RTE, ACTEUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DURABLE BILAN ELECTRIQUE 2010 ET ACTUALITE EN ILE-DE-FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RTE, ACTEUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DURABLE BILAN ELECTRIQUE 2010 ET ACTUALITE EN ILE-DE-FRANCE"

Transcription

1 RTE, ACTEUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DURABLE BILAN ELECTRIQUE 2010 ET ACTUALITE EN ILE-DE-FRANCE MERCREDI 30 MARS 2010 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE Elsa Blavin POUR EN SAVOIR PLUS

2 Consommation et production en l Ile-de-France Pour accompagner le développement économique durable de la région, RTE améliore la performance de son réseau en investissant pour garantir la sécurité d alimentation en électricité Création du poste de Cardinet Création du poste Seine Modernisation du poste de Villevaudé Reconstruction du poste de Poissy Sécurisation du réseau face aux aléas climatiques pour accompagner l activité économique des territoires Reconstruction du poste de Charenton Raccordement des clients au réseau Création du poste Boule pour être acteur du développement durable régional Reconstruction du poste du Chesnoy Mise en souterrain de la ligne Palaiseau Saint Aubin Protection de la biodiversité en Ile-de-France Protection de la biodiversité extraordinaire en Ile-de-France Annexe 1 : RTE NORMANDIE PARIS Annexe 2 : Le fonctionnement des dispatchings 2

3 Consommation et production en l Ile-de-France Une consommation électrique en hausse sous l effet du froid En 2010, la consommation d électricité en Ile-de-France est de GWh 1, en hausse de 3,6% 2 par rapport à Cet accroissement de la consommation provient pour l essentiel de l effet des températures de l année 2010, plus froide encore que les années 2008 et Selon Météo France, il faut en effet remonter à 1987 pour trouver une année plus froide. Corrigée des aléas, la consommation de l Ile-de-France est en stagnation. Evolution de la consommation régionale annuelle (données brutes) Zoom au niveau national en 2010 Consommation : 513 TWh Variation 2010/2009 : + 5,5 % Consommation de la grande industrie : + 3,7% Consommation des PMI-PME : + 3 % Consommation de la clientèle raccordée en basse tension (clientèle domestique, professionnels, services publics, éclairage public, divers tertiaire) : + 7 % 1 1 GWh = 1 gigawattheure = 1 million de kilowattheures 2 En données brutes. En données corrigées des aléas climatiques, la consommation est de GWh, légèrement inférieure à celle de

4 La consommation des ménages continue d augmenter La consommation de la clientèle raccordée en basse tension (clientèle domestique, professionnels, services publics, éclairages publics, divers tertiaire) continue d augmenter de 5% sous l effet du froid. Cette augmentation est moins importante qu au niveau national (7%). En valeur corrigée des aléas climatiques, on observe que cette consommation est quasiment constante. Légère croissance de la consommation des PME/PMI La consommation des PME/ PMI est en légère hausse (+3%), à l instar de la consommation nationale, même s il faut relativiser cette croissance du fait des conditions climatiques. Légère baisse de la consommation de la grande industrie En 2010, la consommation de la grande industrie a faiblement diminué (-1%). Cette baisse est néanmoins inférieure à celle constatée en 2009, ce qui pourrait laisser présager que de type de consommation de la grande industrie enregistre un effet de palier. 4

5 Les consommations à la pointe en hiver poursuivent leur croissance en Ile-de- France En 2010, le maximum de MW 3 a été enregistré le 8 janvier pour la région Ile-de- France. Les prévisions de Météo-France permettent d anticiper ces pointes. En période de grand froid, RTE sensibilise l ensemble des Français à l intérêt de la maîtrise de la consommation de l électricité. Par des gestes simples, chacun peut participer à la lutte contre le réchauffement climatique, particulièrement entre 17h et 20h en hiver. 3 1 mégawatt = 1 million de watts 5

6 La production régionale d électricité est en baisse de 1% Elle s établit à GWh 4 et enregistre une baisse de 1%. On constate que la région est fortement importatrice d électricité puisqu elle produit moins de 10 % de l électricité consommée. C est grâce au réseau de transport que la région est alimentée par les lignes à haute et très haute tension qui acheminent l électricité sur de longues distances depuis les autres régions de France. Tableau de toutes les productions sur la région Ile-de-France en GWh production 2010 variation nucléaire - - thermique classique GWh -1% hydraulique 52 GWh 15% renouvelable 966 Gwh -4% total 6545 GWh -1% L'alimentation électrique de l'ile de France : un cas unique La production française d électricité a augmenté de 6 % en 2010 La production des centrales nucléaires augmente de 4,6% (+17,9 TWh). La production des centrales hydrauliques augmente de 9,9% (+6,1 TWh), en lien avec l évolution de l hydraulicité et de l utilisation des réservoirs hydrauliques par rapport à La production éolienne atteint 9,6 TWh, en augmentation de 22% par rapport à l année précédente (+1,7 TWh). La production photovoltaïque a évolué à hauteur de +0,5 TWh et la production issue des autres sources d énergie renouvelable augmente de 11% (+0,5 TWh). La production des centrales thermiques à combustible fossile qui assurent le rôle de «bouclage» de l équilibre offre / demande augmente de 8,3% (+4,5 TWh)., ainsi que sa position géographiquement centrale 4 1 GWh = 1 gigawattheure = 1 million de kilowattheures 6

7 Pour accompagner le développement économique durable de la région, RTE améliore la performance de son réseau en investissant En 2010, RTE a investi 113 millions d euros dans la région en En 2011, RTE poursuit dans cette voie, en investissant en Ile-de-France 80 millions d euros. Plus largement, entre 2011 et 2015, RTE a prévu d investir 450 millions d euros en Ile-de-France. Le volume d'investissements prévus ces prochaines années (cf. ci-dessus) participera largement à l'économie régionale, tant ponctuellement, lors des chantiers (retombées économiques directes, créations d'emplois), que durablement avec la réalisation d'infrastructures essentielles pour le développement économique et l'attractivité du territoire. Au niveau national, les investissements de RTE ont atteint M en 2010 et atteindront M en L alimentation électrique de l Ile-de-France : un cas unique L alimentation électrique d Ile-de-France représente un cas unique en France. Avec 1/6 ème de la consommation française, la région parisienne est la première région consommatrice en France. L importance de la région, ainsi que sa position géographiquement centrale par rapport aux sites de production d électricité français, ne sont pas sans incidence sur la structure des réseaux électriques. L Ile-de-France est électriquement ceinturée par une première boucle aérienne très haute tension à volts. Une seconde boucle à volts la complète. Ces deux réseaux sont reliés entre eux pour permettre un secours entre les différents secteurs en cas d incident. Des câbles souterrains (les radiales) prolongent ce dispositif et acheminent l électricité à très haute tension au cœur même de Paris. 7

8 pour garantir la sécurité d alimentation en électricité Création du poste de Cardinet (Paris 17 e ) L alimentation du Nord-Ouest parisien Le réseau d électricité de RTE alimente le réseau de distribution aux postes électriques volts Cardinet, Batignolles et Pasquier, qui participent à l alimentation de 6 arrondissements de Paris : 1er, 2ème, 8ème, 9ème, 17ème et 18ème. dont le développement nécessite un renforcement du réseau Au vu de l évolution des consommations, RTE a décidé de renforcer son réseau électrique grâce à la création : d un poste volts sous enveloppe métallique (PSEM) au poste CARDINET de deux liaisons à volts entre les postes BATIGNOLLES et CARDINET et les postes CARDINET et PASQUIER. 8

9 dans le respect de l environnement Cette solution conduit à minimiser l impact des travaux sur l environnement en installant l intégralité des installations électriques neuves dans des bâtiments existants et des galeries souterraines d ores et déjà dédiées à l alimentation en énergie électrique. L utilisation d une technologie innovante : le poste sous enveloppe métallique Un poste électrique à 225 kv sous enveloppe métallique (PSEM) sera installé dans le bâtiment existant du poste CARDINET, datant du milieu des années 1990, dans la salle prévue à la construction. Le poste permet le raccordement de plusieurs lignes en fournissant les fonctions d aiguillage, de séparation, de protection et de mesure nécessaire au fonctionnement du réseau public de transport. Un PSEM réunit les trois phases électriques et les mêmes composants et fonctions qu un poste électrique classique (jeu de barres, sectionneurs d aiguillage, disjoncteurs, ). Par contre, l isolement des pièces nues sous tension s effectue grâce à la pression d un gaz à haute rigidité diélectrique (hexafluorure de soufre ou SF 6 ), maintenue à l intérieur de caissons métalliques dans lesquels sont enfermés toutes les pièces et organes sous tension. Cette technologie permet de réduire fortement les distances d isolement nécessaires par rapport à un poste classique dit «ouvert» (isolement dans l air) et rend possible son installation dans un espace réduit. C est grâce à cette technologie que des postes ont pu être installés dans des milieux urbains denses comme Paris. 9

10 tout en contribuant à l amélioration de la qualité d électricité Cette opération permet d insérer, dans une partie du réseau qui en est aujourd hui dépourvue, des disjoncteurs volts, permettant d isoler de manière plus rapide et plus sélective, les ouvrages électriques qui présenteraient un défaut (défaut d isolement, avarie, ) et ainsi limiter les nécessaires délestages de consommation. Fréquence des coupures d électricité en nette diminution sur le réseau de RTE Grace aux efforts déployés, particulièrement en lien avec l accélération du programme d investissements, RTE améliore la fiabilité de son réseau électrique. Ainsi, en 2010, la qualité de l électricité sur le réseau de RTE a atteint l un de ses meilleurs niveaux : Le nombre total de coupures sur l année a été particulièrement bas, hors événement exceptionnel, en réduction de plus d un tiers par rapport à la moyenne des 10 années précédentes. Cette amélioration s est aussi traduite par la baisse du nombre de creux de tension observés sur le réseau d environ 28% par rapport à 2009 sur un périmètre de plus de 200 points de mesure, dans un contexte d activité orageuse comparable à celle observée les années précédentes. Intégration du poste Cardinet dans un environnement urbain 10

11 pour garantir la sécurité d alimentation en électricité Création du poste Seine Pièce majeure du réseau de transport d'électricité de la région Ile-de-France, le poste Ampère situé à Saint Denis, (93) concourt à l'alimentation de habitants de la Seine-Saint-Denis (communes d Aubervilliers, Bobigny, Drancy, Dugny, La Courneuve, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Pierrefitte, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse) et de Paris (1 er, 2 ème, 9 ème, 18 ème arrondissements). Il participe également à l'alimentation d'équipements majeurs de l'économie régionale (Stade de France, SNCF, TGV Nord, métro et RER). Ce poste, dont les infrastructures à volts datent des années 30, doit être reconstruit pour fiabiliser l alimentation en électricité des communes qu il dessert par de nombreuses liaisons à et volts : c est le projet SEINE, dont l investissement est estimé à 69 millions d'euros. Après une période de concertation suivie des procédures administratives, les travaux ont débuté en octobre 2008 et dureront jusqu à fin Ils sont aujourd hui en voie d achèvement. Les travaux de construction du poste SEINE à 225 kv Le poste SEINE est construit sous enveloppe métallique. Cette technique permet de réduire considérablement son volume de manière à l'abriter dans un bâtiment architecturé, plus adapté à son environnement, actuellement en pleine mutation urbaine. Des aménagements paysagers sont aussi prévus pour parfaire son insertion environnementale. Le projet architectural et paysager Le nouveau poste "Seine" est construit à proximité du poste Ampère, le long de l'autoroute A86, dans la commune de l Ile-Saint-Denis (93), non loin de la Seine. Cette situation, au plus près des lignes existantes permet de minimiser les raccordements électriques et présente l'avantage de supprimer près de 1 km de ligne aérienne dans la commune de Saint Denis. De plus, cette implantation permet de mieux insérer les raccordements du poste Seine dans le secteur en les rapprochant de l'a

12 pour garantir la sécurité d alimentation en électricité Modernisation du poste de Villevaudé ( volts) RTE a engagé la modernisation du poste de Villevaudé en juillet Cette installation électrique, située sur la boucle très haute tension volts qui ceinture l Ile-de-France, est stratégique. Elle alimente en effet à elle seule 2 millions de foyers dans le Sud Est de l Ile-de-France. Une partie de l énergie y est transformée en volts pour y être acheminée vers des postes plus proches des sites de consommation. Le poste électrique volts de Villevaudé a été construit en 1948, sur la base d une technologie particulière, abandonnée depuis plusieurs années. La structure de son jeu de barres nécessite aujourd hui d être remplacée. Des différentes solutions envisagées, RTE a retenu celle de la réhabilitation du poste existant. C est la solution la plus économique (7 millions d euros), sans extension des installations et la plus rapide à mettre en œuvre. Elle permettra en outre d augmenter la capacité de transit du poste. Cette solution nécessite de mettre en place des techniques innovantes afin d assurer un remplacement des installations élément par élément, tout en garantissant la même sécurité de fonctionnement et d alimentation électrique de la zone desservie. Pour cela, RTE a retenu la technique des travaux sous tension. La mise en place du nouveau jeu de barres en aluminium rigide sera notamment réalisée par hélicoptère. Compte tenu de la difficulté de l opération, la maquette grandeur nature réalisée dans l enceinte du poste électrique (15 ha) permet aux techniciens et pilotes de valider toutes les procédures et les modes opératoires associés. Ces travaux se termineront à la fin de l année Les travaux sous tension Ces travaux sous tension nécessitent une préparation approfondie ne laissant aucune place à l'improvisation. Ils ne peuvent être réalisés que par un personnel qualifié, entraîné et ayant suivi une formation spécifique. Cette méthode d intervention, pratiquée depuis plus de 30 ans, permet d intervenir sur les ouvrages sans couper l alimentation, tout en garantissant la sécurité du système électrique. 12

13 pour garantir la sécurité d alimentation en électricité Reconstruction du poste de Poissy Le poste électrique de Poissy est situé dans les Yvelines, sur la commune de Poissy. Il est implanté au sein de l usine Peugeot-Citroën-Automobiles (PCA) du groupe PSA Peugeot Citroën, située en bordure de Seine. Les lignes aériennes à volts transportent le courant électrique jusqu'au poste de Poissy et le transforme à ou volts, par l intermédiaire de 6 transformateurs. Le poste de Poissy alimente en énergie électrique : L usine PCA ; Le distributeur ERDF, qui dessert à son tour les communes d Achères, Aigremont, Carrières-sous- Poissy, Chambourcy, Poissy et Saint-Germain-en-Laye. Ce poste à volts, construit pour partie à la fin des années trente, a besoin d être complètement rénové. La solution retenue : reconstruction du poste en bâtiment La solution préconisée par RTE en coordination avec ERDF consiste à reconstruire le poste à volts en bâtiment (Poste Intérieur Modulaire). Ce type de poste permet de compacter les installations électriques. Il sera construit en lieu et place du poste aérien, ce qui permettra un gain d espace ainsi qu une réduction de l impact visuel de l installation. La mise en service complète du nouveau poste PIM est prévue fin Des travaux de raccordement seront réalisés à l intérieur du poste jusqu en Le coût de cette reconstruction s élève à 7,5 millions d euros à la charge de RTE, ERDF et PCA. 13

14 pour garantir la sécurité d alimentation en électricité La sécurisation du réseau face aux aléas climatiques Lancé en 2002, à la suite des tempêtes exceptionnelles de la fin 1999, le programme de sécurisation du réseau prévoit de renforcer les infrastructures afin de pouvoir rétablir l alimentation électrique du réseau sous 5 jours maximum en cas d événement climatique exceptionnel. Ce programme, qui s achèvera en 2017, prévoit le déploiement de pylônes anti-cascade, le renforcement des fondations de certains pylônes et la réalisation de l élargissement des zones d entretien de la végétation présente sous et aux abords des lignes. D année en année, RTE continue d augmenter ses dépenses de sécurisation mécanique. En 2010, en Ile-de-France, RTE a installé 34 pylônes anti-cascades et tous les pylônes prévus seront installés à la fin de l année 2012 dans la région. RTE a également sécurisé 270 km de lignes en 2010 et prévoit d en sécuriser environ 920 km en C est ainsi que 13 millions d euros seront consacrés à la sécurisation du réseau en Ces travaux ont montré leur efficacité lors de la tempête Xynthia qui a frappé la France le 28 février En effet, le réseau de haute et très haute tension a très bien résisté, aucune coupure de courant n ayant été constatée. RTE installe des pylônes anti-cascade, plus résistants face au vent. 14

15 pour accompagner l activité économique des territoires Reconstruction du poste de Charenton Le poste électrique de Charenton est situé dans le Val-de-Marne (94), à Charenton-le-Pont, en bordure Sud-Est de Paris. Il s inscrit en zone urbanisée, au sein des quartiers Pasteur/Saint-Pierre (anciennement de Conflans) et des Carrières qui s étendent notamment entre l A4 et le quai des carrières au Sud-Ouest. Ses installations doivent être renouvelées pour permettre de garantir l alimentation des transports en commun de l Est parisien et le centre de traitement des déchets du SYCTOM. Les travaux envisagés par RTE consistent à implanter un Poste Sous Enveloppe Métallique (PSEM) en bâtiment, à l intérieur du site électrique de Charenton. Il sera de type architecturé et accueillera les installations électriques volts ainsi que les équipements de commande. Ils entraîneront une amélioration de l aspect visuel de ce site, grâce à la démolition de la plupart des installations aériennes à volts existantes et de divers bâtiments. Situation avant travaux Situation après travaux Un poste stratégique pour l alimentation de la RATP, de RFF et du SYCTOM Le poste volts de CHARENTON assure l alimentation des clients industriels suivants : La RATP : le poste volts de CHARENTON assure l alimentation des sous-stations volts de la RATP sur lesquelles repose l alimentation des transports en commun de l Est et du Sud de Paris. Réseau Ferré de France (RFF) : le poste volts de CHARENTON alimente, via plusieurs sous-stations volts RFF, le Sud-Est du réseau parisien et notamment les gares de Lyon et d Austerlitz. Le producteur SYCTOM (Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères) : le site d Ivry, le plus important de la région parisienne, reçoit tonnes de déchets par an de 16 communes. Il regroupe un centre de tri, un centre d incinération et une déchetterie, et se présente alternativement en tant que producteur ou consommateur d énergie électrique sur le Réseau Public de Transport. Dans le cadre de la modernisation de l alimentation de ces clients, il est également prévu de réhabiliter les liaisons à volts CHARENTON DENFERT et CHARENTON PERE LACHAISE afin du rendre durable la performance de ses ouvrages. 15

16 pour accompagner l activité économique des territoires Raccordement des clients au réseau Raccordement du CEA TGCC de Bruyères-le-Châtel (Essonne) A la demande du Centre d Energie Atomique (CEA), RTE va mettre en service le 28 avril 2011 le raccordement d un Très Grand Centre de Calcul (TGCC), situé sur la commune de Bruyères-le-Châtel (Essonne), pour une puissance de raccordement de 60 MW. Ce raccordement se traduit par la création d une liaison souterraine volts d environ 4,2 km à partir de la ligne existante Villejust - Les Loges 225 kv. Raccordement de la station de stockage de St Illers (78) STORENGY (filiale de GDF Suez dont l activité principale est le stockage souterrain de gaz naturel) a engagé l extension et la rénovation de la station de gaz existante du site de St Illiers (78), située à environ 50 km à l ouest de Paris. Dans ce contexte, Storengy a fait une demande de raccordement au Réseau Public de Transport. Le raccordement de la station de St Illiers se traduit par la création d une liaison souterraine volts de 5 km, à partir de la ligne existante Bonnières-Marnières. Ce raccordement sera effectif en mai

17 pour accompagner l activité économique des territoires Création du poste Boule La dynamique de développement de l ouest francilien laisse prévoir une augmentation de la consommation d électricité dans les années à venir. Le développement de «Seine-Arche» à Nanterre, le plan de renouveau du quartier d affaires de la Défense à Puteaux et Courbevoie, les projets structurants, les infrastructures importantes comme ARENA 92, et le déploiement de nouvelles ZAC et de nouveaux logements sur les communes de Nanterre, Rueil-Malmaison, Puteaux, Courbevoie, Suresnes, Colombes, La Garenne Colombes et Levallois vont accroître de manière très significative le besoin en électricité de ce secteur déjà densément peuplé ( habitants dans les Hauts-de-Seine). PROJETS 15 tours nouvelles ou réhabilitées, 2 ZAC à Puteaux, 1 ZAC à Nanterre, soit une augmentation de la consommation d électricité supérieure à 230 MW (1 mégawatt = 1 million de watts) Pour répondre à la demande énergétique et accompagner le développement économique du secteur, RTE et ERDF envisagent la création d un nouveau poste source : le poste source Boule, situé sur la commune de Nanterre, à proximité de la place Boule. L état des lieux montre qu un renforcement du réseau de transport entre Nanterre et Puteaux est également nécessaire avant l hiver pour éviter tout risque de coupure. Ce renforcement suppose la construire deux nouvelles liaisons à volts partant du poste Boule vers les postes existants de Puteaux et Nanterre. La réalisation du projet doit satisfaire aux conditions techniques optimales de construction, et à l ensemble des intérêts généraux tels que l aménagement du territoire ou la protection de l environnement, mais aussi tenir compte dans toute la mesure du possible des intérêts locaux. Le présent projet fait l objet d une concertation préalable sous l égide du préfet des Hauts-de-Seine, qui a pour objectif : - de définir avec les acteurs du territoire, les caractéristiques du projet, intégrant les mesures d insertion environnementale et d accompagnement ; - d apporter une information de qualité aux populations concernées. La première réunion de concertation est prévue en mai

18 pour être acteur du développement durable régional Reconstruction du poste du Chesnoy Avec 33 lignes électriques dont 13 lignes volts, le poste du Chesnoy (77) est une pièce majeure du réseau de transport d'électricité tant sur le plan national que régional. RTE a lancé les travaux de reconstruction du poste volts du Chesnoy en Le poste du Chesnoy est un maillon essentiel de la «boucle» volts qui alimente la région parisienne (il alimente de nombreux clients industriels et environ foyers dans le sud de la Seine et Marne) et de l équilibre des échanges d électricité entre le Nord et le Sud de la France. Datant de 1959, il devait être totalement reconstruit pour conserver ce rôle majeur sur le long terme. Concrètement, il s agit de reconstruire le poste volts en grande partie sur le même site avec une extension de 12 hectares, tout en assurant le fonctionnement continu du poste existant. A ce jour, une partie des travaux est réalisée. La fin des travaux est prévue en juillet Améliorer l insertion du poste dans l environnement Dans le cadre de la concertation, RTE s est engagé à ce que la reconstruction améliore globalement l intégration du poste sur son environnement. Cela se traduit notamment par la réorganisation des lignes électriques entrant dans le poste avec la suppression de 12 pylônes (utilisation de pylône double circuit) et des contournements ou croisements de lignes. Au-delà, et pour intégrer au mieux le poste dans le paysage, d importants aménagements paysagers (5 hectares) seront réalisés en bordure du poste. Il s agira essentiellement de plantations denses d essences forestières locales. 18

19 pour être acteur du développement durable régional Mise en souterrain de la ligne Palaiseau- Saint Aubin Le projet consiste à mettre en souterrain le tronçon de la ligne aérienne à volts PALAISEAU- SAINT AUBIN. Ces travaux permettront l effacement de plus de 2 km de ligne aérienne ainsi que la disparition de 9 pylônes. Une opportunité d insertion paysagère Attentifs à la préservation de l environnement, le Conseil Régional d Ile de France (CRIF) et RTE, en partenariat avec la Communauté d Agglomération du Plateau de Saclay (CAPS), ont décidé la mise en souterrain de la ligne à volts PALAISEAU SAINT-AUBIN au niveau des communes d Igny, Massy et Palaiseau. Cette action s inscrit dans le cadre de la convention d aménagement durable «Réseau public de transport d électricité et paysage en Ile de France», signée le 27 mai 2005 entre le CRIF et RTE, qui a pour objectif d améliorer l insertion des réseaux électriques à haute tension dans la région parisienne. En effet, cet ouvrage figure sur la liste des priorités que s est fixée le comité de pilotage de cette convention composé d élus régionaux, et de représentants du Conseil régional et de RTE. Plus largement, RTE s est engagé à protéger les paysages et les milieux naturels dans le cadre du contrat de service public signé le 24 octobre 2005 entre l Etat, EDF et RTE. C est dans le respect de ces engagements que la mise en souterrain d un tronçon de la ligne à volts PALAISEAU SAINT AUBIN a notamment été envisagée. Le financement de ce projet est réalisé par la CAPS, le CRIF et RTE. Le coût global de ce projet est estimé à environ euros. La ligne à volts Palaiseau Saint Aubin La liaison devant faire l objet de la mise en souterrain partielle est comprise entre les postes RTE / volts de Saint Aubin et volts de Palaiseau qui sont respectivement implantés sur les communes de Villiers-le-Bâcle et de Palaiseau. 19

20 Plus précisément, le projet de mise en souterrain partielle de la ligne à volts PALAISEAU SAINT AUBIN concerne un tronçon aérien d environ 2250 mètres allant de la commune de Palaiseau jusqu à Igny. Cette partie de ligne aérienne, constituée de 9 pylônes, s inscrit légèrement au sein de la forêt domaniale de Palaiseau avant de traverser les communes de Palaiseau (au Sud), Massy et Igny (au Nord), au milieu de zones urbanisées plus ou moins denses. Les travaux Parmi les différentes façons de concevoir le projet de liaison, la technique de pose en fourreaux a été retenue. Elle permet une réalisation rapide des travaux occasionnant moins de nuisances sur l'environnement. La pose d une liaison souterraine en fourreaux consiste à ouvrir une tranchée d environ 1 m de large pour y déposer en fond de fouille, à environ 1,50 m de profondeur, des fourreaux qui peuvent être en Polyéthylène Haute Densité (PEHD) en pleine terre, ou en Polychlorure de Vinyle (PVC) enrobés dans un bloc de béton. Une fois le grillage avertisseur posé, la fouille est remblayée. La réfection définitive de la chaussée ou la remise en l état du milieu naturel est réalisée après le déroulage des câbles. Enfin, la technique du forage dirigé sera utilisée pour le franchissement du rond point Camille Claudel à Palaiseau. Ces travaux de mise en souterrain ont commencé au mois de mars et se termineront à la fin de l été. La suppression du tronçon de ligne aérienne se déroulera à l automne. 20

21 pour être acteur du développement durable régional Protection de la biodiversité ordinaire en Ile-de-France Parce que ces espèces animales protégées ou ordinaires représentent non seulement le socle de notre patrimoine naturel mais aussi un élément de la qualité de vie en milieu rural, RTE souhaite développer des actions de préservation de la biodiversité. En région Ile-de France, deux types d aménagements végétaux sont réalisés : les plantations d arbustes ou «chaussettes vertes» et les plantations de couverts faunistiques ou «cultures sous les lignes». Ce sont les déclinaisons régionales de la convention nationale signée en 2008 entre RTE et la Fédération Nationale des Chasseurs pour assurer une gestion optimisée des terrains sous les lignes haute tension en faveur de la faune et de la flore sauvage. Des chaussettes vertes au pied des pylônes En zone cultivée, la faune sauvage manque souvent de refuges. Alors, RTE a décidé de planter des bouquets d arbustes au pied de ses pylônes électriques. Ces buissons permettent aux animaux de trouver couvert et alimentation. Véritables «chaussettes vertes» aux pieds des pylônes, cette végétation volontairement conservée plus dense contribue à préserver la biodiversité animale. Le 30 septembre 2010 à Guyancourt, le Réseau de Transport d électricité s est engagé dans cette action par la signature d une convention avec la Fédération Interdépartementale des Chasseurs de l Essonne, du Val d Oise et des Yvelines. Des cultures sous les lignes électriques Développer les cultures sous les lignes électriques pour préserver la biodiversité animale, c est le sens de la convention qu ont signé le 17 septembre 2010 la FDC77 (Fédération Départementale des Chasseurs de Seine-et-Marne) et RTE (Réseau de transport d électricité), en présence de M. Christian Jacob, député de Seine-et-Marne et Président de la commission du développement durable de l'assemblée Nationale. Un premier aménagement est en cours de réalisation à Chalmaison, au sud de Provins : des cultures comme le sarrasin, le millet, le trèfle ou encore la luzerne seront plantées sous la ligne haute tension à volts, pour offrir un habitat aux insectes et à la petite faune (lapins de garenne, faisans, ou même chevreuils). 21

Document de contribution au débat public

Document de contribution au débat public RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU PARC ÉOLIEN EN MER AU LARGE DE FÉCAMP Document de contribution au débat public UNE LIAISON DOUBLE SOUS-MARINE ET SOUTERRAINE Pour raccorder le parc éolien en mer au réseau public

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE PROJET 2 LOIRES RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE Première étape de concertation pour le projet 2 Loires Cette «dorsale» électrique,

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté XI-09 Perspectives de développement en Franche-Comté Perspectives de développement en Franche-Comté Franche-Comté : bleue et verte Riche d un patrimoine naturel et culturel d exception, la Franche-Comté

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE. Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE

MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE. Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE 9 PROJET DE ZONE D ACCUEIL DE PRODUCTION D ELECTRICITE DE LAVERA-FOS 10 MEMOIRE DESCRIPTIF

Plus en détail

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE Nos missions & enjeux 1 Les missions de RTE Garantir l équilibre offre/demande d électricité Exploiter, Développer et Maintenir le réseau de transport Garantir un accès non discriminatoire au réseau Les

Plus en détail

Quartier Universitaire International du Grand Paris

Quartier Universitaire International du Grand Paris Quartier Universitaire International du Grand Paris Présentation de l agglomération Plaine Commune LES MARQUEURS DU TERRITOIRE Avec ses 407 283 habitants (chiffres Insee 2010), Plaine Commune est l agglomération

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014 TROISIEME LIAISON 90 000 VOLTS JERSEY - FRANCE Création de la liaison terrestre Normandie 3 entre le poste électrique de PERIERS et JERSEY DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 Contacts Presse : Laurence LESSARD

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Introduction : EDF L'électricité circule depuis le lieu où elle est fabriquée jusqu à l endroit où elle est consommée, par l intermédiaire d un réseau de lignes électriques aériennes

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Plan général des travaux

Plan général des travaux LIGNE 15 : PONT DE SÈVRES < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 15 OUEST DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE Été 2015 E Plan général des travaux Le plan général des travaux

Plus en détail

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE Vendredi 26 septembre 2014 À la mairie de Gonneville LE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DE LA MANCHE (SDEM50) Le Syndicat Départemental

Plus en détail

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF dans les LANDES Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF, un acteur au sein du marché de l électricité Activités en concurrence Principalement EDF Production Loi du 10 février 2000 Activités régulées

Plus en détail

Renforcement de la ligne à 225 000 volts entre Le Puy-en-Velay, l Yssingelais et Saint-Etienne

Renforcement de la ligne à 225 000 volts entre Le Puy-en-Velay, l Yssingelais et Saint-Etienne Renforcement de la ligne à 225 000 volts entre Le Puy-en-Velay, l Yssingelais et Saint-Etienne L axe Le Puy-en-Velay / Yssingelais / Saint-Etienne : territoire le plus dynamique à l est du Massif Central

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

ÉDITORIAL JEAN-LOUIS MUSCAGORRY. Délégué RTE Île-de-France Normandie. RTE innove en Île-de-France

ÉDITORIAL JEAN-LOUIS MUSCAGORRY. Délégué RTE Île-de-France Normandie. RTE innove en Île-de-France 1 ÉDITORIAL RTE innove en Île-de-France RTE gère, à chaque instant, via les autoroutes de l électricité, l équilibre entre la production et la consommation. Sur la région, cette dernière est en hausse

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2015 CONTACT PRESSE RTE : Caroline VAREE caroline.varee@rte-france.com - 01 49 01 35 07 Pour en savoir plus : www.rte-france.com Nouveau lien électrique entre l Angleterre et

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Nom.. Prénom.. Les réseaux Haute Tension et la distribution HT - BT Date : 1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Production (Postes d interconnexion) Transport (Postes sources) Distribution

Plus en détail

LES ENGAGEMENTS DE RTE POUR L ENVIRONNEMENT

LES ENGAGEMENTS DE RTE POUR L ENVIRONNEMENT MEMOIRE DESCRIPTIF II - LES ENGAGEMENTS DE RTE POUR L ENVIRONNEMENT Deuxième partie LES ENGAGEMENTS DE RTE POUR L ENVIRONNEMENT 15 PROJET DE ZONE D ACCUEIL DE PRODUCTION D ELECTRICITE DE LAVERA-FOS 16

Plus en détail

La distribution publique d électricité

La distribution publique d électricité La distribution publique d électricité ERDF, une expertise nationale Pilotage du réseau à partir de 30 «tours de contrôle» Garantie des missions de service public de la distribution d électricité public

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer de Fécamp CHERBOURG Parc éolien en mer de Fécamp 83 éoliennes espacées de une puissance de 498 MW entre 1 km entre

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

LE PROJET RENAISSANCE

LE PROJET RENAISSANCE LE PROJET RENAISSANCE PROCEDURE EUROPEENNE «CONCERTO» 6ème programme cadre de recherche et développement de la Direction Transport et Energie Urbanisme Opérationnel - Janvier 2005 1 I - L APPEL A PROJETS

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ Les chemins de l électricité L électricité ne se stocke pas. Pourtant, elle est toujours disponible en temps réel, en toute saison et à tout moment de la journée. Une fois

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne Un objectif prioritaire : désaturer la ligne UNE LIGNE 13 AUJOURD HUI SURCHARGÉE La ligne 13 est aujourd hui une ligne surchargée qui accueille près de 610 000 voyageurs par jour. C est la 3 ème ligne

Plus en détail

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DES TRAVAUX 10 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Renaissance de la ligne ferroviaire Belfort Delle : lancement des travaux en gare de Delle Delle, le 10 septembre 2015 Un

Plus en détail

Modernisation et développement du réseau de transports en commun en Île-de-France : état d avancement 2015

Modernisation et développement du réseau de transports en commun en Île-de-France : état d avancement 2015 Direction régionale et interdépartementale de l Équipement et de l Aménagement d Ile-de-France Modernisation et développement du réseau de transports en commun en Île-de-France : état d avancement 2015

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Résidence Jules-César à Saint-Ouen-l Aumône (95) 52 logements neufs 48 logements réhabilités 32 logements démolis

DOSSIER DE PRESSE Résidence Jules-César à Saint-Ouen-l Aumône (95) 52 logements neufs 48 logements réhabilités 32 logements démolis DOSSIER DE PRESSE Résidence Jules-César à Saint-Ouen-l Aumône (95) 52 logements neufs 48 logements réhabilités 32 logements démolis Photo : AKPA 29 Juin 2015 1 RÉSIDENCE JULES-CÉSAR 52 logements neufs

Plus en détail

PROJET «2LOIRES» 16 OCT. Rencontre inter-entreprises BTP. Retombées Economiques Locales. 10h30. Le Puy-en-Velay

PROJET «2LOIRES» 16 OCT. Rencontre inter-entreprises BTP. Retombées Economiques Locales. 10h30. Le Puy-en-Velay 16 OCT. 10h30 PROJET «2LOIRES» Rencontre inter-entreprises BTP Retombées Economiques Locales Le Puy-en-Velay RECONSTRUCTION A DEUX CIRCUITS DE LA LIGNE EXISTANTE À 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY,

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU CONFERENCE DE PRESSE MULTIMODALITE 5 juillet 2013 UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU La Compagnie Nationale du Rhône, la CCI de la Drôme et Valence Agglo s associent pour un

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS Expansion de la Renouée du Japon RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS MARDI 12 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE

Plus en détail

RÉNOVATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT ÉLECTRIQUE DE LA HAUTE-DURANCE

RÉNOVATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT ÉLECTRIQUE DE LA HAUTE-DURANCE RÉNOVATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT ÉLECTRIQUE DE LA HAUTE-DURANCE L essentiel sur le projet 2 SOMMAIRE Ce document ne fait pas partie des pièces administratives présentées à l enquête publique. Il a été

Plus en détail

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES 13 ème Conférence bretonne de l énergie le 25 juin 2014 à RENNES 1 1. Introduction 2. Bilan électrique et panorama énergétique 3. Brochure «Les moyens de production d énergie électriques et thermiques»

Plus en détail

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION CONDUCTION ÉLECTRIQUE DÉFI DU RENOUVELABLE RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION Les centrales qui produisent l électricité sont implantées selon des contraintes géographiques

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

PERSPECTIVES DE ILE-DE-FRANCE DEVELOPPEMENT EN

PERSPECTIVES DE ILE-DE-FRANCE DEVELOPPEMENT EN PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT EN ILE-DE-FRANCE RTE Réseau de transport d électricité. Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 2 132 285 690 RCS Nanterre 444 619 258 - Conception

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU Concertation sur le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers à Ivry-Paris 13 Groupe de Travail du 4 avril 2016 Thématique : Alternatives à la méthanisation sur site / valorisation

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Projets réalisés dans le cadre de l émission environnementale et socialement responsable de mars 2012

Projets réalisés dans le cadre de l émission environnementale et socialement responsable de mars 2012 Projets réalisés dans le cadre de l émission environnementale et socialement responsable de mars 2012 Ce document s inscrit dans le cadre de l émission obligataire environnementale et socialement responsable

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

MISE EN SOUTERRAIN PARTIELLE DES LIGNES A 63 000 VOLTS FLACÉ - MÂCON 1 & 2. Mémoire Descriptif. Département de Saône et Loire

MISE EN SOUTERRAIN PARTIELLE DES LIGNES A 63 000 VOLTS FLACÉ - MÂCON 1 & 2. Mémoire Descriptif. Département de Saône et Loire MISE EN SOUTERRAIN PARTIELLE DES LIGNES A 63 000 VOLTS FLACÉ - MÂCON 1 & 2 Mémoire Descriptif Département de Saône et Loire Février 2015 PRESENTATION DE RTE RTE : le gestionnaire du réseau public de transport

Plus en détail

Bilan électrique. et perspectives ÎLE-DE-FRANCE

Bilan électrique. et perspectives ÎLE-DE-FRANCE Bilan électrique 2014 et perspectives ÎLE-DE-FRANCE ENTRETIEN Entretien avec Jean-Louis Muscagorry, Délégué RTE Île-de-France - Normandie RTE édite le Bilan Électrique 2014 de l Île-de-France. Quels sont

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

Promenade de l Aqueduc de la

Promenade de l Aqueduc de la Promenade de l Aqueduc de la Dhuis Un ouvrage construit sous Napoléon III une promenade aménagée pour les piétons et les cyclistes Une liaison verte intégrée au réseau francilien de circulations douces

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte,

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Exposé des motifs (page 5) Les questions portant sur l opportunité, les modalités

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Bilan Electrique 2012 de la région

Bilan Electrique 2012 de la région Bilan Electrique 2012 de la région Nord-Pas-de-Calais No EDITO L année 2012 confirme la poursuite du développement des énergies renouvelables dans le Nord Pas de Calais. En raison de la densité urbaine,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 PLU arrêté le: 9 février 2012 Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES PLU V i l l e d e N o i s y - l e - S e c P l a n L o c a l d U r b a n i s m e DÉPARTEMENT

Plus en détail

Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 30 janvier 2013

Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 30 janvier 2013 30 JANVIER 2013 Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 1 UNE NOUVELLE ETAPE CONCRETE POUR LE TRAM La réalisation du Tramway

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

RENOVATION DU POSTE 63 000 / 20 000 VOLTS DE VERDUN. Département de la Meuse. Notice explicative

RENOVATION DU POSTE 63 000 / 20 000 VOLTS DE VERDUN. Département de la Meuse. Notice explicative RENOVATION DU POSTE 63 000 / 20 000 VOLTS DE VERDUN Département de la Meuse Notice explicative Résumé Cette note présente les travaux de rénovation des installations, propriétés d ERDF, projetés au poste

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Une mobilité accrue et une desserte de qualité

Une mobilité accrue et une desserte de qualité Arc Express un nouveau service de transport par métro automatique pour faciliter les déplacements de tous les Franciliens Arc Express est un projet de métro automatique de rocade, ayant vocation à former

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES URBAN C O R M E I L L E S - E N - PA R I S I S ( 9 5 ) À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES Situé en plein cœur du nouveau quartier des Bois

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients 1. Introduction ERDF est à la recherche de solutions innovantes

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

La carte heuristique ou carte mentale

La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique : qu est ce que c est? La carte heuristique : à quoi ça sert? La carte heuristique et les profils de compréhension Carte mentale et fonctionnement

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux La question technique est fortement présente lorsqu'il s'agit par exemple d'assurer le transport d'une production aléatoire, tout en permettant une garantie d'approvisionnement aux consommateurs. Ainsi

Plus en détail

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014 Version finale janvier 2015 suite à consultation publique RTE publie son 4 ème Schéma décennal de développement du réseau Conformément aux missions

Plus en détail

Permettre la généralisation du très haut débit par fibre optique en Ile-de-France

Permettre la généralisation du très haut débit par fibre optique en Ile-de-France Mise en œuvre du programme national très haut débit et de la stratégie régionale pour sa généralisation Permettre la généralisation du très haut débit par fibre optique en Ile-de-France Rencontre des acteurs

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

La sécurité au cœur de GrDF

La sécurité au cœur de GrDF La sécurité au cœur de GrDF Sommaire : I. La sécurité chez GrDF : un engagement de chaque instant II. En amont II.1. Sécuriser les travaux réalisés en sous-sol II.2. Sensibiliser et former les professionnels

Plus en détail

en actions au Pays des Herbiers

en actions au Pays des Herbiers Le Développement durable en actions au Pays des Herbiers Le territoire du Pays des Herbiers 8 communes 27 500 habitants dont 16 000 aux Herbiers 25 000 ha de superficie 2 Le Développement Durable au Pays

Plus en détail