PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU"

Transcription

1 PLAN DE RÉUSSITE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU MISSION DU CENTRE Le Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci, édifice Côte-Vertu a pour souci de créer un environnement de travail et d apprentissage stimulant, accueillant et plaisant, favorisant le bien-être des personnes et rejoignant ainsi la mission de l éducation d instruire, de qualifier et de socialiser. VALEURS Le respect La reconnaissance La transparence ORIENTATIONS 1. AUGMENTER LA PÉRSEVERANCE SCOLAIRE DES ÉLÈVES DE MOINS DE 20 ANS 2. VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS

2 ORIENTATION 1 - AUGMENTER LA PÉRSEVERANCE SCOLAIRE DES ÉLÈVES DE MOINS DE 20 ANS Objectif 1: Augmenter le nombre d élèves âgés de moins de 20 ans inscrits en formation professionnelle. Stratégie : Chercher les jeunes là où ils sont et leur offrir une formation qui répond à leurs besoins. Résultats visés d ici 2013 : Augmenter de 2,5% le nombre d élèves de moins de 20 ans inscrits dans les programmes offerts par le centre. Moyens/Actions Indicateurs Public cible 1. Reconduire l organisation ou la participation aux activités déjà mise en place en pour faire connaître les métiers enseignés au CFPLDV ÉDIFICE CÔTE VERTU, auprès des écoles secondaires. Salon itinérants Conférences dans des écoles Visites du centre Élève d un jour Exploration de la FP 2. Utiliser les réseaux sociaux, pour faire la promotion des programmes en formation professionnelle. 3. Mettre en place des moyens de sensibilisation pour les conseillers d orientation dans les écoles. Augmentation de 10% par années du nombre de personnes de moins de 20 ans qui ont reçu des informations sur les programmes offerts par le CFPLDV ÉDIFICE CÔTE VERTU. Recruter au moins 10 personnes de moins de 20 ans à l aide des réseaux sociaux. Nombre d élèves de moins de 20 ans référés par les conseillers en orientation. Élèves des écoles secondaires Les personnes de moins de 20 ans qui utilisent les réseaux sociaux. Les élèves des écoles secondaires de la CSMB.

3 4. Organiser des soirées d information pour les parents des élèves décrocheurs. Nombre d élèves de moins de 20 ans recrutés à la suite de cette Les élèves décrocheurs. 5. Publiciser nos formations dans les C.L.E. et les carrefours jeunesse emploi. 6. Développer la concomitance DES DEP pour les programmes en Vente de voyages, Vente conseil et Soutien informatique. Offrir des cours de 4 e et 5 e secondaire au CFPLDV ÉDIFICE CÔTE VERTU afin que les élèves terminent leur DES tout en suivant la formation du DEP. Nombre d élèves de moins de 20 ans référés par les C.L.E. et les carrefours jeunesse emploi. Nombre d élève de moins de 20 ans inscrits en concomitance. Les utilisateurs des réseaux sociaux. Les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire et ceux des centres de formation aux adultes 7. Continuer de faire la promotion des passerelles DEP DEC. Nombre d élèves qui suivent des formations en continuité. Les élèves du secondaire 8. Utiliser les témoignages des anciens élèves pour faire la promotion des formations. Nombre d élève de moins de 20 ans qui suivent une formation incité par un témoignage. Le grand public âgé de moins de 20 ans.

4 ORIENTATION 1 AUGMENTER LA PÉRSEVERANCE SCOLAIRE DES ÉLÈVES DE MOINS DE 20 ANS Objectif 2: Augmenter le nombre d élève diplômés âgés de moins de 20 ans. Stratégie : Éviter et/ou diminuer le nombre d abandons chez les moins de 20 ans. Résultats visés d ici 2014 : Avoir un pourcentage d abandons des moins de 20 ans inférieur à 20%. Moyens/Actions Responsable Indicateurs 9. Renforcer le suivi élève par la mise en place du système SPA. Professionnels et la direction du centre ont réussi leur formation. 10. Valoriser le travail des étudiants par le biais d activités soulignant leurs efforts et leurs différentes réalisations (élève du mois) Professionnels et la direction du centre ont réussi leur formation. 11. Élaborer des plans d intervention destinés au suivi des élèves qui présentent des difficultés d apprentissage, des cas d absentéisme et des retards répétitifs. Enseignants et la direction du centre 12. Utiliser les services offerts par le SARCA, surtout ceux en aide et référence. Enseignants, professionnels et la direction du centre

5 13. Développer des outils de suivi et d interaction avec l élève (Carnet de route) Enseignants et professionnels 14. Mettre en place des mesures de soutien personnalisées afin d aider l élève : Aide financière Horaire allégé Profil de formation sur mesure, etc. Enseignants et la direction du centre 15. Identifier les compétences en échec, identifier et intervenir sur les causes (réviser les examens, augmenter le nombre d activités d évaluation formative.etc.) Enseignants 16. Animer la vie étudiante et impliquer les élèves dans des projets centre. Enseignants, professionnels et la direction du centre

6 ORIENTATION 2 VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Objectif 1 Augmenter la proportion d élèves jeunes et adultes qui maîtrisent les compétences en lecture et en écriture. Stratégie : Offrir des services et des moyens pour permettre aux élèves d améliorer leur français. Résultats visés d ici 2013 : Augmenter de 5% le taux de réussite des élèves dans les compétences où la communication en français est évaluée. Moyens/Actions Responsable Indicateurs 17. Reconduire les ateliers de français en bureautique Direction et enseignants concernés Réussite des cours de français 18. Organiser un concours annuel de français en utilisant des dictées mensuelles. Professionnels et enseignants concernés Réussite des cours de français et amélioration des dictées. 19. Installation des télés ou des affiches dans les classes pour visualiser des capsules sur les difficultés en français. Direction et professionnels Réussite des cours de français et amélioration des dictées.

7 20. Publiciser les sites d aide pour améliorer le français écrit : «Avant de donner sa langue au chat» «Vitrine du français» Acheter des livres et des revues pour la bibliothèque du local des cours de français. Professionnels et enseignants Enseignants concernés et la direction Réussite des cours et amélioration des dictées. Nombre de livres empruntés et lus par les élèves. 22. Insérer dans l agenda de l élève quelques pages pour présenter les réponses aux difficultés récurrentes en français Direction et professionnels Réussite des cours et amélioration des dictées. 23. Élaborer un prétest afin de connaître le niveau de français de chaque élève et offrir au besoin des cours de francisation en partenariat avec un centre d éducation des adultes à la formation générale. Professionnels et enseignants Réussite des cours et amélioration des dictées. 24. Publiciser l importance du français par de l affichage. Professionnels et enseignants Réussite des cours et amélioration des dictées.

8 ORIENTATION 2 VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Objectif 2 Développer une approche interculturelle en lien avec la culture québécoise. Stratégie : Faciliter l intégration des communautés culturelles à la culture québécoise. Résultats visés d ici 2013 : 25. Faire des activités reliées à la culture québécoises à une fréquence régulière telles que : Projection de films québécois Invitation d un conteur, d un chansonnier, etc. Faire un dîner cabane à sucre, Noel, Pâque, etc. Présentation sur le tourisme au Québec par les élèves de VV Faire des sorties culturelles telles que visite du Vieux Montréal, des musées, etc. Direction, professionnels et conseil des élèves Appréciation des activités de la part des élèves.

9 26. Organiser les activités Fêtons ensemble pour se respecter qui consistent en : Établir un calendrier des diverses fêtes culturelles et annoncer cette fête par Intercom. Organiser des repas communautaires où chacun apporte un plat de son pays. Organiser des journées thématiques interculturelles avec des témoignages, vidéo, costumes, traditions. Direction, professionnels et conseil des élèves Nombre d événements 27. Organiser des stages à l étranger. Direction, professionnels et enseignants concernés Nombre d élèves avoir effectué des stages à l étranger.

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Plan de réussite Convention de gestion 2013-2016 2014-2015 Approuvé par les membres du Conseil d établissement à la réunion du 8 octobre 2014 20 octobre

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Convention de gestion Plan de réussite 2011-2013 année scolaire 2011-2012

Convention de gestion Plan de réussite 2011-2013 année scolaire 2011-2012 7 octobre 2011 Version : 21 septembre 2011 Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Convention de gestion Plan de réussite 2011-2013 année scolaire 2011-2012 Approuvé par les membres du Conseil

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 Centre de formation générale des adultes 1 L école et son milieu Tous les services d enseignement offerts à plus de 2000 adultes; Clientèle répartie

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 Orientation 1 Objectif 1.1 Soutenir le développement des compétences en français, en mathématique et en anglais. Améliorer la compétence Écrire en français pour les 3 cycles.

Plus en détail

Convention de gestion et de réussite éducative Formation générale des adultes 2014-2015

Convention de gestion et de réussite éducative Formation générale des adultes 2014-2015 Centre Nouvel-Horizon 3255, boul. Monseigneur-Gauthier Québec (Québec) G1E 2W3 Tél. : 418 666-4485 Centre Odilon-Gauthier 742, boulevard Louis-XIV Québec (Québec) G1H 4M7 Tél. : 418 622-7882 Maison des

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

INSTITUT DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DU QUÉBEC (IPIQ) PLAN DE RÉUSSITE

INSTITUT DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DU QUÉBEC (IPIQ) PLAN DE RÉUSSITE INSTITUT DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DU QUÉBEC (IPIQ) PLAN DE RÉUSSITE Christianne Gendron, conseillère pédagogique Rémi Arsenault directeur adjoint 12 février 2001 ÉTAT DE LA SITUATION DESCRIPTION

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 ÉCOLES PREISSAC / STE-GERTRUDE NOS ORIENTATIONS : 1. Amener l au sommet de sa réussite éducative. 2. Amener l à devenir un citoyen autonome et responsable. 3. Améliorer la qualité

Plus en détail

la formation bilingue :

la formation bilingue : guide 2010-2011 la formation bilingue : notre force pour votre avenir Appelez-nous! 450 688-2933 / 1 877 688-2933 Appelez-nous! 450 688-2933 / 1 877 688-2933 le centre de développement des compétences

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral,

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS

DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS Apprentissage tout au long de la vie Explorer différents parcours d apprentissage 10 juillet 2014 L éducation au Québec En vertu

Plus en détail

ORIENTATION 1 ORIENTATION 2 ORIENTATION 3 ORIENTATION 4

ORIENTATION 1 ORIENTATION 2 ORIENTATION 3 ORIENTATION 4 ORIENTATION 1 ORIENTATION 2 ORIENTATION 3 ORIENTATION 4 Permettre au plus grand nombre d élèves d acquérir les compétences nécessaires à la réussite de leur projet de formation Rehausser les compétences

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

motivé, engagé et méthodique; à l affût des nouvelles technologies; aimant travailler en équipe; communiquant efficacement; prêt à s engager dans un

motivé, engagé et méthodique; à l affût des nouvelles technologies; aimant travailler en équipe; communiquant efficacement; prêt à s engager dans un motivé, engagé et méthodique; à l affût des nouvelles technologies; aimant travailler en équipe; communiquant efficacement; prêt à s engager dans un domaine d études dès maintenant. de s initier à un domaine

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC Mois du commerce équitable de Québec (MceQC) NAVTI Fondation Canad et L AMIE coordonnent la 12 e édition du Mois du commerce équitable

Plus en détail

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS Adopté par le conseil d établissement le 16 mars 2010 Approuvé par le conseil d établissement le 16 mars 2010

Plus en détail

Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014

Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014 Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014 Au service de la réussite de chacun 100, rue de la Baie Gatineau

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS Page 1 de 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Promouvoir l utilisation d un français oral et écrit de qualité par les élèves et par tous les

Plus en détail

Réflexions sur quelques défis actuels de la FP. Réseau pédagogique de la Fédération des syndicats de l enseignement sur la FP 24 novembre 2010

Réflexions sur quelques défis actuels de la FP. Réseau pédagogique de la Fédération des syndicats de l enseignement sur la FP 24 novembre 2010 Réflexions sur quelques défis actuels de la FP Réseau pédagogique de la Fédération des syndicats de l enseignement sur la FP 24 novembre 2010 Environnement concurrentiel Concurrence externe Les centres

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15 Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Nous avons pour principes que: Plus nous soutenons l élève tôt dans son cheminement

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015 PLAN DE RÉUSSITE Plan de travail annuel 2014-2015 2015 Plan de réussite 2014-2019 Planification annuelle 2014-2015 Note; cette année étant l an 1 du déploiement du plan de réussite 2014-2019, nous devons

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 Présentation de la Faculté Plan de la séance Présentation du certificat Objectif À qui s adresse le certificat Profil

Plus en détail

L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA

L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA Pierre Marchand, consultant 1 Objectifs Présenter les modifications

Plus en détail

CONSULTATION, FORMATION, COACHING

CONSULTATION, FORMATION, COACHING CONSULTATION, FOMATION, COACING GESTION DES ESSOUCES UMAINES Michèle Bergeron, BAA, emba Consultante, formatrice agréée, coach 97, rue Guay, Trois-ivières, (Québec) G9A 3B4 819-379-9663 michele@gestionmichelebergeron.com

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire d Oka Contexte L école secondaire d Oka dessert une clientèle très homogène quant à la langue parlée. Généralement constituée de Québécois de souche, la population

Plus en détail

Site Web : www.adiaconseil.fr

Site Web : www.adiaconseil.fr NOS PRESTATIONS ECOLES FACILITER LE MOUVEMENT DES COMPETENCES 11 rue de la République 69001 LYON Tél : 04.72.98.04.20 Site Web : www.adiaconseil.fr DE L EXPERIENCE A L EXPERTISE Plus de 50 Grandes Ecoles,

Plus en détail

CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose)

CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose) Que fait mon organisme? ORGANISME FORMATION ET CONNAISSANCE DES INTERVENANTS (Jaune) OFFRE DE SERVICE (Bleu) CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose) LA COHÉSION SOCIALE (Vert) CASUAL Participation à plusieurs

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014-2015

RAPPORT ANNUEL 2014-2015 RAPPORT ANNUEL 2014-2015 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE LÉVIS Le Centre de formation professionnelle de Lévis (CFP de Lévis) est composé d environ 100 membres du personnel et de 750 élèves. Il

Plus en détail

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 1 Objectif #1 Développer de saines habitudes de vie dans un environnement sain et sécuritaire (alimentation, dépendances, activité

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Implantation de la concomitance à l École secondaire de la Ruche Présentation de Mario Touchette, c.o. En collaboration avec Francine Jourdain, c.p.

Implantation de la concomitance à l École secondaire de la Ruche Présentation de Mario Touchette, c.o. En collaboration avec Francine Jourdain, c.p. Implantation de la concomitance à l École secondaire de la Ruche Présentation de Mario Touchette, c.o. En collaboration avec cine Jourdain, c.p. 10 novembre 2010 1. Mise en contexte 2. Historique 3. Les

Plus en détail

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 MISSION RUES PRINCIPALES VERCHÈRES EST UN REGROUPEMENT DE GENS D AFFAIRES

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires

Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires Table des matières 1. Introduction...1 2. Mise en contexte...2 3. Élaboration du plan Réussir...3 3.1 Plan stratégique...3 3.2 Parc immobilier...3

Plus en détail

Projet éducatif. Ordre secondaire

Projet éducatif. Ordre secondaire Projet éducatif Ordre secondaire Décembre 2010 Photographie de Philip Bastarache Le Séminaire de Sherbrooke... notre histoire Monseigneur Antoine Racine, premier évêque de Sherbrooke, crée le Séminaire

Plus en détail

ÉCHANGE D EXPERTISE DES AGENTS DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

ÉCHANGE D EXPERTISE DES AGENTS DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE ÉCHANGE D EXPERTISE DES AGENTS DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE RÉSUMÉ DES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DISCUTÉS COLLOQUE IDEO-ASEJ 2014 Thème #1 : Relations avec le milieu scolaire Trucs et astuces

Plus en détail

Utilisation des indicateurs MELS : Taux annuel de sortants sans diplôme. Taux de qualification ou de diplomation avant 20 ans

Utilisation des indicateurs MELS : Taux annuel de sortants sans diplôme. Taux de qualification ou de diplomation avant 20 ans Édifice BUT Marchand No 1 : / Édifice Le Parallèle L'AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L'ÂGE 20 ANS D ici juin 2015, 66 % des élèves de la CSRDN auront obtenu un diplôme ou une

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT : ÉCOLE DU PARCHEMIN ANNÉE 2014-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PARCOURS DE

PRÉSENTATION DU PARCOURS DE PRÉSENTATION DU PARCOURS DE FORMATION PRÉ-DEP ET AUTRES CHEMINEMENTS SCOLAIRES POSSIBLES Soirée d information pour les parents École secondaire Casavant Avril 2012 DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE Présentation

Plus en détail

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Plan de réussite Convention de gestion (à venir) 2013-2016 2013-2014 Approuvé par les membres du Conseil d établissement à la réunion du 20 novembre

Plus en détail

Témoignage sur le site web : http://concoursnationaldelecture.org/president-dhonneur/

Témoignage sur le site web : http://concoursnationaldelecture.org/president-dhonneur/ Le Président d honneur Monsieur Jacques Demers en compagnie Jasmine Petrecca, une élève participante de l école Ste-Marguerite (Laval) Témoignage sur le site web : http://concoursnationaldelecture.org/president-dhonneur/

Plus en détail

Éducation internationale : un guichet unique pour accéder à l expertise québécoise en formation professionnelle

Éducation internationale : un guichet unique pour accéder à l expertise québécoise en formation professionnelle Éducation internationale : un guichet unique pour accéder à l expertise québécoise en formation professionnelle Thèmes de la présentation Présentation d Éducation internationale Présentation des commissions

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE ADRIEN PARIS

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE ADRIEN PARIS PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE ADRIEN PARIS UNE TETE DE PONT POUR L AVENIR : VERS LE LYCEE DES METIERS DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Objectifs du projet d établissement (numéro

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EN LIEN AVEC LA FRANCISATION DES PERSONNES IMMIGRANTES COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL (CDSM) 1. Programme d études francisation-alpha : développé à la

Plus en détail

Prospectus 2014-2015 2013201201422013201

Prospectus 2014-2015 2013201201422013201 Prospectus 01-015 0101010101 0101 77, rue Desjardins Marieville, Québec JM 1R1 (50) 0-91 (50) 0-9 http://theberge.e.csdhr.qc.ca eseuclidetheberge@csdhr.qc.ca Bienvenue à l école secondaire Mgr-Euclide-Théberge

Plus en détail

Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018

Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018 Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018 Vision : Être le lieu de rencontres, de loisirs et d activités physiques par excellence à Sherbrooke pour les personnes de 50 ans et plus,

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Denis Morin Directeur-conseil en entrepreneuriat Commission scolaire de l Énergie 1 er forum sur les retombées de

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales entrepreneuriales Activités Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales offertes aux : Centre de formation générale des adultes Centre de formation professionnelle

Plus en détail

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE Le service d orientation Qu est-ce que l orientation? L objectif d une démarche d orientation consiste à permettre à l élève de découvrir, de confirmer ou de préciser ses intérêts, ses goûts et aptitudes,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

L éducation des adultes au centre. Saint-Louis

L éducation des adultes au centre. Saint-Louis L éducation des adultes au centre Saint-Louis Le centre Saint-Louis accueille des adultes qui désirent : Compléter leurs études secondaires Obtenir les préalables à la formation professionnelle ou collégiale

Plus en détail

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Démarches Défi démographique Rareté de la main-d œuvre actuelle et prévue L immigration : une solution Aperçu des statuts légaux Statistiques Recrutement au Québec

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique Le Plan en bref «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» Plan régional d aménagement de l offre de formation professionnelle et technique 2009-2014 2014 de la Capitale-Nationale

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Formateur dans le contexte de publics à besoins spécifiques de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail

Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail Conférence de l Association mondiale des services publics d emploi Dakar, le 18 septembre 2015 Martine Bégin

Plus en détail

L importance de l information et de l orientation scolaires et professionnelles en formation professionnelle

L importance de l information et de l orientation scolaires et professionnelles en formation professionnelle L importance de l information et de l orientation scolaires et professionnelles en formation professionnelle Journée nationale d information sur les SARCA 28 novembre 2013 Présentation 1. Raisons qui peuvent

Plus en détail

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail:

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: www.oecd.org/employment/youth/forum Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: Le dispositif JOBTONIC: accompagnement renforcé destiné aux jeunes vers le marché de l emploi. Le Forem

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS Annexe 002 - Page 1 de 6 LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS 1 La présente annexe précise les modalités générales de financement des établissements privés

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière L identification du programme I : insertion M: mentorat A : accompagnement J : jeune E : enseignant JE : représente la personne avant

Plus en détail

Règlement sur l immigration à Montréal

Règlement sur l immigration à Montréal Projet de règlement Règlement sur l immigration à Montréal Présenté par Luis Nobre Jeune Conseil de Montréal 2013 Projet de règlement numéro 2 Règlement sur l immigration à Montréal PRÉSENTATION Présenté

Plus en détail

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 INTELLIGENCE DU MARCHÉ DE L EMPLOI Études identifiant les besoins de main-d œuvre Réalisation du Profil de la main-d œuvre et de l industrie des services informatiques

Plus en détail

PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement

PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement JE SUiS PLUS QU UN MENTOR DANS LE GRAND NORD MISSION Fusion Jeunesse (FJ) crée des partenariats innovateurs entre

Plus en détail