1-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre In Extenso THR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013. 2013 - In Extenso THR"

Transcription

1 1-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

2 Communication & Commercialisation : un univers de plus en plus complexe Influençable Podcasts / Vodcasts Magasins Vitrines Points de vente Sites tiers Conseils d amis Partage Magazines Bouche à oreille Programmes TV Réseaux sociaux Affiches Services mobiles Force de vente s Newsletters Vidéos virales Contenus utilisateurs, avis clients Articles indépendants Contrôlable Publicité Salons Incontrôlable Source : Monitor Deloitte 2-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

3 Internet prédominant dans la préparation du voyage Achat de guides avant le départ Conseils en agences de voyages Avis proches (amis, famille) 12% 20% 35% Plus de 80% des touristes utilisent l internet pour préparer leur voyage Source : étude CRT Bretagne / Fédération Nationale des Comité Régionaux de Tourisme menée auprès de touristes européens en décembre e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

4 Et prédominant dans la réservation du séjour Mode de réservation du séjour % Via internet, directement auprès du prestataire (résa en ligne, , etc.) 41% Via internet, sur un site de réservation en ligne / centrale de réservation 18% Via internet, auprès d une agence de voyages en ligne 14% Dans une agence de voyages 13% Directement auprès du prestataire, par téléphone ou courrier 12% Croissance des agences de voyages en ligne, au détriment des agences de voyages traditionnelles et des prestataires eux-mêmes * Plus de 7 réservations sur 10 se font via l internet * Lors de la réservation d un séjour, le prix est décisif pour 72% des Français ** 86% d entre eux pensent payer moins cher en passant par un portail de réservation ** Sources : * Etude CRT Bretagne / Fédération Nationale des Comité Régionaux de Tourisme menée auprès de touristes européens en décembre 2012 ** Sondage Institut Promise Consulting 4-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

5 Des canaux qui se diversifient et se complexifient Client GDS Agence / TO Centrale de réserv. Hôtel Hier 5-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

6 Des canaux qui se diversifient et se complexifient Client GDS Agence / TO Centrale de réserv. Google OTA Metamoteu r Hôtel et aujourd hui 6-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

7 en réponse à des marchés hôteliers qui se complexifient également Motifs de séjour : Séjours d affaires : congrès, séminaires, salons, incentives, expositions, voyages d études, Séjours de loisirs : culturel, gastronomique, sportif, religieux, Typologie de client : Enfant / Adolescent / Jeune adulte / Adulte / Senior Couple / Famille / Famille recomposée / Groupe affinitaire Origine Marchés traditionnels : domestique, Europe, USA Marchés émergents : Russie, Moyen-Orient, Chine, Inde, Brésil nouvelles attentes, nouveaux modes de consommation. 7-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

8 OTA : les principaux groupes mondiaux Groupe EXPEDIA PRICELINE ORBITZ SABRE Principales marques CA 2012 (millions US$) NC 8-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

9 Le défi des agences en ligne : une question d équilibre Enquête In Extenso THR De la guerre des prix à la guerre des commissions Taux d'occupation Var / 2008 CA Héb. HT Var / 2008 Part. des Com. dans le CA Héb Var. 12/08 Montant Commissions Var / 2008 Totalité du panel 0,4% 3,1% 4,6% 0,9 pt 28,3% Source : In Extenso THR Des acteurs plébiscités par la clientèle mais face à qui il est important de définir une stratégie. 9-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

10 Le défi des agences en ligne : une question d équilibre Enquête In Extenso THR Evolution comparée du chiffre d affaires hébergement, de la fréquentation et du montant des commissions dans l hôtellerie française (base 100 en 2008) Commissions Var. 12/ % Var. 12/08 CA Hébergement Taux d Occupation +3,5% +0,9% e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

11 Le défi des agences en ligne : une question d équilibre Enquête In Extenso THR Des territoires inégaux face aux commissions Taux d'occupation Var / 2008 CA Héb. HT Var / 2008 Part. des Com. dans le CA Héb Var. 12/08 Montant Commissions Var / 2008 Panel Paris 14,6% 14,4% 4,1% 0,7 pt 36,0% Panel Côte d'azur -6,5% -7,0% 5,7% 1,0 pt 12,0% Panel Province -7,7% -3,9% 4,2% 1,7 pt 63,6% Source : In Extenso THR 11-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

12 Le défi des agences en ligne : une question d équilibre Enquête In Extenso THR Des hôteliers plus exposés selon leur positionnement tarifaire Taux d'occupation Var / 2008 CA Héb. HT Var / 2008 Part. des Com. dans le CA Héb Var. 12/08 Montant Commissions Var / 2008 Panel RMC > 100 HT 0,6% 3,0% 4,6% 0,8 pt 26,0% Panel RMC < 100 HT 0,0% 3,8% 4,7% 1,6 pt 58,2% Source : In Extenso THR 12-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

13 Le défi des agences en ligne : une question d équilibre Enquête In Extenso THR Des hôteliers plus exposés selon la taille de leur établissement Taux d'occupation Var / 2008 CA Héb. HT Var / 2008 Part. des Com. dans le CA Héb Var. 12/08 Montant Commissions Var / 2008 Panel Cap. > 100 chbrs 1,0% 2,5% 4,5% 0,7 pt 20,6% Panel Cap. < 100 chbrs -0,9% 6,0% 5,2% 2,0 pt 74,4% Panel Cap. < 50 chbrs -10,7% 6,8% 5,5% 2,7 pt 109,8% Source : In Extenso THR 13-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

14 LES OTA SONT DEVENUS DES ACTEURS INCONTOURNABLES DES AVANTAGES POTENTIELS Accroissement de la visibilité en ligne Accès à de nouvelles clientèles Dynamisation du remplissage Relative simplicité d utilisation DES POINTS DE VIGILANCE Maitrise de la politique tarifaire Maîtrise des disponibilités Equilibre des canaux commerciaux Gestion du référencement Maitrise de la E-réputation La question n est plus : «Faut-il travailler avec les OTA?», mais : «Comment travailler efficacement avec les OTA, dans une relation commerciale équilibrée et gagnant / gagnant?» 14-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

15 MAITRISER SA POLITIQUE TARIFAIRE Problématique de la parité tarifaire imposée par les OTA : à conditions égales (type, date, termes), une chambre ne doit pas être proposée moins cher que sur le site de l OTA Couplée à la parité de disponibilité, cette clause tend à brider la stratégie de distribution de l hôtelier. Pistes d action : S assurer que l hôtel n est pas plus cher que l OTA sur son propre site (acquis pour les chaînes, pas toujours pour les indépendants) Optimiser son référencement (moteurs de recherche, mais aussi métamoteurs spécialisés) Faute de pouvoir agir sur le prix, offrir des avantages au client direct (petit déjeuner, boisson, discount sur le restaurant ou le spa, ) Développer des offres forfaitisées dont on garde la commercialisation exclusive 15-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

16 MAITRISER SES DISPONIBILITES Problématique des clauses de parité de disponibilité, qui donnent à l OTA une emprise importante sur la commercialisation Nécessité d une actualisation / synchronisation efficace des disponibilités, pour éviter le sur-booking Pistes d action : Travailler en priorité avec des OTA qui acceptent des aménagements de la parité de disponibilité Vérifier que la parité de disponibilité s applique dans les deux sens (ex : annulation, la chambre revient-elle dans les stocks disponibles de l hôtel, ou reste-t-elle dans les systèmes de l OTA?...) 16-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

17 GERER SES CANAUX COMMERCIAUX : «CHANNEL MANAGEMENT» Multiplication et complexification des canaux commerciaux : nécessité d une réflexion globale, pour sélectionner et prioriser les canaux en fonction d objectifs à atteindre ; nécessité de gérer les différents canaux (dont les OTA) de manière efficace et cohérente. Pistes d action : Outils de réservation intégrant des fonctions de «channel management» (ex : Availpro, Fastbooking, Bookassist, ) Nouvelles plates-formes alternatives (Fairbooking, Barteo, Roomkey, ) : complément et diversification Réseaux sociaux (Facebook, Twitter, ) : rétablir une relation directe avec le client e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

18 GERER SES CANAUX COMMERCIAUX : «CHANNEL MANAGEMENT» Fairbooking Lancé en 2013 par le Club Hôtelier de Nantes Optique de «commerce équitable», sensibilisation du consommateur. L hôtel accorde un avantage tarifaire d une valeur d au moins 5% à 10% du prix affiché grand public de l établissement pour une date donnée (réduction, offert, ) Adhésion Hôtelier : par chambre Communication via les réseaux sociaux Fin 2013 : environ 1200 hôtels adhérents, et 6400 clients inscrits 18-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

19 GERER SES CANAUX COMMERCIAUX : «CHANNEL MANAGEMENT» Les outils de réservation intégrés : Ils offrent généralement : Un moteur de réservation (web, mobile, Facebook, ) Des optimisateurs de référencement (optimisation de la recherche sur internet, du lien direct vers l hôtel, ) Un outil de «channel management» : gérer sur un seul planning les disponibilités et les tarifs des différents canaux commerciaux utilisés vision d ensemble, contrôle de la cohérence 19-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

20 MAITRISER SON REFERENCEMENT Dans une situation de parité des tarifs et des disponibilités, la stratégie de référencement constitue un facteur discriminant (première visibilité) Eviter que l OTA ne soit qu un «canal de dérivation» (captant par sa top position des clients qui seraient de toutes façons venus) Enjeu de la propriété commerciale du nom de l hôtel Enjeu également de propriété commerciale du client Pistes d action : Achat de mots-clés (hôtel + ville) sur les moteurs de recherche Référencement sur les méta-moteurs Outils de gestion / optimisation du référencement Protéger son nom commercial / sa marque en la déposant 20-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

21 MAITRISER SA E-REPUTATION Sites d avis en ligne Réseaux sociaux Plus de 8 touristes sur 10 disent être influencés par les avis en ligne, même s ils sont conscients des limites de ce type de site Près de 4 touristes sur 10 disent être influencés par les réseaux sociaux Près de 4 touristes sur 10 disent déposer systématiquement ou de temps en temps un avis ou des contenus en ligne suite à leur séjour 21-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

22 MAITRISER SA E-REPUTATION Les clients mécontents s expriment «Quelle déception» «Quelle honte» «Négligé et trop cher» «Lits inconfortables, arnaqués par le concierge» «Bel hôtel mais ne vaut pas ce qu on paye» «C est un 3 étoiles au mieux» «Très cher et décevant» «Super resort, mauvais service» «Bien mais sans âme. Pourrait se trouver n importe où» «J ai été déçu cette fois. Je n y retournerai pas» «Pas aux standards de la chaîne. Très décevant» «Amenez des antibiotiques avec vous» 22-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

23 MAITRISER SA E-REPUTATION Les clients mécontents s expriment «Quelle déception» «Quelle honte» «Négligé et trop cher» «Lits inconfortables, arnaqués par le concierge» «Bel hôtel mais ne vaut pas ce qu on paye» «C est un 3 étoiles au mieux» «Très cher et décevant» «Super resort, mauvais service» «Bien mais sans âme. Pourrait se trouver n importe où» «J ai été déçu cette fois. Je n y retournerai pas» «Pas aux standards de la chaîne. Très décevant» «Amenez des antibiotiques avec vous» Waldorf Astoria Chicago One&Only The Palm Dubai Four Seasons Resort Bora Bora Tripdavisor : 5/5 Tripdavisor : 4,5/5 Tripdavisor : 5/5 Condé Nast : 97,6 Condé Nast : 98,1 Condé Nast : 97,2 Les avis négatifs sont inévitables 23-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

24 MAITRISER SA E-REPUTATION Les consommateurs sont conscients des limites des sites d avis en ligne mais les considèrent toujours comme un outil précieux pour l organisation de leurs séjours Les OTA ou sites partenaires ne contrôlent pas toujours l authenticité du commentaire (risque de faux commentaires malveillants). Enjeux : contrôler autant que possible sa E-Réputation Reprendre la main sur la relation client : mieux prendre en considération les réclamations, anticiper les mécontentements pour éviter le dépôt d avis négatifs Encourager le dépôt d avis positifs pour les rendre nettement majoritaires et limiter le poids des avis négatifs Etre actif sur le web (répondre aux avis clients, etc.) 24-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

25 25-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet»

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» «Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» Présentation du 22 mars 2011 1 Il y avait l'an dernier en France 38 millions d'internautes, soit 18 millions de plus qu'en 2003 Source"Le

Plus en détail

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE POURQUOI ET COMMENT DEVENIR PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME EN 2015 L Office de Tourisme de la Vallée des Peintres, est un acteur incontournable du développement touristique intercommunal. Au service

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 1 ER SEMESTRE LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet Conférences et ateliers 100% pratiques pour les acteurs touristiques de Cornouaille UNE INITIATIVE... Quimper

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. 01 l Résumé 02. 05 l La suite appyourself 06 l Les partenaires 07 l appyourself en infographie

TABLE DES MATIERES. 01 l Résumé 02. 05 l La suite appyourself 06 l Les partenaires 07 l appyourself en infographie TABLE DES MATIERES 01 l Résumé 02 l [Evolution des usages] Une clientèle multi-connectée 03 l [Distribution e-tourisme] Reprendre la main sur sa commercialisation 04 l [Technologie] Passer d une logique

Plus en détail

Comment mieux commercialiser son hôtel

Comment mieux commercialiser son hôtel Comment mieux commercialiser son hôtel NOTE DE SYNTHÈSE Intervenant : Bernard Dazet Adresse : Hôtels Actions 49, rue Servient 69003 Lyon Lieu : Chambre de Commerce et d Industrie du Var Agence de Hyères

Plus en détail

Plan D actions De Communication et de promotion

Plan D actions De Communication et de promotion 2015 Plan D actions De Communication et de promotion HISTORIQUE : un besoin de se démarquer HISTORIQUE : un besoin de se démarquer Après des campagnes décalées fin des années 2000 : Orientation numérique

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel Hospitality Awards Contexte Aujourd hui, le secteur de l hôtellerie est en pleine évolution : Les hôteliers sont confrontés à l omniprésence des agences de

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

Avis clients : vous en servir et non les subir Jeudi 26 mars de 14h30 à 17h : Saint-Palais

Avis clients : vous en servir et non les subir Jeudi 26 mars de 14h30 à 17h : Saint-Palais Avis clients : vous en servir et non les subir Jeudi 26 mars de 14h30 à 17h : Saint-Palais Offices de Tourisme de la Montagne Basque Saint-Palais & Soule Programme Présentation / tour de table Les avis

Plus en détail

Qu est-ce que Pays Basque Incoming?

Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Une association créée en 2008 regroupant 6 agences réceptives : Biarritz For Events Le Tourisme Basque Outdoor Travel Passion Côte Basque Sud Emotion Terres Basques

Plus en détail

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher Diagnostic numérique du Loir-et-Cher 962 acteurs du tourisme sollicités 962 questionnaires envoyés 470 réponses Nombre de réponses par territoire : Vendômois Blois Chambord 69 451 réponses valides 47 %

Plus en détail

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS Valérian RENAUD Photo Google Pro Saarah et Jean-Baptiste VILAIN Solution Hôtentic Animation Numérique de Territoire Julie LEGROS - Office de Tourisme

Plus en détail

Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne

Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne 1 Agence de communication interactive Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne DESIGN Matthieu Laurent 04.66.42.68.35 matthieu@bm-services.com Introduction

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015. des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise. Jeudi 18 décembre 2014

PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015. des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise. Jeudi 18 décembre 2014 PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015 des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise Les mini ateliers LES OBJECTIFS Réalisation d un objectif pratique en 3h PHILOSOPHIE DES MINI

Plus en détail

Nettoyage de l E-réputation des entreprises : la suppression de contenus illicites sur internet

Nettoyage de l E-réputation des entreprises : la suppression de contenus illicites sur internet Nettoyage de l E-réputation des entreprises : la suppression de contenus illicites sur internet Article juridique publié le 04/12/2013, vu 1948 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM Grâce à Internet, les internautes

Plus en détail

CHARTE DE LA DISTRIBUTION HOTELIERE EN LIGNE

CHARTE DE LA DISTRIBUTION HOTELIERE EN LIGNE CHARTE DE LA DISTRIBUTION HOTELIERE EN LIGNE Les clés d une relation loyale et équilibrée entre hôteliers et distributeurs dans des rapports commerciaux justes et raisonnables Cette charte de la distribution

Plus en détail

Les avis clients en ligne

Les avis clients en ligne Les avis clients en ligne Tour de table Entre nous, les avis clients, ils vous font peur? Au programme de l atelier : Définition : avis client et E-réputation Pourquoi s intéresser aux avis clients? Panorama

Plus en détail

Présentation Yield Management. CCI Dordogne. 14 mars 2014

Présentation Yield Management. CCI Dordogne. 14 mars 2014 Présentation Yield Management CCI Dordogne 14 mars 2014 Présentation Présentation Yield Management Yield Management 1/3 Le Yield Management c est un peu comme le montre du «Loch Ness»:! Ça s écrit en Anglais,!

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

+ Audit & conseils webmarketing - communication Pilotage de projet Internet Conception Rédaction de textes

+ Audit & conseils webmarketing - communication Pilotage de projet Internet Conception Rédaction de textes De la stratégie... aux outils et solutions opératioels Audit & conseils webmarketing - communication Pilotage de projet Internet Conception Rédaction de textes Optimisation de contenu Photos et images

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

LES RENCONTRES NUMÉRIQUES LAVAL TOURISME

LES RENCONTRES NUMÉRIQUES LAVAL TOURISME LES RENCONTRES NUMÉRIQUES DE LAVAL TOURISME 2014 «Découvrons ensemble les nouveaux enjeux du e-tourisme et développons efficacement votre stratégie numérique! EDITO Suite au diagnostic numérique entrepris

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DES VOSGES MERIDIONALES

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DES VOSGES MERIDIONALES GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DES VOSGES MERIDIONALES Office de tourisme des Vosges méridionales 1 Accueil de Plombières-les-Bains Place Maurice Janot - Tél. 03 29 66 01 30 Fax : 03 29 66

Plus en détail

LE WEB-WEB 2 POUR L ADT DE LA DRÔME

LE WEB-WEB 2 POUR L ADT DE LA DRÔME LE WEB-WEB 2 POUR L ADT DE LA DRÔME 6éme Rencontre des professionnels du tourisme de la Drôme Lundi 08 décembre 2014 Plusieurs outils de communication : Web - ladrometourisme.com - mobile - versions étrangères

Plus en détail

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille L Agence Ouest Cornouaille Développement, en quelques mots L AOCD, en quelques mots www.pro-aocd.fr => Financée en majeure

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

Cahier des charges. Eligibilité au Club "Bien-être"

Cahier des charges. Eligibilité au Club Bien-être Cahier des charges Spa indépendant Site thématique : Votre contact : Intitulé : Armelle Floc h a-floch@tourismebretagne.com 02 99 28 44 59 Eligibilité au Club "Bien-être" Valable au : 01/01/2015 2 / 9

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 Quelques données et tendances fortes : + de 80% des internautes européens préparent leurs séjours en ligne 91% des voyageurs français

Plus en détail

Hôteliers : Osez prospecter en zone primaire. Savoir faire

Hôteliers : Osez prospecter en zone primaire. Savoir faire Savoir faire Avec l hégémonie d Internet, on en a presque oublié les bonnes vieilles méthodes de commercialisation hôtelière, presque traditionnelles, qui font encore bien leurs preuves aujourd hui. Si

Plus en détail

Avis de clients en ligne ou la e-réputation des hôteliers

Avis de clients en ligne ou la e-réputation des hôteliers Avis de clients en ligne ou la e-réputation des hôteliers Vinivi & FMC-Newtech 2011 Sommaire A. Les internautes sont-ils influencés par les avis en ligne? B. Qu est-ce que la e-réputation? C. Treize conseils

Plus en détail

Community Management. Opportunités pour développer sa visibilité. Stéphanie Laporte - OTTA

Community Management. Opportunités pour développer sa visibilité. Stéphanie Laporte - OTTA Community Management Opportunités pour développer sa visibilité Stéphanie Laporte - OTTA I/Etat des réseaux sociaux et usages pour se développer. Sport et réseaux sociaux : quelques chiffres 35% des supporters

Plus en détail

L Académie e-tourisme

L Académie e-tourisme L Académie e-tourisme Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2015 Un programme de formations pour les professionnels du tourisme Hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires de sites

Plus en détail

1. Contexte et positionnement de I-Resa

1. Contexte et positionnement de I-Resa 1. Contexte et positionnement de I-Resa Développé par Flag Systèmes, I-Resa est un logiciel multilingue de gestion et de distribution. Il s utilise avec un simple navigateur Internet et permet la gestion

Plus en détail

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 ANALYSE MARQUE NESPRESSO La marque aux publicités stars Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 Nespresso : une publicité qui crée l événement Le 29 octobre, la marque

Plus en détail

Où bien dormir coûte peu!

Où bien dormir coûte peu! Contenu Swiss Budget Hotels se présente... 1 Guide des hôtels: tirage à 100'000 exemplaires... 2 Site internet www.rooms.ch... 3 Site internet de votre hôtel... 4 Système de réservation TOMAS gestion des

Plus en détail

Optimiser votre distribution tout en restant indépendant

Optimiser votre distribution tout en restant indépendant Optimiser votre distribution tout en restant indépendant SOMMAIRE Qui sommes nous? Distribution GDS Distribution IDS Une interface unique de gestion : Hotel Manager V2 Connectivité avec des plateformes

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

7 minutes chrono QUICK VISION

7 minutes chrono QUICK VISION 7 minutes chrono QUICK VISION Solution mobile et multilingue d'econciergerie pour les hôtels ou comment se payer un vrai concierge, riche de bonnes addresses actualisées quand on n a pas les moyens Hôtelière

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne DOSSIER DE PRESSE Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne Conseil général de la Lozère Elodie LEHNEBACH, Rue de la Rovère 48000 Mende 04 66 49 66 07 Comité dép.. du Tourisme Brigitte

Plus en détail

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme SOMMAIRE I) Le contexte 3 a) Le territoire 3 b) L Office de

Plus en détail

Atelier numérique E-tourisme

Atelier numérique E-tourisme Atelier numérique E-tourisme 21 mars 2011- Pavillon de Marquèze Parc naturel régional Landes de Gascogne -L Etourisme? «tourisme électronique» - activités du secteur du tourisme sur internet - permet de

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES

Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES LES TRANSATS NUMÉRIQUES Vous exercez une activité touristique sur

Plus en détail

LE WEBMARKETING DANS L ENTREPRISE D HOTELLERIE DE PLEIN AIR

LE WEBMARKETING DANS L ENTREPRISE D HOTELLERIE DE PLEIN AIR LE WEBMARKETING DANS L ENTREPRISE D HOTELLERIE DE PLEIN AIR FORMATION Comment accroître la visibilité et optimiser la présence de votre entreprise sur le web Objectifs pédagogiques et contenus Internet

Plus en détail

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 2014 Budgets de promotion et communication contraints Nécessité d optimiser nos priorités, plus de concentration sur l essentiel

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

HRS: Nouvelles conditions de vente et augmentation des commissions

HRS: Nouvelles conditions de vente et augmentation des commissions HRS: Nouvelles conditions de vente et augmentation des commissions 1. Situation initiale À partir du 1 er mars 2012, la plate-forme de réservation en ligne HRS fera passer sa provision sur les réservations

Plus en détail

LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012

LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012 LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012 Le PLFI, c est quoi? Depuis 2011, les Offices de Tourisme du Pays d Oloron Haut Béarn met à votre disposition un Programme de Formation InterFilières

Plus en détail

Diagnostic Numérique du Territoire

Diagnostic Numérique du Territoire Diagnostic Numérique du Territoire 2014 Office de Tourisme Dieppe-Maritime Sommaire Introduction... 3 Contexte et état des lieux... 5 Pourquoi un diagnostic numérique du territoire... 9 Méthodologie...

Plus en détail

De l observatoire à l action

De l observatoire à l action De l observatoire à l action 13 MARS 2014 BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer 40 chambres,180m2 de salles de conférence, Spa, 2 piscines, restauration

Plus en détail

Un système de réservation puissant. Central Reservation Offices (CRO), e-mails et intra Resaweb. Sites web directs AccorHotels & mobile 18 % 59 %

Un système de réservation puissant. Central Reservation Offices (CRO), e-mails et intra Resaweb. Sites web directs AccorHotels & mobile 18 % 59 % DES SOLUTIONS DE DISTRIBUTION ET DE REVENUE MANAGEMENT PUISSANTES CHIFFRES CLÉS 2014 59 % de taux de contribution au chiffre d affaires total de l hôtel, + 3,7 points versus n-1 38 millions de réservations

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 En Tourisme de Loisirs comme en Affaires, de nombreux démarchages ont eu lieu, au cours du 2 ème trimestre, en France ainsi que sur les marchés

Plus en détail

POLITIQUE PRODUITS Mise en place des pôles produits. AG 2010 25/28 janvier 2010 éthic étapes La Roche du Trésor

POLITIQUE PRODUITS Mise en place des pôles produits. AG 2010 25/28 janvier 2010 éthic étapes La Roche du Trésor POLITIQUE PRODUITS Mise en place des pôles produits Sommaire - Rappel de la méthode Pourquoi une politique de produits Quels bénéfices pour les éthic étapes Adaptation et création de produits en pratique

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation Construire son e-réputation Les médias sociaux au service de l e-réputation Les réseaux sociaux sont devenus stratégiques à chacune des 5 étapes d un séjour. Réservation Les réseaux sociaux au service

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

Assemblée Générale 2014

Assemblée Générale 2014 Assemblée Générale 2014 Approbation du Procès-verbal de l Assemblée Générale 2013 remis avec la convocation. Puis Rapport Moral de la Présidente Lydia Deturmeny Rapport financier Rapport de Monsieur Guillet,

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

Le pouvoir des plates-formes de réservation

Le pouvoir des plates-formes de réservation Le pouvoir des plates-formes de réservation Résultats d une enquête en ligne concernant la situation de la distribution et des ventes dans l hôtellerie pour l année 2011 en Allemagne, Autriche et Suisse

Plus en détail

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME ISIC L3 LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME Dossier : Communication des organisations DAL ZOTTO Delphine 23/04/2010 Dossier : Le marketing mobile dans le secteur du tourisme 0 "M-tourisme",

Plus en détail

Distribution dans l hôtellerie suisse : Les plates-formes Internet de réservation gagnent davantage de parts de marché en 2010

Distribution dans l hôtellerie suisse : Les plates-formes Internet de réservation gagnent davantage de parts de marché en 2010 Distribution dans l hôtellerie suisse : Les plates-formes Internet de réservation gagnent davantage de parts de marché en 2010 Résultats d une enquête en ligne auprès des membres d hotelleriesuisse en

Plus en détail

La Moralisation d Internet (enfin!) en marche!

La Moralisation d Internet (enfin!) en marche! La Moralisation d Internet (enfin!) en marche! 1 En toute équité, repenser la fiscalité du web Philippe Marini, Sénateur de l Oise, Président de la Commission des Finances du Sénat, à l origine de la proposition

Plus en détail

Bilan de référencement

Bilan de référencement www.chateau-de-sully.com 355, avenue Georges-Claude Pôle d Activités d Aix-en-Provence CS 70383 13799 Aix-en-Provence Cedex 3 www.eliophot.com 1 TABLE DES MATIERES ETUDE DES MOTS CLES... 2 RAPPORT DE POSITIONNEMENT...

Plus en détail

Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2012-2013. Un programme de formations pour les professionnels du tourisme

Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2012-2013. Un programme de formations pour les professionnels du tourisme L Académie e-tourisme Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2012-2013 Un programme de formations pour les professionnels du tourisme Hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires de

Plus en détail

La Baule - Presqu île de Guérande. Les transats. numériques. 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web

La Baule - Presqu île de Guérande. Les transats. numériques. 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web La Baule - Presqu île de Guérande Les transats numériques 10 rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014 Parcours n 1 Susciter l envie grâce à la photo et à la vidéo Parce qu une image vaut mille

Plus en détail

des Pays d Accueil Touristiques de Normandie

des Pays d Accueil Touristiques de Normandie Stratégies et actions de promotion des Pays d Accueil Touristiques de Normandie SYNTHESE Lors du dernier Conseil d Administration de la FRPAT Normandie du 15 mars 2011, il a été proposé de mener une réflexion

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Pays arabes du Moyen-Orient

Pays arabes du Moyen-Orient Le Marché Moyen Oriental Il s'agit d'un marché spécifique au sein de la zone Proche et Moyen Orient, qui exclut l'iran et Israël. Il inclut des pays arabes au potentiel très différent selon leur niveau

Plus en détail

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client On se présente! Qu est ce que la Gestion de la Relation Client? Définition La Gestion Relation Client (GRC) : C est l ensemble

Plus en détail

Pourquoi? Qui expose & Qui visite? Les formules de participation

Pourquoi? Qui expose & Qui visite? Les formules de participation Pourquoi? Qui expose & Qui visite? Les formules de participation Meet and Com, l agence spécialisée sur le marché du MICE et leader français des rencontres d affaires, lance EXCLUSIV MICE à Marrakech!

Plus en détail

Croissance continue des plates-formes de réservation en ligne

Croissance continue des plates-formes de réservation en ligne Croissance continue des plates-formes de réservation en ligne Résultats d une enquête en ligne sur les canaux de distribution dans l hôtellerie suisse en 2012 Roland Schegg & Michael Fux roland.schegg@hevs.ch

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Appréhender, défi ni r et manager sa stratégi e de e-di stri buti on. Claude Bénard

Appréhender, défi ni r et manager sa stratégi e de e-di stri buti on. Claude Bénard Appréhender, défi ni r et manager sa stratégi e de e-di stri buti on Claude Bénard Les points clefs de mon intervention Vous apporter réfléxions et méthodes pour établir une stratégie performante sur le

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013 M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes CRT Bretagne FNCRT 2013 Constats Importance indéniable et grandissante d Internet et supports mobiles d informations dans toutes

Plus en détail

Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration

Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration Tourisme 108 Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration Diplôme d état homologué de niveau III, Bac+2 Objectifs Acquérir les compétences permettant au candidat de seconder efficacement le responsable

Plus en détail

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA VENDEE EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Marché n 3/2014 Marché à Procédure Adaptée passé en application

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

Sommaire. Les Ateliers Numériques. L équipe. Cycle 1 : Être présent sur le Web. Cycle 2 : Analyser et travailler son référencement sur le Web

Sommaire. Les Ateliers Numériques. L équipe. Cycle 1 : Être présent sur le Web. Cycle 2 : Analyser et travailler son référencement sur le Web Les Ateliers Numériques V ous souhaitez améliorer votre pratique d Internet afin d optimiser votre communication et développer ainsi votre activité touristique? Des Animatrices Numériques de Territoire

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

LES TENDANCES DANS LE TOURISME D AFFAIRE & L EVENEMENTIEL

LES TENDANCES DANS LE TOURISME D AFFAIRE & L EVENEMENTIEL LES TENDANCES DANS LE TOURISME D AFFAIRE & L EVENEMENTIEL Solène ANDRO Directrice Commerciale Salon Bedouk sandro@infopro-digital.com Andrea ROIG Directrice Commerciale Bedouk Event Sourcing solutions

Plus en détail

BILANS DES ACTIONS E.MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011

BILANS DES ACTIONS E.MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 BILANS DES ACTIONS E.MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 Les actions du 2ème trimestre viennent renforcer celles menées durant les premiers mois 2011. Nous avons accentué notre promotion online auprès des cibles

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail