2 ème colloque amsn Santé au travail et intérim : une cohésion à construire. Perspectives. Dr Françoise de Geuser Médecin du Travail amsn

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 ème colloque amsn Santé au travail et intérim : une cohésion à construire. Perspectives. Dr Françoise de Geuser Médecin du Travail amsn"

Transcription

1 2 ème colloque amsn Santé au travail et intérim : une cohésion à construire Perspectives Dr Françoise de Geuser Médecin du Travail amsn

2 Constat des services de santé au travail pour les travailleurs temporaires : beaucoup de difficultés et de disparités (insécurité juridique). Attendu : Un cadre réglementaire adapté à la situation actuelle du travail temporaire. Dans l immédiat Soit se résigner à travailler avec les mêmes conditions. Soit repositionner chacun notre métier pour s adapter à la situation actuelle : perspectives de demain: opérer à des changements tangibles.

3 Toutes les idées innovantes de groupes projets régionaux sont en action et font preuve de créativité. Du meilleur jusqu au pire. Intérim : priorité est d être efficace. Urgence populationnelle et grandissante du fait du contexte accidentogène.

4 Rappel des missions de la santé au travail auprès de la population d intérim La préservation de la santé au travail des salariés en prévenant les altérations du fait de leur travail, tout au long de leur parcours professionnel Approche individuelle Actions collectives de prévention sur les lieux de travail (physiques, chimiques, biologiques, organisationnels, psychosociaux.)

5 Mais aussi - Organisation autour du salarié de la pluridisciplinarité des équipes de santé au travail - Traçabilité des expositions professionnelles dans une dynamique de prévention des risques professionnels - Devoir d informations des risques pour la santé, et pas seulement pour la sécurité - Maintien dans l emploi (fastt) - Veille sanitaire de cette population au travail (fragile, multi exposée) régionale ou nationale

6 A ce jour : les difficultés sont certes nombreuses, mais on peut imaginer que les solutions soient nombreuses. Le plus constructif à mon sens : Regarder nos forces en interne et nos appuis professionnels : 3 pistes 1/ notre réseau de compétences. 2/ implication des entreprises donneuses d ordres qui font appel à des travailleurs temporaires. 3/ repenser notre métier de médecin du travail. Repositionner notre profession.

7 1 ère solution : notre réseau de compétences à l amsn Compétences en intra : être force de propositions avec formations transversales sur des thématiques santé, activités, métiers. développer les actions en milieu de travail (intégration d une IST pour l intérim depuis mars 2009) Multiplier nos relations transversales : impulser une dynamique ou régionale ou de métier, coordonner des actions auprès de la population intérim, en collaboration avec la DRTEFP, la CRAM, la MSA, le BTP et les entreprises utilisatrices, FASTT, Prisme. Renforcer l efficience d outils déjà existants et adaptés à la situation : demande de confirmation des TT (CRAM) ou en développer d autres : le carnet LISTT, la base de données sur les postes des TT. *Carnet de liaison inter-service de santé au travail

8 2 ème solution : implication des entreprises utilisatrices Répondre à l application de la réglementation pour leur TT, décret juillet 1991 il serait sans doute possible de permettre aux entreprises utilisatrices de partager leurs ressources médicales : mais il faut mettre en action. Qui fait quoi?

9 3 ème solution : repositionner notre métier de médecin du travail en agence d emplois Faire de l intérim une spécificité S inscrire dans une réelle prévention primaire pour s occuper plus de la santé du salarié que de la dimension administrative de la fiche d aptitude. Développer les messages d information et de prévention concernant la santé. Pour structurer la prévention primaire, il faut penser conseils et santé, autour de ces points : Activité, Dangers, Expositions professionnelles, Risque réel, Symptomatologie, Conseils adaptés. Pour la convergence de démarches complémentaires : c est organiser des accueils collectifs santé, à l identique des accueil sécurité.

10 Nous sommes tous acteurs de cette cohésion pour la surveillance du travailleur temporaire. Le point de départ primordial reste cependant les entreprises, qui font appel aux TT et qui sont les mieux placés pour délivrer les informations nécessaires au suivi médical de ces salariés.

11 Le salarié TT est finalement entouré de structures compétentes, expertes, qui doivent obligatoirement s harmoniser, se compléter pour que le bénéficiaire profite d une démarche de prévention appliquée et durable. C est un temps de construction, cohésion : impose une règle de 3 «F». Assez Facile Fait (réglementaire) Facilitateur pour le travail de l ensembles des intervenants autour du TT : les services de santé au travail, les agences.

12 En résumé : Pour appuyer et aider les entreprises dans cette démarche: l exemple de l amsn depuis avril cette année : Créer une unité spécifique intérim Lancer l initiative pour prendre contacts et partager les informations avec l ensemble de nos partenaires. Actions de terrain avec l IST avec l aide des agences : ex. beaucoup d inattendus* en intérim Aider les agences dans leur recueil d informations auprès des EU Développer l information sur des points santé Depuis l intégration IST : Le temps médical dont bénéficie le TT se termine par «merci Docteur» et non plus «au revoir Docteur». Efficacité et qualité +++ au bénéfice du salarié temporaire.

13 Réflexion commune entre les agences d emplois et les entreprises utilisatrices. Dans chaque entreprise: RH, service médical : Pour les TT, Qui fait quoi?

14 Vers un idéal futur : Prévention des AT : accueil sécurité: de + en + Prise en compte des chiffres d AT intérimaires dans les statistiques des EU Prévention des risques résiduels : accueil santé ou mieux : un «accueil sécurité santé» réalisé conjointement par le service de santé au travail de l entreprise Mettre en forme une vraie culture de prévention : c est apporter légitimité et pertinence à notre métier. Cibler des actions régionales pour l intérim

15 En conclusion Merci d initier et d être facilitateur de la surveillance médicale des travailleurs temporaires de vos entreprises et permettre à l ensemble des partenaires de démultiplier la prévention des risques professionnels pour tous.

16 Merci de votre attention

Histoire d une convention innovante Dr olivier GORAND 05/2005 Dr GORAND / Dr DESNOYERS. Usine de Flins

Histoire d une convention innovante Dr olivier GORAND 05/2005 Dr GORAND / Dr DESNOYERS. Usine de Flins Usine de Flins convention des visites médicales des intérimaires Histoire d une convention innovante Dr olivier GORAND 05/2005 Dr GORAND / Dr DESNOYERS HISTOIRE D UNE CONVENTION INNOVANTE Objet : Projet

Plus en détail

aismt DE SANTE AU TRAVAIL GIPHISE AISMT13-26 novembre 2013

aismt DE SANTE AU TRAVAIL GIPHISE AISMT13-26 novembre 2013 13 aismt L EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE DE L équipe pluridisciplinaire de santé au travail 1. ORGANISATION ET MISSIONS 2. QUELLE EQUIPE AUTOUR DU MEDECIN DU TRAVAIL? 2 ORGANISATION ET MISSIONS dans un service

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA PREVENTION ET DU SUIVI DE L ETAT DE SANTE DES INTERIMAIRES. Jeudi 25 juin 2015

LES ENJEUX DE LA PREVENTION ET DU SUIVI DE L ETAT DE SANTE DES INTERIMAIRES. Jeudi 25 juin 2015 LES ENJEUX DE LA PREVENTION ET DU SUIVI DE L ETAT DE SANTE DES INTERIMAIRES Jeudi 25 juin 2015 Réglementation Mme Nicole GROLLEAU Inspectrice du Travail - Unité Centrale - DIRECCTE PACA Les enjeux de la

Plus en détail

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Qui sommes-nous? IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Anciennement : Comités départementaux et régionaux d éducation pour la santé (CODES/CRES) Un réseau national piloté par

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL

CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL OBJECTIFS GENERAUX : Aménagement du temps de travail des séniors Accès à la professionnalisation et la qualification des jeunes actifs Transfert de compétences AXE1

Plus en détail

Des constats aux défis de la Santé au travail pour les 5 ans à venir

Des constats aux défis de la Santé au travail pour les 5 ans à venir Journées Santé Travail 2015 Mardi 20 et mercredi 21 octobre 2015 Grand-Hôtel Paris Des constats aux défis de la Santé au travail pour les 5 ans à venir - ISTNF Dr Corinne LETHEUX - CISME Mission définie

Plus en détail

LES EQUIPES SANTE TRAVAIL 7 ANS APRES

LES EQUIPES SANTE TRAVAIL 7 ANS APRES LES EQUIPES SANTE TRAVAIL 7 ANS APRES BILAN ET PERSPECTIVES AU TRAVERS DE LA MISE EN PLACE DU PROJET DE SERVICE JST CISME 2014 Martine MAGNE Aurélia MALLET Daniel RINDEL Florent VAUBOURDOLLE AHI 33 Service

Plus en détail

Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire

Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire 1 ARTICLE 1: Définition du maintien dans l emploi L ensemble des signataires adopte la définition régionale

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire du 15 juin 2017

Assemblée Générale Ordinaire du 15 juin 2017 Assemblée Générale Ordinaire du 15 juin 2017 Rétrospective Merci à tous d être venu nombreux à notre Assemblée Générale! «Le mot du Président» Notre mission : «Eviter toute altération de la santé des travailleurs

Plus en détail

Charte régionale pour le maintien dans l emploi des personnes handicapées Franche-Comté

Charte régionale pour le maintien dans l emploi des personnes handicapées Franche-Comté Direction Régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Franche Comté Charte régionale pour le maintien dans l emploi des personnes handicapées Franche-Comté PREAMBULE Au regard

Plus en détail

12èmes journées nationales d'études et de formation du GIT 9 juin 2017

12èmes journées nationales d'études et de formation du GIT 9 juin 2017 Les Visites d Information et de Prévention réalisées par les infirmiers: quelle formation, quelle évolution vers les pratiques avancées et les consultations infirmières en santé travail? Véronique Bacle:

Plus en détail

A LA RECHERCHE DE TRACES

A LA RECHERCHE DE TRACES A LA RECHERCHE DE TRACES DOSSIER MÉDICAL EN SANTÉ AU TRAVAIL RECOMMANDATIONS HAS Dr Cothereau 1 LOI SUR LES RETRAITES (9 NOV. 2010) Article 60 introduit 2 nouvelles dispositions relatives à la traçabilité

Plus en détail

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 Schéma Directeur des Ressources Humaines 2011-2014 CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSURANCE MALADIE 2011-2014 Élaboré dans la continuité du 1er

Plus en détail

2 infirmières & 1 médecin du travail

2 infirmières & 1 médecin du travail «La santé au travail de demain Permanence et mutations» Paris 15-17 oct. 07 2 infirmières & 1 médecin du travail Drs FONDERE - CROUZET SRAS Midi-Pyrénées http://sras.toulouse.free.fr/sras/ 2 Service de

Plus en détail

DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Pôle Travail Cité Administrative Bât P 2 rue Pélissier 63034 CLERMONT FERRAND Tél. : 04.73.43.14.14

Plus en détail

Inaptitude au travail : Quelles conséquences pour l employeur?

Inaptitude au travail : Quelles conséquences pour l employeur? www.msa.fr Inaptitude au travail : Quelles conséquences pour l employeur? www.msa.fr RAPPORT ISSINDOU «Aptitude et Médecine du Travail» RAPPORT ISSINDOU Mission de novembre 2014, présentation du rapport

Plus en détail

La récente réforme de la «médecine du travail» introduit une nouvelle obligation pour l entreprise

La récente réforme de la «médecine du travail» introduit une nouvelle obligation pour l entreprise Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 1 : Transformation du diagnostic de besoin en Action de actions prévention prioritaires coordonnées Un nouveau service aux entreprises : par les SSTI

Plus en détail

La santé au Travail de Demain Quelles perspectives pour les infirmières de santé au travail Demain?

La santé au Travail de Demain Quelles perspectives pour les infirmières de santé au travail Demain? La santé au Travail de Demain Quelles perspectives pour les infirmières de santé au travail Demain? Janine Bigaignon-Cantineau M. Gonzalez N. Broessel B. DENU A. Cantineau Deauville 26-27 avril 2007 Plan

Plus en détail

PLURIDISCIPLINARITE au sein d Annecy Santé au Travail

PLURIDISCIPLINARITE au sein d Annecy Santé au Travail PLURIDISCIPLINARITE au sein d Annecy Santé au Travail Présentation réalisée par: Dr Corinne BERTHET Dr Isabelle MALASSAGNE Dr Nadine MALLET Amaury BECUE, toxicologue Julie PERRIN, ergonome Société de Médecine

Plus en détail

Santé, sécurité et bien-être au travail dans l administration publique luxembourgeoise : Panorama et perspectives

Santé, sécurité et bien-être au travail dans l administration publique luxembourgeoise : Panorama et perspectives Santé, sécurité et bien-être au travail dans l administration publique luxembourgeoise : Panorama et perspectives Paulette Lenert, coordinateur général du ministère de la Fonction publique et de la Réforme

Plus en détail

Processus de ré-accueil à l EPT 12 Secteur Val de Bièvre. JSST 16 juin 2016

Processus de ré-accueil à l EPT 12 Secteur Val de Bièvre. JSST 16 juin 2016 Processus de ré-accueil à l EPT 12 Secteur Val de Bièvre JSST 16 juin 2016 INTRODUCTION Répondre à une problématique de plus en plus prégnante dans les collectivités: le reclassement et/ou le repositionnement

Plus en détail

Abordé dans le cadre des actions et moyens de l équipe pluridisciplinaire de santé au travail

Abordé dans le cadre des actions et moyens de l équipe pluridisciplinaire de santé au travail FCR: Suivi médical Abordé dans le cadre des actions et moyens de l équipe pluridisciplinaire de santé au travail 4 février 2013 Dr Magdeleine BROM-RUHLMANN Médecin inspecteur régional du Travail d Alsace

Plus en détail

PROJET DE FONCTIONNEMENT DU SIST SANTE AU TRAVAIL 72

PROJET DE FONCTIONNEMENT DU SIST SANTE AU TRAVAIL 72 PROJET DE FONCTIONNEMENT DU SIST SANTE AU TRAVAIL 72 Patrick Bidron, médecin du travail Coordonnateur pôle médical Arnaud Désarménien, ergonome Coordonnateur pôle technique Journées Santé Travail du CISME

Plus en détail

Optimiser votre recours à l intérim. en qualité et sécurité

Optimiser votre recours à l intérim. en qualité et sécurité Optimiser votre recours à l intérim en qualité et sécurité Salies de Béarn 20 Juin 2007 Spécificités du travail temporaire Sandrine PARADIS Ingénieur Conseil Le Travail Temporaire : une relation tripartite

Plus en détail

L absentéisme dans la fonction publique territoriale

L absentéisme dans la fonction publique territoriale L absentéisme dans la fonction publique territoriale 1 Qu est-ce que l absentéisme? L absentéisme se caractérise par des absences au travail, pouvant être répétitives ou prolongées, d un ou plusieurs agents,

Plus en détail

COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE

COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE ET LES ORGANISMES D ASSURANCE MALADIE DE LA REGION ILE-DE-FRANCE Principes et fonctionnement 1/10 PREAMBULE Le décret n 2016-1025 du 26 juillet

Plus en détail

La prévention des risques professionnels :

La prévention des risques professionnels : Le point sur La prévention des risques professionnels : du document unique d évaluation (DUE) au projet d établissement Depuis 1991, il existe une obligation légale pour l employeur d évaluer les risques

Plus en détail

SCHEMA GENERAL DES ACTEURS DE LA DEMARCHE. Le CHSCT Les Instances représentatives du personnel. Rôle Les étapes-clés Commentaires LA PREMIÈRE ANNÉE :

SCHEMA GENERAL DES ACTEURS DE LA DEMARCHE. Le CHSCT Les Instances représentatives du personnel. Rôle Les étapes-clés Commentaires LA PREMIÈRE ANNÉE : N 1 FICHE OUTIL OBJET Cette fiche est conçue comme une aide à l employeur pour positionner et mobiliser les acteurs de son entreprise. Elle peut être utilisée lors de la phase initiale de la démarche ou

Plus en détail

La Gestion des Âges dans l entreprise: l La question des seniors. mercredi 20 février 2013, Bretteville-sur-odon

La Gestion des Âges dans l entreprise: l La question des seniors. mercredi 20 février 2013, Bretteville-sur-odon La Gestion des Âges dans l entreprise: l La question des seniors mercredi 20 février 2013, Bretteville-sur-odon 1 L ANACT et L ARACT de Basse-Normandie L ANACT - Créée en 1973 et basée à LYON - Établissement

Plus en détail

«AU CŒUR DE LA NUIT» LES JOURNEES NATIONALES DU CISME. Octobre 2015

«AU CŒUR DE LA NUIT» LES JOURNEES NATIONALES DU CISME. Octobre 2015 Octobre 2015 PROJET DE RECHERCHE SUR LA PREVENTION DU RISQUE CARDIOVASCULAIRE CHEZ LES TRAVAILLEURS DE NUIT : une collaboration interrégionale de centres hospitalo-universitaires et de services de santé

Plus en détail

Catherine Chazette IDEST Isabelle Gérigny Ingénieur sécurité Italo Lombardi Médecin du travail

Catherine Chazette IDEST Isabelle Gérigny Ingénieur sécurité Italo Lombardi Médecin du travail Catherine Chazette IDEST Isabelle Gérigny Ingénieur sécurité Italo Lombardi Médecin du travail Sommaire - Présentation de l institut Laue Langevin - Présentation du service de santé au travail - La pluridisciplinarité

Plus en détail

L identité professionnelle de l IST :

L identité professionnelle de l IST : L identité professionnelle de l IST : entre professionnalisation et développement du métier, au regard de 4 années de DIU en Ile De France Journées Nationales du GIT Mars 2014, Saint-Malo Carine Boucher

Plus en détail

JAPRP :20 ANS AU SERVICE DE LA PROMOTION DE LA SST : BILAN ET PERPECTIVES. PRESENTE PAR: TRAORE Salimata Chef de Département Sécurité au travail

JAPRP :20 ANS AU SERVICE DE LA PROMOTION DE LA SST : BILAN ET PERPECTIVES. PRESENTE PAR: TRAORE Salimata Chef de Département Sécurité au travail JAPRP :20 ANS AU SERVICE DE LA PROMOTION DE LA SST : BILAN ET PERPECTIVES PRESENTE PAR: TRAORE Salimata Chef de Département Sécurité au travail PLAN INTRODUCTION I. ETAT DES LIEUX DE LA PREVENTION EN CI

Plus en détail

Projet de service AIST

Projet de service AIST Projet de service AIST 21 2016-2020 Avant-propos Le projet de service définit les priorités d actions de l AIST 21 sur plusieurs années, de 2016 à 2020. Il a été élaboré au sein de la Commission médico-technique

Plus en détail

L OFFRE DE SERVICES POUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPEES FINANCEE PAR L AGEFIPH

L OFFRE DE SERVICES POUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPEES FINANCEE PAR L AGEFIPH L OFFRE DE SERVICES POUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPEES FINANCEE PAR L AGEFIPH Préambule Ce document commun à toutes les structures chargées du service d appui pour le maintien

Plus en détail

Projet de loi. portant réforme des retraites et de la santé au travail. Docteur Jean-Michel STERDYNIAK

Projet de loi. portant réforme des retraites et de la santé au travail. Docteur Jean-Michel STERDYNIAK Projet de loi portant réforme des retraites et de la santé au travail Docteur Jean-Michel STERDYNIAK Mardis de FERNAND WIDAL- METRANEP 28 SEPTEMBRE 2010 1. Réforme des retraites Âge de la retraite Âge

Plus en détail

Sipad Connect Le digital au service des acteurs du maintien à domicile

Sipad Connect Le digital au service des acteurs du maintien à domicile Sipad Connect Le digital au service des acteurs du maintien à domicile La 1ère plateforme en ligne permettant aux professionnels et aux familles de coopérer pour améliorer la qualité de vie à domicile

Plus en détail

L impact de la réglementation en milieu hospitalier. Ph.MENECHAL Hôpital Necker- Enfants Malades AP- HP

L impact de la réglementation en milieu hospitalier. Ph.MENECHAL Hôpital Necker- Enfants Malades AP- HP L impact de la réglementation en milieu hospitalier Ph.MENECHAL Hôpital Necker- Enfants Malades AP- HP Un nombre important de textes publiés ou sur le point de l être Décret «patients» et certains arrêtés

Plus en détail

De l évaluation àla prévention des risques professionnels : construire une démarche durable

De l évaluation àla prévention des risques professionnels : construire une démarche durable De l évaluation àla prévention des risques professionnels : construire une démarche durable Les journées professionnelles de la Fédurok Rouen -5 juillet 2011 Pascal Chevereau Coopéraction Nathalie Delaleau

Plus en détail

PROGRAMME : Prévention des risques professionnels dans le spectacle

PROGRAMME : Prévention des risques professionnels dans le spectacle PROGRAMME : Prévention des risques professionnels dans le spectacle Préambule : La démarche de prévention des risques et maladies professionnels et ses enjeux : - Définitions - Les enjeux : humains, sociaux,

Plus en détail

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives «L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives Myriam HUBINON Directrice du Département Infirmier Cliniques Universitaires Saint-Luc 1 Activités péri-opératoires autour du patient - Inf. circulante

Plus en détail

L ENTREPRISE EST-ELLE UN LIEU DE PRÉVENTION LÉGITIME? Pr Paul FRIMAT Université Lille 2 ISTNF

L ENTREPRISE EST-ELLE UN LIEU DE PRÉVENTION LÉGITIME? Pr Paul FRIMAT Université Lille 2 ISTNF L ENTREPRISE EST-ELLE UN LIEU DE PRÉVENTION LÉGITIME? Pr Paul FRIMAT Université Lille 2 ISTNF ENTREPRISE PRÉVENTION Des interrogations permanentes L Entreprise : Lieu de Travail Lieu de Relation Lieu de

Plus en détail

équilibre gagnant-gagnant mode d emploi entre partenaires

équilibre gagnant-gagnant mode d emploi entre partenaires Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 3 : Conséquences sur l organisation des SSTI Action de prévention (première partie) coordonnées Le projet de par Service les SSTI à : l AST 62-59 :

Plus en détail

Evaluation des pratiques d ingénierie de formation en entreprise et leurs effets sur les salariés les moins qualifiés

Evaluation des pratiques d ingénierie de formation en entreprise et leurs effets sur les salariés les moins qualifiés CONSEIL NATIONAL D EVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Evaluation des pratiques d ingénierie de formation en entreprise et leurs effets sur les salariés les moins qualifiés Présentation au CNEFOP

Plus en détail

Partenariats SiST et CPOM

Partenariats SiST et CPOM Organisation de la médecine du travail 1 Loi du 20 juillet 2011 2 Décrets (début 2012) 1 Circulaire (90 pages) fin 2012 SiST : Services interentreprises de Santé au Travail 32 SiST en IdF (22 interpro

Plus en détail

Programme Formation Membres CHSCT. Entreprises de plus de 300 salariés

Programme Formation Membres CHSCT. Entreprises de plus de 300 salariés Programme Formation Membres CHSCT Entreprises de plus de 300 salariés Objectifs de la formation 1 Le CHSCT est une instance représentative des salariés participant à la prévention des risques professionnels.

Plus en détail

Rappel du contexte et des enjeux

Rappel du contexte et des enjeux LE TUTORAT L objectif majeur de la nouvelle réglementation est de favoriser le maintien en emploi et le recrutement de salariés âgés, grâce à des actions innovantes définies au sein des branches et des

Plus en détail

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE Réunion d ouverture du 14 Janvier 2014 Cabinet Alliance & Performance Evaluation externe PRESENTATION Réunion d ouverture Association KERVIHAN Le 14 Janvier 2014

Plus en détail

SAMETH. 1 - Service d information sur les dispositifs et aides mobilisables pour le maintien dans l emploi des personnes handicapées,

SAMETH. 1 - Service d information sur les dispositifs et aides mobilisables pour le maintien dans l emploi des personnes handicapées, SAMETH PRESENTATION DE L OFFRE DE SERVICES A L EMPLOYEUR 1 - Service d information sur les dispositifs et aides mobilisables pour le maintien dans l emploi des personnes handicapées, 2 - service de facilitation

Plus en détail

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 Fiche technique LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 TRAVAILLEURS SOCIAUX 1. ELEMENTS DE DEFINITION A. L individu est acteur dans la communauté : ACTEUR : L habitant

Plus en détail

Conseil d Orientation des Conditions de Travail

Conseil d Orientation des Conditions de Travail Conseil d Orientation des Conditions de Travail Secrétariat général du COCT, le 17 mars 2016 NOTE DU GROUPE PERMANENT D ORIENTATION RELATIVE AU SUIVI DES SALARIES PAR LES SERVICES DE SANTE AU TRAVAIL ET

Plus en détail

Alpes Santé Travail Grenoble Dr Sabine Verrières. SMSTDS - 29 novembre

Alpes Santé Travail Grenoble Dr Sabine Verrières. SMSTDS - 29 novembre Alpes Santé Travail Grenoble Dr Sabine Verrières SMSTDS - 29 novembre 2013 1 EFFECTIFS MOYENS EN RHÔNE-ALPES (RISQUE 745 BD) Statistiques C.ROBIN CARSAT Lyon 2011 120 000 100 000 80 000 60 000 40 000 20

Plus en détail

FORMATIONS. Construire la Télémédecine

FORMATIONS. Construire la Télémédecine FORMATIONS Construire la Télémédecine FORMATIONS DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE TÉLÉMÉDECINE La Société Française de Télémédecine (SFTelemed) est une société pluridisciplinaire savante transversale qui regroupe

Plus en détail

ASIP Santé Présentation des missions

ASIP Santé Présentation des missions ASIP Santé Présentation des missions 29 septembre 2015 La révolution de l information : une profonde transformation du système de santé patient «empowerment» Hyperspécialisation et médecine collaborative

Plus en détail

PENIBILITE «HORAIRES ATYPIQUES»

PENIBILITE «HORAIRES ATYPIQUES» PENIBILITE «HORAIRES ATYPIQUES» Caudry 15 octobre 2013 INTERVENANT : Claude Routard CARSAT Nord Picardie 1 SOMMAIRE Contexte, enjeux, Réglementation, Diagnostic PENIBILITE, Fiche individuelle de prévention

Plus en détail

Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO

Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO Propositions d actions concrètes liées aux objectifs contenus dans la politique cadre à l égard de la diversité Précisions Ce document est un document évolutif

Plus en détail

Programme de Formation Membres du CHSCT

Programme de Formation Membres du CHSCT Programme de Formation Membres du CHSCT Entreprises de plus de 300 salariés Objectifs de la formation 1 Le CHSCT est une instance représentative des salariés participant à la prévention des risques professionnels.

Plus en détail

Programme de Formation Membres du CHSCT. Entreprises de plus de 300 salariés

Programme de Formation Membres du CHSCT. Entreprises de plus de 300 salariés Programme de Formation Membres du CHSCT Entreprises de plus de 300 salariés Objectifs de la formation 1 Le CHSCT est une instance représentative des salariés participant à la prévention des risques professionnels.

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION 2017

OFFRE DE FORMATION 2017 SE FORMER A LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS en Alsace Moselle OFFRE DE FORMATION 2017 L édition 2017 du catalogue de formation de la Carsat Alsace-Moselle vous présente nos parcours de formation

Plus en détail

SAS du Fastt (Fonds d Action Sociale du Travail Temporaire)

SAS du Fastt (Fonds d Action Sociale du Travail Temporaire) SAS du Fastt (Fonds d Action Sociale du Travail Temporaire) Mission maintien dans le projet professionnel en Rhône-Alpes/Auvergne : un accompagnement autour de la problématique santé - travail- projet

Plus en détail

QUALITE DE VIE AU TRAVAIL

QUALITE DE VIE AU TRAVAIL QUALITE DE VIE AU TRAVAIL 1 L APPROCHE DU RPS PAR LE SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DES DEUX-SEVRES Par le Dr Monique CUVILLIER, médecin du travail, en collaboration avec : Jacky BALLET psychologue Dr Francis

Plus en détail

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION «Diagnostiquer Diagnostiquer et prévenir les risques : les risques liés à l activité physique» Février 2014 1 Pénibilité

Plus en détail

SINISTRALITÉ BTP PARTENARIATS SIST & CPOM

SINISTRALITÉ BTP PARTENARIATS SIST & CPOM SINISTRALITÉ BTP PARTENARIATS SIST & CPOM CO-CONSTRUCTION EN ILE-DE-FRANCE www.cramif.fr FRANCIS LEMIRE INGÉNIEUR CONSEIL RÉGIONAL ADJOINT Congrès de Limoges 2015 / SIST-BTP Francis LEMIRE le 28 mai 2015

Plus en détail

Réalisation par d un les SSTI diagnostic : RPS

Réalisation par d un les SSTI diagnostic : RPS Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 1 : Pluridisciplinarité et préservation Action de la de Santé prévention dans les entreprises coordonnées Réalisation par d un les SSTI diagnostic :

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia CATALOGUE DE FORMATIONS Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / 2017 Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia 2 SOMMAIRE Modules de sensibilisation 1. L essentiel du Handicap... 5

Plus en détail

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L'Educateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social. Il contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle

Plus en détail

Cellule Maintien dans l Emploi du SSTRN : Accompagnement pluridisciplinaire

Cellule Maintien dans l Emploi du SSTRN : Accompagnement pluridisciplinaire Cellule Maintien dans l Emploi du SSTRN : Accompagnement pluridisciplinaire Journées de Printemps SMSTO 3 avril 2015 1 Sommaire Introduction Organisation et fonctionnement Quelques chiffres Situation concrète

Plus en détail

Quand le métier d infirmière se professionnalise, une place à part entière dans un grand groupe industriel. Communication GIT - Mars 2014

Quand le métier d infirmière se professionnalise, une place à part entière dans un grand groupe industriel. Communication GIT - Mars 2014 Quand le métier d infirmière se professionnalise, une place à part entière dans un grand groupe industriel Communication GIT - Mars 2014 Présentation des services Santé au travail chez Schneider Electric

Plus en détail

LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE

LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE Tel 36 46 Lignes directes des assistants sociaux communiquées après s un 1er contact Service Social de l Assurance l Maladie et de l Assurance l Vieillesse SERVICE SOCIAL

Plus en détail

La prise en charge sanitaire en sortie de la phase d urgence. Docteur Philippe Pirard Institut de Veille Sanitaire (InVS)

La prise en charge sanitaire en sortie de la phase d urgence. Docteur Philippe Pirard Institut de Veille Sanitaire (InVS) La prise en charge sanitaire en sortie de la phase d urgence Docteur Philippe Pirard Institut de Veille Sanitaire (InVS) Les enjeux sanitaires d un accident de gravité moyenne Dose modérée par expositions

Plus en détail

ESPACE RÉGIONAL DE CO-CONCEPTION

ESPACE RÉGIONAL DE CO-CONCEPTION INFORMATIONS SUR LA CRÉATION D UN ESPACE RÉGIONAL DE CO-CONCEPTION OU CONCEPTION CO-ÉLABORATIVE Définition Cet espace de co-conception a pour but de : rassembler dans un même lieu tous les acteurs d un

Plus en détail

Programme destiné aux salariés, aux chefs d entreprises et aux travailleurs indépendants

Programme destiné aux salariés, aux chefs d entreprises et aux travailleurs indépendants Programme destiné aux salariés, aux chefs d entreprises et aux travailleurs indépendants Ce programme innovant proposé par le GEFLUC s inscrit dans le cadre du Plan Cancer 2014-2019 dont l un des axes

Plus en détail

Alors, nos formations sont faites pour vous!

Alors, nos formations sont faites pour vous! Les Formations Vous souhaitez : Agir sur la thématique du handicap dans votre entreprise? Connaître les aides existantes et maîtriser le cadre légal? Parler du handicap à vos salariés? à vos managers?

Plus en détail

Générations Mutualistes

Générations Mutualistes Générations Mutualistes Accompagner les familles tout au long de la vie Un réseau de 750 établissements et services mutualistes dans toute la France Un engagement au service du mieux-vivre de la personne

Plus en détail

LE PROJET DE SERVICE : UNE AUTRE VISION DU TRAVAIL EN ÉQUIPE

LE PROJET DE SERVICE : UNE AUTRE VISION DU TRAVAIL EN ÉQUIPE LE PROJET DE SERVICE : UNE AUTRE VISION DU TRAVAIL EN ÉQUIPE Journées du CISME 21 et 22 octobre 2014 L AIST39 EN QUELQUES MOTS 16 MÉDECINS DU TRAVAIL 16 SECRÉTAIRES MÉDICALES 7 INFIRMIÈRES 1 DÉPARTEMENT

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Évolutions des dispositions législatives et réglementaires relatives à la radioprotection des travailleurs 10èmes RENCONTRES PCR, Issy-les-Moulineaux, 8 & 9 novembre 2016

Plus en détail

Education Thérapeutique du Patient en Lorraine. Dr A. Dieterling Directrice de la Santé Publique 3 décembre 2015

Education Thérapeutique du Patient en Lorraine. Dr A. Dieterling Directrice de la Santé Publique 3 décembre 2015 Education Thérapeutique du Patient en Lorraine Dr A. Dieterling Directrice de la Santé Publique 3 décembre 2015 L ETP : une nécessité 15 M de malades chroniques Maladie chronique Evolution sur le long

Plus en détail

GIRCI EST La recherche paramédicale et en soins infirmiers. Quelques principes de base

GIRCI EST La recherche paramédicale et en soins infirmiers. Quelques principes de base GIRCI EST La recherche paramédicale et en soins infirmiers Quelques principes de base 1 Contexte Les circonstances de pratique et/ou d utilisation de la recherche sont diverses pour les infirmières ou

Plus en détail

Guide Essentiel d Entrevue (d entretien) de l informateur (spécialiste du programme HIV/SIDA) Intégration des aspects VIH/SIDA - MADAGASCAR

Guide Essentiel d Entrevue (d entretien) de l informateur (spécialiste du programme HIV/SIDA) Intégration des aspects VIH/SIDA - MADAGASCAR Guide Essentiel d Entrevue (d entretien) de l informateur (spécialiste du programme HIV/SIDA) Intégration des aspects VIH/SIDA - MADAGASCAR March 2007 Quel est le processus de l intégration des aspects

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

Auto-évaluation sur la maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Auto-évaluation sur la maîtrise du risque infectieux en EHPAD Auto-évaluation sur la maîtrise du risque infectieux en EHPAD Comment intégrer le DARI dans la démarche d évaluation interne? Dr Fatima Berjamy Journée régionale des EMS, Besançon, 14 novembre 2013 Introduction

Plus en détail

PLANIFICATION ET GESTION DES PARTENARIATS

PLANIFICATION ET GESTION DES PARTENARIATS PLANIFICATION ET GESTION DES PARTENARIATS Pour une coopération parlementaire efficace M. Eza 2 Les leçons de l expérience 10 ans d actions dans une vingtaine de parlements majoritairement du Sud(Asie,

Plus en détail

DEROULEMENT DE L INTERVENTION

DEROULEMENT DE L INTERVENTION 16 mai 2012 DEROULEMENT DE L INTERVENTION 8 h 30 Intervention de Véronique DEMON, Directrice Présentation de l AMETRA La réforme 9 H 15 Intervention des Drs Eric KOZAR et Dominique PRENTOUT Les risques

Plus en détail

Services d aide à la personne Prévention des risques professionnels

Services d aide à la personne Prévention des risques professionnels Journées santé-travail Cisme 21 octobre 2010 Services d aide à la personne Prévention des risques professionnels Une action pluridisciplinaire entre deux services de santé au travail Docteur Annie Grasset

Plus en détail

TRAVAILLER ENSEMBLE POUR MIEUX ACCOMPAGNER EN PRÉVENTION

TRAVAILLER ENSEMBLE POUR MIEUX ACCOMPAGNER EN PRÉVENTION TRAVAILLER ENSEMBLE POUR MIEUX ACCOMPAGNER EN PRÉVENTION Journée Vendredi nationale des IPRP de SST 27 mai 2016 - PARIS Lena DA CONCEICAO : Contrôleur de sécurité à la CARSAT Nord Picardie Nathalie LACHAMBRE

Plus en détail

La Réforme de la Médecine du Travail. CNSST Courrier du 12 septembre 2012

La Réforme de la Médecine du Travail. CNSST Courrier du 12 septembre 2012 La Réforme de la Médecine du Travail CNSST Courrier du 12 septembre 2012 Le contexte réglementaire L article 8 de la Loi postale du 8 mai 2005 stipule que ce sont les dispositions du code du travail qui

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

PRECOSSE PREmier PRE COntact Santé Sécurité avec l'entreprise Docteur J.P. J.P BAUD

PRECOSSE PREmier PRE COntact Santé Sécurité avec l'entreprise Docteur J.P. J.P BAUD PRECOSSE PREmier COntact Santé Sécurité avec l'entreprise Docteur J.P. BAUD Cet outil a pour objectif de permettre à l équipe de santé au travail (médecins du travail, IPRP, conseillers en prévention de

Plus en détail

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015 SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet INC Retraite du 1 er Octobre 2015 Introduction Via la COG 2014 2017, la Branche Retraite réaffirme son engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Transposition de la directive 2013/59/Euratom ********* Perspectives d évolution du code du travail Séminaire multirégional relatif à la radioprotection des travailleurs en

Plus en détail

Leur mission première est l organisation de

Leur mission première est l organisation de Missions des 3C Leur mission première est l organisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaire Dispositif dannonce d annonce Plan Personnalisé de Soins Promotionde la recherche clinique Soins

Plus en détail

LE REGISTRE UNIQUE SANTÉ ET SÉCURITÉ

LE REGISTRE UNIQUE SANTÉ ET SÉCURITÉ LE REGISTRE UNIQUE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL (RUSST) RUSST : Méthodologies et outils adaptés à l environnement territorial Commission Santé et Sécurité au Travail FNCDG 13 janvier 2016 Avant propos

Plus en détail

LA BRANCHE AT-MP MISSIONS GOUVERNANCE PRÉVENTION PARTENARIATS CPOM & TMS

LA BRANCHE AT-MP MISSIONS GOUVERNANCE PRÉVENTION PARTENARIATS CPOM & TMS LA BRANCHE AT-MP MISSIONS GOUVERNANCE PRÉVENTION PARTENARIATS CPOM & TMS FRANCIS LEMIRE INGÉNIEUR CONSEIL RÉGIONAL ADJOINT www.cramif.fr SMTE société savante médecine du travail Francis LEMIRE le 21 janvier

Plus en détail

Ateliers de prospective. Nouvelles formes de coopérations entre professionnels de santé

Ateliers de prospective. Nouvelles formes de coopérations entre professionnels de santé Ateliers de prospective Nouvelles formes de coopérations entre professionnels de santé Textes de référence: Rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire professionnels d aujourd hui et

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES 534 Ressources humaines Le domaine fonctionnel Ressources humaines regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement des personnels

Plus en détail

Dr. Philippe HAVETTE. Président de la SFMTU. Médecin coordinateur RTE Réseau de Transport d Electricité PACA-CORSE

Dr. Philippe HAVETTE. Président de la SFMTU. Médecin coordinateur RTE Réseau de Transport d Electricité PACA-CORSE Dr. Philippe HAVETTE Président de la SFMTU Médecin coordinateur RTE Réseau de Transport d Electricité 1 L ORGANISATION ET LA PRISE EN CHARGE DES URGENCES EN 2013 Dr. Philippe HAVETTE Pr. Alexis DESCATHA

Plus en détail

BREVES SST Article 44 de la Loi Travail «Moderniser la Médecine du Travail»

BREVES SST Article 44 de la Loi Travail «Moderniser la Médecine du Travail» BREVES SST Article 44 de la Loi Travail «Moderniser la Médecine du Travail» www.msa.fr Article 44 Cette réforme de la médecine du travail répond aux principaux enjeux pointés dans le cadre du rapport parlementaire

Plus en détail

ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION

ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION Préambule : ce second niveau permet de définir l'appropriation et la mise en œuvre concrète

Plus en détail

PROPOSITION DE FORMATION

PROPOSITION DE FORMATION PROPOSITION DE FORMATION PREVENIR LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Pour UNIFAF Nord Pas de Calais Actions Coordonnées 2011 1) CONTEXTE ET FINALITÉ Le développement des services a diversifié les formes de souffrance

Plus en détail

Prévention et compensation de la pénibilité au travail MISE EN PERSPECTIVE

Prévention et compensation de la pénibilité au travail MISE EN PERSPECTIVE Prévention et compensation de la pénibilité au travail MISE EN PERSPECTIVE Pénibilité : de quoi parle-t-on? La pénibilité au travail se révèle être un concept difficile à manier : elle postule une situation

Plus en détail