" LYON LYON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "" 69006 LYON 69002 LYON"

Transcription

1 Professeur Paul -Emile DUROUX Mademoiselle Franoise BLANCHARD 31, Boul evard des Belges 24, rue Thomas s in " LYON LYON \( Monsieur Charles FAVRE 1onsieur Xavier de BOCCARD 33, cours de la Li berte 16, chemin du Plat -..: LYON ECULL Y Monsieu r Jean PERDRIX Monsieur Joseph BURTIN 21, aven ue des Beaumes 53, chein Croix-Berthet -< VALENCE OULLINS Mon sieur Rene CASSI ER Monsieu r Raymond DEBRIEUX x 45, Avenue B. Buyer 59, rue Pierre Brunier LYON CALUIRE " Monsieur Marcel GRATTESOL Monsieur A.-M. GORDIANI " 140, cours Emi le Zola 7, rue Mo1i ere VILLEURBANNE LYON Monsieur Jacques BERTRAND Monsieur Stephane HENRY 151, rue de Crequi 12, place Gutenberg l: >( LYON CALU IRE Monsieur Denys BANSSILLON Monsieur A.-M. LANGE 'J( 1, rue Tete d'or 30, r ue J. Perrin LYON VALENCE Tel. (75) Monsi eur Bernard BARTHALAY Mademoi sel l e Sylvie MICHEL Residence St Irenee - 23, Bd des Cas to rs 18, rue Marechal Foch x LYON BOURG LES VALENCE Tel. (75) , Monsieu r Andre-Pierre DARTEI L Monsieur Jean PERRIER y 90, rue Bossuet 105, avenue A. Fleming LYON CAL UIRE Monsieur Fran o is LAROCHE Monsieur Jean-Luc PREVEL 83, rue Chaziere 12, rue A. Bollier LYON LYON Mo nsieu r Henr i MAS Mademoi sel le Colette REVEYRAND 30, r ue Victor Hugo 49, rue Garibaldi LYON LYON Monsieur Jean-Franci s BILLION Mons i eur Bertrand SAINT GAL de PONS 84, avenue de Saxe 8, quai Marechal Joffre LYON LYON Mad ame Monique BARTHALAY Monsieur Patrick SZYNKA Residence St Irenee - 23, Bd des Castors 17, bis rue Charles Richard LYON LYON Monsieur Claude FE RRAND 22, rue des Lissieres DA N E

2 Union des Federalistes Europeens REGION RHONE-ALPES 26, rue Sala LYON - Telephone (7) COMPT E-RENDU DU COMIT E DIREC TEU R DU 22,11,1980 A OULLINS Presents Excuses MM. BANSjJLLON, BARTHALAY, BERTRAND, De BOCCARD, Mme BOUVARD-BAR11IALAY, CASSIER, DARTEIL, DEBRIEUX; DUROUX, FAVRE, GORDIANI, GRATTESOL, LAROCHE, MAS, PERRIER, PREVEL, SAINTGAL, SZI NKA. M. BILLON (pouvoir PREVEL) ; Melle BLANCHARD (pouvoir SZINKA) ; M. HENRY (pouvoir DARTEIL) ; M. LANGE (pouvoir SAINTGM) ; Melle MICHEL (pouvoir GORDIANI) ; M. PERDRIX (pouvoir CASSIER) ; Melle REVEYIUlliD (pouvoir PERRIER). N.B. M. DEBRIEUX informe I e Comite Directeur que M. purand-gautiiier lui a demand e de Ie representer. Le President est i me que cet t e demande est irrecev able conformement a la decision de la COlmni s sion Fran cais e du 5 juillet M. DEBRIEUX conteste vivement la legalite de cette decisi on. Le President DUROUX ouvre la s eanc e a 15 h 15. II rappelle que cette r eunion du Comite Directeur a ete preced ee d'une action publique annoncee par voie de pres se et organisee par la section d' Oullins ; ce qui explique la presence des r csp on sables de cette section a notre r eunion du Comite Directeur. Le Prof es s eur DUROUX insiste sur sa vol onte d' etre l 'element Alp es. d'union de l' equipe Rhone Avant de passer a l'ordr e du jour Ie President souli gne que l'urgen ce des prochaine s an ne cs sera pou r t ous l es mili t ants l a sens i b i l isat i on a l' e sprit f ed eraliste qui devra pen e t r er toute s l e s co uches d 'electeurs ains i que l a cla s s e polit i que. 1/ - Changement de s i ege Depui s p1usieurs moi s cette question a ete etudiee compte t enu de l ' expiration du bail du l ocal rue Sala e t de l 'intentibn du pr opr i e t air e GC ne pas I e r en ouveler aux Hospices Civil s de Lyon. Le Professeur DUROUX propose une solution de r echange qui consist e a fixer I e siege de l 'UEF Rhone-Alpe s a 1a Maison de l' Eur ope qui e s t a Lyon I e foyer naturel de l 'europeisme dont l e s fede ra1istes son t l' avan t - ga r de. Le President demande l ' avis de ch ac un avant de pa s ser HH. GORDI ANI, DARTEIL, DEBRIEUX e t PREVEL. au vote. Pren nent l a parole Confor mement a l' arti cle 5 des St atuts de l 'Association, cette propos1t1on est soumi s e au vot e. Resu l tats : su r 25 pre s ents ou repre sen tes, 18 voix POUR, 2 CONTRE et 5 ABSTEN TIONS. En consequence, a partir du 1er j anvier 1981, i e s1egc de l 'As sociation ser a transf ere a 1a Haison de l' Eur ope, 16, Place Bel lccour a LYON. A ce su jet, I e Secretaire G e n r a l fai t r ema r quer que l es r euni ons du Bureau se tiendron t cette adresse taus les premi ers lundi s du mo i s a partir de 19 heures.... /...

3 - 2 - La permanence du mercred i es t a dater du 1er J anv e r 1981 main tenue de 18 h a 20 h a 1a Ma i son de l 'Europe. 2/ - Cooptation La demission de Roger GAG NE ayan t ete enr egi s t ree lors du Comite Directeur qui s'est t enu a MODANE Ie 7 j uin 1980, I e Secretai re General propose 1a cooptat i on de Joseph BURTI N, President de l a sec t i on d'oullins, pour occuper I e siege vacant; cette pr oposition es t acceptee a l'unani mite. 3/ - Adhes i ons et co tisat i ons 1981 Un r appe l de cotisation s a ete lance. Parallelement, en accord avec I e Bureau, Henri MAS a r edige e t fait parvenir une l ettr e a t ou s l es signatai res de la petition. M. BURTI N po s e 1a qu estion de s co t isat ions pour 1es j eun e s dont I e montant ne dev r ait pas r epre s enter un obstac l e pour l eu r adhes i on eventu el1e au Mouvement. 11 e s t decide de limiter 1a cotisa tion a 15 F pour l e s j eune s non salaries ; ce mont ant sera inte gr a1 emen t ver s e a la r egion, Ie budge t de 1a r egion pr enant en charge l a quote pa r t f rancaise e t europeenne. 4/ - Int er vent i on Bernard BARTaLAY B. BARTHALAY r app elle la stra t e gi e du Mouvement d' i c i a l a prochai ne e lection eur opeenne de evoque "l' ap r e s-stra sb our g" et rappelle qu e SPINELLI a ete I e rapporteur off iciel sur l a que s t i on des res sources propres de 1a Communautc. B. BARTII ALAY f onde beclucoup d 'es poir dans l' init i a t i ve de SPINELLI de la creation d 'un intergroupe inf ormel dit " Club du Cr o codil e" visant a en gager une a ct i on au Parlement europeen pour la r e f or me des institutions col11l11unaut a ires e t Ie renforcement de leur capacite de de cision. A. DARTE IL soulign e l a rapidite ave c l a que lle I e Comite Federal de Luxemhour g a appliqu e l e s r e soluti on s et decisions de Strasbourg. Est a1 0rs pres entc I e texte de base de 1a pe t i t i on, support ac t ue l de 1a c ampagne pour Ie Gouvernement europe en. 5/ - Petition Des propositions sont faites afi n de renforcer 1e s t erme s de cette petition, ci-joint, I e t ex t e adopte par I e Comite Di r ecteur. 6/ - Note d'inf orma t i on sur 1e s travaux du Par1emen t eu r opeen M. GRATTESOL signa1e que Ie financement de l a r eali sa t i on et de la diffusion e s t pris en cha r ge par 1a t r e sor er i e f r an ca i se du Nouvement;. De ce fait les membres de l a Commi.s s i.on Franc a i s e recevront regu 1ierement ce documen t. 7/ - Formation Henri HAS pre s ente I e progral11l11e du prochain cycle de formation plu s scmin a i re de de ux jours ; voir pr ogr amme joint. soiree de reflexions... /...

4 - 3-8 / - Cr ocodile Rene CASSIER r appe l l e l ' obj ecti du Club e t I e contenu du pr emi er nume r o de l a r evue cen t r e su r une analyse de l a paralysi e des mecan i smes decis i onnels de l a Communau t c. 9/ - Que sais-j e? "Le Federalisme" Le texte de B. BARTHALAYa e t e remis a l 'editeur. Le President propose d'organiser une presentation de l 'ouvrage dans une gr ande librairie lyonnaise des sa parution. 10/ - Prochaine r eunion du Comi te Directeur Elle se tiendra I e SAMEDI 14 MARS 1981 a notre nouveau siege. 16. Plac e Bel l ecour. La reunion est l ev ee a 17 h 15. Q",,.. r R. CASSIER

5 U N I O N E U R 0 P EE N N E DES FED ER A LI S T E-S ( NOUVEMENT FEDE RALISTE EUROPE EN ) R ; G I OI J " RI:.Qn e - Al pe s " - 26, r u e Sal a LYON t el.( 78) PRESIDENT : - Pro f e ss Gur M. J EUNE de l' U ni v er si t Cl a ud e Ber na r d ( Mede ci ne ) t t E. Fr a n c oi s BAUDASSE CONI TE d ' HON NEUR Ume Jos e tte J a cques BI LLION - I n du s t r i el M. A nd r BOUCHERLE 1'1. Pau l CHEVR OT li, Re ne FRI ARD t. Henr i GUERI PEL Il. J a c ou es LAIJIBE Wi'. Au gu s t e PINTON n, Joseph SERVOS - An c i en Pr esident "Rh Cl n e -A l pes" du "Mouve me n t f ederali s te eur op een" Professe ur a l ' Uni v e r sit e s cien t i f i que e t med i ca l e de GRENO BLZ Re sponsabl e d ' Ass o cia t ions de J eun e s s e e t d ' Edu ca t i on p opul a i re - Del e gue departeme ntal de 1 ' Edu ca t i on nationa l e Anc i e n Pre s i de n t "Rh one- Al p e s " du Mou v eme n t f e 8r ali s t e franga is " La F e d e r a t i on " Pr ofess eur ho n orail'e a l a Facul te de Dro i t de LYON. Me mb re de la Commiss ion e xecut i v e c on f e dera l e For c e Ouv r i e r e - Vice Pre s i dent du Comit e 6c on omi qu e e t s ocial Rhon e -A l pe s. Presi dent du Cent r e r e gi on a l d ' E c h n ges int ernationa ux RhCln e -Alpes. Senateu r - Ma i r e de MO NT ELI MAR( Dr 8me ) Pr esi de n t du Cons e i l ge n e r a l de l a Dr 6me - Pr esi de n t r gio n a l du Con s eil des Commune s d 'E uro p e. Agre ge de l ' Unive r s i t e - Se na teur h onorail'e. - Avocet a la Cour d ' App e l de LYON Pr e s i dent de l a " elai SON de l IEUItOPE" a LYON

6 IE I Union des Pederalistes Buropeens REGION RHONE-ALPES 26, rue Sala LYON - Telephone m COMPOSITION DU COMITE DIRECTEUR BUREAU President : Pr ofesseur Paul- Emile DUROUX ; vi c e-pres idents: Charles FAVRE, Jean PERDRIX Sec r e t a i r e Gen era l : Rene CASSIER ; Adjoi nt au Secretai re General : Marc el GRATTESOL ; Treso r ier : Jacques BERTRAND. MEMBRES DU BUREAU Deny s BAN SSI LLON ; Bernard BARTHALAY Andre-Pierre DARTEIL, Franois LAROCHE Henri MAS. AUTRES MEMBRES DU COMITE DIRECTEUR Jean-Francis BILLION ; Monique BOUVARD-BARTHALAY ; Franoise BLANCHARD ; Xavier DE BOCCARD ; Raymond DEBRIEUX ; Louis-Georges DURAND-GAUTHIER ; Albert GORDIANI Stephane HENRY ; Sylvie MICHEL ; Jean PERRI ER; Jean-Luc PREVEL ; Col ette REVEYRAND ; Bertrand St GAL DE PONS; Patri ck SZYNKA. MEMBRES DU COMI TE FEDERAL EUROPEEN DE L 'UEF - elus au Congr es de Strasbourg de s et 16 mars 1980 Bernard BARTHALAY e t Andre-Pierre DARTEI L. LIST E DES COMMISSIONS DE TRAVAIL Ana lys e federalis te de l a situation politique ; Relations avec la presse locale et regionale Action sur l es parlementaires europeens Di f f usion de la pres se du Mouv eme nt ; Re l ations avec les forces pol i tique s et sy ndicales Revision des statuts. Les commissions ont une fonction d' etude et travaillent s ous la r es pons abi l i t e politique du Bureau. R. CASSIER insiste pour que ces commi s s i ons deviennent des f oyers de reflexion et d'initiatives.

7 PARIS, Ie 8 decembre Bureau de Paris: 75, Champs-Ely sees Paris Tel. (1) lvlon s i eu r PAYANT 24, avenue E. Herr iot DECI NES Direction Cher Monsi eur, J e vou s r emer cie tres vivement de m'avo i r ecrit une l e t t r e aussi s ympat hi que. J e dois di re qu eipers onnellement, appartenant apr- es Libe r a t i on au M.R.d?, j'etais parti san de l 'armee europeenne...- Bien entendu, :e l l e posait de nombreux prob1 emes mai s e l 1e appor t a i t une sol uti on constructi ve a bien d 'autres problemes e t,. j e crois qu ' elle consti t uait un pas ve r s cette unite e u ropeenn el '.,: )) '-/ './ t II ce qu i ne signifie pas qu' il n' y aurai t plus de patrie. La J e vo us prie d 'agreer, Che r Monsieur, l ' expression de mes s en t iment s distingues. / Henri AMO UROUX 14, Rue de la Chartte LYON Tel. (7)

8 -""", I.) 'J \' '" " \ "...,. \\ - '" '\1 --., '. \ \-),... <, \." 'J " '0 N l '. "',, \\ -, "'" '"" ':J '. ",, \ \J"t '.. \ ", '\ '., '-,.. ".. -, J,l.. ". "., " '... ',. '. '., " / '....,,., '.. "," '" ',' t, -,...,. -' ':' C:'.,,. 0, ' ".,. '<s, -,. J. '... - ;. '-.. - ':'\ " ',, ; ;. ) ;; '1-. -, \,.- r>; '" i'... '.. '..J

9 :, ; ".'! f l ": : -. t ;..'7--: 7 '"')""'?-7;1---- )7.)1- :;J..1-JJt7 I >-;..'-:::-; j )," o7 1-,.!r.' (/ t' n(,.? 17F 1>7-:7' Pf/ f/]-{.137 >I,.?r7U11J1 )l7 7./ V'" /'J 1'"",t ""17/;?-? :'71" "IJ ""11rY / e-ul r -/-;>. '/!- fl " I c(/ 'r. I > -;,1;> 7./:.;.:;/.-/!-!:7,),tt- n- : ;,f" <"/:'1 6 /l- (/;Jl 7 V.7<;J;"'? / t // :JJP11./.Jc? J/,/7,?'?)"? t-r»..:j--:'1 'V77Y //,ry!7 :Y 7;;h :} j '? ;;;"{-I r:;{w7 d;:7 f1" ''W';'? 7/'" wi --(ji1? p-,, C-P'/t ;:?,' t/?? /? jl. 'JV1 (-JIf { 7 rl,t:?( 0 9 -'/ /)'VJJC" ;;. {arll..y / ' # (,'2''/.;'.-7 7/1.t : )-'1 "7/(?,' -y.:;' :.7), i.' ;, /z;' :7 {/np;v,v ' '/ (..J f /, tl ',;:/ I-i IJ7-;t ),' C-. I V.J:',;.7;.f I,P C/? -:/ :;r4;7,.-;jj p l,-e 1 v'j."l--(t-/l? ;/.7 -/.:> r 7-/. <t:: 171? 7,,?,:nS-j / _,/7.7rYu..t..- "' '7;;' )../7'1 0 v...11-f/.;7jv,-:j ;>,-(!/ijz;. i/",)t/. _??,:-"vr.'<;t-- 7.,.--n/tl! J :'!.-f('(j /;;' / "". Y :7-,l :-7'J:'71'r;t7U-;I..;77 ::r;;'r>»» V l.., ",,/ ( -? ';;'Jl'/) "7 / "'-.;?!1 1J. f? JT- '1.?---(/ ' "''P' /:, 'Jf,?7-0r-J-.:?1/ -' ) / 7,-7.' (..c,' \ v /.v;;".,? /' t;?7 (.-J.[I;? r1-,n.,,;;i;'??:1':" ( }7.,n.{f l t)')! v '( )--J v)\ Y:iJ::> n?',4 nt/-- f./lrt:?->7,?7 fj /J-,.?t- _i1 t'.:rv:.h<:» \ J1';r? ;:J.>, -...( 1/ ' -,,(.7 -/ 7 -ri \ <c./d/( ;j",-- ;n -A TJ;I J.t.'? /?/<.J1,''Yl-{. :? :? I':) / /"} )- ';- Vb,,,,,/?!;.:J t:p :' 'l','j :?J..; \...- J )...,I J (/ J/" 7 ;;,'Y " (:f (A :? ":Z-l.?'i,.Z,;..7z "-' C ' " r: -/

10 P R :!tsi D ldi\fc E D E L A R E PUB L I Q U E Paris, Ie CAB/R P/ 5 Re ference a rappeler Le Chef de Cabinet f'i.onsieur, Votre lettre est bien parvenue a nsieur le President de la R publique. C'est avec beaucoup d'attention que le Chef de l'etat en a pris connaissance. 11 m' a charge de vous rerrercier. Veuillez agreer, sieur, l'assurance de IrES sent.irrerrts di.st.inques et les mei.ll.eurs. Miche l M)SSER

11 :,,". -." A,..., -

12 (, \ \... "\ i:'--. t' ".,. ", f\ 1\ I \" ' I(\ '\ I \ \ I ; ", \.l [' \ i \ \ \. " ",, ;> r-, r-, I \::.. ro, 1',) r": '. >::; 'v r-, e., v- L..:...

13 DPARTEMENT DU RHONE REPUBLIQUE FRAN9AISE SAINT FONS, Ie 23 Decemb r e V ILLE DE SAINT-FONS ( 7 ) FS / JP Monsi eur DAR TEIL 90, ru e Bo ssuet L YON Ch er Andr e, J e viens d e f aire r em plir l e Bull e tin d 'Adh esion ma is avan t d e 1 ' a d r e sser a vec ma co t is a t ion j e so uhai terais conn aitre u n pe u p l us l a c o mposi tion d u g r o upe q u i va p ren d r e responsabi l i t e du ucr o c o d i l e u s ur l e p lan l yon n ais. J' a i e te ave r t i de l a f ormati on d e ce g ro upe e t j ' a i mal h eu r eus em e nt, r a t e un e r eun ion PARIS avec A l ti r o SPINEL L I dont m' a v ait i n f orme, en temps util e, CA RTAN ; je c r ois, d 'ai l l eu r s, q u e de ce f ait CA RTA N m ' e n f ait r e p r o c h e. Co rdialement. SER USCLA T, S enat eur-maire.

14 END F E L....--M_ ISO 9660 FORNASINI MICROFILM SERVICE:;

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

PRE AL AB LE 3 A J O U T E R UN P R O F I L 3 C R E E R U N C O M P T E C M C D 3

PRE AL AB LE 3 A J O U T E R UN P R O F I L 3 C R E E R U N C O M P T E C M C D 3 CONFIGURER LE TABLEAU CMCD Fiche à l usage des Structures LIGUES et COMITES ------------- D a t e : 2 4 F é v r i e r 2 0 1 6 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y Editorial > Projet s : é v o l u t ion

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet

AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet En 5 minutes et 15 questions, esu ez l effi a it de vot e fo tio p odu tio et d te i ez les a es d a lio atio s. Pour chaque réponse «Oui», comptez

Plus en détail

Amélioration de la qualité du f i chi er cl i ent

Amélioration de la qualité du f i chi er cl i ent Mutuelle Saint Christophe assur ances Amélioration de la qualité du f i chi er cl i ent D. BAFFEREAU 1 Sommai r e Présentation de l a Mut uel l e Sai nt - Chr i st ophe assur ances Contexte d amélioration

Plus en détail

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques?

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? C a fé E u ro p e D é b a t Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? O rig ine S oc ia le des E lus O rig ine S oc ia le des D éputés en 2007 E n % O rig ine s oc ia le des M a ires

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

Le présent dossier de demande de bourse d études pour l étranger est composé de :

Le présent dossier de demande de bourse d études pour l étranger est composé de : Com m issa r ia t gé né r a l a ux Re la tions inte r na tiona le s D E L A CO MMU N A U T E FRA N ÇA I SE D E BE L G I Q U E MI N I ST È RE D E L A RÉ G I O N W A L L O N N E D ir e c tion gé né r a le

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Compte rendu du Bureau Fédéral du 28 Juin 2013 Réunion Téléphonique

Compte rendu du Bureau Fédéral du 28 Juin 2013 Réunion Téléphonique Compte rendu du Bureau Fédéral du 28 Juin 2013 Réunion Téléphonique PRESENT(E)S Jean-Denis BARBET Jacques FONTAINE MEMBRES MEMBRE DE DROIT INVITES DIFFUSION Bureau Jean-Michel GRASSER Jacques LAGRANGE

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR PARIS / IVRY DIS-CONTINUITES DE LA METROPOLE PIETRO BOSCOLO PFE 2114 m² / cos 5 1110 m² 6,5 hectares COS 2,00 186817 m² 7200 m² /cos 0,7 146 m²/cos 2 644 m²/cos 0,4 652 m² 0,4 3907 m² /cos 0,8 3850 m²

Plus en détail

LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE

LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE direction départementale de l'equipement Haute-Saône LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE Mise à jour : juillet 2007 SOMMAIRE PROCEDURE 2 SYNOPTIQUE DE LA PROCEDURE 3 MODELE PROCES-VERBAL 4 TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

Demande. de bourse scolaire départementale. Année scolaire 2015/2016. Important. Délégation à l animation. Vous êtes actuellement

Demande. de bourse scolaire départementale. Année scolaire 2015/2016. Important. Délégation à l animation. Vous êtes actuellement Délégation à l animation Direction de l éducation, de la jeunesse et du sport Pôle éducation et sport At te nt ion : Pour déposer une demande de bourse scolaire départementale, il est impératif d avoir

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière Nature des gaz IX.1 Etats de la matière Solide : - volume et forme déterminée - empilements denses de molécules qui ne se déplacent pas Interactions décroissantes entre molécules Liquide : -volume déterminé

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e Dossier pour ANT HANDICAPÉ DE L INTÉGRATION D UN ENFEN SERV ICE DE GAR information générale et marche à suivre Document de travail à conser ver au ser vice de garde Le dossier pour l inté gra tion d un

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS A RT 227 À 248 CIR 92 1. Les assujettis Les non-habitants du Royaume vo ir la d é f i ni ti o n d h ab it a nt d u Ro ya u me o u le domi cile f i sc ale e n Belgiq u e o u le

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

VILLEN E U V E D'ASCQ

VILLEN E U V E D'ASCQ VILLEN E U V E D'ASCQ ATELIE R 2 - ARTS PLASTIQ U E S Scul ptur e Élodi e AN T O I N E Égla nti n e CH A U M O N T Fer m e Sai nt- Sau v e u r - Ave n u e du Bois Tél : 03 20 05 48 91 http://atelier- 2.co

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures Tél (00228) 22326950/ 22210250 Autoris ations pour : Exercice en qualité de

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES OXYCOUPAGE ET SOUDAGE A L ARC ELECTRIQUE MODULE N :08 ELECTRICITE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES OXYCOUPAGE ET SOUDAGE A L ARC ELECTRIQUE MODULE N :08 ELECTRICITE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION R ECHERCH E ET INGENIERIE DE F ORMA TION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :08

Plus en détail

OSSler res se RENTREE SCOLAIRE 2014-2015. mardi 2 septembre. Contact presse : Karine GARNIER - cabinet@cg39.fr - 03 84 87 33 09

OSSler res se RENTREE SCOLAIRE 2014-2015. mardi 2 septembre. Contact presse : Karine GARNIER - cabinet@cg39.fr - 03 84 87 33 09 '1 OSSler res se mardi 2 septembre, RENTREE SCOLAIRE 2014-2015 Contact presse : Karine GARNIER - cabinet@cg39.fr - 03 84 87 33 09 -- mardi 2 septembre Des tablettes pour tous les collégiens jurassiens!

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n Santé & Beauté Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n HL Display, concepteur et fabricant de solutions merchandising et de communication L EXPERTISE DE VOTRE SECTEUR Grâce aux nombreux projets

Plus en détail

La lettre de l'unat Provence-Alpes-Côte d'azur

La lettre de l'unat Provence-Alpes-Côte d'azur La lettre de l'unat Provence-Alpes-Côte d'azur N 1 6 ét é 20 07 Edito rial So m m a ir e La vie de l'un at Pac a..............2 L'As sem blé e Gé nér ale et le col loq ue La for ma tion "r esp ons abl

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture

INTRODUCTION. Ces trois aspects sont : 1. Animer un projet 2. S intéresser à son ter rain 3. Adapter sa posture INTRODUCTION L environnement de l entreprise se complexifie et les attentes des sala riés changent : mon dia li - sation des marchés, éloignement des centres de décision, médiatisation des problèmes, perte

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Procès-verbal de la Commission Europe Jeudi 26 juin à 15h00

Procès-verbal de la Commission Europe Jeudi 26 juin à 15h00 Procès-verbal de la Commission Europe Jeudi 26 juin à 15h00 Présent(e)s : Mme. PAPON Monique MM. BEAUMLER Jean-Pierre, BATEUX Jean-Claude, BLESSIG Emile, CHAUMONT Jacques, DELMAR Pierre, DROUIN René, DUBERNARD

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

>>> RECHERCHE D UNE IDENTITE VISUELLE

>>> RECHERCHE D UNE IDENTITE VISUELLE Feuille de travail élèv e PROJET >>> RECHERCHE D UNE IDENTITE VISUELLE INTRO DU C TI O N : Vous allez travailler en équip e toute l ann é e, vous allez dev oir définir pour votre équip e une identité visuelle

Plus en détail

Un corps à ta louange

Un corps à ta louange Un corps à ta louange alla Cotry q = 100 ois bé ni, no tre Pè re, par tous tes en fants, ois bé m7 exte : Raphaëlle Mellot Musique : ébastien Parent rrangement VM : Grégory Notebaert ois bé ni, no tre

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

Présentation de texte adaptée

Présentation de texte adaptée Présentation de texte adaptée pour éviter les «inventions» dues à une lecture globale mal utilisée Titre : Approche adaptée d un texte pour un enfant qui ne fait appel qu à la méthode globale pour lire

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie Autoris ations pour : Exercice

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 11

Indications pédagogiques D2 / 11 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 11 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 1 : Produire un message à l écrit 1 : Produire un message

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen VL I, Vla, Vl II Cl, Fag, Tr, Vlc Thème de Carmen Cr, Tp, Arpa, Cb Moralès (imitant le jeune homme) n. 4, b. 71 Cigarières Vous trou ver i ci, quel bon heur! Dans l air nous sui vons des yeux la fu mé

Plus en détail

(1803-2005) des documents retrouvés dans la sacristie de l Immaculée -Conception en mars

(1803-2005) des documents retrouvés dans la sacristie de l Immaculée -Conception en mars CHAPITRE DE LA CATHEDRALE DE NANTES Sous-série 7 E (1803-2005) Répertoire numérique détaillé par Claire Gurvil, archiviste diocésaine Juin 2008 Modifié en juin 2011 Introduction Le présent inventaire regroupe

Plus en détail

DE MISE EN SÛRETÉ. Être prêt à faire face à une situation de crise liée à la survenue d un accident majeur en attendant l arrivée des secours.

DE MISE EN SÛRETÉ. Être prêt à faire face à une situation de crise liée à la survenue d un accident majeur en attendant l arrivée des secours. LE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ Être prêt à faire face à une situation de crise liée à la survenue d un accident majeur en attendant l arrivée des secours. PLAN PAR TICULIER DE M IS E EN S ÛR ETÉ

Plus en détail

Assistants Autrichiens en France. WIENER NEUSTADT 27 et 28 août 2007

Assistants Autrichiens en France. WIENER NEUSTADT 27 et 28 août 2007 Assistants Autrichiens en France WIENER NEUSTADT 27 et 28 août 2007 CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES PÉDAGOGIQUES CIEP Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex

Plus en détail

Challenge Louis PIANA U15 - Le RUBIN KAZAN, BENFICA et les autres à NEU...

Challenge Louis PIANA U15 - Le RUBIN KAZAN, BENFICA et les autres à NEU... Page 1 sur 6 Challenge Louis PIANA U15 - Le RUBIN KAZAN, BENFICA et les autres à NEUVILLE Le très prisé tournoi international U15 du CS Neuville aura lieu les 26, 27 et 28 mai prochains. Le programme de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Langue des logiciels et performances économiques

Langue des logiciels et performances économiques Langue des logiciels et performances économiques mémoire présenté par Louis Desjardins dans le cadre de la Commission des États généraux sur la situation et l'avenir de la langue française au Québec Langue

Plus en détail

Chimie Générale-CH101 Tableau de classification périodique de Mendeleïev

Chimie Générale-CH101 Tableau de classification périodique de Mendeleïev Tableau de classification périodique de Mendeleïev 1 2 Tableau de classification périodique de Mendeleïev s p H Li Na Be Mg Non métal (ou métalloïde) Métal He B C N O F Ne Al Si P S Cl Ar K Rb Cs Ca Sr

Plus en détail

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce

Conception et rédac tion André Dolbec, pré si dent Hélène Monfet, secré tai re coor don na tri ce Pour tout ren sei gne ment rela tif au pré sent document, priè re de s adres ser au : Comité d agré ment des pro gram mes de for ma tion à l ensei gne ment 1035, rue De La Chevrotière, 28 e étage Québec

Plus en détail

Logistique de transport pour l e proj et LH C S. Prodon & S. Weisz ST Work sh op 2 0 0 3 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain R é u ssites D ifficu l té s A m é lior ations

Plus en détail

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale La CDM E Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale Hist orique En Isère, chaque année, 1000 à 1200 licenciements pour inaptitude médicale sont prononcés. En 2000 un groupe de

Plus en détail

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10 mode Notes Sommaire Le RSA, c est quoi? 4 Qui peut en bénéficier? 5 Mes droits l L allocation RSA l L accompagnement Mes obligations et engagements l Mes démarches d insertion l Mes démarches administratives

Plus en détail

Introduction U ne p r em i )A (( r e d i f f i c u l t (& d u s u j et es t q u e R u s s el l a j o u (& u n r l e s i f o nd a m enta l d a ns l!/ (

Introduction U ne p r em i )A (( r e d i f f i c u l t (& d u s u j et es t q u e R u s s el l a j o u (& u n r l e s i f o nd a m enta l d a ns l!/ ( Russell et la philosophie Anne-F r a n o i s e S c h m i d, I N S A d e L y o n et Ar c h i v e P o i nc a r )A (& (U ni v er s i t (& d e N a nc y -2, U M R C N R S n!c 7 1 1 7 ) )A!0 P r en ez g ar d

Plus en détail

L I C E N C E 1 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p r i v é ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : t h é o r i e d e l E t a t ( + T D ) 7 F o r m a t i o n h i s t o r i q u e d

Plus en détail

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A

AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLIFICATEUR // 24V 2A AMPLIFIER 24V 2A AMPLI 24 AL. RESET AL. B.P. 1 49340 TREMENTINES FRANCE Tél.: 02 41 71 72 00 EXPORT : (33) 2 41 71 72 32 Fax : 02 41 71 72 01 FAX : (33) 2 41 71 72 02 Réf. : 604898

Plus en détail

GAZ BUTANE. voilà enfin le rêve CUISINIÈRES " L E RÊVE" appareillées spécialem ent pour fonctionner au. Agence Générale de vente pour la France

GAZ BUTANE. voilà enfin le rêve CUISINIÈRES  L E RÊVE appareillées spécialem ent pour fonctionner au. Agence Générale de vente pour la France appareillées spécialem ent pour fonctionner au GAZ BUTANE voilà enfin le rêve w Agence Générale de vente pour la France CUISINIÈRES " L E RÊVE" 14, RUE DU HELDEP, PARIS (9*) Tel. : PRO VEN CE 06-07 CUISINER

Plus en détail

LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT. Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016. 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre. 0,05 %, exclusif TVA

LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT. Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016. 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre. 0,05 %, exclusif TVA LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre 0,05 %, exclusif TVA 2. FRAIS DE TRANSACTION 1. TITRES COTES EN BOURSE (achat/vente/ipo)

Plus en détail

Proposition Assurance Habitation Habitations et professions libérales

Proposition Assurance Habitation Habitations et professions libérales Intention: Aucune Elit3 Trigone Proposition Assurance Habitation Habitations et professions libérales intermédiaire n... nom et adres se (ou ca chet) ré f. intermédiaire nou vel le af fai re rem pla ce

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l O.N.S.S. pour 2009 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l

Plus en détail

L AIDE DU DEPARTEMENT DU RHONE

L AIDE DU DEPARTEMENT DU RHONE AIDES ENERGIE AUX PARTICULIERS DOSSIER DE SUBVENTION SYSTEME SOLAIRE CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL (CESI) OU SYSTEME SOLAIRE COMBINE INDIVIDUEL (SSCI) L AIDE DU DEPARTEMENT DU RHONE L aide du Département

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «La Compagnie des Territoires» Déclaration sous le régime de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901

STATUTS DE L ASSOCIATION «La Compagnie des Territoires» Déclaration sous le régime de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 STATUTS DE L ASSOCIATION «La Compagnie des Territoires» Déclaration sous le régime de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 - - - - - - - - - - - Les soussignés : - Maurice, Jean, Yves,

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE SUR INDEX AUTORELEVE D UN SITE RESILIE AVEC ALIMENTATION MAINTENUE. CLIENTS RESIDENTIELS BT 36 kva

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE SUR INDEX AUTORELEVE D UN SITE RESILIE AVEC ALIMENTATION MAINTENUE. CLIENTS RESIDENTIELS BT 36 kva PROCEDURE DE MISE EN SERVICE SUR INDEX AUTORELEVE D UN SITE RESILIE AVEC ALIMENTATION MAINTENUE CLIENTS RESIDENTIELS BT 36 kva Livrable issu des travaux GTE 2007 Version : 1 10 novembre 2008 Nombre de

Plus en détail

CONVOCATION Assemblée Générale Ordinaire et Assemblée Générale Extraordinaire. Au Forum du Technopole

CONVOCATION Assemblée Générale Ordinaire et Assemblée Générale Extraordinaire. Au Forum du Technopole Saint-Etienne, le 10 février 2014 CONVOCATION Assemblée Générale Ordinaire et Assemblée Générale Extraordinaire Chère adhérente, cher adhérent, J ai l honneur de vous inviter à l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Vendredi 04 juillet 2014 dernier délai à C. Blanche 44 rue du Mal Joffre 64000 Pau (06-84-01-45-74)

Vendredi 04 juillet 2014 dernier délai à C. Blanche 44 rue du Mal Joffre 64000 Pau (06-84-01-45-74) Pau le 20/06/2014 Cher (e) ami (e) sportif (ve), J ai le plaisir de t annoncer que tu as été sélectionné pour participer au stage jeune Départemental/Régional cet été qui aura lieu à Talence : Du Lundi

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

la COUR de CASSATION et mes avocats le cabinet WAQUET

la COUR de CASSATION et mes avocats le cabinet WAQUET Eliane NICOUD 13, rue du Meunier Clos du Moulin 34350 VENDRES Eliane BEGUIN-NICOUD Chez M. Gardet Bernard 6 ter rue Voltaire 92800 - PUTEAUX Mme BEGUIN-NICOUD Eliane Boutique "Tentation" 13 rue raymond

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18 PÉRIODE 1 N. B. : - Dans les dictées, les lettres soulignées sont données deux fois après avoir dit le mot, les mots ou lettres en italique font l objet d un rappel grammatical - Les devoirs sont écrits

Plus en détail

Episode 1. Ecris les mots : titre, auteur, illustrateur, éditeur. Des lettres. Des syllabes

Episode 1. Ecris les mots : titre, auteur, illustrateur, éditeur. Des lettres. Des syllabes Episode 1 Ecris les mots : titre, auteur, illustrateur, éditeur. U Des lettres Des syllabes Entoure si tu entends le son [n] : Coche la syllabe du son [n] : Entoure les lettres du son [n] : m n a M N n

Plus en détail