Compte rendu de la sortie commune avec les trois classes de quatrième portant sur la biodiversité

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu de la sortie commune avec les trois classes de quatrième portant sur la biodiversité"

Transcription

1 Compte rendu de la sortie commune avec les trois classes de quatrième portant sur la biodiversité Fait par HECK Léa et DECROS Zoé 4è A Les trois classes de 4ème ont fait une sortie commune le mercredi 24 mai et le vendredi 26 mai 2017 portant sur la biodiversité. Le but de notre sortie était de permettre de prendre conscience de l importance de préserver la biodiversité. Mercredi 24 mai, nous nous sommes rendus à l université d Abomey Calavi dans leur centre de pilotage de la botanique et zoologie africaines. Le jardin botanique d Abomey Calavi a été créé en 1971 à Janourou par le professeur Emeric Edouard Ajanourou. Quelques années après, le jardin est abandonné. Mais en 1994, il est réaménagé par le gouvernement et est nommé centre de pilotage régional. Il est ouvert au public en Le jardin comporte de nombreuses espèces animales et végétales africaines pour la plupart. Dans les espèces de plantes, nous trouvons trois grandes catégories autochtones et/ou exotiques qui sont des plantes : médicinales, ornementales et aquatiques. Le flamboyant Aloa-Vera. On l utilise beaucoup pour faire du savon, des produits de beauté, Le jardin étant également un parc zoologique, il y a de nombreuses espèces animales en semiliberté ; les plus dangereuses sont en cage comme certaines espèces de singes et différents serpents. Les objectifs du centre de pilotage botanique et zoologique africain sont de : - Conserver des espèces en voie de disparition Promouvoir les plantes médicinales pour la médecine moderne Former des gens sur ces animaux et cette botanique Faire évoluer la recherche sur les plantes et les animaux présents dans le centre Créer une éducation environnementale accessible à tous. Ane roux

2 Voici quelques espèces animales et végétales présentes dans le jardin :

3 Vendredi matin, nous sommes allés dans un collège (CEG) Béninois à Zinvié, où nous avons planté ensemble des acacias. C était un geste symbolique afin de montrer l importance du reboisement pour compenser la coupe des arbres pour leurs différents usages. C est important de protéger les ressources forestières ; d une part pour une raison économique/pratique (un moment donné, la coupe des arbres sera tellement importante que le nombre d arbres va diminuer et en conséquent, le coût du bois augmentera) et d une autre pour garder un certain équilibre climatique et un équilibre sur la biodiversité. Ensuite, nous avons été à la vallée du Sitatunga, qui est une aire de protection des espèces animales et végétales (la faune et la flore). Le sitatunga est une espèce animale en voie d extinction, et il symbolise la vallée. Les écosystèmes présents dans la vallée du sitatunga sont les marécages. Ils ne sont pas toujours accessibles à l homme afin d éviter la pollution et la perturbation de l écosystème. Les liens entre l homme et les marécages sont : - La pollution qui se déverse dans les marécages, La pêche, Et l utilisation de produits chimiques dans les cultures agricoles. Pendant ce 1er atelier, nous avons vu plusieurs animaux : diverses sortes de poissons (poissons chats électriques qui émettent 320 Volt/3 à 4 secondes, poissons chiens), 45 types de rongeurs différents Le crocodile nain

4 (écureuils), 2 espèces de crocodiles (le crocodile nain, dont sa taille maximale est de 2 mètres et le crocodile d Afrique de l Ouest), plus de 200 espèces d oiseaux victimes de braconnage ou de trafic d animaux, des serpents et des singes. Le second atelier était la ferme. Au cours de cet atelier, un monsieur nous a appris à distinguer les deux sexes du lapin et leur reproduction (mécanisme et période de reproduction). Ensuite, nous avons vu des dindons et il nous a parlé de leur mode de vie et de leur reproduction. Le troisième atelier était la pisciculture. La pisciculture est l élevage de poissons ; notamment des poissons d ornement et des poissons de consommation. Nous avons vu deux poissons : le tilapia et le claria. La pisciculture La quatrième activité portait sur la production végétale. Durant cette dernière activité, nous avons évoqué l agroécologie et les deux types de reproduction chez les végétaux. L agroécologie est une pratique d agriculture alternative. Il existe deux types de reproduction chez les végétaux : la reproduction sexuée et la reproduction asexuée / végétative. La reproduction sexuée comporte deux types de fécondation : La reproduction sexuée autogame et la reproduction sexuée allogame. La reproduction sexuée autogame, c est lorsque la plante peut s auto féconder (le flamboyant, la tomate, la papaye, le piment). La reproduction allogame c est lorsque la plante est sujette à l inter fécondation ; c est un mode de reproduction où les gamètes mâles (présents dans le pollen) ne viennent pas de la même plante que celle des gamètes femelles (présentes dans l ovaire). C est-à-dire que c est lorsque la plante a besoin de l intervention d êtres vivants ou d éléments naturels pour transporter le pollen à une autre plante.

5 La reproduction sexuée c est l apparition d un nouvel être vivant à partir de deux individus de sexe opposés et de même espèce. Sitatunga Sitatunga Nous remercions l équipe de Crédit- ONG.

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS Chapitre 1 : la reproduction sexuée Chapitre 2 : conditions du milieu Les acquis : Qu est ce que la reproduction? Les acquis : Qu est ce que la reproduction? La

Plus en détail

Bio-monitoring des populations de crocodiles du Parc Naturel Communautaire de la Vallée du Sitatunga au Sud-Bénin

Bio-monitoring des populations de crocodiles du Parc Naturel Communautaire de la Vallée du Sitatunga au Sud-Bénin Bio-monitoring des populations de crocodiles du Parc Naturel Communautaire de la Vallée du Sitatunga au Sud-Bénin Hèdégbètan, G.C., Martin, D., Kpéra, G.N. Tchankpan C.M. & Martin, S. PLAN 1. Contexte

Plus en détail

Fiche pédagogique CYCLE 3 VISITE GUIDEE

Fiche pédagogique CYCLE 3 VISITE GUIDEE VISITE GUIDEE - Comprendre et expliquer l évolution des organismes - Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants ; identifier des liens de parenté entre eux - Diversités actuelle et passée

Plus en détail

Comment se reproduire de manière sexuée et asexuée?

Comment se reproduire de manière sexuée et asexuée? Comment se reproduire de manière sexuée et asexuée? SUJET 1: Définir la reproduction sexuée: Bordas p 184-185 (poule et courge) SUJET 2: Relier les modes de reproduction sexuée au milieu de vie: Bordas

Plus en détail

Fiche pédagogique CYCLE 4 VISITE GUIDEE

Fiche pédagogique CYCLE 4 VISITE GUIDEE VISITE GUIDEE - Comprendre et expliquer l évolution des organismes - Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants ; identifier des liens de parenté entre eux - Diversités actuelle et passée

Plus en détail

Guide des animations scolaires. Collèges

Guide des animations scolaires. Collèges Guide des animations scolaires Collèges Sommaire Les collèges Niveau 6 ème : les paysages de la dune ou le peuplement des milieux... 25 Niveau 6ème : la biodiversité de la dune ou la diversité des êtres

Plus en détail

Comment la vie évolue-t-elle?

Comment la vie évolue-t-elle? Comment la vie évolue-t-elle? 2e partie Chap. 1 Il était une fois la Vie... Rappels : Reproduction des plantes à fleur (pollen, ovule, ovaire, fruit, graine, fécondation) La Terre s'est formée il y a 4,6

Plus en détail

Visite de milieux naturels protégés (classe de 6 ème 4) mai 2016 Projet Français et SVT

Visite de milieux naturels protégés (classe de 6 ème 4) mai 2016 Projet Français et SVT Visite de milieux naturels protégés (classe de 6 ème 4) mai 2016 Projet Français et SVT Vendredi 13/05, les élèves de la classe de 6 ème 4 sont allés visiter plusieurs sites naturels remarquables dans

Plus en détail

Guide des animations scolaires. Primaire

Guide des animations scolaires. Primaire Guide des animations scolaires Primaire Sommaire Les primaires Les animations de sensibilisation : ponctuelles Estran, milieu de vie... 9 Le milieu dunaire... 10 Les oiseaux... 11 La mare... 12 Les animations

Plus en détail

Pré-requis: -La reproduction asexuée ou végétative - La reproduction sexuée: formation d un nouvel individu grâce à l intervention d un élément mâle

Pré-requis: -La reproduction asexuée ou végétative - La reproduction sexuée: formation d un nouvel individu grâce à l intervention d un élément mâle Pré-requis: -La reproduction asexuée ou végétative - La reproduction sexuée: formation d un nouvel individu grâce à l intervention d un élément mâle et d un élément femelle. Quel que soit leur milieu de

Plus en détail

Eau. CPIE Sèvre et Bocage La Flocellière - Tél

Eau. CPIE Sèvre et Bocage La Flocellière - Tél Découverte de l eau! Permettre les premières découvertes autour de l eau. Découvrir un ruisseau, ses berges et ses habitants. Découvrir le cycle de vie de certains animaux : régime alimentaire, adaptations

Plus en détail

Notre métier : Faire «Découvrir pour comprendre et respecter» Principes pédagogiques et thèmes

Notre métier : Faire «Découvrir pour comprendre et respecter» Principes pédagogiques et thèmes Principes pédagogiques et thèmes Selon la circulaire MEN n 99 136 du 21-09 1999 complétée par la circulaire MEN n 2005-001 du 5-1-2005 Objectifs pédagogiques Par son action pédagogique, le C.P.I.E de la

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE RAPPORT

JOURNEE MONDIALE DE LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE RAPPORT JOURNEE MONDIALE DE LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE RAPPORT Djeffa, le 22 MAI 2017 JOURNEE MONDIALE DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE I- Contexte La journée mondiale de la diversité biologique est une journée d actions

Plus en détail

Côte d Ivoire Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coordination Nationale REDD+

Côte d Ivoire Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coordination Nationale REDD+ Côte d Ivoire Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coordination Nationale REDD+ «Consultation régionale et l atelier de renforcement des capacités pour l Afrique sur REDD-plus» Cape

Plus en détail

Chapitre 4 : la reproduction chez les animaux et les végétaux.

Chapitre 4 : la reproduction chez les animaux et les végétaux. Chapitre 4 : la reproduction chez les animaux et les végétaux. Grâce à la reproduction, les espèces peuvent se maintenir dans les milieux. Quels sont les points communs à la reproduction des êtres vivants?

Plus en détail

THÈME 2 : MAINTIEN DES ESPÈCES

THÈME 2 : MAINTIEN DES ESPÈCES THÈME 2 : MAINTIEN DES ESPÈCES CHAPITRE 2 Comportement et Influence sur la Reproduction I/ MÉCANISMES ET COMPORTEMENTS FAVORISANT LA REPRODUCTION A/ Le rôle des abeilles chez les plantes à fleurs IV/

Plus en détail

Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ

Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ 1. Quelles sont les 4 modes de reproduction asexuée? Les 4 modes de reproduction asexuée sont : la division cellulaire, le bourgeonnement, le marcottage

Plus en détail

DECOUVRIR APPRENDRE ANIMATIONS EN SALLE ANIMATIONS TERRAIN C EST LA RENTREE, A VOS PROGRAMMES!

DECOUVRIR APPRENDRE ANIMATIONS EN SALLE ANIMATIONS TERRAIN C EST LA RENTREE, A VOS PROGRAMMES! C EST LA RENTREE, A VOS PROGRAMMES! Dans le cadre de vos programmes pédagogiques autour de l eau, la Fédération de l Essonne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique vous propose de participer

Plus en détail

CALENDRIER D INTERVENTION DES CELLULES TECHNIQUES

CALENDRIER D INTERVENTION DES CELLULES TECHNIQUES CALENDRIER D INTERVENTION DES S TECHNIQUES A LA RADIO CAMPUS DE DSCHANG POUR L ANNEE 2O15-2016 EBOLOWA 2015 CALENDRIER D INTERVENTION DES S TECHNIQUES A LA RADIO CAMPUS DE DSCHANG POUR L ANNEE 2O15 (Novembre-Décembre)

Plus en détail

ELLE N EST PAS NÉGLIGÉE...

ELLE N EST PAS NÉGLIGÉE... ELLE N EST PAS NÉGLIGÉE...... MAIS DIFFÉRENCIÉE! La Ville d Agen change ses habitudes et se tourne vers une GESTION DIFFÉRENCIÉE des espaces verts. QU EST-CE QUE LA GESTION DIFFÉRENCIÉE? Avec ses 167 hectares

Plus en détail

Module 1 - Introduction

Module 1 - Introduction Cours de Biologie 53411 Module 1 - Introduction Fondements de la biologie Qu est-ce que la biologie La biologie est l étude systématique des êtres vivants, des êtres qui l ont déjà été et de leur milieu

Plus en détail

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Donatien N ZALA Directeur Général de l économie forestière

Plus en détail

Thème 1 Nourrir l Humanité. Chapitre 1 : vers une agriculture durable au niveau de la planète.

Thème 1 Nourrir l Humanité. Chapitre 1 : vers une agriculture durable au niveau de la planète. Thème 1 Nourrir l Humanité Chapitre 1 : vers une agriculture durable au niveau de la planète. Introduction : Calculer l empreinte écologique et comparer à la moyenne française. http://archives.universcience.fr/francais/ala_cite/expositions/de

Plus en détail

DE LA DIVERSIFICATION DES ETRES VIVANTS A L EVOLUTION DE LA BIODIVERSITE

DE LA DIVERSIFICATION DES ETRES VIVANTS A L EVOLUTION DE LA BIODIVERSITE DE LA DIVERSIFICATION DES ETRES VIVANTS A L EVOLUTION DE LA BIODIVERSITE La biodiversité est définie comme la diversité des êtres vivants et des écosystèmes (la faune, la flore, les milieux, mais aussi

Plus en détail

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Table Ronde - Initiative Cacao et Forêts Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Col. TONDOSSAMA Adama, Directeur Général de l OIPR 13 Juin 2017 1 Plan de présentation 1.

Plus en détail

Thème 1 Nourrir l Humanité. Chapitre 1 : vers une agriculture durable au niveau de la planète.

Thème 1 Nourrir l Humanité. Chapitre 1 : vers une agriculture durable au niveau de la planète. Thème 1 Nourrir l Humanité Chapitre 1 : vers une agriculture durable au niveau de la planète. Introduction : Calculer l empreinte écologique et comparer à la moyenne française. http://archives.universcience.fr/francais/ala_cite/expositions/de

Plus en détail

Les Laborantins. Voici ton plan de travail de sciences! Dis, j aimerais bien avoir un bébé!!! Et toi?

Les Laborantins. Voici ton plan de travail de sciences! Dis, j aimerais bien avoir un bébé!!! Et toi? Les Laborantins Voici ton plan de travail de sciences! Dis, j aimerais bien avoir un bébé!!! Et toi? Sciences et vie de la Terre Tu es mon apprenti laborantin. Voici ta première mission : Objectif : Comprendre

Plus en détail

VOICI LA BONNE ADRESSE ''VOTRE PRÊT SANS FRAIS''.. Posté par Le ROUX PRÊT, CRÉDIT ET FINANCE - 10/01/17 à 10:55

VOICI LA BONNE ADRESSE ''VOTRE PRÊT SANS FRAIS''.. Posté par Le ROUX PRÊT, CRÉDIT ET FINANCE - 10/01/17 à 10:55 VOICI LA BONNE ADRESSE ''VOTRE PRÊT SANS FRAIS''.. Posté par Le ROUX PRÊT, CRÉDIT ET FINANCE - 10/01/17 à 10:55 1 / 17 2 / 17 3 / 17 4 / 17 5 / 17 6 / 17 7 / 17 8 / 17 9 / 17 10 / 17 11 / 17 12 / 17 13

Plus en détail

Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? Quels enjeux?

Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? Quels enjeux? Inter profession biologique de Normandie Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? vous accompagne Action soutenue par Réussir son introduction de produits biologiques locaux

Plus en détail

SERVICE ANIMATIONS ET ÉDUCATION GRILLE DE CORRESPONDANCE ENTRE PROGRAMMES DE SVT. Connaître, aimer et protéger les océans

SERVICE ANIMATIONS ET ÉDUCATION GRILLE DE CORRESPONDANCE ENTRE PROGRAMMES DE SVT. Connaître, aimer et protéger les océans SERVICE ANIMATIONS ET ÉDUCATION GRILLE DE CORRESPONDANCE ENTRE PROGRAMMES DE SVT ET COLLÈGES - LYCÉES Connaître, aimer et protéger les océans MUSÉE OCÉANOGRAPHIQUE DE MONACO - ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Plus en détail

CONVENTION LOCALE SANCTUAIRE DU LAMANTIN D AFRIQUE (MANATEE) DANS LA VALLEE DE L OUEME/SUD-BENIN

CONVENTION LOCALE SANCTUAIRE DU LAMANTIN D AFRIQUE (MANATEE) DANS LA VALLEE DE L OUEME/SUD-BENIN ATELIER RÉGIONAL DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS POUR LA RÉGION AFRICAINE SUR LES PROTOCOLES COMMUNAUTAIRES, LES INDICATEURS DES CONNAISSANCES TRADITIONNELLES ET L'UTILISATION COUTUMIÈRE DURABLE DE LA CDB

Plus en détail

Que dois-je faire si je rencontre une de ces espèces?

Que dois-je faire si je rencontre une de ces espèces? Que dois-je faire si je rencontre une de ces espèces? De manière générale J évite tout contact direct avec ces espèces. Certaines d entre-elles provoquent des allergies ou des brûlures et je me méfie des

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EAU ET NATURE

PLAN DE CONTROLE EAU ET NATURE PLAN DE CONTROLE EAU ET NATURE - Bilan d activité 2016 - Prévisionnel années 2017-2019 MISEN 1er mars 2017 Préfet de la Lozère lozèriens Bilan de l année 2016 Nombre de contrôles réalisés en 2016 Nombre

Plus en détail

EXEMPLE D'EXPOSE : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée.

EXEMPLE D'EXPOSE : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée. EXEMPLE D'EXPOSE 4-2-1 : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée. Remarque : les maquettes de cette synthèse d'exposés ont été réalisées, montrées et expliquées par des élèves ; de même les photos

Plus en détail

La planète Terre, l environnement et l action humaine Notions

La planète Terre, l environnement et l action humaine Notions Progression cycle 5 ème - 4 ème 5 ème Compétences Expliquer quelques phénomènes géologiques à partir du contexte géodynamique local La planète Terre, l environnement et l action humaine Notions Le système

Plus en détail

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CLASSES DE SECONDE A et C

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CLASSES DE SECONDE A et C MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES INSPECTIONS ET DE LA FORMATION DESPERSONNELS DE L EDUCATION.. DIRECTION DES

Plus en détail

Partie : Reproduction

Partie : Reproduction Partie : Reproduction Au sein d une population, de nouveaux individus apparaissent régulièrement par reproduction. Quelles sont les modalités de la reproduction chez les êtres vivants? Comment l environnement

Plus en détail

Plan. Thème 2 : Le vivant (et son évolution) (titre à faire sur page entière : lettres intelligentes + dessin + schéma + photo)

Plan. Thème 2 : Le vivant (et son évolution) (titre à faire sur page entière : lettres intelligentes + dessin + schéma + photo) Plan Thème 2 : Le vivant (et son évolution) (titre à faire sur page entière : lettres intelligentes + dessin + schéma + photo) 5 Thème 2-3 PARTIES A B C (C seulement sur ce fichier) PARTIE A- nutrition

Plus en détail

Activité 58 : Attraction des cellules reproductrices chez l oursin

Activité 58 : Attraction des cellules reproductrices chez l oursin Pierron SVT Activité 58 : Attraction des cellules reproductrices chez l oursin 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux. Durée conseillée : 6

Plus en détail

1. La cellule est la plus petite unité vivante. (1) 2. Nomme tous les organelles dans le diagramme. (7) noyau. Paroi cellulosique

1. La cellule est la plus petite unité vivante. (1) 2. Nomme tous les organelles dans le diagramme. (7) noyau. Paroi cellulosique Nom: Date: Groupe: RÉVISION TERME 1 /96 A) LA CELLULE VÉGÉTALE: 1. La cellule est la plus petite unité vivante. (1) 2. Nomme tous les organelles dans le diagramme. (7) noyau vacuole cytoplasme Membrane

Plus en détail

Eco-diversité Exposition de 100 photographies de Damien Rouger sur la faune aquatique d Eure-et-Loir Du 1er avril au 30 juin 2010

Eco-diversité Exposition de 100 photographies de Damien Rouger sur la faune aquatique d Eure-et-Loir Du 1er avril au 30 juin 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE Eco-diversité Exposition de 100 photographies de Damien Rouger sur la faune aquatique d Eure-et-Loir Du 1er avril au 30 juin 2010 2010, année internationale de la biodiversité ; dans

Plus en détail

fucus cerf truite oursin Cellule reproductrice mâle

fucus cerf truite oursin Cellule reproductrice mâle 2ème Partie Chapitre 5 : REPRODUCTION SEXUEE ET MAINTIEN DES ESPECES DANS LE MILIEU Ce que j'ai déjà vu : Une espèce regroupe des êtres vivants qui se ressemblent et qui sont capables de se reproduire

Plus en détail

CLASSES DE VILLE Fiches de synthèse

CLASSES DE VILLE Fiches de synthèse CLASSES DE VILLE Fiches de synthèse Le monde de la nature Le jardin de A à Z La nature en ville ologique o z rc a p u d x u a Les anim ts!!! Réduisons nos déche nsforme a tr se t u to, rd e p se Déchets

Plus en détail

naturelle pour limiter voire éradiquer toute action de déforestation et de pollution. Pour y remédier, le présent projet propose des actions de

naturelle pour limiter voire éradiquer toute action de déforestation et de pollution. Pour y remédier, le présent projet propose des actions de 1 Synthèse des activités réalisées dans le cadre de la mise en œuvre du projet de sensibilisation à la lutte contre la déforestation et la pollution autour du parc de la Pendjari au Bénin. Dans le cadre

Plus en détail

DREAL / VERPN. Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets

DREAL / VERPN. Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets Formation des commissaires enquêteurs Véronique BARTHELEMY DREAL / VERPN 5 novembre 2013

Plus en détail

Écosystème. Durabilité des écosystèmes. Circulation de l énergie. Le soleil. Organismes qui interagissent entre eux et avec leur

Écosystème. Durabilité des écosystèmes. Circulation de l énergie. Le soleil. Organismes qui interagissent entre eux et avec leur Durabilité des écosystèmes Écosystème Organismes qui interagissent entre eux et avec leur environnement énergétique et matériel. Ex. forêt, marais, champ, lac Circulation de l énergie L alimentation transfère

Plus en détail

Programme pédagogique d'éducation des scolaires

Programme pédagogique d'éducation des scolaires Programme pédagogique d'éducation des scolaires Les Basses Vallées Angevines angersloiremetropole.fr Les Basses Vallées Angevines sont constituées d un ensemble de prairies inondables situé au nord de

Plus en détail

Les caractéristiques du vivant

Les caractéristiques du vivant Nom : Groupe : Date : 18 Les caractéristiques du vivant Pages 110 à 112 Caractéristique Exemple Tout être vivant : 1 a une organisation complexe dont la base est la cellule. 2 réagit aux stimuli. Réponses

Plus en détail

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Les oursins sont des êtres vivants marins : ils vivent dans l eau et se reproduisent dedans.

Plus en détail

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD Milieux humides Définition On qualifie de milieu humide tout territoire dont le biotope et la répartition des êtres vivants sont caractérisés principalement par la présence d eau, quelque soit son degré

Plus en détail

La reproduction asexuée et la reproduction sexuée

La reproduction asexuée et la reproduction sexuée La reproduction La reproduction asexuée et la reproduction sexuée La reproduction est une des caractéristiques partagées par tous les êtres vivants. C est une activité fondamentale qui permet aux espèces

Plus en détail

Programme pédagogique d éducation des scolaires AU TERRITOIRE DES BASSES VALLÉES ANGEVINES. angersloiremetropole.fr

Programme pédagogique d éducation des scolaires AU TERRITOIRE DES BASSES VALLÉES ANGEVINES. angersloiremetropole.fr Programme pédagogique d éducation des scolaires AU TERRITOIRE DES BASSES VALLÉES ANGEVINES angersloiremetropole.fr sprogramme AINSPECTION uivi 49 CADÉMIQUE par : Les Basses Vallées Angevines sont constituées

Plus en détail

Matériel : fiches accouplement des animaux. Matériel : étiquettes

Matériel : fiches accouplement des animaux. Matériel : étiquettes SCIENCES Les modes de reproduction des êtres vivants Niveau : Cycle 3 Reproduction sexuée : les animaux Séance : 1/5 Domaine : Le fonctionnement du vivant Compétences : - Pratiquer une démarche d investigation

Plus en détail

Progression sciences IO Janvier 2012

Progression sciences IO Janvier 2012 2) Eléments de connaissances et de compétences sur le ciel et la Terre Vocabulaire : planète gazeuse / rocheuse. Vocabulaire : nouvelle lune, pleine lune, premier / dernier quartier. 2) Eléments de connaissances

Plus en détail

LA PLANETE TERRE, L ENVIRONNEMENT ET L ACTION HUMAINE. Expliquer quelques phénomènes géologiques à partir du contexte géodynamique global

LA PLANETE TERRE, L ENVIRONNEMENT ET L ACTION HUMAINE. Expliquer quelques phénomènes géologiques à partir du contexte géodynamique global LA PLANETE TERRE, L ENVIRONNEMENT ET L ACTION HUMAINE 5 ème 4 ème 3 ème La Terre dans le système solaire Expliquer quelques phénomènes géologiques à partir du contexte géodynamique global Le système solaire,

Plus en détail

Liens vers les programmes scolaires de SVT

Liens vers les programmes scolaires de SVT Liens vers les programmes scolaires de SVT Cycle Expliquer comment une activité humaine peut modifier l organisation et le fonctionnement des écosystèmes en lien avec quelques questions environnementales

Plus en détail

ouvert toute l'année 10h00-18h00 10h00-19h00 12h, 15h, 16h et 17h Groupes : Pour votre adulte Enfant

ouvert toute l'année 10h00-18h00 10h00-19h00 12h, 15h, 16h et 17h Groupes : Pour votre  adulte Enfant Conception & réalisation : Vert Marine - Janv 2011 - Ne pas jeter sur la voie publique Crédits photos : Vert Marine Pour votre confort camping-car aire d accueil és ap ic accès hand boutique t parking

Plus en détail

Fiche de Programmation Annuelle

Fiche de Programmation Annuelle Collège des Sœurs des Saints-Cœurs. Tripoli Email : tripoli@sscc.edu.lb Mobile App : SSCCTripoli Site : www.tripoli.sscc.edu.lb Matière : Biologie Classe : EB7 Nom du professeur : Fifi Smaira Jarrous Fiche

Plus en détail

LA BIODIVERSITÉ EN AUVERGNE

LA BIODIVERSITÉ EN AUVERGNE La diversité biologique, ou biodiversité, ne se résume pas à une simple liste constituée d espèces emblématiques, patrimoniales ou menacées. Il s agit de l ensemble des interactions à différents niveaux,

Plus en détail

Gorges de la Loire. Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 : La biodiversité Diaporama «La biodiversité qu est-ce que c est?

Gorges de la Loire. Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 : La biodiversité Diaporama «La biodiversité qu est-ce que c est? asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic kaë lv illem agn e/f RAP NA Loir e:a zuré du s erpo let Gorges de la Loire Yv es T hon néri eux : Yves Thonnérieux Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 :

Plus en détail

Compte-rendu de la sortie de terrain des 5 èmes à la tourbière des Froux. (Juin 2015)

Compte-rendu de la sortie de terrain des 5 èmes à la tourbière des Froux. (Juin 2015) Compte-rendu de la sortie de terrain des 5 èmes à la tourbière des Froux. (Juin 2015) Nous sommes allés sur le terrain les 11, 12 et 18 juin 2015. Les élèves avaient étudié précédemment en cours : - les

Plus en détail

Révision chapitre 1: Perpétuation des espèces CORRIGÉ

Révision chapitre 1: Perpétuation des espèces CORRIGÉ Révision chapitre 1: Perpétuation des espèces CORRIGÉ Consignes: Tu dois répondre aux questions dans ton cahier d'exercices. Inscris le numéro de la question et tu réponds. Ne retranscris pas la question,

Plus en détail

BIOLOGIE (Station #1)

BIOLOGIE (Station #1) BIOLOGIE (Station #1) La biologie est un domaine important de la science. Le mot est d origine grec. Bios veut dire «vie» et logos, en termes simples, veut dire «étude» ou «discussion rationnelle». La

Plus en détail

La biodiversité des individus au sein d une espèce s explique par la variété d allèles que possèdent certains gènes.

La biodiversité des individus au sein d une espèce s explique par la variété d allèles que possèdent certains gènes. *Ecosystème : constitué de deux composantes en constante interaction : un ensemble d êtres vivants (animaux, végétaux, champignons, micro-organismes) + un environnement physico-chimique (sol, air, eau,

Plus en détail

Pêche durable : Introduction

Pêche durable : Introduction Pêche durable Plan Introduction -Apparition de la notion de pêche durable -Définition de la pêche durable -Objectif de la pêche durable -Différents impacts imposés au milieu aquatique -Chaîne trophique

Plus en détail

L ORIGINE DE LA DIVERSITE GENETIQUE DES INDIVIDUS

L ORIGINE DE LA DIVERSITE GENETIQUE DES INDIVIDUS Chapitre 3 L ORIGINE DE LA DIVERSITE GENETIQUE DES INDIVIDUS Question scientifique : comment apparaissent les caractères nouveaux? I. L apparition de VISIONNER LA CAPSULE 6 Le plus souvent le phénotype

Plus en détail

ATELIER SUR L AQUACULTURE EN ZONE COMHAFAT : UN POTENTIEL EN QUETE DE VALORISATION. RAPPORT DU TOGO Présenté par

ATELIER SUR L AQUACULTURE EN ZONE COMHAFAT : UN POTENTIEL EN QUETE DE VALORISATION. RAPPORT DU TOGO Présenté par ATELIER SUR L AQUACULTURE EN ZONE COMHAFAT : UN POTENTIEL EN QUETE DE VALORISATION RAPPORT DU TOGO Présenté par Dr KEBENZIKATO Yvette-Marthe Epouse TCHARIE Direction des pêches et de l aquaculture (+228)

Plus en détail

La planète Terre, l environnement et l action humaine

La planète Terre, l environnement et l action humaine La planète Terre, l environnement et l action humaine Connaissances et compétences associées La Terre dans le système solaire Expliquer quelques phénomènes géologiques à partir du contexte géodynamique

Plus en détail

Dynamique des populations : science (branche de l écologie) qui s intéresse à la variation dans le temps du nombre d individu d une population.

Dynamique des populations : science (branche de l écologie) qui s intéresse à la variation dans le temps du nombre d individu d une population. T2 Chapitre 5 Reproduction sexuée, asexuée et dynamique des populations 1 Dynamique des populations : science (branche de l écologie) qui s intéresse à la variation dans le temps du nombre d individu d

Plus en détail

Réseau de Développement des Réserves naturelles Communautaires

Réseau de Développement des Réserves naturelles Communautaires Réseau de Développement des Réserves naturelles Communautaires REDERC autour du groupe cible: Guérisseurs traditionnels; Associations d élèves et étudiants; Clubs environnementaux; Apiculteurs; Groupement

Plus en détail

MONITORING DES POPULATIONS DE CROCODILES AU SEIN DE LA VALLEE DU SITATUNGA RAPPORT

MONITORING DES POPULATIONS DE CROCODILES AU SEIN DE LA VALLEE DU SITATUNGA RAPPORT MONITORING DES POPULATIONS DE CROCODILES AU SEIN DE LA VALLEE DU SITATUNGA RAPPORT DEPARTEMENT DU SUIVI DE LA BIODIVERSITE 2014 D é p a r t e m e n t d u S u i v i d e l a B i o d i v e r s i t é / M o

Plus en détail

Nos amis les haies et les bosquets

Nos amis les haies et les bosquets Nos amis les haies et les bosquets Découvrir des milieux spécifiques à l école 1 et 2 octobre 2014 - B.PRIOUL Découvrir un milieu spécifique à l école Pour mener un projet s intégrant dans les compétences

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMEMORATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA BIODIVERSITE A BUKAVU EN RDC CE 23 MAI. 2016

RAPPORT DE LA COMMEMORATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA BIODIVERSITE A BUKAVU EN RDC CE 23 MAI. 2016 SOCIETE CIVILE ENVIRONNEMENTALE ET AGRO- RURALE DU CONGO SOCEARUCO SUD-KIVU RAPPORT DE LA COMMEMORATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA BIODIVERSITE A BUKAVU EN RDC CE 23 MAI. 2016 1. Présentation : La Société

Plus en détail

NATURES URBAINES. Magali Paris Enseignante Ville et Territoires ENSAG Chercheuse laboratoire CRESSON

NATURES URBAINES. Magali Paris Enseignante Ville et Territoires ENSAG Chercheuse laboratoire CRESSON NATURES URBAINES Magali Paris Enseignante Ville et Territoires ENSAG Chercheuse laboratoire CRESSON NATURES URBAINES ECOLOGIE URBAINE / AGRICULTURE URBAINE Magali Paris Enseignante Ville et Territoires

Plus en détail

manière sexuée Vertébrés: Animaux qui possèdent un squelette interne

manière sexuée Vertébrés: Animaux qui possèdent un squelette interne - Les espèces animales se divisent en 2 groupes: - Les vertébrés se reproduisent en majorité de manière sexuée Vertébrés: Animaux qui possèdent un squelette interne - Les invertébrés se reproduisent en

Plus en détail

RAPPORT MISSION DE PROSPECTION POUR LA MISE EN EVIDENCE DU FAUX. GAVIAL AFRICAIN (Mecistops cataphractus) DANS LA RESERVE DE

RAPPORT MISSION DE PROSPECTION POUR LA MISE EN EVIDENCE DU FAUX. GAVIAL AFRICAIN (Mecistops cataphractus) DANS LA RESERVE DE RAPPORT MISSION DE PROSPECTION POUR LA MISE EN EVIDENCE DU FAUX GAVIAL AFRICAIN (Mecistops cataphractus) DANS LA RESERVE DE BIOSPHERE DE LA PENDJARI (BENIN), du 07 au 11 mai 2013 Rapport rédigé par : Georges

Plus en détail

Programmation stratégique de FEM-6 et études de cas

Programmation stratégique de FEM-6 et études de cas Programmation stratégique de FEM-6 et études de cas Diversité biologique Dégradation des sols Eaux internationales Gestion durable des forêts Changements climatiques Substances chimiques Quelques thèmes

Plus en détail

MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin

MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin PARCOURS VIVANT Thème : la reproduction MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin Les oursins vivent en dans la mer sur les rochers. Ils sont une forme globuleuse, ont une symétrie bilatérale et

Plus en détail

PRÉSENTATION DU COLLEGE PROVIDENCE-NORD DE VENDENHEIM. À Strasbourg, le 10 octobre 2018

PRÉSENTATION DU COLLEGE PROVIDENCE-NORD DE VENDENHEIM. À Strasbourg, le 10 octobre 2018 PRÉSENTATION DU COLLEGE PROVIDENCE-NORD DE VENDENHEIM À Strasbourg, le 10 octobre 2018 EeEmergence 1 er montage de projet sur la biodiversité 11ère classe de 6 ème nommée option Nature 1 ère classe 5 ème

Plus en détail

Club territorialisé Nord- Pas-de-Calais

Club territorialisé Nord- Pas-de-Calais Club territorialisé Nord- Pas-de-Calais 13/02/2014 14h 15h45 Atelier de travail n 1 TVB et agriculture Contenu de l'atelier Tour de table Introduction : la TVB en région Nord-Pas-de-Calais Echanges : quelle

Plus en détail

Les habitants du bassin Rhin-Meuse et l eau : perception des enjeux et des politiques publiques Baromètre national 3 ème édition

Les habitants du bassin Rhin-Meuse et l eau : perception des enjeux et des politiques publiques Baromètre national 3 ème édition Une étude pour Rapport détaillé Bassin Rhin-Meuse Les habitants du bassin Rhin-Meuse et l eau : perception des enjeux et des politiques publiques Baromètre national ème édition Présentation des résultats

Plus en détail

introduction Ecosystème et biodiversité ans (possibilité d adaptation autre âge) Plateau pour chaque écosystèmes Composants des écosystèmes

introduction Ecosystème et biodiversité ans (possibilité d adaptation autre âge) Plateau pour chaque écosystèmes Composants des écosystèmes introduction 1. Fiche signalétique Thème Mots-clefs Public cible Ecosystème et biodiversité Biodiversité, écosystème, en voie d extinction, zone climatiques, chaîne alimentaire, réchauffement climatique

Plus en détail

Transcription de la vidéo

Transcription de la vidéo Reproductions sexuée et asexuée (6 19) Odile Fillod Matilda Apprenons l'égalité Apprenons l'égalité La reproduction sexuée est la création de nouveaux individus par la fusion de deux cellules compatibles

Plus en détail

Par. Cosma WILUNGULA BALONGELWA Administrateur Délégué Général de l Institut congolais pour la conservation de la Nature (ICCN)

Par. Cosma WILUNGULA BALONGELWA Administrateur Délégué Général de l Institut congolais pour la conservation de la Nature (ICCN) Par Cosma WILUNGULA BALONGELWA Administrateur Délégué Général de l Institut congolais pour la conservation de la Nature (ICCN) ntroduction Dans le cadre du colloque international : «la quête des ressources

Plus en détail

Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p ) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs

Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p ) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p102-103) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs réalisent leur reproduction. Pistil : organe reproducteur

Plus en détail

Etat de la diversité biologique en Algérie

Etat de la diversité biologique en Algérie Ministère de l Aml Aménagement Du Territoire et de l Environnementl Colloque International sur l Efficacitl Efficacité des Evaluations Saida LAOUAR Environnementales dans l Atteinte l des Objectifs du

Plus en détail

Séminaire agroécologie - Venours. Enjeux de l agriculture, missions de l agroécologie. Bernadette Julier. Centre de Poitou-Charentes

Séminaire agroécologie - Venours. Enjeux de l agriculture, missions de l agroécologie. Bernadette Julier. Centre de Poitou-Charentes Séminaire agroécologie - Venours Enjeux de l agriculture, missions de l agroécologie Bernadette Julier Centre de Poitou-Charentes 27 Janvier 2015 Assurer la production Garantir la sécurité alimentaire

Plus en détail

Grenoble et la protection de la ceinture verte de Ouagadougou

Grenoble et la protection de la ceinture verte de Ouagadougou Politiques urbaines et biodiversité Paris, mardi 24 janvier 2012 Grenoble et la protection de la ceinture verte de Ouagadougou Jacques CHIRON, Adjoint au Maire de Grenoble, sénateur de l isère Vincent

Plus en détail

Accueil des élèves, présentation du matériel, des consignes de travail, du programme

Accueil des élèves, présentation du matériel, des consignes de travail, du programme Mercredi 9/09 : séance TP Accueil des élèves, présentation du matériel, des consignes de travail, du programme PARTIE1 : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux. Chapitre1 : La Reproduction

Plus en détail

QUELLES SONT LES PROBLÉMATIQUES DES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES? Pascale Richard, Conservatoire d Espaces Naturels de Lorraine

QUELLES SONT LES PROBLÉMATIQUES DES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES? Pascale Richard, Conservatoire d Espaces Naturels de Lorraine QUELLES SONT LES PROBLÉMATIQUES DES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES? Pascale Richard, Conservatoire d Espaces Naturels de Lorraine E - Espèces E - Exotiques E - Envahissantes DEFINITION DE L UICN (2000)

Plus en détail

Les symboles dans Green Map et les objectifs de développement durable des Nations Unies

Les symboles dans Green Map et les objectifs de développement durable des Nations Unies Les symboles dans Green Map et les objectifs de développement durable des Nations Unies Au coeur du mouvement Green Map se trouve un ensemble d icônes pour la nature, la culture et un modèle de vie écologique.

Plus en détail

une ambition du Grenelle Environnement

une ambition du Grenelle Environnement 1 une ambition du Grenelle Environnement La Trame verte et bleue est une démarche qui vise à maintenir et à reconstituer un réseau d'échanges pour que les espèces animales et végétales puissent comme l'homme,

Plus en détail

Proposition de programmation de transition Niveau 4 ème - 3 ème UNIQUEMENT VALABLE POUR Les NIVEAUX 4 ème en et 3 ème en

Proposition de programmation de transition Niveau 4 ème - 3 ème UNIQUEMENT VALABLE POUR Les NIVEAUX 4 ème en et 3 ème en Proposition de programmation de transition Niveau 4 ème - 3 ème UNIQUEMENT VALABLE POUR Les NIVEAUX 4 ème en 2016-2017 et 3 ème en 2017-2018 La planète Terre, l environnement et l action humaine La Terre

Plus en détail

FORETS ET APA DANS LE BASSIN DU CONGO. Chouaibou NCHOUTPOUEN Expert Biodiversité et Désertification

FORETS ET APA DANS LE BASSIN DU CONGO. Chouaibou NCHOUTPOUEN Expert Biodiversité et Désertification FORETS ET APA DANS LE BASSIN DU CONGO Chouaibou NCHOUTPOUEN Expert Biodiversité et Désertification Quatrième atelier Panafricain sur APA. Session parallèle sur APA et forêts. Caire, Egypte, 9 décembre

Plus en détail

Analyse de la manière dont les objectifs de la Vision de la stratégie CITES

Analyse de la manière dont les objectifs de la Vision de la stratégie CITES Modélisation révisée des objectifs de la et des Objectifs d Aichi dans le 2010-2020. Analyse de la manière dont les objectifs de la Vision de la stratégie CITES contribuent à la réalisation des Objectifs

Plus en détail

un animal plus utile que "nuisible"

un animal plus utile que nuisible Le Renard roux un animal plus utile que "nuisible" Un problème de santé publique? Un problème pour la faune et la flore? Un problème pour l agriculture? Un non-sens social, économique et écologique! Le

Plus en détail

Capables de modifier un écosystème aquatique

Capables de modifier un écosystème aquatique Capables de modifier un écosystème aquatique Les espèces invasives peuvent être définies comme des espèces exogènes (espèces importées) dont l introduction et la prolifération qui en découle, provoquent

Plus en détail

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE NOM : PRÉNOM : CLASSE : UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE SÉANCE 3 - PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ J OBSERVE fiche élève ce2 - cm1 - cm2 Observe la vidéo puis réponds aux questions. a) Comment faisait-on auparavant

Plus en détail

MFR Mortagne Voyage au coeur de la biodiversité. CANARIES 17 au 24 janvier 2015 v3

MFR Mortagne Voyage au coeur de la biodiversité. CANARIES 17 au 24 janvier 2015 v3 MFR Mortagne Voyage au coeur de la biodiversité CANARIES 17 au 24 janvier 2015 v3 Matin : Départ le matin de Paris Orly pour un vol direct à destination des Canaries à 6h40. Arrivée à l aéroport de Gran

Plus en détail

La ferme aux crocodiles

La ferme aux crocodiles Page 1 of 17 Page 2 of 17 Page 3 of 17 Page 4 of 17 Page 5 of 17 Page 6 of 17 Page 7 of 17 Page 8 of 17 Page 9 of 17 Page 10 of 17 Page 11 of 17 Page 12 of 17 Page 13 of 17 Equipement: Loisirs récréatifs

Plus en détail