Vivre à LESTREM. Dessinateur : Jean CLAVAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vivre à LESTREM. Dessinateur : Jean CLAVAL"

Transcription

1 Vivre à LESTREM 2012 Dessinateur : Jean CLAVAL

2 SOMMAIRE Le Mot du Maire p. 2-3 Le Conseil municipal p. 4-6 Le Budget de la commune p. 7-8 Les marchés publics en 2011 p. 9 Les subventions aux associations en 2011 p. 10 Les tarifs municipaux 2012 p Les élus et services communaux Lestrem au sein de l intercommunalité p Les chantiers de la commune p Environnement, cadre de vie, sécurité et cérémonies commémoratives p Jeunesse et Loisirs p Nos écoles p L éducation physique et sportive aux écoles p. 23 Les activités et animations sportives p Entretien des cours d eau et fossés p. 29 Centre Communal d Action Sociale et Logement p. 30 Les élus de la liste «Osons ensemble» p. 31 Au fil des jours p Associations Lestrem en lumière p. 43 Comité de jumelage p. 44 L harmonie municipale p. 45 L école de musique p. 46 Comité des fêtes du Pont Riqueult p. 47 Comité des fêtes de Lestrem centre p. 48 Comité des fêtes de La Fosse p. 49 Amicale laïque des écoles publiques p. 50 Association des Parents d élèves de l Enseignement Libre (APEL) p. 51 école privée Saint Paul - Saint Joseph p. 52 Association Patriotique ACPG CATM TOE - Veuves et les Gardes d honneur de Lorette p. 53 Ensemble vocal les Huchets p. 54 CI2L Club informatique de Lestrem p. 55 Les Crins LaWés p. 56 Les Folkeux du petit paradis p. 57 Folk Club de la Lys p. 58 Valorisation du patrimoine p. 59 Anciens aérodromes p. 60 Cercle des Aéromodélistes de Lys et d Artois p. 61 Club de Vol à Voile Flandre Artois p. 62 Les Ailes de Paradis p. 63 Hospitaliers de Notre Dame de Lourdes p. 64 Club du 3 ème âge de la Maison de retraite p. 65 Club des aînés «Toujours jeunes» p. 66 Lestrem Nature p. 67 Association RéAgir p. 68 Société de chasse de Paradis p. 69 Association Jeunesse et Loisirs p Le paradis des Arts p. 72 Lestrem scrabble p. 73 Association des Commerçants et Artisans de Lestrem p. 74 Association des Parents d Enfants Inadaptés (APEI) p. 75 Amicale pour le don du sang bénévole p. 76 L EFAM du Béthunois - L ADMR à Vieille Chapelle p. 77 Téléthon Lestremois 2011 p. 78 Lestrem

3 LE MOt du MAIRE Chères Lestrémoises, chers Lestrémois, En ce début d année 2012, je suis très honoré au nom de l équipe et du personnel communal de vous présenter mes meilleurs vœux de santé et de prospérité pour cette nouvelle année qui j espère sera meilleure notamment pour l emploi et l avenir de nos concitoyens. J en profite pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux habitants qui ont fait le choix de venir habiter sur notre commune ; je les invite à découvrir les nombreux équipements de la commune et le monde associatif dynamique. Les services de la commune sont également à leur disposition pour les accompagner dans toutes leurs démarches. C est aussi avec beaucoup de plaisir que je vous présente dans cet éditorial l action menée par vos élus au quotidien. L année 2011 aura été pour Lestrem une année riche en projets et réalisations. En février, le conseil municipal a adopté à l unanimité le plan local d urbanisme (PLU) et grâce à ce document, la commune a défini pour une dizaine d années son développement urbain. La priorité définie par le Grenelle de l environnement impose de bâtir autour des centres bourgs, d arrêter la construction le long des routes, de préserver au maximum les terres agricoles, de réduire les déplacements et surtout encourage les constructions économes en énergie. Le projet de ZAC (zone d aménagement concerté) s inscrit dans cette logique avec la future réalisation de l EHPAD (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes) avec autour environ 200 logements comprenant des lots libres, des béguinages et des logements locatifs. Monsieur DUPILET, Président du conseil général et Monsieur LENOIR, Directeur de l Agence Régionale de Santé ont cosigné l autorisation de transférer et reconstruire un établissement de 86 lits dont 38 places pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer. L aménageur chargé de mener à terme ce projet d envergure sera la société ADEVIA, société d économie mixte. Son rôle sera d acheter les terrains (environ 12ha), les viabiliser, concéder des lots dans le respect strict du cahier des charges défini par la commune qui prévoit la réalisation d un éco-quartier. Pour ce faire l aménageur aura recours aux services d un écologue pour s assurer de la démarche de haute qualité environnementale. Ce projet ambitieux va prendre du temps, notamment pour concrétiser le projet d EHPAD qui nécessitera un financement d environ 10 millions d euros et ceci tout en restant compatible avec un prix de journée raisonnable pour les résidents. L autorisation accordée court en effet 3 ans jusqu à la pose de la première pierre soit mars 2014 au plus tard sauf prorogation de l autorisation. Au second semestre ont été menés les travaux du rond point, par les entreprises RAMON, ISS et FORCLUM autour de l église avec la réalisation de nouvelles places de parking. La période du chantier a pu sembler longue à certaines personnes et je remercie les riverains d avoir fait preuve de grande patience. La commune n avait en effet que le mois d août comme période favorable avant la rentrée scolaire pour entamer les travaux du rond point et ceci sans trop perturber la circulation. Malheureusement le chantier du conseil général à L Epinette initialement prévu avec une coupure courte du trafic s est prolongé de juillet à novembre rendant ainsi l accès de la commune très difficile. Pour autant nous n allons pas nous plaindre de l avancement des travaux de la liaison Béthune-Merville initiée en 1993 et qui devrait s ouvrir courant Cette réalisation importante du conseil général financée aussi par la communauté Flandre Lys à hauteur de 1,3 millions d euros va permettre enfin de dévier le flux de poids lourds qui emprunte le centre ville. Une nouvelle coupure sera encore nécessaire ce printemps le temps de réaliser la reconstruction du pont à la limite des deux départements avec rolongation de la chaussée jusqu au premier rond point sur la commune de Merville. Pour faciliter le trafic ferroviaire voyageur vers Lille, la région, RRF, la société ROQUETTE et la CCFL ont acté le principe de dévier la voie ferrée existante vers le nord le long de la Lys pour rejoindre Merville ; ceci permettra d améliorer le cadencement des trains de fret et de partager ainsi la voie avec un trafic voyageur. L entreprise Roquette pourra ainsi à terme récupérer dans son domaine privé l ancienne voie et poursuivre son développement sur la commune de Lestrem. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette nouvelle étape dans le futur développement de l entreprise sur son site historique. En 2011, la commune a poursuivi son effort pour sécuriser les piétons en réalisant deux nouveaux chemins piétonniers : le premier rue Adam Grunewald et le second rue du Général de Gaulle jusque la voie l Abbé ; la communauté Flandre Lys ayant financé la partie du piétonnier le long de la nouvelle zone d activités des Graissières. Cette nouvelle zone d activités réalisée par la communauté Flandre Lys comprend neuf parcelles d environ m 2 et six sont attribuées, deux autres pré-réservées et un lot restant libre à ce jour démontrant l intérêt de promouvoir les nouvelles entreprises sur notre commune. Dans le cadre de la charte signée avec la Chambre de Commerce et d Artisanat, la commune a par ailleurs accordé en nouvelles subventions à des artisans commerçants ayant fait le choix de s installer à Lestrem (soit 16 en 3 ans). En cette période difficile sur le plan économique, notre commune et la CCFL se mobilisent pour dynamiser le territoire et favoriser l emploi. Il suffit de constater le succès remporté le 12 octobre au CAP SUR L EMPLOI organisé à la Gorgue qui a permis aux demandeurs d emploi de rencontrer des entreprises du territoire avec des propositions d embauche ; l investissement massif de l intercommunalité dans le domaine économique commence à payer et les zones de Merville, Fleurbaix, la Gorgue se remplissent aussi très rapidement. La commune continue à accompagner l association REAGIR avec des travaux importants pour réaliser un local à la vente et fournir un bâtiment adapté à ses besoins ; cet organisme permet chaque année de réinsérer des personnes en recherche d emploi dont certains Lestrémois en sont bénéficiaires. Dans le domaine de l environnement, la commune avec l aide de la région, de l association Lestrem nature, de l association Réagir a boisé près d un hectare rue des Rivières ; un dossier pour acquérir des pâtures le long du courant du Val et de la Lawe a été déposé auprès de la région pour obtenir des fonds européens. La commune est attentive aussi à l évolution de l offre de santé et aujourd hui malheureusement suite à un départ précipité, nous manquons d un médecin voire deux pour satisfaire les besoins sur Lestrem. Dans l attente d un projet de maison de santé dans la future ZAC, la commune prospecte tous azimuts avec l aide des autres médecins ; la tâche semble ardue tant la pénurie s aggrave et touche particulièrement la médecine générale délaissée par les jeunes diplômés et le numérus clausus imposé depuis des années n arrange pas la situation. Une recherche active est en cours via des insertions, des contacts et même un médecin étranger a été contacté. Dans le domaine scolaire, la commune a réussi à conserver sa cinquième classe maternelle et ceci grâce à la mobilisation de la directrice, des enseignants, des parents et des élus avec mes remerciements à Béatrice KWANISK, adjointe aux affaires scolaires. Le maintien en janvier Lestrem 2012

4 était largement compromis puisqu il manquait 12 élèves pour atteindre l effectif fatidique de 128 élèves, sésame pour maintenir l ouverture de la classe. Ce chiffre a été atteint et nous espérons tous qu un coup d arrêt définitif sera donné à la suppression des postes dans l éducation nationale en 2012, mais rien n est acquis pour la rentrée puisque nous serons encore confrontés à des effectifs à la limite de la fermeture. Le nouveau restaurant a fêté ses 10 ans d existence, et aujourd hui ce sont environ 480 repas servis chaque jour et cuisinés sur place avec des produits frais. La Ferme des loisirs a une activité de plus en plus soutenue ; la halte garderie, les centres aérés rencontrent un vif succès et une réflexion est en cours sur l opportunité d une crèche ; seule une étude approfondie sur les besoins, le coût et le bilan financier nous permettrait de poursuivre vers une telle réalisation si les moyens demain de la commune le permettent encore Le Centre sportif continue sa progression notamment avec le développement important du club de tennis qui a vu augmenter ses effectifs avec les nouveaux équipements mis à disposition fin Dans le domaine de la communication, la commune a revu son logo et refondu complètement son site internet afin de mieux répondre aux besoins de ses concitoyens qui pourront demain se faire adresser directement le Lestrem Info. En octobre dernier, la municipalité a démarré une première réunion de quartier en allant à la rencontre des habitants du Pont Riqueult. Cette démarche a été largement appréciée avec une forte participation et les échanges nombreux permettront de mieux répondre à l attente des concitoyens ; les élus regrettent cependant de n avoir pas eu le temps de voir tout le monde. L expérience sera renouvelée au printemps prochain sur d autres quartiers de la commune. En 2012 de nouveaux chantiers vont démarrer sur notre commune : Tout d abord en janvier le chantier de l assainissement mené par NOREADE. Les travaux vont se dérouler sur une partie de la rue de l Epinette et du Rouge Manchon pour ensuite se poursuivre sur la rue des Mioches. Près de 360 logements seront raccordables fin octobre 2012, soit plus de 20 % des logements à Lestrem en une seule tranche ; la suivante dépendra de la programmation des crédits de l agence de l eau et raisonnablement elle pourrait démarrer en Si la situation financière du pays le permet encore. En janvier aussi vont démarrer les travaux de la nouvelle salle des fêtes à vocation culturelle, allée Pierre Macquart en face de l école primaire. Ce chantier aura une durée comprise entre 15 et 18 mois. Pourquoi un tel investissement? Tout simplement pour répondre à la demande croissante des associations et être en conformité avec la législation qui s est durcie ; l ancienne salle n est plus aux normes et les travaux nécessaires pour se mettre en conformité auraient engendré une dépense de plus de 1 million d euros... pour finalement n avoir qu un vieux bâtiment inadapté aux besoins croissants des associations. L espace culturel comprendra une grande salle de 580 m 2 avec une scène équipée d une scénographie adaptée aux spectacles, conférences, et expositions, de deux loges, de 200 gradins rétractables, d une cuisine de réchauffage, d un bar, d un vestiaire, d une salle nurserie et d une cloison amovible pour séparer la grande salle. Une seconde salle de 150 m 2 sera réservée aux associations et pourra aussi communiquer avec la cuisine. Le bâtiment sera construit sur la norme de haute qualité environnementale avec une luminosité et une acoustique répondant aux meilleures normes actuelles. Le financement est bouclé et la CCFL, les fonds parlementaires, la région ont déjà notifié des subventions conséquentes. Des travaux de réparation de trottoirs et voirie seront poursuivis ainsi que la réalisation d un chemin piétonnier rue des Verts Pruniers. Au printemps prochain, l étanchéité du pont au Pont Riqueult sera aussi réalisée et nécessitera une fermeture pour une période d un mois environ. Le béguinage de 7 logements Allée Pierre Macquart sera mis en chantier au premier semestre si les prêts aidés de l Etat sont enfin accordés à l organisme CAL62. La liste n est pas exhaustive et pour d autres projets, il est trop prématuré d en parler car faute de visibilité il nous faut être prudent pour les prochains mois. En effet aujourd hui la France connaît une situation financière désastreuse où les crédits se font de plus en plus rares notamment pour financer par exemple la nouvelle maison de retraite ou des logements locatifs aidés. 38 ans de déficits cumulés par tous les gouvernements successifs ont enfoncé notre pays aujourd hui dans une faible croissance plombée par l endettement et malheureusement l épargne sert d abord à payer des intérêts et financer la dette plutôt que de financer des investissements productifs pour préparer l avenir du pays. En sortir va relever du parcours du combattant et nos concitoyens devront s attendre à des changements importants et difficiles à accepter. L aide de certains pays émergents comme la Chine démontre que notre pays est désormais affaibli et à la merci des créanciers étrangers. Espérons que nos dirigeants demain sauront provoquer un sursaut indispensable pour retrouver la vitalité économique et assurer la prospérité de notre pays. Quant à notre commune, vos élus vont poursuivre un développement raisonné en veillant avant tout à préserver sa bonne santé financière tout en continuant à maintenir la stabilité des taxes locales inchangées depuis 2007 et sans recourir à l emprunt Pour conclure, et malgré les difficultés économiques qui ont jalonné l année 2011, au moment où certains rêvent, pour mieux nous dominer, d une société qui génère le repli sur soi, la peur de l autre, le communautarisme, l affrontement intergénérationnel, ethnique ou religieux, additionnons nos compétences, enrichissons-nous de nos différences, ouvrons nous aux autres, coopérons et créons les liens indispensables au rapprochement des concitoyens au travers des nombreuses associations lestrémoises qui rayonnent sur la commune. Le Maire, Jacques HurLus. Lestrem

5 LE COnSEIL MunICIpAL Le Conseil municipal a été installé suite aux élections municipales de mars er rang : Désiré MARQUILLY, Yolande PINCHON, Roger DELAVAL, Béatrice KWASNIK, Marc DELANNOY, Nicole CATTEAU, Philippe BROUTEELE, Brigitte PLUQUET, Jacques HURLUS (Maire). rang du milieu (de gauche à droite) : Jean DELVALLE, Edith CHAUVIN, Philippe PRUVOST, Marie-Françoise RICOUR, Jean-Noël DESCAMD, Evelyne DEFOSSEZ, Jean-Christian RINGARD, Marie-Michèle MUSIALA, Sylvie HAVET, Bénédicte BROUARD. Dernier rang (de gauche à droite) : Anne HIEL, Erik LABERGERIE, Laurent BOCAERT, Valérie CARLIER, Boris DUBOIS, Stéphane BAUDIN, Sophie MASSE, Francis GUAQUIERE. Le Maire Monsieur Jacques HurLus a obtenu l unanimité des suffrages (27 voix pour), et a été installé dans ses fonctions le 05 Mai Lestrem 2012

6 LE COnSEIL MunICIpAL Les Adjoints au Maire et Conseillers délégués Philippe BrOuTEELE, 1er Adjoint Béatrice KWAsNIK, 2ème Adjointe En charge de l Environnement Cadre de vie Sécurité Cérémonies commémoratives En charge des Affaires scolaires et Restauration municipale Nicole CATTEAu, 3ème Adjointe roger DELAVAL, 4ème Adjoint En charge de la Jeunesse et des Loisirs En charge des Travaux et Bâtiments communaux Yolande PINCHON, 5ème Adjointe Désiré MArQuILLY, 6ème Adjoint En charge des Affaires sociales et Logements En charge de l Agriculture, Cours d eau, Voiries et Réseaux divers Brigitte PLuQuET, 7ème Adjointe Jean DELVALLE, En charge des Sports et Associations sportives Conseiller délégué aux Equilibres naturels Philippe PruVOsT, Conseiller délégué aux relations avec les acteurs socioéconomiques et associatifs Lestrem

7 LE COnSEIL MunICIpAL Les délégués au sein de la Communauté de Communes Flandre Lys M. Marc DELANNOY : Président de la CCFL (Communauté de Communes Flandre Lys) Président de la commission d évaluation des charges transférées Président de la commission d appel d offres et d adjudication Délégué titulaire au SMICTOM (Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement Ordures Ménagères) Délégué titulaire au SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) Délégué titulaire au SMALIM (Syndicat Mixte des Aéroports de Lille-Lesquin et Merville) Administrateur suppléant Pays Cœur de Flandre M. Jacques HurLus : Membre du bureau communautaire Membre de la commission finances Membre de la commission santé social et petite enfance Membre de la commission développement économique Membre de la commission d évaluation des charges transférées Membre suppléant au SMICTOM M. Philippe PruVOsT : Membre de la commission jeunesse et culture Membre de la commission finances Membre de la commission développement économique Membre de la commission d évaluation des charges transférées Membre titulaire du Pays Cœur de Flandre 6 Lestrem 2012 M. Jean-Christian ringard : Vice-président en charge du développement économique Président de la commission développement économique Membre de la commission santé social et petite enfance Membre suppléant du Pays Cœur de Flandre M. Philippe BrOuTEELE : Membre de la commission tourisme, sport et loisirs Membre de la commission jeunesse et culture Membre de la commission juridique Membre de la commission aménagement de l espace Membre de la commission développement durable, environnement et cadre de vie Vice-président du SMICTOM Administrateur titulaire du Pays Cœur de Flandre M. Jean DELVALLE : Membre de la commission tourisme, sport et loisirs Membre de la commission juridique Membre de la commission développement durable, environnement et cadre de vie Membre suppléant de la commission d appel d offres et d adjudication Membre suppléant du SMICTOM M. Boris DuBOIs : Membre de la commission aménagement de l espace

8 LE BudGEt de LA COMMunE Le budget primitif 2011 de la Commune a été adopté lors de la séance de Conseil municipal du 14 avril 2011, à l unanimité. Il s équilibre à ,63 se répartissant pour : ,05 en section d investissement et ,58 en section de fonctionnement InVEStISSEMEnt DéPENSES RECETTES Immobilisations incorporelles ,60 subventions d investissement ,27 Immobilisations corporelles ,25 Dotations, fonds divers et réserves (hors 1068) ,45 Immobilisations en cours ,89 Dépôts et cautionnements reçus 750,00 Emprunts et dettes assimilées ,31 Virement de la section de fonctionnement ,52 Opérations d ordre de transfert entre sections ,00 Opérations d ordre de transfert entre sections ,81 TOTAL ,05 TOTAL ,05 FOnCtIOnnEMEnt DéPENSES Charges à caractère général ,46 Charges de personnel et frais assimilés ,57 Autres charges de gestion courante ,68 Charges financières ,54 Charges exceptionnelles ,00 Dépenses imprévues ,00 Virement à la section d investissement ,52 Opérations d ordre de transfert entre sections ,81 TOTAL ,58 RECETTES Produits des services du domaine ,80 Impôts et taxes ,11 Dotations, subventions et participations ,79 Autres produits de gestion courante ,88 Atténuation de charges ,00 Produits exceptionnels 4 000,00 Opérations d ordre de transfert entre sections ,00 TOTAL ,58 Le budget supplémentaire 2011 a été voté lors de la séance de Conseil municipal du 30 mai 2011, à l unanimité. Il s équilibre à ,08 se répartissant pour : ,17 en section d investissement et ,91 en section de fonctionnement. InVEStISSEMEnt DéPENSES Immobilisations incorporelles (*) ,91 Immobilisations corporelles (*) ,43 Immobilisations en cours (*) ,48 Emprunts et dettes assimilées 4 874,80 Dépenses imprévues ,55 TOTAL ,17 (*) y compris les reports 2010 FOnCtIOnnEMEnt DéPENSES Charges à caractère général 3 682,27 Charges de personnel et frais assimilés 792,46 Autres charges de gestion courante ,72 Charges exceptionnelles Dépenses imprévues Virement à la section d investissement ,46 TOTAL ,91 RECETTES subventions d investissement 5 208,32 Dotations, fonds divers et réserves 4 736,46 Excédents de fonctionnement capitalisés ,51 Virement de la section de fonctionnement ,46 solde d exécution positif reporté ,42 TOTAL ,17 RECETTES Impôts et taxes 5 866,00 Dotations, subventions et participations ,00 Excédent 2010 reporté ,91 TOTAL ,91 Le budget 2011 de la commune a été modifié par une décision modificative lors de la séance de Conseil municipal du 8 décembre Des mouvements de crédits ont été opérés en modifiant les équilibres budgétaires. Le Budget général 2011 de la Commune s équilibre donc à ,16 : ,77 en section d investissement et ,39 en section de fonctionnement Lestrem

9 LE BudGEt de LA COMMunE BudGEt GénéRAL dépenses de fonctionnement Recettes de fonctionnement Virement à section investissement 40% Dépenses imprévues 5% Charges exceptionnelles 0% Opérations d'ordre 3% Charges à caractère général 18% Charges de personnel et frais assimilés 23% Autres charges de gestion courante 8% Charges financières 3% Produits des services du domaine 4% Excédent 2009 reporté 21% Opérations d'ordre 1% Produits exceptionnels 0% Impôts et taxes 55% Atténuations de charges 1% Dotations, subventions et participations 16% Autres produits de gestion courante 2% Pour 2011, le Conseil municipal a voté les taux d imposition en prônant la stabilité (taux identiques depuis 2007) : taxe d habitation : 18,29 % taxe foncière sur les propriétés bâties : 20,09 % taxe foncière sur les propriétés non bâties : 19,89 % SERVICE des OpéRAtIOnS FunéRAIRES Le budget primitif 2011 du service des opérations funéraires a été voté lors de la séance du Conseil municipal du 14 avril 2011, à l unanimité. Il s équilibre à 5 786,80 se répartissant pour : 5 786,80 en section de fonctionnement (pas de crédit d investissement) FOnCtIOnnEMEnt DéPENSES Charges à caractère général 5 786,80 TOTAL 5 786,80 RECETTES Vente de marchandises 5 786,80 TOTAL 5 786,80 Le budget supplémentaire 2011 a été voté lors de la séance de Conseil municipal du 30 mai 2011, à la majorité. Il s équilibre à ,69 se répartissant pour : 9 089,60 en section d investissement et ,09 en section de fonctionnement. InVEStISSEMEnt DéPENSES Immobilisations corporelles 9 089,60 TOTAL 9 089,60 FOnCtIOnnEMEnt DéPENSES Charges à caractère général ,09 Charges exceptionnelles 500,00 TOTAL ,09 RECETTES résultat reporté 9 089,60 TOTAL 9 089,60 RECETTES Atténuations de charges Ventes de produits fabriqués, prestations 2 006,80 résultat reporté TOTAL ,09 8 Lestrem 2012

10 LES MARChéS publics En 2011 INTITULé DU MARCHé INTITULé DES LoTS NoM DE L'ATTRIBUTAIRE ADRESSE CoDE PoSTAL MoNTANT DU MARCHé HT Marché complémentaire pour travaux de restauration de l'orgue de l'église saint-amé refonte du site internet de la commune de Lestrem Acquisition de 2 autolaveuses pour le nettoyage des locaux du centre sportif «Val de Lawe» à Lestrem Implantation d'un réseau de vidéo protection aux abords des bâtiments publics Etude de sol - Construction d'une salle des fêtes à vocation culturelle - Lestrem Mission d'assistance à maitrise d'ouvrage pour la création d'une ZAC «rue des Mioches» Concession d'aménagement pour l'aménagement de la ZAC éco-quartier «rue des Mioches» à Lestrem Travaux de voiries - Programme 2011 Acquisition d'un minigolf en béton en pierres reconstituées de 12 pistes Aménagement autour de l'église lot 1 : VRD lot 2 : réseaux secs SCHUMACHER GUIDO DE LA MANUFACTURE D'ORGUES JVS MAIRISTEM HEGGEN 51 A 7, Espace Raymond Aron NILFISK BP 246 REPI SéCURITé ZAC du Lobel rue Vauban B-4837 BAELEN (Belgique) CHâLONS-EN- CHAMPAGNE COURTABOEUR CEDEX , , , ARQUES ,00 GINGER CEBTP Technoparc Futura BéTHUNE 9 235,00 SOREPA ADEVIA RAMON ETS SCREG NORD-PICARDIE RECREA France RAMON ETS SCREG NORD-PICARDIE FORCLUM RéSEAUX NORD STE 80 rue de Marcq - BP 49 2 rue Joseph Marie Jacquard BP WASQUEHAL , LIEVIN CEDEX 249, rue de Lys LA GORGUE ,00 41 av. des Langories - Plateau de Lautagne VALENCE ,50 249, rue de Lys LA GORGUE ,16 3, route d'estaires LA BASSéE ,25 lot 3 : aménagements paysagers ISS ESPACES VERTS ZAC de l'épinette route de Béthune AIX NOULETTE ,78 Diagnostic d'accessibilité du cadre bâti Création d'une zone piétonne rue du Général de Gaulle Marché complémentaire : Mission de travaux de VrD, ascenseur et scénographie Déplacement en autocar des enfants fréquentant le service jeunesse et sport durant l'été 2011 Aménagement d'un local existant aux "serres de Paradis" à Lestrem Mission de bureau de contrôle pour l'aménagement des «serres de Paradis» Fournitures et poses de stores enrouleurs - Groupe scolaire primaire r. Flament et groupe scolaire maternelle H. Cousin salle des fêtes à vocation culturelle Fournitures d'une saleuse portée et d'une lame de déneignement Fourniture d'une tribune télescopique pour la nouvelle salle des fêtes à vocation culturelle Déplacement des enfants des écoles et des centres de loisirs durant l'année (2011/2012) lot 1 : gros œuvre lot 2 : couverture bac acier bardage métallique lot 3 : menuiseries extérieures lot 4 : menuiseries intérieures - plâtrerie lot 5 : électricité - ventilation 19 lots (lot peinture revêtement manquant) lot 1 : déplacement des enfants des écoles primaires et maternelles lot 2 : divers déplacements ponctuels d'enfants et d'adultes PREVENTEC SADE PREVENTEC 48, rue de la Forge au Fer 300, rue du 1 er Mai prolongée Parc de la Galance VOYAGES INGLARD D BP 39 POTIER BRUNO LES TOITS DE MERVILLE 379, rue du Général De Gaulle 55 bis, rue du Docteur Rousseau ST LAURENT BLANGY 5 120, SALLAUMINES , SAINT NICOLAS- LES-ARRAS AIRE SUR LA LYS 3 992, , LESTREM , MERVILLE ,11 ALTOP ZA de l'alouette LESTREM 9 071,34 RENOV HABITAT 299, rue Aristide Briand HOUDAIN ,46 ACCART 81, rue d'arras HERMAVILLE ,38 PREVENTEC SODICLAIR Région Nord ETS MESSEANT CLAUDE HUSSON INTERNATIONAL LES AUTOBUS ARTESIENS 48, rue de la Forge au Fer 68, rue Alfred Musset BP SAINT NICOLAS-LES-ARRAS 3 985, ROUBAIX Cedex 3 714, ,87 Rue Delfie LESTREM 8 850,00 Route de l'europe BP LE POUTROIE ,00 626, avenue Georges Washington BP BETHUNE , ,04 Lestrem

11 SuBVEntIOnS AuX ASSOCIAtIOnS En 2011 NoM DE L ASSoCIATIoN MoNTANT NoM DE L ASSoCIATIoN MoNTANT AssOCIATIONs NON-sPOrTIVEs Harmonie Municipale Comité d Echanges Internationaux Comité des Fêtes de LEsTrEM Comité des Fêtes de LA FOssE Comité des Fêtes de PArADIs 600 Comité des Fêtes du PONT riqueult 880 Club «Toujours Jeunes» 900 EMMAÜs 500 A.C.P.G. C.A.T.M. LEsTrEM 700 Charitables LEsTrEM section Est 350 Charitables LEsTrEM section Ouest 210 Charitables LA FOssE 210 Charitables PArADIs 210 LEsTrEM Nature Amicale Laïque 700 Coopérative scolaire rené Flament 240 Coopérative scolaire Henri Cousin 200 Association des donneurs de sang 120 Association Arts et Toiles 700 A.P.E.I (Association des Parents d Enfants Inadaptés) 190 Association des Veuves Chefs de Familles d Estaires et env 80 Ensemble vocal des Huchets 600 ADMr Club Informatique 400 Club du 3 ème Age Maison de retraite de Lestrem 500 Les Crins LaWés 350 Les Folkeux du Petit Paradis 150 Country Angel s 150 Lestrem scrabble 200 Lestrem AJL Lestrem en Lumière Valorisation du Patrimoine 600 CALA (Aéromodélisme) 400 Association Généalogique de La Couture 200 APEL st Paul - st Joseph Amicale du Personnel Communal exceptionnels Les Ailes de Paradis 200 ACAL 300 Ancien Aérodrome 200 Les Hospitaliers 190 TOTAL AssOCIATIONs sportives Association lestrémoise «Marchons ensemble» 400 Badminton Club de Lestrem Basket Ball Lestrémois exceptionnels Body Work 300 Cyclo Club Lestrem Extrem Muay Thaï 1800 Judo Club de Lestrem Lestrem Gym exceptionnels Tennis Club de Lestrem union sportive Lestrémoise Football Futsal Lestrémois 300 TOTAL Lestrem 2012

12 LES tarifs MunICIpAuX pour 2012 restaurant MuNICIPAL Tarif enfant (le repas)... 2,95 Tarif adulte (le repas)... 4,20 BIBLIOTHèQuE MuNICIPALE Tarif enfant....gratuité jusque 14 ans révolus Lestrémois Tarif adulte... 7,20 Tarif demandeur d emploi... Gratuité Extérieurs Tarif adulte... 10,00 FErME DEs LOIsIrs Lestrémois : Série 1 Péri scolaire 10 h... 15,00 Série 2 Carte journée - mercredis ou petites vacances... 11,10 3 enfants présents et +, prix par enfant... 9,90 C.A.J Lestrémois Tarif annuel du 1 er janvier au 31 décembre... 35,00 Tarif demi saison... 18,00 Extérieurs Tarif annuel du 1 er janvier au 31 décembre... 40,00 Tarif demi saison...22,00 Coupon Activité 1 : Lestrémois... 1,00 Extérieurs...1,00 Coupon Activité 2 : Lestrémois... 5,00 Extérieurs... 5,00 Coupon Activité 3 : Lestrémois... 10,00 Extérieurs... 10,00 Pack Estival : Lestrémois ,00 Extérieurs ,00 Tarif dégressif de 15% pour la participation de 2 enfants d une même famille à la même activité. Série 3 Carte 5 mercredis ou Forfait semaine petites vacances... 50,50 3 enfants présents et +, prix par enfant... 47,00 Série 4 Carte demi journée avec repas mercredi et petites vacances... 6,60 Série 5 - Carte demi journée sans repas mercredi et petites vacances... 4,50 Extérieurs Série 1 Péri scolaire 10 h... 21,50 Série 2 - Carte journée - mercredis ou petites vacances... 15,40 3 enfants présents et +, prix par enfant...14,10 Série 3 Carte 5 mercredis ou forfait semaine petites vacances... 66,50 Série 4 - Carte demi journée avec repas mercredi et petites vacances... 9,40 Série 5 - Carte demi journée sans repas mercredi et petites vacances... 6,00 PAss Anim (10 séances) ans Lestrémois ,00 Extérieurs... 20,00 spectacles ET MANIFEsTATIONs à LA FErME DEs LOIsIrs Lestrémois Soirée à thème... 1,00 Soirée à thème et collation... 2,00 Spectacle à la Ferme des Loisirs... 4,00 Spectacle extérieur, parc ou spectacle... 15,00 Extérieurs Soirée à thème... 1,50 Soirée à thème et collation... 3,00 Spectacle à la Ferme des Loisirs... 6,00 Spectacle extérieur, parc ou spectacle... 20,00 Lestrem

13 LES tarifs MunICIpAuX pour 2012 spectacles ET MANIFEsTATIONs sur LA COMMuNE Adulte Catégorie 1 : spectacle d ouverture...2,00 Catégorie 2 : spectacle grand public...4,00 Catégorie 3 : spectacle première classe...8,00 Enfant Catégorie 1 : spectacle d ouverture...gratuit Catégorie 2 : spectacle grand public...1,00 Catégorie 3 : spectacle première classe...2,00 Salle de gym du centre sportif...200,00 / Jour Salle d arts martiaux...200,00 / Jour Salle de l étage...200,00 / Jour Salle de musculation...350,00 / W-E salle Omnisports du Centre sportif : Stage sportif...20,00 / Heure - 200,00 / Jour Manifestation sportive...400,00 / Jour - 700,00 / W-E Terrains synthétiques, engazonnés et vestiaires...300,00 / Jour stages sportifs et manifestations sportives Dans les installations municipales Lestrémois...58,50 / semaine Extérieurs...86,00 / semaine Forfait journée avec repas Lestrémois...12,00 Extérieurs...18,00 école municipale des sports Lestrémois...32,00 / trimestre Extérieurs...43,00 / trimestre LOCATION DE salles Lestrémois : Vin d honneur Paradis, La Fosse, Polyvalente...110,00 Repas froid Paradis...160,00 Repas chaud Paradis...200,00 Chèque de caution...350,00 Forfait vaisselle perdue ou cassée...5,00 l unité avec un minimum de facturation de 10 Forfait ustensile perdu ou cassé ,00 l unité ou remplacement chez le fournisseur de la commune Dégradation immobilière ou mobilière Remboursement sur la base de la valeur à neuf (Encaissement possible du chèque de caution) Restitution de la salle non nettoyée...150,00 TArIFs FuNérAIrEs Concession : 2 places - 50 ans...150,00 2 places - 99 ans...300,00 4 places - 50 ans...300,00 4 places - 99 ans...600,00 Columbarium : Acquisition d une case (2 urnes) 15 ans...600,00 Acquisition d une case (2 urnes) 30 ans...900,00 Concession Espace Funéraire 1m² - 50 ans...160,00 Vacation du garde...13,50 Exhumation et réinhumation...84,00 DIVErs Remplacement d un badge...12,00 Remplacement d une clé...35,00 Remplacement d un jeton magnétique...35,00 DrOITs DE PLACE Friterie / mois Rôtisserie...20 / mois pour un stationnement semaine Poissonnerie...20 / mois pour un stationnement semaine Pizzeria...20 / mois pour un stationnement semaine Produits frais...20 / mois pour un stationnement semaine Déballeur occasionnel hors produits frais..70 à la journée Extérieurs : Vin d honneur Paradis, La Fosse, Polyvalente...230,00 Repas froid Paradis...340,00 Repas chaud Paradis...450,00 Centre socio culturel Vin d honneur Lestrémois...110,00 Repas froid Lestrémois...160,00 restaurant municipal Salle côté self et cuisine centrale...500,00 / Jour (sous réserve de la prestation du gestionnaire) 12 Lestrem 2012

14 Lestrem au sein de L intercommunalité Monsieur Marc DELannoy Président de la Communauté de Communes Flandre Lys Monsieur Jean Christian RingaRD Vice Président de la CCFL Chargé du Développement économique Comme chaque fin d année à la même époque, je viens vous faire un point sur ce qui s est déroulé au sein de la Communauté de Communes en ce qui concerne Lestrem. Cette année, ce bilan se fera en 2 parties. La première partie, je la ferai sur la compétence du Développement économique dont je suis le Président de la commission, la seconde partie vous sera présentée par Monsieur Marc DELANNOY, Président de la CCFL. En ce qui concerne le Développement économique, comme je vous l annonçais en Décembre 2010, et après avoir doté de zones d activités La Gorgue et Fleurbaix, l année 2011 a vu l arrivée de la zone d activités des Graissières sur notre commune de Lestrem, ainsi que celle des Petits Pacaux sur Merville. Un peu d histoire, le permis d aménager a été obtenu le 23 Décembre 2010, et sans perdre de temps, nous avons lancé la consultation des entreprises. La viabilisation de cette zone a débuté courant Mars 2011, après que la CCFL et la commune de Lestrem aient organisé une réunion publique, ceci afin de présenter le projet et de répondre aux questions des riverains. à peine avions-nous commencé à communiquer sur la zone des Graissières que bon nombre d entreprises nous contactaient afin de connaître les modalités d acquisition. à ce jour, la zone a été réceptionnée le 18 Novembre Moins d une année s est écoulée entre le premier coup de pioche et cette réception. Cette réactivité est due aux bonnes relations entre les services de la CCFL et de la Commune de Lestrem. Pour réaliser cette zone, la CCFL a investi ,43 TTC. En ce qui concerne son occupation, sur 10 parcelles disponibles, 9 ont trouvé acquéreur soit 8 entreprises qui investissent et que nous verrons bientôt s installer sur la zone des Graissières. La réalisation de cette zone a aussi permis à la commune de Lestrem de réaliser, en collaboration avec la CCFL, le chemin piétonnier raccordant la voie l Abbé au centre-ville de notre commune. Je tiens à remercier les services de la CCFL pour leur efficacité dans des dossiers parfois compliqués ainsi que les services techniques de Lestrem pour leur collaboration sans faille. En cette fin d année 2011, mon plus grand souhait, malgré la crise, est que pour 2012 notre collectivité territoriale puisse toujours insuffler cette envie d investir. Si les collectivités ne le font pas, qui va le faire? Le Développement économique est un travail de tous les jours de la part de nos entrepreneurs et aussi et surtout des collectivités locales qui doivent être à l écoute des entreprises et des besoins du territoire en terme d emplois. Piétonnier rue du Général de Gaulle Même si le développement économique occupe une place importante en termes d aménagement et d engagement financier, de nombreuses autres compétences sont également exercées. Je laisse le soin à Monsieur Marc DELANNOY, Président de la CCFL, d évoquer les autres domaines d intervention de notre intercommunalité. Lestrem

15 Lestrem au sein de L intercommunalité En 2011, les commissions se sont réunies à 39 reprises suivies de 6 réunions de bureau et de 5 conseils communautaires. Suite à la disparition de la Taxe Professionnelle en 2010, la CCFL perçoit la Contribution économique Territoriale et reverse sous forme d attribution de compensation la somme de ,96 à la commune de Lestrem. Celle-ci est complétée par la Dotation de Solidarité Communautaire qui est de ,43 en La CCFL ayant délibéré pour l attribution d un fonds de concours à chaque commune membre pour un projet important durant la mandature, c est dans ce cadre qu en 2011 il a été décidé d attribuer pour la construction d une salle des fêtes à vocation culturelle orientée HQE. Pour cette même construction, une autre aide d un montant de ,18 a été délibérée dans le cadre du développement durable. Pour le domaine de l environnement et du développement durable, une étude a été menée pour passer de la redevance à la redevance incitative qui encouragera le tri. Une information communautaire vous sera diffusée début Des subventions sont accordées pour les énergies renouvelables. L Agenda 21 a permis l organisation d ateliers citoyens sur les thèmes suivants : environnement, santé, air, eau, sol, trame verte et bleue, biodiversité, boisement, cadre de vie, PLU, agriculture. En aménagement de l espace, le dispositif «Pass-foncier» a vu 4 projets concrétisés entre 2008 et 2010 sur Lestrem. Le renouvellement de la convention financée par la CCFL avec le Centre d Amélioration du Logement 62 propose des permanences le 4 ème vendredi du mois de 14h30 à 16h00 concernant l habitat insalubre. Quant au tourisme, sports et loisirs, des aménagements ont été réalisés sur Eolys avec le tracé d une carte de course d orientation et l implantation d une haie bocagère de 396 m dont 138 m sur Lestrem. L accueil de centres de loisirs sur la base nautique a permis de recevoir 152 enfants lestrémois. Les appels à projets ont abouti à de subventions pour les sportifs et associations de la commune. Des évènements ayant attiré un public nombreux ont été organisés par la CCFL sur Eolys : exposition de photos aériennes de Philippe Fruitier, Fly and Drive, anniversaire d Epode, village militaire. Pour ce qui est de la culture, rappelons tous les projets suivants financés par la CCFL : le Concours Collégiens avec 12 lauréats de Lestrem sur 19, l exposition et les animations du 7 au 18 Novembre organisées par l Association Alloeu Terre de Bataille, la municipalité, l association des Anciens Combattants et les Gardes de Lorette ont permis l accueil de visiteurs dont 750 scolaires, les fêtes du patrimoine avec la venue de l organiste Ami Hoyano accompagné du violoniste Pavel Guerchovitch à l église Saint-Amé, le soutien au tournoi Open Scrabble et la visite du musée de Cassel pour le public du CCAS. Concernant la santé, des interventions se sont déroulées en cours d année. Dans le cadre du programme Epode, 22 dégustations de fruits de saison ont été proposées aux maternelles des écoles de la commune touchant 235 enfants, sans oublier d autres animations pour le Parcours du Cœur, le Marché du Mieux Vivre, et l anniversaire d Epode. Les projets locaux d intérêt intercommunal tel le Parcours du Cœur obtiennent également un soutien de la CCFL. La petite enfance voit la CCFL intervenir par le biais des animations et des permanences tenues au Relais d Assistantes Maternelles les mardis et jeudis. Des temps forts se sont également échelonnés avec différents types de rencontres et d animations. Les délégués de Lestrem sont particulièrement attentifs aux intérêts de leur commune, tout comme ils le sont également pour l ensemble de notre territoire. C est bien tous ensemble avec les vice-présidents, les délégués, mais également avec le personnel pour leur savoir-faire, que nous pourrons continuer à porter haut notre Communauté de Communes Flandre Lys. Pour 2012, nous vous présentons à toutes et à tous nos meilleurs vœux de santé, de bonheur et d emploi. M. Marc DELannoy, Président. M. Jean Christian RingaRD, Vice-président. 14 Lestrem 2012

16 Les chantiers de La commune travaux des BÂtiments communaux 2011 a vu la rénovation de l orgue de l église saint amé. Nous remercions encore toutes les personnes qui ont contribué financièrement à cette rénovation. restauration vitraux église de Paradis restauration de l orgue L ancienne salle des mariages à l étage de la mairie a été relookée pour en faire une salle de réunion pour toutes les commissions. Nous sommes en cours de travaux dans les locaux des bâtiments de l association RéAgir. Et comme tous les ans, nous avons fait divers travaux d entretien et de réparation dans les différents locaux municipaux (écoles, logements, centre sportif, etc ) aura été une année transitoire avec des investissements plus réduits sur les bâtiments communaux. En 2012, la construction de la nouvelle salle des fêtes culturelle sera le chantier de l année. L adjoint aux travaux et bâtiments communaux, Roger DELaVaL. travaux d intérieur en mairie travaux d intérieur en mairie travaux voirie travaux réalisés dans le cadre du marché de travaux à bons de commande pour l année 2011 Création d un piétonnier rue Adam Grünewald. Rénovation de l accotement rue des Cerisiers. Rénovation de trottoirs route de Béthune. Réaménagement du dispositif de chicane rue Delflie. Travaux de rénovation et de réparation de trottoirs rue Delflie, rue Basse, Haute Rue, rue des Mioches. Réalisation d un regard pour la vidéo-protection Ecole René Flament. Travaux de curage de fossés rue du Cul de Sac, rue du Taye, rue des Rivières, rue du Cornet Malo, rue des Ficquets, rue du Pont Riqueult. Réalisation d un mini-golf Ferme des Loisirs. Travaux de grosses réparations rue du Cul de Sac travaux de voirie - Programme 2011 Piétonnier rue adam Grünewald Réalisation de purges en chaussée Haute Rue, rue Perdue, voie Roger, rue Basse (1ère partie), rue de l épinette, rue des Cerisiers. Réalisation d enrobés coulés à froid (ECF) voie Roger, rue Perdue, rue du Cul de Sac, rue des Cerisiers. Réalisation d enrobés à chaud Haute Rue. Lestrem

17 Les chantiers de La commune création de zones piétonnes rue du Général de Gaulle Assainissement pluvial. Stabilité renforcée. Curage et reprofilage de fossés. Plantations. Piétonnier rue du Général de Gaulle aménagement du carrefour et des abords de l église st amé : Création d un giratoire franchissable. Rénovation de la voirie et des trottoirs. Création d un parvis et de la borduration en pierre naturelle (grès d Artois). Création d un parking en dalles gazon et dalles gravillonnées, et de zones de stationnement. Déplacement du Monument aux Morts et préservation des abords immédiats de l église (pas de stationnement). Enfouissement et/ou effacement des réseaux aériens (EDF, France Télécom, éclairage public). Remplacement de l éclairage public et mise en lumière de l église. Accompagnement paysager et pose de mobilier urbain. aménagement des abords de l église st amé travaux réalisés par le département travaux réalisés par noréade Branchements rénovés dans le cadre de travaux de voirie : 20. Réalisation du giratoire de l épinette de la liaison Branchements plombs rénovés : 60. Béthune-Lestrem. Remplacement de compteurs dans le cadre du remplacement systématique (plus de 15 ans) : 500. Réalisation de la tranche 4 (section courante du giratoire de l aérodrome au giratoire de l épinette). Remplacement de conduites : - Allée du Château : 230 ml. - Bouclage de la Haute Rue : 380 ml. - Alimentation de la future station d épuration rue de l épinette : 680 ml. - Bouclage ZAC des Grassières : 200 ml. 16 Lestrem 2012

18 environnement, cadre de vie, sécurité et cérémonies commémoratives Le temps du bulletin municipal est le temps souvent du bilan. C est l occasion de faire le point sur tous les sujets de l année, c est aussi le moment d évoquer des sujets qui fâchent et pour lesquels l effort de tous est nécessaire. Cette année 2011 fut une année de chantier. L aménagement du carrefour de l église St-amé était réclamé auprès du département depuis plus de cinq ans. Ce chantier a provoqué de gros et longs désagréments aux riverains qui ont pris cela avec beaucoup de philosophie et de patience à une exception près. Les commerçants du secteur ont bien entendu été impactés par ces restrictions de circulations. Que tous soient remerciés pour leur attitude citoyenne. La commune en a profité pour réaménager le secteur en créant des espaces de stationnement fonctionnels et en remettant en valeur notre église classée aux Monuments historiques. Notre poilu a par la même occasion été repositionné sans modifier l esprit de son installation d antan. Ceci dégage une petite esplanade où les futures commémorations et hommages se feront en toute sécurité par rapport à la circulation. Le centre de la commune a ainsi été totalement repensé en terme de stationnement et de circulation, en mettant en valeur l église St-Amé. monument aux morts Le projet de réfection du pont du quartier du Pont Riqueult a lui été reporté en Le bon sens exigeait ce report. Ces travaux, pourtant bien annoncés avec des déviations précises mises en place ont quand même été l occasion pour quelques-uns de montrer leur incivilité notoire, chauffeurs routiers, automobilistes du secteur ou d ailleurs qui forcent le passage malgré la signalisation, une attitude bien française et trop peu sanctionnée malheureusement. Cette réflexion m amène à évoquer un deuxième point dans mon propos : la difficulté de faire respecter quelques règles élémentaires de vivre ensemble sur la commune ; la vitesse pas forcément celle des véhicules en transit, le stationnement récurrent sur les trottoirs. Tous les quartiers de la commune ont les mêmes griefs à ce sujet. Les élus sont souvent sous la pression, bien justifiée, des riverains qui expriment leur exaspération. Ils sont parfois aussi soumis aux pressions de ceux qui ont été verbalisés fort justement par la Gendarmerie lors de contrôles que je trouve encore trop peu nombreux. Je ne critique pas ici notre brigade de gendarmerie mais le manque de moyens humains et matériels pour assurer une vraie présence au quotidien auprès de nos concitoyens. Un autre sujet qui fâche est celui des ordures ménagères. Le coût reste un grief essentiel. La CCFL qui possède cette compétence a récupéré le marché de collecte en direct après des années où en raison de petits bricolages entre amis nous avons payé plus pour que les autres membres du syndicat payent moins. Désormais, chacun paye le coût réel du service de collecte qu il utilise. D ailleurs 2012 nous verra passer en redevance incitative réelle puisque les coûts entre le bac d ordures ménagères résiduelles et le bac à couvercle jaune des recyclables seront différents. Certains se plaignent de la suppression d un certain nombre de collectes en porte à porte en particulier celle des déchets verts dont le coût est très élevé. Est-il normal de faire payer cette collecte au même tarif à tout le monde que l on ait un petit ou un grand jardin ou pas de jardin du tout? Ceux qui souhaitent un tel service disposent de déchetteries, d une possibilité de broyage pour les branchages ou d un abonnement payant par les seuls qui utilisent le service. Ce n est pas parce qu ailleurs on fait autrement que c est l exemple à suivre. La gestion des déchets participe au développement durable dans notre quotidien et nous encourage aussi à devenir «consommacteur» plutôt que simple consommateur de produits et de services. Lestrem

19 environnement, cadre de vie, sécurité et cérémonies commémoratives Cependant dans le coût de la redevance il n y a pas que la collecte. Vient s y ajouter le traitement des déchets. Et là nous restons tributaires du SMICTOM auquel le préfet nous a imposé de rester adhérents. Nous devons subir en 2012 les dérapages de la construction de l incinérateur Flamoval pour lequel nous nous étions opposés. Un incinérateur plus cher que prévu que nous payons déjà chacun individuellement dans la partie traitement au SMICTOM et que nous paierons plus cher en Ceux qui ont fait ce choix devront l assumer et l expliquer aux citoyens. Enfin le gros reproche de certains de nos voisins est de voir parait-il tous les déchets de la CCFL arriver dans leurs fossés. S ils sont capables d identifier l origine je les encourage vivement à déposer plainte contre les coupables puisqu ils identifient ces responsables. Dans le cas contraire il leur appartient de ne pas répandre toujours les mêmes sornettes dénuées de fondement. Il nous arrive aussi de ramasser des déchets sauvages à Lestrem dont nous identifions l origine : Strazeele, Richebourg, La Couture et récemment encore Houplines Toutes ces communes n appartiennent pas à la CCFL pourtant! Les dépôts de plainte sont d ailleurs malheureusement souvent classés par le parquet de Béthune. Lestrem s est équipé pour ses bâtiments publics d une vidéo-protection en 2011 profitant aussi des aides de l Etat sur ce dossier. Elle a d ailleurs déjà à deux reprises montré son efficacité. Il s agit bien sûr de protéger les biens publics financés par vos impôts. L usage des images est bien sûr très réglementé et très restrictif et la commune se conforme bien entendu aux prescriptions. vidéo-protection Lestrem profite aussi de subventionnements régionaux et européens pour replanter des parcelles communales et participer ainsi à une politique de reconquête d espaces par le boisement initiée par la Région. D autres projets verront le jour en Tout ceci se fait en collaboration avec Lestrem Nature dont l expertise scientifique n est plus à prouver et en partenariat de terrain avec l association RéAgir dont l opérationnalité est reconnue au-delà des limites communales. Les élus ont d ailleurs accepté la réfection de bâtiments sur le site de l association d insertion afin qu elle puisse dans de meilleures conditions exercer ses activités. L espace d accueil sera plus convivial et plus fonctionnel et devrait permettre à plus de Lestrémois de s y approvisionner en légumes de saison bio à des prix très accessibles. C est aussi un engagement de développement durable. Pour conclure, je souhaite à tous les Lestrémois une très bonne année 2012 en espérant que la situation économique et la rigueur imposée ne gênent pas vos projets et ne vous empêchent pas de vivre heureux à Lestrem. Adjoint à l environnement, cadre de vie, sécurité et cérémonies commémoratives, Philippe BRoUTEELE. aménagement d un corridor boisé 18 Lestrem 2012

20 jeunesse et Loisirs relais assistantes maternelles (0-3 ans) Son fonctionnement relève de la compétence de la CCFL qui organise l activité sur les 7 communes avec des temps forts : activités des vacances, animations intercommunales, groupe de parole, rencontres intergénérationnelles, expositions (Nekicool ) et la participation au programme EPODE. L antenne de Lestrem est ouverte le mardi et le jeudi de chaque semaine. La mission du relais est d informer sur la profession d assistante maternelle, d orienter et d accompagner les familles dans leur recherche d un mode de garde et dans les démarches d embauche d une salariée. C est aussi un lieu de vie, d animations, de rencontres, de partage pour les enfants et les assistantes maternelles. Les ateliers ont lieu le matin : peinture, heure du conte, séance de motricité, chant et autres activités manuelles. heure du conte Ferme des Loisirs (2-14 ans) Ouverte toute l année, la Ferme des loisirs se situe rue des Mioches. L équipe du centre de loisirs permanent accompagne les enfants sur toutes les périodes : Périscolaire Mercredis récréatifs Petites vacances. Accueil de loisirs d été : en Juillet et en Août. La Ferme des Loisirs : déjà 10 ans musée de la vie rurale à steenwerck toussaint 2011 Après l acquisition d une aire de jeux à destination des petits en 2003, elle a été dotée d un nouvel équipement à destination des plus grands : un mini golf de 12 pistes installé sur le terrain situé à l arrière des locaux. La Caisse d Allocations Familiales a participé au financement de ces structures par une subvention. Nous en profitons pour la remercier aussi pour sa participation financière aux activités du Centre de loisirs permanent et du CAJ par le biais des divers contrats et chartes signés entre elle et la commune : prestation de service, contrat enfance jeunesse, charte qualité pour les séjours. séjour à Lurisia en italie (10-17 ans) Les 35 ados ont apprécié ce séjour qui s est déroulé dans une ambiance conviviale. Ils ont pu dévaler les pistes enneigées du domaine skiable de Mondovi, aller à la patinoire et profiter des nombreux espaces d animation sur le lieu d hébergement (piscine, salle de jeux, de danse ). centre d animations jeunes (11-17 ans) séjour en italie Ses objectifs sont : Accueil et écoute des jeunes. Loisirs, échanges, animations, sorties. Engagement dans des actions et des projets sur des thématiques diverses. camping stella plage été 2011 Lestrem

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LUMBRES EN DATE DU MARDI

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LUMBRES EN DATE DU MARDI COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LUMBRES EN DATE DU MARDI 15 JUIN 2010 INSTALLATION AU POSTE DE CONSEILLER MUNICIPAL DE M. JEAN-MICHEL DESQUIREZ, suite à la démission de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services du Département Direction du Développement Coopération internationale 2011-CP-3757 Affaire suivie par : Cédric LE BRIS Poste:

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU Présents : Mme Nathalie BARATON Mme Laëtitia SOREL Mme Christelle SOUCHET Mr Gérard CHAIGNEAU Mr Jean-François DENIS Mr Loïc GIBEAUD Mr Stéphane GUILLON Mr Pierre JAULIN Mr Sébastien MATHÉ Mr Rémy SOULET

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY N 2014-11-01 Patrimoine communal mise à disposition gratuite de la parcelle ZB n 32 à Lille Métropole Communauté Urbaine dans le cadre de sa compétence «valorisation du patrimoine naturel et paysager espace

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT Article 1 : DENOMINATION Il est créé une Communauté de Communes composée des communes suivantes : Evriguet, Guilliers, Ménéac, Mohon, Saint-Malo des Trois

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction des assemblées, et des affaires générales et juridiques Service Travaux des assemblées/courrier NM/SV ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis

Plus en détail

Conseil Municipal Séance du 15 décembre 2014

Conseil Municipal Séance du 15 décembre 2014 Conseil Municipal Séance du 15 décembre 2014 Emprunt de 60 000 Un emprunt étant nécessaire pour financer les opérations prévues en section d investissement, le Conseil décide de retenir la proposition

Plus en détail

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY»

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY» Date de la convocation : 3 avril 2015 Date d affichage : 3avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LINGREVILLE SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 Présents : Jean-Benoît RAULT (maire), Daniel MARIE, Charlyne

Plus en détail

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 CONSEIL MUNICIPAL 22 DECEMBRE 2006 OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 Monsieur AUMON, Premier Maire-Adjoint chargé des Finances et des Affaires Générales, expose : Conformément

Plus en détail

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village.

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village. N 14 MAI NNNN 2015 Cette LETTRE qui arrive avec le Printemps permet de faire le point de la vie communale, depuis la dernière parue en Novembre 2014. Les travaux : Les Marliozards ont pu constater que

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL 1 L an deux mille dix, le dix mai à dix neuf heures, les membres du Conseil Municipal se sont assemblés au lieu ordinaire de leurs séances, sous la Présidence de Monsieur VELAY Robert, Maire. Présents

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal les devis relatifs au remplacement des portes principales de la salle

Plus en détail

COMPTE RENDU SUCCINCT RELATIF A LA SEANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 24 FEVRIER 2004

COMPTE RENDU SUCCINCT RELATIF A LA SEANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 24 FEVRIER 2004 COMPTE RENDU SUCCINCT RELATIF A LA SEANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 24 FEVRIER 2004 Serv : D.G.S./AP/PN Préalablement à la tenue de la séance, les associations des parents d élèves FCPE

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

Considérant la régularité des opérations,

Considérant la régularité des opérations, SEANCE DU 14 FEVRIER 2011 L an DEUX MIL ONZE, le QUATORZE FEVRIER à 20 h, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique à la Mairie sous la présidence de M. René REGNAULT, Maire,

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 DECEMBRE 2014 A 20H30

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 DECEMBRE 2014 A 20H30 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 DECEMBRE 2014 A 20H30 L an deux mille quatorze, à vingt heures trente, le dix décembre, le Conseil Municipal de CHATEAU-LARCHER dûment convoqué, s est

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

OBJET 2012-117) MISSION MAÎTRISE D ŒUVRE ILOT 4 LOTISSEMENT DU MOULIN DE LA ROCHE ET BORNAGE CABINET ELIZALDE

OBJET 2012-117) MISSION MAÎTRISE D ŒUVRE ILOT 4 LOTISSEMENT DU MOULIN DE LA ROCHE ET BORNAGE CABINET ELIZALDE 2012-117) MISSION MAÎTRISE D ŒUVRE ILOT 4 LOTISSEMENT DU MOULIN DE LA ROCHE ET BORNAGE CABINET ELIZALDE Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal le devis concernant la maîtrise d œuvre relative

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement M. FOUSSERET, Maire, Rapporteur : Le vote du budget primitif de la Collectivité interviendra

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

Conseil Municipal d Avançon Compte rendu de la séance du 9 avril 2010

Conseil Municipal d Avançon Compte rendu de la séance du 9 avril 2010 Conseil Municipal d Avançon Compte rendu de la séance du 9 avril 2010 Président : Mr Laurent NICOLAS Secrétaire de séance : Mr Pascal THOMAS (à l unanimité) Étaient présent(e)s : Mmes Colette BOISSERENQ,

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

Le Conseil municipal d Orchaise vous souhaite une très bonne année 2015

Le Conseil municipal d Orchaise vous souhaite une très bonne année 2015 Le Conseil municipal d Orchaise vous souhaite une très bonne année 2015 > Remerciements aux associations ASLO mère Cyclotourisme Football Danse Plurielles Energies Hockey Pétanque Tir à la sarbacane AMAP

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 9 décembre 2009 - Embauche d un CA.E. Campagne de vaccination Grippe H 1 N 1 Demande émanant de la Mairie d Orchies de mise à disponibilité d agents communaux pour

Plus en détail

REUNION du 24 OCTOBRE 2012

REUNION du 24 OCTOBRE 2012 REUNION du 24 OCTOBRE 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 24 octobre 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus à l exception de M Pierre BROUQUEYRE, excusé (pouvoir

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013 Étaient présents :, G. LESCOAT, J-L. CORRE, M. LE BER, J-M. BELOT, N 13-11-21/01 FINANCES / TARIFS MUNICIPAUX 2014 / DÉLIBÉRATION Concessions Prestations municipales 2014 arrondi 15 ans renouvelables (le

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Mesdames, Messieurs, Chers amis, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Je suis toujours très heureux de nous voir réuni en cette fin d année tous ensemble. Bien sûr, d autres réunions sont organisées dans l année, mais cet instant est le plus

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

Conseil Municipal Mercredi 24 septembre 2014 21h

Conseil Municipal Mercredi 24 septembre 2014 21h Présents : MEDEVIELLE Pierre, BOUBEE Alain, PERES Danielle, FRECOURT Laurence, BON Yves, DESSACS Denis, CAUBET Fabienne, BOUAS Aude, GEORG Béatrice, PELOU Thierry, BOSC Hervé, CADEAC Hélène, LAURENTIES

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014 Sommaire Délibérations : Séance du conseil municipal du 1 er juillet 2014 2014/96 Adoption du règlement intérieur du conseil municipal de la

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. DION / M. BARATTINI / Mme PEREZ- ZIJLMANS /M. OUDENOT / Mme DUVAL / Mme DORET / M. ROUSSEAU / M.

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2013 1

BUDGET PRIMITIF 2013 1 BUDGET PRIMITIF 2013 1 Un budget de fonctionnement contraint et prudent. Un budget d investissement volontaire et engagé Une fiscalité inchangée 2 4 orientations fortes: Développer et améliorer les services

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

A l occasion du vote du Compte Administratif 2011, nous allons présenter dans ce rapport l évolution des principales données budgétaires depuis 1993.

A l occasion du vote du Compte Administratif 2011, nous allons présenter dans ce rapport l évolution des principales données budgétaires depuis 1993. INTRODUCTION A l occasion du vote du Compte Administratif 2011, nous allons présenter dans ce rapport l évolution des principales données budgétaires depuis 1993. I- FONCTIONNEMENT a) Fiscalité Comme nous

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers présents : 17 Date de convocation : 6 février 2015 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription 1.1.Conditions d accès L accueil périscolaire de Saint-Hilaire est géré par Familles Rurales Association du «TREFLE». Il accueille

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 02 MARS 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 02 MARS 2015 République Française Département de la Gironde Commune de PORTETS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 02 MARS 2015 Membres en exercice : 19 Membres présents : 16 Membres votants :

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 Le compte-rendu de la réunion précédente est lu et approuvé. Désignation des délégués à Evolis 23 Le Maire rappelle au Conseil Municipal que

Plus en détail

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social économie budget primitif 2015 scolaire petite enfance jeunesse sports Le budget primitif 2015 : entre rigueur et maintien du niveau de service social Avec un montant total de 38 millions d euros, le budget

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 à 20 h 30 Date de la convocation : 16 mars 2010

CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 à 20 h 30 Date de la convocation : 16 mars 2010 CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 à 20 h 30 Date de la convocation : 16 mars 2010 PRESENTS : Mesdames ROUMEAS Maire ROBBE - PAIN Messieurs AUBUSSON MEULOT CHESNEAU AUVRAY CHAUVEAU TRAVERS MENORET ROUSSEAU

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

Chères Objatoises, Chers Objatois,

Chères Objatoises, Chers Objatois, Trait d union n o 23 février 2013 Votre lettre d information municipale L édito du maire Chères Objatoises, Chers Objatois, En 2013, notre commune poursuit sa politique d investissements comme elle l a

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Compte rendu des délibérations du Conseil Municipal du 16 Mai 2013

Compte rendu des délibérations du Conseil Municipal du 16 Mai 2013 Compte rendu des délibérations du Conseil Municipal du 16 Mai 2013 L an deux mil treize, le seize Mai, à vingt heure trente, le Conseil Municipal de cette commune, régulièrement convoqué, s est réuni au

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 27 novembre 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 27 novembre 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 27 novembre 2012 L an deux mille douze, le vingt sept novembre, le Conseil Municipal de la Commune de Marsat dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la Mairie,

Plus en détail

DISCOURS DES VŒUX DU MAIRE LE 10 JANVIER 2016

DISCOURS DES VŒUX DU MAIRE LE 10 JANVIER 2016 DISCOURS DES VŒUX DU MAIRE LE 10 JANVIER 2016 Mesdames et messieurs les élus, Mesdames et messieurs les représentants des administrations et des corps constitués, Mesdames et messieurs les présidents et

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AFFECTATIONS PROVISIONNELLES ET SPECIFIQUES

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

budget primitif 2015

budget primitif 2015 budget primitif 2015 Budget principal Budgets annexes Balance générale globalisée Budget principal 1 Section de fonctionnement RECETTES DEPENSES BUDGET PRIMITIF 2015 Produits d'exploitation Fonctionnement

Plus en détail

COOPERATION ANGERS - BAMAKO

COOPERATION ANGERS - BAMAKO 1 COOPERATION ANGERS - BAMAKO RAPPORT D ACTIVITES 2013 SOMMAIRE 2 Préambule I. Actions Ville d Angers 1) Education - Jeunesse 2) Santé 3) Sports et Loisirs 4) La Maison du Partenariat Angers-Bamako 5)

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers : en exercice 11 L'an deux mil onze présents 08 le : 11 Juin à 18 h 30 votants 08 le Conseil Municipal

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail