ; z 2 = j ; z 3 = 4 ; z 4 = - 1 j ; z 5 = 2 3j ;

Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z 1 = 1 + j ; z 2 = j ; z 3 = 4 ; z 4 = - 1 j ; z 5 = 2 3j ; EXERCICES SUR LES NOMBRES COMPLEXES Exercice Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z = + j ; z 2 = - 4 + 3j ; z 3 = 4 ; z 4 = - j ; z 5 = 2 3j ; Écrire sous la forme trigonométrique

Plus en détail

Transformateur monophasé

Transformateur monophasé Transformateur monophasé I - Constitution et caractéristiques On rappelle qu'un transformateur monophasé est constitué d'un circuit magnétique fermé portant deux enroulements appelés "primaire" et "secondaire".

Plus en détail

G.P. DNS09 Décembre 2012

G.P. DNS09 Décembre 2012 DNS Sujet Filtre Modulation Démodulation...1 I.Étude d un filtre...1 A.Analyse qualitative...2 B.Analyse quantitative...2 C.Diagramme de Bode...2 II.Modulation d'amplitude...2 A.De la nécessité de moduler...2

Plus en détail

Antennes et Lignes de transmission. Matériel de formation pour les formateurs du sans fil

Antennes et Lignes de transmission. Matériel de formation pour les formateurs du sans fil Antennes et Lignes de transmission Matériel de formation pour les formateurs du sans fil Objectifs comprendre les différentes propriétés des antennes de façon à être en mesure de choisir l'antenne appropriée

Plus en détail

Programme de l examen HAREC

Programme de l examen HAREC Programme de l examen HAREC CHAPITRE 1 : Réglementation internationale 1.1 Règlement des radiocommunications de l'uit Définition du service d'amateur et du service d'amateur par satellite Définition d'une

Plus en détail

Exercices ondes électromagnétiques

Exercices ondes électromagnétiques Eercices ondes électromagnétiques 1 Equations de Mawell 1.1 Charge d un condensateur plan On considère on condensateur plan pour lequel on néglige les effets de bord. Ce condensateur est chargé grâce à

Plus en détail

Cours d Électromagnétisme I + II, SE + SSC. Résumé. Semestres d hiver et d été Prof. Juan Mosig

Cours d Électromagnétisme I + II, SE + SSC. Résumé. Semestres d hiver et d été Prof. Juan Mosig Cours d Électromagnétisme I + II, SE + SSC Résumé Semestres d hiver 2003-2004 et d été 2004 Prof. Juan Mosig Laboratoire d Électromagnétisme et d Acoustique (LEMA) Institut de Transmissions, Ondes et Photonique

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Dans la pratique, les circuits sont généralement composés des éléments que nous venons d'étudier, montés soit en série, soit en parallèle.

Dans la pratique, les circuits sont généralement composés des éléments que nous venons d'étudier, montés soit en série, soit en parallèle. Circuits L et C séries Chapitre 15b Circuits L et C séries Sommaire Circuits L et C série Exemples de calculs pratiques Exercices ntroduction 15 Montage série en courant alternatif : Dans la pratique,

Plus en détail

6GEI700 Automne But. Discussion

6GEI700 Automne But. Discussion GEI700 Automne 0 GEI700 : Transport et Eploitation d Énergie Électrique TP : Écoulement de puissance et régulation de tension d une ligne de transmission simplifiée But. Pour observer l écoulement d une

Plus en détail

ANTENNES : formulaire

ANTENNES : formulaire ANTENNES : formulaire. Caractéristiques générales ormule L antenne isotrope Le doublet élémentaire (d.e.e) onction caractéristique r E ( r, θ, dl sin( θ ) Densité de puissance rayonnée (W/m ) P( r) ntensité

Plus en détail

antenne-cadre ou loop Les antennes à petites boucles Les antennes à boucle de résonance

antenne-cadre ou loop Les antennes à petites boucles Les antennes à boucle de résonance ANTENNES LOOPS Une antenne-cadre ou loop est une antenne radio constitué par une boucle (ou boucles) de fil, des tubes, ou d'un autre conducteur électrique, avec ses extrémités reliées à une ligne de transmission.

Plus en détail

Spectre électromagnétique et décomposition de la lumière blanche

Spectre électromagnétique et décomposition de la lumière blanche 1 Radiation lumineuse La lumière visible est l infime partie de l ensemble des ondes électromagnétiques auxquelles l oeil est sensible. L ensemble des ondes électromagnétiques émit par un corps se nomme

Plus en détail

En présence de courant, l antenne fait de la résistance.

En présence de courant, l antenne fait de la résistance. En présence de courant, l antenne fait de la résistance. Robert BERRANGER F5NB Résistance de rayonnement, résistance d antenne, champ électromagnétique, onde plane, directivité, rendement, gain Toutes

Plus en détail

I - Le courant continu

I - Le courant continu I - Le courant continu I. - Introduction Un courant est un flux d'électrons. Pour que ces électrons puissent se déplacer, il faut que les électrons soient libres. On trouve des électrons libres, en général,

Plus en détail

Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz

Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz HB9BLF 1/10/2014 Description du problème: en contest UHF, l émetteur sur 432MHz perturbe la réception de la bande 1296MHz Filtre passe-haut pour la bande 1296MHz

Plus en détail

DÉPARTEMENT DU PREMIER CYCLE

DÉPARTEMENT DU PREMIER CYCLE DÉPARTEMENT DU PREMIER CYCLE DEVOIR DE SYNTHÈSE DE PHYSIQUE 14 Juin 006 Durée : 3 heures (09h -1h) Tout document est interdit. Toute calculatrice d un modèle autre que celui autorisé, est interdite. Les

Plus en détail

Chapitre H4 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES

Chapitre H4 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES Thème : HABITAT Sous-thème : Gestion de l énergie dans l habitat Chapitre H4 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES Notions et Contenus Ondes électromagnétiques. Spectre des ondes utilisées en communication. Champ

Plus en détail

Électrocinétique de base

Électrocinétique de base Sujet Électrocinétique de base... 1 A.Rappel de quelques méthodes de résolution en continu...1 1)Passage entre modèles de Thévenin et de Norton... 1 2)Association de résistances en série et en parallèle...

Plus en détail

PARTIE 1 RECOMMANDATION UIT-R P.1144

PARTIE 1 RECOMMANDATION UIT-R P.1144 Rec. UIT-R P.1144 1 PARTIE 1 SECTION P-A: TEXTES D'INTÉRÊT GÉNÉRAL RECOMMANDATION UIT-R P.1144 GUIDE POUR L'APPLICATION DES MÉTHODES DE PRÉVISION DE LA PROPAGATION DE LA COMMISSION D'ÉTUDES 3 DES RADIOCOMMUNICATIONS

Plus en détail

Antenne W3HH. Une antenne filaire large bande, de faible encombrement, et (relativement) performante

Antenne W3HH. Une antenne filaire large bande, de faible encombrement, et (relativement) performante Antenne W3HH Une antenne filaire large bande, de faible encombrement, et (relativement) performante L'antenne W3HH est un dipôle replié fermé sur une charge. Elle est aussi connue sous le nom de T2FD,

Plus en détail

Résonance électrique

Résonance électrique lectrocinétique 5 ésonance électrique I. éponse du dipôle LC série à une excitation sinusoïdale Soit un circuit LC série, et un générateur de tension e(t) = cos t de résistance interne négligeable. A t

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LES DISPOSITIFS MICRO-ONDES

CHAPITRE 5 : LES DISPOSITIFS MICRO-ONDES CHAPITRE 5 : LES DISPOSITIFS MICRO-ONDES I. Les paramètres S : Scattering parameters 1) Application à un quadripôle Dans le cas général, les ondes incidentes et réfléchies prennent la forme suivante :

Plus en détail

Examen B-C radioamateur : Session du 27 février Réglementation : Examens B et C

Examen B-C radioamateur : Session du 27 février Réglementation : Examens B et C Examen B-C radioamateur : Session du 27 février 2002 Réglementation : Examens B et C 1. Une station d amateur peut-elle émettre de la publicité commerciale? A. Oui, pour de courtes expérimentations qui

Plus en détail

Calcul de l'affaiblissement en espace libre

Calcul de l'affaiblissement en espace libre Recommandation UIT-R P.525-3 (11/2016) Calcul de l'affaiblissement en espace libre Série P Propagation des ondes radioélectriques ii Rec. UIT-R P.525-3 Avant-propos Le rôle du Secteur des radiocommunications

Plus en détail

COMPARAISON EXPÉRIMENTALE DE CONFIGURATIONS DE CÂBLAGE

COMPARAISON EXPÉRIMENTALE DE CONFIGURATIONS DE CÂBLAGE COMPARAISON EXPÉRIMENTALE DE CONFIGURATIONS DE CÂBLAGE S. Than Tran* - E. Clavel* C. Fiachetti** (*) : G2elab, BP 46, 38402 saint Martin d hères, France, Edith.Clavel@g2elab.grenoble-inp.fr (**) : CNES,

Plus en détail

Empilement Antennes Yagi

Empilement Antennes Yagi Empilement Antennes Yagi Texte initial : http://www.ifwtech.co.uk/g3sek/stacking/stacking2.htm 1. Fondamental: zone de capture ou de l'ouverture effective «L'histoire est superposé" - vieux "règles" ne

Plus en détail

Examen acoustique et mécanique ondulatoire

Examen acoustique et mécanique ondulatoire Examen acoustique et mécanique ondulatoire Master 1 GSI option GET 2008-2009 18 décembre 2008 Lisez les informations ci-dessous avant de commencer : Durée : 1h30 Les documents sont interdits, calculatrice

Plus en détail

Fonctionnement des CRBM. Approche pseudo-temporelle. Compréhension des performances d'une injection bi-source

Fonctionnement des CRBM. Approche pseudo-temporelle. Compréhension des performances d'une injection bi-source 1 Fonctionnement des CRBM Approche pseudo-temporelle Compréhension des performances d'une injection bi-source Janvier 2012 Florian Desquines 2 Introduction Plan Rappels sur le fonctionnement d'une CRBM

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base

Chapitre I. Notions de base Chapitre I Notions de base 1 Formulaire 1.1 Rappels sur l emploi des complexes Soit Z = r + jx = Z e jϕ. Ici, r et x sont les parties réelles et imaginaires de l impédance. On a Z = r + x et ϕ = arctan

Plus en détail

La page de l'aide mémoire - (ON5HQ) Effet de la fréquence. Caractéristique de réponse en fréquence. Fréquence de coupure.

La page de l'aide mémoire - (ON5HQ) Effet de la fréquence. Caractéristique de réponse en fréquence. Fréquence de coupure. a page de l'aide mémoire - (ON5HQ) Effet de la fréquence. Par définition, la bande médiane d un amplificateur pour alternatif est l intervalle de fréquence dans lequel les condensateurs n ont aucun effet

Plus en détail

tout droit est réservé à l auteur ( SFAXI SALAH : professeur hors classes)

tout droit est réservé à l auteur ( SFAXI SALAH : professeur hors classes) 4eme/math Sc/tec/info PROBLEME N1 On réalise entre deux points A et M d un circuit un montage série comportant un résistor de résistance r=40ω, une bobine d inductance L et de résistance R=13Ω et un condensateur

Plus en détail

Courants électriques. v 7

Courants électriques. v 7 14 Courants électriques v 7 1 Les courants Courant continu: CC (UK: DC = Direct Current) Courant alternatif: CA (UK: AC) I G C G=Générateur C=Charge I=Ampèremètre I(t) = dq dt (t) unité: Ampère A 1 A =

Plus en détail

PHYSIQUE, DISCIPLINE FONDAMENTALE

PHYSIQUE, DISCIPLINE FONDAMENTALE Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Commission suisse de maturité CSM Examen suisse de maturité, session d hiver 2013 PHYSIQUE, DISCIPLINE FONDAMENTALE Durée : 80

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R P PROPAGATION PAR DIFFRACTION (Question UIT-R 202/3) ANNEXE 1. AM + MB = AB + n λ 2

RECOMMANDATION UIT-R P PROPAGATION PAR DIFFRACTION (Question UIT-R 202/3) ANNEXE 1. AM + MB = AB + n λ 2 Rec. UIT-R P.- 1 RECOMMANDATION UIT-R P.- PROPAGATION PAR DIFFRACTION (Question UIT-R 0/) Rec. UIT-R P.- (1-1-1-1-1-1) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) qu'il est nécessaire

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES LYCEE SACRE-COEUR, SAINT-BRIEUC C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques

Plus en détail

Moteurs éléctriques à courant continu

Moteurs éléctriques à courant continu Moteurs éléctriques à courant continu Matthieu Schaller matthieu.schaller@epfl.ch 16 mars 2008 Table des matières 1 Introduction 2 2 Partie théorique 2 2.1 Principe de fonctionnement...................

Plus en détail

COMPOSANTS OPTIQUES PASSIFS

COMPOSANTS OPTIQUES PASSIFS COMPOSANTS OPTIQUES PASSIFS Salim Faci Sommaire I. Coupleurs à fibres optique Utilisation Théorie des modes couplés Application II. Multiplexeurs en longueur d onde III. Isolateurs IV. Circulateurs V.

Plus en détail