Informatique et études d'aménagement de l'espace rural

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informatique et études d'aménagement de l'espace rural"

Transcription

1 Informatique étus d'aménagemt l'espace rural Kffman C., Lagache P., Pelissié du Rsas A. Informatique développemt rural Paris : CIHEAM Options Méditerranénes n pages Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : To cite this artic / Pour citer c artic Kffman C., Lagache P., Pelissié du Rsas A. Informatique étus d' aménagemt l' espace rural. Informatique développemt rural. Paris : CIHEAM, p (Options Méditerranénes n. 2)

2 CIHEAM - Options Mediterranenes Informatique étus d'aménagemt l'espace rural actuelmt dans économiques sous l'impulsion d'un déves C'est ainsi que l'espace dont fonction esstiel a été longtemps connaît maintant tant que l'extsion ou d'habitats ou non, tant ou est quant lui soumis nouvel nées du développemt s pô e, main ce contexte, spécution voit s plus maisplus ssi compétition. disposant moys sans cesse plus tant pn financemt gestion, sa pns td dans faits comme dans méthos. On constate ainsi que l'optimum, ssi d'utilisation l'espace qu' l'appa implique nivesétus, puissants \ '\ C'est quel dans étus d'aménagit, tdu, que nous matique n'est pas exhstif. ne doit pas, non plus, dans logique, comme un bi que exclusif d'étu d'aménagemt. étant faites, domaines d'application ciés, : s données - analyse s données : - Les étus d'aménagemt font appel un données. tives ou d'quêtes exhssondage, B ou du domaine vé. tidieuse. Aussi est-il utilisant s techniques ques becoup plus faci Ce mo effectué peut didu dépouil duction tomatique tab L 7f Le dépouilmt cte massed'ingagne souvt effectué s tabx dans quels sont vtilés s décomptes s toute types, tests 2, c.). existe cte fin vocation toute qu'el soit. Le donne ces possibilité sans l'ai spécialisés. Les du dépouilmt sous appatabx dont peut fas- La facilité avec quel mes dépouilmt s tabx cssifications ou pemts s données fait que, ce sta, on obtit déj un bon situation. ux : davantage cas quêtes complémindispsab. il est fait appel ux types : - uns qui un aspect 108

3 CIHEAM - Options Mediterranenes par Cu Antoine lo Spciété d'applications Ce cas, exemp, longéedans un modèchématique qui hypothèses d'explication du passé diou budgs d'exploitations -, évtuelmt, mesu liaisons qui existt C'est ici faisant appel l'analyse facto quel il existe méthos) comme ssi, mais plutôt dans domaine qualitatif, ou s est eff limites, matiques statistique nel nouvel. exemp, dans l'étu d'une si l'on l'analyse s ux, tabx doub - (tail d'exploitationjmain-d'œu- système c.), on difficultés : on l'inttion c inconvénit, on est tté dans popution d'exploitations immanquabmt découpage se fait suivant ta. peut se : - un ssi - où est-il logique tota? A on ne peut ponses satisfaisantes ces questions. La s cte fois-ci, non plus un ou ux mais même temps, qu'ils soit quantitatifs ou qualitatifs. Ainsi nos définies pées selon tous qu'on : tota, âge technicité l'exploitant, équipemt système c. exemp, un semb 350 exploitations l'est nous avonsobtu une cssification 6 types ainsi = S (ha).... (% S)..,. (% S).. (% du to bovins tions ha type (X). pal mois) En utilisant s données gestion nous avons pu un n moy : il que types sont difficimt viab qu'ils n'ont pas d'aveest n'est pas ssi que qu'on pouvait C exemp politiques qui sont : une ne se pas une dimsion. Ainsi, Typologie est un outil d'anacommo Economie : on peut l'appli mais ssi d'- nx. va sans que c'est un outil s incombant l'unique ponsabilité Ce domaine d'application est d'ail pine évolution possibilités st d'outils mathématiques ou logiques nouvex adaptés x besoins l'analyse socioéconomique. -.,o I 1,4 1,o Lm O00 LA l Les d'aménagemt d'un- espace possibilités mise c aménagemt ne peuvt examinés vabmt sans Les déis techniques d'étu. - l'aménagemt, une fois décision mtsexige plussouvt une longue Economiquemt, ils peuvt se choix du avec que sont l'e sol dont l'eff se situe esstielmt long pn l'adaptation s hommes sition nouvel l'acquitechniques, s exploitations dispositifs V 109

4 CIHEAM - Options Mediterranenes Étus du,long puis du L'étu doit donc dans pottiel développemt l'espace celui-ci s tant compte sein physiquesocioéconomiques une secon il flsusceptib dans cheminemt du développemt objectifs définis ft cses actions pectifs Ces bins, non seumt mais ssi mation s cipx élémts sont l'un s s tés d'actions, s actions ou stimuntes. Ainsi x du long Sétu pèse nouvex choix, besoins possibilités du moy C'est uxième est évint que outils mathématiques utilisés nive chacune s dif- cas, s, si possib s optimums, système un état stab. Les modè sont donc e statiques )> combinaison st qui maximiobjective mt définie. second cas, l'évolution d'un semb, lois buées chacune ses sous l'influce combinaisons s <( d'action dont dispose Les modè temps comme dynamiques sont d'évolutions élémtai- Optimisation Le modè lisé dans 110 liné- d'optimisation plus uti che s étus est modè façon continue. impose que soit liniou qu'el puisst C outil une solution mathématiquemt optima l'aménagemt, compte tu conditions physiques, techniques économiques du milieu ainsi que s hypothèses s techniques du Toutefois, du calcul consiste moinsdans sa ses possibilités que dans l'incince C outil utilisé selon compxité du système d'aménagemt : - ve ni- - ni- - ou fin optimisation globa s choix économiques. tains tout ou suivant que l'on ou non décision tel ou tel est ainsi exemp, mise d'une zone qui peut ou bi d'un bi d'un nouve chal. b continue, doit abandonnée appt ainsi ystèmes calcul dans quels toutes pouvant toutes façon continue. Cte technique calcul est couemployée, mais el pas mineux s calculs qu'implique son utilisation. On façon suivante possibilités méthos d'optimisation : - modè continues façon opti- ma, un aménagemt dif- - moce dimsionnemt optimal, mais il effectue un choix équipemts ne pas Exemp d'un aménagemt A d'exemp, nous pouvons ml'application ces méthos d'optima l'occasion définition d'un aménagemt fuve Zayh :.. Le suj étant limité un annuel dont il falit capacité un dont il falit optima. La phase d'optimisation dite a consisté l'aménagemt, c'est- co capitalisé mais affecté tx coût s investissemts (fonction capacité du optima du Le tx étant volume effectivemt dis besoin nominal s tions. base solution technique choisie calculs ont cte chaque consignes d'exploitation optima du sation, d'exploitation, compte tu besoins e. s s Un exemp d'application s outils simution est celui définition d'un objectif co optimum simution du développemtéconomique.ces outils ont été utilisés simultanémt ou d'étus d'aménagemt (Vallée - Nava

5 CIHEAM - Options Mediterranenes...._ v. Le l'obj d'une analyse du milieu physique, économique social qui peut son une aptitu développemt. Chacun cesous-semb une unité dont nsité est dont on pottialité long maximisant actif. Compte tu sol, e, capitx s'agit techniques du il maximum ce qui peut atteint dont il s'apsans mt y dans C'est fonction s s exploitants, cheminemt possib du développemt sous tel ou tel impulsion. La simution est faite une succession 2 ou 3 ans). chaque sous-semb, compte tu s actions d'équipemt possib, on pose modè questionsuivantes : si l'on agit ici tel qu'est-ceque ce coûte, commt vont quels avantages inconvénits sont? Ceci tête ux ans face chaque gamme choix, l'semb s sociologiques, Le choix s aménagemts visagés l'adcte on passe suivante ux ans. Au on peut, se sobjectifs long ou développemt dont peut A l'issue cesimutions d'évolution, s investissemts localisation, y a lieu une difficulté d'une tel étu. s'agit validité l'hypothèse stabilité avantage quces d'aménagemt d'évolution équipe Nous avons signalé dès début c plus plus compxe s étus d'aménagemt l'espace même temps que dans développemt national. Ces étus sont pe dans domaines l'analyse mathématique, technique, scices économiques humaines. est capital que ces équipes soit constituées spécialistes d'hommes synthese commun. Sans mu mais s que été analysé commun lyste afin assimib, puissance dité ses moys il lui facultés intuitives sondage du hypothbes multip, sa connaissance son d'une pn technique, pn économique fin compte, mot final l'homme ceci dans s conditions qui il dix ans. (A.).- <<Les mo simution économie >> s s Scices (P.). - a s composants du nive vie,,. Civilisations no 36 (dé- GAUSSENS (J.).- a l'e douce obtue d'une instaltion ssamt d'e C+cul Economique publié Um- (F.). - ((Etut Optimisation l'aménagemt buts multip d'un bassin fluvial >>, Econonuque.

L'éducation pour certains groupes ou la formation de tout un milieu

L'éducation pour certains groupes ou la formation de tout un milieu L'écation pour certains groupes ou formation tout un milieu Foreuil F. Formation Développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 21 1973 pages 77-81 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse

Plus en détail

Les causes de l'inégalité de développement du territoire en Yougoslavie avec ses conséquences sur l'environnement

Les causes de l'inégalité de développement du territoire en Yougoslavie avec ses conséquences sur l'environnement Les causes l'inégalité développemt territoire Yougosvie avec ses conséquces sur l'vironnemt Vujanac Borovnica S. Espace développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 23 1973 pages 67-71 Artic avaib

Plus en détail

Qui former et pour quoi faire?

Qui former et pour quoi faire? Qui former pour quoi faire? Brugnot J., Pebon C. Eco forma Paris : CIHEAM Ops Méditerranénes; n. 20 1973 pages 68-72 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010527

Plus en détail

L'étude des projets d'hydraulique agricole à l'aide des calculatrices électroniques

L'étude des projets d'hydraulique agricole à l'aide des calculatrices électroniques L'étu s projs d'hydraulique agrico l'ai s calcutrices éctroniques Labye Y. Informatique développemt rural Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 2 1970 pages 73-83 Artic avaib on line / Artic disponib

Plus en détail

La formation agronomique au Liban

La formation agronomique au Liban La formation agronomique au Liban Hamze M. in Hervieu B. (ed.). La formation agronomique dans s pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etus; n. 1987-II 1987 pages

Plus en détail

Le rôle de l'agriculture dans le développement

Le rôle de l'agriculture dans le développement Le rô l'agriculture développemt Bairoch P. Le développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 11 1972 pages 25-29 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010720

Plus en détail

La recherche agricole en Algérie

La recherche agricole en Algérie La recherche agricole en Algérie Kellou R. in Casas J. (ed.). La recherche agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etus; n. 1988III 1988 pages

Plus en détail

Le tourisme dans les pays membres de l'ocde en 1969 et au cours des premiers mois de 1970

Le tourisme dans les pays membres de l'ocde en 1969 et au cours des premiers mois de 1970 Le tourisme dans s pays membres l'ocde et au cours s premiers mois 1970 Tourisme et mon rural Paris : CHEAM Options Méditerranénes; n. 3 1970 pages 82-85 Artic avaib on line / Artic disponib ligne à l

Plus en détail

Le marché et la formation des prix

Le marché et la formation des prix Le marché formation s prix Lucchti F. in Alya M. (ed.). L' économie l' olivier Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série Etus; n. 1988-V 1988 pages 99-105 Article avaible on line / Article disponible

Plus en détail

La formation agricole en Algérie

La formation agricole en Algérie La formation agricole en Algérie Ait Belkacem M. in Hervieu B. (ed.). La formation agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etudes; n. 1987II

Plus en détail

Le tourisme international : un état de fait colonial

Le tourisme international : un état de fait colonial Le tourisme international : un état fait colonial Zarka C. Tourisme et mon rural Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 3 1970 pages 26-29 Artic availab on line / Artic disponib en ligne l adresse

Plus en détail

Le système national de formation agricole en Tunisie

Le système national de formation agricole en Tunisie système national formation agrico en Tunisie Tahar El Mili M in Hervieu B (ed) La formation agronomique dans s pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etus n 1987II

Plus en détail

La production d'amandes en Espagne

La production d'amandes en Espagne La production d'amans Espagne Felipe A.J. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 32 1976 pages 83-91 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Les principes d'aménagement touristique sur le littoral Languedoc- Roussillon

Les principes d'aménagement touristique sur le littoral Languedoc- Roussillon Les principes d'aménagement touristique sur littoral Languedoc- Roussillon Raynaud P. La maîtrise s ressources naturel Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 17 1973 pages 84-90 Artic avaib on line

Plus en détail

Le système de l'enseignement supérieur agronomique au Maroc

Le système de l'enseignement supérieur agronomique au Maroc Le système l'enseignement supérieur agronomique au Maroc Firdawcy L in Hervieu B (ed) La formation agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série

Plus en détail

Les diverses formes de groupements agricoles en France

Les diverses formes de groupements agricoles en France Les diverses formes groupemts agrico France Terrier N. Agriculture groupe Paris : CIHEAM Options Méditerranénes n. 6 1971 pages 48-53 Article avaible on line / Article disponible ligne l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010359

Plus en détail

Réforme agraire et développement économique

Réforme agraire et développement économique Réforme agraire développemt économique Rullière G. Le développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 11 1972 pages 42-50 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Pour une problématique de l'environnement

Pour une problématique de l'environnement Pr une problématique l'environnement Labattut J.L. La maîtrise s ressrces naturel Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 17 1973 pages 27-32 Artic avaib on line / Artic disponib en ligne à l adresse

Plus en détail

La conception d'une architecture et d'un urbanisme adaptés au milieu méditerranéen

La conception d'une architecture et d'un urbanisme adaptés au milieu méditerranéen La conception d'une architecture d'un urbanisme adaptés au milieu méditerranéen Milieu vie, mo vie Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 13 1972 pages 94-102 Artic avaib on line / Artic disponib

Plus en détail

Le rôle de l'olivier en Grèce

Le rôle de l'olivier en Grèce Le rôle l'olivier en Grèce Papageorgiou C.L. in Allaya M. (ed.). L' économie l' olivier Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série Etus; n. 1988V 1988 pages 4146 Article available on line / Article

Plus en détail

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum.

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Partout où l'électricité et la chaleur sont nécessaires Rendement

Plus en détail

LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011

LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE. Thérèse Psiuk cesiform 2011 LA DÉMARCHE CLINIQUE DE L INFIRMIÈRE LA COLLABORATION DE L AIDE SOIGNANTE LE RAISONNEMENT CLINIQUE D UNE INFIRMIÈRE EXPERTE EST IMPLICITE Processus démarche clinique il sera accessible à l étudiant si

Plus en détail

La culture de la rose sous serre : problèmes actuels et solutions techniques à venir

La culture de la rose sous serre : problèmes actuels et solutions techniques à venir La culture rose sous serre : problèmes actuels et solutions techniques venir Scialom S.R. Les cultures floras Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 10 1971 pages 64-72 Artic avaib on line / Artic

Plus en détail

Croisement de lapins locaux avec la souche Hyla: résultats des performances de reproduction et de croissance en première génération

Croisement de lapins locaux avec la souche Hyla: résultats des performances de reproduction et de croissance en première génération Croisement lapins locaux avec la souche Hyla: résultats s performances reproduction croissance en première génération Ben Hamouda M., Kennous S., El Gaied J. in Rouvier R. (ed.). Races populations locales

Plus en détail

La situation pastorale dans le nord de l'afrique : état d'avancement des données et des travaux

La situation pastorale dans le nord de l'afrique : état d'avancement des données et des travaux La situation pastorale dans le nord l'afrique état d'avancemt s données s travaux Le Houérou H.N. Le développemt s zones aris Paris CHEAM Options Méditerranénes; n. 28 975 pages 7 Article avaible on line

Plus en détail

Les champignons parasites des racines de l'amandier

Les champignons parasites des racines de l'amandier champignons parasites s racines l'amandier Guillmin J.J. in Felipe A.J. (ed.), Socias R. (ed.). Séminaire GREMPA sur s portes-greffes l' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série A. Séminaires

Plus en détail

Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue à chêne kermès

Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue à chêne kermès Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue chêne kermès Arnaud M., Molénat G., Vincent M. Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture une économie durabs

Plus en détail

L'élevage du lapin en Tunisie peut contribuer à résoudre le problème de déficit en viande du pays

L'élevage du lapin en Tunisie peut contribuer à résoudre le problème de déficit en viande du pays L'élevage du pin en Tunisie peut contribuer résoudre le problème déficit en vian du pays Bergaoui R. in Rouvier R. (ed.), Baselga M. (ed.). Rabbit production and genics in the Mediterranean area Zaragoza

Plus en détail

La culture de l'amandier en Tunisie

La culture de l'amandier en Tunisie culture l'amandier Tunisie Jaouani A. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 32 1976 pages 67-71 Article avaible on line / Article disponible ligne l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010646

Plus en détail

Les chances du milieu méditerranéen pour la floriculture

Les chances du milieu méditerranéen pour la floriculture Les chances milieu méditerrané pour floriculture Puccini G. Les cultures flora Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 10 1971 pages 13-17 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010404

Plus en détail

Les pollutions bactériennes en Méditerranée

Les pollutions bactériennes en Méditerranée Les pollutions bactérines Méditerranée Gauthier M.J. La mer Méditerranée Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 19 1973 pages 100-107 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Acquis de la recherche en matière d\'évaluation génétique des ovins et des caprins en Tunisie

Acquis de la recherche en matière d\'évaluation génétique des ovins et des caprins en Tunisie Acquis recherche en matière d\'évaluation génétique s ovins et s caprins en Tunisie Aloulou R., Ben Dhiaf S., Chalh A., Djemali M., Hammami H., Jamal S. in Gabiña D. (ed.). Strategies for sheep and goat

Plus en détail

Quelques aspects de l'élevage du lapin au Maroc

Quelques aspects de l'élevage du lapin au Maroc Quelques aspects l'élevage du pin au Maroc Barkok A. in Rouvier R. (ed.), Baselga M. (ed.). Rabbit production and genics in the Mediterranean area Zaragoza : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série A.

Plus en détail

Samsung Wave Paiement par facture SFR

Samsung Wave Paiement par facture SFR Paiemt Désormais Désormais disponibs disponibs,, 723, 723, II, II, 575 575 Direction Terminaux- D.LAM & M.MACHADO Jan 2011 1 Qu ce Direct Billing? A Propos du Direct Billing ont ont mis mis pce pce nveau

Plus en détail

JMT : J'observe que les consultants, quels qu'ils soient, se sentent souvent à l'étroit dans les catégories qu'on leur propose.

JMT : J'observe que les consultants, quels qu'ils soient, se sentent souvent à l'étroit dans les catégories qu'on leur propose. Le Tour de la Question Les familles conseil Chapitre 1 Les consultants sont-ils inclassables? Un peu d histoire du conseil... l y a quelques années, Jean Marc Thirion préfaçait le Guide Tarsus du Consulting

Plus en détail

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. taillée e de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. taillée e de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements Le Pn dépcemtsd au Cœur Stratégie s Entreprises détailld taillée e d d P.D.E. 25 janvier 2006 Documt 7ème SS libre d utilisation sous réserve d citer source ou commt donner ss vos dépcemts Mise d P.D.E

Plus en détail

Ce bac professionnel se prépare selon un parcours structuré en 3 années de formation

Ce bac professionnel se prépare selon un parcours structuré en 3 années de formation Bac Pro Technici Conseil Vte Animalerie B.A.C Pro Technici Conseil Vte Animalerie Ce bac professionnel se prépare selon un parcours structuré 3 années formation -2 n Professionnelle conseil-vte -1 ère

Plus en détail

I-1- Problématique. Page 3. * Marc-cote (P.229) -L Algérie ou l'espace retourné.

I-1- Problématique. Page 3. * Marc-cote (P.229) -L Algérie ou l'espace retourné. I-1- Problématique La majorité des villes algériennes se trouvent envahit par l'habitat auto-construit sous ces différents aspects dont le pourcentage varie d un lieu à un autre. A Constantine, il représente

Plus en détail

Madagascar. Où en est l enquête sur les policiers ayant agressé le journaliste Tsirava?

Madagascar. Où en est l enquête sur les policiers ayant agressé le journaliste Tsirava? Madagascar. Où l quête sur policiers ayant agressé journaliste Tsirava? Mercredi, 02 Novembre 2016 09:17 - Mis jour Mercredi, 02 Novembre 2016 11:08 Lors sa 68ème session, 2013, l Assemblée Généra s Unies

Plus en détail

Article. «Taux de croissance et potentiel de production» Jean Lotte. L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104.

Article. «Taux de croissance et potentiel de production» Jean Lotte. L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104. Article «et potentiel de production» Jean Lotte L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1002966ar

Plus en détail

Les services de pointes offerts par Géothermix incluent : 1. La distribution d'équipements; 2. Le service de forages; 3. Le support technique;

Les services de pointes offerts par Géothermix incluent : 1. La distribution d'équipements; 2. Le service de forages; 3. Le support technique; Géothermix est e société canadine faisant exclusivemt distribution s systèmes chffage climatisation thermopompes géothermi s applications résintiels, commercias instriels. La mission fondamta Géothermix

Plus en détail

ANALYSE DU BESOIN par le service marketing de l'entreprise

ANALYSE DU BESOIN par le service marketing de l'entreprise ANALYSE DU BESOIN par le service marketing de l'entreprise L'activité économique de toute entreprise a pour but de satisfaire les besoins des individus. Il est donc nécessaire de redéfinir ce qu'est le

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Valeur alimentaire et utilisation des sous-produits des agrumes en alimentation animale

Valeur alimentaire et utilisation des sous-produits des agrumes en alimentation animale Valeur alimtaire utilisation des sous-produits des agrumes alimtation animale Rihani N. in Tisserand J.-L. (ed.), Alibés X. (ed.). Fourrages sous-produits méditerranés Zaragoza CIHEAM Options Méditerranénes

Plus en détail

Prise en compte des retenues dans le cadre de la réforme sur les volumes prélevables

Prise en compte des retenues dans le cadre de la réforme sur les volumes prélevables PRÉFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Toulouse, le 1er septembre 2011 Prise en compte des retenues dans le cadre de la réforme sur les

Plus en détail

Des chariots allées très étroites d avant-garde

Des chariots allées très étroites d avant-garde BT Vector série A capacité nominale de 1 250 1 500 kg hauteur de levée jusqu à 14.8 mètres Des chariots allées très étroites d avant-garde Le BT Vector série A est un chariot pour allées très étroites

Plus en détail

3 Variables aléatoires et distributions des probabilités

3 Variables aléatoires et distributions des probabilités 3 Variables aléatoires et distributions des probabilités 3.1 Variables aléatoires Après avoir réalisé une expérience, il arrive bien souvent qu on s intéresse plus à une fonction de résultat qu au résultat

Plus en détail

Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse

Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse Méta-analyse : définition = revue quantititative aussi systématique, exhaustive et objective que possible des meilleures preuves disponibles sur une

Plus en détail

Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours

Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours 1. Contexte de l'expérimentation Dans le cadre du Plan d action en faveur du travail social et du développement social, l Etat s est engagé à

Plus en détail

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN)

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN) Référentiel d activités psychologues l éducation nationa (PsyEN) Référentiel Dans cadre du service public l éducation, psychologues l éducation nationa participent à lutte contre effs inégalités socia

Plus en détail

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple Cité musique Type Base multimédia : concerts audio vidéo, conférces, documtaires, photothèque ligne Domaine Musique Périmètre Intégralité s ressources Cité d'abonnemt musique Public Tout public Editeur

Plus en détail

Les obstacles à l'industrialisation du Tiers-Monde

Les obstacles à l'industrialisation du Tiers-Monde Les obstac l'instrialisation Tiers-Mon Ikonocoff M. Le développemt Paris CIHEAM Options Méditerranénes; n. 11 1972 pages 52-59 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-PVMV-10-20-30-20-20130109 DGFIP BIC-Plus-values et moins-values - Règles

Plus en détail

TABLEAU ATOUTS KÄERJENG SYNTHÈSE

TABLEAU ATOUTS KÄERJENG SYNTHÈSE TABLEAU ATOUTS AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE 01. REGIONAL CONTEXTES 06. NATUREL HUMAIN PAYSAGE NON Appartance connexions à région d aménagemt synergies sud région Kordall Située hors s activités

Plus en détail

L'amandier en Israël. Spiegel Roy P. L' amandier. Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n pages 92-95

L'amandier en Israël. Spiegel Roy P. L' amandier. Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n pages 92-95 L'amandier Israël Spiegel Roy P. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 32 1976 pages 92-95 Article available on line / Article disponible ligne à l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010652

Plus en détail

Université Technologique «Bel Campus» Secrétaire Général Académique

Université Technologique «Bel Campus» Secrétaire Général Académique Université Technologique «Bel Campus» Secrétaire Général Académique Décanat des sciences économiques et gestion ATTRIBUTION DES COURS ANNEE ACADEMIQUE 0 0 ATTRIBUTION DES COURS er GRADUAT Comptabilité

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Le pouvoir de configurer. Bain Base Porte de douche À l unité ou en combo, c est vous qui choisissez!

Le pouvoir de configurer. Bain Base Porte de douche À l unité ou en combo, c est vous qui choisissez! e pouvoir de configurer Bain Base Porte de douche À unité ou en combo, c est vous qui choisissez! a sae de bain sur mesure Transformez votre sae de bain en une pièce optimisée et raffinée grâce à MAAX

Plus en détail

Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007)

Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007) Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007) Légende: Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité,

Plus en détail

TITRE PREMIER. FILIÈRES MATHÉMATIQUE ET PHYSIQUE, PHYSIQUE ET CHIMIE, PHYSIQUE ET SCIENCES DE L'INGÉNIEUR, PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE

TITRE PREMIER. FILIÈRES MATHÉMATIQUE ET PHYSIQUE, PHYSIQUE ET CHIMIE, PHYSIQUE ET SCIENCES DE L'INGÉNIEUR, PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE Arrêté du 10 février 1995 (Enseignement supérieur et Recherche : bureau DGES 8 ; Education nationale : DLC) Vu D. n o 82-776 du 10-9-1982 mod. ; D. n o 85-924 du 30-8-1985 mod. ; D. n o 94-1015 du 23-11-

Plus en détail

Iharizaka Rahaingoson, ministre entrant des Télécommunications, Postes et Nouvelles Technologies

Iharizaka Rahaingoson, ministre entrant des Télécommunications, Postes et Nouvelles Technologies Iharizaka Rahaingoson : un vrai transition Iharizaka Rahaingoson, trant s Télécommunications, Postes Nouvels Technologies Il a 36 ans mais déj mature réaliste. Il sait qu il sera rnier s Télécommunications,

Plus en détail

EHPAD "LES CORDELIERS" - Beaumont de Lomagne

EHPAD LES CORDELIERS - Beaumont de Lomagne EHPAD "LES CORDELIERS" - Beaumont de Lomagne Analyse de performances d'optimisation Contexte Rénovation & extension de l'établissement Problématiques 1. Alimentation générale : Branchement type tarif Jaune

Plus en détail

Épreuve de mathématiques

Épreuve de mathématiques Définition des épreuves de mathématiques et de sciences physiques et chimiques du Brevet Professionnel, à compter de la session 2018. (BO n 14 du 8 avril 2016) http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=100573

Plus en détail

Chapitre 5 E C H A N T I L LO N N A G E & S I M U L A T I O N COURS

Chapitre 5 E C H A N T I L LO N N A G E & S I M U L A T I O N COURS page Rappel des programmes antérieurs : SIXIÈME CINQUIÈME F r é q u e n c e s. QUATRIÈME s c u m u l é e s. TROISIÈME En seconde le travail sera centré sur : - la réflexion conduisant au choix de résumés

Plus en détail

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS. Le rapport à la lecture et à l écriture à l école (2010) Rapport d évaluation abrégé

ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS. Le rapport à la lecture et à l écriture à l école (2010) Rapport d évaluation abrégé ÉVALUATION DU PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DU FRANÇAIS Le rapport à la lecture et à l écriture à l école () Rapport d évaluation abrégé Responsable de l éva lua tion Valérie Saysset Direction de la

Plus en détail

Des contraintes peuvent exister limitant le choix des valeurs des variables.

Des contraintes peuvent exister limitant le choix des valeurs des variables. Introduction Objet de la programmation mathématique, construction d'un modèle mathématique, problème général de programmation mathématique et classification, algorithme de résolution en programmation mathématique

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL

ANALYSE FONCTIONNELLE CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL ANALYSE FONCTIONNELLE CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL Joëlle FOREST Page 1 sur 22 1. PHILOSOPHIE DE L ANALYSE FONCTIONNELLE Elle vise à exprimer le besoin en termes de services attendus plutôt qu'en termes

Plus en détail

Hery Rajaonarimampianina. Suntower ou la mégalomanie d un dictateur sournois Mardi, 18 Octobre :52 - Mis à jour Mardi, 18 Octobre :56

Hery Rajaonarimampianina. Suntower ou la mégalomanie d un dictateur sournois Mardi, 18 Octobre :52 - Mis à jour Mardi, 18 Octobre :56 Hery Rajaonarimampianina. Stower ou mégalomanie d dictateur sournois Alors grier à riz l océan Indi» va, troisième année consécutive, se rrouver sous s ex, grâ à colère cycloni divi, ri n a été fait diguer

Plus en détail

Je valorise mes déchets verts, ça change tout!

Je valorise mes déchets verts, ça change tout! Je valorise mes déchs verts, Statuts d association loi 1901 : (Modè Maison Jesse s Sports Bragne) Mise gar : s gage adapter présts statuts son contexte propre, vérifier ur conformité léga. TITRE I : OBJET

Plus en détail

Réseau d'information Comptable Agricole (RICA) - Résultats En 2013, stabilité des résultats des exploitations spécialisées en canne et en banane

Réseau d'information Comptable Agricole (RICA) - Résultats En 2013, stabilité des résultats des exploitations spécialisées en canne et en banane Agreste Guadeloupe N 06 octobre 2015 GUADELOUPE N 06 - octobre 2015 Réseau d'information Comptable Agricole (RICA) - Résultats 2013 En 2013, stabilité des résultats des exploitations spécialisées en canne

Plus en détail

Lecture : Atelier hebdomadaire

Lecture : Atelier hebdomadaire Je reconnais les sons Je lis des mots Je lis des phrases Colorie le dessin du mot qui ne commence pas pareil que les autres. Fiche n 4 Ecoute et coche le bon mot. 4 Regarde le dessin et coche le bon mot.

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE ET TEMPORELLE ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE SYNTHESE

ANALYSE FONCTIONNELLE ET TEMPORELLE ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE SYNTHESE I ETUDE STRUCTURELLE D UN SYSTEME INDUSTRIEL : 11 Les entrées et les sorties d un système automatisé : Pour étudier un système automatisé, il faut l isoler du reste du contexte. Il existe donc une frontière

Plus en détail

-GEF. Étude sur la situation des femmes cadres dans les grandes entreprises en France. Juin 2003

-GEF. Étude sur la situation des femmes cadres dans les grandes entreprises en France. Juin 2003 Eco s MINES PARIS Société amica s ANCIENS ÉLÈVES DE L'ÉCOLE POLYTECHNIQUE (AX) -GEF Étu sur situation s cadres dans grans treprises France Juin 2003 Agda Le début d un dialogue Pourquoi groupe Grans Éco

Plus en détail

80 ème anniversaire de la RNM : «Faradoboka» dans la Région Haute Matsiatra

80 ème anniversaire de la RNM : «Faradoboka» dans la Région Haute Matsiatra Madagascar radio nationa : 80 ans apothéose Ldi, 30 Juill 2012 05:59 - Mis jour Ldi, 30 Juill 2012 06:42 80 ème : «Faradoboka» Région Hte Matsiatra 1/7 Madagascar radio nationa : 80 ans apothéose Ldi,

Plus en détail

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DU LYCÉE PROFESSIONNEL ÉMULATION DIEPPOISE

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DU LYCÉE PROFESSIONNEL ÉMULATION DIEPPOISE RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DU LYCÉE PROFESSIONNEL ÉMULATION DIEPPOISE I PROCÉDURE L examen de la gestion du lycée professionnel «Emulation Dieppoise» a été engagé le 16 mars 2007

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Notations les plus courantes INTRODUCTION. 1. Objectif et limites 1 2. La forme 2 3. Le plan 3. Chapitre 1

TABLE DES MATIERES. Notations les plus courantes INTRODUCTION. 1. Objectif et limites 1 2. La forme 2 3. Le plan 3. Chapitre 1 DECISION D IINVESTISSEMENT ET CALCUL ECONOMIQUE DANS L ENTREPRISE DENIS BABUSIAUX RESUME Ce livre constitue une synthèse, facilement accessible, des techniques relatives aux calculs de rentabilité dans

Plus en détail

Le " time-sharing " au service du calcul d'un réseau d'irrigation

Le  time-sharing  au service du calcul d'un réseau d'irrigation Le " time-sharing " au service du calcul d'un réseau d'irrigation Lafond J. Informatique et développement rural Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 2 1970 pages 102-105 Article avaible on line

Plus en détail

OPTIMISATION DES RÉSEAUX DE MESURES HYDROLOGIQUES

OPTIMISATION DES RÉSEAUX DE MESURES HYDROLOGIQUES BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES 74, rue de la Fédération, 75 Paris (15*) - Tél.: (1) 783.94.00 SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009-45 Orléans (02) - Tél.: (38) 66.06.60 OPTIMISATION DES

Plus en détail

L'alimentation du bétail : solutions nouvelles

L'alimentation du bétail : solutions nouvelles L'alimtation bétail solutions nvels Cotte A. L' évage Méditerrannée Paris CIHEAM Options Méditerranénes; n. 7 1971 pages 35-41 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

EEA - Aéronautique, Espace, Energie, Telecom, Santé parcours CESE : Conversion de l'energie - Systèmes

EEA - Aéronautique, Espace, Energie, Telecom, Santé parcours CESE : Conversion de l'energie - Systèmes Université de TOULOUSE 3 1/6 parcours CESE : Conversion de l'energie - Systèmes L1 S1 Informatique 7 L1 S1 Mathématiques 6 L1 S1 Outils 3 L1 S1 Physique 6 L1 S1 SDI 4 L1 S1 Accompagnement 1 L1 S1 Langues

Plus en détail

Démarche de modélisation avec un tableur

Démarche de modélisation avec un tableur Modélisation 1 Démarche de modélisation avec un tableur Jean-Philippe Rennard Le tableur est probablement l'un des logiciels les plus utilisés en entreprise. Chacun peut ainsi avoir à construire un classeur

Plus en détail

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE L environnement global de l entreprise (macro-environnement) peut constituer une opportunité ou une menace pour son développement. Son analyse s appuie

Plus en détail

Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003

Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003 Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003 Note de service du 20 novembre 2002 NOR : MENE0202715N RLR : 544-0a MEN DESCO A3 Texte adressé

Plus en détail

Remédiation PGCD et PPCM

Remédiation PGCD et PPCM Remédiation PGCD PPCM Plus grand commun diviseur (PGCD) Utilité du PGCD de deux nombres Le PGCD de deux nombres perm de rendre irréductible une fraction. Ex : Pour rendre irréductible la fraction, on divise

Plus en détail

Série LINE. Gamme de compresseurs à pistons. L'air comprimé à votre service

Série LINE. Gamme de compresseurs à pistons. L'air comprimé à votre service 1 Série LINE Gamme de compresseurs à pistons L'air comprimé à votre service 2 3 Bénéficiez des avantages ABAC Depuis 1980, ABAC associe parfaitement flexibilité et savoir-faire aux marchés de l'air comprimé

Plus en détail

Zaki biologie. TD de photosynthèse

Zaki biologie. TD de photosynthèse TD de photosynthèse La photosynthèse est influencée par les facteurs de l'environnement : la lumière (source d'énergie), le CO 2 (source de carbone) et la température (qui affecte l'ensemble des réactions

Plus en détail

LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU (suite) (par ON5HQ)

LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU (suite) (par ON5HQ) LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU (suite) (par ON5HQ) Nous avons vu dans l'article précédent que le courant dans les diodes est composé d'impulsions d'une amplitude égale à plusieurs fois la valeur du

Plus en détail

Programme des unités d enseignement Licence Appliquées en Economie de Transport et Logistique

Programme des unités d enseignement Licence Appliquées en Economie de Transport et Logistique Programme s unités d enseignement Licence Appliquées en Economie Transport et Logistique Université : Sfax Etablissement ISGI Sfax Licence Appliquée Semestre F l Economie F la Gestion F Méthos quantitatives

Plus en détail

Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC)

Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC) Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC) Méthodologie de la Recherche (12 h TD) Année universitaire : 2013-2014 Enseignant : Aziz Chahir (Coordonnateur des PFE et des stages) E-mail

Plus en détail

Le document E présente une fiche de préparation pour une séquence de langage en Petite et Moyenne Sections de Maternelle.

Le document E présente une fiche de préparation pour une séquence de langage en Petite et Moyenne Sections de Maternelle. DIDACTIQUE TD N 1 Le document E présente une fiche de préparation pour une séquence de langage en Petite et Moyenne Sections de Maternelle. Cette fiche a été élaborée à partir d'un document publié dans

Plus en détail

Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles

Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles Grille d'analyse de la carte communale Commune : Armentières sur Avre Canton : Verneuil sur Avre... SCoT : Pays Avre Eure Iton... EPCI :

Plus en détail

QUELQUES NOTIONS EN RAPPORT AVEC LA PEDAGOGIE ET/OU LA DIDACTIQUE DES MATHEMATIQUES

QUELQUES NOTIONS EN RAPPORT AVEC LA PEDAGOGIE ET/OU LA DIDACTIQUE DES MATHEMATIQUES QUELQUES NOTIONS EN RAPPORT AVEC LA PEDAGOGIE ET/OU LA DIDACTIQUE DES MATHEMATIQUES I Quels types de séquences? Remarque préalable : Une séquence peut être composée de plusieurs séances. Classification

Plus en détail

Garantie de performance énergétique

Garantie de performance énergétique Fondation Bâtiment-Energie Garantie de performance énergétique Analyse comportementale sensibilité sous IES VE Cas tertiaire de bureaux Tâche n 4.2 Manexi [Version 0.1 27 juin 2014] Garantie de performance

Plus en détail

L'Agence universitaire de la Francophonie en Asie-Pacifique. Un dispositif régional au sein d'un réseau associatif mondial

L'Agence universitaire de la Francophonie en Asie-Pacifique. Un dispositif régional au sein d'un réseau associatif mondial L'Agence universitaire Francophonie en AsiePacifique GUIDE Un dispositif régional au sein d'un réseau associatif mondial Accompagnement d'un cycle formation universitaire francophone > Niveau licence Arbre

Plus en détail

Application : ensemble logiciel cohérent, qui a pour objectif la réalisation d'un ensemble de tâches donné.

Application : ensemble logiciel cohérent, qui a pour objectif la réalisation d'un ensemble de tâches donné. Lexique Génie Logiciel Complément au cours 'Génie Logiciel', MIA, Sciences-U, 2005-2006. Pierre Parrend. Activité : suite d'actions réalisées par un système. Le diagramme d'activité représente ces actions

Plus en détail

Contrat didactique du cours de statistique multivariée. Prérequis et articulation avec le cursus :

Contrat didactique du cours de statistique multivariée. Prérequis et articulation avec le cursus : Contrat didactique du cours de statistique multivariée Prérequis et articulation avec le cursus : Connaissances élémentaires en analyse mathématique : notions de dérivation et d intégration. Connaissances

Plus en détail

Mode d'emploi simplifié de la Stormette 2003, ver 3.0 Chef de service Version provisoire

Mode d'emploi simplifié de la Stormette 2003, ver 3.0 Chef de service Version provisoire Mode d'emploi simplifié de la Stormette 23, ver 3. Chef de service Version provisoire Calculateur de décompte du temps de travail des médecins hospitaliers Avec décompte du travail posté en double période

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UN STANDARD DE METROLOGIE FACILE AVEC UNE MMT. Une bonne connexion

DEVELOPPEMENT D'UN STANDARD DE METROLOGIE FACILE AVEC UNE MMT. Une bonne connexion DEVELOPPEMENT D'UN STANDARD DE METROLOGIE FACILE AVEC UNE MMT Une bonne connexion Weidmüller, à Detmold, spécialiste de la connectique, abandonne l'autocontrôle manuel pour passer à l'autocontrôle opérateur

Plus en détail

Licence Administration Economique et Sociale (AES)

Licence Administration Economique et Sociale (AES) Licence Administration Economique Sociale (AES) Licence, Economie, Gestion Mention Administration Economique Sociale Parcours Administration Gestion Organisations / Economie Sociale Solidaire / Enseignement

Plus en détail

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Mardi 20 janvier 2009 Source : CHSF- Eiffage Bâtiment et environnement Le bâtiment, c est chaque année en France : 25% des émissions

Plus en détail