la lettre Un bon cru 2013! Appel d offres Une désignation défavorable à la mutualité cheminote

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "la lettre Un bon cru 2013! Appel d offres Une désignation défavorable à la mutualité cheminote"

Transcription

1 la lettre Un bon cru 2013! Comme chaque année, une campagne de mutualisation a été lancée par les sections dans les différents services de la SNCF. Cette campagne est le moment idéal pour faire connaître et populariser notre mutuelle, c est aussi un moment privilégié pour discuter de la protection sociale avec les cheminots. Nous avons pu ainsi avancer nos arguments pour les convaincre de rejoindre Mutuelle Entrain. Notre offre est complète et s adresse en priorité à tous les cheminots actifs et retraités. Nous défendons notre régime particulier de protection sociale (CPRP), nous mettons en avant la médecine SNCF avec une offre particulière et, grâce à une gestion rigoureuse, nous proposons des prestations de haut niveau. Cette campagne, débutée en octobre, va se terminer prochainement. Au cours des rencontres nous avons aussi rappelé la position militante et revendicative de la mutuelle. La mutualisation c est l affaire de tous, les militants et les adhérents. Avec la mise en place progressive de l Accord national interprofessionnel, le renforcement dans le monde cheminot doit être notre préoccupation première. La multiplication des contrats collectifs va mécaniquement nous faire perdre des adhérents, l attribution du contrat collectif pour les contractuels de la SNCF vers un Institut de prévoyance est là pour nous le prouver : les IP, avec les sociétés d assurance risquent d être les grands gagnants de la généralisation de la mutuelle en entreprise, au détriment des mutuelles. Avec près de adhésions, 2013 est un bon cru, toutes les équipes ont retroussé les manches pour aller mutualiser. Ce sont essentiellement des cheminots au cadre permanent (environ 1 800) et des jeunes qui nous ont rejoints (1 300). Notre mutuelle a déjà 5 ans que de chemin parcouru. Il va falloir continuer à nous renforcer sur le monde cheminot pour prouver notre capacité à gérer la protection complémentaire des agents car la réforme ferroviaire en préparation et la mise en place totale de l ANI en 2016 vont bouleverser l activité de Mutuelle Entrain. Jean-Luc Vignault secrétaire général adjoint de Mutuelle Entrain Appel d offres Une désignation défavorable à la mutualité cheminote Lancé en début d année 2013, l appel d offres concernant la complémentaire santé et prévoyance des cheminots contractuels est arrivé à son terme à la fin du mois d octobre. Mutuelle Entrain et la MGC avaient porté une réponse commune à cet appel d offres à travers l Union mutualiste de groupe viamut. Une construction jeune qui n a pas réussi à s imposer devant les mastodontes marchands de la complé-

2 actualité mutualisation Parrainage 2014, l année des cheminots actifs à statut pour Mutuelle Entrain Vous avez compris l intérêt d une mutuelle engagée avec Mutuelle Entrain, totalement dédiée aux cheminots : vous avez de bonnes raisons pour parrainer Vous créez ainsi un lien supplémentaire entre l adhérent et l entreprise SNCF qui renforce notre appartenance au secteur ferroviaire. Un bon plan pour le filleul cheminot que vous nous présentez : 1 mois de cotisation offert ; et pour vous-même : un chèque cadeau d une valeur de 20. Demandez les bulletins de parrainage à votre agence ou téléchargez-les sur internet, ou mieux, réalisez-le directement depuis votre espace personnel sur Le site Mutuelle Entrain est aussi accessible au filleul cheminot afin d obtenir son devis immédiatement. Nous avons besoin de vous tous, adhérents, pour inciter les jeunes à se mutualiser et à découvrir la solidarité. Une désignation défavorable (suite) mentaire santé. C est ainsi que la SNCF a désigné officiellement le groupe Humanis comme porteur de ce contrat concernant près de salariés. Une responsabilité sociale dénigrée Comme attendu, les méfaits de l Accord national interprofessionnel (ANI) ne tardent pas à se faire sentir et ce premier résultat laisse entrevoir la manière dont les entreprises risquent d aborder ce déploiement de la complémentaire santé. Les évaluations se font sur des bases commerciales et marchandes, sans aucune considération pour le rôle que jouent les opérateurs mutualistes historiques, pourtant garants d un équilibre entre les populations actives et retraitées. Une expérience qui lance des chantiers Pour autant, les enseignements de cette première expérience sont nombreux et cela va nous permettre d améliorer notre posture pour aborder les prochaines échéances avec de nouveaux atouts. Peu habitués à ce genre de contrat, nous avons tout de même réussi à répondre au niveau élevé d exigence de cet appel d offres et à nous positionner dans le trio final. L analyse fait donc ressortir qu il ne manque que peu de chose à viamut pour être l opérateur incontournable qu il souhaite devenir sur le périmètre ferroviaire. Les occasions de revenir au contact de pareils contrats ne manqueront pas, nous devons donc nous préparer pour défendre et faire vivre le modèle mutualiste au service de tous. Quels enjeux pour les cheminots? Voir des opérateurs marchands remporter des contrats de complémentaire santé n est pas chose anodine. Derrière ces opérateurs, peu vertueux socialement, se cache une véritable entreprise de des- truction du régime obligatoire, un cataclysme sociétal où la vision universelle et solidaire ne pèse plus et où chaque salarié exclu pour retraite, chômage ou fin de contrat ne trouve plus sa place. Les cheminots doivent être à l offensive face à ces logiques, pour permettre aux mutuelles historiques de rester au service de tous. Des cheminots qui nous quittent sans le vouloir Le fait marquant de cette mise en place, c est le fort mécontentement de nombreux cheminots contractuels, pourtant attachés à leur mutuelle, pour qui il n existe pas d autre alternative que de dénoncer leur contrat individuel pour se voir transféré sur un contrat collectif obligatoire dont ils n ont choisi ni l opérateur ni les prestations. Comme indiqué plus haut, les retraités ne trouvent que très rarement leur place sur ce genre de contrat. Les cotisations pouvant très facilement tripler, voire quadrupler au passage en retraite, notre mutuelle reste présente pour les accueillir en sortir de contrat. Une mutuelle toujours à l offensive Si notre mutuelle reste disponible pour les cheminots contractuels qui quitteront leur contrat obligatoire, elle ne reste pas immobile face à cette nouvelle donne. La démarche d acteur social qu elle poursuit au service des cheminots va bien au-delà du simple rôle d assureur de santé et tout sera fait pour que la plus-value mutualiste soit reconnue à sa juste valeur dans les prochaines échéances. Rester au service de tous de manière universelle et solidaire demeure un objectif fort que la mutuelle continuera à défendre pour lutter contre les inégalités.

3 protection sociale Une Sécu de haut niveau, une mutuelle pour tous l adhérent, le site internet de Mutuelle Entrain Tel est le slogan choisi par la Fédération des mutuelles de France (FMF) pour sa campagne de communication suite à la signature (par des organisations syndicales minoritaires!) de l Accord national interprofessionnel (ANI), transformé en loi depuis. L article 1 de cet accord instaure le principe d une Mutuelle pour tous, annonce qui peut paraître très intéressante a priori. Sauf que la manière d y parvenir, au travers des contrats collectifs obligatoires, ne correspond pas du tout à l objectif annoncé! En effet, ceux-ci ne s adressent qu aux seuls salariés (et parfois à leurs ayants droit), sachant que seulement d entre eux ne possédaient pas déjà un contrat de couverture complémentaire santé et prévoyance, collectif ou individuel. Par contre, les retraités, chômeurs, étudiants et autres précaires sont laissés de côté, mettant en cause l universalité de notre système de protection sociale, la solidarité entre jeunes et anciens, actifs et retraités. Une généralisaton qui va faire des dégâts La généralisation de ce type de contrat est plus que cela : c est un choix politique qui va priver les salariés de toute liberté dans le choix de leur couverture sociale ; cela entraîne une perte de recettes pour la Sécurité sociale par de nouveaux dégrèvements de cotisations sociales des entreprises ; cela multiplie les inégalités de niveau des prestations ; cela peut avoir des incidences sur une augmentation des dépenses de santé ; cela préfigure la mise en place à court terme d un système à trois niveaux de la protection sociale : un régime obligatoire (Sécu, CPRP et autres régimes spéciaux), une complémentaire santé obligatoire variable selon les branches, une surcomplémentaire inégalitaire échappant à toute régulation. Une campagne nationale Cette campagne de la FMF a le grand mérite de remettre en avant la Sécurité sociale, organisme universel de protection sociale, créé par le Conseil de la Résistance en 1945, que vient compléter une offre mutualiste solidaire. Elle est déclinée en région par les délégations territoriales FMF et les sections régionales de notre mutuelle et s adresse à l ensemble du monde mutualiste et autres acteurs sociaux, par l organisation de colloques, de rencontres avec les élus, de publications dans le magazine Viva, à travers la Lettre à Quelles conséquences pour le monde cheminot? Cette loi s applique à l ensemble des entreprises privées et ne devait pas concerner les entreprises publiques dans un premier temps. Cependant, la SNCF s est empressée de s inscrire dans le processus en lançant dès 2012 un appel d offres européen pour une couverture santé et prévoyance obligatoire s adressant à l ensemble du personnel contractuel (PS 25). D où la création de l Union mutualiste de groupe viamut, entre Mutuelle Entrain et la MGC, afin d apporter une réponse cheminote à cet appel d offres. Début juillet 2013, viamut était positionné en tête devant Humanis et AG2R. Mais, on ne sait pas par quelles sombres manœuvres, la SNCF a choisi Humanis, reléguant viamut en troisième position. C est un mauvais coup porté à la mutualité cheminote, proche et à l écoute des cheminots depuis 130 ans. Ce choix par la SNCF d un opérateur privé étranger au monde cheminot est inquiétant pour l avenir et nous laisse perplexes, surtout quand une organisation syndicale demande à la direction le même type de contrat pour le personnel à statut! Ce n est pas Humanis qui va défendre la médecine SNCF (centres médicaux et médecins de secteurs), partie intégrante du statut. La mutualité cheminote va perdre des adhérents ainsi que des ayants droit du fait du caractère obligatoire de ce contrat. Pour Mutuelle Entrain, ce sont près de 600 familles de contractuels qui ont quitté notre mutuelle le 31/12/2013. Nous allons continuer à travailler (au sein de Mutuelle Entrain mais aussi de viamut) à bâtir une offre encore plus performante, répondant aux besoins des cheminots actifs, retraités et leurs ayants droit et poursuivre notre exigence d une protection sociale solidaire, avec une Sécurité sociale de haut niveau et la suppression des taxes sur la santé pour les mutuelles.

4 e uell t mu ique Prat 2014 Revalorisation des prestations Afin de mieux anticiper et connaître les dépenses de santé des adhérents, notre assemblée générale a choisi de confier au conseil d administration le calcul des cotisations et des prestations. La mise en place d une veille concurrentielle au sein de la commission Offre a permis de mieux connaître les pratiques des uns et des autres en matière de prestations et cotisations dans le monde mutualiste cheminot. Couplée aux besoins exprimés par nos adhérents lors de l enquête de satisfaction de 2012, mais également en tenant compte des difficultés financières ren- contrées par nos concitoyens pour se doter d une complémentaire santé, la commission Offre a pu faire un certain nombre de propositions. Le conseil d administration des 5 et 6 novembre dernier a fait le choix de faire évoluer de façon significative notre offre (notamment en incluant de nouvelles prestations comme l implantologie et la parodontologie) tout en limitant autant que faire se peut l augmentation des cotisations. UNE E L UEL MUT ION T D AC LA E MUTUELL E DU MOND T CHEMINO indd 1 _2014. Guide_Entrain guide ISTE MUTUAL 2014 guide mutualiste Tout savoir sur les cotisations et prestations Avec ce numéro de Viva, vous recevez le guide mutualiste Il contient tous les textes réglementaires de la mutuelle avec ses tableaux de prestations et de cotisations, la liste du conseil d administration et des présidents de sections, des responsables de commissions, et, au dos, l ensemble des agences Mutuelle Entrain. À conserver toute l année. 13/12/13 10:43 Prévoyance Accueil de proximité Évolution du service téléphonique Pro xim ité étant particulièrement flagrante dans les périodes traditionnelles de surcharge d appel (novembre à janvier). Un pôle spécifique Le maintien de la proximité avec les adhérents est depuis l origine l axe central de l organisation de notre mutuelle ; c est à ce titre que Mutuelle Entrain s est dotée d un réseau conséquent d agences, qu elle a investi dans un site web professionnel et performant, et a fait évoluer à plusieurs reprises son organisation téléphonique afin de mieux assurer ce service. Malgré tout, concernant ce dernier point, les résultats enregistrés en matière d efficacité téléphonique et les remontées des adhérents eux-mêmes faisaient toujours apparaître une faiblesse dans le service téléphonique, cette faiblesse en bref L a création d un dépar tement dédié à la gestion des relations de proximité comportant un pôle spécifique de gestion de la relation téléphonique a de toute évidence permis de solutionner cette situation. Le taux d efficacité qui caractérise le niveau des appels répondus par rapport aux appels perdus est depuis le mois de juin 2013 (date de création du pôle téléphonie) supérieur à 90 % et atteint même 96 % au mois de novembre, période pourtant fortement chargée. Par comparaison, ce même taux sur la fin d année 2012 et le début 2013 oscillait entre 50 % et 65 %. L objectif de mettre un terme à ce qui était considéré comme le seul point de faiblesse de notre organisation semble donc atteint, il demeure toutefois important de rester vigilant sur ce sujet, les processus de suivi de notre activité téléphonique mis en place depuis 2012 y veilleront. Diva hospitalisation devient Mutualité Hospitalisation C est la solution prévoyance exclusive Mutuelle Entrain pour compléter votre couverture santé par une allocation versée pour une hospitalisation médicale ou chirurgicale. Nouveauté 2014 : le montant de l allocation pourra être choisi, de 10 à 30 par jour. Pas de limite d âge et un crédit de 30 jours d allocation/an par personne couverte par Mutuelle Entrain. Une campagne de sensibilisation se déroulera jusqu à fin février Les deux premiers mois de cotisation vous sont offerts. Dans la pratique, vous recevrez un courrier, associé à un appel téléphonique. Vous êtes libre de faire votre choix. Vous comprendrez que les équipes qui vous contactent fassent référence à la mutuelle. Découvrez Mutualité hospitalisation depuis votre espace personnel sur ou rendez-vous dans une de nos agences de proximité.

5 Évolution 4 En route vers une nouvelle ère! Mi-novembre, Mutuelle Entrain a lancé la version mobile de son site internet. Une évolution inévitable à l heure de «l internet 2.0» qui nous permet de toucher un public plus jeune, tout en continuant à offrir à nos adhérents un service de proximité de qualité. Début 2014, la mutuelle passe à l étape 2 de son projet «Évolution 4» avec la refonte de son site internet. Ce projet affiche clairement ses objectifs : clarifier nos offres ; faciliter les moyens de contact des internautes ; optimiser la navigation et les fonctionnalités existantes ; Deuxième du genre pour la Section Languedoc-Roussillon, le café santé organisé le jeudi 24 octobre a réuni près de 60 personnes. Cette nouvelle rencontre, organisée à Béziers au restaurant d entreprise du CER cheminots, a permis d aborder la thématique du sommeil. Après le mot de bienvenue du président de section, Éric Abriol, le docteur Valérie Cochen-de-Cock, neurologue à la clinique mutualiste Beau Soleil de Montpellier, a présenté un diaporama expliquant les différentes étapes du sommeil ainsi que les nombreuses causes d insomnies. Après cet exposé, le débat a permis aux participants de lever toutes les interrogations qu ils pouvaient avoir à ce sujet, ce améliorer le suivi des demandes pour répondre rapidement et efficacement aux adhérents, prospects et professionnels de santé. Languedoc-Roussillon Vous reprendrez bien un café santé? prévention qui, nous l espérons, leur permettra de faire de «beaux rêves». L heure avançant, c est autour d une collation que les participants ont continué le débat. Les organisateurs tiennent à remercier le docteur Valérie Cochen-de-Cock, dont l intervention a été très appréciée. La clarté et la précision des informations, la manière dont les problèmes ont été posés, la pertinence des points abordés ainsi que sa disponibilité ont permis de répondre aux nombreuses questions. Une formule à promouvoir Plus qu une action de prévention, la démarche entamée tant à démontrer qu il existe une vraie attente collective en matière d information santé. Les élus de la section se félicitent donc de ce succès et vont chercher à étendre progressivement la démarche sur l ensemble de la région. proximité Arbres de Noël Une tradition qui séduit toujours Les arbres de Noël, ces événements festifs organisés chaque année sont l occasion de partager un moment agréable, où chacun découvre les animations proposées par les comités d entreprise régionaux de la SNCF. Temps fort qui lient les CER avec la mutuelle, ils sont l occasion pour celle-ci de se faire connaître et reconnaître. Ils se sont déroulés de la fin novembre jusqu au 22 décembre à Portiragnes, Cabestany, Frontignan, Bordeaux, Carcassonne, Séverac-le-Château, Palavas, Nîmes, Angoulême, Brive, Limoges, Naussac, Contes, Cahors, Toulouse, Saintes, Coursan, Rodez, Alès, Balaruc-les-Bains, Paris, Le Mans et Albi (liste non exhaustive!). Café Santé

6 Disparition de Jean-Claude Bonnet et Robert CADET Deux grandes pertes pour les hommes de progrès Militant responsable, désintéressé, engagé, fidèle à ses convictions, acteur de terrain inlassable, Robert Cadet, administrateur de la mutuelle des cheminots de Metz a fortement contribué à redonner du crédit au mouvement mutualiste cheminots sur l ex-région de Metz, dans une période où les militants actifs se comptaient sur les doigts d une main. À la mutuelle des cheminots de NancyMetz et région ensuite, Robert a poursuivi son engagement militant avec toujours les mêmes convictions. Sensibilisé très tôt à Permanence de Chalindrey La permanence à la mairie de Chalindrey est assurée chaque semaine. Vous pouvez y retrouver Evelyne Bazin qui assure l accueil des adhérents (courriel : evelyne. Permanence à la mairie : Mairie de Chalindrey, route de Langres, Chalindrey. le jeudi, de 13 h 15 à 17 h 15, le vendredi de 11 h 15 à 12 h 30 et de 13 h 15 à 17 h 10. Marseille Le site du lac d Uzurat était comble pour accueillir, dimanche 17 novembre, le traditionnel cross national de la ville de Limoges, organisé par Limoges Athlé. Ce nouveau nom de club est issu de la fusion des sections athlétisme du CAPO, de l ASPTT et des clubs d athlétisme de la communauté d agglomération limou- geaude. Depuis plus de 20 ans, Mutuelle Entrain est partenaire de cette manifestation en récompensant les courses des benjamines et des benjamins. 39 filles et 47 garçons s élançaient à la conquête de la gloire naissante. La section de Limoges de Mutuelle Entrain récompensait les 13 premiers de chaque course. Déménagement du siège en février C est en février 2014 que le siège de Mutuelle Entrain devrait se déplacer dans de nouveaux locaux, contigus à ceux occupés actuellement. Un reportage photo permettant de présenter à tous ce nouveau siège sera réalisé dès la clôture des travaux. Viva es Vie d ns io sect Réalisation Nancy-Metz et région Photos : Vivacom - Mutuelle Entrain Imprimerie Ydprint janvier 2014 vie des sections Limoges et région Cross national de Limoges la prévention, que ce soit au travail à travers son engagement au sein du CHSCT des ateliers de Metz Sablon ou à la mutuelle, Robert Cadet, militant syndical au sein de la CGT des cheminots a toujours agi pour le bien des autres. Son engagement au service de la prévention ne lui aura pas permis d échapper aux conséquences désastreuses de l un des fléaux de ces dernières et prochaines années, l amiante. C est avec courage que Robert a combattu inlassablement la maladie, tout en conservant son activité militante, au cours des onze dernières années. En pré-retraite amiante et toujours membre actif du conseil de section de Nancy-Metz et région, Robert Cadet est décédé le dimanche 17 novembre 2013 à l âge de 54 ans. Maquette originale Notre camarade et ami Jean Claude Bonnet nous a quittés dernièrement vaincu par une cruelle maladie. Jean- Claude était connu d un grand nombre d entre nous et très estimé. Il avait participé à la création de Mutuelle Entrain et était membre du bureau comme deuxième vice-président. Il était surtout responsable de la Commission Mutualisation. Il avait à cœur de développer et de faire connaître notre mutuelle, il insistait beaucoup sur les tournées en binôme, un élu /une employée. Il laissera l image d un militant mutualiste dévoué au fonctionnement et au développement de Mutuelle Entrain, il nous manquera. Agence La mutuelle est endeuillée. Deux militants actifs et hommes de conviction se sont éteints prématurément.

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. L expertise ESEF International AVEC HUMANIS, VOTRE ENTREPRISE PROFITE D UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SIMPLE ET EFFICACE.

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Chantier restructurations

Chantier restructurations Chantier restructurations Le présent document réalisé par le groupe de travail en charge du chantier restructurations, se fixe pour objectif de décrire de manière synthétique les enjeux présents et à venir

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 2015

REGLEMENT INTERIEUR 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 A compter du 1 er janvier 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 Mutuelle et Sections Dénomination et siège social de la mutuelle Une Mutuelle dénommée ENTRAIN est située : 5, boulevard

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

Aux Secrétaires généraux Aux administrateurs Aux membres Circulaire n 96-2009 Secteur Retraites

Aux Secrétaires généraux Aux administrateurs Aux membres Circulaire n 96-2009 Secteur Retraites Paris, le 18 mai 2009 Aux Secrétaires généraux : des Unions départementales des Fédérations Pour information : Aux administrateurs : Retraite et Prévoyance CNAV, CRAM, CRAV, CGSS Aux membres : - du Comité

Plus en détail

Base de données. économiques. et sociales. vigilance, exigences. et conquêtes. élus et mandatés. guide pratique

Base de données. économiques. et sociales. vigilance, exigences. et conquêtes. élus et mandatés. guide pratique Base de données économiques et sociales vigilance, exigences et conquêtes guide pratique élus et mandatés L article 8 de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 a introduit un nouveau dispositif

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 INVENTONS ENSEMBLE LA SANTÉ DE DEMAIN Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Quels impacts anticiper sur le marché de l assurance de personnes? 21 février 2013 ANI 2013 Quels impacts prévisibles

Plus en détail

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le Améliorer la lisibilité des contrats d assurance complémentaire santé : Engagements pris, engagements tenus! Première évaluation du dispositif instauré par les Fédérations membres de l UNOCAM 5 mars 2012

Plus en détail

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr Groupe MGC Ensemble, partageons l énergie mutualiste www.groupemgc.fr G R O U P E Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra

Plus en détail

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes Rapport moral Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF Assemblée Générale Pour rompre avec les habitudes, plus qu un rapport moral, nous allons tâcher de vous soumettre un rapport qui donne

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

Nos 6 engagements de services. Entreprises

Nos 6 engagements de services. Entreprises RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Nos 6 engagements de services Entreprises Déclaration des salaires 2011 Deux moyens existent : la déclaration en ligne (aucune inscription préalable). le dépôt d une DADS-U sur

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste

Guide. du Correspondant Mutualiste Guide du Correspondant Mutualiste Version 2 - Janvier 2011 La Mutuelle Nationale Territoriale - Mutuelle soumise aux dispositions du Code de la Mutualité - RNM 775 678 587 - Document non contractuel -

Plus en détail

Deux évènements majeurs en Alsace

Deux évènements majeurs en Alsace Deux évènements majeurs en Alsace INVITATION A l occasion de la Semaine européenne santé et sécurité au travail 2012, la DIRECCTE Alsace, avec le concours de la CARSAT Alsace Moselle, organise à Strasbourg

Plus en détail

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 10 décembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Nous sommes

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

Des clauses de désignation aux clauses de recommandation

Des clauses de désignation aux clauses de recommandation Des clauses de désignation aux clauses de recommandation Dates Les différentes étapes de l ANI et de la réécriture de l article L. 912-1 du code de la sécurité sociale 9 et 10 juillet 2012 Grande conférence

Plus en détail

Observatoire sociétal «Les Français et la qualité des soins»

Observatoire sociétal «Les Français et la qualité des soins» Observatoire sociétal «Les Français et la qualité des soins» Deuxième édition Septembre 2010 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : Générale de Santé Echantillon : 967 personnes,

Plus en détail

1958 2008 50 ans déjà

1958 2008 50 ans déjà 1958 2008 50 ans déjà 1 Jusqu en 1942 le personnel des services municipaux de la ville de Rouen ne bénéficiait d aucun régime d assurances sociales. Ce n est que le 1 er mars 1942 que fut créé un régime

Plus en détail

Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001

Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001 0 Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001 Carine LUX Manager du Pôle Développement des Marchés CDT des Landes 1 0 Le Comité Départemental du Tourisme des Landes Une équipe de 23 personnes

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH www.lmde.com La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. SIREN 431 791 672. Siège

Plus en détail

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Vitaminez votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Notre cocktail pour un parcours professionnel stimulant Audioprothésiste Une intégration sans pépin Responsable

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

conduites addictives en entreprise

conduites addictives en entreprise PRÉVENTION conduites addictives en entreprise GUIDE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre entreprise Parce que les comportements addictifs

Plus en détail

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

Accompagner le changement

Accompagner le changement A faire suivre à : retour à : Accompagner Problématique Le changement, c est tous les jours! Il fait aujourd hui partie intégrante de l univers des entreprises et des salariés. Présenté le plus souvent

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN

Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN NAMASKA Conçoit et déploie des opérations de communication pour mobiliser les collaborateurs autour

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

V QUESTIONS SOCIALES

V QUESTIONS SOCIALES V QUESTIONS SOCIALES Information sur les règlements d établissements spécifiques aux nouveaux centres médicaux, dentaires, optiques et audioprothèses (M2SR) Olivier POUYAUD, représentant de l ASS/MUTUELLE

Plus en détail

«Exigence, créativité, audace et solidarité»

«Exigence, créativité, audace et solidarité» «Exigence, créativité, audace et solidarité» Telles sont les valeurs que porte l ensemble des collaborateurs de l UNMI. Depuis sa création en 1929, l UNMI est résolument ancrée dans les valeurs fondatrices

Plus en détail

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise 1 Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise Introduction : La ROAM est un syndicat professionnel créé en 1855, qui a pour

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

à la protection sociale

à la protection sociale COURTIERS Ensemble, donnons toute sa valeur à la protection sociale Nos expertises complètent les vôtres En matière de protection sociale, votre capacité d analyse des attentes des entreprises et de leurs

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application COMMISSIONS PARITAIRES DES 14 et 28 janvier 2014 TELE TRAVAIL Constatant un développement anarchique de l application du télé travail dans le réseau Sécurité Sociale, la CFTC a été à l initiative de la

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LA GENERALISATION DE LA COUVERTURE COMPLEMENTAIRE SANTE DANS LES ENTREPRISES

L ESSENTIEL SUR LA GENERALISATION DE LA COUVERTURE COMPLEMENTAIRE SANTE DANS LES ENTREPRISES L ESSENTIEL SUR LA GENERALISATION DE LA COUVERTURE COMPLEMENTAIRE SANTE DANS LES ENTREPRISES Sommaire Introduction 1 er tiroir : La négociation au niveau des branches professionnelles 2 ème tiroir : La

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

REGLEMENT OPERATION PARRAINAGE

REGLEMENT OPERATION PARRAINAGE REGLEMENT OPERATION PARRAINAGE Période du 1 er mars 2015 au 1 er janvier 2016 Article 1 : Date de déroulement La Mutuelle Entrain sise 5, boulevard Camille Flammarion, 13001 MARSEILLE, dont le numéro Siren

Plus en détail

Catalogue formation 2014

Catalogue formation 2014 Décembre 2013 Catalogue formation 2014 www.fnem-fo.org La formation syndicale doit s inscrire, se développer au sein de nos structures et à chaque niveau s imposer comme une priorité essentielle au service

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

2 e rencontre annuelle Adéis

2 e rencontre annuelle Adéis Clichés réalisés au fil de la rencontre Vendredi 15 novembre 2013 2 e rencontre annuelle Adéis «Bienvenue à la Maison de la Mutualité pour cette seconde rencontre Adéis. Isabelle Gounin-Levy Journaliste

Plus en détail

Bienvenue dans votre agence!

Bienvenue dans votre agence! Bienvenue dans votre agence! Pour bien commencer, présentons-nous! Nom, Deuxième prénom niveau Entreprise Secteur d activité Nb de salariés Vos attentes? Radiance Groupe Humanis est la Mutuelle du Groupe

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE DÉMARCHE TEO : Transmission d Entreprise Optimisée Accompagner le dirigeant avant, pendant et après la reprise ou la transmission de son entreprise, dans

Plus en détail

LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE

LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE réseau PLURIDIS LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE COACHING 1. ANALYSER LA DEMANDE, UNE ACTION DE COACHING A PART ENTIERE Dans la relation de coaching, l étape de l analyse de la demande représente

Plus en détail

des associations locales

des associations locales Pour en savoir plus www.credit-agricole.fr Guide de la nouvelle des associations locales les réponses à toutes vos questions Le contrat Complémentaire Santé associations est assuré par PACIFICA, filiale

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS SANTE AU TRAVAIL ET MEDECINE DU TRAVAIL 41 Chemin de la Durance 13300 SALON DE PROVENCE 0 SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 I. GENERALITES... 3 A. Définitions...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009. Épargnez autrement avec. CaracProfiléo

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009. Épargnez autrement avec. CaracProfiléo DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009 Épargnez autrement avec CaracProfiléo CaracProfiléo Rentable et responsable Pourquoi lancer un multisupports en période de crise? Alors que la plupart des organismes fi nanciers,

Plus en détail

Proposition pour le site de UD CGT 35 La CGT propose la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS)

Proposition pour le site de UD CGT 35 La CGT propose la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS) Proposition pour le site de UD CGT 35 la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS) L insécurité dans et au travail est une réalité qui affecte un nombre sans cesse grandissant de salariés.

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION - 1 - LA LETTRE DE MOTIVATION Il s agit de convaincre l employeur que votre candidature est pertinente et qu elle mérite une attention particulière. Le but est de décrocher un entretien LETTRE TYPE EN

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DE L ANI

LES CONSEQUENCES DE L ANI LES CONSEQUENCES DE L ANI Chantier : connaissance des conséquences de l ANI sur les mutuelles Les conséquences de l ANI sur chaque mutuelle seront différentes selon son marché ou son positionnement. Il

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Communiqué de presse. Naissance du groupe Aprionis. Vendredi 9 janvier 2009

Communiqué de presse. Naissance du groupe Aprionis. Vendredi 9 janvier 2009 page 1 Communiqué de presse Vendredi 9 janvier 2009 Naissance du groupe Aprionis Le groupe de protection sociale Aprionis est né le 8 janvier 2009. Les Conseils d administration des organismes membres

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

20 mars 2013. Colloque «L ingénieur contre la dépendance»

20 mars 2013. Colloque «L ingénieur contre la dépendance» 20 mars 2013 Grand amphithéâtre MGEN 3, square Max Hymans, Paris 15e Colloque «L ingénieur contre la dépendance» Comment créer une chaîne de valeur et de responsabilité dans une dynamique interprofessionnelle?

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d emplois pérennes

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Programme 2014 1 Formations UNME Programme 2014 Parce que la formation des délégués et administrateurs mutualistes reste plus que jamais une obligation

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66

Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66 Journée nationale d information Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66 Nadia TAMRABET Direction des accords collectifs Jeudi 18 juin 2015 SOMMAIRE 1. Présentation du Groupe AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail