L EDUCATION POUR AGIR. Nouveaux Rythmes à l école Les enjeux de la formation des Agents Territoriaux pour une prise en charge de qualité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L EDUCATION POUR AGIR. Nouveaux Rythmes à l école Les enjeux de la formation des Agents Territoriaux pour une prise en charge de qualité"

Transcription

1 L EDUCATION POUR AGIR Nouveaux Rythmes à l école Les enjeux de la formation des Agents Territoriaux pour une prise en charge de qualité 0

2 1 1 Les CEMEA : Un mouvement d éducation Les CEMEA (Centres d Entraînement aux Méthodes d Education Active) sont un mouvement de personnes engagées dans des pratiques autour des valeurs et des principes de l Éducation Nouvelle et des méthodes d éducation active, pour transformer les milieux et les institutions par la mise en action des individus. Association éducative complémentaire de l enseignement public, reconnue d utilité publique depuis 1966, agréés par les grands ministères de l Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, de l Action sociale, de la Culture et de la Communication, des Affaires étrangères, les CEMEA sont porteurs depuis plus de 70 ans, d une large expérience sociale et collective. Les CEMEA enrichissent leurs actions à partir d espaces de recherche et de rencontres articulés avec l organisation de manifestations publiques et, les prolongent à travers des publications écrites ou audiovisuelles, outils de développement, de réflexion et d innovation. C est l ensemble de cette déclinaison ancrée dans les pratiques au quotidien qui constitue notre personnalité, qui fait notre spécificité et notre force. L ambition des CEMEA est de nourrir aussi bien les pratiques de formation que les comportements sociaux de la philosophie de l Education nouvelle. Toutefois, le but des CEMEA n est pas seulement d inventorier, d analyser, de découvrir ou de diffuser des techniques, mais d agir dans et sur les territoires, dans les champs qui sont les nôtres : Les actions et innovations avec l école, Les loisirs du jeune et de l enfant, Les actions éducatives, culturelles et internationales, Les formation à l animation volontaire, La formation professionnelle, L ouverture au monde et la mobilité. Les CEMEA défendent l idée qu il y a UNE éducation qui doit être globale et cohérente ; la mobilisation de l ensemble de la communauté éducative est nécessaire à la mise en cohérence de tous les temps et les lieux d éducation de l enfant.

3 2 Contexte des besoins en formation émergents 2 Depuis janvier 2013, la question des nouveaux rythmes s est invitée dans tous les débats sur l aménagement des temps de l enfant à l école primaire. Le Décret n du 24 janvier 2013 prévoit en effet la mise en application des nouveaux rythmes à l école primaire dès septembre 2013, et au plus tard en septembre Le passage de l école à 4jours à l école à 4,5 jours, la réduction journalière du temps scolaire ainsi que la mise en place d un Projet Educatif de Territoire suscitent beaucoup de questions de la part des différents partenaires concernés, notamment quant à la mise en œuvre du dispositif à travers le nécessaire travail coopératif des acteurs de l éducation. Pour relever le défi de l élaboration et la conduite efficaces du PEDT, les collectivités ont à mobiliser des acteurs différents et peu habitués à travailler ensemble : les enseignants, les animateurs des activités socio-éducatives, les structures sportives et socioculturelles, les parents La pertinence des projets découlera de la capacité des collectivités à conduire la concertation des acteurs, leur permettant de formaliser des objectifs communs que chacun pourra développer sur les temps dont il a la charge. Pour produire des effets, les projets éducatifs doivent également faire l objet d un pilotage rigoureux, associant largement les acteurs impliqués dans la mise en œuvre autour de critères et d indicateurs d évaluation partagés et transversaux. Travailler sur ces questions est donc indispensable, à la fois afin de mieux accompagner les communes qui ont intégré le dispositif en septembre 2013, mais également en vue de préparer la prochaine rentrée ; l objectif final restant toujours l enfant placé au cœur du dispositif. Aussi, l élaboration de modules de formation adaptés permettra la mise au travail des éléments essentiels à la cohérence de l ensemble du dispositif, afin que les partenaires envisagent de concert les éléments pédagogiques, administratifs et logistiques, ainsi que les orientations politiques. Tout cela ne peut être possible sans prendre en compte l interprofessionnalité.

4 3 L approche pédagogique des CEMEA Les CEMEA de Guadeloupe ont choisi 2 axes d accompagnement des collectivités : 3 Accompagnement des CEMEA à la mise en œuvre des nouveaux rythmes à l école Accompagnement dans l élaboration du diagnostic de territoire : Identification des ressources internes, des forces et des faiblesses Accompagnement dans la mobilisation des ressources humaines : Identification des compétences, redéploiement des agents, identification des nouveaux besoins Accompagnement dans l élaboration du PEDT : Identification des axes pédagogiques, identification des enjeux de cohérence, aide à la rédaction Mise en œuvre du PEDT

5 4 4 La formation des acteurs : un levier d action indispensable En Guadeloupe, si certaines collectivités ont déjà développé des projets ou des programmes éducatifs locaux ces dernières années, beaucoup sont encore démunies pour animer les démarches de concertation nécessaires à l élaboration d un PEDT, et plus globalement, à tout projet éducatif. Les CEMEA, qui travaillent sur la question des rythmes de l enfant depuis de nombreuses années, pointent du doigt la nécessité de construire une complémentarité entre les temps scolaire et périscolaire en vue d une réelle continuité éducative, et plus largement d une éducation globale pour l enfant. Aussi, notre implication dans la formation des agents intervenant sur le temps méridien et le temps périscolaire nous a montré la forte attente et les besoins des agents en charge de l animation en ce qui concerne la mise en œuvre de l aménagement des rythmes : repères sur leur rôle spécifique dans leur temps d intervention et le cadre de la réforme, identification de la fonction éducative des temps périscolaire et de l articulation avec les autres temps de l enfant, besoin d un cadre éducatif de référence (un projet) partagé par les autres acteurs pour construire son action. La réforme se mettra en place en deux temps, et la grande majorité des communes aura à élaborer son projet entre septembre 2013 et juin La formation en des responsables, des chargés de mission, des référents des collectivités en charge de l élaboration et de la mise en œuvre des projets, mais également la formation des animateurs est donc un levier essentiel à la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires dans de bonnes conditions dans notre région.

6 5 Les modules de formation 1. Les modules de formation professionnelle continue : 5 Pour les responsables, chargés de mission, référents : La réforme des rythmes scolaires : législation et enjeux éducatifs Le PEDT : enjeux et contenus Elaborer un diagnostic territorial Pilotage, gestion et organisation d un PEDT Pour les coordonnateurs de sites : La réforme des rythmes scolaires : législation et enjeux éducatifs Le PEDT : enjeux et contenus Pilotage et gestion d un projet Pour les animateurs : Encadrer la pause méridienne Modules de formation «agir» : enjeux de l activité + techniques d animation (jeux et activités de logiques, activités scientifiques et techniques, activités artistiques, activités manuelles, marionnettes, théâtre, autour du livre ) Repérer les activités en favorisant les apprentissages scolaires 2. Les modules de formation diplômante : Afin de professionnaliser les animateurs en sanctionnant le parcours de formation par un diplôme, les CEMEA ont construit un parcours de formation diplômante, adapté à leur temps de travail mais aussi à leurs besoins en formation, en fonction de leur poste. La réponse la plus adaptée aux adjoints d animation est le Certification de Qualification Professionnelle (CQP) Animateur Périscolaire. Les CEMEA sont habilités à dispenser cette formation qui se définit autour de 3 modules, tous soumis à une épreuve : Accueillir les enfants dans les temps périscolaires Concevoir un projet d activités Conduire des temps d animation péri et extra scolaires avec des enfants.

BIENVENUE. Acteurs de changement

BIENVENUE. Acteurs de changement BIENVENUE Acteurs de changement Création de la Maison de l Emploi du Blaisois Labellisation du projet : 26 septembre 2006 Création de l association loi 1901: à l initiative de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=-

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- I BASES REGLEMENTAIRES Le plan de cohésion sociale (programmes 15 et 16) et la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Mise en place du réseau 12 novembre 2009.

Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Rappel du contexte. La période actuelle est marquée par un certain nombre d interrogations, voire d inquiétudes, sur la mise en place des politiques enfance/jeunesse

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius du 15 au 19 novembre 2016 L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE

Plus en détail

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse Emploi Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dossier de Presse www.dax.fr Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion

Plus en détail

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage.

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage. Les Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs (ETAPS) Objectifs Les E.T.A.P.S., Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs, mettent à disposition des jeunes mais aussi des adultes en contrat

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44

CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44 CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44 1. Présentation Le Collectif des associations partenaires de l école publique (CAPE) regroupe une vingtaine d organisations, qui militent pour une

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Sensibilisation et formation - 12-13-2010 Maison de l'europe de Caen Basse-Normandie - http://www.maisoneurope-caen.org

Sensibilisation et formation - 12-13-2010 Maison de l'europe de Caen Basse-Normandie - http://www.maisoneurope-caen.org [tab:visites d'étude] Que peut m'apporter l'europe? Qui décide dans l'union Européenne? Comment fonctionnent les instances européennes? Et si on allait voir sur place? La Maison de l'europe Caen Basse-Normandie

Plus en détail

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse Projet Educatif Territorial Dossier de presse Vendredi 18 mars 2016 14h École élémentaire Victor Hugo Contact : Véronique Marizier-Bouhelier Directrice de la Communication et des Relations publiques Tél

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE 2011 Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie BILAN D ACTIVITE 2011 CCI de la Haute-Savoie CHIFFRES CLES

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme

Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme Centre national de formation agréé F.F.T Agrément Jeunesse et Sport CQP-AMT BP JEPS APT DE JEPS TENNIS DES JEPS TENNIS FORMATION CONTINUE NOS

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC : UNE NOUVELLE DISCIPLINE LE CONTEXTE : Le management public est avant tout un objet d'études : la

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Avril 2015 LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION La loi visant à réformer la formation professionnelle a été promulguée le 05 mars 2014. L une des principales mesures est la création d un Compte Personnel de

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections INSPECTION ACADÉMIQUE Année scolaire 2015-2016 DES PYRÉNÉES ATLANTIQUES Circonscription ANGLET Ecole des Arènes 64100 Bayonne ce.ienanglet@ac-bordeaux.fr tel : 05 59 59 37 37 L Inspectrice de l Education

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

Une stratégie nouvelle 2008-2010. «l approche Guichet» «l approche territoriale»

Une stratégie nouvelle 2008-2010. «l approche Guichet» «l approche territoriale» Une stratégie nouvelle 2008-2010 L Agence de Développement Social De «l approche Guichet» à «l approche territoriale» L Approche Guichet Pendant la phase pilote (2001-2002) et jusqu à la fin de l année

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

Agenda 22 de La Rochelle:

Agenda 22 de La Rochelle: NOTE n 7 - Fondation Jean-Jaurès / Observatoire de l innovation locale - 19 août 2013 - page 1 de La Rochelle: innover dans la prise en compte du Maxime Bono* * Maire de La Rochelle, président de la Communauté

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

Partant de situations concrètes, nous privilégions une méthodologie participative et dynamique!

Partant de situations concrètes, nous privilégions une méthodologie participative et dynamique! Mouvement d'education Populaire,complémentaire de l'école publique et reconnu d'utilité publique, nous œuvrons à proposer des formations de qualité, réalisée grâce à des personnes qualifiées et un réseau

Plus en détail

Charte de l Association Aurore

Charte de l Association Aurore Charte de l Association Aurore Introduction : Des valeurs et des principes directeurs Fondée en 1871, reconnue d utilité publique en 1875, l association Aurore a pour objet «la réadaptation sociale et

Plus en détail

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES DES OUTILS AU SERVICE DE LA FORMATION DE LA PERSONNE & DU Depuis plus de 70 ans, La Jeunesse au Plein Air milite pour le départ de tous les enfants en vacances. Elle soutient ainsi financièrement le départ

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie L exemple d EPODE Ensemble Prévenons l Obésité des Enfants* Sandrine Raffin, Présidente de LinkUp Ref. N Henley,S Raffin, EPODE (

Plus en détail

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21 en Gironde Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 CDC Villandraut Conseil Départemental des Agenda 21 Locaux 64 collectivités et les partenaires

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales FICHE DE POSTE IntitulÄ du poste : Agent de däveloppement local. Cadre statutaire : FiliÄre : Administrative CatÅgorie : B Cadres d emploi : RÄdacteur Territorial Emploi permanent : Oui Missions : Met

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive Bienvenue à le mot du Maire Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Notre jeunesse pisciacaise a désormais un lieu bien à elle où elle va pouvoir vivre ses passions, découvrir un nombre important d activités

Plus en détail

Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage Master 2

Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage Master 2 Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l'entreprise Apprentissage 2015/2016 Module 1 LES PROCESSUS RH Patrick Gilbert HEURES : 90 Introduite en GRH, dans le courant des années 1990, via

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS PROTOCOLE D ACCORD pour l'enseignement de la PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS Ministère de l Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs

Plus en détail

Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER

Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER Le master Tourisme «Aménagement et Gestion des Équipements, Sites et Territoires touristiques» (AGEST) de l IATU (Institut

Plus en détail

Journées Alésiennes de l air

Journées Alésiennes de l air Dossier de presse Mars 2015 De la métrologie au traitement Contact presse Lucile Lallié 06 01 20 83 93 lucile.lallie@pole-risques.com twitter.com/polerisques Sommaire Communiqué de presse p. 3 A propos

Plus en détail

Protocole d allégement

Protocole d allégement Protocole d allégement 1- Allégements réglementaires applicables à tous les candidats dont ceux ayant obtenu une validation partielle par voie de VAE Les candidats qui justifient : Un diplôme au moins

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

Gabriel ANDRE gabriel.andre@administrateur-inet.org. Adrien CADIER adrien.cadier@administrateur-inet.org

Gabriel ANDRE gabriel.andre@administrateur-inet.org. Adrien CADIER adrien.cadier@administrateur-inet.org Gabriel ANDRE gabriel.andre@administrateur-inet.org Adrien CADIER adrien.cadier@administrateur-inet.org Gaëlle GALAND gaelle.galand@administrateur-inet.org Alice KAMENKA alice.kamenka@administrateur-inet.org

Plus en détail

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny L IMPLANTATION D UN NOUVEAU CENTRE PILOTE Un nouvel élan de la Maison pour la science en Moselle Depuis plus de dix ans, l opération La main à la pâte

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION 21 rue Saint Eloi 13010 Marseille, 13012, Marseille, Provence-Alpes-Côt d'azur email: contact@sigma-formation.fr www.sigma-formation.fr Tel:

Plus en détail

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. LE GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER N 3 MONDIAL SUR LE MARCHÉ DES SOLUTIONS SOCIALES, CULTURELLES, CADEAUX, ET DES DISPOSITIFS DE STIMULATION

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

Campagne de communication interne 5 défis pour réduire notre empreinte écologique

Campagne de communication interne 5 défis pour réduire notre empreinte écologique Territoires durables 15.12.09 Campagne de communication interne 5 défis pour réduire notre empreinte écologique Justine Bosredon Chargée de mission Agenda 21 Pourquoi ce choix? Un sujet d actualité Un

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Cette fiche s attachera surtout à décrire une modalité particulière de transmission des compétences : le tutorat. Ou comment un salarié expérimenté

Plus en détail

Pourquoi réfléchir sur le tutorat? Pourquoi réfléchir sur le tuteur? 16 février 2012. Pourquoi réfléchir sur le tutoré?

Pourquoi réfléchir sur le tutorat? Pourquoi réfléchir sur le tuteur? 16 février 2012. Pourquoi réfléchir sur le tutoré? Pourquoi réfléchir sur le tutorat? Pourquoi réfléchir sur le tuteur? 16 février 2012 Pourquoi réfléchir sur le tutoré? Pourquoi réfléchir sur notre rôle? 1 Place et rôle du tuteur dans les dispositifs

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

C h a r t e E t h i q u e

C h a r t e E t h i q u e Charte Ethique 2 1. Principes généraux Notre charte constitue la fondation des rapports de confiance entre les différents membres partenaires du groupe : les résidents ou les clients, leurs familles, les

Plus en détail

CADRE LOGIQUE DU FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES DU MOUVEMENT SPORTIF SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE NATIONAL

CADRE LOGIQUE DU FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES DU MOUVEMENT SPORTIF SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE NATIONAL MINISTERE DE LA PROMOTION DE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DES LOISIRS Union-Discipline-Travail --------------------- ------------- OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES

Plus en détail

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2015

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2015 Le 19 février 2015 LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2015 Depuis plusieurs années, la mise en œuvre d une politique active de prévention des risques professionnels, dans l académie

Plus en détail

FSP Codéveloppement Mali. Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006

FSP Codéveloppement Mali. Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006 FSP Mali Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006 L immigration malienne en France Quelques ordres de grandeur 4 millions de maliens

Plus en détail

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Semestre 1 30 ECTS GOUV 201 Gouvernance du secteur sanitaire et médico-social Responsable : Marie-Line Cal Il s agit de mettre les futurs professionnels

Plus en détail

235 réunionnais à l Euro 2016! Une grande fête populaire, pour tous et partout sur le territoire national.

235 réunionnais à l Euro 2016! Une grande fête populaire, pour tous et partout sur le territoire national. 235 réunionnais à l Euro 2016! Une grande fête populaire, pour tous et partout sur le territoire national. Dossier de presse Contact presse Préfecture de La Réunion - Service régional de la communication

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Dossier de presse Contact presse Rectorat : Laurence Veteau - Tél. : 02 40 37 33 13 -

Plus en détail

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN MILIEU SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE, (CONVENTION DE PARTENARIAT) 1. PRESENTATION DU RESEAU VERVIETOIS ET DE SES OBJECTIFS Le réseau Verviétois

Plus en détail

Formation. et préformation. Brevet Professionnel AGFF. Rentrée 2016 MARSEILLE. Pôle France Espoir de Gymnastique 30, rue Callelongue - 13008 MARSEILLE

Formation. et préformation. Brevet Professionnel AGFF. Rentrée 2016 MARSEILLE. Pôle France Espoir de Gymnastique 30, rue Callelongue - 13008 MARSEILLE Rentrée 2016 MARSEILLE Formation et préformation Formation Brevet Professionnel AGFF Pôle France Espoir de Gymnastique 30, rue Callelongue - 13008 MARSEILLE Le BPJEPS AGFF Diplôme d Etat de niveau IV Le

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E1/014 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014

Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014 Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014 SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES Groupes départementaux Pilotes Axes de travail pour 2013-2014 et ENVISAGÉES LA MAÎTRISE DE LA LANGUE

Plus en détail

BILAN DU PROJET PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILLEURS MIGRANTS VERS UN MIEUX VIEILLIR PAGE 1

BILAN DU PROJET PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILLEURS MIGRANTS VERS UN MIEUX VIEILLIR PAGE 1 BILAN DU PROJET PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILLEURS MIGRANTS VERS UN MIEUX VIEILLIR PAGE 1 PERSONNES ÂGÉES EN FOYER DE TRAVAILL Identification des besoins en matière d accès aux droits sociaux, aux

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Provence-Alpes-Côte d Azur et évalue leur impact sur la performance

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE

Plus en détail

FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS. Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016. Des formations faites pour vous sur votre territoire

FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS. Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016. Des formations faites pour vous sur votre territoire FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS Des formations faites pour vous sur votre territoire De la théorie à la pratique, un programme complet et adapté Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016 F O R M A T

Plus en détail

Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité

Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité FORMATRANS Conseil vous propose : Un accompagnement personnalisé et individualisé dans la conception

Plus en détail

«d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement»

«d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement» DOSSIER DE PRESENTATION DU METIER «d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement» Cursus de professionnalisation validé par 2 Certifications : - Coach Professionnel certifié : «ATCoaching»

Plus en détail

VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL

VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL Stratégie québécoise de développement des ressources humaines

Plus en détail

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial Contribution de la CPCA au diagnostic territorial NB : Ce travail a été réalisé en interne par les équipes techniques de la CPCA Introduction La CPCA Picardie rassemble depuis 2001 les quinze grandes coordinations

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Auprès des professionnels :

Auprès des professionnels : CHARTE PARTENARIALE Historique : En 2004, un diagnostic de territoire réalisé sur la Communauté de Communes d Erdre et Gesvres avait mis en évidence la présence de nombreux services à destination des personnes

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

CATALOGUE des actions

CATALOGUE des actions CATALOGUE des actions programmes groupes 2014 / 2015 Bureau Information Jeunesse de Loir et Cher 15, avenue de Vendôme 41000 Blois Le BUREAU INFORMATION JEUNESSE, c est quoi? Le Bureau Information Jeunesse

Plus en détail

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Partenariat avec le FNP de la CNRACL: bilan intermédiaire auprès du Comité Scientifique et Technique Service Santé

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et aménagement durable des espaces et des ressources de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague

Plus en détail

Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs.

Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs. Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs. Adressé gratuitement aux municipalités LE PROGRAMME TRI MASTER

Plus en détail

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 «Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 Historique et contexte La révision de la norme ISO 26000 débutera en 2016 et portera notamment sur un développement plus précis des étapes de

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

18 janvier 2012. de Riom Communauté. Contact : François Camé - www.etik-presse.com - info@etik-presse.com - 01 45 40 01 45

18 janvier 2012. de Riom Communauté. Contact : François Camé - www.etik-presse.com - info@etik-presse.com - 01 45 40 01 45 18 janvier 2012 de Riom Communauté Contact : François Camé - www.etik-presse.com - info@etik-presse.com - 01 45 40 01 45 UN PROJET DE TERRITOIRE A Un projet de territoire Une volonté politique Les élus

Plus en détail