UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE FACULTE DE DROIT ET D'ECONOMIE DE MARTINIQUE BIBLIOGRAPHIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE FACULTE DE DROIT ET D'ECONOMIE DE MARTINIQUE BIBLIOGRAPHIE"

Transcription

1 UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE FACULTE DE DROIT ET D'ECONOMIE DE MARTINIQUE Année universitaire MASTER DE DROIT PRIVE MASTER DE DROIT DES AFFAIRES DROIT BANCAIRE COURS : M. René KIMINOU Maître de Conférences à l'uag. Avocat à la cour d'appel de Fort-de-France. BIBLIOGRAPHIE OUVRAGES : A - DROIT BANCAIRE FRANCAIS 1 ) Ouvrages généraux BONNEAU Thierry, Droit Bancaire, Domat, Montchrestien. CASSOU Pierre Henri, la réglementation bancaire, SEFI. DEKEUWER DEFOSSEZ, Droit bancaire, mémentos, Dalloz. DELEBECQUE Philippe, GERMAIN Michel, Traité de Droit commercial (Rippert et Roblot, T.2, L.G.D.J.). GALVADA Christian, STOUFFLET Jean, Droit du crédit, T.1 et 2. Droit bancaire, Litec. GRUA François, Les contrats de base de la pratique bancaire, Litec. RIVES-LANGE Jean-Louis, CONTAMINE RAYNAUD Muriel, Droit bancaire, Dalloz. PIEDELIEVRE Stéphane, Droit bancaire, Thémis, PUF. SOUSI-BOUSI Blanche, Lexique de banque et de bourse, Dalloz. Divers auteurs : Les banques entre droit et économie, L.G.D.J

2 2 ) Ouvrages spéciaux CERLES Alain, le cautionnement et la banque, Revue Banque Edition. 15 ans d'application de la loi Dailly, Revue Banque Edition. BRUNEAU Chantal, Revue Le crédit bail mobilier banque éditeur. GAUDIN Michel, le crédit au particulier, SEFI. Le crédit et ses garanties, ouvrage collectif, Jurisclasseur. LIKILLIMBA Guy-Auguste, Le soutien abusif d'une entreprise en difficulté, Bibliothèque de Droit de l'entreprise. LUBOCHINSKY Catherine, Les taux d'intérêt, Dalloz. ROUTIER Richard, Obligations et responsabilités du banquier, Dalloz B - DROIT BANCAIRE INTERNATIONAL 1 ) Ouvrages généraux MATTOUT Jean-Pierre, Droit bancaire international, Revue Banque. SOUSI-ROUBI Blanche, Droit bancaire européen, Dalloz. 2 ) Ouvrages spéciaux CAPRIOLI Eric, A., Le crédit documentaire, évolution et perspectives, bibliothèques de Droit de l'entreprise. PRUM André, La garantie à première demande, Litec. II - REVUES - Revue de Droit Bancaire et financier. - Banque Magazine Banque et Droit Dalloz Revue de Jurisprudence de Droit des Affaires Revue de Jurisprudence Commerciale

3 Revue trimestrielle de Droit commercial J.C.P. éd. E III - COURS - NEAU-Le DUC Philippe, Cours de Droit bancaire, Dalloz. IV - CODES Codes de Commerce Code Monétaire et Financier Code de la consommation

4 PLAN DU COURS INTRODUCTION I - L'objet du Droit bancaire. II - L'évolution du Droit bancaire A) L'informatisation de l'activité bancaire B) L'internationalisation de l'activité bancaire III - Les sources du Droit bancaire A) Les sources nationales 1) la loi 2) la jurisprudence 3) les usages et pratiques professionnelles B) Les sources communautaires C) Les sources internationales 1 ière PARTIE : L'ENVIRONNEMENT DE L'ACTIVITE BANCAIRE TITRE I - L'ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL DE L'ACTIVITE BANCAIRE Chapitre 1 - Les organismes exerçant l'activité bancaire Section 1 - Les établissement de crédit 1 - L'objet des établissements de crédit A) La réception des fonds du public 1 ) la définition positive des fonds reçus du public a) la remise b) la remise des fonds par un tiers 2 ) La définition négative des fonds reçus du public B) Les opérations de crédit 1 ) L'avance de fonds et promesse 2 ) Le crédit par signature 3 ) Les opérations à titre onéreux C) La mise à disposition ou la gestion de moyens de paiement

5 1 ) Les moyens de paiement 2 ) Le transfert de fonds 3 ) La mise à disposition ou la gestion 2 - La nature des établissements de crédit I) Les établissements de crédit admis au statut bancaire A) Les banques B) Les banques mutualistes ou coopératives 1 ) Le Crédit Agricole Mutuel 2 ) Le Crédit Mutuel 3 ) Les banques populaires 4 ) Le crédit coopératif C) Les caisses d'épargne et de prévoyance D) Les caisses de crédit municipal E) Les sociétés financières F) Les sociétés financières spécialisées II) Les établissements de crédit exclus du statut bancaire A) L'exclusion totale du statut bancaire 1 ) Le Trésor Public 2 ) La Banque de France 3 ) Les services financiers de la poste 4 ) La caisse des dépôts et consignations 5 ) Les instituts d'émission B) L'exclusion partielle entreprises 3 - L'agrément des établissements de crédit A) L'obtention de l'agrément 1 ) L'agrément par le comité des établissements de crédit et des d'investissement 2 ) L'agrément unique B) L'effet de l'agrément : le monopole des établissements de crédit

6 Section 2 - La coopération entre établissements de crédit 1 - La mise en place des associations professionnelles 2 - L'échange d'informations professionnelles A) Le fichier bancaire des entreprises (FIBEN) B) Le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) et le service central des risques. C) Le fichier central des chèques (F.C.C.), le fichier national des chèques irréguliers (FNCI), la centralisation des retraits de cartes bancaires (CRCB) et la centrale des incidents de paiement (CIP). CHAPITRE II - Les organismes contrôlant et coordonnant l'activité bancaire Section 1 - Les organismes communautaires 1 - Le système européen des banques centrales 2 - La banque centrale européenne Section 2 - Les organismes nationaux 1 - Le comité consultatif du secteur financier 2 - Le comité consultatif de la législation et de la réglementation financières 3 - Le comité des établissements de crédit et des entreprises d'investissement 4 - La commission bancaire TITRE II - L'ENVIRONNEMEMT JURIDIQUE DE L'ACTIVITE BANCAIRE CHAPITRE I - Le droit commun applicable à l'activité bancaire Section 1 - Le droit civil applicable à l'activité bancaire 1- Droit civil et formation de contrat bancaire A) Le consentement des parties B) La capacité des parties 1) La capacité des personnes physiques a) le mineur b) le majeur protégé c) le conjoint 2) La capacité des personnes morales

7 2 - Droit civil et contenu de contrat bancaire A) La prohibition de l'anatocisme B) L'interdiction du taux usuraire 1 ) Le domaine d'application de l'interdiction 2 ) Le calcul du taux usuraire 3 ) La sanction de l'usure 3 - Droit civil et exécution de contrat bancaire s/ 1- L'opposabilité aux clients des conditions générales des contrats bancaires s/ 2- Le silence du client après réception d'un relevé de compte ou d'un avis d'opéré. A) Le silence vaut - il renonciation du client? B) Le silence vaut - il preuve du consentement à l'opération décrite? C) Le silence gardé par le client vaut-il approbation de compte? s/ 3- La responsabilité du banquier A) La nature des obligations du banquier 1 ) L'obligation d'information 2 ) L'obligation de vigilance et de prudence a) en cas d'anomalie matérielle b) en cas d'anomalie intellectuelle c) la portée de l'obligation de vigilance 3 ) L'obligation au secret professionnel B) La nature de la responsabilité du banquier 1 ) La responsabilité civile délictuelle a) la responsabilité du fait personnel du banquier b) la responsabilité du fait du préposé 1 ) La responsabilité contractuelle Section 2 - Le droit pénal applicable à l'activité bancaire 1- Les infractions concernant l'exercice illégal de l'activité bancaire 2- Les infractions relatives à la réalisations d'opérations bancaires CHAPITRE II - Le droit spécial encadrant l'activité bancaire

8 Section 1 - Les règles prudentielles 1 - Le contenu des règles prudentielles A) - Les fonds propres B) - Les ratios 1 ) Le ratio de couverture ou coefficient de solvabilité 2 ) Le ratio de division des risques 3 ) Le coefficient de liquidité 4 ) Le coefficient de fonds propres et des ressources permanentes 2 - Le contrôle Section 2 - La défaillance des établissements de crédit 1 - L'invitation des actionnaires à soutenir leur établissement 2 - L'ouverture d'une procédure de redressement et de liquidation judiciaire 3 - L'adhésion à un fonds de garantie. IIiéme PARTIE LE CONTENU DE L'ACTIVITE BANCAIRE S/PARTIE I - LE CONTENU DE L'ACTIVITE BANCAIRE INTERNE :LA BANQUE ETL'ENTREPRISE TITRE I : L'ACTIVITE BANCAIRE PRINCIPALE : LES OPERATIONS DE BANQUE Chapitre 1 : Les opérations de caisse Section 1 : Les opérations de réception de fonds S/Section 1 : Les opérations de dépôt en banque 1 : Le régime juridique du dépôt + 2 : Les modalités du dépôt

9 A) Les dépôts à terme B) Les comptes sur livret C) Les comptes d'epargne S/Section 2 : Les comptes en banque 1 : La nature du compte A) Un document comptable B) Une convention 2 : Les rôles du compte A) Un rôle comptable B) Un moyen de règlement C) Un instrument de garantie 3 : Le compte ordinaire : Le compte de dépôt s/ 1 : L' ouverture du compte A) Les personnes pouvant ouvrir un compte 1) Les personnes physiques et morales 2) Le droit au compte B) Les formalités d'ouverture du compte 1) L'exigence d'une convention écrite 2) L'obligation de contrôle a) L'identité du client b) Le domicile du client s/ 2 : Le fonctionnement du compte I - La tenue du compte II - La rémunération du compte A) La réception des intérêts 1) Les intérêts créditeurs 2) Les intérêts débiteurs B) Les commissions 1) La fixation 2) La modification III - La saisie du compte A) Les saisies de droit commun 1 ) La saisie attribution

10 a) Le domaine d'intervention b) Les effets de la saisie attribution 2 ) Les saisies particulières 1 ) L'avis à tiers détenteur 2 ) Le paiement des pensions alimentaires s/ 3 : La clôture du compte A) Les clauses 1 ) La durée du compte a) La clôture du compte à durée déterminée b) La clôture du compte à durée indéterminée 2 ) L'évènement affectant le client a) L'incapacité du client b) Le décès du client c) Les procédures collectives d) Le défaut d'opérations B) Les effets de la clôture a) Les frais de clôture b) Les intérêts c) Le compte arrêté 4 : Le compte courant I - L'ouverture du compte courant A) La nécessité d'un élément intentionnel B) L'exigence d'un élément matériel 1 ) La créance constitutive d'une remise 2 ) La réciprocité des remises compte II - Le fonctionnement du compte courant A) L'entrée de créances en compte 1 ) Le principe de l'affectation de la généralité des créances au 2 ) Les créances concernées 3 ) Les modalités d'entrée en compte a) L'entrée en différé

11 compte courant b) L'entrée en disponible B) Les effets d'entrée en compte 1 ) L'indivisibilité des créances 2 ) L'extinction des créances et sûretés III - La clôture du compte A) La créance du solde B) La contre passation des effets de commerce après la clôture du 5 : Le compte indivis A) L'origine B) Le régime juridique 6 : Le compte joint A) L'origine B) Le régime juridique 1 ) La solidarité active 2 ) La solidarité passive 3 ) La saisie du compte joint Section 2 : La circulation des fonds s/section 1 : La circulation par moyens de paiement classiques 1 : La circulation par chèque I - La délivrance des formules de chèque A) La liberté du banquier d'accepter ou de refuser la délivrance B) Les vérifications du banquier C) La validité du chèque 1 ) Les conditions tenant à la forme a) Les mentions obligatoires Les mentions pré imprimées Les mentions portées par le tireur b) Les mentions facultatives 2 ) Les conditions tenant au fond a) Une condition subjective : la capacité du tireur b) Une condition objective : la cause de l'engagement II - L'émission de chèque A) L'existence d'une provision

12 1 ) Le moment d'existence de la provision 2 ) La nature de la provision B) Le transfert de la propriété de la provision III - Le paiement du chèque A) La présentation du chèque au paiement 1 ) Les délais de présentation 2 ) Le lieu de présentation 3 ) La transmission du chèque B) Le paiement du chèque 1 ) L'obligation de vérification a) L'exactitude de la signature b) Le défaut de provision 2 ) L'obligation de payer a) L'obligation de payer les chèques d'un inférieur à quinze euros b) La faculté de payer en cas de provision partielle C) Le défaut de paiement : le chèque sans provision 1 ) L'encadrement civil du chèque sans provision a) Les mesures de police bancaire L'obligation d'alerte du banquier L'injonction de ne plus émettre de chèque L'obligation de régularisation b) Le recours du bénéficiaire impayé Le recours cambiaire du porteur Le défaut d'extinction de la créance fondamentale 2 ) L'encadrement pénal du chèque sans provision 2 : La circulation par effets de commerce s/section 2 : La circulation par moyens de paiement nouveaux 1 : Le virement et ses dérivés I - Le virement A) L'ordre de virement B) Les effets du virement

13 II - Les dérivés du virement A) L'avis de prélèvement B) La lettre de change relevé (L.C.R.) C) Le télépaiement ou paiement en ligne 2 : Les cartes de crédit et de paiement s/ 1 : Les catégories des cartes bancaires A) Les cartes de retrait B) Les cartes de paiement C) Les cartes de crédit s/ 2 : Le régime juridique des cartes bancaires I - Le contrat entre l'émetteur et le titulaire de la carte (contrat porteur) A) Les parties au contrat B) La durée du contrat C) Les obligations des parties 1 ) Les obligations de l'émetteur 2 ) Les obligations du client porteur de la carte II - Le contrat entre l'émetteur et le fournisseur (adhérent) A) Les obligations des parties 1 ) Les obligations du commerçant fournisseur 2 ) Les obligations du banquier B) Les utilisations frauduleuses 1 ) Les fraudes émanant du titulaire 2 ) Les fraudes émanant des tiers c) La fraude au moyen d'une carte falsifiée d) La fraude au moyen d'une carte falsifiée ou contrefaite Chapitre 2 : Les opérations de crédit S/Chapitre : La notion de crédit Section 1 : Le contenu de la notion 1 : Les définitions du crédit A) La définition légale B) La définition pratique 2 : La classification du crédit

14 A) La classification tenant à la durée 1 ) Le crédit à court terme 2 ) Le crédit à moyen terme 3 ) Le crédit à long terme B) La classification tenant à la destination du crédit 1 ) Les crédits liés et non liés 2 ) Les crédits des différents " postes" du bilan Section 2 : La rémunération du crédit 1 : La rémunération par " agios " 2 : La rémunération pour service rendu S/Chapitre 2 : Les modalités de crédit Section 1 : Les crédits sans mobilisation de créances 1 : Le prêt d'argent A) Le régime juridique général 1 ) Les conditions de conclusion du prêt 2 ) Les intérêts générés par le prêt 3 ) Les conséquences du prêt B) Le régime juridique du prêt à la consommation 1 ) Le régime juridique du crédit mobilier 2 ) Le régime du crédit immobilier 2 : L'ouverture de crédit A) La nature du crédit B) La destination du crédit C) La cessation du crédit 3 : Le crédit-bail ou leasing s/ 1 - Le régime juridique général s/ 2 - Les régimes juridiques particuliers A) Le régime juridique du crédit-bail mobilier 1 ) La publicité du contrat a) La publicité au greffe du tribunal de commerce b) La publicité dans les livres comptables 2 ) Le contenu des droits des parties a) Du locataire sur l'objet

15 b) Du locataire à l'égard du fabricant-vendeur c) Du locataire à l'égard de la banque bailleresse B) Le régime juridique du crédit-bail immobilier C) Le régime juridique du crédit-bail sur fonds de commerce 4 - Le prêt participatif 5 - Les crédits par signature Section 2 : Les crédits avec mobilisation de créances 1 : L'escompte A) La notion d'escompte B) La conclusion de la convention d'escompte C) Les conséquences de la convention d'escompte 2 : L'affacturage A) La notion B) La nature C) Le contenu 1 ) Le rapport factor-adhérent 2 ) Le rapport factor-débiteur 3 : Le bordereau Dailly A) Les conditions 1 ) Les conditions de fond 2 ) Les conditions de forme B) Les effets 1 ) Entre les parties 2 ) A l'égard des tiers C) La notification D) L'acceptation 4 : Le crédit de mobilisation de créances commerciales (C.M.C.C.) 5 : L'avance sur le marché s/chapitre 3 : Les garanties du crédit

16 Section 1 : Les garanties autonomes 1 : La garantie à première demande A) La nature juridique B) Le contenu C) Les effets 2 : Les crédits stand-by Section 2 : Les garanties accessoires 1 : Les sûretés personnelles A) Le cautionnement 1 ) Un cautionnement solennel 2 ) Un contrat synallagmatique 3 ) La prohibition des cautionnements excessifs B) La lettre de confort 2 : Les sûretés réelles A) Le nantissement 1 ) Le nantissement avec dépossession 2 ) Le nantissement sans dépossession B) L'hypothèque TITRE II - L'ACTIVITE BANCAIRE COMPLEMENTAIRE Chapitre 1 : Le service de coffre-fort Section 1 : Le contrat de coffre-fort 1 : La conclusion du contrat 2 : La terminaison du contrat Section 2 : La saisie des objets placés dans un coffre-fort 1 : Le fondement 2 : Les modalités Chapitre 2 : Le service des valeurs Section 1 : Les services offerts aux particuliers

17 1 : Le service de garde des titres 2 : Le service d'achat vente de titres 3 : Le service de gestion de patrimoine Section 2 : Les services offerts aux entreprises. S/PARTIE II - LE CONTENU DE L'ACTIVITE BANCAIRE INTERNATIONALE : LA BANQUE ET LE COMMERCE INTERNATIONAL TITRE I : LES OPERATIONS BANCAIRES INTERNATIONALES Chapitre 1 : Les opérations internationales de crédit par caisse Section 1 : Les préfinancements S/Section 1 : La COFACE S/Section 2 : Les modalités de préfinancement 1 : Les crédits de préfinancements spécialisés A) Le montant du crédit de préfinancement B) La durée du crédit de préfinancement C) Les taux D) Les garanties et modalités de remboursement 2 : Les crédits de préfinancement de remboursement Section 2 : Les financements principaux 1 : La mobilisation des créances nées à l'étranger (M.C.E. ou M.C.N.E) A) Les conditions et modalités de la mobilisation B) Les garanties du banquier mobilisateur C) Le régime juridique international de la cession de créance 1 ) La loi applicable à la cession de créance 2 ) La convention C.N.U.D.C.I. sur la cession de créance dans le commerce international. 3 ) La loi applicable à la compensation 2 : L'affacturage international A) Le mécanisme juridique international B) Le régime juridique international : La convention d'ottawa 3 : Les crédits fournisseurs à moyen et long terme

18 A) La nature des créances finançables 1 ) Les conditions 2 ) La durée 3 ) Le montant B) La nature des organismes intervenant à l'opération 1 ) La commission des garanties et du crédit du commerce extérieur 2 ) La COFACE et la police d'assurance risque crédit 4 : Le crédit acheteur A) La mise en place du crédit acheteur 1 ) La procédure d'instruction 2 ) La négociation et la mise en place 3 ) L'utilisation a) le crédit " monobloc" b) le crédit avec progressifs 4 ) Le remboursement B) Les modalités du crédit acheteur 1 ) Le crédit acheteur en devises 2 ) Les protocoles bancaires 3 ) Les accords cadres 4 ) Les crédits en " pure cover " ou " garantie pure " 5 ) Les crédits en euro sans garantie de la COFACE 5 : La location financière internationale : le leasing A) Les différentes formes de l'opération 1 ) Au plan français 2 ) Au plan international B) L'identification de la location financière internationale C) Le régime juridique du leasing 1 ) La loi applicable 2 ) La convention d'ottawa Chapitre 2 : Les opérations internationales de crédit par signature Section 1 : Le crédit documentaire 1 : Les intervenants 2 : La nature du crédit A) Le crédit révocable

19 B) Le crédit irrévocable a) Le crédit irrévocable non confirmé b) Le crédit irrévocable confirmé 3 : L'exécution du crédit documentaire A) Le contrôle de la banque 1 ) Les documents de prix a) La facture commerciale b) La facture consulaire c) La facture douanière 2 ) Les documents de transport a) Le connaissement maritime b) La lettre de transport maritime non négociable c) Le connaissement de transport multimodal d) La lettre de transport aérien e) La lettre de voiture internationale C.M.R. f) La lettre de voiture internationale Cotif g) Les récépissés postaux ou de sociétés de courrier express h) Les documents d'assurance i) Les documents annexes B) Le règlement par la banque Section 2 : La garantie à première demande 1 : Les intervenants 2 : Les variétés de garantie A) La garantie sur simple demande B) La garantie à première demande justifiée C) La garantie documentaire D) La lettre de crédit stand-by 3 : Le régime juridique A) Les règles de la chambre de commerce internationale B) La convention C.N.U.D.C.I. TITRES II : LE CONTENTIEUX DES OPERATIONS BANCAIRES INTERNATIONALES

OBLIGATIONS ET RESPONSABILITÉS DU BANQUIER

OBLIGATIONS ET RESPONSABILITÉS DU BANQUIER D A L L O Z A C T I O N OBLIGATIONS ET RESPONSABILITÉS DU BANQUIER TROISIÈME ÉDITION juin 2011 RICHARD ROUTIER ^0jejsK3s5gJ*g

Plus en détail

Partie III INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CREDITS Section 1 - Instruments de paiement

Partie III INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CREDITS Section 1 - Instruments de paiement Partie III INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CREDITS Section 1 - Instruments de paiement Sous section 1 Le chèque bancaire Fonctions Retrait Crédit Preuve Garantie Avantages et inconvénients Bénéficiaire Créancier

Plus en détail

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS Formation 12 Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS A - LES OUTILS INTERNES DE L'ENTREPRISE 1 - Le service commercial

Plus en détail

CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK

CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK I TAUX D INTERET TAUX DEBITEURS CATEGORIES DE CREDITS CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK FINANCEMENT A COURT TERME ESCOMPTE D EFFET DE TRANSACTION INFERIEUR OU EGAL A 90 JOURS TAUX EN % L AN arrêté le 08/06/2004

Plus en détail

T 4 Découvert... TMM+ 2. TMM+ 5 T4 bis Opérations de factoring... *. *... II FINANCEMENT A MOYEN TERME T 5 T5 bis

T 4 Découvert... TMM+ 2. TMM+ 5 T4 bis Opérations de factoring... *. *... II FINANCEMENT A MOYEN TERME T 5 T5 bis 09/10/2015 ANNEXE N 1 A LA CIRCULAIRE N 91 22 DU 17 DECEMBRE 1991 1 FORMULAIRE TYPE DU BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE Banque : STUSID BANK I TAUX D'INTERET Barème applicable à compter du : 2015/2016 A

Plus en détail

CONDITION DE BANQUE DE LA STUSID ANNEXE : Barème de la BCT Circulaire 91-22

CONDITION DE BANQUE DE LA STUSID ANNEXE : Barème de la BCT Circulaire 91-22 CONDITION DE BANQUE DE LA STUSID ANNEXE : Barème de la BCT Circulaire 91-22 Mise à jour le 14 avril 2008 TITRE I : TAUX D INTERET A- TAUX DÉBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTÉRÊT SONT

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE 1 er JUILLET 2015 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE OUVERTURE TRANSFORMATION CLOTURE Ouverture d'un compte avec remise de la Convention

Plus en détail

Table des matières. Première partie ... 23

Table des matières. Première partie ... 23 Sommaire... 5 Préface... 7 Introduction générale.... 11 Première partie Théorie générale du crédit documentaire et du connaissement et leurs cadres juridiques respectifs... 23 Chapitre 1 Théorie générale

Plus en détail

Introduction... 3. Partie 1 LES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT... 5. Titre 1 Les instruments de crédit... 7. Chapitre 1 La lettre de change...

Introduction... 3. Partie 1 LES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT... 5. Titre 1 Les instruments de crédit... 7. Chapitre 1 La lettre de change... Introduction... 3 Partie 1 LES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT... 5 Titre 1 Les instruments de crédit... 7 Chapitre 1 La lettre de change...11 I. L émission de la lettre de change...12 1. Les conditions

Plus en détail

A - TAUX DEBITEURS APPLICABLE AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTERET SONT LIBRES TAUX EN % L'AN CATEGORIES DE CREDITS TAUX MINI MAX

A - TAUX DEBITEURS APPLICABLE AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTERET SONT LIBRES TAUX EN % L'AN CATEGORIES DE CREDITS TAUX MINI MAX A - TAUX DEBITEURS APPLICABLE AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTERET SONT LIBRES CODE TAUX EN % L'AN CATEGORIES DE CREDITS TAUX MINI MAX T1 T11 FINANCEMENT A COURT TERME ESCOMPTE D'EFFETS DE TRANSACTION

Plus en détail

L essentiel des techniques bancaires

L essentiel des techniques bancaires Jean-Marc Béguin Arnaud Bernard L essentiel des techniques bancaires Éditions Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54115-1 Sommaire Sommaire Introduction...............................................

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR - Appréhender les principes juridiques concernant le chèque impayé. TEMPS PREVU : 0 h 30

OBJECTIFS : SAVOIR - Appréhender les principes juridiques concernant le chèque impayé. TEMPS PREVU : 0 h 30 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

BANQUE DE TUNISIE BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE. février-12

BANQUE DE TUNISIE BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE. février-12 A-TAUX DEBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTERETS SONT LIBRES TAUX EN % L'AN CATEGORIES DE CREDIT I-FINANCEMENT A COURT TERME T 1 Escompte d"effets de transaction inférieur ou égal à 90

Plus en détail

Livret Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Livrets Solidarité

Livret Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Livrets Solidarité Livret Solidarité du Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Livrets Solidarité Article 1 : DEFINITION DU COMPTE SUR LIVRET «LIVRET SOLIDARITE» Le Livret Solidarité du est un compte d'épargne

Plus en détail

Compte-Service Confort

Compte-Service Confort FICHE D INFORMATION Délivrée notamment en application de l article L 341-12 du Code monétaire et financier ou de l article L 121-20-10 du Code de la Consommation Date de mise à jour : 01/06/2007 Compte-Service

Plus en détail

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL

INTRODUCTION. 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL INTRODUCTION 1'e PARTIE LES ENJEUX DU COMMERCE INTERNATIONAL CHAPITRE 1 : LA NAISSANCE DU SYSTÈME 13 A - Le marchand 13 B - La banque 15 C - Le droit 16 D - Les assurances 16 CHAPITRE 2 : LES 3 ROUAGES

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Département de la CORSE DU SUD COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Acte d Engagement Marché de travaux Les Services Techniques Mairie annexe de Porticcio Tel : 04.95.25.29.27 Fax : 04.95.25.06.21 BP 93 Email :

Plus en détail

DROIT BANCAIRE. Institutions - Comptes - Operations Services. IltCC. 2 e edition. Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine, 75001 Paris

DROIT BANCAIRE. Institutions - Comptes - Operations Services. IltCC. 2 e edition. Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine, 75001 Paris Christian Gavaida Professeur de droit commercial et bancaire ä l'universite de Paris I Pantheon-Sorbonne Jean Stoufflet Professeur ä la Faculte de droit et de science politique de l'universite de Clermont-Ferrand

Plus en détail

BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE

BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE I TAUX D'INTERET CATHEGORIES TAUX A - TAUX D'INTERETS DEBITEURS (*) I - FINANCEMENT A COURT TERME T 1. - Escompte d'effets de transaction inférieur ou égal à 90 jours T

Plus en détail

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015 Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS Applicables à compter du 01 Mars 2015 Montants indiqués en euros TTC SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS OUVERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Particuliers I. FONCTIONNEMENT DE COMPTE CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AU 01/01/2011. ARRETES MENSUELS des comptes

Particuliers I. FONCTIONNEMENT DE COMPTE CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AU 01/01/2011. ARRETES MENSUELS des comptes Particuliers CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AU 01/01/2011 I. FONCTIONNEMENT DE COMPTE ARRETES MENSUELS des comptes INTERETS DEBITEURS Découvert Les agios sont décomptés au taux de base bancaire de la

Plus en détail

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS)

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL (DROIT) (Voir aussi BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES,

Plus en détail

Le crédit documentaire. Mai 2014

Le crédit documentaire. Mai 2014 Le crédit documentaire Mai 2014 Le crédit documentaire 2 S O M M A I R E PAGES Définition 3 Fonctionnement 4 Les différents types de crédit documentaire 6 Les conditions du crédit documentaire 7 Les documents

Plus en détail

BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE

BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE Banque : (24) Banque de Tunisie et des Emirats Barème applicable à compter du : 15 janvier 2015 I- TAUX D'INTERET : A- TAUX DEBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

La responsabilite du banquier en droit bancaire prive luxembourgeois

La responsabilite du banquier en droit bancaire prive luxembourgeois LES DOSSIERS DU JOURNAL DES TRIBUNAUX 55 La responsabilite du banquier en droit bancaire prive luxembourgeois Alex Schmitt avocat a la Cour, Bonn Schmitt Steichen, LL.M. Harvard Law School, maitre d'enseignement

Plus en détail

TITRE I : TAUX D'INTERET

TITRE I : TAUX D'INTERET 1/8 TITRE I : TAUX D'INTERET I 1. TAUX DEBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTERET SONT LIBRES. T 1. T 1.1 T 1.2 CATEGORIE DE CREDITS I11. Financement à court terme Es d's de transaction

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES LISTE DES ABRÉVIATIONS DES REVUES CITÉES... 3 INTRODUCTION... 5 PARTIE I LA CONSTITUTION DE L EIRL

TABLE DES MATIÈRES LISTE DES ABRÉVIATIONS DES REVUES CITÉES... 3 INTRODUCTION... 5 PARTIE I LA CONSTITUTION DE L EIRL TABLE DES MATIÈRES LISTE DES ABRÉVIATIONS DES REVUES CITÉES... 3 INTRODUCTION... 5 PARTIE I LA CONSTITUTION DE L EIRL TITRE I : L EIRL À PATRIMOINE AFFECTÉ UNIQUE LA CONSTITUTION DU PATRIMOINE AFFECTÉ

Plus en détail

CONTRATS SPECIAUX. édition. Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier

CONTRATS SPECIAUX. édition. Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier CONTRATS SPECIAUX édition Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier TABLE DES INTRODUCTION SECTION NOTION DE CONTRATS SPÉCIAUX 4 SECTION 2 ÉVOLUTION DES CONTRATS SPÉCIAUX 10 SECTION

Plus en détail

Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit

Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit Pour être assurés du remboursement des crédits accordés, les prêteurs prennent des garanties, encore appelées «suretés». Les suretés sont

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES 230 CLASSE 1 : COMPTES DE TRESORERIE ET D OPERATIONS AVEC LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES 1 - CONTENU DE LA CLASSE 1 La classe 1 enregistre, outre les espèces,

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Conditions Générales de Banque

Conditions Générales de Banque Conditions Générales de Banque REMUNERATION DES DEPOTS A LA CLIENTELE: CLES DE REPARTITION DE L'ENVELOPPE DES PROFITS A : Pour les titres participatifs (bons de caisse), les comptes de dépôt affectés et

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 16 et 17 octobre 2008 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 16 et 17 octobre 2008 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 16 et 17 octobre 2008 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Gestion de la trésorerie et relations bancaires Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable

Plus en détail

1 L organisation. du système bancaire. I Principes. II Éléments et analyse. A. Les différentes catégories d établissements

1 L organisation. du système bancaire. I Principes. II Éléments et analyse. A. Les différentes catégories d établissements 1 L organisation du système bancaire I Principes L article L 311.1 du Code monétaire et financier précise les missions d un établissement de crédit : «Les établissements de crédit sont des personnes morales

Plus en détail

Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. omptabilité générale. Principes généraux Opérations courantes Opérations de fin d'exercice

Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. omptabilité générale. Principes généraux Opérations courantes Opérations de fin d'exercice Béatrice et Francis GRANDGUILLOT omptabilité générale Principes généraux Opérations courantes Opérations de fin d'exercice 15 e édition 2011-2012 s ommaire Présentation 5 Liste des abréviations utilisées

Plus en détail

BAREME DES CONDITIONS DE L' ARAB BANKING CORPORATION TUNISIE

BAREME DES CONDITIONS DE L' ARAB BANKING CORPORATION TUNISIE BAREME DES CONDITIONS DE L' ARAB BANKING CORPORATION TUNISIE Désignation ASSIETTE ANNEE 2014 Conditions hors RFJ & TVA Min Max CHAPITRE I : Taux d'intérêt débiteurs * % l'an % l'an I FINANCEMENT A COURT

Plus en détail

DROIT PRIVE. Francine Macorig-Venier Mattre de conferences a I'Universite de Toulouse I DROIT CIVIL: Les suretes

DROIT PRIVE. Francine Macorig-Venier Mattre de conferences a I'Universite de Toulouse I DROIT CIVIL: Les suretes DROIT PRIVE Francine Macorig-Venier Mattre de conferences a I'Universite de Toulouse I DROIT CIVIL: Les suretes 1999 lere edition \Mn V HERMES Table des matieres Introduction 5 I - L'evolution des suretes

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009

CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009 CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009 sommaire FONCTIONNEMENT DU COMPTE P.1 SUIVI DU COMPTE P.1 INFORMATIONS ET DOCUMENTS P.1 MOYENS DE PAIEMENT Cartes Bancaires Chèques

Plus en détail

NOTE D INSTRUCTIONS n 01/2010

NOTE D INSTRUCTIONS n 01/2010 INSTITUT D EMISSION D OUTRE-MER NOTE D INSTRUCTIONS n 0/200 AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT LES RESERVES OBLIGATOIRES DE L IEOM Cette note d instructions annule et remplace l instruction n 05/200 0 En application

Plus en détail

Compte à Terme Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Comptes à Terme Solidarité

Compte à Terme Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Comptes à Terme Solidarité Compte à Terme Solidarité du Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Comptes à Terme Solidarité Article 1 : DEFINITION DU COMPTE A TERME (CAT) Le Compte à Terme Solidarité du est un compte

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence Michel Zavaro Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence L'assurance et les garanties financières de la construction itlcc Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine - 75001 Paris

Plus en détail

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 8 : La Gestion des Moyens de Paiement I)- Principe Généraux : 1)- Utilité des

Plus en détail

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement 1. Les besoins de financement 2. Le cycle d'exploitation II Les moyens de financement A. Le financement des investissements A1. Les capitaux

Plus en détail

Décision de caractère général n 65-05

Décision de caractère général n 65-05 Décision de caractère général n 65-05 Le Conseil National du Crédit Vu la loi du 13 juin 1941 relative à la réglementation et à l'organisation de la profession bancaire, et notamment ses articles 32, 33,

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 15 et 16 octobre 2009 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 15 et 16 octobre 2009 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 15 et 16 octobre 2009 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Gestion de la trésorerie et relations bancaires Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable

Plus en détail

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société).

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). L AFFECTATION DES RESULTATS Objectif(s) : o Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). Pré-requis : o Double détermination du résultat. Modalités : o o o Principes,

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

TRAITÉ DE. G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain. TOME 2 Effets de commerce - Banque Contrats commerciaux Procédures collectives

TRAITÉ DE. G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain. TOME 2 Effets de commerce - Banque Contrats commerciaux Procédures collectives L.G.DJ TRAITÉ DE DROIT COMMERCIAL G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain Philippe Delebecque Professeur à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris I) Michel Germain Professeur à l'université

Plus en détail

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS CONCOURS INTERNE D ASSISTANT TECHNIQUE des 18 et 19 décembre 2006 Document n 2 8 pages

Plus en détail

Table des matières. La responsabilité du prêteur et de l intermédiaire de crédit dans la phase pré-contractuelle... 5

Table des matières. La responsabilité du prêteur et de l intermédiaire de crédit dans la phase pré-contractuelle... 5 1 La responsabilité du prêteur et de l intermédiaire de crédit dans la phase pré-contractuelle........................... 5 Frédéric de Patoul avocat Introduction.....................................................................

Plus en détail

Condtions de Banques 2013 BANQUE ISLAMIQUE DU NIGER

Condtions de Banques 2013 BANQUE ISLAMIQUE DU NIGER Condtions de Banques 2013 BANQUE ISLAMIQUE DU NIGER CONDITIONS D'OUVERTURE ET DE CLOTURE DE COMPTES Montant en FCFA Ouverture de comptes Compte chèque (particuliers) 25 000 Compte chèque salariés Domicliation

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 PREMIÈRES VUES... 13 I. Mécanisme... 15 II. Rôle... 18 III. Évolution... 20 PREMIÈRE PARTIE SÛRETÉS PERSONNELLES

Plus en détail

COMPTES COURANTS D'ASSOCIES

COMPTES COURANTS D'ASSOCIES COMPTES COURANTS D'ASSOCIES 08/06/2015 Afin d'améliorer la trésorerie d'une société, les associés peuvent, outre le recours aux emprunts ou découverts bancaires, décider d'augmenter le capital social ou

Plus en détail

Club_Pierre. «La réforme des sûretés personnelles et l'immobilier : Cautionnement, Garantie autonome, Lettre d intention»

Club_Pierre. «La réforme des sûretés personnelles et l'immobilier : Cautionnement, Garantie autonome, Lettre d intention» Le_Club Club_Pierre «La réforme des sûretés personnelles et l'immobilier : Cautionnement, Garantie autonome, Lettre d intention» Vendredi 3 mars 2006 Introduction Annick Colybes, Journaliste, Les Echos

Plus en détail

JORF n 0115 du 20 mai 2010. Texte n 51

JORF n 0115 du 20 mai 2010. Texte n 51 JORF n 0115 du 20 mai 2010 Texte n 51 DECRET Décret n 2010-518 du 19 mai 2010 relatif à la mise à disposition de l offre de jeux et de paris par les opérateurs agréés de jeux ou de paris en ligne NOR:

Plus en détail

Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale

Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale CHAMBRE NATIONALE DES NOTAIRES Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale Adopté par l assemblée générale de la Chambre nationale des notaires le 9 octobre 2001 et modifié par les assemblées

Plus en détail

Note expresse www.iedom.fr

Note expresse www.iedom.fr Incidents de paiement sur chèques, incidents sur crédits aux particuliers et droit au compte NUMERO 1 JUILLET 23 Cette note actualise et complète les informations de la Note expresse n 4 parue en novembre

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Les conditions de fond de l opération de crédit. Les conditions de fond de l opération de crédit

Les conditions de fond de l opération de crédit. Les conditions de fond de l opération de crédit Les conditions de fond de l opération de crédit Article juridique publié le 08/12/2012, vu 1538 fois, Auteur : Maître Joan DRAY Les conditions de fond de l opération de crédit La loi n 84-46 du 24 janvier

Plus en détail

BAREME GENERAL DES CONDITIONS DE BANQUE

BAREME GENERAL DES CONDITIONS DE BANQUE BANQUE COMMERCIALE DU NIGER (B.C.N) BAREME GENERAL DES CONDITIONS DE BANQUE I- du compte 1.1 Conditions d ouverture et de clôture de compte 1.1.1 Ouverture de compte (avec remise de la Convention de compte)

Plus en détail

Année : 4a. Jérôme LASSERRE-CAPDEVILLE j.lasserrecapdev@unistra.fr Professeur. Droit des Entreprises DROIT DES SOCIETES.

Année : 4a. Jérôme LASSERRE-CAPDEVILLE j.lasserrecapdev@unistra.fr Professeur. Droit des Entreprises DROIT DES SOCIETES. Année : 4a Jérôme LASSERRE-CAPDEVILLE j.lasserrecapdev@unistra.fr Professeur Droit des Entreprises DROIT DES SOCIETES Introduction TITRE I. LES REGLES COMMUNES AUX DIFFERENTES SOCIETES Chapitre 1 : Définition

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE BANQUE

CONDITIONS GENERALES DE BANQUE Tarification applicable aux nouveaux contrats de crédit et aux comptes épargne Conditions applicables au 1 août 2015 Informations Produits Taux GE Money Bank Seuils de l'usure au 3ème trimestre 2015 REGROUPEMENT

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies PREAMBULE Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel et d électricité appliqués en France seront progressivement

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

SENEGAL CODE DES OBLIGATIONS CIVILES ET COMMERCIALES ANNOTE

SENEGAL CODE DES OBLIGATIONS CIVILES ET COMMERCIALES ANNOTE SENEGAL CODE DES OBLIGATIONS CIVILES ET COMMERCIALES ANNOTE TABLE DES MATIERES PARTIE GENERALE TITRE PRELIMINAIRE CHAPITRE I - Les diverses sortes d'obligations 23 CHAPITRE II - La preuve des obligations

Plus en détail

Calculer les échelles d'intérêts; Contrôler la facturation bancaire; Etablir la situation des comptes bancaires. C. Métiers

Calculer les échelles d'intérêts; Contrôler la facturation bancaire; Etablir la situation des comptes bancaires. C. Métiers A. s de la formation Cette formation fournira aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: D'être capables d assurer le bon fonctionnement des comptes clients Réaliser les opérations

Plus en détail

1er jour ouvré de la quinzaine suivante Comptes à terme. A convenir avec la clientèle 2. Versement Espèces Sur place

1er jour ouvré de la quinzaine suivante Comptes à terme. A convenir avec la clientèle 2. Versement Espèces Sur place CONDITIONS GENERALES DE BANQUE I. FONCTIONNEMENT DE COMPTES 1. Ouverture de comptes Comptes chèques : 33-35 Particulier - personne physique Versement minimum Solde minimum Néant Valeur crédit J + 1 ouvrable

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

au 1 er décembre 2012

au 1 er décembre 2012 1 / 6 au 1 er décembre 2012 I - CONDITIONS D OUVERTURE DE COMPTES A Comptes de virement Sociétés et autres à caractère commercial Etablissements Associations, coopératives et autres groupements Particuliers

Plus en détail

141 NOUVEAUX ACTES, 117 ACTES ACTUALISES

141 NOUVEAUX ACTES, 117 ACTES ACTUALISES Lexis Legal Manager MISE À JOUR DES BIBLES D'ACTES Juillet 2014 141 NOUVEAUX ACTES, 117 ACTES ACTUALISES Fort de son expertise éditoriale, LexisNexis est soucieux d'offrir toujours plus d'actualité et

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

1.1.1. Création d une société nouvelle

1.1.1. Création d une société nouvelle L EURL La loi n 2005-882 du 2 août 2005 en faveur des petites et moyennes entreprises (dite Loi PME) a simplifié les règles de constitution et de fonctionnement de l'eurl. 1. Constitution de l EURL 1.1.

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE 1 ER NOVEMBRE 2014 104, avenue des Champs-Elysées, 75008 PARIS Tél. : 01 53 76 84 00 Fax +33(0)1 45 63 57 00 Swift : FRAFFRPP S.A. au capital de 18 000 179,40

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX ETABLISSEMENTS FINANCIERS N 2000-03 DU 27 MARS 2000 * * * * *

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX ETABLISSEMENTS FINANCIERS N 2000-03 DU 27 MARS 2000 * * * * * CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX ETABLISSEMENTS FINANCIERS N 2000-03 DU 27 MARS 2000 * * * * * OBJET : Fixation des crédits soumis au même taux d'intérêt excessif et des commissions bancaires entrant dans

Plus en détail

Les opérations bancaires

Les opérations bancaires Les opérations bancaires Formation professionnelle duale en assistant bancaire Madagascar 1 Table des matières 1 LE CIRCUIT ECONOMIQUE 12 1.1 Flux monétaires et flux de marchandises dans le circuit économique

Plus en détail

FICHE D INFORMATION COMPTE DE PARTICULIERS Valable 15 jours à compter de la date d édition

FICHE D INFORMATION COMPTE DE PARTICULIERS Valable 15 jours à compter de la date d édition FICHE D INFORMATION COMPTE DE PARTICULIERS Valable 15 jours à compter de la date d édition Fiche d'information délivrée en application de l article L 111-1 du Code de la consommation ou des articles L

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE LRSET

LES FICHES PRATIQUES DE LRSET LES FICHES PRATIQUES DE LRSET Mise à jour le 29 Mars 2013 LES FACTURES 1. factures / mentions obligatoires Tout professionnel est tenu de s assurer qu une facture est émise en double exemplaire, par lui-même,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction au droit des contrats... 1 I. La notion d obligation... 1 A. Les caractères de l obligation... 1 B. Les sources des obligations... 2 C. La typologie des obligations...

Plus en détail

Droit et pratique du credit documentaire

Droit et pratique du credit documentaire Carlo Lombardini Droit et pratique du credit documentaire Deuxieme edition entierement revue et augmentee Helbing & Lichtenhahn Bale Geneve Munich 2000 Liste des abreviations XVII Chapitre I Introduction

Plus en détail

FINANCEMENT DE L EXPLOITATION DES ENTREPRISES. Jeudi 31 juillet 2014 Une présentation des Banques de la Zone VKP

FINANCEMENT DE L EXPLOITATION DES ENTREPRISES. Jeudi 31 juillet 2014 Une présentation des Banques de la Zone VKP FINANCEMENT DE L EXPLOITATION DES ENTREPRISES Jeudi 31 juillet 2014 Une présentation des Banques de la Zone VKP Définition de la trésorerie Constat et causes des difficultés de trésorerie Solutions de

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS

SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS DALLOZ REFERENCE teimft SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS PIERRE-LAURENT CHATAIN Inspecteur de la Banque de France, Delegue-adjoint au Controle sur Place des Etablissements de credit aupres du Secretariat

Plus en détail

Section 1. - Statut des établissements de crédit. PARTIE 1 Les acteurs du droit bancaire 13/11/2011. Introduction Définition du droit bancaire

Section 1. - Statut des établissements de crédit. PARTIE 1 Les acteurs du droit bancaire 13/11/2011. Introduction Définition du droit bancaire Introduction Définition du droit bancaire Objet du droit bancaire Origine Sources Evolution Année 1930 Loi de 1941/1945 Loi du 24 janvier 1984 Désintermédiation Diversification des services Marché unique

Plus en détail

ENGAGEMENTS HORS BILAN. Principes et mécanismes de la comptabilisation des engagements hors bilan. TABLE DES MATIERES

ENGAGEMENTS HORS BILAN. Principes et mécanismes de la comptabilisation des engagements hors bilan. TABLE DES MATIERES ENGAGEMENTS HORS BILAN Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o Principes et mécanismes de la comptabilisation des engagements hors bilan. Opérations courantes et travaux d'inventaire. Engagements

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Questionnaire «Cautions Fournisseur»

Questionnaire «Cautions Fournisseur» Questionnaire «Cautions Fournisseur» Société Dénomination Sociale : Forme Juridique : Adresse du siège social : Capital social: euros Répartition du capital (principaux associés et % de participation)

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE.

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. ARTICLE 1 : DEFINITIONS Liste Cadeaux : Ensemble d au moins un produit identifié par le Bénéficiaire de liste comme cadeau

Plus en détail