GRAND MÉMOIRE * * * PROJET DE MÉMOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRAND MÉMOIRE * * * PROJET DE MÉMOIRE"

Transcription

1 GRAND MÉMOIRE * * * PROJET DE MÉMOIRE Déclaration sur l honneur Nous, soussignés, certifions que nous sommes les seuls auteurs de ce document et que toutes les sources et auteurs utilisés pour sa rédaction ont été cités. Le plagiat entrainera son annulation.» Lu et approuvé, Noms, Prénoms: BERTOLI Eve BLONDEL Florian HO Boris

2 1. Titre L'incidence de l'offre de voyage en E-Hébergement dans l'acte d'achat du consommateur 2. Introduction a. Contexte Notre équipe a un intérêt pour les nouvelles technologies. De plus, un des membres de l équipe travaille dans le E-commerce et participe au lancement d une activité en E- Hébergement. Il est donc très intéressant de mutualiser nos recherches et nos points de vue dans le cadre de la mise en place de ce projet. Aujourd'hui, le budget tourisme et E- Hébergement fait parti d un des postes de dépense le plus important en France. De plus, l étude Médiamétrie Easy Voyage d août 2010 confirme qu internet est le moyen le plus utilisé pour réserver un hôtel, loin devant le téléphone. Les tendances du marché, les comportements du consommateur, les différents canaux de communication et le positionnement des concurrents sont autant d éléments à connaître et à maîtriser qu ils concourent directement à la maîtrise de l activité sur le marché et à la compétitivité. b. Intérêt et enjeux Avant de se pencher sur le marché de l'hébergement, il faut d abord avoir conscience de l évolution du chiffre d affaires en E-commerce. On est passé de 2,2 à 6,7 milliards d euros entre 2002 et 2005(Credoc 2005). De plus en plus de consommateurs achètent en ligne. Un des premiers postes de dépense pour ceux-ci est justement le poste «tourisme» qui représente 56% des achats effectués en ligne selon la FEVAD, chiffres de septembre En 2005, le poste hôtels ou locations de vacances représentait déjà 37% des achats sur internet. Nous nous pencherons donc d abord sur l organisation du marché du E-Hébergement et ses spécificités, puis nous étudierons les principaux canaux de communication utilisés par les utilisateurs web. Enfin, nous nous pencherons sur les habitudes du consommateur dans ce domaine.

3 3. Présentation de la recherche a. Problématique de recherche Dans un monde où la proportion d individus connectés à internet est de plus en plus importante, un grand nombre de secteurs d activité ont décidé de profiter de l apport de cette nouvelle technologie pour se développer. Le tourisme ne déroge pas à ce principe et notamment le secteur de l hébergement touristique. En effet, depuis plusieurs années, les différents acteurs de ce secteur s emparent de ce format numérique afin d attirer de nouveaux clients, de les fidéliser ou de les conseiller dans leurs choix. Dans ce contexte, nous pouvons donc nous demander quelle est l'incidence de l'offre de voyage en E-Hébergement dans l'acte d'achat du consommateur. b. Questions de recherche Afin d aborder de manière rigoureuse ce sujet, il nous est nécessaire de nous intéresser d une part aux acteurs du marché, mais également à leurs utilisations des différents canaux de communication apportés par les technologies du web. De plus, nous nous interrogerons sur l impact éventuel qu ont pu avoir les nouveaux vecteurs de communication dans le marché de l'hébergement. L arrivée d internet a ainsi permis aux différents acteurs de diversifier leur communication. Cela nous amène donc à nous poser la question suivante : Question de recherche 1 : Comment sont organisés les vendeurs sur le marché de l E- Hébergement? Quelle utilisation des différents canaux de communication est faite par les fournisseurs d E-Hébergement? Quelles sont les grandes tendances au niveau de la stratégie? Quels sont les leaders, les outsiders et qu est ce qui les différencient? Nous verrons que pour être efficaces, les annonceurs ont dû déterminer les habitudes de communication des internautes afin d adapter leur stratégie. Cela nous amène donc à nous intéresser à ces habitudes. Question de recherche 2 : Comment les utilisateurs utilisent-ils les différents canaux de communications? Après avoir constaté les méthodes de communication, il sera intéressant de mettre en avant leur impact sur les choix de consommation des clients. Question de recherche 3 : Quelles sont les habitudes du consommateur en matière d'ehébergement?

4

5 4. Revue de Littérature PARTIE 1 : Les acteurs du marché de l e-hébergement 1. L organisation des vendeurs en E-Hébergement Il y a deux types d acteurs présents sur le marché de l E-Hébergement. Les Pure Players et les Click and Mortar. Nous entendons par Pure Player les vendeurs qui effectuent leur commerce uniquement sur internet. On peut citer par exemple Promovacances.com. Les clients n ont pas la possibilité d acheter en magasin. Les Click and Mortar ont plusieurs canaux de vente : magasin, e-commerce. On peut par exemple citer la SNCF. On voit que la moitié de l activité en E-Commerce est faite par des pure players, (CREDOC 2005), nous étudierons cela plus en détail ultérieurement. Le fait d être référencé sur un guide d achat et/ou un comparateur de prix en ligne permet de stimuler ses ventes (Revue Gfm E-marketing et E-business 2013). On peut citer quelques comparateurs de prix comme tripadvisor, voyagesncf.com, ou encore Easyvoyage.com. 2. Comment les concurrents d E-Hébergement se différencient-ils? Dans la Revue Gfm E-marketing et E-business 2013, on constate que l interaction avec le client est de plus en plus importante. Elle est souvent au cœur du site internet. C est par exemple le cas à la SNCF où le client peut faire des commentaires à tous les niveaux de services. Autant sur l aspect technique et visuel du site, que du service reçu. L offre de service évolue en fonction des commentaires client. Le document Outils Stratégies Digitales pour les nuls rejoint cette théorie puisqu il parle de l expérience utilisateur. L interaction a également lieu hors de l entreprise, sur les réseaux sociaux par exemple sur les blogs, forums, site de partage de contenus. Les publicités pré-roll sont aussi très utilisées avant la diffusion de vidéo, sur Youtube par exemple. On voit en quoi se différencient les sites et quelles sont les différentes fonctionnalités existantes. Il y a dix ans, 89% des entreprises présentaient l activité et 65% présentaient les catalogues produits ou prix en ligne (CREDOC 2005).

6 3. Les stratégies et outils des acteurs en E-hébergement La fidélisation Le CRM permet de gérer l ensemble des données clients telles que les données sociodémographiques, comportementales, le panier moyen, le chiffre d affaires généré. On constate que les E-commerces ne peuvent plus se contenter de développer leurs ventes. Ils doivent aussi et surtout fidéliser les clients (Revue Gfm E-marketing et E-business 2013). Le marketing viral ou le Buzz marketing Le marketing viral ou le buzz marketing repose sur un effet de contamination de la cible par la propagation du message selon des techniques faisant essentiellement appel au bouche- à- oreille. Cela permet de créer un engouement rapide autour d une marque. Karim Stambouli et Éric Briones expliquent : «L'élément stratégique [ ] est d'attirer l'attention du consommateur et d'en faire en même temps un agent de communication, autrement dit, permettre à un récepteur de devenir émetteur. Pour cela, il faut que l'intérêt du consommateur s'identifie à l'intérêt du service ou de la marque. C'est cette implication des consommateurs qui permet de réaliser une campagne exponentielle, rapide. Un message passe d'autant mieux qu'il repose sur la sociabilité.» Don Peppers et Martha Rogers lui préfèrent l'appellation «Superdistribution marketing». Selon Mehdi, le bouche à oreille sur internet pourrait influencer jusqu à 8 personnes (Moukarram, 2007). L avantage du marketing viral est selon lui la rapidité de propagation de la "campagne" et son faible coût. Pour que le message soit diffusé, il faut s adresser à une tribu. Il faut flatter les récepteurs de ces messages afin qu ils relaient l information. L auteur de Stratégies Digitales pour les Nuls évoque la subtile différence entre le bouche à oreille et le buzz. Pour lui, le bouche à oreille n est pas contrôlable par la marque alors que le buzz essaie de l être. Une histoire sinon rien Le document Outils Stratégies Digitales explique bien l importance pour le site internet d avoir une histoire. L histoire apporte un intérêt et contribue au sens du site. L histoire doit être en accord avec le public visé.

7 L utilisabilité d un site web L utilisabilité (de l anglais usability) est la capacité d un système à permettre à ses utilisateurs normaux de faire efficacement ce pour quoi ils l utilisent.(rimbaud 2007) Avoir un site utilisable implique de connaître l utilisateur, son comportement, ses objectifs et évidement les possibilités du média internet, afin d analyser la simplicité du système, son efficience et son plaisir d utilisation. Maîtriser l utilisabilité demande beaucoup de travail. Ces tâches sont réalisées par des concepteurs ou des ergonomes. Le profilage et l augmentation des prix à chaque visite : Nous étudierons cette stratégie de prix détaillée par Bertrand Dupperin, utilisée par les voyagistes sur la toile. 4. Classement des 5 meilleurs sites de réservations d hôtels Nous nous pencherons sur le classement 5 meilleurs sites de réservations d hôtels en fonction du temps passé par visiteurs et du nombre de vus -( Journal du Net Novembre 2010). Nous émettrons des hypothèses sur ce qui amène les utilisateurs à passer plus de temps sur certains sites ou ce qui favorise le nombre de visites. 5. L évolution des agences en ligne, les leaders et outsiders sur le marché Juliette Benedetti nous explique l évolution des agences en ligne qui au départ prenaient de petites commissions et offraient des tarifs avantageux. Aujourd hui les commisions d une agence en ligne telle que Booking peuvent aller jusqu à 30%. Deux auteurs (Charlou et Chartier 2013) nous expliquent l arrivée de Google Hotel Finder sur le marché du E-Hébergement. Le gros avantage qu offre Google est sa rémunération au clic et donc des tarifs plus avantageux pour les propriétaires d hôtels qui voient la commission de l intermédiaire réduite. Google Hotel Finder existe depuis mars 2013 et les comparateurs de prix et les OTA. Nous nous pencherons dans le grand mémoire sur les avantages concurrentiels de Google Hotel Finder. Les outsiders Des fonctionnements différents des Online Travel Agencies se mettent en place. C est le cas par exemple avec l association Rerservationendirect.com -composée en 2012 de 150 signataires - qui veut contrer les agences en ligne en supprimant les commissions trop élevées et en bannissant les contrats léonins ( contrats attribuant à un cocontractant des droits disproportionnées par rapport aux obligations).

8 PARTIE 2 : Les différents canaux de communications à disposition des annonceurs dans le domaine du tourisme Les outils internet prennent une part importante dans la communication des annonceurs, puisque selon une étude de TripAdvisor réalisée auprès de personnes à travers le monde, les Français sont ceux qui utilisent le plus ces outils pour planifier leurs vacances : 98% d entre eux ont utilisé des sources en ligne, et 91% d entre eux ont consulté des avis en ligne. Le secteur du voyage et du tourisme est le secteur qui bénéficie le plus des achats en ligne, avec 56% des internautes qui ont effectué un achat au cours des 6 derniers mois selon le baromètre (Fevad Médiatrie/Netratings 2012). Il serait donc pertinent de s intéresser plus en détail à chacun de ces canaux de communication. 1. Les sites web et mini-sites Ces espaces crées par l entreprise sont souvent le point de départ pour informer et initier une relation avec les consommateurs. C est le premier degré d'un système à paliers qui repose sur la notion de communauté virtuelle. Cependant, le centre du dispositif n est pas forcément un site web. Le centre d une plateforme de communication interactive peut être d origine variée : un site communautaire, une chaine de télévision, les réseaux sociaux, etc. Selon le Syndicat National de la Communication directe, le site web de l entreprise est le deuxième vecteur de communication préféré des Français pour recevoir des propositions commerciales, derrière l ing. 2. L ing Même si à première vue, l ing semble avoir une mauvaise image et est considéré comme peu rentable, à cause du phénomène des courriers indésirables, il reste de bonnes marges de manœuvre. En effet, ce n est pas pour rien que les professionnels du tourisme ont été les premiers à exploiter l ing et l envoi d e-newsletters pour augmenter leurs taux de réservation. D après l étude de Pure360, sur un total de s envoyés par les clients de cette entreprise travaillant dans le secteur du voyage, le taux d ouverture moyen des s est de 40%, avec ensuite un taux de clic de 15%. D après ce graphique établi par Pure360 à partir des données collectées, on remarque que l activité est assez saisonnière, puisque janvier et septembre sont les mois qui récoltent les meilleurs taux, avec un pic de 56% de taux d ouverture et 22% de taux de clic en janvier. Le printemps est la saison la moins efficace, avec un taux d ouverture moyen de 35% et un taux de clic de 13%. En plus d être saisonnière, l efficacité de l ing dépend aussi du moment de la journée durant laquelle l entreprise procède à l envoi de ses campagnes d ing. Toujours d après les résultats de l étude de Pure360, on peut observer qu il y a plusieurs périodes de la journée qui sont propices à l envoi d s : avant et après la pause déjeuner, avant de partir du bureau et avant d aller dormir. Les périodes qui génèrent le plus de clics sont généralement

9 l heure suivant l envoi des campagnes. L ensemble de ces périodes ont un taux d ouverture maximisé de 40% et un taux de clic supérieur à 17%, avec une exception pour la période entre 22h et 23h, qui elle a un taux de clic de 10%. Ainsi, l efficacité des campanes d ings dépend fortement de l activité pratiquée par les internautes au moment de l envoi. De la même manière, il existe aussi des périodes creuses durant lesquelles les campagnes sont le moins efficaces : la nuit, sur le chemin du retour au domicile, et après le diner. L efficacité de l ing ne s explique pas que par la bonne gestion du planning d envoi, mais aussi par l utilisation qu en font les entreprises. En effet, d après la 4 ème enquête «Pratiques & Tendance de l marketing en France» de DoList, même si la lettre d information/newsletter reste le type d le plus classique et répandu avec 66%, on peut noter une forte hausse de la fréquence d apparition d autres types ces dernières années, avec : - une augmentation de 23% sur deux ans pour la promotion d évènements et invitations soit un total de 53%, ce qui en fait le deuxième type le plus répandu - +26% en 4 ans pour les messages relation clients (par exemple le suivi client) soit un total de 35% - la plus forte progression parmi les types d s est ceux proposant des téléchargements de ressources (études, livres blancs, etc.) avec une hausse de 30% en 2 ans, mais avec un total de 13% par rapport à l ensemble des s envoyés cela reste minoritaire. D un autre côté, on peut contraster l efficacité de l ing avec la chute de l industrie de l ing par rapport aux années précédentes, car certaines entreprises ont abusé des fichiers en inondant les boîtes mails. Il y a 4 ans une adresse mail valait 45 centimes d euros, aujourd hui elle ne vaut pas plus de 12 centimes. Au final, seuls 75% des mails sont reçus, 25% sont bloqués ou n arrivent pas. Selon Christian François Viala, expert et président de Yesprofile, les entreprises ont dû opter pour un «permission marketing», où l internaute sélectionne les marques avec lesquelles il a envie de créer une relation durable ou pas, de manière transparente. Ainsi, pour encourager les consommateurs à engager une relation d ing avec l entreprise, celle-ci doit chercher à personnaliser le contenu. 67% d entre eux personnalise les s avec le nom et le prénom du destinataire, 42% oriente leur communication selon la typologie des contacts, et 28% font un ciblage comportemental des campagnes. 3. Les réseaux sociaux En plus d un site web, il est aussi essentiel pour toute entreprise d avoir une présence sur les réseaux sociaux, car ils s imposent comme le canal relationnel par excellence. D après l étude TripBarometer par TripAdvisor, 16% des Français ayant répondu au questionnaire ont utilisé les médias sociaux pour préparer leur voyage, et 37% d entre eux prennent en compte les avis ou remarques présents sur les réseaux sociaux lors de leur processus d achat selon l étude du SNCD. Parmi les réseaux sociaux, Facebook semble être le réseau le plus utilisé, avec 49% des Français qui l ont utilisé pour préparer leurs voyages. Google+ se positionne comme le deuxième réseau, avec 35% d utilisation. Même si Twitter est le quatrième réseau social le plus important au niveau du nombre d utilisateurs inscrits selon Médiamétrie, il semble être moins consulté que Flickr pour la préparation des voyages des Français. Tout comme l ing, il y a aussi des tranches d horaires propices pour entrer en communication avec les prospects sur les réseaux sociaux. D après un graphique réalisé par Social Caffeine, c est en début d après-midi que les entreprises ont le plus de chance de

10 captiver leur audience sur Facebook, avec un pic à 15h le mercredi. On peut noter une différence selon les réseaux sociaux, car pour Google+ la tranche d horaire la plus adaptée est plutôt le matin, lorsque le réseau social est le plus actif. Les réseaux sociaux ne se limitent pas à la communication directe entre l entreprise et le client. En effet, ceux-ci permettant de fédérer les utilisateurs autour d une même thématique, et de rassembler les clients d une même entreprise, la communauté joue un rôle important dans la communication digitale indirecte des annonceurs. Selon le TripBarometer, 39% des voyageurs téléchargent des photos sur les réseaux sociaux pendant leur séjour, et 50% le font une fois rentrés chez eux, et 37% ont commenté leur séjour sur ces réseaux sociaux. 4. Les appareils mobiles La mobilité numérique pourrait révolutionner le comportement des voyageurs encore plus qu Internet, et c est en ce sens que ce canal de communication ne devrait pas être sous-estimé et vu comme une simple réplication du site web. L essor des smartphones et des tablettes au cours des quelques dernières années a créé de nouveaux besoins. Seulement, encore trop peu d acteurs du tourisme ont fait un pas en avant vers le m-marketing, puisque seuls 28% des établissements touristiques en France sont accessibles aux prospects via des appareils mobiles selon l étude de TripAdvisor. D après emarketer.com, le nombre d utilisateurs de tablettes devrait totaliser 19 millions en 2016, et il devrait y avoir plus de 31 millions de consommateurs utilisant un smartphone d ici Dans ce contexte, 72 % des voyageurs dans le monde interrogés par TripAdvisor déclarent que la capacité de réserver via des appareils mobiles est utile. Parmi les différents moyens d accès à l information possible, les utilisateurs préférent en général les applications mobiles aux sites mobiles, avec 46% d entre eux qui utilisent ces applications, et 17% qui préfèrent les sites mobiles selon le Baromètre Fevad/Médiamétrie. Les souhaits d évolution du m-marketing formulés par ces utilisateurs confirment cette tendance, puisque 80% d entre eux souhaitent des applications dédiées à des programmes de fidélité.

11 PARTIE 3 : Comportement des clients 1. Tendance générale de consommation dans le domaine du tourisme L étude du Laboratoire Cetelem nous présente les prévisions budgétaires des ménages européens dans divers secteurs dont le tourisme. On y constate ainsi les effets de la crise économique avec un recul des intentions de dépenses dans l ensemble des pays. En % des français déclaraient avoir l intention de dépenser dans le domaine du voyage et loisirs au cours de l année (contre 52% en 2012) ce qui en fait le premier poste d intention de dépenses. Il semble cependant judicieux de s interroger sur l homogénéité des profils de consommateurs dans ce domaine. 2. Profils de voyageurs Conyette met en avant quatre principaux types de voyageurs. Dans un premier temps, il définit les voyageurs «explorateur» comme étant ceux qui auront pour habitude de définir eux même leurs itinéraires. Les consommateurs d un tel profil réalisent généralement eux même leurs réservation et auront tendance une fois sur place à privilégier le contact humain avec les populations locales. On peut ensuite identifier un profil assez semblable, le«vagabond» présenté comme un routard, un touriste aimant voyager et parcourir les régions dans lesquels il passe ses vacances. Sa préférence va généralement pour un hébergement local, délaissant les hôtels traditionnels pour les auberges de jeunesse, les chambres d hôte ou encore le camping. Une autre catégorie regroupe les «touristes de voyage organisé en masse» ainsi que les touristes individuels de masse. Ces styles de touristes ont moins d influence sur leur expérience de voyage.. Il se contente en effet de sélectionner des packages comprenant par exemple l hôtel, le transport et les excursions. Le touriste individuel de masse aura cependant davantage tendance à prendre des libertés avec le programme établi en louant par exemple une voiture pour profiter d autres activités. On constate donc ici une nette division parmi les profils de voyageur entre ceux adeptes des packages de vacance et ceux préférant organiser eux même leurs séjours. Il conviendra donc de prendre en considération ces différents types de profil dans l examen de l influence des offres en e-hébergement sur le comportement des consommateurs. 3. Consommation on-line Aujourd hui, plus de 6 habitants sur 10 sont des utilisateurs fréquents d Internet en Europe, c'est-à-dire qu ils se connectent plus d une fois par semaine (Laboratoire Cetelem 2013). De plus, dans une étude publiée en 2005, le CREDOC (Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de Vie) révélait que 37% des internautes adeptes des achats en ligne avaient déjà réservé une chambre d'hôtel via internet. Toujours d après cette même étude, les critères incitant les consommateurs à utiliser internet pour leurs réservations sont le gain de temps, la quantité d information disponible et la possibilité de comparaison. Dans une société de plus en plus connectée, la question de l importance de l impact de l offre en e-hébergement se pose donc d autant plus qu une étude menée par Médiamétrie-Easy

12 Voyage en 2010 révèle qu internet est devenu le moyen le plus utilisé pour réserver une nuit d hôtel, loin devant le téléphone. Cette étude mentionne également que les internautes consultent en moyenne entre 3 et 5 sites différents avant de finaliser leur réservation illustrant ainsi la volonté de comparaison du consommateur. 4. Professionnalisation de l e-consommateur L afflux d information disponible sur internet entraîne une augmentation des connaissances du consommateur sur les offres. Celui-ci devient de plus en plus expert. Ce niveau d expertise entraîne une certaine professionnalisation du consommateur dont l avis sera de plus en plus pris en compte par les autres internautes pour effectuer leur choix (CREDOC, p140). 5. Méthodologie Nous avons dans un premier temps un thème assez généraliste, celui des technologies de l information. L un des membres du groupe travaillant dans le secteur de l'hébergement, nous avons affiné notre thème pour nous centrer sur l offre de voyage dans le E-commerce. Nous avons commencé par nous renseigner de manière détaillée sur le web marketing en général, ainsi que sur des domaines plus précis tels que le référencement, la communication sur internet via les différents canaux, la fidélisation, le marketing viral. En plus de ces théories, nous avons aussi étudié quelques cas pratiques pour mieux comprendre l application du web marketing par les entreprises, à travers certaines de leurs campagnes Internet. Pour affiner le thème et trouver notre sujet, nous avons donc opté dans un premier temps pour une approche lexicale du domaine du web marketing, puis dans un second temps pour une approche contextuelle théorique. Cela nous a permis de mieux maîtriser les notions et le vocabulaire du web marketing, mais également d approfondir ces lectures par celle de plusieurs thèses qui traitent de ce même champ de recherche afin de recouper les informations et de confronter les avis des différents auteurs. Nous nous sommes particulièrement intéressés à la thèse de Mickael H. F. Conyette sur les déterminants du planning de voyage des loisirs en ligne, où il a pu analyser les tendances actuelles aux États-Unis. Cela nous a poussés à nous focaliser sur les consommateurs, plus particulièrement sur son comportement d achat. Avec l évolution de l accès au marché de l hébergement, l acte d achat du consommateur a beaucoup changé depuis une dizaine d années. Cela nous amène à notre première question de recherche, à savoir comment le marché de l'hébergement influence-t-il les habitudes des clients. Mickael H. F. Conyette a pu étudier ce lien dans le marché américain et valider certaines des hypothèses qu il avait émises. De notre côté, nous voulons savoir si ces hypothèses sont aussi vérifiées en France, c est-à-dire si les habitudes des consommateurs Français sont les même que ceux des Américains. Nous avons donc élaboré un questionnaire à destination de la clientèle de l'hébergement pour sonder leurs habitudes de consommation vis-à-vis des agences de voyages traditionnelles et sur internet. Nous avons donc choisi une approche inductive avec des études exploratoires pour nous aider à affiner notre sujet pour déterminer la problématique et la valider.

13 6. Calendrier Étapes/tâches Date de début Date de fin Travail sur la revue de littérature 7 février février 2014 Point d avancement 0, répartition des tâches 9 février 2014 Rendu de la revue de littérature 15 février 2014 Point d avancement 1 Mi février 2014 Point d avancement 2 Fin février 2014 Test du questionnaire Fin février 2014 Début mars Interview de professionnels du e-commerce Fin février 2014 Début mars Point d avancement 3 Mi mars 2014 Point d avancement 4 Fin mars 2014 Point d avancement 5 Mi avril 2014 Point d avancement 6 Fin avril 2014 Point d avancement 7 Mi mai 2014 Point d avancement 8 Fin mai 2014 Point d avancement 9 Mi juin 2014 Point d avancement 10 Fin juin 2014 Point d avancement 11 Mi juillet 2014 Point d avancement 12 Fin juillet 2014 Point d avancement 13 Mi août 2014 Rendu final du Grand Mémoire Fin août 2014

14 7. Références Ouvrages : Conyette Michael H. F., Determinants of online leisure travel planning decision process : a segmented approach. Newcastle : Newcastle University. Viot, C., Le e-marketing à l heure du web 2.0. Paris : Gualino lextenso éditions Stambouli, K. B? Briones E., Buzz marketing Les stratégies du bouche à Oreille. Edition d Organisation Documents pdf : Guillaume Des Rotours, L Industrie Française en [pdf] <http://www.kpmg.com/fr/fr/issuesandinsights/articlespublications/documents/indu strie-hoteliere-fran%c3%a7aise-en-2011.pdf> [Accédé Septembre 2011] L Observatoire Cetelem en partenariat avec le cabinet d études et de conseil BIPE, décembre Le consommateur européen en mode alternatif. [pdf] <http://observatoirecetelem.com/publications/2013/observatoirecetelem-consommation-2013.pdf> [Accédé Décembre 2012] Courtecuisse, M., Quels-peuvent-être-les-impacts-de-l entrée-de-google-sur-lemarché-de-l e-tourisme. [pdf] Paris : Sia Partners. <http://transport.sia-partners.com/files/2013/09/quels-peuvent-%c3%aatre-lesimpacts-de-l%e2%80%99entr%c3%a9e-de-google-sur-le-march%c3%a9-del%e2%80%99e-tourisme.pdf> [Accédé Décembre 2012] Hebel, P., Qu est ce qu'internet a change au mode d'achat des français? [pdf] <http://www.credoc.fr/pdf/rech/c213.pdf> [Accédé Novembre 2005] Blogs : Moukarram M., Le Marketing viral ou Buzz marketing. Mehdi Moukarram s Marketing, [Blog] 6 juillet. <http://moukarram.com/2007/07/06/le-marketing-viral-ou-le-buzz-marketing-video> [Accessible 6 juillet 2007] Rimbaud C., Les stratégies digitales pour les nuls. Cyroul.com, [Blog] 21 décembre. <http://www.cyroul.com/tendances/les-strategies-digitales-pour-les-nuls/> [Accessible 21 décembre 2007]

15 Rimbaud C., Utilisabilité et e-marketing ne font pas bon ménage. Cyroul.com, [Blog] 9 novembre. <http://www.cyroul.com/tendances/utilisabilite-et-e-marketing-ne-font-pas-bonmenage/ Cyril Rimbaud> [Accessible 9 novembre 2007] Chartier M., Google Hotel Finder, nouvelles opportunités pour louer des chambres d hôtel! Blog Internet-Formation, [Blog] 13 mai. <http://blog.internet-formation.fr/2013/05/google-hotel-finder-location-chambreshotel/> [Accessible 13 mai 2013] Charlou Y., Google, Le booking killer. Aperibub.fr, [Blog] 17 mars. <http://aperipub.fr/blog/web-marketing/49-google-le-booking-killer.html> [Accessible 17 mars 2013] Articles en ligne : D HARCOURT, P., Le top 5 des sites de réservation d hôtels. Journal du Net, [online] < [Accédé le 24 mai 2013]. DESCHAMPS, F., La Révolution programmée de l etourisme.ecommercemag.fr, [online] 9 juillet. <http://www.ecommercemag.fr/thematique/strategies-omni-canal-1009/strategies /Breves/Mobile-la-revolution-programmee-du-e-tourisme htm> TH, % des internautes ont l habitude de réserver leur hôtel en ligne selon une étude Easyvoyage-Médiamétrie. TendanceHotellerie.fr, [online] août <http://www.tendancehotellerie.fr/articles-breves/conjoncture/638-article/77-desinternautes-ont-l-habitude-de-reserver-leur-hotel-en-ligne-selon-une-etudeeasyvoyage-mediametrie> (dernière mise à jour 15h55 le 10 novembre 2010). [Accédé le 10 novembre 2010]. DELCAMBRE, A., 2013.LeMonde.fr, [online] (dernière mise à jour 14h51 le 20 juin 2013). <http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/06/20/les-internautes-sinforment-de-plus-en-plus-avec-les-tablettes_ _3236.html> [Accédé le 20 juin 2013].

16 TH, 2011.Selon le portail de reservation HRS, les photos ont plus d impact que le bouche à oreilles lors de la sélection d hôtels. Tendancehotellerie.fr, [online] 4 mars. <http://www.tendancehotellerie.fr/article1213> [Accédé le 4 mars 2011]. DE BAST, E., Réservationendirect.com lutte contre les intermédiaires. L HôtellerieRestauration.fr, [online] (dernière mise à jour 14h34 le 5 septembre 2012). <https://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/hotellerie/ /reservationendirect-com-lutte-contre-les-intermediaires.htm> [Accédé le 5 septembre 2012]. DUPERRIN, B., Ip-tracking-comment-sites-voyage-en-ligne-prennent-pourpigeons. Atlantico.fr, [online] 24 mai. <http://www.atlantico.fr/decryptage/ip-tracking-comment-sites-voyage-en-ligneprennent-pour-pigeons-bertrand-duperrin html?page=0,0>

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

BOOSTER SON BUSINESS. Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges!

BOOSTER SON BUSINESS. Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges! BOOSTER SON BUSINESS Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges! À PROPOS DE NOUS : AGENCE DE VOYAGES EN LIGNE (OTA) CONTENUS TOURISTIQUES OFFRES TOURISTIQUES TECHNOLOGIE MEILLEUR R.O.I.

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme?

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? Voyageurs & comportements d achat En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? tradedoubler.com Les Européens préfèrent choisir leurs hôtels,

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION COUGARD Cécile GRIJOL Bénédicte MARTINEZ Céline Mai 2011 Promotion 2010-2011 MEMOIRE DE SPÉCIALISATION «L e-merchandising, les meilleures recettes pour vendre mieux et plus en ligne» Dans quelle mesure

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE DU TERRITOIRE

DIAGNOSTIC NUMERIQUE DU TERRITOIRE Sud Office de Tourisme DIAGNOSTIC NUMERIQUE DU TERRITOIRE Tourisme et numérique: s adapter c est la clé! Contact: Office de Tourisme Ganges Cévennes Méditerranée Plan de l Ormeau 34190 Ganges Tél.: 04

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE GUIDE QUANTCAST PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE CONTENU 2 INTRODUCTION 3 TWITTER : FAITS ET CHIFFRES 3 HISTORIQUE DE TWITTER 4 GUIDE DE L ANNONCEUR SUR TWITTER 5 GUIDE D INITIATION AUX AUDIENCES

Plus en détail

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com E-Tourisme www.balaruc-les-bains.com Mardi 19 Mai 2015 Sommaire 1. E-Tourisme Définition et quelques Chiffres Le cycle du voyageur Positionnement de l OT 2. Positionnement OT Google Site d avis : TripAdvisor

Plus en détail

FROTSI des Pays de la Loire

FROTSI des Pays de la Loire FROTSI des Pays de la Loire Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative # Sonia RENAULT # Responsable réseau FROTSI # 28 Janvier 2014 La FROTSI des Pays de la Loire : KESAKO?

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Faites de vos études-sondages un outil de conquête à la fidélisation de vos clients. Proposition de réalisation d étude-sondage

Faites de vos études-sondages un outil de conquête à la fidélisation de vos clients. Proposition de réalisation d étude-sondage Faites de vos études-sondages un outil de conquête à la fidélisation de vos clients. Proposition de réalisation d étude-sondage «Si les annonceurs deviennent des médias et les médias des agences, que deviennent

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014 Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr Bouzigues Le 8 décembre 2014 Les chiffres-clés du e-tourisme L e-tourisme, un marché de 16 milliards d euros

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2014 2015 2 Sommaire

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

Avec le soutien d HOMELOC, MHI lance son nouveau site web : www.monhebergementinsolite.com spécialiste de la location insolite en France.

Avec le soutien d HOMELOC, MHI lance son nouveau site web : www.monhebergementinsolite.com spécialiste de la location insolite en France. Avec le soutien d HOMELOC, MHI lance son nouveau site web : www.monhebergementinsolite.com spécialiste de la location insolite en France. Mon Hébergement Insolite : De l annuaire à la centrale de réservation

Plus en détail

Présentation & Audience 2012

Présentation & Audience 2012 Votre communication internet globale pour le web local. Présentation & Audience 2012 1. Introduction Stasbourgbienvenue.com est en ligne depuis le mois d'aout 2009. A ce jour notre portail internet trouve

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet 1 ER SEMESTRE 2016 CONFÉRENCES ET ATELIERS 100% PRATIQUES POUR LES ACTEURS TOURISTIQUES DE CORNOUAILLE UNE INITIATIVE & Les entreprises

Plus en détail

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com Sources : Mathieu VADOT,

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Participez à l aventure digitale

Participez à l aventure digitale Participez à l aventure digitale Participez au parcours d ateliers numériques du territoire de Namur et boostez votre identité Numérique! La révolution e-touristique est en marche et nous vous proposons

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE SA ISO N 2 01 3- ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME & NUMÉRIQUE D E L I N F O R M AT I O N... À L AC C O M PAG N E M E N T 20 14 Formulaire au dos ATELIERS CONFÉRENCES Pourquoi des ateliers-conférences sur

Plus en détail

De La Génération De Leads Online Au Lead Management

De La Génération De Leads Online Au Lead Management De La Génération De Leads Online Au Lead Management Piloter ses campagnes d acquisition en revenant aux fondamentaux du marketing relationnel Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Lead

Plus en détail

«Les incontournables»

«Les incontournables» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Les incontournables» JOURNEE 1 LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 LA «GRC» ET LE MARKETING DIRECT JOURNEE 3 UN SITE

Plus en détail

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 Conseil et Ingénierie Touristique Anglet Tourisme E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 4 février 2010 Contexte Contexte Les structures de promotion touristique sont aujourd hui en pleine mutation,

Plus en détail

SOCIAL CRM pour le E-commerce

SOCIAL CRM pour le E-commerce SOCIAL CRM pour le E-commerce Spreadbutton, solution en mode Saas, permet aux e-commerçants de gérer leur communauté client avec Facebook. La solution intègre des modules marketing spécifiques à la vente

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Paris, mars 2013 page 1 ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Analyse de Guillaume Weill, Directeur Général MetrixLab France 5 CLÉS DE SUCCÈS POUR L E-TOURISME EN 2013 Les enseignements présentés dans ce document

Plus en détail

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux Qui sommes nous? Fort de son expérience depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux, Net Social Réputation s associe avec Victoria Communication expert en communication B to B pour fonder Social Partner

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

Développer son activité Courtage grâce à la communauté AssurDeal

Développer son activité Courtage grâce à la communauté AssurDeal Développer son activité Courtage grâce à la communauté AssurDeal Offre de services AssurDeal aux Assureurs et Grossistes Octobre 2014 NetAdvise 2014 Objectifs de l offre AssurDeal L offre AssurDeal aux

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

4 techniques inbound marketing e-commerce

4 techniques inbound marketing e-commerce 4 techniques inbound marketing e-commerce 4 techniques d inbound marketing à connaitre pour les boutiques e- commerce Si vous possédez une boutique e-commerce, vous avez probablement déjà utilisé des publicités

Plus en détail

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE SA ISO N 2 01 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME & NUMÉRIQUE D E L I N F O R M AT I O N... À L AC C O M PAG N E M E N T 4-20 15 D O S F O R M U L A I R E AU ATELIERS CONFÉRENCES POURQUOI DES ATELIERS-CONFÉRENCES

Plus en détail

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters.

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters. L email, vers une communication électronique. Que ce soit à la maison ou au travail, presque tous les internautes utilisent l email pour communiquer. Aujourd hui encore, l email reste le seul moyen de

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Marketing digital VS Marketin opérationnel! HAPPY WORKER!

Marketing digital VS Marketin opérationnel! HAPPY WORKER! Marketing digital VS Marketin opérationnel! HAPPY WORKER! marketing digital! Ensemble des actions menées sur Internet pour promouvoir un(e) produit / service / marque auprès d une cible pré-identifiée.!

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles Témoignage utilisateur Groupe HG Automobiles www.hgauto.fr Equipé du DMS Sage icar, V12Web, pilote Module financement Kevin Ginisty Directeur Groupe Novembre 2012 En bref Le Groupe HG Automobiles distribue

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Tourisme & fidélisation àl heure du digital

Tourisme & fidélisation àl heure du digital Tourisme & fidélisation àl heure du digital Introduction Comment l apogée d Internet et l avènement des outils de communication digitale transforment-ils les stratégies de fidélisation des acteurs du tourisme

Plus en détail

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Observatoire Orange Terrafemina vague 17 E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet PROGRAMME 2012 Les ateliers ont lieu de 9h à 11h pour Dijon et Écuisses - de 15h à 17h pour Auxerre (horaires spécifiques pour Nevers) Être présent sur les réseaux sociaux : Facebook, Viadeo, Twitter,

Plus en détail

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE SA ISO N 2 01 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME & NUMÉRIQUE D E L I N F O R M AT I O N... À L AC C O M PAG N E M E N T 5-20 16 D O S F O R M U L A I R E AU POURQUOI DES ATELIERS-CONFÉRENCES SUR LE NUMÉRIQUE?

Plus en détail

Etape 1 : Constituer une base de données.

Etape 1 : Constituer une base de données. Etape 1 : Constituer une base de données. L importance de la base de données. Les abonnés à votre emailing-liste représentent un patrimoine pour vous : c est la liste de ceux qui souhaitent rester informés

Plus en détail

VOTRE CANAL MARKETING

VOTRE CANAL MARKETING LE LIVRE BLANC DE L EMAIL MARKETING FAITES DE L E-MAIL VOTRE CANAL MARKETING LE PLUS DYNAMIQUE TABLE DES MATIÈRES Introduction Les atouts de l emailing Les clés d un emailing réussi! Mesurer son retour

Plus en détail

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ENTREPRISE fotokasten SITE WEB www.fotokasten.de DOMAINE Commerce de détail / Édition de photos CAMPAGNE Jeu concours de l Avent Client Fotokasten

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex Côte-d Or Tourisme Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : Amélioration graphique et ergonomique d une l

Plus en détail

7 minutes chrono QUICK VISION

7 minutes chrono QUICK VISION 7 minutes chrono QUICK VISION Solution mobile et multilingue d'econciergerie pour les hôtels ou comment se payer un vrai concierge, riche de bonnes addresses actualisées quand on n a pas les moyens Hôtelière

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

PrismaData 30/04/2014

PrismaData 30/04/2014 PrismaData 30/04/2014 La Data, un actif unique pour Prisma Media! Abonnés Digital Boutiques Panels Commun autés 2 millions d abonnés 25 millions d adresses e-mail 14 millions d internautes 4 millions de

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2014"

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2014 Description & Bon de commande de l étude Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2014" Objectifs de l'étude L'évolution du tourisme de loisir et des déplacements

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

Place de marché «Haute Maurienne Vanoise»

Place de marché «Haute Maurienne Vanoise» Place de marché «Haute Maurienne Vanoise» PREAMBULE Afin de clarifier ses services et assoir son nouveau positionnement de véritable «facilitateur d affaires» pour le compte des prestataires touristiques

Plus en détail

Conversion et e-commerce : la fidélité prime

Conversion et e-commerce : la fidélité prime Conversion et e-commerce : la fidélité prime Etude réalisée du 1 er au 28 février 2010 sur un périmètre de 8 sites d e-commerce audités par AT Internet. Les sites d e-commerce ont de plus en plus le vent

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher le portail internet regroupant les commerçants du Loir-et-Cher Dossier de presse Sommaire : - Communiqué de presse p.2 - AchatVille, côté commerçant

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques e-commerce+ Magazine d information d Octave n 17 - Mars 2016 BUSINESS OMNICANAL : êtes-vous prêt? WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques E-COMMERCE ET POINTS DE VENTE Adoptez le point de vue du client

Plus en détail

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET?

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? 1. Présentation 1.1 Les coordonnées Mentionnez ici les coordonnées exactes de l entreprise ou de la collectivité (adresse postale, numéro de

Plus en détail

Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com

Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com Maël Resch Attachée de Presse Tél : 01 55 80 58 66 Email : mael.resch@empruntis.com CRÉDIT OU ASSURANCE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 12 L ACCES DES BELGES A L INTERNET CONTINUE DE PROGRESSER En 11, 77% des ménages avaient un accès à internet, majoritairement à large bande. Cela ressort des

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

PLAN D ACTIONS. Chapitre IV. Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers en Gascogne

PLAN D ACTIONS. Chapitre IV. Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers en Gascogne Gers, terre de rencontre et d échanges Gers, terre d équilibre entre l homme et la nature Gers, terre d aventure et d histoire Gers, terre de gourmandise PLAN D ACTIONS 2015 Chapitre IV Comité Départemental

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

RÉUSSIR SA 1 ÈRE CAMPAGNE ADWORDS

RÉUSSIR SA 1 ÈRE CAMPAGNE ADWORDS RÉUSSIR SA 1 ÈRE CAMPAGNE ADWORDS Sommaire 1. Quels sont les avantages? 2. Bien démarrer sur AdWords + AdWords Express vs AdWords + Estimer la rentabilité avant de se lancer 3. Les premiers pas pour une

Plus en détail