Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?"

Transcription

1 Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal PRINA

2 Mission d Aravis Aravis est missionnée par les Pouvoirs Publics Etat et Région pour repérer et analyser les nouvelles formes d emploi et de travail. C est dans ce cadre que s est déroulée l observation de la mise en œuvre du dispositif MODEL74. Le bilan de l expérimentation s est fait au 01 juin 2011.! Travailler sur l articulation travail et emploi en observant les pratiques en lien avec les mutations entreprises et territoires,! Etudier les impacts de ces pratiques sur les conditions d emploi et de travail, sur les parcours professionnels et la mobilité, sur le dialogue social,! Capitaliser sur les processus et sur les outils et procédures de mise à disposition de salariés,! Evaluer le degré et les conditions de reproductibilité, diffuser les enseignements auprès d autres acteurs. Finalités : prendre du recul sur les pratiques, faire avancer la réflexion sur la GTEC et accompagner les évolutions en matière de dialogue social élargi et de dialogue social territorial Juin 2011 N 2

3 Le processus et les outils de mise à disposition Etape 1 Communication auprès des acteurs du territoire : entreprises, partenaires sociaux, pouvoirs publics, collectivités... Communication interne entreprises Direction et Partenaires sociaux Collecte besoins Adhésion Convention MODEL 74 Etape 2 Communication / salariés 1 er entretien RH salariés Accompagnement RH salariés Etape 3 Etape 4 Mise en relation salariés - entreprises Décision tripartite entreprises et salarié Intégration et suivi du salarié Réintégration et bilan détachement Passeport de compétences 10% du coût du détachement facturés à chacune des 2 entreprises concernées Juin 2011 N 3

4 Le pilotage et les acteurs Janvier Juin N 4

5 Point opérationnel au 01 Juin 2011 Des évolutions contextuelles " Au cours du 1 er semestre 2010, la situation économique de 4 des 5 entreprises socle s est inversée # besoins de compétences et non plus de détachements " Extension du périmètre de détachement : zone géographique et type d entreprises 24 entreprises adhérentes 27 postes à pourvoir Salariés " Forte ancienneté, pas habitués à valoriser leurs compétences, frileux par rapport au changement " Envie de découvrir autre chose, pour une éventuelle mobilité " Production, ouvriers et cadres " Autant d hommes que de femmes " ans majoritaires 24 salariés détachés (1er salarié détaché en mai 2010) 15 salariés en cours de détachement 57 en cours d accompagnement RH Juin 2011 N 5

6 Bilan au 01 juin 2011 : les enjeux Aujourd hui, le dispositif est positionné à 2 niveaux " comme un outil RH dans les démarches GPEC des entreprises " comme un outil de reclassement temporaire en réponse à des besoins territoriaux spécifiques Les enjeux associés : Juin 2011 N 6

7 Pour poursuivre...? Côté salariés et entreprises MODEL 74 est réellement monté en charge entre Janvier et Juin 2011 # L accompagnement RH individuel et le suivi fait par la cellule MODEL participent fortement à la mobilité sécurisée des salariés, mais il manque un accompagnement global salariés-entreprises (mise en lien des projets individuels avec les besoins des entreprises sur le territoire), # L extension à d autres entreprises et la mise en place d un comité entreprises créent une connaissance mutuelle des équipes RH et facilitent la mise en réseau et le partage des préoccupations RH, # Les entreprises commencent à inscrire le dispositif dans leurs pratiques de GPEC mais il manque une connaissance fiable et partagée des compétences du territoire qui permettrait une plus grande adéquation profils-postes : cartographie des compétences métiers et transversales, prise en compte des spécificités techniques et contextuelles des entreprises Côté dialogue social # Le dialogue social se poursuit dans les entreprises et à l occasion des comités de pilotage : au niveau territorial, il faudrait interroger les interfaces entre les différents niveaux (local, départemental, régional) et leurs orientations et impacts en termes de GPEC Territoriale

8 Pour poursuivre...? ancrer le dispositif dans une démarche de GPEC Territoriale (1/3) En étant vigilant en amont de l adhésion d une entreprise à sa «!maturité RH!» : # les entreprises qui sont en phase de création de pratiques RH ne sont pas forcément en mesure de s approprier cette réflexion Juin 2011 N 8

9 Pour poursuivre...? ancrer le dispositif dans une démarche de GPEC Territoriale (2/3) Freins repérés " Multiplicité des acteurs qui nécessite du temps dans la prise de contact, la connaissance mutuelle (métiers, RH, évolutions) et le climat de confiance nécessaire à l avancement des actions " L entraide des entreprises sur un bassin d emploi ou au sein d une branche professionnelle reste à affirmer " Localisation géographique qui limite l expérimentation à une mobilité «!de proximité!lieu de travail - lieu de vie» (pas plus de 45mn) " Pas de capitalisation à ce jour autour de l accompagnement RH " Les entreprises qui embauchent attendent un «! service!» équivalent en qualité à celui fourni par les ETT (ex, au delà du CV, le point de vue de l accompagnateur sur le potentiel du candidat, son aptitude éventuelle à manager, ses motivations) Leviers repérés " Volonté des pouvoirs publics Etat-Région et forte implication de la DD74 " Des évolutions contextuelles! fréquentes : tensions et difficultés à trouver des compétences à proximité, évolutions métiers pour des populations à forte ancienneté " Prise de conscience des entreprises de la nécessité de développer la GTEC " Des contacts en cours avec le pôle de compétitivité de la vallée de l Arve, les élus pilotes, les OPCA " Les rencontres adhérents permettent une meilleure connaissance mutuelle et créent une solidarité RH " Le processus de connaissance mutuelle et de partage des pratiques RH a posé les bases d une nécessaire confiance des acteurs, directions et partenaires sociaux Juin 2011 N 9

10 Pour poursuivre...? ancrer le dispositif dans une démarche de GPEC Territoriale (3/3) Un partenariat à poursuivre entre les entreprises, les pouvoirs publics et les partenaires sociaux $ Renforcer et clarifier les articulations inter-acteurs : accompagnateurs RH et entreprises, salariés et RH, RH et managers, acteurs territoriaux et pouvoirs publics $ Créer et partager la connaissance sur les entreprises (métiers, besoins RH...) avec les accompagnateurs RH pour renforcer la pertinence des détachements (réponse à un parcours professionnel et réponse à un besoin RH) $ Valoriser le partage des pratiques RH (via les comités opérationnels) $ Participer à l élargissement et au transfert de compétences sur un territoire, faciliter les correspondances inter-entreprises (cartographie des métiers transférables?) $ Mutualiser les informations et capitaliser autour des pratiques des accompagnateurs RH au service d une démarche territoriale $ Analyser et formaliser les prêts entre secteur privé et secteur public au service d un maillage territorial RH Juin 2011 N 10

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Isabelle BORIES-AZEAU Docteur en Sciences de Gestion Maître de Conférences associé UFR AES Université Montpellier 1 MRM - ERFI Université Montpellier

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013 Charte Automobile 2012-2015 CPREFP 7 mai 2013 1 Bilan de la Charte Automobile 2008 2011 2 L UIMM est engagée depuis 2008 dans le pilotage de la charte automobile avec les branches qui constituent cette

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES AGENTS DANS UNE NOUVELLE ORGANISATION

ACCOMPAGNER LES AGENTS DANS UNE NOUVELLE ORGANISATION ACCOMPAGNER LES AGENTS DANS UNE NOUVELLE ORGANISATION SOMMAIRE GPEC ET FUSION / MUTUALISATION L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ASSOCIATION DES AGENTS PENDANT LA DÉMARCHE DE FUSION / MUTUALISATION CONSTRUIRE

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

OPCALIA PAYS DE LA LOIRE. Enseignements des pilotes de projets sur le rôle du management

OPCALIA PAYS DE LA LOIRE. Enseignements des pilotes de projets sur le rôle du management OPCALIA PAYS DE LA LOIRE Enseignements des pilotes de projets sur le rôle du management OPCALIA et ses missions Organisme Paritaire collecteur Agréé (OPCA), régional, interprofessionnel, interbranche MISSIONS

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014 La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations Hélène Beaugrand juillet 2014 1 Sommaire 1 Qu entend-on par mobilité? 2 Les grands enjeux de la mobilité 3 La mobilité professionnelle en pratiques

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire Enquête sur les besoins de compétences dans les secteurs Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire du bassin d emploi de Blois. Etude réalisée par Jean Luc VEZON et Manuel CASIMIRO 41 janvier 2008 Objectifs

Plus en détail

Groupe Réseau Outillage des CHSCT et des DP"

Groupe Réseau Outillage des CHSCT et des DP Groupe Réseau Outillage des CHSCT et des DP" Les propositions du Réseau ANACT" Pour des CHSCT plus efficaces" Pourquoi des propositions?" Pour mettre en débat les éléments de connaissance du Réseau ANACT

Plus en détail

IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013

IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013 IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013 Sommaire Introduction Les 4 axes de développement prioritaires Déclinaison opérationnelle Introduction Articulation du projet associatif et du plan

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Support de présentation - Animation n 1 Guide «Structurer une offre territoriale d accompagnement des petites et moyennes associations employeuses»

Plus en détail

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences -> Synthèse des écrits des participants lors de l'animation d'accolades 3 questions : - Comment améliorer les pratiques

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

La présente politique concerne exclusivement la mobilité tiative des salariés intra Groupe et. spécifiques.

La présente politique concerne exclusivement la mobilité tiative des salariés intra Groupe et. spécifiques. La politique de mobilité professionnelle de GDF SUEZ répond, en lien étroit avec les besoins du business et de nos organisations, à un triple enjeu : en adoptant un socle et des modes de fonctionnement

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui ATELIERS REGIONAUX DE L ORIENTATION Atelier 6 : Diagnostic et GPEC sur l espace territorial 23 NOVEMBRE 2010 Constat quantitatif 10 réponses sur 42

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

Le CIBC 74 au service du salarié et de l entreprise

Le CIBC 74 au service du salarié et de l entreprise Le CIBC 74 au service du salarié et de l entreprise «Mettez vos compétences au service de votre avenir» MEYTHET 3 Rue Léon Rey-Grange 74 960 Meythet tél. : 04.50.67.98.70 / Fax : 04.50.67.98.78 / E-mail

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé - Action nationale Emploi / formation n 2.2 : Apport

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL DIALOGUE SOCIAL MOTIVATION ET ENGAGEMENT PRÉVENTION DU STRESS ET DU RISQUE PSYCHOSOCIAL COMPÉTITIVITÉ

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL DIALOGUE SOCIAL MOTIVATION ET ENGAGEMENT PRÉVENTION DU STRESS ET DU RISQUE PSYCHOSOCIAL COMPÉTITIVITÉ QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL DIALOGUE SOCIAL MOTIVATION ET ENGAGEMENT PRÉVENTION DU STRESS ET DU RISQUE PSYCHOSOCIAL COMPÉTITIVITÉ AUTANT DE SUJETS QUI RENVOIENT À LA DIMENSION HUMAINE OU ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL?

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? NOUS VOUS PROPOSONS UN 1 er CONTACT Ouvert à toute personne. Savoir si vous dépendez du FONGECIF Champagne-Ardenne ou d un

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE DÉPLOYER LE LEADERSHIP Dans un contexte de mutations permanentes, les connaissances et l expérience acquise ne suffisent plus. Pour permettre à l entreprise de faire face aux changements, et de rebondir

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise

Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise GUIDE PRATIQUE ENTRETIEN PROFESSIONNEL Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI ENTRETIEN professionnel L article 1er de l accord national

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

Négocier la classification des emplois, pourquoi faire?

Négocier la classification des emplois, pourquoi faire? Négocier la classification des emplois, pourquoi faire? Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos

GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos Mise en œuvre du plan d action 2014-2015 1 Contexte 8 000 emplois Acteur majeur du développement et de la vie locale Culture industrielle

Plus en détail

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015 CPNE EDITION DU LIVRE CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE Octobre 2015 OBJET DE L APPEL D OFFRE Le présent appel d offre est lancé par l Afdas pour

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Atelier n 1 3ème session

Atelier n 1 3ème session Atelier n 1 3ème session Thématique : Mobilité Interne Synthèse Relevé de discussion 30 janv 2012 Ressources Humaines Groupe Co construction GPEC 2012 Retour sur le dispositif Espace Mobilité 2004 2005

Plus en détail

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Maitriser le questionnement à 360 Etre pertinent dans ses questions est au moins aussi important que de savoir maîtriser sa présentation

Plus en détail

Introduction : Problématique de filière et degré d éloignement avec la GEC

Introduction : Problématique de filière et degré d éloignement avec la GEC Projet VICTOR (secteur verrier) faciliter les mobilités professionnelles et qualifier par la VAE Annick Vandaele et Sophie Maurel CETE-APAVE Introduction : Problématique de filière et degré d éloignement

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 -

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - Proposée par : Le Pôle économique de l Ouest Lyonnais TECHLID

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE Nom du salarié: Prénom, Nom : Direction/Service : Niveau de classification : Emploi : Année d entrée dans l entreprise : Nom du Responsable : Fonction

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

Historique des CIBC. Les CIBC sont les structures qui ont conçu et expérimenté le Bilan de Compétences

Historique des CIBC. Les CIBC sont les structures qui ont conçu et expérimenté le Bilan de Compétences Historique des CIBC Les CIBC sont les structures qui ont conçu et expérimenté le Bilan de Compétences Dans les années 80 avec la crise, les restructurations, les mutations apparait la nécessité de reclasser

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES Groupe TMS (G - 3.1)------------------------------------------------------------- 2 «Créer un kit de sensibilisation aux TMS à destination des acteurs de prévention

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Des questions pour poursuivre la réfl exion

Des questions pour poursuivre la réfl exion Des questions pour poursuivre la réfl exion EXPLICATIONS PRÉALABLES En complément du diaporama sur les résultats de l étude sur les CHSCT et selon à qui s adresse cette présentation, il est proposé une

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

MODEL38. Mobilité Détachement Local

MODEL38. Mobilité Détachement Local MODEL38 Mobilité Détachement Local outils Les objectifs sécurisants de MODEL38 solutions Gérer des situations de sous activité et de variation des besoins de main d œuvre dans les entreprises. Apporter

Plus en détail

"Comment construire le plan de formation de mon entreprise"

Comment construire le plan de formation de mon entreprise "Comment construire le plan de formation de mon entreprise" Petit Déjeuner RH - 13 Septembre 2012 Les étapes nécessaires à la construction de mon plan de formation Les modalités de mise en œuvre Comment

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX

CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX A Principes politiques de la formation à l animation volontaire TOUTE FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE OU RÉGIONALE QUI : adhère au projet

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

Des CQP pour accompagner l évolution des salariés

Des CQP pour accompagner l évolution des salariés CQP CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Des CQP pour accompagner l évolution des salariés Qu est-ce qu un CQP? Un certificat de qualification professionnelle est une Certification

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail