Calendrier du Programme de formation automne 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Calendrier du Programme de formation automne 2015"

Transcription

1 Calendrier du Programme de formation automne 2015 Atelier Série sur le leadership (présidents) Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif La responsabilité des administrateurs des organismes, conseils et commissions publics Séances 26 novembre (après-midi) 29 septembre (de 12 h à 13 h 30) Série sur les rudiments de la gouvernance (administrateurs et présidents) Rôles et responsabilités des conseils efficaces 9 septembre (après-midi), 15 octobre (soirée),. * Remarque Une version française de 4 novembre (après-midi), * 12 novembre (aprèsmidi), 1 er décembre (après-midi) ce cours sera offerte le 12 novembre (après-midi). Bâtir un conseil d administration hautement 22 octobre (après-midi), 3 décembre (soirée) performant Les rudiments de la finance pour les administrateurs 23 septembre (soirée), 28 octobre (après-midi), Sujets particuliers en matière de gouvernance : Le comité de vérification 19 novembre (après-midi) 1 er octobre (de 12 h 30 à 15 h), 18 novembre (de 12 h 30 à 15 h) Partenariats et relations entre le conseil et le personnel Évaluation du conseil et de la gouvernance La responsabilité des administrateurs des organismes, conseils et commissions publics Le rôle du conseil dans la planification stratégique un atelier interactif À déterminer : Pour connaître les dates des cours, veuillez consulter notre site Web. 6 octobre (soirée), 17 novembre (après-midi) 24 septembre (après-midi), 29 octobre (après-midi) 20 octobre (de 12 h à 13 h 30) 16 septembre (après-midi) Séances combinées pour les gestionnaires, le personnel et les membres des conseils d administration Rôles et responsabilités des conseils efficaces 9 septembre (après-midi) Veuillez consulter notre site Web (www.crowncc.mb.ca/fr/training/about/index.php) pour obtenir les descriptions détaillées des cours et des renseignements sur nos formateurs. Remarque : la durée de la séance pourrait être moins longue que la durée indiquée. Matin : (de 9 h à 12 h 30) Après-midi : (de 12 h 30 à 16 h) Soirée : (de 17 h 30 à 21 h)

2 Série sur les rudiments de la gouvernance (administrateurs et présidents) Rôles et responsabilités des conseils efficaces Les organismes, conseils et commissions publics ont un rôle important à jouer dans le succès de leur organisation. Des aspects juridiques aux aspects éthiques, la compréhension des rôles et responsabilités des conseils est primordiale à la bonne performance des conseils. La séance couvrira aussi le secteur public et les devoirs attendus des administrateurs. Si vous venez d être nommé à un conseil d administration, c est le cours que le gouvernement vous recommande de suivre. Ce nouveau cours remplace «Rôles et responsabilités 1 et 2». Puisque le contenu est assez différent de celui de l ancien cours, nous vous encourageons tous à suivre le nouveau cours. Bâtir un conseil d administration hautement performant Aimeriez-vous que votre conseil soit encore plus efficace? Ce cours est conçu pour examiner les nouvelles tendances en matière de gouvernance et les pratiques exemplaires des conseils d administration hautement performants. Des cycles d élaboration des conseils à l organisation des comités des conseils, ce cours aidera à répondre à certaines questions fréquentes sur les modèles de gouvernance et l organisation des conseils. Il s agit d un nouveau cours en Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces Les rudiments de la finance pour les administrateurs Le but de ce cours est de permettre aux présidents et aux membres des conseils d acquérir une meilleure compréhension de l information financière dans le secteur public qui leur permettra en retour de mieux remplir leur rôle et de mieux assumer leurs responsabilités. Nous examinerons les rôles des membres du conseil, des gestionnaires, du comité de vérification et des vérificateurs externes ainsi que certains concepts fondamentaux qui sont à la base de l établissement de rapports financiers. À l aide d exemples simples, nous examinerons chacun des principaux états financiers, y compris les notes afférentes, afin que les participants se sentent plus à l aise avec chacun de ces documents. Nous examinerons aussi certaines procédures et certains outils qui peuvent être employés pour exploiter les renseignements des états financiers. Ce nouveau cours remplace «Finances 1 et 2». Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces Sujets particuliers en matière de gouvernance Le comité de vérification Le cours porte essentiellement sur le rôle du comité de vérification et la façon dont ce rôle est lié aux rôles et responsabilités du conseil au complet. Nous discuterons de la fonction de vérification, tant externe qu interne, des éléments essentiels relatifs à la participation au comité de vérification et des pratiques exemplaires. En plus des questions émergentes, nous examinerons la relation entre le conseil, les gestionnaires et le comité de vérification. Ce cours s adresse à tous les membres de conseils, et pas seulement à ceux qui siègent au comité de vérification. Il s agit d un nouveau cours en Cours préalable suggéré : Les rudiments de la finance pour les administrateurs Le conseil d administration a un rôle collectif en matière de gestion des risques, et cela inclut la détermination et la surveillance des risques pertinents pouvant toucher l organisation. Cet atelier dirigé commencera par une présentation d ensemble de la terminologie et des processus de gestion des risques au gouvernement provincial et se terminera par une discussion sur le rôle du conseil dans ce domaine. Déterminer les risques associés à nos décisions, les évaluer et les gérer rend tous les membres du secteur public plus efficaces dans la prestation de services et de programmes à la population manitobaine. Le greffier du Conseil exécutif a déterminé que la gestion des risques est l un des six domaines clés pour un gouvernement efficace au Manitoba. Ce cours d initiation à la gestion des risques est conçu pour promouvoir une culture de prise en compte des risques, pour sensibiliser et pour renforcer les capacités qui favorisent un secteur public efficace, axé sur des résultats concrets et hautement performant. Ce cours a été préparé par Perfectionnement et formation (OSD). Il remplace «Gestion des risques 1 et 2». Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces

3 Animateurs : Jim Swanson est titulaire d un BA et il est Fellow de l Institut d Assurance du Canada (FIAC), Fellow de la Risk and Insurance Management Society (RIMS) et directeur par intérim d Assurance et gestion des risques. Relevant de Finances Manitoba, le directeur par intérim travaille avec les ministères et organismes en vue de réduire le coût et l impact des pertes imprévues tout en optimisant les perspectives potentielles. Valerie Barber est agréée de l Institut canadien de gestion (CIM), Fellow de l Institut d Assurance du Canada (FIAC), titulaire du Canadian Risk Management (CRM) et gestionnaire des réclamations des organismes et de la prévention des pertes. Relevant de Finances Manitoba, la gestionnaire traite les réclamations émanant du Fonds d autoassurance des organismes gouvernementaux et collabore avec les organismes à la prestation de solutions de prévention des pertes. La responsabilité des administrateurs des organismes, conseils et commissions publics Les administrateurs et les membres de la direction ont le devoir de faire preuve de diligence raisonnable dans la supervision des activités de l organisation qu ils servent. Ils doivent agir de bonne foi et dans l intérêt de l organisation. Que fait le conseil d administration lorsque ça tourne mal? L atelier est animé par Mary McGunigal, procureure de la Couronne à la Direction du contentieux civil de Justice Manitoba. Il s agit d un nouveau cours en Le rôle du conseil dans la planification stratégique un atelier interactif L élaboration de stratégies est une des fonctions clés des conseils. Bien qu il existe de nombreuses façons de procéder, il existe des pratiques exemplaires que vous pouvez suivre. Au cours de l atelier interactif d élaboration de stratégies, Josée Lemoine (fondatrice et présidente des services consultatifs Pivot) montrera l importance d adopter un processus de planification stratégique, expliquera comment cela fonctionne et présentera le rôle du conseil pour que la planification stratégique soit menée à bien. Josée, une conférencière très compétente qui compte de nombreuses années d expérience directe dans le travail avec les sociétés d État, les organismes sans but lucratif et les organismes privés, animera la séance. Ce nouveau cours remplace «Stratégies 1 et 2». Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces Partenariats et relations entre le conseil et le personnel Le choix d un administrateur général est l une des décisions la plus lourde de conséquences pour un conseil, car elle influence la progression continue et l efficacité de l organisation. En outre, une fois que le nouvel administrateur général entre en fonction, le nouveau défi sera la collaboration entre le conseil et le personnel pour bâtir une relation solide et productive. L atelier aidera à clarifier le rôle du conseil dans ce domaine et examinera les différences entre les secteurs privé et public. Il s agit d un nouveau cours en Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces Évaluation du conseil et de la gouvernance Quel est le degré d efficacité de votre conseil? Comment le savez-vous?? Une des premières étapes est d effectuer une évaluation efficace de vos processus et de vos performances actuels. Les pratiques et la performance de votre conseil, ainsi que les auto-évaluations des administrateurs, sont des éléments à évaluer dans le cadre de cet important processus. Le cours portera sur la raison d être et le but des évaluations du conseil, ainsi que sur l examen de certains des outils d analyse existants, notamment l outil d évaluation du profil des compétences des administrateurs du Conseil des corporations de la Couronne, créé par MNP. Nous avons également invité le Bureau du vérificateur général du Manitoba à nous fournir un aperçu de ce difficile aspect de la gouvernance des conseils d administration et à nous présenter les pratiques d évaluation clés qu il utilise dans ses évaluations de la gouvernance. Ce nouveau cours remplace «Performance et évaluation 1 et 2». Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces Animateurs : David Navratil est titulaire d une MA et d une MBA et est responsable des programmes de formation du Conseil des corporations de la Couronne. Maria Capozzi est titulaire d une MPA et elle est directrice principale, gouvernance des conseils d administration, Bureau du vérificateur général du Manitoba.

4 Séries sur le leadership Cette série a été conçue spécifiquement pour les présidents des conseils d administration et leur fournira la possibilité d apprendre en discutant de leurs idées et de leurs expériences avec des pairs. Veuillez consulter le calendrier pour voir la liste actualisée des cours offerts. Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif L élaboration de stratégies est une des fonctions clés des conseils. Bien qu il existe de nombreuses façons de procéder, il existe des pratiques exemplaires que vous pouvez suivre. Au cours de l atelier interactif d élaboration de stratégies, Josée Lemoine (fondatrice et présidente des services consultatifs Pivot) montrera l importance d adopter un processus de planification stratégique, expliquera comment cela fonctionne et présentera le rôle du conseil pour que la planification stratégique soit menée à bien. Josée, une conférencière très compétente qui compte de nombreuses années d expérience directe dans le travail avec les sociétés d État, les organismes sans but lucratif et les organismes privés, animera la séance. Ce nouveau cours remplace «Stratégies 1 et 2». Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces La responsabilité des administrateurs des organismes, conseils et commissions publics Les administrateurs et les membres de la direction ont le devoir de faire preuve de diligence raisonnable dans la supervision des activités de l organisation qu ils servent. Ils doivent agir de bonne foi et dans l intérêt de l organisation. Que fait le conseil d administration lorsque ça tourne mal? L atelier est animé par Mary McGunigal, procureure de la Couronne à la Direction du contentieux civil de Justice Manitoba. Il s agit d un nouveau cours en Le conseil d administration a un rôle collectif en matière de gestion des risques, et cela inclut la détermination et la surveillance des risques pertinents pouvant toucher l organisation. Cet atelier dirigé commencera par une présentation d ensemble de la terminologie et des processus de gestion des risques au gouvernement provincial et se terminera par une discussion sur le rôle du conseil dans ce domaine. Déterminer les risques associés à nos décisions, les évaluer et les gérer rend tous les membres du secteur public plus efficaces dans la prestation de services et de programmes à la population manitobaine. Le greffier du Conseil exécutif a déterminé que la gestion des risques est l un des six domaines clés pour un gouvernement efficace au Manitoba. Ce cours d initiation à la gestion des risques est conçu pour promouvoir une culture de prise en compte des risques, pour sensibiliser et pour renforcer les capacités qui favorisent un secteur public efficace, axé sur des résultats concrets et hautement performant. Ce cours a été préparé par Perfectionnement et formation (OSD). Il remplace «Gestion des risques 1 et 2». Cours préalable suggéré : Rôles et responsabilités des conseils efficaces Animateur ou animatrice : Jim Swanson est titulaire d un BA et il est Fellow de l Institut d Assurance du Canada (FIAC), Fellow de la Risk and Insurance Management Society (RIMS) et directeur par intérim d Assurance et gestion des risques. Relevant de Finances Manitoba, il travaille avec les ministères et organismes en vue de réduire le coût et l impact des pertes imprévues tout en optimisant les perspectives potentielles. Valerie Barber est agréée de l Institut canadien de gestion (CIM), Fellow de l Institut d Assurance du Canada (FIAC), titulaire du Canadian Risk Management (CRM) et gestionnaire des réclamations des organismes et de la prévention des pertes. Relevant de Finances Manitoba, la gestionnaire traite les réclamations émanant du Fonds d autoassurance des organismes gouvernementaux et collabore avec les organismes à la prestation de solutions de prévention des pertes.

5 Série pour les gestionnaires (personnes qui ne sont pas membres de conseils d administration) Bien que cette série ne soit plus offerte en 2015, les gestionnaires et le personnel qui soutiennent les conseils des organismes, conseils et commissions sont invités à participer à des séances combinées choisies du Programme de formation pour une meilleure performance des conseils d administration. Les séances offertes sont «Rôles et responsabilités» et «Partenariats et relations entre le conseil et le personnel». Veuillez consulter la rubrique «Série sur les rudiments de la gouvernance» sur notre site Web. Vous pouvez également composer le (poste 106), envoyer un courriel à ou consulter le site Web au pour plus de renseignements.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Technologie du dessin industriel

Technologie du dessin industriel Technologie du dessin industriel Compétences fondamentales RAG F1 Communication technique : Communiquer les idées et dessins techniques de façon efficace et appropriée. Résultat(s) d apprentissage spécifique(s)

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux PROFIL DU POSTE GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux Objectifs associés au poste Le ou la gestionnaire, Opérations des Jeux, gérera les volets opérationnel et logistique des préparatifs des Jeux qui lui ont

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Museums and the Web 2008 Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Sommaire du programme Museums and the Web 2008 9 au 12 avril

Plus en détail

DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT

DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT en efficacité énergétique et réduction des émissions de gaz à effet de serre auprès des municipalités. Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Le 1 er juin 2014 Projet

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard

Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard Sandi Howell Division du développement de la main-d œuvre et

Plus en détail

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Un juriste typique qui assume un rôle de juriste d entreprise est armé d une solide formation et expérience

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014

Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014 Diffusion : Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014 Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

PLAN D ACTION SUR LE CAPITAL DE RISQUE DEMANDE INITIALE DE RENSEIGNEMENTS COMMANDITÉ ET GESTIONNAIRE D UN FONDS DE FONDS

PLAN D ACTION SUR LE CAPITAL DE RISQUE DEMANDE INITIALE DE RENSEIGNEMENTS COMMANDITÉ ET GESTIONNAIRE D UN FONDS DE FONDS PLAN D ACTION SUR LE CAPITAL DE RISQUE DEMANDE INITIALE DE RENSEIGNEMENTS COMMANDITÉ ET GESTIONNAIRE D UN FONDS DE FONDS PARTIE 1 : INSTRUCTIONS Demandes de renseignements / de renseignements additionnels

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada > > ARUCC 2014 16 juin 2014, Québec (Québec) PRÉSENTATION VUE D ENSEMBLE À propos du

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein des institutions fédérales (2005-2006) Modèle pour la

Plus en détail

ACQUISITIONS, GESTION DU MATÉRIEL ET BIENS IMMOBILIERS

ACQUISITIONS, GESTION DU MATÉRIEL ET BIENS IMMOBILIERS ACQUISITIONS, GESTION DU MATÉRIEL ET BIENS IMMOBILIERS spécialistes fonctionnels Parcours d apprentissage V2 i École de la fonction publique du Canada votre école ii SI VS ÊTES UN SPÉCIALISTE FONCTIONNEL

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF Canada Snowboard, l organisation nationale régissant le sport de snowboard compétitif au Canada, est à la recherche d un Directeur Exécutif à temps plein. Le Directeur

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du CORPORATION DES SERVICES EN ÉDUCATION DE L ONTARIO Programme de perfectionnement professionnel des membres des conseils scolaires Modules 5 Partie A : L évaluation du rendement de la direction de l éducation

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

de l invalidité Pour un retour au travail en santé

de l invalidité Pour un retour au travail en santé Services de gestion de l invalidité Pour un retour au travail en santé Nous visons un retour au travail en santé pour permettre à nos clients de continuer se concentrer sur leur entreprise Dans une petite

Plus en détail

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS COMPÉTENTS ET POLYVALENTS Les professionnels comptables en entreprise, un élément moteur du succès durable des organisations Les professionnels comptables en entreprise exercent au sein des organisations

Plus en détail

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD Aperçu Lancé en 2004 par l Association minière du Canada, le programme Vers le développement minier durable est un système de contrôle du rendement qui aide

Plus en détail

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Dans le PNCE, les portfolios représentent le fondement du processus d évaluation pour tous les entraîneurs, les entraîneures

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Outil 5 : Exemple de guide d évaluation des auditeurs internes

Outil 5 : Exemple de guide d évaluation des auditeurs internes Audit Committee Institute Outil 5 : Exemple de guide d évaluation des auditeurs internes Le comité d audit joue un rôle de plus en plus important dans l orientation et l exécution des travaux de l audit

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions PREMIERS SOINS EN SANTÉ MENTALE Demande de propositions Pour les membres de la collectivité des vétérans Évaluation de projets DATE DE PUBLICATION : 27 novembre 2015 DATE LIMITE PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS

Plus en détail

Programme de l atelier Cadre bâti sain

Programme de l atelier Cadre bâti sain Programme de l atelier Cadre bâti sain Ce document est destiné à servir de modèle pour un atelier s adressant aux professionnels de la santé environnementale. Cet atelier nécessite un animateur et un conférencier.

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH)

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) INFORMATION GÉNERAL POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) Département RH Effectif Décembre 2015 Position Permanent PRÉPARÉ PAR Propriétaire Date Département HR 305.1 Nov 2 nd, 2015 Ressource

Plus en détail

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Le 23 novembre 2009 1 Aperçu Examen stratégique du gouvernement

Plus en détail

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique:

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation Hanns Seidel Original : français La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de

Plus en détail

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Vous voulez prendre votre carrière

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST)

Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST) Conseil national de recherches du Canada Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST) Vérification interne, CNRC SEPTEMBRE 2010 1.0 Sommaire et conclusion Contexte Ce rapport présente les

Plus en détail

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DU RISQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Approuver le cadre de gestion des

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE Mandat Préambule L Agrément de l enseignement de la physiothérapie au Canada est l organisme décisionnel qui évalue les rapports d agrément et qui décide du statut d agrément.

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015).

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). PRINCIPAUX POINTS D EVOLUTION DE LA NORME ISO9001-version 2015 LE TUTOUR Mathieu LAVRAT Elodie VANLERBERGHE Cléa CASTAGNERA Adrian MASTER

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

LIGNES DIRECTRICES SUR LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE LIGNES DIRECTRICES SUR LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE INTRODUCTION Les Lignes directrices sur la gouvernance d entreprise encadrent les responsabilités du Conseil d administration et de la direction afin

Plus en détail

Les normes régissant la qualité des services en droit des réfugiés et de l immigration. Présentation aux intervenants Février-mars 2015

Les normes régissant la qualité des services en droit des réfugiés et de l immigration. Présentation aux intervenants Février-mars 2015 Les normes régissant la qualité des services en droit des réfugiés et de l immigration Présentation aux intervenants Objet Fournir des informations sur les aspects suivants d Aide juridique Ontario : Les

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ATELIER

OBJECTIFS DE L ATELIER CHOISIR, STRUCTURER, PILOTER LE COACHING Atelier de développement CIDRH Animé par Hélène Morais Coach professionnelle MBA, IMC, PCC Longueuil, 6 décembre 2013 OBJECTIFS DE L ATELIER Évaluer mes compétences

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

2 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM

2 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM 2 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM Avant-propos 3 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM Trousse d orientation et de formation

Plus en détail

Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008

Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008 Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008 Avril 2008 Contexte Selon l article 48 de la Loi sur les langues officielles, un rapport sur l exécution des politiques et des programmes en matière de

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

Se Série d apprentissages en ligne LGMA-ACAM automne 2012

Se Série d apprentissages en ligne LGMA-ACAM automne 2012 Planification en 10 étapes faciles pour une participation citoyenne réussie Jeudi 11 et vendredi 12 octobre Le service à la clientèle dans le secteur publicr Mardi 16 et mercredi 17 octobre Introduction

Plus en détail

Expérience en gestion des relations avec les clients peu susceptible de satisfaire aux conditions d inscription à titre de représentant-conseil

Expérience en gestion des relations avec les clients peu susceptible de satisfaire aux conditions d inscription à titre de représentant-conseil Avis 31-332 du personnel des ACVM Expérience pertinente en gestion de placements requise des représentants-conseil et représentants-conseil adjoints des gestionnaires de portefeuille Le 17 janvier 2013

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif :

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif : Termes de référence Consultant national en coordination du travail gouvernemental I. Information sur la mission Intitulé de la mission: Type de contrat : Lieu de la mission : Durée de la mission : Date

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Réponse et plan d action de la direction Audit de la gestion du perfectionnement de la main-d œuvre en santé publique Janvier 2013

Réponse et plan d action de la direction Audit de la gestion du perfectionnement de la main-d œuvre en santé publique Janvier 2013 Recommandation 1 général (DG) du Bureau de la pratique en santé publique (BPSP) élabore un énoncé de mandat de l'agence exhaustif relativement au perfectionnement de la main-d'œuvre en santé publique (PMSP)

Plus en détail

Stratégie de participation Jeunesse

Stratégie de participation Jeunesse Stratégie de participation Jeunesse Contexte La Stratégie de participation Jeunesse repose sur le Colloque jeunesse de la Croix-Rouge canadienne, qui a eu lieu à St. John s, à Terre-Neuve, du 14 au 17

Plus en détail