LA FEUILLE BULLETIN DE LA VIE COMMUNALE DE SAINT MAURICE D IBIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA FEUILLE BULLETIN DE LA VIE COMMUNALE DE SAINT MAURICE D IBIE"

Transcription

1 N 27. Avril 2012 LA FEUILLE BULLETIN DE LA VIE COMMUNALE DE SAINT MAURICE D IBIE Après cet hiver froid et trop sec, c est toujours un immense plaisir de voir notre pré communal reverdir et peu à peu les platanes se couvrir de feuilles! Malgré les quelques pluies au moment de Pâques, nous sommes en période de sécheresse extrême, déjà plusieurs incendies ont ravagé l Ardèche méridionale, coûtant la vie à deux pompiers volontaires. Désormais les feux sont interdits par un arrêté préfectoral et je vous demande d être responsables et disciplinés en respectant scrupuleusement celui-ci. (voir article sur les brulis végétaux) De même, plus que jamais l eau se révèle un bien précieux qu il faut utiliser avec discernement et économie, car comme vous le savez elle est vitale pour chacune et chacun d entre nous! Pour l équipe municipale, ce premier trimestre 2012 a été celui des «grands travaux» : le chantier d assainissement collectif du hameau des Salelles, l installation du columbarium et du jardin du souvenir au cimetière, sont achevés! De même les travaux, de changement de plus d un kilomètre de canalisation d alimentation en eau potable, ont pris fin, mettant un terme aux nuisances de circulation! Dans les jours qui viennent les réserves d eau contre les incendies seront mises en place aux Salelles. Pour l ensemble de ces travaux, les délais ont été tenus et les coûts maîtrisés, correspondant aux devis présentés. Suivre ces chantiers et constater les réalisations conformes à ce qui était attendu, se révèle un vrai motif de satisfaction pour notre équipe, car nous avons agi pour le bien commun collectif, ceci restant, toujours, l objectif qui préside aux actions que nous décidons ensemble. Conformément au délai imparti par l Etat, le Conseil Municipal a voté le budget primitif 2012, le 2 Avril ( voir article suivant). Les finances de la Commune restent saines, malgré les chantiers onéreux et cela grâce aux subventions que nous avons été en capacité d aller «chercher» pour les financer. Nous allons terminer les chantiers en cours, en particulier l enfouissement des réseaux secs aux Salelles et faire une pose dans les investissements cette année. Par contre nous allons préparer de nouveaux projets et les mettre à l étude : restructuration de la salle des fêtes, aménagement de la place de la Mairie, amélioration de la station d épuration du bourg, révision de l éclairage public. La commission communale citoyenne sera, bien entendu, associée à la réflexion sur ces projets. Nous donnerons aussi satisfaction, à la demande de la commission des enfants et des jeunes en améliorant les installations de loisirs, dans le pré communal. La vie, au village, n est pas toujours simple, entre les uns et les autres c est pour cela que la Loi prévoit un certain nombre de dispositions pour régler la vie collective, comme par exemple le plan local d urbanisme (P.L.U.) ou encore le règlement sanitaire départemental (R.S.D.). Rappelons-nous que «nul n est sensé ignorer la Loi» et qu elle s applique à tous et nous met à égalité devant elle Les élus, et en particulier son premier Magistrat, sont chargés de la faire respecter pour veiller au bien-être de tous et de chacun. Nous entendons remplir cette fonction avec sérieux et justice.merci de nous y aider en respectant autrui et en vous demandant toujours, avant d agir, si ce que vous faites est compatible avec les textes en vigueur et surtout avec le «bien vivre ensemble»! Votre Maire, Véronique LOUIS

2 ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL du 2 mars 2012 Points soumis aux votes : - Vote du Compte Administratif Vote du Compte de gestion Cimetière Communal : reprise de concessions en état d abandon - Renouvellement de la Convention S.A.T.E.S.E. Questions diverses Points d information. ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL du 2 avril Budget primitif -Inscription de l amélioration de la station d épuration du Bourg au contrat de rivière Questions diverses -points d information. BUDGET COMMUNAL 2012 : 2 Le lundi 2 Avril le Conseil Municipal a voté à l unanimité le budget primitif On entend par «budget primitif» les prévisions budgétaires pour l année. Dans la nomenclature des finances publiques, le budget est administré selon la M 14. Ce budget se compose de deux sections: -La section de fonctionnement -La section d investissement Chacune d entre elles comprend des chapitres en dépenses et en recettes. Dans chaque chapitre, il existe un plan comptable décliné en numéro de comptes. Ces deux sections doivent être présentées à l équilibre entre les dépenses et les recettes prévisionnelles. La Commune ne dispose pas de «chéquier» ou d argent en espèces, c est par le biais de bordereaux de titres (pour les recettes) et de mandats (pour les dépenses) adressés au trésorier payeur du centre des impôts de Villeneuve de Berg, que les opérations financières de la Commune sont réalisées. Notre secrétaire de Mairie, Isabelle CHOLVY, assure la réalisation des toutes ces opérations et le suivi du budget en lien avec la Maire et les adjoints. Un point régulier est fait lors des réunions entre élus du Conseil Municipal. C est la Maire qui est «l ordonnateur» des opérations qui nécessitent sa signature pour les engager. Le budget a été présenté au trésorier par Véronique LOUIS et Isabelle CHOLVY, lors d une réunion de travail au centre des impôts, le 29 Mars. Les finances de la Commune sont dans un état satisfaisant et laissent quelques marges de manœuvre pour de nouveaux projets. Pour cette année 2012, le Conseil Municipal a voté : Un budget, à l équilibre : - de la section de fonctionnement à hauteur de : ,00 - de la section d investissement à hauteur de : ,00 Soit un total de ! FONCTIONNEMENT BP 2012 RECETTES

3 3 Compte tenu du taux d inflation publié pour 2011 s élevant à 2,1%, le Conseil Municipal a décidé d augmenter de 1,5% les taux d imposition, de façon à ne pas obérer pour l avenir, les finances de la Commune, qui subissent, comme tout un chacun, les augmentations du coût de la vie. Malgré cela, Saint Maurice d ibie reste parmi les communes où les taux d imposition locale sont dans une fourchette basse! Voici quelques éléments de compréhension du budget de fonctionnement de : A noter que pour les recettes : les taxes locales (impôts locaux) ne représentent que 19,87% de nos recettes, les logements et atelier communaux 9,37%, la part la plus importante de notre budget de fonctionnement vient des différents dotations de l Etat et du Conseil Général soit 32,40%, ainsi que d une gestion drastique et maîtrisée de ces fonds publics! En dépenses, les comptes les plus importants sont : -les charges à caractère général ( edf, saur, assurance, voiries, fournitures et matériels.) pour 20,80%, -les charges de personnel ( 1 secrétaire de Mairie et 2 employés communaux chacun à mi-temps, pour 18,48%. -les autres charges de gestion courante (contributions aux organismes : pompiers, SIVOM, Mairie de Villeneuve pour l accueil des enfants à l école( 8426 cette année), indemnités des élus.) pour 20% -enfin les marges de la section de fonctionnement cette année permettent d affecter à la section d investissement soit 29%. Concernant la section d investissement de : Il est bien évident, cette année que c est l opération «assainissement collectif des Salelles» qui porte la plus grosse part soit 65,35 %. Les réserves incendies pour 4,11 % et la restructuration du cimetière pour 1,80%. Nous avons aussi «provisionné» en prévision d améliorer la salle des fêtes ( ) et la place de la Mairie ( ) Enfin, nous avons prévu d accéder à la demande des enfants et des jeunes en provisionnant 3650 pour l aménagement d un panneau de Basket, le remplacement du filet de Volley avec un dispositif de réglage pour le Badminton! Nous allons, aussi, travailler sur la baisse de la facture énergétique et les économies d énergie en particulier pour l éclairage public. Si ces investissements ont été rendus possibles, c est grâce aux subventions que nous avons obtenues auprès de l Etat et des Conseils Régional et Général, en ne ménageant pas nos efforts, car aujourd hui l argent public se fait de plus en plus rare! A noter, le soutien de la municipalité aux associations villageoises, en mettant à disposition gratuitement les salles communales et en particulier la salle des fêtes et en offrant à celles qui le souhaitent, les photocopies, qui représente un équivalent de Soyez assurés de la volonté de notre équipe de gérer au mieux ce budget dans l intérêt collectif de notre village! INVESTISSEMENT BP 2012 DÉPENSES

4 Le Programme local de l habitat de Berg et Coiron en phase d animation 4 ASSAINISSEMENT COLLECTIF : MODE D EMPLOI Le réseau d assainissement du vieux hameau des Salelles vient de se terminer. Il s agit d un bel équipement très utile! En 2007, les élus des quatre Communautés de Communes de la Vallée du Rhône Sud et Coiron (DRAGA, Berg et Coiron, Barrès- Coiron et Rhône-Helvie) ont mutualisé leurs moyens pour lancer une étude visant à la mise en place de Programmes Locaux de l Habitat (PLH) sur chacune d elle. Le PLH définit, pour une durée au moins égale à six ans, les objectifs et les principes d une politique visant à : Répondre aux besoins en logements et en hébergement Favoriser le renouvellement urbain et la mixité sociale ; Améliorer l accessibilité du cadre bâti aux personnes handicapées ; Assurer entre les communes une répartition équilibrée et diversifiée de l offre de logements. Le Projet du PLH de Berg et Coiron a été arrêté par le Conseil Communautaire de la communauté de communes et transmis pour avis aux communes membres en Après la présentation du projet au Comité Régional de l Habitat en janvier, le PLH devrait être adopté au premier semestre Pour assurer l animation du PLH de Berg et Coiron, c est-àdire mettre en œuvre le programme d actions, la communauté de communes a maintenu le poste de son chargé de mission «Habitat», Bertrand Gusella. Ce dernier partagera son temps de travail sur la communauté de communes de Berg et Coiron et celle de Barrès-Coiron. Il est à la disposition des communes membres et des habitants pour toutes les questions concernant le logement, l habitat, le foncier et l urbanisme. L une des premières actions concrètes va être la mise en place d une aide financière et d un accompagnement social dans le Programme national «Habiter mieux». La communauté de communes de Berg et Coiron a choisi de soutenir le programme «Habiter Mieux» Le Programme «Habiter mieux», initié par l Etat et mis en œuvre par l ANAH, est destiné à aider les propriétaires occupants aux revenus modestes et très modestes à financer les travaux de rénovation thermique de leur logement par la mobilisation des crédits du Fonds d Aides à la Rénovation Thermique (FART); La Communauté de Communes va s associer à ce dispositif de manière à ce que les propriétaires occupants de son territoire puissent bénéficier d une Aide de Solidarité Energétique majorée et d un accompagnement personnalisé. Une personne se déplace chez vous pour : réaliser le diagnostic thermique de votre logement, élaborer avec vous votre projet de travaux, monter votre dossier de financement de A àz, suivre avec vous le bon déroulement de vos travaux. Pour tout contact : Bertrand Gusella au ou Et maintenant : TOUT A L EGOUT ne veut pas dire que l on peut tout jeter dans les égouts!! Pour un bon fonctionnement des installations et un minimum de respect pour votre environnement, il est impérativement nécessaire de respecter quelques règles d usage, celles-ci sont également valables sur le bourg centre à savoir : - Il faut absolument déconnecter la fosse septique existante, canaliser vos rejets directement dans le tabouret prévu à cet effet. Il faut ensuite la faire vider et nettoyer. - Ne pas raccorder les eaux pluviales dans ce réseau. Celles-ci dilueraient les effluents et neutraliseraient le travail des bactéries ce qui occasionnerait un dysfonctionnement sur la digestion des boues - Ne plus mettre d activateur de bactérie dans vos WC (type Eparcil ou similaire) - Ne pas jeter dans la cuvette des wc ou évier les résidus d hydrocarbure, de peinture, de produits phytosanitaires, médicaments, etc, ceux-ci nuiraient à la pousse des roseaux et finiraient par détruire le lit bactérien. - Il est impératif de ne pas jeter non plus les lingettes, chiffons, tampons, serviettes hygiéniques, coton tige ou divers objets : La présence de déchets solides sur les ouvrages

5 en aval perturbe fortement le fonctionnement de l installation. La perturbation voire le blocage du système de bâchées, les dépôts dans les systèmes de répartition, le bouchage de certains systèmes de distribution d eau sur le massif, sont autant de conséquences néfastes à la bonne homogénéité de la répartition hydraulique sur le massif. Ces incidences peuvent être ponctuellement dommageables (non respect de rendement épuratoire) et/ou conduire à un dysfonctionnement mettant en péril la filière sur du moyen ou long terme (colmatage partiel ou total du massif). Pensez à prévenir vos invités, et pour les loueurs de gites à apposer une affichette dans vos toilettes qui rappelle ces règles d usage. Merci de prendre en compte très scrupuleusement ces consignes. Contribution de raccordement : Dès que nous disposerons du coût réel des dispositifs de raccordement (tabourets), nous pourrons calculer cette contribution. Le Conseil Municipal délibèrera sur la valeur du montant et vous recevrez, alors, une demande de règlement de la part du Trésor Public. Nous vous rappelons que cette contribution est appelée par unité d habitation et non par nombre de tabourets. J.L. 5...DES INFOS... ELECTIONS PRESIDENTIELLE ET LEGISLATIVES Notre Pays va vivre dans les semaines qui viennent le grand rendez-vous démocratique que sont les élections présidentielle et législatives, temps fort de notre Nation.Nous vous rappelons les dates de ces élections Dimanches 22 avril et 6 mai : 1 er et 2 nd tour de la Présidentielle, Dimanches 10 juin et 17 juin : 1 er et 2 nd tour des Législatives. Le scrutin sera ouvert en Mairie à 8h et clos à 18h, suivi du dépouillement. Les élections auront lieu sur la base des listes électorales et des listes électorales consulaires arrêtées au 29 février 2012, vous devez vous présenter avec une pièce d identité et votre carte d électeur (qui vient de vous être transmise), comme le stipule le code électoral. Il est important de voter! C est le droit et le devoir de chaque citoyen/ne! Si vous n êtes pas en mesure de vous déplacer ou si vous êtes absent, vous pouvez vous rendre à la Gendarmerie, au Commissariat ou au Tribunal d Instance du lieu où vous vous trouvez pour faire établir une procuration à la personne de votre choix, qui doit être inscrite, comme vous, sur les listes électorales de la commune. Pour les personnes ne pouvant se déplacer pour réaliser ces démarches, il est possible de demander à la gendarmerie de venir à domicile pour réaliser les formalités. Attention : Pensez à faire rapidement les procurations pour ces futures élections car elles doivent obligatoirement être arrivées en mairie, à la date du scrutin, pour être valides. Si vous avez donné une procuration mais que vous pouvez finalement venir voter, vous pouvez le faire à condition de voter avant la personne ayant votre procuration. DU NOUVEAU POUR NOS ENFANTS ET NOS JEUNES! Suite à une demande de quelques mamans, les jeunes enfants du village peuvent désormais partager la salle de l ancienne école avec le Club de l Amitié et le cours de Yoga: Les mamans se donnent rendez-vous, jusqu aux beaux jours, tous les mercredis après-midi, pour proposer des jeux à leurs tout petits. De plus, les jeunes du village peuvent désormais aussi profiter de cette même salle les samedis après-midis d hiver afin de se retrouver au chaud pour discuter et jouer aux jeux vidéos, sous la responsabilité d un adulte. Si vous avez des jeux que vous n utilisez plus, les mamans et les jeunes seraient ravis de pouvoir les utiliser! Un règlement est affiché dans la salle afin que tout le monde puisse profiter de cette salle communale dans les meilleures conditions.

6 APPEL A BENEVOLES! Si vous êtes intéressés par l écriture et le travail en équipe, vous pouvez rejoindre la Commission Bulletin afin de participer aux 4 numéros annuels de «LA FEUILLE», qui s efforce de donner le plus d informations possibles sur la vie communale et sur les projets municipaux. S.E. NUMEO : vers la fin d une époque Suite à l installation de l ADSL tant attendue sur notre commune, de plus en plus de villageois quittent progressivement NUMEO pour un nouvel opérateur de leur choix. La Communauté de Communes louant pour près de 3000 par an le pylône TDF auprès du Conseil Général, pour permettre de fixer l antenne et de procurer l alimentation électrique nécessaire à l accès NUMEO sur le village, nous a signifié que, dans la mesure où plus aucun villageois ne serait abonné à NUMEO, cette location prendrait fin au 1 er juin La Municipalité demande donc aux villageois qui sont encore abonnés à NUMEO, et qui comptent le rester après le 1 er juin, de le signaler le plus rapidement possible en Mairie. Après cette date la convention sera résiliée et il n y aura plus d accès à NUMEO. A propos de l A.D.S.L. L arrivée de l A.D.S.L. dans notre village ne s est pas fait sans quelques difficultés : connexion internet de mauvaise qualité, interruption de lignes téléphoniques, voir interversion de lignes entre abonnés, abonnements peu lisibles et compréhensibles Nous avons demandé à «Orange/FRTelecom» de venir répondre à vos questions et interrogations : Monsieur Deleuze, notre correspondant territorial accompagné d un technicien et d uncommercial, sera en Mairie le mercredi 9 mai à 14 heures. N hésitez pas à venir mettre au clair ce qui ne le serait pas! Défibrillateur : Il est désormais installé et fonctionnel sous l arcade près de la Mairie, comme annoncé précédemment une formation à l utilisation aura lieu le jeudi 3 mai à 20 h 30 à la salle des fêtes. Cette formation sera réalisée par les pompiers de Villeneuve de Berg. Nous vous encourageons à y participer, car plus nous serons nombreux à savoir comment l utiliser plus il pourrait avoir son utilité! 6 INSTALLATION EN AGRICULTURE L avenir de notre commune passe, aussi, par l installation de jeunes agriculteurs, deux projets sont en cours et nous faisons tout notre possible pour soutenir ces démarches afin de contribuer, à notre mesure, à leurs réussites. Nous avons été contactés par un jeune couple qui vient de s installer sur la commune et qui recherche des surfaces supplémentaires à cultiver en maraîchage biologique. Si vous avez des parcelles adaptées à leur céder ou à louer, vous pouvez contacter directement Benoit PALLE au Nous souhaitons la bienvenue dans notre village à ce jeune couple et bonne chance dans leur entreprise! DECHETTERIE : NOUVELLE BENNE POUR VETEMENTS USAGES Le SIDOMSA vous informe qu une nouvelle benne pour les vêtements usagés est à votre disposition à la déchetterie de Villeneuve de Berg. Vous pouvez toujours y déposer vos vêtements en bon état qui seront redistribués à diverses associations, mais aussi jeter ceux qui ne peuvent plus vous servir. Nous en profitons pour faire un «QUATER REPETITA» : les employés communaux, qui participent au ramassage des conteneurs de déchets ménagers, avec les ouvriers de la communauté de communes, nous ont, ENCORE, signalé de nombreuses négligences concernant le contenu de ce qui est déposé dans les bennes.?!! Comment le dire pour que cela cesse? Ceci nous laisse perplexe et nous interroge Au bout du compte, cela augmente pour tous la taxe d enlèvement des ordures ménagères (T.E.O.M.) que vous retrouvez sur vos avis d imposition locale! Par ailleurs, cela oblige nos employés à vider les déchets que le service de ramassage ne veut pas prendre ne pensez vous pas qu un peu d attention et de discipline feraient gagner du temps et de l argent pour nous tous Merci de faire cet effort! Nous vous rappelons que tout ce qui ne peut être déposé dans ces conteneurs peut être emporté à la déchetterie à Villeneuve. Les personnes âgées et/ou malades, qui ne peuvent s y rendre, peuvent faire une demande en Mairie, les employés communaux se rendront à leur domicile et s en chargeront. ETAT CIVIL Naissance de Louis Lemaître - Demeure, le 15 février Louis est le 2 nd enfant d Amélie Demeure et de Quentin Lemaître, domiciliés aux Salelles. Félicitations et belle vie à Louis! Décès de Laurette Massot le 23 février Laurette était l épouse de Marcel Massot, ils résidaient aux Salelles mais avaient emménagé depuis quelques mois aux Terrasses de l Ibie à Villeneuve. Nous renouvelons nos condoléances à Marcel et à sa famille. Mariage le 7/04/2012 de Jacqueline Bonnaud et Xavier Berte. Meilleurs vœux de bonheur! BRULIS VEGETAUX Les déchets verts ou déchets végétaux (issus de l entretien des jardins et espaces verts : tonte de pelouse, taille de haies et d arbustes, résidus d élagage, palettes, cartons ) sont désormais assimilés à des déchets ménagers, leur brûlage à l air libre est interdit par l article 84 du Règlement Sanitaire Départemental. Cette interdiction s applique aux particuliers. L emploi du feu pour ces brulis est cependant autorisé aux professionnels : agriculteurs, paysagistes et forestiers (brûlage de végétaux sur pieds ou coupés). Pour pallier à cette interdiction, la Commune a mis en place, pour les habitants, à côté de la Station d épuration du village, une installation compartimentée pour le compostage des divers déchets végétaux, procédé écologique et respectueux de l environnement local.

7 7 UN COUPLE DES SALELLES Simone et André BASPEYRAS Ce sympathique et discret couple de retraités réside aux Salelles depuis une trentaine d années. André BASPEYRAS est originaire de Champeux près de Périgueux dans le Sud-Ouest. Né en 1927, le dernier de la famille de dix enfants, il ne suivra sa scolarité que jusqu à l âge de treize ans. Avec la guerre, il lui faut aider son père à métayer, lequel fait un peu de tout, du blé, de la vigne, de l élevage bovin. André aura entre autres tâches la vente du lait en ville à des particuliers. Malheureusement, son père décède alors qu il n a que 19 ans. Il lui faudra trouver du travail ailleurs. Simone, elle, est née en 1928 à Colombe dans les Hauts-de-Seine, dans une famille de coiffeurs de père en fils. Elle aussi ne suivra l école que jusqu au certificat pour se rendre utile à la maison. Ses parents ayant divorcé, elle vivra avec son père qui se déplacera à Fontainebleau pour devenir agriculteur. En 1948, André s installe chez sa sœur près de fontainebleau où il trouvera du travail comme serrurier jusqu en Lors d un bal à Fontainebleau, il a fait la connaissance de Simone. Ca a du être «le coup de foudre» car ils se marient dix mois plus tard, le 23 octobre Au cours des ans, ils auront trois fils. Tout en élevant ses trois garçons, Simone fait la «nounou» pour contribuer à faire bouillir la marmite familiale. En 1962, la famille se déplace à Melun en Seine et Marne car André y a trouvé un travail mieux rémunéré auprès de la société Nationale de Construction d avions comme «metteur au point» sur banc d essai. Il y travaillera jusqu à sa préretraite, en 1983, à l âge de 56 ans. «Lors de vacances d été, on faisait du camping avec les enfants près de Ruoms. C est de là qu est venu notre amour pour l Ardèche. Comme on ne se plaisait pas trop en appartement, on cherchait une maison de village à retaper. C est notre fils aîné qui, à l occasion d un tour en vélo, s étant arrêté aux Salelles «chez Mariano», avait appris que la famille Alonso cherchait à vendre une maison. Ainsi, à partir de 1977, nous avons rénové petit à petit cette résidence secondaire avec l aide de notre fils, afin de pouvoir s y installer à demeure en Nous nous sommes tout de suite sentis bien intégrés dans le hameau et la commune. André et Simone sont des fidèles du «Club de l Amitié» de Saint Maurice d Ibie. Ils ont longtemps participé aux vendanges et à la cueillette des cerises chez les Eldins. Ils cultivent aussi chaque jour un petit lopin de terre où poussent des salades, des tomates et autres légumes de saison. Leur goût pour la nature et le sport, ils l ont satisfait, lui en pratiquant le vélo et ensemble en faisant des ballades dans ce beau pays, aujourd hui encore. Ils connaissent bien le «Trou de la Lune» où ils allaient volontiers se baigner l été. Mr BASPEYRAS est un des chantres du vallon de l Ibie pour lequel il a même composé une chanson à la gloire de la rivière, «sur les bords de l Ibie», qu il chanta bien souvent lors des fêtes du village. Maintenant l âge est là, il faut savoir se ménager et apprécier chaque instant de cette paisible retraite. P.R. PAYS DE L ARDECHE MERIDIONALE «MON PAYS, MA FETE», les 11,12 et 13 Mai 2012, à la découverte des animaux Notre Commune est membre de la Communauté de Communes «Berg et Coiron», par ce biais Saint Maurice d Ibie fait partie du Pays de l Ardèche Méridionale. Chaque année au printemps, le Pays organise de nombreuses manifestations sur le territoire des 177 Communes qui le composent : cela est dénommé «Mon Pays, ma Fête». Ces manifestations prennent appui sur les «Bistrots de Pays» de ce territoire. Notre Bistrot de Pays «Le Levant» sera, donc, participant actif durant ces 3 jours. Notez sur vos agendas : Au Levant le Vendredi 11 Mai à 18H : Hélice Théâtre «La grande Cuisine» théâtre d objets, pour les petits à partir de 2 ans et les grands! (Animation gratuite) Et le Dimanche 13 Mai à partir de 17h30, concert du duo «Bocal Up» (libre participation aux frais) Et bien sûr tout le weekend, table ouverte, avec entr autre la délicieuse assiette de pays! Il y aura beaucoup de «remue ménage» ce weekend là dans notre beau village avec le Dimanche 13 Mai : «l Ibie cyclette» du comité des fêtes et le concours de boules féminin de l association «B.I.B.»!

8 8 LABEAUME EN MUSIQUES Pour clore la saison d hiver, Labeaume en Musiques vous transportera dans une Venise baroque et enflammée, débordante de fêtes, sous la houlette du compositeur Vivaldi. «Il delirio fantastico», orchestre de 7 musiciens, se produira le samedi 19 mai à 20h30, à l Eglise de St Maurice d Ibie. (voir dépliant ci-joint) En préambule à la commission budgétaire, Vendredi 23 Mars, le Conseil Municipal a remis, au cours d une cérémonie, la première carte d électrice à Constance MANSO. Si l an passé, ils étaient 5 jeunes de la commune à avoir atteint la majorité légale de 18 ans, cette année, seule, Constance se trouve dans cette situation! Cependant celle-ci va bénéficier d une grande année électorale pour étrenner ses nouveaux droits rejoignant ainsi, ceux de 2011 qui n ont pas encore voté! Après lui avoir rappelé les principes fondamentaux de la République, les Droits et Devoirs des citoyens, Véronique LOUIS, Maire, a remis, au nom de l ensemble des élus, le livret de la citoyenneté et la carte d électrice à Constance qui était accompagnée de ses parents, Marie-Laure et Angel. Cérémonie citoyenne de remise de la carte d électrice 8 MAI 2012 : Cérémonie de commémoration de l armistice du 8 Mai 1945 Vous êtes conviés à cette cérémonie du souvenir, le dépôt de gerbe de fleurs aura lieu à 11h30 au monument aux Morts. BULLETIN D INFORMATION DE LA VIE COMMUNALE Directeur de publication: Véronique LOUIS, maire. Réalisation: Commission municipale de la communication et de l animation sous la responsabilité de Stéphanie ELDIN, adjointe. Maquette Bernard VINCENT. Ont collaboré à ce numéro : Paul Rosay et Jean-Claude Sergent Dépôt légal et date d édition: avril 2012.Tirage: 180 exemplaires Imprimé par Communication Services

9 9 NOS AMIES, LES BETES quand il est question des élevages familiaux! Extrait du compte rendu du Conseil Municipal du 2 Mars 2012 «Le Conseil Municipal étant clos, Madame la Maire donne la parole au public présent : Question de Monsieur Frédéric Fargier : Monsieur Fargier veut connaître la position du Conseil Municipal concernant la présence de poulaillers et petits animaux au sein du village, suite à une délibération qui aurait été prise par le Conseil Municipal. Madame la Maire lui répond qu aucune délibération n a été prise à ce sujet, qu il existe plusieurs installations dites «familiales» dans le village, que nous sommes en zone rurale où ces pratiques sont très courantes et qu il n y a pas lieu de les remettre en cause. Cela n est pas un problème en soi, sauf si ces installations ne respectent pas le règlement sanitaire départemental (R.S.D.) édicté par la Préfecture, et/ou créent des nuisances pour le voisinage immédiat. Tel a été l objet d un courrier adressé à une habitante du bourg centre. Concernant le poulailler de Monsieur Fargier, à ce jour, aucune plainte n est connue du Conseil Municipal, nous n avons, donc, aucune raison d intervenir. L essentiel est que chacune et chacun veille à ne pas créer de désagréments à son voisinage, contribue au respect d autrui, comme à celui de la législation.» Depuis quelques mois, une agitation court dans le village au sujet des élevages familiaux* suite à des nuisances liées à un élevage familial, subies par le voisinage. Comme je ne cesse de le répéter «feuille après feuille», nous cherchons toujours la conciliation plutôt que la procédure, mais quand celle-ci échoue, c est la Loi qui intervient. Je vous rappelle que les responsabilités du Maire en matière de Santé publique et de Police lui confèrent un certain nombre d obligations et de pouvoirs pour agir. Concernant ce sujet, plusieurs textes s appliquent : - le Code de la Santé publique dans son article L qui institue le Règlement Sanitaire Départemental (R.S.D.), dont le Maire doit veiller à l application. Ce R.S.D. a force contraignante et sa violation constatée peut entraîner des peines d amende en répression des infractions. - le Code Général Des Collectivités Territoriales (C.G.C.T.) qui stipule dans son article L , que dans le cadre de son pouvoir de police, le Maire doit faire respecter la salubrité et la tranquillité publiques et donc le R.S.D., dans le cas de troubles de voisinage. - le Code de l urbanisme, donc pour notre commune le P.L.U. pour tout aménagement extérieur sur une propriété. Pour tenter de trouver une solution au problème posé, une réunion s est tenue en Mairie, le 26 Mars dernier, en présence des personnes concernées, de Madame la Maire, de Monsieur le Premier Adjoint et d une représentante des services de l Etat (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations), médecin vétérinaire, directrice adjointe du service concerné. Celle-ci nous a explicité le R.S.D.de l Ardèche : aujourd hui pour l équipe municipale, les choses sont très claires: l article 26 stipule, dans ses 3 ème et 4 ème alinéas : «les installations renfermant des animaux vivants, notamment les clapiers, poulaillers et pigeonniers doivent être maintenus constamment en bon état de propreté et d entretien. Ils sont désinfectés et désinsectisés aussi souvent qu il est nécessaire, ils ne peuvent être aménagés à moins de 15 mètres des habitations occupées par des tiers» Les personnes concernées savent, donc aussi, désormais à quoi s en tenir! Quant au Maire que je suis, j appliquerai la Loi, rien que la Loi, dans le cas où ce règlement, qui est opposable au tiers (ce qui signifie qu il a force de Loi), ne serait pas respecté et pour ce faire, je prendrai toutes les dispositions prévues par les textes Je tenais à ce que vous ayez toutes les informations réelles, à ce sujet. pour faire taire toutes les rumeurs fantaisistes Enfin, compte tenu de l énergie et du temps passés sur cette question, je pense qu en prêtant un peu plus attention à ses voisins, en étant plus respectueux d autrui ( nous n avons pas tous les mêmes seuils de tolérance auditive, olfactive, esthétique ), cela éviterait bien des problèmes et toutes ces procédures chronophages. Voilà pourquoi la Loi est obligée de prendre en compte ces situations conflictuelles et de les réglementer. Le Maire, qui est représentant de la Loi sur le territoire communal, doit veiller à son strict respect. Véronique LOUIS *on entend par élevage familial, un élevage dont les produits sont destinés uniquement à la famille.

10 Comité des fêtes Dimanche 1 er avril a eu lieu le repas des anciens à l Auberge des Salèlles, 40 personnes étaient présentes, mais 12 personnes n ont pu se déplacer et un panier garni leur a été distribué. De nouveaux habitants ont participé pour la 1 ère fois à ce repas, ils ont su apprécier la bonne cuisine de terroir de l auberge et sa convivialité. Il nous reste 1 mois pour finaliser la randonnée, et à ce sujet, nous remercions les bénévoles qui ont aidé aux débroussaillages et les propriétaires qui nous autorisent le droit de passage sur leurs terrains. La prochaine réunion se tiendra le 20 avril à 18 heures, les bénévoles pourront se joindre à nous pour finaliser leur planning et leur rôle dans l organisation de la randonnée. Pour ceux qui voudraient aller sur le site de l Ibie Cyclette: Cette année, l Assemblée générale aura lieu le mercredi 23 mai à 17heures à la Mairie, un apéritif sera offert par le Comité et le début de la séance est prévu à 17heures45. N oubliez pas la fête du pain le 24 juin aux Salelles! Club de l Amitié De l automne dernier à cet hiver passé et en ce début de printemps, le Club de l Amitié a accueilli une saison encore les retraités et anciens du village. Ils se sont retrouvés, ancienne classe de l école publique, autour des tables de jeux et de collations variées. Café, chocolat, tisane, accompagnent les pâtisseries de quatre-heures. Toutes et tous apprécient vivement ces mardis. Depuis quelques temps la nature reprend ses couleurs vives et le soleil de la vigueur. Aussi le Club va mettre en veille ses activités citées. Pour clore la saison dans la convivialité, deux repas sont prévus, l un au restaurant «Le Levant» en avril et l autre à «l Auberge des Salelles» au mois du muguet! Si vous souhaitez vous joindre aux membres de Club pour ces repas conviviaux, consultez les panneaux d affichage. A cette occasion ils pourront aussi vous souhaiter «UN BON ETE» A.C.C.A L A.C.C.A. prépare la saison de chasse 2012/2013. Après une journée de travaux organisés pour l entretien des drailles et chemins qui a vu la participation de la plupart des sociétaires le 24 mars 2012, un repas a été pris en commun avec les chasseurs de LAGORCE et leurs épouses, au restaurant La Ribote à LUSSAS le 1er avril. Ce repas se déroule traditionnellement le dimanche des Rameaux depuis plusieurs années. A présent le prochain rendez-vous est fixé au 9 juin2012 à 15h00 à la maison de la chasse où aura lieu l Assemblée Générale annuelle. C est ce jour là que seront fixées les dates de pose des clôtures des vignes et de distribution des cartes de chasse saison 2012/2013. la Boule de l Ibie Excellent début de saison du B.I.B puisque les éliminatoires de secteur tête à tête et triplette furent remportés par des joueurs du club. A noter la victoire de l équipe masculine lors de la journée double en championnat, à suivre les fédéraux pour les jeunes, les filles et les garçons en espérant là encore de bons résultats. Pour rappel, à Saint Maurice, se déroulera le samedi 26 Mai un départemental doublette (licences obligatoires) et le samedi 30 Juin un concours ouvert à tous. La petite recette du village Curry d agneau un peu à l indienne mais pas vraiment Ingrédients (pour 6 personnes) :1.2 kg d épaule d agneau désossée -3 oignons -2 pommes -1 bouquet de coriandre frais -1 poivron rouge - 4 cuillères à soupe de poudre de curry de Madras - 1 c.à s. de poudre de Garam Massala - 1 c.à s. de poudre de curcuma - 2 yaourt de brebis - 3 cuillères à soupe de farine- 1dl d huile d olive -1 bouillon de légumes en cube - piment de Cayenne (selon goût)- Racine de gingembre frais. Découper l épaule d agneau en cubes de 3 cm environ. Éplucher et émincer les oignons, le poivron et les pommes (qu on évitera de laisser noircir en les arrosant d un jus de citron) Raper un centimetre de gigembre - Faire bouillir 1 litre d eau pour faire fondre le bouillon. Faire chauffer l huile dans une cocotte et faire suer les oignons et le poivron. Ajouter les 3 poudres d épices et les laisser torréfier une minute en remuant. Ajouter le gingembre rapé et réserver. Bien dorer les cubes de viande en rajoutant un peu d huile s il le faut. Une fois la viande bien dorée, remettre les oignons et les épices, saupoudrer avec la farine pour lier et velouter la sauce, bien mélanger et mouiller avec le bouillon. Rajouter de l eau (chaude) si nécessaire pour couvrir la viande. Saler et poivrer. Laisser à feu vif quelques minutes puis laisser cuire 1/2 h à feu moyen. Rajouter les yaourts et les pommes et laisser mijoter le temps de recevoir vos invités et de leur servir l apéritif. Rectifier l assaisonnement (sel et piment), parsemer de coriandre haché et servir avec du riz ( Basmati de préférence si vous êtes amateur. On peut aussi servir des lentilles roses cuites à part dans un bouillon, mais c est une affaire de puriste ). En ce qui concerne la boisson, le thé est de rigueur mais je préfère personnellement un petit Chatus. Restons ardéchois. Bon appétit! Baps

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er janvier 2017. Le conseil après en avoir délibéré a fixé

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE SOMMAIRE PRESENTATION PAGE 3 MISE EN PLACE PAGE 4 TARIFS ET EXONERATIONS PAGE 5 MODE DE CALCUL PAGE 6 LES REGLES A SUIVRE PAGE 7 LES PENALITES PAGE 8 L ORGANISATION PAGE 9

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

OUVERTURE ET EXPLOITATION DE CHAMBRES D HÔTES

OUVERTURE ET EXPLOITATION DE CHAMBRES D HÔTES OUVERTURE ET EXPLOITATION DE CHAMBRES D HÔTES Les chambres d hôtes sont des chambres meublées situées chez l habitant en vue d accueillir des touristes, à titre onéreux, pour une ou plusieurs nuitées,

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE ARTICLE 2 LIEUX D EXECUTION DU SERVICE ARTICLE 3 LES OBLIGATIONS DU TITULAIRE

Plus en détail

ALLOCUTION DU MAIRE. Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur le directeur général, Chers concitoyens,

ALLOCUTION DU MAIRE. Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur le directeur général, Chers concitoyens, ALLOCUTION DU MAIRE À L OCCASION DE LA PRÉSENTATION DU BUDGET 2016 DE LA VILLE DE PONT-ROUGE À LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 DÉCEMBRE 2015 Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur

Plus en détail

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants :

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants : REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Le portage de repas à domicile en liaison froide a pour objet de permettre au public désigné ciaprès, de bénéficier d une prestation sociale lui

Plus en détail

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 PHOTO obligatoire MAIRIE DU CANNET Service de l Education Téléphone : 04.92.59.44.73 Télécopie : 04.93.69.91.77 Affaires.scolaires@mairie-le-cannet.fr

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

MAIRIE DE MOGNEVILLE

MAIRIE DE MOGNEVILLE MAIRIE DE MOGNEVILLE ACCUEIL PERISCOLAIRE (MATIN CANTINE SOIR) REGLEMENT INTERIEUR INTRODUCTION : Afin de permettre aux parents de gérer au mieux leurs obligations professionnelles et familiales, un accueil

Plus en détail

COMMUNE DE COURTISOLS CENTRE DE LOISIRS CANTINE CLSH 03 26 66 01 61

COMMUNE DE COURTISOLS CENTRE DE LOISIRS CANTINE CLSH 03 26 66 01 61 COMMUNE DE COURTISOLS CENTRE DE LOISIRS CANTINE CLSH 03 26 66 01 61 garderie.courtisols@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 ARTICLE 1. Objet Le Centre de Loisirs/Cantine est agréé par

Plus en détail

édito LA LETTRE Ouveillan MARS 2015 Numéro 108

édito LA LETTRE Ouveillan MARS 2015 Numéro 108 MARS 2015 Numéro 108 édito C O M M U N I C A T I O N M A I R I E LA LETTRE Ouveillan LE NOUVEAU QUARTIER Cette fois, c est bien parti! Après de longues années de préparations administratives, juridiques

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel Sommaire: Septembre 2015 Anniversaires du mois, entrées, décès p.3 Programme p. 4 et 5 La parole aux résidants p. 6 Et du côté du personnel p. 7 Le coin des joueurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY Le Maire de la commune de Commelle-Vernay (Loire), Vu le Code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L 2122-18

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative

Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative Vous avez une question liée à la Redevance Incitative? N hésitez pas à contacter le SBA au 04 73 647 444. Mais, avant, vous trouverez peut-être une

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION...

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... Entre : La ville de, ci-après dénommée «La commune», représentée par

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir)

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir) Ville d Ergué-Gabéric sept. 2012 Demande de réservation Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir) Ker-Anna : petite salle petite et

Plus en détail

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur COMMUNAUTE DE COMMUNES DES ETANGS représentée

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU

Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU Marc BON accompagné de conseillers municipaux, de membres du CCAS, de proches et des auxiliaires de vie, est venu

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

Dossier d inscription aux services :

Dossier d inscription aux services : Dossier d inscription aux services : Restauration scolaire Accueils périscolaires matin soir TAP 2015 2016 Pour une inscription au restaurant scolaire TAP accueils périscolaires : Dossier d inscription

Plus en détail

Mairie de Mallemoisson

Mairie de Mallemoisson Mairie de Mallemoisson Place de la République - B.P 28 Tél : 04.92.34.65.03 04510 MALLEMOISSON Fax : 04.92.34.77.23 E-mail : mairiemallemoisson@wanadoo.fr Site internet : www.mairie-mallemoisson.fr REGLEMENT

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 Les membres du Conseil municipal se sont réunis le jeudi 26 mars 2015, salle de la mairie, sous la présidence de Monsieur André RAULT, Maire,

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS STRUCTURES SCOLAIRES DE LA COMMUNE DE MACHILLY

REGLEMENTS INTERIEURS STRUCTURES SCOLAIRES DE LA COMMUNE DE MACHILLY MAIRIE DE MACHILLY 290 Route des Voirons 04.50.43.51.94 mairie.machilly@wanadoo.fr REGLEMENTS INTERIEURS STRUCTURES SCOLAIRES DE LA COMMUNE DE MACHILLY Règlement intérieur du restaurant scolaire... page

Plus en détail

TONTES ET AUTRES BRUITS

TONTES ET AUTRES BRUITS REPUBLIQUE FRANCAISE COMMUNE DE SERVAVILLE-SALMONVILLE Lundi 16 Mars 2015 N 3 S O M M A I R E Page Tontes et autres bruits 1 Elections Départementales 1 Communiqué : Club des Anciens 2 Conclusion sanitaire

Plus en détail

Présences. Procès-verbal du Conseil d établissement de l école De la Marée-Montante, de l Orée-des-Bois et de l Étoile-Filante

Présences. Procès-verbal du Conseil d établissement de l école De la Marée-Montante, de l Orée-des-Bois et de l Étoile-Filante Procès-verbal de la septième rencontre régulière Conseil d établissement de l école de la Marée-Montante, De l Orée-des-Bois et de l Étoile-Filante Le lundi 15 juin 2015 à 18 h 00 Au restaurant l Azimut

Plus en détail

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Demande de réservation

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Demande de réservation Ville d Ergué-Gabéric septembre 2015 Demande de réservation Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir) Ker-Anna : petite salle petite

Plus en détail

Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES

Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES Programme Parents-Secours du Canada inc. Janvier 2003 Section 1 Page 1 Ressources

Plus en détail

Demande de Mariage. Service des affaires générales Sur rendez-vous uniquement : 04 72 39 73 13 - www.ville-oullins.fr

Demande de Mariage. Service des affaires générales Sur rendez-vous uniquement : 04 72 39 73 13 - www.ville-oullins.fr DOSSIER À L'INTENTION DES FUTURS MARIÉS POUR UNE Demande de Mariage Service des affaires générales Sur rendez-vous uniquement : 04 72 39 73 13 - www.ville-oullins.fr DÉPOT DU DOSSIER DE DEMANDE DE MARIAGE

Plus en détail

COMMUNE DE FEUCHEROLLES

COMMUNE DE FEUCHEROLLES COMMUNE DE FEUCHEROLLES PORTANT REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - RESTAURATION SCOLAIRE ETUDE DIRIGEE - TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES - RENSEIGNEMENTS : Mairie de Feucherollles 39 Grande rue 78810 FEUCHEROLLES

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

STATUTS le 4 février 2011

STATUTS le 4 février 2011 STATUTS le 4 février 2011 Statuts de l EID Atlantique 1 Préambule : Vu le code général des collectivités territoriales (CGCT) et notamment ses articles L. 5421-1 et suivants et R. 5421-1 et suivants ;

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR!

CE QU IL FAUT SAVOIR! VOICI VOUS ÊTES DEMANDEUR DE LOGEMENT? TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! SERVICE LOGEMENT Hôtel de Ville 5 avenue du Président Wilson 78520 LIMAY Tél. : 01 34 97 27 01 Ouvert du lundi au vendredi : 8h30-12h /

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

RUE JEAN JAURES RUE F. BARTHOLDI

RUE JEAN JAURES RUE F. BARTHOLDI RUE GASTON BERGER RUE JEAN JAURES RUE F. BARTHOLDI AVENUE JEAN MOULIN RUE JEAN GOUJON RUE ANTOINE WATTEAU RUE F. BARTHOLDI AVENUE JEAN MOULIN RUE JEAN GOUJON RUE ANTOINE WATTEAU Ce guide a pour objet d

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES - REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES Article 1 : Généralités La commune de Feucherolles met en place un accueil de mineurs sur son territoire,

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT

COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT Evènementiel Nicolas ASTRUC nicolas.astruc@basketly.com Organiser une manifestation nécessite une mise en place méthodique. Plusieurs points sont à respecter scrupuleusement

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps LE PRADET Maj 23/9/2015 Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps Préambule Les stages multisports ont pour objet de faire découvrir aux enfants scolarisés en élémentaire et au

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire PREAMBULE : Le service de restauration scolaire est un service public non obligatoire proposé par la ville

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire Séance ordinaire du 20 NOVEMBRE 2014 Sous la présidence de Monsieur, Présents : M., Indemnité de Conseil au Trésorier de la Commune ----------------------------------------------------------------- VU

Plus en détail

Appui aux projets étudiants

Appui aux projets étudiants Appui aux projets étudiants Nom du porteur de projet :... Tél :... Mail :... Titre du projet :... Date du déroulement du projet... PARTIE RESERVEE A L ADMINISTRATION Date de dépôt du dossier :. Décision

Plus en détail

CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS

CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS Annexe 2 Entre : Le Département de la Vienne, dont le siège social est situé : place Aristide Briand, BP 319, 86008 Poitiers cedex, représenté par le Président du Conseil

Plus en détail

Le rôle préventif des documents d urbanisme. 3. Rôle préventif des documents d urbanisme. Un projet. Des principes. Un document

Le rôle préventif des documents d urbanisme. 3. Rôle préventif des documents d urbanisme. Un projet. Des principes. Un document 3. Rôle préventif des documents d urbanisme Un projet Comme l ensemble des équipements publics d une commune, «Bien utiliser la salle des fêtes» est une réflexion qui s intègre dans une démarche plus globale

Plus en détail

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015 Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE Lundi 23 Novembre 2015 LA COMPÉTENCE : AIDE AUX COLLECTIVITÉS L IDENTITÉ VISUELLE DE LA COMPÉTENCE RAPPEL DU CONTEXTE En septembre 2014 ont

Plus en détail

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE LOTISSEMENTS TRANSACTIONS GESTION DE BIENS - SYNDIC DE COPROPRIETES LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE DEFINITIONS LA COPROPRIETE La copropriété est l organisation de l ensemble immobilier répartie

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir ÉDITION : Mars 2015 Camp de jour et programmation du printemps à l intérieur JOYEUSEs PÂQUES Dans ce numéro: SECTION VIE MUNICIPALE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERI ET EXTRA SCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERI ET EXTRA SCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERI ET EXTRA SCOLAIRES Adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 22 avril 2013 PREAMBULE Le présent règlement, pris en application de la délibération du

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 92 au Conseil communal «Projet de rénovation du bâtiment de l Hôtel de Ville Choix des variantes» Approuvé en séance de Municipalité

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION - SALLE DES FETES - Extérieur à Lagny

CONTRAT DE LOCATION - SALLE DES FETES - Extérieur à Lagny CONTRAT DE LOCATION - SALLE DES FETES - Extérieur à Lagny ARTICLE 1 La gestion de la salle des fêtes, propriété de la Commune de LAGNY, est assurée par la Commune. Dans les articles suivants, la Commune

Plus en détail

Demande de réservation

Demande de réservation Ville d Ergué-Gabéric septembre 2015 ASSOCIATIONS NON GABERICOISES ET COLLECTIVITES Demande de réservation Ker-Anna : petite salle petite et grande salles Ti-Kreis : LE PRENEUR Je soussigné(e) (nom, prénom)

Plus en détail

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Année Scolaire 2011 / 2012

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Année Scolaire 2011 / 2012 REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Année Scolaire 2011 / 2012 Préalablement à toute fréquentation occasionnelle ou régulière du restaurant au cours de l année scolaire, les familles doivent impérativement

Plus en détail

Formulaire d inscription HEBERGE

Formulaire d inscription HEBERGE N dossier : Cadre réservé au service «1 toit, 2 générations-côtes d Armor» Dossier enregistré le : Annulé le : Nom du référent : Structure : Début de co-habitation : Fin de co-habitation : Date d entretien

Plus en détail

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR VILLE DE LA CROIX VALMER TAXE DE SéJOUR taxe de séjour Commune de La Croix Valmer Sommaire: - Qu est que la taxe de séjour?... - Qui est assujetti à la taxe de séjour?... - Les tarifs... - Les réductions,

Plus en détail

Séance du 1 er mars 2012

Séance du 1 er mars 2012 CONVOCATION L an deux mil douze et le 25 février 2012, une convocation est adressée à tous les conseillers municipaux pour le jeudi 1er mars 2012 à 20h00, salle de la mairie. Le Maire, Séance du 1 er mars

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ENQUÊTE DE SATISFACTION

COMPTE-RENDU DE L ENQUÊTE DE SATISFACTION COMPTE-RENDU DE L ENQUÊTE DE SATISFACTION Vous avez été 206 usagers à répondre à notre enquête de satisfaction et nous vous en remercions. Retrouvez ci-dessous les résultats de cette enquête et les réponses

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr GRAND GUÉRET Communauté d'agglomération SPANC (Service Public d Assainissement Non Collectif) «Contribuer à protéger efficacement l eau, garantir la salubrité de l environnement et la santé des populations»

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES La Ville met en place différents accueils périscolaires à destination des enfants de maternelle et d élémentaire dans toutes ses écoles. Ces accueils de loisirs

Plus en détail

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans REGLEMENT EP-One L EP-One vous propose, deux types d accueil : Accueil libre pour les 11 à 17 ans Hors vacances scolaires Mercredi 13h30 à 18h00 Vacances scolaires Lundi au vendredi 9h00 à 12h00 13h30

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

DOSSIER FAMILIAL UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER FAMILIAL UNIQUE D INSCRIPTION DOSSIER FAMILIAL UNIQUE D INSCRIPTION 3/12 Année scolaire 2016-2017 POUR LA RESTAURATION SCOLAIRE ET TOUTES LES ACTIVITÉS PÉRI ET EXTRA-SCOLAIRES Merci de déposer le dossier complété et les photocopies

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros Année 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT Nom de l association : Montant demandé : Euros 1 ère demande Renouvellement Cadre réservé à la mairie Dossier reçu le : Dossier complet

Plus en détail

Approbation du compte rendu du conseil municipal du 28 novembre 2011.

Approbation du compte rendu du conseil municipal du 28 novembre 2011. PV DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 décembre 2011 Le 19 décembre à 19 h Le Conseil Municipal de la commune de Rieumes dûment convoqué s est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de Madame

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION OU RENOUVELLEMENT D INSCRIPTION

DEMANDE D INSCRIPTION OU RENOUVELLEMENT D INSCRIPTION DEMANDE D INSCRIPTION OU RENOUVELLEMENT D INSCRIPTION AU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE SEPTEMBRE 2014 A AOUT 2015 Cocher la formule d inscription choisie Renouvellement ou Nouvelle inscription à compter

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail