GRAND MÉMOIRE * * * PROJET DE MÉMOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRAND MÉMOIRE * * * PROJET DE MÉMOIRE"

Transcription

1 GRAND MÉMOIRE * * * PROJET DE MÉMOIRE Déclaration sur l honneur Nous, soussignés, certifions que nous sommes les seuls auteurs de ce document et que toutes les sources et auteurs utilisés pour sa rédaction ont été cités. Le plagiat entrainera son annulation.» Lu et approuvé, Noms, Prénoms: BERTOLI Eve BLONDEL Florian HO Boris

2 1. Titre L'incidence de l'offre de voyage en E-Hébergement dans l'acte d'achat du consommateur 2. Introduction a. Contexte Notre équipe a un intérêt pour les nouvelles technologies. De plus, un des membres de l équipe travaille dans le E-commerce et participe au lancement d une activité en E- Hébergement. Il est donc très intéressant de mutualiser nos recherches et nos points de vue dans le cadre de la mise en place de ce projet. Aujourd'hui, le budget tourisme et E- Hébergement fait parti d un des postes de dépense le plus important en France. De plus, l étude Médiamétrie Easy Voyage d août 2010 confirme qu internet est le moyen le plus utilisé pour réserver un hôtel, loin devant le téléphone. Les tendances du marché, les comportements du consommateur, les différents canaux de communication et le positionnement des concurrents sont autant d éléments à connaître et à maîtriser qu ils concourent directement à la maîtrise de l activité sur le marché et à la compétitivité. b. Intérêt et enjeux Avant de se pencher sur le marché de l'hébergement, il faut d abord avoir conscience de l évolution du chiffre d affaires en E-commerce. On est passé de 2,2 à 6,7 milliards d euros entre 2002 et 2005(Credoc 2005). De plus en plus de consommateurs achètent en ligne. Un des premiers postes de dépense pour ceux-ci est justement le poste «tourisme» qui représente 56% des achats effectués en ligne selon la FEVAD, chiffres de septembre En 2005, le poste hôtels ou locations de vacances représentait déjà 37% des achats sur internet. Nous nous pencherons donc d abord sur l organisation du marché du E-Hébergement et ses spécificités, puis nous étudierons les principaux canaux de communication utilisés par les utilisateurs web. Enfin, nous nous pencherons sur les habitudes du consommateur dans ce domaine.

3 3. Présentation de la recherche a. Problématique de recherche Dans un monde où la proportion d individus connectés à internet est de plus en plus importante, un grand nombre de secteurs d activité ont décidé de profiter de l apport de cette nouvelle technologie pour se développer. Le tourisme ne déroge pas à ce principe et notamment le secteur de l hébergement touristique. En effet, depuis plusieurs années, les différents acteurs de ce secteur s emparent de ce format numérique afin d attirer de nouveaux clients, de les fidéliser ou de les conseiller dans leurs choix. Dans ce contexte, nous pouvons donc nous demander quelle est l'incidence de l'offre de voyage en E-Hébergement dans l'acte d'achat du consommateur. b. Questions de recherche Afin d aborder de manière rigoureuse ce sujet, il nous est nécessaire de nous intéresser d une part aux acteurs du marché, mais également à leurs utilisations des différents canaux de communication apportés par les technologies du web. De plus, nous nous interrogerons sur l impact éventuel qu ont pu avoir les nouveaux vecteurs de communication dans le marché de l'hébergement. L arrivée d internet a ainsi permis aux différents acteurs de diversifier leur communication. Cela nous amène donc à nous poser la question suivante : Question de recherche 1 : Comment sont organisés les vendeurs sur le marché de l E- Hébergement? Quelle utilisation des différents canaux de communication est faite par les fournisseurs d E-Hébergement? Quelles sont les grandes tendances au niveau de la stratégie? Quels sont les leaders, les outsiders et qu est ce qui les différencient? Nous verrons que pour être efficaces, les annonceurs ont dû déterminer les habitudes de communication des internautes afin d adapter leur stratégie. Cela nous amène donc à nous intéresser à ces habitudes. Question de recherche 2 : Comment les utilisateurs utilisent-ils les différents canaux de communications? Après avoir constaté les méthodes de communication, il sera intéressant de mettre en avant leur impact sur les choix de consommation des clients. Question de recherche 3 : Quelles sont les habitudes du consommateur en matière d'ehébergement?

4

5 4. Revue de Littérature PARTIE 1 : Les acteurs du marché de l e-hébergement 1. L organisation des vendeurs en E-Hébergement Il y a deux types d acteurs présents sur le marché de l E-Hébergement. Les Pure Players et les Click and Mortar. Nous entendons par Pure Player les vendeurs qui effectuent leur commerce uniquement sur internet. On peut citer par exemple Promovacances.com. Les clients n ont pas la possibilité d acheter en magasin. Les Click and Mortar ont plusieurs canaux de vente : magasin, e-commerce. On peut par exemple citer la SNCF. On voit que la moitié de l activité en E-Commerce est faite par des pure players, (CREDOC 2005), nous étudierons cela plus en détail ultérieurement. Le fait d être référencé sur un guide d achat et/ou un comparateur de prix en ligne permet de stimuler ses ventes (Revue Gfm E-marketing et E-business 2013). On peut citer quelques comparateurs de prix comme tripadvisor, voyagesncf.com, ou encore Easyvoyage.com. 2. Comment les concurrents d E-Hébergement se différencient-ils? Dans la Revue Gfm E-marketing et E-business 2013, on constate que l interaction avec le client est de plus en plus importante. Elle est souvent au cœur du site internet. C est par exemple le cas à la SNCF où le client peut faire des commentaires à tous les niveaux de services. Autant sur l aspect technique et visuel du site, que du service reçu. L offre de service évolue en fonction des commentaires client. Le document Outils Stratégies Digitales pour les nuls rejoint cette théorie puisqu il parle de l expérience utilisateur. L interaction a également lieu hors de l entreprise, sur les réseaux sociaux par exemple sur les blogs, forums, site de partage de contenus. Les publicités pré-roll sont aussi très utilisées avant la diffusion de vidéo, sur Youtube par exemple. On voit en quoi se différencient les sites et quelles sont les différentes fonctionnalités existantes. Il y a dix ans, 89% des entreprises présentaient l activité et 65% présentaient les catalogues produits ou prix en ligne (CREDOC 2005).

6 3. Les stratégies et outils des acteurs en E-hébergement La fidélisation Le CRM permet de gérer l ensemble des données clients telles que les données sociodémographiques, comportementales, le panier moyen, le chiffre d affaires généré. On constate que les E-commerces ne peuvent plus se contenter de développer leurs ventes. Ils doivent aussi et surtout fidéliser les clients (Revue Gfm E-marketing et E-business 2013). Le marketing viral ou le Buzz marketing Le marketing viral ou le buzz marketing repose sur un effet de contamination de la cible par la propagation du message selon des techniques faisant essentiellement appel au bouche- à- oreille. Cela permet de créer un engouement rapide autour d une marque. Karim Stambouli et Éric Briones expliquent : «L'élément stratégique [ ] est d'attirer l'attention du consommateur et d'en faire en même temps un agent de communication, autrement dit, permettre à un récepteur de devenir émetteur. Pour cela, il faut que l'intérêt du consommateur s'identifie à l'intérêt du service ou de la marque. C'est cette implication des consommateurs qui permet de réaliser une campagne exponentielle, rapide. Un message passe d'autant mieux qu'il repose sur la sociabilité.» Don Peppers et Martha Rogers lui préfèrent l'appellation «Superdistribution marketing». Selon Mehdi, le bouche à oreille sur internet pourrait influencer jusqu à 8 personnes (Moukarram, 2007). L avantage du marketing viral est selon lui la rapidité de propagation de la "campagne" et son faible coût. Pour que le message soit diffusé, il faut s adresser à une tribu. Il faut flatter les récepteurs de ces messages afin qu ils relaient l information. L auteur de Stratégies Digitales pour les Nuls évoque la subtile différence entre le bouche à oreille et le buzz. Pour lui, le bouche à oreille n est pas contrôlable par la marque alors que le buzz essaie de l être. Une histoire sinon rien Le document Outils Stratégies Digitales explique bien l importance pour le site internet d avoir une histoire. L histoire apporte un intérêt et contribue au sens du site. L histoire doit être en accord avec le public visé.

7 L utilisabilité d un site web L utilisabilité (de l anglais usability) est la capacité d un système à permettre à ses utilisateurs normaux de faire efficacement ce pour quoi ils l utilisent.(rimbaud 2007) Avoir un site utilisable implique de connaître l utilisateur, son comportement, ses objectifs et évidement les possibilités du média internet, afin d analyser la simplicité du système, son efficience et son plaisir d utilisation. Maîtriser l utilisabilité demande beaucoup de travail. Ces tâches sont réalisées par des concepteurs ou des ergonomes. Le profilage et l augmentation des prix à chaque visite : Nous étudierons cette stratégie de prix détaillée par Bertrand Dupperin, utilisée par les voyagistes sur la toile. 4. Classement des 5 meilleurs sites de réservations d hôtels Nous nous pencherons sur le classement 5 meilleurs sites de réservations d hôtels en fonction du temps passé par visiteurs et du nombre de vus -( Journal du Net Novembre 2010). Nous émettrons des hypothèses sur ce qui amène les utilisateurs à passer plus de temps sur certains sites ou ce qui favorise le nombre de visites. 5. L évolution des agences en ligne, les leaders et outsiders sur le marché Juliette Benedetti nous explique l évolution des agences en ligne qui au départ prenaient de petites commissions et offraient des tarifs avantageux. Aujourd hui les commisions d une agence en ligne telle que Booking peuvent aller jusqu à 30%. Deux auteurs (Charlou et Chartier 2013) nous expliquent l arrivée de Google Hotel Finder sur le marché du E-Hébergement. Le gros avantage qu offre Google est sa rémunération au clic et donc des tarifs plus avantageux pour les propriétaires d hôtels qui voient la commission de l intermédiaire réduite. Google Hotel Finder existe depuis mars 2013 et les comparateurs de prix et les OTA. Nous nous pencherons dans le grand mémoire sur les avantages concurrentiels de Google Hotel Finder. Les outsiders Des fonctionnements différents des Online Travel Agencies se mettent en place. C est le cas par exemple avec l association Rerservationendirect.com -composée en 2012 de 150 signataires - qui veut contrer les agences en ligne en supprimant les commissions trop élevées et en bannissant les contrats léonins ( contrats attribuant à un cocontractant des droits disproportionnées par rapport aux obligations).

8 PARTIE 2 : Les différents canaux de communications à disposition des annonceurs dans le domaine du tourisme Les outils internet prennent une part importante dans la communication des annonceurs, puisque selon une étude de TripAdvisor réalisée auprès de personnes à travers le monde, les Français sont ceux qui utilisent le plus ces outils pour planifier leurs vacances : 98% d entre eux ont utilisé des sources en ligne, et 91% d entre eux ont consulté des avis en ligne. Le secteur du voyage et du tourisme est le secteur qui bénéficie le plus des achats en ligne, avec 56% des internautes qui ont effectué un achat au cours des 6 derniers mois selon le baromètre (Fevad Médiatrie/Netratings 2012). Il serait donc pertinent de s intéresser plus en détail à chacun de ces canaux de communication. 1. Les sites web et mini-sites Ces espaces crées par l entreprise sont souvent le point de départ pour informer et initier une relation avec les consommateurs. C est le premier degré d'un système à paliers qui repose sur la notion de communauté virtuelle. Cependant, le centre du dispositif n est pas forcément un site web. Le centre d une plateforme de communication interactive peut être d origine variée : un site communautaire, une chaine de télévision, les réseaux sociaux, etc. Selon le Syndicat National de la Communication directe, le site web de l entreprise est le deuxième vecteur de communication préféré des Français pour recevoir des propositions commerciales, derrière l ing. 2. L ing Même si à première vue, l ing semble avoir une mauvaise image et est considéré comme peu rentable, à cause du phénomène des courriers indésirables, il reste de bonnes marges de manœuvre. En effet, ce n est pas pour rien que les professionnels du tourisme ont été les premiers à exploiter l ing et l envoi d e-newsletters pour augmenter leurs taux de réservation. D après l étude de Pure360, sur un total de s envoyés par les clients de cette entreprise travaillant dans le secteur du voyage, le taux d ouverture moyen des s est de 40%, avec ensuite un taux de clic de 15%. D après ce graphique établi par Pure360 à partir des données collectées, on remarque que l activité est assez saisonnière, puisque janvier et septembre sont les mois qui récoltent les meilleurs taux, avec un pic de 56% de taux d ouverture et 22% de taux de clic en janvier. Le printemps est la saison la moins efficace, avec un taux d ouverture moyen de 35% et un taux de clic de 13%. En plus d être saisonnière, l efficacité de l ing dépend aussi du moment de la journée durant laquelle l entreprise procède à l envoi de ses campagnes d ing. Toujours d après les résultats de l étude de Pure360, on peut observer qu il y a plusieurs périodes de la journée qui sont propices à l envoi d s : avant et après la pause déjeuner, avant de partir du bureau et avant d aller dormir. Les périodes qui génèrent le plus de clics sont généralement

9 l heure suivant l envoi des campagnes. L ensemble de ces périodes ont un taux d ouverture maximisé de 40% et un taux de clic supérieur à 17%, avec une exception pour la période entre 22h et 23h, qui elle a un taux de clic de 10%. Ainsi, l efficacité des campanes d ings dépend fortement de l activité pratiquée par les internautes au moment de l envoi. De la même manière, il existe aussi des périodes creuses durant lesquelles les campagnes sont le moins efficaces : la nuit, sur le chemin du retour au domicile, et après le diner. L efficacité de l ing ne s explique pas que par la bonne gestion du planning d envoi, mais aussi par l utilisation qu en font les entreprises. En effet, d après la 4 ème enquête «Pratiques & Tendance de l marketing en France» de DoList, même si la lettre d information/newsletter reste le type d le plus classique et répandu avec 66%, on peut noter une forte hausse de la fréquence d apparition d autres types ces dernières années, avec : - une augmentation de 23% sur deux ans pour la promotion d évènements et invitations soit un total de 53%, ce qui en fait le deuxième type le plus répandu - +26% en 4 ans pour les messages relation clients (par exemple le suivi client) soit un total de 35% - la plus forte progression parmi les types d s est ceux proposant des téléchargements de ressources (études, livres blancs, etc.) avec une hausse de 30% en 2 ans, mais avec un total de 13% par rapport à l ensemble des s envoyés cela reste minoritaire. D un autre côté, on peut contraster l efficacité de l ing avec la chute de l industrie de l ing par rapport aux années précédentes, car certaines entreprises ont abusé des fichiers en inondant les boîtes mails. Il y a 4 ans une adresse mail valait 45 centimes d euros, aujourd hui elle ne vaut pas plus de 12 centimes. Au final, seuls 75% des mails sont reçus, 25% sont bloqués ou n arrivent pas. Selon Christian François Viala, expert et président de Yesprofile, les entreprises ont dû opter pour un «permission marketing», où l internaute sélectionne les marques avec lesquelles il a envie de créer une relation durable ou pas, de manière transparente. Ainsi, pour encourager les consommateurs à engager une relation d ing avec l entreprise, celle-ci doit chercher à personnaliser le contenu. 67% d entre eux personnalise les s avec le nom et le prénom du destinataire, 42% oriente leur communication selon la typologie des contacts, et 28% font un ciblage comportemental des campagnes. 3. Les réseaux sociaux En plus d un site web, il est aussi essentiel pour toute entreprise d avoir une présence sur les réseaux sociaux, car ils s imposent comme le canal relationnel par excellence. D après l étude TripBarometer par TripAdvisor, 16% des Français ayant répondu au questionnaire ont utilisé les médias sociaux pour préparer leur voyage, et 37% d entre eux prennent en compte les avis ou remarques présents sur les réseaux sociaux lors de leur processus d achat selon l étude du SNCD. Parmi les réseaux sociaux, Facebook semble être le réseau le plus utilisé, avec 49% des Français qui l ont utilisé pour préparer leurs voyages. Google+ se positionne comme le deuxième réseau, avec 35% d utilisation. Même si Twitter est le quatrième réseau social le plus important au niveau du nombre d utilisateurs inscrits selon Médiamétrie, il semble être moins consulté que Flickr pour la préparation des voyages des Français. Tout comme l ing, il y a aussi des tranches d horaires propices pour entrer en communication avec les prospects sur les réseaux sociaux. D après un graphique réalisé par Social Caffeine, c est en début d après-midi que les entreprises ont le plus de chance de

10 captiver leur audience sur Facebook, avec un pic à 15h le mercredi. On peut noter une différence selon les réseaux sociaux, car pour Google+ la tranche d horaire la plus adaptée est plutôt le matin, lorsque le réseau social est le plus actif. Les réseaux sociaux ne se limitent pas à la communication directe entre l entreprise et le client. En effet, ceux-ci permettant de fédérer les utilisateurs autour d une même thématique, et de rassembler les clients d une même entreprise, la communauté joue un rôle important dans la communication digitale indirecte des annonceurs. Selon le TripBarometer, 39% des voyageurs téléchargent des photos sur les réseaux sociaux pendant leur séjour, et 50% le font une fois rentrés chez eux, et 37% ont commenté leur séjour sur ces réseaux sociaux. 4. Les appareils mobiles La mobilité numérique pourrait révolutionner le comportement des voyageurs encore plus qu Internet, et c est en ce sens que ce canal de communication ne devrait pas être sous-estimé et vu comme une simple réplication du site web. L essor des smartphones et des tablettes au cours des quelques dernières années a créé de nouveaux besoins. Seulement, encore trop peu d acteurs du tourisme ont fait un pas en avant vers le m-marketing, puisque seuls 28% des établissements touristiques en France sont accessibles aux prospects via des appareils mobiles selon l étude de TripAdvisor. D après emarketer.com, le nombre d utilisateurs de tablettes devrait totaliser 19 millions en 2016, et il devrait y avoir plus de 31 millions de consommateurs utilisant un smartphone d ici Dans ce contexte, 72 % des voyageurs dans le monde interrogés par TripAdvisor déclarent que la capacité de réserver via des appareils mobiles est utile. Parmi les différents moyens d accès à l information possible, les utilisateurs préférent en général les applications mobiles aux sites mobiles, avec 46% d entre eux qui utilisent ces applications, et 17% qui préfèrent les sites mobiles selon le Baromètre Fevad/Médiamétrie. Les souhaits d évolution du m-marketing formulés par ces utilisateurs confirment cette tendance, puisque 80% d entre eux souhaitent des applications dédiées à des programmes de fidélité.

11 PARTIE 3 : Comportement des clients 1. Tendance générale de consommation dans le domaine du tourisme L étude du Laboratoire Cetelem nous présente les prévisions budgétaires des ménages européens dans divers secteurs dont le tourisme. On y constate ainsi les effets de la crise économique avec un recul des intentions de dépenses dans l ensemble des pays. En % des français déclaraient avoir l intention de dépenser dans le domaine du voyage et loisirs au cours de l année (contre 52% en 2012) ce qui en fait le premier poste d intention de dépenses. Il semble cependant judicieux de s interroger sur l homogénéité des profils de consommateurs dans ce domaine. 2. Profils de voyageurs Conyette met en avant quatre principaux types de voyageurs. Dans un premier temps, il définit les voyageurs «explorateur» comme étant ceux qui auront pour habitude de définir eux même leurs itinéraires. Les consommateurs d un tel profil réalisent généralement eux même leurs réservation et auront tendance une fois sur place à privilégier le contact humain avec les populations locales. On peut ensuite identifier un profil assez semblable, le«vagabond» présenté comme un routard, un touriste aimant voyager et parcourir les régions dans lesquels il passe ses vacances. Sa préférence va généralement pour un hébergement local, délaissant les hôtels traditionnels pour les auberges de jeunesse, les chambres d hôte ou encore le camping. Une autre catégorie regroupe les «touristes de voyage organisé en masse» ainsi que les touristes individuels de masse. Ces styles de touristes ont moins d influence sur leur expérience de voyage.. Il se contente en effet de sélectionner des packages comprenant par exemple l hôtel, le transport et les excursions. Le touriste individuel de masse aura cependant davantage tendance à prendre des libertés avec le programme établi en louant par exemple une voiture pour profiter d autres activités. On constate donc ici une nette division parmi les profils de voyageur entre ceux adeptes des packages de vacance et ceux préférant organiser eux même leurs séjours. Il conviendra donc de prendre en considération ces différents types de profil dans l examen de l influence des offres en e-hébergement sur le comportement des consommateurs. 3. Consommation on-line Aujourd hui, plus de 6 habitants sur 10 sont des utilisateurs fréquents d Internet en Europe, c'est-à-dire qu ils se connectent plus d une fois par semaine (Laboratoire Cetelem 2013). De plus, dans une étude publiée en 2005, le CREDOC (Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de Vie) révélait que 37% des internautes adeptes des achats en ligne avaient déjà réservé une chambre d'hôtel via internet. Toujours d après cette même étude, les critères incitant les consommateurs à utiliser internet pour leurs réservations sont le gain de temps, la quantité d information disponible et la possibilité de comparaison. Dans une société de plus en plus connectée, la question de l importance de l impact de l offre en e-hébergement se pose donc d autant plus qu une étude menée par Médiamétrie-Easy

12 Voyage en 2010 révèle qu internet est devenu le moyen le plus utilisé pour réserver une nuit d hôtel, loin devant le téléphone. Cette étude mentionne également que les internautes consultent en moyenne entre 3 et 5 sites différents avant de finaliser leur réservation illustrant ainsi la volonté de comparaison du consommateur. 4. Professionnalisation de l e-consommateur L afflux d information disponible sur internet entraîne une augmentation des connaissances du consommateur sur les offres. Celui-ci devient de plus en plus expert. Ce niveau d expertise entraîne une certaine professionnalisation du consommateur dont l avis sera de plus en plus pris en compte par les autres internautes pour effectuer leur choix (CREDOC, p140). 5. Méthodologie Nous avons dans un premier temps un thème assez généraliste, celui des technologies de l information. L un des membres du groupe travaillant dans le secteur de l'hébergement, nous avons affiné notre thème pour nous centrer sur l offre de voyage dans le E-commerce. Nous avons commencé par nous renseigner de manière détaillée sur le web marketing en général, ainsi que sur des domaines plus précis tels que le référencement, la communication sur internet via les différents canaux, la fidélisation, le marketing viral. En plus de ces théories, nous avons aussi étudié quelques cas pratiques pour mieux comprendre l application du web marketing par les entreprises, à travers certaines de leurs campagnes Internet. Pour affiner le thème et trouver notre sujet, nous avons donc opté dans un premier temps pour une approche lexicale du domaine du web marketing, puis dans un second temps pour une approche contextuelle théorique. Cela nous a permis de mieux maîtriser les notions et le vocabulaire du web marketing, mais également d approfondir ces lectures par celle de plusieurs thèses qui traitent de ce même champ de recherche afin de recouper les informations et de confronter les avis des différents auteurs. Nous nous sommes particulièrement intéressés à la thèse de Mickael H. F. Conyette sur les déterminants du planning de voyage des loisirs en ligne, où il a pu analyser les tendances actuelles aux États-Unis. Cela nous a poussés à nous focaliser sur les consommateurs, plus particulièrement sur son comportement d achat. Avec l évolution de l accès au marché de l hébergement, l acte d achat du consommateur a beaucoup changé depuis une dizaine d années. Cela nous amène à notre première question de recherche, à savoir comment le marché de l'hébergement influence-t-il les habitudes des clients. Mickael H. F. Conyette a pu étudier ce lien dans le marché américain et valider certaines des hypothèses qu il avait émises. De notre côté, nous voulons savoir si ces hypothèses sont aussi vérifiées en France, c est-à-dire si les habitudes des consommateurs Français sont les même que ceux des Américains. Nous avons donc élaboré un questionnaire à destination de la clientèle de l'hébergement pour sonder leurs habitudes de consommation vis-à-vis des agences de voyages traditionnelles et sur internet. Nous avons donc choisi une approche inductive avec des études exploratoires pour nous aider à affiner notre sujet pour déterminer la problématique et la valider.

13 6. Calendrier Étapes/tâches Date de début Date de fin Travail sur la revue de littérature 7 février février 2014 Point d avancement 0, répartition des tâches 9 février 2014 Rendu de la revue de littérature 15 février 2014 Point d avancement 1 Mi février 2014 Point d avancement 2 Fin février 2014 Test du questionnaire Fin février 2014 Début mars Interview de professionnels du e-commerce Fin février 2014 Début mars Point d avancement 3 Mi mars 2014 Point d avancement 4 Fin mars 2014 Point d avancement 5 Mi avril 2014 Point d avancement 6 Fin avril 2014 Point d avancement 7 Mi mai 2014 Point d avancement 8 Fin mai 2014 Point d avancement 9 Mi juin 2014 Point d avancement 10 Fin juin 2014 Point d avancement 11 Mi juillet 2014 Point d avancement 12 Fin juillet 2014 Point d avancement 13 Mi août 2014 Rendu final du Grand Mémoire Fin août 2014

14 7. Références Ouvrages : Conyette Michael H. F., Determinants of online leisure travel planning decision process : a segmented approach. Newcastle : Newcastle University. Viot, C., Le e-marketing à l heure du web 2.0. Paris : Gualino lextenso éditions Stambouli, K. B? Briones E., Buzz marketing Les stratégies du bouche à Oreille. Edition d Organisation Documents pdf : Guillaume Des Rotours, L Industrie Française en [pdf] <http://www.kpmg.com/fr/fr/issuesandinsights/articlespublications/documents/indu strie-hoteliere-fran%c3%a7aise-en-2011.pdf> [Accédé Septembre 2011] L Observatoire Cetelem en partenariat avec le cabinet d études et de conseil BIPE, décembre Le consommateur européen en mode alternatif. [pdf] <http://observatoirecetelem.com/publications/2013/observatoirecetelem-consommation-2013.pdf> [Accédé Décembre 2012] Courtecuisse, M., Quels-peuvent-être-les-impacts-de-l entrée-de-google-sur-lemarché-de-l e-tourisme. [pdf] Paris : Sia Partners. <http://transport.sia-partners.com/files/2013/09/quels-peuvent-%c3%aatre-lesimpacts-de-l%e2%80%99entr%c3%a9e-de-google-sur-le-march%c3%a9-del%e2%80%99e-tourisme.pdf> [Accédé Décembre 2012] Hebel, P., Qu est ce qu'internet a change au mode d'achat des français? [pdf] <http://www.credoc.fr/pdf/rech/c213.pdf> [Accédé Novembre 2005] Blogs : Moukarram M., Le Marketing viral ou Buzz marketing. Mehdi Moukarram s Marketing, [Blog] 6 juillet. <http://moukarram.com/2007/07/06/le-marketing-viral-ou-le-buzz-marketing-video> [Accessible 6 juillet 2007] Rimbaud C., Les stratégies digitales pour les nuls. Cyroul.com, [Blog] 21 décembre. <http://www.cyroul.com/tendances/les-strategies-digitales-pour-les-nuls/> [Accessible 21 décembre 2007]

15 Rimbaud C., Utilisabilité et e-marketing ne font pas bon ménage. Cyroul.com, [Blog] 9 novembre. <http://www.cyroul.com/tendances/utilisabilite-et-e-marketing-ne-font-pas-bonmenage/ Cyril Rimbaud> [Accessible 9 novembre 2007] Chartier M., Google Hotel Finder, nouvelles opportunités pour louer des chambres d hôtel! Blog Internet-Formation, [Blog] 13 mai. <http://blog.internet-formation.fr/2013/05/google-hotel-finder-location-chambreshotel/> [Accessible 13 mai 2013] Charlou Y., Google, Le booking killer. Aperibub.fr, [Blog] 17 mars. <http://aperipub.fr/blog/web-marketing/49-google-le-booking-killer.html> [Accessible 17 mars 2013] Articles en ligne : D HARCOURT, P., Le top 5 des sites de réservation d hôtels. Journal du Net, [online] < [Accédé le 24 mai 2013]. DESCHAMPS, F., La Révolution programmée de l etourisme.ecommercemag.fr, [online] 9 juillet. <http://www.ecommercemag.fr/thematique/strategies-omni-canal-1009/strategies /Breves/Mobile-la-revolution-programmee-du-e-tourisme htm> TH, % des internautes ont l habitude de réserver leur hôtel en ligne selon une étude Easyvoyage-Médiamétrie. TendanceHotellerie.fr, [online] août <http://www.tendancehotellerie.fr/articles-breves/conjoncture/638-article/77-desinternautes-ont-l-habitude-de-reserver-leur-hotel-en-ligne-selon-une-etudeeasyvoyage-mediametrie> (dernière mise à jour 15h55 le 10 novembre 2010). [Accédé le 10 novembre 2010]. DELCAMBRE, A., 2013.LeMonde.fr, [online] (dernière mise à jour 14h51 le 20 juin 2013). <http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/06/20/les-internautes-sinforment-de-plus-en-plus-avec-les-tablettes_ _3236.html> [Accédé le 20 juin 2013].

16 TH, 2011.Selon le portail de reservation HRS, les photos ont plus d impact que le bouche à oreilles lors de la sélection d hôtels. Tendancehotellerie.fr, [online] 4 mars. <http://www.tendancehotellerie.fr/article1213> [Accédé le 4 mars 2011]. DE BAST, E., Réservationendirect.com lutte contre les intermédiaires. L HôtellerieRestauration.fr, [online] (dernière mise à jour 14h34 le 5 septembre 2012). <https://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/hotellerie/ /reservationendirect-com-lutte-contre-les-intermediaires.htm> [Accédé le 5 septembre 2012]. DUPERRIN, B., Ip-tracking-comment-sites-voyage-en-ligne-prennent-pourpigeons. Atlantico.fr, [online] 24 mai. <http://www.atlantico.fr/decryptage/ip-tracking-comment-sites-voyage-en-ligneprennent-pour-pigeons-bertrand-duperrin html?page=0,0>

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME CONSTATS Chaque année, les touristes sont de plus en plus nombreux à consulter Internet pour préparer leur séjour, à réserver en ligne, à utiliser leur smartphone avant, pendant et après le séjour. (baromètre

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» OISANS

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» OISANS TOUS SUR LE WEB Résultats «Diagnostic e-marketing» OISANS Pôle Animation & Services Septembre 2015 1 Méthodologie Diagnostic e-marketing Enquête en ligne réalisée du 26 janvier au 20 mars 2015 2 500 hébergements

Plus en détail

FROTSI des Pays de la Loire

FROTSI des Pays de la Loire FROTSI des Pays de la Loire Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative # Sonia RENAULT # Responsable réseau FROTSI # 28 Janvier 2014 La FROTSI des Pays de la Loire : KESAKO?

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

BOOSTER SON BUSINESS. Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges!

BOOSTER SON BUSINESS. Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges! BOOSTER SON BUSINESS Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges! À PROPOS DE NOUS : AGENCE DE VOYAGES EN LIGNE (OTA) CONTENUS TOURISTIQUES OFFRES TOURISTIQUES TECHNOLOGIE MEILLEUR R.O.I.

Plus en détail

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet?

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Présentation Ozil Conseil Communication Web : Stratégie digitale : blogs et réseaux sociaux

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet HYMBERT Medhi JANNEAU Julien Master 2 SCPN Conférence : Les clés de succès sur Internet Introduction : Depuis sa démocratisation durant les années 2000, la toile Internet a complètement «explosée» devant

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

«Les incontournables»

«Les incontournables» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Les incontournables» JOURNEE 1 LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 LA «GRC» ET LE MARKETING DIRECT JOURNEE 3 UN SITE

Plus en détail

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» Nord Isère Territoire CCI

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» Nord Isère Territoire CCI TOUS SUR LE WEB Résultats «Diagnostic e-marketing» Nord Isère Territoire CCI Pôle Animation & Services Septembre 2015 1 SOMMAIRE Résultats du Diagnostic e-marketing : o Profil des professionnels répondants

Plus en détail

Animation. Programme. Numérique de Territoire. Forums et Ateliers. numériques

Animation. Programme. Numérique de Territoire. Forums et Ateliers. numériques Animation 2015 Numérique de Territoire Programme Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S ATELIERS ACCOMPAGNEMENT NUMERIQUE ANIMATION NUM EN CHÂTAIGNERAIE CANTALIENNE Nos forums et

Plus en détail

LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ

LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ AU PROGRAMME Tour de table Les chiffres OTA, c est quoi? Intérêt pour vous Présentation de la Place de Marché Manche Tourisme LES CHIFFRES L IMPACT DU E.TOURISME

Plus en détail

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Présentation du 31 mars 2010 Baromètre UDA / OpinionWay 2010 de l e-marketing page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats Expertise

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon Les différents systèmes de réservation en ligne Tour d horizon le web, un média de communication incontournable Et plus encore le média de communication du tourisme Le marché du voyage en ligne pèse 93,8

Plus en détail

«Refondre ou créer son site web»

«Refondre ou créer son site web» Animateur Numérique de Territoire Rhône-Alpes «Refondre ou créer son site web» Véronick Le Palabe- O.T. La Norma Sommaire 1-ANT? 2- Numérique Internaute Mobinaute 3-Avoir un site web aujourd hui 4-Créer

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

VOTRE CANAL MARKETING

VOTRE CANAL MARKETING LE LIVRE BLANC DE L EMAIL MARKETING FAITES DE L E-MAIL VOTRE CANAL MARKETING LE PLUS DYNAMIQUE TABLE DES MATIÈRES Introduction Les atouts de l emailing Les clés d un emailing réussi! Mesurer son retour

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Baromètre 2011 de l'e-marketing

Baromètre 2011 de l'e-marketing Baromètre 2011 de l'e-marketing Présentation du 30 mars 2011 MD Expo / UDA Baromètre de l e-marketing 2011 page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats L acculturation des

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

INTERNET. Source : Baromètre Raffour Interactif 2012, propos écrits par Guy Raffour

INTERNET. Source : Baromètre Raffour Interactif 2012, propos écrits par Guy Raffour 1 2 3 Parce qu en 2011 : 17.2 millions de Français ont préparé leurs séjours en ligne, soit 58% des Français partis. 12.5 millions de Français ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet en

Plus en détail

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 SOMMAIRE Contexte page 3 Rendu du diagnostic Introduction : les chiffres du diagnostic page 4 1. Le taux d équipement des prestataires page 5 2. Internet

Plus en détail

Compte rendu. Diagnostic numérique du Pays de Bitche. Réalisé de juin 2013 à janvier 2014. www.antpaysdebitche.jimdo.com

Compte rendu. Diagnostic numérique du Pays de Bitche. Réalisé de juin 2013 à janvier 2014. www.antpaysdebitche.jimdo.com L animation numérique de territoir e au Pays de Bitche Compte rendu Diagnostic numérique du Pays de Bitche Réalisé de juin 2013 à janvier 2014 pour é n i m a t i v l i a Cockt ilité! plus de visib Le diagnostic

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme

Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme Les règles d or de l emailingpour fidéliser vos clients dans le secteur du tourisme 1 Plan Utilisation d une plateforme d envoi Créer un message L email Marketing Comment utiliser l email Marketing 2 L

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ Publigo PUBLIGO Agence de communication Agence spécialisée dans le conseil en communication pour les professionnels et grands comptes (web,

Plus en détail

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com E-Tourisme www.balaruc-les-bains.com Mardi 19 Mai 2015 Sommaire 1. E-Tourisme Définition et quelques Chiffres Le cycle du voyageur Positionnement de l OT 2. Positionnement OT Google Site d avis : TripAdvisor

Plus en détail

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 Conseil et Ingénierie Touristique Anglet Tourisme E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 4 février 2010 Contexte Contexte Les structures de promotion touristique sont aujourd hui en pleine mutation,

Plus en détail

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France)

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France) Page 1 of 6 France : Le marché du tourisme en ligne (26/10/2009) Tous les chiffres-clés Tourisme : l'e-mailing enregistre un taux d'ouverture de 22 % Commentaire Les acteurs du tourisme se tournent de

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux :

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux : Depuis quelques années, les besoins en accompagnement numérique exprimés par les acteurs du tourisme d Auvergne se sont accrus. La réponse apportée par le CRDTA a été la mise en place d'une formation d'animateur

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014 Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr Bouzigues Le 8 décembre 2014 Les chiffres-clés du e-tourisme L e-tourisme, un marché de 16 milliards d euros

Plus en détail

Casino au Mondial des métiers

Casino au Mondial des métiers Casino au Mondial des métiers Vendredi 8 février 2013 Eric Chetboun Direction marketing digital- Eric Chetboun Sommaire 1. Le Groupe Casino : les métiers de la distribution 2. Les sites e-commerce chez

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 3 : gestion de la relation client Mardi 31 mars 2015 Présentation Emilie REVEL Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

Livre blanc HÔTELLERIE INDÉPENDANTE COMMENT RECONQUÉRIR SON AUTONOMIE COMMERCIALE? Ou les moyens de mieux résister à la pression des OTA

Livre blanc HÔTELLERIE INDÉPENDANTE COMMENT RECONQUÉRIR SON AUTONOMIE COMMERCIALE? Ou les moyens de mieux résister à la pression des OTA Livre blanc HÔTELLERIE INDÉPENDANTE COMMENT RECONQUÉRIR SON AUTONOMIE COMMERCIALE? Ou les moyens de mieux résister à la pression des OTA en développant ses réser vations directes. I - OTA & Hôtel indépendants..page

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés > FORMATIONS CLES EN MAIN > FORMATIONS SUR MESURE Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC Dans le cadre du Pacte Régional de Continuité Professionnelle signé par l Etat, la Région et les Partenaires

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

La Renaissance de L emailing à la Performance

La Renaissance de L emailing à la Performance La Renaissance de L emailing à la Performance Eviter l essouflement en revenant aux bonnes pratiques marketing Par Mario Roche, Sales Manager Acxiom France Better connections. Better results. Livre Blanc

Plus en détail

Internet : un nouveau territoire pour les professionnels du tourisme

Internet : un nouveau territoire pour les professionnels du tourisme Internet : un nouveau territoire pour les professionnels du tourisme Journée technique Etourisme MOPA jeudi 8 octobre Mimizan Alexandre Bertin AEC 08/10/2009 Les enjeux du tourisme en France - Un marché

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Optimiser la visibilité de son site internet. Les sites d avis. Les réseaux sociaux. www.monsite... La cartographie / Géolocalisation

Optimiser la visibilité de son site internet. Les sites d avis. Les réseaux sociaux. www.monsite... La cartographie / Géolocalisation Optimiser la visibilité de son site internet Les réseaux sociaux Les sites d avis www.monsite... Les sites de partages de photos/vidéos La cartographie / Géolocalisation Comment optimiser son site internet?

Plus en détail

Mise en concurrence Cahier des charges

Mise en concurrence Cahier des charges Mise en concurrence Cahier des charges Date : mercredi 23 mai 2012 1 Sommaire I. PRESENTATION GENERALE DU PROJET 3 A. CONTEXTE 3 B. HISTORIQUE 3 II. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE 4 A. OUTILS ATTENDUS

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? PRESENTATION Néomarketing est une Agence Conseil de Marketing Relationnel. Depuis 2002, nous accompagnons nos

Plus en détail

Bulletin d Inscription

Bulletin d Inscription Pôle Web Analytics Référencement Webmarketing Réseaux sociaux Ergonomie Veille stratégique Bulletin d Inscription 2012 est un centre de formation agréé (n 53350642035) reconnu pour les formations spécialisées

Plus en détail

Développer votre stratégie digitale. www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France

Développer votre stratégie digitale. www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France Développer votre stratégie digitale www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France CYBER L AGENCE DIGITALE Cyber L accompagne depuis 17ans les entreprises, associations, collectivités, dans leur

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT PAR LES ACTEURS DU TOURISME : POURQUOI L UTILISER? COMMENT L OPTIMISER? Mercredi 8 septembre 2010

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT PAR LES ACTEURS DU TOURISME : POURQUOI L UTILISER? COMMENT L OPTIMISER? Mercredi 8 septembre 2010 LA GESTION DE LA RELATION CLIENT PAR LES ACTEURS DU TOURISME : POURQUOI L UTILISER? COMMENT L OPTIMISER? Mercredi 8 septembre 2010 Les intervenants Didier SERRANT Directeur associé de Mélétys, Président

Plus en détail

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux L avantage pour les e-retailers : s ouvrir aux marchés internationaux nécessite moins d'investissements.

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

Comment offrir à mon entreprise ou à mon commerce une visibilité sur le web?

Comment offrir à mon entreprise ou à mon commerce une visibilité sur le web? Comment offrir à mon entreprise ou à mon commerce une visibilité sur le web? Forum Osez l entreprise 26/11/2015 Dois-je être présent sur internet? 54 473 474 internautes, soit 83 % de la population française

Plus en détail

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme?

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? Voyageurs & comportements d achat En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? tradedoubler.com Les Européens préfèrent choisir leurs hôtels,

Plus en détail

Dossier de Presse Avril 2015. LE 1 er MOTEUR DE RECHERCHE DE LOCATION DE VACANCES

Dossier de Presse Avril 2015. LE 1 er MOTEUR DE RECHERCHE DE LOCATION DE VACANCES Dossier de Presse Avril 2015 LE 1 er MOTEUR DE RECHERCHE DE LOCATION DE VACANCES SOMMAIRE LE MARCHE DU TOURISME EN FRANCE 4 Un marché dynamique Typologie du tourisme en France Le e-tourisme en pleine

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC :

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : 1ere Edition Baromètre SOCIAL MINDS Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : Présentation «Social Minds» est un baromètre quantitatif dont la 1 ère édition a été réalisée en Mars 2012, commandité

Plus en détail

Une première en France

Une première en France DOSSIER DE PRESSE 04/09/2013 LE GOOGLE LOCAL de METZ Lancement Officiel : 01/10/2013 Une première en France Grâce au soutien des collectivités, le commerce messin entre dans l ère du numérique pour redonner

Plus en détail

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing Les réseaux Sociaux en 2014 Vos Interlocuteurs : Audrey DRYJSKI Chef de projets Digital Marketing Marie PILLOT Consultante Digital Marketing Mélanie SEYNAT Chef de projets Digital Marketing Jean-Marie

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet 1 ER SEMESTRE 2016 CONFÉRENCES ET ATELIERS 100% PRATIQUES POUR LES ACTEURS TOURISTIQUES DE CORNOUAILLE UNE INITIATIVE & Les entreprises

Plus en détail

2-les axes de développements du web marketing

2-les axes de développements du web marketing INTODUCTION Le web est t un ensemble de donnée relie par des liens hypertexte. Tandis que Le marketing sous-entend un état d esprit, une discipline qui cherche à déterminer les offres des biens et services

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Tourisme & fidélisation àl heure du digital

Tourisme & fidélisation àl heure du digital Tourisme & fidélisation àl heure du digital Introduction Comment l apogée d Internet et l avènement des outils de communication digitale transforment-ils les stratégies de fidélisation des acteurs du tourisme

Plus en détail

Intervention Lundi 29 septembre 2014

Intervention Lundi 29 septembre 2014 Intervention Lundi 29 septembre 2014 Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier La théorie de l Iceberg Définir votre stratégie E-tourisme Annuaires spécialisés Blog Labels/ Réseaux Version mobile

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Tourisme : cap vers le Web 2.0

Tourisme : cap vers le Web 2.0 Tourisme : cap vers le Web 2.0 Aujourd hui et Demain Orléans 27 novembre 2007 www.detente.fr p.viceriat@detente.fr Qu est est-ce que le Web 1.0? Le Web 1.0 est une manière simple et économique de mettre

Plus en détail

Atelier e-business Mon entreprise en ligne 11 Décembre, 8H30. Xavier Masclaux xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

Atelier e-business Mon entreprise en ligne 11 Décembre, 8H30. Xavier Masclaux xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Atelier e-business Mon entreprise en ligne 11 Décembre, 8H30 Xavier Masclaux xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour : Développer

Plus en détail

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Activités de la Société Argaus est une société de Conseil et Stratégie spécialiste du numérique. Argaus vous accompagne

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

Guide de l Antiquaire sur Internet

Guide de l Antiquaire sur Internet Guide de l Antiquaire sur Internet A mettre entre les mains de tous les Antiquaires! Comprenez les secrets d internet Découvrez les solutions pour y être présent Augmentez vos ventes rapidement http://www.guide-antiquaires.com

Plus en détail

Agence Webmarketing global. Une nouvelle vision de vos projets

Agence Webmarketing global. Une nouvelle vision de vos projets Agence Webmarketing global Une nouvelle vision de vos projets f t Agence Basée sur un savoir-faire acquis grâce à plus de 6 ans d expérience réussie dans l e-marketing en Europe, vous offre les solutions

Plus en détail

Saisine devant l Autorité de la concurrence contre les pratiques anticoncurrentielles des centrales de réservation en ligne

Saisine devant l Autorité de la concurrence contre les pratiques anticoncurrentielles des centrales de réservation en ligne Saisine devant l Autorité de la concurrence contre les pratiques anticoncurrentielles des centrales de réservation en ligne Mardi 2 juillet 2013 I. Contexte Le secteur du tourisme est l un des rares secteurs

Plus en détail

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET?

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? 1. Présentation 1.1 Les coordonnées Mentionnez ici les coordonnées exactes de l entreprise ou de la collectivité (adresse postale, numéro de

Plus en détail

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE 1 1 NOS SERVICES Nous vous proposons nos services pour renforcer et optimiser votre trafic sur internet et augmenter votre chiffre d affaires Search Engine Marketing * REFERENCEMENT NATUREL (SEO) * REFERENCEMENT

Plus en détail