Le début de ce(s) traitement(s) consiste à developper un plan de traitement avec des objectifs de traitement clairement définis.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le début de ce(s) traitement(s) consiste à developper un plan de traitement avec des objectifs de traitement clairement définis."

Transcription

1 Article 7 : spécifications de la participation au projet pilote 1. Objectifs Une équipe mobile sera créée. Cette équipe sera créée par une collaboration entre une ou plusieurs initiatives de coordination de soins à domicile (CSAD), un ou plusieurs centres de soins de santé mentale (CSSM) et l hôpital psychiatrique (HP) ou général (HG) sélectionnés, suivant l accord de collaboration qui a été annexé à l introduction du projet. Les équipes mobiles se rendent au domicile des enfants et des jeunes ou dans le milieu de substitution de la famille et leur proposent un (des) traitement(s). En d autres mots, l équipe mobile devra être disponible pour tous les enfants et les jeunes avec une problématique psychiatrique dans la région qui ne souhaitent pas séjourner dans un setting résidentiel et qui souhaitent être soignés à domicile ou dans un milieu de substitution de la famille. Le début de ce(s) traitement(s) consiste à developper un plan de traitement avec des objectifs de traitement clairement définis. Dans 12 hôpitaux, une équipe mobile sera créée. Une telle équipe se compose au minimum de 0,25 pédopsychiatre ETP, au minimum d un psychologue pour enfants ETP et au minimum d un infirmier psychiatrique ETP. Durant la participation au projet, l équipe mobile effectuera un caseload moyen de 44 par an (definition caseload : voir l art. 7, 2, question 10). Dans le courant de l année 2006, des projets thérapeutiques seront mis en route par l INAMI. Aux participants à ces projets thérapeutiques, il sera demandé d inviter les contractants dans le cadre du projet pilote SSM-JEUNES concernant les soins psychiatriques pour enfants et jeunes séjournant à domicile au moyen de l outreaching qui se trouvent dans la même zone d action, à s engager activement dans leurs projets thérapeutiques si cela s avère pertinent. Le contractant doit donner suite à cette invitation et participer activement au projet thérapeutique si le groupe cible auquel il s adresse correspond au groupe-cible auquel le projet thérapeutique s adresse. La participation du contractant au projet thérapeutique doit être prouvée à l aide d un accord de coopération fonctionnel et sera une condition fondamentale pour uné évaluation favorable. 2. Rapport d activité définitifs Les 16 questions et sujets suivants doivent être repris séparément, accompagnés de réponses, en tant que dernière partie du rapport d activité définitif, avec en outre, des références aux pages du rapport auxquelles ils ont déjà été abordés. Toutes les questions doivent être accompagnées d une réponse, conformément aux directives spécifiques reproduites ci-dessous. 1. Le modèle prévu par les pouvoirs publics fédéraux a-t-il été suivi?

2 2. Dans la négative, pourquoi? Dans l affirmative, s agit-il d un modèle qui fonctionne bien ou pas? 3. Quelle a été la composition de l équipe d outreaching durant la durée totale du projet? - Indiquez, depuis le début du projet, le 23 décembre 2002, qui exerce quelle fonction, et quand, dans l équipe d outreaching et dans quelle mesure. qui = prénom + nom + titre (=diplôme obtenu et titre professionnel actuel) quand = date de début et éventuellement date de fin d exercice de la fonction quelle fonction = dénomination de la fonction qui est exercée dans l équipe d outreaching dans quelle mesure = nombre d ETP qui ont été prestés 4. Y a-t-il eu une coopération avec des Initiatives de collaboration en matière de soins à domicile existantes, avec des centres de soins de santé mentale (CSSM)? 5. Dans la négative, pourquoi? Dans l affirmative, comment évaluez-vous cette coopération? Indiquez les points positifs et les points négatifs. 6. Y a-t-il eu une coopération avec d autres organismes et/ou acteurs des soins de santé? Dans l affirmative, lesquels, et comment évaluez-vous cette coopération? - Établissez un classement de 10 autres types d organismes et acteurs des soins de santé avec qui vous collaborez. Placez en première position l acteur ou l organisme avec qui vous collaborez le plus fréquemment et en dernière position l acteur ou l organisme avec qui vous collaborez le moins fréquemment. - Indiquez éventuellement par acteur et par organisme, dans le classement des 10, quels facteurs peuvent être les plus stimulants et les plus gênants dans la collaboration concrète. 7. Les objectifs de traitement dans le plan de traitement/un plan d accompagnement ont-ils été atteints? Dans la négative, pourquoi pas? Dans l affirmative, dans quels délais? - Dans un premier temps, indiquez clairement si vous travaillez, dans le cadre des travaux de l équipe d outreaching, avec un plan de traitement/un plan d accompagnement pour chaque patient : oui ou non. - Dans la négative, exprimez comment l équipe d outreaching organise l accompagnement et le traitement d un patient en ce qui concerne les objectifs (=à quel résultat souhaitons-nous parvenir avec ce patient?) en ce qui concerne les délais (= quand souhaitons-nous réaliser les objectifs d accompagnement et de traitement pour le patient?).

3 - Donnez un classement des objectifs de traitement les plus souvent mentionnés avec, à la première place, l objectif de traitement le plus souvent mentionné et, à la dernière place, l objectif de traitement le moins souvent mentionné. - Indiquez dans le classement, par objectif de traitement, pour quel pourcentage de la population de patients traités ou accompagnés 1 cet objectif est poursuivi. Mentionnez également les chiffres absolus pour chaque pourcentage. - Pour toute la population de patients traités et/ou accompagnés, donnez les délais d accompagnement ou de traitement moyens réalisés, exprimés en jours. 8. Quel est le profil de patient? - Répondez à cette question comme dans les rapports et rapports d activités intermédiaires précédents. Complétez ces données au moyen des données décrites ci-dessous. - Pour chaque âge, indiquez combien d enfants ou de jeunes de la population de patients accompagnés et/ou traités ont cet âge. Si la population se compose, par exemple, d enfants de 0 à 12 ans, indiquez alors combien d enfants de 0 an, de 1 an, etc. constituent la population. - Indiquez combien de garçons et de filles figurent au total dans la population de patients accompagnés et/ou traités. - Indiquez également, au sein de chaque catégorie d âge, combien de garçons et de filles s y trouvent. Si la population se compose, par exemple, d enfants de 0 à 12 ans, indiquez alors de combien d enfants la population de 0 an se compose, et combien de ces enfants sont des garçons ou des filles. Canevas identique pour les enfants de 1 an, pour les enfants de 2 ans, etc. - Donnez un classement des problèmes psychiatriques les plus diagnostiqués selon la classification DSM-IV avec, en premier lieu, le problème le plus diagnostiqué et, en dernier lieu, le problème le moins diagnostiqué. - Indiquez, par problème psychiatrique diagnostiqué, dans le classement, pour combien de pour cent de la population de patients accompagnés et/ou traités il est d application. Pour chaque pourcentage, mentionnez également les chiffres absolus. 9. Quelle est la place qu occupe le traitement offert par l équipe d outreaching dans le trajet de soins du patient? MENTION PATIENTS ENTRANTS - Établissez un classement de 10 types d organismes et acteurs des soins de santé qui en envoyé vers vous les patients accompagnés et/ou traités par l équipe d outreaching, en plaçant en première position l organisme ou l acteur de soins de santé qui a envoyé le plus de patients vers l équipe d outreaching et en dernière position l organisme ou l acteur de 1 Pour une définition de l expression «population de patients accompagnés ou traités», reportez-vous à la question 10, aux termes «caseload total».

4 soins de santé qui a envoyé le moins de patients vers l équipe d outreaching. - Dans ce classement, indiquez pour chaque organisme ou acteur de soins de santé le pourcentage de la population de patients accompagnés et/ou traités qu il a envoyé vers l équipe d outreaching. Pour chaque pourcentage, mentionnez également les chiffres absolus. MENTION PATIENTS SORTANTS - Établissez un classement de 10 types d organismes et acteurs des soins de santé vers qui les patients sont renvoyés après l accompagnement et/ou le traitement par l équipe d outreaching, en plaçant en première position l organisme ou acteur de soins vers lequel le plus grand nombre de patients ont été renvoyés à partir de l équipe d outreaching et en dernière position l organisme ou acteur de soins vers lequel le plus grand nombre de patients ont été renvoyés à partir de l équipe d outreaching. - Pour chaque organisme ou acteur de soins dans le classement, indiquez le pourcentage de la population de patients accompagnés et/ou traités qui a été renvoyé vers lui par l équipe d outreaching. Pour chaque pourcentage, mentionnez également les chiffres absolus. NOMBRE ENTRANT = NOMBRE SORTANT - Donnez le pourcentage de patients de la population de patients accompagnés et/ou traités qui ont été renvoyés, après accompagnement et/ou traitement par l équipe d outreaching, vers l organisme ou acteur des soins de santé qui avait initialement envoyé le patient vers l équipe d outreaching. Pour chaque pourcentage, mentionnez également les chiffres absolus. - Indiquez alors quel organisme ou acteur des soins de santé est principalement concerné. PROPRE DESCRIPTION DE FONCTION OUTREACHING - Décrivez, avec vos propres termes, quelle fonction l équipe d outreaching peut accomplir, en général, dans le trajet de soins du patient. 10. Quel est le caseload du projet? - Mentionnez le caseload total. Par caseload total, nous entendons le nombre total de patients qui ont été effectivement accompagnés et/ou traités par l équipe d outreaching durant la periode d enregistrement concernée (voir l art. 6) : un seul chiffre. Lorsqu il est question, dans ce document, de population de patients traités ou accompagnés, on entend par-là le caseload total. - Indiquez combien de patients ont formulé une demande d inscription et de traitement ou ont été renvoyés vers l équipe d outreaching la periode d enregistrement concernée : un seul chiffre. Attention : ce chiffre est plus élevé que le caseload total car tous les patients qui le désirent n entrent pas en ligne de compte pour être effectivement accompagnés et/ou traités par l équipe d outreaching.

5 11. Quels critères d'inclusion et d exclusion l équipe d outreaching applique-telle? - Quels critères d'inclusion et d exclusion spécifiques l équipe d outreaching applique-t-elle dans la pratique pour déterminer si des enfants ou des jeunes peuvent prétendre ou non à un accompagnement et/ou à un traitement? Fournissez un aperçu des critères d inclusion et des critères d exclusion. 12. Les parents des patients sont-ils accompagnés? Dans la négative, pourquoi pas? Dans l affirmative, qui est responsable de l accompagnement, comment cet accompagnement est-il ressenti par l équipe d outreaching et par les parents? 13. Quel est le rayon d action de l équipe d accompagnement? - Mentionnez le rayon d action : indiquez les communes et les villes où l équipe d outreaching est active, avec le nom et le code postal. Vous pouvez également fournir en outre, dans la mesure du possible, une représentation figurée sur une carte de votre province, en y indiquant les communes et les villes. 14. Le cadre du personnel prévu de l équipe d outreaching est-il ressenti comme étant suffisant, eu égard au caseload et au rayon d action? Dans l affirmative, pourquoi? Dans la négative, pourquoi pas? 15. Abordez le projet selon une approche relative à l économie de la santé. - Effectuez une analyse des coûts et des bénéfices quantitative (budget : économie dans les frais ou au augmentation des frais?) et qualitative (gain ou perte de temps, renvoi plus rapide ou non, satisfaction du patient plus élevée ou non, description des soins de suivi, ). 16. Connaissez-vous des projets similaires spécifiquement axés sur l outreaching en matière de soins de santé mentale pour les enfants et les jeunes dans notre pays ou à l étranger? Dans l affirmative, lesquels? - Mentionnez des projets ou formes de soins similaires dans notre pays ou à l étranger si vous en connaissez. - Si vous connaissez des projets similaires, veuillez alors indiquer comment vous avez été mis au fait de leur existence.

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Proposer des actions innovantes et performantes d aide au retour à l emploi en faveur des salariés du Bâtiment et des Travaux Publics actuellement au chômage»

Plus en détail

Déclaration de sinistre LAA

Déclaration de sinistre LAA Voir la notice explicative pour la déclaration de sinistre au verso Déclaration de sinistre LAA Accident Rechute Dommage dent. Maladie prof. 05. Lieu de Lieu (nom ou NP) et endroit (p.ex. atelier, rue)

Plus en détail

Formulaire de demande

Formulaire de demande Commune de Saint-Gilles Demande de subsides pour une association ou un projet Appel à projets 2015 Formulaire de demande Nom du demandeur ou de l association: Titre du projet: Nombre d annexes: N du Dossier

Plus en détail

Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants

Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants B Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants Introduction Cet appel à projet s inscrit dans le cadre de la poursuite de l action 21/22 du Plan Cancer: Soutien psychosocial

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE DOMMAGES FRV SA Avenue des Jordils 1 - CP 1080 1001 Lausanne Tél. 021 966 99 99 Fax 021 966 99 98

SOCIÉTÉ D ASSURANCE DOMMAGES FRV SA Avenue des Jordils 1 - CP 1080 1001 Lausanne Tél. 021 966 99 99 Fax 021 966 99 98 7.33 Déclaration d accident LAA Accident Maladie prof. Rechute Dommage dentaire Voir la notice explicative pour la déclaration de sinistre au verso Rue N o de tél. (si connu) Nationalité NPA Domicile Etat

Plus en détail

REFORME DES SOINS DE SANTE MENTALE ET CPAS Organisation et enjeux. Fédération des CPAS 11-09-2014

REFORME DES SOINS DE SANTE MENTALE ET CPAS Organisation et enjeux. Fédération des CPAS 11-09-2014 REFORME DES SOINS DE SANTE MENTALE ET CPAS Organisation et enjeux Fédération des CPAS 11-09-2014 1 PLAN DE L EXPOSÉ L offre des soins de santé mentale en Wallonie La santé mentale : un secteur en constante

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

FORMULE 70S.1 EXPOSÉ INFORMATIF DE LA GESTION DE LA CAUSE (SAUF POUR UNE MOTION EN MODIFICATION D UNE ORDONNANCE DÉFINITIVE)

FORMULE 70S.1 EXPOSÉ INFORMATIF DE LA GESTION DE LA CAUSE (SAUF POUR UNE MOTION EN MODIFICATION D UNE ORDONNANCE DÉFINITIVE) ANNEXE Q: Exposé informatif de la gestion de la cause (vierge) FORMULE 70S.1 N o de dossier DF COUR DU BANC DE LA REINE (Division de la famille) Centre de ENTRE : - et - requérant(e), intimé(e). Déposé

Plus en détail

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Cahier des charges : Définitions, consignes de remplissage et éléments de preuve Chaque hôpital doit rassembler, dans un

Plus en détail

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE Document rédigé à l intention des associations tunisiennes désirant obtenir un financement de leurs projets avec les fonds collectés par ****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION

Plus en détail

Demande de stage. l objet de votre mail: DEMANDE DE STAGE suivi de vos nom et prénom SVP).

Demande de stage. l objet de votre mail: DEMANDE DE STAGE suivi de vos nom et prénom SVP). Demande de stage Demande à renvoyer exclusivement par mail à : job@partenamut.be (Veuillez intituler l objet de votre mail: DEMANDE DE STAGE suivi de vos nom et prénom SVP). Veuillez compléter entièrement

Plus en détail

Le circuit de soins internés Etat des lieux

Le circuit de soins internés Etat des lieux Le circuit de soins internés Etat des lieux 1. Quelques données chiffrées sur le monde de l internement 2. Historique de la création du circuit de soins pour internés libérés à l essai Rapport Cosyns (2005)

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE FRANCHISE

DOSSIER DE CANDIDATURE FRANCHISE DOSSIER DE CANDIDATURE FRANCHISE Nous vous remercions de l intérêt que vous portez à Oup s Café. Ce dossier a pour objet de nous permettre d appréhender au mieux votre profil, vos attentes et vos motivations

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 APPEL A COLLABORATION AUX UNIVERSITES POUR UNE EQUIPE DE RECHERCHE- ACTION

Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 APPEL A COLLABORATION AUX UNIVERSITES POUR UNE EQUIPE DE RECHERCHE- ACTION Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 COZ/VDF/E06/458 Muriel Quinet Muriel.quinet@health.fgov.be 02/524.85.78 Valérie De Nef Valerie.denef@health.fgov.be 02/524.85.79 APPEL A COLLABORATION

Plus en détail

Demande de modification d urgence de la nomination d un subrogé

Demande de modification d urgence de la nomination d un subrogé Bureau du commissaire aux personnes vulnérables Demande de modification d urgence de la nomination d un subrogé En vertu de la Loi sur les personnes vulnérables ayant une déficience mentale, il est possible

Plus en détail

LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale. www.le-gbo.be

LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale. www.le-gbo.be LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale Les 5P P1 : Prestation P2 : Patient P3 : Prestataire P4 : Pratique P5 : Performance? Financement collectif de la MG P3 : paiement au Prestataire Impulseo I

Plus en détail

Appel à Projets. «Favoriser l accès à la culture générale des jeunes salariés du BTP âgés de 16 à 21 Ans» Dossier de demande de subvention

Appel à Projets. «Favoriser l accès à la culture générale des jeunes salariés du BTP âgés de 16 à 21 Ans» Dossier de demande de subvention Appel à Projets «Favoriser l accès à la culture générale des jeunes salariés du BTP âgés de 16 à 21 Ans» Dossier Dossier de demande de subvention Toutes les rubriques doivent être renseignées dans le dossier.

Plus en détail

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel Spécifications techniques Edition : Août 2015 La c spécifications techniques Document réalisé par l équipe politique de rémunération et de carrière Table des matières 0. Introduction 4 1. Accès à la cartographie

Plus en détail

Questionnaire ORBA Analyse des fonctions

Questionnaire ORBA Analyse des fonctions Questionnaire ORBA Analyse des fonctions Nom de l organisation : Nom du département : Nom du porte parole : Dénomination de la fonction : INFORMATION CONCERNANT LE QUESTIONNAIRE Ce questionnaire a pour

Plus en détail

Demande de règlement Maladies graves

Demande de règlement Maladies graves Demande de règlement Maladies graves Déclaration de l assuré La demande doit être soumise à l assureur dans les 90 jours suivant le diagnostic. Nom de l assuré : No de police : de naissance : No d assurance

Plus en détail

Master Audit, Contrôle et Management Public (ACMP)

Master Audit, Contrôle et Management Public (ACMP) Master Audit, Contrôle et Management Public (ACMP) Directeur : Dr Farouk HEMICI Dossier de Candidature en Formation Continue Cycle 2015 / 2016 NB : Les candidats peuvent déposer leur candidature à partir

Plus en détail

«Directives de révision LBA» Directives pour les réviseurs externes et notes de révision LBA

«Directives de révision LBA» Directives pour les réviseurs externes et notes de révision LBA OAR FIDUCIAIRE SUISSE Monbijoustrasse 20, CP 7956, 3001 Berne Tf 031 380 64 80, Fx 031 380 64 31 oar@fiduciairesuisse.ch www.oar-fiduciairesuisse.ch «Directives de révision LBA» Directives pour les réviseurs

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES Pour utiliser au mieux les informations récoltées au travers des questions des 4 thèmes proposés (1-habitat, 2-revenus et statut, 3-vie sociale et activités, 4-défense sociale), nous avons besoin de quelques

Plus en détail

Général. C. La présente proposition doit être signée et datée par un responsable de votre entreprise, de même que chaque feuille annexe.

Général. C. La présente proposition doit être signée et datée par un responsable de votre entreprise, de même que chaque feuille annexe. Général Information importante: A. Veuillez répondre à toutes les questions. Ces informations sont nécessaires pour la souscription et l analyse de la prime. Vos réponses ci-après sont considérées dans

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

faites Pétiller vos idées

faites Pétiller vos idées Avec Chrysalis, faites Pétiller vos idées du 6 janvier au 14 février 2014 c o n c o u r s à la création d entreprise Dossier de candidature Renseignements : Tél : 05 65 43 63 63 - Email : chrysalis@cc-decazeville-aubin.fr

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

Règlement du REINTEGRATION AWARD 2015

Règlement du REINTEGRATION AWARD 2015 Règlement du REINTEGRATION AWARD 2015 Article 1 Description et objectifs Description : Le Reintegration Award est organisé dans le but de soutenir des projets favorisant l intégration des personnes souffrant

Plus en détail

Annexe A MARCHE À SUIVRE POUR VÉRIFIER ET COMPLÉTER LA LISTE EXCEL ET LA SOUMETTRE AU MINISTÈRE

Annexe A MARCHE À SUIVRE POUR VÉRIFIER ET COMPLÉTER LA LISTE EXCEL ET LA SOUMETTRE AU MINISTÈRE Annexe A INTRODUCTION En vue de recueillir des renseignements sur tous vos terrains et édifices, nous avons commencé par extraire les renseignements, ci-joints, de la base de données du Système d inventaire

Plus en détail

DEUX-SEVRES INITIATIVES. DEMANDE de PRET D HONNEUR

DEUX-SEVRES INITIATIVES. DEMANDE de PRET D HONNEUR DEUX-SEVRES INITIATIVES DEMANDE de PRET D HONNEUR Dossier présenté par Madame, Monsieur : Nom de l'entreprise : Adresse : Coordonnées téléphoniques : Montant de la demande : P i è c e s c o m p l é m e

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature SOLUTIC, LE WEB AU SERVICE DE BREST DES ENTREPRISES DU PAYS Dossier de candidature A renvoyer complété avant le 29 septembre 2014 minuit à : helene.colin@cma29.fr sylvie.viard@cci-brest.fr Ce concours

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Agrément Canada : Lignes directrices et critères relatifs aux commandites

Agrément Canada : Lignes directrices et critères relatifs aux commandites Agrément Canada : Lignes directrices et critères relatifs aux commandites Agrément Canada est un organisme indépendant sans but lucratif qui offre aux organismes de soins de santé et de services sociaux

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle et ne sera transmise qu à l assureur, l avocat ou l expert en sinistre à

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT La Compagnie d'assurance Everest du Canada doit recevoir votre formulaire de réclamation dûment rempli dans les trente (30) jours

Plus en détail

QUESTIONNAIRE POUR LES PARENTS

QUESTIONNAIRE POUR LES PARENTS Laboratoire «Ethique et pratiques médicales» Pr A. Danion-Grilliat, Dr. V. Pascal IRIST (E.A 3424) Université louis Pasteur 7 rue l Université - 67000 Strasbourg anne.danion@chru-strasbourg.fr CESAMES

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Questionnaire aux institutions prestataires de formation dans les domaines de l'illettrisme et de la formation de base des adultes

Questionnaire aux institutions prestataires de formation dans les domaines de l'illettrisme et de la formation de base des adultes Questionnaire aux institutions prestataires de formation dans les domaines de l'illettrisme et de la formation de base des adultes Données sur l'institution Nom de l'institution Personne de contact Adresse

Plus en détail

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds Fédération Nationale des Sourds de France Siège Administratif : 41, rue Joseph Python 75020 PARIS Fax : 01 40 30 18 21 - E-mail : contact@fnsf.org Reconnue d'utilité Publique - décret du 24 septembre 1982

Plus en détail

Dossier du participant Affaires

Dossier du participant Affaires Dossier du participant Affaires 1. Critères d admissibilité* * Compte tenu du nombre de places limité, le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations (MEIE) se réserve le droit de prioriser

Plus en détail

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL Notice explicative Le «Point de contact central» (PCC) est une base de données informatisée gérée par la Banque nationale de

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle et ne sera transmise qu à l assureur, l avocat ou l expert en sinistre à

Plus en détail

DEMANDE DE RÉCLAMATION D'INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE ET DESCRIPTION DU POSTE

DEMANDE DE RÉCLAMATION D'INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE ET DESCRIPTION DU POSTE (À remplir par l'employée ou l'employé invalide.) Le présent formulaire vise à nous permettre de traiter votre demande de réclamation le plus rapidement possible et de nous aider à évaluer la possibilité

Plus en détail

Création et vérification d une base de données sur les entreprises de crédit-bail dans le cadre de la LFPEC

Création et vérification d une base de données sur les entreprises de crédit-bail dans le cadre de la LFPEC Création et vérification d une base de données sur les entreprises de crédit-bail dans le cadre de la LFPEC Rapport présenté à Industrie Canada Avril 2001 Compas Inc. Multi-Audience Research Ottawa et

Plus en détail

1. Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais?... 1

1. Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais?... 1 Table des matières 1 Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais? 1 11 Remboursement de frais par votre société 1 111 Vous avez payé des frais en lieu et place de votre société qui vous les rembourse

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Demande de financement

Demande de financement Demande de financement Nom de la société : Nom de l entrepreneur : I. PRESENTATION DE L ENTREPRISE I.1 Présentez votre société : Nom de la société, statut juridique Capital social Nom et fonction du représentant

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE DIRECTEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE DIRECTEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : Catégorie envisagée (1 ère et/ou

Plus en détail

Table des matières. L assurance de la copropriété... 23. Avant-propos... 15 Remerciements... 17 Introduction... 19. chapitre I

Table des matières. L assurance de la copropriété... 23. Avant-propos... 15 Remerciements... 17 Introduction... 19. chapitre I Table des matières Avant-propos............................. 15 Remerciements............................ 17 Introduction.............................. 19 I L assurance de la copropriété............ 23

Plus en détail

Guide de déclaration

Guide de déclaration Enquête sur les loyers commerciaux Division des prix à la production Guide de déclaration Le présent guide a été conçu pour vous aider à participer à l Enquête sur les loyers commerciaux. Si vous avez

Plus en détail

Dossier de concertation multidisciplinaire autour du patient psychiatrique.

Dossier de concertation multidisciplinaire autour du patient psychiatrique. Asbl 873.855.677 INAMI 947-030-78-002 Rue Peltzer de Clermont 73 4800 Verviers Tel : 087/67.87.00 Fax : 087/68.73.00 www.sisdef.be Dossier de concertation multidisciplinaire autour du patient psychiatrique.

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information Bienvenue La Fondation de bienfaisance Placements Mackenzie (la Fondation) est un organisme sans but lucratif dirigé par les employés. Nous avons pour mission d investir dans des organismes et programmes

Plus en détail

Les actuaires désignés de tous les organismes A à H doivent compléter le questionnaire.

Les actuaires désignés de tous les organismes A à H doivent compléter le questionnaire. QUESTIONNAIRE DESTINÉ À L ACTUAIRE DÉSIGNÉ AUX FINS DES RAPPORTS FINANCIERS DES ORGANISMES D ASSURANCE-VIE ET SANTÉ AU CANADA FIN D ANNÉE 2000 PARTIE II Ce questionnaire a été préparé pour traiter des

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES Bourses d études annuelles de 2 000 $ offertes à deux étudiants 1 entamant leur première année d études postsecondaires. Bourses

Plus en détail

Coordonnées des parents :

Coordonnées des parents : FONDATION MIRA INC. DEMANDE DE PARTICIPATION AU PROGRAMME D ATTRIBUTION DE CHIEN D ASSISTANCE POUR LES ENFANTS PRÉSENTANT UN TROUBLE DU SPECTRE DE L AUTISME OU AUTRES TROUBLES CONNEXES À l usage de la

Plus en détail

Liste de contrôle relative à la politique en matière de protection de la vie privée

Liste de contrôle relative à la politique en matière de protection de la vie privée Fiche-conseil Liste de contrôle relative à la Pourquoi les organismes de bienfaisance enregistrés doivent-ils avoir une politique en matière de protection? Des lois ont été adoptées par le gouvernement

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS A Madame Caps Présidente du CPAS de Oupeye Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 2-5-6 RI/L65C-FMAZ-FPSC/FMTH Objet: Rapport d inspection intégré Madame la Présidente J ai l honneur de

Plus en détail

FONDS D INITIATIVES RÉGIONALES DE SOUTIEN AUX PERSONNES TOUCHÉES PAR LE CANCER

FONDS D INITIATIVES RÉGIONALES DE SOUTIEN AUX PERSONNES TOUCHÉES PAR LE CANCER FONDS D INITIATIVES RÉGIONALES DE SOUTIEN AUX PERSONNES TOUCHÉES PAR LE CANCER FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT Pour être complète, votre demande de financement devra inclure les documents suivants

Plus en détail

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants :

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : ANNEXE 2 Bourses d enseignement d adaptation NOTICE D INFORMATION Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : SEGPA (Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté)

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande Formulaire de demande 1 Renseignements généraux sur les bourses Avec la contribution de nos partenaires financiers, la SCHQ offre à toutes personnes affectées par un trouble de la coagulation, la possibilité

Plus en détail

Mission, vision, objectifs et stratégie

Mission, vision, objectifs et stratégie Chapitre 1 Mission, vision, objectifs et stratégie Chapitre 1. Mission, vision, objectifs et stratégie Conclusions clés - La majorité des hôpitaux déclare disposer d une mission, d une vision et d objectifs

Plus en détail

Soins de santé de première ligne en Belgique. Cindy Meira de Oliveira - 03/07/2012

Soins de santé de première ligne en Belgique. Cindy Meira de Oliveira - 03/07/2012 Soins de santé de première ligne en Belgique Cindy Meira de Oliveira - 03/07/2012 1 Sommaire Prestataires Accès Organisation: SISD 2 Prestataires Soins de santé de première ligne = Niveau de soins de santé

Plus en détail

Marche à suivre Connaissances professionnelles

Marche à suivre Connaissances professionnelles Marche à suivre Connaissances professionnelles 1 Marche à suivre Connaissances professionnelles Pour savoir quelles personnes doivent répondre à telles ou telles conditions en matière de connaissances

Plus en détail

INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION

INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION Formulaire d inscription Veuillez vous assurer que tous les renseignements personnels, y compris les adresses électroniques et les numéros

Plus en détail

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes ETAT DE LA SITUATION 2007 V1.1 Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Bruxelles, octobre 2008 1. Les Kinésithérapeutes

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux.

Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux. C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Appel à projets 2014 Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux. Dossier

Plus en détail

d. Tendances du marché...22 e. Une vision européenne...22 III. La distribution en France... 23

d. Tendances du marché...22 e. Une vision européenne...22 III. La distribution en France... 23 Table des matières: 8 PARTIE 1 SYNTHESE... 3 I. Combien d acteurs sur ce marché?... 3 II. Une offre large... 4 III. Facteur de croissance du marché... 4 IV. Impact du cloud computing... 4 V. Homogénéité

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

Nom de famille Prénom usuel Nom de famille à la naissance \ \

Nom de famille Prénom usuel Nom de famille à la naissance \ \ 39$ Étude de dossier Demande d admission 1. IDENTIFICATION : Nom de famille Prénom usuel Nom de famille à la naissance Adresse complete Code postal \ Téléphone (Indicatif et numéro) Langue maternelle Langue

Plus en détail

INDICATIONS DE L ADENOÏDECTOMIE CHEZ L ENFANT

INDICATIONS DE L ADENOÏDECTOMIE CHEZ L ENFANT INDICATIONS DE L ADENOÏDECTOMIE CHEZ L ENFANT I. PROMOTEUR Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé. II. SOURCE Recommandations de pratique clinique de 1997 sur les «Indications de l adénoïdectomie

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE Diplôme d Université Gestion et Administration de la Paie FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE Nom : Prénom : CONDITIONS D ADMISSION La formation s adresse à deux types de

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Fiche de présentation de projet

Fiche de présentation de projet Fiche de présentation de projet À compléter pour obtenir une rencontre avec un conseiller NOM DE L ENTREPRISE (si disponible) DU PROMOTEUR COORDONNÉES Code postal : Téléphone : Courriel : PRÉSENTATION

Plus en détail

Pense vite Formulaire d inscription

Pense vite Formulaire d inscription Réservé à la production Données personnelles Nom : Pense vite Formulaire d inscription Prénom: Âge : Date de naissance : Adresse complète : Ville : Province : Code postal : Région : Téléphone domicile:

Plus en détail

PROGRAMME ARTISTE EN RÉSIDENCE

PROGRAMME ARTISTE EN RÉSIDENCE PROGRAMME ARTISTE EN RÉSIDENCE Juin 2015 VILLE DE COATICOOK D une tribu d indiens Abénakis, la ville de Coaticook aura conservé l origine de son nom : «Koatikeku» qui signifie «rivière de la terre du pin».

Plus en détail

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt Projet d efficacité énergétique pour les villes Appel à manifestation d intérêt TABLE DES MATIERES 1. Présentation synthétique du projet d efficacité énergétique pour les villes...3 1.1. Principaux objectifs...3

Plus en détail

MODELE PLAN D AFFAIRES

MODELE PLAN D AFFAIRES MODELE PLAN D AFFAIRES NOM DE L ENTREPRISE : MUNICIPALITÉ : TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR : COURRIER ELECTRONIQUE : TABLE DES MATIÈRES Module 1 : Projet d entreprise Module 2 : Promoteur(s) & gestion Module

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle visant un même

Plus en détail

GUICHET D ENTREPRISES INSCRIPTION PERSONNE PHYSIQUE

GUICHET D ENTREPRISES INSCRIPTION PERSONNE PHYSIQUE GUICHET D ENTREPRISES INSCRIPTION PERSONNE PHYSIQUE (DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES) INFORMATIONS PREALABLES La demande est complétée par : l indépendant (Cocher la case) un mandataire avec procuration,

Plus en détail

6 ème Trophée Finance & Gestion 2016. 02 juin 2016 [lieu à définir]

6 ème Trophée Finance & Gestion 2016. 02 juin 2016 [lieu à définir] 6 ème Trophée Finance & Gestion 2016 02 juin 2016 [lieu à définir] Merci de retourner le Dossier complet avant le 31 mars 2016 à l'adresse e-mail suivante : cotedazur@dfcg.com I - REGLEMENT Article 1 -

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION I. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET ETAT CIVIL Nom : Prénom...:. Adresse :. Code postal :. Date de naissance : Nationalité : Commune

Plus en détail

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS MODELES DE PLANIFICATION DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Cette enquête s adresse à tous les détenteurs d un diplôme, brevet

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX

FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX Arrêté royal du 28 décembre 2011 relatif à l exécution du plan d attractivité pour la profession infirmière, dans certains secteurs

Plus en détail

Première partie. La définition des fonctions

Première partie. La définition des fonctions Première partie La définition des fonctions 4. La définition du périmètre des fonctions de la secrétaire médicale varie selon son statut, salarié ou agent de la fonction publique hospitalière, et, éventuellement,

Plus en détail

INSPECTION PEDAGOGIQUE

INSPECTION PEDAGOGIQUE VILLE DE BRUXELLES Instruction publique INSPECTION PEDAGOGIQUE Enseignement secondaire P. DANAU, inspecteur adjoint Boulevard Anspach 6-1000 Bruxelles 02/279 38 70 - FAX : 02/279 39 91 e-mail: patrick.danau@brunette.brucity.be

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

DEVENEZ WEDDING- PLANNER EN 6 ETAPES

DEVENEZ WEDDING- PLANNER EN 6 ETAPES DEVENEZ WEDDING- PLANNER EN 6 ETAPES Tous droits réservés 2012 - Mentions légales : Cet ebook gratuit a été écrit par Marion MAUPIN, fondatrice de l agence My Special Event. Les informations contenues

Plus en détail

Le Label. «Nouvelle-Calédonie au cœur de l évènement» pour les évènements à caractère touristique

Le Label. «Nouvelle-Calédonie au cœur de l évènement» pour les évènements à caractère touristique Le Label «Nouvelle-Calédonie au cœur de l évènement» pour les évènements à caractère touristique Le Label «Nouvelle-Calédonie au cœur de l évènement» Pour faciliter, encourager et soutenir l organisation

Plus en détail

FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX

FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX FAQ - PLAN D ATTRACTIVITE DE LA PROFESSION INFIRMIERE DANS LES HOPITAUX Arrêté royal du 28 décembre 2011 relatif à l exécution du plan d attractivité pour la profession infirmière, dans certains secteurs

Plus en détail

Pays : Année scolaire finissant en 2010

Pays : Année scolaire finissant en 2010 UIS/E/2011A Montréal, janvier 2011 Pays : QUESTIONNAIRE SUR LES STATISTIQUES DE L ÉDUCATION Préprimaire, primaire, premier et deuxième cycles de l enseignement secondaire et postsecondaire non-supérieur

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail