des familles impliquées dans le projet pilote

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "des familles impliquées dans le projet pilote"

Transcription

1 Perceptions des professionnels de la santé et des familles impliquées dans le projet pilote CHUQ Sans frontières Marie-Pierre Gagnon 1,2, Marie Desmartis 1, Hugo Pollender 1, Patrick Daigneault 3,4, Céline Bergeron 3, Nancy Leblanc 1,2 1 Centre de recherche du Centre Hospitalier Universitaire de Québec 1 Centre de recherche du Centre Hospitalier Universitaire de Québec 2 Faculté des sciences infirmières, Université Laval 3 Centre mère-enfant (CME), CHUL 4 Faculté de médecine, Université Laval

2 Plan de la présentation Programme CHUQ Sans frontières Objectifs de l évaluation Méthodes Résultats Conclusion

3 Programme CHUQ Sans frontières Projet pilote visant à favoriser le contact des familles résidant à l extérieur de la région de Québec avec leur bébé prématuré hospitalisé à l Unité de néonatalogie (UNN) du CHUL grâce aux TIC

4 Programme CHUQ Sans frontières Deux applications : Vidéovisite: contact en temps réel des parents avec leur bébé via une webcam - Lundi au vendredi (entre 9h30 et 17h30); - Réservation à l avance (plages 30 min.); - de son actuellement. Accès à une page Web avec photos et nouvelles sommaires du bébé (poids et taille).

5 Objectifs de l évaluation Documenter l expérience des professionnels de la santé et des parents ayant participé au projet pilote CHUQ Sans frontières, ainsi que les facteurs d adoption

6 Méthodes Approche qualitative : Entrevues semi-dirigées: - 9 infirmières & 2 autres professionnelles de la santé (entrevues face à face); - 10 parents utilisateurs du programme (entrevues téléphoniques); - Entrevue informelle avec le chargé de programme. Revue documentaire (documents sur le projet, données descriptives, vidéo, documents d information); Entrevues sur enregistreur numérique; Retranscription verbatim et analyse logiciel NVivo8

7 Résultats Tableau 1 : Distribution du nombre de familles participant au programme et du nombre de visionnements total par année Années TOTAL Familles Bébés Visionnements

8 Résultats Distance du CHUL : 76% : plus de 120 km; 50% : plus de 233 km.

9 * Professionnels de la santé * Implantation de CHUQ Sans Frontières: Graduelle et personnalisée; Grande disponibilité du chargé de projet pour répondre aux questions; Réticences de certaines infirmières au début de l implantation vite dissipées: - Crainte d être filmée et d être dérangée dans leur travail; - Crainte de voir leur charge de travail augmenter; - Crainte des technologies de la part d infirmières plus âgées (selon 1 infirmière).

10 * Professionnels de la santé * Facteurs ayant facilité l implantation: Qualités et attitudes du chargé de projet : respect du travail des infirmières, souplesse et disponibilité, ouverture et capacité d adaptation, dévouement et dynamisme; «Donne un visage au projet» : facteur- clé quand on introduit de nouvelles technologies; Collaboration des infirmières convaincues de l impact positif du programme.

11 * Professionnels de la santé * Vidéovisites - impacts positifs perçus : Garder le contact des parents avec leur bébé et permettre le suivi de son évolution; Déculpabiliser les parents et les sécuriser; Favoriser le lien d attachement; Favoriser une meilleure implication des parents dans les soins de leur bébé; Permettre aux frères et sœurs et à la famille élargie de voir le bébé.

12 * Professionnels de la santé * Impact sur la pratique des infirmières des vidéovisites: Collaboration des infirmières essentielle mais ne perturbe pas leur travail; Facilite leur travail d information (effets positifs sur les parents); Un outil de plus à offrir aux parents.

13 * Professionnels de la santé * Application non prévue: Vidéos réalisées pour les bébés en soins palliatifs Développements à venir: Son unidirectionnel (des parents vers le bébé): - Perceptions très positives = impact positif sur le bébé. Capsules d information disponibles sur le site web: - Perceptions très positives mais préoccupation au sujet de la non accessibilité des ces capsules pour tous et de la nécessité d uniformiser l information.

14 * Professionnels de la santé * Suggestions d autres développements: Page web: - Interactive avec photos du bébé et vidéos insérés par les parents (choix du fond d écran, disposition du site, etc.); - Permettant de suivre l évolution du bébé (ex. courbe de poids et de taille); - Interactive permettant aux parents de poser des questions aux différents professionnels de la santé; - Accessibilité à tous les parents même ceux de Québec (accès aux capsules d information).

15 * Professionnels de la santé * Vidéovisites: - Accessibilité des vidéovisites aux enfants des familles de Québec également (avec horaire spécifique); - Étendre les horaires des vidéovisites; - Enregistrement de petites séances vidéos des bébés afin que les parents puissent les conserver. Autre: - Diffusion de capsules d information dans la salle des parents pour accroître leur accessibilité.

16 * Parents * Répondants: Provenance: des 6 régions de l Est du Québec (RUIS-Université Laval); Surtout des mères; Une mère utilisatrice du programme actuellement; 1 er contact avec le programme: Surtout informés par le chargé de programme; Quelques occasions infirmières et médecins.

17 * Parents * Utilisateurs: Parents; Grands frères et soeurs; Grands-parents; Oncles et tantes; Ami(e)s. Utilisation: Pleine capacité = à chaque occasion; Satisfaits des vidéovisites; Satisfaits de la page web (même si moins utilisée).

18 * Parents * Page web, pourquoi moins utilisée? assez d informations; assez souvent mis à jour; besoin de consulter informations obtenues par le parent se trouvant au chevet du nouveau-né. Mais, Mais, Pour d autres parents : information pertinente, donc page consultée régulièrement.

19 * Parents * Difficultés: Vidéovisites: - D ordre technique uniquement Chargé de programme a toujours su répondre rapidement à ces difficultés et à la satisfaction des parents Page web: - Très facile d utilisation = difficulté

20 * Parents * Perception du chargé de programme: Très efficace pour l appui technique; Bonne coordination entre les vidéovisites et les soins; Très empathique et respectueux. Perception des infirmières Complices: Informent les parents de l existence du programme; Agrémentent les visionnements; Se font discrètes lors des visionnements.

21 * Parents * Multiples effets du programme (vidéovisites): Rassure les parents; Permet de concrétiser l existence du nouveau-né; Suivre l évolution de l état de santé et transformations physiques; Consolide le lien d attachement; Permet un sentiment de proximité; Maintien la complicité dans le couple; Favorise le soutien social.

22 * Parents * Nouvelles applications: La voix (du parent vers l enfant): - Contribuer au mieux-être du nouveau-né; - Éviter la rupture entre les parents et le nouveau-né. Vidéos de formation: - Préparer les mamans aux techniques kangourou" et allaitement avec des bébés prématurés; - Rassurer les parents.

23 * Parents * Autres applications: Agrandir les photos se trouvant sur le site; Obtenir info médicales sur le site 1 ; Pouvoir visionner à tout moment; Se faire rappeler le jour et l heure de leur visionnement. 1 Une mère a mentionné qu elle ne désirait pas avoir d information de cette nature sur la page web.

24 Discussion Implantation graduelle du programme réussie; Adoption du programme repose sur la personne du chargé de projet et sur les aspects positifs du programme observés; Vidéovisites demande collaboration des infirmières, mais ne nuit pas à leur pratique; Infirmières et parents perceptions du programme très proches corroborées par les commentaires du chargé de projet; Les vidéovisites semblent renforcer le lien familial: contact visuel quotidien avec leur bébé pour les parents et meilleur suivi de son évolution; Vidéovisites amènent des possibilités nouvelles : contact avec le nouveau-né pour les autres enfants de la famille et la famille étendue.

25 Conclusion Un programme qui semble avoir obtenu l assentiment général; Pourrait s implanter ailleurs et se développer encore en se basant sur les mêmes aspects forts.

26 Commentaires, questions? Merci de votre attention!

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ Présentation, Bruno Poellhuber (Université de Montréal) CLIFAD 8 avril 2011 Taux de réponse

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Dossier de presse ÉLEVER BÉBÉ. Une app incontournable pour jeunes parents. www.eleverbebe.com. E et DE BABY CLUB

Dossier de presse ÉLEVER BÉBÉ. Une app incontournable pour jeunes parents. www.eleverbebe.com. E et DE BABY CLUB E et DE BABY CLUB BAssociations ELEVER BE Dossier de presse ÉLEVER BÉBÉ Une app incontournable pour jeunes parents www.eleverbebe.com Sommaire Introduction 3 Le concept 4 Le contenu de l application 6

Plus en détail

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI Céline Gélinas, inf., Ph.D., Marie-Anik Robitaille, M.A., Lise Fillion, inf., Ph.D. & Manon Truchon, Ph.D. Dans

Plus en détail

Document de spe cifications du GEMTIC pour les espaces de coworking a Mayotte

Document de spe cifications du GEMTIC pour les espaces de coworking a Mayotte Document de spe cifications du GEMTIC pour les espaces de coworking a Mayotte 16 avril 2015 Contexte et objet du document Le GEMTIC a réalisé en 2014 une étude de faisabilité d un espace pilote de coworking

Plus en détail

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Internet et promotion de la santé Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Plan Moyen incontournable : information et comportement Facteurs favorisant l utilisation d Internet Efficacité des interventions

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

TRANSFERT DU CHU SAINTE-JUSTINE À L HÔPITAL MAISONNEUVE- ROSEMONT

TRANSFERT DU CHU SAINTE-JUSTINE À L HÔPITAL MAISONNEUVE- ROSEMONT TRANSFERT DU CHU SAINTE-JUSTINE À L HÔPITAL MAISONNEUVE- ROSEMONT Guide à l intention des parents Pour vous, pour la vie Bienvenue à l unité néonatale de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont Dans les prochains

Plus en détail

Soutenir le développement des soins palliatifs en soins de longue durée

Soutenir le développement des soins palliatifs en soins de longue durée Louise Francoeur, inf., M. Sc. Institut universitaire de gériatrie de Montréal et FSI Alain Legault, inf., Ph. D. Faculté des sciences infirmières (FSI), Université de Montréal Louise-Andrée Brien, inf.,

Plus en détail

Récit de mon expérience

Récit de mon expérience http://scriptor.cegepsherbrooke.qc.ca/myscriptor admin/scripto.asp?resultat=311932 1 Récit de mon expérience 2 Déroulement de l atelier 1. Présentation du projet d innovation pédagogique aperçu du site

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Services de proximité et nouvelles technologies. Une union prometteuse pour l économie plurielle Fanny Cools CRESS Rhône-Alpes, Lyon 29 janvier 2013

Services de proximité et nouvelles technologies. Une union prometteuse pour l économie plurielle Fanny Cools CRESS Rhône-Alpes, Lyon 29 janvier 2013 Services de proximité et nouvelles technologies Une union prometteuse pour l économie plurielle Fanny Cools CRESS Rhône-Alpes, Lyon 29 janvier 2013 1 1. Introduction 2. Le maintien à domicile Plan 3. La

Plus en détail

GUIDE. de la visioconférence. à l intention des utilisateurs. Opérateurs

GUIDE. de la visioconférence. à l intention des utilisateurs. Opérateurs GUIDE à l intention des utilisateurs de la visioconférence Dernière mise à jour : août 2011 Service de soutien pédagogique et technologique/sspt Service de la formation continue et de la formation hors

Plus en détail

Communication Médecin-Pharmacien

Communication Médecin-Pharmacien Communication Médecin-Pharmacien Prescriptions et Remèdes Médecin-Pharmacien Deux perspectives, un même objectif François Parent, MD, CMFC(mu), FCMF Marc Parent, D.P.H, MSc., BCPS Communiquer... Émetteur

Plus en détail

QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction 2012. Qu est ce que «Qualiville»

QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction 2012. Qu est ce que «Qualiville» QUALIVILLE Résultats de l enquête de satisfaction 2012 Qu est ce que «Qualiville» Depuis 2009 la mairie de Palaiseau s est engagée dans une démarche qualité (démarche d amélioration continue) visant à

Plus en détail

Sommaire. Récapitulatif Contexte Parti pris créatifs Une structure horizontale Et aussi...

Sommaire. Récapitulatif Contexte Parti pris créatifs Une structure horizontale Et aussi... Sommaire Récapitulatif Contexte Parti pris créatifs Une structure horizontale Et aussi... Récapitulatif Synthèse de l audit ergonomique 1. Lisibilité et accès aux informations noyés par le TROP d informations

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION DES OUTILS POUR FAVORISER LE TRANSFERT DE FERME : RAPPORT D ÉTUDE Par Marie-Eve Bourdeau Colloque sur l établissement et le retrait en agriculture Le 18 mars 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. Contexte 2.

Plus en détail

Introduction La méthodologie

Introduction La méthodologie Direction des soins infirmiers et de la qualité 1 Introduction À l automne 2013, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des- Deux-Montagnes a fait des sondages dans le but d estimer la

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

Synthèse des résultats

Synthèse des résultats Enquête de Satisfaction 2014 Synthèse des résultats Janvier 2015 Retour Enquête de Satisfaction 2014 Ce document vous présente la synthèse des résultats de l Enquête de Satisfaction menée entre décembre

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé PACA. Formation Web Conférence

Espace Numérique Régional de Santé PACA. Formation Web Conférence Espace Numérique Régional de Santé PACA Formation Web Conférence Sommaire 1. Introduction 2. Démarrer l application 3. Organiser une réunion 4. Commencer la réunion 5. La salle de réunion 6. Démarrer l

Plus en détail

Logiciel de support aux tutorats. Philippe Mabilleau ing.

Logiciel de support aux tutorats. Philippe Mabilleau ing. Logiciel de support aux tutorats Philippe Mabilleau ing. Contexte La réforme des programmes en Génie Électrique et Génie Informatique APPI = Apprentissage par Problèmes et par Projets en Ingénierie Inspiré

Plus en détail

2 e Congrès des langagiers

2 e Congrès des langagiers 2 e Congrès des langagiers Du 29 au 31 mai 2015 Plans de visibilité 2 e Congrès des langagiers organisé par l Association des travailleurs autonomes et micro entreprises en services linguistiques (ATAMESL)

Plus en détail

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans?

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? L évaluation formative d une intervention interdisciplinaire

Plus en détail

Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation

Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation Vous travaillez dans une structure d Enseignement Supérieur et de Recherche ou autres et vous souhaitez proposez une

Plus en détail

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Information aux patients et à leurs proches Espace médiation Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Quand solliciter l espace médiation? Vous rencontrez un problème à l hôpital

Plus en détail

Soutien en informatique clinique Un projet pilote

Soutien en informatique clinique Un projet pilote Soutien en informatique clinique Un projet pilote Un appui aux intervenants et aux usagers Debbie Furlotte Chef du programme en déficience visuelle adulte et surdicécité Steeve Mathieu Chef des systèmes

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Annick Jaton Université Laval Québec, Canada Séminaire d évaluation des besoins en formation des géomètres en Afrique de

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille LE TEMPS DE LA CONCEPTION Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille Le parcours pour devenir parents peut parfois être éprouvant psychologiquement pour vous et votre

Plus en détail

Ne pas diffuser Lytt SARL 2014. Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique

Ne pas diffuser Lytt SARL 2014. Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique I. La visioconsultation, en complément de la consultation en face-à-face La visioconférence consiste à mettre en relation visuelle et sonore

Plus en détail

Votre appréciation sur l ensemble de la journée (accueil, pauses, déjeuner, organisation générale et appréciation générale)

Votre appréciation sur l ensemble de la journée (accueil, pauses, déjeuner, organisation générale et appréciation générale) FICHE D EVALUATION 5ème Forum Inter Consultants Grand Delta Conseils Vendredi 24 septembre 2004 A la Baume lès Aix Cette enquête est sur un effectif très réduit 24 réponses sur 35 présents.on ne peut pas

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr Le numérique de vos médiathèques Quoi de neuf sur le numérique? Les médiathèques de Puteaux vous proposent plusieurs ressources numériques accessibles depuis chez vous : - un service de formations en ligne

Plus en détail

Des cours multimedia en ligne en méthodologie, un premier bilan

Des cours multimedia en ligne en méthodologie, un premier bilan Des cours multimedia en ligne en méthodologie, un premier bilan Présenté à la MATI, le 12 mars 2009, Par Claire Durand, Professeur titulaire, Département de sociologie, Université de Montréal Claire Durand,

Plus en détail

Implantation d un programme d activité physique quotidien dans un établissement scolaire pour favoriser la réussite scolaire

Implantation d un programme d activité physique quotidien dans un établissement scolaire pour favoriser la réussite scolaire Implantation d un programme d activité physique quotidien dans un établissement scolaire pour favoriser la réussite scolaire USherbrooke.ca/feps/ecoleactive Équipe recherche Sylvain Turcotte, Ph.D. Sylvie

Plus en détail

Enjeux du projet MOOC Africa. Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl.

Enjeux du projet MOOC Africa. Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl. Enjeux du projet MOOC Africa Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl.ch Un changement majeur Depuis 2012: There s a Tsunami coming [ John Hennessy,

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Politique et procédures en matière de ressources humaines

Politique et procédures en matière de ressources humaines Numéro : 1.0 Origine : Ressources humaines Politique et procédures en matière de ressources humaines Approuvé par : Président directeur général Entrée en vigueur : 1 er janvier 2012 Remplace : Nouveau

Plus en détail

Empathie : * «En dehors des soins de base, le personnel est en mesure d accorder du temps aux personnes hébergées».

Empathie : * «En dehors des soins de base, le personnel est en mesure d accorder du temps aux personnes hébergées». SOMMAIRE DES RÉSULTATS DE SATISFACTION (Clientèle en centre d hébergement) Préparé par Marie-Claude Bélanger Renée Morissette Mars 2009 (Version révisée) SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE HÔPITAL EN CENTRE

Plus en détail

Angelcare. Étude de cas Consommateurs

Angelcare. Étude de cas Consommateurs Angelcare Étude de cas Consommateurs Angelcare et Mobilogie réinventent le moniteur pour bébé. Profil Angelcare offre aux parents la tranquillité d esprit en fabriquant des produits pour enfants novateurs

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

Avantages et inconvénients des voitures hybrides

Avantages et inconvénients des voitures hybrides NIVEAU 7 Les voitures hybrides sont de plus en plus populaires. Dans la présente leçon, les élèves compareront les coûts et les avantages avec ceux des voitures à essence. Ils examineront aussi les répercussions

Plus en détail

C est ainsi qu à l IEPSCF Uccle, nous basons notre action Qualité sur plusieurs sources :

C est ainsi qu à l IEPSCF Uccle, nous basons notre action Qualité sur plusieurs sources : L équipe de de l'iepscf Uccle est satisfaite de la manière dont s'est déroulé l'audit qualité des formations en Informatique de Gestion et Informatique et Systèmes. Les points mis en évidence lors du rapport

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015 ENTRETIEN PRENATAL Du dépistage à l accompagnement Colloque violences faites aux femmes Toulouse, 22 janvier 2015 F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme 1) La grossesse, un moment clé 2) L entretien précoce 3)

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT

PROPOSITION DE PARTENARIAT PROPOSITION DE PARTENARIAT Événement organisé en collaboration avec la MRC Memphrémagog et Tourisme Memphrémagog À PROPOS L ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS EN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC L Association

Plus en détail

Mieux se connaitre Trouver des solutions Prendre de bonnes habitudes

Mieux se connaitre Trouver des solutions Prendre de bonnes habitudes Séminaire pour les adultes TDAH Mieux se connaitre Trouver des solutions Prendre de bonnes habitudes Un weekend à Paris Prochaine date : Weekend du 7-8 Novembre 2015 Pascal FAURE Coach TDA/H SOMMAIRE ===>

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE

PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE http://archivage.eii.fr Sommaire Présentation Notre Offre Nos Moyens et Organisation Vos Contacts 2 Présentation Société Européenne d Ingénierie Informatique,

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Formation ouverte et à distance, pourquoi? Le cas de l'université Pierre et Marie Curie. Pierre Jarraud Directeur de la FOAD à l UPMC

Formation ouverte et à distance, pourquoi? Le cas de l'université Pierre et Marie Curie. Pierre Jarraud Directeur de la FOAD à l UPMC Formation ouverte et à distance, pourquoi? Le cas de l'université Pierre et Marie Curie Pierre Jarraud Directeur de la FOAD à l UPMC Des sigles, des termes EAD Enseignement À Distance FOAD Formation Ouverte

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches L apprentissage en ligne UNE DÉFINITION Mode d'apprentissage

Plus en détail

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance Brigitte Fillion, chargée de projet, CRLB-Virtuel François Thibault, coordonnateur clinique, Programme

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

EVALUATION DU MASTER EN MANAGEMENT SYNTHESE DU DECANAT HEC

EVALUATION DU MASTER EN MANAGEMENT SYNTHESE DU DECANAT HEC EVALUATION DU MASTER EN MANAGEMENT SYNTHESE DU DECANAT HEC Septembre 2013 Cette synthèse fait suite à la procédure d évaluation du Master en Management HEC, réalisée au semestre d automne 2011,et incluant

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : La sécurité par l utilisation des systèmes de surveillance vidéo Adoptée : En vigueur : 8 novembre 2011 (CC-2011-450) 9 novembre 2011 Amendement : Dans ce document, le genre masculin est utilisé dans son

Plus en détail

Réponses aux questions écrites posées lors du Webinar du 24 octobre 2013 : Animez vos classes virtuelles avec succès!

Réponses aux questions écrites posées lors du Webinar du 24 octobre 2013 : Animez vos classes virtuelles avec succès! Réponses aux questions écrites posées lors du Webinar du 24 octobre 2013 : Animez vos classes virtuelles avec succès! Quelles sont les grandes différences entre le webinar et la classe virtuelle? Réponse

Plus en détail

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais RESSOURCES HUMAIINES: RÉPERTOIIRE DES PRATIIQUES EN RÉSEAUTAGE Recherche effectuée pour la Mars 2009 Chantal Bourbonnais Introduction Le réseautage est la rencontre officielle et informelle de deux personnes

Plus en détail

FRYDMAN Réouven Année 2012-2013 Option : SISR. Fiche N 4 PPE

FRYDMAN Réouven Année 2012-2013 Option : SISR. Fiche N 4 PPE BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2012 2013 FRYDMAN Réouven Année 2012-2013 Option : SISR Fiche N 4 PPE NATURE DE L'ACTIVITE : Approche aux différentes plateformes collaboratives

Plus en détail

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES Brigitte Fillion Chargée de projets, CRLB Virtuel Nicole Beaudoin Conseillère aux affaires cliniques, AERDPQ Colloque Aides techniques 2.0 12 mai 2011

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE OMPI PCT/A/34/4 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE Trente-

Plus en détail

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences Développement d un programme d intégration et d orientation en santé mentale par une approche par compétences Mathieu Brouillette, conseiller en soins infirmiers Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés

Plus en détail

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014 Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval 1 er décembre 2014 Thèmes abordés 1. Contexte lavallois - Coup d œil sur le territoire lavallois 2. Les bibliothèques de Laval - La mission

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

Vous, ou l un de vos proches, êtes atteint d une maladie grave.

Vous, ou l un de vos proches, êtes atteint d une maladie grave. CARTOGRAPHIE DES STRUCTURES EN SOINS PALLIATIFS DE LA REGION CENTRE DREUX CHARTRES LA LOUPE 28 45 MONTARGIS ORLEANS SULLY/LOIRE VENDÔME BLOIS TOURS LUYNES 41 CHINON VIERZON 37 BOURGES LIVRET D INFORMATIONS

Plus en détail

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PLAN DE MATCH LE WEB A QUÉBEC 23 au 25 février 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Au programme

Plus en détail

UNE ZONE DEFICITAIRE

UNE ZONE DEFICITAIRE UNE ZONE DEFICITAIRE Pourtant bien située, dans un environnement attractif entre mer et grande agglomération. MAIS : moyenne d âge de plus 54 ans des médecins du canton exerçant tous en individuel. peu

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Mise en ligne du cours d Ecologie appliquée aux animaux domestiques

Mise en ligne du cours d Ecologie appliquée aux animaux domestiques Mise en ligne du cours d Ecologie appliquée aux animaux domestiques Baudouin NICKS Jean François CABARAUX Département des Productions animales Faculté de Médecine Vétérinaire Université de Liège 1 Ecologie

Plus en détail

Journée «Vie de filière» organisée par la Filière «Communication et Formation Interculturelles» (CFI)

Journée «Vie de filière» organisée par la Filière «Communication et Formation Interculturelles» (CFI) Intitulé de la journée : «Mise en place de produits internet : vie de la filière CFI» Dates : 18 et 25 janvier 2012 Lieu : Salle 7.02 Coordinateur(s) : (Elisabeth Collard/Elisabeth de Pablo) EC Code :

Plus en détail

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de l épilepsie M.Generet Pharmacien Hospitalier Clinicien Hôpital Civil Marie curie Bruxelles 13 novembre 2015- Réseau CMP 1 Plan 1. L éducation

Plus en détail

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Bruno Poellhuber et Réjean Jobin Présentation au réseau des reptic le 29

Plus en détail

Stratégies favorisant la rétention des familles dans les Services Intégrés en Périnatalité et pour la Petite Enfance : un

Stratégies favorisant la rétention des familles dans les Services Intégrés en Périnatalité et pour la Petite Enfance : un Stratégies favorisant la rétention des familles dans les Services Intégrés en Périnatalité et pour la Petite Enfance : un changement culturel à l ordre du jour dans les pratiques d intervention Frances

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

FICHE. Le financement

FICHE. Le financement FICHE # 7 Le financement Le financement Pourquoi entreprendre cette démarche? Parce que c est par le financement à la mission globale que les organismes communautaires autonomes pourront réaliser leur

Plus en détail

AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/)

AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/) AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/) QUI SOMMES- NOUS? L AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/ ) est l Association des Anciens & Elèves des Grandes Ecoles et d Universités pour Israel. Cette Association

Plus en détail

Globule & projet PAACO

Globule & projet PAACO 24 janvier 2014 - Arcachon 9ème Journées nationales des services pour les adultes handicapés Globule & projet PAACO Un outil de communication pour la coordination Antoine Comiti - société Ki-Lab Globule

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

PRESENTATION FONCTIONNALITES

PRESENTATION FONCTIONNALITES Présentation du logiciel COMET (version DHOS) SOMMAIRE PRESENTATION FONCTIONNALITES Un logiciel au cœur de la gestion des savoir-faire DESCRIPTION Organisation des données Phase de gestion et traitement

Plus en détail

Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé

Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé POLE DE COMPETENCE EN PROMOTION DE LA SANTE REGION CENTRE Antenne territoriale 37 Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé Session : Abus d écran et réseaux sociaux 02 juin 2015 Faculté

Plus en détail

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous Catalyse Des achats plus simples, plus performants pour tous Avec Catalyse, la Direction des Achats de Biens et Services de l EPFL met ses compétences et son savoir faire à la disposition de l ensemble

Plus en détail

Fachtagung 2013 / Journée professionnelle 2013

Fachtagung 2013 / Journée professionnelle 2013 Fachtagung 2013 / Journée professionnelle 2013 Jenseits des Online-Katalogs. Neue Wege der Vermittlung im Informationszeitalter Au-delà des inventaires en ligne. Nouveaux moyens de diffusion à l ère de

Plus en détail

Programme. Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos pédagogiques pour un MOOC/CLOM. Formateur : Rémi SHARROCK

Programme. Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos pédagogiques pour un MOOC/CLOM. Formateur : Rémi SHARROCK Programme Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos pédagogiques pour un MOOC/CLOM Formateur : Rémi SHARROCK Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 Intitulé de l'atelier : Réalisation de vidéos

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

projet individuel de RH 1

projet individuel de RH 1 Comment évaluer la performance de RH? Application dans le cas de l amélioration de GRH des hôpitaux en Chine XIE Liying 16/01/2008 projet individuel de RH 1 Plan Résumé de l article et introduction du

Plus en détail