Soirée des directeurs DD redéfinir la place de la RSE dans l entreprise : nouvelles stratégies et modes de direction innovants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soirée des directeurs DD redéfinir la place de la RSE dans l entreprise : nouvelles stratégies et modes de direction innovants"

Transcription

1 Soirée des directeurs DD redéfinir la place de la RSE dans l entreprise : nouvelles stratégies et modes de direction innovants Mardi 20 mars 2012 de 18h30 à 20h30 RSE? DD? Quels termes sont utilisés aujourd hui et pourquoi? Comment ont été constituées les directions du développement durable? Quelles évolutions récentes? Quelle place ont-elles dans les organisations aujourd hui? Quelle est la gouvernance de la RSE et du DD? Comment donner à la RSE une véritable dimension transversale dans l entreprise? Quel pouvoir de transformation réel ont les directions de la RSE et du développement durable? Intervenants : 3M Frédéric Biffaud, Directeur développement durable Alstom - Anne Guerin-Moens, Directeur développement durable La Poste Laure Mandaron, Déléguée au développement durable du groupe Roquette Anne Lambin, Responsable développement durable, Directeur développement durable SEB - Joël Tronchon, Directeur développement durable SNCF - Jean-Louis Jourdan, Directeur développement durable Animateur :, Président - Tel : (+33) /12

2 RSE? Développement Durable? Quels sont les termes utilisés aujourd hui et pourquoi? Comment ont été constituées les Directions du Développement Durable? Quelles évolutions récentes? Je remercie Laure Mandaron d accueillir cette conférence Agrion. Pourquoi utiliser différents termes RSE (Responsabilité Sociétale de l Entreprise) et Développement Durable (DD) - pour décrire vos fonctions? Quel est l historique de vos postes? La Poste Laure Mandaron L utilisation des terminologies s est structurée à la Poste en Nous parlions alors de DD. Il était toutefois trop connoté «environnement» pour notre cadre stratégique, et la RSE comportait un aspect social trop marqué. C est pourquoi nous avons choisi «Développement responsable», alliant environnement et démarche pérenne. Nous avons toujours à cœur cette préoccupation de management plus responsable. Les terminologies sont des discours de spécialistes et ne répondent pas aux attentes de nos managers, qui veulent comprendre ce que les termes impliquent comme nouvelles façons d aborder le management et de prendre des décisions. Je suis devenu très rapidement directeur du Développement durable dès 2001-, afin de parler le même langage que nos parties prenantes. Le métier de l époque concernait la RSE alors qu aujourd hui, les enjeux du DD et de la RSE sont davantage conciliés. La Poste Laure Mandaron Nous avons fusionné l ancienne direction du DD, du handicap et de la diversité dans la direction de la RSE. Cette dernière comprend la déléguée au développement durable. Dans chacune des directions de nos BU, le vocable employé est lié à l histoire et aux personnes. La direction de la RSE est rattachée au Directeur Général. Elle est également membre du Comité de direction générale, lui permettant d être associée aux décisions. Gilles, pouvez-vous évoquer l historique du développement des directions RSE et leur organisation actuelle de qui dépendent-elles? - Tel : (+33) /12

3 La direction du DD a effectué des missions diversifiées en dix ans. C est un aiguillon et le porte-parole des engagements de l entreprise auprès des parties prenantes. Elle a éclairé durant toutes ces années les décisions stratégiques par la prospective, c est-à-dire en écoutant les signaux faibles et l ensemble des parties prenantes. Elle a également navigué dans les «sincérités successives» de son président qui prend de nombreuses décisions dans des domaines spécifiques. Certaines décisions peuvent alors sembler contradictoires. Notre métier est d aider à construire une cohérence et de favoriser l échange latéral dans une organisation hiérarchique. La direction DD sert d incubateur de programmes nouveaux, telle la création d une politique santé à l échelle mondiale de l entreprise. Comment votre département, qui comprend 70 personnes, est-t-il organisé? Nous nous organisons autour d objectifs. Chaque équipe pays gère un projet, qui concerne l accès à l électricité pour tous, la formation ou l éthique de l entreprise. Le cœur de métier de mon équipe est de répondre aux parties prenantes, d organiser la performance et de construire le rapport annuel général et DD. L ensemble des équipes annexes complète notre ambition de performance. Quelle place ont les directions du DD dans les organisations aujourd hui? Nous pouvons constater une vraie évolution concernant les directions du DD qui pèsent à présent sur la stratégie de l entreprise. Anne, qu en est-il de Roquette? Roquette Anne Lambin Roquette est une entreprise agro-alimentaire familiale. Nos matières premières sont les céréales et les micro-algues pour usages alimentaire, industriel, pharmaceutique ou cosmétique. La direction «fiabilité et DD» a quatre ans, car n étant pas cotés en bourse, nous n avions pas d obligations. Le terme fiabilité se réfère au management des risques, à la qualité, à la sécurité, à la sûreté et à l environnement. La direction, petite car nous ne sommes que deux, a été créée du fait de l intérêt de notre président pour le DD. - Tel : (+33) /12

4 L une de nos premières missions a été d écrire un rapport sur les actions de DD du groupe. Nous utilisons surtout le terme de DD du fait de sa connotation «environnement». Le terme RSE est introduit par nos clients qui nous interpellent sur des thématiques sociales. Pour moi, la RSE et le DD sont équivalents, bien que ce ne soit pas le cas pour mes collègues qui considèrent que le DD est lié à l environnement. La direction du DD a toujours été rattachée à la direction générale : c est un levier important pour permettre d avancer sur des sujets. Monsieur Biffaud, comment vivez la fonction de directeur du DD dans une entreprise étasunienne? 3M Frédéric Biffaud 3M est un groupe complexe qui opère sur 6 marchés différents avec produits différents et 32 Business Units. Le poste de sustainability manager aux États-Unis est rattaché à l organisation industrielle du groupe et est très connoté «environnement», qui est un des fondamentaux de 3M. Nous nous intéressons aux bonnes pratiques industrielles dès Nous avons récemment éprouvé le besoin de créer des directions du DD, dans son acception la plus large, à savoir l économie, l environnement et le social. Parallèlement à la création de ces fonctions en Europe, pionnière en la matière, nous nous sommes dotés d une structure européenne. Nous utilisons le terme de DD car notre historique est lié à l environnement et le terme RSE n est pas bien compris en interne. Nous sensibilisation sur l acception large du DD et la notion de RSE apparaît progressivement. Mon poste est rattaché au PDG de la filiale de 3M France ce qui nous donne, de fait, une grande légitimité auprès des autres Comités. Nous fonctionnons en tant que support transversal. Notre filiale compte collaborateurs en France mais nous ne sommes que deux dans l équipe. SEB - Joël Tronchon La fonction de directeur du DD a été créée en 2005 au sein du groupe SEB. Elle est rattachée à la DRH du groupe, qui est l un des six membres du Comité exécutif. Les blocages des projets se situent souvent dans ces volets sociaux : être rattaché à la DRH, qui gère également la communication, est un avantage. Le terme de DD fait bien le lien avec le business, ce qui nous convient. Nous évoquons néanmoins sans problèmes la responsabilité sociale et sociétale dans nos rapports de DD. Notre équipe est petite et s appuie sur les spécialistes d autres directions en interne. Notre budget est modeste et nous permet d investir dans des projets innovants qui n ont pas de budget attitré par ailleurs. - Tel : (+33) /12

5 Vous êtes le seul à être rattaché aux RH et nous constatons des évolutions similaires chez nos clients internationaux, afin de mieux maîtriser la transformation des pratiques professionnelles. Nous pourrons débattre de cette tendance. Qu en est-il d Alstom? Alstom - Anne Guerin-Moens Nous avons débattu en anglais sur la dénomination de ma fonction, Alstom faisant moins de 5 % de son chiffre d affaires en France. Or sustainability a une forte connotation environnementale. Nous avons choisi Corporate Social Responsibility car nous pensons que ce terme englobe des problématiques à la fois environnementales et sociales. La préoccupation environnementale est évidente pour Alstom, puisque plus de 60 % des gaz à effet de serre produits dans le monde sont issus de nos produits. L environnement a éclipsé les autres problématiques. Nous avions moins de moyens à la création de la fonction en 2006 qu aujourd hui. Un groupe de militants a aiguillonné l entreprise vers un DD plus affirmé. En 2011, le Comité exécutif et les administrateurs ont décidé de faire de la RSE et du DD un élément stratégique pour l entreprise. Nous avons créé un Comité au sein du Conseil d administration, auquel nous présentons trimestriellement nos avancées. Nous nous cherchons encore en termes de gouvernance. Le Comité exécutif désire nous rattacher à la stratégie de l entreprise. Nous coordonnons l ensemble des aspects DD des métiers au sein du CSR. Suite à une enquête dédiée à la RSE et au DD auprès de salariés, nous avons recensé suggestions pour structurer notre action. Nous nous sentons portés par la base de l entreprise. SNCF - Jean-Louis Jourdan La direction du DD est née de notre activité -50 établissements industriels, installations classées - qui est liée à un sujet environnemental. Nous avons 3 millions de voyageurs quotidiens, ce qui est une contrainte forte. Nous prenons également en compte la dimension sociétale, car nous avons des gares dans des quartiers difficiles. Il a fallu agir sur les sujets de la diversité et de l insertion. Nous sommes rattrapés par des sujets à la mode : le changement climatique, l énergie, le green business. La légitimité du DD s est forgée en donnant des preuves de sa réalité : en combinant sensibilisation de la direction et apport de compétences concrètes et de nouvelles perspectives à l échelle de la réalité productive de l entreprise. Il existe une vraie appétence de la génération montante pour le DD, et la transversalité, dans des Business Units verticalisées, est en train d apparaître. Les thèmes du capital immatériel et de la norme ISO restent nouveaux. Notre travail est de favoriser leur appropriation. Nos partenaires -les - Tel : (+33) /12

6 fournisseurs, les agences de notation- nous aident en s appropriant le DD et en modifiant leurs exigences. Concernant notre organisation, nous avons une direction de quinze personnes répartie en trois pôles : société, environnement et autre (climat, énergie, gaz à effet de serre). Il y a des équipes relais dans chacune des cinq branches d activités et les grandes filiales. Leurs enjeux diffèrent selon les domaines : infrastructures, mobilités de proximité Le social est apparu plus récemment. Nous nous occupions de la diversité, en recrutant dans des quartiers difficiles. Nous travaillons sur mandat : les directeurs de branche ou le président nous donnent des missions spécifiques. Nous sommes sollicités car nous avons un regard différent. Nous avons un droit d interpellation, nous pouvons dire des choses que d autres ne peuvent dire. Quelle est la gouvernance de la RSE et du DD? Comment donner à la RSE une véritable dimension transversale dans l entreprise? SNCF - Jean-Louis Jourdan A titre d exemple, la branche proximité/transport régional nous a demandé d imaginer les services de mobilité de demain. Afin de réaliser cette mission, nous nous sommes appuyés sur une équipe paritaire que nous avons fait travailler avec des démarches en rupture - interrogation des non-clients, mimétisme- avec le marketing classique. Suite à la création de nouveaux modèles économiques, les projets rentrent à nouveau dans le jeu légitime de l entreprise. Nos innovations sont issues de ces réflexions, dans un contexte où les gares deviennent de cruciaux lieux d échanges. Nous venons d être interpellés pour créer un green TGV pour les brésiliens. Nous avons besoin de leur proposer un modèle innovant. A titre d exemple, les Japonais présentent leur Shinkansen à partir de ses performances environnementales (CO2 par kilomètres) et non pas techniques (vitesse maximum). L intégration de mobilité durable dans les territoires en France est centrale pour améliorer leur attractivité. Si nous ne savons pas répondre à ces nouvelles exigences de DD, nous sommes mal armés pour le futur. La Poste Laure Mandaron Nous avons quatre métiers : le colis express, le courrier, la banque postale et points de ventes. Nous avons des Comités RSE qui travaillent avec les métiers. Nous accompagnons nos fonctions supports qui sont prestataires de service en interne, car ils représentent des enjeux importants. Notre enjeu est d intégrer la RSE dans l exercice des activités managériales et opérationnelles de chaque grande fonction et métier, à savoir le marketing, le commercial, les RH, la finance Il y a - Tel : (+33) /12

7 trois ans, notre DG nous a donné un mandat pour réunir tous les directeurs de chaque fonction en quatorze groupes de travail. Ce qui est ressorti de ce travail de trois années c est : une émulation entre les métiers, la conscience de devoir s améliorer avec, parfois, tout à faire, et l appropriation du sujet. Il existe à présent une direction RSE compétente avec une forte crédibilité dans chaque métier. Se trouvent face à ces dernières des directeurs de filières fonctionnelles très autonomes qui connaissent le sujet et qui veulent agir. Le Corporate se recentre sur des activités de reporting et de prospective. Nous travaillons aussi sur le management responsable, et son appropriation par les collaborateurs. Les métiers ont des directions fonctionnelles sensibilisées au DD. L ensemble des patrons sont actuellement en train de décliner l intégration des objectifs RSE dans les parts variables des feuilles de route : c est une étape très importante. En termes de gouvernance, nous avons acté que lors des revues de performance des métiers aux instances du plus haut niveau, le premier point de la stratégie business abordé sera la performance extra-financière. Nous avons également une commission spécialisée qui s appelle qualité RSE-qui émane du Conseil d administration et qui nous demande des comptes de façon très constructive : nous échangeons sur des sujets d avenir et de prospective. Je m interroge sur l utilité du temps passé à répondre aux différents questionnaires des agences de notation qui empiètent sur ma mission d appropriation du DD par les collaborateurs. 3M Frédéric Biffaud Nous avons une culture des divisions verticales, et une matrice de management par pays et par métier. Nous avons développé des instances qui alimentent la transversalité en France et en Europe, tel un Comité de pilotage qui rassemble l intégralité des fonctions métiers communication, packaging, environnement, éco-conception - et qui se réunit tous les deux mois. Il établit une feuille de route validée par la direction en fin d année. Tout au long de l année, des membres de ce Comité pilotent des groupes de travail qui traitent toutes les thématiques que nous avons défini. Nous avons essayé de situer notre maturité concernant la notion de DD dans une échelle que nous avons créée. Nous avons distingué quatre niveaux de maturité : l investigation, l appropriation par l ensemble de l entreprise (notre niveau), l innovation autour du DD (l axe stratégique décidé à l échelle Corporate de 3M) et la mise en place d une stratégie d entreprise inspirée par le DD. Nous sommes aujourd hui davantage sur des aspects opérationnels que stratégiques. Nous tentons de faire vivre le DD dans l entreprise. - Tel : (+33) /12

8 Monsieur Vermot, pouvez-vous nous parler de votre comité de pilotage, que vous avez appelé le «baromètre»? Le premier des enjeux que nous avons défini est la communication en interne : car les plus durs à convaincre des engagements de DD de l entreprise sont nos collaborateurs. Nous avions besoin d un outil simple, car les managers ne s intéressent pas à la complexité du DD. Nous avions également besoin de nous intégrer dans le programme triennal d entreprise, ce qui impliquait d inclure le DD dans la rémunération variable des dirigeants. Cette décision a engendré des interrogations sur les indicateurs de mesure, la source et la fiabilité des informations : c est pourquoi nous avons créé le baromètre. A travers cet outil, nous nous fixons des priorités et des objectifs à atteindre à partir de treize indicateurs. A titre d exemple, nous avons choisi de diminuer les accidents du travail de 30 % (nous en sommes déjà à 85 %), la consommation énergétique et l émission de CO2 dans le transport de 10 %, nous avons également des indicateurs sociaux sur la satisfaction des collaborateurs travaillant dans des sites green place to work, etc. Nous additionnons tous ces critères et nous nous attribuons une note tous les trimestres. Cet outil, disponible sur le site de l entreprise, permet aux collaborateurs de suivre nos avancées et à nos partenaires de connaître nos réalisations. Il est audité par un tiers externe et inclus dans la rémunération des membres du Comité exécutif. Pouvez-vous parler du rôle de Cathy Kopp? Il est double. Elle est membre du Conseil de surveillance de l entreprise, et dans ce cadre, elle est chargée de donner un avis sur les politiques de DD. Elle auditionne le patron des achats, de l industrie et de l environnement. Elle a une expertise et a instauré une relation de confiance. Certains de mes collègues considèrent que le DD n est pas prioritaire dans leurs objectifs : cela change lorsqu ils apprennent qu ils vont être auditionnés sur les mesures qu ils prennent dans le cadre du DD. SEB - Joël Tronchon - Tel : (+33) /12

9 La gouvernance du DD est effectivement importante. Nous avons tous des Comités de pilotage et des outils structurés. Nous travaillons également de façon «officieuse» : en légitimant les projets de nos collaborateurs, en encourageant un manager à s engager dans un projet à la marge et en investissant dans les nouvelles générations. C est pourquoi je participe aux séminaires d intégration des jeunes managers qui sont les futurs dirigeants et qui porteront les problématiques en interne. Alstom - Anne Guerin-Moens Nos métiers sont très verticalisés mais lors de notre enquête sur la RSE, de nombreux collaborateurs ont manifesté leur envie de s engager. Nous allons donc créer des groupes de volontaires qui, de façon autogérée, décideront de certaines actions RSE dans leur pays. Roquette Anne Lambin Nous débutons simplement, toutefois, nous réfléchissons à l apport du DD dans la stratégie du groupe. Nous travaillons avec un Comité rassemblant les métiers et également en réseau, car nous ne sommes que deux. Nous avons un correspondant sur chacun de nos 18 sites de production dans le monde. Débat questions de la salle Médecins du monde Diane Hassan Comment la crise a-t-elle affectée vos engagements sociétaux et vos directions? SNCF - Jean-Louis Jourdan Par bonheur, nous n avons pas de contrainte budgétaire et nous ne ressentons pas les effets de la crise. Une prise de conscience sur les opportunités à tirer de cette crise est en train de s effectuer. Le Comité exécutif redouble d efforts pour assurer la pérennité de certaines activités ou en développer de nouvelles. A titre d exemple, la branche voyage a élaboré sa stratégie RSE. L effet mécanique de la crise sur le transport des marchandises ne remet pas en cause la réflexion de la branche sur la logistique propre, etc. Le DD est de moins en moins perçu comme un facteur de coût mais comme un levier de performance. La création d outils consolide cette crédibilité auprès des décideurs, de même que l introduction de nouveaux critères dans l évaluation des investissements de l entreprise. La loi impose également de nouvelles contraintes. Une réflexion autour du capital immatériel et d une nouvelle configuration du bilan de l entreprise a du sens pour les financiers et les interroge. La Poste Laure Mandaron - Tel : (+33) /12

10 De même, à la Poste, le courrier et le colis ont mis en place la compensation intégrale de leurs émissions de CO2, car la crise nous demande de nous différencier et les attentes des clients se renforcent. Les appels d offre qui imposent des critères environnementaux stricts sont des opportunités. C est aussi un vrai enjeu social, et nos thématiques sont plébiscitées car la RSE est fédératrice dans un contexte de baisse d activité. Prodware - Anne Baer Vos déclaratifs de bilan carbone obligatoires sont-ils relu en interne et quelle est votre relation avec la direction financière à ce sujet? Quelle est votre relation avec les investisseurs, car nous ne sommes pas tous formés à la finance? Concernant les questionnaires que nous recevons, je considère qu ils sont moyens de progrès dans une démarche circulaire, où différentes parties de l entreprise sont sollicitées. Sans ces incitations extérieures, notre engagement n irait pas aussi loin. Ce sont les outils du progrès que nous voulons mettre en œuvre : il faut montrer qu ils sont de plus en plus pertinents et précis. Grâce à une communication trimestrielle de la direction et du DD sur le baromètre, nous attirons les investisseurs et nous structurons nos relations. Concernant le bilan carbone : c est un outil structurant pour lequel la direction financière n aide pas. SNCF - Jean-Louis Jourdan Il y a des vertus à imposer des règles du jeu : l article 75 imposant le bilan carbone triennal en fait partie. Nous nous sommes outillés et organisés pour le réaliser, et ce n est pas le sujet de la direction financière. L enjeu du plan triennal de réduction des gaz à effet de serre est qu il tombe dans le domaine public et qu il engage des process industriels. Cela remet en cause les factures énergétiques et le service en luimême : la vitesse des trains, leur entretien, etc. Ce bilan est intéressant car il modifie l innovation, la relation au fournisseur, le modèle économique sur l efficience énergétique. SEB - Joël Tronchon Concernant la relation avec la direction financière : saisissons l occasion. Nous organisons des rencontres avec nos investisseurs en partenariat avec la direction financière, ce qui est très apprécié. Les directions financières sont heureuses de parler de DD, car les ambiances sont très tendues dans les Assemblées générales. Le DD est positif et fait consensus : utilisons-le comme tel. - Tel : (+33) /12

11 Alstom - Anne Guerin-Moens La conviction du management est sincère, mais la crise freine les investissements. Les exigences de nos partenaires et des appels d offre sont nos meilleurs alliés pour changer les choses. Bureau Veritas Certification - Etienne Casal Comment la problématique de performance intègre le DD, et comment le DD améliore-t-il la performance? Où vous projetez-vous, et vos fonctions, dans trois ans? SNCF - Jean-Louis Jourdan La fonction de DD n est pas stable. Un certain nombre d outils et de démarches ont débuté à l échelle Corporate avant d être digérés dans les branches d activité. De nouveaux sujets apparaissent sans cesse, tel l effet des hotspot en gare sur la santé ou la qualité de l air. Le bilan carbone est la base : nous travaillons actuellement sur un éco calculateur automatisé individuel de CO2 avec le MIT. Le périmètre de nos actions dans trois ans ne sera certainement pas celui d aujourd hui. Les réalités de nos entreprises sont très différentes. Les directeurs DD ont un devoir d impertinence seront peut-être bientôt dans les directions des achats. Notre enjeu est de partager le DD avec nos fournisseurs car nous en avons Cela sera un facteur de différenciation demain. L économie circulaire va également bouleverser nos entreprises. Cette notion soulève des questions de compétences et d innovation qui devront être introduites par les directeurs du DD dans l entreprise. Concernant le champ social, il y a la couverture sociale des nouveaux pays. A titre d exemple, en Inde, de grandes entreprises offrent depuis peu une couverture sociale familiale. Enfin, à l échelle mondiale, la formation est centrale, du fait du bouleversement de tous les métiers. Les salariés ont droit à un nombre de jours de formation : il faudra établir un indicateur précis. Société générale Quelles sont vos attentes vis-à-vis de la fonction bancaire? SEB - Joël Tronchon - Tel : (+33) /12

12 Vis-à-vis de nos fournisseurs, il existe un vrai sujet sur les délais de paiement et la trésorerie. Nous travaillons avec nos partenaires bancaires pour bâtir les outils appropriés avec des facilités et des délais de paiements variables. En termes d achat responsable, c est important pour nos fournisseurs. La question est aussi ce que nous attendons des banquiers, car leur stratégie de développement durable est superficielle et ne touche pas à la nature même du produit bancaire. Quel secteur la banque accepte-t-elle de financer? Les produits bancaires contribuent-ils à une mutation vers davantage de DD? SEB - Joël Tronchon Nous avons des attentes sociétales vis-à-vis du secteur bancaire concernant les associations, qui ont un gros problème de fonds propres. Il y a ici un sujet sociétal à construire ensemble. PSA Peugeot Citroën - Anne claire Désaleux En cas d alliance avec d autres entreprises, comment faites-vous pour que le DD reste un sujet central dans vos Comités de direction? Obtenir de son président que 15 % de la rémunération variable des managers dépendent du DD les rend plus attentifs au sujet. Il faut être cohérent avec la manière dont les entreprises vivent : des incitations et des objectifs précis sont donnés pour les rémunérations des cadres. Il n y a pas de raison que les enjeux de DD n en fassent pas partie. FIN DE LA CONFERENCE - Tel : (+33) /12

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 Pourquoi intégrer le développement durable dans les achats publics? 2 Zoom sur l article 6 de la directive efficacité énergétique 3 Les leviers pour intégrer le développement

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant Mercredi 13 mai 2015 - Paris AIRBAKE I ALL-CLAD I ARNO I ASIAVINA I CALOR I CLOCK I IMUSA I KRUPS I LAGOSTINA I MAHARAJA. WHITELINE I MIRRO I MOULINEX I PANEX I intervenant ROCHEDO I ROWENTA I SAMURAI

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

ZOOM SUR. le métier du SFE. N 5 Janvier 2012. Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique

ZOOM SUR. le métier du SFE. N 5 Janvier 2012. Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique N 5 Janvier 2012 Prochain numéro Mai 2012 ZOOM SUR le métier du SFE Magazine réalisé par l équipe de consultants du cabinet

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR EN UN CLIN D ŒIL BEE Agency est une AGENCE DE COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, dans le DÉVELOPPEMENT DURABLE et la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Elle est organisée

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

catégorie - développement rh

catégorie - développement rh Mise en œuvre d un outil de développement des compétences 360 Feedback au sein de l Université du Courrier du Groupe La Poste Marion TREMINTIN Diplômée d un DESS Gestion Stratégique des Ressources Humaines

Plus en détail

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Reporting extrafinancier : comment évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Ethicity - Groupe Greenflex - Document Confidentiel

Plus en détail

Pourquoi nous avons créé Mirova

Pourquoi nous avons créé Mirova Par Philippe Zaouati, directeur général délégué de Natixis Asset Management et responsable du pôle d expertise Mirova. Pourquoi nous avons créé Mirova Directeur du développement et membre du comité exécutif

Plus en détail

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état

Plus en détail

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s)

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s) P résentation L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines est développé dans le livre rédigé par Chloé Guillot-Soulez et publié dans la même collection : La Gestion des

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions ISO 26000 Kezako che cosa è C est quoi donc Qué es Was ist das Hablas ISO 26 000 Do you speak ISO 26000 26000 L ISO en 10 questions 7 Bonnes questions centrales Environnement pratiques des affaires SOMMAIRE

Plus en détail

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale Mérylle AUBRUN ISO 26000 Responsabilité Sociétale Le concept de RSO RSO RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises Préservation de l environnement Agenda 21 Progrès = le Développement social Durable

Plus en détail

La prospective des métiers RH. Synthèse générale

La prospective des métiers RH. Synthèse générale La prospective des métiers RH Synthèse générale Dans un contexte de plus en plus global et instable où les plans sociaux se multiplient, les formes nouvelles d emplois bien souvent précaires prolifèrent,

Plus en détail

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Introduction Une politique des Ressources Humaines est au cœur de défis majeurs. Un réel levier de performance publique. L

Plus en détail

Dossier de presse 17 avril 2014

Dossier de presse 17 avril 2014 Dossier de presse 17 avril 2014 Communiqué de presse Paris, le 17 avril 2014 Athlon Car Lease France s appuie sur l expertise d Athlon Mobility Consultancy pour s affirmer en tant que «fournisseur de mobilité»

Plus en détail

Les Enjeux 2013 de la RSE et du Développement Durable

Les Enjeux 2013 de la RSE et du Développement Durable Les Enjeux 2013 de la RSE et du Développement Durable 20 Résultats Plus de 200 Professionnels en charge de la RSE et du Développement Durable Iris Dekkiche Chabrol Associée Audit Gilles Valérie de Launay

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Paris - Tunis - Casablanca Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Fondé en 2004, FICOM est un cabinet indépendant d études et de conseil, implanté à Paris, Tunis et Casablanca. Nous accompagnons

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Performances de Sage ERP X3 étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Edito En tant qu acteur majeur du marché du conseil, nous nous devons de tenir informés nos

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Synthèse SYNTHESE L incertitude est une donnée intrinsèque à la vie de toute organisation. Aussi l un des principaux défis pour la direction

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise

Responsabilité sociétale de l entreprise r s e Responsabilité sociétale de l entreprise 26000 i s o26000 t o p 614 Le 18 mars 2013, aquitanis voyait la maturité de sa démarche de responsabilité sociétale, engagée depuis 2008, évaluée par l AFNOR

Plus en détail

Présentation. Une autre idée

Présentation. Une autre idée Présentation 2011 Une autre idée DU CADEAU Informations Générales CECOP SA FICHE TECHNIQUE 2 Nom : CECOP SA Capital : 1.000.000 Création : Novembre 1981 Siège : 24 rue Thomas Edison 92230 Gennevilliers

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

- Dossier de presse -

- Dossier de presse - - Dossier de presse - Janvier 2014 Sommaire I. Valérie Moissonnier & l Institut du Selfcoaching 1. Valérie Moissonnier : son parcours et son blog RadioCoaching 2. L équipe de l Institut du Selfcoaching

Plus en détail

En 2010, le tourisme d affaires représentait en volume global 8,81 milliards d euros,

En 2010, le tourisme d affaires représentait en volume global 8,81 milliards d euros, L écoresponsabilité, un enjeu pour les organisateurs d événements professionnels B É A T R I C E E A S T H A M Directrice de Green Événements [beatrice@green-evenements.com] En 2010, le tourisme d affaires

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Greenflex 1 ère SS2D française présente L Ecoguide Greenflex

Greenflex 1 ère SS2D française présente L Ecoguide Greenflex Greenflex 1 ère SS2D française présente L Ecoguide Greenflex Communiqué de Presse Paris, le 9 novembre 2010 Un guide d achats durables, en ligne, gratuit, qui propose aux entreprises une sélection de produits

Plus en détail

A. Le contrôle continu

A. Le contrôle continu L audit d achat est une action volontaire décidée par l entreprise avec pour objet d apprécier la qualité de l organisation de sa fonction achats et le niveau de performance de ses acheteurs. L audit achat

Plus en détail

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne sommaire Le projet Notre agence Notre partenaire Méthodologie Lire l étude Enseignements

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Santé durable et responsable

Santé durable et responsable Santé durable et responsable Je suis verteux! Qui le dit et comment je le mesure? Dossier de presse, 11 juin 2015 Présentation du guide d'évaluation RSE santé selon le modèle AFAQ 26000 à l usage des établissements

Plus en détail

TROPHEE RSE DE LA PROFESSION COMPTABLE 2014 CATEGORIE MEILLEURE DEMARCHE RSE

TROPHEE RSE DE LA PROFESSION COMPTABLE 2014 CATEGORIE MEILLEURE DEMARCHE RSE TROPHEE RSE DE LA PROFESSION COMPTABLE 2014 CATEGORIE MEILLEURE DEMARCHE RSE Nom de la société : Adresse : INFORMATIONS GÉNÉRALES N téléphone : Adresse de messagerie : Etablissement(s) secondaire(s) ou

Plus en détail

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient»

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» C est sans surprise que dans la dernière enquête «CEO» de PwC, les dirigeants font état de leurs préoccupations

Plus en détail

Baromètre Inergie-Afci 2012 de la fonction Communication Interne

Baromètre Inergie-Afci 2012 de la fonction Communication Interne Baromètre Inergie-Afci 2012 de la fonction Communication Interne Contact Afci Aurélie Renard Déléguée Générale de l Afci arenard@afci.asso.fr Contacts Inergie Luc Vidal DGA Directeur associé pôle Opinion

Plus en détail

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS REGARDS CROISÉS DES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE Administrateurs Présidents de conseil d administration/surveillance

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

Le point de vue de l UNSA

Le point de vue de l UNSA Le point de vue de l UNSA La GPEC, une opportunité pour le dialogue social dans l entreprise La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est devenue objet de négociation dans l entreprise

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Quel avenir pour le rapport DD? La mutation des rapports entreprise & Société et ses conséquences pour les supports de communication

Quel avenir pour le rapport DD? La mutation des rapports entreprise & Société et ses conséquences pour les supports de communication Quel avenir pour le rapport DD? La mutation des rapports entreprise & Société et ses conséquences pour les supports de communication Présentation UDA 10 avril 2012 Rappel du processus historique Décennie

Plus en détail

La notation en matière de sécurité

La notation en matière de sécurité La notation en matière de sécurité Août 2008 Le CDSE Le Club des Directeurs Sécurité d Entreprise est l association des directeurs de sécurité d entreprise et de leurs collaborateurs. Il fédère des entreprises

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

Nouvelle organisation : Organigramme cible

Nouvelle organisation : Organigramme cible Nouvelle organisation : Organigramme cible DIRECTION GENERALE Direction Rattachée DIRECTION CONTRÔLE GENERAL DIRECTION RSE & CONFORMITE DRECTION INTERNATIONAL & COOPERATION DIRECTION REGLEMENTATION & RELATIONS

Plus en détail

FICHE ACTION n 16. Merceron Environnement. Effectif. ACTIONS GLOBALES Modification du Business Model Manager vers la performance globale

FICHE ACTION n 16. Merceron Environnement. Effectif. ACTIONS GLOBALES Modification du Business Model Manager vers la performance globale FICHE ACTION n 16 Merceron Environnement Adresse Zi Pierre Brune, rue de l industrie 85110 Chantonnay Téléphone 02.51.94.80.38 Site internet www.merceron-environnement.fr Date de création : 13/01/2011

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle UNE HAUSSE DU NIVEAU D EXIGENCE ENVERS LES CONSEILLERS CLIENTÈLES SUR LES SAVOIRS DE BASE Compétences relationnelles à l oral et à l

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

La mobilité interne. COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial»

La mobilité interne. COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial» La mobilité interne Julie Araneder Catherine Leput Céline Prevost Benoit Saidi Sandrine Taupin Emmanuelle Thuong-Hime COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial» hors série n 4 Sommaire 1 - Avant-propos...p

Plus en détail

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique 17 novembre 2011 2 Sommaire Edito I La mobilité du troisième millénaire p.5 Le véhicule électrique : vecteur de la mobilité de demain

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 Développer la notoriété de l association en valorisant le rôle spécifique du papier au cœur des échanges sociétaux d aujourd hui et de demain. AVEC QUI AVEZ-VOUS PASSÉ

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Traduction non officielle du texte diffusé fin avril 2014 par le Conseil du Développement Durable (Allemagne) dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Notre offre ISR pour l Epargne Salariale. Document non contractuel

Notre offre ISR pour l Epargne Salariale. Document non contractuel Notre offre ISR pour l Epargne Salariale Document non contractuel HSBC et le développement durable Un engagement de conviction Contribuer à développer un monde durable Parmi celles-ci, HSBC a apporté son

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

Le conseil autrement. La force de l engagement

Le conseil autrement. La force de l engagement Le conseil autrement La force de l engagement Conjuguer nos talents Forts d une expérience de plus de quinze ans de conseil en management et en technologies, nous avons résolument pris le parti de favoriser

Plus en détail

Jacques SOYER Fonction formation

Jacques SOYER Fonction formation Jacques Y Fonction formation Troisième édition Éditions d rganisation, 1998, 1999, 2003 IBN : 2-7081-2886-8 Chapitre 1 Préparer la construction vant toute construction du système formation, il est souhaitable

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs

Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs Synthèse Petit-déjeuner «Démat-finance» Octobre 2012 SOMMAIRE I. LA PERFORMANCE DU PROCESSUS ACHATS FOURNISSEURS 2 II. GRANDS ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes Date limite de renvoi des dossiers complétés : 6 novembre 2013, par mail à l adresse contact@grandprix-distributionresponsable.com Nom de l initiative:

Plus en détail

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations»

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Point d étape de la négociation PPCR 10 Mars 2015 Discours d ouverture de Marylise LEBRANCHU Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

"DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES"

DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES "DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES" ENQUÊTE RÉALISÉE PAR HOMMES & PERFORMANCE ET EMLYON BUSINESS SCHOOL EN PARTENARIAT AVEC L'APEC Juin 2011 OBJECTIFS DE L ÉTUDE

Plus en détail

Le Baromètre du Risk Manager

Le Baromètre du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 en partenariat avec Baromètre Editorial du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 L AMRAE est très heureuse de vous présenter cette 3 e édition du Baromètre du

Plus en détail

Editorial. Un nouveau livre de Philippe Pierre DORNIER

Editorial. Un nouveau livre de Philippe Pierre DORNIER L A N EWSLET T ER JUIN 2014 Editorial La forte activité que nous connaissons au cours de ce premier semestre nous a encouragé à continuer notre action de développement de notre expertise reconnue et appréciée

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES Le parcours proposé se découpe en 8 journées de qui permettent d aborder l ensemble des missions couvertes par la fonction RH. L ensemble du parcours permet

Plus en détail

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS Une enquête auprès des DAF et dirigeants de l industrie en France Paris, le 20 octobre 2010 Olaf de Hemmer International Business Manager Purchasing Department 16,

Plus en détail

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION 15 30 50 80 100 IDENTITÉ LES CHIFFRES CLÉS 2006 2008 2010 CHIFFRE D AFFAIRES EN M 2011 2012 42 % 22 % Banque Finance Assurance Retraite Spécialiste

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail