L éruption du volcan Grimsvötn en Islande

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L éruption du volcan Grimsvötn en Islande"

Transcription

1 BRGM PDG/JV Orléans, le 22 mai 2011, 17h L éruption du volcan Grimsvötn en Islande Le samedi 21 mai 2011, à 21h (heure de Paris), le volcan islandais Grimsvötn est entré en éruption, et le souvenir de celle de l Eyjafjallajökull l an dernier est encore assez présent dans les esprits pour que l on se préoccupe à nouveau de l impact de ce nouvel évènement tellurique sur le trafic aérien. D autant que, comme son célèbre prédécesseur, le Grimsvötn est situé sous un glacier, le Vatnajökull, l éruption se traduisant également par un panache de cendres émis dans l atmosphère, produit par fragmentation du magma au contact de la glace (et de l eau sous-jacente). 1. Principales caractéristiques du volcan Grimsvötn Le volcan Grimsvötn est un des plus importants et plus actifs d Islande. Situé dans la partie centrale de l ile, sa localisation correspond à l endroit où le rift nord se divise en deux rifts caractérisant le système volcano-tectonique du Sud de l Islande. Plus précisément à la croisée de l axe méridien actif (orienté N-S) avec le système transverse (E-W) assurant la liaison avec la dorsale de Reikjanes, qui se prolonge au sud par la dorsale médio-atlantique (Fig.1). C est cette localisation interprétée comme l apex d un panache du manteau par de nombreux auteurs qui explique l importance de ce volcan, de grande dimension, couronné par une vaste caldera complexe, connue seulement indirectement puisque située sous un glacier permanent 1. Néanmoins, la très forte activité hydrothermale de ce volcan se traduit par une fonte sous-glaciaire avec la présence d un lac dans la caldera, sous une épaisseur de glace de 50 à 200m. Figure 1 : carte de localisation du volcan Grimsvötn dans le système de rifts islandais (source : USGS) Le volcan Grimsvötn est bien connu pour son activité volcanique historique, les dernières éruptions datant de 2004 et de On ne compte pas moins de 75 éruptions au cours des 1100 dernières années. Outre la caldera elle-même, ce volcan comprend un système de fissures émissives, dont celle du Laki, rendue célèbre par l éruption de 1783, qui a eu un impact important sur l ensemble de l Europe, au point que certains historiens y voient une des causes de la révolution française, le nuage de cendre ayant eu un impact sur le climat et les récoltes pendant plusieurs années. C est un fait que l éruption du Laki, qui a émis 12 à 14 Km3 de magma, a été une des éruptions historiques majeures. 1 M.T. Gudmundsson, T. H ognad ottir / Journal of Geodynamics 43 (2007)

2 Au cours de ces dernières années, les observations géophysiques ont permis aux volcanologues islandais de montrer que le Grimsvötn était en période de remplissage de sa chambre magmatique, dont le volume pourrait atteindre 400Km3, avec une inflation régulière, de 5 à 10 cm par an, depuis Fig. 2 : La caldera complexe du volcan Grimsvötn (dans laquelle on retrouve l influence des deux directions tectoniques majeures, NNE et WSW) et le système magmatique intrusif sous-jacent, allongé selon l axe du rift (M.T. Gudmundsson, T. H ognad ottir, 2007) 2. Comparaison avec l éruption de l Eyjafjallajökull En comparaison avec l Eyjafjallajökull, l éruption du Grimsvötn présente plusieurs différences : - C est une éruption de plus forte puissance, avec un panache atteignant une hauteur de 17 à 20 Km, alors que celle de l an dernier était de 6 à 9 kilomètres (Fig. 3). Cette hauteur classe cet évènement parmi les plus importants. - La composition de la lave est basaltique, impliquant un degré de fracturation moindre que dans le cas de l Eyjafjallajökull, dont la lave plus acide était aussi plus fragmentable, du fait que le dégazage du magma augmente les surfaces de contact avec la glace. - La direction des vents, qui rabattaient directement le panache de l Eyjafjallajökull vers l Europe dès le début de l éruption, alors que dans le cas du Grimsvötn, les vents étaient orientés vers le NW et recentraient le panache sur l Islande elle-même, qui de

3 ce fait a fermé son espace aérien. Néanmoins, si les vents d altitude portaient vers le nord, les vents de moindre hauteur portaient dimanche 22 vers le sud (Fig. 4). Fig. 3 : hauteur des panaches (en Km) des éruptions volcaniques historiques et taux d émission de magma en Kg/s (Mastin et al, 2009).

4 3. Quelles prévisions pour les jours qui viennent? Il est essentiel de rester très vigilant concernant l impact de cette éruption sur le continent européen et la France en particulier. 4 éléments seront notamment à prendre en compte : 1) L évolution du régime météorologique, et plus spécifiquement l orientation des vents en altitude dans les jours à venir. 2) La caractéristique des particules produites par le volcan, dont la composition initiale, basaltique, indique des tailles plus élevées que dans le cas de l éruption précédente. 2 Si cette observation se confirme, elle a pour conséquence que les particules retombent plus vite à la surface (une particule de moins de 63 microns émise à une hauteur de 17Km peut voyager 1000 Km avant d atterrir) 3) La durée de l éruption, qu il est difficile de prédire. Les dernières éruptions du Grimsvötn ont duré de quelques jours à quelques semaines, mais le volume important de la chambre magmatique et son inflation continue depuis 1998 peut entrainer une éruption d importance exceptionnelle. L éruption du Laki fissure appartenant au même système volcanique - a été une des plus importantes de l histoire de l Islande. 4) Enfin, la composition du magma, si elle joue actuellement, par sa composition basaltique, dans le sens d un moindre impact en terme de volatilité du panache (moindre fragmentation et taille plus grosse des particules), peut également évoluer vers des compositions plus acides (il faut noter toutefois que le Grimsvötn a été jusqu ici caractérisé par une activité basaltique). Figure 4 : prévisions météorologiques concernant l évolution du panache du Grimsvötn jusqu à lundi 23 mai 2011 (Metoffice, UK) 2 Les particules sont plus grossières selon Pall Einarsson, Université d Islande

5 Figure 5 : photo de l éruption prise par un avion de reconnaissance islandais le 21 mai ; on observe un panache vertical de couleur blanche (forte teneur en vapeur d eau), remontant en haute altitude (17 à 20 Km) et un panache de couleur grise, de moindre hauteur, chargé en cendres basaltiques avec importantes retombées sur le sol islandais. Sites de référence : (enregistrement continu du tremor volcanique) Jacques Varet Volcanologue, ancien président du CSERV (Comité Supérieur d'évaluation des Risques Volcaniques). Docteur ès-sciences, lauréat du prix L.R.Wager décerné par la Royal Society et l Association Internationale de Volcanologie et de Chimie de l Intérieur de la Terre (AIVCIT).

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande (4)

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande (4) BRGM PDG/JV Orléans, le 24 Mai, 21h L éruption du volcan Grimsvötn en Islande (4) La présente information vient compléter le 24 mai à 21h les 3 notes précédentes émises par le BRGM. L éruption du volcan

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h 851, 852 et 853 Lundi 14 mars 2016 DEVOIR SURVEILLE n 5 GEOLOGIE durée 3 h Le sujet comporte 12 pages, il vous est conseillé de prendre connaissance de la totalité du sujet avant de commencer. Il sera

Plus en détail

Le piton de la fournaise

Le piton de la fournaise Le piton de la fournaise 1 Où se trouve le Piton de la fournaise? 2 La Réunion est formée de combien de volcans? 3 Quel est l âge du Piton de la fournaise? 4 Comment s est construite l île? 5 Quelle est

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

Volcanisme dans le monde

Volcanisme dans le monde 13-01-06 Etymologie et Classification des Volcans Volcanisme dans le monde Le mot volcan trouve son étymologie dans le nom du dieu romain du feu Vulcain (Héphaïstos en grec ancien). C'est un relief, résultant

Plus en détail

Des volcans en éruption

Des volcans en éruption Activité 1 Des volcans en éruption Les volcanologues observent les éruptions volaniques afin de découvrir leur cause et de comprendre le fonctionnement des volcans. Quelles sont les caractéristiques des

Plus en détail

Islande. Terre de feu et de glace. Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1

Islande. Terre de feu et de glace. Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1 Islande. Terre de feu et de glace. par Sylvain Blais: Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1 Sommaire Islande.... 1 I. Localisation et formation :... 1 II. Les Geysers :... 3

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

Emissions de particules du volcan islandais Eyjafjöll: quelle influence sur le contenu en aérosols dans la région Lilloise?

Emissions de particules du volcan islandais Eyjafjöll: quelle influence sur le contenu en aérosols dans la région Lilloise? Emissions de particules du volcan islandais Eyjafjöll: quelle influence sur le contenu en aérosols dans la région Lilloise? LOA (Laboratoire d Optique Atmosphérique, Lille1, CNRS UMR 8518) vendredi 23

Plus en détail

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION :

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION : Chapitre 2 : le volcanisme Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 2 : le volcanisme

Plus en détail

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans "rouges" : (exemple : Le Piton de la Fournaise).

I ) L identification de deux types de volcanisme. 1) Les éruptions effusives des volcans rouges : (exemple : Le Piton de la Fournaise). LE VOLCANISME. Introduction : La Terre possède sur les cinq continents plus de 1500 volcans (et bien davantage sous les océans) qui sont aujourd hui considérés comme actifs ; chaque année en moyenne 60

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION 1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence

Plus en détail

Merveilles de l Islande

Merveilles de l Islande Merveilles de l Islande 8 jours / 7 nuits 2016 REYKJAVIK CERCLE D OR CÔTE SUD VIK JÖKULSARLON HÖFN EGILSSTADIR AKUREYRI BORGARNES REYKJAVIK 1 JOUR 1 ARRIVEE REYKJAVIK Arrivée à Keflavik. Nuit à Reykjavik

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre I] Des éruptions volcaniques différentes CHAPITRE 2 LES VOLCANS : EFFETS ET CAUSES Quelles sont les manifestations d une éruption volcanique? Quelles sont

Plus en détail

Le magmatisme à la Réunion

Le magmatisme à la Réunion GEOLOGIE 15 avril 2009 Durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve (1pt) Le magmatisme à la Réunion L île de la Réunion est située dans l océan Indien. Elle constitue la

Plus en détail

INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION

INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION Fumerolles de faible débit dans la paroi est du cratère Dolomieu Bulletin OVPF août 2010 A

Plus en détail

Olivier Lengliné, David Marsan, Jean-Luc Got, Virginie Pinel L.G.I.T., Université de Savoie

Olivier Lengliné, David Marsan, Jean-Luc Got, Virginie Pinel L.G.I.T., Université de Savoie 1 - Titre Evolution de la sismicité induite par le remplissage d'un réservoir magmatique Olivier Lengliné, David Marsan, Jean-Luc Got, Virginie Pinel L.G.I.T., Université de Savoie Valérie Ferrazzini Observatoire

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

Pourquoi étudier l aérosol atmosphérique?

Pourquoi étudier l aérosol atmosphérique? Pourquoi étudier l aérosol atmosphérique? Impact Climatique Impact sanitaire Les particules atmosphériques sont avant tout étudiées pour leurs impacts sur le climat et sur la santé humaine. 39 Réchauffement

Plus en détail

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun!

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Le volcanisme Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Problème : Qu est ce que le volcanisme? I. Les éruptions volcaniques

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30 Nom et Prénom : UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF 1 INSTITUT D ARCHITECTURE ET DES SCIENCES DE LA TERRE DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère année.

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

Les risques volcaniques

Les risques volcaniques Les risques volcaniques La Classe de 2VP1 est allée visiter Vulcania le vendredi 4 avril le matin. L entrée de Vulcania L objectif de cette sortie vise à comprendre quels sont les risques majeurs et les

Plus en détail

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective L eau souterraine point au 18 mai 2006 Jacques VARET Direction de la Prospective Les ressources en eau et la demande de l humanité > Planète terre : 97% d eau salée 3 % d eau douce dont : 77,2 % : glaciers

Plus en détail

Le volcanisme Islandais

Le volcanisme Islandais 28/11/2003 - Par Jacques Sintès, Volcanologue Le volcanisme Islandais L'Islande est situé exactement à l'intersection de la ride médio-atlantique (chaîne de montagnes volcaniques océaniques, ou rift)et

Plus en détail

Voyage aux origines du monde

Voyage aux origines du monde Pour une pause pique-nique originale, rien de tel qu une centrale géothermique : Hellisheiði est la plus grosse d. Elle alimente la capitale toute proche, par le biais d un réseau de conduites qui sillonne

Plus en détail

Jean-François Lénat Laboratoire Magmas et Volcans Univ. Blaise Pascal-CNRS-OPGC RISQUES ET SURVEILLANCE DE L'ACTIVITÉ VOLCANIQUE

Jean-François Lénat Laboratoire Magmas et Volcans Univ. Blaise Pascal-CNRS-OPGC RISQUES ET SURVEILLANCE DE L'ACTIVITÉ VOLCANIQUE Jean-François Lénat Laboratoire Magmas et Volcans Univ. Blaise Pascal-CNRS-OPGC RISQUES ET SURVEILLANCE DE L'ACTIVITÉ VOLCANIQUE Importance planétaire de l'activité volcanique Distribution des volcans

Plus en détail

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme UE 116 TD 1 Sciences de la Terre Les concepts mobilisés dans les explications des phénomènes volcaniques et sismiques. I. Nos représentations initiales Support Affiches/ Comparaison Travail par groupe

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre CHAPITRE 3 LA SURFACE DE LA TERRE : DES PLAQUES EN MOUVEMENTS Situation de départ - Rappels : Les séismes et les éruptions volcaniques ne se manifestent

Plus en détail

Voyage lecteurs en Islande, pays de contrastes

Voyage lecteurs en Islande, pays de contrastes Kontiki Voyages Bvd Grancy 37 CH-1006 Lausanne 022 389 70 80 www.kontiki.ch Voyage lecteurs en Islande, pays de contrastes Dates 27.06.15 04.07.15 Participants Minimum 15 / Maximum 20 personnes Plan vols

Plus en détail

Notre exposition sur les volcans, une belle aventure!

Notre exposition sur les volcans, une belle aventure! Notre exposition sur les volcans, une belle aventure! Bilan positif pour notre première exposition sur les volcans en partenariat avec l Association Volcanologique Européenne, le Centre Image Lorraine

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur

TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur Données initiales : Parmi les enveloppes du globe terrestre, seuls les matériaux de la lithosphère sont accessibles à l

Plus en détail

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3)

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Exposition VOLCANS du 25 octobre 2007 au 21 avril 2008 Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Ce livret est destiné à garder une trace écrite de la visite de l exposition, mais aussi

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau Etape 1 Les compositions minéralogiques et chimiques du manteau et de la croûte océanique : Rappels Observer au microscope polarisant les

Plus en détail

Supervolcan. Enquête pour les 4P-6P. Ton nom :... Ta classe :...

Supervolcan. Enquête pour les 4P-6P. Ton nom :... Ta classe :... Supervolcan Enquête pour les 4P-6P Ton nom :... Ta classe :... Partie 1 : Les volcans rouges et spectaculaires 1. Entre dans le tunnel à l entrée de l exposition. En arrivant de l autre côté de la passerelle,

Plus en détail

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 GEOLOGIE. Durée : 3 heures. Le sujet comporte 12 pages et trois parties indépendantes et obligatoires. Il est conseillé de prendre connaissance de la totalité

Plus en détail

Je lis. D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte.

Je lis. D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte. Je lis D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte. Les différents types de volcans La morphologie des volcans est

Plus en détail

1 Activité magmatique des zones

1 Activité magmatique des zones ACTIVITÉ 1 Activité magmatique des zones de subduction Le magmatisme des zones de convergence de plaques s observe sur la plaque chevauchante. Il est situé à l aplomb des surfaces de Bénioff, là où celles-ci

Plus en détail

IV. Les Volcans. IV.1. Introduction

IV. Les Volcans. IV.1. Introduction Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif 1 Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Géologie 2. 1 ère année Semestre 2. IV.

Plus en détail

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS)

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS) 1s_cntsvt_2012_03_28.doc 1/6 CLASSE DE 1ère S - DURÉE 3H00 DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CALCULATRICES INTERDITES 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS) La théorie de la dérive des

Plus en détail

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O.

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O. UE Planète Terre Julie Perrot - U.B.O. Grands Processus Géodynamiques I - Frontières Divergentes Modèles de rifting Rift Continental Dorsale Océanique II - Frontières Convergentes Subduction Collision

Plus en détail

4. Roches volcaniques et volcanisme

4. Roches volcaniques et volcanisme 4. Roches volcaniques et volcanisme 1ère Partie: magmas, roches et contexte géodynamique Krakatoa (Java, Indonésie) La Chaîne des Puys 4.1. Les magmas 1. Magma basaltique -- SiO 2 45-55 wt%, concentré

Plus en détail

L Institut de Physique du Globe de Paris et les risques naturels de la Terre solide

L Institut de Physique du Globe de Paris et les risques naturels de la Terre solide L Institut de Physique du Globe de Paris et les risques naturels de la Terre solide Vincent Courtillot Université Paris 7 et Institut de Physique du Globe de Paris Institut Universitaire de France Les

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE CLERMONT- FERRAND, GRENOBLE, LIMOGES, LYON, MONTPELLIER, ORLEANS-TOURS.

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE CLERMONT- FERRAND, GRENOBLE, LIMOGES, LYON, MONTPELLIER, ORLEANS-TOURS. SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE CLERMONT- FERRAND, GRENOBLE, LIMOGES, LYON, MONTPELLIER, ORLEANS-TOURS. Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

Tectonique des plaques

Tectonique des plaques Tectonique des plaques Eléments modernes à l appui de la tectonique des plaques : 1. Minimum de vitesse (LVZ) au sommet de l asténosphère Rigidité moindre Région de cisaillement La lithosphère flotte sur

Plus en détail

LES PIROGUES. Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer.

LES PIROGUES. Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer. Hawaii Hawaii LES PIROGUES Comment est construit une pirogue? Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer. a) L écope:c est une pelle en bois qui sert à évacuer

Plus en détail

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande. BCPST 1 vendredi 5 février 2010 DS n 4 Géologie Eléments de correction PARTIE I A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

Plus en détail

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points)

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) L Inde et l Asie sont actuellement en contact. Diverses méthodes

Plus en détail

CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE

CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE Quelle conception avez-vous de la structure interne et de la composition chimique du globe? Représenter un modèle de la structure interne

Plus en détail

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles Communiqué de presse Aéroport de Zurich, le 13 mars 2014 Résultat financier de l exercice 2013/Introduction de SWISS Choice SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles

Plus en détail

Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande

Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande [1] Aurélie Thaveau Université Pierre et Marie Curie DEUG 2 ème année- ST2 Année 1999/2000 Tuteur : Mr Villemant 1 Remerciements : à Mr Villemant

Plus en détail

VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux

VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux Mieux qu un stage... plus que des photos! Voyage Passion Photo VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux EDITION LIMITéE 1 seul départ A LA POURSUITE DES AURORES BORÉALES 9 nuits et 10 jours Parcours inédit

Plus en détail

La notion de patrimoine géologique est relativement récente. Si elle était pressentie dès 1976, BAIE DE SAINT-BRIEUC

La notion de patrimoine géologique est relativement récente. Si elle était pressentie dès 1976, BAIE DE SAINT-BRIEUC Réserve Naturelle BAIE DE SAINT-BRIEUC 2 e partie Itinéraire de découverte géologique La notion de patrimoine géologique est relativement récente. Si elle était pressentie dès 1976, elle n est officiellement

Plus en détail

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes.

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes. Enigme 10 : De la roche en poudre!! Les dorsales produisent des basaltes qualifiés de MORB (Medio Ocean Ridge Basalts) Ces basaltes sont caractérisés par leur faible quantité d alcalins (Na20 et K2O),

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe Partie III : STRUCTURE, COMPOSITION ET DYNAMIQUE DE LA TERRE. Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe La Terre, planète tellurique, est constituée d enveloppes concentriques externes:

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans?

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans? DISTRIBUTION DES TERRES ET DES MERS Observations : Les continents sont essentiellement en relief (altitude moyenne des terres de 840 m - de 0 à 9 km environ) Les océans sont essentiellement en profondeur

Plus en détail

Evaluation des risques. Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève

Evaluation des risques. Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Evaluation des risques Aéroport International de Genève Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève Résumé

Plus en détail

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE P. Patrier Mas Lien : http://sfa.univ-poitiers.fr/geosciences/ (ressources pédagogiques) Quelques définitions. Gê : terre - thermos : chaleur Géothermie : «C est l utilisation

Plus en détail

TABLE DES MATIERES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX CHAPITRE 1; INTRODUCTION 1 CHAPITRE 3: PETROGRAPHIE 25

TABLE DES MATIERES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX CHAPITRE 1; INTRODUCTION 1 CHAPITRE 3: PETROGRAPHIE 25 TABLE DES MATIERES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX I IV CHAPITRE 1; INTRODUCTION 1 PROBLEMATIQUE 2 THEORIE DE LA DISTRIBUTION DE LA TAILLE DES CRISTAUX (DTC) SELON RANDOLF, LARSON ET MARSH 3 TRAVAUX

Plus en détail

Circuit ENTRE FEU ET GLACE (8 JOURS / 7 NUITS)

Circuit ENTRE FEU ET GLACE (8 JOURS / 7 NUITS) Circuit ENTRE FEU ET GLACE (8 JOURS / 7 NUITS) ITINERAIRE INDICATIF JOUR 1 : FRANCE LAGON BLEU REYKJAVIK Envol pour Keflavik. Accueil à l aéroport et transfert en bus au lagon bleu pour un bain relaxant

Plus en détail

Les causes de l explosivité des magmas basaltiques : exemples dans la Chaîne des Puys et en Islande.

Les causes de l explosivité des magmas basaltiques : exemples dans la Chaîne des Puys et en Islande. Les causes de l explosivité des magmas basaltiques : exemples dans la Chaîne des Puys et en Islande. Le 20 juillet 2015 Les éruptions volcaniques explosives sont des phénomènes naturels majestueux, mais

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges grammaire 4. Corriges vocabulaire 5. Corriges conjugaison 6. Corriges orthographe 7. Corriges Lecture

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

2) Rayonnement visible et rayonnement infrarouge. 4) Température d équilibre d une plaque au soleil

2) Rayonnement visible et rayonnement infrarouge. 4) Température d équilibre d une plaque au soleil ) L émission de rayonnement 2) Rayonnement visible et rayonnement infrarouge 3) L équilibre énergétique 4) Température d équilibre d une au soleil 5) L effet de serre 6) Un peu d'histoire Contenu scientifique

Plus en détail

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides 1 Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides Introduction Dans les années 1965-1968, l étude de la géométrie des dorsales a permis de construire un modèle où la

Plus en détail

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère LE VOLCANISME «Parmi les phénomènes que la nature offre à nos regards, il n en est de plus grandiose, de plus merveilleux, de plus mystérieux, de plus terrifiant qu un volcan en activité. Il tremble, gronde,

Plus en détail

Evaluation de la qualité de l air suite à l'incendie d'une usine de fabrication de matelas ZAC Chassagne - Commune de Ternay

Evaluation de la qualité de l air suite à l'incendie d'une usine de fabrication de matelas ZAC Chassagne - Commune de Ternay Bilan d'intervention Evaluation de la qualité de l air suite à l'incendie d'une usine de fabrication de matelas ZAC Chassagne - Commune de Ternay Novembre 2009 COPARLY 3, allée des Sorbiers 69500 BRON

Plus en détail

z 1 Le volcanisme Exercice photocopiable Réponses Une éruption volcanique en Islande Nom : Prénom : Classe : Date : [ Partie D Chapitre 2]

z 1 Le volcanisme Exercice photocopiable Réponses Une éruption volcanique en Islande Nom : Prénom : Classe : Date : [ Partie D Chapitre 2] Date : x z 1 Une éruption volcanique en Islande Après 187 ans de sommeil, le volcan Eyjafjöll, en partie recouvert par un glacier et situé au sud de l Islande, se réveille. L éruption débute le 20 mars

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

Le Catalogue des Structures Types de Chaussées Neuves (Edition 1995)

Le Catalogue des Structures Types de Chaussées Neuves (Edition 1995) Le Catalogue des Structures Types de Chaussées Neuves (Edition 1995) Omar ESSEKELLI Chef de Service Chaussées et Développement Division Technique - DRCR Les entrants du dimensionnement Quatre familles

Plus en détail

Tectonique des plaques et création de reliefs

Tectonique des plaques et création de reliefs PREPARATION AGREGATION INTERNE SVT TOULOUSE 27 Novembre 2013 Composition à partir d'un dossier Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique

Plus en détail

SULFURES A HAUTE TENEUR INTERSECTES A NOUVEAU PAR FORAGE SUR BRACEMAC ET MCLEOD.

SULFURES A HAUTE TENEUR INTERSECTES A NOUVEAU PAR FORAGE SUR BRACEMAC ET MCLEOD. 26 novembre 2007 SULFURES A HAUTE TENEUR INTERSECTES A NOUVEAU PAR FORAGE SUR BRACEMAC ET MCLEOD. UNE NOUVELLE ZONE DE SULFURES A HAUTE TENEUR INTERSECTEE A L OUEST DE MCLEOD. Vancouver (Colombie-Britannique),

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

Les océans en chiffres

Les océans en chiffres Les océans en chiffres Les océans représentent : - 360 millions de km 2, soit 71 % de la surface du globe - 97 % de l'eau disponible sur terre (l'eau terrestre n'en représente que 3 %, et la vapeur d'eau

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique - Comment les continents se déplacent-ils? - S il y avait une fois, tous les continents ont formé un «supercontinent», la Pangée... o Il faut conclure que les continents se déplacent - Donc, il faut poser

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

Le pierrier du Getzbach par Etienne Juvigné et Jean-Marie Groulard

Le pierrier du Getzbach par Etienne Juvigné et Jean-Marie Groulard 1 Le pierrier du Getzbach par Etienne Juvigné et Jean-Marie Groulard Remarques préliminaires 1..Une route forestière traverse le pierrier ; elle permet donc de l observer de part et d autre. Les personnes

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES SESSION 2010 OLYMPIADES ACADEMIQUES DE GEOSCIENCES ACADEMIES DE BORDEAUX, LIMOGES, ORLEANS-TOURS POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES Durée de l épreuve : 4h. Le sujet se compose de quatre exercices notés sur

Plus en détail

IL ETAIT UNE FOIS LES VOLCANS!

IL ETAIT UNE FOIS LES VOLCANS! IL ETAIT UNE FOIS LES VOLCANS! Pour commencer, je vais vous raconter une histoire, une belle histoire, puisqu il s agit de celle de notre planète : LA TERRE! La Terre : une planète en évolution permanente.

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

L ACTIVITE DE LA PLANETE ENGENDRE DES RISQUES POUR L HOMME

L ACTIVITE DE LA PLANETE ENGENDRE DES RISQUES POUR L HOMME TITRE L CTIVITE DE L PLNETE ENGENDRE DES RISQUES POUR L HOMME Classe : quatrième Durée : 2 séances de 50 minutes La situation problème Document 1 : Photos prises le 15 avril 2010 dans un aéroport européen

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013.

Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013. Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013. 1 Localisation géographique. C est là! 2 Sommaire. 1 Le contexte géologique. 11 Les Canaries, volcanisme

Plus en détail

Projet Sciences : Le volcanisme

Projet Sciences : Le volcanisme Projet Sciences : Le volcanisme Sources : http://www.ac-bordeaux.fr/ia64/index.php?id=1547 et http://cenicienta.eklablog.com Niveau : Cycle 3 Pilier n 3 : Les principaux éléments de la culture scientifique

Plus en détail

Comment le parfum des forêts produit des particules et permet aux nuages de grandir

Comment le parfum des forêts produit des particules et permet aux nuages de grandir www.atmosphere.mpg.de/enid/accentfr > N 2 Juin 2005 > R: Recherche Comment le parfum des forêts produit des particules et permet aux nuages de grandir Hyytiälä Hyytiälä est une station de recherche dans

Plus en détail