FRIBOURG. et bernois Et affiche un taux de chômage très bas SYLVAIN MENÉTREY

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FRIBOURG. et bernois Et affiche un taux de chômage très bas SYLVAIN MENÉTREY"

Transcription

1 Seite 1 / 7 En FRIBOURG La région fribourgeoise compte sur ses multiples atouts pour s affirmer économiquement face aux centres urbains vaudois et bernois Et affiche un taux de chômage très bas SYLVAIN MENÉTREY Fribourg canton qui n a connu sa révolution industrielle qu après la Seconde Guerre mon diale partait de loin La région quoique toujours en dessous de la moyenne suisse au niveau de son PIB s est bien rattrapée ces cinquante dernières années Si le secteur agricole et l in dustrie agroalimentaire représentent avec 20 une part toujours importante de son activité elle possède aujourd hui un tissu écono mique varié et dynamique comme l indique son taux de chômage Avec 3 9 c est le seul canton romand en dessous de la moyenne nationale Le prix du terrain la main d œuvre comparativement bon marché sa situation bien desservie entre les pôles lau sannois et bernois une uni versité de étudiants pour un chef lieu de habitants lui offrent un cer tain nombre d avantages concurrentiels «Mais Fribourg doit lutter pour ne pas devenir la cité dortoir des cantons de Berne et de Vaud note Jean Pierre Siggen directeur du Centre patronal fribourgeois Depuis quelques années Morat et la région bulloise connaissent une forte poussée démo graphique qui ne suit pas le développement du tissu éco nomique «Quand on regarde le flux des voitures le matin constate le capitaine d industrie bullois Bernard Sottas on en voit beaucoup plus quitter la ville qu y entrer D où une volonté du côté des autorités de doter le canton d une promotion économique efficace qui vise désormais les nouvelles technologies et les cleantech D ailleurs recon naissent les entrepreneurs que nous avons interrogés autant la banque cantonale que l administration sont «très à l écoute et accom pagnent les entrepreneurs dans leur projet Presque une obligation pour exister entre les pôles lémanique et bernois ALLSEAS CONSTRUCTION DE PIPELINES ANNÉE DE FONDATION 1985 FONDATEUR EDWARD HEEREMA IEUÇH TELSAI COLLABORATEURS 45 EN SUISSE 20PO DANS LE MON DE Ingénieur civil de formation Edward Heerema commence sa carrière auprès de son père néerlandais dont l entreprise basée en Suisse construit des plateformes pétrolières Tandis que ses frères reprennent la société familiale il crée Allseas dans un secteur voisin la construction de pipelines offshore Il pousse sa société à déplacer les limites technologiques afin d oeuvrer en eaux profondes et poser des pipelines toujours plus gros toujours plus lourds Allseas figure aujourd hui parmi les huit plus importantes sociétés du secteur et possède avec le bateau Solitaire un géant de 300 mètres de long qui détient le record du monde de profondeur avec la pose d un pipeline à 2750 mètres dans le golfe du Mexique ANNÉE DE FONDATION 1977 FONDATEUR BEAT FASNACHT ME11 6 COLLABORATEURS 17 «Nous organisons des cours d hygiène dans toute la Suisse pour des personnes qui travaillent avec un risque potentiel d infection alimentaire Les participants se voient délivrer un passeport d hygiène 1977 Béat Fasnacht a fondé Almedica spécialisée dans le diagnostic médical et le contrôle de l hygiène dont le produit phare est le mini incubateur de bactéries Cultura M L entrepreneur de 60 ans s engage aussi pour la collectivité d une part comme directeur de l Institut Gouglera qui s adresse aux jeunes atteints de surpoids d autre part comme responsable de Job Factory Fribourg mandatée par le canton pour aider les jeunes à s insérer sur le marché du travail 1967 FONDATEUR CAMILLE CLÉMENT LlEll EPENDES COLLABORATEURS 40 En quarante trois ans d existence les Ateliers Clément se sont agrandis pas moins de dix fois Autant dire que l entreprise au parc de machines très perfectionnées qui s étend sur environ 8000m2 ne ressemble plus au petit atelier de mécanique fondé par Camille Clément à Fribourg dans les années 60 La société peut usiner sur commande des pièces d acier jusqu à 5 tonnes Elle a également développé des départements d extrusion plastique et d équipement de véhicules de pompiers et d ambulances Comme tout le secteur machines elle a souffert du ralentissement en 2009 et a dû recourir au chômage technique

2 Seite 2 / 7 est prend Dernier ANNÉE DE FONDATION 1986 FONDATEUR CHARLES CANTIN LIEU DOMDII IER ÇOLLABOMTTEURS48 Charles Cantin a commencé à travailler seul dans son garage alors qu il était encore employé à l entretien des machines de l usine Micarna de Courtepin «J ai toujours aimé la mécanique le pliage et le façonnage de tôle De fil en aiguille j ai eu quelques clients et j ai pu louer des locaux à Domdidier Le plus dur aura été d engager un premier employé Il tout de même ce risque et s équipe de microprocesseurs dernier cri qui lui donnent une longueur d avance sur les concurrents de l ancienne génération «Ces machines coûtaient cher mais elles permettaient de travailler tellement vite qu elles étaient rapidement amorties Au début des années 90 Cantin compte six employés et Charles Cantin fait un pas de plus psychologique celui ci «La première fois qu un employé a dit à un copain lui c est mon patron ça m a fait bizarre Aujourd hui il a accepté ce rôle qu il compare à celui de capitaine Il a divisé son entreprise en plusieurs unités chapeautées par une holding fondée en 2008 A Cantin SA s ajoutent Cantin Assembling qui s occupe d assemblage de machines et Cantin Mechanics qui se charge du secteur high tech Ne manque plus qu un département de peinture à poudre à venir prochainement pour offrir une gamme complète de services ANNÉE DE FONDATION 1972 FONDATEUR PETER HEIMLICHER E1 6 ÇOI LABORATEURS 160 EN SUISSE Après une année 2009 difficile qui a vu le chiffre d affaires de son entreprise baisser de 38 Péter Heimlicher respire «Le taux d activité actuel dépasse celui des meilleures années Nous avons même dû engager du personnel temporaire Contrinex un spécialiste des capteurs à haute performance pour l industrie Péter Heimlicher a fondé sa société de commandes électroniques en 1972 avec deux associés d une usine mécanique de la région fribourgeoise pour laquelle a œuvré la jeune entreprise En 1978 Contrinex s ouvre aux capteurs indépendants qui peuvent aussi bien équiper des ascenseurs que des chaînes de montage automobiles Neuf ans plus tard le patron se sépare de ses associés et continue seul dans le secteur étroit des capteurs Il affirme diriger son entreprise avec une mentalité d ingénieur plutôt que de commercial «Encore maintenant je travaille au développement défi pour le capitaine passer la main Une succession préparée de longue date Il laisse en mai les rênes de Contrinex à un ancien de Sick leader mondial des capteurs qui s effacera dans dix ans au profit de la fille du fondateur ANNÉE DE FONDATION 1997 FONDATEUR LIEU MARLY ÇOLl ABORATEURS 24 PIERRE ALAIN CUENNET Cuennet Electricité est l une des cinq principales sociétés d installation électrique dans le canton de Fribourg Elle s est diversifiée ces dernières années dans la téléphonie et le téléréseau Pierre Alain Cuennet a créé son entreprise alors que la société qui l employait déposait son bilan Il a lancé son activité en reprenant des clients de cette société et une partie de son personnel Il traverse la crise actuelle sereinement «Grâce aux remises aux normes de bâtiments des années 70 les maîtres d état du second œuvre sont relativement épargnés même si on ressent une pression sur les prix qui nous oblige à surveiller nos frais fixes ANNÉE DE FONDATION j 999 FONDATEURS JEAN MARIE AYER SERGE AVER VICTOR BERGONZOtl EMMANUEL REUSENS MARTIN VETTERLI LIEU FRIBOURG COLLABORATEURS 30 Lancée pour exploiter la technologie simulcam développée par Serge Ayer à l EPFL Dartfish a comblé les rêves d entrepreneur de Jean Marie Ayer son directeur ancien d ABB et titulaire d un doctorat en économie Ce logiciel d analyse vidéo destiné aux fédérations sportives est connu mondialement grâce aux retransmissions télévisées de matchs de foot ou de tennis Le Web constitue une autre pierre angulaire du développement de Dartfish avec la mise en place d un site de partage de vidéos à destination des professionnels Après une première succursale lancée aux Etats Unis en 2000 Dartfish continue de s internationaliser avec notamment des franchises dans de nombreux pays européens en Corée au Japon et en Australie Le chiffre d affaires non divulgué de Dartfish avoisinerait les lomillions de francs par an ANNÉE DE FONDATION J993 FONDATEUR MARTIN LUSTENBERGER LlEU MORAT ÇOI LABORATEURS 32 Comment mesurer en temps réel le poids des ordures déversées dans les bennes celui des ascenseurs en mouvement ou encore le nombre de pièces contenues dans un stock industriel Martin Lustenberger propose des solutions à ces questions En 1993 il quitte son emploi de direction dans une entreprise de mesure aéronautique pour fonder Digi Sens grâce au rachat d une technologie de mesure développée par un chercheur zurichois «Cette technologie de signal digital permet de transformer la force en

3 Seite 3 / 7 la 1982 amuse fréquence et d indiquer le poids de l objet mesuré explique le fondateur de 56 ans La spécialité de l entreprise consiste à peser des objets en mouvement FONDATEURS MICHEL ET BRIGITTE KOLLY LIEUX MARLY ROMONT ET PAYERNE COLLABORATEURS 20 «L art du bien être à travers des matelas haut de gamme et du mobilier de marque telle est la devise de Dormez Kolly Après un apprentissage en décoration d intérieur Michel Kolly décide à l âge de 22 ans de lancer sa propre structure en 1982 Le petit atelier de Marly prend rapidement de l importance «Aujourd hui nous livrons de la literie et de l ameublement dans toute la Suisse particulièrement dans la région valdo fribourgeoise explique Frédéric Kolly fils des fondateurs qui dirige la succursale de Romont Son frère prendra la direction de la filiale de Bulle dont l ouverture est prévue pour la fin de l année ANNÉE DE FONDATION 1986 FONDATEUR BENOÎT FRAGNIÈRE LIEU AVRY SUR MATRAN COLLABORATEURS 30 Dans les années 80 les Imprimeries Fragnière dirigées par Henri Fragnière père de Benoît impriment déjà des billets de loterie mais les anciens modèles ceux à déchirer Avec la popularisation des tribolos et autres billets à gratter père et fils décident de créer une nouvelle entreprise spécialisée dans le domaine C est ainsi que naît GP Game Print en 1986 Ces billets nécessitent de nouvelles technologies informatiques qui viennent doser le hasard dans les grilles de même que des encres spéciales Il n y a que quatre entreprises au monde spécialisées dans le secteur «Trois géants au Canada et aux Etats Unis et un petit nous s Benoît Fragnière qui travaille pour la Loterie Romande et aussi pour le Congo ou la Bulgarie JEAN LOUP GRANDJEAN BOULANGERIE ANNÉE DE FONDATION 1983 FONDATEUR JEAN LOUP GRANDJEAN L EU MARIY COLLABORATEURS 50 Sur mer ou sur terre l histoire de Jean Loup Grandjean constitue une success story Après un apprentissage de boulanger pâtissier le Fribourgeois part travailler sur les bateaux de la marine suisse qui lui permettent de s exercer aux quatre coins SOTTAS CONSTRUCTION MÉTALLIQUE ANNÉE DE FONDATION 1982 FONDATEUR BERNARD SOTTAS I IElKBUliï to o ATEUR 275 Alors qu il travaillait pour l entreprise de construction métallique Mûller dans le district de la Sarine Bernard Sottas manifestait déjà les qualités d un entrepreneur «Je travaillais pour mon ancien patron comme pour moi sans compter mes heures Dans son discours transition vers l indépendance s est faite naturellement même si en réalité une brouille avec son propriétaire en est à l origine «Mon savoir faire m y a poussé explique t il sobrement aujourd hui Lopportunité de louer un atelier à Bulle ville qui avait une politique industrielle volontariste dans les années 80 associée à quelques contrats lui fournit l impulsion décisive Ingénieur en mécanique de formation Bernard Sottas a 39 ans lorsqu il fonde Sottas en 1982 une entreprise de charpente métallique Il voit grand avec la volonté de créer une société intégrée organisée en trois départements charpentes métalliques façades high tech et bâtiments complets qui s occupe aussi bien d études phoniques ou thermiques au sein du bureau d ingénieur que de fabrication de pose et de construction Le pari sur l informatique alors à ses premiers balbutiements lui donne une longueur d avance sur ses concurrents et lui permet de croître sans à coups Dès 1986 il regroupe ses différentes activités sur un vaste terrain dans la zone industrielle de Planchy où il construit une usine qui fait impression sur ses clients par sa propreté et sa technicité Parmi les réalisations notables de Sottas le bâtiment SGS et les locaux Merck Serono à Genève de même que le centre de production Nespresso à Avenches VD Des constructions qui concentrent des exigences physiques particulières et valent à l entreprise une notoriété internationale Aujourd hui Sottas construit des usines et des tours de verre aussi bien en Thaïlande qu à la City de Londres Malgré la crise la conjoncture dans la construction est bonne et Sottas prévoit même d agrandir son usine cette année Un dynamisme qui fait bouger la région «Au moment de la création de l entreprise Bulle ne comptait que trois ateliers de serrurerie alors qu aujourd hui la branche emploie près de 650 personnes dans ce secteur affirme le patron qui va prendre sa retraite Une transition qu il envisage avec sérénité «Ma fille et mon beau fils tous deux diplômés de l EPFZ vont reprendre l entreprise cet été et lui donner un souffle nouveau du globe De retour en Suisse il reprend un petit commerce et fonde sa propre enseigne en 1983 Douze ans plus tard il figure parmi les premiers à obtenir une licence pour vendre du pain paillasse puis la baguette «Banette et les tourtières de Gascogne Enraciné dans la région le boulanger possède aujourd hui deux commerces à Mariy deux à Fribourg et un tout nouveau à Villars sur Glâne

4 Seite 4 / Il ANNÉE DE FONDATION 1981 FONDATEUR JEAN JACQUES HAYOZ L EU FR BO URG COLLABORATEURS Jean Jacques Hayoz n a que 24 ans lorsqu il fonde son entreprise Au fil des mandats il engage du personnel Son premier associé quitte le navire après une brouille en 1997 et est remplacé par Pierre André Brùlhart Avec ses 40 ouvriers la société figure aujourd hui parmi les plus importantes du secteur dans le canton Elle travaille sur des chantiers d envergure comme l Ecole des métiers à Fribourg en offrant une large palette de services ANNÉE DE FONDATION 1987 FONDATEUR MARK LIEU GlVISIEZ COLLABORATEURS 100 «Etant issu d une famille d entrepreneurs j avais très envie de devenir indépendant encore fallait il trouver la bonne idée se souvient Mark Bùsser Alors qu il est employé chez Mikron à Sienne après un MBA à l IMD de Lausanne il trouve un filon lors de ses voyages aux Etats Unis et au Japon «J y ai découvert les premières tables à digitaliser J ai pensé à l usage qu on pourrait faire dans mon entreprise de ce type d outils qui permettaient de mettre en réseau des documents uniques cherche alors des spécialistes pour développer une des premières solutions décentralisées de mise à disposition de documents sur un réseau et crée IMTF La société se développe ensuite dans le monde bancaire en créant les premiers processus d automatisation des ordres de paiement La banque représente le principal domaine d activité de l entreprise aujourd hui leader en Suisse dans l automatisation des trafics de paiement et la mise en conformité Une stratégie bien focalisée qui lui vaut d être profitable depuis ses débuts et de s étendre à l étranger depuis 2001 avec des succursales à Vienne et à Londres ANNÉE DE FONDATION 1990 FONDATEURS JEAN LUC TlNGUELY OLIVIER GLASSON LIEU VILLARS SUR GLÂNE COLLABORATEURS 40 Divisée en cinq petits départements qui s occupent respectivement d automation industrielle de développement software de développement Web de prestation IT et électrique Infoteam a échappé à la crise grâce à sa diversification Ses fondateurs Olivier Glasson et Jean Luc Tinguely persistent dans cette stratégie en cherchant à développer de nouveaux «teams qui proposent des solutions innovantes Leur entreprise suit une croissance linéaire depuis sa création œuvrant aussi bien pour des PME locales que pour de plus gros projets comme l automatisation du réseau d eau lausannois ou le site Internet de l aéroport de Genève ANNÉE DE FONDATION 2002 FONDATEURS DANIEL LEVA PATRICK MAYOR LIEU VlLLARGIROUD COLLABORATEURS 19 Daniel Leva et Patrick Mayor ont fondé leur entreprise pour prendre seuls les décisions stratégiques et pour mettre en pratique certaines valeurs qui les habitent «On ne souhaite pas une croissance à tout prix Notre vie de famille est également importante de même que le bien être de nos employés qui ont par exemple congé le vendredi après midi explique Patrick Mayor JetSolutions s est spécialisée dans la manutention de poudres pour la pharma le secteur alimentaire ou la chimie développant aussi bien des solutions pour ajouter du cacao dans les yaourts que des équipements pour le salage des routes Depuis sa création l entreprise suit une croissance exponentielle avec un chiffre d affaires établi à 5 millions de francs en 2009 dont 70 l étranger ont été encaissés à FONDATEURS JEAN MONNEY PIERRE CLÉMENT DANIELLE ARCHIMI FRANÇOIS CASSER LlEU ÇHATELrSAI COLLABORATEURS 200 Dans les années 70 Jean Monney commercialise des bijoux avec la créatrice italienne Laura Biagiotti lorsqu il rencontre sur une foire l inventeur d un fer à repasser avec générateur de vapeur Immédiatement séduit il décide de commercialiser la technologie et crée du même coup la société Laurastar aujourd hui mondialement connue pour ses centrales vapeur sous pression Pour ses 30 ans la société au chiffre d affaires de 63 millions de francs en 2009 promet des stations de repassage anniversaire en édition limitée et pour le second semestre une nouveauté que le CEO décrit comme «révolutionnaire ANNÉE DE FONDATION 2001 FONDATEURS GERHARDANDREY HANNES GASSERT NADJA PERROULAZ Ç 0 LIEUX FRIBP U RG BERN E Z COLLABORATEURS 52 Les trois premières années de son existence Liip société spécialisée dans le développement de portails Internet individualisés pour des clients comme Cablecom Logitech ou Migros est passée de 18 à 52 collaborateurs Une croissance ultrarapide

5 Seite 5 / difficile à digérer «II a fallu faire le grand écart entre une image jeune et cool et ce développement accéléré explique Gerhard Andrey l un des partenaires fondateurs L aventure débute par des demandes de connaissances qui permettent à ce concepteur Web de se pencher sur le développement de software jusqu à rejoindre d autres professionnels pour créer Liip Une fusion avec une entreprise zurichoise permet à la société de viser le marché national ANNÉE DE FONDATION 1980 FONDATEUR CONRAD LUTZ l IEl G ly s EZ COLLABORATEURS 25 C est en 1973 avant même de fonder son bureau que Conrad Lutz conçoit son premier bâtiment à faible impact environnemental Il n a cessé depuis lors d oeuvrer dans la construction écologique ce qui vaut à son agence une grande légitimité au moment où ce type de bâtiment devient la norme Parfait exemple de cette vocation le «green office que l architecte a dessiné pour son bureau un bâtiment entièrement conçu à partir de matériaux naturels du bois de charpente au crépi à l argile et dont le coût en chauffage ne dépasse pas 700 francs par an Surtout actif dans la région fribourgeoise Conrad Lutz réalise en ce moment un vaste projet de village de vacances camping et restaurant haut de gamme écologique en Aquitaine FONDATEURS DAVID EGGER YVAN MAGNIN MlCHAEL PACHAUD OLIVIER PLACHEREL LIEU FRIBOURG COLLABORATEURS 15 Alors qu ils n ont qu entre 23 et 33 ans David Egger économiste Yvan Magnin Michael Pachaud et Olivier Placherel mécaniciens de précision chez Bultech décident de fonder Mecatyp une entreprise de fraisage et décolletage de pièces mécaniques de haute technicité L entreprise a notamment développé en 2002 un dioptre pour le tir sportif Outre ces demandes précises Mecatyp alterne entre les gros volumes pour l industrie automobile et des pièces plus spécifiques pour le secteur médical Son chiffre d affaires a crû fortement jusqu à la crise de 2009 qui l a forcée à avoir recours au chômage partiel ANNÉE DE FONDATION 2000 FONDATEUR MAURICE PASQUIER LIEU FRIBOURG COLLABORATEURS 150 Devenir entrepreneur était un rêve d enfant pour Maurice Pasquier qui tout petit s aventurait dans une usine de selles de vélos voisine de son domicile pour bricoler et voir ce qui s y passait Il le réalise en rachetant une entreprise d emballage du groupe Sarna à laquelle il donne une nouvelle raison sociale Plaspaq Dès le départ cet ingénieur qui investit tout son capital dans l aventure a pour ambition de former un groupe et rachète les sociétés Cafag et Walke tout en créant la holding P Q H Le groupe compte désormais cinq sociétés affiliées et deux joint ventures dont Mestel à Gênes en Italie qui réalise des produits en caoutchouc pour l industrie du luxe ANNÉE DE FONDATION 1984 FONDATEUR PHILIPPE PROGIN LIEU BULLE COLLABORATEURS 138 Le centre d administration de Richement à Genève les tours de la SSR à Berne le bâtiment Bluebox à Plan les Ouates Progin enchaîne les projets d envergure L entreprise a évidemment débuté de manière plus modeste dans la grange d un paysan fribourgeois parti au Canada en 1984 Philippe Progin venait de démissionner de l entreprise qui l employait car il n obtenait pas l avancement désiré Il accepte des mandats de serrurerie réalisés avec quelques employés Sa première usine lui permet de passer à l échelle supérieure et de se spécialiser dans les façades métalliques avec succès depuis quinze ans «Nous avons même fait une excellente année 2009 félicite le patron FONDATEURS KYM ET LORIS SCHNARRENBERGER LJEU GlVlSIEZ COLLABORATEURS 45 Pas évident de se lancer en temps de crise surtout quand on a seulement 23 et 27 ans Mais Loris et Kym Schnarrenberger ont de l ascendance dans le se nettoyage leurs parents étaient directeurs régionaux d un grand groupe du secteur «J ai une certaine fierté à marcher sur les traces de mon père admet le cadet qui poursuit en parallèle des études à la Haute Ecole de gestion Quant aux initiales de leur raison sociale elles rendent hommage à la maman Josyane qui dirige le département commercial de la société En moins de deux ans les deux frères ont décroché des contrats auprès de grands groupes basés dans la région et sont également actifs dans le déblayage de chantiers Ils espèrent rentrer dans les chiffres noirs en 2010 ANNÉEDE FONDATION 2002 FONDATEUR MARC DURST

6 Seite 6 / 7 LIEU VUADENS les sushis Il crée alors sa lance une nouvelle fois en des restaurants et des chaînes COLLABORATEURS 50 Alors qu il travaille au bureau permanent du Festival de Montreux Marc Durst a l idée de lancer avec un ami qui s occupe de la cuisine des artistes un stand de nourriture innovante première société baptisée Sushi King Seulement le succès n est pas au rendez vous Son associé le quitte et un an plus tard Marc Durs dépose le bilan A l aide du restaurateur Philippe Guignard qui investit francs il se 2002 et fonde Sushi Mania à Vuadens Profitant de la démocratisation du poisson cru il séduit la grande distribution et se développe rapidement Aujourd hui Sushi Mania réalise un chiffre d affaires de 6 5 millions de francs et fournit comme Globus ou Migros tout en diversifiant son offre

7 Seite 7 / 7

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

A pied à l école... à Pédibus. Pour une mobilité d avenir

A pied à l école... à Pédibus. Pour une mobilité d avenir A pied à l école... à Pédibus Pour une mobilité d avenir Le Pédibus, comment ça marche? Pour une mobilité d avenir Comment ça marche? Une «ribambelle» d enfants se rend à pied à l école L enfant fait ainsi

Plus en détail

Blanchet. Bassin houiller oblige, la Loire a bâti MORAL D ACIER POUR METALLERIE HIGH-TECH. Saga

Blanchet. Bassin houiller oblige, la Loire a bâti MORAL D ACIER POUR METALLERIE HIGH-TECH. Saga Saga Blanchet Studio a Graf/Métalleries du Forez MORAL D ACIER POUR METALLERIE HIGH-TECH ESPRIT DE FAMILLE ET MONTÉE EN COMPÉTENCES ONT FAÇONNÉ L ÉVOLUTION DU GROUPE BLANCHET ET, PLUS PARTICULIÈREMENT,

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 GÉANT CASINO FAIT PEAU NEUVE Après une baisse des tarifs sans précédent qui a permis à Géant Casino de devenir leader des prix bas, l enseigne d hypermarchés

Plus en détail

UN PATRIMOINE EN LIGNE

UN PATRIMOINE EN LIGNE UN PATRIMOINE EN LIGNE Digitaliser les collections historiques et contemporaines de la presse suisse pour en garantir la pérennité et les rendre accessibles Un projet coopératif de PresseSuisse, de la

Plus en détail

Service de Formation à la Vie Autonome

Service de Formation à la Vie Autonome Service de Formation à la Vie Autonome Une formation qui s adresse à des jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle, qui souhaitent apprendre à vivre de manière plus autonome au quotidien Pro infirmis

Plus en détail

LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE

LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE Présentation établie sur la base de l étude CREA Institut d économique appliquée Novembre 2007 Avoir confiance en l avenir! -Vaud région financière recouvre une importante

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

DISTECH CHD, l apprentissage

DISTECH CHD, l apprentissage Dossier de presse Avril 2011 DISTECH CHD, l apprentissage de la réussite! 30 ans d expertise au service des professionnels de la commercialisation de boissons. Contacts presse Isabelle Kohr François Weber

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Association des Commerçants du Canton de Fribourg

Association des Commerçants du Canton de Fribourg Rapport du président du jury 18 mars 2015 Diplôme d honneur ACCF Mesdames et Messieurs, Malgré la crise économique, l incertitude liée au rapport Fr. / Euro l extension incessante des centres commerciaux,

Plus en détail

Comment Airbus monte en puissance en Chine Par Olivier James - Publié le 28 novembre 2013 L'Usine Nouvelle n 3355 Chine, Airbus, Aéronautique

Comment Airbus monte en puissance en Chine Par Olivier James - Publié le 28 novembre 2013 L'Usine Nouvelle n 3355 Chine, Airbus, Aéronautique 1 sur 5 15/08/2015 11:11 RECHERCHER Recevez nos newsletters Abonnez-vous Identifiez-vous Usinenouvelle.com > Organisation industrielle Comment Airbus monte en puissance en Chine Par Olivier James - Publié

Plus en détail

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Résidence pour Etudiants R+7, Maison de l Inde à la CIUP F. Lipsky-Rollet, O. Gaujard 1 Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité

Plus en détail

Hubert Etter et Fils S.A.

Hubert Etter et Fils S.A. Hubert Etter et Fils S.A. Hubert Etter et Fils S.A. présentation Fondée en 1958 par Hubert Etter avec la simple exploitation d un garage, notre entreprise a toujours su s adapter à l évolution des nouvelles

Plus en détail

Le nombre de faillites au premier semestre 2009 atteint, avec 2455 faillites, un nouveau record depuis plus de 10 ans

Le nombre de faillites au premier semestre 2009 atteint, avec 2455 faillites, un nouveau record depuis plus de 10 ans Faillites et créations d entreprise Chiffres de janvier à juin comparés à l année précédente 1 er semestre Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2013 Profil Public cible Bureaux d architectes, d ingénieurs, de géomètres Entreprises de construction, de génie civil

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Demandes d octroi de permis concernant la durée du travail

Demandes d octroi de permis concernant la durée du travail Demandes d octroi de permis concernant la durée du travail Permis de travail pour les jours fériés (art. 19 et 20a LTr) 14-002508 / 64954607 Spontis SA, 1580 Avenches Dpt approvisionnement / gestion logistique:

Plus en détail

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet 6 modules de 2 jours du 2 octobre au 14 décembre 2012 En partenariat avec Swiss Sport Management Center LE SPORT, UN PHÉNOMÈNE À MANAGER Le sport est

Plus en détail

Wuhan se rêve en capitale mondiale

Wuhan se rêve en capitale mondiale Wuhan se rêve en capitale mondiale de la voiture LE MONDE ECONOMIE 19.02.2015 à 11h16 Mis à jour le 19.02.2015 à 11h20 Par Philippe Jacqué (/journaliste/philippe-jacque/) Usine Dongfeng-PSA à Wuhan. DARLEY

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2012

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2012 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2012 Profil Public cible Bureaux d architectes, ingénieurs, géomètres Entreprises de construction, de génie civil et

Plus en détail

28 MAI 2015 GEORGES ZUND

28 MAI 2015 GEORGES ZUND PARTENAIRES! 28 MAI 2015 GEORGES ZUND 2 SOMMAIRE INFORMATIONS GÉNÉRALES FORMATION PROFESSIONNELLE MÉTÉO DE LA CONSTRUCTION DOSSIERS EN COURS DIVERS INFORMATIONS GÉNÉRALES 3 4 FEDERATION VAUDOISE DES ENTREPRENEURS

Plus en détail

Bâtir la qualité 4 Nos valeurs 6 La différence Pierre Étoile 8 En quelques chiffres 10 + de 600 logements réalisés 12 Services

Bâtir la qualité 4 Nos valeurs 6 La différence Pierre Étoile 8 En quelques chiffres 10 + de 600 logements réalisés 12 Services www.pierreetoile.ch SOMMAIRE Bâtir la qualité 4 Nos valeurs 6 La différence Pierre Étoile 8 En quelques chiffres 10 + de 600 logements réalisés 12 Services Achetez votre habitation principale 14 Achetez

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS

Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS Un projet novateur en Suisse, inspiré des bonnes pratiques internationales, en lien étroit avec les autres acteurs publics

Plus en détail

D EMPLOIS QU ELLE N EN SUPPRIME LA SUISSE CRÉE BIEN PLUS 1.5 % LA CROISSANCE PRÉVUE DU PIB VAUDOIS EN 2013, SELON LE CRÉA.

D EMPLOIS QU ELLE N EN SUPPRIME LA SUISSE CRÉE BIEN PLUS 1.5 % LA CROISSANCE PRÉVUE DU PIB VAUDOIS EN 2013, SELON LE CRÉA. La Faculté des hautes études commerciales www.hec.unil.ch LA SUISSE CRÉE BIEN PLUS D EMPLOIS QU ELLE N EN SUPPRIME En 2012, les entreprises helvétiques ont biffé 16 000 postes, mais en ont créé 60 000

Plus en détail

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Service Académique de l Inspection de l Apprentissage BAC PRO PRÉPARÉ BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes-Cellule BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes avionique BAC PRO Agroéquipement

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE IMMObILIER // dossier dossier arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE 66 // 67 market.ch - mai 2012 Aurélia Brégnac L attractivité de l Arc lémanique n est plus à démontrer. De Genève à Montreux,

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

PRÉAVIS URGENT COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 5/2010 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS URGENT COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 5/2010 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS URGENT COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 5/2010 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Achat et installation d un pavillon de 4 salles de classes à la Nouvelle Promenade Municipalité de Payerne /

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

B.A.-BA de la garde d enfants

B.A.-BA de la garde d enfants B.A.-BA de la garde d enfants pour la Suisse romande Vue d ensemble des variantes de garde les plus fréquentes pour les petits enfants - Crèche - Accueil familial de jour - Nounou - Babysitter, Au Pair

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

convention collective

convention collective convention collective convention collective pour la Rraite Anticipée dans la Métallurgie du Bâtiment à Genève (CCRAMB) 2004 Modifiée lors de la séance du conseil de fondation du 10 décembre 2012 CONVENTION

Plus en détail

PV rédigé par Andoniaina RARIVOARIMANANA et Fabien RABARISON

PV rédigé par Andoniaina RARIVOARIMANANA et Fabien RABARISON P.V. DU COLLOQUIUM DU VENDREDI 12 MAI 2006. Intervenant : M. Mamy RABE PDG de la société MONEY TECH Président du Madagascar-USA Business Council PV rédigé par Andoniaina RARIVOARIMANANA et Fabien RABARISON

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement 1 Recherche pour le marché? Absolument! Nos travaux de recherche sont

Plus en détail

Commission du Développement Durable (CDD) Mai 2014. Rapport. de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général.

Commission du Développement Durable (CDD) Mai 2014. Rapport. de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général. Rapport de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général Concernant L octroi d un crédit d engagement pour l'extension du centre sportif d'ecossia Mai 2014 Membres de la Commission du

Plus en détail

Bourgeois et ouvriers au 19ème siècle. 4ème Slovaquie

Bourgeois et ouvriers au 19ème siècle. 4ème Slovaquie Bourgeois et ouvriers au 19ème siècle 4ème Slovaquie LA SOCIété au 19ème siècle Par Pauline, Grégoire D., Romain La bourgeoisie La grande bourgeoisie est dominante dans la société avec des revenus élevés.

Plus en détail

Entreprise de correction fluviale E.C.F. Canal de dérivation de l Arbogne

Entreprise de correction fluviale E.C.F. Canal de dérivation de l Arbogne 1562 Corcelles, le 17 janvier 2012 COMMUNE DE CORCELLES Près Payerne MUNICIPALITE Tél. 026/660.25.62 Fax 026/660.17.76 commune@corcelles.ch AU CONSEIL COMMUNAL DE CORCELLES/PAYERNE PREAVIS N o 01/2012

Plus en détail

TOULOUSE TECH TRANSFER

TOULOUSE TECH TRANSFER CONFERENCE DE PRESSE TOULOUSE TECH TRANSFER BILAN ET PERSPECTIVES APRES DEUX ANNEES D OPERATIONS Mardi 15 avril 2014, à 17h Salle Capitulaire de l Université de Toulouse 15 rue des Lois Participants M.

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2008 PFA/BS POUR DISCUSSION ET ORIENTATION

Conseil d administration Genève, novembre 2008 PFA/BS POUR DISCUSSION ET ORIENTATION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.303/PFA/BS/1 303 e session Conseil d administration Genève, novembre 2008 Sous-comité du bâtiment PFA/BS POUR DISCUSSION ET ORIENTATION PREMIÈRE QUESTION À L ORDRE DU

Plus en détail

4. L assurance maladie

4. L assurance maladie L ASSURANCE MALADIE 73 4. L assurance maladie Comme l assurance maladie est obligatoire, toute personne domiciliée en Suisse doit être convenablement couverte. C est actuellement le cas, avec un très large

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

C est quoi C est quoi une entreprise

C est quoi C est quoi une entreprise C EST C est QUOI quoi une entreprise? 2 3 sommaire Bienvenue dans l entreprise 3 Qu est-ce qu une entreprise? 4 Entreprises selon le nombre de salariés 6 Une entreprise, des métiers 8 Comment fonctionne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VELOS A ASSISTANCE ELECTRIQUE FEU VERT 2015

DOSSIER DE PRESSE VELOS A ASSISTANCE ELECTRIQUE FEU VERT 2015 DOSSIER DE PRESSE VELOS A ASSISTANCE ELECTRIQUE FEU VERT 2015 SOMMAIRE Communiqué de Presse page 3 Un partenariat avec la Manufacture Française du Cycle page 4 Des vélos «conçus et assemblés» en France

Plus en détail

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint 1 2.2 Etablir un diagnostic stratégique Documents annexes au PowerPoint Document 1 Domaines concernés Exemples Facteurs politiques Politiques fiscales, budgétaire, monétaire, sociale Allègement exceptionnel

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

I) Les stratégies de croissance au niveau économique

I) Les stratégies de croissance au niveau économique Toute entreprise ambitionne de se développer et donc de s agrandir en recherchant la croissance. Elle peut l obtenir à partir de 3 choix essentiels. Choix de croissance du point de vue économique (1 ou

Plus en détail

L'École Hôtelière de Genève, EHG

L'École Hôtelière de Genève, EHG 04.03.2014 Seite 1 / 5 L'École Hôtelière de Genève, EHG Cent ans de référence mondiale Elle s'appelait l'école des cafetiers-restaurateurs en 1914 lorsqu'elle fut créée par Gastrosuisse. Domiciliée à Neuchâtel,

Plus en détail

Conférence de presse de la Banque Cantonale Neuchâteloise du mardi 1 er novembre 2011. Prix BCN Innovation 2011 Colorix Sàrl Le projet «Colorimètre»

Conférence de presse de la Banque Cantonale Neuchâteloise du mardi 1 er novembre 2011. Prix BCN Innovation 2011 Colorix Sàrl Le projet «Colorimètre» Conférence de presse de la Banque Cantonale Neuchâteloise du mardi 1 er novembre 2011 Prix BCN Innovation 2011 Colorix Sàrl Le projet «Colorimètre» EMBARGO 20H00 L innovation, c est une situation qu on

Plus en détail

GRI Groupement romand de l informatique

GRI Groupement romand de l informatique GRI Groupement romand de l informatique Symposium dédié à la sécurité dans la mondialisation de l information le 25 mai 2012 à Genève Hôtel Bristol Geneva 10 Rue du Mont-Blanc, Genève Les enjeux de la

Plus en détail

Organiser au sein d un groupe ou d une équipe Examen

Organiser au sein d un groupe ou d une équipe Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Organiser au sein d un groupe ou d une équipe Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification!

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

Le Greater Geneva Berne area (GGBa) démystifié; quels bienfaits pour les PME?

Le Greater Geneva Berne area (GGBa) démystifié; quels bienfaits pour les PME? Le Greater Geneva Berne area (GGBa) démystifié; quels bienfaits pour les PME? Philippe D. Monnier, Champéry, 27 juin 2011. Nos trois missions PROMOTION à l étranger de notre place économique VEILLE internationale

Plus en détail

A terme: 5000 habitants / 600 emplois

A terme: 5000 habitants / 600 emplois Une mise en pratique du développement durable à l échelle d un quartier A terme: 5000 habitants / 600 emplois D une caserne de l armée française...... à un quartier modèle en matière de développement durable

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

NOR: IMID0800327A. Version consolidée au 1 juillet 2008

NOR: IMID0800327A. Version consolidée au 1 juillet 2008 Le 8 avril 2010 ARRETE Arrêté du 18 janvier 2008 relatif à la délivrance, sans opposition de la situation de lʼemploi, des autorisations de travail aux ressortissants des Etats de lʼunion européenne soumis

Plus en détail

Bâtiments Sports et Loisirs

Bâtiments Sports et Loisirs Bâtiments Sports et Loisirs Une construction d avenir pour le Sport et les Loisirs Depuis près de 50 ans, la société Losberger France (anciennement Walter), concepteur et fabricant français, est un acteur

Plus en détail

Demandes d octroi de permis concernant la durée du travail

Demandes d octroi de permis concernant la durée du travail Demandes d octroi de permis concernant la durée du travail Permis de travail de nuit (art. 17 LTr) 10-16126 / 108497 Aurubis Switzerland SA, 1400 Yverdon-les-Bains production: ASMAG et CONFORM. 14 H 15.05.2010

Plus en détail

Gérants. de fortune. indépendants. SG Private Banking (Suisse) S.A.

Gérants. de fortune. indépendants. SG Private Banking (Suisse) S.A. SG Private Banking (Suisse) S.A. Gérants de fortune indépendants 2 SG Private Banking (Suisse) S.A. Équilibre Une équipe dédiée au sein de SGPB Suisse Au service des Gérants de Fortune Indépendants depuis

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

concession obligatoire pour installer l eau ou le gaz

concession obligatoire pour installer l eau ou le gaz concession obligatoire pour installer l eau ou le gaz Installer l eau ou le gaz dans la région lausannoise nécessite de passer par une entreprise au bénéfice d une concession. A Lausanne et dans les communes

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS)

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS) UNIVERSITÉ DE GENÈVE Aides financières aux étudiant-es Bureau universitaire d information sociale (BUIS) 2005 2006 Les prestations sociales de la Division administrative et sociale des étudiants sont regroupées

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas :

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : - De l intérim ; - Du consulting ; - Une société de portage-salariale ; - Du multi salariat ; Alors le GE, c est quoi au juste? Alors le GE, c est quoi au juste?

Plus en détail

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan)

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Le site AEROPOLIS : L'objectif d'aeropolis est de mettre à disposition du

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour 2012-2017 1 Centre Droite vaudois : une vision de société Grâce

Plus en détail

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE Responsables: S. Nahrath, professeur à l IUKB P. Knoepfel, professeur à l IDHEAP THÉMATIQUE ET OBJECTIFS Depuis la mise en place de la politique

Plus en détail

Les problèmes. Répond aux questions des problèmes en utilisant le tableau.

Les problèmes. Répond aux questions des problèmes en utilisant le tableau. Les problèmes Répond aux questions des problèmes en utilisant le tableau. 1. Monsieur Pierre pèse 53 kg. Pendant les vacances, il a grossi de 5 kg. Combien pèse-t-il maintenant? Il grossit Combien? Monsieur

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

III. TECHNIQUES ET TRANSPORT Technologies du graphisme et de la

III. TECHNIQUES ET TRANSPORT Technologies du graphisme et de la TECHNIQUES ET TRANSPORT Technologies du graphisme et de la III communication Secteur Agro-alimentaire et Biotechnique Génie industriel, chimique et des matériaux Technique Textile et Habillement Techniques

Plus en détail

reprise à 2 est elle risquée? LaActualité Edito

reprise à 2 est elle risquée? LaActualité Edito N 12 NOV 05 LaActualité reprise à 2 est elle risquée? Il s agit là d un des sujets sur lequel les avis divergent. A l actif de ce type de projet nous pouvons évoquer la mutualisation de certains facteurs-clés

Plus en détail

LAVAL 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS. Numéro 3. LAVAL 23 septembre 2015. Carrières et emplois. Formation professionnelle pour adultes

LAVAL 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS. Numéro 3. LAVAL 23 septembre 2015. Carrières et emplois. Formation professionnelle pour adultes Numéro 3 LAVAL 23 septembre 2015 LAVAL Carrières et emplois 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS Formation professionnelle pour adultes Immigration Aide à l emploi Entrepreneuriat Régions Partenaires : Organisé par

Plus en détail

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner?

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner? N 07 JAN. 05 Actualité Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner? Débusquer les bons dossiers : bonnes affaires sont rares. Un professionnel accède à des dossiers que vous ne pouvez pas débusquer

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

MAIERGRILL SA. Depuis 1996, Maiergrill SA fait partie des leaders dans le domaine du service traiteur événementiel

MAIERGRILL SA. Depuis 1996, Maiergrill SA fait partie des leaders dans le domaine du service traiteur événementiel www.maiergrill.com MAIERGRILL SA Depuis 1996, Maiergrill SA fait partie des leaders dans le domaine du service traiteur événementiel pour des manifestations rassemblant de 20 à plus de 1 000 invités. 365

Plus en détail

Le parcours professionnel des chômeurs de longue durée en Suisse

Le parcours professionnel des chômeurs de longue durée en Suisse Le parcours professionnel des chômeurs de longue durée en Suisse Cet article présente les premiers résultats d un projet de recherche qui étudie le parcours professionnel de personnes confrontées au chômage

Plus en détail

ATELIER COMMUNICATION «ECOUTE VOIR»

ATELIER COMMUNICATION «ECOUTE VOIR» ATELIER COMMUNICATION «ECOUTE VOIR» Un après-midi : le lundi après-midi Au CO de Pérolles BABY-SITTING Cours de baby-sitting : apprentissages des notions des besoins de l enfant, de son sommeil, du jeu,

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Naître à l hôpital Daler

Naître à l hôpital Daler Naître à l hôpital Daler Sommaire Se préparer à la naissance 5 Quand se rendre à la maternité 6 Il faut prendre avec vous 8 L heure est arrivée, la naissance 10 Votre séjour en maternité 15 Votre retour

Plus en détail

LA BANQUE MIGROS. 15.12.2009 Présentation "Clientèle Entreprises" Banque Migros PAGE 1

LA BANQUE MIGROS. 15.12.2009 Présentation Clientèle Entreprises Banque Migros PAGE 1 LA BANQUE MIGROS 15.12.2009 Présentation "Clientèle Entreprises" Banque Migros PAGE 1 Sommaire 1. La Banque Migros 2. Notre marché 3. La Clientèle Entreprises 4. Nos produits et services 5. Tarification

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Procès-verbal de l'assemblée communale ordinaire lundi 16 décembre 2013, à 20h00 au bâtiment communal de Ferpicloz

Procès-verbal de l'assemblée communale ordinaire lundi 16 décembre 2013, à 20h00 au bâtiment communal de Ferpicloz Procès-verbal de l'assemblée communale ordinaire lundi 16 décembre 2013, à 20h00 au bâtiment communal de Ferpicloz Présidence : M. René Kolly (RK), Syndic Procès-verbal : Mme Valérie Kolly (VK), Secrétaire

Plus en détail

5SeptEtiquette : Une imprimerie totalement digitale sans presse numérique Introduction Patrick WACK, PDG de 5SeptEtiquette

5SeptEtiquette : Une imprimerie totalement digitale sans presse numérique Introduction Patrick WACK, PDG de 5SeptEtiquette 1 5SeptEtiquette : Une imprimerie totalement digitale sans presse numérique Comment l automatisation des flux de production et JDF au service des clients améliore la productivité et la rentabilité d un

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Synthèse........................................................................................................7

Plus en détail