Revue de presse. Mise à jour du 23 juin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revue de presse. Mise à jour du 23 juin 2014 4"

Transcription

1 Janvier à mars 2014 Revue de presse Sommaire Mise à jour du 23 juin janvier Venue de St Nicolas à Mulhouse 4 04 janvier Hirsingue : Le pain d épices - Digne d un don 5 07 janvier Solidarité : Du 12 janvier au 23 février à Strasbourg 6 Pour un autre regard sur les migrants 6 07 janvier Caritas lance le chantier Air et Vie à Marmoutier 8 09 janvier Steinbourg : Concert de chants et d orgue - Un grand bonheur 9 09 janvier Solidarité : Une veillée solidaire des enfants à la chapelle de l Ochsenfeld janvier Masevaux : Concert des Rois à l Eglise St Martin- Choristes princiers janvier Marmoutier : Cérémonie des vœux, Une attractivité à retrouver janvier Colmar, Solidarité : Au foyer Saint-Paul - L archevêque en visite pastorale janvier Saverne : Rotary Club - Servir d abord depuis 60 ans 15

2 17 janvier Saessolsheim : Théâtre Alsacien - La première pour une bonne cause! janvier Hochfelden : Caritas Hochfelden - Des vêtements pour des aliments 17 Liaisons sociales - 22 Janvier En Alsace, Caritas (Secours catholique) se substitue en partie à Pôle emploi janvier Haguenau : Communauté de paroisses St-Nicolas/St-Joseph - Les Messagers solidaires janvier Oberhaslach : Initiative caritative - Les chasseurs remettent le couvert janvier Kirchheim : Caritas En découdre avec la soliture janvier Strasbourg : Caritas Alsace - Accompagner les sortants de prison dans leur réinsertion janvier Erstein : Maison de la paroisse - La solidarité plus que jamais janvier Schnersheim : Caritas Thé dansant 24 4 février Rhinau/Benfeld : Solidarité Caritas : une équipe de plus 24 5 février SOCIAL - Il faut 1490 euros par mois pour vivre 25 8 février Mulhouse : Caritas Recherche de bénévoles - Garder dignité et espoir 26 9 février Solidarité : Caritas Alsace cherche des familles de vacances 27 9 février Sundgau - Solidarité : Devenir famille de vacances février Munster - Humanitaire : Quand la jeunesse s engage février Herrlisheim-Offendorf : Paroisse catholique - Des kilomètres de soleil février Mulhouse : Caritas Devenir famille de vacances / Un enrichissement mutuel 30 2

3 12 février Kaysersberg Et de seize pour la confrérie de la Décapole février L agenda des sorties février Mulhouse : Solidarité «71 % des personnes s en sortent avec notre aide» _ février Mulhouse :Isabelle Hess, une nouvelle directrice à l écoute février Pose de la 1 ère pierre à Air et Vie février Marmoutier Air et Vie : Les fondations d un projet touristique 34 3 mars Journée philatélie 35 4 mars Solidarité Vacances avec Caritas : Mon rêve c est un jardin avec une balançoire mars Walbourg De l enfant à l adolescent mars Sewen : le rideau est tombé sur la saison, pas sur la générosité mars Solidarité : Appel à vigilance mars Caritas recherche des familles d accueil mars Merxheim : La Campagne «km soleil» mars Altkirch : Caritas organise des ateliers cuisine mars Colmar : Solidarité Offrir des vacances à un enfant en devenant famille d accueil mars Merxheim Communauté de paroisses - Du soleil pour les enfants 40 3

4 Mise à jour du 23 juin janvier 2014 Venue de St Nicolas à Mulhouse DR Une fête de la Saint-Nicolas a été organisée par les différentes permanences Caritas Alsace de Mulhouse à l attention de familles en situation de précarité. Près de 100 personnes ont participé à l événement organisé dans la salle Saint- Bernard d Illzach-Modenheim. Différents ateliers étaient proposés aux enfants : cartes de vœux (103 lettres destinées à la MMPA, Maison médicale pour personnes âgées, ont été rédigées), danse country (groupe country de Sentheim), maquillage, etc. Cet après-midi festif, ponctué par le passage de saint Nicolas qui a distribué des confiseries, généreusement offertes par des commerces et divers donateurs, a réjoui petits et grands. 4

5 04 janvier 2014 Hirsingue : Le pain d épices - Digne d un don Geneviève Grimler (au centre), entourée des bénévoles et des bénéficiaires des dons. PHOTO DNA Une exposition sur le thème du pain d épices a été organisée en faveur des plus démunis. Dans le but de perpétuer la tradition, Geneviève Grimler et une partie de l équipe du musée des amoureux et du patrimoine Sundgauvien mettent sur pied depuis douze années une remarquable exposition. Elle a pour thème le pain d épices et de ses images, dans les salles du Dorfhus de Hirsingue. C est en conclusion de cette exposition, qui draine un nombreux public, que l organisatrice de ce rendez-vous a tenu à partager le bénéfice de cette manifestation soit 4350 en dons, à l association Lunettes sans frontières, à Caritas représentés par Denis Schicklin et Maurice Peter, à l accueil de jour de l APEI et à l école maternelle «l Envol». 104 petits sapins en bois Après avoir remercié son équipe de bénévoles, Geneviève Grimler a tenu à rendre hommage à l atelier patchwork de Ferrette et à deux artistes présents lors de l expo : Madame Hell qui a confectionné des sapins en tissus et Mathis, dix ans, qui a réalisé 104 petits sapins en bois au profit des plus démunis. «J ose croire et espérer que la relève est assurée», a-t-elle souligné. D autres remerciements sont allés au conseiller général et maire de Hirsingue Armand Reinhard qui a mis à disposition les salles et offert un pain d épices aux écoliers qui, eux aussi, ont pu visiter l exposition le lundi suivant. 5

6 07 janvier 2014 Solidarité : Du 12 janvier au 23 février à Strasbourg Pour un autre regard sur les migrants À Strasbourg et Mulhouse, les associations constatent de plus en plus de situations de blocage. Photo DNA Christian Lutz- Sorg En partenariat avec des associations non confessionnelles, le service diocésain de la Pastorale des migrants organise, du 12 janvier au 23 février, des rencontres sur le thème des migrations afin de sensibiliser le public et lutter contre les préjugés. «Beaucoup de gens sont touchés par la réalité de la migration», remarque Arlette Thomas de la Pastorale des migrants du diocèse d Alsace en présentant les six semaines de rencontres organisées, du 12 janvier au 23 février à Strasbourg, sur le thème des migrations. Un événement qui s inscrit dans le cadre de la 100e journée mondiale du migrant et du réfugié, programmée le 19 janvier. L origine de cette journée mondiale remonte au 6 décembre 1914, date à laquelle le pape Benoît XV avait adressé un message de soutien aux émigrants italiens, «une population fragilisée», explique Arlette Thomas. Depuis 2004, cette journée mondiale est organisée le deuxième dimanche après l épiphanie. «Les migrants arrivent aussi avec des préjugés» «Dans sa démarche Diaconia, l Église invite les fidèles à poser un regard bienveillant sur les pauvres, et parmi eux les migrants», témoigne Jean-Marie Romann de la Pastorale des migrants. Le pape François, qui est lui-même issu d une famille d émigrés italiens, a appelé à un changement d attitude envers les migrants et les réfugiés. Il a dénoncé une culture du rejet, basée sur la défense et la peur, pour défendre une culture de la rencontre. «Le pape porte un regard et une approche modernes de l Église sur les migrants», estime Arlette Thomas. Les rencontres sur les migrations à Strasbourg doivent permettre de lutter contre les incompréhensions et les préjugés. Des incompréhensions d autant plus grandes que «les migrants arrivent aussi avec des préjugés», soulignent les organisateurs de ces rencontres. 6

7 Organisées en partenariat avec la CIMADE service œcuménique d entraide, le Comité des peuples, Caritas, le CCFD, le Cercle de silence, le collectif Urgence Welcome de Mulhouse, ou encore le restaurant solidaire et social «7 pains» à Strasbourg, ces rencontres proposent un choix de programmation assez large (lire l encadré), explique Gaston Yoka de la Pastorale des migrants. Il y aura des temps de célébrations. «Après la messe du dimanche 12 janvier, la fête des peuples dans le quartier de la Meinau mettra les Manouches et les Tziganes à l honneur». Il y aura également des temps de débat. «Le 18 janvier, après la projection du film Les secrets de la forteresse Europe qui dénonce ce qui se passe en mer, un débat sera organisé en présence du réalisateur du film», indique Anny Kaiser de la CIMADE. «D anciennes populations migrantes sont à nouveau considérées comme étrangères» «La peur du migrant a toujours existé», poursuit Bernard Klingelschmitt, président du CCFD 67, avant de regretter que la Convention internationale de protection du travailleur migrant n ait été ratifiée par aucun pays européen sur les 46 pays signataires. «La stigmatisation du migrant est inquiétante. D anciennes populations migrantes sont à nouveau considérées comme étrangères. Il y a aussi une confusion entre le demandeur du droit d asile et l étranger qui vient «nous envahir», constatent les organisateurs des rencontres. «L Église a sa propre responsabilité et elle a pris position en défendant un monde de fraternité.» 7

8 07 janvier 2014 Caritas lance le chantier Air et Vie à Marmoutier 8

9 09 janvier 2014 Steinbourg : Concert de chants et d orgue - Un grand bonheur Le public n a pas ménagé ses applaudissements. PHOTO DNA Sous les voûtes de l église Saints Pierre-et-Paul de Steinbourg, la chorale sainte-cécile a offert dimanche en fin d après-midi, un concert de belle qualité. Mission accomplie pour la chorale sainte-cécile de Steinbourg qui a uni le fruit de ses talents à ceux de choristes de la communauté de paroisses du piémont de Saint-Michel, pour offrir un concert d une beauté admirable. Dans son discours d accueil, le curé Claude Breesé donne le ton: «Vous allez vivre un grand bonheur musical, alors, à l occasion de ce face-à-face avec le chant, ouvrez vos cœurs.» Quarante choristes Fidèles à la tradition, la quarantaine de choristes chantent Noël, ou plutôt prolongent cette ambiance si chaleureuse de Noël, à travers une interprétation brillante et sensible qui éblouit l assistance. Sous la direction d Angèle et de Dominique Gries, le chœur parfaitement en équilibre, rehaussé dans certaines pièces par la soprano Marilène Sutter, interprète avec brio des airs de circonstances comme «Il est né le divin enfant, Les anges dans nos campagnes, Nuit de lumière» ou encore l incontournable «Stille Nacht, heilige Nacht». Puis, l assemblée, une fois bercée par la magie de Noël, de se laisser séduire par des œuvres un tantinet plus modernes, à l esprit d aujourd hui, comme «Toi, le petit enfant ou Une étoile a brillé sur la terre, ou encore Christ est là dans la nuit.» Douceur, tristesse, beauté, éclat, tout est réuni dans concert, enrichi par de belles interventions à l orgue de Philippe Ozanne, Michaël Meyer et Sébastien Naegel. A la fin, le public, subjugué par la qualité du concert, n a pas ménagé ses applaudissements pour saluer la superbe prestation des choristes et des trois organistes. A l issue de ce concert de chants et d orgue, c est un concert d applaudissements qui vient saluer la prestation des choristes. En prélude, Émerence Hufschmitt avait notifié que l intégralité de la recette du plateau servira à soutenir les actions de Caritas Alsace, «ceci pour permettre à chaque personne de garder sa dignité humaine.» 9

10 09 janvier 2014 Solidarité : Une veillée solidaire des enfants à la chapelle de l Ochsenfeld Saynètes, chants et dons pour les tout-petits dont s occupe Caritas, dimanche 12 janvier à 16 h, à la chapelle de l Ochsenfeld. Archives Sonia Vuillequez Depuis quelques années, Noël puis l arrivée des Rois mages sont fêtés dans le doyenné de Cernay, alternativement par la communauté de paroisses du Pays de Cernay et celle du Pays de la potasse. Cette année, les paroissiens du secteur de Wittelsheim se sont chargés du spectacle intitulé En attendant Noël, constitué d un ensemble de saynètes sur la Nativité. Ceux du Pays de Cernay invitent, dimanche 12 janvier à 16 h, à la chapelle de l Ochsenfeld (Notre-Dame du Perpétuel secours) de Cernay, la communauté chrétienne à un moment d échange doublé d un acte de solidarité avec l équipe Caritas locale. Et ce, dans l esprit de la symbolique des mages apportant des cadeaux. Cette fête du partage sera marquée par un spectacle présenté par les jeunes et une prestation de la chorale d enfants et d adultes Les Chants de la source de Hartmanswiller, dirigée par Richard Muller. Valéria, responsable de Caritas dans le secteur, présentera aussi un montage vidéo et les activités de l association en faveur des tout-petits. Un cadeau pour un nourrisson Le public sera invité à faire un geste en faveur des nourrissons dont s occupe Caritas. Ainsi, ceux qui le désirent pourront apporter des produits pour bébés, couches, petits pots alimentaires, etc. Les dons en espèces sont aussi acceptés. Y ALLER Veillée solidaire, dimanche 12 janvier à 16 h, à la chapelle de l Ochsenfeld, avenue du Général-de-Gaulle à Cernay. 10

11 12 janvier 2014 Masevaux : Concert des Rois à l Eglise St Martin- Choristes princiers L Ensemble vocal et les Petits Chanteurs de Guewenheim ont donné un éblouissant concert dans une église Saint-Martin comble. PHOTOS DNA Dimanche après-midi, l Ensemble vocal et les Petits Chanteurs de Guewenheim ont offert un concert des Rois de haute tenue dans une église Saint-Martin de Masevaux, comble émerveillant un public littéralement sous le charme. Le concert a commencé par la vibrante «Marche des Rois» de Lully. Cette pièce de circonstance pour l Épiphanie a été entonnée par le chœur d hommes rejoint dans la nef par les pupitres soprano et alto. D emblée, les choristes de Pierre Schneider ont donné le ton de ce splendide concert dont la première partie a permis d apprécier l enfant au tambour, rythmé avec beaucoup de justesse par les voix précises des basses et ténors. La version chorale des «Lacs du Connemara» de Michel Sardou, avec Benoît Ruthmann au piano, a connu un joli succès à l applaudimètre tout comme l âme des marins, pièce chantée avec le renfort du groupe Les Tinoniers de Thann et dirigée par Philippe Ziegler, coiffé du bachi à pompon rouge de la Marine Nationale. Que dire du gospel «I m gonna sing» dédié à Nelson Mandela ou encore de la très belle interprétation de «Pueri concinite» où les solistes Catherine, Cinthya et Laurianne, soutenues discrètement par la polyphonie du chœur, ont parfaitement maîtrisé les aigus. Émotion et ravissement La deuxième partie a proposé aux quelque 800 spectateurs présents l histoire de Paul, l épicier du village, conte de Noël écrit par Christian Lamey, narré avec talent par Catherine Keyser et relayé par des chants traditionnels de Noël du monde. Les différentes formations de l Ensemble vocal et des Petits Chanteurs de Guewenheim ont suscité l émotion auprès de l auditoire très attentif avec C est Noël, joie sur la terre par les voix d enfants, «Jingle bells» par les soprani et alti, Nous sommes les bergers par le chœur d hommes ou encore Les classiques cantiques «Minuit Chrétien», «Adeste Fideles», «Hodie» de Feltz. Il faut souligner l interprétation magistrale de la valse «Mascarade» d Aram Khatchatourian par Benoît Ruthmann. 11

12 Touchés par les chaleureux applaudissements d un public ravi, les choristes de Pierre Schneider ont offert en bis, le superbe «Alléluia Exultate» de Mozart avant de terminer leur magnifique prestation avec «Stille Nacht» repris en chœur par l assemblée. Générosité Connus pour leur engagement humanitaire au travers de leur association les Voix du Cœur parrainant notamment 240 écoliers en Côte d Ivoire et au Togo, les Petits Chanteurs de Guewenheim ont remis un chèque de à l antenne des Restos du Cœur et la même somme à Caritas Masevaux comme ils l avaient déjà fait l an passé. «Merveilleux», «Un concert de grande qualité», «Ils deviennent meilleurs d année en année» : telles sont quelques-unes des nombreux éloges entendus à la sortie de l église et reprises par Laurent Lerch, conseiller général et maire de Masevaux, lors du vin d honneur offert par la commune. 14 janvier 2014 Marmoutier : Cérémonie des vœux, Une attractivité à retrouver Jean-Claude Weil, maire de Marmoutier. PHOTOS DNA G.B. Jean-Claude Weil, maire de Marmoutier, a présenté ses vœux dimanche aux représentants des associations locales. Il a notamment souligné leur rôle dans le développement de la commune. «Je ne ferai pas de longs discours car nous ne sommes pas en campagne électorale. Quoique?» démarre Jean-Claude Weil, maire de Marmoutier, et par ailleurs candidat aux prochaines municipales. D ailleurs le premier point évoqué lors de sa cérémonie des vœux avait un petit goût de programme électoral : «Il est important de mettre en avant les écoles», souligne-t-il. Rappelant que «depuis vingt ans, nous essayons de les mettre aux normes» et que le regroupement pédagogique intercommunal a donné «un coup d accélérateur». Impossible pour l édile de parler de ses écoles sans évoquer le changement des rythmes scolaires de la rentrée prochaine. Et de profiter de la présence des différents représentants des associations locales pour souligner leur rôle dans ce projet : «Il faut tout un village pour éduquer un enfant : les parents, l école et le monde associatif qui offre une éducation complémentaire». Si les nouveaux habitants ne sont pas très nombreux cette année, le maire affirme que la situation changera, grâce notamment au remembrement avec Schwenheim qui offrira de nouvelles possibilités de logements tout en «respectant l environnement». 12

13 Des services publics qui manquent Pour attirer des habitants, mais aussi des investisseurs sur les zones artisanales, Jean-Claude Weil sait l importance du développement des voies de communication. D où l aménagement de la RD 1004 : «Les travaux démarrent par le carrefour nord», annonce-t-il. Autre chantier en cours qui ravit le maire : celui du site d Air et Vie : «On a enfin trouvé une solution avec Caritas (DNA du 7 janvier, ndlr). Ce chantier va permettre de faire travailler des entreprises locales et d insertion.» À l inverse, la perte de plusieurs services publics est un frein pour le développement communal. Jean-Claude Weil n a toujours pas digéré la fermeture du Trésor public au début de cette année. «Après avoir réussi à le maintenir durant huit ans, cela me désole profondément» Il craint aujourd hui pour La Poste «qui a aussi des difficultés». Et de faire la liste des autres services manquants dans la cité : un notaire, un service de laboratoire et une école de musique. «Je souhaite donc que Marmoutier soit moins triste, se dynamise avec plus de convivialité et de solidarité», conclut-il. «Il se passe toujours quelque chose à Marmoutier» Invité à la cérémonie, le député Patrick Hetzel a affirmé que la commune était dans la bonne voie pour atteindre ces objectifs : «Il se passe toujours quelque chose à Marmoutier, et dans des registres différents. [ ] On ressent une certaine manière de vivre ensemble sur ce territoire», indique-t-il. Les meilleurs ambassadeurs de ce vivre ensemble étant les représentants des associations présents dans la salle, ils ont été de nombreuses fois remerciés pour leur travail quotidien. Trois personnes ont été particulièrement mises à l honneur : Marcel Thomann, Bernard Hoff et René Baehrel. «Le conseil municipal a décidé de leur décerner le titre de citoyens d honneur pour leur attachement et leur implication à Marmoutier.» Et preuve de la générosité et du dynamisme des Maurimonastériens : la vente des sapins de Noël de l OMSLC et du vin chaud de la société de gymnastique 1906, les 14 et 15 décembre derniers, ont permis de remettre des chèques de 1286 et 500 à l association Les Enfants de Marthe. Quant au concert de l Épiphanie de la chorale Sainte-Cécile, il a permis de récolter qui serviront à la reconstruction d une église et d une école dans un village de Madagascar. Le maire souhaite de la solidarité pour 2014, il en a là, déjà, de beaux exemples. 13

14 15 janvier 2014 Colmar, Solidarité : Au foyer Saint-Paul - L archevêque en visite pastorale Honneur à Mgr Grallet pour le premier lancer de dé sur le jeu de l oie. PHOTO DNA La zone pastorale Colmar Plaine a accueilli samedi après-midi au foyer de la paroisse Saint- Paul, Mgr Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg, à l occasion de sa visite pastorale. C est dans ce cadre que Mgr Grallet a rencontré les acteurs de la solidarité sur l ensemble de la zone. L équipe Pause Café, avec le conseil pastoral de la communauté de paroisses Terre de Rencontre, a remercié l archevêque de sa présence. C est lors d une pause-café que chaque participant a pu exprimer ce qu il vit journellement, dans le domaine de la solidarité, permettant par ces témoignages de s enrichir mutuellement. «La fraternité est une nécessité» Un jeu de l oie géant de 34 cases, version solidarité, a été installé au centre de la salle. Il a permis à différents groupes ou services d église, selon la case indiquée par un jet de dé, d exprimer les nombreux services rendus au quotidien à ceux qui en ont besoin. Chaque prise de parole a correspondu à un numéro de case que le hasard a donc désigné. Parmi les nombreuses cases : Caritas, la conférence Saint-Vincent-de-Paul, la communauté Tamoule, Terre des Hommes, l association Espoir, les Restos du cœur, la Manne, les cercles de silence, les Scouts, la chorale africaine et bien d autres encore. Les cases pause-café ont donné lieu à de petits sketchs. Des paroles très fortes prononcées par les évêques, lors d un grand rassemblement à Lourdes, ont été rappelées : «Personne n est trop pauvre pour n avoir rien à partager» ; «la fraternité n est pas une option, c est une nécessité». 14

15 15 janvier 2014 Saverne : Rotary Club - Servir d abord depuis 60 ans Le gouverneur Didier Rieber a reçu trois chèques des mains du président Patrick Clementz. PHOTO DNA Ce lundi, le Rotary club de Saverne se réunissait au restaurant du Haut-Barr pour faire le bilan des actions de la saison en cours mais. Cette réunion a d autre part bénéficié d un lustre particulier, 2014 représentant le soixantième anniversaire de ce club. En présence du gouverneur du district 1680 Alsace et Franche-Comté, Didier Rieber, le président du club de Saverne Patrick Clemens a reçu les rotariens de Saverne avant de rendre compte des actions menées avec résolution et motivation tous ces derniers mois. Après un hommage silencieux rendu à Henri Mattes, rotarien savernois trop tôt disparu, le président a listé les actions menées tant vers la cité que vers les associations et personnes dans le besoin : parrainage du Dark Dog Tour et du pilote local François Burckel en septembre, communication à l office de tourisme par panneau lumineux en octobre. Novembre a été chargé avec la remise du trophée pays de Saverne plaine et plateaux à Caritas, conférence de Jean-Pierre Schackis en faveur des sinistrés philippins et une action sur le thème de l emploi vers la classe de 1re STMG du lycée Général-Leclerc. Décembre a vu un stand rotarien au marché de Noël à Schwenheim en faveur des Enfants de Marthe, mais aussi un atelier «rédaction de CV et entretien d embauche encore au lycée Leclerc. Janvier a vu la consécration de l opération «un fauteuil pour Alexis», la 3e marche familiale des Rois mages en faveur des amis des enfants de la chorale de la pédiatrie du centre hospitalier Sainte-Catherine de Saverne et aussi la remise de six téléviseurs au service de pédiatrie de l hôpital. Projets Pour les prochains mois sont prévus : le 4 février prochain, la projection du film «Dans l ombre de Mary» dans le cadre de l action «Espoir en tête», l opération, les 8 et 9 mars «3 000 roses en faveur du CCAS, et le 10 mars ce sera la remise du prix «Servir» à l association Enfants de Marthe. D autres nombreuses actions sont encore à venir dont le bilan sera fait en juin prochain. 15

16 Ont ensuite été intronisés rotariens sur propositions de leurs parrains respectifs, Frédéric Terrien, directeur de la MEF, et Hans Georg Finck, directeur technique à la brasserie de la Licorne. Ils se sont vus remettre insigne, cravate, certificat et l almanach. Le gouverneur Didier Rieber s est félicité de l action pertinente et efficace du club de Saverne avant de recevoir des mains du président Clémentz trois chèques de pour l opération internationale «Polio plus» visant à brève échéance l éradication de cette maladie, 750 pour la recherche sur les maladies neurologiques et 100 pour un kit dentaire qui permettra des interventions de dentisterie tant à domicile que dans les EHPAD. Rotary club de Saverne, 17, place Saint-Nicolas Saverne, janvier 2014 Saessolsheim : Théâtre Alsacien - La première pour une bonne cause! Carole et Sandra seront à nouveau dans leur élément dans une comédie de Hélène Quirin, l auteure du «Dernier Tango» de la saison dernière. PHOTO DNA La troupe théâtrale des footballeurs de l US Saessolsheim dédie la première de ses représentations à l antenne Caritas de Hochfelden Comme tous les ans, la troupe théâtrale des footballeurs de l US Saessolsheim dédie une de ses représentations à l antenne Caritas de Hochfelden. La recette de la première de ce vendredi 24 janvier, à 20 h 30, lui sera entièrement reversée. La salle ouvrira ses portes dès 19 h 30 et les membres de l USS seront à pied d œuvre pour accueillir le public philanthrope pour l occasion. La capacité des lieux permet d accueillir ceux qui ne se décident qu en dernière minute. Il est toutefois recommandé de réserver au Lors des représentations suivantes, les samedis 25 janvier et 1er février (à 20 h 15) et les dimanches 26 janvier et 2 février (à 15 h) avec possibilité de repas de midi (ce dernier affichant complet), une urne pour des dons à Caritas sera à la disposition de celles et ceux qui ne peuvent 16

17 pas assister à la première tout en voulant soutenir cette bonne œuvre. «Après la pluie le beau temps» (Nooch m Ràije schient d Sunn!), un titre approprié à cette période maussade où l on guette le moindre rayon de soleil, permettra à la troupe de faire étalage de son talent qui ne se dément pas au fil des années. Ce ne sont pas les embrouilles et la crise des «Barable Roppler» qui empêcheront le réchauffement de l ambiance garantie pour ce spectacle. qui vaut incontestablement le détour. 18 janvier 2014 Hochfelden : Caritas Hochfelden - Des vêtements pour des aliments Des étals, tables et portiques toujours bien achalandés. PHOTO DNA Caritas a organisé sa bourse aux vêtements samedi dernier. Avec un joli succès à la clé. Les bénévoles craignaient une faible affluence pour cette bourse aux vêtements très rapprochée de la précédente déplacée pour raisons de travaux dans les locaux qui abrite l antenne. Ces craintes se sont vite dissipées lorsque les deux salles ont été investies par le public qui, heureusement, est venu en petits groupes continus et non plus, comme souvent, par une arrivée massive de personnes en même temps. De plus en plus de donateurs Les acquéreurs ont compris qu il est plus aisé de faire son choix lorsque la circulation entre les différents étals est plus fluide. Il est vrai que les rayonnages, tables et portiques arrangés avec goût, bien répertoriés par catégories, âges ou tailles, sont agréables à examiner, ce qui fidélise la clientèle. Des habitués de Mulhouse, de Lorraine voire Strasbourg et autres localités hors canton apprécient énormément cette bourse qui jouit d une grande notoriété parmi les personnes dans le besoin et celles qui viennent pour soutenir cette dynamique équipe de bénévoles, heureuse d avoir de plus en plus de donateurs auxquels elle exprime ses chaleureux remerciements. «Encore un mois d aide alimentaire assurée», constate avec satisfaction Carine Durr, responsable de l antenne dont les besoins ne cessent de croître dans tous les domaines de leurs différentes actions. 17

18 Liaisons sociales - 22 Janvier 2014 Action sociale/collectivités territoriales - Marché du travail et emploi En Alsace, Caritas (Secours catholique) se substitue en partie à Pôle emploi Par Christian Robischon liaisons sociales Aider des demandeurs d emploi dans les démarches administratives, la réponse aux offres et la préparation à un entretien de recrutement : l antenne de Masevaux (Haut-Rhin) de l association caritative Caritas Alsace (réseau Secours catholique) déploie ce service bénévole inédit, qu une convention avec Pôle Emploi inscrit désormais dans le marbre. Signé fin 2013, l accord avec l agence Pôle Emploi du bassin de Thur-Doller vise à formaliser un ensemble de pratiques qui s est construit de façon spontanée depuis quelques années, de manière à le pérenniser au-delà des mutations de directeurs. Il fixe par exemple un nombre annuel minimal de réunions d échange et de formations des bénévoles. Pour l instant unique, il pourrait intéresser d autres agences. Retraités ou encore actifs, parfois anciens cadres d entreprise, six bénévoles de l équipe de Masevaux de Caritas Alsace, l antenne régionale du Secours catholique, se relaient chaque jeudi matin pour tenir une permanence spécifique de deux heures sur l emploi, en complément des accueils prévus pour les autres soucis de la vie quotidienne. «Nous prenons avec les personnes le temps que, de façon parfaitement compréhensible, Pôle Emploi ne peut leur consacrer», souligne Jeannine Demey, responsable de l équipe locale. Personnes éloignées du retour à l emploi Le public accueilli comprend souvent des personnes éloignées du retour à l emploi et situées hors du champ de l insertion qui les conduirait vers les structures dédiées. Leur assistance prend des formes multiples. Le travail d écoute aide à faire ressortir les compétences trop souvent sous-estimées. «Mais aussi à sensibiliser aussi au fait que le parcours de retour à l emploi pourra être long», complète Jacques Barbier, l un des bénévoles. Formés par Pôle Emploi à l usage de ses outils informatiques, les bénévoles peuvent accomplir des démarches administratives à la place du demandeur, avec son accord et en sa présence : remplir une attestation, mettre à jour les données, etc., sans devoir se rendre à l agence éloignée d une quinzaine de kilomètres. Deux difficultés récurrentes La permanence répond ainsi à deux difficultés récurrentes : la faible maîtrise de l outil informatique et le manque de mobilité. Les bénévoles ont accès aux détails des offres, ce qui permet d adapter le CV et la lettre de motivation en conséquence. A ce stade plus avancé, l orientation vers une formation adéquate, la préparation d un entretien pour bien se présenter ou savoir expliquer les accidents de parcours constituent d autres facettes de l aide. Relais de Pôle Emploi, l équipe veille à ne pas empiéter sur les prérogatives du service public. «Nous suggérons le suivi de telle formation, mais ne la déclenchons d aucune manière», précise Jacques Barbier. L an dernier, la permanence a accueilli 80 demandeurs, soit près d un chômeur sur dix du canton de Masevaux. Elle ne tient pas de statistiques de suivi, ne serait-ce que parce nombre de personnes ne se manifestent plus à elle. Ce qui peut être bon signe. «Des retours à l emploi, nous en avons chacun des exemples», déclare Jacques Barbier. 18

19 23 janvier 2014 Haguenau : Communauté de paroisses St-Nicolas/St-Joseph - Les Messagers solidaires La rencontre du 13 janvier avec les Messagers. DOCUMENT REMIS Vendredi 20 décembre et dimanche 22 décembre, les Messagers ont donné deux concerts au profit de deux associations locales de Haguenau : Caritas Alsace Secours Catholique et la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne). Les membres des associations ont rencontré, le 13 janvier, les Messagers autour d un apéritif dînatoire. Lors de cette soirée, une somme de a été remise aux deux associations 19

20 24 janvier 2014 Oberhaslach : Initiative caritative - Les chasseurs remettent le couvert Une partie des bénévoles ayant procédé au dépeçage et à la découpe. (DR) Pour la seconde fois au cours de la saison de chasse plusieurs chasseurs adhérant au GGC (Groupement de gestion cynégétique) de «Haslach et environs» ont fait don de viande de sangliers à des personnes en précarité. Comme à chaque fois, bien que hors du champ du groupement local, le territoire ONF de Haguenau a participé à ce don. La venaison (viande) a été remise à la Banque Alimentaire du Bas-rhin qui ensuite va la distribuer aux épiceries sociales via «Caritas Alsace». Laurent Hochart, délégué diocésain pour «Caritas Alsace» s en explique dans un courrier adressé au GGC : «L opération sanglier est une belle initiative qui nous permet à la fois de compléter les moyens de la Banque Alimentaire mais aussi d ouvrir un champ de communication en direction des chasseurs et des Alsaciens attachés aux traditions. Je peux vous assurer que lorsque je parle de ces sangliers les gens sont touchés et attentifs. Ils s interrogent sur ce qu ils pourraient faire à leur tour» Du soutien aux familles en difficulté Il faut noter que pour ce troisième don, 2 nouveaux chasseurs adhérents au groupement, ont fait don de sangliers, l un deux avec 3 sangliers. Certains n ayant tiré qu un seul sanglier dans leur journée de chasse ont fait don de leur unique gibier. Et pour tous les bénévoles qui se sont investis depuis 2012 dans cette initiative, pour le dépeçage et la découpe des gibiers, c est aussi du bonheur de savoir qu ils apportent du soutien aux familles dans la difficulté. Nul doute que les chasseurs de ce groupement reconduiront le don de venaison en décembre 2014 et janvier

21 24 janvier 2014 Kirchheim : Caritas En découdre avec la soliture 21

22 26 janvier 2014 Strasbourg : Caritas Alsace - Accompagner les sortants de prison dans leur réinsertion Caritas Alsace réseau secours catholique recherche des bénévoles pour sa maison d accueil de personnes détenues en placement extérieur pour leur fin de peine. Les bénévoles potentiels doivent être sensibilisés à l accompagnement d un public en situation de précarité et d exclusion du fait de l incarcération. Depuis plusieurs décennies, Caritas Alsace réseau secours catholique œuvre dans le milieu carcéral, aussi bien auprès des détenus les plus fragiles à l intérieur des établissements pénitentiaires qu en dehors, auprès des familles, dans un souci de préservation des liens sociaux et de la dignité humaine. Le «30» Initié en 2011, «le 30» accueille des personnes détenues sortant de prison dans le cadre d un aménagement de peine, et ce dans le but de les accompagner dans leur nouveau parcours de vie. L accompagnement «hyper» individualisé est au cœur du projet, il doit permettre de lutter contre la récidive. Depuis mai 2013, en partenariat conventionné avec l administration pénitentiaire, six résidents sont accompagnés au sein du «30», situé 9 rue des Capucins à Koenigshoffen. Les bénévoles Les bénévoles du «30» animent la maison. Ils aident les résidents dans leurs démarches administratives, la préparation d un projet de vie, les soutiennent sur le plan psychologique et surtout, les accompagnent en journée, en soirée pour les amener à retrouver une vie «normale». Des bénévoles supplémentaires sont recherchés pour compléter l équipe actuelle pour : être présent en journée, disponible pour boire le café, créer des animations, des temps conviviaux avec les résidents, etc. effectuer des nuits de présence au sein de la structure, de 17 h à 9 h du matin (dans l idéal). Un espace de veille est mis à disposition avec un lit, une télé, une cuisine, une salle de bain et un ordinateur. Profils recherchés : toute personne ayant une fibre sociale et/ou intéressée par les problématiques de la réinsertion (expérience dans le champ de l insertion, de l animation, travailleurs sociaux, psychologues, personnel soignant, etc.). Disponibilité : des nuits, des soirées ou quelques heures en journée chaque semaine, voire les weekends. Contact : Mireille Recous, responsable du pôle «monde carcéral» à Caritas ou

23 26 janvier 2014 Erstein : Maison de la paroisse - La solidarité plus que jamais De gauche à droite : Benoit Dintrich, Pascale Budin, Bernard Fliegans et le trésorier du Conseil de Fabrique Jean-Paul Lentzy. PHOTO DNA Récemment, Benoit Dintrich, président du conseil de fabrique de la Ville d Erstein, remettait les dons récoltés lors du concert de la solidarité du 15 décembre dernier à l église Saint- Martin d Erstein. La cérémonie, regroupant l ensemble des personnes ayant participé de près ou de loin à ce concert, s est déroulée au sein de la Maison de la paroisse à Erstein. Cette année, les deux associations bénéficiaires étaient ATD Quart-monde et Caritas Alsace, agissant toutes deux en faveur des personnes en situation de précarité euros ont ainsi été récoltés grâce aux dons des spectateurs du concert. Les représentants des associations ont donc reçu chacun un chèque de 632 euros : «J ai été impressionnée par la qualité du concert, c était une belle soirée et je vous remercie du fond du cœur pour ce chèque», a déclaré Pascale Budin, déléguée régionale du Mouvement ATD Quart-Monde. Bernard Fliegans, vice-président de Caritas Alsace, a également salué l initiative de ce concert de la solidarité tout en rappelant quelques-uns des chiffres de son association : « personnes sont accompagnées en Alsace et ce don, c est aussi pour nous la reconnaissance du travail accompli aux quotidiens par nos 1600 bénévoles, répartis sur 30 lieux en Alsace. Le but de notre association? Remettre l homme debout!» La cérémonie s est terminée par le traditionnel verre de l amitié. 23

24 28 janvier 2014 Schnersheim : Caritas Thé dansant 4 février 2014 Rhinau/Benfeld : Solidarité Caritas : une équipe de plus 24

25 5 février 2014 SOCIAL - Il faut 1490 euros par mois pour vivre Les Français estiment qu une personne seule a besoin au minimum de euros par mois pour vivre, selon une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (Drees) publiée mercredi. A la question «selon vous, pour vivre, quel est le montant dont doit disposer au minimum un individu par mois?», les personnes interrogées par l institut BVA répondent en moyenne euros. Ce montant augmente davantage que les prix: il est supérieur de 75 euros par rapport à 2008, inflation déduite. Il varie en fonction des revenus, les cadres et professions libérales citant euros en moyenne, les ménages les moins riches évoquant euros. Les habitants de l agglomération parisienne citent un revenu supérieur (1.620 euros), tandis que ceux des communes de moins de habitants évoquent un montant inférieur (1.430 euros). A titre de comparaison, selon l Insee, le niveau de vie médian après impôts s élevait en 2011 à euros par mois, c est-à-dire que la moitié des Français gagne moins, l autre moitié gagne plus. La même année, 8,7 millions de personnes vivaient avec moins de 977 euros par mois (seuil de pauvreté). La santé, préoccupation importante pour les Français Si 42% des personnes consultées considèrent les inégalités de revenus comme les plus répandues, ce sont les inégalités d accès aux soins qui arrivent en tête des plus inacceptables (22%), devant les revenus (19%) et le logement (16%). Les Français sont plus critiques sur l accès aux soins que sur leur qualité: huit sur dix sont satisfaits de la qualité des soins dispensés par les médecins et les dentistes, sept sur dix de celle des hôpitaux, six sur dix de celle des cliniques. Face à ces constats, une large majorité (64%) juge normal que la France consacre un tiers du revenu national au financement de la protection sociale mais 60% pensent que les entreprises ne doivent cotiser «ni plus ni moins qu actuellement», une évolution «notable» selon la Drees. Cette enquête a été réalisée auprès d un échantillon de personnes représentatif de la population de France métropolitaine âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face par l institut BVA du 14 octobre au 26 novembre

26 8 février 2014 Mulhouse : Caritas Recherche de bénévoles - Garder dignité et espoir Les actions de Noël ou comment faire d une fête de famille un moment pour la dignité de tous. PHOTO DNA Guillaume SEVIN «Jouer pour un jouet», collecte Rotary, distribution de vêtements ou encadrement de compagnons dans leurs travaux quotidiens, les actions de Caritas se multiplient pour réconforter les démunis et donner aux bénévoles des bases pour réfléchir sur eux-mêmes heures de bénévolat «offertes» par les Alsaciens en 2013! Ce chiffre abstrait laisse perplexe mais néanmoins donne autant d éclairages sur les tendances de la précarité et les besoins gigantesques dans la région, que sur la solidarité des Alsaciens entre eux. Confrontés quotidiennement à une situation personnelle assez complexe, de nombreux Mulhousiens trouvent refuge à la «rue du puits» au sein des murs de l association Caritas pour parler, se ressourcer et voir apparaître une lueur d espoir. «C est valorisant pour tout le monde» C est le cas de Laure, jeune femme de 25 ans actuellement au chômage, dont les ressources «insuffisantes» ne lui permettraient pas de finir l année avec sa fille dans des conditions décentes. «Caritas nous donne de l espoir, et nous permet en parallèle d aider les enfants roumains, ce qui est valorisant pour tout le monde». En effet, à l approche des fêtes de Noël, l équipe mulhousienne de Caritas avait organisé une vente de jouets et de vêtements à prix symbolique pour aider les plus démunis issus de différents partenaires mulhousiens («Bouge ta galère», «St Vincent de Paul» ), sachant que les recettes serviraient à aider de jeunes roumains de Timisoara (ville située à 500 kilomètres de Bucarest) à accéder à une scolarité normale. «Cette participation symbolique leur donne l impression de faire comme au supermarché, et le fait d aider d autres personnes en situation de précarité leur fait chaud au cœur» explique Isabelle Hess, responsable de l antenne de Mulhouse. Ces actions symboliques autant qu indispensables requièrent néanmoins beaucoup de temps et diverses compétences. Constamment en quête de bénévoles Les bénévoles de Caritas sont donc constamment à la recherche de nouvelles personnes désireuses d apporter le sourire à des Mulhousiens qui ne savent parfois plus la signification concrète de ce mot. «26

27 Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, que ce soit pour accueillir le public, aider les bénéficiaires à trouver un emploi, distribuer les colis alimentaires, encadrer des ateliers, s occuper de tâches administratives ou de la manutention». Les bénévoles vous accueilleront avec plaisir lors de réunions d information pour vous montrer tout le travail qui a été fait et tout ce qu il reste encore à faire. Réunion d information : Lundi 10 février 2014 de 16h à 17h15 11, rue du Puits, Mulhouse. Téléphone : février 2014 Solidarité : Caritas Alsace cherche des familles de vacances L accueil familial de vacances, mis en place par le Secours catholique il y a 66 ans, propose à des enfants et à des familles de partager ensemble leurs vacances. Caritas Alsace réseau Secours catholique est en contact au quotidien avec des familles qui traversent une situation de précarité. Les bénévoles connaissent leurs enfants et savent que beaucoup, parmi eux, ne peuvent jamais partir en vacances alors qu ils rêvent de découvertes et de nouvelles expériences, comme tous les enfants. Pour cela, Caritas Alsace lance un appel à toute famille ayant un esprit ouvert et du temps à partager pour accueillir un enfant, du 7 au 28 juillet ou du 1er au 14 août. L accueil familial de vacances est agréé par le ministère de la Jeunesse et des sports. Une équipe de bénévoles et de permanents est à la disposition des familles avant, pendant et après l accueil. EN SAVOIR PLUS Contact : Valeria Braunstedter, Caritas-Alsace, 11 rue du Puits, Mulhouse ; tél ou , courriel : 9 février 2014 Sundgau - Solidarité : Devenir famille de vacances L Accueil familial de vacances, mis en place par le Secours catholique il y a 66 ans, propose à des enfants et à des familles de partager ensemble leurs vacances. Caritas Alsace réseau Secours catholique est en contact au quotidien avec des familles qui traversent une situation de précarité. Les bénévoles connaissent leurs enfants et savent que beaucoup parmi eux ne peuvent jamais partir en vacances, alors qu ils rêvent de découvertes et de nouvelles expériences comme tous les enfants. Pour cela, Caritas Alsace lance un appel à toute famille ayant un esprit d ouverture et du temps à partager pour accueillir un enfant du 7 au 28 juillet ou du 1er au 14 août prochain. «Solène est une petite fille très agréable et facile à vivre. Notre fils lui ressemble beaucoup et ils se sont entendus à merveille pendant trois semaines. Quant à nous, les parents d accueil, on avait l impression que c était comme notre propre fille. Un peu comme si elle avait toujours été là avec nous», témoigne cette «maman d accueil». 27

28 Rencontre, accueil et partage Devenir famille de vacances, c est donner à un enfant la possibilité d accéder à un temps privilégié de détente, de loisirs et d échanges. C est aussi permettre à votre famille de s enrichir par la rencontre, l accueil et le partage avec un enfant. L Accueil familial de vacances est agréé par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Une équipe de bénévoles et de permanents est à la disposition des familles de vacances avant, pendant et après l accueil. SE RENSEIGNER Auprès de Valeria Braunstedter, Caritas-Alsace, 11, rue du Puits à Mulhouse. Tél. : ou ou 11 février 2014 Munster - Humanitaire : Quand la jeunesse s engage Le 23 février, un repas servi au foyer Saint-Léger de Munster permettra de faire connaître et de financer un projet humanitaire au Cameroun, mené par de jeunes gens dont une Munstérienne, avec le soutien de l antenne locale de Caritas. Depuis 18 mois, un groupe de jeunes âgés de 17 à 20 ans, dont la Munstérienne Margot Fache, s est lancé dans un projet humanitaire. Leur but est de se rendre en été 2014 en Afrique, et plus précisément au Cameroun. Ils ont envie de vivre un voyage solidaire dans un pays en développement. Pour réaliser le projet, ils ont mis en place un partenariat avec Caritas Alsace. Participer activement à la vie de la population Ils rejoindront les sœurs de la Croix à Akono et à Mfou pour participer au fonctionnement des activités sociales menées depuis les années 1930 par les religieuses auprès des populations les plus démunies. En collaboration avec la population locale, elles gèrent un dispensaire, une maternité, un atelier de fabrication de savon à partir d huile de palme et des poulaillers. Elles ont ouvert plus récemment un orphelinat pour recueillir les enfants dont les parents sont décédés des suites du Sida, ainsi qu une maison d accueil pour les personnes âgées démunies. Les jeunes prendront notamment part aux activités socio-éducatives menées au sein de la maison d enfants de Mfou. Le projet du groupe est basé sur le partage et l échange. Les jeunes souhaitent se rendre au Cameroun pour participer activement à la vie de la population locale, vivre avec et comme les Camerounais de la région de Mfou, en immersion totale. Ils leur apporteront certes une aide, mais ils estiment que les habitants leur donneront bien plus, par la richesse de leurs différences et de leurs échanges. Ce projet s adresse à la fois au groupe de volontaires, aux Camerounais de Mfou, mais aussi aux autres et en particulier aux jeunes. Au groupe de volontaires, car ils espèrent que les actions qu ils mèneront les feront mûrir et grandir, les aideront à s ouvrir aux autres et à se construire, leur permettront un apprentissage de la vie au travers de valeurs telles que le respect de l autre et de sa différence, le partage, la tolérance et l humilité. Enfin, elles leur feront découvrir une autre réalité. Aux Camerounais de Mfou, car les cours de rattrapage permettront aux enfants des villages de s instruire gratuitement. Aux autres, les jeunes en particulier, car le projet peut en susciter d autres : lorsqu on se mobilise et que l on unit les idées et les forces, on peut réaliser de belles choses. 28

29 Témoignages en retour A l issue du séjour, ces voyageurs s engagent à témoigner de leur parcours, de leur vécu, auprès d autres jeunes (écoles, lycées, associations, mouvements ). Peut-être arriveront-ils à en motiver certains? Les actions qu ils mènent pour faire connaître et financer leur projet leur permettent de développer leur sens des responsabilités et de devenir des citoyens engagés et volontaires au service des autres. Leur détermination incite les adultes (parents, accompagnateurs) à croire en eux et à les soutenir. Le groupe fait la promotion du projet et informe le public lors des différentes actions qu il mène : repas, emballages cadeaux, services, journée du livre et de la rose, ventes diverses Ces événements sont l occasion de présenter le projet via des panneaux d information, des photos, un diaporama, un dossier complet, mais surtout via les échanges que les jeunes ont avec les personnes qu ils rencontrent. Dimanche 23 février à partir de 12 h, ils organisent un repas (dont le bénéfice servira à financer le projet humanitaire) au foyer Saint-Léger de Munster avec diverses animations, musique, diaporamas, témoignage, vente de pâtisseries, tombola ; tarifs : enfants jusqu à 12 ans, 8, adultes et +12 ans, 15. Réservation avant le 15 février auprès de Margot Fache 2 rue Saint-Grégoire à Munster, Tél. : ou Roger Vauquières au local Caritas Munster, foyer Saint-Léger, place de la Tuilerie à Munster, Tél. : février 2014 Herrlisheim-Offendorf : Paroisse catholique - Des kilomètres de soleil Les ballons ont pris la direction du Rhin. PHOTO DNA Dimanche à 11 h, à la sortie de la messe, le parvis de l église était noir de monde et en même temps chatoyant de belles couleurs. C était le jour du traditionnel lâcher des ballons que tous les ans organisent Caritas Secours Catholique et les Kilomètres de Soleil. Quelques centaines de ballons ont ainsi été préparées pour les enfants de la paroisse qui avaient participé à l animation de la messe. L excellente météo de ce printemps a favorisé le lâcher des ballons. 500 baudruches Pas un brin de vent et plein soleil ont fait monter les 500 baudruches quasiment à la verticale et en très haute altitude. Seuls deux ballons un record de tous les temps dans cette manifestation sont restés 29

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

Newsletter n 1 Janvier 2015

Newsletter n 1 Janvier 2015 Newsletter n 1 Janvier 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous serez en mesure de lire la présente newsletter et que, par conséquent, vous ne souffrez pas tous et toutes d une overdose de

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste Des Portes d Alsace Jésus-Christ au coeur pour tous

Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste Des Portes d Alsace Jésus-Christ au coeur pour tous Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste Des Portes d Alsace 2012 Jésus-Christ au coeur pour tous 2017 cathophalsbourg.over-blog.com 2 S informer par le blog internet Infos pratiques, actualités de

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Strasbourg, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT DE LA 8EME EDITION DE L OPERATION «LES BOSS INVITENT LES PROFS» Monsieur Jacques-Pierre GOUGEON, Recteur de l académie de Strasbourg et Monsieur

Plus en détail

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien Infos de chez-nous! Juin 2014 Sommaire 1-Un bel été pour tous -Des années de fidélité 2-Des gens bien de chez nous 3-Gala reconnaissance 2014 4-Journée des préposées et des infirmières -Recrutement Un

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER Relais pour la Vie, une initiative

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité Nous sommes solidaires Un témoignage de votre générosité aux côtés des pauvres Message du Président Chacun de nous s efforce, tout au long de son existence, de réussir sa vie, de lui donner un sens, d

Plus en détail

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE

LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE Embracing The World ETW distribue 100 000 bourses pour des écoliers de milieu rural en Inde. INTERNATIONAL Embracing The World (ETW) est un réseau international d organisations

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique Partenariat Scouts et Guides de France Enseignement Catholique «L Enseignement Catholique et les Scouts et Guides de France sont deux acteurs majeurs de l Eglise qui éduque.[ ] L éducation est exercée

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring Dossier de Sponsoring En marge de la compétition de golf du 4 octobre, Les Amis de TPRF et Enfance & Partage organisent le Samedi 3 octobre Un DINER DE GALA au GOLF de MONTPELLIER MASSANE Réservez votre

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

LE CATALOGUE D ACTIONS

LE CATALOGUE D ACTIONS Voici un résumé des idées d actions reçues dans le cadre de Red Touch - l appel à initiatives de la Croix-Rouge française à destination des jeunes de 13 à 30 ans, celles-ci sont classées par domaine d

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Délégation Départementale du Puy de Dôme. 14, rue Morny 63100 Clermont-Ferrand Tél. 04 73 92 55 26 dd43@croix-rouge.

DOSSIER DE PRESSE. Délégation Départementale du Puy de Dôme. 14, rue Morny 63100 Clermont-Ferrand Tél. 04 73 92 55 26 dd43@croix-rouge. DOSSIER DE PRESSE Délégation Départementale du Puy de Dôme 14, rue Morny 63100 Clermont-Ferrand Tél. 04 73 92 55 26 dd43@croix-rouge.fr Ce gala est organisé en partenariat avec : Urgence secourisme Action

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices.

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices. 1 L art du contact Dossier de presse - Mars 2011 - Sommaire 2 ACSF, une entreprise dynamique au cœur de la région messine 3 ACSF, une politique de Ressources Humaines audacieuse qui porte ses fruits 5

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la 2 e chance Midi-Pyrénées Enquête de satisfaction des élèves Résultats 2008 Mars 2009 UNION EUROPÉENNE Sommaire 1 - Champ

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Café 2030 22 Novembre 2011

Café 2030 22 Novembre 2011 Café 2030 22 Novembre 2011 Ne pas oser à porter le sac d une personne âgée N a rien dit sur une attitude méprisante vis-à-vis d une femme voilée et âgée Ne rien dire aux cyclistes sur les trottoirs Le

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 Accès aux soins, CMU et AME Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 1. L accès aux soins : Possibilité à chacun de se faire soigner comme il convient. La Constitution garantit le droit à la protection

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Le Projet pédagogique Secteur Adultes

Le Projet pédagogique Secteur Adultes Le Projet pédagogique Secteur Adultes I. Introduction... 2 II. Les Objectifs Généraux Statutaires Spécifiques au Secteur... 2 Le 2ème : Renforcer le lien social... 2 Le 3ème : Identifier et formaliser

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

SERVICES D AIDE À DOMICILE : POUR DES FINANCEMENTS À LA HAUTEUR DES BESOINS!

SERVICES D AIDE À DOMICILE : POUR DES FINANCEMENTS À LA HAUTEUR DES BESOINS! SERVICES D AIDE À DOMICILE : POUR DES FINANCEMENTS À LA HAUTEUR DES BESOINS! Manifestation devant le ministère des Affaires sociales et de la Santé Mardi 5 juin 2012 de 14h à 16h pour sauver trois services

Plus en détail

une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45

une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45 une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45 La BMCI s est affirmée en tant que banque citoyenne à travers ses multiples actions de parrainage culturel et de solidarité. Accompagnement des plus

Plus en détail

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Contact : - Service scolaire mairie : Horaire : tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h Coordonnées : 05 58 41 79 10 / ccas@hossegor.fr -

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre DERNIÈRES CONSIGNES AVANT DÉPART EN PÉRIODE DE FORMATION EN milieu professionnel DATES DES PFMP ANNEE 2014/2015 Semaine d immersion : du lundi 24 novembre

Plus en détail

Burkina Faso. «Biblio brousse» Du 13 février au 27 février 2016

Burkina Faso. «Biblio brousse» Du 13 février au 27 février 2016 Burkina Faso Du 13 février au 27 février 2016 «Biblio brousse» Association CLV Rhône-Alpes Maison des Associations 9 rue du Colombier 38160 St Matcellin Tél : 04 76 36 14 71 - contact@clvrhonealpes.org

Plus en détail

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé Communiqué de Presse E Information sous embargo jusqu au 4/09 à 9h A trois mois de la généralisation de la complémentaire santé collective Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices

Plus en détail

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin.

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser l Assemblée Générale Régionale courant juin. Participeront à cet événement 18 antennes de la région Alsace-Lorraine. C est l opportunité pour chacun de

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR DESIRE DALLO DIRECTEUR GENERAL DU PASP A L OCCASION DE L INVESTITURE DU BUREAU EXECUTIF DE LA FEMAO

ALLOCUTION DE MONSIEUR DESIRE DALLO DIRECTEUR GENERAL DU PASP A L OCCASION DE L INVESTITURE DU BUREAU EXECUTIF DE LA FEMAO Un partenaire qui avance avec le monde ALLOCUTION DE MONSIEUR DESIRE DALLO DIRECTEUR GENERAL DU PASP A L OCCASION DE L INVESTITURE DU BUREAU EXECUTIF DE LA FEMAO Mama, S/P Ouragahio, le 15 novembre 2008

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général 1 EDITORIAL L édition 2012-2013 du Livret d Accueil du Centre Communal d Action Sociale rassemble

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International?

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International? Le Rotary International? Des hommes et des femmes représentatifs de la société, responsables dans leur domaine professionnel et qui, en plus de leur quotidien se mobilisent pour Servir. Mouvement de 1.250.000

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

Dossier de Presse. Carte Jeunes Nouveau Monde. L innovation au service du pouvoir d achat et de l autonomie des jeunes.

Dossier de Presse. Carte Jeunes Nouveau Monde. L innovation au service du pouvoir d achat et de l autonomie des jeunes. Dossier de Presse Carte Jeunes Nouveau Monde L innovation au service du pouvoir d achat et de l autonomie des jeunes Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél. : 04 73 31 85

Plus en détail

Office de Tourisme Région Molsheim Mutzig*** DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Virginie REEB 03 88 38 07 29 vreeb@ot-molsheim-mutzig.

Office de Tourisme Région Molsheim Mutzig*** DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Virginie REEB 03 88 38 07 29 vreeb@ot-molsheim-mutzig. Office de Tourisme Région Molsheim Mutzig*** DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Virginie REEB 03 88 38 07 29 vreeb@ot-molsheim-mutzig.com Le vrai Noël C est ici! Sommaire NOËL DES 15 Un marché intercommunal

Plus en détail

RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE

RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE 2012 : année Européenne du vieillissement actif et de la solidarité

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

STAGE MUSICAL. d été. du 23 juin au 23 juillet 2015. Chant lyrique Piano classique Chœur. Direction Agnès Stocchetti

STAGE MUSICAL. d été. du 23 juin au 23 juillet 2015. Chant lyrique Piano classique Chœur. Direction Agnès Stocchetti STAGE MUSICAL d été du 23 juin au 23 juillet 2015 Chant lyrique Piano classique Chœur Direction Agnès Stocchetti CHANT LIBRE Le cours particulier de chant lyrique Ce stage a pour objectif de vous permettre

Plus en détail