LE BULLETIN DE PAIE DIT "SIMPLIFIÉ" OU "CLARIFIÉ"

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE BULLETIN DE PAIE DIT "SIMPLIFIÉ" OU "CLARIFIÉ""

Transcription

1 LE BULLETIN DE PAIE DIT "SIMPLIFIÉ" OU "CLARIFIÉ" EXTRAIT Guide Permanent Paie

2 3 A 7 Un décret du 25 février 2016, complété par un arrêté de même date, modifie les informations à porter sur le bulletin de paie, à compter du 1 er janvier 2017 pour les entreprises d au moins 300 salariés et du 1 er janvier 2018 pour les autres entreprises. Ces modifications portent essentiellement sur la présentation des charges sur le bulletin de paie. En effet, celle-ci doit être conforme à un modèle publié par l arrêté du 25 février 2016 (ce modèle est différent selon que le salarié est cadre ou non cadre). Ce modèle prévoit un regroupement des charges et fixe les libellés à employer. Il prévoit également une information du salarié sur le coût du travail. Entrée en vigueur des nouvelles dispositions Les modifications issues du décret et de l arrêté sont applicables : à compter du 1 er janvier 2017 pour les entreprises d au moins 300 salariés ; à compter du 1 er janvier 2018 pour les entreprises de moins de 300 salariés. Ces dernières peuvent toutefois anticiper l entrée en vigueur des nouvelles dispositions. L effectif de l entreprise est apprécié selon les règles de calcul de droit commun du code du travail. A noter : le ministère a précisé que la nouvelle présentation n est pas obligatoire en cas de production d un nouveau bulletin de paie suite à une décision de justice portant sur une période antérieure à l entrée en vigueur du décret et de l arrêté. Les autres modifications issues du décret Hormis la nouvelle présentation des charges imposée par le décret et l arrêté, le décret prévoit les modifications suivantes : la référence de l organisme auquel l employeur verse les cotisations de sécurité sociale et le numéro sous lequel ces cotisations sont versées ne sont plus des mentions obligatoires ; la mention du numéro SIREN de l entreprise devient obligatoire ; le bulletin de paie doit comporter une mention relative à la rubrique dédiée au bulletin de paie sur le portail Ces modifications entrent en vigueur en même temps que la nouvelle présentation des charges. Pour plus de précisions sur les autres mentions du bulletin de paie (mentions relatives au salarié et à l employeur, mentions relatives à la composition du salaire brut, etc), se reporter à la fiche «Les mentions du bulletin de paie», pages 4 et s. Il n existe pas de modèle imposé pour ces mentions. des charges sur le bulletin de paie : les anciennes dispositions Ces dispositions s appliquent encore en 2017 aux entreprises de moins de 300 salariés, à moins qu elles n appliquent les dispositions du décret et de l arrêté par anticipation. Mentions obligatoires Simplifications autorisées La nature, l assiette, le taux et le montant des charges salariales, ainsi que la nature, le taux et le montant et contributions patronales doivent être mentionnés sur le bulletin de paie. En ce qui concerne la CSG et la CRDS, il n est pas obligatoire d isoler la fraction déductible sur le bulletin de paie, mais cette mention est recommandée. Le code du travail admet le regroupement sur le bulletin de paie des prélèvements ayant une même assiette et destinés à un même organisme collecteur. Le bulletin de paie est présenté avec des titres précisant l'objet de ces prélèvements (sécurité sociale...). En ce cas, le taux, le montant et la composition de chacun de ces prélèvements doivent être communiqués au salarié au moins une fois par an (ou lorsque prend fin le contrat de travail), soit sur le bulletin de paie soit sur un document pouvant lui être annexé. En ce qui concerne les charges patronales, leur mention sur le bulletin de paie peut être remplacée par un document récapitulatif annuel remis au salarié et détaillant la nature, le taux et le montant et contributions patronales. REMARQUE Il était donc déjà possible auparavant d effectuer certains regroupements de charges sur le bulletin de paie, à la condition de fournir un récapitulatif annuel au salarié. Cette présentation était facultative, à la différence de celle prévue par l arrêté du 25 février En revanche, ce dernier a supprimé l obligation de fournir un récapitulatif annuel. 486 GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 EDITIONS LÉGISLATIVES

3 A 7 3 des charges sur le bulletin de paie : les nouvelles dispositions Modèle obligatoire concernant les salariés cadres Nous reproduisons ci-après le modèle contenu dans l arrêté du 25 février Cotisations et contributions Base Taux salarial Part salarié Part employeur SANTÉ Sécurité sociale-maladie Maternité Invalidité Décès Complémentaire Incapacité Invalidité Décès Complémentaire Santé ACCIDENTS DU TRAVAIL-MALADIES PROFESSIONNELLES RETRAITE Sécurité sociale plafonnée Sécurité sociale déplafonnée Complémentaire Tranche A Complémentaire Garantie Minimale de Points Complémentaire Tranche B Complémentaire Tranche C Supplémentaire FAMILLE-SÉCURITÉ SOCIALE ASSURANCE CHÔMAGE Chômage APEC COTISATIONS STATUTAIRES OU PRÉVUES PAR LA CONVENTION COLLECTIVE AUTRES CONTRIBUTIONS DUES PAR L EMPLOYEUR CSG non imposable à l impôt sur le revenu CSG/CRDS imposable à l impôt sur le revenu ALLÉGEMENT DE COTISATIONS TOTAL DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS Net payé en euros Total versé par l employeur Allégement de cotisations EDITIONS LÉGISLATIVES GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 487

4 3 A 7 Modèle obligatoire concernant les salariés non cadres Nous reproduisons ci-après le modèle contenu dans l arrêté du 25 février Cotisations et contributions Base Taux salarial Part salarié Part employeur SANTÉ Sécurité sociale-maladie Maternité Invalidité Décès Complémentaire Incapacité Invalidité Décès Complémentaire Santé ACCIDENTS DU TRAVAIL-MALADIES PROFESSIONNELLES RETRAITE Sécurité sociale plafonnée Sécurité sociale déplafonnée Complémentaire Tranche 1 Complémentaire Tranche 2 Supplémentaire FAMILLE-SÉCURITÉ SOCIALE ASSURANCE CHÔMAGE AUTRES CONTRIBUTIONS DUES PAR L EMPLOYEUR COTISATIONS STATUTAIRES OU PRÉVUES PAR LA CONVENTION COLLECTIVE CSG non imposable à l impôt sur le revenu CSG/CRDS imposable à l impôt sur le revenu ALLÉGEMENT DE COTISATIONS TOTAL DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS Net payé en euros Total versé par l employeur Allégement de cotisations Précisions concernant les modèles On trouvera ci-après une analyse des rubriques relatives aux cotisations, tenant compte des précisions apportées par le décret et l arrêté et des informations que nous a données le ministère. Certains points restent encore à préciser, sur lesquels nous avons interrogé le ministère. Remarques préliminaires obligatoire Les libellés, l ordre et le regroupement des informations portées sur le bulletin de paie doivent être conformes aux modèles de l arrêté du 25 février Le ministère a précisé que, «en cas d intitulé trop long pour le paramétrage du document tel que prévu dans le logiciel de paie, il convient de privilégier une formulation de l intitulé sur deux lignes plutôt que l usage d abréviations ou d acronymes». Cotisations de sécurité sociale Les cotisations de sécurité sociale ne figurent pas sous une rubrique commune, mais sont réparties dans différentes rubriques selon leur objet : les cotisations d assurance maladie, maternité, invalidité, décès figurent sous la rubrique «Santé» ; les cotisations d assurance vieillesse figurent sous la rubrique «Retraite» ; la cotisation d allocations familiales figure sous la rubrique «Famille-Sécurité sociale» ; la cotisation d accidents du travail figure sous la rubrique «Accidents du travail-maladies professionnelles». 488 GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 EDITIONS LÉGISLATIVES

5 A 7 3 Assiette des charges, taux et montant des charges salariales, montant des charges patronales L assiette des charges est portée dans la colonne «Base», le taux des charges salariales dans la colonne «Taux salarial», le montant des charges salariales dans la colonne «Part salarié» et le montant des charges patronales dans la colonne «Part employeur». Le décret et l arrêté n apportent pas de modifications ou de précisions concernant les assiettes portées sur le bulletin de paie. Ainsi, il peut s agir d assiettes forfaitaires, d assiettes après application de la déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels, etc. Taux des charges patronales Le décret et l arrêté semblaient en contradiction en ce qui concerne la mention du taux des charges patronales sur le bulletin de paie. A la lecture du décret, cette mention paraissait obligatoire, mais les modèles publiés par l arrêté ne comportent pas de colonne dédiée à ces taux. Un décret du 9 mai 2017 a mis fin à cette ambiguïté ; la mention du taux des charges patronales n est pas obligatoire. L administration a précisé que cette mention est facultative ; il reste donc possible d ajouter une colonne «Taux patronal». Précisions sur les rubriques du bulletin de paie Rubrique «Santé» Sous cette rubrique figurent les cotisations d assurance maladie, ainsi que les cotisations de prévoyance et de frais de santé. Cotisations d assurance maladie Une ligne de la rubrique «Santé», intitulée «Sécurité sociale-maladie Maternité Invalidité Décès» est consacrée aux cotisations salariales et patronales d assurance maladie, maternité, invalidité, décès. La contribution solidarité autonomie ne peut pas être ajoutée à ces cotisations ; elle doit figurer dans la rubrique «Autres contributions dues par l employeur». Cotisations de prévoyance et de frais de santé Outre la ligne dédiée à la cotisation de sécurité sociale maladie, la rubrique «Santé» contient deux lignes consacrées aux cotisations de prévoyance complémentaire : une ligne intitulée «Complémentaire Incapacité Invalidité Décès», sur laquelle sont portées les cotisations de prévoyance dite lourde ; une ligne «Complémentaire Santé», sur laquelle sont portées les cotisations de frais de santé. Des lignes supplémentaires seront ajoutées lorsque ces cotisations sont dues à des taux différents selon les tranches de la rémunération. En revanche, il n est pas possible de regrouper sur une seule ligne les cotisations de prévoyance lourde et les cotisations de frais de santé. En l absence de cotisations de prévoyance lourde et, le cas échéant, de cotisations de frais de santé, il n est pas obligatoire de faire apparaître sur le bulletin de paie les lignes dédiées à ces cotisations. Si le salarié ne bénéficie d aucun de ces deux régimes, seule la ligne dédiée à la cotisation de sécurité sociale maladie apparaîtra sous la rubrique Santé. Lorsque tout ou partie du financement d un régime complémentaire santé est supporté par le comité d entreprise, ce financement doit figurer sur une ligne à part. Cas particulier : contribution patronale pour garantir l obligation de maintien de salaire en cas de maladie ou accident Certains employeurs versent des contributions ou primes à un organisme assureur ou de prévoyance pour garantir l obligation de maintien de salaire en cas de maladie ou accident résultant de la loi, d une convention collective de branche, d un accord professionnel ou interprofessionnel ou d un accord d entreprise ou d établissement. Ces contributions ou primes ne confèrent pas au salarié un avantage supplémentaire ; elles ne sont donc pas considérées comme des contributions de prévoyance complémentaire et ne sont pas soumises à CSG, CRDS ni au forfait social. Lorsque l employeur fait figurer cette contribution sur le bulletin de paie, le ministère précise qu il convient de prévoir une ligne distincte. En tout état de cause, rappelons qu il convient de bien distinguer en paie les cotisations de prévoyance complémentaire incapacité, invalidité, décès et les cotisations de prévoyance complémentaire frais de santé, car la part patronale de ces dernières est intégrée dès le 1 er euro dans le salaire net imposable. EDITIONS LÉGISLATIVES GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 489

6 3 A 7 Rubrique «Accidents du travail-maladies professionnelles» Sur la ligne de cette rubrique figure la cotisation patronale accidents du travail-maladies professionnelles. Rubrique «Retraite» Sous cette rubrique figurent les cotisations d assurance vieillesse, les cotisations de retraite complémentaire et, le cas échéant, les cotisations de retraite supplémentaire. Cotisations d assurance vieillesse Les cotisations salariales et patronales d assurance vieillesse, plafonnées et déplafonnées, sont portées sur deux lignes : une ligne intitulée «Sécurité sociale plafonnée» ; une ligne intitulée «Sécurité sociale déplafonnée». Il n est pas possible de regrouper ces cotisations sur une seule ligne lorsque la rémunération du salarié ne dépasse pas le plafond de la sécurité sociale. Cotisations destinées aux caisses de retraite complémentaire Le bulletin de paie fait apparaître une ligne distincte pour chaque tranche de la rémunération : «Complémentaire tranche 1» et «Complémentaire tranche 2» pour les non cadres ; «Complémentaire tranche A», «Complémentaire tranche B» et «Complémentaire tranche C» pour les cadres. Ces lignes regroupent les cotisations salariales et patronales de retraite complémentaire et les cotisations salariales et patronales AGFF. En l absence de tranche 2 ou de tranches B ou C, il n est pas nécessaire de faire apparaître les lignes relatives à ces tranches sur le bulletin de paie. Concernant les cotisations spécifiques aux cadres : la cotisation salariale et patronale due au titre de la GMP est portée sur une ligne distincte du bulletin de paie, intitulée «Complémentaire Garantie Minimale de Points» ; le ministère a précisé que la CET est, de préférence, regroupée avec les cotisations de retraite complémentaire et AGFF, mais qu une flexibilité est laissée à l employeur ; s il l estime plus pratique, celui-ci peut donc porter la CET sur une ligne distincte ; bien que due à l AGIRC, la cotisation APEC (agence pour l emploi des cadres) figure sous la rubrique «Assurance chômage». Cotisations de retraite supplémentaire Lorsque le salarié bénéficie d un régime de retraite supplémentaire, les contributions à ce régime figurent sous la rubrique «Retraite», sur une ligne distincte intitulée «Supplémentaire», ou sur plusieurs lignes si les contributions sont dues à des taux différents selon les tranches de la rémunération. En l absence de régime de retraite supplémentaire, cette ligne n apparaît pas sur le bulletin de paie. Rubrique «Famille-Sécurité sociale» Sous cette rubrique figure la cotisation patronale d allocations familiales. Lorsque le taux réduit de la cotisation AF (3,45 %) s applique, c est le montant de la cotisation calculé avec application du taux réduit qui est porté sur cette ligne du bulletin de paie. Les modèles publiés par l arrêté consacrant une seule ligne à la cotisation AF, on peut se demander s il est possible, comme précédemment, de présenter la cotisation sur deux lignes lorsque le taux plein (5,25 %) s applique : une ligne pour le taux réduit de 3,45 % et une ligne pour le taux supplémentaire de 1,80 %. Nous avons interrogé le ministère sur ce point. En effet, en cas de régularisation, il n est pas possible de faire apparaître la cotisation AF sur une seule ligne. Rubrique «Assurance chômage» Concernant les cadres, cette rubrique comporte deux lignes : une ligne «Chômage», sur laquelle figurent les cotisations salariales et patronales d assurance chômage. Le montant de la cotisation AGS est regroupé avec celui de la cotisation patronale chômage ; une ligne «APEC», sur laquelle doit être portée la cotisation salariale et patronale destinée à l APEC et versée à l AGIRC. Concernant les non cadres, la rubrique «Assurance chômage» est constituée d une seule ligne. 490 GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 EDITIONS LÉGISLATIVES

7 A 7 3 Rubrique «Cotisations statutaires ou prévues par la convention collective» En l absence de cotisations statutaires ou prévues par la convention collective, il n est pas nécessaire de faire apparaître cette rubrique sur le bulletin de paie. Le ministère a indiqué qu il est possible de remplacer l intitulé de cette rubrique par le libellé concernées. A titre d exemple, pour les entreprises relevant d une caisse de congés payés, les cotisations de l employeur à la caisse de congés payés seront portées sous cette rubrique. Rubrique «Autres contributions dues par l employeur» L arrêté indique que cette rubrique regroupe des contributions dues uniquement par l employeur, notamment la contribution solidarité autonomie, la contribution au FNAL, le versement de transport, la contribution au dialogue social, le forfait social et la taxe d apprentissage. Le montant de ces contributions est globalisé sur la ligne de cette rubrique, sans indication de leur assiette et de leur taux. L arrêté employant le terme «notamment», on peut penser que doivent être ajoutées d autres contributions non citées par ce texte, telles que la participation formation, la participation construction, la taxe sur les salaires, ainsi que la cotisation pénibilité de base due à partir du 1 er janvier Le ministère a indiqué que la cotisation versée au comité d entreprise peut apparaître sur le bulletin de paie, sur une ligne spécifique ou agrégée dans la rubrique «Autres contributions due par l employeur». Rubriques relatives à la CSG et à la CRDS La CSG et la CRDS figurent sur deux lignes du bulletin de paie : une ligne intitulée «CSG non imposable à l impôt sur le revenu», sur laquelle est portée la CSG déductible du revenu imposable ; et une ligne intitulée «CSG/CRDS imposable à l impôt sur le revenu», sur laquelle sont regroupées la CRDS et la fraction de la CSG qui n est pas déductible pour le calcul du revenu imposable. On remarquera que, bien que le terme «imposable à l impôt sur le revenu» soit employé, cela ne signifie pas que cette fraction de la CSG et la CRDS doivent être ajoutées au revenu imposable. Cela signifie, comme auparavant, que leur montant, à la différence de celui des autres charges patronales, n est pas déductible de l assiette de l impôt sur le revenu. Il n est pas possible de regrouper la totalité de la CSG et la CRDS sur une ligne unique du bulletin de paie. Il est possible de créer des lignes supplémentaires en cas de précompte de la CSG et de la CRDS sur des revenus de remplacement (indemnités d activité partielle ). Rubrique «Allégement de cotisations» La ligne de cette rubrique regroupe les allégements et réductions qui viennent en déduction du montant patronales : réduction Fillon, exonérations de cotisations liées à la situation géographique de l entreprise, etc. Rubrique «Total et contributions» Sur la ligne de cette rubrique figure le montant total des charges salariales et le montant total des charges patronales, après déduction des éventuels allégements de charges. Case «Net payé» Comme précédemment, il convient de porter dans cette case le montant effectivement perçu par le salarié. Case «Total versé par l employeur» La mention du «Total versé par l employeur» est nouvelle. Il s agit, selon le gouvernement, d informer les salariés sur le coût du travail. Le décret du 25 février indique qu il convient de totaliser dans cette rubrique le montant de la rémunération brute du salarié et le montant des charges patronales après application des allégements et réductions de cotisations. Nous avons interrogé le ministère sur la rémunération brute à prendre en compte. En effet, ni le décret ni l arrêté ne précisent cette notion. Ainsi, si l on tient compte de la rémunération brute soumise à cotisations, quel montant faut-il prendre en compte en cas d avantages en nature, d application de la déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels, ou en cas de «réintégration d excédents» de cotisations de prévoyance ou de retraite supplémentaire? Par ailleurs, compte tenu de la formulation du décret, il semble que le «Total versé par l employeur» n inclut pas les éléments de rémunération non soumis cotisations, tels que la prise en charge des frais de transport domicile-lieu de travail, la participation de l employeur à l acquisition de titres-restaurant Nous avons également interrogé le ministère sur ce point. EDITIONS LÉGISLATIVES GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 491

8 3 A 7 Case «Allégement de cotisations» Cette information est nouvelle sur le bulletin de paie. Comme la case «Total versé par l employeur», elle vise à informer le salarié sur le coût du travail. Son contenu n est pas nécessairement identique à celui porté sous la rubrique figurant plus haut dans le bulletin de paie et portant la même dénomination. Il convient de totaliser dans la case «Allégement de cotisations» le montant des allégements de cotisations patronales ci-après, dont la liste est fixée par l arrêté du 25 février : la réduction Fillon ; l allégement de la cotisation d allocations familiales ; les exonérations de cotisations accordées aux entreprises situées dans les ZRR, ZRU, ZFU ou BER ; l allégement de cotisations au titre du dispositif LODEOM dans les départements d outre-mer. Aucun montant ne sera donc porté dans cette case (ou un montant nul) en l absence d allégements de cotisations patronales. Par ailleurs, on peut supposer que le montant porté dans cette case pourra être négatif, dans certaines situations de régularisation des allégements de cotisations. Nous avons demandé confirmation de ce point au ministère. On remarquera que, en cas d application du taux réduit de la cotisation AF, le montant de l allégement qui en découle figure dans la liste des allégements à agréger dans cette case. Il en résulte que : le montant porté dans la case «Allégement de cotisations» sera différent du montant porté sur la ligne «Allégement de cotisations» (il sera plus élevé) ; le logiciel de paie devra calculer le montant de l allégement de la cotisation AF. Nous avons interrogé le ministère sur le sort à réserver à certains allégements de cotisations qui ne figurent pas dans la liste fixée par l arrêté. Il en est ainsi par exemple de la déduction forfaitaire patronales sur les heures supplémentaires bénéficiant aux entreprises de moins de 20 salariés. Peut-on porter cette déduction sur une ligne séparée du bulletin de paie ou faut-il l ajouter au montant porté sur la ligne «Allégement de cotisations»? Et peut-on (ou doit-on) l ajouter au montant porté dans la case «Allégement de cotisations»? Mentions relatives au prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Les bulletins de paie comportent fréquemment la mention du salaire «net imposable», mais il ne s agit pas d une mention obligatoire. En revanche, le bulletin de paie devra comporter plusieurs mentions relatives au prélèvement à la source de l impôt sur le revenu, à compter de l entrée en vigueur de celui-ci. Un décret du 9 mai 2017 précise que le bulletin de paie mentionnera l assiette, le taux et le montant de la retenue à la source, ainsi que la somme qui aurait été versée au salarié en l absence de retenue à la source. Un arrêté devra modifier en conséquence les modèles figurant dans l arrêté du 25 février Ce texte précisera l emplacement et l intitulé des nouvelles mentions. Le prélèvement à la source devait être applicable à compter du 1 er janvier 2018, toutefois, le gouvernement a annoncé le report de son entrée en vigueur au 1 er janvier Exemple reprenant différentes rubriques du bulletin de paie Établi par le Guide permanent Paie, cet exemple reprend la présentation des charges imposée par l arrêté du 25 février 2016 (en l espèce, il s agit d un salarié non cadre), y compris les deux nouvelles mentions en bas du bulletin de paie, relatives au «total versé par l employeur» et au montant des allégements de cotisations patronales. REMARQUE Dans cet exemple, en l absence de régime de retraite supplémentaire et de cotisations statutaires ou prévues par la convention collective, nous n avons pas inséré les lignes prévues à cet effet. En ce qui concerne les informations sur le bulletin de paie qui ne sont pas relatives aux charges, rappelons qu il existe des mentions obligatoires, des mentions interdites et des mentions facultatives, mais pas de modèle imposé. Pour plus de précisions sur ces différentes mentions, se reporter à la fiche «Les mentions du bulletin de paie», pages 4 et s. 492 GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 EDITIONS LÉGISLATIVES

9 A 7 3 BULLETIN DE PAIE Employeur Salarié Société.. Établissement.. Nom et prénom.. Date d embauche.. Adresse.. Adresse.. Emploi.. N de code APE.. N SIREN.. N de sécurité sociale.. Classification.. Convention collective.. Matricule.. Salaire de base.. Période du.... au..... Date de paiement Rémunération brute Dénomination Salaire de base Prime d ancienneté Avantage en nature logement Heures supplémentaires : taux de base majoration de.. % Total Base Nombre ou taux Montant Cotisations et contributions Base Taux salarial Part salarié Part employeur SANTÉ Sécurité sociale-maladie Maternité Invalidité Décès Complémentaire Incapacité Invalidité Décès Complémentaire Santé ACCIDENTS DU TRAVAIL-MALADIES PROFESSIONNELLES RETRAITE Sécurité sociale plafonnée Sécurité sociale déplafonnée Complémentaire Tranche 1 Complémentaire Tranche 2 FAMILLE-SÉCURITÉ SOCIALE ASSURANCE CHÔMAGE AUTRES CONTRIBUTIONS DUES PAR L EMPLOYEUR CSG non imposable à l impôt sur le revenu CSG/CRDS imposable à l impôt sur le revenu ALLÉGEMENT DE COTISATIONS TOTAL DES COTISATIONS ET DES CONTRIBUTIONS Avantage en nature logement Saisie sur salaire Remboursement de frais de transport Net payé en euros... Total versé par l employeur :... Net imposable... Allégement de cotisations :... Dans votre intérêt et pour aider à faire valoir vos droits, conservez ce bulletin de paie sans limitation de durée Vous pouvez consulter la rubrique dédiée au bulletin de paie sur le portail EDITIONS LÉGISLATIVES GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 493

10 3 A 7 Exemple chiffré établi par le Guide permanent Paie 494 GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 EDITIONS LÉGISLATIVES

11 A 7 3 Ligne «Autres contributions dues par l employeur» : détail du calcul Charges concernées Assiette Taux Montant Contribution au FNAL 1 673,00 0,50 % 8,37 Versement de transport 1 673,00 1,00 % 16,73 Contribution solidarité autonomie 1 673,00 0,30 % 5,02 Contribution au dialogue social 1 673,00 0,016 % 0,27 Cotisation pénibilité de base 1 673,00 0,01 % 0,17 Forfait social 48,51 (13, ,13) 8,00 % 3,88 Taxe d apprentissage 1 673,00 0,68 % 11,38 Participation formation 1 673,00 1,00 % 16,73 Participation construction 1 673,00 0,45 % 7,53 Total 70,08 EDITIONS LÉGISLATIVES GUIDE PERMANENT PAIE ZONE 3 495

12 Paie Simplifiez-vous la paie avec un guide qui en vaut deux! > Bi-média : alliez la praticité du papier et la réactivité du web pour mieux gérer la paie > Pratique et opérationnel avec des tableaux et des exemples de calculs concrets > Des outils de calcul et de simulation performants (version web) EN SAVOIR PLUS TESTEZ GRATUITEMENT 15 jours gratuits sans engagement : Rendez-vous sur Contactez un conseiller au Copyright Éditions Législatives Tous droits réservés. Septembre

Analyse des rubriques Simplification des bulletins de paie

Analyse des rubriques Simplification des bulletins de paie Analyse des rubriques A partir du 1 er janvier 2018, le bulletin de paie remis au salarié doit respecter un nouveau modèle. Cette obligation est applicable à compter du 1 er janvier 2017 pour les employeurs

Plus en détail

Une obligation pour les entreprises de plus de 300 salariés

Une obligation pour les entreprises de plus de 300 salariés Cantoriel SIRH s'occupe de la mise en place de cette obligation. Une obligation pour les entreprises de plus de 300 salariés A compter du 1er janvier 2017, ce nouveau bulletin de paie "clarifié" est obligatoire

Plus en détail

CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES

CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES N 54 - SOCIAL n 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 mars 2016 ISSN 1769-4000 L essentiel CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES Afin d'améliorer la lisibilité

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales

Aide mémoire des cotisations sociales Aide mémoire des cotisations sociales Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des cotisations sociales Les cotisations sociales sont des prélèvements

Plus en détail

Obligation de délivrance

Obligation de délivrance Date de parution: Octobre 2008 Bulletin de paie Obligation de délivrance Lors du paiement de leur rémunération, l employeur doit remettre aux salariés, y compris aux apprentis [voir Apprentissage (apprentis)*],

Plus en détail

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011 LE PARTENAIRE INFORMATIQUE DU MAINTIEN A DOMICILE INFOLOGIS 10 rue Just Veillat 36000 Châteauroux tél. 02.54.08.70.80 fax 02.54.08.70.89 Email : infologis@orange.fr Date : 14 décembre 2010 EVOLUTIONS SOCIALES

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.17 Du 11/01/17 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2017 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00 Plafond de la sécurité sociale 2009 Le décret du 19 décembre 2008 fixe les plafonds de la sécurité sociale applicables aux rémunérations ou gains versés du 1er janvier au 31 décembre 2009. Périodicité

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Dossier de synthèse Janvier 2011 Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des

Plus en détail

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES 2016 Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 Les nouvelles modalités de calcul de la réduction Fillon AU 01/01/2016 Un décret

Plus en détail

comment s'y retrouver?

comment s'y retrouver? nouvelle FICHE DE PAIE comment s'y retrouver? Salaire brut Fiche de paie électronique Suppression de lignes Net à payer Regroupement de lignes de cotisations LA FICHE DE PAIE SIMPLIFIÉE Au nom de la simplification

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

Le départ en retraite

Le départ en retraite Le départ en retraite Lois de financement de la Sécurité Sociale pour 2010, 2011 et 2012 Articles L1237-4 à L1237-10 du Code du travail Cette fiche traite du départ en retraite à l initiative du salarié

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 mars 2017 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.12-2017 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

OBJECTIFS : "SAVOIR " :

OBJECTIFS : SAVOIR  : ACTIVITE : PAIE ET CHARGES LIEES AUX SALAIRES Etape 01 : Etablir une paie Séance 2 : Calcul des bulletins de paie (1ère partie) Item 3 : les heures supplémentaires OBJECTIFS : "SAVOIR " : - connaître les

Plus en détail

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie Formation Gestion salariale Le Bulletin de Paie Samedi 07 janvier 2017 Introduction L établissement du bulletin de paie est régi par le code du travail Articles L3243-1 / L3243-2 / L3243-3 / L3243-4 et

Plus en détail

Circulaire PAIE Janvier 2016

Circulaire PAIE Janvier 2016 Circulaire PAIE Janvier 2016 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous informe des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2016 SMIC Décret 2015-1688 du 17 décembre

Plus en détail

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218 2015 N 5 Charges sociales sur les salaires 2016 Charges sociales Taux au 1 er janvier 2016 (en %) Assiette mensuelle de cotisations pour 2016 (en ) Employeur Salarié Total Tranche Montant Cotisations de

Plus en détail

Payes et charges sociales Renseignements : N S7-102 du 28/01/ Flash Info n 2

Payes et charges sociales Renseignements : N S7-102 du 28/01/ Flash Info n 2 Payes et charges sociales Renseignements : 01 40 55 13 91 N S7-102 du 28/01/2015 - Flash Info n 2 TAUX DES CHARGES SOCIALES SUR SALAIRES ANNEE 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation

Plus en détail

Fiche n 13 - Le bulletin de paie en 7 questions

Fiche n 13 - Le bulletin de paie en 7 questions Fiche n 13 - Le bulletin de paie en 7 questions 18 janvier 2012 Au moment du versement de son salaire, un bulletin de paie doit être remis à chaque salarié. Certaines mentions figurent obligatoirement

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3 Unité 2 Thème 5 Unité 2 COURS Thème 5 THÈME 5... 2 Comprendre et gérer les charges de personnel... 2 SÉQUENCE 1... 3 Analyser et présenter les documents de paie... 3 Thème 5 > Séquence 1 > Étape 1... 3

Plus en détail

Pégase 3 DADS-U : Déclaration des apprentis

Pégase 3 DADS-U : Déclaration des apprentis Pégase 3 DADS-U : Déclaration des apprentis Dernière révision le 20/11/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Définition...3 Paramétrage dans Pégase 3...3 Entreprises artisanales

Plus en détail

Circulaire sociale Janvier 2014

Circulaire sociale Janvier 2014 Circulaire sociale Janvier 2014 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous alerte ce jour des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2014 SMIC Décret n 2013-1190 du

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 HAUSSE DU SMIC... 2 BTP : HAUSSE DE LA COTISATION DE CHOMAGE INTEMPERIES (DU 01/04/12 au 31/03/13)2 BORDEREAU URSSAF : NOUVEAUX CODES TYPE... 3 CHOMAGE PARTIEL : APLD...

Plus en détail

Janvier 2017 : Tableau de bord paie

Janvier 2017 : Tableau de bord paie Janvier 2017 : Tableau de bord paie Données sociales Le plafond de la sécurité sociale : Depuis le 1er janvier 2017, le plafond mensuel de sécurité sociale est de 3269 (PASS 39228 ) Bon d achat et cadeaux

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 31/03/2016 Dernière mise à jour de la fiche : 31/03/2016 Tableau

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2017

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2017 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 24/01/2017 Dernière mise à jour de la fiche : 24/01/2017 Tableau

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE SOCIAL N 121 SOCIAL N 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 octobre 2006 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE La loi du 21 août 2003 portant

Plus en détail

BULLETIN DE PAIE. Période du 01/03/2009 au 31/03/ Base Taux % Montant Base Taux % Montant

BULLETIN DE PAIE. Période du 01/03/2009 au 31/03/ Base Taux % Montant Base Taux % Montant DOCUMENT 8 BULLETIN DE PAIE Période du 01/03/29 au 31/03/29 EMPLOYEUR : SALARIÉ : Nom : ARTCONFO Nom et prénom : Martinet Marc Adresse : 4 rue Michelet 790 Niort Adresse : 45 rue Racine - 790 Niort NAF

Plus en détail

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Date : 22/01/07 N : 04.07 LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS AU 1 ER JANVIER 2007 1) Plafond annuel de sécurité sociale Rappel : le

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2010

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2010 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2010 Version v18.50 JANVIER 2010... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2010... 4 MISE EN PLACE DES NOUVEAUTES A L AIDE DU PLAN

Plus en détail

Memento Version Janvier Salariés Régime Général

Memento Version Janvier Salariés Régime Général Memento 2008 Version Janvier 2008 Salariés Régime Général CHARGES SOCIALES SUR SALAIRE (Taux au 01/01/2008, en %) TAXES DIVERSES PRÉV. RETRAITES COMPLÉMENTAIRES ASSEDIC SÉCURITÉ SOCIALE / URSSAF Employeur

Plus en détail

Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration. des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum.

Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration. des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum. MSA Alpes Vaucluse EMPLOYEUR DE SALARIES AGRICOLES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum. le TESA : Titre Emploi

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2014 Circulaire AS N 06.14 23/01/2014 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE AVRIL 2012

ACTUALITES DE LA PAYE AVRIL 2012 ACTUALITES DE LA PAYE AVRIL 2012 DEDUCTION FORFAITAIRE POUR HEURES SUPPLEMENTAIRES... 2 FORFAIT SOCIAL CONTRIBUTION PATRONALE DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE... 2 AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL... 3 JOURS

Plus en détail

LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 N 139 - SOCIAL n 51 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 septembre 2012. ISSN 1769-4000 L essentiel LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 Définitivement

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016 les infos DAS - n 012 18 janvier 2016 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2016 Ce qui change au 1 er janvier 2016 Cotisation patronale d assurance maladie - hausse Assurance vieillesse - hausse

Plus en détail

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS Sèvres-Vienne EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS Catégories : Cultures spécialisées, viticultures, agro-tourisme, élevages spécialisés, production de céréales et oléagineux, apiculture Vous avez opté pour

Plus en détail

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS

Plus en détail

Copyright DGAFP /06/ :12:32

Copyright DGAFP /06/ :12:32 Circulaire du 20 décembre 2007 relative aux modalités de mise en œuvre de la réduction de cotisations salariales de sécurité sociale prévue à l article 3 du décret n 2007-1430 du 4 octobre 2007 portant

Plus en détail

Corrigé. ASSEDIC Chômage 9 333,09 2,40% 223,99 4,00% 373,32. Association pour la Garantie des Salaires 9 333,09 0,40% 37,33 RETRAITE COMPLEMENTAIRE

Corrigé. ASSEDIC Chômage 9 333,09 2,40% 223,99 4,00% 373,32. Association pour la Garantie des Salaires 9 333,09 0,40% 37,33 RETRAITE COMPLEMENTAIRE Corrigé BULLETIN DE PAIE n : 155 PERIODE DE PAIE du 01/06/2010 au 31/06/2010 Société AGELOS.COM nombre de salariés à Mr Phillipe FERNANDEZ 111 rue de la Benauge temps complet : 19 5, rue de la Plaine 33100

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

Nouvelle présentation du bulletin de paie pour 2017/2018

Nouvelle présentation du bulletin de paie pour 2017/2018 Février 2016 Nouvelle présentation à l étude pour le bulletin de paie pour 2017 ou 2018 Historique Le 27 juillet 2015, Jean-Christophe Sciberras avait remis au gouvernement un rapport sur la clarification

Plus en détail

Modification des taux de cotisations en 2016

Modification des taux de cotisations en 2016 Modification des taux de cotisations en 2016 Comme annoncé dans les préconisations budgétaires pour 2016, les taux des cotisations vieillesse et d allocations familiales sont modifiés en 2016, notamment

Plus en détail

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES Date de création : mai 2017 Référence : JEI/2017 Les entreprises ayant le statut de «jeunes entreprises innovantes» (JEI) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d

Plus en détail

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES Date de création : mai 2017 Référence : JEI/2017 Les entreprises ayant le statut de «jeunes entreprises innovantes» (JEI) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel N 6 SOCIAL n 1 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 janvier 2013 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel Un arrêté du 12 décembre 2012,

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 16/02/2009 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2009-025 OBJET : Modalités de mise en œuvre de la prime exceptionnelle «plafonnée à 1500

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE Sécurité sociale : organisation, financement MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2017

CHARGES SOCIALES 2017 CHARGES SOCIALES 2017 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2017 Année 39 228 Trimestre 9 807 Mois 3 269 Quinzaine 1 635 Semaine 754 Jour 180 Heure 24 (1) 1 24 pour une durée

Plus en détail

les Mise à jour GUIDES social

les Mise à jour GUIDES social Mise à jour les GUIDES social ACTUALITÉ AU 1 ER AVRIL 2016 SOMMAIRE PAIES ET 3 Cotisations des salariés non cadres 4 Détail des cotisations 6 Éléments de paie spécifiques à l apprenti 7 Dispositifs d allégement

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au

Bulletins de paie. Modèles à jour au Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 19 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2013 On trouvera ci-après

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 L FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 Depuis le 1 er janvier 2009, les sommes isolées concerne les non-cadres Les sommes isolées apparaissent, en pratique, au moment de remettre au

Plus en détail

EMPLOYEURS DE JARDINIERS ET DE GARDES FORESTIERS

EMPLOYEURS DE JARDINIERS ET DE GARDES FORESTIERS Sèvres-Vienne EMPLOYEURS DE JARDINIERS ET DE GARDES FORESTIERS Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des saisonniers qui vous permet de réaliser 10 formalités avec un seul document

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

Chiffres usuels Les modifications pour 2012

Chiffres usuels Les modifications pour 2012 Chiffres usuels Les modifications pour 2012 SMIC et minimum garanti Le SMIC passe de 9,19 /heure au 1 er décembre 2011, à 9,22 au 1 er janvier 2012, soit un montant mensuel brut base 151,67 de 1398,40

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Cas général Les cotisations et contributions URSSAF sur le bulletin de paie Référence Internet Saisissez la «Référence

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction...

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction... Sommaire Remerciements...5 Introduction...13 1 re partie - Généralités...15 Chapitre 1 - Règles régissant le bulletin de paie...17 1 - Tous les salariés doivent-ils recevoir un bulletin de paie?...17 2

Plus en détail

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017 ISSN 1769-4000 N 18 - FORMATION n 5 Sur www.fntp.fr le 12 janvier 2017 Abonnez-vous PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017 L essentiel Un arrêté du 5 décembre 2016, publié au

Plus en détail

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : -

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : - PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES Réf. : - Année 2014 Article L.417-1 du Code des communes - Loi 2005.1579 du 19 décembre 2005 de

Plus en détail

La réduction Fillon en 2017

La réduction Fillon en 2017 La réduction Fillon en 2017 1 La réduction Fillon constitue un dispositif d allègement social important pour les entreprises, de toute taille et de tous secteurs d activités. Créé en 2003, ce dispositif

Plus en détail

Les indemnités transactionnelles

Les indemnités transactionnelles Pégase 3 Les indemnités transactionnelles Dernière révision le 29/05/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Des concessions... 3 Importance du motif de la rupture... 3 Décomposition

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 les infos DAS n 015 19 janvier 2016 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017

TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017 PAIES INFORMATISEES PI_DOC_Recapcotis_10-2017 TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017 CHIFFRES DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE I MAJ.10-2017 SOMMAIRE A - ORGANISATION - FORMALITÉS ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Organisation de la tutelle ACOSS (agence centrale des organismes de Sécurité sociale) Caisse d amortissement de

Plus en détail

Actualité sociale en chiffres

Actualité sociale en chiffres Actualité sociale en chiffres Les chiffres en rouge sont ceux qui ont changé au 1 er mai 2008 35 heures par semaine équivalent à 151 h deux tiers (environ 151,67 h par mois). SMI horaire au 1 er mai 2008

Plus en détail

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL Paramétrage : Comment paramétrer la fiche salariée pour obtenir un bon calcul Date de création : décembre 2015 Référence : REINTEGRATION 2015 Auteur : Service

Plus en détail

MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012

MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012 Pégase 3 MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012 Dernière révision le 26/03/2012 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire 1. Enregistrement salarié PE 31... 5 1.1. Modification de l élément 01... 5 1.2. Suppression

Plus en détail

A partir du bulletin de salaire ci-dessous :

A partir du bulletin de salaire ci-dessous : APPLICATION n 6 Charges et produits d exploitation A partir du bulletin de salaire ci-dessous : 1- Retrouver les éléments suivants nécessaires à l enregistrement des charges de personnel pour ce salarié

Plus en détail

Pégase 3. Le forfait social. Dernière révision le 12/03/

Pégase 3. Le forfait social. Dernière révision le 12/03/ Pégase 3 Le forfait social Dernière révision le 12/03/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Définition du forfait social...4 Recouvrement...5 Taux de cotisation...5

Plus en détail

CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2017

CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2017 CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2017 Régimes Salarié Employeur Taux global Annuelle URSSAF Maladie, maternité, invalidité, décès (1) Alsace Moselle (1) Salarié non domicilié

Plus en détail

Affaires sociales et formation professionnelle. Réduction Fillon. Nouvelles modalités de calcul au 1 er janvier 2015

Affaires sociales et formation professionnelle. Réduction Fillon. Nouvelles modalités de calcul au 1 er janvier 2015 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 10.15 du 21/01/15 Réduction Fillon Nouvelles modalités de calcul au 1 er janvier 2015 Rappel : La réduction générale de cotisations dite «réduction

Plus en détail

Prévoyance/Santé complémentaire et Retraite supplémentaire : réintégration des excédents de 2016

Prévoyance/Santé complémentaire et Retraite supplémentaire : réintégration des excédents de 2016 Prévoyance/Santé complémentaire et Retraite supplémentaire : réintégration des excédents de 2016 Loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites Loi du 13 août 2004 portant réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Barème des cotisations sur salaires

Barème des cotisations sur salaires SMIC HORAIRE 9.76 MINIMUM GARANTI 3.54 SMIC MENSUEL 1 480.27 Tranches retraite complémentaire TB cadre = 1 à 4 plafonds TC cadre = 4 à 8 plafonds PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 269.00 TA = 1 plafond

Plus en détail

SIMPLIFICATION ET DÉMATÉRIALISATION DU BULLETIN DE PAIE. Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-experts

SIMPLIFICATION ET DÉMATÉRIALISATION DU BULLETIN DE PAIE. Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-experts SIMPLIFICATION ET DÉMATÉRIALISATION DU BULLETIN DE PAIE Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-experts PRÉSENTATION DU CLUB SOCIAL NOUVELLE OFFRE incluant le site Infodoc-experts Des conférences

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Circulaire du 30 juin 2005 relative à la simplification du bulletin de paie NOR : SOCT0510981C

Plus en détail

Mise à la retraite par l employeur

Mise à la retraite par l employeur Pégase 3 Mise à la retraite par l employeur Dernière révision le 27/06/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Nouvelle contribution due par l employeur... 4 Mise en

Plus en détail

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales NOTE D INFORMATION n 2016.03 du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales I -.Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles : Le taux maximal d'intérêts déductibles s'établit à 2,15 %

Plus en détail

L établissement des bulletins de salaire

L établissement des bulletins de salaire L établissement des bulletins de salaire Le contenu du bulletin de paie est réglementé par la loi, qui fixe un certain nombre de mentions obligatoires, mais certaines simplifications sont admises. Le salarié

Plus en détail

Jeunes embauchés. Votre retraite complémentaire. Arrco et Agirc

Jeunes embauchés. Votre retraite complémentaire. Arrco et Agirc Jeunes embauchés Votre retraite complémentaire Arrco et Agirc Parlons retraite Retraite, vous voulez me parler de retraite, à moi, jeune embauché qui débute dans la vie active? En quoi la retraite peut-elle

Plus en détail

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2018 ET CHARGES SOCIALES 2018

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2018 ET CHARGES SOCIALES 2018 ISSN 1769-4000 N 9 FORMATION n 1 Sur www.fntp.fr le 11 janvier 2018 - Abonnez-vous PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2018 ET CHARGES SOCIALES 2018 L essentiel Un arrêté du 5 décembre 2017, publié au

Plus en détail

Comprendre l acquisition des droits a la retraite

Comprendre l acquisition des droits a la retraite Comprendre l acquisition des droits a la retraite Il est bien complexe pour le salarié d une entreprise de maîtriser ce qu il acquiert comme droits à sa future retraite dans le cadre de son travail. Force

Plus en détail

SECTEUR SYLVICULTURE

SECTEUR SYLVICULTURE EMPLOYEUR DE SALARIES AGRICOLES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum. le TESA : Titre Emploi Simplifié Agricole

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN

Plus en détail

Paie². version 2.3. Technique de paie : IJSS. Edition 17/07/14

Paie². version 2.3. Technique de paie : IJSS. Edition 17/07/14 Paie² version 2.3 Technique de paie : IJSS Edition 17/07/14 Table des matières Technique de paye : maintien de salaire et subrogation... 3 1) Le maintien de salaire :... 3 2) Le maintien de salaire avec

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS AU 1 ER JANVIER 2012...4 Eléments

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 20/01/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-020 OBJET : Réduction de cotisations créée par la loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 dite

Plus en détail

Circulaire Paie Janvier 2015

Circulaire Paie Janvier 2015 Circulaire Paie Janvier 2015 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous informe des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2015 SMIC Décret 2014-1569 du 22 décembre

Plus en détail

Questions-réponses sur les heures supplémentaires

Questions-réponses sur les heures supplémentaires Questions-réponses sur les heures supplémentaires Observation préalable : Un autre dossier réglementaire consacré aux heures supplémentaires est également disponible sur Urssaf.fr :../../dossiers_reglementaires/dossiers_reglementaires/regime_social_des_heures_supplementaires_01.html

Plus en détail

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT N 55 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 avril 2013. ISSN 1769-4000 CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU

Plus en détail

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant :

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant : Note Sociale 16 janvier 2015 1) Le plafond de Sécurité Sociale : Pour les rémunérations versées à compter du 1 er plafond de la sécurité sociale sont les suivantes : janvier 2015, les valeurs du VALEURS

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale : il est fixé à 3218 / mois (3170 en 2015, revalorisation de 1,5 %).

Plafond de la sécurité sociale : il est fixé à 3218 / mois (3170 en 2015, revalorisation de 1,5 %). NOTE D INFORMATIONS SOCIALES 14/01/2016 Cotisations sociales pour 2016 Obligations déclaratives Frais de santé 2016 + frais de santé AGRICA Points APN au 1 er janvier 2016 Les changements au 1 er janvier

Plus en détail

Pégase 3 Les mentions du bulletin de paie. Dernière révision le 16/11/

Pégase 3 Les mentions du bulletin de paie. Dernière révision le 16/11/ Pégase 3 Les mentions du bulletin de paie Dernière révision le 16/11/2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Obligations de l employeur...3 Mentions légales...3 La forme du bulletin...3

Plus en détail

Chiffres et taux SOCIAL 2014

Chiffres et taux SOCIAL 2014 Chiffres et taux SOCIAL 2014 DV-LOG INFOS PAYES 2014 PAGE 1 Chiffres et taux SOCIAL 2014 Lundi 6 Janvier 2014 Cet article est encours de rédaction. n'hésitez pas à revenir un peu plus tard pour découvrir

Plus en détail