Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013"

Transcription

1 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 213

2 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Bilan provisoire de l accidentalité en Haute-Savoie en 213 Une baisse significative des tués mais une augmentation des blessés hospitalisés Evolution 213/212 Moyenne Evolution 213/ moyenne 28/212 accidents corporels % % tués ,5 % 5-26 % blessés hospitalisés - BH % 4-16 % blessés non hospitalisés - BNH % % gravité (tués/1 accidents) 9,4 12,5-3 % 1,4-1 % Au niveau national, en 213, la mortalité routière estimée à 3 25 tués est en baisse de 11 % par rapport à 212. C est le plus faible nombre de tués depuis Les autres indicateurs de l accidentalité suivent cette tendance favorable : les nombres d accidents corporels et de blessés diminuent de 7 %. En Haute-Savoie, le bilan provisoire de l année 213 est le suivant : stabilité du nombre d accidents corporels, baisse importante du nombre de tués, baisse de 23 % du nombre de blessés non hospitalisés mais augmentation de 6 % du nombre de blessés hospitalisés. Les faits marquants en 213 : malgré la baisse importante des tués, les victimes de ans et de 4-64 ans sont en hausse : 1 tués en 213 contre 8 tués en 212, pour chacune des classes d âge ; diminution importante des victimes en deux-roues motorisés (7 tués en 213, 16 tués en 212) ; 38 % des tués le sont dans un accident avec l alcool et/ou les stupéfiants. La conduite sous l emprise d alcool et de stupéfiants est la 1 ère cause des accidents mortels (14 tués) ; Evolution de l'accidentalité en Haute-Savoie accidents blessés hospitalisés tués blessés non hospitalisés % des tués le sont dans un accident impliquant un véhicule seul sans piéton ; lors d un conflit VL/moto, l automobiliste est présumé responsable de 7 % des accidents, en majorité pour des refus de priorité ; diminution du nombre de tués piéton (3 en 213 contre 8 en 212) mais augmentation de 12 % du nombre d impliqués

3 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Impliqués et victimes Impliqués selon le type d usager Impliqués VL PL moto cyclo vélo piéton En 213, pour un même nombre d accidents qu en 212, le nombre d impliqués a diminué de 2 %. Les automobilistes et les motards ont été moins impliqués, ils diminuent respectivement de 2 % et de 23 %. A l inverse, les piétons (+12 %) et les cyclomotoristes (+28 %) ont été davantage impliqués qu en 212. Pour les piétons, on observe une forte augmentation des impliqués sur la circonscription d Annemasse. L implication des cyclistes et des poids-lourds est comparable à l année précédente. Accidents avec un véhicule seul en cause, sans piéton 22 % des accidents impliquent un véhicule seul en cause (25 % entre 28 et 212). Les principaux véhicules impliqués dans ces accidents sont des VL (6/1), des motos (2/1) ou des cyclos (1/1). Les accidents impliquant un véhicule seul causent 41 % des tués et 2 % des blessés hospitalisés. Lorsqu un VL est seul en cause, l alcool et/ou l usage de stupéfiants sont à l origine de plus de la moitié des accidents ; le conducteur est âgé en majorité de 18 à 24 ans. Lorsqu un deux-roues motorisé est seul en cause, l origine principale des accidents est une vitesse excessive ou mal adaptée aux circonstances. Les motards sont âgés principalement de 25 à 64 ans et les cyclos de ans. Les tués selon le type d usager et l âge Les usagers : La diminution des victimes est surtout marquée pour les motards (5 tués en 213 contre 12 en 212 et 12 en moyenne entre 28 et 212) et les piétons (3 tués en 213 contre 8 en 212 et 6 en moyenne entre 28 et 212). Les automobilistes tués ont quant à eux augmenté de 2 tués. L âge : Tués VL PL moto cyclo vélo piéton ans ans ans ans ans et Le nombre de tués de 65 ans et + est en nette diminution (4 en 213 contre 12 en 212 et 9 en moyenne entre 28 et 212). Les ans et les 4-64 ans sont les seules tranches d âge dont le nombre de victimes a augmenté. 62% 25 1 Impliqués selon l'usager 13% 3% 4% 8% 11% VL PL moto cyclo vélo piéton Tués selon l'usager VL 5 PL 1 moto cyclo vélo piéton Tués selon l'âge et +

4 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Responsabilité et causes d accidents Les responsables selon le type d usager et l âge Responsables -15 ans ans Les responsables sont à 83 % des résidents du département. Dans le cas d un conflit entre un VL et un cyclo, le VL est présumé responsable dans la moitié des cas. Impliqué avec une moto, l automobiliste est présumé responsable de 7 % des accidents, en majorité lors de refus de priorité (7 %). Comparé à 212, la responsabilité des motards a diminué de 25 %, celle des piétons est en revanche en augmentation (+8 piétons). La responsabilité des autres usagers est comparable à % des présumés responsables sont âgés de 18 à 24 ans (84 accidents) bien qu ils ne représentent que 8 % de la population. Ils ont causé 3 % des tués (11). La responsabilité des jeunes dans les accidents est comparable à celle de 212 et à la moyenne (22 %). La part des victimes dans les accidents causés par des jeunes est en revanche plus élevée en 213 que les années précédentes (3 % des tués en 213, 18 % des tués en 212, 2 % des tués sur la moyenne ). Toutefois la responsabilité des accidents n incombe pas seulement aux jeunes, toutes les tranches d âges sont concernées. Les causes d accidents ans ans 4-64 ans 65 ans et + total responsables total impliqués part responsable/ impliqués VL % PL % moto % cyclo % vélo % piéton % TOTAL % Tués Alcool/stupéfiants défaut de maîtrise vitesse priorité autres moyenne 28/ Les principaux facteurs d accidents sont le refus de priorité (119 accidents), le défaut de maîtrise ou une vitesse excessive (91 accidents) et l alcool et/ou stupéfiants (68 accidents). 14 Tués selon la cause 1 La 1 ère cause des accidents mortels est l alcool et/ou les stupéfiants avec 14 tués (38 %). Ce taux est supérieur à celui observé au niveau national (31 % en 212). La conduite sous l emprise de l alcool/stupéfiants reste donc un enjeu majeur en Haute-Savoie. Le taux d alcoolémie positif contrôlé par les forces de l ordre est toujours aussi élevé (3,9 % des dépistages en 213 contre 3,7 % en 212). 7 alcool et/ou stupéfiants vitess e autres 1 5 défaut de maîtrise priorité

5 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Les contrôles et retraits de points en Évolution alcool dépistage alcoolémie % alcoolémie positive (3,9 %) 4 97 (3,7 %) -5 % infractions radars automatiques (fixes et mobiles) fixes : 86 % mobiles : 14 % fixes : 85 % mobile : 15 % +72 % vitesse infractions radars feux rouges % procès verbaux excès de vitesse ,5 % rétentions du permis de conduire total dont alcool dont vitesse dont stupéfiants 2 293* 1 67* 63* 83* 2 399* 1 719* 589* 91* -4 % -7 % +2 % -9 % * données à fin novembre 213 L augmentation du nombre d infractions constatées par les radars fixes en 213 est essentiellement due à la mise en service de nouveaux équipements en 213 notamment sur l A4 à Etrembières et Clarafond. Par contre, sur les anciens dispositifs, il est constaté une tendance globale à la baisse mais une hausse sensible est relevée sur certains axes empruntés essentiellement par les frontaliers, par exemple, sur autoroutes à Bossey (A4) et à Copponex (A41) mais aussi sur routes départementales, à Chenssur-Léman (RD15) et à Copponex (RD121).

6 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Localisation des accidents Répartition selon la gravité Répartition Période d'étude selon : 1/1/213 la - 31/12/213 gravité Période d'étude : 1/1/213-31/12/213 Localisation des accidents en 213 Accidents mortels Accidents avec au moins un blessé hospitalisé Accidents sans blessé hospitalisé Document DDT74/SATS/CSC Carte mise à jour le 8/1/214 Avertissement : Ne figurent sur cette carte que les accidents correctement localises ts mortels ts avec au moins un blessé hospitalisé ts sans blessé hospitalisé Document DDT74/SATS/CSC Carte mise à jour le 8/1/214 Avertissement : Ne figurent sur cette carte que les accidents correctement localises Localisation des accidents mortels Localisation Répartition par des types accidents d'usagers mortels en 213 Répartition par type d usagers Période d'étude : 1/1/213-31/12/213 Légende : ø ø æ Accidents VL Accidents PL Accidents Moto Accidents Cyclo Accidents Velo Accidents Pieton æ ø ø ø ø ø ø ø Document DDT74/SATS/CSC Carte mise à jour le 8/1/214 Avertissement : Ne figurent sur cette carte que les accidents correctement localises

7 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Contrôles automatiques de vitesse et feux rouges : répartition des infractions par équipement en 213 et 212 Contrôles automatiques vitesse et feux rouges : Répartition des infractions par équipement en 213 et 212 RADARS VITESSE Équipement de terrain Route Mise en service Total 213 Total 212 Variation 213/212 POISY A41 21/4/ % COPPONEX D121 24/2/ % ETREMBIERES D2 29/12/ % ETREMBIERES D2 29/12/ % ALLINGES D93 25/5/ % VANZY D158 2/2/ % ST CERGUES D126 3/3/ % ETAUX D123 7/3/ % FAVERGES D158 26/11/ % FILLINGES D97 21/1/ % REIGNIER D2 25/1/ % LES HOUCHES N25 21/11/ % SCIEZ D15 21/1/ % BOSSEY A4 12/7/ % PRINGY A41 9/4/ % BONNEVILLE D125 12/1/ % ALBY SUR CHERAN D121 1/5/ % CHENS SUR LEMAN D15 1/6/ % PRESILLY A41 23/9/ % COPPONEX A41 23/9/ % SAINT JULIEN A41 14/2/ % ANTHY SUR LEMAN D15 31/5/ NS SALLENOVES D158 26/1/ NS CLARAFOND A4 3/12/ NS MARIGNIER D19 5/12/ NS FAVERGES D158 18/2/ NS ETREMBIERES A4 23/1/ NS MAGLAND D125 31/1/ NS SOUS TOTAL RADAR FIXE % SOUS TOTAL RADAR MOBILE % TOTAL % RADARS FEUX ROUGES Equipement de terrain Route Mise en service Variation 213/212 ANNECY Rocade/Stade 2/7/ % ANNEMASSE Général de Gaulle/Charcot 2/7/ % ANNEMASSE Vallées/Glières 2/7/ % MASSONGY D15/D225 2/7/ % THONON Jules Ferry/Chemin Vieux 22/9/ % ANNEMASSE Bonneville/Annexion 6/7/ % THONON Corniche/Parc 6/7/ % TOTAL RADARS A FEUX %

8 Les chiffres clés en Haute-Savoie pour l'année 213 Atteintes volontaires à l'intégrité physique - 2,67 % - 17 faits Atteintes aux biens +,51 % faits Escroqueries et infractions économiques et financières - 1,7 % - 84 faits Sécurité routière : Une baisse significative des tués Nombre de tués : - 24,5 % 12 vies épargnées

9 Tableau de bord HAUTE SAVOIE Évolution de la délinquance Années Données annuelles Faits constatés Taux d'élucidation variation ( ) différence ( ) Atteintes volontaires à l'intégrité physique ,67% 66,18% 72,29% 6,11 Dont violences physiques non crapuleuses ,93% 77,33% 81,9% 3,76 Dont violences physiques crapuleuses ,72% 17,13% 21,4% 4,27 Dont violences sexuelles ,26% 69,47% 74,44% 4,97 Dont menaces de violences ,34% NC NC NC Atteintes aux biens ,51% 13,45% 12,8% -,65 Vols à main armée (armes à feu) ,35% 15,22% 52,27% 37,5 Autres vols avec violences sans arme à feu ,26% 17,14% 18,41% 1,27 Cambriolages ,12% 7,7% 1,58% 3,51 - Cambriolages de locaux d'habitations principales ,86% 5,45% 1,3% 4,58 - Cambriolages de résidences secondaires ,81% 3,23% 5,41% 2,18 - Cambriolages de locaux industriels, commerciaux ou financiers ,95% 12,17% 13,22% 1,5 - Cambriolages d'autres lieux ,98% 6,78% 11,49% 4,71 Vols liés à l'automobile et aux deux roues à moteur ,% 6,16% 7,99% 1,83 Vols simples et vols avec entrée par ruse ,87% NC NC NC Destructions et dégradations ,33% NC NC NC Escroqueries et infractions économiques et financières ,7% Escroqueries et infractions assimilées ,86% Infractions économiques et financières ,45% Nombre d'interventions pour différends familiaux ,98% Comportements portant atteinte à la tranquillité publique ,89% Dont violences à dépositaires de l'autorité ,21% Infractions à la législation sur les produits stupéfiants ,8% Trafic de stupéfiants ,7% Usage, usage-revente et autres infractions à la législation sur les stupéfiants ,89% Nombre total de mis en causes ,86% Chiffres consolidés par l observatoire national de la délinquance et des réponses pénales NC : Non communiqués

10 Atteintes volontaires à l'intégrité physique Evolution par arrondissement en nombre de faits Arrondissement de Thonon-les-Bains nationale +2,1 % -7, Arrondissement de Saint- Julien-en-Genevois +1,33% départementale -2,67 % +4,78% Arrondissement de Bonneville -11,2% Arrondissement d Annecy Légende - En Haute-Savoie, les violences aux personnes baissent de 2,67 % alors qu elles augmentent de 2,1 % au plan national, soit 4,68 points d écart favorables au département.

11 Atteintes aux biens Evolution par arrondissement en nombre de faits Arrondissement de Thonon-les-Bains nationale +2,63 % +15,97% Arrondissement de Saint- Julien-en-Genevois +6,18% départementale +,51 % -,18% Arrondissement de Bonneville -9,98% Arrondissement d Annecy Légende - En Haute-Savoie, la hausse des atteintes aux biens est contenue (+,51%) soit 2,12 points de mieux que la moyenne nationale. - Les zones frontalières avec la Suisse sont durement touchés par la délinquance d appropriation imputable à des réseaux organisés.

12 Escroqueries et infractions économiques et financières Evolution par arrondissement en nombre de faits Arrondissement de Thonon-les-Bains nationale +7,45 % -11,53% Arrondissement de Saint- Julien-en-Genevois +22,44% départementale -1,7 % -17,1% Arrondissement de Bonneville -7,8% Arrondissement d Annecy Légende - De très bons résultats en Haute-Savoie par rapport à la moyenne nationale. (-1,7 % par rapport à +7,45 %)

13 Arrondissement d'annecy Données annuelles Faits constatés * Faits élucidés * variation variation Indicateurs permanents Atteintes volontaires à l'intégrité physique ,2% ,28% Atteintes aux biens ,98% ,96% Escroqueries et infractions économiques et financières ,8% ,3% Indicateurs ciblés d' de la délinquance Violences physiques crapuleuses ,7% Vols par effraction de résidences principales et secondaires ,24% Vols par effraction de locaux industriels, commerciaux ou financiers ,97% Criminalité organisée et délinquance spécialisée ,22% Indicateurs des infractions révélées par l'action des services (I.R.A.S.) Total des infractions révélées par l'action des services ,79% Dont infractions à la législation sur les stupéfiants ,45% Nombre total de mis en causes ,3% Atteintes volontaires à l'intégrité physique Arrondissement CSP Annecy Compagnie Annecy Atteintes aux biens Arrondissement CSP Annecy Compagnie Annecy Escroqueries et infractions économiques et financières Arrondissement CSP Annecy Compagnie Annecy * Données brutes provenant des services de police et de gendarmerie (les faits constatés par la police aux frontières et la police judiciaire ne sont pas comptabilisés)

14 Arrondissement de Bonneville Données annuelles Faits constatés * Faits élucidés * variation variation Indicateurs permanents Atteintes volontaires à l'intégrité physique ,78% ,33% Atteintes aux biens ,18% ,3% Escroqueries et infractions économiques et financières ,1% ,6% Indicateurs ciblés d' de la délinquance Violences physiques crapuleuses ,93% Vols par effraction de résidences principales et secondaires ,39% Vols par effraction de locaux industriels, commerciaux ou financiers ,34% Criminalité organisée et délinquance spécialisée ,75% Indicateurs des infractions révélées par l'action des services (I.R.A.S.) Total des infractions révélées par l'action des services ,84% Dont infractions à la législation sur les stupéfiants ,82% Nombre total de mis en causes ,7% Atteintes volontaires à l'intégrité physique Arrondissement Compagnie Bonneville Compagnie Chamonix Atteintes aux biens Arrondissement Compagnie Bonneville Compagnie Chamonix Escroqueries et infractions économiques et financières Arrondissement Compagnie Bonneville Compagnie Chamonix * Données brutes provenant des services de police et de gendarmerie (les faits constatés par la police aux frontières et la police judiciaire ne sont pas comptabilisés)

15 Arrondissement de Saint-Julien en Genevois Données annuelles Faits constatés * Faits élucidés * variation variation Indicateurs permanents Atteintes volontaires à l'intégrité physique ,33% ,61% Atteintes aux biens ,18% ,73% Escroqueries et infractions économiques et financières ,44% ,7% Indicateurs ciblés d' de la délinquance Violences physiques crapuleuses ,39% Vols par effraction de résidences principales et secondaires ,17% Vols par effraction de locaux industriels, commerciaux ou financiers ,4% Criminalité organisée et délinquance spécialisée ,75% Indicateurs des infractions révélées par l'action des services (I.R.A.S.) Total des infractions révélées par l'action des services ,71% Dont infractions à la législation sur les stupéfiants ,68% Nombre total de mis en causes ,73% Atteintes volontaires à l'intégrité physique Arrondissement CSP Annemasse Compagnie Saint-Julien Atteintes aux biens Arrondissement CSP Annemasse Compagnie Saint-Julien Escroqueries et infractions économiques et financières Arrondissement CSP Annemasse Compagnie Saint-Julien * Données brutes provenant des services de police et de gendarmerie (les faits constatés par la police aux frontières et la police judiciaire ne sont pas comptabilisés)

16 Arrondissement de Thonon-Les-Bains Données annuelles Faits constatés * Faits élucidés * variation variation Indicateurs permanents Atteintes volontaires à l'intégrité physique ,39% ,65% Atteintes aux biens ,97% ,86% Escroqueries et infractions économiques et financières ,53% ,27% Indicateurs ciblés d' de la délinquance Violences physiques crapuleuses ,86% Vols par effraction de résidences principales et secondaires ,84% Vols par effraction de locaux industriels, commerciaux ou financiers ,59% Criminalité organisée et délinquance spécialisée ,91% Indicateurs des infractions révélées par l'action des services (I.R.A.S.) Total des infractions révélées par l'action des services ,56% Dont infractions à la législation sur les stupéfiants ,63% Nombre total de mis en causes ,29% Atteintes volontaires à l'intégrité physique Arrondissement CSP Léman Compagnie Thonon Atteintes aux biens Arrondissement CSP Léman Compagnie Thonon Escroqueries et infractions économiques et financières Arrondissement CSP Léman Compagnie Thonon * Données brutes provenant des services de police et de gendarmerie (les faits constatés par la police aux frontières et la police judiciaire ne sont pas comptabilisés)

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012»

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Contact : Service interministériel de la communication (SICOM) Hélène FOREAU : 04 50 33 61 82 ou 06 78 05 98 53 pref-communication@haute-savoie.gouv.fr

Plus en détail

Mercredi 26 janvier 2010

Mercredi 26 janvier 2010 [ Bilan de la sécurité en 2010 ] Mercredi 26 janvier 2010 D é l i n q u a n c e S é c u r i t é r o u t i è r e L u t t e c o n t r e l a c l a n d e s t i n i t é Délinquance générale Délinquance Activité

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE 1 CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE SOMMAIRE 2 Pages 3-7 Les atteintes aux biens Pages 8-10 Les atteintes volontaires

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré CONFÉRENCE DE PRESSE Jeudi 19 janvier 2015 Préfecture salle Michel Debré LA SÉCURITÉ EN MAINE-ET-LOIRE BILAN 2014 PERSPECTIVES 2015 SÉCUTITÉ ROUTIÈRE BILAN et PERSPECTIVES Le bilan 2014 de l'insécurité

Plus en détail

Sécurité publique et sécurité routière :

Sécurité publique et sécurité routière : Sécurité publique et sécurité routière : le Préfet dresse le bilan 2011 et présente les perspectives 2012 Dossier de presse le vendredi 27 janvier 2012 Contacts presse : Préfecture : Service Départemental

Plus en détail

Janvier 2015 11 2 16 7

Janvier 2015 11 2 16 7 TABLEAU DE BORD DE LA SECURITE ROUTIERE DANS L YONNE - JANVIER Accidents Corporels Tués Blessés dont Hospitalisés Janvier 6 7 Janvier 4 6 6 Evolution Janvier / 4 YONNE - 4 % - 66,7 % % - 4,7 % Évolution

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel FEVRIER 211 7/3/11 Données de l'observatoire départemental 211 21 Variation 21/211 Aisne National 23 3-7 -23,3% +1,6% Tués 3 4-1 -25,% +7,5% Blessés

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

Actualités de la sécurité routière en Haute-Savoie

Actualités de la sécurité routière en Haute-Savoie PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Conférence de presse Actualités de la sécurité routière en Haute-Savoie 15 décembre 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Actualités

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel AOÛT 2015 Données de l'observatoire départemental 2015 2014 Variation 2014/2015 Aisne National 19 15 +4 +26,7% +3,4% Tués 5 5 0 0,0% +9,5% Blessés

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

Bilan des accidents de la route 2013

Bilan des accidents de la route 2013 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances Comparaison 2012 / 2013 2012 2013 Diff. en % Accidents corporels 1019 949-7 dont mortels 34 41 +21 Victimes tuées 34 45 +32 Blessés graves 339

Plus en détail

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010 n 13 REPÈRES Septembre 2010 Directeur de la publication : André-Michel VENTRE, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ, chef du département de l ONDRP Les mineures mises en cause pour

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012 SERVICE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 23 Coutances Étude d'accidentologie 28-22 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche . DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

Communication sur les chiffres de la lutte contre la délinquance et la politique de sécurité dans le département des Landes

Communication sur les chiffres de la lutte contre la délinquance et la politique de sécurité dans le département des Landes Communication sur les chiffres de la lutte contre la délinquance et la politique de sécurité dans le département des Landes I) BILAN DE LA DELINQUANCE 2015 A) Evolution générale Les services de police

Plus en détail

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Janvier 2014 Tableaux de bord annuels sur les

Plus en détail

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 DOSSIER DE PRESSE Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 Dossier de presse ordre public et sécurité routière Page 1 de 14 Bilan Sécurité routière 2014 Le bilan de l année 2014 est encourageant

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne Sommaire Pages Eléments de contexte...2 Comparatif régional de l accidentalité...3 Bilan et évolution de l accidentalité 2012-...4 Évolution de l accidentalité en sur 20 ans...5 La politique de contrôle

Plus en détail

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Janvier 2007 LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Note sur la méthodologie : Les données chiffrées présentées dans ce document sont issues de l état 4001, qui est tenu et mis à jour par la Direction

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE»

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» Vendredi 11 juillet 2014 Dossier de presse Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

LA REFONTE DES OUTILS DE PILOTAGE ET DES STATISTIQUES DE LA DELINQUANCE

LA REFONTE DES OUTILS DE PILOTAGE ET DES STATISTIQUES DE LA DELINQUANCE Ministère de l intérieur LA REFONTE DES OUTILS DE PILOTAGE ET DES STATISTIQUES DE LA DELINQUANCE Vendredi 18 janvier Depuis septembre 2012, un groupe de travail interne au ministère de l intérieur a été

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Bilan de l'accidentologie

Bilan de l'accidentologie La Sécurité Routière dans le Département du Pas-de-Calais Bilan de l'accidentologie provisoire 2014 En attente des données validées par l ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2014

Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Observatoire national interministériel de la sécurité routière La criminalité en

Plus en détail

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 2 Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 Informations et rappels Lorsqu une personne au moins est mise en cause pour un fait constaté de crime et délit non routier enregistré

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 Observatoire national interministériel de sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 10 mai 2005 Jean CHAPELON, secrétaire général de l ONISR 0 La sécurité routière en France

Plus en détail

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 1 La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 Les statistiques mesurant la criminalité ne sont pas homogènes dans l ensemble du Royaume-Uni. Ceci tient aux différents systèmes

Plus en détail

Observatoire Régional de Sécurité Routière

Observatoire Régional de Sécurité Routière Mardi 24 mars 2015 à 15H00 Préfecture Salle Félix Eboué Réunion des référents scolaires sécurité routière Bilan Sécurité Routière Martinique (2013 et 2014) Comparatif DOM 2014 et métropole Chiffres 2015

Plus en détail

Bilan 2014 des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance dans le Gard

Bilan 2014 des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance dans le Gard Bilan 2014 des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance dans le Gard Conférence de presse Mercredi 25 février 2015 Salle Claude Érignac - Préfecture du Gard Rappel des objectifs opérationnels

Plus en détail

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE > Retour accueil BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE SEINE-SAINT-DENIS - 2006 Bilan et évolution de l accidentologie Répartition des accidents selon le type de conflit

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne PREFET DE L AISNE Laon, le 24 janvier 2014 Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne Contact presse : Service départemental de la

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre Dossier de presse Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise Mardi 20 octobre Sommaire Bilan et analyse des accidents au 18 octobre 2015 3 Statistiques de l accidentologie dans l Oise

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze Lettre de l'état en Corrèze La sécurité en Corrèze En ce début d'année, l'examen des chiffres de la délinquance de l'année 2010 me donne l'occasion de rappeler que la sécurité est la première des obligations

Plus en détail

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012 Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau Paris, le 24 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Manuel VALLS, ministre de l'intérieur, annonce un bilan de l accidentalité routière

Plus en détail

Petit déjeuner presse. Bilan 2013

Petit déjeuner presse. Bilan 2013 Petit déjeuner presse Bilan 2013 28 janvier 2014 Sécurité publique Rappels Les zones de compétence Gendarmerie/Police Les indicateurs de la délinquance AVIP Atteintes volontaires à l'intégrité physique

Plus en détail

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Période 2012-2014 Direction Principale des Routes Sous Direction des Politiques de l Entretien et de la Sécurité Routière CG 77 - SDPESR -SCSR Service

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

L accidentalité 2014 du transport routier

L accidentalité 2014 du transport routier VU : véhicule utilitaire (PTAC < 3,5t) PL : poids lourd Manuelle Salathé Secrétaire générale L accidentalité 2014 du transport routier 1 3 384 personnes tuées sur les routes en 2014 2014 Progression 2013-2014

Plus en détail

Observatoire Départemental de la Sécurité Routière

Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Mars 2012 Sommaire Pages - Accidentalité du mois de mars - Détails et Comparaison de l'accidentalité 2012 / 2011 pour les 2 derniers mois. - Carte des

Plus en détail

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DU-SUD Sommaire Le DGO... 4 Analyse de l accidentalité... 5 Localisation des accidents en Corse du Sud... 7 Enjeux de la sécurité routière pour 2013/2017...

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015 Réunion PDASR Mardi 3 février 2015 1 Accidentologie Données 2014 et évolutions 2010/2014 (source ODSR de la Meuse, données consolidées) 2 3 Département de la Meuse Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

Marion Maestracci Alain Boulanger

Marion Maestracci Alain Boulanger Marion Maestracci Alain Boulanger La marche des seniors en milieu urbain dense : le cas de Paris Les éléments à connaître afin de promouvoir et sécuriser la marche Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Les «radars mobiles de nouvelle génération»

Les «radars mobiles de nouvelle génération» Les «radars mobiles de nouvelle génération» Pourquoi il est nécessaire de lutter contre les excès de L excès de provoque et aggrave les accidents. La excessive est une cause majeure de la mortalité routière,

Plus en détail

Direction. Départementale. des. Territoires

Direction. Départementale. des. Territoires Direction Départementale des Territoires SÉCURITÉ ROUTIÈRE Bilan de l'accidentologie en Maine-et-Loire 201 3 1 Bilan 2013 L'accidentologie routière en Maine et Loire Sommaire et synthèse Chiffres clés

Plus en détail

Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées)

Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées) La Défense, le 16 novembre 2010 Concertation 2RM GT Connaissance Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées) Louis Fernique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet Vendredi 31 janvier 2014. Bilan sécurité 2013 et perspectives 2014

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet Vendredi 31 janvier 2014. Bilan sécurité 2013 et perspectives 2014 DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse du Préfet Vendredi 31 janvier 2014 Bilan sécurité 2013 et perspectives 2014 Contact : Préfecture du Haut-Rhin Christelle BIEGEL Adjointe au Chef du Service Départemental

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

Bilan et évolution 2014

Bilan et évolution 2014 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 014 Direction départementale des territoires de la Marne Observatoire départemental de la sécurité routière Sommaire Note liminaire...5

Plus en détail

- LES INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE - L IMPACT SUR LE PERMIS A POINTS

- LES INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE - L IMPACT SUR LE PERMIS A POINTS - LES INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE - L IMPACT SUR LE PERMIS A POINTS Bilan statistique de l année GENDARMERIE/LPC/C.THOREL MI/DICOM/GROISARD OBSERVATOIRE NATIONAL INTERMINISTÉRIEL DE LA SECURITE ROUTIERE

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique

MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique Mathieu ROYNARD, IBSR Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges et de Recherche de l'ifsttar (GERI)

Plus en détail

addrn La délinquance à Cap Atlantique Bilan 2011 Juin 2012 agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La délinquance à Cap Atlantique Bilan 2011 Juin 2012 agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La délinquance à Cap Atlantique Bilan 2011 Juin 2012 Introduction Dans le cadre de la politique de sécurité et de prévention de la délinquance, le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention

Plus en détail

Table des matières. Page 2/37

Table des matières. Page 2/37 Page 1/37 Table des matières Introduction...3 Constat de l'accidentologie en 2011 en Morbihan...3 Caractéristiques générales du département du Morbihan...4 Caractéristiques démographiques...4 Données de

Plus en détail

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers G- Annexe du plan départemental de contrôles routiers 2013 Annexe 1 : répartition des accidents mortels en Morbihan en 2012 Annexe 2 : répartition des accidents mortels en Morbihan sur la période 2008-2012

Plus en détail

COMITE DE SUIVI de la SECURITE ROUTIERE (CSSR) TOULON, le 21 janvier 2015

COMITE DE SUIVI de la SECURITE ROUTIERE (CSSR) TOULON, le 21 janvier 2015 COMITE DE SUIVI de la SECURITE ROUTIERE (CSSR) TOULON, le 21 janvier 2015 1 I/ ACCIDENTOLOGIE a/ le bilan 2014 2 Accidents et blessés depuis 2000 3141 2963 2584 2304 2213 1905 2404 1814 2103 1726 1611

Plus en détail

VITROLLES : Les chiffres de la sécurité

VITROLLES : Les chiffres de la sécurité VITROLLES : Les chiffres de la sécurité ( Criminalité et délinquance constatées à Vitrolles ) Mouvement Démocrate PAGE : 1 / 24 SOMMAIRE Partie Description Page I/ Présentation et références 3 II/ Taux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse Mardi 22 janvier 2013 Préfecture de l Ardèche

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse Mardi 22 janvier 2013 Préfecture de l Ardèche DOSSIER DE PRESSE BILAN SÉCURITÉ 2012 EN ARDÈCHE (Résultats de la politique de sécurité et de la lutte contre la délinquance) Conférence de presse Mardi 22 janvier 2013 Préfecture de l Ardèche CONTACTS

Plus en détail

Les accidents corporels de la route 2008-2012

Les accidents corporels de la route 2008-2012 Les accidents corporels de la route 2008-2012 Editorial Depuis 2002, la lutte contre l insécurité routière est une priorité du Gouvernement. Une forte mobilisation nationale et un programme d actions ambitieux

Plus en détail

Bilan 2010 des accidents corporels en Alsace

Bilan 2010 des accidents corporels en Alsace RAPPORT Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Service Transports Février 22 Bilan 2 des accidents corporels en Avis aux lecteurs Définitions Accident corporel : accident

Plus en détail

Crimes et délits constatés Indicateurs de l Observatoire national des zones urbaines sensibles disponibles sur le SIG Ville

Crimes et délits constatés Indicateurs de l Observatoire national des zones urbaines sensibles disponibles sur le SIG Ville Crimes et délits constatés Indicateurs de l Observatoire national des zones urbaines sensibles disponibles sur le SIG Ville Depuis 2007, 34 des 107 index des crimes et délits constatés issus de l état

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE BILAN DE LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L'INSECURITE ROUTIERE POUR L'ANNEE 2011. Sommaire

CONFERENCE DE PRESSE BILAN DE LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L'INSECURITE ROUTIERE POUR L'ANNEE 2011. Sommaire PREFECTURE Direction des Services du Cabinet Bureau du cabinet et de la communication interministérielle Rodez, le 20 janvier 2012 CONFERENCE DE PRESSE BILAN DE LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L'INSECURITE

Plus en détail

L enfant et l accident de la route en Franche-Comté étude de la période 1999-2003

L enfant et l accident de la route en Franche-Comté étude de la période 1999-2003 direction régionale de l Équipement Franche-Comté observatoire régional de la sécurité routière Illustrations : «La rue de tous les dangers» S. Girardet et P. Rosado - Collection «Citoyens en herbe» -

Plus en détail

Sur la route, soyons responsables!

Sur la route, soyons responsables! Juillet 2015 Sur la route, soyons responsables! L'insécurité routière augmentant en ce 1 er semestre à La Réunion, le préfet Dominique SORAIN a choisi de se rendre sur des contrôles routiers pour appeler

Plus en détail

Bilan sécurité 2014. e l ' A i n. p r é f e t d e l ' A i n. e t M. D e n i s M O N D O N, p r o c u r e u r d e l a R é p u b l i q u e

Bilan sécurité 2014. e l ' A i n. p r é f e t d e l ' A i n. e t M. D e n i s M O N D O N, p r o c u r e u r d e l a R é p u b l i q u e Bilan sécurité 2014 e l ' A i n C o n f é re n c e d e p r e s s e d e M. L a u re n t TO U V E T, p r é f e t d e l ' A i n e t M. D e n i s M O N D O N, p r o c u r e u r d e l a R é p u b l i q u e

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Grand angle Juillet Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez n

Plus en détail

Dossier de presse: Un partage responsable de la route C'est plus de sécurits. curité

Dossier de presse: Un partage responsable de la route C'est plus de sécurits. curité Dossier de presse: Un partage responsable de la route C'est plus de sécurits curité Les chiffres clés s de l'année e 2009 Les enjeux particuliers de l Îl Île-de-France En 2009: Les usagers de 2-Roues

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3 Préambule C e document d information conçu par l Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) présente la synthèse

Plus en détail

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE BILAN 211 ET ORIENTATIONS 212 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE Point presse de M. Raphaël BARTOLT, Préfet de Meurthe-et-Moselle Mardi 31 janvier 212, à 15h3 Bureau de M. le préfet SOMMAIRE

Plus en détail

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux COTITA Centre Est 29 mai 2012 Évolution de l accidentalité et futurs enjeux Christian Machu Secrétaire général-adjoint Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) Sommaire 1.

Plus en détail

La République fédérale d Allemagne est composée de

La République fédérale d Allemagne est composée de La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre La criminalité enregistrée en Allemagne en Olivier gourdon, Chargé d études à l ONDRP Présentation du système policier allemand

Plus en détail