Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»"

Transcription

1 Rapport sur le marché, les acteurs et les emplois du secteur Juin 2014 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

2 Synthèse Les Foires, Salons et Congrès font écho à trois types de manifestations distinctes et représentent un marché estimé à près de 3 milliards d euros en France Ce marché est principalement réparti autour de quatre types d acteurs différents que sont les gestionnaires de sites, les organisateurs de manifestations, les prestataires et les acteurs généralistes à la fois gestionnaires de sites, organisateurs d événements et parfois prestataires Ces acteurs plutôt en décroissance en 2012 s accordent sur la reprise de la croissance sur Un de leurs axes de développement est l activité à l international, mais les entreprises devront tout de même faire face à un certain nombre d enjeux auxquels elles devront répondre pour renouer avec cette croissance Le nombre d emplois devrait, lui, rester stable 2 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

3 Sommaire 1. Marché des Foires, Salons, Congrès 2. Cartographie des acteurs du secteur 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Annexes

4 Professionnel Type de public Mixte Grand public 1. Marché des foires, salons, congrès Foires, Salons et Congrès représentent trois types de manifestations distinctes Distinction entre Foires, Salons et Congrès Typologie des rencontres professionnelles Foires, Salons et Congrès se sont construits autour d offres et de publics distincts Les Foires et Salons ont une vocation commerciale (à l inverse des Congrès), la vente directe est autorisée et encadrée sur les lieux de la manifestation Les Congrès représentent un lieu d échange et de partage, principalement entre acteurs d une même profession. Près d un congrès sur deux est un congrès médical Salons Grand Public (BtoC) Salons Mixtes Salons Professionnels (BtoB) Congrès Foires Nouvelles tendances Les frontières s estompent petit à petit, les Salons intègrent des zones de conférences et ateliers alors que des congrès prévoient une zone d exposition participant au financement de la manifestation De nouveaux types d événements font leur apparition, comme les événements mono-marques et salons propriétaires. On peut citer pour exemple ceux organisés par la grande distribution à destination de leurs réseaux Foires Offre spécialisée Salons Informer Faire du business Congrès Objectif Présenter Vendre Echanger Partager Régionale Régionale, nationale ou internationale Nationale ou internationale Offre diversifiée Envergure Récurrence Exemple Annuelle Biannuelle jusqu à tous les 6 ans Régionale Foire de Toulouse Vinexpo Salon de l Agriculture Cardiostim, Aqualie 4 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

5 1. Marché des foires, salons, congrès Un marché français dynamique avec plus de manifestations par an Plus de manifestations annuelles en France Répartition en nombre d événements 754 manifestations Foires et Salons en 2012 représentant exposants et 16,8 millions de visiteurs (soit ~80% de l activité annuelle estimée) 637 Congrès organisés en % des salons se déroulent en région, contre 26% en Ile-de-France (en nombre de manifestations) en 2012 pour un marché Foires et Salons estimé à près de 3 milliards d euros 16% Salons professionnels (soit 226) 34% Salons grand public et mixtes (soit 472) 4% Foires-Expositions (soit 56) 46% Congrès (soit 637) Le marché généré par la participation des exposants aux Foires et Salons est estimé à 2,838 milliards d euros pour l ensemble des acteurs de la filière selon une extrapolation réalisée par la CCI Paris IDF Estimation des marchés générés par les Foires et Salons Pour l INSEE-ESANE, le chiffre d affaires 2011 est de 3,124 milliards d euros pour les entreprises du code NAF 82.30Z (Organisation de foires, salons professionnels et congrès), pour entreprises et employés Les retombées économiques directes et indirectes seraient d 1,6 milliard d euros pour les congrès et 5,8 milliards pour les salons (dont 75% en frais de séjour), selon l UNIMEV en M pour l aménagement et autres prestations Source : Unimev, M pour les espaces loués et les prestations associées 5 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

6 1. Marché des foires, salons, congrès Une activité en croissance en 2013 et un optimisme certain pour les 3 prochaines années Décroissance (entre -2 et -10%) Décroissance forte (>-10%) Croissance forte >10% Croissance (entre 2 et 10%) Stabilité (entre -2 et 2%) Suite à une décroissance observée en 2012, l activité repart en 2013 Une entreprise sur deux (49%) déclare avoir enregistré une croissance de son activité et seulement 16% une décroissance Le constat est toutefois un peu différencié selon les acteurs, les grandes entreprises multi-activités connaissant un bilan plus favorable que les autres et la confiance est de mise d ici à 2017 Dans chaque catégorie d acteur, au moins 66% d entre eux prévoient une croissance d ici à Les plus optimistes sont les gestionnaires de sites et les prestataires techniques (4 sur 5 anticipent une croissance de leur chiffre d affaires) Ceci peut aussi s expliquer par l ouverture croissante des entreprises sur l extérieur, l émergence de nouveaux marchés et des relais de croissance identifiés dans la duplication de salon par exemple Seuls 8% des sondés entrevoient une décroissance de leur chiffre d affaires Evolution de l activité globale en % 7% 9% 26% -10% -2% 2% 10% 23% Evolution de l activité d ici à 2017 toutes entreprises confondues 26% 5% 3% 15% 55% Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

7 1. Marché des foires, salons, congrès Des constats 2013 très en écart quand on descend au bilan acteur par acteur Croissance forte >10% Croissance (entre 2 et 10%) Stabilité (entre -2 et 2%) Décroissance (entre -2 et -10%) Décroissance forte (>-10%) Gestionnaires de sites : ils ont globalement connu une stabilité de leur activité en 2013 (63%) Organisateurs de manifestations : le bilan est mitigé car 29% se déclarent en décroissance en 2013 et 29% en stabilité d activité ce qui est un constat moins positif que la moyenne du secteur Evolution d activité en 2013 par type d entreprise 0% 0% 25% 33% 33% 63% 13% 33% Prestataires techniques : bilan très contrasté avec des acteurs en décroissance forte (1 sur 10) et des acteurs en croissance forte sur 2013 (1 sur 3), bilan 2013 toutefois plutôt positif Acteurs multi-activités : il s agit principalement des grands acteurs du secteur qui sont à la fois gestionnaires de site et/ou organisateurs de manifestations et/ou prestataires. Aucun ne se déclare en décroissance et 2 sur 3 ont connu une croissance en C est la catégorie d acteurs qui a le plus bénéficié de l année 2013 Acteur multi-activités 10% 19% 10% 33% 29% Organisateur de manifestations Gestionnaire de sites 11% 33% 33% 22% Prestataire technique ou autre Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

8 1. Marché des foires, salons, congrès mais tous sont optimistes pour les années à venir Croissance forte >10% Croissance (entre 2 et 10%) Stabilité (entre -2 et 2%) Décroissance (entre -2 et -10%) Décroissance forte (>-10%) Evolution de l activité selon le type d entreprise d ici à % 33% 25% 13% Dans chaque catégorie d acteur, au moins 66% d entre eux prévoient une croissance d ici à % 63% Les plus optimistes : les gestionnaires de sites et les prestataires techniques (4 sur 5 anticipent une croissance de leur CA) Acteur Multi-activités Gestionnaire de sites Les moins optimistes : les acteurs multi-activités, soit les plus gros acteurs envisagent une stabilité de l activité (1 sur 3) 24% 10% 14% 13% 13% 13% 52% 63% Organisateur de manifestations Prestataire technique ou autre Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

9 1. Marché des foires, salons, congrès L Europe au cœur des marchés des salons et des congrès Marché mondial des salons Il est estimé à 25 milliards de dollars en 2010 par GL Events (1 er rang : USA, 2 ème : Allemagne, 3 ème : France). La Chine, 5 ème en 2010, devrait prendre le 2 nd rang d ici 2015 L Europe représente le 1 er marché mondial avec salons pour 53 millions de m² net loués selon Comexposium La baisse du marché entre 2007 et 2009 a été suivie par une stabilisation de ce dernier depuis Le dynamisme des pays émergents comme le Brésil soutient les prévisions de croissance des prochaines années ,9 260 salons Salons millions de m² net loués millions d exposants millions de visiteurs Marché mondial des congrès congrès internationaux organisés dans le monde entre 2008 et 2012, dont en France et 897 à Paris Les trois principaux thèmes des congrès sont liés au domaine médical (17%), aux technologies (14,5%) et à la science (13%) selon l ICCA* 54% des congrès sont organisés en Europe mais on constate une forte croissance de l Asie et de l Amérique Latine sur ce type de manifestation * ICCA International Congress & Convention Association ** Congrès organisés par des associations internationales, de plus de 50 participants, avec une régularité et sur au moins 3 pays Congrès données 2011 Source : Comexposium, UFI congrès** entre 2008 et 2012 millions de participants estimés entre 2008 et 2012 Source : ICCA Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

10 1. Marché des foires, salons, congrès Les interactions avec l international sont de plus en plus importantes dans le secteur Participation internationale Participation croissante de la clientèle internationale aux salons professionnels français. Ils représentent 43% des exposants et 29% des visiteurs. Concernant l ensemble des Foires et Salons, la clientèle internationale vient essentiellement d Europe (65% des exposants étrangers, 66% des visiteurs étrangers), l Asie prenant un poids de plus en plus conséquent (20% des exposants étrangers, 15% des visiteurs étrangers en 2012) Un relais de croissance fort L international représente un relais de croissance important pour les entreprises françaises : 53% du chiffre d affaires de GL Events est réalisé à l international La duplication est un phénomène qui prend de l ampleur dans le secteur : Comexposium duplique 18 de ses salons à l étranger sur 114 (soit 15% de ses salons) Les organisateurs de salons Allemands ont de l avance sur les organisateurs Français en termes de duplication * ICCA International Congress & Convention Association ** UAI Union des Associations Internationales Source : CCI Paris, 2010 Rang de Paris Ile-de-France parmi les métropoles mondiales (en nombre d événements) 1ère dans l accueil de salons internationaux Source : ICCA* et UAI**, Duplication des salons à l international en 2010 (en nombre et en %) Salons Allemands 2ème dans l accueil de congrès internationaux Salons Franciliens 10 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

11 1. Marché des foires, salons, congrès Une activité importante à l international, qui devrait s accélérer dans les années à venir Répartition* du Chiffre d Affaires par zone géographique en 2013 Une activité extérieure importante La France reste le marché principal des acteurs du secteur et notamment des plus petits acteurs, qui représentent la grande majorité des entreprises Toutefois, près de 26% du chiffre d affaires, selon notre sondage, est aujourd hui réalisé à l international. Une activité internationale qui reste concentrée sur l Europe L Europe est la première destination privilégiée et les acteurs FSC y réalisent 23% de leur chiffre d affaires Les autres régions du monde sont représentées de manière plus anecdotiques et homogènes autour de 3% Asie 1% Amérique du Nord 1% Europe hors France 23% Afrique et Moyen-Orient 0,2% France 74% * Répartition modifiée Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

12 1. Marché des foires, salons, congrès Un développement à l international qui devrait s accélérer Croissance forte >10% Croissance (entre 2 et 10%) Stabilité (entre -2 et 2%) Décroissance (entre -2 et -10%) Décroissance forte (>-10%) Evolution du Chiffre d Affaires par zone géographique d ici à % 0% Des prévisions de développements forts à l international d ici à % 20% 29% 29% Les acteurs des Foires, Salons Congrès sont assez unanimes sur cette orientation internationale que prend leur métier et un tiers d entre eux prévoient une croissance forte (>10%) à l étranger 50% 43% Cette croissance devrait être largement portée par l Europe et l Asie (plus de 70% le pensent) Europe hors France Asie suivis de près par le développement en Amérique du Nord (60% à le déclarer) Les marchés en Moyen-Orient / Afrique du Nord devraient eux être stables 40% 10% 40% 20% 33% 17% 17% 33% Amérique du Nord Afrique et Moyen Orient Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

13 CA d exposition par m² 1. Marché des foires, salons, congrès Des résultats mitigés en fonction des événements organisés Salons professionnels La participation des entreprises est en hausse de 0,7% à périmètre constant de salons en 2012 (~ exposants) Le nombre de visites est en baisse de 5% en 2012 : rationalisation des déplacements d affaires (~2,7 millions) Salons grands publics : succès des salons de passionnés et des salons professionnels mixtes Résultats mitigés : les grands salons de filières sont plébiscités tandis que les salons consacrés aux biens de consommation ont été touchés Recul du nombre d exposants de 1,9% (~51.000) et du nombre de visiteurs de 1% (~7,4 millions) 266,2 133, ,6 Nombre de manifestations et CA d exposition par m² en 2012 Foires Salons Professionnels Salons Mixtes Salons Grand Public Les Foires Diminution de la participation des exposants de 4% en 2012 (~25.000) et du nombre de visiteurs de 1,3% (~5 millions) Nombre de manifestations Meilleurs résultats pour les Foires-Expositions labellisées «Foires de France» Les Congrès 637 congrès organisés en participants en moyenne en congressistes en moyenne dans les congrès internationaux 13 Source : Unimev, 2012 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

14 1. Marché des foires, salons, congrès Une répartition du Chiffre d Affaires peu homogène Répartition* du Chiffre d Affaires global en 2013 Les activités «Salons» prépondérantes dans le Chiffre d Affaires Les Salons représentent 40% du CA global généré par l'ensemble des manifestations. Ce poids est fortement lié au nombre actuel de ces manifestations Autres événements (événements d'entreprises, culturels, sportifs...) 14% Foires 11% Le deuxième pôle de profits pour les acteurs du secteur est celui des Congrès avec 35% du CA global. Les évènements d entreprises, évènements culturels ou sportifs (hors du périmètre de l étude) pèsent tout de même près de 15% du CA du secteur Congrès 35% Salons 40% Suivent les Foires avec 11% * Répartition modifiée Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

15 1. Marché des foires, salons, congrès Répartition des manifestations dans le portefeuille des acteurs du secteur Foires Salons Congrès Autres événements Répartition* du CA par type d entreprise en % Acteurs multi-activités / généralistes : les «autres évènements (entreprise, culturel, sportif )» prennent une place énorme avec 64% du CA dédié, suivi par les salons (25%), autres événements (7%) et Foires (4%) Gestionnaires de site : pour optimiser leur taux de remplissage, ils panachent de manière très équilibrée entre les 4 grands profils de manifestations Organisateurs de manifestations : les salons prédominent dans leur CA (47%), suivi par les congrès. Les foires et les autres événements sont minoritaires dans le CA (%) Prestataires techniques : là aussi les salons ont le poids le plus important dans le CA (71%), suivis de près par les autres évènements (19%). Foires et congrès concentrent 10% de leur CA 25% 64% 4% 4% Acteur multi-activités 5% 3% 45% 47% Organisateur de manifestations 20% 31% 29% 21% Gestionnaire de sites 7% 19% 3% 71% Prestataire technique ou autre * Répartition modifiée Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

16 1. Marché des foires, salons, congrès Une croissance anticipée dans les 3 prochaines années sur chaque type de manifestation Croissance forte >10% Croissance (entre 2 et 10%) Stabilité (entre -2 et 2%) Décroissance (entre -2 et -10%) Décroissance forte (>-10%) Evolution de l activité par type de manifestation d ici à 2017 Salons : ces évènements soulèvent un grand optimisme avec 63% de répondants anticipant une croissance (dont 13% anticipant une croissance supérieure à 10%) Foires : beaucoup d optimisme là aussi avec 53% d acteurs qui prévoient de la croissance, mais 42% qui envisagent une stabilité de leur CA sur ce type de manifestation 5% 15% 16% 8% 31% 42% 37% 46% Congrès Foires Congrès : c est la manifestation sur laquelle se porte la plus grande réserve avec 31% prévoyant une croissance, 46% une stabilité et 23% une dégradation Autres évènements (sportifs, culturels ) : ils apparaissent comme le levier de croissance privilégié. 4 répondants sur 5 anticipent une croissance sur ce type d évènement et personne n imagine de décroissance sur cette activité 25% 8% 13% 50% 21% 21% 57% Salons Autres événements Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

17 1. Marché des foires, salons, congrès Une forte concurrence internationale et une forte pression sur les coûts obligent le secteur à s adapter Les entreprises du secteur Marché atomisé avec des leaders incontournables Densification et consolidation du tissu d établissements et multiplication de petits acteurs (80% sont des TPE) Nombreux sites pour les Foires et Salons mais de taille insuffisante Evolution : recentrage cœur de métiers, externalisation de certaines tâches vers des sous-traitants (plus fortement exposés aux négociations tarifaires car en «bout de chaîne») Changement de paradigme économique : les entreprises ne choisissent plus les exposants sur liste. Les salons se sont multipliés, l offre aussi, alors que les moyens des entreprises ont diminué, conduisant à réduire la demande. Les événements sont jugés de moins en moins rentables Les acteurs publics, en contexte de dette publique forte, demandent aujourd hui aux sites d atteindre l équilibre d exploitation. Les activités FSC ne sont pas toujours très rentables et les salles doivent intégrer une culture de rentabilité. Les frais fixes des gestionnaires de sites sont très lourds, les services et équipements doivent être différenciant pour augmenter les revenus Les menaces et opportunités du secteur La concurrence mondiale et la concurrence des salons virtuels impactent le secteur, et une forte pression sur les prix se fait sentir Les comportements des exposants et des visiteurs ont aussi des répercussions sur le secteur : baisse des budgets, diminution des distances L international devient un important relai de croissance pour les entreprises du secteur (duplication de salons) Les entreprises prennent de plus en plus conscience de la valeur ajoutée qu elles doivent apporter à leurs clients Pression accrue sur les tarifs Forte concurrence européenne et internationale Développement de salons virtuels Forte saisonnalité Les tendances observées sur le marché Concurrence Croissance Relais de croissance dans les pays émergents Duplication de salons Marché des FSC 17 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès» Comportements clients Non-renouvellement de la participation d un tiers des exposants et baisse des budgets par participant Réduction des surfaces Réduction des temps de transport et des distances pour les entreprises (coût, empreinte carbone ) Suppression des activités périphériques Entreprises et salariés Accompagnement ciblé des clients Fidélité envers l employeur et faible turn-over

18 1. Marché des foires, salons, congrès Il va falloir maintenant faire face à un changement culturel important tiré par les enjeux suivants 1 er enjeu majeur : la génération de revenus La prospection et la fidélisation occupent la 1 ère et la 3 ème place sur le podium des problématiques rencontrées. Cette dimension commerciale impacte fortement le secteur, tout particulièrement en contexte de crise et de réduction des budgets communication 2 nd enjeu majeur : la révolution numérique / digitale L informatique est partout et cela inquiète. Il faut apprendre à utiliser de nouveaux logiciels de gestion de projets dédiés au secteur, à gérer des bases de données clients, à interagir avec ces derniers sur les réseaux sociaux Dans ce secteur du contact humain, la marche à franchir est grande 3 ème enjeu majeur : la gestion des hommes et des femmes Le renouvellement du personnel et des compétences inquiète, le contexte a évolué, peu sont enclins à se remettre en question ou à quitter le secteur Problématiques rencontrées les plus souvent citées 1. Acquisition de nouveaux clients 2. Gestion du numérique (base de données, logiciel, communication web ) 3. Fidélisation des clients 4. Gestion sociale et renouvellement du personnel 5. Sécurité et réglementation 4 ème enjeu majeur : la sécurité et la réglementation Il s agit là d une problématique connue mais qui est au centre des attentions. 18 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

19 1. Marché des foires, salons, congrès Malgré des contraintes fortes, de nouvelles tendances apparaissent Les tendances du marché Les principaux freins sont les contraintes budgétaires et le manque d informations La hausse de cette contrainte budgétaire est aussi notée à l échelle mondiale, ainsi que celle de la forte pression sur le marché Quelles sont les fortes tendances du marché? Perspectives d évolution du secteur Malgré ces tendances, les perspectives pour l année 2014 concernant le secteur semblent plutôt positives d après les acteurs du marché 72% des acteurs ont un avis favorable sur l évolution du secteur Pression du marché Contrôle budgétaire Les tendances d évolution liées au développement durable Selon une étude réalisée par Evénements 3.0, 4 tendances se dégagent dans le secteur en 2014 : o Le choix de prestataires écoresponsables (fournisseurs privilégiant une économie sociale et solidaire, fournisseurs locaux ) o Des événements de plus en plus connectés et dématérialisés o Les enjeux sociaux plus valorisés dans les entreprises o La mise en place et l intérêt porté à la norme Les contraintes de ressources pourraient avoir un impact en termes de métiers et compétences : recherche d intelligence de consommation des ressources (type électricité) mais aujourd hui le marché n est pas encore en tension sur ce sujet Les évolutions du secteur en 2014 seront Favorable 72% 8% Neutre 19% Défavorable Source : Etude mondiale 2013 sur le secteur des rencontres et événements d affaires 19 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

20 1. Marché des foires, salons, congrès Malgré des contraintes fortes, de nouvelles tendances apparaissent Les tendances d évolution pour augmenter les revenus et diminuer les coûts Pour augmenter les revenus, on observe une tendance à la pérennisation du service proposé dans le temps : fini le salon ponctuel, les organisateurs essaient de proposer un accompagnement dans la durée, avec de nouveaux services marketing (animation de communautés ) On voit aussi de plus en plus d autoproduction de manifestations, notamment en Province, ce qui induit directement un besoin croissant en compétences commerciales / business développement Pour améliorer la rentabilité, les entreprises peuvent aussi diminuer les coûts et cela peut se faire grâce à un travail de fidélisation des exposants car il y a beaucoup de turnover chez ces derniers, ce qui coûte cher en commercialisation. Les entreprises mettent de plus en plus en place des systèmes de rendez-vous garantis sur les événements Enfin, il existe également quelques innovations dans la commercialisation comme par exemple le Pack 11 Foires / 1 million de visiteurs garantis, proposé par certains organisateurs Accompagnement des exposants - Animation de communautés - Fidélisation Innovation dans la commercialisation Autoproduction de manifestations 20 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

21 1. Marché des Foires, Salons, Congrès 2. Cartographie des acteurs du secteur 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Annexes

22 2. Cartographie des acteurs du secteur Des acteurs multiples et multiformes gravitent dans le secteur des Foires, Salons et Congrès L écosystème du secteur Les entreprises de la Branche Les gestionnaires de sites gèrent les espaces d expositions et de congrès via des contrats de concession, d affermage ou de location et sont également chargés de l accueil de l ensemble des acteurs Ils font du «marketing de la destination» au niveau régional pour promouvoir leurs sites Les organisateurs organisent des manifestations pour rassembler l offre et la demande sur des secteurs en particulier. Ils peuvent être propriétaires de manifestations ou les organiser pour le compte de tiers Les prestataires sont de multiples natures : accueil, restauration, sécurité, décoration, installation technique La plupart des prestataires appartient à d autres Branches Les autres acteurs Les fédérations comme l UNIMEV promeuvent le média FSC et favorisent la mise en place d un environnement porteur Les territoires, du fait de retombées économiques importantes et dans une perspective d attractivité et de développement local, ont un intérêt à soutenir la filière Promoteurs du secteur Atout France, France Congrès, Promosalons, UNIMEV, Synpexe, territoires Entreprises de la Branche Gestionnaires de sites (Parc des expositions de Reims, SAFIM ) Organisateurs de manifestations (parfois propriétaires) (JBC, Reed Exhibitions, UBM ) Prestataires (Créatifs, Magnum, ORFI ) Exposants Visiteurs Propriétaires de manifestations (Fédération de la Boulangerie avec «Europain» ) 22 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

23 2. Cartographie des acteurs du secteur Promoteurs : Autour des entreprises, plusieurs types d acteurs soutiennent le secteur Les regroupements d acteurs, promoteurs du secteur Les multiples associations et fédérations ont un rôle transverse d animation de la filière, d information, de regroupement de communautés et de partage, ainsi que de représentativité auprès des pouvoirs publics à différentes échelles (nationale et internationale) Ce sont des promoteurs du secteur Foires, Salons et Congrès Par exemple, EFAPCO regroupe toutes les associations européennes d organisateurs de congrès Exemples de promoteurs du secteur Les régions attachées au rayonnement du territoire Les régions via plusieurs types d organismes (CCI, Conseils Régionaux ) s associent aux acteurs des Foires, Salons et Congrès pour favoriser l attractivité des territoires Ils ont un intérêt économique et social à soutenir la filière : ils profitent directement des retombées économiques Ils œuvrent pour le développement économique local à travers les événements, vitrines à moindre coût pour les TPE/PME Par exemple, France Congrès réunit 54 villes via des maires, élus ou professionnels pour favoriser la filière 23 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

24 2. Cartographie des acteurs du secteur Promoteurs : la fédération patronale UNIMEV Un pilier du secteur qui regroupe de nombreux adhérents UNIMEV (Union Française des Métiers de l'evénement) est une association qui rassemble 7 groupements représentant chaque métier: les organisateurs de Foires, les organisateurs de Salons et de Congrès, les parcs d exposition, les centres de congrès, les prestataires de services, les concepteurs d événements et les standistes Site Internet de l UNIMEV Avec près de 400 adhérents parmi lesquels 151 organisateurs de plus de 750 foires, salons et congrès, 68 parcs d'exposition, 53 centres de congrès 60 prestataires de services à l'exposition et 66 concepteurs d'événements, certains adhérents exerçant une multi-activité, UNIMEV représente environ 90% de l'activité du secteur en France En juillet 2009, l ANAé (Association des agences de communication événementielles) a adhéré à UNIMEV, qui représente désormais tout le secteur de la rencontre professionnelle, puis en avril 2012 FFM2E (Fédération Française des Métiers de l Exposition et de l Évènement) Les missions d'unimev Promouvoir l'utilisation des foires, salons, congrès et événements d'entreprise Favoriser la mise en place d'un environnement porteur Améliorer le service offert à ses adhérents Développer l'esprit de filière Le développement de mesures statistiques (OJS: l office de Justification des Statistiques) pour contrôler et publier les résultats de fréquentation des foiresexpositions et des salons organisés 24 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

25 2. Cartographie des acteurs du secteur Promoteurs : la Gazette des Salons Un informateur primordial Lancé le 1er juin 2009, c est une référence du secteur qui a pour vocation d offrir une information complète et simple d accès aux 16 millions de visiteurs qui se rendent sur les salons chaque année Il s agit du site d actualité du secteur des Foires et des Salons avec deux éléments importants: o L agenda des manifestations, qui recense plus de évènements par an, dont un tiers de salons professionnels. o Le rédactionnel avec des articles et interviews d acteurs du secteur Site Internet de la Gazette des Salons Bénéficiant d une forte affluence et favorisant la communication entre les acteurs Pour l'année 2013, la Gazette des Salons a accueilli visiteurs, plus de huit millions de pages ont été vues, avec visiteurs uniques par mois La Gazette des Salons favorise également la mise en relation entre les différents acteurs de la filière évènementielle : exposants, organisateurs et professionnels du secteur. Aspect qui sera développé avec une volonté d étendre le site à l international 25 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

26 2. Cartographie des acteurs du secteur Gestionnaires de sites : Viparis et GL Events sont les deux leaders en France Entre gestion et marketing territorial Les gestionnaires de sites maîtrisent deux éléments stratégiques : les espaces et les dates Leur objectif principal est de renforcer l attractivité de leurs sites : ils investissent lourdement dans leurs infrastructures (extension, modernisation, accueil, services ) Gestionnaires de sites Organisateurs de manifestations SAFIM Prestataires Trois types de gestionnaires de sites En Ile-de-France, Viparis (Unibail-Rodamco et CCI de Paris) gère 10 des principaux sites via des délégations de service public mais n organise pas de manifestations Chiffre d affaires Surface 282 M (2011) m² 2 M (2011) m² 18 M (2012) m² 824 M (2012) m² A l inverse, en région, les deux autres types de gestionnaires organisent aussi des manifestations : Nombre de sites (France et monde) La plupart des sites sont directement contrôlés par des acteurs publics sous forme de Sociétés d Economies Mixtes composées d Offices de Tourisme ou d Associations (ex : Safim à Marseille, Sogepea pour Ainterexpo, Nordev ) Autres exemples GL Events, acteur complètement intégré, gère des sites principaux en région 26 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons Source et Congrès : sites» internet des entreprises

27 2. Cartographie des acteurs du secteur Gestionnaires de sites : les Foires, Salons et Congrès ne représentent «que» 28% des événements mais 73% des m².jours occupés L offre de sites d accueil en France 173 sites d accueil (soit 2,5 millions de m² bruts) en 2012 répartis en 71 Centres de Congrès 72 Parcs des Expositions 30 Combinés Répartition équilibrée de l offre sur le territoire (17% de l offre en Ile-de- France, 23% dans les métropoles régionales, 60% sur le reste du territoire) L accueil de Foires, Salons et Congrès Augmentation du nombre de manifestations accueillies (+3,2% par rapport à 2011), surtout pour les réunions d entreprises (+7,1%) et les Foires et Salons (+4,2%) Augmentation de la durée des événements (~2,9 jours pour les Foires et Salons, ~2,8 jours pour les congrès en 2012) et de la durée d occupation des sites (~6,9 jours pour les Foires et Salons, ~3,8 jours pour les congrès) Augmentation du taux d occupation de 7,9% par rapport à 2011 Diversification : 73% de l activité est dédiée aux Foires, Salons et Congrès (contre 85% en 2008) Manifestations accueillies par les gestionnaires de sites en 2012 (en nombre d événements) Autres (réunions d entreprises, manifestations culturelles, sportives ) 72% Autres 27% Congrès 6% 28% Foires et Salons 16% Congrès 12% Manifestations accueillies par les gestionnaires de sites en 2012 (en m².jours) 73% Foires et Salons 67% 27 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons Source et Congrès : Unimev,» 2012

28 Nombre d événements 2. Cartographie des acteurs du secteur Gestionnaires de sites : le poids des Congrès et autres événements d entreprises dans le chiffre d affaires des sites est de plus en plus important Répartition du CA des sites (hors autoproduction) Les sources d affaires des sites En 2012, 80% de l activité est générée par des événements récurrents ou reconductibles pour les parcs d expositions et sites multifonctions 56,7% du chiffre d affaires des gestionnaires de sites (hors autoproduction) provient des Foires et Salons et 31,5% provient des congrès et autres événements d entreprises (contre 67,4% et 24,1% en 2005) 31,6% 25,1% 17,3% 14,2% 11,7% Foires et Salons Location d espaces Prestations techniques Congrès et autres événements Location d espaces Prestations techniques Divers Les revenus Les gestionnaires de sites ont deux types de revenus : les redevances liées à la location d espaces et les paiements de services liés aux prestations comme la sécurité, le gardiennage ou autre Recettes des sites en région Réunions d entreprises Manifestations culturelles, sportives et examens Leurs principaux coûts sont les droits d exploitation des sites et les coûts d exploitation En région, les recettes sont plus importantes pour les congrès que pour les Foires et Salons (4,16 HT /m².jour contre 2,18 HT) Foires et Salons Autres événements Congrès 0 1,8 2,3 2,8 3,3 3,8 4,3 Recette totale (location + prestation) par m² par jour d occupation hors autoproduction en HT 28 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons Source et Congrès : Unimev,» 2012

29 2. Cartographie des acteurs du secteur Les organisateurs de manifestations peuvent en être propriétaires Des organisateurs de natures différentes On distingue à la fois des organisateurs de Foires et Salons et des organisateurs de Congrès, mais aussi de petits acteurs comme de plus importants Les organisateurs de salons ou de congrès peuvent opérer de trois manières Pour leur propre compte quand ils sont propriétaires des manifestations, exemple : le salon Sirha de GL Events (à la fois organisateur et propriétaire) Pour des tiers qui les mandatent (souvent des organisations professionnelles) : le salon Nautique International, organisé par Reed Expositions pour la Fédération des Industries Nautiques ou le Salon International de l Agriculture organisé par Comexposium pour le Ceneca Pour des entités juridiques communes entre organisateurs et organisations professionnelles : salon Maison et Objet, organisé par la SAFI, joint-venture entre Reed Expositions et Ateliers d Art de France Organisateurs et propriétaires de manifestations Les différents types de fonctionnement Exemples d organisateurs Organisateurs de manifestations Propriétaires de manifestations Entités juridiques communes entre organisateurs et propriétaires 29 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

30 2. Cartographie des acteurs du secteur Les dépenses des organisateurs de manifestations sont fortement impactées par les coûts de location des sites Les revenus des organisateurs Les organisateurs offrent des prestations clés en mains pour les exposants et visiteurs, et reçoivent en contrepartie des revenus issus des droits de participation pour les exposants et des droits d entrée pour les visiteurs Ils influent sur le format de la manifestation, les tarifs ainsi que la communication Chiffres d affaires de gros organisateurs (en millions d euros) Comexposium GL Events Europa Organisation Répartition des coûts pour un congressiste français, liés à l organisation de Congrès à Paris (hors honoraires des PCO* et des sociétés savantes) Les dépenses des organisateurs de congrès Les dépenses liées à l organisation d un congrès en France s élèvent à près de 500 par congressiste étranger, soit près de deux fois plus que pour un congressiste français (259 ) La principale dépense réside dans la location d espaces (30%) 27% Accueil, traiteur, animation, autres 21% Aménagement de l espace et prestations techniques 30% Location d espaces 22% Communication * PCO Professional Congress Organizer Source : Etude sur les retombées économiques des congrès en France, Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

31 2. Cartographie des acteurs du secteur Les prestataires sont de natures très diverses et connaissent des problématiques différentes Exemples de prestataires Une forte diversité des acteurs Les prestataires peuvent avoir des fonctions diverses : installation générale, conception de stands, tapisserie, location de mobilier, accueil, décoration florale GL Events, acteur complètement intégré réalise aussi plusieurs types de prestations comme la signalétique, la mise en place de pavillons d accueil modulables, de chauffage, climatisation Ils se réunissent notamment autour du syndicat des prestataires Synpexe Dépense moyenne par entreprise exposante (hors frais de déplacement et de séjour) Evolutions du marché Importante pression tarifaire qui a pour conséquence un nivellement du budget par le bas, induisant plus de rationalisation que d innovation 42% de la dépense de participation relève de services accompagnant la prestation (aménagement de l espace, accueil, traiteur et autres frais) Source : UNIMEV, Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

32 2. Cartographie des acteurs du secteur Les exposants consacrent de plus en plus de moyens aux Foires et Salons alors que le nombre d exposants et de visiteurs moyens tend à diminuer Progression du média Foires, Salons et Congrès Après avoir subi une forte chute en 2009, les dépenses des annonceurs en France pour les Foires et Salons progressent tandis que celles pour la télé et cinéma, la radio ou l affichage diminuent Hausse des dépenses consacrées aux Foires et Salons: 2,9% en 2011 et 0,8% en 2012 (~1,5 milliards d euros), notamment dans le secteur des biens de consommation (+17% par rapport à 2011) l industrie BtoB (+9%) Selon Comexposium, les entreprises participent en moyenne à : 2,6 salons/an en France 2,2 salons/an à l étranger La dépense moyenne d une entreprise française exposante est de , alors qu elle est de pour un exposant étranger (hors frais de déplacement et de séjour) Malgré la progression de ces dépenses, le nombre d exposants a diminué de 1% entre 2011 et 2012 Les visiteurs Pour 74% des visiteurs, visiter un salon «Grand Public» change du quotidien et pour 72% d entre eux, c est un endroit où l on peut flâner Répartition des dépenses des exposants français pour les Foires et Salons (hors frais de déplacement et de séjour) 8% Accueil, traiteur, autres 31% Aménagement de l espace Source : UNIMEV, Bilan chiffré % Transport, manutention, stockage 58% Espace loué et prestations associées Les visiteurs des Foires et Salons -2,5% 25% 4h en nombre total de visiteurs en 2012 par rapport à 2010 de la population active francilienne est venue sur un salon pour raison professionnelle temps moyen de visite pour un Salon Grand Public 32 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

33 2. Cartographie des acteurs du secteur Typologie des acteurs liés à l organisation de salons professionnels et champ d actions Source : Rapport Assemblée Nationale sur le développement en France des foires salons et congrès, Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

34 2. Cartographie des acteurs du secteur Typologie des acteurs liés à l organisation de congrès et champ d actions Source : Rapport Assemblée Nationale sur le développement en France des foires salons et congrès, Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

35 1. Marché des Foires, Salons, Congrès 2. Cartographie des acteurs du secteur 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Annexes

36 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Un secteur Foires, Salons, Congrès qui revient à son niveau d avant crise (2008) Part des salariés couverts par la Convention Collective «Bureau d études techniques» par code NAF 8230Z : 57,5% 6820B : 2,3% 4332C : 0% 2511Z : 0% 6832A : 0% 9004Z : données non diffusables car le nombre de sociétés est trop restreint Des entreprises classées dans 54 autres codes NAF, non identifiés dans la CC, l appliquent malgré tout L analyse de la statistique publique portera donc uniquement sur le code NAF 8230Z (Organisation de foires, salons professionnels et congrès) Une croissance retrouvée depuis 2009 Indice d'évolution du chiffre d'affaires total (base 100 en 2010) 107, Nombre d'entreprises / CA HT (en Md ) Effectif salarié en équivalent temps plein 2, ,12 16% de croissance du CA HT entre 2009 et 2011 (au 31/12) Croissance des effectifs en ETP qui s est accélérée en 2011 Stabilisation en 2011 du nombre d entreprises enregistrées qui avait explosé en 2010 (+41%) , Source : INSEE, Code NAF 82.30Z, au 31/12/ Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

37 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Des effectifs en croissance, des profils en écart par rapport aux profils types de la Branche Effectif salarié au 31/ Une évolution variable du nombre de postes entre 2008 et Les créations de postes sont limitées et sont rarement la conséquence directe d un accroissement du volume d activité mais plutôt la nécessité de développer certaines fonctions Baisse globale du nombre de salariés suite à la crise de 2008, les entreprises connaissent depuis une reprise avec une augmentation du nombre de salariés qui s est accélérée en 2011 Le secteur des Foires, Salons, Congrès compte près de salariés (code NAF 82.30Z au 31/12/2011). 744 entreprises de la Branche appartiennent à ce secteur et regroupent au 31/12/2011 près de salariés (soit 59% des effectifs) Evolution des salaires bruts ( ) annuels hommes / femmes Evolution de la part de chaque CSP dans l effectif du secteur Emplois et rémunérations (données entreprises) 40% Salaire brut moyen : 23k / an, les femmes rattrapant progressivement l écart qui existait avec les hommes Un taux de cadres stable à 22% Forte évolution des effectifs chez les ouvriers depuis % 20% 10% Cadres et professions intellectuelles sup. Professions intermédiaires Employés Source : INSEE, Code NAF 82.30Z, au 31/12/2011 Ouvriers 37 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

38 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Une répartition de l effectif peu homogène Répartition de l effectif en France par régions L Ile-de-France, région concentrant le plus grand effectif L Ile-de-France rassemble près de la moitié de l effectif national 2% Cela peut s expliquer par le nombre importants de manifestations ayant lieu dans la région, et plus particulièrement sur Paris, qui rassemble la majeure partie des Congrès ayant lieu en France et ainsi que les plus grands salons (Automobile, Agriculture ) 10% 46% 13% Une répartition géographique à nuancer Sur cette carte, on constate que les régions Nord et Sud Est ont un effectif très faible sur le secteur. Cela semble étonnant et il est possible que l absence de réponse de certains acteurs très présents dans ces régions ait induit un biais 2% 14% 13% Sondage OPIIEC KYU Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

39 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Conditions d emploi Homme Femme Répartition des postes par sexe Une concentration d emploi en CDI selon les entreprises sondées 56% 55% 56% 55% Les réponses du sondage montrent que la majeure partie (93%) des salariés ont des contrats en CDI Les 7% restant se répartissant dans l ordre entre contrats d intermittent (2%), d intérim (2%), d intervention (1%), CDD de plus d un mois (1%) et stages (1%) Une majorité de femmes pour le secteur Taux de féminisation oscillant autour des 55% Un appel au temps partiel croissant De 22,1% de temps non complet en 2008 à 23% en 2011 Près d un quart des salariés travaillent à temps partiel dans le secteur Le travail à temps partiel est légèrement plus élevé chez les hommes 44% % 22% 45% % 2010 Part des temps partiel par sexe 23% 23% 23% 23% 23% 45% % Source : INSEE, Code NAF 82.30Z, au 31/12/ Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

40 1. Marché des Foires, Salons, Congrès 2. Cartographie des acteurs du secteur 3. Socio démographie et emploi dans le secteur Annexes

41 Annexes Nous tenions à remercier les entreprises et salariés suivants pour leur participation aux entretiens Entreprises et salariés Directeur Commercial et Marketing Responsable Produits dérivés et licenses Responsable Salons/Expos Directrice des RH Directrice d exploitation Responsable Communication Responsable RH Directeur marketing relationnel Responsable de l organisation de salons Event manager Directrice associée Directrice développement commercial PDG Directeur général Rédacteur en chef Co-fondateur Directeur technique Employé technique Directrice Chargé technique et logistique Chargée de communication et marketing NEELSON ACCOMPAGNEMENT Directrice déléguée Chef de projet Directrice PDG Responsable des RH Directeur PDG SAIL EXPLORER Responsable Ressources Humaines Directeur général associé Directeur des RH Directrice Marketing et communication Responsable emploi formation Chargé d affaires 41 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

42 Annexes Nous tenions à remercier les étudiants, responsables de formations initiales et continues pour leur participation aux entretiens Etudiants Formations initiales Organismes de formation Master Tourisme d affaires, Congrès, événementiel Master 2: Management du tourisme/ Marketing et gestion d événements D.Ö.T Bachelor chef de projet événementiel Licence organisation et management de l événement 42 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

43 Annexes Nous tenions à remercier les entreprises suivantes pour leur participation au sondage Entreprises AAP EXPO OUEST INTERNATIONAL OXYGENE CONSEILS ADONNANCES EXPOCINQ PALAIS DU GRAND LARGE - SAINT MALO AGENCE AS DE COM EXPONANTES PARCOURS PRO AJILON EVENTS FOIRE ET SALONS INTERNATIONAUX DE NANCY PAUL EVENT ALTYS CONCEPT FOIRE INTERNATIONALE DE CLERMONT-COURNON PGE AMAT MATÉRIAUTHÈQUE FRANCE EVENEMENTS SERVICES POKEN AMR INTERNATIONAL GL EVENTS PRACHE MEDIA EVENT AMS CHAPITEAUX GORAL PROMOSALONS APFSCE GROUPE NOVELTY PROMOSERV ATHENEE HORS CLICHES ÉVÉNEMENTIEL PROXIMUM ATLANTIA HP COMMUNICATION PUBVOLUME AXIAL IMC AGENCY REGIE GAYANT EXPO C2MH EVENTS INTELLIGENT CONFÉRENCE SERVICES REST&CO CABINET ATH J2H MEDIA - GAZETTE DES SALONS ROCHEXPO - ASSOCIATION FOIRE HAUTE SAVOIE MONT BLANC CAMERUS KAYO SAFIM CH KIM HINSINGER EVENT SAS CÔTÉ SALONS CITÉ DE LA MODE ET DU DESIGN KOSMAN PRODUCTIONS SE CONCEPT CONGRES ET EXPOSITIONS DE BORDEAUX LA BODA EVENTS SEM MICROPOLIS CONTINENTAL EXPO LA CITÉ LE CENTRE DES CONGRÈS DE NANTES SEMEC CÔTÉ SALONS LENI SOCIETE EUROPEENNE DE CARDIOLOGIE D.Ö.T LEO SPACE DBR EVENT MAGENCY DIGITAL SPIC EVENTS DOKEVER MCI SPL BEAUNE CONGRES DOT MEDIA PRODUCT STANDING DOUBLE MIXTE MEDICAL SOLUTIONS CARE CONSULTING STRASBOURG ÉVÉNEMENTS ECLAIRIS MEETINEO STUDIO DES PLANTES ELFEA MESSE FRANKFURT FRANCE TECH EVENT EUROPA ORGANISATION MULHOUSE EXPO SAEML TOULOUSE EVENEMENTS - GL EVENTS EVENT & UN NORMAND'EXPO TROYES EXPO EVENTS AND HOME ONE PLACE UFI ÉVOLIA FORMATION ORFI VIPARIS 43 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès» Rapport de préconisations Juin 2014 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès» Synthèse Trois enjeux majeurs ont été identifiés

Plus en détail

Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès» Présentation à la CPNEFP Rapport de synthèse Jeudi 19 juin 2014 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès» Méthodologie L OPIIEC

Plus en détail

Etude sur «les formations initiales et continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons, Congrès»

Etude sur «les formations initiales et continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons, Congrès» Etude sur «les formations initiales et continues stratégiques pour» Date Juin 2014 Résumé Avec plus de 1.000 manifestations par an sur le territoire, le secteur des Foires, Salons, Congrès est un marché

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ME MEN TO À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ÉDITO Luc Doublet, Président Christine Batteux, Vice-Présidente du Conseil Régional, Chargée du Tourisme Avec 5,8 milliards

Plus en détail

Conférence de presse BearingPoint SP2C

Conférence de presse BearingPoint SP2C Conférence de presse BearingPoint SP2C «Face aux enjeux de restructuration du secteur, quelles sont les perspectives d évolution pour les Centres de Contacts?» Présenté par Laurent Uberti (SP2C) et Eric

Plus en détail

BILAN CHIFFRE 2012 FOIRES, SALONS CONGRES & EVENEMENTS. Congrès NANTES 2013

BILAN CHIFFRE 2012 FOIRES, SALONS CONGRES & EVENEMENTS. Congrès NANTES 2013 BILAN CHIFFRE 2012 FOIRES, SALONS CONGRES & EVENEMENTS Congrès NANTES 2013 1 SOMMAIRE #1 FOIRES, SALONS, CONGRES ET EVENEMENTS P. 3 A. Les principales évolutions des Foires, Salons, Congrès et Evénements

Plus en détail

Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès»

Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès» Rapport de synthèse Comité de Pilotage #3 Mardi 27 mai 2014 Etude sur les «Formations initiales et formations continues stratégiques pour les entreprises Foires, Salons et Congrès» Sommaire Méthodologie

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

Conférence de presse BearingPoint SP2C

Conférence de presse BearingPoint SP2C Conférence de presse BearingPoint SP2C «Les centres de contact externalisés : un secteur en croissance» 15 septembre 2011 Confidentiel. 2011 BearingPoint France SAS BearingPoint To get there. Together.

Plus en détail

Conférence de presse BearingPoint SP2C

Conférence de presse BearingPoint SP2C Conférence de presse BearingPoint SP2C «Quel avenir pour les centres de relation client en France?» 26 Septembre 2013 BearingPoint Qui sommes-nous? BearingPoint est un cabinet de conseil indépendant dont

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 3 FÉVRIER 2015/

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 3 FÉVRIER 2015/ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 3 FÉVRIER 2015/ /01 ÉTUDE DE MARCHÉ DE LA PROFESSION ANNÉE 2014 2013 CHIFFRE D AFFAIRES DES AGENCES DE DESIGN DE STANDS +11% +13% +11% -1% -10% -9% +6% +3 % +11% -27% 543 546 599

Plus en détail

Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France. Décembre 2012

Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France. Décembre 2012 Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France Décembre 2012 1 1 PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Lieux d échanges, de connaissance et d innovation, mais surtout lieux

Plus en détail

Emploi et territoires

Emploi et territoires Emploi et territoires Emploi et territoires Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi Octobre 2015 page 1 Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009)

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009) La diversification des marques de presse professionnelle Etude quantitative en ligne (2009) Presse Pro initie la première étude sur les diversifications des marques médias professionnelles La presse professionnelle

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse COMMUNIQUE DE PRESSE 18 juin 2013 «La qualité de l accueil : un facteur clef de compétitivité pour la première destination touristique mondiale» Le Comité Régional du

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

- Communiqué de Presse -

- Communiqué de Presse - Paris, le 7 janvier 2010 - Communiqué de Presse - L Union Financière de France lance GPS - Gestion Pilotée et Suivi : un concept de gestion innovant en adéquation avec les attentes de la clientèle patrimoniale,

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales / Lieux Lieux de formation de formation : Aurillac, : Clermont-Ferrand et et Brioude Vichy Objectifs

Plus en détail

DOSSIER EXPOSANTS 2016

DOSSIER EXPOSANTS 2016 Genève Mardi 9 février 2016 DOSSIER EXPOSANTS 2016 Early Bird -10 % Actualités 1 salon 1 000 m² 100 exposants & conférenciers 1 000 visiteurs professionnels Conférences thématiques RDV d affaires «Exposez

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

19-22 mars 2015. randonnées. Le salon des nouvelles PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES. un événement www.randonnee-nature.com

19-22 mars 2015. randonnées. Le salon des nouvelles PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES. un événement www.randonnee-nature.com & 19-22 mars 2015 PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES 04 91 084 327 Shutterstock, istockphoto Le salon des nouvelles randonnées un événement www.randonnee-nature.com Votre rendez-vous décisif pour promouvoir

Plus en détail

DIRECCTE Ile-de-France

DIRECCTE Ile-de-France MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL DIRECCTE Ile-de-France APPEL A PROJETS Développement de l emploi en Ile-de-france 2015 Date limite de dépôt des

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi 2008/2009 IUP Management et Gestion des Entreprises Licence Management des relations commerciales Lieux de formation : Brioude et Clermont-Ferrand Cette licence a pour finalité, d une part, de former des

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels

Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels le 28 janvier 2008 à Paris-Nord Villepinte Une filière mobilisée pour hisser la France au premier rang mondial SOMMAIRE

Plus en détail

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE Observatoire régional information économique des CCI des Pays de la Loire ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE perspectives & compétences Édition 2006 Les CCI, première source d information

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Bilan de l année 2008 -- Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIÈRE

PROMOTION IMMOBILIÈRE PROMOTION IMMOBILIÈRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PROMOTION

Plus en détail

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015 N 138 - Janvier 2015 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne La filière Métiers d Art en Champagne-Ardenne Photo : Calligraphie Crédit Photo : Sommaire La filière

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 Paris le 31 Octobre 2013 - LeadMedia Group (FR0011053636, ALLMG) - groupe de marketing digital spécialisé dans le data marketing - annonce aujourd hui ses résultats consolidés

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012. Présentation de l enquête

Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012. Présentation de l enquête Insertion professionnelle des diplômés du Master GRH de l Université de Bourgogne en avril 2013. Promotions 1999 à 2012 Présentation de l enquête Ce document présente le suivi de l insertion professionnelle

Plus en détail

L innovation dans le commerce

L innovation dans le commerce L innovation dans le commerce Xavier Reif* Pour une entreprise commerciale, l innovation est un levier servant à consolider sa position par rapport à ses concurrentes. Elle contribue à conquérir de nouveaux

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi?

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 1 2 Sommaire Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3 Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 4 Boîte à outils 5 Bilan de la première année d activité

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales Promotion 29/2 Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management des relations commerciales Objectifs de cette licence professionnelle : D'une part, former des étudiants destinés à intégrer le

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national interprofessionnel GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 OBSERVATOIRE DE L HABITAT 10 ANS DE TRANSACTIONS : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 Dans le cadre de l Observatoire de l Habitat du Pays d Aix, l AUPA a effectué une analyse des

Plus en détail

Les événements 2014. rencontres organisées par la FFM2E en 2014

Les événements 2014. rencontres organisées par la FFM2E en 2014 Les événements 2014 6 rencontres organisées par la FFM2E en 2014 Les événements 2014 Les évènements 2014 Les Ateliers d été Salon Heavent 2 Déjeuners «BE» Une journée pour échanger entre acteurs de la

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

Résultats annuels 2007. Réunion d information du 9 avril 2008

Résultats annuels 2007. Réunion d information du 9 avril 2008 Résultats annuels 2007 Réunion d information du 9 avril 2008 Sommaire Expert en solutions logicielles pour la finance Faits marquants 2007 Les résultats 2007 Stratégie de développement efront en bref Editeur

Plus en détail

L objectif de Grand Nancy Congrès & Évènements est de positionner le Centre Prouvé dans

L objectif de Grand Nancy Congrès & Évènements est de positionner le Centre Prouvé dans DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015 Voici près d un an que le Centre de congrès Prouvé a ouvert ses portes, symbole de l aboutissement d un projet d envergure de la Communauté urbaine du Grand Nancy, qui a porté

Plus en détail

L activité des congrès à Paris en 2014 Office du Tourisme et des Congrès de Paris

L activité des congrès à Paris en 2014 Office du Tourisme et des Congrès de Paris L activité des congrès à Paris en 2014 Office du Tourisme et des Congrès de Paris 1 CONTACTS SOMMAIRE Office du Tourisme 3 Synthèse et des Congrès de Paris 4 Introduction 6 Evolution du nombre de congrès

Plus en détail

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Marseille Provence (CCIMP).

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Marseille Provence (CCIMP). 2014-25 Séance du 17 septembre 2014 AVIS Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Marseille Provence (CCIMP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 76 I LFP Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 5.1 LA TRANSPARENCE FINANCIÈRE DU FOOTBALL FRANÇAIS 5.2 UN FOOTBALL PROFESSIONNEL BÉNÉFICIAIRE QUI INVESTIT DES RÉSULTATS FINANCIERS TOUJOURS

Plus en détail

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3 N 13 : Sept. 2008 Flash-Info O.P.E.I.P. Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? (Promotion

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2011 Techniques de Commercialisation Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance)

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013 BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI 1 er trimestre 2013 SOMMAIRE PANORAMA EUROPÉEN 1 BELGIQUE 2 FRANCE 3 ALLEMAGNE 4 IRLANDE 5 PRÉSENTATION Robert Walters présente la 1 ère édition de son Baromètre Européen

Plus en détail

Situation capitalistique et pérennité des entreprises

Situation capitalistique et pérennité des entreprises Situation capitalistique et pérennité des entreprises L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr 2 Objet de l étude La pérennité et la capacité de développement des PME et des ETI sont-elles

Plus en détail

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 5 L'ACTIVITÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 9 EN

Plus en détail

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Les études de l emploi cadre septembre 2012 les cadres et leur rémunération Les entreprises et la rémunération des cadres Enquête auprès de 15 000 cadres

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Talents. 7 pratiques RH à la loupe. Performances. Mobilité. Evaluation. Numérique. Compétences. Réseaux sociaux. Engagement

Talents. 7 pratiques RH à la loupe. Performances. Mobilité. Evaluation. Numérique. Compétences. Réseaux sociaux. Engagement COLLECTION > PRATIQUES RH IN THE BUSINESS OF YOUR SUCCESS TM 7 pratiques RH à la loupe Indicateurs Analyses Expertises Perspectives Evaluation Business intelligence Formation Performances Masse salariale

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Référentiel métiers des activités des Foires, Salons et Congrès

Référentiel métiers des activités des Foires, Salons et Congrès Référentiel métiers des activités des Foires, Salons et Congrès 08/03/2010 page 1 Sommaire PREAMBULE 4 PREAMBULE 4 GLOSSAIRE 5 NOMENCLATURE DES EMPLOIS 8 APPELATIONS COURANTES 9 FAMILLE : DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Le tourisme français point d'appui de l'image et du rayonnement de la France De l ordre de 80 millions de visiteurs étrangers se

Plus en détail

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE Etude ANAé-Bedouk 2012 8 février 2012 Gérard Denis, Nicolas Dudkowski SOMMAIRE Périmètre de l étude 2010 : analyse des bilans" 2011 : le

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats 2012 Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales Le point de vue des candidats Fed Finance / Cadremploi Edito Les secteurs bancaire et assurantiel sont au cœur de bouleversements

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014 Communiqué de presse Lyon, le 08/09/2014 UNE TROISIÈME ÉDITION SOUS LE SIGNE DE L INNOVATION Le salon C!PRINT Lyon est devenu une référence auprès des professionnels de

Plus en détail

Masters Professionnels

Masters Professionnels École Pégase Masters Professionnels Management de projets RH Formation en alternance / Contrat de Professionnalisation 2 jours à l école et 3 jours en entreprise Objectif : Ces Masters ont pour but de

Plus en détail

Dossier de Presse 2010

Dossier de Presse 2010 Dossier de Presse 2010 1 2 Angers va vous surprendre! Accessible: carrefour stratégique du Grand Ouest, à seulement 90 minutes de Paris et 60min de l aéroport de Nantes Atlantique, à 2h30 de Roissy Charles

Plus en détail

EXPERT-COMPTABLE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

EXPERT-COMPTABLE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 EXPERT-COMPTABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'EXPERT-COMPTABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'EXPERT-COMPTABLE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'EXPERT-COMPTABLE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'EXPERT-COMPTABLE... 10 EN

Plus en détail