I INTRODUCTION A LA COMPTABILITE DE GESTION ET AU CHAINAGE DES COUTS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I INTRODUCTION A LA COMPTABILITE DE GESTION ET AU CHAINAGE DES COUTS"

Transcription

1 I INTRODUCTION A LA COMPTABILITE DE GESTION ET AU CHAINAGE DES COUTS 11 - DE LA COMPTABILITE GENERALE A LA COMPTABILITE ANALYTIQUE Les objectifs de la comptabilité générale et de la comptabilité analytique La comptabilité est un langage, un outil de saisie, de traitement, de transmission de l'information. La comptabilité générale a pour objet essentiel de - dresser un état patrimonial d'une entreprise à un instant donné - déterminer le résultat global d'exploitation sur une période donnée - en somme, dresser les états financiers, le bilan et le compte de résultat. Certes, la comptabilité générale détermine le résultat de l activité mais ce n est pas pour autant un outil de gestion car le résultat d'exploitation est un constat global, perte ou bénéfice : il ne permet pas la prise de décision pour optimiser le management. Par ailleurs la force de la comptabilité générale réside dans ses normes d établissement des comptes qui entraînent des délais de production des états financiers. Un bilan n est pas établi en «direct live» mais a posteriori ( délai minimum d établissement des comptes de 1 à 2 mois). Ce serait donc un piètre outil de gestion que celui qui dirait en Février 2004 que l exercice 2003 a été déficitaire! En fait l objectif de la comptabilité générale est de fournir l information financière à usage externe d où sa précision indispensable et sa compréhension identique pour tous. Les principaux destinataires sont, en effet, les associés ou actionnaires, les banquiers, les fournisseurs, les caisses sociales, l état ( qui fait aussi crédit des impôts à payer ), les salariés.., en fait, les financiers de l entreprise, au sens large. La comptabilité analytique, elle, est à la fois un outil de traitement de l'information et un outil de gestion. 1

2 Ses principaux objectifs sont purement économiques 1 : - contrôler la gestion - améliorer le management. Elle obéit, certes, à des règles précises, mais souples et adaptables, qui ne sont pas des normes car elle est en quasi-totalité 2 à usage interne. 112 les charges intégrées En comptabilité générale -Toute charge engagée est comptabilisée même si elle n'est pas liée directement à l exploitation Ex : les charges exceptionnelles ( frais de déménagement de l usine), les charges somptuaires 3, l IS - Certaines charges réelles ne sont a contrario pas comptabilisées pour des impératifs fiscaux ou juridiques Ex : la rémunération du capital (les dividendes des actionnaires ) ou la rémunération du travail de l exploitant individuel 4 ne sont pas comptabilisées en charges car elles ne sont pas déductibles ; or elles font bel et bien partie du prix de revient ou coût de revient du produit. En comptabilité analytique Les charges de comptabilité générale devront être préalablement retraitées de façon à ce que soit intégrée dans le coût de revient du produit l'intégralité des charges liées à ce produit et uniquement celles-ci. Les charges non liées au produit et comptabilisées en comptabilité générale seront appelées charges non incorporables, celles qui ne sont pas comptabilisées en comptabilité générale mais sont liées au produit seront appelées charges supplétives. Les charges retenues en comptabilité analytique seront établies comme suit : charges retenues en comptabilité analytique = charges retenues en comptabilité générale + charges supplétives - charges non incorporables 1 La comptabilité analytique d'exploitation sert toutefois à valoriser les stocks 2 Sauf en ce qui concerne la valorisation des stocks pour établir précisément les états financiers. La comptabilité analytique se nourrit de la comptabilité générale mais, elle la nourrit également car, sans valorisation des stocks et des en cours, pas de bilan. 3 Voir cours de fiscalité en e-learning de M.Guillemain-Roux 4 Voir cours de fiscalité en e-learning de M.Guillemain-Roux 2

3 De la comptabilité générale à la comptabilité analytique Comptabilité générale charges courantes 60 à 68 Charges exceptionnelles 67 Participation des salariés Impôts s/les bénéfices 69 CHARGES SUPPLÉTIVES CHARGES CHARGES INCORPORABLES INCORPORABLES RETRAITEMENTS CORRIGÉES CHARGES NON INCORPORABLES + - }CHARGES INCORPOREES AUX COÛTS Schéma adapté de celui de G.Goujet, C.Raulet, C. Raulet - Comptabilité analytique et Contrôle de Gestion Tome 1 chez Dunod P La classification des charges et des produits En comptabilité générale, les charges et les produits sont classés par nature : Ex : compte 60 : Achat comptes 61 et 62 : Services extérieurs compte 63 : Impôts et taxes compte 64 : Frais de personnel compte 66 : Frais financiers compte 68 : Dotations aux amortissements et provisions etc En comptabilité analytique, les charges et les produits sont classés par destination : charges liées au Produit P1 = CR1 = coût de revient du produit P1 charges liées au Produit P2 = CR2 = coût de revient du produit P2 charges liées au Produit P3 = CR3 = coût de revient du produit P3 3

4 114 - Le résultat En comptabilité générale, le résultat est global En comptabilité analytique, le résultat est analytique, c est à dire analysé par produit, ligne de produit, secteur, usine, circuit de distribution... SCHEMA de G.Langlois et C. Bonnier «Contrôle de Gestion» chez FOUCHER P 76 4

5 12 - LES PRINCIPAUX CONCEPTS DE CHARGE Essayons de calculer le coût de revient de ce crayon «Vous avez besoin d un certain nombre d informations que je vais vous donner : je suis composé de 3 Matières 1ères, le crayon-mine et la gomme sont achetés en Corée ( transport par containers maritimes ), l embout de fer est acheté au Puy ( transport routier ), et je suis assemblé dans une usine de Montpellier, d où je suis distribué via des représentants commissionnés» Les charges directes Les charges indirectes On distingue traditionnellement deux types de charges par destination : - les charges directes, directement affectables à un produit, comme ici la Matière 1 ère ( le crayonmine, la gomme, l embout de fer ), la MOD ( main d œuvre directe autrement dit les heures de production directement affectables à la fabrication du crayon, mais aussi d autres charges directes comme les frais de transport liés aux matières 1 ère ( maritime ou routier ) ou les commissions des représentants qui touchent 10 cts d par crayon vendu. - les charges indirectes, non directement affectables à un produit. Les loyers de l usine où sont fabriqués les crayons mais aussi des règles, des tailles crayons etc, l amortissement des machines qui servent à emboutir le crayon mais d autres produits aussi, le salaire du Directeur des achats qui achète, certes, les crayonsmine, les gommes, les embouts de fer mais aussi bien d autres matières 1 ère nécessaires aux autres productions, les salaires de l agent de maîtrise et du Directeur de la production qui gèrent les différentes productions de l entreprise.etc Autant les charges directes ne poseront pas problème, autant les charges indirectes, elles, en poseront car, on peut se demander comment faire pour les répartir de façon objective entre les différentes matières 1ères, marchandises, produits fabriqués ou vendus. 5

6 La question centrale est ainsi posée, celle de la répartition non arbitraire des charges indirectes, eldorado des analystes et contrôleurs de gestion, qui va nous absorber quelques séances en perspective. L'approche traditionnelle veut que les charges indirectes soient reclassées en fonction de leur rattachement au cycle d'exploitation. Le cycle d exploitation est habituellement le suivant : L entreprise achète des matières premières ( entreprises industrielles ) ou des marchandises ( entreprises commerciales pures ) ce qui génère un certain nombre de charges indirectes liées à la fonction achat : - salaires du Directeur des achats, du magasinier, - frais de transport communs à différentes matières ou marchandises - loyer, électricité, entretien du service des achats - amortissements des transpalettes etc L entreprise transforme ensuite ces matières premières ( cas de l entreprise industrielle) en produits fabriqués ce qui génère un certain nombre de charges indirectes liées à la fonction production/fabrication: - salaire des agents de maîtrise, du Directeur de la production, - amortissement de l usine, des machines communes aux différentes productions etc L entreprise commercialise enfin les produits fabriqués ce qui génère un certain nombre de charges indirectes liées à la fonction commercialisation/distribution: - salaire du Directeur commercial, frais de marketing communs à la marque - amortissement des locaux commerciaux - électricité, téléphone, entretien des services commerciaux - salaires des représentants multicartes etc Ces charges indirectes sont réparties entre les différents centres : celles liées à la phase acquisition matière première : centre achat/approvisionnement celles liées à la phase production/fabrication des produits : centre production/fabrication celles liées à la phase distribution/commercialisation des produits : centre distribution/commercialisation. Ensuite, ces charges feront l'objet d'une affectation entre les différents matières et produits en fonction de leur "consommation" respective par lesdits matières ou produits. 6

7 Schéma d affectation des charges directes et indirectes au coût d un produit Adapté d un schéma de Anne-Marie Keiser Comptabilité analytique de gestion chez Eska P 63 Charges incorporées CD Produit X Achat Produit Y CID Production Distribution Mais nous reviendrons de façon plus détaillée sur cette technique dans la séance N 3 du présent module Les charges fixes - Les charges variables On distingue aussi les charges fixes des charges variables : - les charges variables ou proportionnelles ( strictement ou non ) sont les charges dont l'importance est en rapport direct avec la production, le chiffre d'affaires ex : Matières 1 ère, salaires (MOD), commissions, - les charges fixes ou de structure sont indépendantes de l'activité de l'entreprise ex : les loyers, les amortissements... - les charges semi-variables ont une partie fixe et une partie variable, soit une partie liée à l activité et l autre non. Ex : le téléphone, l électricité etc Mais nous reviendrons de façon plus détaillée sur cette technique dans la séance N 1 du module N 2 7

8 13 - DEFINITION DES PRINCIPAUX COUTS et LEUR CHAINAGE (Ces définitions correspondant aux coûts calculables aux différents stades du cycle d exploitation sont à savoir parfaitement, de même que leur articulation ) 1ère phase du cycle d exploitation : Le centre achat dont la fonction est d acquérir des matières 1ères, qui entrent ensuite en stock coût d'achat des matières premières ou des matières consommables pendant la période = Prix d'achat des matières premières + charges directes sur Achat + Charges indirectes sur Achat STOCK de Matière Première Entrée en stock = coût d'achat des matières premières Sortie de stock = coût d'achat des matières premières consommées 2ème phase du cycle d exploitation : Le centre production dont la fonction est de fabriquer des produits finis Qui entrent ensuite en stock coût de production des Produits fabriqués pendant la période = Coût d'achat des matières premières consommées + charges directes de Production + Charges indirectes de Production STOCK de Produit Fini Entrée en stock = coût de production des Produits fabriqués Sortie de stock = coût de production des produits vendus 3 ème phase du cycle d exploitation : Le centre distribution dont la fonction est de vendre des produits finis Coût de revient des Produits vendus pendant la période = coût de production des produits vendus + charges directes de Distribution + Charges indirectes de Distribution Résultat analytique par produit = chiffre d'affaires des Produits vendus - coût de revient des produits vendus 8

9 Attention : Le coût d'achat des matières premières consommées n'équivaut pas dans tous les cas au coût d'achat de la période Et Le coût de production des produits vendus n'équivaut pas dans tous les cas au coût de production de la période. En effet : - Toutes les matières premières achetées qui entrent en stock de Matières 1ères ne sont pas forcément consommées pour la fabrication de la période ou a contrario on consomme dans la phase production plus de matières 1 ères que l on en a achetées pendant la période. - Tous les produits fabriqués pendant la période ne sont pas forcément vendus pendant ladite période ou a contrario, on vend plus de produits finis que l on en a fabriqués ; Comment est-ce possible? Tous simplement par le jeu des stocks, Si je consomme pour la fabrication plus de matières 1 ères que je n en ai achetées, c est que j en avais en stock au début de période ( Stock Initial : SI ) et il y a déstockage de matières 1 ères. Si je vends plus de produits finis que je n en ai fabriqués, c est que j en avais en stock au début de période ( Stock Initial : SI ) et il y a déstockage de produits finis. Si je consomme pour la fabrication moins de matières 1 ères 1 ères. que je n en ai achetées, il y aura stockage de matières Si je vends moins de produits finis que je n en ai fabriqués, il y aura stockage de produits finis. Le seul cas où : - Le coût d'achat des matières premières consommées = au coût d'achat de la période, c est lorsqu il n y a pas de SI de matières 1 ères et que tout ce qui est acheté est consommé pour la fabrication de la période Et, - Le coût de production des produits vendus = au coût de production de la période, c est lorsqu il n y a pas de SI de produits finis et que tout ce qui est fabriqué est vendu pendant la période Autrement dit, au cas très spécifique de travail à flux tendu parfait. 9

10 14 EXERCICE D APPLICATION ET CORRIGE : LE CAS HERZFILL 141- Enoncé La société HERFILL fabrique deux produits : les produits n 01 et n 02 et utilise pour ce faire deux matières premières A et B. Pour la période considérée ( mois de Janvier de l année N ), la comptabilité générale de la société vous fournit les renseignements suivants : Comptes N Total des charges pour la période Les analystes de l'entreprise ont analysé ces charges et constatent que, au sein d'entre elles, ne concernent pas l'exploitation. A contrario, de charges non comptabilisées devaient être intégrées dans les coûts de revient. Ils ont également reclassé lesdites charges en fonction du cycle d'exploitation et arrivent aux données suivantes : Les frais sur achats s'élèvent à tous indirects. Notons que les seuls frais directs sur achat sont précisément les achats de Matières 1 ères ( cf compte 60 : également ) Les frais directs de production s'élèvent à , les frais indirects de production s'élèvent à Les frais directs de distribution s'élèvent à les frais indirects de distribution s'élèvent à Il vous est précisé que les charges indirectes doivent être réparties de la façon suivante * Frais sur achat au prorata des quantités de matières premières achetées kg de matières premières A kg de matières premières B La matière première A est utilisée exclusivement pour la fabrication du produit 01. La matière première B est utilisée exclusivement pour la fabrication du produit 02. * Frais de production et de distribution au prorata des quantités fabriquées et vendues unités de 01 fabriquées et vendues unités de 02 fabriquées et vendues - Les charges directes se répartissent de la façon suivante : Prix d'achat à hauteur de sur A sur B Production à hauteur de pour pour 0 2 Distribution à hauteur de pour pour

11 - Les chiffres d'affaires respectifs s'élèvent à : pour les produits pour les produits 02 Il n'y a pas de stock en début de période ni en fin de période. Travail à faire 1. Etablissez le tableau comparatif charges de comptabilité générale/charges de comptabilité analytique. 2. Calculez le coût d'achat des matières premières A et B. 3. Calculez le coût de production, d'une part de 01, d'autre part de Calculez le coût de revient, d'une part de 01, d'autre part de Calculez le résultat des ventes, d'une part pour 01, d'autre part pour 02 et pour l'ensemble. 6. Présentez le compte de résultat en comptabilité générale. Comparez avec les résultats analytiques trouvés à la question n 5. 11

12 142- Corrigé du cas HERTZFILL Tableau comparatif comptabilité générale/comptabilité analytique Comptabilité générale Comptabilité analytique Dénomination Montant Dénomination Montant Achat Matières 1ères Frais directs sur Achat Frais indirects sur Achat Frais directs de Production Frais indirects de Production Frais directs de Distribution Frais indirects de Distribution Charges de CG Charges Non Incorporables Charges Supplétives = Charges de CAE

13 142.2 Gamme opératoire 2 matières premières achetées dans le centre approvisionnement, donc calcul de 2 coûts d achat A et B ( pas de fiches de stock matières à tenir car l entreprise travaille exceptionnellement à flux tendu parfait ) A noter que les deux matières sont spécifiquement utilisées pour la fabrication des produits : A pour le produit N 01 et B pour le produit N 02 2 produits finis fabriqués dans le centre production, donc calcul de 2 coûts de production N 1 et N 2 sans tenue de fiches de stock car l entreprise travaille exceptionnellement à flux tendu parfait également sur les stocks de produits finis. 2 produits finis commercialisés N 01 et N 02, donc calcul de 2 coûts de revient et de 2 résultats analytiques 13

14 coût d'achat des matières premières Mat 1ère A Mat 1ère B Prix d'achat CD d'approvisionnement 0 0 CID d'approvisionnement ( /40 000)x KG ( /40 000)x KG Coût d'achat des MP coût de production des produits fabriqués Produit 01 Produit 02 Coût d'achat des Mat 1ères consommées CD de Production CID de Production ( / unités)x ( / unités)x5 000 Coût de production

15 142.5 Coût de revient des produits vendus Produit 01 Produit 02 Coût de production des produits vendus CD de Distribution CID de Distribution ( / unités) x ( / unités)x5000 Coût de Revient Résultat analytique par produit Produit 01 Produit 02 Ventes Coût de revient Résultat Analytique Le résultat global de la période est un bénéfice de :

16 142.7 compte de résultat de comptabilité générale ( cg ) CHARGES PRODUITS Ventes ( ) Bénéfice TOTAL TOTAL Rapprochement des résultats de CG et CAE Résultat de CAE Charges supplétives Charges non incorporables = Résultat de CG

LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS.

LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. La méthode des coûts complets permet de déterminer le coût de revient d un produit fabriqué ou commercialisé par l entreprise. Ce coût est égal à toutes

Plus en détail

Chapitre 2 : Coûts complets Méthode des centres d'analyse

Chapitre 2 : Coûts complets Méthode des centres d'analyse Économie et management. Licence 2. Comptabilité analytique et contrôle de gestion. Année 2014-2015 Chapitre 2 : Coûts complets Méthode des centres d'analyse M. Trabelsi. I _ Présentation générale. Charge

Plus en détail

La comptabilité analytique

La comptabilité analytique La comptabilité analytique Plan Introduction : Les objectifs et les moyens de la comptabilité analytique I. Organisation d une comptabilité II. Analyse des charges II.2. Analyse par produit II.3. Analyse

Plus en détail

Le budget des charges

Le budget des charges ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : année MGT Groupe : 2 Année Académique : 2011/2012 Module : Gestion Budgétaire Enseignant : KHERRI Abdenacer Site web : www.gb-ehec.jimdo.com Plan du cours

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

De : Stagiaire. I) Le démarreur DE14 :

De : Stagiaire. I) Le démarreur DE14 : De : Stagiaire A : M. Reynier Annexes : Tableaux de calcul par les deux méthodes. Date : 02 Janvier 2008 Objet : Choix d une méthode d analyse. RAPPORT Deux méthodes d analyses existent pour calculer les

Plus en détail

Processus 5 : Analyse et prévision de l activité

Processus 5 : Analyse et prévision de l activité Processus 5 : Analyse et prévision de l activité Le processus 5 regroupe des outils d aide à la décision dans les domaines de la gestion (approvisionnement, production ). L ensemble de ces outils constitue

Plus en détail

EFREI L2 TD N 5 COMPTE DE RESULTAT TEDDY N

EFREI L2 TD N 5 COMPTE DE RESULTAT TEDDY N Exercice 1 : Entreprise TEDDY COMPTE DE RESULTAT TEDDY N CHARGES PRODUITS Charges d exploitation Produits d exploitation Achats de marchandises 200 Ventes de marchandises 1.501 Variation de stock marchandises

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE DE MANAGEMENT

PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE DE MANAGEMENT 1 PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE DE MANAGEMENT I- La comptabilité analytique 2 grandes périodes où la comptabilité industrielle s est développé : Pendant les 30G, la D>O. On sait que le pdt coute

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE PLAN DU CHAPITRE 1 : INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE PLAN DU CHAPITRE 1 : INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE MODULE 1 : Principes généraux de l'analyse comptable Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité générale Chapitre 2 : L'enregistrement comptable Chapitre 3 : L'organisation des

Plus en détail

Université de Reims Champagne-Ardenne Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion. Année universitaire 2014/2015

Université de Reims Champagne-Ardenne Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion. Année universitaire 2014/2015 Université de Reims Champagne-Ardenne Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L2 AES Reims Année universitaire 2014/2015 Épreuve de : comptabilité de gestion durée : 1

Plus en détail

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé SUJET : Présentez le tableau des SIG : SOCIETE ALPHAND CHARGES (hors taxes) Exercice N Totaux PRODUITS (hors taxes) Exercice N Totaux Charges d'exploitation Produits d'exploitation Coût d'achat des marchandises

Plus en détail

Coût complet traditionnel

Coût complet traditionnel Coût complet traditionnel Présenté par: Zoubida ELBIDI Marlène KOUTTA Jessica TEBU Allégra WATTOULA Encadré par: Mlle L. EL GNAOUI Plan Introduction I-Travail précédent la détermination des coûts 1.Passage

Plus en détail

Fiche de synthèse LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS.

Fiche de synthèse LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. Fiche de syhèse LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. La méthode des coûts complets permet de déterminer le coût de revie d un produit fabriqué ou commercialisé par l ereprise. Ce coût est

Plus en détail

10/06/2016. comptabilité industrielle

10/06/2016. comptabilité industrielle e-prelude.com La comptabilité industrielle Les objectifs de la comptabilité industrielle Calculer les coûts de revient prévisionnels des produits fabriqués Effectuer des analyses pour réduire les coûts

Plus en détail

Ces deux produits sont fabriqués à partir de trois plantes P1, P2 et P3, achetées au sud du pays.

Ces deux produits sont fabriqués à partir de trois plantes P1, P2 et P3, achetées au sud du pays. Concours d accès en 3 ème année Programme Grande Ecole Session de Juillet 2014 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Introduction à la gestion d entreprise. Licence professionnelle génomique IUT Lyon 1, Dépt. Génie Biologique

Introduction à la gestion d entreprise. Licence professionnelle génomique IUT Lyon 1, Dépt. Génie Biologique Introduction à la gestion d entreprise Licence professionnelle génomique IUT Lyon 1, Dépt. Génie Biologique Le compte de résultat selon le PCG, présentation sur liasse fiscale : un document de gestion

Plus en détail

1- Introduction générale

1- Introduction générale 1- Introduction générale I. Rappel sur le rôle de la comptabilité générale Elle fait apparaître périodiquement : la situation active et passive du patrimoine ; le résultat de la période considérée II.

Plus en détail

Chapitre 4 : Coûts partiels Variables et directs

Chapitre 4 : Coûts partiels Variables et directs Économie et management. Licence 2. Comptabilité analytique et contrôle de gestion. Année 2014-2015 Chapitre 4 : Coûts partiels Variables et directs M. Trabelsi. Méthode des coûts partiels : non-incorporation

Plus en détail

Chapitre 4 : les coûts complets

Chapitre 4 : les coûts complets Chapitre 4 : les coûts complets 1 Sommaire I- Principes et fondements de la méthode des coûts complets II- Le traitement analytique des charges III- La répartition des charges indirectes IV- Le calcul

Plus en détail

Marge/coût variable =Frais Fixes + Bénéfice

Marge/coût variable =Frais Fixes + Bénéfice Les charges de structures. Ces charges dites fixes restent stables ou a peu près stables dans la mesure où la structure de l'entreprise ne change pas ou peu. Elles sont indépendantes du volume d'activité

Plus en détail

Comptabilité de gestion. hamid AMIFI 1

Comptabilité de gestion. hamid AMIFI 1 Comptabilité de gestion 1 Définition La comptabilité de gestion peut être définie comme : un outil permanent d information permettant la mesure des performance et l aide à la prise de décision au sein

Plus en détail

LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS

LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS SEMESTRE 2 DUT GEA CHAPITRE 2 LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 1 INTRODUCTION

Plus en détail

TDS - Calcul du.ésu]gl lar_ls méthoo.

TDS - Calcul du.ésu]gl lar_ls méthoo. TDS - Calcul du.ésu]gl lar_ls méthoo. La méthode des coûts complets permet de déterminer le coût de revient commercialisé d'un produit par fabriqué I'entreprise. ou ce coût est égal à toutes les charges

Plus en détail

CFA 116. Les Etats Financiers

CFA 116. Les Etats Financiers CFA 116 Les Etats Financiers FOAD CORRIGES DES EXERCICES D APPLICATION Bernard Dupé Page : 1 SOMMAIRE Pages : Cas Gleizal 3, 4, 5 et 6 Cas Tricallou 7 et 8 Cas Astorg 9, 10 et 11 Cas Perrin 12 et 13 Cas

Plus en détail

COMPTABILITE ANALYTIQUE "LES COUTS COMPLETS"

COMPTABILITE ANALYTIQUE LES COUTS COMPLETS COMPTABILITE ANALYTIQUE "LES COUTS COMPLETS" La comptabilité analytique a un double objectif immédiat : 1. répartir les charges entre les différents coûts (coût d'achat, coût de production, coût de distribution,

Plus en détail

PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET

PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET AMAAOUCH Rachid CHAPITRE 1 : LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA COMPTABILITE DE GESTION Différence entre la comptabilité financière (orientée vers la

Plus en détail

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 1 ) Le chiffre d affaires hors taxes Il représente l ensemble des affaires réalisées par l entreprise avec les tiers au cours de la période considérée, dans

Plus en détail

CHAPITRE II LES COÛTS ET RÉSULTAT DE LA CAE

CHAPITRE II LES COÛTS ET RÉSULTAT DE LA CAE CHAPITRE II LES COÛTS ET RÉSULTAT DE LA CAE Traitement des charges de la CAE La méthode de coûts complets ü Ce sont des coûts obtenus enincorporant la totalité des charges incorporées. ü La méthode de

Plus en détail

CHIII/Traitement des charges indirectes

CHIII/Traitement des charges indirectes CHIII/Traitement des charges indirectes I/ Répartition primaire A/ Les sections analytiques : Le traitement des charges indirectes nécessite la division de l activité de l entreprise en plusieurs centres

Plus en détail

602MA Transport routier interurbain de marchandises

602MA Transport routier interurbain de marchandises 602MA Transport routier interurbain de marchandises EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 238 149 270 Nombre d'entreprises 79 67 35 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES,00,00,00

Plus en détail

Exercice 1 : Coûts Complets

Exercice 1 : Coûts Complets Exercice 1 : Coûts Complets La société "Les Près Fleuris" est spécialisée dans la vente de plantes d'appartement. Ces plantes sont vendues dans des bacs "VIVIERA" permettant d'alimenter en eau les plantes

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux coûts

Chapitre 1. Introduction aux coûts Chapitre 1. Introduction aux coûts Learning outcomes Les objectifs de ce chapitre sont : de définir ce qu est un coût et de comprendre son utilité d établir les différents types de coûts et leur lien avec

Plus en détail

Introduction au Contrôle de Gestion

Introduction au Contrôle de Gestion mpb 1/8 Introduction au Contrôle de Gestion La mission principale de ce cours est d'effectuer des calculs simples, de donner une méthode pour la réalisation de calculs de coûts. Il faudra assimiler la

Plus en détail

Application : Pour produire 2000 unité de A, L entreprise «Ali» à consommer 5500 tonne de matière première M, la main d œuvre D relative à la fabrication de A est de 4000h au taux horaire de 8 DH, les

Plus en détail

COÛT D ACHAT LA METHODE DES COÛTS COMPLETS TCO COÛT TOTAL DE POSSESSION. Rolland Randrianirina

COÛT D ACHAT LA METHODE DES COÛTS COMPLETS TCO COÛT TOTAL DE POSSESSION. Rolland Randrianirina COÛT D ACHAT LA METHODE DES COÛTS COMPLETS TCO COÛT TOTAL DE POSSESSION Rolland Randrianirina LA METHODE DES COÛTS COMPLET Objectif(s) : Les coûts successifs dans une activité industrielle. Pré requis

Plus en détail

Cas Dominique. Auteur : Michel FIOL

Cas Dominique. Auteur : Michel FIOL Cas Dominique Auteur : Michel FIOL Madame Dominique BUISSON avait décidé en 1975, de se lancer dans la couture en ouvrant à Aix-en-Provence un petit atelier avec quelques "petites mains". Elle produisait

Plus en détail

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS - CHAPITRE 05 LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS - CHAPITRE 05 LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS - CHAPITRE 05 LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES CHARGES INDIRECTES? Soit le processus de simplifié d une entreprise

Plus en détail

Comptabilité. Le plan comptable Bilan et compte de résultats

Comptabilité. Le plan comptable Bilan et compte de résultats Comptabilité Le plan comptable Bilan et compte de résultats THEMES ABORDES La comptabilité générale, son objectif Le compte comptable, présentation et fonctionnement Les classes de comptes Elaboration

Plus en détail

2.3 Coût de revient (le final) c est la somme des charges qui pour un produit correspond au stade final d élaboration (vente incluse)

2.3 Coût de revient (le final) c est la somme des charges qui pour un produit correspond au stade final d élaboration (vente incluse) Comptabilité de gestion Cours n 1 COURS N 1 : OBJECTIFS DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION 1 Utilité de la comptabilité de gestion La comptabilité générale classe les opérations par nature. Elle fournit un

Plus en détail

Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts. Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts

Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts. Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts 1 Prise en compte des charges de la comptabilité financière

Plus en détail

Objet et définition de la comptabilité de gestion (2013)

Objet et définition de la comptabilité de gestion (2013) Objet et définition de la comptabilité de gestion (2013) Jean-Christophe SCILIEN, jscilien@u-paris10.fr Professeur Agrégé Enseignant Chercheur Expert-Comptable Université Paris X C.E.R.O.S. Le prix de

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE Après avoir effectué l inventaire comptable (variation de stocks, dotations et reprises concernant les amortissements et les provisions, régularisations

Plus en détail

1 ) Tableau de reclassement des charges indirectes

1 ) Tableau de reclassement des charges indirectes 1 ) Tableau de reclassement des charges indirectes Charges supplétives Rémunération mensuelle des capitaux propres : 135 000 * 8% / 12 mois = 900 Calcul des prestations réciproques soit "x" le total de

Plus en détail

926CA Activités sportives

926CA Activités sportives STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 926CA Activités sportives EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 156 Nombre d'entreprises 3 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES,,, MARGE BRUTE 91,2,,

Plus en détail

Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP. Calculer et maîtriser ses charges

Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP. Calculer et maîtriser ses charges Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Calculer et maîtriser ses charges Calculer et maîtriser ses charges Cette fiche sert à l entrepreneur à calculer les charges de son

Plus en détail

524CD Vêtements enfants et accessoires

524CD Vêtements enfants et accessoires STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 3 524CD Vêtements enfants et accessoires EVOLUTION ANNEES 3 / 2 / 1 3 2 1 CHIFFRE D'AFFAIRES 224 182 147 Nombre d'entreprises 36 40 11 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES

Plus en détail

Le compte de résultat

Le compte de résultat Les outils de gestion pour TopStrat N imprimez ce support que si vous pensez que c est indispensable. Vous pouvez le consulter en ligne ou le télécharger et le consulter sans l imprimer. 1 Données exploitées

Plus en détail

Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle. Série 1 Les budgets SARL FRAISE

Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle. Série 1 Les budgets SARL FRAISE Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle Série 1 Les budgets SARL FRAISE Ce cas fait partie d une ressource qui comprend plusieurs situations simples et variées destinées à la formation

Plus en détail

014AA Travaux agricoles

014AA Travaux agricoles 014AA Travaux agricoles EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 145 128 153 Nombre d'entreprises 78 66 29 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 100,00 MARGE

Plus en détail

283CA Chaudronnerie tuyauterie

283CA Chaudronnerie tuyauterie 283CA Chaudronnerie tuyauterie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 196 185 171 Nombre d'entreprises 36 26 30 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 100,00

Plus en détail

cours-exercice.com Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction I. Composition du Compte de Résultat

cours-exercice.com Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction I. Composition du Compte de Résultat Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction Le bilan et le CR sont établies en fin d exercice et matérialise l ensemble des opérations réalisées au cour de l activité.

Plus en détail

SOCIETE DES INDUSTRIES PHARMACEUTIQUES DE TUNISIE - S.A. BILAN PROVISOIRE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2004

SOCIETE DES INDUSTRIES PHARMACEUTIQUES DE TUNISIE - S.A. BILAN PROVISOIRE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2004 SOCIETE DES INDUSTRIES PHARMACEUTIQUES DE TUNISIE - S.A. BILAN PROVISOIRE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2004 (Exprimé en dinars) ACTIFS Notes 31/12/2004 31/12/2003 ACTIFS NON COURANTS Immobilisations incorporelles

Plus en détail

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS EXERCICES SUR LE CHAPITRE 5 LES COÛTS COMPLETS

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS EXERCICES SUR LE CHAPITRE 5 LES COÛTS COMPLETS MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS EXERCICES SUR LE CHAPITRE 5 LES COÛTS COMPLETS CAS KAO - COÛTS COMPLETS (SANS PRESTATIONS RÉCIPROQUES) La chocolaterie KAO fabrique des tablettes de chocolat géantes

Plus en détail

930BB Laverie automatique en libre-service

930BB Laverie automatique en libre-service 93BB Laverie automatique en libre-service EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 72 61 Nombre d'entreprises 44 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1 1 MARGE BRUTE 96,98 96,86 VALEUR

Plus en détail

Etats financiers au 31 décembre 2008

Etats financiers au 31 décembre 2008 SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Rubriques 31/12/2008 % 31/12/2007 % + Ventes de marchandises - NC - NC - Coût d'achat des marchandises 9000 NC 4886 NC MARGE COMMERCIALE - 9000 NC - 4886 NC + Production

Plus en détail

Dossier 1 : REMBOURSEMENT D EMPRUNT

Dossier 1 : REMBOURSEMENT D EMPRUNT CB2 EXAMEN N 2 DE GESTION FINANCIÈRE ET COMPTABLE Dossier 1 : REMBOURSEMENT D EMPRUNT 1. Un capital de 16 000 a été emprunté le 01/05/ 2014 au taux annuel de 3.25 % pour 4 ans. Les versements de remboursement

Plus en détail

Prof. BOUNID SAMIRA 11/11/2010. Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation interdits sans l'autorisation de Samira BOUNID

Prof. BOUNID SAMIRA 11/11/2010. Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation interdits sans l'autorisation de Samira BOUNID Prof. BOUNID SAMIRA d'adaptation interdits sans l'autorisation de Les objectifs et les moyens de la comptabilité analytique La comptabilité générale est entièrement orientée vers la saisie de données d'après

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 210 RUE SAINT DENIS 75002 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 30/09/2016 Téléphone : Bilan Bilan Actif BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 30/09/2016 30/09/2015 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELÉ IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Soldes intermédiaires de gestion (suite)

Soldes intermédiaires de gestion (suite) Amortissements Soldes intermédiaires de gestion (suite) Monsieur Noel s interroge, aurait-il pu autofinancer un investissement de 1 200? En vous appuyant sur le compte de résultat du restaurant au 31/12/2011

Plus en détail

Objet et définition de la comptabilité de gestion (2013)

Objet et définition de la comptabilité de gestion (2013) Objet et définition de la comptabilité de gestion (2013) M. Jean-Christophe SCILIEN, Expert Comptable Prof/ Agrégé Doctorant - Université Paris X CEROS Les limites de la comptabilité générale L émergence

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique 1. INTRODUCTION 1.1. De la comptabilité générale à la comptabilité analytique 1.1.1. Usage interne ou réglementaire : 1.1.2. Période de reporting 1.1.3. Les grandeurs utilisés 1.1.4.

Plus en détail

Participer aux calculs des coûts Les coûts complets LES COUTS COMPLETS. Objectifs pédagogiques :

Participer aux calculs des coûts Les coûts complets LES COUTS COMPLETS. Objectifs pédagogiques : LES COUTS COMPLETS Objectifs pédagogiques : Distinguer charges directes et indirectes Compléter un tableau de répartition des charges indirectes Analyser et compléter les étapes de calcul d un coût de

Plus en détail

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Le tableau des est un outil d analyse du compte de résultat. Il permet la mise en évidence d indicateurs de gestion. Le calcul des VENTES

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE JEUDI 10 JUILLET 2008 COMPTABILITE PRIVEE. Durée : 4 heures Coefficient : 3

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE JEUDI 10 JUILLET 2008 COMPTABILITE PRIVEE. Durée : 4 heures Coefficient : 3 CONCOURS OUVERTS LES 08, 09 ET 10 JUILLET 2008 POUR L ADMISSION AU CYCLE DE FORMATION DES ELEVES DIRECTEURS D HOPITAL ORGANISE PAR L ECOLE DES HAUTES ETUDES EN SANTE PUBLIQUE CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

Plus en détail

Chapitre 3:le modèle des centres d analyse

Chapitre 3:le modèle des centres d analyse Chapitre 3:le modèle des centres d analyse 1 Sert de base à la méthode des coûts complets (PCG 1982) Objectifs: -connaître les coûts des différentes fonctions de l entreprise -fournir des informations

Plus en détail

Chapitre 4 : CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES

Chapitre 4 : CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES Chapitre 4 : CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES Introduction Parmi les charges à incorporer, certaines ne concernent qu un seul des coûts que l on a décidé de calculer alors que d autres en concernent plusieurs.

Plus en détail

555DA Traiteur EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 MARGE BRUTE 59,49 57,90

555DA Traiteur EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 MARGE BRUTE 59,49 57,90 555DA Traiteur EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 191 173 Nombre d'entreprises 52 52 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1 1 MARGE BRUTE 59,49 57,9 VALEUR AJOUTEE 42,6 42,36

Plus en détail

522LE Tabac, journaux & jeux

522LE Tabac, journaux & jeux STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 3 522LE Tabac, journaux & jeux EVOLUTION ANNEES 3 / 2 / 1 3 2 1 CHIFFRE D'AFFAIRES 239 216 203 Nombre d'entreprises 39 42 22 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00

Plus en détail

Chapitre 10 Imputation rationnelle

Chapitre 10 Imputation rationnelle Chapitre 10 Imputation rationnelle Entraînements complémentaires Exercice 10.6** Coût de la sous-activité Une entreprise fabrique un produit P 1 dans un atelier A. Le produit est ensuite monté dans l'atelier

Plus en détail

524CE Lingerie féminine

524CE Lingerie féminine 524CE Lingerie féminine EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 158 147 153 Nombre d'entreprises 60 58 22 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 100,00 MARGE

Plus en détail

Eléments de correction CF Comptabilité d entreprise

Eléments de correction CF Comptabilité d entreprise Eléments de correction CF1 2008 Comptabilité d entreprise 1 ère partie : Questions de réflexion (7 points) 1. Quelle est la caractéristique de l organisation de la profession comptable en France? Expliquez

Plus en détail

158CB Boulangerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

158CB Boulangerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 158CB Boulangerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 174 142 140 Nombre d'entreprises 55 55 25 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES MARGE BRUTE 70,4 70,5 72,94 VALEUR

Plus en détail

553AE Pizzeria EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 MARGE BRUTE 70,39 70,23

553AE Pizzeria EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 MARGE BRUTE 70,39 70,23 553AE Pizzeria EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 144 124 128 Nombre d'entreprises 84 79 28 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES,00,00,00 MARGE BRUTE 70,39 70,23 68,00

Plus en détail

Analyse d exploitation

Analyse d exploitation Analyse d exploitation I/Reclassement des charges et des produits par variabilité : Cette méthode de classification est appelée la méthode des coûts partiels. Les coûts variables sont obtenus en incorporant

Plus en détail

Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 :

Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 : CABINET CECCA : MR BOUKREDERA SALAH EXPERT COMPTABLE, 10 RUE DOCTEUR MOUSSA CONSTANTINE Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 : < Définition des stocks : Les stocks correspondent à des actifs : détenus

Plus en détail

454DC Menuiserie aluminium

454DC Menuiserie aluminium STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 3 454DC Menuiserie aluminium EVOLUTION ANNEES 3 / 2 / 1 3 2 1 CHIFFRE D'AFFAIRES 198 217 208 Nombre d'entreprises 59 43 16 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

Plus en détail

Détermination de l excédent brut d exploitation (exploitant ou entrepreneur à titre individuel)

Détermination de l excédent brut d exploitation (exploitant ou entrepreneur à titre individuel) par les exploitants individuels Nom, prénom :... Matricule :... Détermination de l excédent brut d exploitation (exploitant ou entrepreneur à titre individuel) Dernier exercice comptable : du... au...

Plus en détail

Chapitre V : Les opérations de la gestion

Chapitre V : Les opérations de la gestion Chapitre V : Les opérations de la gestion Contrôler / évaluer = mettre en place un système d'informations. Est-ce qu'on produit ou on détruit? La perspective économique est différente de la perspective

Plus en détail

524HC Commerce de détail du meuble

524HC Commerce de détail du meuble STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 524HC Commerce de détail du meuble EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 335 333 Nombre d'entreprises 3 3 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1

Plus en détail

Exercice et solution 13C.6 États financiers prévisionnels

Exercice et solution 13C.6 États financiers prévisionnels Exercice et solution 13C.6 États financiers prévisionnels Voici l état de la situation financière de l entreprise AACB ltée au 31 décembre 2011, date de clôture de l exercice. État de la situation financière

Plus en détail

ASCA unité 3 thème 6 THÈME Comprendre la comptabilité analytique...3

ASCA unité 3 thème 6 THÈME Comprendre la comptabilité analytique...3 ASCA unité 3 thème 6 THÈME 6...3 Comprendre la comptabilité analytique...3 SÉQUENCE 1...4 Traitement des charges : Notions de charges directes et indirectes....4 SÉQUENCE 2...4 Calcul des coûts complets

Plus en détail

Bilan et Compte de résultat

Bilan et Compte de résultat Bilan et Compte de résultat Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2008 31/12/2007 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELÉ IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement Frais de développement

Plus en détail

FSEG (COMPTABILITE ANALYTIQUE TD )

FSEG (COMPTABILITE ANALYTIQUE TD ) FSEG (COMPTABILITE ANALYTIQUE TD 2016-2017) Exercice 1 : L entreprise MART fabrique un produit fini PF à partir de trois matières premières MP1, MP2 et MP3. Les matières premières MP1 et MP2 sont transformées

Plus en détail

524RC Librairie papeterie sans journaux

524RC Librairie papeterie sans journaux 524RC Librairie papeterie sans journaux EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 24 29 Nombre d'entreprises 48 42 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1 1 MARGE BRUTE 39,26 39,86 VALEUR

Plus en détail

501ZB Vente véhicules avec ou sans vente carburant

501ZB Vente véhicules avec ou sans vente carburant STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 51ZB Vente véhicules avec ou sans vente carburant EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 549 294 Nombre d'entreprises 32 31 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE

Plus en détail

158DB Pâtisserie,confiserie,chocolats,salon de thé

158DB Pâtisserie,confiserie,chocolats,salon de thé 158DB Pâtisserie,confiserie,chocolats,salon de thé EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 177 187 Nombre d'entreprises 75 28 41 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00

Plus en détail

Le compte de résultat

Le compte de résultat THÈME 1 Le compte de résultat Sujet 1 Classement des charges et des produits L entreprise Galès vous communique le tableau suivant : Éléments Charges Produits Expl. Fin. Excep. Expl. Fin. Excep. A - Valeurs

Plus en détail

524ZD Bijouterie fantaisie

524ZD Bijouterie fantaisie 524ZD Bijouterie fantaisie EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 28 161 Nombre d'entreprises 36 28 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES,, MARGE BRUTE 56,38 56,51 VALEUR AJOUTEE 37,45

Plus en détail

Les contrats à long terme : traitement comptable et fiscal

Les contrats à long terme : traitement comptable et fiscal Les contrats à long terme : traitement comptable et fiscal Publié le 16 juin 2015 - Dernière mise à jour le 22 juin 2017 Notion de contrat à long terme FICHE PRATIQUE Selon le PCG (plan comptable général,

Plus en détail

1. Établir le tableau des soldes intermédiaires de gestion conformément à la présentation du PCG.

1. Établir le tableau des soldes intermédiaires de gestion conformément à la présentation du PCG. Chapitre 4 L analyse de l activité 1 Exercice 04-05 05 SIG et CAF du PCG Vous disposez en annexe 2 du compte de résultat de la société BILIE. 1. Établir le tableau des soldes intermédiaires de gestion

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 15 T 36 A 01 Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 Tél. : 824 95 92 824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER 1 : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

Chapitre 6 Méthode des centres d analyse : coûts et résultats

Chapitre 6 Méthode des centres d analyse : coûts et résultats Chapitre 6 Méthode des centres d analyse : coûts et résultats Entraînement complémentaire Exercice 6.6** Possibilités d amélioration du résultat - Analyse du système de répartition Installée à Mende, et

Plus en détail

LE COMPTE DE RESULTAT

LE COMPTE DE RESULTAT LE COMPTE DE RESULTAT I. Définition et structure Si le bilan est un état des lieux financier à un moment précis, le compte de résultat présente les résultats de l activité économique durant un exercice.

Plus en détail

Fiscalité approfondie : Série n 3 1 (IS)

Fiscalité approfondie : Série n 3 1 (IS) Université de Sfax Ecole Supérieure de Commerce de Sfax Année universitaire : 2010-2011 Fiscalité approfondie : Série n 3 1 (IS) Auditoire : 1 ère année Mastère Professionnel de Techniques Comptables,

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION SÉANCE 3 : L ANALYSE FINANCIÈRE DU COMPTE DE RÉSULTAT Cours de Y. Giraud Les objectifs de l analyse du compte de résultat (1) 2 Mettre en évidence les trois composantes du

Plus en détail

Mercredi 29 juin 2011

Mercredi 29 juin 2011 CNAM ECOLE MANAGEMENT & SOCIETE CHAIRE DE COMPTABILITE FINANCIERE ET AUDIT Durée : 1H45 + 1H15 = 3H CFA001 CFA002 EXAMEN COMPTABILITE FINANCIERE DE L ENTREPRISE I + II Avec machine à calculer sans mémoire

Plus en détail

Partie 1 : Les travaux de fin d exercice

Partie 1 : Les travaux de fin d exercice Partie 1 : Les travaux de fin d exercice 1 CHAPITRE I : INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D EXERCICE OU TRAVAUX D INVENTAIRE La comptabilité enregistre au jour le jour les opérations effectuées par l entreprise.

Plus en détail

DOSSIER DE CRÉATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CRÉATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CRÉATION D'ENTREPRISE SOCIETE :. Centre de remise en forme Business plan présenté par : SOMMAIRE 1. Vous... XX 2. Votre projet...xx 3. Votre produit et son marché... XX 4. Votre chiffre d'affaires...

Plus en détail