Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V"

Transcription

1 Corrigé Problème n 1 1. Tableau comparatif des incoterms CPT et DDU : CPT : Carriage Paid To... named place of destination. Port payé jusqu'à... lieu de destination convenu. Terme omnimodal (multimodal) Terme de vente à l'expédition (au départ). DDU : Delivered Duty Unpaid... named place of destination Rendu droits non acquittés... lieu de destination convenu Terme omnimodal (multimodal) Terme de vente à destination (à l arrivée). Le vendeur assume les frais du transport principal mais n'en assume pas les risques. Le vendeur livre la marchandise à ses risques et frais. Le transfert de risques s'effectue lors de la remise de la marchandise au transporteur principal (ou premier transporteur en cas de transports successifs) dans le pays de départ. Il n'a pas l'obligation de souscrire une assurance (ce qui ne veut pas dire qu il ne peut pas le faire). En choisissant l'incoterm DDU, Cherazhad laisse au vendeur, «John FABRE & Fils», les frais et les risques du transport principal alors qu'avec l'incoterm CPT il aurait assumé les risques bien que les frais aient été à la charge de «John FABRE et Fils». En résumé : Obligations et frais à la charge du (V= Vendeur A= Acheteur) CPT DDU Emballage V V Chargement/empotage V V Pré acheminement V V Douane export V V Manutention port/plate forme de chargement V V Transport principal V V Assurance transport (1) (A) (V) Manutention port/plate forme de déchargement A V Douane import A A Post acheminement A V (1) Souscription d une assurance non obligatoire

2 2. A l importation, le stockage d une marchandise tierce sur le territoire douanier dans un entrepôt sous douane permet une suspension des droits de douane et taxes intérieures, dont la TVA (la marchandise est considérée comme si elle se trouvait encore à l étranger). Pendant toute la durée de leur entreposage sous douane les droits et taxes afférents aux marchandises concernées sont donc suspendus dans l attente d un régime douanier ultérieur. L entrepôt sous douane présente l intérêt, pour l opérateur, lorsque les marchandises sont destinées au marché national, d une mise à la consommation progressive des marchandises importées et d éviter ainsi le paiement en une seule fois des droits et taxes. Au surplus lorsque les marchandises sont destinées à l exportation (en l état ou après perfectionnement actif) la mise en dépôt sous douane permet d éviter la liquidation des droits de douane. Le placement de marchandises sous le régime de l'entrepôt se fait : - soit par le dépôt d'une déclaration de droit commun (DAU) du type IM (ou EU) - soit en application de procédures simplifiées, au bureau de douane ou à domicile. 3. Les marchandises seront transportées du HAVRE jusqu aux locaux de la société John FAVRE et Fils sous régime du Transit Communautaire externe (T1) : La déclaration de transit communautaire est effectuée auprès du bureau de douane de départ du HAVRE afin d établir un document d accompagnement (DocAcc) de la marchandise jusqu au bureau de douane de destination. En cas de dysfonctionnement du système NSTI, les exemplaires 4 et 5 du DAU remplacent le DocAcc. 4. La convention de Hambourg prévoit un plafond d indemnité de 2,50 DTS au kg ou 835 DTS au colis, la formule la plus favorable au demandeur étant retenue soit : Calculs: 26 x 50 x 2,5 x 1,20 = x 835 x 1,20 = Toutefois le montant de l indemnité ne pouvant dépasser le montant du préjudice, son montant sera limité à B/L : Bill of Lading = connaissement C est un document contractuel utilisé en transport maritime, établi entre le chargeur et la compagnie maritime. Il constitue un titre représentatif de la marchandise transportée. Il peut être négociable (B/L à ordre ou au porteur) c'est à dire transmissible par endossement. Dans ce cas, le porteur du B/L original peut obtenir la délivrance de la marchandise.

3 LTA ou AWB : Lettre de Transport Aérien ou Air Way Bill C est un document contractuel utilisé en transport aérien établi entre l expéditeur ou son représentant- et la compagnie aérienne. Elle n'est pas un titre représentatif de la marchandise. Elle est pratiquement toujours établie à personne dénommée en ce qui concerne le destinataire. Elle comporte toujours la mention non négociable. 6. Il s'agit d'un frêt aérien même si le transport entre l'aéroport de LYON et l aéroport de GENEVE est effectué par voie routière ; il voyage sous LTA (Lettre de Transport Aérien). Entre la compagnie aérienne et l'entreprise «John FABRE & Fils», c'est donc la convention de MONTRÉAL qui s'applique dans la mesure ou elle a été ratifiée par la France et par l'arabie saoudite. Celle-ci prévoit une limite d indemnisation, sauf déclaration d intérêt à la livraison, qui ne peut dépasser 17DTS (Droits de Tirage Spéciaux) par kilo. La Convention de MONTRÉAL art : en cas de substitution unilatérale ou totale d'un autre mode (la route par exemple), sans le consentement de l expéditeur, le droit aérien continue de s'appliquer. 7. a) Sur demande de «John FABRE & Fils» en tant qu'acheteur, sa banque (banque émettrice) s'engage à payer le vendeur du Costa Rica, si celui-ci présente des documents strictement conformes aux stipulations de l'ouverture de crédit. Cette ouverture de crédit est notifiée au vendeur par une banque implantée au Costa Rica (banque notificatrice). Dans le cadre d'un crédit documentaire confirmé, la banque notificatrice ou toute autre banque située au Costa Rica ajoute sa confirmation pour le crédit documentaire. En agissant ainsi, elle prend le même engagement que la banque de l'acheteur. C'est, par conséquent, cette banque qui paiera le vendeur si ce dernier n est pas payé par la banque notificatrice après présentation des documents requis. b) La Red clause a pour finalité de permettre au vendeur d'obtenir des avances de la banque chargée de réaliser le crédit documentaire. En cas de défaillance du vendeur, la banque se rembourse du montant de ses avances sur la banque de l'acheteur.

4 8. 9. Pour l expédition en Belgique, John FAVRE et Fils devra procéder à la mise en libre pratique ou à la mise à la consommation du café vert et effectuer une déclaration d échange de biens (DEB). Elle devra également faire figurer la valeur facturée du café torréfié, à la rubrique livraison intra-communautaire, sur sa déclaration mensuelle de TVA (CA3) adressée à l administration fiscale. 10. Bien qu il s agisse de transport intra-communautaire la prestation de transport routier est réalisée par un transporteur français pour le compte d un donneur d ordre français c est donc un montant de TVA calculé au taux français qui figurera sur la facture : 600 x 19,6 % = 117,6 En cas de recours à un transporteur belge, ce dernier facturerait H.T. mais notre entreprise devrait auto-liquider la TVA française et finalement le montant serait identique.

5 Problème n 2 1. Conduite aller : km /70 = 27 h soit : 27/9 = 3 jours Conduite aller-retour : 3 x 2 = 6 jours Chargement/déchargement : 0,5 j. x 2 = 1 jour Durée totale d un voyage A-R = 7 jours 2. Nombre total de chargements : t/25 t = 960 Nombre par mois : 960/6 = 160 Nombre par jour : 160/20 = chargements par jour soit 8 véhicules nécessaires par jour Durée du voyage A-R d un véhicule : 7 jours Nombre de véhicules nécessaires : 8 x 7 = 56 véhicules 4. Coût kilométrique : 0,5 x x 2 = Coût du personnel : 220 x 7 = Coût du véhicule : 74 x 7 = 518 Coût de structure : 78 x 7 = 546 COUT DE REVIENT TOTAL Prix de vente du voyage A-R = x 1,10 = 4.943,40 Prix de vente à la tonne = 4.943,40/25 = 197, t/1.000 = 24 trains complets pour la période soit 24/6 = 4 trains par mois. La société AGRIVAL exigeant t/mois, le mode ferroviaire peut donc être retenu. 7. 1ère tranche : 65 x x 97,5 % = ème tranche : 65 x x 95 % = ème tranche : 65 x x 92,5 % = ème tranche : 65 x x 90 % = ème tranche : 65 x x 87,5 % = TOTAL Prix à la tonne : / = 60,26 8. Nombre de voyages nécessaires durant la période : /2.000 = 12 voyages soit : 12/6 = 2 voyages par mois

6 La société AGRIVAL exigeant 4 000t/mois, l affrêtement d un navire permettra de répondre à cette exigence. 9. Durée du voyage : a) Trajet maritime : 4 j. b) Chargement/déchargement : 1 j x 2 = 2j. TOTAL 6 jours Coût d exploitation : x 6 = Coût de carburant (soutes) : x 4 = COUT TOTAL Prix de vente du voyage : x 1,10 = Prix de vente à la tonne : /2.000 = 15,07 /t. 11. Analyse des 3 modes En termes d exigence de livraison : t/mois - Route : livraison tous les jours à raison de : 8 x 25 = 200 t/jour soit 200 t x 20 j = t/mois - Fer : livraison 4 fois par mois à raison de : 4 x = t/mois - Mer : livraison 2 fois par mois à raison de : 2 x = t/mois Les 3 modes sont donc envisageables. En termes de prix : - Route : 197,74 /t - Fer : 60,26 /t - Mer : 15,07 /t. Le mode le plus compétitif est donc le mode maritime, particulièrement adapté au pondéreux. 12. Poste Mode routier Mode ferroviaire Mode maritime Frais de transport 197,74 60,26 15,07 Frais de dossier/t 10 /25 = 0,40 50 /1.000 = 0,05 50 /2.000 = 0,025 Assurance 2 1, /2.000 = 0,30 Manutention départ 5 Manutention arrivée 15 Transport portuaire (brouettage 14 TOTAL 200,14 61,81 49,40

7 13. Le mode routier est incompatible avec le prix fixé par AGRIVAL. En intégrant sa marge moyenne habituelle de 20 %, le prix à proposer par OPTITRANS serait de : Pour le mode ferroviaire : 61,81 x 1,20 = 74,17 Pour le mode maritime : 49,40 x 1,20 = 59,28 Le prix proposé par AGRIVAL ne permet pas de retenir le mode ferroviaire car OPTITRANS ne peut dégager sa marge habituelle. Le mode à choisir sera donc le mode maritime qui permet de dégager une marge de : 70 49,40 = 20,60, soit 41,7 %.

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS 2010 Mise en application au 1 er janvier 2011 Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi

Plus en détail

2. A Abbeville, chacun des 3 tourets subira un traitement spécifique :

2. A Abbeville, chacun des 3 tourets subira un traitement spécifique : Corrigé Problème n 1 1. De Sète à Abbeville, les 3 tourets voyageront sous couvert du N.S.T.I. T1 : - N.S.T.I. car il s'agit d'un transit sous douane - T1 car il s'agit d'une marchandise non communautaire

Plus en détail

LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011. JAY CI PARTENAIRE - 06.09.02.03.44 - Contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011. JAY CI PARTENAIRE - 06.09.02.03.44 - Contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011 1 PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi les Incoterms 2010 o Les Incoterms

Plus en détail

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne Le transport est la continuation du process de production Les différents opérateurs en

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS LES INCOTERMS Avertissement! Cet article fait référence aux incoterms, version 2000. Voir : les innovations de la version 2010 des incoterms sur Logistiqueconseil.org Les INCOTERMS (International Commercial

Plus en détail

Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise

Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise Commissionnaires Examen du 4 Octobre 2006 Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise Corrigé Problème n 1 1 - Dimensions : La longueur utile des véhicules est de 12,50 m. La longueur des caisses

Plus en détail

Lexique des Incoterms

Lexique des Incoterms Lexique des Incoterms EXW A l usine ( lieu convenu) FCA Franco Transporteur ( lieu convenu) FAS Franco le Long du Navire ( port d embarquement convenu) FOB Franco Bord ( port d embarquement convenu) CFR

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW La responsabilité unique du vendeur est de mettre la marchandise à la disposition de l'acheteur dans ses locaux. L'acheteur supporte tous les

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport LES INCOTERMS 2000 Chargement / Déchargement Transport aérien LEGENDE Douane / Frontière Usines Transport terrestre Container / Stationnement Transport maritime Aéroport Frais de transport Frais de transport

Plus en détail

Les Incoterms. International Commercial Terms

Les Incoterms. International Commercial Terms Les Incoterms International Commercial Terms Sigles de trois lettres, ils sont au nombre de 13. Ils sont destinés à être intégrés dans le contrat de vente international pour clarifier les obligations réciproques

Plus en détail

Formalités internationales Incoterms 2010

Formalités internationales Incoterms 2010 Formalités internationales Incoterms 2010 - Famille des «E» Départ EXW A l usine ( lieu convenu) - Famille des «F» Transport principal non acquitté FCA FAS FOB Franco transporteur ( lieu convenu) Franco

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

INCOTERMS 2000. International Commercial Terms

INCOTERMS 2000. International Commercial Terms INCOTERMS 2000 International Commercial Terms INCOTERMS 2000 (International Commercial Terms) Que vous expédiez un colis à un client ou commandiez un produit à un fournisseur, il est crucial que votre

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MARITIMES

INCOTERMS 2010 MARITIMES INCOTERMS 2010 MARITIMES Les INCOTERMS maritimes, historiques, devraient tomber en désuétude : ils ne doivent être employés que pour le maritime conventionnel et céder la place aux multimodaux pour les

Plus en détail

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes :

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes : Les Incoterms 2010 Les termes commerciaux couramment utilisés pour fixer les modalités de livraison dans le cadre d une vente internationale peuvent revêtir des significations différentes selon le droit

Plus en détail

L Essentiel des techniques du commerce international

L Essentiel des techniques du commerce international Désiré Loth L Essentiel des techniques du commerce international Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011 Les Nouveaux Export & Trade Finance INCOTERMS 2010 et le Crédit Documentaire.2011 CLIENT LOGO 1 Objet et limites des Incoterms Les Incoterms visent seulement les droits et obligations des parties à un

Plus en détail

Ch. 3. Le contrat de transport international!

Ch. 3. Le contrat de transport international! Ch. 3. Le contrat de transport international! Ch. 3. Transport de marchandises Introduction Enjeux de la réglementation Faciliter le commerce international Sûreté : terrorisme, piraterie Ch. 3. Transport

Plus en détail

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison endroit convenu obligations respectives des marchandises coûts et les risques

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison  endroit convenu obligations respectives  des marchandises coûts et les risques INCOTERMS 2010 Afin de mieux sécuriser les droits et les obligations des vendeurs et des acheteurs de marchandises opérant à l international, la Chambre de Commerce Internationale située à Paris, a collecté

Plus en détail

VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015. Audit Expertise comptable Conseil

VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015. Audit Expertise comptable Conseil VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015 LES INCOTERMS - Sommaire 2 SOMMAIRE Pages PRESENTATION DES DIFFERENTS INCOTERMS EXISTANTS 3 à 5 IMPACTS SUR LA COMPTABILISATION DE LA VENTE 6 à 7 IMPACTS SUR

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier!

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Corrigé Problème n 1 1. Calcul nombre de conteneurs nécessaires : nombre caisses par conteneur : en dimension (m) : soit en L : 5,93 =

Plus en détail

INCOTERMS 2010 13.08.2014. Transports internationaux: CE QUE LES INCOTERMS DÉTERMINENT? QUAND LES INCOTERMS SONT-ILS VALABLES?

INCOTERMS 2010 13.08.2014. Transports internationaux: CE QUE LES INCOTERMS DÉTERMINENT? QUAND LES INCOTERMS SONT-ILS VALABLES? Transports internationaux: P.O. box 69 / Chemin des Pommerats 5 CH-2926 Boncourt / Switzerland Tel: 0324951616 / Fax: 0324951615 www.bluesped.ch confirmation@bluesped.ch INCOTERMS 2010 BUT DU COURS Apprendre

Plus en détail

FICHE 2. Le transport maritime

FICHE 2. Le transport maritime FICHE 2 Le transport maritime 1 La responsabilité du transporteur maritime Le transport maritime sur le plan international peut être régi par différentes règlementations ou conventions : - La convention

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 1

Table des matières. Introduction... 1 Table des matières Introduction... 1 Sommaire... 4 Introduction... 5 1.1 Intermédiaires impliqués dans la transaction internationale... 5 1.1.1 Fournisseurs en matières... 5 1.1.2 Courtiers en douane...

Plus en détail

Le crédit documentaire. Mai 2014

Le crédit documentaire. Mai 2014 Le crédit documentaire Mai 2014 Le crédit documentaire 2 S O M M A I R E PAGES Définition 3 Fonctionnement 4 Les différents types de crédit documentaire 6 Les conditions du crédit documentaire 7 Les documents

Plus en détail

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008 > Dossier Mise à jour le 13 février 2008 Les mentions obligatoires à porter sur les factures dans le cadre des échanges intra et extracommunautaires - Justificatifs fiscaux des livraisons intracommunautaires

Plus en détail

Le crédit documentaire

Le crédit documentaire Le crédit documentaire Le Crédit Documentaire est l opération par laquelle une banque (banque émettrice) s engage, à la demande et pour le compte de son client importateur (donneur d ordre), à régler à

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois)

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017 «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) 1 Les formations Une formation doit présenter un apport opérationnel immédiat

Plus en détail

COMMERCIAL : IMPORT-EXPORT POUR LES ENTREPRISES SOUMISES AU RÉGIME DE LA TVA

COMMERCIAL : IMPORT-EXPORT POUR LES ENTREPRISES SOUMISES AU RÉGIME DE LA TVA cument réservés à l'adie www.adieconnect.fr COMMERCIAL : IMPORT-EXPORT POUR LES ENTREPRISES SOUMISES AU RÉGIME DE LA TVA Cette fiche se concentre principalement sur les entreprises soumises au régime de

Plus en détail

DATES : 28 et 29 juin 2012 (1 ère session) 19 et 20 juillet 2012 (2 nde session).

DATES : 28 et 29 juin 2012 (1 ère session) 19 et 20 juillet 2012 (2 nde session). CERCLE D ETUDES ET DE RECHERCHES EN DROIT DES ACTIVITES ECONOMIQUES ET FINANCIERES Recherche Fondamentale et appliquée Formation et Information Juridiques Réglementation et contentieux des transports Expertises

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

Contrat/mandat de représentation directe

Contrat/mandat de représentation directe Contrat/mandat de représentation directe Les passages soulignés sont à remplir. Les passages en italique indiquent la possibilité de choisir la disposition appropriée. Les soussignés, Donneur d ordre /

Plus en détail

La lettre de change ou traite

La lettre de change ou traite 1 Le règlement Le règlement est l opération par laquelle un acheteur remet au vendeur, sous diverses formes, l équivalent de la marchandise reçue. L acheteur et le vendeur ont pris des accords au préalable

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE L'IRU POUR LE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE ET LES PRESTATIONS LOGISTIQUES REVISEES LE 3 NOVEMBRE 2011

CONDITIONS GENERALES DE L'IRU POUR LE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE ET LES PRESTATIONS LOGISTIQUES REVISEES LE 3 NOVEMBRE 2011 CONDITIONS GENERALES DE L'IRU POUR LE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE ET LES PRESTATIONS LOGISTIQUES REVISEES LE 3 NOVEMBRE 2011 1. Conditions générales et conclusion du contrat de transport

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) 1) Introduction COMMERCE INTERNATIONAL LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) Les Incoterms (contraction des mots anglais INternational COmmercial TERMS) sont des termes normalisés qui ont pour but de

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1 JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS IMPORT - Juillet 2007 - JIRAMA 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : PASSATION DE COMMANDE

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

Commissionnaires. Examen du 5 octobre 2011. Questionnaire à choix multiples

Commissionnaires. Examen du 5 octobre 2011. Questionnaire à choix multiples QCM Commissionnaires Annales de l examen Examen du 5 octobre 2011 Questionnaire à choix multiples Cochez la bonne réponse Temps conseillé - 1h30 - Noté sur 70 points. Une note inférieure à 20 dans cette

Plus en détail

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises?

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Protéger votre entreprise Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Assurance des marchandises transportées Quels sont les risques pour vos marchandises en cours

Plus en détail

Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire

Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire ab Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire La banque ne peut procéder au paiement que contre présentation de documents parfaitement conformes

Plus en détail

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Capacité générale: Le titulaire du bac professionnel est capable de participer

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION BREIZH MAILLE PARTIE 1 GESTION DES EXPORTATIONS

Plus en détail

Les documents de transport

Les documents de transport UNIVERSITE MOHAMMED Ier ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION - OUJDA Logistique internationale : Les documents de transport Travail réalisé par de A l attention LOUARRADI Rajae 276 Mr. A. Salaheddine

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 18 Le prix de revient import Si ce chapitre est placé en fin d ouvrage, c est simplement qu il

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 6 Négocier les règles Incoterms 1 QU EST-CE QU UN INCOTERM? Incoterm : contraction d INternational

Plus en détail

Ouvrage recommandé par

Ouvrage recommandé par Ouvrage recommandé par Le petit export 1 Le petit export Des mêmes auteurs chez le même éditeur Gestion des opérations import/export Manuel Corrigés Dans la collection Tout en fiches Commerce international

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

Vendre des biens en ligne à l international : ce qu il faut savoir!

Vendre des biens en ligne à l international : ce qu il faut savoir! Vendre des biens en ligne à l international : ce qu il faut savoir! La fiche ci-après a pour objectif de présenter les principaux points à prendre en compte dans une activité de vente de biens en ligne

Plus en détail

EXW, FAS, DAP Révisons les Incoterms pour mieux les utiliser. 12/03/2013 Aéroport - Aulnat

EXW, FAS, DAP Révisons les Incoterms pour mieux les utiliser. 12/03/2013 Aéroport - Aulnat EXW, FAS, DAP Révisons les Incoterms pour mieux les utiliser 12/03/2013 Aéroport - Aulnat Atelier animé par Vincent GIMET, dirigeant de l entreprise France ALIMENTAIRE (vincent.gimet@francealimentaire.fr):

Plus en détail

Corrigé. Problème n 1. 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions :

Corrigé. Problème n 1. 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions : Corrigé Problème n 1 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions : en largeur dans une semi-remorque (2,40/1,20) = 2 en longueur : (13,20/1,20) = 11 en hauteur : 2 soit chargement maximum

Plus en détail

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POURQUOI EXPORTER? Trouver de nouveaux débouchés après avoir maîtrisé le marché national Accélérer la croissance

Plus en détail

Document 1 : Extraits des conditions générales de vente. Forfait par envoi jusqu à 100 kg. Au-delà taxation aux 100 kg.

Document 1 : Extraits des conditions générales de vente. Forfait par envoi jusqu à 100 kg. Au-delà taxation aux 100 kg. BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRANSPORT ÉPREUVE D ÉTUDE DE SITUATIONS PROFESSIONNELLES SESSION 0000 DURÉE 3 HEURES COEFFICIENT 5 Matériel autorisé : Calculatrice électronique conformément à la circulaire

Plus en détail

AFFRETEMENT D UN TRANSPORTEUR AERIEN PAR UN ORGANISATEUR DE VOYAGES

AFFRETEMENT D UN TRANSPORTEUR AERIEN PAR UN ORGANISATEUR DE VOYAGES AFFRETEMENT D UN TRANSPORTEUR AERIEN PAR UN ORGANISATEUR DE VOYAGES Ce document s adresse aux nouveaux arrivants dans le domaine de l affrètement et aux affréteurs occasionnels. Il a pour but de leur fournir

Plus en détail

SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU POUR SON COMPTE [DB 3A3311]

SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU POUR SON COMPTE [DB 3A3311] SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU Références du document 3A3311 Date du document 20/10/99 Annotations Lié au BOI 3A-2-10 b. Exportations réalisées à compter du 1er janvier 1993.

Plus en détail

NOR: EQUT9901586A Version consolidée au 5 mai 2010

NOR: EQUT9901586A Version consolidée au 5 mai 2010 Documents de transport Arrêté du 9 novembre 1999 relatif aux documents de transport ou de location devant se trouver à bord des véhicules de transport routier de marchandises. NOR: EQUT9901586A Version

Plus en détail

CONTRAT TYPE APPLICABLE AUX SERVICES OCCASIONNELS COLLECTIFS DE TRANSPORTS INTERIEURS PUBLICS ROUTIERS DE PERSONNES

CONTRAT TYPE APPLICABLE AUX SERVICES OCCASIONNELS COLLECTIFS DE TRANSPORTS INTERIEURS PUBLICS ROUTIERS DE PERSONNES CONTRAT TYPE APPLICABLE AUX SERVICES OCCASIONNELS COLLECTIFS DE TRANSPORTS INTERIEURS PUBLICS ROUTIERS DE PERSONNES Adopté par le Conseil National des Transports le 6 mai 2008 Article I... 2 OBJET ET CHAMP

Plus en détail

Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit

Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit Thème Liens avec le référentiel Transversalité économie droit THEME 1 LES PROCEDURES QUALITE, SECURITE, SURETE, CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES

Plus en détail

2 Le choix. d une solutiontransport

2 Le choix. d une solutiontransport 2 Le choix d une solutiontransport 1. Première étape : définir les solutions possibles 21 1.1. Le parcours 21 1.1.1. Concernant le lieu de départ (l usine ou l entrepôt dans le cas de l export) 21 1.1.2.

Plus en détail

Sommaire. Projet CL01 Groupe 13 A2012 2

Sommaire. Projet CL01 Groupe 13 A2012 2 Projet CL01 Export de légumes surgelés au Chili Manon AHRWEILLER Enora CORRIGNAN Cécilia FABRE Yvan JEANNIN Julien ROLLIER Yang WANG 1 Sommaire Introduction Etude du Chili Produits exportés Emballage Aspect

Plus en détail

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES 2010 Arab Tunisian Bank COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES Document offert à titre purement indicatif et consultatif ne représentant en aucun cas un support juridique opposable ni à l ATB ni à quiconque

Plus en détail

Optimisez vos formalités douanières à l export

Optimisez vos formalités douanières à l export Optimisez vos formalités douanières à l export À l heure de la mondialisation, exporter est devenu un enjeu majeur pour la plupart des entreprises. Expédier vos produits à l international et tenir vos

Plus en détail

TITRE PREMIER DEFINITION

TITRE PREMIER DEFINITION REPUBLIQUE TUNISIENNE TEXTES D APPLICATION DU CODE DES DOUANES ECHANGE STANDARD DES MARCHANDISES Arrêté du ministre de l'économie et des finances du 9 novembre 1990, fixant le régime de l'échange standard

Plus en détail

FICHE 9. Le crédit documentaire

FICHE 9. Le crédit documentaire FICHE 9 Le crédit documentaire 1 Définition C'est un engagement irrévocable de paiement à vue où à terme, limité dans le temps, pris par la banque de l'acheteur, en faveur du vendeur contre présentation

Plus en détail

U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION ET BARÈME - CLEXTRAL

U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION ET BARÈME - CLEXTRAL Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export Session 2014 ÉLÉMENTS DE CORRECTION ET BARÈME - CLEXTRAL PREMIÈRE PARTIE :

Plus en détail

les litiges marchandises transportées «un centre de coûts à maîtriser» Les litiges marchandises transportées : «un centre de coûts à maîtriser»

les litiges marchandises transportées «un centre de coûts à maîtriser» Les litiges marchandises transportées : «un centre de coûts à maîtriser» les litiges marchandises transportées «un centre de coûts à maîtriser» 1 Il n a pas d obligation d assurance des «Marchandises Transportées» (excepté ventes CIF et CIP) Les risques encourus : En cas d

Plus en détail

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE Université de Metz Année Universitaire 2010/2011 UFR Droit - AES TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES Cours de Mme Corinne BOISMAIN TD de Maître Romain LANCIA TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL.I) INSTRUMENTS DE PAIEMENT: A) LE CHÈQUE: - Chèque: Moyen de paiement à vue. - Chèque bancaire: Il présente une garantie bancaire. - Chèque de l'entreprise Il

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

L opportunité pour un client «chargeur» de souscrire ses propres garanties transport ou de s en remettre soit aux assurances de son co-contractant

L opportunité pour un client «chargeur» de souscrire ses propres garanties transport ou de s en remettre soit aux assurances de son co-contractant L opportunité pour un client «chargeur» de souscrire ses propres garanties transport ou de s en remettre soit aux assurances de son co-contractant soit à la garantie RC du transporteur Introduction Le

Plus en détail

MAN Diesel & Turbo France SAS

MAN Diesel & Turbo France SAS CONDITIONS GENERALES D ACHAT 1. ACCEPTATION DE LA COMMANDE PAR LE VENDEUR 1.1. L acceptation de la commande par le vendeur implique : Son acceptation des conditions particulières de la commande Son adhésion

Plus en détail

QUESTION N 2 Le souscripteur d'un billet à ordre est: a -l'acheteur ; b - le vendeur ; c - le banquier du client; d - le banquier du vendeur;

QUESTION N 2 Le souscripteur d'un billet à ordre est: a -l'acheteur ; b - le vendeur ; c - le banquier du client; d - le banquier du vendeur; QUESTION N 1 Lors d'un transport routier Paris Rome, la marchandise est considérée comme perdue si elle n'a pas été livrée dans les : a - 30 jours qui suivent sa prise en charge par le transporteur, s'il

Plus en détail

LA LETTRE DE VOITURE : article L. 132-9 du Code de commerce

LA LETTRE DE VOITURE : article L. 132-9 du Code de commerce LA LETTRE DE VOITURE : article L. 132-9 du Code de commerce EDITION du 6 août 2008 I. - La lettre de voiture doit être datée. II. - Elle doit exprimer : 1 La nature et le poids ou la contenance des objets

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire n est pas une technique de paiement récente, contrairement à ce que beaucoup pensent. En effet l historien Fernand Braudel situe sa première utilisation en

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL INTRODUCTION 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL CHAPITRE 1 : LA NAISSANCE DU SYSTÈME 13 A - Le marchand 13 B - La banque 15 C - Le droit 16 D - Les assurances 16 CHAPITRE 2 : LES 3 ROUAGES

Plus en détail

Prendre le chemin le plus sûr/

Prendre le chemin le plus sûr/ Assurances transport Prendre le chemin le plus sûr/ Le flux mondial de marchandises ne cesse de croître, tandis que les délais de transport et de livraison ne cessent de raccourcir. En votre qualité de

Plus en détail

La convention CMR. Pays signataires de la convention CMR

La convention CMR. Pays signataires de la convention CMR La convention CMR La convention CMR règle de manière uniforme les conditions du contrat de transport de marchandises par route. Les dispositions de cette convention internationale, ratifiée par la plupart

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT Les présentes conditions générales de vente et les conditions particulières négociées entre l entreprise et le client déterminent les droits et

Plus en détail

Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie

Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie 1 Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie Les autorités douanières en Russie ont adopté des mesures

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Économie et des Finances Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes Ministère délégué auprès du ministère de l Écologie,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS. Version valable à compter du 01.01.2013

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS. Version valable à compter du 01.01.2013 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS Version valable à compter du 01.01.2013 ARTICLE 1 OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ces Conditions Générales de Vente ont pour objet de définir les

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne Juin 2013

Conditions générales de vente en ligne Juin 2013 Conditions générales de vente en ligne Juin 2013 Article 1 Objet Article 2 Commande Article 3 Modes de paiement acceptés et sécurisation des opérations Article 4 Expédition - Livraison Article 5 Droit

Plus en détail

ULISSE, les Echanges Internationaux de matériel scientifique au CNRS

ULISSE, les Echanges Internationaux de matériel scientifique au CNRS VOTRE PARTENAIRE ULISSE, les Echanges Internationaux de matériel scientifique au CNRS 1 PRESENTATION TRANSPORT INTERNATIONAL DOUANE ASSURANCE INCOTERMS EMBALLAGE 2 U.P.S. de l IN2P3 créée en 2006 pour

Plus en détail

Les Règles de Rotterdam en Chine

Les Règles de Rotterdam en Chine Les Règles de Rotterdam en Chine Wei HOU Cour Maritime de Wuhan, Chine Premier colloque du droit maritime Chine/France 11 décembre 2014 L adoption par UN: 11 décembre 2008 La cérémonie de signature: 23

Plus en détail

Les contrats types de transport et de location

Les contrats types de transport et de location Chapitre 19 Chapitre 19 Les contrats types de transport et de location Tout en lisant ce chapitre cherchez les réponses aux questions suivantes : 1) Existe-t-il un contrat type pour chaque catégorie de

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article 1er. - OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION 1.1 Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les modalités d exécution par notre société, à quelque

Plus en détail

QCM commissionnaire de transport 2008

QCM commissionnaire de transport 2008 QUESTION N : 1 Pour un commerçant, le droit au bail l'autorise à : a - mettre en location-gérance un fonds de commerce; b - exploiter un fonds de commerce dans le local déterminé; c - faire exploiter son

Plus en détail

Les métiers et formations. en Transport et Logistique

Les métiers et formations. en Transport et Logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

TARIF GÉNÉRAL 2016 ENTRÉE EN VIGUEUR : 1 ER JANVIER 2016 RÉVISION : 1.5

TARIF GÉNÉRAL 2016 ENTRÉE EN VIGUEUR : 1 ER JANVIER 2016 RÉVISION : 1.5 TARIF GÉNÉRAL 2016 N.B.: La seule version officielle du présent document est la version anglaise. En cas de conflit entre la version française et la version anglaise, c est la version anglaise qui prévaut.

Plus en détail

17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: 04 68 42 71 08 Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: 06 03 28 57 75 caroline.limitrophe@numericable.

17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: 04 68 42 71 08 Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: 06 03 28 57 75 caroline.limitrophe@numericable. 17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: 04 68 42 71 08 Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: 06 03 28 57 75 caroline.limitrophe@numericable.fr LIMITROPHE 1 PRINCIPALES MODIFICATIONS - Applica2on aux

Plus en détail

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié.

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié. QUESTION REDIGEE PROBLEME N 1 L entreprise DAROIS dont le siège social est situé au domicile de Monsieur DAROIS exploite deux véhicules dont les caractéristiques sont les suivantes : - Un véhicule porteur

Plus en détail

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-CHAMP-20-60-20-20141020 DGFIP TVA - Champ d'application et territorialité

Plus en détail

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail