Gestion patrimoniale des ouvrages d'art. Mercuriale des prix de réparation des ouvrages d art. Bron, 18 décembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion patrimoniale des ouvrages d'art. Mercuriale des prix de réparation des ouvrages d art. Bron, 18 décembre 2012"

Transcription

1 Gestion patrimoniale des ouvrages d'art Bron, 18 décembre 2012 Mercuriale des prix de réparation des ouvrages d art Christophe AUBAGNAC CETE de Lyon / DL Autun Raphaëlle SADONE CETE de Lyon / DL Lyon / DOA Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

2 Mercuriale des prix de réparations SOMMAIRE 1 - Historique du groupe de travail 2 - Objectifs et bénéfices CETE du Sud-Ouest DIR Atlantique 2

3 1 - Historique du groupe de travail Besoin d'assister les gestionnaires dans l'optimisation de la gestion de leur parc d'ouvrages d'art Groupe de travail : Priorisation des Travaux (SETRA-CETEs : ) Méthode basée sur la recherche du meilleur rapport «coût / bénéfice» 3

4 1 - Historique du groupe de travail GT Priorisation des travaux ( ) - Définition d'une valeur sociétale avant et après réparation - Calcul d'une rentabilité de travaux RTravaux = - Estimation de cette valeur sociétale Vsociétale = Valeur sociétale CoûtTravaux C ISE Vpartie parties Fonction de la voie portée et de l obstacle franchi autre partie Vpartie = Coût partie α Etat partie β partie Critère A : de l'importance de l itinéraire porté par l ouvrage Critère B : du trafic de la voie portée Critère C : de l importance du franchissement Critère D : des conséquences d'une réduction du niveau de service δ vetuste Fonction de l indice d état de la partie Propagation d un désordre à d autres parties Dégradation progressive au fil du temps 4

5 1 - Historique du groupe de travail - Hiérarchisation possible par ouvrages, par familles d'ouvrages,... - Comparaison des rentabilités de travaux R Travaux = Vvaleur sociétale Coût Travaux En s'assurant qu une reconstruction n est pas plus pertinente R Reconstruc tion = V Sociétale à neuf V Sociétale Coût Reconstruc tion actuelle < R Travaux = V Sociétale OA entretenu V Sociétale actuelle CoûtTravaux 5

6 1 - Historique du groupe de travail Premiers tests sur la base d'une étude «IQOA» réalisée en et de P T s E s ET i ce d C in s A e R nl ET o l S se P 13 e d s é T Et u lis a ctu a é r ix Pr => Constitution d'un groupe restreint pour l'élaboration du cahier des charges d un nouveau GT 6

7 1 - Historique du groupe de travail Constituer un catalogue des coûts de réparation à effectuer sur un ouvrage pour le ramener dans un état coté «2» au sens de la méthode IQOA. Intégration à un outil méthodologique de «hiérarchisation des travaux de maintenance des ouvrages», avec un double niveau d utilisation suivant qu on se place du côté du maître d'ouvrage ou du côté du gestionnaire. Le but premier de la Mercuriale est de constituer une aide au «gestionnaire» et non une aide au projeteur (niveau de précision << à celui de l estimation d un projet...). Quel que soit le niveau de détail, les résultats n'exonéreront pas un MOA de programmer des études de diagnostic spécifiques, s appuyant sur des investigations, des recalculs, pour l établissement du projet de réparation. 7

8 2 - Objectifs et bénéfices Hiérarchisation des OA pour le compte du MO (DIT pour le RRN) : Dans le contexte de la politique globale de gestion du patrimoine : approches statistiques sur l évaluation de l effort financier global, sur la simulation de scénarios de programmation, de gestion par itinéraire, par familles d ouvrages particulières Principes envisagés : exploitation, avec Lagora, de la base de données des ouvrages d art, pour établir le coût des travaux nécessaires pour amener chacun d eux à la cote «2» au sens de la méthode IQOA, le module de hiérarchisation combine selon les règles de priorisation choisies par ailleurs, ce coût de travaux avec les valorisations financières des autres critères utilisés dans la méthode «Priorisation des travaux», traitements statistiques sur la liste classée des ouvrages obtenue. => approche la plus simple possible : établissement d une matrice de prix de réparation ( /m2 TTC année «n») par familles d'ouvrages et classes IQOA (du type de celle de 1996). 8

9 2 - Objectifs et bénéfices Hiérarchisation des OA pour le compte du gestionnaire (DIR pour le RRN) : Besoins nécessairement plus fins, pour aider à construire des programmes de travaux optimisés, compte-tenu des contraintes à respecter (enveloppe financière, délais ). Bonne connaissance par le gestionnaire de la situation particulière de chaque OA (état, besoin de travaux ). Principes envisagés : évaluation du montant des travaux à effectuer sur un ouvrage obtenue en cumulant les montants de scénarios types de réparation qui seront utilisés pour procéder à la réparation complète. établissement de scénarios pour chaque type d ouvrage en fonction de la nature des désordres et de leur importance (classe IQOA). Ces scénarios par type d'ouvrage et par classe IQOA doivent nécessairement être en nombre limité (2 ou 3 par exemple) 9

10 2 - Objectifs et bénéfices Objectifs à «court et moyen» termes : * Finalisation de la méthodologie d évaluation du montant des travaux : - définition des macro-prix de réparation (contenu, unité de référence : simple et pertinente) : brique élémentaire de la Mercuriale, répondant aux problématiques du gestionnaire - définition des actions de réparation récurrentes par type d OA et classe IQOA, - définition des scénarios de réparation, combinant ces actions de réparation récurrentes, sensés représenter une certaine généralité par type d OA et classe IQOA, - estimation des prix correspondants (à commencer par les macro-prix): méthodologie d exploitation des résultats d Appels d Offres, prise en compte des Marchés à bons de commande... Note: On essayera de tenir compte des spécificités des OA: spécificités des chantiers liées à l ampleur des travaux, à l'accessibilité à/sur l'ouvrage, aux contraintes environnementales, aux contraintes d'exploitation (voie portée et voie franchie), à la nature du franchissement, ou encore à la situation géographique de l'ouvrage * Finalisation de la méthodologie de priorisation des travaux à destination de l'ensemble des gestionnaires. 10

11 2 - Objectifs et bénéfices Objectifs à «moyen et long» termes : Accès à un observatoire des macro-prix, constitué à partir de données anonymes Aide à l harmonisation de la définition des macro-prix (pour l'etat par l'intégration de la fonctionnalité dans LAGORA), en fiabilisant les données au fil de l'eau Accès à une base de données de coûts de scénarios de réparation multicritères Aide à l'estimation des enveloppes financières des travaux Une gestion de la base de données dans la durée devra être mise en place... 11

12 Mise en place d un site collaboratif sous Alfresco 12

13 Important travail bibliographique sur les «méthodes» existantes 13

14 Inventaire des désordres et scénarios de réparations basé sur les catalogues IQOA 14

15 Définition de macro-prix 15

16 Afin d alimenter une base de données, il est nécessaire de disposer de retours d appels d offres de travaux de réparation => Mise en place d une méthode de recueil et de traitement des données (en cours ) et création d une enquête nationale à destination de tous les gestionnaires d ouvrages: Lancement de l enquête nationale : prévu début enquête ponts : contacts Christophe Aubagnac et Raphaëlle Sadone CETE de Lyon - enquête tunnels : contact David Chamoley CETU. 16

17 Objets traités à court terme : Ponts courants ou faisant l'objet d'un catalogue de désordres IQOA, Tunnels (implication du CETU au groupe de travail) Objets prévus être traités à moyen terme : Murs, Ponts ne faisant pas l'objet d'un catalogue de désordres IQOA Principe de construction de l'enquête Définition du gestionnaire Définition de l ouvrage, de ses caractéristiques et de son environnement Définition des contraintes connues 17

18 - Définition de son état ses caractéristiques 18

19 - Définition de son environnement hauteur libre sous ouvrage, trafic supporté taux de PL si possible contraintes d exploitation contraintes architecturales... - et enfin la «nature» des travaux 19

20 Centralisation de l ensemble des analyses des offres Demande de précisions sur la date, la durée et la teneur des travaux (BPU, Avant-Métré, CCTP, coupes longi et transv de l OA, plans de principe de la réparation, photos...) et la communication de fichiers de préférence au format «non PDF». Résultats rendus anonymes! 20

21 Deux actions menées en parallèle pour alimenter la base de données de la Mercuriale : Enquête nationale pour analyse des résultats d'appels d offres Exploitation des marchés à bons de commande de certaines DIR afin de chiffrer les macro-prix pré-définis associés à des actions récurrentes de travaux (travail commun DIR / CETE à initier début 2013) 21

22 Création d un site internet (sous-site du site PILES du SETRA) dédié pour accompagner le lancement de l enquête, pour la visibilité, la communication sur le projet national Mercuriale développement au CETE de Lyon mise en service dès qu'on aura une «mise de départ» suffisante (ie méthodologie suffisamment avancée et suffisamment de données d'appels d'offres travaux de réparation traitées) - restitution d une information traitée: bibliographie, fichiers préconçus téléchargeables pour le catalogue des macro-prix et le coût de scénarios de réparation pré-définis par famille d'ouvrages... - construction des matrices des coûts au fil de l eau - fiabilisation au fur et à mesure Dans le futur, il est envisagé la création d un outil de calcul interactif ou téléchargeable 22

23 Architecture envisagée du futur site internet : * Rubrique Accueil : Article de présentation des objectifs du site * Rubrique Présentation de la Mercuriale, avec lien vers le rapport bibliographique * Rubrique Collecte des données : Article de présentation de l enquête et de ses objectifs + Lien vers l enquêteur Localisation des données: Carte sous format d image statique ou générée dynamiquement Types d'oa: Article qui présente pour chaque entité (département? région?) : la typologie des ouvrages concernés par la collecte, * Rubrique Estimation des prix : Article de présentation de la démarche globale Méthode de calcul: Toutes les informations intéressant la méthode de calcul Les scénarios utilisés: Toutes les informations décrivant les scénarios utilisés * Rubrique Catalogue des prix : Article de présentation du catalogue et des éventuels éléments concernant son utilisation Le catalogue: dans un premier temps : un fichier préconçu téléchargeable comportant tous les scénarios dans un second temps, si possible, un outil permettant à l internaute de choisir ses paramètres de filtre 23

24 Merci de votre attention Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

LAGORA VERSION 1.80. LAGORA version 1.80. Journées OA Lille 16 et 17 juin 2010 Denis MALATERRE - SETRA /CTOA /DM

LAGORA VERSION 1.80. LAGORA version 1.80. Journées OA Lille 16 et 17 juin 2010 Denis MALATERRE - SETRA /CTOA /DM LAGORA version 1.80 Logiciel d Aide à la Gestion des Ouvrages d Art Routier Sommaire : A Lagora : rappels B - Améliorations apportées par la version V1.80 Lagora : un logiciel pour tous les maîtres d ouvrages

Plus en détail

Gestion patrimoniale des ouvrages d'art

Gestion patrimoniale des ouvrages d'art Gestion patrimoniale des ouvrages d'art Bron, 18 décembre 2012 Patrimoine OA du CG63 Priorisation des travaux Sébastien CEREZO CG63 / SOA Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère de l'écologie, du

Plus en détail

Mercuriale des prix de réparation des OA

Mercuriale des prix de réparation des OA Centre d études et d expertises sur les risques l environnement, la mobilité et l aménagement Direction Territoriale Ouest Club Régional Ouvrages d Art Saumur, 24 septembre 2014 Mercuriale des prix de

Plus en détail

Gestion patrimoniale des ouvrages d'art

Gestion patrimoniale des ouvrages d'art Gestion patrimoniale des ouvrages d'art Bron, 18 décembre 2012 Méthode de diagnostic appropriée pour l'évaluation simplifiée d'un patrimoine important. Richard VAISSIERE CETE de Lyon / DLCF / SOA Crédit

Plus en détail

Intérêt d'établir une politique de gestion

Intérêt d'établir une politique de gestion Gestion patrimoniale des ouvrages d'art Bron, 18 décembre 2012 Intérêt d'établir une politique de gestion Véronique BICILLI - DiR MC / DPEE / POA Richard VAISSIERE CETE de Lyon / DLCF / SOA Crédit photo

Plus en détail

Gestion du patrimoine des ouvrages d art

Gestion du patrimoine des ouvrages d art Gestion du patrimoine des ouvrages d art Gestion, Surveillance et Entretien des Ouvrages d'art Laurent KUSMIEREK CETE de Lyon - DLL Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et

Plus en détail

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP)

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Page 1 1. PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE...3 1.1 SPÉCIFICITÉS DE LA DÉMARCHE...3 1.2 LA DÉMARCHE...3 2 LES QUATRE ÉTAPES DE LA DÉMARCHE...4 2.1 EXPLORATION

Plus en détail

Le système d information sur la gestion du réseau routier national (SIGR) Michèle CORFDIR. Présentation et programme d action

Le système d information sur la gestion du réseau routier national (SIGR) Michèle CORFDIR. Présentation et programme d action Le système d information sur la gestion du réseau routier national (SIGR) Michèle CORFDIR Présentation et programme d action Sommaire 1 - Introduction 2 - Le Système d information pour la gestion du réseau

Plus en détail

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED)

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED) service Création par saisie ou import de fichiers Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Gestion des catégories Fiche client Multi-adresses de livraison Contacts illimités Coordonnées

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Corinne MERCADIE Direction Qualité Responsable Environnement Emballages cmercadie@groupe-casino.fr Gabrielle ADAM Direction Qualité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex Côte-d Or Tourisme Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : Amélioration graphique et ergonomique d une l

Plus en détail

WEBandSTATS-Intra Repenser l information interne : emetrics / ereporting / edata 1

WEBandSTATS-Intra Repenser l information interne : emetrics / ereporting / edata 1 Repenser l information interne : emetrics / ereporting / edata 1 Disponible dans la consultation en ligne pour les périodes suivantes : Heure / Jour / Semaine / Mois / Année / Période date à date WEBandSTATS-Intra

Plus en détail

Fiche salarié Coordonnées de l intervenant Intervenants internes et externes avec classification par type

Fiche salarié Coordonnées de l intervenant Intervenants internes et externes avec classification par type commerce Création par saisie ou import de fichiers Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Gestion des catégories Fiche client Multi-adresses de livraison Contacts illimités Coordonnées

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Valoriser les données internes et externes 3 avril 2014 Ordre du jour UNE INTRODUCTION À L ANALYSE DE DONNÉES Analyse de données et l intelligence

Plus en détail

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED)

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED) production Création par saisie ou import de fichiers Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Gestion des catégories Fiche client Multi-adresses de livraison Contacts illimités Coordonnées

Plus en détail

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs Introduction Contexte Directive ITS (2010/40) : spécifications de l action c Priorisation et spécifications des systèmes coopératifs

Plus en détail

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Audit NRJ COPRO / DPE collectif Aspects réglementaires Textes de Référence Audit énergétique de copropriété : Copros de 50 lots ou + à chauffage collectif Décret

Plus en détail

La réservation en ligne gratuite et illimitée pour les restaurateurs dans le respect de leur indépendance www.guestonline.fr

La réservation en ligne gratuite et illimitée pour les restaurateurs dans le respect de leur indépendance www.guestonline.fr Dossier de presse 2015 La réservation en ligne gratuite et illimitée pour les restaurateurs dans le respect de leur indépendance www.guestonline.fr Finis les cahiers de réservation annotés de noms, téléphones

Plus en détail

Politique d'entretien routier et optimisation de la gestion du patrimoine

Politique d'entretien routier et optimisation de la gestion du patrimoine CoTITA Méditerranée Journée du 15 novembre 2012 Optimisation des infrastructures de transport et mobilité alternative Politique d'entretien routier et optimisation de la gestion du patrimoine Réseau Scientifique

Plus en détail

Indicateurs TCU 11 décembre 2012. Indicateurs et tableaux de bord TCU. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie

Indicateurs TCU 11 décembre 2012. Indicateurs et tableaux de bord TCU. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie Indicateurs TCU 11 décembre 2012 Indicateurs et tableaux de bord TCU Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

Une nouvelle jeunesse pour le pont du Teil!

Une nouvelle jeunesse pour le pont du Teil! Chers Collègues et Amis, La délégation Rhône-Alpes appuyée par la délégation Méditerranée de l A.F.G.C. organise une visite du chantier sur la réparation du pont du Teil grâce à l accord et à l assistance

Plus en détail

Journée technique Gestion d un patrimoine d ouvrages terrestres Rennes le 04 mars 2015

Journée technique Gestion d un patrimoine d ouvrages terrestres Rennes le 04 mars 2015 Journée technique Gestion d un patrimoine d ouvrages terrestres Rennes le 04 mars 2015 Exemple du Conseil général de Loire-Atlantique Présenté par Denis LEPETIT Gestion du patrimoine d ouvrages d art de

Plus en détail

référentiel routier est le socle du système d information routier. De sa qualité dépend la qualité de l exploitation du patrimoine routier.

référentiel routier est le socle du système d information routier. De sa qualité dépend la qualité de l exploitation du patrimoine routier. SYSTEME D INFORMATION ROUTIER L offre logicielle ROUTE d IMAGIS Méditerranée constitue la solution idéale pour la gestion du domaine routier, basée sur une cartographie en environnement web. Elle permet

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Chaque année, les entreprises ont de nombreux challenges à relever; adaptation à des contraintes légales nationales, européennes ou internationales, lancement de nouveaux services

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit statistique des performances.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit statistique des performances. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Systèmes de gestion et logiciels de gestion Notes biographiques Résumé

Systèmes de gestion et logiciels de gestion Notes biographiques Résumé Systèmes de gestion et logiciels de gestion Gilbert Babin Professeur adjoint Département d informatique Université Laval Notes biographiques M. Babin détient un B.Sc. (informatique) et M.Sc. (informatique)

Plus en détail

Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie. Description et modalités

Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie. Description et modalités Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie Description et modalités 2015 FICHE SYNTHETIQUE Actions éligibles - Etude de faisabilité géothermique - Assistance à

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

Gestion des ouvrages d art avec WebOA

Gestion des ouvrages d art avec WebOA Gestion des ouvrages d art avec WebOA Notre solution de gestion des ouvrages d arts repose sur 2 outils : IMAOA destiné à l administrateur, WebOA destiné aux utilisateurs. Nous présentons ici l interface

Plus en détail

LCM GLOBAL. Logiciel de gestion paramétrable

LCM GLOBAL. Logiciel de gestion paramétrable LCM GLOBAL Logiciel de gestion paramétrable Sommaire LCM GLOBAL Pourquoi :: est-ce que ce logiciel est fait pour vous? Quoi :: qu est-ce que ça fait exactement? Comment :: Une implantation dans les règles

Plus en détail

L ENTRETIEN D OUVRAGES D ART AERONAUTIQUES

L ENTRETIEN D OUVRAGES D ART AERONAUTIQUES L ENTRETIEN D OUVRAGES D ART AERONAUTIQUES Sommaire A. AÉROPORTS DE PARIS B. LE PATRIMOINE OUVRAGES D ART C. CONTEXTE ET OBJECTIFS D. PRINCIPE ET ORGANISATION E. MÉTHODE ET RÉFÉRENCES F. OUTILS G. MOYENS

Plus en détail

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE Introduction page 2 I - Objectifs du COE page 2 II - Description de la prestation page 2 III - Modalités de réalisation

Plus en détail

Les ateliers Numériques 2013

Les ateliers Numériques 2013 Les ateliers Numériques 2013 1 2 Sommaire 1. Réalisation d un site internet 1. Les différentes étapes 2. La planification stratégique et la conception 3. Un site internet dans le tourisme 2. Les tendances

Plus en détail

MARCHES DE MAÎTRISE D ŒUVRE pour les travaux de détection incendie et de sûreté des œuvres dans les cathédrales de Besançon et de Saint-Claude

MARCHES DE MAÎTRISE D ŒUVRE pour les travaux de détection incendie et de sûreté des œuvres dans les cathédrales de Besançon et de Saint-Claude MINISTERE DE LA CULTURE et DE LA COMMUNICATION DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE FRANCHE COMTE CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES MARCHES DE MAÎTRISE D ŒUVRE pour les travaux

Plus en détail

Coûts d investissement

Coûts d investissement Coûts d investissement Version du 1 er octobre 2014 1. Définition et enjeux L estimation des coûts d investissements constitue un élément-clé de l évaluation. La fiabilité de cette estimation, donc la

Plus en détail

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One Brochure BX MRO Solutions pour SAP Business One La Maintenance, Réparation & Révision pour SAP Business One L association de SAP Business One et de Variatec BX MRO (Maintenance, Repair & Overhaul) transforme

Plus en détail

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED)

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED) e-commerce Création par saisie ou import de fichiers Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Gestion des catégories Fiche client Possibilité de discriminer les articles Web des articles

Plus en détail

BTS MUC Le système d information commerciale dans l épreuve d ACRC

BTS MUC Le système d information commerciale dans l épreuve d ACRC cterrier.com 11/09/2007 1 / 7 BTS MUC Le système d information commerciale dans l épreuve d ACRC Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction

Plus en détail

Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées. Source illustration : GERES

Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées. Source illustration : GERES Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées Source illustration : GERES Source : SOLAGRO, Rémi Gayrard Etape n 1 : point de départ >>> Objectif : recherche d informations et

Plus en détail

La simulation dynamique du trafic

La simulation dynamique du trafic La simulation dynamique du trafic Utilisation et pratiques de la simulation dynamique de trafic Département Mobilités Olivier Richard Olivier Richard? Ingénieur des travaux publics de l état (ENTPE) spécialité

Plus en détail

Programme Agroforesterie 2006/08. Groupe de Travail GT1

Programme Agroforesterie 2006/08. Groupe de Travail GT1 Mission DAR Année et N du projet : 2005 N 321 Programme Agroforesterie 2006/08 Groupe de Travail GT1 Outils d aide à la décision en agroforesterie Responsable de groupe : Christian Dupraz (INRA) R 1.2

Plus en détail

ETHIK, LA SOLUTION DE GESTION ET OPTIMISATION DE VOTRE MISSION HANDICAP

ETHIK, LA SOLUTION DE GESTION ET OPTIMISATION DE VOTRE MISSION HANDICAP ETHIK, LA SOLUTION DE GESTION ET OPTIMISATION DE VOTRE MISSION HANDICAP DOETH! Plaquette mise aux normes d'accessibilité RGAA ETHIK : AU CŒUR DE VOTRE STRATÉGIE D ENTREPRISE LA MISSION HANDICAP REFLÈTE

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications E1C23 Systèmes informatiques, réseaux et télécommunications - IR Le chef de projet ou l expert systèmes informatiques, réseaux

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Maîtriser la diffusion de son catalogue e-commerce

Maîtriser la diffusion de son catalogue e-commerce Maîtriser la diffusion de son catalogue e-commerce Lorraine Un site marchand est sans cesse en recherche de moyens pour développer son activité. Au-delà de l optimisation de la boutique, il est possible

Plus en détail

Advanced Parts. Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais

Advanced Parts. Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais Parts Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais Avec CDK Global, le développement de vos activités liées aux pièces détachées

Plus en détail

L Observatoire du Stationnement à Nantes Métropole

L Observatoire du Stationnement à Nantes Métropole LES MOBILITES DANS LES TERRITOIRES La gestion du stationnement et les politiques de mobilité L Observatoire du Stationnement à Nantes Métropole Des outils au service de la politique du stationnement Poitiers

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

V 1 Février Mars Avril

V 1 Février Mars Avril Brevet de Technicien Supérieur Assistant de gestion PME-PMI A1.1 Recherche de clientèle et contacts Définir et mettre en place une méthode de prospection Repérer et qualifier les prospects Veiller à la

Plus en détail

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données»

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015 Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Sommaire 1. Intérêt d un observatoire de l Océan Indien

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit du référencement. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit du référencement. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

RD 531- Gorges de la Bourne - Travaux de sécurisation Historique et principe des travaux

RD 531- Gorges de la Bourne - Travaux de sécurisation Historique et principe des travaux RD 531- Gorges de la Bourne - Travaux de sécurisation Historique et principe des travaux Deux accidents mortels en 2004 et 2007 Décision de la CP du 30.11.07 d engager un programme de travaux hors périodes

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Validation de systèmes intégrant des COTS : comment accommoder les inconnues sur la qualification des COTS dans le processus de validation?

Validation de systèmes intégrant des COTS : comment accommoder les inconnues sur la qualification des COTS dans le processus de validation? Validation de systèmes intégrant des COTS : comment accommoder les inconnues sur la qualification des COTS dans le processus de validation? L I S EDF Electricité de France technicatome THOMSON-CSF Philippe

Plus en détail

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise.

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise. PERT N ION RTGESTION N M E M M E E LA GESTION EN LIGNE DE VOTRE ENTREPRISE MODULE FICHE PRATIQUE hats est un module de Mon-Expert-en-Gestion Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 00% Web, constitué

Plus en détail

LES PARTIES PRENANTES D UNE OPERATION D INVESTISSEMENT

LES PARTIES PRENANTES D UNE OPERATION D INVESTISSEMENT LES PARTIES PRENANTES D UNE OPERATION D INVESTISSEMENT LE MAITRE D OUVRAGE Depuis les études de faisabilité, jusqu à la mise en service des ouvrages les intervenants sont nombreux : consultants, bureaux

Plus en détail

Gestion des ouvrages d art : les démarches méthodologiques

Gestion des ouvrages d art : les démarches méthodologiques CoTITA IdF 26 novembre 2013 Gestion des ouvrages d art : les démarches méthodologiques JM TARRIEU Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements Gestion des OA Évolution de la gestion

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) Réalisation de supports de Communication Deux Lots : Lot 1 : Création et suivi de fabrication de supports de Communication Lot 2 : Impression et livraison de supports

Plus en détail

Citeos center. Solution de gestion d équipements urbains

Citeos center. Solution de gestion d équipements urbains Citeos center Solution de gestion d équipements urbains OBJECTIFS Partager l information en temps réel Faciliter mise en œuvre et mises à jour Paramétrer et utiliser selon ses besoins Sécuriser et personnaliser

Plus en détail

La gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable La gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable Jean-Christophe de MASSIAC G2C environnement Cernons le problème Journée technique La dégradation du patrimoine des réseaux d eau potable,

Plus en détail

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Nous sommes à votre écoute : 04 72 85 08 14 info@swyna.fr Le Concept Swyna swyna est l outil idéal pour mener des enquêtes en ligne récurrentes

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Ratp. Les méthodes «Agiles» à la RATP

Ratp. Les méthodes «Agiles» à la RATP Ratp Les méthodes «Agiles» à la RATP Historique de la démarche Agile à la RATP Historiquement, le département SIT (Systèmes d'information et de Télécommunications) Fonctionne avec une méthodologie classique

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Vendre. Concevoir. Réaliser. La suite logicielle des installateurs

Vendre. Concevoir. Réaliser. La suite logicielle des installateurs Vendre Concevoir Réaliser La suite logicielle des installateurs L outil terrain pour mieux vendre La conception intelligente et intuitive L assistant multifonction pour piloter votre entreprise Produits,

Plus en détail

Envie d une solution Différente?

Envie d une solution Différente? Envie d une solution Différente? Solution full w eb de gestion RH Présents sur le marché des logiciels RH depuis plus de 10 ans, nous proposons des solutions collaboratives souples, personnalisables, et

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce inventaire fonctionnel e-commerce.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce inventaire fonctionnel e-commerce. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

Conférence de Presse Groupama Banque

Conférence de Presse Groupama Banque Conférence de Presse Groupama Banque 22 mai 2014 Intervenants 2 Michel Lungart, Directeur Assurances, Banque et Services de Groupama Bernard Pouy, Directeur général de Groupama Banque Sommaire 3 Introduction

Plus en détail

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET?

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? 1. Présentation 1.1 Les coordonnées Mentionnez ici les coordonnées exactes de l entreprise ou de la collectivité (adresse postale, numéro de

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Mars 2016 Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF L Intégration de la Performance Energétique dans les Logements Sociaux Numéro de Rapport: Contrat CE : EIE/05/027/SI2.41860 www.epi-soho.eu

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur

La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur Journée Journée technique technique La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur Appui méthodologique AMO Paul VERNY Dter Méditerranée - CEREMA Sébastien ERGAND Dter Normandie-Centre CEREMA 1 Eléments

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Méthodes de gestion des ouvrages développées par le Ministère de l'ecologie, de l'energie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire

Méthodes de gestion des ouvrages développées par le Ministère de l'ecologie, de l'energie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire Méthodes de gestion des ouvrages développées par le Ministère de l'ecologie, de l'energie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire avril 2008 Méthodes de gestion des ouvrages développées

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Présentation. www.itancia.com. Septembre 2013

Présentation. www.itancia.com. Septembre 2013 Présentation site marchand ITANCIA www.itancia.com Septembre 2013 Pourquoi acheter sur le site marchand d ITANCIA? Vos avantages utilisateurs Les nouveautés 2013 Une interface plus intuitive, au design

Plus en détail

C.R.O.A. du 04/11/2010 à NANTES

C.R.O.A. du 04/11/2010 à NANTES C.R.O.A. du 04/11/2010 à NANTES PARAPETS ET GARDE-CORPS ******* CRITERES D APPRECIATION DE LA CONFORMITE DES HAUTEURS DES DISPOSITIFS DE RETENUE Jacques BILLON - Division Infrastructures et Environnement

Plus en détail

MUTATIONS ECONOMIQUES

MUTATIONS ECONOMIQUES MUTATIONS ECONOMIQUES LES ATTENDUS D'AGEFOS PME SUR LE PROJET : TRANSITION NUMERIQUE CE DOCUMENT EST A DESTINATION DES ORGANISMES DE FORMATION SOUHAITANT SE POSITIONNER SUR LE PROJET TRANSITION NUMERIQUE

Plus en détail

Présentation Gestion Accueil clients Interface constructeur Carrosserie Fonctions complémentaires Pour en savoir plus sur AlphaDMS, demandez une

Présentation Gestion Accueil clients Interface constructeur Carrosserie Fonctions complémentaires Pour en savoir plus sur AlphaDMS, demandez une Alpha DMS est un outil informatique simple et complet pour la gestion de l activité du réparateur automobile. Il est composé d un ensemble matériel et logiciel (sous Windows) modulaire. Alpha DMS bénéficie

Plus en détail

B sines e s Com o m m m E x E per e ts D s o s s i s e i r r d e pré r se s nt n a t t a i t o i n

B sines e s Com o m m m E x E per e ts D s o s s i s e i r r d e pré r se s nt n a t t a i t o i n Business Comm Experts Dossier de présentation Sommaire Les bénéfices de la solution Business Comm Experts Page 3 La solution complète en un clin d œil Page 4 Le site Internet Page 5 Les Intranets Clients

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Disponibilité commerciale Octobre 2009 Nouveautés V16! 1 1 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Couverture fonctionnelle Focus sur le recouvrement

Plus en détail

Ingénieur de recherche en statistique

Ingénieur de recherche en statistique Ingénieur de recherche en statistique E1D24 Statistique - IR Dans le cadre d une étude ou d un projet de recherche, l ingénieur de recherche en statistique conçoit le plan d analyse statistique et prend

Plus en détail

«CADRE DE PROPOSITION»

«CADRE DE PROPOSITION» «CADRE DE PROPOSITION» Mission type d assistance à maîtrise d ouvrage «qualité d usage, performances énergétiques et environnementales réelles, maîtrise des investissements» Bâtiment neuf ou rénovation

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue Valorisation du patrimoine religieux de Camargue CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage : Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES 1 Contexte 2 Objectifs 3 Contenu de l'étude 4

Plus en détail

Architecture réseaux Nouveau schéma directeur

Architecture réseaux Nouveau schéma directeur Architecture réseaux Nouveau schéma directeur Restitution suite à l étude de faisabilité de refonte d architecture réseaux et évolution du SI réalisée par Architecture réseaux Nouveau schéma directeur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

Performances, Durées de vie et Durabilité des Ouvrages et Produits de construction. Quelles questions pour l assureur?

Performances, Durées de vie et Durabilité des Ouvrages et Produits de construction. Quelles questions pour l assureur? Performances, Durées de vie et Durabilité des Ouvrages et Produits de construction Quelles questions pour l assureur? 1 La durée de service d'un bâtiment est la période pendant laquelle ce bâtiment remplit

Plus en détail

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Association des Directeurs des Services Techniques Départementaux Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Frédéric EVESQUE (CETE de Lyon) Jeudi 28 mai 2009 - Centre de Congrès

Plus en détail