créateur d entreprise Se lancer, oui mais pas sans protection!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "créateur d entreprise Se lancer, oui mais pas sans protection!"

Transcription

1 créateur d entreprise SANTÉ - PRÉVOYANCE - ÉPARGNE Se lancer, oui mais pas sans protection!

2 Chaque année, entreprises (1) sont créées en France dont avec des salariés. Vous êtes donc nombreux à vous lancer dans cette belle aventure. Définir son projet, en mesurer les risques, élaborer un plan de financement, créer son entreprise est une aventure passionnante à condition de faire les bons choix. C est pourquoi, Malakoff Médéric a conçu ce guide pédagogique pour vous, créateurs d entreprise, afin de vous informer et de vous accompagner dans votre protection sociale. Vous y trouverez les informations relatives à vos obligations et aux compléments indispensables à prévoir pour une prise en charge complète de vos besoins et de vos dépenses. Malakoff Médéric met à votre disposition une gamme de produits et services dédiée aux dirigeants d entreprise offrant des avantages tarifaires aux créateurs. Sommaire LA Protection Sociale 3 TNS : régime obligatoire et zoom réglementaire 4 et 5 Dirigeant salarié : régime obligatoire et zoom réglementaire 6 et 7 L Assurance maladie 8 Régime obligatoire commun 9 Comment choisir une complémentaire santé? 10 la Prévoyance 11 et 12 TNS : régime obligatoire 13 Dirigeant salarié : régime obligatoire 14 la Retraite 15 Régime de base commun 16 Solutions d épargne retraite 17 (1) Source : INSEE

3 La protection sociale Avant de créer votre entreprise, peut-être étiez-vous salarié? Ce statut vous permettait alors de bénéficier d une protection sociale complète mise en place par votre employeur. Mais qu en est-il aujourd hui? En tant que créateur d entreprise, il est de votre responsabilité de vous protéger et de ce fait, de protéger votre entreprise, votre patrimoine et votre famille des risques liés aux conséquences de la maladie et de l incapacité de travail. Ce guide vous permettra de comprendre les mécanismes de votre protection sociale obligatoire et des compléments à souscrire pour une protection sociale efficace. Régime obligatoire et complémentaire La protection sociale est régie par deux notions clés : le régime obligatoire comprend des garanties de base et des garanties complémentaires (ex : la retraite complémentaire) pour lesquelles vous avez l obligation de payer des cotisations. les garanties facultatives viennent en renfort des précédentes souvent insuffisantes. Vous y souscrivez librement auprès de l organisme assureur de votre choix. Les garanties et les services Malakoff Médéric vous sont présentés sous forme de fiches à la fin de ce guide. Forme juridique et régime obligatoire En tant que créateurs d entreprise, votre régime social obligatoire dépend de la forme juridique de votre entreprise. Il existe deux possibilités : Le régime des Travailleurs Non Salariés (TNS) Le régime général des salariés. Consultez le tableau ci-dessous pour connaître votre régime social. Les principaux statuts juridiques et leur régime social de rattachement Formes juridiques Régime Travailleurs Non Salariés Statut du dirigeant Régime général des salariés EI (Entreprise Individuelle) EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitées) EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) SARL (Société À Responsabilité Limitée) SELARL (Société d Exercice Libéral À Responsabilité Limitée) SA (Société Anonyme) SAS (Société par Actions Simplifiée) SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) SNC (Société en Nom Collectif) SCP (Société Civile Professionnelle) Entrepreneur Auto-entrepreneur Associé unique non gérant exerçant une activité au sein de l EURL Associé unique Gérant majoritaire Associé - Gérant rémunéré non associé Gérant minoritaire ou égalitaire Président, Directeur général ou Directeur général délégué Gérant non associé Associé titulaire d un contrat de travail - Pour plus d information connectez-vous à ou à 3

4 La protection sociale Vous êtes Travailleur Non Salarié (TNS) VOS GARANTIES OBLIGATOIRES En tant que TNS vous êtes affilié au Régime Social des Indépendants (RSI) pour tout ou partie de votre protection sociale obligatoire. Le Régime Social des Indépendants (RSI) gère la protection sociale obligatoire de plus de 5,6 millions de chefs d entreprise indépendants et de leurs ayants droit (2 e régime de protection sociale en France par le nombre d assurés). Depuis le 1 er janvier 2008, il est devenu l interlocuteur social unique pour la protection sociale des artisans, des industriels et des commerçants (les professions libérales ne sont pas concernées et gardent plusieurs interlocuteurs). Pour plus d informations : Si vous êtes artisan, commerçant ou industriel Cotisations obligatoires Collectées par Versement des prestations par Allocations familiales RSI CAF (1) Assurance maladie-maternité RSI Organisme Conventionné (2) Retraite obligatoire (de base et complémentaire), Invalidité et Décès RSI Si vous êtes un professionnel libéral Cotisations obligatoires Collectées par Versement des prestations par Allocations familiales Organisme Conventionné (2) CAF (1) Assurance maladie-maternité RSI Organisme Conventionné (2) Retraite obligatoire (de base et complémentaire), Invalidité et Décès CNAVPL (3) pour les professionnels libéraux CNBF (4) pour les avocats (1) Caisse d Allocations Familiales (CAF). (2) Vous devez obligatoirement choisir votre organisme conventionné (mutuelle ou groupement des sociétés d assurance) sur la liste communiquée par votre Centre des Formalités des Entreprises (CFE). (3) Caisse Nationale d Assurance Vieillesse des Professions Libérales (CNAVPL). (4) Caisse Nationale des Barreaux Français (CNBF). 4

5 La protection sociale Zoom réglementaire TNS Loi Madelin : une aide fiscale pour mieux vous protéger Votée en 1994, la loi Madelin permet aux professionnels indépendants de bénéficier d avantages fiscaux comparables à ceux des salariés pour leur retraite, leur prévoyance et leur couverture santé. Comme pour les salariés, vous pouvez déduire de votre revenu imposable : les cotisations de votre retraite supplémentaire facultative. Les cotisations de votre complémentaire santé. les cotisations de votre contrat d incapacité de travail. Pour bénéficier des avantages de la loi Madelin, les prestations de retraite et de prévoyance doivent être versées sous forme de rente et non de capital. Qui est concerné par cette loi? Tous les professionnels indépendants imposables au titre des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) ou des Bénéfices Non Commerciaux (BNC) ou au titre de l article 62 du Code Général des Impôts (gérants) sont concernés. Artisans, commerçants, exploitants industriels individuels. Professions libérales. Gérants majoritaires (1) d une SARL ou d une SELARL. Gérants non-salariés d une société de personnes (EURL, SNC). Conjoints collaborateurs non rémunérés et n exerçant pas d autres activités professionnelles. Par ailleurs, pour être bénéficiaire des dispositions de la loi Madelin, il est impératif d être affilié au régime de base des TNS. Le plafond de déduction fiscale des cotisations (2) pour la Prévoyance / Santé est de : 3,75% du bénéfice imposable + 7% du PASS (3) (soit en 2013) le tout limité à 3% de 8 PASS (3) (soit en 2013) L économie d impôt ainsi réalisée diminue fortement le coût de la protection sociale familiale. Cette protection couvre les risques fondamentaux encourus par chacun de nous : les frais médicaux, l arrêt de travail, le décès, l épargne retraite. Ces domaines n étant que partiellement couverts par les régimes d assurance obligatoires, il est important de pouvoir compléter les garanties de base par une assurance complémentaire volontaire. L allègement fiscal apporté par la Loi Madelin permet de s assurer de manière beaucoup plus avantageuse ou, à budget égal, d augmenter ses garanties de prévoyance et d épargne retraite. Pour plus d information connectez-vous à ou à (1) Sous réserve de percevoir une rémunération au titre de son activité de gérant. (2) Valeurs (3) PASS : Plafond Annuel de la Sécurité Sociale égale à en

6 La protection sociale Vous êtes Dirigeant salarié ou vous embauchez des salariés VOS GARANTIES OBLIGATOIRES Important : veillez à vérifier auprès de votre Convention Collective Nationale (CCN) si un accord de branche en protection sociale a été signé. Dans ce cas, vous devez vous conformer prioritairement aux dispositions conventionnelles de votre branche professionnelle. Garanties obligatoires Paiement de vos cotisations à Versement des prestations par Allocations familiales URSSAF (1) CAF (2) Assurance maladie-maternité et Indemnités Journalières Retraite de base URSSAF (1) CPAM (3) URSSAF (1) CNAV (4) et son réseau régional (Carsat, CGSS, CSS) Retraite complémentaire AGIRC (5) et ARRCO (6) via une caisse de retraite AGIRC (5) et ARRCO (6) Invalidité et Décès URSSAF (1) CPAM (3) (1) Union de Recouvrement des cotisations de la Sécurité Sociale et d Allocations Familiales (URSSAF). (2) Caisse d Allocations Familiales (CAF). (3) Caisse Primaire d Assurance Maladie (CPAM). (4) Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) (5) Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres (AGIRC). (6) Association pour le Régime de Retraite COmplémentaire des salariés (ARRCO). BON À SAVOIR Que vous soyez Travailleur Non Salarié ou dirigeant salarié, vous ne bénéficiez pas de l assurance chômage. Vous pouvez y adhérer de manière facultative auprès d un des organismes habilités (GSC, APPI ou April assurances). 6

7 La protection sociale Zoom réglementaire - régime salarié Que vous soyez le seul salarié ou que vous employez des salariés, la mise en place d un régime de protection sociale dans votre entreprise doit respecter un certain nombre d obligations légales. Vous trouverez ci-dessous quelques rappels utiles. Une complémentaire santé pour tous La loi relative à la Sécurisation de l Emploi prévoit la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés du secteur privé. Elle détaille le contenu et le calendrier de mise en œuvre de ce dispositif, en vue d une entrée en vigueur au 1 er janvier Consultez ci-après le tableau des trois temps forts de ce dispositif. la convention collective nationale de retraite et de prévoyance des cadres du 14 mars 1947 prévoit l obligation pour l employeur de verser une cotisation au titre de la prévoyance égale à 1,50 % de la tranche A des salaires, affectée en priorité au risque décès (soit au moins 0,76 %), pour son personnel cadre. Un régime collectif et obligatoire Le décret n du 9 janvier 2012 définit les conditions que doivent remplir les régimes collectifs de retraite et prévoyance pour bénéficier de l exonération de charges sociales prévues par l article L du Code de la Sécurité sociale. Pour l essentiel, ce décret liste les critères permettant de définir une catégorie de salariés (appelée catégorie objective), mais il comprend également des dispositions concernant le taux ou montant uniforme des contributions patronales et le caractère obligatoire du régime (dispenses d affiliation). Ainsi, il en ressort que tout régime de protection sociale dans l entreprise doit bénéficier de façon générale et impersonnelle à l ensemble du personnel ou à une ou plusieurs catégories de salariés objectivement définies. A la création, toute entreprise doit se conformer à ces règles. Les conseillers Malakoff Médéric vous accompagnent dans cette démarche. Portabilité des garanties prévoyance, santé et dépendance (1) Après cessation du contrat de travail (hors faute lourde), un ancien salarié ouvrant droit à prise en charge par le régime d assurance chômage, peut demander à l entreprise le maintien à titre gratuit des garanties collectives pour une durée ne pouvant excéder 12 mois. Ce nouveau dispositif de portabilité entre en vigueur à compter du 1er juin 2014 pour les frais de santé et à compter du 1er juin 2015 pour la prévoyance. notez que de plus en plus de conventions collectives prévoient des garanties prévoyance et/ou frais de santé obligatoires. 3 temps forts de la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés A compter du 1 er juin 2013 Branches professionnelles A compter du 1 er juillet 2014 jusqu au 1 er janvier Entreprises A partir du 1 er janvier 2016 Régime de santé minimum obligatoire Les partenaires sociaux sont tenus d ouvrir des négociations en vue de permettre - avant le 1 er janvier la couverture santé de tous les salariés ne bénéficiant pas déjà d une couverture au moins aussi favorable que celle mentionnée au II de l article L911-7 du Code de la sécurité sociale (CSS). à défaut d un accord de branche au 1 er juillet 2014, les entreprises, dont l ensemble des salariés ne bénéficient pas d une couverture frais de santé au moins aussi favorable que le régime minimum légal prévu à l article L911-7 du CSS, devront ouvrir des négociations pour mettre en place un accord d entreprise. À compter du 1 er janvier 2016, à défaut d accord de branche ou d entreprise, les entreprises devront faire bénéficier à l ensemble de leurs salariés de la couverture minimale prévue à l article L911-7 II, par décision unilatérale de l employeur; étant précisé que l employeur devra prendre à sa charge au moins 50 % des cotisations finançant la couverture santé. Face à une règlementation en constante évolution, Malakoff Médéric vous informe et vous accompagne afin de vous proposer des solutions adaptées à vos besoins et conformes à vos obligations légales. (1) La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 précitée introduit dans le Code de la sécurité sociale (création d un article L911-8) la portabilité des couvertures santé et prévoyance pour les salariés devenant demandeurs d emploi, entraînant de fait l extension (avec quelques aménagements) de la portabilité créée par l ANI du 11 janvier 2008 aux entreprises qui n y étaient pas tenues. 7

8 Je n ai pas le temps d être malade! Et si vous preniez le temps de vous assurer? Parce que la pérennité et le développement de votre activité dépendent intrinsèquement de vous, ne prenez pas de risque avec votre santé ou celle de vos proches. Matthieu, 35 ans Travailleur Indépendant dans l architecture «Je suis un homme robuste et rarement malade. Même avec de la fièvre, je vais travailler car je ne peux tout simplement pas me permettre de m absenter! Mais, un gros problème dentaire a eu raison de moi il y a un mois. Sans ma complémentaire santé, j aurais dû m acquitter d une facture de plus de 1 000!» 8

9 l Assurance maladie Un régime de base obligatoire commun Depuis le 1 er janvier 2001, les garanties de base obligatoires du Régime Social des Indépendants (RSI) sont identiques à celles du régime général des salariés (CPAM). Le statut juridique de votre entreprise n a donc aucune incidence sur votre assurance maladie, seule l organisme d affiliation diffère. Le régime de base obligatoire santé rembourse tout ou partie de vos dépenses de santé ainsi que celles de votre famille. Il s avère souvent insuffisant pour couvrir tous les frais engagés notamment en dentaire et optique. Vos médicaments Lorsqu ils sont pris en charge par le régime de base, les médicaments ne sont que partiellement remboursés : de 15 % à 65 % selon le type de vignette (orange, bleu, blanche). Vos soins courants Les soins courants sont généralement bien remboursés mais beaucoup de médecins spécialistes appliquent des dépassements d honoraires qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. L hospitalisation Les dépassements d honoraires, les frais annexes tels que la chambre particulière et le forfait hospitalier restent à la charge intégrale du patient (1). Optique et dentaire Une couronne est remboursée à 70 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale qui est de 107,50 (1) soit un remboursement de 75,25 pour une dépense moyenne de 400. Même constat pour l optique dont le prix moyen d une paire de lunette adulte en 2013 est de 470 et le remboursement de la Sécurité sociale souvent insuffisant. Mon lexique Santé pour bien comprendre mes garanties Base de Remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) appelée aussi Tarif de Convention (TC) : tarif servant de référence à l Assurance maladie obligatoire pour déterminer le montant de son remboursement. Franchise : somme déduite des remboursements effectués par l Assurance maladie obligatoire sur les médicaments, les actes paramédicaux et les transports sanitaires depuis le 1 er janvier Son montant est de : 0,50 par boîte de médicaments et par acte paramédical, 2 par transport sanitaire. Participation forfaitaire d un euro : somme laissée à la charge du patient pour tous les actes et consultations réalisés par un médecin, ainsi que pour tous les actes de biologie et de radiologie. Reste à charge : des dépenses de santé qui restent à la charge de l assuré social après le remboursement de l Assurance maladie obligatoire (TM + dépassement honoraire éventuel). Ticket Modérateur (TM) : c est la différence entre la base de remboursement (BRSS) et le montant remboursé par l Assurance maladie obligatoire. Il est généralement pris en charge par la complémentaire santé. (1) Valeurs au 01/10/2013 9

10 l assurance maladie Comment choisir une complémentaire santé? Pour une prise en charge complète de vos dépenses, vous pouvez compléter votre couverture obligatoire en souscrivant une complémentaire santé auprès d un organisme assureur. Pour bien choisir, voici quelques critères à prendre en compte. Les taux de remboursement Souvent, les complémentaires santé présentent leurs garanties en % de la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). Pour éviter les mauvaises surprises et avoir une vision claire de vos garanties, préférez les remboursements exprimés majoritairement en euros (forfaits mensuels ou annuels). Les dépenses prises en charge Autre critère important, vérifiez que les garanties sont adaptées à vos besoins et aux coûts des soins pratiqués dans votre région, en particulier sur les postes faiblement ou non pris en charge par la Sécurité sociale. Le réseau de partenaires Certaines complémentaires santé passent des accords avec des professionnels de santé afin de réduire le reste à charge pour l assuré et garantir la qualité des prestations. Vérifiez bien que votre mutuelle vous propose un réseau de professionnels de santé, surtout pour vos frais d optique! La modularité Évitez les formules qui vous obligent à cotiser pour des garanties dont vous n avez pas l usage. Préférez les contrats qui vous offrent le maximum de souplesse pour composer vos garanties en fonction de vos besoins et de ceux de votre famille. Les services L analyse de devis, les outils de comparaison des établissements de santé, le suivi en temps réel de vos remboursements, mais aussi l assistance à domicile, etc., consultez les services proposés par la complémentaire santé, ils peuvent faire la différence. Délai d attente ou de carence Certains assureurs incluent dans le contrat une période au cours de laquelle une garantie ne s applique pas - ou de manière limitée - bien que l assuré cotise, cela s appelle un délai de carence. Pour une couverture totale dès l adhésion, choisissez un contrat qui ne comporte pas de délai de carence! Bon à savoir Sous conditions de ressources, vous pouvez bénéficier de la CMU (Couverture Maladie Universelle) ou de l ACS (Aide à l acquisition d une Complémentaire Santé). Dispositions légales Dans le cadre de la loi Madelin, le Travailleur Non Salarié, souscrivant une complémentaire santé, bénéficie d avantages fiscaux. l Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 prévoit la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés du secteur privé. De ce fait, si vous êtes créateur d entreprise avec un statut de salarié, vous avez l obligation pour vous-même (y compris si vous n avez pas de salarié) de souscrire à une complémentaire santé (régime minimum défini par l ANI) à partir du 1 er janvier

11 La prévoyance, c est réglé, je paie des cotisations obligatoires! Oui mais est-ce suffisant? Demain, sans revenu, combien de temps pourriez-vous subvenir à vos besoins et à ceux de vos proches? Avez-vous fait le calcul? Simon, 47 ans Artisan Suite un accident de moto, je me suis cassé le tibia péroné, j ai été immobilisé durant 4 mois. Ça a été une belle leçon d humilité : on ne peut pas prévoir l imprévisible mais on peut s en protéger. J avais souscrit sans trop d enthousiasme à un contrat d assurance couvrant l arrêt de travail et l invalidité. Sans ces indemnités, ma famille aurait pu connaitre des difficultés financières! 11

12 la prévoyance La prévoyance de quoi s agit-il? Les garanties prévoyance vous protègent contre les pertes de revenu que vous subiriez si vous ne pouviez plus exercer votre profession en raison d une maladie, d un accident ou en cas de décès. En complétant le régime obligatoire, souvent insuffisant, une assurance prévoyance complémentaire vous apportera, ainsi qu à votre famille, une sécurité indispensable pour maintenir votre niveau de vie, notamment pour les risques lourds comme le décès, l incapacité de travail ou l invalidité. Notions clés L arrêt de travail Vous bénéficiez d indemnités journalières (IJ) en cas d arrêt de travail pour cause de maladie ou d accident. L invalidité En fonction de votre degré d incapacité, vous bénéficiez d une rente exprimée en pourcentage de votre revenu annuel moyen. Assurance en cas de décès Elle se compose de tout ou partie des garanties suivantes : La garantie décès : un capital est versé à vos bénéficiaires en cas de décès. La garantie décès accidentel : un capital supplémentaire est versé en cas de décès par accident. La garantie «double effet» (décès simultané ou rapproché du dernier parent) : un capital supplémentaire est versé, réparti à parts égales aux enfants encore à charge, à la date de décès du second parent non remarié(e) ou non repacsé(e). La garantie rente de conjoint : elle permet le versement d une rente pour aider le conjoint survivant à subvenir aux besoins de la famille. La garantie rente d éducation : le versement d une rente permet à chaque enfant à charge de bénéficier d un revenu pendant la durée de ses études. La garantie frais d obsèques : une allocation est versée pour couvrir tout ou partie des frais d obsèques. Mon lexique Prévoyance Allocation : somme d argent attribuée à une personne pour faire face à un besoin spécifique (ex : allocation au décès d un membre de la famille). Capital : somme d argent versée en une seule fois. Rente : somme d argent versée périodiquement (par exemple chaque trimestre ou chaque année), pour une durée déterminée ou, éventuellement, pour le reste de la vie (rente viagère). 12

13 La prévoyance Vous êtes Travailleur Non Salarié (TNS) VOS GARANTIES OBLIGATOIRES Les garanties présentées ci-dessous concernent les artisans, commerçants et industriels. Si vous êtes un professionnel libéral, reportez-vous aux informations communiquées par la CNAVPL ou la CNBF (avocats) pour connaitre les spécificités de vos garanties. L arrêt de travail Cette garantie est facultative et peut être souscrite moyennant une cotisation supplémentaire de 0,7 %, déductible à 100 % du revenu imposable. Le montant de l indemnité journalière est calculé sur la base du revenu moyen soumis à cotisations des 3 dernières années et était comprise en 2013 entre 20,29 et 50,73. L invalidité En cas d invalidité reconnue et sous conditions, la pension d invalidité est versée par le RSI (Régime Social des Indépendants) jusqu à l âge légal de départ en retraite. À l âge de la retraite, les indemnités retraite se substituent à la pension d invalidité. Profession Incapacité partielle (perte de capacité de travail supérieure à 2/3) Incapacité totale Incapacité totale et définitive (cette pension est versée jusqu à l âge légal du départ à la retraite) Artisan Commerçant ou industriel - La pension annuelle versée correspond à 50 % (1) du revenu annuel moyen durant les 3 premières années et 30 % (2) les années suivantes La pension annuelle versée correspond à 30 % (1) du revenu annuel moyen La pension annuelle versée correspond à 50 % (1) du revenu annuel moyen La pension annuelle versée correspond à 50 % (3) du revenu annuel moyen Assurance en cas de décès Cette assurance assure le versement d un capital aux ayants droit de l assuré si ce dernier vient à décéder. Profession Artisan Situation de l assuré au moment du décès Cotisant Versement d un montant égal à 20 % du PASS (4) soit en 2013 Retraité Versement sous conditions d un montant égal à 8 % du PASS (4) soit en 2013 Commerçant ou industriel - Disposition légale Dans le cadre de la loi Madelin, le Travailleur Non Salarié, souscrivant à un contrat de prévoyance décès et incapacité de travail, bénéficie d avantages fiscaux. Pour bénéficier de ces avantages, les prestations doivent être versées sous forme de rente. (1) Le montant de cette pension ne pouvait être en 2013 inférieur à 3 359,80 ni supérieur à (2) Le montant de cette pension ne pouvait être en 2013 inférieur à 3 359,80 ni supérieur à ,80. (3) Le montant de cette pension ne pouvait être en 2013 inférieur à 7 607,87. (4) PASS : Plafond Annuel de la Sécurité Sociale, égal à en

14 la prévoyance Vous êtes Dirigeant salarié ou vous embauchez des salariés VOS GARANTIES OBLIGATOIRES L arrêt de travail En cas d arrêt de travail et sous conditions, vous recevrez des indemnités journalières de le Sécurité sociale, à partir du 4 e jour d arrêt de travail continu, égales à 50 % du salaire journalier, dans la limite de 42,32 par jour (1). L invalidité La Sécurité sociale répertorie trois niveaux d invalidité. Le montant de la rente invalidité d une personne affiliée au régime général dépendra de son degré d invalidité. Catégorie 1 : La personne invalide est capable d exercer une activité rémunérée au tiers de ses capacités antérieures. Catégorie 2 : La personne invalide est absolument incapable d exercer une activité professionnelle quelconque. Catégorie 3 : La personne invalide est absolument incapable d exercer une activité professionnelle quelconque et, en outre, dans l obligation d avoir recours à l assistance d une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie. Une rente allant de 30 à 50 % du salaire annuel moyen plafonné, selon la catégorie d invalidité, est versée avec majoration pour tierce personne si invalidité de 3 e catégorie. Assurances en cas de décès Un capital équivalent à 3 mois de salaire et compris entre 370,32 et (1) est versé au bénéficiaire. Selon votre situation familiale et financière, ces garanties obligatoires seront bien souvent insuffisantes pour maintenir votre niveau de vie. Obligation légale La convention collective nationale de retraite et de prévoyance des cadres du 14 mars 1947 prévoit l obligation pour l employeur de verser une cotisation au titre de la prévoyance égale à 1,50 % de la tranche A des salaires pour son personnel cadre. Cette cotisation, à la charge exclusive de l employeur, doit être affectée en priorité à la couverture de prestations en cas de décès. Elle peut se traduire par le versement d un capital ou de rentes. À défaut de contrat de prévoyance, le décès d un cadre obligerait l employeur à verser sur ses propres fonds l équivalent de 3 Plafonds Annuels de la Sécurité sociale, soit (1). Ce dispositif légal s applique aux créateurs d entreprise ayant un statut cadre et salarié même si l entreprise ne compte pas d autre salarié. Important Certaines conventions collectives ou accords collectifs prévoient des dispositions spécifiques en prévoyance, santé et retraite. Vous avez obligation de vous y conformer. En cas de reprise d entreprise, nous vous conseillons de faire procéder à l audit des garanties existantes afin de vous assurer de leur conformité aux dispositions en vigueur. (1) Données

15 Ma retraite, ce n est pas pour demain! Tant mieux, car il faut la préparer! Ne rien prévoir aujourd hui signifie vous confronter le moment venu à une chute brutale de vos revenus et de votre niveau de vie! Sylvie, 35 ans Commerçante Pour maintenir mon niveau de vie à la retraite, je dois épargner 6% de mon revenu actuel. Avant ce calcul, je n avais pas réalisé l effort présent à faire pour mon futur! 15

16 La Retraite Retraite de base et complémentaire En France, il existe un système de retraite obligatoire à deux étages : une retraite de base et une retraite complémentaire. Les régimes de retraite de base par répartitions des artisans, industriels et commerçants sont identiques au régime de retraite de base des salariés, tant du point de vue du montant des cotisations à régler que des pensions perçues. Seule différence, il existe pour les dirigeants assimilés salariés des cotisations spécifiques sur la tranche de revenu supérieure au plafond de la sécurité sociale (1,60 % de part patronale et 0,1 % de part salariale). Le montant de la pension de base est le résultat d un calcul assez complexe exprimé en pourcentage du salaire annuel moyen. La retraite complémentaire est calculée de façon très différente : elle utilise un système de points. Les assurés acquièrent tout au long de leur vie professionnelle, sur la base des cotisations prélevées chaque mois sur leur salaire, des points qui, à la retraite, sont convertis en euros. La valeur du point est actualisée chaque année. Pour les dirigeants relevant du régime général, la retraite de base est calculée et versée par la Caisse nationale d assurance vieillesse (CNAV), tandis que la retraite complémentaire est versée par l Arrco, plus l Agirc pour les cadres. Pour les artisans, commerçants et industriels indépendants, le RSI gère le régime de base et le régime complémentaire. Pour les professions libérales, le régime de base et complémentaire varient en fonction de la section professionnelle. Renseignez-vous auprès de votre organisme pour connaître les spécificités de votre régime. Mon lexique RETRAITE Âge légal et âge taux plein : l âge minimum pour obtenir votre retraite de base (entre 60 et 62 ans (1) ), également appelé âge légal de départ à la retraite, est déterminé en fonction de votre année de naissance. Même si vous avez l âge de partir à la retraite, cela ne signifie pas forcément que vous bénéficiez de la retraite à taux plein. Pour obtenir l intégralité de vos droits, vous devez avoir cotisé le nombre suffisant de trimestres (déterminé en fonction de votre année de naissance) ou bien avoir atteint l âge de la retraite à taux plein (entre 65 et 67 ans en fonction de votre année de naissance). Décote : si vous souhaitez partir avant d avoir acquis la totalité de vos droits, vos pensions seront minorées en fonction du nombre de trimestres qui vous manquera pour atteindre, soit l âge de la retraite à taux plein, soit la durée d assurance liée à votre année de naissance. Le régime par répartition : ce système s appuie sur l idée d une solidarité intergénérationnelle : les jeunes actifs cotisent pour payer les retraites des plus âgés et en contrepartie, ils acquièrent des droits sur les générations futures qui financeront leurs retraites. En 1960, 4 actifs cotisaient pour 1 retraité, aujourd hui le ratio est tombé à 1,8 actif pour 1 retraité, voire 1,2 en Taux de remplacement : c est le rapport entre la retraite versée et le revenu d activité. Il est plus faible pour les indépendants que pour les salariés, et tend à diminuer encore au fil des réformes. Votre baisse de revenu risque donc d être brutale au moment de votre départ en retraite. (1) Données 2013 susceptibles d évoluer dans les années à venir. 16

17 La retraite Comment être informé sur vos droits à la retraite? La loi de réforme des retraites du 21 août 2003 instaure, pour chaque actif, le droit à l information sur ses futures retraites. Les régimes de retraite obligatoires, regroupés au sein du GIP Info-retraite, vous informent automatiquement et régulièrement. Tous les 5 ans à partir de 35 ans, un relevé de situation individuelle est envoyé à l assuré. Ce document recense les droits obtenus par les assurés sociaux auprès de tous les régimes de retraite obligatoire de base et complémentaire auxquels ils ont cotisé tout au long de leur carrière. En 2013, le relevé de situation individuelle a été envoyé aux actifs nés en 1963, 1968, 1973 et Tous les 5 ans à partir de 55 ans, l assuré reçoit une estimation indicative globale. En plus des éléments du relevé de situation individuelle, ce document indique un montant estimatif de la future pension retraite. En 2013, tous les actifs nés en 1950,1953 et 1958 ont reçu leur estimation indicative globale. L outil de simulation (http://www.marel.fr/) permet à chaque assuré, quel que soit son âge, d avoir une idée de sa future retraite, en fonction de ses revenus. Préservez votre futur revenu et financez vos projets Plusieurs solutions d épargne retraite et salariale vous permettent de vous constituer une épargne en vue de votre retraite ou d un projet futur. L épargne retraite L augmentation de l espérance de vie a imposé un grand plan de réforme sur les régimes de retraite de base et complémentaire. Les dispositifs d épargne supplémentaire permettent la constitution d une épargne à vie dans un cadre fiscal et social avantageux. Vous êtes travailleur non salarié, vous pouvez souscrire un contrat loi madelin. Ce dispositif vous permet de constituer une retraite supplémentaire tout en déduisant vos cotisations des revenus professionnels. Comment est restituée votre épargne? Une rente viagère vous sera versée lors de votre départ en retraite. cette rente peut être réversible à votre conjoint en cas de décès. Vous êtes dirigeant salarié, vous pouvez souscrire un PERE. Le Plan d Epargne Retraite Entreprise (PERE) est un contrat d entreprise plus connu sous le nom de régime de l article 83. Le taux de cotisation est fixé au moment de la création du plan. L employeur abonde généralement les cotisations du salarié, c est-à-dire qu il verse une participation. Comment est restituée votre épargne? L épargne investie donne lieu au versement d une rente au moment de la retraite. L épargne salariale Même si vous n êtes pas salarié, vous pouvez participer au Plan d Epargne salariale d Entreprise (PEE) et au Plan d Epargne Retraite Collective (PERCO), à condition d employer au moins un salarié, même à temps partiel. Le PEE est un système d épargne collectif permettant aux salariés ainsi qu au dirigeant de se constituer, avec l aide financière de l entreprise, un portefeuille de valeurs mobilières dans des conditions sociales et fiscales avantageuses. Mis en place en complément d un PEE, le PERCO permet au participant de se constituer une épargne volontaire en vue de la retraite, encouragée par l abondement de l entreprise. Comment est restituée votre épargne? Dans le cadre d un PEE, elle vous sera versée sous forme de capital exonéré de tout impôt et charge (seules les plus values réalisées sont soumises à prélèvement social. Le capital acquis sur le PERCO pourra être converti en rente, servie à vie et pouvant être réversible au profit de votre conjoint en cas de décès. Si vous êtes travailleur non salarié, vos versements sur le PERCO, au titre de l abondement de l entreprise, viendront en déduction de l enveloppe fiscale de votre contrat de retraite «Madelin», dans les limites fixées par les pouvoirs publics. Ces dispositifs peuvent être optimisés par la négociation en parallèle d un accord d intéressement d entreprise. 17

18

19 Santé Prévoyance Services

20 Solidarité, responsabilité, exigence sont les trois valeurs phares portées par Malakoff Médéric Paritaire, mutualiste et à but non lucratif, Malakoff Médéric exerce deux métiers : la retraite complémentaire par répartition et l assurance de personnes. La solidarité du groupe s exprime par la mutualisation des risques et par son engagement financier et humain dans le développement d actions sociales et sociétales. Responsable, Malakoff Médéric met sa performance et sa capacité à innover au service de ses clients et, plus largement, de l intérêt général. Enfin, l exigence tient dans la volonté quotidienne des collaborateurs du groupe de fournir aux clients une qualité maximale. CHIFFRES CLÉS * collaborateurs RETRAITE COMPLÉMENTAIRE entreprises clientes 3 millions de salariés cotisants 2,8 millions de retraités allocataires ASSURANCE DE PERSONNES entreprises clientes avec 3,7 millions de salariés assurés 1,2 million de particuliers assurés ACTION SOCIALE personnes accompagnées 77 millions d euros de ressources dédiées, dont 85 % au titre de la retraite Agirc-Arrco et 15 % de l assurance * au 31 décembre 2012 Siège social - 21 rue Laffitte Paris - malakoffmederic.com Ref : AJSG Document non contractuel - Crédit photo : Getty Images - Shutterstock - Malakoff Médéric -

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche?

Protection sociale créateur : comment ça marche? Protection sociale créateur : comment ça marche? votre projet d entreprise : Choix du Statut du projet à la création : les formalités votre protection sociale - artisans commerçants - professions libérales

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes Formation Repreneurs MODULE SOCIAL Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes SOMMAIRE I. Généralités 1. Organisation de la protection sociale en France 2. Les trois régimes sociaux II. La protection

Plus en détail

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) pour 2015 : 38.040 / Taux

Plus en détail

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise?

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? L accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? Le 1er janvier 2016 au

Plus en détail

La protection sociale du travailleur non salarié

La protection sociale du travailleur non salarié La protection sociale du travailleur non salarié MAJ janvier 2014 Le régime social des travailleurs indépendants Le RSI Le régime social des indépendants Vous êtes en : EI (Entreprise Individuelle), EURL

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE»

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» (r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE INTRO Transformez une

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 6

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 6 Votre Conseiller Newsletter d informations juridiques et fiscales N 55 Octobre 2013 ELEPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 MAGNY LE HONGRE 01 64 63 69 81 g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

ACTIVANCE TNS : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ, PRÉVOYANCE ET RETRAITE TRAVAILLEURS NON SALARIÉS. Une approche mutualiste responsable

ACTIVANCE TNS : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ, PRÉVOYANCE ET RETRAITE TRAVAILLEURS NON SALARIÉS. Une approche mutualiste responsable ACTIVANCE TNS : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ, PRÉVOYANCE ET RETRAITE TRAVAILLEURS NON SALARIÉS Une approche mutualiste responsable ACTIVANCE TNS ASSURER VOTRE SANTÉ ET VOTRE PRÉVOYANCE L importance d une couverture

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES CABINETS D INGÉNIEURS CONSEILS SOCIÉTÉS DE CONSEILS RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE DES SALARIÉS MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes. Fabienne VIRAVAUX Animatrice de Réseaux et Partenariats

La protection sociale des professions indépendantes. Fabienne VIRAVAUX Animatrice de Réseaux et Partenariats La protection sociale des professions indépendantes Fabienne VIRAVAUX Animatrice de Réseaux et Partenariats Les 3 grands régimes de protection sociale 1 Pour les salariés du privé Régime Général 2 Pour

Plus en détail

La protection sociale dans l entreprise

La protection sociale dans l entreprise (r) assurez-vous sur La protection sociale dans l entreprise livre blanc «assuré d entreprendre» - n 2 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE Intro La protection sociale connaît en France une vraie mutation.

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

La protection sociale du créateur d entreprised

La protection sociale du créateur d entreprised La protection sociale du créateur d entreprised Une initiative conjointe du RSI et de l Urssafl Janvier 2014 version b Sommaire La protection sociale en France 1/ Formes d entreprise et statuts juridiques

Plus en détail

Le créateur d entreprise

Le créateur d entreprise Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 1 Guide entreprises avril 2014 Le créateur d entreprise Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères...

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir?

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Intervenants Angèle CAMUS Expert-comptable Philippe SAUZE Gan

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE

PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE Regarder vers l avenir, c est essentiel VOUS REGARDEZ VERS L AVENIR Vous venez de créer votre entreprise de Travail Temporaire et nous

Plus en détail

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire fiscalité cotisations de Sécurité sociale La protection sociale professionnelle est une création continue Souhaitant encourager le

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire 0 Contributions patronales de prévoyance complémentaire et

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé

La généralisation de la complémentaire santé La généralisation de la complémentaire santé istya collectives 7 square Max Hymans - 75015 Paris Numéro ORIAS : 14007239 - www.orias.fr www.istyacollectives.fr Le cadre réglementaire Au plus tard le 1er

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric GIOVANNINI, Gan Assurances Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Le statut juridique conditionne

Plus en détail

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 Programme 2 ATELIER RH PAIE 2015 MUTUELLE PREVOYANCE : NOUVEAUTES 2016 OBJECTIFS - Faire le point sur les règles en la matière - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 - Mettre en place les différents régimes

Plus en détail

Créateurs d Entreprises

Créateurs d Entreprises Créateurs d Entreprises Ce document original est la propriété du groupe AG2R LA MONDIALE. Toute reproduction ou cession sans l accord de son auteur est interdite. Non contractuel, ce document n'est ni

Plus en détail

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés?

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? La réforme des retraites, au delà de la problématique du financement, consacre un titre entier à l'épargne retraite

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

AVENIR EXPERTS SECURITÉ LA SOLUTION ÉPARGNE RETRAITE DES EXPERTS-COMPTABLES

AVENIR EXPERTS SECURITÉ LA SOLUTION ÉPARGNE RETRAITE DES EXPERTS-COMPTABLES AVENIR EXPERTS SECURITÉ LA SOLUTION ÉPARGNE RETRAITE DES EXPERTS-COMPTABLES Malakoff Médéric et l APRP (Association pour la Promotion de la Retraite et de la Prévoyance fondée par les experts-comptables),

Plus en détail

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT Optimisation et conséquences sociales Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques des différents statuts juridiques II - Optimisation

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Emmanuelle DUPEUX LOTTERI Consultant Droit social Infodoc experts Sommaire Les différents statuts Statut du dirigeant et droit du travail Statut du dirigeant et protection

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Dossier : - La loi Madelin

Dossier : - La loi Madelin Dossier : - La loi Madelin Ceci est un document à caractère publicitaire. Les informations sont fournies à titre indicatif en fonction de la réglementation en vigueur au moment de sa rédaction. Avant toute

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015 Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations Réunion d information COREPS 15 juin 2015 LE GROUPE AUDIENS Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue

Plus en détail

Protection sociale complémentaire

Protection sociale complémentaire le groupe de protection sociale de l audiovisuel, de la communication, de la presse et du spectacle Protection sociale complémentaire RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ EPARGNE 1% LOGEMENT ACTION SOCIALE CRÉATEURS

Plus en détail

SIMPLE, ADAPTÉE AUX TPE-PME

SIMPLE, ADAPTÉE AUX TPE-PME entreprise LA SANTÉ DANS MON ENTREPRISE UNE MUTUELLE SIMPLE ET AVANTAGEUSE POUR TOUS LA BRANCHE COURTAGE DU GROUPE LA BRANCHE COURTAGE DU GROUPE Dans le cadre de la loi de Sécurisation de l Emploi du 14

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

les GARANTIES PRÉVOYANCE

les GARANTIES PRÉVOYANCE les GARANTIES PRÉVOYANCE Malakoff Médéric vous propose des garanties «à la carte» en fonction de vos besoins spécifiques ou, pour vous faciliter la vie, des packages complets : Spécial 1,50 % pour répondre

Plus en détail

L audit de la protection sociale du dirigeant et de ses salariés : sécurisez vos missions de conseils

L audit de la protection sociale du dirigeant et de ses salariés : sécurisez vos missions de conseils L audit de la protection sociale du dirigeant et de ses salariés : sécurisez vos missions de conseils Frédéric Meierhans Spécialiste Assurances Collectives Gan Assurances 1 Protection du Dirigeant Préambule

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Présente L ANI. «Accord National Interprofessionnel»

Présente L ANI. «Accord National Interprofessionnel» Présente L ANI «Accord National Interprofessionnel» Carole GUANTI Juriste associée Ardisson conseils Ou comment faire d un cadre légal national un dispositif sur-mesure adapté aux exigences de l entreprise

Plus en détail

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA 02 CPCEA CCN52 Livret des garanties pour les salariés Préambule PRéSENTATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE 1952 La

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE

GUIDE D APPLICATION ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE GUIDE D APPLICATION ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE ACCORD PREVOYANCE 3044 JUIN 2010 L ACCORD du 18 Janvier 2010 portant création d un régime de prévoyance dans la CCN des commerces de gros

Plus en détail

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT Optimisation & conséquences sociales Denis BARBAROSSA, Expert-Comptable Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric MEIERHANS, Gan Assurances Le statut juridique conditionne le régime

Plus en détail

Découvrez Votre régime complémentaire de remboursement de Frais de santé

Découvrez Votre régime complémentaire de remboursement de Frais de santé santé Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et Sécurité Découvrez Votre régime complémentaire de remboursement de Frais de santé 2 Votre régime complémentaire frais de santé Les

Plus en détail

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations Clients professionnels et petites entreprises Mémento 2015 ARTISANS Travailleurs non salariés Cotisation IJSS 6,50 % 0,70 % Invalidité Décès 1,30 % Sur l intégralité du revenu professionnel imposable Dans

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro Les contrats de retraite article 83 sont désormais ouverts aux versements individuels et facultatifs des salariés.

Plus en détail

particuliers PROFESSIONNELS entreprises La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires

particuliers PROFESSIONNELS entreprises La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires particuliers PROFESSIONNELS entreprises La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires Le statut de gérant majoritaire vous permet d alléger vos charges sociales puisque vous êtes rattaché au régime

Plus en détail

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE GROS RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE des salariés non cadres MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR LE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS NON CADRES*

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant Nouveautés 2015 = Février 2015 On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Les formalités Un interlocuteur

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

La solution santé et prévoyance modulable de Generali.

La solution santé et prévoyance modulable de Generali. La solution santé et prévoyance modulable de Generali. 2 Pour faire face aux aléas de la vie La Prévoyance Entreprise 6-20 de Generali est un contrat de prévoyance/santé qui vous permet d apporter à vos

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE Régime Professionnel Complémentaire de Santé IRP AUTO Partenaire de l UNIDEC 28 Juin 2014 LA COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE SOMMAIRE Présentation du groupe IRP AUTO Le contexte

Plus en détail

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! note informative sur la loi madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! le principe de la loi madelin sommaire Le principe

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

Les atouts de la retraite Madelin :

Les atouts de la retraite Madelin : Les atouts de la retraite Madelin : Caractéristiques et calcul de la rente viagère Sylvain Grégoire & Michel Andréini Convention CGPC : 10 Octobre 2013 Les enjeux de la retraite en France Sommaire Un système

Plus en détail

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs Réf. > CC 8812 Groupe /Rubrique > Texte(s) > Questions sociales/406 Sécurité Sociale Loi n 2010-1594 du 20 décembre 2010 de financement de la Sécurité Sociale pour 2011 Objet > Loi de financement de la

Plus en détail

Votre conjoint participe à l activité

Votre conjoint participe à l activité [ Profession indépendante ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À jour au 1 er janvier 2012 Vous êtes artisan, commerçant, industriel ou profession libérale, vous êtes marié ou lié

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale La Mutuelle Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016 Olivier SIMON Conseil en protection sociale Sommaire 2 1. Contexte 2. L ANI et la LSE 3. Les obligations pour les Entreprises 4. Fonctionnement

Plus en détail

Profession libérale hors secteur médical et paramédical. Professions indépendantes. www.cnavpl.fr. www.cnbf.fr. www.canam.fr. www.urssaf.

Profession libérale hors secteur médical et paramédical. Professions indépendantes. www.cnavpl.fr. www.cnbf.fr. www.canam.fr. www.urssaf. www.cnavpl.fr www.cnbf.fr www.canam.fr www.urssaf.fr Réf. : NAT OPS/Avril 2002/guide TI Profession libérale - Imp. ACTIS - Photos : www.goodshoot.com Professions indépendantes Profession libérale hors

Plus en détail

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale Janvier 2013 Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS 1. En

Plus en détail

MODUVÉO PRO. Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS

MODUVÉO PRO. Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS Lorsqu une maladie ou un accident survient, ce que vous avez construit peut être mis en

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES ET COMPLÉMENTAIRE SANTÉ UNE MISE EN CONFORMITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ!

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES ET COMPLÉMENTAIRE SANTÉ UNE MISE EN CONFORMITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ! GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES ET COMPLÉMENTAIRE SANTÉ UNE MISE EN CONFORMITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ! ÉDITO 00 000 TPE DOIVENT COUVRIR L ENSEMBLE DE LEURS SALARIÉS AU ER JANVIER 206 La transposition dans

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER LA Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise

Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER LA Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise Si vous avez déjà un contrat santé dans votre entreprise vérifiez bien votre conformité avec nos conseils du chapitre 6 Pour éviter un eventuel redressement urssaf votre PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

Préparer aujourd hui votre retraite de demain

Préparer aujourd hui votre retraite de demain Préparer aujourd hui votre retraite de demain SOMMAIRE PAGES Deux grands principes Comment se calcule votre retraite? L épargne retraite doit aujourd hui faire partie d un budget Faites le point sur votre

Plus en détail

La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires. particuliers PROFESSIONNELS entreprises

La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires. particuliers PROFESSIONNELS entreprises particuliers PROFESSIONNELS entreprises La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires Document non contractuel caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu exclusions ou limitations.

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Christian RIEUTORT Didier TEXIER Conseils en Protection Sociale et Financière des Dirigeants 5-7, ave des Frères Lumière 93370 Montfermeil Protection sociale du Dirigeant

Plus en détail

Votre dossier Frais de santé. Le régime Frais de santé professionnel. de vos salariés

Votre dossier Frais de santé. Le régime Frais de santé professionnel. de vos salariés H ô t e l s C a f é s R e s ta u r a n t s Votre dossier Frais de santé Le régime Frais de santé professionnel de vos salariés Quelques définitions pour mieux comprendre Assuré Salarié appartenant à une

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

Retraite Prévoyance Santé. Créateurs / Repreneurs d entreprises. Gérez l essentiel, nous nous. chargeons du reste

Retraite Prévoyance Santé. Créateurs / Repreneurs d entreprises. Gérez l essentiel, nous nous. chargeons du reste Retraite Prévoyance Santé Créateurs / Repreneurs d entreprises Gérez l essentiel, nous nous chargeons du reste Vous venez de créer votre entreprise? Vauban Humanis vous guide dans vos démarches POUR TOUS

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence.

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. Assurance Santé et Prévoyance PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. CIPRÉS vie Pack Pro Entreprise TNS Les solutions Prévoyance et Santé à la hauteur de vos ambitions. Ne choisissez plus entre performance

Plus en détail

Futurs créateurs, quelle protection sociale pour le chef d entreprise indépendant?

Futurs créateurs, quelle protection sociale pour le chef d entreprise indépendant? Futurs créateurs, quelle protection sociale pour le chef d entreprise indépendant? Salon de l Entrepreneur février 2015 Palais des Congrès PARIS Thierry HUBERSCHWILLER, Agnès CAREL, Direction Production

Plus en détail