Rapport d activité Votre épargne au service de l utilité sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité 2014. Votre épargne au service de l utilité sociale"

Transcription

1 Rapport d activité 201 Votre épargne au service de l utilité sociale

2 Patrice GARNIER Président de la Société d Investissement France (SIFA) Fanny GÉRÔME Directrice générale déléguée de la Société d Investissement de France (SIFA) Sommaire Être utile et efficace dans une économie 1 de proximité Éditorial La Société d Investissement France 2 Des partenaires toujours plus mobilisés Des actionnaires fidèles 6 Des ressources en croissance 8 Comptes clôturés au 1 décembre Des investissements au service de l emploi 285 entreprises soutenues en Être utile et efficace dans une économie de proximité Pour la SIFA, 201 fut l année du lancement d une grande transformation. Après une phase de réflexion, notre conseil d administration a adopté des orientations nouvelles qui visent à répondre aux opportunités que nous offrent tant le formidable développement de l épargne solidaire que le foisonnement d une économie sociale et solidaire qui se transforme, s élargit, se diversifie, alors que les attentes en terme d emploi et de solidarité se renforcent. En 5 ans, nos fonds propres et nos interventions financières ont doublé! Les évaluations de notre impact social, notamment sur la création et la consolidation de l emploi, tout comme la satisfaction et les perspectives des entreprises que nous avons financées, montrent que notre valeur ajoutée est réelle et bien perçue. Tout ceci nous encourage à aller de l avant, à changer d échelle : il faut partager plus, innover davantage, être plus réactif, simplifier la vie des porteurs de projets. Le goût d entreprendre n est pas perdu, la recherche de sens gagne épargner, consommer, produire de façon solidaire et responsable. Etre utile et efficace dans une économie de proximité et de qualité devient une aspiration largement partagée. La SIFA dans les années à venir entend prendre sa part de ces défis. L année 201 dont nous rendons compte nous donne confiance dans le fait que nous avons les moyens de conduire cette nouvelle évolution en fidélité à nos valeurs. SOLICYCLE Hauts-de-Seine Initiative 1 RAPPORT D ACTIVITÉ 201

3 La Société d Investissement France Constituée d une tête de réseau et de 1 associations locales appelées «Fonds territoriaux», France compte plus de 550 salariés et bénévoles. Pour mener à bien son action, France s appuie sur de nombreux partenaires : Europe, État, collectivités territoriales, banques, sociétés de gestion, réseaux d accompagnement, acteurs de l ESS 16 M investis par la SIFA Fonds propres de la SIFA 127 M projets financés par la SIFA L a Société d Investissement France (SIFA) est une société au sein du groupe associatif France qui lui permet de mobiliser l épargne solidaire et d investir dans les entreprises sociales et solidaires. L épargne est collectée soit auprès de partenaires institutionnels (banques, mutuelles, groupes de protection sociale, entreprises, ) soit par l intermédiaire de sociétés de gestion qui distribuent auprès de leurs clients (personnes morales ou particuliers / salariés) des produits d épargne solidaire. Ces ressources sont alors investies dans les entreprises solidaires sous forme de financements remboursables à des conditions avantageuses, leur permettant ainsi de se développer et de créer et consolider des emplois non délocalisables. emplois créés ou consolidés par la SIFA Les Fonds territoriaux de France apportent à la SIFA leur relation de proximité avec les entreprises, leur expertise et leur relations avec les acteurs locaux. Une large décentralisation, accompagnée d échanges réguliers et de procédures harmonisées assure un fort ancrage local doublé d un contrôle qualité et d un niveau de risque maitrisé. Dotée de fonds propres de 127 M, la SIFA est la première société d investissement solidaire en France. En assurant une gestion saine et rigoureuse de ses comptes pour assurer le remboursement de ses financements et des épargnants solidaires, elle met sa performance économique au service de l utilité sociale. La SIFA dans le groupe associatif France Pour répondre à ses missions de financeur solidaire pour l emploi, France a créé différentes structures ayant chacune un rôle précis. 1/ Société d Investissement France (SIFA) Statut : société par action simplifiée (SAS) à capital variable. Mission : mobiliser l épargne solidaire et investir dans les entreprises sociales et solidaires. 1 / France Financement (FAFI) Statut : association. 2/ France Garantie (FAG) Statut : société anonyme (SA). Mission : garantir les prêts bancaires aux personnes en difficulté d emploi et aux entreprises solidaires. Mission : assurer la gestion centralisée des prêts Nacre pour le compte de la Caisse des Dépôts et de l État. Liste des membres du Conseil d administration Administrateur Association France AXA Investment Managers BPCE Caisse des Dépôts CFDT CGT Crédit Agricole Crédit Coopératif GDF SUEZ Groupe AG2R - LA MONDIALE Groupe Malakoff Médéric La Banque Postale L'Oréal Macif Participations Mirova Mutuelle Nationale Territoriale Région Pays de la Loire SAFIDI (EDF) SOCODEN Personne qualifée Personne qualifée Personne qualifée 2 Représentant Christian SAUTTER Pascale SAGNIER Nathalie TARALL Géraldine WELTER Chantal RICHARD Pierre-Yves CHANU Thierry BOGATY Patrick FELLOUS Muriel MORIN Jean CASTAGNE Jean-Marie PROUTEAU Mouna AOUN Bertrand de SENNEVILLE José TUR Karen MASSICOT Michel MUGICA Fabienne RENAUD Frédéric DESCHAMPS Christian SIMON Claude ALPHANDERY Guillaume COUARRAZE Patrice GARNIER 2 questions à... Fabien LEONHARDT Gérant Sénior - Actions Thématiques de MIROVA Mirova et la SIFA travaillent à la collecte de l épargne solidaire depuis de nombreuses années. Quel bilan faites-vous de ce partenariat? Depuis 199, le financement direct de structures solidaires par le FCP Insertion Emplois Dynamique, en parallèle de la SIFA, positionne notre fonds comme un pionnier et un leader dans ce domaine. Toutes les structures financées ces 20 dernières années ont contribué à diffuser un mode d entreprendre différent, et à donner du sens à l épargne de nos clients. Dans le même temps, la SIFA a su accompagner l évolution des actifs du fonds, qui ont plus que triplé ces dix dernières années pour dépasser 20 millions d euros à ce jour. Quelle ambition souhaitezvous donnez-vous à ce partenariat pour l avenir? Nous comptons sur l expertise du réseau de France et les compétences du comité d engagement de la SIFA pour poursuivre les coinvestissements en direct, sur des montants plus importants qu auparavant, adaptés à la taille du fonds. Ils s inscrivent dans l objectif global du fonds, qui cherche à ce que tous ses investissements aient un impact positif sur l emploi en France. Un challenge commun? Toujours mieux communiquer, pour promouvoir et partager cette démarche positive. 2

4 Notre fil rouge est de procurer de l emploi aux personnes fragilisées Sylvie CHEYNEL, Présidente du directoire de la SCIC AlterÉos AlterEos, société coopérative d intérêt collectif basée à Tourcoing (Nord), emploie 20 salariés en situation de handicap. Avec le soutien de France, elle vient de passer avec succès un cap difficile. «On ne vend pas du handicap mais des compétences» avait coutume de dire Hervé Knecht, le fondateur d AlterEos en Une maxime que s approprie volontiers Sylvie Cheynel qui lui a succédé à la tête du groupe en 201. AlterEos, basé à Tourcoing, forme et emploie 20 salariés fragilisés par le handicap dans la dématérialisation de documents et un centre d appels pour des clients comme Orange ou la SNCF. «Notre fil rouge est de procurer de l emploi aux personnes fragilisées par le handicap, souligne Sylvie Cheynel. Il faut mener de front le double défi de la pérennité économique et de l enjeu social». Un challenge parfois compliqué à relever, comme l attestent les difficultés qu a dû affronter AlterEos en «Nous avons pris une grande claque, témoigne la présidente. Nos marchés ont connu des baisses de volume importantes». Pour traverser cette période délicate, AlterEos fait appel à Nord Actif. La SIFA est mobilisée à hauteur de euros pour pallier le besoin en fonds de roulement du groupe, ainsi que le PIA, à hauteur de euros. «Aujourd hui, le groupe respire à nouveau», se félicite aujourd hui la présidente qui projette la création d une activité de restauration rapide dans les locaux de l entreprise, avec trois ou quatre emplois à la clé. Sylvie CHEYNEL Présidente du directoire de la SCIC AlterÉos créé en 1991 à Tourcoing Structure reconnue «Entreprise adaptée» et «Entreprise solidaire» A été accompagnée par Nord Actif A bénéficié en 201 : d un prêt solidaire de du Programme d investissement d avenir de

5 Des partenaires toujours plus mobilisés Des partenaires toujours plus mobilisés Des actionnaires fi dèles Thierry BOGATY Directeur d Amundi Expertise ISR Lors de sa création en 2010, Amundi a fait de la finance responsable l un de ses quatre piliers fondateurs. Ce choix traduit l engagement de l entreprise pour la prise en compte dans ses politiques d investissement de critères d intérêt général. En tant qu acteur économique engagé, nous nous devons d accompagner les entreprises dans leurs stratégies de long terme. Pour la finance solidaire, ce sera dès lors que ces entreprises génèrent un impact social important et mesurable. C est ainsi que nous travaillons avec la SIFA depuis de nombreuses années. Nos clients peuvent nous faire confiance pour trouver des solutions d épargne qui, au-delà d une performance financière, contribueront à un développement de proximité, notamment par la création d emplois sur le territoire national. CHLOÉ H. Epargnante solidaire J ai ouvert un livret d épargne solidaire et une partie des intérêts qu il génère est reversée à une association que j ai choisie. De la même manière, je place mon épargne salariale sur des fonds solidaires. Je trouve que c est une façon moderne et simple de donner à ceux qui n ont pas la chance de pouvoir épargner. Pour moi, l opération est presque indolore et pourtant je partage une partie de mes gains. Cela n a l air de rien mais je sais que ces petits ruisseaux font les grandes rivières Pour assoir son développement, la SIFA peut compter sur la fidélité de ses actionnaires : personnes morales ayant investi sur fonds propres (banques, mutuelles, groupes de protection sociale, entreprises, ), permettant à la SIFA de disposer de ressources durables ; sociétés de gestion ayant développé des produits d épargne solidaire distribués auprès de salariés, particuliers, institutionnels. Cette épargne solidaire porte la croissance des ressources de la société. Évolution des fonds propres de la SIFA en M Total Total Total Total DSI Midi-Pyrénées s Actions A (actions cessibles) Actions B (actions détenues pour 5 ans minimum) Réserves, report et résultats Des actionnaires fidèles Société de gestion d épargne solidaire Agicam / Amundi / BDF Gestion / BNP PAM / CM-CIC AM / Covéa Finances / Candriam Investors Group / Ecofi Investissements / Federal Finance / Groupama Asset Management / HSBC Global AM France / Humanis Gestion d Actifs / La Banque Postale AM / La Financière Responsable / Mandarine Gestion / Mirova / OFI AM / Raymond James AMI Mutuelles et groupes de protection sociale Association Générale de Prévoyance Militaire / BTP Retraite / Fédération Nationale de la Mutualité Française / Groupe AG2R - La Mondiale (AGESICA, UGRR) / Groupe Agrica (CAMARCA, CRCCA) / Groupe Languedoc Mutualité / Groupe Réunica (CRICA) / Humanis / La Tutélaire / Macif Participations / MAIF Investissement Social et Solidaire / Groupe Malakoff Médéric (Harmonie, ARRCO) / MGEFI / Mutex / MFPASS / Mutuelle Assurance de l Education / Mutuelle des Agents des Impôts / Mutuelle des Douanes / Mutuelle du Ministère de la Justice / Mutuelle du Trésor / Mutuelle Nationale Territoriale / O.C.I.R.P / Prefon / Prévadiès Banques et institutions financières Banque Fédérale Mutualiste / BPCE / Caisse d Epargne Aquitaine Poitou-Charentes / Caisse d Épargne Auvergne Limousin / Caisse d Épargne Bourgogne Franche-Comté / Caisse d Épargne Lorraine Champagne-Ardenne / Caisse d Épargne Midi-Pyrénées / Caisse d Épargne et de Prévoyance Rhône-Alpes / Caisse d Épargne et de Prévoyance Ile-de-France / Caisse d Épargne Loire Centre / Caisse d Epargne Loire Drôme Ardèche / Caisse d Epargne Nord France Europe / Caisse des Dépôts et Consignations / CNP Assurances / Crédit Agricole SA / Crédit Coopératif / Crédit Immobilier de France / Financière BPS (Banque Populaire du Sud) / IDES / La Banque Postale / Sacam Participations / Société Générale / SOCODEN Associations, syndicats et autres partenaires Association France / CFDT / CFE-CGC / CFTC / CGT / Fédération COORACE / Fédération des entreprises d insertion / Fondation de France / Particuliers / Région Pays de Loire / UNEA / UNSA Entreprises publiques et privées Accor / Alcatel Lucent / April Group SA / Areva SA / Axa Investment Managers / Danone / Airbus Group Développement / EDF (Safidi) / GDF-Suez / Chèque Déjeuner / L Oréal / Lafarge / Laser Cofinoga / Monoprix / SEB / Sita France / SNCF / Sodexo France 6 7

6 Des partenaires toujours plus mobilisés Des partenaires toujours plus mobilisés Des ressources en croissance Comptes clôturés au 1/12/201 Les comptes de la SIFA ont été certifiés par le commissaire aux comptes du cabinet SEC. Bilan de l exercice en (valeurs nettes des provisions et amortissements) ACTIF 201* 201 Immobilisations incorporelles nettes Immobilisations financières nettes (inv. Ent. Solidaires) Immobilisations financières nettes (autres) Total actif immobilisé Créances Valeurs mobilières de placement Disponibilités Produits à recevoir Total actif circulant Charges constatées d'avance Total Actif PASSIF 201* 201 Capital social Primes d'émission, de fusion, d'apport Réserves Report à nouveau Résultat de l'exercice Total fonds propres Emprunts et dettes financières diverses Autres dettes Total dettes Produits constatés d'avance Total Passif Neige et soleil Adises s Compte de résultat de l exercice en 1 - GESTION DU PORTEFEUILLE 201* 201 9,M de souscriptions 102,8 Valeur nominale de l action SIFA 0,5 de dividende par action A En 201, les fonds propres de la SIFA ont connu une croissance de plus de 9 M, pour s établir en fin d année à 127 M. Cette augmentation a été portée très majoritairement par l épargne salariale solidaire, grâce aux efforts importants de promotion des sociétés de gestion et à la sensibilité croissante des entreprises et des salariés sur le sujet. La diversification des ressources est désormais l objectif prioritaire de la SIFA, et plus globalement celui de l ensemble de l Économie sociale et solidaire. Plusieurs initiatives ont été prises en ce sens par certains actionnaires de la SIFA : création de FCP solidaires par des sociétés de gestion pour une commercialisation par la banque de détail, premiers développements de l assurance-vie solidaire notamment sur la partie euro, lancement d un FIP solidaire Avec l émergence de ces nouveaux supports solidaires, l enjeu devient celui de la distribution à plus grande échelle de ces produits : celle-ci passe tant par la formation des équipes commerciales que par une communication active autour de l impact social de ces produits et un relai de celui-ci par nos partenaires. En effet, à l instar du monde de la philanthropie, la preuve par l exemple est essentielle au développement de l épargne solidaire. France, qui accompagne et finance des projets sur l ensemble de la France, peut illustrer concrètement l utilisation locale des sommes épargnées sur des supports solidaires, afin d inciter institutionnels et particuliers à souscrire à ces placements alternatifs, alliant performance sociale et financière. Revenus courants Revenus des actions, parts sociales et obligations Revenus des comptes courants et prêts participatifs Opérations de cession ou réévaluation 78 0 Évolution du risque sur le portefeuille Dotations aux provisions pour dépréciation des participations, CC et PP Reprises sur prov. Pour dépréciat. De part., CC et PP (hors passages en perte) Passages en pertes définitives Commissions payées aux fonds de garantie RÉSULTAT GESTION DU PORTEFEUILLE GESTION DE LA TRÉSORERIE 201* 201 Résultats des placements financiers RÉSULTAT GESTION DE TRÉSORERIE COÛT DE FONCTIONNEMENT 201* 201 Produits Produits de fonctionnement Charges Achats, charges externes et autres charges Impôts et taxes Dotations aux amortissements et provisions Contribution aux coûts d'expertise des Fonds territoriaux COÛT NET DE FONCTIONNEMENT Résultat courant Impôt sur les sociétés RÉSULTAT NET Résultat net / Fonds propres 0,7 % 0,71% *Exercice de 8 mois (du 01/05/201 au 1/12/201). 8 9

7 On voulait absolument garder notre emploi Pascal DUSSAULT, gérant de SOPRODEC Pour sauver leur emploi, les ouvriers de Soprodec se sont associés sous forme de SCOP et ont racheté leur entreprise de production d outils de découpe, avec le soutien de Bretagne. Quand leur patron leur a annoncé qu il prenait sa retraite plus tôt que prévu, les salariés de Soprodec, une société de production d outils de découpe, créée en 1972, ont décidé de s associer et reprendre l entreprise sous forme de SCOP (Société coopérative et participative). «C était soit ça, soit le chômage. Nous, on voulait absolument garder notre emploi», explique Pascal Dussault, le nouveau gérant depuis juillet. En quelques mois, il suit une formation accélérée et reçoit le soutien des SCOP de l Ouest et de Bretagne. Avec un prêt de euros et une garantie d emprunt FAG de euros, France a participé à la sauvegarde de quatre emplois et à la pérennisation d une activité économique dans un territoire de Fougères (Ille-et-Vilaine) qui a subi de plein fouet la dernière crise. «Nous avons facilité le recours à un emprunt bancaire, détaille le chargé de mission de Bretagne, Romain Bohuon, pour éviter les emprunts personnels. Et nous avons conforté le fonds de roulement de la structure, qui a pu changer de locaux au moment du rachat.» Pascal DUSSAULT Gérant de «SOPRODEC» reprise en SCOP par ses salariés en 201 à Fougères A été accompagné par Bretagne A bénéficié en 201 : D un prêt solidaire SIFA de Des garanties de prêt bancaire France ( garantis sur empruntés)

8 Des investissements au service de l emploi Des investissements au service de l emploi Des investissements au service de l emploi Les financements de la SIFA, octroyés à des conditions avantageuses, ont pour objectif de renforcer les structures financières des entreprises sociales et solidaires et de faire ainsi effet de levier sur des financements complémentaires, notamment bancaires emplois créés ou consolidés dont 586 pour des personnes éloignées de l emploi Sur l année 201, la SIFA a investi 16,2 M dans 285 entreprises solidaires, soit une hausse de 7 % en nombre et de 2 % en montant. Les investissements de la SIFA sur ses secteurs historiques insertion et handicap se maintiennent autour de 0 % en nombre, et la croissance des financements octroyés aux coopératives (SCOP, SCIC, CAE), déjà observée en 201, se confirme en 201, ce secteur représentant désormais 7 % des prêts 201. Le développement régulier des investissements SIFA sur les dernières années s explique par la notoriété croissante de France, par le développement des fonds régionaux Valoria Centre Actif d investissement solidaire (FRIS) sur l ensemble du territoire, et par la possibilité offerte aux entreprises solidaires de bénéficier du Programme d Investissement d Avenir (PIA) par l intermédiaire des Fonds territoriaux. La SIFA a réalisé en 201 une première étude d impact sur les entreprises financées en Il en ressort notamment que le financement de France a été important voire déterminant à 96 % pour les répondants, et que 5 % de ces entreprises ont été créatrices d emplois sur les trois dernières années. Cette étude d impact, essentielle pour le développement de la SIFA, sera renouvelée tous les 2 ans. LA GESTION DES RISQUES La SIFA encadre ses risques grâce aux dispositifs suivants : un double système de notation des contreparties à l octroi et actualisé en cours de financement (score automatique affiné par une note à dire d expert) la tenue mensuelle d un Comité Recouvrement/Contentieux en charge du suivi des plans d actions pour les encours douteux ou sinistrés un Comité de Suivi des Risques qui examine les principaux risques auxquels l entité est exposée un Comité d audit et des Comptes assurant la permanence des méthodes comptables adoptées pour établir les comptes, ainsi que du traitement adéquat des risques majeurs, comme de la cohérence et de sa conformité aux règles de contrôle interne. Activité d investissement par exercice, y compris PIA Secteur d activité ESS (par projets financés) 7 % Secteur coopératif 20 % Insertion par l économique 9 % Handicap 5 % Formation % Services à la personne % Tourisme social % Culture % Environnement 2 % Éducation populaire 2 % Logement très social 10% Autres Activité d investissement par exercice y compris PIA (en K versés sur l exercice) Nombre d entreprises solidaires financées Fabien LIANZON Chargé de mission Auvergne «C est l histoire d une course contre la montre, raconte Fabien Lianzon, chargé de mission à Auvergne. Confrontés, fin 201, à la mise en liquidation judiciaire de leur propriétaire, les salariés de la librairie Les Volcans ont monté une Société coopérative et participative (SCOP) pour sauver leur magasin et leur emploi. Ils sont alors douze à mettre en commun leurs indemnités de licenciement pour reprendre la librairie.» «Guidés par l Union régionale des SCOP et Auvergne, les salariés ont construit un dossier pour convaincre les investisseurs du sérieux de leur projet, poursuit-il. Rentabilité, chiffre d affaires prévisionnel, bilans comptables des cinq dernières années ont été passés au crible par Auvergne. Il a fallu comprendre le secteur, étudier la situation financière de la librairie, établir un bilan prévisionnel, faire le lien avec les autres financeurs et surtout soutenir l équipe.» Grâce à ce soutien et aux prêts solidaires consentis, le projet a convaincu les investisseurs et le tribunal de commerce. «Aujourd hui, la première année semble réussie sur le plan financier, se réjouit Fabien Lianzon. Et on sent déjà une atmosphère différente dans la librairie. On y trouve désormais ce qui manquait avant des événements culturels et une qualité d accueil que, faute de motivation, les salariés avaient perdue.» 12 1

9 Des investissements au service de l emploi 285 entreprises soutenues en 201 * Les entreprises solidaires financées par la SIFA exercent dans des secteurs très variés et sont implantées sur l ensemble du territoire. Leur activité économique et leur impact sur l emploi local sont fondamentaux. questions à... Patricia LEXCELLENT Déléguée générale de la CG SCOP Les coopératives connaissent un regain de modernité. Confirmez-vous cette tendance? Les SCOP et les SCIC connaissent en effet un développement significatif avec plus de 250 nouvelles entreprises créées ou reprises sous forme de Société coopérative et participative en 201. Les jeunes créateurs sont présents dans cette dynamique, preuve que les valeurs historiques des coopératives répondent aux attentes sociétales actuelles. Quelle est la nature du partenariat avec la SIFA? Nous accompagnons des projets très variés et devons donc avoir des partenaires financiers permettant de répondre à une large palette en complément aux outils financiers du Mouvement SCOP : appui au démarrage, consolidation du développement en fonds propres et en prêts, apports aux côtés de salariés repreneurs, garanties, etc Le partenariat avec France a permis de mobiliser, millions d euros en 201. Quelles perspectives pour les années à venir? Avec les nouvelles mesures de la loi ESS, nous pourrons renforcer le développement des transmissions de PME saines, la constitution d ETI coopératives, la consolidation des CAE et des SCIC. Nos deux réseaux territoriaux auront donc encore plus de projets à accompagner. Nous investissons également dans un nouveau FPCI pour renforcer les fonds propres. Répartition des emplois créés ou consolidés par région BRETAGNE Emplois créés ou consolidés Entreprises solidaires financées BASSE- NORMANDIE PAYS DE LA LOIRE POITOU- CHARENTES AQUITAINE HAUTE- NORMANDIE NORD-PAS- DE-CALAIS PICARDIE 5 7 ILE-DE-FRANCE CENTRE 9 LIMOUSIN 8 59 Andes Paris Initiative Entreprise AUVERGNE 12 CHAMPAGNE- ARDENNE 2 10 BOURGOGNE LORRAINE 9 ALSACE RHÔNE-ALPES 1 21 FRANCHE- COMTÉ 118 PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR MIDI-PYRÉNÉES LANGUEDOC- ROUSSILLON CORSE 72 ALSACE AQUITAINE AUVERGNE BASSE- NORMANDIE Dpt Entité ETP 1 Secteur d activité Motif d éligibilité 67 AIR ET VIE Tourisme social Structure d'utilité sociale ATELIER REEB SCOP Traitement des eaux usées Coopérative GIPFI SCOP 12 Formation en continue d'adultes Coopérative SCOPROBAT 86 Services aux entreprises Insertion par l'économie ICARE Agriculture (dont bio), maraîchage Insertion par l'économie INSER EMPLOI 9 ETTI Insertion par l'économie LES ATELIERS SINCLAIR 75 Multi-activité Emploi de personnes handicapées ALDASAM 7 Tourisme social Structure d'utilité sociale CLUB SERVICES 10 Services aux entreprises Insertion par l'économie HANDICALL BORDEAUX Insertion professionnelle de personnes 6 handicapées Emploi de personnes handicapées HANDIVIA Intégration socio-professionnelle 8 de travailleurs handicapés Emploi de personnes handicapées LOC'HALLE BIO 2 Commerce de gros Structure d'utilité sociale MATATOU 0 Transports d enfants handicapés Structure d'utilité sociale MFR DE LESPARRE Enseignement secondaire technique 15 ou professionnel Structure d'utilité sociale SCOP SIGNE 11 Traduction / interprétation langue des signes Coopérative MAISONS SAB 1 Construction de maisons individuelles Coopérative SOLUTIONS BOIS HABITAT Travaux de charpente Coopérative AFDAS 7 Accueil de personnes en difficulté Insertion par l'économie MFR DE LA VALLÉE DU LOT 1 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale SOLEIMIEL Production et vente de pain d'épices 2 biologique Coopérative COOPÉRATIVE LAITIÈRE DU PAYS BASQUE 16 Elevage de brebis et fromagerie Structure d'utilité sociale MÉTAPHORE DIFFUSION 2 Edition de livres et guides Structure d'utilité sociale SCIC ARRAINETIK 8 Pêche et mareyage Coopérative Voir la vidéo Créé en 201 et constitué sous forme de Société Coopérative d Intérêt Collectif (SCIC), cet atelier de transformation des poissons pêchés localement et qui valorise les circuits courts, compte 6 ETP. La SIFA et le programme d investissement d avenir (PIA) sont intervenus à hauteur de chacun et ont participé au financement de son besoin en fonds de roulement et à la sécurisation du lancement de l activité. 6 SCOP COPELEC 0 Intallation de ligne électriques aériennes Coopérative APPUY CRÉATEURS 92 Accompagnement des créateurs Coopérative INO RECYCLAGE 18 Enlèvement recyclage déchets Emploi de personnes handicapées LIBRAIRIE LES VOLCANS 1 Commerce Coopérative PAGE CENTRALE 1 Édition Structure d'utilité sociale APAEI DE CAEN 8 Soutien aux parents d'enfants handicapés Emploi de personnes handicapées POULLAIN SEPI SA SCOP 9 Entreprise d électricité Coopérative SVB SCOP VERT BOCAGE 21 Espaces verts environnement Insertion par l'économie LES 7 VENTS DU COTENTIN SCIC 11 Espaces verts environnement Coopérative SOCIÉTÉ D INVESTISSEMENT FRANCE ACTIVE *Avec PIA RAPPORT D ACTIVITÉ 201

10 Dpt Entité ETP 1 Secteur d activité Motif d éligibilité Dpt Entité ETP 1 Secteur d activité Motif d éligibilité BOURGOGNE BRETAGNE 21 AU COIN DE L'INFO Édition de revues et périodiques Coopérative GROUPE IDÉES 160 Multi-activité Insertion par l'économie LASER ÉNERGIE 5 Entreprise métallière Coopérative TREMPLIN HOMME ET PATRIMOINE 5 Sauvegarde et restaurantion du patrimoine Insertion par l'économie CENTRE D'ACTIVITÉS PLONGÉE DE TREBEURDEN 10 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale SCOP AKTY 15 Restauration et vente de meubles anciens Structure d'utilité sociale ARCHIPEL AIDE ET SOINS À DOMICILE 51 Soins infirmiers à domicile Structure d'utilité sociale SCOP ESCALIERS PROSPER 7 Fabrication artisanale d escaliers Structure d'utilité sociale SCOP EVOSENS 6 Ingénierie optique Coopérative ÉLAN CRÉATEUR 9 Multi-activité Coopérative L'AIR DU TEMPS Restauration traditionnelle Coopérative LOISIRS PLURIEL Centres de vacances pour enfants et 1 adolescents en situation de handicap Structure d'utilité sociale SOPRODEC 5 Education populaire Structure d'utilité sociale CENTRE 7 CEFIM 12 Centre de formation Internet et multimédia Coopérative VAL BIO CENTRE 5 Maraîchage bio Structure d'utilité sociale SCOP SLI (SOCIÉTÉ DE LAVAGE INTERVENTION) 2 Vaccination de poulets Coopérative VODOLIS 9 Installation de matériels électroniques Coopérative CHAMPAGNE- ARDENNE CORSE 2A FRANCHE- COMTÉ HAUTE- NORMANDIE ÎLE-DE- FRANCE 51 MARINA STUDIO Production de biens Coopérative SCOP FERRONERIE SERRURERIE JOEL 6 Sous-traitance industrielle Coopérative LA COUVEUSE D'ENTREPRISE DE CORSE 6 Multi-activité Coopérative B ENTREPRISE DE TRAVAIL TEMPORAIRE D'INSERTION 9 Bâtiment Insertion par l'économie DE LA CORSE 2B EQUITA 17 Multi-activité Emploi de personnes handicapées ERCISOL 1 Production d énergies renouvelables Structure d'utilité sociale JURATRI 112 Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie Entreprise d insertion créée en 199, sous statut SCOP (depuis 2007) et spécialisée dans le tri des déchets, Juratri compte 119 ETP (dont 6 en insertion). La SIFA est intervenue à hauteur de pour financer l acquisition de matériel nécessaire à l exploitation d une nouvelle activité liée aux déchets d équipement et d ameublement. 25 SCOP SCOM 25 5 Entreprise d outillages Coopérative COMPAGNIE DES PAINS BIO 8 Boulangerie - Pâtisserie Coopérative COVER 2 Services à la personne Structure d'utilité sociale FBC MÉCANIQUE Réparation de machines Coopérative LE BATEAU DE BROTONNE 80 Hébergement de personnes sans domicile Insertion par l'économie NATURAULIN 12 Entreprise d insertion en nettoyage Insertion par l'économie PAIN BIO SCOP Boulangerie bio Coopérative PROXI-INFO Conseil, formation et prestations informatiques Coopérative ROBINS DES BIO 10 Epicerie de produits bio Coopérative ACTION AUTISMES Handicap, dépendance, personnes âgées Structure d'utilité sociale ALTERMONDES INFORMATIONS Commerce Coopérative ATELIER PROCIREP Services aux entreprises Coopérative CAE CLARA 6 Culturel artistique Coopérative CHANTIER ÉCOLE 6 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale COOPÉRER POUR ENTREPRENDRE 2 Formation accompagnement professionnel Coopérative ÎLE-DE- FRANCE 75 COS 1561 Hébergement personnes âgées Structure d'utilité sociale EQUANUM 0 Services aux entreprises Structure d'utilité sociale FAMILLE ET CITÉ 17 Handicap, dépendance, personnes âgées Structure d'utilité sociale FARINEZ-VOUS 15 Commerce Insertion par l'économie LA CHAPELLE ROYALE - ORCHESTRE DES CHAMPS ELYSÉES 6 Musiques Structure d'utilité sociale LE PETIT PLUS 1 Recyclage des déchets de bureau Emploi de personnes handicapées LES GLÉNANS 82 Tourisme social Structure d'utilité sociale LUDOMONDE 2 Culturel artistique Coopérative MICRODON 1 Services aux entreprises Structure d'utilité sociale OCM CEASIL 26 Crèches Structure d'utilité sociale SCOP RÉPUBLIQUE 1 Commerce Coopérative SILICON SENTIER 19 Services aux entreprises Structure d'utilité sociale SOURDLINE DÉVELOPPEMENT 7 Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées ASSOCIATION LES BRUYÈRES 82 Hébergement social pour personnes âgées Structure d'utilité sociale ATF GAIA 6 Commerce Emploi de personnes handicapées NOMADE OFFICE 2 Services aux entreprises Coopérative SITEF Traitement des réseaux d eau dans les bâtiments Coopérative ADI CSD 2 Handicap, dépendance, personnes âgées Structure d'utilité sociale LA GERBE 20 Multi-activité Insertion par l'économie LA TRIBU VERTE MEZY Crèches Structure d'utilité sociale LCMH 80 Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées APASO 5 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale INFORMATIQUE BUREAU SERVICE 20 Commerce Coopérative LA CONSERVERIE COOPÉRATIVE DE MARCOUSSIS 9 Agriculture (dont bio), maraîchage Insertion par l'économie SCOP COLIBREE 1 Services aux entreprises Coopérative VOISINMALIN Réseau d'habitants pour entraide 12 de proximité Structure d'utilité sociale AREPA 11 Hébergement personnes âgées Structure d'utilité sociale CASACO Services aux entreprises Coopérative EUROSCOP 12 Services aux entreprises Coopérative LA TABLE DE CANA ANTONY 20 Hôtel restaurant traiteur Insertion par l'économie L'AVISÉ L'AGENCE 6 Commerce Coopérative RECYC MATELAS EUROPE 6 Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie AD SERVICES 9 6 Handicap, dépendance, personnes âgées Structure d'utilité sociale COMPAGNIE PUBLIC CHERI - L ÉCHANGEUR 9 Théâtre Structure d'utilité sociale Créé, géré et animé par la compagnie Public Chéri depuis 1996, L Echangeur est un lieu de création, de diffusion et de pratiques artistiques amateurs. La compagnie emploie 8,7 ETP (dont 1 ETP en insertion). La SIFA est intervenue à hauteur de pour financer la mise aux normes et l accessibilité de la 2 e salle de spectacle. 9 E2S DÉVELOPPEMENT 5 Services à la personne Coopérative SFMAD 6 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale E.T.T.I 9 (PRO EMPLOI INTERIM 9) 28 Entreprise d'intérim Insertion par l'économie IPEDIS 16 Services aux entreprises Structure d'utilité sociale LA BOîTE À CHAMPIGNON - UPCYCLE Ingénierie, études techniques Structure d'utilité sociale SCOP DIXQUINZE Commerce Coopérative URBAN ENVIRONNEMENT 15 Bâtiment Insertion par l'économie AUTO 2 SCIC SA 2 Location de courte durée de voitures Structure d'utilité sociale BIENVERT PAYSAGE Espaces verts environnement Insertion par l'économie CPCV ILE-DE-FRANCE 101 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale DU CÔTÉ DES FEMMES Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale

11 Dpt Entité ETP 1 Secteur d activité Motif d éligibilité Dpt Entité ETP 1 Secteur d activité Motif d éligibilité LANGUEDOC ROUSSILLON LIMOUSIN LORRAINE 11 LE TRENEL RESTAU 6 Hôtel restaurant traiteur Insertion par l'économie AGROOF 6 Agriculture (dont bio), maraîchage Coopérative ATELIER LE VOUSSOIR Bâtiment Structure d'utilité sociale MON CUISINIER 6 Hôtel restaurant traiteur Insertion par l'économie PAIN ET PARTAGE MONTPELLIER Services aux entreprises Insertion par l'économie SARL LA COUTINELLE Hôtel restaurant traiteur Coopérative SCOP BSD CONCEPT 11 Commerce Coopérative ARIASS SOUTIEN 2 Services à la personne Structure d'utilité sociale ECO TEXTILE INSERTION 12 Enlèvement recyclage déchets Emploi de personnes handicapées REPLIC RESTAURATION PERPIGNAN Hôtel restaurant traiteur Insertion par l'économie SCOP SOLEVIE 20 Services à la personne Coopérative ASSOCIATION DES AMIS D'EMMAÜS D'EGLETONS Recyclage d objets Structure d'utilité sociale SCOP PARVEAU M.M.I. 11 Entreprise de menuiserie industrielle Coopérative CFIM TP 10 Formation accompagnement professionnel Coopérative S.C.I.C. L'ARBAN 2 Services aux entreprises Coopérative ID-VERT 8 Traitement de déchets industiels Emploi de personnes handicapées L'AVEC N 19 Sous-traitance industrielle Emploi de personnes handicapées PELAUDEIX ALAZAWI NATHALIE Culture de plantes aromatiques et médicinales Insertion par l'économie TUTOMOBILE Garage solidaire et éducatif Insertion par l'économie CLAIRLIEU ÉCO RÉNOVATION SOLIDAIRE Construction Coopérative ENVIE 2E LORRAINE 7 Valorisation de déchets Insertion par l'économie GROUPE ÉCONOMIQUE SOCIAL ET SOLIDAIRE LUNÉVILLOIS INES Mise à disponibilité de personnels 7 et matériels Insertion par l'économie LA FERME DE LA FAISANDERIE 25 Elevage de volailles Emploi de personnes handicapées AMF Services à la personne Structure d'utilité sociale PROTECTION MONDIALE DES ANIMAUX DE FERME 17 Protection animale Structure d'utilité sociale ASSOCIATION ÉCOLE COLLÈGE LYCÉE NOTRE DAME DE PELTRE 16 Enseignement secondaire général Structure d'utilité sociale SPORTS ENVIRONNEMENT SERVICES 9 Services d'aménagement paysager Coopérative ADAPEI Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées NORD-PAS- DE-CALAIS 59 ABCS MANUTENTION 2 Sous-traitance industrielle Coopérative ASSOCIATION FRANÇAISE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS ACCIDENTÉS Prise en charge et réinsertion de patients accidentés handicapés Structure d'utilité sociale ASTERIA ECO HABITAT Bâtiment Coopérative ASTERIA GESTION 5 Multi-activité Coopérative ASTERIA SERVICES 10 Services à la personne Coopérative BATILYS 2 Entreprise de bâtiment Insertion par l'économie CENTRE RÉGIONAL DE PHYTOSOCIOLOGIE Conservatoire de la flore et des espèces 55 menacées Structure d'utilité sociale CO-GROUP 8 Gestion administrative de projets dans l ESS Structure d'utilité sociale COOPÉRATIVE PETITE ENFANCE 8 Structure d'accueil petite enfance Coopérative COOPÉRATIVE VÉLOCIPÈDIQUE LILLOISE 2 Commerce d'équipements sportifs Coopérative ENSOVO 1 Services aux entreprises Insertion par l'économie GROUPE ALTEREOS 286 Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées INITIANCES 2 Multi-activité Coopérative LA BOUSSOLE 6 Restauration traditionnelle Insertion par l'économie ORME ACTIVITÉS 5 Services aux entreprises Insertion par l'économie SCI RÉGION NORD Bâtiment Insertion par l'économie SI AVESNOIS LAB 1 Prestations informatiques Coopérative SYMBIOS'IN 2 Services aux entreprises Coopérative ARTOIS TERNOIS RÉCUPÉRATION EMPLOI Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie CONSERVATOIRE D'ESPACES NATURELS DU NORD-PAS DE CALAIS Espaces verts environnement Structure d'utilité sociale Association créée en 1995 et qui a pour objectif la protection et la valorisation du patrimoine naturel du Nord et du Pas-de- Calais. Le Conservatoire emploie ETP (à 9 % en CDI). La SIFA est intervenue à hauteur de afin de consolider le fonds de roulement de l association. MIDI- PYRÉNÉES 9 PAMIERS MÉTAL 2 Bâtiment Coopérative ESCALIERS BOIS AVEYRONNAIS 0 Fabrication d'escaliers en bois sur mesure Coopérative ASSSOCIATION DU MAY 1 Hébergement personnes âgées Structure d'utilité sociale AU CIRQUE 5 Hôtel restaurant traiteur Coopérative AUTONOMIA 50 Transport de personnes à mobilité réduite Structure d'utilité sociale BABY NOVARS 76 Services à la personne Structure d'utilité sociale CAPJAYA Services aux entreprises Coopérative ECOZIMUT Ingénierie, études techniques Coopérative LES P'TITS POTES Crèches Structure d'utilité sociale MEDILINK 8 Services aux entreprises Coopérative NEWS-MEDIAS.1 8 Culturel artistique Coopérative NOUVELLE RÉGIE DU NORD 1 Nettoyage Insertion par l'économie SCOOL 1 Recherche en sciences humaines Coopérative SCOP D.I.M 5 Imprimerie Coopérative COMPTOIR DES COLIBRIS Hôtel restaurant traiteur Insertion par l'économie COMITÉ AMIS D'EMMAÜS DE CAHORS 10 Recyclerie Structure d'utilité sociale ENERGETHIC Bâtiment Coopérative L'ODYSSÉE D'ENGRAIN 1 Agriculture (dont bio), maraîchage Coopérative REGAIN 22 Sport Insertion par l'économie PAYS DE LA LOIRE 62 GAAS 01 Handicap, dépendance, personnes âgées Structure d'utilité sociale LABORATOIRE Commerce Coopérative RÉCUP TRI 6 Multi-activité Insertion par l'économie ARAIS 9 Services aux entreprises Coopérative ARC EN CIEL 27 Logement très social Structure d'utilité sociale ATELIERS ET CHANTIERS DU PAYS DE LA MEE 6 Multi-activité Insertion par l'économie DIACONAT PROTESTANT Tourisme social Structure d'utilité sociale FORMATION COMPAGNONNIQUE DES MÉTIERS DU BATIMENT 28 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale L'ÉTAPE 228 Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées QUB Bâtiment Coopérative SCIC BOIS ÉNERGIE 1 Espaces verts environnement Coopérative SINEQUANON Culturel artistique Coopérative SN ISOLUX 10 Isolation dans le bâtiment Coopérative TOILES DE L'OUEST Conception, fabrication et pose de voiles d'ombrage Micro entreprise DELTA MECA 8 Mécanique industrielle Micro entreprise SAB-FCB 1 Industrie - spécialiste facade et composite Micro entreprise KINAIA Agence de communication web 5 et multimédia Micro entreprise AWEL 2 Industrie biologique Micro entreprise AFTAIB 2 Logement très social Structure d'utilité sociale LE RELAIS POUR L'EMPLOI 18 Services aux entreprises Coopérative

12 Dpt Entité ETP 1 Secteur d activité Motif d éligibilité Dpt Entité ETP 1 Secteur d activité Motif d éligibilité PAYS DE LA LOIRE PICARDIE POITOU- CHARENTES PROVENCE- ALPES-CÔTE D AZUR 9 L'IGLOO 15 Culture Structure d'utilité sociale MUTUALITÉ FRANÇAISE ANJOU MAYENNE 62 Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées ADAPEI Production de biens Emploi de personnes handicapées ALTERRE NATIVE SCOP SARL 5 Commerce Coopérative CRÉALABO 16 Production de biens Coopérative ENVIE MAINE 19 Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie GEIQ M 22 Multi-activité Insertion par l'économie SEPLOS SPAYCIFIC ZOO 9 Activité de loisir Emploi de personnes handicapées ADÉQUATION 9 Formation accompagnement professionnel Insertion par l'économie AIDE À DOMICILE AUX PERSONNES 119 Handicap, dépendance, personnes âgées Structure d'utilité sociale CLUB HIPPIQUE SABLAIS 5 Équitation Structure d'utilité sociale FJT LES PORTES 15 Logement très social Structure d'utilité sociale ILEOYA VENDEE VACANCES 1 Tourisme social Structure d'utilité sociale AU PAYS BIO Vente de produits biologique Micro entreprise A RÉNOVATION 7 Bâtiment Coopérative AGDEM 10 Services à la personne Insertion par l'économie EKI LIBRE Bâtiment Coopérative LE TAS DE SABLE / CHES PANSES VERTES 10 Théâtre Structure d'utilité sociale SYNAPSE PICARDIE 16 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale SAS VIVACE 11 Production de biens Insertion par l'économie AGCNAM 27 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale KURIOZ 6 Education populaire Structure d'utilité sociale LES ENVIRONNEURS 28 Espaces verts environnement Insertion par l'économie PIX AND ASSOCIATES Conseil et création en communication et 1 marketing multimédia Structure d'utilité sociale COMPAGNIE LA RUMEUR 5 Art de la rue et du cirque Structure d'utilité sociale DCA Culturel artistique Coopérative ECHOS 5 Crèches labellisées "écologiques" Structure d'utilité sociale ENERCOOP PACA 2 Multi-activité Coopérative FIBRE SOLIDAIRE 26 Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie FULL RHIZOME Production audiovisuelle Structure d'utilité sociale IDDHEA 18 Sous-traitance pour entreprises Emploi de personnes handicapées O2POOL THERMOCEAN Conception et fabrication 8 de piscines écologiques Structure d'utilité sociale OPTIMA SAS 79 Développement durable/emploi Insertion par l'économie RESURGENCES 28 Atelier d'insertion dans le multimédia Insertion par l'économie KROC'CAN 89 Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie VAR AZUR LINGE 51 Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie Association créée en 1990 et spécialisée dans la revalorisation de vêtements collectés. Var Azur Linge compte 7 ETP (dont 9 en insertion). La SIFA et le programme d investissement d avenir (PIA) sont intervenus à hauteur de chacun et ont participé au financement des travaux de réhabilitation des points de vente. 8 VARSEF 171 Handicap, dépendance, personnes âgées Structure d'utilité sociale ARCANO 6 Multi-activité Structure d'utilité sociale DEFI 6 Bâtiment Insertion par l'économie RHÔNE- ALPES 1 TREMPLIN 119 Agriculture (dont bio), maraîchage Insertion par l'économie ADAPEI Multi-activité Emploi de personnes handicapées Association créée en 196 et spécialisée dans l insertion et l accompagnement des personnes handicapées mentales. L ADAPEI 07 compte 8 ETP (dont 220 ETP handicapés). La SIFA et le programme d investissement d avenir (PIA) sont intervenus à hauteur de chacun et ont financé la rénovation et la relocalisation de la cuisine, activité principale d un des ESAT de l ADAPEI 07. adapeiardeche.fr 7 BIONACELLE SCOP 7 Commerce Coopérative LA FORGE Logement très social Structure d'utilité sociale L'ENTRÉE DES ARTISTES 9 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale CAFÉ DES VOISINES 1 Hôtel restaurant traiteur Coopérative LA MARMITE DES ADRETS 2 Hôtel restaurant traiteur Coopérative LE CLIDOU Hébergement social pour enfants 7 en difficulté Structure d'utilité sociale MAGICAVISION 1 Production de biens Structure d'utilité sociale TALENTEO 10 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale TRI RHONE ALPES 11 Enlèvement recyclage déchets Coopérative D LAB 1 Streaming de musique équitable Coopérative HABITAT JEUNES CLAIRVIVRE 16 Logement très social Structure d'utilité sociale ADN SERVICE 76 Services à la personne Insertion par l'économie ASUL VOLLEY BALL 5 Association de volley-ball Structure d'utilité sociale BIERISTAN 7 Bar à bières locales Coopérative BYRON BAY Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées CAP SERVICES 68 Multi-activité Coopérative ENTREPRISE ÉCOLE EURL 8 Services aux entreprises Insertion par l'économie ENVIE RHÔNE 1 Enlèvement recyclage déchets Insertion par l'économie GROUPEMENT RÉGIONAL ALIMENTAIRE DE PROXIMITÉ 12 Services aux entreprises Coopérative KAPEI 7 Services aux entreprises Coopérative LA CORDÉE SAS 9 Espaces de co-working Structure d'utilité sociale LA GALERIE PAYSANNE 8 Alimentation biologique Coopérative LA RÉPUBLIQUE DU CLIC 10 Services aux entreprises Coopérative MAISON FAMILLIALE RURALE CHARENTAY 18 Espaces verts environnement Structure d'utilité sociale PRAIRIAL Commerce Coopérative PROSPORT Sport Structure d'utilité sociale SCOP AUX BONS SAUVAGES Hôtel restaurant traiteur Coopérative ANAE 7 Tourisme social Structure d'utilité sociale CATM 58 Sous-traitance industrielle Insertion par l'économie CATM 2ND OEUVRE 2 Bâtiment Insertion par l'économie FORT DE TAMIÉ 5 Culturel artistique Coopérative MOBIL EMPLOI 7 26 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale NEIGE ET SOLEIL 58 Tourisme social Structure d'utilité sociale AFB FRANCE 19 Services aux entreprises Emploi de personnes handicapées ASSOCIATION DE GESTION DU LYCÉE HB DE SAUSSURE 1 Tourisme social Structure d'utilité sociale CHALET VACANCES MONTAGNE Tourisme social Structure d'utilité sociale L'ADAPT CRP7 20 Formation accompagnement professionnel Structure d'utilité sociale NAB 5 Commerce Coopérative NAEVA 1 Enlèvement recyclage déchets Emploi de personnes handicapées REVALOGI 0 Tourisme social Structure d'utilité sociale SET CORPORATION Fabrication d'équipements 1 micro-électroniques Coopérative

13 France, l expertise d un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires En Fonds territoriaux ÎLE-DE-FRANCE Afile 77 Essonne Garances Seine-Saint-Denis Hauts-de-Seine Initiative Île-de-France Initiactive 95 Paris Initiative Entreprise Val-de-Marne Actif Pour l Initiative Yvelines s OUTRE-MER Réunion Initiative Saint-Martin 10 lieux d accueil BRETAGNE Bretagne BASSE- NORMANDIE Basse- Normandie PAYS DE LA LOIRE Fondes POITOU- CHARENTES IPCA AQUITAINE Aquitaine salariés HAUTE- NORMANDIE Haute- Normandie CONTACTEZ LE FONDS TERRITORIAL LE PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS! NORD-PAS DE CALAIS Pas-de-Calais Actif Nord Actif ÎLE-DE-FRANCE CENTRE Centre Actif Indre Actif LIMOUSIN Limousin Actif MIDI-PYRÉNÉES Midi-Pyrénées s PICARDIE Picardie BOURGOGNE Bourgogne Yonne Création AUVERGNE Auvergne LANGUEDOC- ROUSSILLON AIRDIE Tour 9 -, rue Franklin Montreuil Tél. : Fax : CHAMPAGNE ARDENNE Champagne- Ardenne LORRAINE Lorraine FRANCHE- COMTÉ Franche- Comté RHÔNE-ALPES ADISES Centre Ain Actif Initiactive Loire MCAE Isère RDI Rhône-Alpes bénévoles ALSACE Alsace PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR ESIA CORSE Corse Réalisation : / Photo de couverture : APAC 29 - Bretagne / Crédits photo : DR, Thierry Pasquet/Signatures, Florence Levillain/Signatures, Antoine Meyssonnier, Denis Paillard/Signatures, Contextes, Neige et soleil, Jean-Baptiste Merillot, CEN Nord-Pas de Calais / Ce document est Imprimé sur du papier 100 % recyclé.

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires Rapport d activité 2014 Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires EN En 2014 3 668 emplois créés ou consolidés 907 projets accompagnés et 20,9 M mobilisés en Jean Jacques Martin Président

Plus en détail

Présentation 2008. Retrouvez-nous aussi sur www.franceactive.org CONTACT FRANCE ACTIVE. Avec le soutien de

Présentation 2008. Retrouvez-nous aussi sur www.franceactive.org CONTACT FRANCE ACTIVE. Avec le soutien de Présentation 2008 CONTACT FINANCEUR SOLIDAIRE POUR L'EMPLOI Avec le soutien de Fonds social européen 37, rue Bergère - 75009 Paris Tél/fax : 01 53 24 26 26/63 contact@franceactive.org Crédit photos : Contextes

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Emplois. Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois!

Emplois. Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois! Gamme Insertion Emplois Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois! Gamme Insertion Emplois, Des actifs monétaires aux marchés actions, la gamme des FCP Insertion Emplois de Mirova* vise à concilier

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop Le guide > Sommaire Les Scop, des atouts incontestables >>> 3 Un statut souple >>> 4

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 27 JUIN 2013 ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 EN COOPERATION AVEC L ACOSS-URSSAF ET LA CCMSA Cécile BAZIN Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Guillaume PREVOSTAT - Jacques MALET L économie sociale,

Plus en détail

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne?

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne? ANGERS Le 12 novembre 2009 L'économie et - le réseau des CIGALES - - à quoi sert mon épargne? - Aujourd'hui, est-ce que je sais à quoi sert mon épargne? Me produire des intérêts (réponse factuelle) Financer

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Rapport d activité 2013. La finance au service de l emploi et de l utilité sociale

Rapport d activité 2013. La finance au service de l emploi et de l utilité sociale Rapport d activité 2013 La finance au service de l emploi et de l utilité sociale Sommaire 1 La SIFA poursuit son développement à bon rythme! Éditorial de Patrice Garnier, Président de la Société d Investissement

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Fonds de cohésion sociale Rapport d activité. exercice 2013

Fonds de cohésion sociale Rapport d activité. exercice 2013 Fonds de cohésion sociale Rapport d activité exercice 2013 Sommaire Le crédit professionnel solidaire...6 Les ressources mobilisées pour la dotation des dispositifs de garantie...7 L activité globale du

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux vivre votre argent 27 janvier 2012 Pour ce palmarès 2012, la CLCV et Mieux vivre votre argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Garantie France Active Créateur, repreneur d entreprise, entreprise

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-3 MARS 201 En 201, 1 91 entreprises franciliennes du secteur privé ont été interrogées, employant 19 0 salariés dont 10 cadres.

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement!

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Dossier de presse Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Novembre 2010 Plus de 100 rendez-vous en Rhône-Alpes! Service presse 04 72 59 40

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la soustraitance

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

FOCUS. Avec votre épargne salariale, vous pouvez participer à une économie porteuse de sens en finançant par exemple :

FOCUS. Avec votre épargne salariale, vous pouvez participer à une économie porteuse de sens en finançant par exemple : Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant dans des activités utiles à la création d emplois, de logements très

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

«Donnons du crédit DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES.

«Donnons du crédit DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES. ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS «Donnons du crédit à l emploi» Avec le soutien de >> QUI EST FRANCE ACTIVE? Association créée

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie

Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires. en Haute-Normandie Agence pour le Développement des Entreprises Sociales et Solidaires en Haute-Normandie VIDEO Entreprendre autrement Economie sociale et solidaire? Mutuelles, banques coopératives, fondations Associations

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de FAG Créateur, repreneur d entreprise, entreprise solidaire ou association NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

Plus en détail

DISPOSITIFS Accompagnement

DISPOSITIFS Accompagnement DISPOSITIFS Accompagnement JUILLET 2014 SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT FRANCE ACTIVE /fr/outils/sifa.php Type d'aide : Accompagnement ; Prêt Financement remboursable /// Nature : prêt participatif ou compte

Plus en détail

NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS)

NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS) NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS) Nomenclature ESS Nomenclature d'activité Nomenclature Catégorie Juridique 100 Coopérative 110 Coopérative secteur agricole 111 Sociétés de coop. agricole 112

Plus en détail

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Sommaire Le Top 15.... 3 Les évolutions récentes... 7 Evolution du PNB... 12 Les résultats

Plus en détail

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire * Entreprise de Taille Intermédiaire Une ETI* coopérative en Banque, Assurances et Immobilier 1 er PARTENAIRE DE L ÉCONOMIE DÉPARTEMENTALE LES CHIFFRES CLÉS 2014 UNE ETI COOPÉRATIVE actrice EN BANQUE,

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNEE 2013 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2013 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE

TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Pour ce palmarès 2015, 140 banques de métropole et d outre-mer ont été passées à la loupe. Les tarifs analysés? Ceux en

Plus en détail

FCPR Mandarine Capital Solidaire

FCPR Mandarine Capital Solidaire FCPR Mandarine Capital Solidaire 1 Historique Depuis le 01/01/2010*, les entreprises proposant des Plan Epargne Entreprise à leurs salariés ont l'obligation d'inclure un FCPE Solidaire dans leur offre

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

L épargne SALARIALE, KéSAkO? L épargne SALARIALE SOLIDAIRE : TOUS GAGNANTS! FOCUS

L épargne SALARIALE, KéSAkO? L épargne SALARIALE SOLIDAIRE : TOUS GAGNANTS! FOCUS Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant dans des activités utiles à la création d emplois, de logements très

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 02/09/2015 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques L insertion par l économique Un secteur fragilisé (Dossier réalisé par Sébastien Desitter, Expert-comptable, Commissaire aux comptes, In Extenso Rhône-Alpes) Né dans les

Plus en détail

L épargne salariale : comment investir solidaire?

L épargne salariale : comment investir solidaire? GUIDE PRATIQUE L épargne salariale : comment investir solidaire? Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 12/07/2013 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles EXPÉRIENCE CLIENT Saison 2 # Baromètre des secteurs assurances et mutuelles Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en mai 2014 sur un échantillon représentatif de la population française

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

EN CLAIR. Le guide de ceux qui entreprennent autrement PLACEMENTS. n 02. bien. comment

EN CLAIR. Le guide de ceux qui entreprennent autrement PLACEMENTS. n 02. bien. comment EN CLAIR Le guide de ceux qui entreprennent autrement n 02 PLACEMENTS comment bien 2 en clair Placements : clés pour choisir Livrets d épargne, comptes à terme, titres de créance négociables, OPCVM Il

Plus en détail

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502 1 Edition février 215 Chaque mois, CEGEDIM CD propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé (fiabilisation & enrichissement), pour vous

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-78 NOVEMBRE 2013 Analyse de 12 600 offres publiées par l Apec en 2012. Quatre fonctions très recherchées.

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5)

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) METTRE DANS CETTE POCHETTE LES PHOTOCOPIES DES DOCUMENTS SUIVANTS (et cocher à droite si vous avez bien fourni le document) DOCUMENTS À FOURNIR (photocopies)

Plus en détail

entreprendre pour soi, réussir ensemble

entreprendre pour soi, réussir ensemble entreprendre pour soi, réussir ensemble Une CAE rassemble des professionnels de métiers différents, qui souhaitent développer leur propre activité tout en évoluant dans un cadre collectif et en bénéficiant

Plus en détail

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle,

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle, Des secteurs professionnels et des territoires investis sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail L Serge DELTOR Directeur de l ARACT LR Délégué régional de l ANACT Aider les secteurs

Plus en détail

FIP Amundi France Développement 2015

FIP Amundi France Développement 2015 FIP Amundi France Développement 2015 Fonds d investissement de Proximité : Fonds de Capital Investissement Ile de France, Bourgogne, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d Azur Parts A1 : éligibles à la

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : 06 82 93 35 09 E-mail : ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise

Plus en détail

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner créer reprendre accompagner financer développer expertiser parrainer rapport 2014 prêt d honneur accompagner créer reprendre d activité financer développer expertiser parrainer Sommaire Le mot du président

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

Les critères d éligibilité aux outils HDSI

Les critères d éligibilité aux outils HDSI Les critères d éligibilité aux outils HDSI Etat d avancement du projet Réalisation d une étude de marché (incluant une étude de terrain) 1 ère évaluation des besoins de financements (si besoin) Le local

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire EXPÉRIENCE CLIENT Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1002 panélistes

Plus en détail

Relais local de l Économie Solidaire

Relais local de l Économie Solidaire Accompagnement des porteur-se-s de projets, des entreprises et des associations vers une Économie Solidaire Espace de travail collaboratif Relais local de l Économie Solidaire Couveuse d activités Rézo.

Plus en détail

- Communiqué de presse-

- Communiqué de presse- - Communiqué de presse- Création de la Foncière Rénovation Montagne et des foncières locales en station en collaboration avec les collectivités locales 25 avril 2013 Afin de lutter contre la débanalisation

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Découvrez notre nouveau fonds socialement responsable et solidaire Déjà présents auprès d un entrepreneur sur quatre, nous avons décidé d accélérer notre soutien

Plus en détail