Table des matières. Première partie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Première partie ... 23"

Transcription

1 Sommaire... 5 Préface... 7 Introduction générale Première partie Théorie générale du crédit documentaire et du connaissement et leurs cadres juridiques respectifs Chapitre 1 Théorie générale du crédit documentaire Section préliminaire : Les intervenants au crédit documentaire Section 1 : Les types et les fonctions du crédit documentaire ainsi que ses modes de réalisation Sous-section 1. Les types de crédit documentaire La classification principale reposant sur l engagement bancaire a) Le crédit documentaire révocable b) Le crédit documentaire irrévocable c) Le crédit documentaire irrévocable et confirmé La classification secondaire reposant sur la nature commerciale a) Le crédit revolving : renouvelable (comme instrument de gestion) b) Le crédit documentaire transférable (instrument de financement) c) Le crédit adossé ou back to back larcier 407

2 Crédit documentaire et connaissement d) Le crédit documentaire avec red clause/green clause e) La lettre de crédit standby f) le crédit documentaire réalisable par paiement différé Sous-section 2. Les fonctions du crédit documentaire Le crédit documentaire : moyen efficace de paiement Le crédit documentaire : instrument de sécurité et de garantie Le crédit documentaire : instrument de financement Sous-section 3. Les modes de réalisation du crédit documentaire Le crédit documentaire réalisable par paiement à vue Le crédit documentaire réalisable par paiement par acceptation Le crédit documentaire réalisable par paiement différé Le crédit documentaire réalisable par négociation. 51 Section 2 : Le déroulement de l opération de crédit documentaire Sous-section 1. Le contrat de base Sous-section 2. L émission de l accréditif Sous-section 3. La remise des documents et la vérification.. 55 Sous-section 4. Les modalités de paiement et les possibilités de recours Rappel des modes de paiement Le recours de la banque intermédiaire Le recours contre le bénéficiaire Le recours contre le vendeur larcier

3 Section 3 : Le formalisme du crédit documentaire et les rapports entre les parties au crédoc Sous-section 1. L importateur et le caractère formaliste du crédit documentaire Le formalisme de la demande d ouverture du crédit documentaire L analyse du risque engagement Le respect de la réglementation en vigueur La protection du donneur d ordre Sous-section 2. L exportateur et le caractère formaliste du crédit documentaire Le formalisme de la notification du crédit documentaire Le formalisme de la réalisation du crédit documentaire Sous-section 3. Les rapports entre les parties au crédoc Les rapports entre le vendeur exportateur et l acheteur importateur Les rapports entre l acheteur importateur et son banquier Les rapports entre le bénéficiaire et la banque du donneur d ordre Les rapports entre la banque intermédiaire et les bénéficiaires ainsi que la banque émettrice Chapitre 2 Théorie générale du connaissement Section 1 : Les formes et les fonctions du connaissement Sous-section 1. Les formes du connaissement Le connaissement à personne dénommée ou nominatif Le connaissement à ordre Le connaissement au porteur Le connaissement embarqué Le connaissement reçu pour embarquement larcier 409

4 Crédit documentaire et connaissement 6. Le connaissement direct ou connaissement de bout en bout Le connaissement net de réserves Le connaissement surchargé Le connaissement hors délai Le connaissement sans en-tête Sous-section 2. Les fonctions du connaissement La fonction de preuve de la réception de la marchandise et de l état de cette dernière La fonction de preuve du contrat de transport La fonction de représentativité de la marchandise La fonction de négociabilité du connaissement Section 2 : Les mentions, réserves et clauses du connaissement 89 Sous-section 1. Les mentions du connaissement Les mentions relatives à la marchandise Sous-section 2. Les réserves au connaissement Principes Conditions de validité Variété de situations Force probante des réserves Sous-section 3. Les clauses et conditions générales attributs du connaissement La signature du connaissement La variabilité des clauses du connaissement Section 3 : L opposabilité des clauses du connaissement et le transfert du droit d action Sous-section 1. L opposabilité des clauses au chargeur et son droit d action contre le transporteur L opposabilité des clauses au chargeur Le droit d action du chargeur à l encontre du transporteur Sous-section 2. L opposabilité des clauses au destinataire La validité de la clause L opposabilité de la clause au destinataire larcier

5 Chapitre 3 Le cadre juridique du crédit documentaire et du connaissement Section 1 : Le cadre juridique du crédit documentaire Sous-section 1. Les règles et usances uniformes et leur évolution La révision de Lisbonne de La révision de La révision de La révision de La révision de 1993 (RUU 500) Les eruu de La révision des RUU Sous-section 2. Le rôle de la Chambre de commerce internationale Sous-section 3. L action de la Commission des Nations Unies pour le droit du commerce international Section 2 : Les PBIS et les RUR Sous-section 1. Les pratiques bancaires internationales standard pour l examen de documents en vertu d un crédit documentaire Principes généraux Les PBIS relatives au connaissement Sous-section 2. Les règles et usances uniformes de la CCI pour le remboursement de banque à banque Section 3 : Le cadre juridique du connaissement Sous-section 1. La convention de Bruxelles de Sous-section 2. Les règles de Visby de Sous-section 3. Le protocole du 21 décembre Sous-section 4. Les règles de Hambourg de Sous-section 5. Les règles de Rotterdam de Conclusion de la première partie larcier 411

6 Crédit documentaire et connaissement Deuxième partie Les problématiques juridiques liées au crédit documentaire et au connaissement et les solutions jurisprudentielles Chapitre 1 La problématique de la fraude au crédit documentaire et au connaissement et les solutions jurisprudentielles Section 1 : La fraude au crédit documentaire et la jurisprudence y relative Sous-section 1. Les éléments caractéristiques de la fraude documentaire La nature de la fraude a) La fraude matérielle b) La fraude intellectuelle La problématique de la fraude Sous-section 2. Les modalités de mise en œuvre de la fraude documentaire La conception objective de la fraude La conception subjective : l implication du bénéficiaire dans la fraude a) Un courant doctrinal en expansion b) Les retombées jurisprudentielles Sous-section 3. L attitude des banques face à la fraude documentaire La fraude et le formalisme des RUU a) Conséquence de la fraude découverte b) Le formalisme traditionnel des RUU et conformité des documents La flexibilité des RUU a) Les parades aux irrégularités «mineures» du crédit documentaire b) Les pratiques commerciales non prévues par les textes Section 2 : La fraude documentaire au connaissement et la jurisprudence y relative larcier

7 Sous-section 1. La fraude documentaire à l embarquement Non-embarquement de la marchandise contrairement aux indications du connaissement a) Cas d une marchandise chargée sur un navire différent b) Cas d une marchandise inexistante La falsification du connaissement dans le cas d une marchandise embarquée : conséquence de la rigidité du système bancaire a) La pratique du connaissement antidaté ou postdaté b) La délivrance d un connaissement sans réserves sous la couverture d une lettre de garantie Sous-section 2. La fraude documentaire au débarquement La non-délivrance de la marchandise au port de destination Le détournement du navire avec sa marchandise Sous-section 3. La fraude dans l exécution du contrat de transport (autre que celle liée à la date du connaissement) La pontée irrégulière Fraude des mentions relatives aux marchandises chargées Section 3 : La sanction de la fraude et les recours envisageables Sous-section 1. Les sanctions L impraticabilité de la saisie-arrêt fondée sur la fraude maritime La sanction pour fraude documentaire manifeste Les sanctions pénales Sous-section 2. Les recours entre les participants à l opération documentaire en cas de fraude Les recours entre les banques et le bénéficiaire de l opération larcier 413

8 Crédit documentaire et connaissement 2. Les recours entre les banques et le donneur d ordre Les recours entre les banques opérantes Les recours entre le bénéficiaire et le donneur d ordre Chapitre 2 La problématique de la loi applicable au contrat international de transport de marchandises par mer et les solutions jurisprudentielles Section 1 : Le caractère hétérogène de l application des conventions internationales Sous-section 1. L incidence du lieu d émission du connaissement sur la détermination de la loi applicable au contrat L émission du connaissement comme indice de localisation Les controverses doctrinales et les solutions proposées Sous-section 2. Les conflits entre les conventions internationales et les modes de leur résolution Les conflits potentiels entre les conventions internationales a) L hypothèse classique : l État lié par un seul texte b) Les États liés par deux textes La résolution des conflits entre les conventions internationales a) La thèse internationaliste b) La thèse maritimiste Section 2 : La clause Paramount Sous-section 1. Définition et conditions d application de la clause Paramount Définition de la clause Paramount Conditions d application de la clause Paramount a) Connaissance de la clause b) Forme de l acceptation larcier

9 Sous-section 2. La liberté de choix des parties Le choix exprès des parties Le choix implicite des parties Les limites à la liberté de choix des parties Sous-section 3. Le défaut de choix des parties La loi applicable par le juge étatique La loi applicable par le juge arbitral Section 3 : Solutions jurisprudentielles Sous-section 1. Les solutions jurisprudentielles de la loi du lieu d émission du connaissement Sous-section 2. Les applications jurisprudentielles de la clause Paramount Les parties optent pour l application des règles de La Haye Les parties optent pour l application des règles de Visby Les parties optent pour l application des règles de Hambourg La possibilité de ciseler les dispositions de la convention incorporée dans la clause Paramount. 235 Chapitre 3 La problématique de la dématérialisation du connaissement et l évolution récente du crédit documentaire électronique. 239 Section 1 : La problématique de la dématérialisation du connaissement Sous-section 1. Le travail juridique de la CCI Sous-section 2. Le travail juridique de la CNUDCI Sous-section 3. Le travail juridique du CMI Section 2 : Les tentatives concrètes d informatisation du connaissement et sa consécration dans les règles de Rotterdam de Sous-section 1. Les échecs larcier 415

10 Crédit documentaire et connaissement Sous-section 2. Un nouveau projet : The BOLERO Project Sous-section 3. Approche des difficultés liées à la dématérialisation du connaissement et sa concrétisation dans les règles de Rotterdam de Section 3 : Les eruu : évolution et perspectives Sous-section 1. L évolution du crédit documentaire électronique Sous-section 2. La concrétisation des RUU électroniques et leurs perspectives Conclusion de la deuxième partie Conclusion générale Annexes Exemple d une opération de crédit documentaire réalisable avec un transport maritime Exemple de formulaire de demande d ouverture de crédit documentaire Titre??? Convention internationale pour l unification de certaines règles en matière de connaissement Protocole portant modification de la Convention internationale pour l unification de certaines règles en matière de connaissement, signée à Bruxelles le 25 août Protocole portant modification de la Convention internationale pour l unification de certaines règles en matière de connaissement du 25 août 1924, telle qu amendée par le Protocole de modification du 23 février Convention des Nations Unies sur le transport de marchandises par mer1978 Règles de Hambourg larcier

11 8. Convention des Nations Unies sur le contrat de transport international de marchandises effectué entièrement ou partiellement par mer (règles de Rotterdam, 3 juillet 2008) Bibliographie Table de la jurisprudence citée Webographie Textes et conventions Index alphabétique larcier 417

Le crédit documentaire

Le crédit documentaire Le crédit documentaire Le Crédit Documentaire est l opération par laquelle une banque (banque émettrice) s engage, à la demande et pour le compte de son client importateur (donneur d ordre), à régler à

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

CABINET SEDDIK LE CREDIT DOCUMENTAIRE SOMMAIRE : Introduction. Définition. Cadre réglementaire. Principe du crédit documentaire

CABINET SEDDIK LE CREDIT DOCUMENTAIRE SOMMAIRE : Introduction. Définition. Cadre réglementaire. Principe du crédit documentaire LE CREDIT DOCUMENTAIRE SOMMAIRE : Introduction Définition Cadre réglementaire Principe du crédit documentaire Crédit documentaire et remise documentaire Les différents types du crédit documentaire Mécanisme

Plus en détail

Le crédit documentaire. Mai 2014

Le crédit documentaire. Mai 2014 Le crédit documentaire Mai 2014 Le crédit documentaire 2 S O M M A I R E PAGES Définition 3 Fonctionnement 4 Les différents types de crédit documentaire 6 Les conditions du crédit documentaire 7 Les documents

Plus en détail

Le crédit documentaire PRESENTEE PAR :

Le crédit documentaire PRESENTEE PAR : Le crédit documentaire PRESENTEE PAR : Introduction 1. Définition: Le crédit documentaire est un arrangement bancaire pour le règlement des transactions commerciales internationales. Plus précisément,

Plus en détail

Droit et pratique du credit documentaire

Droit et pratique du credit documentaire Carlo Lombardini Droit et pratique du credit documentaire Deuxieme edition entierement revue et augmentee Helbing & Lichtenhahn Bale Geneve Munich 2000 Liste des abreviations XVII Chapitre I Introduction

Plus en détail

Documentaire Documentaire

Documentaire Documentaire MASTER MASTER 1 1 MIPMET MIPMET DROIT DROIT COMMERCIAL COMMERCIAL INTERNATIONAL INTERNATIONAL Dissertation Dissertation Juridique Juridique sur sur le le Crédit Crédit Documentaire Documentaire A partir

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

Droit et pratique du credit documentaire. Etudes suisses de droit bancaire. Carlo Lombardini Avocat. Volume 25

Droit et pratique du credit documentaire. Etudes suisses de droit bancaire. Carlo Lombardini Avocat. Volume 25 Etudes suisses de droit bancaire Publiees par Prof. Dr Dieter Zobl, Prof. Dr Mario Giovanoli, Prof. Dr Gerard Hertig Volume 25 Carlo Lombardini Avocat Droit et pratique du credit documentaire Schulthess

Plus en détail

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL INTRODUCTION 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL CHAPITRE 1 : LA NAISSANCE DU SYSTÈME 13 A - Le marchand 13 B - La banque 15 C - Le droit 16 D - Les assurances 16 CHAPITRE 2 : LES 3 ROUAGES

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 1

Table des matières. Introduction... 1 Table des matières Introduction... 1 Sommaire... 4 Introduction... 5 1.1 Intermédiaires impliqués dans la transaction internationale... 5 1.1.1 Fournisseurs en matières... 5 1.1.2 Courtiers en douane...

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire n est pas une technique de paiement récente, contrairement à ce que beaucoup pensent. En effet l historien Fernand Braudel situe sa première utilisation en

Plus en détail

JJ Mois Année. Présentation. «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires.

JJ Mois Année. Présentation. «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires. JJ Mois Année Présentation «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires Michèle FLAMEN 2 Pourquoi une révision des RUU? Améliorer l efficacité du crédit

Plus en détail

Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015. Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export

Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015. Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export Le Club de L INTERNATIONAL CCI International Auvergne 2 Avril 2015 Les 5 questions à poser à votre banquier avant de signer un contrat export Vos intervenants : Des Contacts et Services de Proximité Evelyne

Plus en détail

entreprises Commerce international À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider

entreprises Commerce international À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider entreprises Commerce international Le CrÉdit Documentaire À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider Moyens de paiement internationaux sécurisés La sécurisation

Plus en détail

FICHE 9. Le crédit documentaire

FICHE 9. Le crédit documentaire FICHE 9 Le crédit documentaire 1 Définition C'est un engagement irrévocable de paiement à vue où à terme, limité dans le temps, pris par la banque de l'acheteur, en faveur du vendeur contre présentation

Plus en détail

Table des matières TITRE PRÉLIMINAIRE... 17 CHAPITRE 1 LE CADRE COMMUNAUTAIRE D INTERVENTION DES ENTREPRISES D ASSURANCE-VIE LUXEMBOURGEOISES...

Table des matières TITRE PRÉLIMINAIRE... 17 CHAPITRE 1 LE CADRE COMMUNAUTAIRE D INTERVENTION DES ENTREPRISES D ASSURANCE-VIE LUXEMBOURGEOISES... DBL6018.book Page 265 Lundi, 3. avril 2006 11:06 11 Table des matières PRÉFACE... 5 SOMMAIRE... 7 GÉNÉRALITÉS... 9 INTRODUCTION... 11 TITRE PRÉLIMINAIRE... 17 LE CADRE COMMUNAUTAIRE D INTERVENTION DES

Plus en détail

L'ADAPTATION DU DROIT DES TRANSPORTS MARITIMES AU DROIT DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE

L'ADAPTATION DU DROIT DES TRANSPORTS MARITIMES AU DROIT DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE FACULTÉ DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE Collection du Centre de Droit Maritime et des Transports Philippe GARO L'ADAPTATION DU DROIT DES TRANSPORTS MARITIMES AU DROIT DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE Avant-Propos

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Mlle Bâ Aminata Master EI 2 ème année COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Année Universitaire 2009/2010 Mr Crapanzano 1 Sujet : Vous êtes analyste dans une banque, votre client est un intermédiaire,

Plus en détail

Les instruments de règlement à l international

Les instruments de règlement à l international Les instruments de règlement à l international Les instruments de règlement à l international En fonction du degré de confiance que vous accordez à votre client ou à votre fournisseur, BMCE Bank vous propose

Plus en détail

La securite juridique du credit documentaire informatise

La securite juridique du credit documentaire informatise La securite juridique du credit documentaire informatise Marc Lacoursiere VVOn BLRI5 IOC. C.P. 180 Cowansville (Quebec) Canada Tel.: (514) 266-1086 FAX: (514) 263-9256 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 1

Plus en détail

Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By

Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By 04/ 2010 - LILLE Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By Qu est ce qu une SBLC? Une lettre de crédit Stand By est par nature, d abord et avant

Plus en détail

entreprises Performance LC Stand By Développement à l international Sécurisez vos contrats commerciaux à l international On est là pour vous aider

entreprises Performance LC Stand By Développement à l international Sécurisez vos contrats commerciaux à l international On est là pour vous aider entreprises Développement à l international Performance LC Stand By Sécurisez vos contrats commerciaux à l international On est là pour vous aider Sécurisation des transactions L offre page 1 Le déroulement

Plus en détail

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL.I) INSTRUMENTS DE PAIEMENT: A) LE CHÈQUE: - Chèque: Moyen de paiement à vue. - Chèque bancaire: Il présente une garantie bancaire. - Chèque de l'entreprise Il

Plus en détail

Introduction... 3. Partie 1 LES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT... 5. Titre 1 Les instruments de crédit... 7. Chapitre 1 La lettre de change...

Introduction... 3. Partie 1 LES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT... 5. Titre 1 Les instruments de crédit... 7. Chapitre 1 La lettre de change... Introduction... 3 Partie 1 LES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT... 5 Titre 1 Les instruments de crédit... 7 Chapitre 1 La lettre de change...11 I. L émission de la lettre de change...12 1. Les conditions

Plus en détail

document établi par le Bureau Permanent * * *

document établi par le Bureau Permanent * * * AFFAIRES GENERALES ET POLITIQUE GENERAL AFFAIRS AND POLICY Doc. info. No 1 Info. Doc. No 1 mars / March 2011 APERÇU DES CONVENTIONS ET AUTRES INSTRUMENTS ÉTABLIS SOUS LES AUSPICES DE LA CNUDCI, D UNIDROIT

Plus en détail

Mobilisation de crédoc export confirmé. Le paiement immédiat de vos crédits documentaires export confirmés

Mobilisation de crédoc export confirmé. Le paiement immédiat de vos crédits documentaires export confirmés ENTREPRISES CommERCE INTERNaTIoNal Mobilisation de crédoc export confirmé Le paiement immédiat de vos crédits documentaires export confirmés Mobilisation de crédoc export confirmé Une entreprise, pour

Plus en détail

Ch. 3. Le contrat de transport international!

Ch. 3. Le contrat de transport international! Ch. 3. Le contrat de transport international! Ch. 3. Transport de marchandises Introduction Enjeux de la réglementation Faciliter le commerce international Sûreté : terrorisme, piraterie Ch. 3. Transport

Plus en détail

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS Table des matières LA PRATIQUE DU COMMERCE INTERNATIONAL Avant-propos Principales organisations internationales Liste des abréviations Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES 2010 Arab Tunisian Bank COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES Document offert à titre purement indicatif et consultatif ne représentant en aucun cas un support juridique opposable ni à l ATB ni à quiconque

Plus en détail

Commentaires sur les RUU 600

Commentaires sur les RUU 600 680F cover 22.5.2008 D 19:03 Page 1 epuis plus de 70 ans, la Chambre de Commerce Internationale développe des règles régissant l utilisation des documentaires dans le monde entier. Les RUU 600, la dernière

Plus en détail

DE LA QUALITE JURIDIQUE DE TRANSPORTEUR MARITIME DE MARCHANDISES : NOTION ET IDENTIFICATION

DE LA QUALITE JURIDIQUE DE TRANSPORTEUR MARITIME DE MARCHANDISES : NOTION ET IDENTIFICATION FACULTÉ DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE D'AIX-MARSEILLE Collection du Centre de Droit Maritime et des Transports Anastasiya KOZUBOVSKA Y A-PELLE DE LA QUALITE JURIDIQUE DE TRANSPORTEUR MARITIME DE MARCHANDISES

Plus en détail

Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire

Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire Parole d expert Sécuriser vos exportations au moyen du crédit documentaire Olivier VANDEN BORRE et Pascal PENNINCK ING Belgique - Trade Finance Dpt Avec le soutien de : Trade Finance Services au sein d

Plus en détail

Le Commerce International : Des risques et des solutions. PETITS DEJEUNERS DES START-UP Genève, le 31 octobre 2003

Le Commerce International : Des risques et des solutions. PETITS DEJEUNERS DES START-UP Genève, le 31 octobre 2003 Le Commerce International : Des risques et des solutions PETITS DEJEUNERS DES START-UP Genève, le 31 octobre 2003 Les risques du commerce international le risque commercial - ducroire: l acheteur ne peut/veut

Plus en détail

Chapitre 5 : Les paiements et le change.

Chapitre 5 : Les paiements et le change. I) Les instruments de paiement. A. Les instruments de paiement classique. 1. La notion de paiement scriptural. Chapitre 5 : Les paiements et le change. Les billets de banque (monnaie fiduciaire) ne sont

Plus en détail

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation Conditions générales La présente demande ainsi que le crédit documentaire ouvert par la Banque sont régis par les Règles et Usances uniformes de la Chambre

Plus en détail

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Capacité générale: Le titulaire du bac professionnel est capable de participer

Plus en détail

Le terme «caution» est utilisé souvent à tort en matière de garanties internationales. Il existe trois types de garanties :

Le terme «caution» est utilisé souvent à tort en matière de garanties internationales. Il existe trois types de garanties : ) Définition L'engagement que la banque (le garant) délivre est une garantie personnelle par laquelle elle s'oblige à payer pour le compte de son client vendeur ou acheteur (le donneur d'ordre), un pourcentage

Plus en détail

FAQs Sur le Trade Finance

FAQs Sur le Trade Finance FAQs Sur le Trade Finance ecobank.com FAQS SUR LE TRADE FINANCE Q. Quels sont les produits bancaires du commerce international? A. Le chèque, le transfert, la lettre de change, le billet à ordre, la remise

Plus en détail

La lettre de change ou traite

La lettre de change ou traite 1 Le règlement Le règlement est l opération par laquelle un acheteur remet au vendeur, sous diverses formes, l équivalent de la marchandise reçue. L acheteur et le vendeur ont pris des accords au préalable

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

commercial international

commercial international M Larcier Droit commercial international Patrick Saerens William Pissoort larcier Table des matières Préambule Introduction générale 1 1. Champ d'application 2 1.1 Conflits de lois 2 1.2 Conflits de juridictions

Plus en détail

Études offertes à Berthold Goldman : Litec, 1987, p. 364 et s.

Études offertes à Berthold Goldman : Litec, 1987, p. 364 et s. l utilisation du crédit documentaire est une opération incontournable pour la réalisation des transactions commerciales avec des partenaires étrangers. Dans le milieu des affaires internationales, le crédit

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

Principales Abréviations

Principales Abréviations 204053 Principales Abréviations CCI :. Chambre de Commerce International. CREDOC :.. crédit documentaire. INCOTERMS.international commercial terms. LTA :. Lettre de Transport Aérien. OMC :...Organisation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Remerciements... 9 Préface... 11 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Introduction... 19

TABLE DES MATIÈRES. Remerciements... 9 Préface... 11 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Introduction... 19 TABLE DES MATIÈRES Remerciements... 9 Préface... 11 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Introduction... 19 PREMIÈRE PARTIE L IMPLICATION CONSACRÉE Titre I - L implication fondée sur

Plus en détail

Documentary Credit. RISQUES Crédit documentaire. Sécurité totale si confirmé Technique universelle Protection de l acheteur et du vendeur

Documentary Credit. RISQUES Crédit documentaire. Sécurité totale si confirmé Technique universelle Protection de l acheteur et du vendeur Documentary Credit s https://www.youtube.com/watch?v=xgba8w6uwso Le crédit est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur contre remise, dans un délai fixé, de documents conformes

Plus en détail

Les crédits et encaissements documentaires. Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales

Les crédits et encaissements documentaires. Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales Les crédits et encaissements documentaires Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales Sommaire Introduction 3 Les méthodes de paiement dans le commerce international 4

Plus en détail

LES GARANTIES INTERNATIONALES

LES GARANTIES INTERNATIONALES LES GARANTIES INTERNATIONALES 1 DEFINITION Une garantie est un engagement délivré par une banque, le garant, d ordre et pour le compte de son client, le donneur d ordre, en faveur d un tiers, le bénéficiaire.

Plus en détail

PERFORMANCE LC STAND BY. Sécurisez vos contrats commerciaux à l international

PERFORMANCE LC STAND BY. Sécurisez vos contrats commerciaux à l international ENTREPRISES COMMERCE INTERNATIONAL PERFORMANCE LC STAND BY Sécurisez vos contrats commerciaux à l international PERFORMANCE LC STAND BY Pour les partenaires qui se connaissent bien et traitent ensemble

Plus en détail

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Sommaire... V Liste des principales abréviations... VII Introduction... 1 PREMIERE PARTIE UN FONDEMENT COMMUN

TABLE DES MATIÈRES. Sommaire... V Liste des principales abréviations... VII Introduction... 1 PREMIERE PARTIE UN FONDEMENT COMMUN TABLE DES MATIÈRES Sommaire... V Liste des principales abréviations... VII Introduction... 1 PREMIERE PARTIE UN FONDEMENT COMMUN TITRE 1 LA RECHERCHE D UN FONDEMENT COMMUN CHAPITRE 1 LE CHOIX PRÉCOCE D

Plus en détail

Plan du cours de Droit des Affaires

Plan du cours de Droit des Affaires Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Plan du cours de Droit des Affaires Licence 2 Droit Monsieur le Professeur BUREAU www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier, très sincèrement,

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS

METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS AVEC L ETRANGER OBJECTIFS Ce Métier devrait permettre aux apprenants d être capable de: 1. Satisfaire convenablement les attentes de la clientèle pour toutes les opérations

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL Dans les opérations de commerce international, il ne suffit pas de vendre. Encore faut-il être payé. Cette vérité première se doit d'être

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL LES INCOTERMS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE INTERNATIONAL ET LES TERMES DE VENTE DU CODE DE COMMERCE UNIFORME (UCC-A2): ÉTUDE ET ANALYSE MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

Plus en détail

La garantie internationale

La garantie internationale La garantie internationale L'engagement que la banque (le garant) délivre est une garantie personnelle par laquelle elle s'oblige à payer pour le compte de son client vendeur ou acheteur (le donneur d'ordre)

Plus en détail

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011 Les Nouveaux Export & Trade Finance INCOTERMS 2010 et le Crédit Documentaire.2011 CLIENT LOGO 1 Objet et limites des Incoterms Les Incoterms visent seulement les droits et obligations des parties à un

Plus en détail

L objet du droit du commerce international

L objet du droit du commerce international L objet du droit du commerce international Fiche 1 Objectifs Identifier les situations juridiques objet du droit du commerce international. Prérequis Introduction au droit Droit de l entreprise Droit européen

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Vers une conception fonctionnelle de la cause du paiement

PREMIÈRE PARTIE Vers une conception fonctionnelle de la cause du paiement TABLE DES MATIÈRES 741 PAGES Préface........................................................... 5 Remerciements.................................................... 13 Liste des principales abréviations

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015 Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe 23 juin 2015 Intervenant Christelle Chabaud Chargée d Affaires International CIC Vallée du Rhône Languedoc christelle.chabaud@cic.fr Comment

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Les crédits documentaires Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Sommaire Introduction 03 Définition 04 Structures particulières 11 Les documents 15 La lettre de crédit

Plus en détail

Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire

Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire ab Trade Finance Check-list pour le vendeur avant présentation des documents sous crédit documentaire La banque ne peut procéder au paiement que contre présentation de documents parfaitement conformes

Plus en détail

Garanties Bancaires à l International

Garanties Bancaires à l International Rencontres Auvergne International Rencontres Auvergne International 27 Novembre 2012 18 novembre 2014 9h00 à 10h00 Garanties Bancaires à l International Salle INTERNATIONAL Rencontres Auvergne International

Plus en détail

Les moyens de financement du commerce international :

Les moyens de financement du commerce international : Les moyens de financement du commerce international : CREDIT DE PRE FINANCEMENT : C est un crédit contracter par l exportateur au prés de sa banque pendant la période de fabrication parce que les acomptes

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

NDUKUMA AD JAYIKOD JO CYBERDROIT TELECOMS, INTERNET, CONTRATS DE E-COMMERCE. Une contribution au Droit congolais. Préface de Evariste BOSHAB

NDUKUMA AD JAYIKOD JO CYBERDROIT TELECOMS, INTERNET, CONTRATS DE E-COMMERCE. Une contribution au Droit congolais. Préface de Evariste BOSHAB NDUKUMA AD JAYIKOD JO CYBERDROIT TELECOMS, INTERNET, CONTRATS DE E-COMMERCE Une contribution au Droit congolais Préface de Evariste BOSHAB PRESSES UNIVERSITAIRES DU CONGO P.U.C. Kinshasa, 2009 359 Table

Plus en détail

Table des matières. Préface... 7 Philippe Bourin. de contrats d assurance-vie luxembourgeois... 11 David De Cubber

Table des matières. Préface... 7 Philippe Bourin. de contrats d assurance-vie luxembourgeois... 11 David De Cubber Table des matières Préface... 7 Philippe Bourin Le banquier dépositaire des avoirs mobiliers de contrats d assurance-vie luxembourgeois... 11 David De Cubber Introduction 11 Chapitre I. Historique de la

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

Table des matières. A. L embargo et les relations internationales... 24 B. L embargo et les mesures de contrainte par la force 28

Table des matières. A. L embargo et les relations internationales... 24 B. L embargo et les mesures de contrainte par la force 28 Avertissement... 5 Sommaire... 7 Remerciements... 9 Abréviations, sigles et acronymes.... 11 Préface... 17 Introduction... 23 I. Les mesures de contrainte économique : actualité de l embargo.... 24 A.

Plus en détail

Première partie IMMUNITÉ ET JUSTICE : LES CONTRADICTIONS... 31. Titre 1 Contradiction des fondements et divergence des sources...

Première partie IMMUNITÉ ET JUSTICE : LES CONTRADICTIONS... 31. Titre 1 Contradiction des fondements et divergence des sources... TABLE DES MATIÈRES Remerciements......................................................................... 7 Préface.................................................................................... 9

Plus en détail

MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE. Modèle de mémorandum d accord de coopération. entre

MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE. Modèle de mémorandum d accord de coopération. entre MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE Modèle de mémorandum d accord de coopération entre l Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et

Plus en détail

LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL

LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL Université PANTHEON-ASSAS (PARIS II) Droit Economie Sciences Sociales LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL Thèse pour le doctorat en droit (Arrêté du 30 mars 1992 sur les études doctorales

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E

D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E N ANNEXE 1 D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E 1- Carte FLY 2- Carte CASH 3- Carte H DYA 4- Carte TOUNESSNA Compte N : 1- Le Titulaire du compte (demandeur de la carte)

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 PREMIÈRES VUES... 13 I. Mécanisme... 15 II. Rôle... 18 III. Évolution... 20 PREMIÈRE PARTIE SÛRETÉS PERSONNELLES

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les conditions générales de la SA EvoBus Belgium, ci-après dénommée «EvoBus», sont d application à la présente convention à l exclusion de toutes

Plus en détail

Pratiques Bancaires Internationales Standard. pour l examen de documents en vertu des RUU 600 PBIS

Pratiques Bancaires Internationales Standard. pour l examen de documents en vertu des RUU 600 PBIS Pratiques Bancaires Internationales Standard pour l examen de documents en vertu des RUU 600 PBIS Pratiques Bancaires Internationales Standard pour l examen de documents en vertu des RUU 600 Pratiques

Plus en détail

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL Sous la direction de Jacques BÉGUIN Professeur émérite à l'ecole de droit de la Sorbonne (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Ancien recteur de l'académie de Strasbourg et Michel MENJUCQ Professeur à

Plus en détail

FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES

FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES FINANCEMENTS DES OPERATIONS INTERNATIONALES Intervenants Thierry Benoist-Gironière, Responsable de l International au CIC CIO-BRO, Ariele Violland, Expert-comptable, Présidente du Club Export Rhône-Alpes.

Plus en détail

La dématérialisation des procédures de marchés publics

La dématérialisation des procédures de marchés publics La dématérialisation des procédures de marchés publics Définition La dématérialisation des procédures de marchés publics consiste en l utilisation de la voie électronique pour les échanges d informations

Plus en détail

Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire

Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire Nos partenaires Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire Le contexte du Commerce International Sommaire I. Caractéristiques des garanties et du crédit documentaire II. Le schéma

Plus en détail

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ Les règles d or pour rédiger un contrat de transport Frédéric LETACQ Rédiger son contrat de transport Contrat de transport : contrat consensuel et non solennel Accord sur le prix et la nature de la prestation

Plus en détail

PROGRAMME. I - Rappels. - Les différents moyens et techniques de paiement. Objectifs

PROGRAMME. I - Rappels. - Les différents moyens et techniques de paiement. Objectifs PROGRAMME I - Rappels Objectifs Acquérir la bonne méthodologie en matière de gestion des achats internationaux et de l ADV (Administration des ventes export import) Gérer une commande ou une vente avec

Plus en détail

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité Table des matières Remerciements... 7 Préface... 9 Abréviations utilisées... 13 INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15 PARTIE 1 La publicité CHAPITRE 1 Définition

Plus en détail

LA CONVENTION DE VIENNE SUR LES CONTRATS DE VENTE INTERNATIONALE DE MARCHANDISE ET LE CODE CIVIL DU QUÉBEC : LES DIFFÉRENCES ET LES SIMILITUDES

LA CONVENTION DE VIENNE SUR LES CONTRATS DE VENTE INTERNATIONALE DE MARCHANDISE ET LE CODE CIVIL DU QUÉBEC : LES DIFFÉRENCES ET LES SIMILITUDES LA CONVENTION DE VIENNE SUR LES CONTRATS DE VENTE INTERNATIONALE DE MARCHANDISE ET LE CODE CIVIL DU QUÉBEC : LES DIFFÉRENCES ET LES SIMILITUDES TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 CHAMP D APPLICATION...

Plus en détail

Partie III INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CREDITS Section 1 - Instruments de paiement

Partie III INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CREDITS Section 1 - Instruments de paiement Partie III INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CREDITS Section 1 - Instruments de paiement Sous section 1 Le chèque bancaire Fonctions Retrait Crédit Preuve Garantie Avantages et inconvénients Bénéficiaire Créancier

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

PARTIE I À LA DÉCOUVERTE DES MARCHÉS PUBLICS LES PRINCIPES ET LES RÈGLES APPLICABLES

PARTIE I À LA DÉCOUVERTE DES MARCHÉS PUBLICS LES PRINCIPES ET LES RÈGLES APPLICABLES Table des matières Pages Index des principales abréviations Cadre législatif et réglementaire utilisé... 13 Avant-propos... 15 PARTIE I À LA DÉCOUVERTE DES MARCHÉS PUBLICS LES PRINCIPES ET LES RÈGLES APPLICABLES

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique TABLE DES MATIÈRES 717 PAGES Préface........................................................... 5 Introduction générale............................................... 13 1. La lente émergence d un espace

Plus en détail

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur...

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur... 1 Les droits de l acheteur confronté à un défaut de la chose vendue................ 7 Julie DEWEZ assistante à l U.C.L., collaboratrice notariale CHAPITRE 1 L obligation légale de délivrance d un bien

Plus en détail

Table des matières. SECTION 1 L obligation d information en dehors des contrats... 11

Table des matières. SECTION 1 L obligation d information en dehors des contrats... 11 Table des matières Sommaire...................................................................... 5 1 Introduction générale...................................................... 7 François Glansdorff professeur

Plus en détail

LE RISQUE COMMERCIAL A L INTERNATIONAL. Thierry RIGAUX 1

LE RISQUE COMMERCIAL A L INTERNATIONAL. Thierry RIGAUX 1 LE RISQUE COMMERCIAL A L INTERNATIONAL Thierry RIGAUX Rabat 1 INTRODUCTION - Evaluer le degré de risque - Choisir une couverture appropriée - paiement anticipé - CREDOC - Lettre de crédit stand by - L

Plus en détail