Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de ans au Québec : un défi à relever

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever"

Transcription

1 Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de ans au Québec : un défi à relever Conférence dans le cadre du Symposium Le bien-être des familles vivant avec leur enfant handicapé : c est l affaire de tous. Québec, 19 octobre 2012

2 Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de ans au Québec : un défi à relever 1. La conciliation travail-famille 2. Les services de surveillance 3. Différents modèles de services de surveillance 4. Historique du développement des services 5. Le programme de soutien financier du ministère de la Famille 6. Pour développer un service dans sa communauté 7. Réflexion sur les perspectives d avenir

3 La conciliation travail-famille Un défi pour toutes les familles!!! 3

4 La conciliation travail-famille Des problèmes persistants pour les familles vivant avec une personne handicapée : «Les familles sont, dans bien des cas, à bout de souffle, et les attentes à leur égard sont immenses.» Politique gouvernementale: À part entière: pour un véritable exercice du droit à l égalité (2009) 4

5 La conciliation travail-famille Soutenir l exercice des rôles familiaux et sociaux des familles : une des priorités d intervention de la Politique gouvernementale À part entière. 5

6 La conciliation travail-famille Un engagement des ministères et de l Office au Plan global de mise en oeuvre: «Soutenir la mise en œuvre de services de surveillance pour les élèves handicapés du secondaire ( ) en prenant en considération les responsabilités respectives de chacun des partenaires» (M-362). MFA, MELS, MSSS, OPHQ 6

7 La conciliation travail-famille Quand on est parent d un adolescent ou d un jeune adulte handicapé A-t-il l autonomie nécessaire pour demeurer seul à la maison, avant ou après l école et durant les jours de congé? Lors des journées pédagogiques, de la semaine de relâche? 7

8 Les services de surveillance En réponse au problème de conciliation travailfamille et aux besoins de soutien aux familles, les services de surveillance offrent un cadre sécurisant et stimulant pour le jeune qui n a pas l autonomie fonctionnelle requise pour demeurer seul à la maison Perspective de continuité des services de garde en milieu scolaire 8

9 Différents modèles de services de surveillance Caractéristiques communes En réponse aux besoins des parents Contribution de partenaires Services avant et/ou après l école journées pédagogiques Proposent des activités variées, stimulantes et adaptées aux intérêts et capacités des jeunes Contribution financière des parents 9

10 Différents modèles de services de surveillance Dans les locaux de l école Gestion assumée par l école et le service de garde en milieu scolaire Partenariat avec organisme communautaire Ailleurs qu à l école Maison de répit Organisme communautaire de loisir Association de parents ou de personnes handicapées 10

11 Historique du développement des services Comité interministériel (2004) Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Famille et des Aînés Ministère de la Santé et des Services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Appels de projets pour l expérimentation en et

12 Historique du développement des services Rapport de recherche sur l évaluation de l expérimentation (Tétreault et Beaupré, 2008) Conclusion La majorité des parents utilisateurs des services de surveillance rapportent les bienfaits et les retombées positives sur la conciliation travail-famille. Dans un souci de maintenir le bienêtre chez ces familles et de prévenir l épuisement parental, il s avère pertinent de poursuivre le développement du service de surveillance 12

13 Historique du développement des services Le financement des 3 ministères subventionnaires permet de passer de 4 services en 2007 à 14 services subventionnés en

14 Historique du développement des services Le 21 juin 2012, la ministre de la Famille et des Aînés annonce la création du Programme de soutien financier aux services de surveillance d élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans 14

15 Historique du développement des services Compte tenu de l annonce de nouveaux crédits disponibles et du programme de soutien financier du ministère de la Famille (MF), de nouveaux services seront subventionnés en et

16 Programme de soutien financier Objectifs Faciliter la conciliation travail-famille des parents en soutenant financièrement des organismes qui offrent des services de surveillance aux élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans, en dehors des heures de classe, et ce, sur l ensemble du territoire québécois Offrir à des élèves handicapés du secondaire des services de surveillance qui répondent à leurs besoins et à leurs intérêts, dans un cadre sécuritaire et adapté 16

17 Programme de soutien financier Principes Autonomie de l organisme dispensateur Collaboration entre l organisme dispensateur, l école et d autres organismes du milieu Octroi d un soutien financier par le MF Priorité donnée à la stabilité de l offre de services Prise en compte des besoins des parents, des élèves ainsi que des obligations de l organisation et du milieu scolaire Saine gestion des fonds 17

18 Programme de soutien financier Critères d admissibilité Une offre de services en dehors de l horaire scolaire Des services offerts tous les jours de la semaine, selon les besoins des parents et pendant les journées pédagogiques Un minimum de 6 élèves inscrits de façon régulière à temps plein (ou son équivalent) La présence de deux intervenants minimum Des activités adaptées aux besoins et intérêts des jeunes 18

19 Pour développer un service dans sa communauté Comment faire? 19

20 Pour développer un service dans sa communauté Se regrouper Solliciter le soutien de partenairesclés 20

21 Pour développer un service dans sa communauté Faire préciser les besoins des parents (sondage) en tenant compte du lieu de scolarisation, du lieu de travail et du lieu de résidence Analyser les besoins et élaborer une proposition de service Déposer une demande de soutien financier au programme du MF 21

22 Pour développer un service dans sa communauté RÔLES DE L OFFICE Assurer la veille quant aux opportunités de développement des services Promouvoir les services de surveillance Soutenir l identification des besoins des familles 22

23 Pour développer un service dans sa communauté RÔLES DE L OFFICE Susciter le partenariat et collaborer aux activités de concertation Conseiller les partenaires et soutenir les initiatives locales et régionales pour le développement et la consolidation des services 23

24 Réflexion sur les perspectives d avenir Perspective de développement et de consolidation des services de surveillance assurée pour l année À plus long terme Engagements des ministères et organismes en vue de la mise en œuvre de la Politique À part entière 24

25 Réflexion sur les perspectives d avenir Préoccupation d offrir une variété de formes de soutien en réponse à l ensemble des besoins des familles Ex. : accès à des services de loisirs durant l été Implication accrue souhaitée de la part des municipalités : politiques familiales, plans d action pour favoriser la participation sociale des personnes handicapées 25

26 Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de ans au Québec : un défi à relever Questions? Commentaires? 26

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

Ressources de soutien disponibles en Suisse romande: Similarités et différences avec le Québec

Ressources de soutien disponibles en Suisse romande: Similarités et différences avec le Québec Ressources de soutien disponibles en Suisse romande: Similarités et différences avec le Québec Geneviève Piérart Haute Ecole fribourgeoise de travail social Symposium Bâtir un réseau de soutien durable

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013 Cadre de développement du jeune enfant aux TNO Mai 2013 Un message du ministre de l Éducation, de la Culture et de la Formation et du ministre de la Santé et des Services sociaux Nous sommes heureux de

Plus en détail

Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l école primaire

Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l école primaire Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l école primaire Avis du Conseil supérieur de l éducation Grandes rencontres sur la persévérance scolaire Novembre 2013 http://www.cse.gouv.qc.ca/ Le Conseil

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche OFFRE D EMPLOI AFFICHAGE 2015-28 Votre rôle Agent(e) de planification, de programmation et de recherche La personne apporte un soutien à la coordination d ensemble des activités scientifiques à l Institut.

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Résolution du PLQ : Commentaires :

Résolution du PLQ : Commentaires : Résolution du PLQ : Lors du 30 e Congrès des membres du Parti libéral du Québec, une résolution a été adoptée à l effet de «Développer un programme national interministériel afin de favoriser et soutenir

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL ATELIER #2 Organismes communautaires L. St-Charles 1. ÉVALUATION DES BESOINS DE LA PERSONNE ET DE SA FAMILLE 2. PRÉOCCUPATION DE L IDENTIFICATION DES

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la conciliation travail-famille. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi n

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 Vers une stratégie concertée en faveur du développement moteur chez l enfant

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 Plan d action de la COPHAN Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 2015-2016 Table des matières Introduction... 3 Les valeurs de la COPHAN... 4 Les actions de la COPHAN en 2015-2016...

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail

Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail Agir là où nous faisons la différence pour faciliter l entrée des jeunes au marché du travail Conférence de l Association mondiale des services publics d emploi Dakar, le 18 septembre 2015 Martine Bégin

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

Ce fonds permet à la CRÉ de l agglomération de Longueuil de décider de ne pas exiger cette contribution de 20 %.

Ce fonds permet à la CRÉ de l agglomération de Longueuil de décider de ne pas exiger cette contribution de 20 %. À JOINDRE À VOTRE DEMANDE DE FINANCEMENT CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE L AGGLOMÉRATION DE LONGUEUIL (CRÉ) FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVE SOCIALE (FQIS) Plan d action régional de l Alliance pour la solidarité

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes:

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Complémentarité de mesures et co- construction Présenté par Jean Robitaille directeur général de l AQCPE Présenté par Jean Robitaille, directeur

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de la Côte-Nord Table des matières Introduction... 3 Origine

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

L enfant immigrant en détresse et l école

L enfant immigrant en détresse et l école L enfant immigrant en détresse et l école Le rôle d une Intervenante Communautaire Scolaire Interculturelle (ICSI) Alice Dreimanis Norma Miranda Intervenante communautaire scolaire interculturelle Directrice,

Plus en détail

Bâtir un réseau de soutien durable et novateur Le bien-être des familles vivant avec un enfant handicapé. C est l affaire de tous!

Bâtir un réseau de soutien durable et novateur Le bien-être des familles vivant avec un enfant handicapé. C est l affaire de tous! Bâtir un réseau de soutien durable et novateur Le bien-être des familles vivant avec un enfant handicapé C est l affaire de tous! Symposium 19 octobre 2012 BIENVENUE! Équipe de recherche Pauline Beaupré

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

Loi sur les LANGUES OFFICIELLES

Loi sur les LANGUES OFFICIELLES Mise en œuvre de l article 41 de la partie VII Loi sur les LANGUES OFFICIELLES pour les régions du Québec for Quebec Regions Mise en œuvre de l article 41 de la partie VII Loi sur les LANGUES OFFICIELLES

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015 Ministère de la Santé et des Services sociaux La gestion des effectifs médicaux, les nouvelles règles et les impacts sur les nominations, statuts et privilèges Contenu de la présentation La gestion de

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Être prêt pour l école. Mise sur pied du Chantier Parents

Être prêt pour l école. Mise sur pied du Chantier Parents Être prêt pour l école Paroles de parents Présentation des travaux du Chantier Parents 13 e Journées annuelles de santé publique Agir collectivement pour débuter l école du bon pied! Mario Régis et Louana

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE LE TOUT-EN-UN DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX-CARTIERVILLE SEPTEMBRE 2012 LE TOUT EN UN Ce répertoire est une réalisation du comité de la démarche du tout inclus DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC 9 NOVEMBRE 2012 Près de 50% des 0-5 ans Au Québec, il

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Mémoire présenté par le Consortium pour le développement durable de la forêt gaspésienne lors de la consultation publique tenue le

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

PROJET: AEC Spécialisation en Médiation culturelle

PROJET: AEC Spécialisation en Médiation culturelle PROJET: AEC Spécialisation en Médiation culturelle Préparé par: Nancy Laflamme Responsable du développement de programmes Direction de la formation continue Cégep de Saint-Laurent Jeudi 7 mai 2015 Présentation

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

ÉDUCATRICES ET ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE UNE C RRIÈRE PLEINE DE VIES!

ÉDUCATRICES ET ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE UNE C RRIÈRE PLEINE DE VIES! ÉDUCATRICES ET ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE UNE C RRIÈRE PLEINE DE VIES! TU VEUX CONTRIBUER À L ÉPANOUISSEMENT DES JEUNES ENFANTS? C est exactement ce qui t attend en devenant éducatrice ou éducateur

Plus en détail

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Par Sophie Bureau et Julie Lavallée Physiothérapeutes CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ Photo: Défi sportif Mission de l établissement Adaptation

Plus en détail

PANORAMA. organismes communautaires

PANORAMA. organismes communautaires PANORAMA des types de financement accessibles aux organismes communautaires 3 février 2011 Formes de financement Financement direct gouvernemental (soutien à la mission globale, ententes de service, projets)

Plus en détail

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION Le cadre de reconnaissance et de financement des entreprises d insertion comporte deux volets le premier volet comprend les éléments

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

Soutenir les communautés des Premières Nations du Québec qui traversent des périodes de crises sociales.

Soutenir les communautés des Premières Nations du Québec qui traversent des périodes de crises sociales. TABLE DE CONCERTATION SUR LES PROBLÉMATIQUES DE CRISES SOCIALES DANS LES COMMUNAUTÉS DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC TERMES DE RÉFÉRENCE INTRODUCTION La Table de concertation est le résultat d un partenariat

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LA CRÉATION ET LA CONSOLIDATION D ACTIVITÉS DE LOISIR AUX AÎNÉS DE SAINT-ALEXANDRE-DE-KAMOURASKA.

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LA CRÉATION ET LA CONSOLIDATION D ACTIVITÉS DE LOISIR AUX AÎNÉS DE SAINT-ALEXANDRE-DE-KAMOURASKA. PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LA CRÉATION ET LA CONSOLIDATION D ACTIVITÉS DE LOISIR AUX AÎNÉS DE SAINT-ALEXANDRE-DE-KAMOURASKA Édition 2013 Guide d information sur le programme La Table d harmonisation

Plus en détail

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D.

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. La prévention, un travail d éd équipe : Le programme PEC, une intervention multimodale auprès s d adolescents d en difficulté de comportement et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. Université du Québec

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Aider les Canadiens handicapés Février 1997 «La plupart d entre nous sommes en mesure de surmonter les nombreuses difficultés que nous rencontrons dans la

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

«Toute personne a droit au repos et aux loisirs.» Déclaration universelle des droits de l homme, 1948, Organisations des Nations Unies

«Toute personne a droit au repos et aux loisirs.» Déclaration universelle des droits de l homme, 1948, Organisations des Nations Unies 8, boul. Perron Est, C.P. 99 Téléphone : 418 388-2121 Courriel : informations@urlsgim.com Caplan (Québec) G0C 1H0 Télécopieur : 418 388-2133 Site Internet :www.urlsgim.com «Toute personne a droit au repos

Plus en détail

Rôle de la RSG. Responsabilités de la RSG. Gestion administrative : Qualité service : - sécurité. Service client :

Rôle de la RSG. Responsabilités de la RSG. Gestion administrative : Qualité service : - sécurité. Service client : Rôle de la RSG La responsable d un service de garde en milieu familial est une travailleuse autonome, c'est-à-dire qu'elle est propriétaire de son service de garde, de plus au sens de la Loi elle est une

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement. économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux

Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement. économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux services sont offerts dans notre région par Développement Économique

Plus en détail

MÉMOIRE. présenté par. L Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives (AQAIRS)

MÉMOIRE. présenté par. L Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives (AQAIRS) MÉMOIRE présenté par L Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives (AQAIRS) au Fonds pour le développement du sport et de l activité physique Education, Loisir et Sport

Plus en détail

MAIRIE D'ORANGE DIRECTION AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS

MAIRIE D'ORANGE DIRECTION AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS MAIRIE D'ORANGE DIRECTION AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS PERISCOLAIRE DE LA CROIX ROUGE ANNEE 2012 2013 LIEU : École Croix Rouge Quartier Comtadine Rue

Plus en détail

Présentation du Code de pratique en transport adapté

Présentation du Code de pratique en transport adapté Présentation du Code de pratique en transport adapté Code de pratique en transport adapté RÉGION EST DE DE LA LA MONT MONTÉRÉGIE Code de pratique en transport adapté Ce document s'inspire du Code de pratique

Plus en détail

Services en français (SEF)

Services en français (SEF) Services en français (SEF) Aperçu du plan de mise en œuvre Avril 2013 1 En vertu de la Loi sur les services en français, AJO doit : fournir des services en français (SEF) dans toutes les régions désignées

Plus en détail

AVIS A.1028 AVIS RELATIF AU SUIVI DE L ÉVALUATION DES AIDES À LA PROMOTION DE L EMPLOI

AVIS A.1028 AVIS RELATIF AU SUIVI DE L ÉVALUATION DES AIDES À LA PROMOTION DE L EMPLOI AVIS A.1028 AVIS RELATIF AU SUIVI DE L ÉVALUATION DES AIDES À LA PROMOTION DE L EMPLOI Adopté par le Bureau du CESRW le 14 mars 2011 2 DOC.2011/A.1028 RÉTROACTES Le 22 avril 2010, le Gouvernement wallon

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Ce que la famille peut faire La diagnostic de la maladie d Alzheimer peut s avérer bouleversant pour la personne concernée et pour ses proches. Vous vous

Plus en détail

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 1142 Fre-OFC.qxd 9/10/07 8:59 AM Page 1 LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 2007-2012 TABLE

Plus en détail

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant Bien des personnes âgées désirent rester indépendantes et continuer de vivre dans leur communauté le plus longtemps possible. Comme leurs besoins et leurs capacités changent, elles ont parfois besoin d

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC

INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC ORGANISATION DES JOURNÉES D INFORMATION ET DE SENSIBILISATION DES ENTREPRISES ET D AUTRES INTERVENANTS SOCIOÉCONOMIQUES DE LA CÔTE- NORD SUR

Plus en détail

L autonomie pour tous : Livre blanc sur la création d une assurance autonomie

L autonomie pour tous : Livre blanc sur la création d une assurance autonomie L autonomie pour tous : Livre blanc sur la création d une assurance autonomie Commentaires à l intention de la Commission de la santé et des services sociaux Novembre 2013 Livre blanc Assurance autonomie

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail