BOURGOGNE - FRANCHE - COMTÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BOURGOGNE - FRANCHE - COMTÉ"

Transcription

1 PRECONISATIONS REGIONALES2015 BOURGOGNE - FRANCHE - COMTÉ Maïs Variétés et Interventions

2 Avant-propos Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales». Pour chaque espèce, notre gamme «Choisir & Décider» a évolué en Pour le maïs, deux types de documents vous sont aujourd hui proposés : - Un guide de préconisations régionales pour 2015 Il reprend les principaux résultats et les conclusions utiles pour le producteur en termes de variétés, de désherbage et de lutte contre les ravageurs. Vous y trouverez nos préconisations pour la région. (document disponible uniquement en téléchargement gratuit) Ce document est rédigé par l équipe ARVALIS Institut du végétal de la région Est avec le concours des spécialistes d ARVALIS Institut du végétal. Retrouvez également les «CHOISIR & DECIDER Préconisations régionales» des autres régions en téléchargement gratuit sur - Un document national «Choisir & décider Maïs - Synthèse nationale» regroupant toutes nos synthèses d essais au niveau national sur les thèmes des variétés, de la protection des cultures et de la fertilisation, sera disponible en début d année. Il sera téléchargeable gratuitement sur notre site ou à commander en version papier aux Editions Arvalis au tarif de 23, frais de port inclus. Un grand merci aux agriculteurs qui ont accueilli nos expérimentations ainsi qu aux nombreux organismes partenaires dont les Chambres d Agriculture, les Lycées Agricoles et les Organismes Economiques. Merci également aux sociétés de l agrofourniture (semences et produits phytosanitaires) qui nous ont confié des produits à tester. Equipe Régionale Bourgogne Franche-Comté Luc PELCE Diane CHAVASSIEUX Christelle MOREAU Marine MARESCHAL Damien BOUCHERON 42, rue de Mulhouse Dijon Tel : Fax : Préconisations régionales

3 Sommaire Pages Bilan de campagne - Le déroulement de la campagne maïs Variétés - Fonctionnement des réseaux d essais 4 - Résultats des essais de variétés maïs 6 Variétés de maïs grain - Variétés très précoces S Variétés précoces S Variétés demi précoces cornées dentées S Variétés demi précoces dentées S Variétés demi tardives S Variétés tardives S Choix des variétés pour 2015 dans le Grand Est 37 Variétés de maïs fourrage - Variétés précoces 39 - Variétés demi précoces 43 - Variétés demi précoces à demi tardives 47 Désherbage - Compléments d information sur les produits 54 - Les stratégies de désherbage 60 Protection contre les ravageurs - Evolution du contexte réglementaire 67 - Quelles solutions pour la protection des semis de maïs contre les taupins en Une nouvelle stratégie pour la protection contre la chrysomèle du maïs 71 - Evolution à prévoir concernant la protection contre les ravageurs aériens 72 - Lutte contre les ravageurs au stade jeune : quelle protection choisir? 73 Préconisations régionales

4 BILAN CAMPAGNE 2014 BOURGOGNE FRANCHE-COMTE 1 Préconisations régionales Bilan de campagne

5 2 Préconisations régionales Bilan de campagne

6 VARIETES DE MAIS 3 Préconisations régionales Variétés maïs grain

7 Fonctionnement du réseau d essais de variétés PRESENTATION DES RESULTATS Chaque année de nouvelles variétés de maïs inscrites au catalogue officiel français sont proposées en maïs grain et fourrage aux agriculteurs et distributeurs. Les variétés du catalogue européen qui se développent largement ou qui réussissent avec succès les épreuves probatoires au réseau de Post-Inscription élargissent l offre. Ces nouvelles variétés sont comparées sur les principaux critères de choix de variétés dans un réseau d essais qui couvre les différentes zones de culture. OBJECTIFS DU RESEAU DE POST-INSCRIPTION Le réseau d'essais variétés Post- Inscription maïs grain et fourrage a pour objectifs de : préciser et comparer les caractéristiques agronomiques de précocité, de rendement, de tenue de tige, tolérance à l helminthosporiose et de valeur énergétique en fourrage des L'ORGANISATION ET LA REALISATION DES ESSAIS L'expérimentation est réalisée par série de précocité. Les variétés de 10 groupes, dont 7 en maïs grain (S10 à S16) et 4 en maïs fourrage (SA à SD), sont testées à l'aide d'essais répartis dans les différentes zones agroclimatiques qui caractérisent les conditions de culture du maïs en France. Plus de 300 essais ont été réalisés en 2014 par ARVALIS Institut du végétal et UFS-Section Maïs LE DISPOSITIF D EXPERIMENTATION Le choix des lieux d'essais s'effectue sur des critères d'importance de la culture et de représentativité des climats, des sols et des techniques culturales, tout en veillant à limiter LES VARIETES EXPERIMENTEES (Etablissements de Semences), en partenariat avec les organismes départementaux de développement (SUAD, GVA, CETA, EDE), les organismes économiques (Coopératives, négociants) et les Lycées Agricoles. La définition des listes variétales et des lieux d essais, l'acquisition des données et la validation des résultats suivent un protocole et des les biais par une bonne protection de la culture vis-à-vis des ravageurs et des adventices. En dépit des risques d échecs d expérimentation rencontrés en situations difficiles, Préconisations régionales Variétés maïs grain nouvelles variétés développées en France, ou susceptibles de l'être, en maïs grain et fourrage. La comparaison s effectue avec des variétés de référence et entre hybrides, compléter et confirmer durant une à trois années successives, dans les différentes zones agroclimatiques aux quelles les variétés sont destinées, les références acquises antérieurement, lors des épreuves CTPS en vue de leur inscription au journal officiel ou lors de leur expérimentation en épreuves "probatoires". modes opératoires communs, définis à l'échelle nationale par les représentants des différents partenaires du réseau (Commission Mixte AR- VALIS - Institut du végétal et UFS Section Maïs). L organisation, les procédures de travail, l évolution des règles, la logistique, l analyse des résultats et leur synthèse et diffusion sont gérées par ARVALIS Institut du végétal. des lieux sont choisis pour leur contrainte hydrique afin de répondre à la volonté de fournir des références dans ces contextes. L'expérimentation de "Postinscription" d'inscription en ensilage au cataments selon les rubriques suivelles concerne les noulogue officiel français, et inversevantes : variétés : ment. des variétés de référence et inscrites au catalogue officiel très largement cultivées. Les de rappel de séries adjacentes. français dans les différents groupes variétés les plus développées en Ces variétés correspondent aux de précocité en maïs grain et en France (top 5 et 10 des ventes et témoins de productivité de la série, à maïs fourrage. surfaces significatives estimées par des hybrides largement cultivés, ayant satisfait avec succès des enquêtes des membres de ainsi qu à des témoins de précocité des épreuves d'essais "probatoires" au réseau de post- Post-Inscription les années anté- des variétés testées pour la l UFS) qui n ont pas été étudiées en et de tardiveté. inscription. Ce type d'épreuves rieures sont expérimentées au titre 2 ème ou la 3 ème année consécutive concerne des variétés qui proviennent du catalogue européen et des des variétés témoins. agronomiques au cours de l année de variétés de référence, en plus en raison de leurs bons résultats variétés qui sont destinées à la culture de maïs fourrage, alors qu'elles et présentées dans les regroupe- d inscription. Les variétés sont expérimentées précédente et lors des épreuves n'ont pas fait l'objet de demande des variétés testées pour la 1 ère année. DENSITES DE CULTURE ET TRAITEMENTS DES SEMENCES Les variétés sont expérimentées aux sont majorées selon les risques de tions de peuplement sont réalisées densités de culture préconisées par pertes à la levée. Lorsque cela se au stade 5 à 7 feuilles du maïs à la groupe de précocité (pas de différenciation justifie (hétérogénéités de levée, densité préconisée. entre hybrides au sein dégâts significatifs de ravageurs en Les semences utilisées répondent d une série). Les densités de semis début de végétation) des régularisa- aux mêmes règles que celles des 4

8 grandes cultures. Elles sont certifiées par le SOC. Elles sont traitées à l'aide des produits de protection des semences autorisés et représentatifs des conditionnements couramment utilisés. Les semences ont été protégées en 2014 avec du Sonido pour limiter les dégâts de ravageurs de début de cycle qui cause des pertes et hétérogénéités de peuplements. CRITERES DE VALIDATION DES ESSAIS RETENUS DANS LES REGROUPEMENTS Les regroupements pour les différents critères agronomiques sont réalisés à partir de 5 essais au minimum (exceptionnellement sur 4 essais). Les essais retenus dans les regroupements répondent aux critères suivants : réalisation de l'essai selon le protocole (liste des hybrides comparés, densités de culture homogènes, dans l intervalle d une fourchette de tolérance ou dont les écarts n affectent pas significativement la précision des essais, sélectivité de produits phytosanitaires confirmés, méthodes de notations et de mesures préconisées, etc...) implantation de l essai et conduite de culture ne faisant pas apparaître d'hétérogénéités en cours de culture et limitant tous biais éventuels dans l'évaluation des variétés. Ces informations sont acquises lors de visites de validation visuelle des essais. bonne précision statistique des résultats. Les écarts-types résiduels des essais retenus sont inférieurs aux valeurs "seuils" suivantes, avec pour : - le rendement : 1,2 t/ha en ensilage ; 7,0 q/ha en grain pour les groupes précoces, 8 q/ha pour les tardifs, - la précocité : 1,8 point de teneur en matière sèche en ensilage ; 1,2 point (exceptionnellement 1.5 PRESENTATION DES RESULTATS Les regroupements d'essais des différentes séries de précocité sont grant la largeur des allées dans les calculs de rendements. présentés pour chacune des zones - la régularité des rendements est appréciée par les résul- agroclimatiques sur les pages suivantestats de rendement obtenus sur les 2 le rendement est exprimé en ou 3 années d'expérimentation précédentes dans la zone agroclima- pourcentage de la moyenne des rendements de tous les hybrides tique. figurant dans la série. Cette la précocité à la récolte est moyenne, indiquée en bas des tableaux, évaluée par : est exprimée en quintaux/ha - l'humidité du grain expri- à l'humidité de référence (15 %) pour le grain, en tonnes de matière sèche/ha en fourrage. mée en pourcentage d'eau dans le grain à la récolte pour les résultats d'essais maïs grain. Les effets d allées frontales inhérents - la teneur en matière sèche à l expérimentation en petites parcelles sont neutralisés en inté- de la plante entière pour les résultats d'essais en maïs ensilage. Des figures de pondération des critères L appréciation de la valeur agronomique des variétés de maïs passe par la prise en compte simultanée de différents critères. Maïs fourrage Les figures «rendement et précocité à la récolte» permettent d apprécier les différences de rendement entre hybrides pour des teneurs en MS comparables. Elles facilitent l identification des variétés qui maximisent les compromis entre les deux critères. Les figures «concentration en UFL, Rendement et iso-rendements en UFL» proposées en maïs fourrage valorisent les caractéristiques de concentration en UFL par kg de matière sèche. La valeur UFL traduit l aptitude à la transformation en lait des quantités de fourrage ingérées. Elle représente aussi assez bien la valeur en UFV (inférieure de 0.10 point) qui correspond à l aptitude à la valorisation en production de viande. Les iso courbes de rendements en UFL, qui résultent de la multiplication du rendement par la concentration énergétique, fournissent un sens de lecture pour la pondération des résultats. Néanmoins, il faut noter que du point de vue zootechnique, un moindre potentiel de valeur énergétique ne peut être compensé par plus d ingestion par l animal. Qu il s agisse de variétés de maïs fourrage ou de maïs grain, les figures de rendement annuels en % de la moyenne» illustrent la régularité ou la dispersion des performances de rendement des variétés entre les années d expérimentation pour la zone géographique considérée. Les valeurs des plus petits écarts significatifs à la probabilité de 5% de se tromper sont matérialisées par les longueurs des histogrammes dans l échelle située en bas des figures. 5 Préconisations régionales Variétés maïs grain point) de teneur en eau du grain en maïs grain, - la verse à la récolte : 8 à 10 points de verse selon le niveau de verse. Pour être retenus, les essais doivent présenter un taux moyen de verse compris entre 5 et 40 %. - Les valeurs UFL : d'ufl. Sont exclus des synthèses les valeurs UFL d essais récoltés à surmaturité ou à rendements trop faibles. homogénéité des résultats entre les essais. Des essais soumis à des accidents exceptionnels et atypiques sont valorisés en terme de connaissance des variétés mais n entrent pas dans les synthèses. la tenue de tige : la verse est exprimée en pourcentage de tiges versées au moment de la récolte. Le trop faible nombre d essais versés en 2011 n a pas permis d apprécier ce critère. la valeur UFL en maïs fourrage. Les références obtenues sur les variétés sont exprimées en pourcentage de la moyenne générale de la série. Cette moyenne, indiquée en bas des tableaux, est exprimée en valeur absolue par kg de matière sèche de la plante entière. Maïs grain : Les figures de «rendement et précocité à la récolte» intègrent des courbes de rendements nets équivalents qui tiennent compte des réfactions liées aux calculs des rendements aux normes, des estimations de coûts de séchage appliquées aux livraisons des grains humides et d un prix moyen de vente du maïs de l année. Elles permettent de relativiser les rendements biologiques par les points de teneurs en eau du grain à la récolte selon une approche économique. Les variétés sur un même axe de rendement net sont équivalentes du point de vue de la recette financière. Les calculs ont été réalisés avec des taux de conversion qui s inspirent du barème interprofessionnel 2004 actualisé des hausses et baisses successives du coût de séchage par rapport à l année précédente. Ont été considérés en 2014 une légère baisse du prix de séchage de 1.8%

9 par rapport à 2013 et un prix de vente du maïs à l humidité de référence de 12.5 euros du quintal. RESULTATS DES VARIETES DE MAIS DANS LE NORD-EST / CENTRE- EST ET SUD-EST EN 2014 Les pages suivantes présentent : - les regroupements 2014 du réseau national ARVALIS UFS (Union Française des Semences) - Les résultats représentés en pluriannuels, les caractéristiques des variétés... - Les commentaires sur les variétés testées en Le tableau synthétique de préconisations de semis pour 2015 par petite région Préconisations de semis pour 2015 Le choix des variétés préconisées résulte des résultats des différents essais 2014 et des années antérieures. Par petite région naturelle, nous proposons une liste de variétés qui prend en compte les conditions climatiques moyennes (tardivité par exemple) et les dates de semis (semis souvent retardé dans les secteurs humides comme le Ried ou la Bresse par exemple). La sensibilité à l helminthosporiose est aussi à prendre en compte dans les préconisations, car même si la maladie a été peu dommageable depuis quelques années, elle avait fortement marqué la région par le passé. Nous n avons pas pu effectuer d observations pertinentes sur le sujet cette année en Alsace, ni dans les régions limitrophes (Bourgogne, Franche Comté, Rhône Alpes) et donc de mettre en évidence des différences variétales. Alors qu il n y a pas de discussion sur certaines variétés particulièrement sensibles (qui extériorisent des symptômes même en faible pression de maladie), il peut y avoir des comportements moins affirmé pour des variétés classées «assez tolérantes» Elles peuvent, en cas de forte pression de la maladie dès le début de la campagne, être mise en difficulté. La sensibilité à la Fusariose des épis (Fusarium Graminearum) est un autre critère agronomique dont il faut avoir conscience. Cette maladie a fortement marqué l est de la France en 2014, caractérisé par une humidité permanente à la floraison mais aussi plus d un mois après. Le champignon qui pénètre par les soies et se propage du sommet vers la base de l épi, profite de la sensibilité de certaines variétés, de leur spathes collées et de leur stade au moment de la période climatique à risque. Certaines variétés semblent plus sensibles que d autres. On les classe en «Assez Sensible» alors que les plus saines, à priori plus tolérantes sont classées «Assez Tolérante à Tolérante. En conditions favorable (chaleur et humidité en fin de cycle), ces champignons pourront développer des mycotoxines qui altèrent la qualité sanitaire de la production. Pour les variétés qui ont montré le plus de symptômes il faudra veiller à adapter la tardiveté de la variété et sa date de semis en fonction de la région agro-climatique afin de prévoir une récolte avant le 31 octobre. Les indications sur la surface maximum conseillée par type de précocité tiennent compte des risques climatiques moyens. L année 2014, peu favorable en cours d été, a finalement «profité» d une arrière-saison clémente. Les récoltes se sont tout de même terminées tardivement, courant novembre, mais les craintes de ne pas pouvoir récolter correctement à maturité, ont été réelles. Le bon sens demeure de dire qu il est dangereux de se cantonner à cultiver des hybrides tardifs. Les repères de précocité/tardivité sont indiqués en somme de températures nécessaires depuis le semis pour atteindre 32% d humidité du grain. C est une indication, même si on recherchera à récolter en dessous de la barre des 30% d humidité. - Variétés confirmées : Présentent des productivités intéressantes depuis au moins 2 ans. Certaines ne sont plus mises en essai mais les échos du terrain permettent néanmoins de les juger. - Variétés nouvelles : Apparues en 2014, elles se sont fait remarquer par leurs résultats. Les variétés classées comme «nouvelles» ne sont bien sûr pas préconisées sur de grandes surfaces. Le maïsiculteur les cultivera pour «essayer» sur quelques hectares. 6 Préconisations régionales Variétés maïs grain

10 VARIETES DE MAIS-GRAIN 7 Préconisations régionales Variétés maïs grain

11 Les résultats des variétés GRAIN très précoces Série S 10 8 Préconisations régionales Variétés maïs grain

12 Choix de variétés de maïs-grain très précoces - S10 Il n y a pas d essais de ce type dans la région dans le cadre du réseau Arvalis-Ufs. Le regroupement «Maïs Grain Très Précoces» rassemble des essais de Bretagne, de Normandie et du Nord de la France. Cette année, le niveau de rendement des 11 essais de variétés très précoces atteint quintaux pour 30.7 % d humidité. C est 10 quintaux de plus que l an passé et cela montre les bonnes conditions de culture, avec suffisamment de pluie estivale pour permettre aux plantes de s exprimer. Le marché des «très précoces» est restreint mais ce type de variété peut avoir tout de même son intérêt dans les secteurs les plus froids et surtout lors de semis particulièrement tardifs (printemps pluvieux comme en 2013 ou semis en dérobé après ray-grass. On signale de la verse à la récolte sur certaines variétés dont HOXX- MANN, variété en 3 ème année. Des nouveautés sont également touchées comme CASEY, DS0442A et dans une moindre mesure RGT FAXXANA. Vu la faible présence de ce type de variétés dans la grande région Est, nous ne détaillons que les variétés les plus intéressante au niveau de la productivité. Le plus souvent, lorsque l on fait appel à ce type de précocité pour, par exemple, un resemis, on prend un peu ce qui est disponible. Le potentiel des variétés ne peut pas s exprimer pleinement en cas de semis très tardif et les différences entre variétés sont minimes. Les variétés confirmées que nous conseillons COLISEE (Semences de France, 2011) continue d être très productive et surtout très régulière depuis 4 ans ce qui en fait une valeur sûre. Très bon comportement face à la verse. KIPARIS (Kws, 2013), hybride trois voies, est la plus productive depuis maintenant deux ans avec 105.1% de la moyenne en 2013 et % en 2014! Pas de problème particulier de tenue de tige ou autre. Très régulière entre les différents sites d essais. Plutôt classée parmi les variétés tardives de la série, à cause de son caractère très typé corné. Les variétés en première année que nous remarquons et conseillons pour «essayer» RAMSES (Semences de France, 2014), se place en troisième position avec 105.7% de la moyenne, sans souci de verse. Humidité da,ns la moyenne de la série. CASEY (Advanta, 2014) obtient à de bons résultats malgré son problème de verse récolte cité plus haut. Signalons qu elle est particulièrement précoce et qu elle était peut-être à surmaturité lors des récoltes des essais. 9 Préconisations régionales Variétés maïs grain

13 Carte d identité MAIS GRAIN : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Bretagne, Normandie et Nord Variétés Très Précoces 10 Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs 2014 infos pluriannuelles Nb rangs PMG Helminthosporiose (note de 1 à 10) Fusarium graminearum (% d'épis touchés) Tige creuse (%) Témoins Floraison (écart moyenne du regroupement) % Humidité Verse (%) récolte (écart moyenne du regroupement) KONSENSUS KWS Maïs France 2008 c.cd % 4.4 % NK FALKONE Syngenta France SAS 2007 c.cd % 7.7 % COLISEE Semences de France 2011 cc % 3.9 % SPHINXX R.A.G.T. Semences 2008 c.cd % 5.9 % Autres variétés HOXXMANN R.A.G.T. Semences 2012 cd % 21.4 % ème année 2ème année 1ère année Variété Représentant Productivité (%) Précocité Qualité grain Tolérance aux maladies Date Inscritpion Type grain IDOLL Semences de France 2012 c.cd % 6.6 % KONNECTIS KWS Maïs France 2012 cc % 3.6 % MAS 15P Maïsadour Semences 2011 c.cd % 5.2 % BENETTO Semences de France 2013 cc % 6.2 % ES TECHNO Euralis Semences 2013 cd % 6.6 % KIPARIS KWS Maïs France 2013 cc % 4.1 % KWINNS KWS Maïs France 2013 cc % 3.9 % STEFIXX R.A.G.T. Semences 2013 c.cd % 3.2 % TITOXX R.A.G.T. Semences 2012 c.cd % 6.9 % ANATOLL Semences de France 2013 cc % 6.9 % CASEY Advanta, Marque de Limagrain 2014 c.cd % 18.6 % DKC2931 Semences Dekalb/Monsanto 2013 c.cd % 4.7 % DS0442A De Sangosse 2013 cd % 15.2 % EXXPRIM R.A.G.T. Semences 2013 c.cd % 8.2 % OSTERBI CS Caussade Semences 2013 c.cd % 5.9 % PLENTY Maïsadour Semences 2013 cc % 9.9 % % - RAMSES Semences de France 2014 c.cd % 5.5 % RGT FAXXANA R.A.G.T. Semences 2014 c.cd % 10.4 % %= 11 essais 5 essais 32 essais 7 essais Moyenne du regroupement qx/ha qx/ha qx/ha 30.7 % 7.6 % % Retenus pour rendement et précocité Dept Commune 8 ST QUENTIN LE PETIT 14 ST GABRIEL BRECY 22 LA CHEZE 22 LE FAOUET 22 TREGOMEUR 29 LANDELEAU 29 ST COULITZ 35 ST GERMAIN EN COGLES 50 ROMAGNY 61 SEES 62 VILLERS LES CAGNICOURT Retenus pour verse Dept Commune 8 ST QUENTIN LE PETIT 22 LA CHEZE 22 LE FAOUET 29 LANDELEAU 62 VILLERS LES CAGNICOURT Echelle de notation : Rendement Verse % de la moyenne des essais % % 0% X <2.5% + 101% X <104% 2.5% X <5% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% - 96% X <99% 7.5% X <10% % 10% X 10 Préconisations régionales Variétés maïs grain

14 Graphique iso rendement Graphique pluriannuel 11 Préconisations régionales Variétés maïs grain

15 Les résultats des variétés GRAIN précoces Série S Préconisations régionales Variétés maïs grain

16 Résultats des variétés de maïs-grain précoces S11 ON SE RESUME Variétés grain précoces Le regroupement de cette année comprend 6 essais de la zone Nord- Est et Centre-Est. La productivité moyenne est de qx/ha soit une dizaine de quintaux de plus que l an passé. Elle reflète les bons résultats obtenus en secteurs non irrigué ayant bénéficiés des pluies estivales et d un très bon remplissage des grains. L humidité moyenne est correcte pour des variétés à dominante corné avec 30.7 % de teneur en eau. Variétés de référence RONALDINIO (KWS, 2007), longtemps la variété la plus semée en France dans cette série est maintenant bien dépassée. Sa carrière est derrière elle et on trouve plus intéressant parmi ses consœurs. KOHERENS (KWS, 20087) est largement cultivée pour sa précocité et la qualité semoulière de ses beaux grains ronds. Elle est également dépassée par la par la nouvelle génétique. Floraison précoce comme la plupart des variétés de KWS. Convient aussi en fourrage. MILLESIM (Semences de France, 2011) continue sur sa lancée depuis maintenant 4 ans en se plaçant encore aux premiers rangs avec % de la moyenne cette année. Sa régularité de rendement, alliée à une précocité de milieu de groupe, la place parmi les valeurs sûres. Cornée-dentée à nombre de rangs/épi élevé. Gabarit moyen. Très bonne tenue de tige. Présence de fusarium graminearum possible. MAS 21D (Maïsadour, 2008), déçoit depuis deux ans et ne sera plus conseillée. Précoce dans la série, ce qui peut la défavoriser, elle a trop de concurrentes. NK FALKONE (très précoce S10) et DKC4197 (demi précoce S12) figurent dans la série en tant que bornes de précocité et de tardivité. Autres variétés KANDIS (Kws, 2010), hybride 3 voies cornée-dentée, inscrite en fourrage mais testée avec succès en grain depuis, continue d obtenir de bons résultats, année après année. Humidité de fin de groupe. Grand gabarit d où son attrait en fourrage. Gros pmg. Verse possible à surmaturité. Présence de fusarium graminearum possible. LINDSEY (Advanta, 2011) est testée pour la première fois dans la série en Nord-Est. Bons résultats avec % de la moyenne. Plutôt fin de groupe de par le caractère très corné de ses grains. Grand gabarit. Variétés en 3 ème année KONKORDANS (Kws, 2012), hybride 3 voies, marque le pas depuis deux ans en se plaçant autour de la moyenne alors qu elle avait fait fort en Intéressante pour sa très bonne tenue de tige et sa précocité. Comportement semoulier. Très gros pmg et petit nombre de rangs. Floraison très précoce. ADEVEY (Advanta, 2011), est avantagée par sa tardivité (+1.8 point d humidité/moyenne), et devrait être comparée à la série S12. Ses bons résultats sont indéniables et elle n a pas de défaut majeur. Grand gabarit. Variétés en 2 ème année. KROISSANS (Kws, 2013) est la plus productive de la série depuis deux ans. Elle annonce 105% en moyenne, ce qui représente quand même 6 quintaux de mieux. De type cornée (c.cd), elle est plutôt de fin de groupe. TENESSY (Semences de France, 2013) est du même type mais est moins productive. Petit gabarit. KREOLIS (Kws, 2013) est encore de la même génétique, mais encore plus cornée. Gros pmg. N apporte rien en termes de productivité. Bonne tenue de tige observée l an passé. ES TOLERANCE (Euralis, 2013) est un hybride simple, corné, précoce dans cette série depuis deux ans. Productivité moyenne mais humidité intéressante. Verse à surveiller si récolte à surmaturité. DS0493B (De Sangosse, 2013), variété mixte grain-fourrage est assez cornée mais plutôt précoce dans cette série. Productivité en retrait cette année. KASIMENS (Kws, 2013) déçoit dans ce regroupement. Humidité de milieu de groupe. N apporte rien de plus que ses sœurs de même génétique. Variétés en 1ère année. DKC3730 (Dekalb, UE) inscrite en Hongrie, testée dans le réseau probatoire en 2013, avait obtenu d excellents résultats. Confirme cette année dans la série S11 en se plaçant en tête avec une humidité de milieu de groupe, pour une date de floraison tardive. Dentée pure. RIVALDINIO (Kws, UE), inscrite en Allemagne, est dans la moyenne rendement et précocité. MAS 29T (Maïsadour, 2013) avait obtenu 105% au probatoire Fait un résultat honorable cette année avec 101.7% de la moyenne malgré son défaut de peuplement. Dentée pure. Floraison tardive. A suivre. KATARI CS (Caussade, 2014) déçoit mais présente plantes de moins à la récolte que la moyenne du groupe. Ses résultats en pâtissent certainement. Maïs grain précoces (série 11) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe KONKORDANS TENESSY Précocité milieu de groupe KANDIS MILLESIM DKC3730 Précocité fin de groupe ADEVEY KROISSANS LINDSEY MAS 29T 13 Préconisations régionales Variétés maïs grain

17 Carte d identité MAIS GRAIN : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Nord-Est et Centre-Est Variétés Précoces (11) Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs 2014 infos pluriannuelles Nb rangs PMG Helminthosporiose (note de 1 à 10) Fusarium graminearum (% d'épis Variété Représentant RONALDINIO Semences de France 2007 c.cd % % % KOHERENS KWS Maïs France 2008 c.cd % % % MILLESIM Semences de France 2011 cd % % % MAS 21D Maïsadour Semences 2008 c.cd % % % NK FALKONE Syngenta France SAS 2007 c.cd % % % DKC4197 Semences Dekalb/Monsanto 2009 d % % % KANDIS KWS Maïs France 2010 c.cd % % % LINDSEY Advanta, Marque de Limagrain 2011 cc % % % ADEVEY Advanta, Marque de Limagrain 2011 cd % % % KONKORDANS KWS Maïs France 2012 c.cd % % % DS0493B De Sangosse 2013 c.cd % % % ES TOLERANCE Euralis Semences 2013 cd % % % KASIMENS KWS Maïs France 2013 c.cd % % % KREOLIS KWS Maïs France 2013 cc % % % KROISSANS KWS Maïs France 2013 c.cd % % % TENESSY Semences de France 2013 c.cd % % % DKC3730 Semences Dekalb/Monsanto H-2012 d % % % KATARI CS Caussade Semences 2014 c.cd % % % MAS 29T Maïsadour Semences 2013 d % % % RIVALDINIO KWS KWS Maïs France D-2013 c.cd % % %= 5 essais 7 essais 8 essais 42 essais 10 essais Moyenne du regroupement qx/ha qx/ha qx/ha 18 juillet 35.2 % H % H % Echelle de notation : Productivité (%) Floraison (écart moyenne du regroupeme nt) Précocité % humidité récolte (écart moyenne du regroupement) Verse (%) Verse % de la moyenne des essais % % 0% X <2.5% + 101% X <104% 2.5% X <5% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% - 96% X <99% 7.5% X <10% % 10% X Structure épis Tolérance aux maladies Date Inscritpion Type grain Tige creuse (%) Témoins Rappel séries adjacentes Autres variétés 3ème année 2ème année 1ère année 2014 Retenus pour rendement et précocité Dept Commune 2 VERNEUIL SUR SERRE 51 ETREPY 51 VAUCLERC 67 SCHWINDRATZHEIM 67 SEEBACH 70 MONTSEUGNY Rendement 14 Préconisations régionales Variétés maïs grain

18 Graphique iso rendement Graphique ci-dessus Pour un prix brut de 125 /tonne et en déduisant les frais de séchage, le résultat économique des variétés peut se lire le long des droites tracées sur le graphique ou parallèles à celles-ci. Ainsi par exemple, TENESSY (122.1 qx et 29.5% d humidité) procure à peu près le même résultat économique que ADEVEY (126.8 qx et 32.5% d humidité) qui est plus productive mais qui est plus humide, etc Graphique ci-contre Résultats pluriannuels 15 Préconisations régionales Variétés maïs grain

19 Rendements Type de variétés Série Précoces (11) Variétés de référence Autres variétés Variétés en 3ème année Variétés en 2ème année Variétés en 1ère année DETAILS DES ESSAIS DU REGROUPEMENT S11 Lieu SCHWINDRATZHEIM VERNEUIL-SUR-SERRE ETREPY VAUCLERC SEEBACH BROYE-AUBIGNEY- MONTSEUGNY Dpt Réalisateur Comptoir agricole Semences de France Limagrain KWS KWS Semences de France Date Semis 11/04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /05/2014 Date Récolte 14/10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/2011 RONALDINIO KOHERENS MILLESIM MAS 21D NK FALKONE DKC KANDIS LINDSEY ADEVEY KONKORDANS DS0493B ES TOLERANCE KASIMENS KREOLIS KROISSANS TENESSY DKC KATARI CS MAS 29T RIVALDINIO KWS Moyenne générale Rendement en % de la moyenne générale Humidités Lieu SCHWINDRATZHEIM VERNEUIL-SUR-SERRE ETREPY VAUCLERC SEEBACH BROYE-AUBIGNEY- MONTSEUGNY Type de Dpt Humidité variétés Série Réalisateur Comptoir agricole Semences de France Limagrain KWS KWS Semences de France moyenne Précoces (11) Date Semis 11/04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /05/2014 Date Récolte 14/10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/2011 RONALDINIO KOHERENS Variétés de MILLESIM référence MAS 21D NK FALKONE DKC Autres variétés KANDIS LINDSEY Variétés en ADEVEY ème année KONKORDANS DS0493B Variétés en 2ème année Variétés en 1ère année ES TOLERANCE KASIMENS KREOLIS KROISSANS TENESSY DKC KATARI CS MAS 29T RIVALDINIO KWS Moyenne générale Préconisations régionales Variétés maïs grain

20 Les résultats des variétés GRAIN demi-précoces cornées-dentées Série S Préconisations régionales Variétés maïs grain

21 Résultats variétés de maïs-grain demi-précoces S12 Les huit essais du regroupement 2014 sont productifs avec qx/ha en moyenne. La fin de cycle a été favorable puisque l humidité moyenne est de 26.1% soit deux points de moins que l an passé. Il y a eu un peu de verse dans quatre essais permettant de différencier les comportements variétaux sur ce critère. Variétés de référence PR38N86 (Pioneer, UE) est considérée comme un témoin et assure bien ce rôle en plaçant au milieu de la série en rendement et humidité. Gros pmg souvent supérieur à 360 g. Plutôt grand gabarit. DKC4197 (Dekalb, 2009) peut également être considérée comme témoin. Elle avait eu de gros problèmes de casse précoce (snapping) en 2012 et n est plus conseillée dans la zone. Verse en KWS 9361 (Kws, 2011) très productive dans ses deux premières campagnes, marque maintenant le pas, certainement la conséquence des maladies de bas de tige. Floraison tardive. Autres variétés P9400 (Pioneer, UE), inscrite en Autriche, obtient encore de bons résultats cette année. Humidité de milieu de groupe, voire moins. Dentée pure. Se satisfait plutôt des bonnes situations en sol profond et sol se réchauffant rapidement. Peu rustique. Petits pmg et nombre de rangs élevé. Bonne tenue de tige. ES CUBUS (Euralis, 2011), est remarquée pour son grand gabarit. Mixte grain - fourrage. Résultats juste dans la moyenne depuis deux ans. Verse en végétation possible. Variétés en 3 ème année DKC4117 (Dekalb, 2011), variété dentée à pmg moyen, fait moins ON SE RESUME bien depuis deux ans alors qu elle était très prometteuse. Nombre de rangs par épi important. Soucis de pucerons noirs en 2013 qui ont ralenti sa progression. Très bon comportement face à l helminthosporiose. PRIVILEGE (Semences de France, 2012) est trop sensible à la casse (snapping) remarquée en 2012 pour être conseillée. Résultats 2014 décevants. DKC4102 (Dekalb, 2010), dentée pure, montre des résultats corrects et surtout réguliers depuis trois ans. Pmg moyen mais nombre de rangs élevé. Grande variété à insertion des épis haute. Peu rustique, elle sera à positionner en bonnes situations. Variétés en 2 ème année KLOUIS (Kws, 2013), n apporte rien dans cette série. Des symptômes de coup de feu fusarien ont été fréquemment observés ainsi que de la fusariose sur épi. DKC3930 (Dekalb, 2013), arrive en deuxième position cette année et marque la série en pluriannuel. Très régulière entre lieux. Fait son rendement grâce à un pmg élevé. DKC3931 (Dekalb, 2013), a moins de potentiel que la précédente mais amène de la rusticité. Démarquage commercial. Rien de particulier à signaler. P9203 (Pioneer, UE), n est pas si productive par rapport aux autres en Correct sur deux ans et humidité dans la moyenne. Grande. Variétés en 1 ère année RGT PROVEXX (Ragt, 2014), variété dentée de début de groupe, se comporte correctement cette année avec 101.4% de la moyenne. Bonne tenue de tige. Fusarium graminearum possible CODILIO (Codisem, 2014), variété d origine Caussade, n obtient pas de bons résultats cette année. Son peuplement de plantes/ha à la récolte en est peut-être la cause, en plus des fusarioses de la tige. P9213 (Pioneer, 2014), est proche du P9203 citée plus haut. Résultats moins bons et présence d un peu de verse, à sur-maturité. P8816 (Pioneer, 2014), se comporte bien mieux avec 102 % de la moyenne pour une humidité dans la moyenne et sans verse. OSCARRO (Semences de France, UE), inscrite en Tchéquie, dentée pure, se place dans la moyenne en rendement et en humidité. Fusarium graminearum possible. A revoir. SY TALLIN (Syngenta, UE), est un peu au-dessus de la moyenne mais devra faire mieux. A noter la présence de verse dans certains lieux. EXXCLUSIV (Ragt, 2013), n a été testée que cette année et s en sort très bien avec 104 % de la moyenne. Humidité de milieu de groupe. Bonne tenue de tige. Régulière donc rustique. RGT CONEXXION (Ragt, 2014), est la plus productive de la série avec 0.8 point d humidité en plus. Très bonne tenue de tige. A essayer en situation bien pourvue en eau. KONFERENS (Kws, 2014), devrait remplacer KWS9361 car est plus productive pour une même précocité. Noter la présence de verse dans certains essais cette année. Variétés testées dans d autres essais (autres zones, probatoire) ES GALLERY (Euralis, 2013) est très productive dans de nombreux essais. Grande taille. Port dressé. Nombreux petits grains.) Maïs grain précoces (série 12) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe Précocité milieu de groupe Précocité fin de groupe DKC4102 PR38N86 P9400 DKC3930 DKC3931 RGT PROVEXX (ES GALLERY) EXXCLUSIV P8816 KONFERENS RGT CONEXXION 18 Préconisations régionales Variétés maïs grain

22 Carte d identité Variétés 1/2 Précoces Cornées Dentées C1 (12) Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs 2014 infos pluriannuelles Productivité (%) Nb rangs PMG Tige creuse (%) Helminthosporiose (note de 1 à 10) Fusarium graminearum (% d'épis Variété Représentant Floraison (écart moyenne du regroupeme nt) Précocité % humidité récolte (écart moyenne du regroupement) Verse (%) Structure épis Tolérance aux maladies Date Inscritpion Type grain DKC4197 Semences Dekalb/Monsanto 2009 d j % % 10.7 % % Variétés de référence KWS 9361 KWS Maïs France 2011 cd j % % 1.9 % % PR38N86 Pioneer Semences AT-2007 d j % % 2.8 % % Autres variétés ES CUBUS Euralis Semences 2011 c.cd j % % 10.1 % % P9400 Pioneer Semences AT-2008 cd.d j % % 1.1 % % DKC4102 Semences Dekalb/Monsanto 2010 d j % % 1.5 % % Variétés en 3 ème année DKC4117 Semences Dekalb/Monsanto 2011 cd.d j % % 2.6 % % PRIVILEGE Semences de France 2012 cd j % % 2.0 % % DKC3930 Semences Dekalb/Monsanto 2013 cd.d j % % 1.4 % % Variétés en 2 ème DKC3931 Semences Dekalb/Monsanto 2013 cd j % % 1.5 % % année KLOUIS KWS Maïs France 2013 cd j % % 0.9 % % P9203 Pioneer Semences 2013 cd.d j % % 6.7 % % CODILIO Codisem 2014 cd.d j % % 4.2 % % EXXCLUSIV R.A.G.T. Semences 2013 cd j % % 3.0 % % KONFERENS KWS Maïs France 2014 cd.d j % % 13.1 % % OSCARRO Semences de France CZ-2013 d j % % 2.0 % % Variétés en 1 ère année P8816 Pioneer Semences 2014 d j % % 2.3 % % P9213 Pioneer Semences 2014 cd.d j % % 12.5 % % RGT CONEXXION R.A.G.T. Semences 2014 cd.d j % % 0.8 % % RGT PROVEXX R.A.G.T. Semences 2014 d j % % 1.7 % % SY TALLINN Syngenta France SAS 2014 d j % % 11.2 % % 100 %= 6 essais 8 essais 7 essais 4 essais 32 essais 13 essais Retenus pour rendement et Moyenne du regroupement qx/ha qx/ha qx/ha 20 juillet 32.6 %H %H % % 2014 précocité Dept Commune Echelle de 21 LOSNE notation : Rendement Verse 63 AUBIAT 2014 Retenus pour verse % de la moyenne des essais % 63 THURET Dept Commune 67 BREUSCHWICKERSHEIM 67 BREUSCHWICKERSHEIM % 0% X <2.5% 67 WESTHOUSE 67 WESTHOUSE + 101% X <104% 2.5% X <5% 68 RUSTENHART 68 RUSTENHART 68 STETTEN 71 ST DIDIER EN BRESSE +/- 99% X <101% 5% X <7.5% 71 ST DIDIER EN BRESSE - 96% X <99% 7.5% X <10% % 10% X 19 Préconisations régionales Variétés maïs grain

23 Graphique iso rendement Graphique ci-dessus Pour un prix brut de 125 /tonne et en déduisant les frais de séchage, le résultat économique des variétés peut se lire le long des droites tracées sur le graphique ou parallèles à celles-ci. Ainsi par exemple, DKC4197 (127.1 qx et 24.7% d humidité) procure à peu près le même résultat économique que SY TALLIN (129.7 qx et 26.6% d humidité) qui est plus productive mais qui est plus humide, etc Graphique ci-contre Résultats pluriannuels 20 Préconisations régionales Variétés maïs grain

24 Rendements Type de variétés Série 1/2 Précoces C1 (12) Variétés de référence Autres variétés Variétés en 3ème année Variétés en 2ème année Variétés en 1ère année Humidités DETAILS DES ESSAIS DU REGROUPEMENT S12 Lieu AUBIAT WESTHOUSE STETTEN SAINT-DIDIER-EN- BRESSE THURET LOSNE BREUSCHWICKERSHEIM RUSTENHART Dpt Réalisateur Limagrain Arvalis Arvalis Arvalis RAGT KWS KWS Limagrain Date Semis 24/04/ /05/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 Date Récolte 23/10/ /11/ /10/ /11/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC KWS PR38N ES CUBUS P DKC DKC PRIVILEGE DKC DKC KLOUIS P Remplissage CODILIO EXXCLUSIV KONFERENS OSCARRO P P RGT CONEXXION RGT PROVEXX SY TALLINN Moyenne générale Rendement en % de la moyenne générale Lieu AUBIAT WESTHOUSE STETTEN SAINT-DIDIER-EN- BRESSE THURET LOSNE BREUSCHWICKERSHEIM RUSTENHART Type de variétés Série Dpt Humidité 1/2 Précoces C1 Réalisateur Limagrain Arvalis Arvalis Arvalis RAGT KWS KWS Limagrain moyenne (12) Date Semis 24/04/ /05/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 Date Récolte 23/10/ /11/ /10/ /11/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC Variétés de référence KWS PR38N Autres variétés ES CUBUS P DKC Variétés en 3ème année DKC PRIVILEGE DKC Variétés en DKC ème année KLOUIS P Remplissage CODILIO EXXCLUSIV KONFERENS Variétés en OSCARRO ère année P P RGT CONEXXION RGT PROVEXX SY TALLINN Moyenne générale Préconisations régionales Variétés maïs grain

25 Les résultats des variétés GRAIN demi-précoces dentées Série S Préconisations régionales Variétés maïs grain

26 Variétés de maïs-grain demi-précoces dentées S13 Les 9 essais de cette série ne sont pas plus productifs que ceux de la série S12 avec «seulement» 128 qx/ha. L humidité moyenne est bonne avec 25.3 %, et reflète les récoltes tardives. Variétés de référence OBIXX (Ragt, 2011) est intéressante car toujours au rendez-vous depuis 4 ans. Fait encore % cette année. Fait son rendement par une forte programmation : nombre de grains/m2 élevé et petit pmg. Bon comportement face à la fusariose des épis. Grand gabarit, à floraison tardive, qui peut présenter des tiges creuses à sur-maturité.. DKC4590 (Dekalb, UE) inscrite en Hongrie, est bien connue. Toujours aux premiers postes, elle talonne Obixx mais est un peu tardive. Très bonne tenue de tige. Préfère les situations chaudes, bien alimentées en eau. ES FLATO (Euralis, UE) inscrite en Italie en 2009, est maintenant dans la moyenne au niveau rendement et humidité. Relativement «rustique, sans problème particulier» Petit gabarit. Gros pmg pour un nombre de rangs élevé. ON SE RESUME Autres variétés P9578 (Pioneer, UE) a souvent une bonne fertilité avec ses 2 épis par plante, d où un grand nombre de grains/m 2. Si le climat est favorable au remplissage des grains, cette particularité est bénéfique. Plutôt située en début de groupe vis de vis de l humidité, elle est dans la moyenne cette année. Plante assez trapue comparée à d autres. MARTELI (Caussade, UE) d origine Italie, a été ajoutée dans le réseau cette année. Très bons résultats avec % de la moyenne pour une humidité médiane. Avait déjà montré sa bonne productivité dans les essais où elle avait été testée depuis Variétés en 3 ème année KASSANDRAS (Kws, 2012) dentée tardive de KWS, n a pas aimé les conditions de Alors qu elle était largement en tête les deux campagnes précédentes, elle n est pas au mieux en On avait noté une sensibilité à la verse végétative en Correcte vis-à-vis de l helminthosporiose. Elle apporte de la précocité dans ce groupe. Grosse programmation et petits pmg. A reessayer l an prochain. DKC4522 (Dekalb, 2012) fait également moins bien cette année. Mais cela est peut-être du à son défaut de peuplement à la récolte avec pieds de moins que la moyenne. Reste intéressante en pluriannuel mais est concurrencée par ses petites sœurs de Dekalb. Bonne tenue de tige. DKC4408 (Dekalb, UE), inscrite en Hongrie, ne démérite pas mais reste en demi-teinte en se situant autour de la moyenne depuis 3 ans dans le réseau. Variété de milieu de groupe pour la précocité. FERARIXX (Ragt, 2012) sort en tête depuis deux ans avec % de la moyenne. Très bonne régularité entre lieux. Valorise bien les bonnes terres et l irrigation. Son grand gabarit peut la fragiliser un peu. Variétés testées dans d autres essais (autres zones, probatoire) P9838 (Pioneer, UE) a un très bon potentiel. Avec un point d humidité en plus que DKC4590, elle a sa place dans cette série. Variété à faible nombre de rangs mais à très gros pmg (denté rond). DKC4530 (Dekalb, UE) présente l avantage d être assez précoce dans cette série de variétés pour un bon potentiel. Feuillage qui sèche vite en fin de cycle. Maïs grain précoces (série 12) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe DKC9578 DKC4530 Précocité milieu de groupe DKC4590 ES FLATO MARTELI OBIXX Précocité fin de groupe FERARIXX P Préconisations régionales Variétés maïs grain

27 Carte d identité MAIS GRAIN : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Alsace, Centre-Est et Vallées Continentales Variétés 1/2 Précoces Dentées C2 (13) Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs Nb rangs PMG Helminthosporiose (note de 1 à 10) Fusarium graminearum (% d'épis touchés) Variété Représentant DKC4590 Semences Dekalb/Monsanto HU-2009 d j % % AG 4.2 % % Variétés de référence ES FLATO Euralis Semences IT-2009 d j % % - 17 AG 5.7 % % OBIXX R.A.G.T. Semences 2011 d j % % M 18.4 % % Rappel de séries adjacentes KWS 9361 KWS Maïs France 2011 cd j % % M 3.8 % % MARTELI Caussade Semences I-2012 cd.d j % % G 2.1 % % Autres variétés P9578 Pioneer Semences AT-2009 d j % % M 1.4 % % DKC4408 Semences Dekalb/Monsanto HU-2011 d j % % G 8.7 % % ème DKC4522 Semences Dekalb/Monsanto 2012 cd.d j % % AG 8.2 % % Variétés en 3 ème année FERARIXX R.A.G.T. Semences 2012 cd j % % G 8.2 % % KASSANDRAS KWS Maïs France 2012 d j % % M 5.9 % % 100 %= 7 essais 7 essais 8 essais 3 essais 9 essais 5 essais 23 essais Moyenne du regroupement qx/ha qx/ha qx/ha 19 juillet 31.2 %H %H g 6.6 % 5.0 % Echelle de notation : Productivité (%) Floraison (écart moyenne du regroupement) Précocité Verse % de la moyenne des essais % % 0% X <2.5% + 101% X <104% 2.5% X <5% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% - 96% X <99% 7.5% X <10% % 10% X 2014 infos pluriannuelles Tolérance aux maladies Date Inscritpion Type grain Tige creuse (%) Rendement % humidité récolte (écart moyenne du regroupement) Verse (%) Structure épis 2014 Retenus pour rendement et précocité Dept Commune 1 MIONNAY 1 MISERIEUX 1 VERSAILLEUX 21 LOSNE 38 MARCILLOLES 67 WESTHOUSE 68 BATTENHEIM 68 OBERHERGHEIM 68 URSCHENHEIM 24 Préconisations régionales Variétés maïs grain

28 Graphique iso rendement Graphique ci-dessus Pour un prix brut de 125 /tonne et en déduisant les frais de séchage, le résultat économique des variétés peut se lire le long des droites tracées sur le graphique ou parallèles à celles-ci. Ainsi par exemple, DKC4522 (128.8 qx et 24.8% d humidité) procure à peu près le même résultat économique que DKC4590 (131.2 qx et 26.2% d humidité) qui est plus productive mais qui est plus humide, etc Graphique ci-contre Résultats pluriannuels 25 Préconisations régionales Variétés maïs grain

29 DETAILS DES ESSAIS DU REGROUPEMENT S13 Rendements Lieu MISERIEUX MIONNAY VERSAILLEUX LOSNE WESTHOUSE OBERHERGHEIM URSCHENHEIM MARCILLOLES BATTENHEIM Type de variétés Dpt Rendement en Série 1/2 Précoces Réalisateur Arvalis Ets Bernard Agridev KWS Arvalis Euralis Caussade Arvalis Arvalis % de la moyenne C2 (13) Date Semis 14/04/ /04/ /04/ /04/ /05/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 générale Date Récolte 31/10/ /10/ /10/ /10/ /11/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC Variétés de référence ES FLATO OBIXX Rappel de séries adjacentes KWS Autres variétés MARTELI P DKC Variétés en 3ème année DKC FERARIXX KASSANDRAS DKC Rajouts KONFESS MAS 35K PORTILE Moyenne générale Humidités Lieu MISERIEUX MIONNAY VERSAILLEUX LOSNE WESTHOUSE OBERHERGHEIM URSCHENHEIM MARCILLOLES BATTENHEIM Type de variétés Dpt Série 1/2 Précoces Réalisateur Arvalis Ets Bernard Agridev KWS Arvalis Euralis Caussade Arvalis Arvalis Humidité moyenne C2 (13) Date Semis 14/04/ /04/ /04/ /04/ /05/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 Date Récolte 31/10/ /10/ /10/ /10/ /11/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC Variétés de référence ES FLATO OBIXX Rappel de séries adjacentes KWS Autres variétés MARTELI P DKC DKC Variétés en 3ème année FERARIXX Rajouts KASSANDRAS DKC KONFESS MAS 35K PORTILE Moyenne générale Préconisations régionales Variétés maïs grain

30 Les résultats des variétés GRAIN demi-tardives Série S 14 27

31 Variétés de maïs-grain demitardives - S14 Cette année le regroupement, composé de 7 essais, présente un bon potentiel de qx/ha, soit 10 de plus que A l inverse, l humidité moyenne est inférieure de 4 points avec 26.8 % de teneur en eau. Tous les essais de cette série sont à haut potentiel avec une ressource en eau non limitante. Variétés de référence DKC4795 (Dekalb, 2009) perd de plus en plus terrain face aux nouvelles variétés. Elle présente toujours une très bonne capacité de perdre de l humidité en fin de cycle avec presque 2 points de moins que la moyenne. Elle était considérée comme une référence de «rusticité» dans ce groupe. 16 rangs/épi seulement mais très gros pmg qui approche les 400g! DKC4814 (Dekalb, 2011) continue de reculer face à la nouvelle génétique mais reste tout de même une valeur sûre dans cette série. Humidité de milieu de groupe. Symptômes de Fusarium graminearum visibles cette année. DKC4590 (1/2 précoce S13) et DKC5190 (tardive S15) figurent dans la série en tant que bornes de précocité et de tardivité. Autres variétés P9838 (Pioneer, UE), ne figure pas dans la liste VPI mais a été testée dans certains essais de ce type de variétés. Variété productive mais qui serait plutôt à comparer dans la série S13. Elle est en retrait face aux poids lourd des demi-tardive, car plus précoce. Variétés en 3 ème année PIXXTOL (RAGT, 2011) Variété de milieu de groupe, qui présente depuis 3 ans des résultats intéressants. Un grand nombre de rangs par épis (18.4) et une floraison tardive. LG (Limagrain, 2011) Très grand maïs, avec un potentiel intéressant et régulier pendant 2 ans, mais qui décroche un peu cette année. Bon comportement face au développement de fusarioses. Tenue de tige moyenne dans les endroits exposés au vent. Petit nombre de rangs par épi pour de très gros pmg. Variétés en 2 ème année DKC 4621 (Dekalb, 2013) est régulière sur deux ans et particulièrement précoce dans la série avec 1.3 point de moins que la moyenne en humidité. Petit gabarit à insertion d épis basse. Bon comportement face à Fusarium graminearum, à confirmer. DKC 5031 (Dekalb, 2013), petite en taille, typé grain, comme DKC 4621, avec un port plus dressé qui peut peiner à contenir les mauvaises herbes. Plus tardive. DS0747D (De Sangosse, 2013) se situe juste au niveau de la moyenne cette année. Humidité dans la moyenne. Présence possible de Fusarium graminearum sur épis en récolte tardive. Variétés en 1 ère année COURTNEY (Advanta, UE), inscrite en Allemagne, se place pile dans la moyenne de la série mais avec une humidité intéressante avec 1.3 point en moins. Floraison très tardive. A re-tester. RGT EXXPLICIT (Ragt, 2014), est en queue de peloton dans le regroupement. P9900 (Pioneer, 2014), est en tête de la série avec % de la moyenne soit quand même 6 quintaux de plus pour une humidité médiane. Beaucoup de tiges creuses en récolte tardive. A essayer en MAS 51G (Maïsadour, 2011) est plutôt une variété de fin de groupe, d ailleurs inscrite en S15 (Tardives) mais repositionnée avec les demitardives. Déjà testée dans quelques essais depuis 2011, cette variété d origine Monsanto, a un fort potentiel. Pas de souci particulier. MAS 40F (Maïsadour, 2014), est particulièrement tardive et doit être cultivée dans les milieux plus favorables. Haut potentiel avec % de la série si les conditions sont favorables. RGT LEXXTOUR (Ragt, 2014), est du même niveau que la précédente, à savoir, productive mais tardive. Elle sera positionnée dans les meilleures conditions. Très gros pmg. Variétés testées dans d autres essais (autres zones, probatoire) PINCKI CS (Caussade, 2013) se comporte bien dans les essais où elle a été ajoutée. Humidité dans la moyenne. Bonne tenue de tige. ON SE RESUME Maïs grain précoces (série 12) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe Précocité milieu de groupe DKC4814 PIXXTOL DKC4621 P9838 DS0747D PINCKI CS Précocité fin de groupe MAS 51G DKC5031 COURTNEY P9900 MAS 40F RGT LEXXTOUR 28

32 Carte d identité MAIS GRAIN : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Centre-Est, Alsace et Sud-Est Variétés 1/2 Tardives Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs Productivité (%) Nb rangs PMG Helminthosporiose (note de 1 à 10) Fusarium graminearum (% d'épis touchés) Variété Représentant Floraison (écart moyenne du regroupement) Précocité % humidité récolte (écart moyenne du regroupement) Verse (%) Date Inscritpion Type grain DKC4795 Semences Dekalb/Monsanto 2009 cd.d j % % G 8.4 % % DKC4814 Semences Dekalb/Monsanto 2011 cd.d j % % G 8.9 % % DKC4590 Semences Dekalb/Monsanto HU-2009 d j % % AG 9.9 % % DKC5190 Semences Dekalb/Monsanto 2009 cd.d j % % TG 9.8 % % LG30491 LG, Marque de Limagrain 2011 d j % % TG 8.9 % % PIXXTOL R.A.G.T. Semences 2011 d j % % M 11.8 % % P9838 Pioneer Semences RO-2012 d j % % M 9.9 % % DKC4621 Semences Dekalb/Monsanto 2013 cd.d j % % G 6.7 % % DKC5031 Semences Dekalb/Monsanto 2013 cd.d j % % TG 3.9 % % DS0747D De Sangosse 2013 d % COURTNEY Advanta, Marque de Limagrain D-2013 d j % % AG 2.0 % % MAS 40F Maïsadour Semences 2014 d j % % - 18 AG 7.8 % % MAS 51G Maïsadour Semences 2011 cd.d j % % G 8.0 % % P9900 Pioneer Semences 2014 cd.d j % % AG 21.9 % % RGT EXXPLICIT R.A.G.T. Semences 2014 cd.d j % % M 6.4 % % RGT LEXXTOUR R.A.G.T. Semences 2014 cd.d j % % TG 11.9 % % 100 %= 12 essais 4 essais 15 essais 4 essais 9 essais 19 essais 23 essais Moyenne du regroupement qx/ha qx/ha qx/ha 15 juillet ######## ######## % % Echelle de notation : Rendement % de la moyenne des essais Verse % % 0% X <2.5% + 101% X <104% 2.5% X <5% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% - 96% X <99% 7.5% X <10% % 10% X 2014 Structure épis infos pluriannuelles Tolérance aux maladies Tige creuse (%) Variétés de référence Rappel de séries adjacentes Autres variétés Variétés en 2 ème année Variétés en 1 ère année 2014 Retenus pour rendement et précocité Dept Commune 1 MISERIEUX 3 CONTIGNY 38 SARDIEU 38 ST BARTHELEMY 68 BATTENHEIM 68 URSCHENHEIM 69 LYON SATOLAS 29

33 Graphique iso rendement Graphique ci-dessus Pour un prix brut de 125 /tonne et en déduisant les frais de séchage, le résultat économique des variétés peut se lire le long des droites tracées sur le graphique ou parallèles à celles-ci. Ainsi par exemple, COURTNEY (139.8 qx et 25.5% d humidité) procure à peu près le même résultat économique que RGT LEX- XTOUR (144.8 qx et 28.9% d humidité) qui est plus productive mais qui est plus humide, etc Graphique ci-contre Résultats pluriannuels 30

34 DETAILS DES ESSAIS DU REGROUPEMENT S14 Rendements Type de 1/2 variétés Série tardives (14) Variétés de référence Rappel de séries adjacentes Autres variétés Variétés en 2ème année Variétés en 1ère année Rajouts Humidités Type de 1/2 variétés Série tardives (14) Variétés de référence Rappel de séries adjacentes Autres variétés Variétés en 2ème année Variétés en 1ère année Rajouts LYON SATOLAS AEROPORT Lieu MISERIEUX LYON SATOLAS SAINT-POURCAIN- SAINT- SARDIEU AEROPORT SUR-SIOULE BARTHELEMY BATTENHEIM URSCHENHEIM Dpt Réalisateur Arvalis Arvalis Ucal Limagrain RAGT Arvalis Caussade Date Semis 14/04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 SAINT-POURCAIN- SUR-SIOULE SAINT- BARTHELEMY Lieu MISERIEUX SARDIEU BATTENHEIM URSCHENHEIM Dpt Rendement en % de la Réalisateur Arvalis Arvalis Ucal Limagrain RAGT Arvalis Caussade moyenne Date Semis 14/04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 générale Date Récolte 31/10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC DKC DKC DKC LG P PIXXTOL DKC DKC DS0747D COURTNEY MAS 40F MAS 51G P RGT EXXPLICIT RGT LEXXTOUR FUTURIXX PINCKI CS Moyenne générale Date Récolte 31/10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC DKC DKC DKC LG P PIXXTOL DKC DKC DS0747D COURTNEY MAS 40F MAS 51G P RGT EXXPLICIT RGT LEXXTOUR FUTURIXX PINCKI CS Moyenne générale Humidité moyenne 31

35 Les résultats des variétés GRAIN tardives Série S 15 32

36 Choix de variétés de maïs-grain tardives S15 Ce regroupement de 8 essais allant de l Ain aux Bouches du Rhône, présente un rendement de q/ha. Ce potentiel équivaut au rendement moyen observé pour ce regroupement. Il est le reflet des rendements obtenus dans ces zones d excellence. En plaine de l Ain et du Rhône, les rendements observés sont dans la moyenne mais d excellents résultats ont pu être observés en plaine de Valence. Variétés de référence AAPOTHEOZ (Advanta, IT-2010) Valeur sûre, ce grand maïs présente un bon potentiel, très régulier dans le temps. Tardif à floraison et à maturité, mais il déssèche rapidement par la suite. Son épi est long avec très peu de rangs (14.9 en moyenne). DKC5190 (Dekalb, 2009) : Petit hybride à insertion basse. Gros PMG. Valeur sûre. Son potentiel, n est pas le plus élevé, mais il est régulier. ES ANTALYA (Euralis, 2008) : Gabarit moyen à grand, au port plutôt dressé. Base sont rendement sur son PMG. Ses résultats décrochent cette année comme en Autres variétés P0725 (Pioneer, IT-2010) : Grand maïs au port dressé, son potentiel est régulièrement élevé. Bon comportement face aux maladies sur épi. P0222 (Pioneer, IT-2011), Ce maïs au grand gabarit figure parmi les variétés les plus précoces de la série, mais son potentiel est juste dans la moyenne. Ses spathes restent collées en fin de cycle des et des symptômes de Fusarium gramineraum sont régulièrement observés. P0837 (Pioneer, IT-2011), réalise un très bon résultat cette année avec % de la moyenne soit 148 quintaux! Très bon comportement face à Fusarium gramineraum. Variétés en 3 ème année ZOOM (Euralis, 2012) : Cette plante plutôt grande confirme son très bon potentiel de milieu de groupe. Depuis 3 ans, elle est dans le trio de tête des variétés les plus productives. La présence de fusariose impose de semer cette variété de façon à la récolter le plus tôt possible. DKC 5222 (Dekalb, 2012) Plante assez courte, ses résultats sont un peu en retrait cette année. Variétés en 1 ère année DKC 5632 (Dekalb, I-2012) Hybride de taille moyenne, développant un nombre de rang important. Son potentiel est élevé mais, c est une variété tardive dans la série. DKC 5830 (Dekalb, I-2012) Maïs très typé grain, pas très grand avec une insertion basse. Il est à la limite de la série 16, mais présente un très gros potentiel avec 104.4% cette année. Très gros PMG et épi court! LG30494 (Limagrain, 2013) Très grand hybride à insertion haute. Il présente peu de rangs mais son épi est assez long. Son potentiel est dans la moyenne, mais il est intéressant pour sa précocité de début de groupe. De la verse a pu être observé sur certains sites. ONEXX (RAGT, I-2013) : Petit maïs au potentiel moyen. RGT MEXXANGE (RAGT, 2014) Grand maïs de fin de série présentant un épi à gros diamètre. Son potentiel est dans la moyenne. SY SAVIO (Syngenta, 2014) Grand maïs. Son épi est plutôt long avec peu de rangs. Variété tardive à floraison mais précoce à la récolte. Potentiel intéressant. SY SENKO (Syngenta, 2014). Grand hybride, développant beaucoup de grains/m². Sa rafle est blanche. Très précoce, son potentiel est dans la moyenne. Variétés testées dans d autres essais (autres zones, probatoire) LG 3490 (Limagrain, IT-2008) Bien que son rendement soit un peu en retrait cette année, c est une variété intéressante pour sa précocité et visà-vis de son bon comportement face à Fusarium graminearum. P0573 (Pioneer, IT-2013) Variété qui développe un grand nombre de grains/m² avec un bon potentiel. Milieu de groupe ON SE RESUME Maïs grain précoces (série 12) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe Précocité milieu de groupe Précocité fin de groupe LG3490 ZOOM, DKC5190, AAPOTHEOZ, P0725, P0837 SY SAVIO, LG30494 P0573 DKC5632, DKC

37 Carte d identité MAIS GRAIN : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Sud-Est et Vallée du Rhône Variétés Tardives (15) Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs Nb rangs PMG Helminthosporiose (note de 1 à 10) Fusarium graminearum (% d'épis touchés) Variété Représentant Productivité (%) DKC5190 Semences Dekalb/Monsanto 2009 cd.d j % % TG 3.1 % % ES ANTALYA Euralis Semences 2008 cd.d j % % G 1.5 % % AAPOTHEOZ Advanta, Marque de Limagrain IT-2010 d j % % G 2.3 % % DKC4814 Semences Dekalb/Monsanto 2011 cd.d j % % G 5.9 % % DKC5783 Semences Dekalb/Monsanto 2004 d j % % AG 7.5 % % P0222 Pioneer Semences IT-2010 d j % % G 2.8 % % P0725 Pioneer Semences IT-2011 d j % % AG 2.7 % % P0837 Pioneer Semences IT-2011 d j % % AG 3.8 % % DKC5222 Semences Dekalb/Monsanto 2012 cd.d j % % TG 2.0 % % ZOOM Euralis Semences 2012 d j % % G 4.0 % % DKC5632 Semences Dekalb/Monsanto IT-2012 d % % TG 1.1 % % DKC5830 Semences Dekalb/Monsanto IT-2012 d j % % TG 1.0 % % LG30494 LG, Marque de Limagrain 2013 d j % % TG 3.5 % - - ONEXX R.A.G.T. Semences IT-2013 d j % % G 7.5 % % RGT MEXXANGE R.A.G.T. Semences 2014 cd.d % % G 3.8 % - - SY SAVIO Syngenta France SAS 2014 cd.d j % % TG 3.7 % - - SY SENKO Syngenta France SAS 2014 d j % % G 7.3 % %= 21 essais 9 essais 13 essais 7 essais 9 essais 17 essais Floraison (écart moyenne du regroupeme nt) Précocité % humidité récolte (écart moyenne du regroupement) Verse (%) Moyenne du regroupement qx/ha qx/ha qx/ha 15 juillet 30.3 %H %H % 5.0 % Echelle de notation : Rendement Verse % de la moyenne des essais % % 0% X <2.5% + 101% X <104% 2.5% X <5% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% - 96% X <99% 7.5% X <10% % 10% X 2014 Structure épis infos pluriannuelles Tolérance aux maladies Date Inscritpion Type grain Tige creuse (%) Variétés de référence Rappel de séries adjacentes Autres variétés Variétés en 3 ème année Variétés en 1 ère année 2014 Retenus pour rendement et précocité Dept Commune 1 BOURG ST CHRISTOPHE 1 ST MAURICE DE GOURDANS 13 GARDANNE 26 ALIXAN 26 ANNEYRON 26 ETOILE SUR RHONE 26 ST PAUL LES ROMANS 26 VALENCE 34

38 Graphique iso rendement Graphique ci-dessus Pour un prix brut de 125 /tonne et en déduisant les frais de séchage, le résultat économique des variétés peut se lire le long des droites tracées sur le graphique ou parallèles à celles-ci. Ainsi par exemple, DKC4814 (140.6 qx et 23.6% d humidité) procure à peu près le même résultat économique que DKC5632 (146.1 qx et 27.3% d humidité) qui est plus productive mais qui est plus humide, etc Graphique ci-contre Résultats pluriannuels 35

39 DETAILS DES ESSAIS DU REGROUPEMENT S15 Rendements Type de variétés Série tardives (15) Variétés de référence Rappel de séries adjacentes Autres variétés Variétés en 3ème année Variétés en 1ère année Rajouts Humidités Type de variétés Série tardives (15) Variétés de référence Rappel de séries adjacentes Autres variétés Variétés en 3ème année Variétés en 1ère année Lieu ETOILE-SUR- RHONE BOURG-SAINT- CHRISTOPHE SAINT-MAURICE-DE- GOURDANS GARDANNE ALIXAN ANNEYRON SAINT-PA UL-LES- ROMANS VALENCE Rendement en % de la moyenne générale Dpt Réalisateur Arvalis Agridev LG Lycee agricole Aix Vallabre RAGT Caussade Syngenta Arvalis Date Semis 01/04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 Date Récolte 17/10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC ES ANTALYA AAPOTHEOZ DKC DKC P P P DKC ZOOM DKC DKC LG ONEXX RGT MEXXANGE SY SAVIO SY SENKO P MAS 57R LG DKC CLISCHI CS Moyenne générale Lieu SAINT- ETOILE-SUR- BOURG-SAINT- SA INT-PA UL-LES- MAURICE-DE- GARDANNE ALIXAN ANNEYRON RHONE CHRISTOPHE ROMANS GOURDANS VALENCE Dpt Humidité Réalisateur Arvalis Agridev LG Lycee agricole RAGT Caussade Syngenta Arvalis moyenne Aix Vallabre Date Semis 01/04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/2014 Date Récolte 17/10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/2014 DKC ES ANTALYA AAPOTHEOZ DKC DKC P P P DKC ZOOM DKC DKC LG ONEXX RGT MEXXANGE SY SAVIO SY SENKO P MAS 57R Rajouts LG DKC CLISCHI CS Moyenne générale

40 CHOIX DES VARIETES DE MAIS GRAIN POUR 2015 DANS LE GRAND EST Besoins en température du semis à 32% d humidité 2040 Variétés confirmées depuis plusieurs années PR33Y74 MAS 58M LG DKC à à à AAPOTHEOZ DKC 5190 LG3490 P0725 ZOOM DKC4814 MAS 51G PIXXTOL DKC5031 DS0747D DKC4590 P9838 DKC4621 ES FLATO FERARIXX OBIXX DKC4530 P9578 MARTELI CS DKC3930 DKC3931 ES GALLERY DKC4102 PR38N86 P9400 ADEVEY KANDIS KROISSANS TENESSY DKC3730 KONKORDANS MILLESIM Variétés nouvelles à essayer sur de petites surfaces DKC6130 MILOXAN DKC5632 DKC5830 LG30494 SY SAVIO P0573 RGT LEXXTOUR MAS40F COURTNEY P9900 KONFERENS RGT CONEXXION EXXCLUSIV P8816 RGT PROVEXX LINDSEY MAS 29T TARDIVES COLISEE KIPARIS RAMSES CASEY PRECOCES Se limiter à 50% des surfaces pour ce type de variétés «tardives» pour le secteur : Vallée du Rhône. 2 : Plaine du Rhône - Plaine de l Ain Bas Bugey 3 : Bresse - Dombes - Côtière de Dombes - Marais de Bourgoin - Combes de Savoie - Hardt Plaine du Rhin Finage Plaine de Chemin 4 : Bordure du Sundgau Ried Kochersberg - Terres Froides - Plateau de Chambaran - Plaine de Bièvre - vallée de l Ognon 5 : Sundgau Pays de Hanau Outre forêt - Nord de la Haute-Saône 6 : Jura Alsacien Alsace bossue - Lorraine tardive - Haut Doubs - Monts du Lyonnais 37

41 VARIETES DE MAIS-FOURRAGE 38

42 Variétés de référence RONALDINIO (Semences de France, 2007) perd régulièrement du terrain au niveau de la productivité. Intéressante en UFL. Assez précoce dans la série. Très bon rapport épi sur plante. NK PERFORM (Syngenta, 2007), tire encore son épingle du jeu pour une variété précoce dans la série. LG30275 (Limagrain, 2010), est toujours aussi productive depuis 3 ans, mais sa valeur alimentaireest un peu faiblarde. Très peu d amidon et une digestibilité de la partie tige feuille assez faible Autres variétés GEOXX (Ragt,2010) est à peu près au niveau de la moyenne en tout critère. KANDIS (Kws, 2010), grand gabarit, est en retrait. Peut verser. Variétés en 3 ème année PENELOPE (Advanta, 2012) est moyenne pour tous les critères mesurés. Variétés en 2 ème année ES ALBATROS (Euralis, D-2012), montre une belle productivité sur 2 ON SE RESUME Variétés précoces Série SB ans, pour une précocité correcte. Valeur énergétique dans la moyenne. ES SOLID (de FCS, 2013) est une alternative de valeur moyenne. ES TAROCK (Euralis, 2013) est très productive. Du coup, sa valeur UFL en pâtit un peu. FIGORINIO (Kws, CZ-2012) n a pas de bons résultats cette année, contrairement à La cause en est peut-être sa faiblesse de tige révélée par la verse à la récolte. Faible valeur énergétique UFL et Dinag. JULIETT (Advanta, 2013) est très productive sur deux ans. Valeur énergétique dans la moyenne. LG30260 (Limagrain, 2013) est également une valeur sûre. NIKLAS (Advanta, D-2012) ne confirme pas son bon résultat 2013 en termes de productivité. Valeurs UFL dans la moyenne, un peu mieux en Dinag. SILOFLEXX (Ragt, 2013) n apporte rien de particulier en étant moyenne en tout. SUPREXX (Ragt, 2013) est tardive dans la série et procure un faible résultat cette année. Variétés en 1 ère année Celles qui se font remarquer pour leur première année d essais : BELCANTO (Semences de France) fait un peu mieux que la moyenne avec % de rendement pour une maturité de milieu de groupe. JUVENTO (Semences de France) fait un peu mieux que la moyenne avec % de rendement BELCANTO (Semences de France) est très précoce dans cette série (+ 1.8 % MS) et pourtant amène 102.4% de tonnage en plus. Très bonne également en UFL. Variété à suivre. KROQUIS (Kws) est également productive mais se situe bien en milieu de groupe au niveau de la précocité. UFL moyenne. LG30274 (Limagrain) est du même niveau de rendement mais apporte un plus en % UFL. Rien d autre de particulier à signaler. SY FANATIC (Syngenta) montre aussi des caractéristiques intéressantes pour une première année d étude. A réessayer. Maïs grain précoces (série 11) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe PENELOPE JUVENTO Précocité milieu de groupe NK PERFORM ALBATROS ES TAROCK KROQUIS JULIETT LG20274 LG30260 Précocité fin de groupe LG30275 SY FANATIC 39

43 MAIS FOURRAGE : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Nord et Est Variétés Précoces (SB) Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs 2014 Variété Représentant Productivité (%) Précocité Floraison (écart moyenne du regroupement) RONALDINIO Semences de France 2007 c.cd j % Témoins LG30275 LG, Marque de Limagrain 2010 c.cd j % NK PERFORM Syngenta France SAS 2007 c.cd j % GEOXX R.A.G.T. Semences 2010 c.cd j % Autres variétés KANDIS KWS Maïs France 2010 c.cd j % ème année PENELOPE Advanta, Marque de Limagrain 2012 cc j % ES ALBATROS Euralis Semences D-2012 c.cd j % ES SOLID France Canada Semences 2013 cd j % ES TAROCK Euralis Semences 2013 cd j % FIGORINIO KWS Maïs France CZ-2012 cd j % ème année JULIETT Advanta, Marque de Limagrain 2013 cc j % LG30260 LG, Marque de Limagrain 2013 c.cd j % NIKLAS Advanta, Marque de Limagrain D-2012 c.cd j % SILOFLEXX R.A.G.T. Semences 2013 c.cd j % SUPREXX R.A.G.T. Semences 2013 c.cd j % BELCANTO Semences de France 2014 cc j % CASCADINIO KWS Maïs France D-2013 c.cd j % DKC3531 Semences Dekalb/Monsanto 2013 c.cd j % ES ASPECT Euralis Semences 2014 c.cd j % GONZALO KWS KWS Maïs France D-2013 c.cd j % JUVENTO Semences de France 2014 c.cd j % KROISSANS KWS Maïs France 2013 c.cd j % ère année KROQUIS KWS Maïs France 2014 c.cd j % LG30274 LG, Marque de Limagrain 2013 cd j % MONTECRISTO Semences Dekalb/Monsanto 2012 cd j % SIKALDI CS Caussade Semences 2014 c.cd j % SUNSTAR Advanta, Marque de Limagrain D-2012 c.cd j % SY FANATIC Syngenta France SAS 2014 c.cd j % VEMSTAR Jouffray - Drillaud Sem c.cd j % %= 100 %= Moyenne du regroupement 17.9 t/ha 17.3 t/ha 17.4 t/ha 24-juil ######## 5.7% % MS récolte (écart moyenne du regroupem ent) Verse (%) Qualité fourrage UFL (%) Dinag (écart moyenne du regroupement) Date Inscritpion Type grain 2014 Retenus pour rendement et précocit Dept Commune 2 AUBIGNY AUX KAISNES 21 ST LEGER TRIEY 51 BERZIEUX 59 FERIN 60 SARCUS 62 TATINGHEM 62 VILLERS LES CAGNICOURT 70 MONTSEUGNY 2014 Retenus pour verse Dept Commune 2 AUBIGNY AUX KAISNES 14 CROUAY 22 LE FAOUET 35 GRAND FOUGERAY 35 LA CHAPELLE JANSON 56 BIGNAN Echelle de notation : Rendement Verse UFL % de la moyenne des essais % % de la moyenne des essais ++ X 104 % 0% X <2.5% X 104 % + 101% X <104% 2.5% X <5% 101% X <104% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% 99% X <101% - 96% X <99% 7.5% X <10% 96% X <99% -- X 96 % 10% X X 96 % 40

44 41

45 42

46 Variétés demi-précoces Série SC Les 7 essais du regroupement produisent 16.3 t MS/ha à 32.2 % de matière sèche, ce qui est correct sans plus en termes de potentiel pour cette série. Pas de verse récolte cette année. Variétés de référence LG 3264 (LG, 2007) Toujours présente parmi les variétés productives, elle impressionne par sa régularité. Très bonne valeur UFL. Valeur Sûre ES CHARTER (Euralis Semences, 2010), est en retrait face que renouveau génétique. AAPLE (Advanta, 2009), est toujours aussi productive depuis 3 ans, mais sa valeur alimentaire lui fait défaut. Très peu d amidon et une digestibilité de la partie tige feuille assez faible LG (LG, 2010) est le témoin de précocité de cette série. Autres variétés BALBOA (Semences de France, 2012) Après la déception de 2012, elle confirme depuis 2 ans les performances obtenues lors de son inscription. Elle confirme son potentiel. Sa valeur alimentaire est dans la ON SE RESUME moyenne, avec beaucoup d amidon dans la MS. INDEXX (RAGT, 2011) Régulièrement dans la moyenne du potentiel du regroupement, c est une variété de fin de groupe en précocité. UFL et digestibilité des tiges/feuilles dans la moyenne. Variétés en 3 ème année PYTAGOR (Semences de France, 2012) Maïs de milieu série, au grand potentiel. Elle figure dans le trio de tête des variétés les plus productives depuis 3 ans. Valeur UFL moyenne, et beaucoup d amidon dans la MS. Variétés en 2 ème année DANUBIO (Codisem, 2013), en retrait face aux résultats obtenus en 2012 (102.3%). Des résultats moyens. IDALGO (Semences de France, 2013) Comme la variété précédente, les résultats sont en deçà de ceux obtenus l année passée. Malgré 2014 confirme sa bonne vigueur au départ, sa bonne valeur alimentaire et sa grande proportion de MAT. KABATIS (KWS, 2013) Variété de fin de groupe au potentiel inférieur à celui de Elle confirme sa valeur alimentaire moyenne et sa quantité d amidon. Variétés en 1 ère année AGRO VITALLO (KWS, D-2013) Nouveauté dont les résultats qui confirment ceux obtenus à l inscription : potentiel, valeur alimentaire et vigueur au départ dans la moyenne. CORIOLI CS (Caussade Semences, CZ-2013) et ES NAVIJET (France Canada Semences, 2014) ne sont pas au niveau du potentiel obtenus dans les réseaux d épreuves du CTPS ainsi que celui des autres variétés du regroupement. Maïs grain précoces (série 11) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe Précocité milieu de groupe Précocité fin de groupe BALBOA AAPLE LG3264 PYTAGOR IDALGO AGRO-VITALLO 43

47 MAIS FOURRAGE : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Nord-Est et Centre-Est Variétés 1/2 Précoces (SC) Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs Rappel séries adjacentes Représentant Floraison (écart moyenne du regroupement) % MS récolte (écart moyenne du regroupement ) UFL (%) Dinag (écart moyenne du regroupement) Date Inscritpion Témoins LG3264 LG, Marque de Limagrain 2007 c.cd j % ES CHARTER Euralis Semences 2010 c.cd j % AAPPLE Advanta, Marque de Limagrain 2009 c.cd j % LG30275 LG, Marque de Limagrain 2010 c.cd j % BALBOA Semences de France 2012 c.cd j % Autres variétés INDEXX R.A.G.T. Semences 2011 c.cd j % ème année PYTAGOR Semences de France 2012 c.cd j % DANUBIO Codisem 2013 cc j % ème année IDALGO Semences de France 2013 c.cd j % KABATIS KWS Maïs France 2013 cd j % AGRO VITALLO KWS Maïs France D-2013 c.cd j % ère année CORIOLI CS Caussade Semences CZ-2013 cd j % ES NAVIJET France Canada Semences 2014 c.cd j % %= 100 %= Moyenne du regroupement 17.6 t/ha 14.6 t/ha 16.3 t/ha 23-juil 32.2 % MS Echelle de notation : Productivité (%) Rendement Précocité Verse UFL % de la moyenne des essais % % de la moyenne des essais ++ X 104 % 0% X <2.5% X 104 % + 101% X <104% 2.5% X <5% 101% X <104% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% 99% X <101% - 96% X <99% 7.5% X <10% 96% X <99% -- X 96 % 10% X X 96 % 2014 Verse (%) Qualité fourrage Type grain Variété 2014 Retenus pour rendement et précocité Dept Commune 1 MISERIEUX 21 ST LEGER TRIEY 39 COSGES 55 MARCHEVILLE EN WOEVRE 57 PHALSBOURG 68 RUSTENHART 70 MONTSEUGNY 2014 Retenus pour verse Dept Commune 35 JAVENE 49 SARRIGNE 56 ST DOLAY 85 NALLIERS 70 MONTSEUGNY 44

48 45

49 46

50 Variétés demi-précoces à demi-tardives Série SD Les 7 essais du regroupement produisent 18.6 t MS/ha à 33.7 % de matière sèche, maturité assez élevée pour des variétés plutôt tardives. Pas de verse récolte cette année. Variétés de référence MAXXIS (RAGT, 2005) : Variété de milieu de groupe dont le potentiel commence à s éroder, en partie à cause de problème de peuplement dans les essais cette année. Sa valeur alimentaire figure parmi les meilleures, grâce à sa grande proportion d amidon. SHEXXPIR (RAGT, 2009) : Hybride de taille moyenne à insertion haute, un peu dépassée par les performances des nouvelles variétés. LG 3264 (LG, 2007) et P0319 (Pioneer, AT-2010) sont les témoins de précocité et de tardiveté de la série. Autres variétés FUTURIXX (RAGT, 2010) Bon hybride mixte grain/fourrage de taille moyenne. Il présente un bon tonnage/ha, avec une valeur UFL dans la moyenne. Bonne digestibilité de la partie tige-feuille. Valeur sûre. KAPELLAS (Semences de France, CZ-2010). Hybride de petite taille qui ON SE RESUME présente des rendements moyens mais réguliers au fil des ans. Variétés en 2 ème année DKC 4117 (Dekalb, 2011), n est pas la plus productive mais il est à la charnière de la série plus précoce. Sa valeur UFL est très bonne, grâce à une forte teneur en amidon dans la MS totale. ES MOSQUITO (Euralis semences, 2012) Très grand maïs qui confirme les bonnes performances obtenue l année passée en rendement. Assez tardif à floraison et à précocité, sa valeur alimentaire est faible. EXXOTIKA (RAGT, 2012) Variété au potentiel dans la moyenne du regroupement mais assez précoce. Confirme. PALMER (Advanta, D-2010) Grand maïs à l insertion très haute, cet hybride est la reference en productivité depuis 2 ans. Très régulier, mais sa valeur alimentaire et sa digestibilité de la partie tige/feuille faible. SPINELI (RAGT, 2012) Variété de milieu de groupe en potentiel et en précocité, qui confirme les résultats obtenus en Variétés en 1ère année FESTAL (Syngenta, IT-2012) Maïs de grande taille, qui a une grosse programmation. Bonne performance en LG (LG, CZ-2012), moyen en potentiel mais précoce, cette variété est intéressante pour sa valeur alimentaire et sa bonne qualité de tiges et feuilles. MAS 37H (Maïsadour, IT-2013), tardif et en deçà du potential des autres variétés testées dans le réseau sur tous les critères. SY PRESTIGIO (Syngenta, IT- 2012). Très grand hybride de fin de groupe, affichant un bon potentiel. Sa valeur alimentaire est dans la moyenne, avec une bonne digestibilité. Maïs grain précoces (série 11) Valeurs sûres Variétés qui confirment A essayer en 2015 Précocité début de groupe DKC4117 EXXOTIKA LG Précocité milieu de groupe KAPELLAS FUTURIXX PALMER SPINELI FESTAL Précocité fin de groupe P0319 ES MOSQUITO SY PRESTIGIO 47

51 MAIS FOURRAGE : Caractérisez votre variété d'un seul coup d'œil Centre-Ouest et Centre-Est Variétés 1/2 Précoces à 1/2 Tardives (SD) Source des données : Réseau d essais de Post-Inscription ARVALIS Institut du végétal, partenaires et UFS Section maïs Floraison (écart moyenne du regroupement) % MS récolte (écart moyenne du regroupement MAXXIS R.A.G.T. Semences 2005 d j % Témoins SHEXXPIR R.A.G.T. Semences 2009 cd.d j % Rappel séries LG3264 LG, Marque de Limagrain 2007 c.cd j % adjacentes P0319 Pioneer Semences AT-2010 d j % FUTURIXX R.A.G.T. Semences 2010 d j % Autres variétés KAPELLAS Semences de France CZ-2010 d j % DKC4117 Semences Dekalb/Monsanto 2011 cd.d j % ES MOSQUITO France Canada Semences 2012 d j % ème année EXXOTIKA R.A.G.T. Semences 2012 cd.d j % PALMER Advanta, Marque de Limagrain D-2010 d j % SPINELI R.A.G.T. Semences 2012 cd.d j % FESTAL Syngenta France SAS I-2012 d j % LG30311 LG, Marque de Limagrain CZ-2012 c.cd j % ère année MAS 37H Maïsadour Semences I-2013 d j % SY PRESTIGIO Syngenta France SAS I-2012 d j % %= 100 %= 2014 Retenus pour rendement et précocité Moyenne du regroupement 19.2 t/ha 15.9 t/ha 18.6 t/ha 21-juil 33.7 % MS Echelle de notation : Productivité (%) Précocité Rendement ) Verse (%) UFL (%) Verse UFL Qualité fourrage % de la moyenne des essais % % de la moyenne des essais ++ X 104 % 0% X <2.5% X 104 % + 101% X <104% 2.5% X <5% 101% X <104% +/- 99% X <101% 5% X <7.5% 99% X <101% - 96% X <99% 7.5% X <10% 96% X <99% -- X 96 % 10% X X 96 % Dinag (écart moyenne du regroupement) Date Inscritpion Type grain Variété Représentant Dept Commune 1 MISERIEUX 38 GILLONNAY 41 ST LEONARD EN BEAUCE 44 MONTRELAIS 44 VIEILLEVIGNE 49 SARRIGNE 64 CASTETIS 68 RUSTENHART 79 VERNOUX EN GATINE 85 NALLIERS 48

52 49

53 50

54 DESHERBAGE 51

55 Lutte contre les mauvaises herbes DESHERBAGE 2014 : DES SEMIS PRECOCES, UN DEBUT DE PRIN- TEMPS SEC Les conditions météorologiques du début printemps 2014 ont été favorables aux semis précoces, mais le sec s est installé très vite accompagné de températures relativement fraiches. Dans ce contexte, les levées d adventices ont été échelonnées et les maïs ont été longs à fermer le rang. L efficacité du désherbage de prélevée et de post levée précoce qui utilise des herbicides racinaires a été variable et fonction de la proximité de l application avec une pluie quand cela était possible selon les régions. Les traitements de post classique avec les produits majoritairement foliaires ont parfois été difficiles à positionner compte tenu de cet étalement des levées d adventices. Du point de vue de la flore, le problème graminée ne s est pas trop posé avec acuité cette année, le sec ne favorisant pas la levée de ce type d adventices, par contre la flore a été riche en dicots classiques et émergentes avec parfois des densités de COMPLEMENTS D INFORMATIONS SUR LES PRODUITS Nouveau produit de post-levée plantes très élevées. Les difficultés de positionnement des traitements ont quelquefois conduit à des résultats insatisfaisants dans la lutte contre ce type d adventices (chénopodes, mercuriales ) et de nombreux rattrapages ont dû être réalisés. Dans cette ambiance, les solutions de désherbage mécaniques ont offert un bon complément. Le problème était de pouvoir intervenir sur sol sec, entre les averses du mois de mai. MONSOON ACTIVE - MONDINE BAYER Composition foramsulfuron 30 g/l + thiencarbazone méthyl 10 g/l + cyprosulfamide 15 g/l Formulation OD Dose AMM / ha demandée 1.5 l / ha Usages Maïs grain et fourrage période d application Post-levée du maïs : 2 à 8 feuilles du maïs Doses recommandées En double application : 1l puis 0.5 l Classement et phrases de risque (Xn, N - R38, R40, R41, R50/53) Délai avant récolte (DAR) (BBCH 18) Délai de rentrée (DRE) (24 h) Zone Non Traitée (ZNT) L AMM de cette nouvelle proposition de Bayer a été délivré en fin d année Le développement commercial de cette spécialité démarrera réellement pour la campagne 2014/2015. Avis ARVALIS : La thiencarbazone, présente également dans ADEN- GO/KOLOSS, est un inhibiteur de l ALS (acétolactase synthase), comme les sulfonylurées, avec effet résiduaire. Le foramsulfuron appartient à la même famille de mode d action, déjà connu avec la spécialité EQUIP / CUBIX. A la dose AMM demandée, 1.5l, Monsoon Active apporte l équivalent de 2l d EQUIP et 15 g de thiencarbazone méthyl (contre 30 g dans 1.5l d ADENGO). Lent d action, il doit être positionné sur des adventices jeunes. Il peut en effet présenter des efficacités irrégulières sur adventices développées et endurcies. Sur arroches, chénopodes ou Homologué à 2l/ha en Italie pour son efficacité sur sorgho d Alep, le produit a été autorisé en France à la même dose mais est également fractionnable. Dans ce cas, c est la dose de 1.5 l/ha qui fait référence (aussi pour le calcul de l IFT). On recommande 1l puis 0.5 ou 2 fois 0.75 l. Ce produit est évalué depuis 4 ans dans nos essais. C est un herbicide systémique de post-levée à spectre large. Monsoon Active présente un très bon niveau d efficacité sur la plupart des adventices du morelles développées notamment, il nécessitera un complément. Pour ces raisons, nous recommandons son usage en post-levée précoce, sur des adventices peu développées. En maïs. Son spectre antidicotylédones est très complet. Il est particulièrement efficace sur renouée des oiseaux, renouée persicaire mouron des oiseaux et pâturin annuel, et également satisfaisant sur renouée liseron et mercuriale, En revanche, ce produit n est pas efficace sur véronique de Perse. Son spectre graminées est d un bon niveau sans toutefois être toujours à l optimum. Sur digitaire sanguine développée, ses performances sont souvent plus moyennes. situations d intervention tardive, sur adventices développées, il est préférable d opter pour d autres solutions de post-levée ou de prévoir l accompagnement avec un partenaire. 52

56 Spectre des efficacités du Monsoon Active / Mondine dans les essais Arvalis sur 4 ans (La ligne rouge indique la moyenne des notes. L aire verte indique la plage de résultats. Entre parenthèse, le nombre de résultats) Efficacités du Monsoon Active à 1.5 L (1 puis 0.5 ou 2 X 0.75) sur de nombreuses adventices dans les essais Arvalis Résultats Monsoon-Active dans les essais réseau Est en application post-précoce 53

57 Ce type de positionnement, post-précoce, s il est pointu à mettre en œuvre, présente des efficacités intéressantes. Les associations chloro-acétamides + Adengo ou chloro-acétamides + Monsoon obtiennent les meilleurs résultats avec un petit avantage pour les associations avec Adengo. Les associations Camix/nicosulfuron et Adengo/nicosulfuron paraissent plus en retrait. Monsoon seul à 1 l ou en association avec Auxo n atteint le seuil d acceptabilité que lorsqu il est complété pour être porté à sa dose de 1.5 l/ha. Complément résultats par adventices en 2014 Le point sur la pré-levée 54

58 Avec le retrait de l acétochlore, il faut dorénavant se tourner vers d autres solutions pour assurer l intervention de prélevée qui reste la base de la réussite du désherbage dans nombre de situations. Le succès de ces applications, plus particulièrement sur graminées, va reposer sur des associations de matières actives de manière à favoriser la complémentarité des produits restant à notre disposition. L association Dual/Adengo présente de bonnes efficacités sur panics et sétaires avec des équilibres de doses 1.2 l l. Les associations Isard/Merlin flexx et Dakota P/Merlin flexx obtiennent des résultats intéressants sur panics à condition de ne pas trop baisser la dose de dmta.p. Pour ces deux types d associations, l efficacité sur sétaire parait moins intéressante qu Adengo/Dual. Les associations avec Tarot semblent en retrait que ce soit sur panic ou sur sétaire. Les solutions avec Adengo : Efficacité sur Panic pied de coq (30 /m²) Efficacité sur Sétaire sp (90 /m²) Les solutions avec Tarot Efficacité sur Panic pied de coq (30 /m²) Les solutions avec Merlin Flexx : Efficacité sur Panic pied de coq (30 /m²) Efficacité sur Sétaire sp (90 /m²) Efficacité sur Sétaire sp (90 /m²) Pré-levée : résultats essais réseau EST en 2014 Il faut tenir compte du faible niveau d infestation des essais cette année pour interpréter les résultats et ne pas oublier de faire un retour sur 2013 pour affiner la lecture (voir figure). 55

59 En passage unique les associations Dual/Adengo et Isard/ Adengo montrent des efficacités similaires en L association Isard/Merlin semble en retrait par rapport à ces spécialités. Isard/BCP 253 (pendiméthaline + clomazone) présentent des résultats moins bons sauf à Uffholtz alors qu en 2013 ce mélange atteignait le seuil d acceptabilité (95% d efficacité). Juan/Adengo et Isard/D14158 présentent un comportement semblable avec de bons résultats à Uffholtz et Balan et des résultats médiocres à Marches. Rappel prélevée 2013 Les «nicosulfuron» Le tableau ci-après regroupe des différentes spécialités commerciales actuellement disponibles. 56

60 Spécialité commerciale NEMO, ADAPT, NI- COGAN, OPHEL Teneur en nicosulfuron Dose AMM (/ha) DAR Grain DAR Fourrage ZNT DRE Formulation Classement 40 g/l SC 1.5 l BBCH18 BBCH Xi, N Les résultats de nos essais ne montrent pas de véritables différences entre les spécialités. Les solutions OD paraissent un peu rapide dans l efficacité que les WG, mais au final les notes sont les mêmes. Seul Accent WG présente des résultats régulièrement en retrait. Phrases de risque R38, R43, R50/53 NICOZEA 40 g/l SC 1.5 l BBCH18 BBCH Xi, N R50/53 NISSHIN, PAMPA, ELI- TE4SC, FORNET4SC, 40 g/l SC 1.5 l BBCH18 BBCH Xi, N R38, R50/53 SAMSON4SC RITMIC, VICTUS, KELVIN 40 g/l SC 1.5 l BBCH18 BBCH Xi, N R43, R50/53 PRIMERO, TUCSON 40 g/l OD 1.5 l BBCH19 BBCH N R50/53 PAMPA PREMIUM 6OD, NISSHIN PREMIUM6OD, FORNETPREMIUM6OD, ELITE PREMIUM6OD, SAMSON PREMIUM6OD ACCENT 75WG*, DRA- PO* NIC-IT*, MILAGRO 240SC* 60 g/l OD 0.75 l BBCH19 BBCH Xn, N R20, R36, R43, R50/ g/kg WG 0.08 kg BBCH18 BBCH N R50/ g/l SC 0.25 l BBCH 20 BBCH Xi, N * s utilise avec un adjuvant (Actirob_B) R38, R43, R50/53 57

61 LES STRATEGIES DESHERBAGE DU MAÏS EXEMPLES DE PROGRAMMES (LISTE NON EXHAUSTIVE) «PRIX IN- DICATIFS» Prendre en compte la flore attendue et le temps disponible Pour choisir à priori la stratégie de désherbage à mettre en œuvre, la première question à se poser est le type de flore susceptible d être présente sur la parcelle. La seconde est d estimer le créneau disponible pour désherber (une ou plusieurs applications) en fonction des autres travaux de l exploitation (atelier animal, cultures spéciales gourmandes en main d œuvre...) En fonction de ces critères, on s orientera vers du tout en prélevée, du pré puis post ou du tout en post. Cas Type Graminées Dicots classiques Classification de la flore adventice Dicots difficiles Vivaces Stratégies conseillées 1 OO xx Prélevée renforcée 2 OO xx xx Prélevée simple puis Post 3' x xx x Post levée précoce 1 passage 3'' x xx xx Post levée 2 passages 3''' xx x Post levée 1 passage 4 x ou OO x ou xx x ou xx x ou xx Prélevée puis Post levée avec intervention vivaces 58

62 Premier critère vis-à-vis de la flore : la pression en graminées Les graminées sont (à l exception du cas particulier des vivaces), les adventices qui posent le plus de problème lorsque leur densité est très forte mais surtout lorsque leur stade est avancé. Si la pression en graminées de la parcelle est élevée, il faut absolument intervenir en prélevée dédits graminées qui correspond souvent à la prélevée du maïs. Pour cela, on utilisera des herbicides à action racinaire. Plusieurs conditions sont à réunir pour le succès d un tel désherbage : - Le sol doit être frais, bien rappuyé, sans trop de mottes - 1à à 15 mm de pluie sont nécessaires dans les 10 jours qui suivent l application - Privilégier les interventions sitôt le semis ou du moins dans les 48 heures pour profiter du léger travail du sol Deuxième critère : le type de dicolylédones Si la population de graminées est considérées comme «classiques importante et que l on décide d intervenir en prélevée, il peut être judicieux de tout «faire d un», c est moins évident si elles sont classées comme «difficiles» Dans le premier cas, on coup», c'est-à-dire d éliminer associe un antidicots de prélevée également les dicotylédones. à l antigraminées, dans le second, C est possible si celles-ci sont on réintervient en postlevée avec un antidicots de postlevée à action foliaire type bromoxynil, ou avec un produit à action foliaire et racinaire comme les suffonylurée anti-dicts (prosulfuron, tritosulfuron) 59

63 A. Tout en prélevée PSD Dicots Mercuriale annuelle Renouée oiseaux Renouée liseron Renouée persicaire 30 Dual Gold/Aliseo 1,4 à 1, Merlin Flexx 1,7 TB/B TB/B I M M B 26 Isard/Spectrum 1,2 24 Prowl Atic Aqua 1,8 B B I B M M 42 Camix 3.5 TB/B TB M I I TB/B 44 Dakota-P 4 TB/B TB I B M M 40 Camix/Calibra Merlin Flexx 1,2 TB/B TB M M M TB/B 18 Prowl 1,5 TB/B TB I B I B 33 Dakota-P Merlin Flexx 1,5 TB/B TB M B B B 24 Dual Gold/Aliseo 0.9 à Adengo/Koloss 1.5 B B I B B TB 20 Isard/Spectrum 0.8 à 1 TB : Très Bonne B : Bonne M : Moyenne I : Insuffisante B. Pré levée puis post levée 58 Adengo/Koloss 2 M B I B B TB 1) Prélevée = antigraminées. Post levée = antidicots (+ rattrapage graminées) Pré levée Post levée > 3 F Flore 12 à Dual Gold/Aliseo S 1,5 à 2.1 l puis Isard/Spectrum 1 à 1.4 l Isard/Spectrum 1 l + Tarot 50 g Callisto 0,3 à 0,5 Diode 0.5 Laudis WG Actirob B 1 Basamaïs 2 Monsoon Active 1 Cadeli, Rajah / Emblem Flo 0.6 Auxo adjuvant Callisto 0,5 + Peak 6 g Callisto 0,5 + Biathlon 35g + dash 0.5 Laudis WG Actirob b 1 + Peak 6g Callisto 0,5 + Cadéli 0,5/Emblem Flo 0.3 Callisto (Casper 0.1 ou Conquerant 0.2) si liseron Efficace si pluie ou irrigation d au moins 10 mm dans les 10 jours suivant l application Dicots classiques 2 à 4 f Dicots diversifiées 4 à 6 f Callisto nicosulfuron 12g Elumis mouillant Laudis WG Actirob B 1 + Equip 0.8 Auxo Adjuvant + nicosulfuron 12g Dicots diversifiées 4 à 6 f + graminées 2 à 3 f 1) Prélevée complète mais légère. Rattrapage en postlevée selon la flore 60

64 Pré levée Post levée > 3 F Flore Plutôt une population de dicots : tenter le tout en post levée Si la population de graminées est faible ou même inexistante, intervenir uniquement en post levée nantes. Deux solutions s offrent à l agriculteur : passer rapidement après la levée en misant sur un du maïs et des mauvaises herbes désherbage unique associant est tout à fait possible. Les conditions climatiques seront bien sûr produits foliaires et produits racinaires (le tout en post précoce) déterminantes pour détermi- ou désherber classiquement avec 15 à 20 Callisto 0,3 ou Diode 0,5 24 Laudis WG/Videl Actirob B 1 chénopode 25 / 35 Auxo 0.5 à adjuvant amarante 37 Monsoon (Casper 0.1 ou Conquérant 0.2) si liseron 36 Isard 1 + Lagon Callisto 0,3 + Cadéli 0,5/Emblem Flo Isard 1 + Merlin flexx Callisto 0,3 + nicosulfuron 12g 34 Camix / Calibra Callisto 0,3 + Peak 6g 45 Adengo / Koloss Monsoon Cadelli 0.3 puis 32 Auxo/Hydris adjuvant Efficace si pluie ou irrigation d au moins 10 mm dans les 10 jours suivant l application 13 nicosulfuron 20g Graminées 20 Callisto nicosulfuron 12g Graminées 22 Laudis WG 0.2/Videl + Actirob B 1 + nicosulfuron 12g + dicots 20 Elumis/Choriste mouillant classiques 35 Callisto Stratos Ultra* 0,8 + dash HC 0,8 26 Callisto 0.3+ nicosulfuron 12g + Peak 6 24 Elumis/Choriste Peak 6 30 Callisto nico 12g + Cadeli 0.5/Emblem Flo Monsoon 1 + Laudis Auxo/Hydris nicosulfuron 12g + adjuvant 15 Binage * sur variétés résistantes DUO System Graminées + dicots diversifiées des produits foliaires, systémiques ou de contact en un ou deux passages. L association avec une opération mécanique (herse, houe ou bineuse) est intéressante en cas de faible infestation. Intervenir en post-levée précoce : une solution séduisante mais délicate Il s agit d intervenir en post-levée très précoce, à 2 feuilles du maïs, sur des adventices non levées ou au stade plantule, avec un désherbage à spectre complet. L objectif est de gagner en per- 61

65 sistance d action par rapport à un passage de pré-levée, sur graminées et en semis précoces notamment, et, dans la mesure du possible, de ne pas avoir à rattraper. C est une stratégie séduisante dans le concept mais délicate à mettre en œuvre. Combinant à la fois des herbicides racinaires et foliaires, elle nécessite des conditions agro-météo favorables aux deux types de produits. En effet, il faut une bonne humidité du sol et une pluviométrie significative après traitement pour optimiser l action des racinaires mais également intervenir avec une bonne hygrométrie pour garantir l efficacité des foliaires sur les adventices déjà levées. Noter qu un rattrapage de post-levée (avec des doses limitées) n est cependant pas exclu pour contrôler les relevées en cours de cycle. 1) La postlevée précoce : après une feuille du maïs Attention : stade maximum des graminées : 2 feuilles si dicots classiques si graminées levées si dicots diversifiées Anti graminées + Anti dicots Camix/Calibra nicosulfuron 12 g Dakota-P 3 Adengo/Koloss Peak 6g 13 Biathlon 35g + dash Cadeli 0.5 Camix/Calibra Elumis/Choriste Emblem Flo 0.25 Adengo/Koloss Isard 0.8 à 1 Camix/Calibra 2 + Merlin Flexx 1.2 Dual Gold 1 + Monsoon 1 Isard 0.8 à 1 + Monsoon 1 Anti graminées 20 Elumis/Choriste mouillant 8 Peak 6g 11 Callisto Biathlon 35g + dash 0.5 Dual Gold Diode nicosulfuron 12 g + 11 Cadeli 0.5 Isard Emblem Flo Auxo/Hydris*

66 2) La postlevée en 1 ou 2 passages 1er traitement (stade max 2-3 f graminées) si adventices difficiles 32 Callisto nicosulfuron 20g 33 Elumis mouillant Peak 6g 8 42 Auxo adjuvant + nico 12 g Casper 0.1 kg (si liseron) Laudis WG Actirob B 1 + nico 20g + Conquérant 0.2 kg (si liseron) Camix nicosulfuron 12g Cadeli/Rajah Monsoon 1 Biathlon 35g + dash HC Callisto Stratos Ultra * 0,8 + dash 0,8 (1) Le rajout d un AG racinaire (Dual Gold S 0.8 / Isard 0.6), sauf pour Camix, permet de contrôler les relevés de graminées * sur variétés résistantes DUO System 2ème traitement si nécéssaire si adventices difficiles 20 Callisto nicosulfuron 12g Peak 6g 8 20 Elumis mouillant Casper 0.1 kg (si liseron) Auxo adjuvant + nico 12g + Conquérant 0.2 kg (si liseron) Monsoon 0.5 Cadeli/Rajah Callisto Stratos Ultra* 0,8 +dash 0.8 Biathlon 35g + dash HC Binage * sur variétés résistantes DUO System Nicosulfuron 12g = Milagro = Pampa = Ritmic / Victus = Némo à 0.3 L/ha = Nisshim Premium 6OD = Milagro Extra 6OD = Pampa Premium 6OD à 0.2l L/ha * uniquement sur variété tolérante DUO System Adventices difficiles : renouée liseron, renouée des oiseaux, (mercuriale) Elumis / Choriste : non compatible avec bromoxynil poudre WG Laudis (phrase R63), ne se mélange pas avec les bromoxynil (R63) Le binage Le rattrapage de post-levée peut être réalisé soit par désherbage chimique, soit par binage(s). Les stratégies «combinées», associant intervention chimique et binage(s) procurent des niveaux d efficacité et de sélectivité proches des stratégies «tout chimique» dans la mesure où les facteurs de réussite sont réunis. Tableau 3 : Facteurs de réussite des stratégies combinées, désherbage chimique puis binage FLORE SOL METEO CULTURE REACTIVITE - Absence de vivaces. - Levées groupées, pas de levées tardives (attention aux préparations motteuses) - Intervention sur adventices jeunes. - Etat de surface affiné, absence d éléments grossiers en surface. - Terre s émiettant facilement pour permettre le buttage du rang. - Absence ou faibles pluies suite au binage pour éviter les rattrapages. - Maïs «poussant», fermeture rapide du couvert. - Renouveler le binage si relevées durant la période de sensibilité de la culture (avant fermeture du couvert végétal : levée à 8 feuilles). 63

67 RAVAGEURS 64

68 Protection contre les ravageurs PROTECTION DES SEMIS Protection des semis - Dépliant Arvalis 2015 Lutte au semis - Dose par hectare, par quintal (q) ou par unité de semences (U = grains) Spécialités commerciales Firmes Substances actives TRAITEMENT DE SEMENCES (1) Nématodes Force 20CS Syngenta Agro Téfluthrine 3A 200 g/l CS non non l/u* 0.05 l/u* 0.05 l/u* Pratylenchus sp. Deux produits ont reçu une autorisation pour la protection des semis de maïs au cours de la campagne 2014 ; il s agit des produits Fury Geo (microgranulés) et Force 20CS (traitement de semence). Le produit Fury Geo est homologué pour la protection des semis de maïs et de maïs doux contre les taupins et la chrysomèle du maïs à la dose de 15 kg/ha. Nouvelle solution microgranulés composée de zetacyperméthrine (8g/kg), substance active appartenant à la famille des pyréthrinoïdes, Fury Geo doit être appliqué dans la raie de semis avec un diffuseur installé à la descente du microgranulateur. Un nouveau modèle de diffuseur est proposé avec le produit. Cependant, les diffuseurs déjà installés sur les semoirs pour l application d autres produits microgranulés à base de pyréthrinoïdes - peuvent également être utilisés pour l application de Fury Geo. Le produit Force 20CS (s.a : téfluthrine, produit appliqué en traitement de semence) bénéficie d une autorisation pour la protection du maïs contre les taupins, les scutigérelles et la chrysomèle du maïs. A noter également que le traitement de semences Sonido bénéficie depuis janvier 2014 d une extension d usage lui permettant d être utilisé pour protéger les jeunes plantules de maïs contre les mouches (oscinie, géomyze) et la chrysomèle du maïs. L efficacité de cette solution n a pu être évaluée vis-à-vis de ces ravageurs dans nos expérimentations. Sonido Bayer Thiaclopride 4A 400 g/l FS oui oui l/u (2) l/u* l/u * l/u * * Gustafson 42 S, Royalflo Orange Chemtura Thirame g/l FS non oui l/q (3) Vitavax 200 FF Certis / Chemtura Thirame + Carboxine Groupe IRAC g/l 198 g/l FS oui oui l/q (3) Korit 420 FS Kw izda Agro Zirame g/l FS oui oui l/q (3) MICROGRANULES APPLIQUES EN LOCALISATION DANS LA RAIE DE SEMIS Belem 0,8 MG (4) Arysta Lifescience Cyperméthrine / Certis 3A 0.8% MG non kg (6) 12 kg Force 1.5 G (4)(5) Syngenta Agro Téfluthrine 3A 1.5% MG non kg (6) 12.2 kg (7) 12.2 kg Fury Geo (4) Belchim Crop Protection Zeta-Cyperméthrine 3A 0.8% MG non - 20 m 20 m 15 kg (6) 15 kg MICROGRANULES APPLIQUES EN LOCALISATION DANS LA RAIE DE SEMIS AUTORISE UNIQUEMENT POUR LA PRODUCTION DE MAÏS SEMENCE Vydate 10G (8) Dupont Solutions Oxamyl 1A 10% MG non kg Concentration % ou g/l Formulation Stockage séparé Restriction en mélange ZNT Dispositif végétalisé permanent Taupins Ravageurs du sol Scutigerelle Chrysomèle du maïs Oscinie Mouches Géomyze Répulsifs corbeaux Sélectivité * o Bon Moyen Irrégulier Insuffisant Manque d information (1) Respecter la réglementation en vigueur relative à l'utilisation des semences traitées. L'arrêté du 13 avril 2010 (J.O.R.F 28/04/2010) mentionne notamment l'obligation de mise en place de déflecteurs sur les semoirs monograines pneumatiques à depression. (2) Efficacité plus faible en cas d'attaque tardive. (3) Efficacité insuffisante en situation de forte attaque (4) Appliquer dans la raie de semis au moyen d'un diffuseur positionné à la descente du microgranulateur (5) Une application tous les trois ans au maximum (6) Efficacité variable en fonction de la qualité de la préparation de sol, de la qualité d'application et du niveau d'attaque. (7) Accompagner la protection insecticide de mesures agronomiques (ne pas semer dans un sol soufflé, appliquer une fertilisation starter localisée au semis). (8) Utilisation uniquement sur sol alcalin. Non autorisé sur sol acide. 65

69 QUELLES SOLUTIONS POUR LA PROTECTION DES SEMIS DE MAÏS CONTRE LES TAUPINS EN 2015? Aucune solution actuellement disponible ne permet d apporter le niveau de protection obtenu auparavant avec les produits en traitements de semences Cruiser 350 ou Gaucho Maïs, ou même les produits en microgranulés tels que Cheyenne (clothianidine), Dotan (chlorméphos) ou les produits à base de carbofuran (hors zones concernées par la biodégradation accélérée). Le produit Sonido appliqué en traitement de semences présente une efficacité correcte jusqu au stade 5-6 feuilles du maïs, mais son niveau de protection décroit rapidement en cas d attaque de taupins au-delà de ce stade de développement végétatif. De plus, quelques précautions doivent être prises pour ne pas mettre les semences traitées Sonido en conditions trop difficiles au risque de voir apparaître des problèmes de sélectivité. Les trois solutions microgranulés à base de pyréthrinoïdes Force 1,5G, Belem 0.8MG, Fury Geo - ont démontré leur potentiel technique permettant d atteindre un niveau de protection satisfaisant contre les attaques de taupins à conditions que leur application soit optimale (cf. schémas diapo 1 & 2). Dans le cas d une application non optimale (lié au type de semoir, à un mauvais positionnement du diffuseur de microgranulés, à un sol présentant une préparation superficielle grossière cf. schéma diapo 3 & 4), les risques d insatisfaction peuvent devenir plus fréquents et l efficacité peut être très insuffisante en cas de forte pression d attaques. 66

70 Le produit Force 20CS n apporte pas une protection satisfaisante pour la protection des semis de maïs contre les attaques de taupins, quels que soient le niveau d attaque (faible, moyen ou fort). Même en absence d attaque de ravageur du sol dans nos essais, aucun gain significatif n a été constaté sur le rendement avec ce produit. Compte tenu des limites techniques des produits actuellement disponibles sur le marché, certains agriculteurs, confrontés à de fortes pressions de taupins, seront tentés de procéder à une double protection insecticide de leur prochain semis de maïs en combinant une protection de la semence et une protection à l aide de microgranulés. Cependant cette stratégie n améliore pas systématiquement l efficacité de la protection. Les seuls bénéfices ayant pu être constatés dans nos essais ont été obtenus lorsque le Sonido était associé à un produit microgranulés à base de pyréthrinoïdes. Mais l application du produit microgranulés appliqué seul à la dose maximum homologuée et dans de bonnes conditions d application apporte toujours le meilleur rapport qualité prix. 67

71 PROTECTION CONTRE LES SCUTIGERELLES Le produit Force 20CS bénéficie également d une autorisation pour protéger les semis de maïs contre les attaques de scutigérelles. Le niveau d efficacité de ce produit ne s est pas révélé satisfaisant dans nos essais (cf. schéma diapo 5). A ce jour, seul le produit microgranulés Force 1,5G accompagné de mesures agronomiques (sol rappuyé, fertilisation starter au semis, variété présentant une bonne vigueur de départ) présente une efficacité correcte pour esquiver des attaques de scutigérelles à conditions que celles-ci ne soient pas trop intenses. D autres insecticides sont dans les tuyaux de l homologation Des produits de protection contre les ravageurs des semis de maïs sont actuellement en cours d évaluation. Il s agit de produits formulés en microgranulés et constitués de chlropyriphos-éthyl (taupins et scutigérelles) ou de lambda-cyhalothrine (taupins). Ces produits pourraient prétendre à une autorisation de mise sur le marché avant les prochains semis si les calendriers d évaluation étaient conforment aux prévisions Retrait des produits à base de methiocarbe pour lutter contre les limaces. Suite à une décision européenne, Les spécialités à base de métaldéhyde Le phosphate ferrique constitue les usages molluscicides du sont de loin les plus une alternative. Il s agit des pro- méthiocarbe seront interdits à partir du 19 septembre 2015 (fin de commercialisation déjà effective). Après suppression de cette référence technique, il ne restera nombreuses : 18 spécialités à base de métaldéhyde à 3%, 4% ou 5%. Les spécialités à base de métaldéhyde ont beaucoup gagné en qualité depuis ces dernières duits commerciaux de la gamme Sluxx, récemment remplacée par Sluxx HP. A noter que les nouvelles spécialités molluscicides ont des condi- que deux substances actives années sur différents tions d emploi précisées lors de pour protéger l ensemble des cultures contre les attaques de limaces. critères : tenue à la pluie, absence de poussière, anti moisissure, régularité de taille, appétence pour les limaces. leur homologation : nombre d'applications, dose maximum par hectare, stades d application. 68

72 UNE NOUVELLE STRATEGIE POUR LA PROTECTION CONTRE LA CHRYSOMELE DU MAÏS L expérience acquise au cours de la dernière décennie en France et dans d autre pays européens montre que la progression d un insecte invasif comme la chrysomèle du maïs est inexorable et que ce ravageur ne peut être contenu sur des zones restreintes sur le long terme. En parallèle, les connaissances sur le ravageur ont progressé : une meilleure définition des conditions de nuisibilité selon les systèmes de cultures et des contextes pédoclimatiques a pu notamment être acquise. Compte tenu de ces éléments, les mesures réglementaires visant l éradication ou le confinement de la chrysomèle du maïs ont été abrogées d abord au niveau européen puis en France en juillet Désormais, la nouvelle stratégie de lutte déployée en France contre la chrysomèle du maïs ne vise donc plus l éradication ou le confinement, mais bien le maintien de la densité de population du ravageur à un niveau n entrainant pas de pertes économiques significatives en vue de garantir une production économiquement durable de maïs. Sachant que la lutte contre la chrysomèle du maïs présente une meilleure efficacité et un coût plus réduit lorsque les mesures sont anticipées, il est donc impératif de poursuivre les mesures de lutte contre le ravageur sans attendre que des dégâts économiques soient constatés sur de larges surfaces en France. Pour cela, la nouvelle stratégie de lutte contre la chrysomèle du maïs repose sur des recommandations déclinées selon trois axes : -Réaliser une surveillance des populations de chrysomèle du maïs dans le but de disposer d une analyse de risque de la nuisibilité de l insecte et anticiper les mesures de gestion du risque. La surveillance de la chrysomèle du maïs constituera un socle sur lequel reposeront les recommandations techniques de lutte en fonction du niveau de risque. -Mettre en œuvre des recommandations techniques adaptées au niveau de population. Il convient de rappeler que si les niveaux de population de chrysomèle du maïs sont désormais trop élevés en France pour garantir l éradication du ravageur, ils demeurent toutefois encore très faibles et n occasionnent pas encore de nuisibilité économique. Les mesures de lutte, basées prioritairement sur la rupture de la monoculture et mises en œuvre à l échelle de la parcelle, seront pluriannuelles et viseront à limiter le développement des populations pour maintenir la densité de ravageurs à des niveaux n entrainant pas de pertes. Dans les régions Alsace et Rhône-Alpes où la chrysomèle du maïs est présente depuis plusieurs années, il est recommandé de continuer à rompre la monoculture de maïs selon le rythme initié dans le cadre du confinement (une année sur six). Ce rythme pourra éventuellement être intensifié à moyen terme en cas d augmentation significative des captures d adultes. Dans les secteurs où la chrysomèle du maïs a pu être détectée ponctuellement au cours des années précédentes (secteurs soumis aux mesures d éradication avant abrogation de la réglementation), il sera recommandé de ne pas cultiver de maïs dans les parcelles où des adultes de chrysomèle du maïs ont été capturés l année précédente - ainsi que dans les parcelles voisines - afin de retarder l installation du ravageur dans ce secteur. Lorsque la chrysomèle du maïs n a pas encore été détectée dans un secteur géographique, les parcelles de maïs exposées à un risque d introduction d adultes du ravageur - parcelles situées à proximité immédiate d une aire de stationnement, d une zone industrielle avec trafic routier, ferroviaire ou aéroportuaire, d une zone touristique - devront faire l objet d une attention particulière (maïs en rotation ou surveillance à l aide de pièges à phéromone). -Réaliser un accompagnement technique des techniciens et producteurs grâce à la diffusion d information relative au ravageur compte tenu de la nécessité d anticiper les mesures de lutte. Chacun de ces éléments surveillance, recommandations techniques, accompagnement technique sera adapté dans les années à venir en fonction de la situation du ravageur et de l évolution des connaissances techniques. L expérience des pays européens où la chrysomèle du maïs est déjà largement installée constitue une source de références très utiles. Des travaux sont déjà initiés depuis plusieurs années pour les adapter au contexte français. EVOLUTIONS A VENIR CONCERNANT LA PROTECTION CONTRE LES RAVAGEURS AERIENS L arrêté «abeilles» est en cours de révision Un projet de modification de l arrêté du 28/11/2003 concernant les applications d insecticides et acaricides en période de floraison ou de production d exsudats a été mis en consultation publique en décembre Ce projet a pour objectif de préciser les conditions dans lesquelles les insecticides et acaricides peuvent être appliqués en absence d abeilles. La version définitive de l arrêté n est pas encore connue. Helicovex, un nouveau produit de biocontrôle bientôt homologué 69

73 Composé de nucléopolyhédrovirus, ce produit de biocontrôle (baculovirus) devrait être homologué très prochainement pour protéger de nombreuses cultures dont le maïs et le maïs doux contre les larves d héliothis. Dans des essais réalisés sur maïs doux, ce produit a démontré une efficacité correcte vis-à-vis de ce ravageur. En revanche, compte tenu de sa composition, l activité de ce produit est très spécifique ; il est efficace uniquement contre l héliothis et son efficacité est nulle contre les autres ravageurs du maïs (dont la pyrale et la sésamie). LUTTE CONTRE LES RAVAGEURS AU STADE JEUNE : QUELLE PRO- TECTION CHOISIR EN 2015? Protection insecticide à accompagner de mesures agronomiques adaptées Efficacité plus limitée en cas d attaques tardives. Meilleure efficacité lors d attaques précoces * : Manque d information ou à confirmer 70

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014 Maïs grain irrigué Synthèse variétale 2014 Les récoltes 2013 comme celles de 2012 se sont faites sur des sols trempés et tardivement. L hiver très doux, très humide, en absence totale de gel n a pas permis

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Merci aux partenaires : AGRIAL (Jacques DELAUNAY Benoît FORNER), CA29 (Odile LEDU Jean-Philippe TURLIN), CA50 (Nathalie DILLY), CA61 (Cécile PRIMOIS), CA85 (Jérome JACQ), SCA Herbauges (Benoît MUSSET)

Plus en détail

Vous trouverez ci-après les résultats variétés de 2014 exprimés en % de la moyenne par type de sol pour la série 15. Bonne lecture et bon choix

Vous trouverez ci-après les résultats variétés de 2014 exprimés en % de la moyenne par type de sol pour la série 15. Bonne lecture et bon choix Vous trouverez ci-après les résultats variétés de 2014 exprimés en % de la moyenne par type de sol pour la série 15. Bonne lecture et bon choix Légendes % de rendement sur les Sables % de rendement sur

Plus en détail

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com ORGES HYBRIDES www.semencesdefrance.com Gamme Variйtale Semences de France Orges hybrides 6 rangs fourragиres PS Nouveautй GOODY 2014 (SY212.121) 5 (1/2 hiver 7 (précoce) 8 6 6 7 6 HOBBIT 2009 6 6 1/2

Plus en détail

Bien choisir sa variété de maïs ensilage

Bien choisir sa variété de maïs ensilage Bien choisir sa variété de maïs ensilage Le maïs ensilage n est pas une culture difficile à cultiver. Pour choisir sa variété, l agriculteur dispose aujourd hui d une multitude de critères : attention

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

Variétés Très Précoces (SA) Zone : BRETAGNE NORMANDIE NORD. Moy. rdt : 16.1 t MS/ha. Moy. % MS : 33.7 %

Variétés Très Précoces (SA) Zone : BRETAGNE NORMANDIE NORD. Moy. rdt : 16.1 t MS/ha. Moy. % MS : 33.7 % Maïs fourrage : préconisations des variétés pour les semis 2016 Voici une partie des résultats 2015 du réseau variétés maïs ARVALIS UFS ainsi que les choix variétaux des séries fourrage très précoce à

Plus en détail

Maïs Variétés et interventions

Maïs Variétés et interventions Maïs Variétés et interventions SOMMAIRE Page(s) Bilan de campagne. 3 Résultats variétés expérimentées en 2014.. 17 Maïs Grain... 23 Maïs Fourrage... 47 Comportement des variétés à : - la Fusariose 59 -

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

2011 : un scénario presque idéal

2011 : un scénario presque idéal 4 Maïs 2011 : un scénario presque idéal En 2011, le maïs a approché le niveau de son potentiel en France. Par sa polyvalence et la pertinence des itinéraires techniques aujourd hui mis en œuvre, la culture

Plus en détail

ARVALIS-CETIOM infos. Maïs et tournesol : Variétés et itinéraires techniques à la loupe. Edition Nord-Est, Centre-Est, Sud-Est.

ARVALIS-CETIOM infos. Maïs et tournesol : Variétés et itinéraires techniques à la loupe. Edition Nord-Est, Centre-Est, Sud-Est. ARVALIS-CETIOM infos Janvier 2014 Edition Nord-Est, Centre-Est, Sud-Est Maïs et tournesol : Variétés et itinéraires techniques à la loupe Membres de Sommaire 3 Maïs Des parcours de croissance soumis à

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

de sangosse & Dow Seeds

de sangosse & Dow Seeds de sangosse & Dow Seeds MAÏS & TOURNESOL 2014/2015 LE MEILLEUR DE LA GÉNÉTIQUE SOMMAIRE La gamme Maïs Dow Seeds p.4-5 Les hybrides phares : les avis de nos experts p.6-7 Les outils et services à votre

Plus en détail

le maïs grain et la performance

le maïs grain et la performance le maïs grain et la performance Vos choix variétaux pour les semis2015 poitou-charentes pays de la loire le maïs grain et la performance en poitou-charentes pays de la loire Dans ce document sont analysés

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

e P m r , é n I o n t c a é R o i SEMENCES et PROTÉAGINEUX 2014 / 2015 les variétés références

e P m r , é n I o n t c a é R o i SEMENCES et PROTÉAGINEUX 2014 / 2015 les variétés références SEMENCES et PROTÉAGINEUX les variétés références 2014 / 2015 Blé tendre d hiver Solehio Blé tendre filière Bologna Blé dur d hiver Alexis / Surmesur Orge d hiver Kws Salsa Escourgeons Laverda / Henriette

Plus en détail

MAÏS. Nouvelles Variétés. portées sur la Liste VUIR. (Variété à Usage Industriel Réservé)

MAÏS. Nouvelles Variétés. portées sur la Liste VUIR. (Variété à Usage Industriel Réservé) MAÏS Nouvelles Variétés portées sur la Liste VUIR (Variété à Usage Industriel Réservé) Résultats de Valeur Agronomique, Technologique et Environnementale obtenus dans le cadre de l'expérimentation officielle

Plus en détail

LA GAMME TOURNESOL 2015

LA GAMME TOURNESOL 2015 GUIDE TOURNESOL 2015 LA GAMME TOURNESOL 2015 IDENTIFIANTS RAGT SEMENCES : une aide au choix variétal BONUS HUILE Variété de la gamme Tournesol Efficient : classification de la teneur en huile par rapport

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

Optimiser la dose de semis du maïs

Optimiser la dose de semis du maïs Optimiser la dose de semis du maïs La moyenne des taux de semis de maïs utilisés par les producteurs aux États-Unis et au Canada a augmenté de 23 000 grains/acre en 1985 à plus de 30 000 grains/acre aujourd

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

Evolution des teneurs en humidité du maïs grain

Evolution des teneurs en humidité du maïs grain Evolution des teneurs en humidité du maïs grain Dans le cadre des activités du Centre agricole maïs, un réseau d avertissement fournissant des données sur l évolution des teneurs en humidité du grain a

Plus en détail

Analyse d un d réseau d essaisd

Analyse d un d réseau d essaisd Analyse d un d réseau d essaisd «variétés» Exemple du réseau «variétés de blé tendre d hiver (BTH)» François PIRAUX Arvalis Institut du végétal Séminaire méta-analyse 13 juin 2013 1 Plan Définition et

Plus en détail

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection,

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, Ma vache, mon maïs fourrage, et moi 50 ans de progrès! Depuis maintenant 50 ans, le maïs fourrage a bénéficié avec succès du progrès génétique et de l innovation variétale. Il a su s inscrire durablement

Plus en détail

Essai Variétés de blé tendre En agriculture biologique Campagne 2008-2009

Essai Variétés de blé tendre En agriculture biologique Campagne 2008-2009 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES Essai Variétés de blé tendre En agriculture biologique Campagne 2008-2009 Loïc PRIEUR

Plus en détail

Bilan Maïs Grain 2013. Gilles ESPAGNOL Avec la collaboration des Ingénieurs Régionaux Maïs d ARVALIS-Institut du végétal,

Bilan Maïs Grain 2013. Gilles ESPAGNOL Avec la collaboration des Ingénieurs Régionaux Maïs d ARVALIS-Institut du végétal, Bilan Maïs Grain 2013 Gilles ESPAGNOL Avec la collaboration des Ingénieurs Régionaux Maïs d ARVALIS-Institut du végétal, Un début de cycle difficile Les pluies abondantes de l hiver et du printemps ont

Plus en détail

www.biopaysdelaloire.fr

www.biopaysdelaloire.fr FICHE N 10 Les objectifs du projet LOIRE ATLANTIQUE GAB 44 02-40-79-46-57 accueil@gab44.org MAINE ET LOIRE GABBAnjou La CAB travaille depuis 2005 sur un programme nommé «Acquisition de références et sélection

Plus en détail

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons La sécheresse de l été 2012 n a pas eu raison de la culture de tournesol. Les résultats économiques sont toujours en progression, malgré un rendement moyen décevant. 26 exploitations 163 hectares 6,3 ha/expl.

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB + 1,5 t MS/ha sur 3 essais Y compris sur sols profonds Rendement annuel (T MS/ha) 11 9 8 7 6 5 4 3 4,2 5,7 8,4,1 3,8 5,2 Essai 1 Essai 2 Essai

Plus en détail

Variétés. Terres Inovia : L. Jung. Terres Inovia : L. Jung

Variétés. Terres Inovia : L. Jung. Terres Inovia : L. Jung Terres Inovia : L. Jung Variétés 4 critères indispensables pour bien choisir sa variété Phoma : privilégiez les variétés très peu sensibles (TPS) du groupe I qui possèdent une résistance stable dans le

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz.

Vision cultures. Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme. par Mark Jeschke et Steve Paszkiewicz. Vision cultures Substitutions de maturités d hybrides basées sur la recherche à long terme par k Jeschke et Steve Paszkiewicz Sommaire Lorsque la pluie retarde sensiblement les travaux aux champs et les

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2010

Maïs doux : bilan sanitaire 2010 N février S O M M A I R E Maïs doux bilan sanitaire Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein

Plus en détail

TITRE TEXTE : Décret n 97-616 du 17 juin 1997 portant réglementation de la production, de la certification et du commerce des semences et des plants.

TITRE TEXTE : Décret n 97-616 du 17 juin 1997 portant réglementation de la production, de la certification et du commerce des semences et des plants. TITRE TEXTE : Décret n 97-616 du 17 juin 1997 portant réglementation de la production, de la certification et du commerce des semences et des plants. REFERENCE : J.O. n 5752 du 12 juillet 1997, page 265

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

Variétés de blé tendre Récolte 2013

Variétés de blé tendre Récolte 2013 ÉDITION Février 2013 Variétés de blé tendre Récolte 2013 LES ÉTUDES DE LES ÉTUDES DE Récolte 2013 : Blés panifiables majoritaires Les blés panifiables dominent avec 92 % des surfaces en blé tendre. La

Plus en détail

Résultats des essais variétés blés tendres 2013 Sud Ouest

Résultats des essais variétés blés tendres 2013 Sud Ouest Résultats des essais variétés blés tendres 20 Sud Ouest Localisation des sites Commune BARRAN CAUZAC ISSIGEAC MONTESQUIEU MONTAUT-LES- SAINT-ANTOINE- CASTETIS MONTANS LAURAGAIS CRENEAUX DE-FICALBA Département

Plus en détail

La prévention au champ avant tout

La prévention au champ avant tout 01 Limiter les risques La prévention au champ avant tout La maîtrise de la qualité sanitaire des céréales se dote d outils de prévention efficaces. Blé tendre, blé dur et maïs disposent chacun d une grille

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN?

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? Divana YOUSSEF Olga ZHADENOVA Ayoub BOUCHOUCHA Olivier GUILLAUME Anthéa SUPPLY Intervenant

Plus en détail

Le ray-grass anglais

Le ray-grass anglais Le ray-grass anglais Préface Le ray-grass anglais, pur ou associé à du trèfle blanc, est une des graminées fourragères les plus utilisées en France. C est la plante de pâturage par excellence des régions

Plus en détail

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Gilles Sauzet CETIOM La recherche de systèmes de production doublement performants, d un point de vue économique et environnemental, doit

Plus en détail

2009 : l opportunité Sorgho

2009 : l opportunité Sorgho le Journal du Sorgho N 16 - Décembre 2008 / Janvier 2009 L A L E T T R E D I N F O R M A T I O N D E L A F I L I È R E S O R G H O Edito Ayez le déclic pour le Sorgho Les mauvais esprits se contenteront

Plus en détail

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER 1 MARAICHAGE 2013 Chou rouge : essai variétal en culture biologique Catherine MAZOLLIER, avec la collaboration de Abderraouf SASSI Merci à Didier Muffat qui a accueilli cet essai La culture de chou occupe

Plus en détail

Laitues de plein champ 2014

Laitues de plein champ 2014 Laitues de plein champ 0 Batavia SV0LA* Déjà une référence sur tous les bassins de production -- e gamme & marché de frais --Compromis idéal entre batavia frisée et traditionnelle --Bon volume sans excès

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

VALORISATION DES MENUES PAILLES

VALORISATION DES MENUES PAILLES VALORISATION DES MENUES PAILLES Intervenants : Michel Seznec UCPDL85 Christopher Brachet Fcuma 56 Olivier Le Mouel FCBIA Une nouvelle voie Autrefois : elle était valorisée! Les agriculteurs la récupéraient

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

Cultiver du maïs grain à sécher en suivant un itinéraire technique adapté

Cultiver du maïs grain à sécher en suivant un itinéraire technique adapté ultiver du maïs grain à sécher en suivant un itinéraire technique adapté La culture de maïs grain connaît un essor important dans notre pays. Les surfaces y sont passées en 10 ans de 28.217 à 59.430 hectares

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 LA GAMME MAIS ET LE GUIDE DES SOLS PIONEER 2015 Choisissez la variété adaptée à vos besoins PRECOCITE VARIETE MAIS ENSILAGE TYPE DE SOL Rendement énergétique Densité

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

La fusariose de l épi

La fusariose de l épi La fusariose de l épi Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Juin 2015 Introduction Mise en contexte Facteurs de développement

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

RAPPORT D EVALUATION DE LA SECURITE ALIMENTAIRE Programme FIM RAPPORT D EVALUATION DE LA SECURITE ALIMENTAIRE «Situation agro-pastorale de la Sous-préfecture de Gozbeida, région de Sila» Septembre 2014 Equipe de l enquête 1. Kiram Kou Hamid (Officier

Plus en détail

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO Pôle Fraise : > Thème : "Protection et gestion de l eau en culture hors-sol de fraise : conduite de l irrigation à l aide de sondes tensiométriques"

Plus en détail

RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA. Résumé

RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA. Résumé RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA Résumé Mots-clés: tournesol, champignons, graines, hybride Le tournesol, avec sa forte

Plus en détail

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011 Impact du changement climatique sur l'organisation du travail dans les exploitations agricoles : une analyse des jours agronomiquement disponibles (JAD) A. Joannon, C. Barbeau, G. Barbeau, V. Hallaire,

Plus en détail

Analyse des facteurs de risque de la contamination des céréales c par les mycotoxines

Analyse des facteurs de risque de la contamination des céréales c par les mycotoxines Journée séminaire Qualité sanitaire et contaminants des productions végétales de grande culture Pau-Montardon 11/02/2010 Journée séminaire : Qualité sanitaire et contaminants des productions végétales

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance N 21 11 décembre 2014 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein champ sont les suivantes :

Plus en détail

PROJET version du 10/12/15. Arrêté établissant les modalités de classement des variétés de vignes à raisins de cuve NOR : AGRTXXXXA

PROJET version du 10/12/15. Arrêté établissant les modalités de classement des variétés de vignes à raisins de cuve NOR : AGRTXXXXA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt PROJET version du 10/12/15 Arrêté établissant les modalités de classement des variétés de vignes à raisins de cuve NOR

Plus en détail

les cinq étapes pour calculer les jours d avance

les cinq étapes pour calculer les jours d avance À retenir l expérience, acquise grâce à ces outils, permet également une bonne évaluation de la ressource disponible. une fois les mesures réalisées, la quantité d herbe disponible pour le lot se calcule

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

La prévention au champ avant tout

La prévention au champ avant tout 01 Limiter les risques La prévention au champ avant tout La maîtrise de la qualité sanitaire des céréales se dote d outils de prévention efficaces. Blé tendre, blé dur et maïs disposent chacun d une grille

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE ANNEXE DES SEMENCES CERTIFIEES DE PLANTES A PROTEINES

REGLEMENT TECHNIQUE ANNEXE DES SEMENCES CERTIFIEES DE PLANTES A PROTEINES REGLEMENT TECHNIQUE ANNEXE DES SEMENCES CERTIFIEES DE PLANTES A PROTEINES (Féverole, Lupin blanc, Lupin à feuilles étroites, Lupin jaune, Pois protéagineux, Pois fourrager) Homologué par arrêté du 9 juin

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Pierre MORTREUX Chambre d Agriculture du Nord Pas de Calais PROSENSOLS.EU Chantiers d arrachage de Objectifs? Contexte Sol de limon argileux sur craie

Plus en détail

ACTION N 6 Évaluation variétale "Chou rouge précoce"

ACTION N 6 Évaluation variétale Chou rouge précoce Évaluation variétale "Choux" Les professionnels de la P.A.I.S. ont souhaité passer au crible l ensemble de la gamme variétale disponible en semences biologiques afi n de déterminer s il existe des cultigroupes

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be. info@fourragesmieux.be. Avril juillet 2010 n 5

Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be. info@fourragesmieux.be. Avril juillet 2010 n 5 Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be Avril juillet 2010 n 5 Sommaire 034. Les Journées Internationales de la Prairie : des journées d'information,

Plus en détail

Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique

Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique Des marchés très segmentés Les marchés du blé français sont très segmentés : les destinations «marché intérieur» et «export»

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto D où viennent nos semences Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto Monsanto a pour objectif de permettre aux agriculteurs de petites et grandes exploitations de produire davantage

Plus en détail

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE ÉDITION décembre 2014 Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE Résumé Les capacités de stockage à la ferme sont estimées par l'enquête réalisée par BVA

Plus en détail

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX.

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Coup de tonnerre dans les raccourcisseurs Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Trimaxx est un nouveau raccourcisseur pour céréales à paille et féveroles doté d une formulation Son absorption

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Réussir ses récoltes de luzerne

Réussir ses récoltes de luzerne Réussir ses récoltes de luzerne Travaux 2012-2013 LUZFIL Dans le cadre du Projet régional LUZFIL* financé par : Partenaires : TERRENA, ARVALIS Institut du végétal, IDELE, Chambres d agricultures 44, 49,53

Plus en détail

Résultats des essais comparatifs de variétés de maïs fourrage et grain

Résultats des essais comparatifs de variétés de maïs fourrage et grain Année culturale 2012-2013 Résultats des essais comparatifs de variétés de maïs fourrage et grain Année culturale 2012-2013 Résultats des essais comparatifs de variétés de maïs fourrage et grain Organisation

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Compte-rendu d essai ABRICOTIER 214 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Date : Novembre 214 Rédacteur(s) : Laetitia CUNY (SERFEL), Valérie GALLIA (SERFEL/CA3), Christian PINET (SERFEL/CA3), Benjamin

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Isabelle Chaillet, ARVALIS Judith Burstin, Gérard Duc, INRA UMR LEG Dijon Avec le concours de JM. Retailleau, GEVES Place des

Plus en détail

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses A. Dispositions générales La présente partie s applique à l arachide, au blé de printemps, au blé d hiver, au canola, à l épeautre

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège Plan L ensilage de maïs en général Caractéristiques anatomiques

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail