LE DRAINAGE THORACIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE DRAINAGE THORACIQUE"

Transcription

1 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 1 LE DRAINAGE THORACIQUE

2 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 2 DRAINAGE THORACIQUE RAPPELS CLINIQUES Anatomie et Physiologie

3 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 3 ANATOMIE Trachée Bronches Poumons Cage Thoracique Muscles intercostaux Diaphragme

4 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 4 ANATOMIE Chaque poumon est entouré par deux feuillets de plèvre La Plèvre Pariétale reliée à la paroi de la cage thoracique La Plèvre viscérale qui entoure le poumon Une pression négative au sein de l espace pleural maintient le poumon en expansion entre -4 et -10 cmh 2 O Toute exposition de la cavité pleurale à la pression atmosphérique engendrera un effondrement du poumon

5 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 5 BUT ET PRINCIPE DU DRAINAGE THORACIQUE Le drain thoracique est utilisé pour évacuer de l espace pleural, tout épanchement gazeux ou liquide Le but du drainage est de rétablir une pression négative dans l espace pleural, et de ramener la surface du poumon à la paroi thoracique Principe simple : introduction d un drain dans cavité pleurale, pouvant être relié ou non à un système aspiratif, afin d évacuer l épanchement.

6 DRAINAGE 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 6

7 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 7 LES INDICATIONS A - Le pneumothorax pneumothorax fermé pneumothorax ouvert pneumothorax compressif B - Épanchement pleural liquidien C - La chirurgie

8 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 8 LE PNEUMOTHORAX Il est défini par la présence d air dans l espace pleural, entraînant une rétractation du poumon, qui se collapse du fait de ses propriétés élastiques, et une expansion de la cage thoracique. L air pénètre dans la plèvre soit par une brèche pulmonaire? soit par une brèche pariétale.

9 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 9 L ÉPANCHEMENT PLEURAL LIQUIDIEN Défini par la présence plus ou moins importante de liquide dans l espace pleural. Accompagne souvent des pathologies graves. En fonction de la nature du liquide, l épanchement sera qualifié de : pyothorax : liquide purulent hémothorax : liquide sanglant chylothorax : liquide chyleux hémopneumothorax : épanchement sanglant et gazeux, nécessitant la pose de 2 drains, l un en position supérieure qui draine l épanchement gazeux, l autre en position inférieure afin de drainer l épanchement liquidien

10 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 10 LA CHIRURGIE Elle nécessite la pose d un drain pleural. Lorsqu il y a une incision de la plèvre en per opératoire, la pression de la cavité pleurale devient la même que la pression atmosphérique il est alors nécessaire de drainer l espace pleural afin d accoler de nouveau les 2 feuillets pleuraux, et de recréer la pression négative.

11 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 11 LES COMPLICATIONS Le malaise vagal, lié à la douleur, à l angoisse du patient La perforation d un organe ; poumon, foie, rate... L échec de la mise en place du drain Œdème pulmonaire, dû à une évacuation trop rapide d un épanchement très important. L infection, qui est une complication plus tardive

12 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 12 LES TYPES DE DRAINS Deux possibilités de pose = voie chirugicale et voie percutanée : A/ Voie chirurgicale = Le drain intercostal (droit ou courbe) = insertion rétrograde B/ Voie percutanée = Le drain de Monod Il est de calibre important. Il offre beaucoup de sécurité lors de sa mise en place, car son extrémité est arrondie et non tranchante pour le parenchyme pulmonaire. Le drain de Joly Il est d un maniement plus rapide, mais il est plus dangereux Son extrémité est pointue et acérée. Risque du parenchyme. pulmonaire lors de la mise en place du drain, surtout lorsque le poumon est peu décollé de la paroi. Le trocart de drainage pleural Plusieurs modèles existent. Mise en place simple et sécurisée. Son extrémité est arrondie et peu tranchante. Peu de risque de lésion du parenchyme pulmonaire. Les drains de petit calibre par insertion percutanée Kit de drainage thoracique méthode Seldinger

13 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 13 Technique de pose LES SITES DE POSE En fonction de la nature de l épanchement, le point de ponction varie : Pour un pneumothorax, le site de ponction habituel est le 2ème ou le 3ème espace intercostal, sur la ligne médioclaviculaire Pour un épanchement liquidien, la ponction est déclive au niveau du 5ème ou du 6ème espace intercostal, sur la ligne axillaire moyenne Pour un hémopneumothorax, le drainage doit être double

14 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 14 LES SITES DE POSE Le drain positionné sur la partie supérieure est utilisé pour évacuer l air, le second placé en bas est utilisé pour évacuer des liquides (Schéma 5). En chirurgie cardiaque au moins deux drains sont mis en place, voire même souvent trois : un en position inférieure dans la cavité pleurale, et les autres en position retro-sternale et position retrocardiaque, respectivement (Schéma 6). Fig.5: La mise en place de drain thoracique la plus fréquemment utilisée Les drains thoraciques peuvent être mis en place en fin d intervention chirurgicale. Le drain thoracique est introduit au bloc opératoire rétrogradement (de l intérieur vers l extérieur). Fig.6: Mise en place par voie rétrograde de drains thoraciques

15 DRAINS THORACIQUES VOIE CHIRURGICALE 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 15 Orifices latérales arrondies pour un traumatisme minimal Drainage efficace avec un minimum de risque de traumatisme au niveau des tissus adjacents. Connecteurs à gros diamètre: Taille correspondante assurant une connexion sûre, une étanchéité parfaite du système avec une réduction minimale de la lumière du tube. Drains disponibles en variantes de modèles droits et courbés. Conviennent à la plupart des interventions de drainages thoraciques postopératoires.

16 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 16 POSE DU DRAIN TROCART VOIE PERCUTANÉE Aux urgences un drain spécial est utilisé : il est muni d un trocart métallique interne, d où l appellation de drain trocart. Dans ce cas il n y a pas lieu d ouverture de la cage thoracique pour une mise en place du drain de l intérieur vers l extérieur. (Schéma 7). Plus fréquemment dans le passé, les drains trocarts étaient pourvus d un embout tranchant (drains de Joly). Dans ce cas le risque de ponction accidentelle du poumon était relativement important, c est pourquoi ce type de matériel a été laissé tombé pour être remplacé par un trocart à extrémité mousse, donc moins traumatique et moins dangereux. Fig.7: Mise en place d un drain avec un drain trocart

17 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 17 DRAINS TROCARTS VOIE PERCUTANÉE Le Drain Trocart et le Drain Pleural sont principalement utilisés pour le soulagement immédiat du pneumothorax ou hémothorax Caractéristiques Poignées ergonomiques Permet une introduction contrôlée du drain. L extrémité du Trocart offre une résistance minimale durant son insertion. Insertion atraumatique

18 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 18 LA POSE DU DRAIN DE MONOD VOIE PERCUTANÉE Trocart introduit dans cavité pleurale (a), perpendiculairement au gril costal. Si possible le malade doit bloquer sa respiration. Le mandrin est retiré, et l évacuation de l air ou du liquide confirme la bonne position du drain. L extrémité de la chemise est bouchée (b), et le drain clampé (c) est glissé dans la lumière de la chemise. La chemise est retirée (d et e) et le drain est fixé à la peau.

19 LES AUTRES TYPES DE DRAINS VOIE PERCUTANÉE 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 19 KIT SELDINGER PORTEX KIT SELDINGER THAL-QUICK COOK SYSTEM PLEUROCATH PRODIMED Les drains larges trouvent leurs indications en cas de traumatisme thoracique ou en cas d urgence mais... Les petits drains ou Drains Pleuraux : sont moins invasifs assurent également un drainage efficace sont mieux tolérés par les patients

20 KIT DE DRAINAGE THORACIQUE MÉTHODE SELDINGER (VOIE PERCUTANÉE) 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 20 Associe les avantages de la technique de Seldinger à ceux des drains de petit diamètre Facile d utilisation Procédure mini invasive Moins traumatique que les méthodes traditionnelles Drainage efficace

21 KIT DE DRAINAGE THORACIQUE SELDINGER (VOIE PERCUTANEE) GUIDE DE L UTILISATEUR 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France Identifier le site de ponction par échographie / radiographie et nettoyer la région à l aide d une solution antiseptique. Infiltrer un anesthésique local dans les tissus cutanés et sous-cutanés Faire une petite incision dans la peau (4mm), en prenant soin d éviter le bord inférieur de la côte supérieure 2. Remplir la seringue d air et la connecter à l aiguille d introduction G16; la faire passer à travers la peau et les tissus cutanés et sous-cutanés, au-dessus de la côte supérieure jusqu à ce que la ponction de la plèvre supérieure soit faite, ce qui se perçoit grâce un bruit pop indiquant que l on a pénétré dans l espace pleural. L air sera aspiré pour confirmer le bon positionnement de l aiguille. 3. Orienter l aiguille d introduction dans la direction appropriée et insérer le guide en J dans l espace pleural. S assurer du libre mouvement du guide en J avant le retrait de l aiguille, tout en tenant fermement le guide pour éviter qu il ne se déplace.

22 KIT DE DRAINAGE THORACIQUE SELDINGER (VOIE PERCUTANEE) GUIDE DE L UTILISATEUR 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France Procéder à la dilatation de la voie et de l espace pleural en faisant avancer et pivoter le dilatateur au-dessus du guide dans le même plan que le guide pour éviter qu il ne se plie 5. S assurer que le raidisseur interne du drain pleural est entièrement en place dans l extrémité du drain. Tout en maintenant la position du guide, faire avancer l ensemble du drain pleural au-dessus du guide dans l espace pleural, dans le même plan que le guide pour éviter qu il ne se plie. 6. Retirer le guide et le raidisseur du drain pleural en détachant l ensemble du drain et laisser le drain dans l espace pleural Attacher le robinet à 3 voies, fermé, ainsi que le connecteur conique, au drain pleural, et fixer fermement le connecteur à la tubulure d un système de drainage thoracique.

23 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 23 CONNEXIONS DES DRAINS Connexion à un ensemble de drainage ou à une poche de drainage Système de drainage REDAX à 3 bouteilles Poche de drainage ambulatoire Portex

24 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 24 LES ASPECTS NORMATIFS Drain thoracique / pleural pour insertion rétrograde Drain thoracique trocart pour insertion percutanée Directive applicable : CE 93/42 EEC Conformité à EN 1617 et EN 1618 Classe IIa

25 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 25 CHOIX DU DRAIN Drain Pleural Drain de Monaldi ou Nélaton Charrière (CH) 14 à 36 Drain Intercostal PVC ou Silicone (droits ou courbes) Charrière 10 à36 Drain de Monod Charrière 25 à36 Drain de Joly avec trocart incorporé Charrière 10 à32

26 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 26 LES DRAINS DISPONIBLES Les différents fabricants de drains intercostaux et trocart disponibles sur le marché : Portex / Smiths Argyle / Covidien Pleurevac / Teleflex Vygon Péters

27 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 27 LES CRITÈRES DE CHOIX Les drains peuvent être évalués selon les critères suivants : Type d emballage / facilité d ouverture Préhension et manipulation du drain Progression du drain dans la cavité pleurale Résistance à la plicature Connexion Arrondi et finition des œils de drainage Finition et arrondi de l extrémité distale Efficacité du drainage

Le Drainage Pleural. Drainage thoracique. Biltereyst M., Ruiz Patino M., Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme. Rappel anatomique INDICATIONS

Le Drainage Pleural. Drainage thoracique. Biltereyst M., Ruiz Patino M., Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme. Rappel anatomique INDICATIONS Le Drainage Pleural Biltereyst M., Ruiz Patino M., Sokolow Y., Rondelet B., Cappello. M. Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme Drainage thoracique Introduction et rappel anatomique Indications

Plus en détail

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 DRAINAGE THORACIQUE Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 Anatomie du pneumothorax Plèvre viscérale: accolée aux poumons Plèvre pariétale tapisse l intérieur de la cage thoracique et le diaphragme cavité

Plus en détail

Exsufflation et drainage thoracique

Exsufflation et drainage thoracique Exsufflation et drainage thoracique Où, quand, comment? Dr Alain Meyer Service de réanimation chirurgicale Hôpital de Hautepierre A comprendre Le pneumothorax simple seul ne tue pas Le pneumothorax suffocant

Plus en détail

Drainage thoracique. Stéphanie ABRAS - IDE Dr Antoine ROCH. Réanimation Médicale Hôpitaux Sud - Marseille

Drainage thoracique. Stéphanie ABRAS - IDE Dr Antoine ROCH. Réanimation Médicale Hôpitaux Sud - Marseille Drainage thoracique Stéphanie ABRAS - IDE Dr Antoine ROCH Réanimation Médicale Hôpitaux Sud - Marseille Plan Rappels anatomiques Indications et leur diagnostic Types de drainages Réalisation Surveillance

Plus en détail

Le drainage thoracique Janvier 2007

Le drainage thoracique Janvier 2007 LE DRAINAGE THORACIQUE I- BUT ET PRINCIPE Le drain pleural est utilisé pour évacuer de l espace pleural, tout épanchement qu il soit gazeux ou liquidien. Le but du drainage pleural est de rétablir une

Plus en détail

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique E. DELANDE, O.HANAFIA ET A.MOYON INTERNES EN PHARMACIE HOSPITALIÈRE ANNÉE 2014-2015 Sommaire Généralités du drainage thoracique Les drains thoraciques

Plus en détail

LE DRAINAGE THORACIQUE JOURNÉES NATIONALES EURO-PHARMAT BORDEAUX

LE DRAINAGE THORACIQUE JOURNÉES NATIONALES EURO-PHARMAT BORDEAUX LE DRAINAGE THORACIQUE JOURNÉES NATIONALES EURO-PHARMAT BORDEAUX 2016 1 RAPPEL Le poumon est entouré de 2 feuillets : la plèvre pariétale rattachant le poumon à la paroi et la plèvre viscérale entourant

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES. Dr GONTHIER

PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES. Dr GONTHIER PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES Dr GONTHIER LE PNEUMOTHORAX Classification en fonction des principales étiologies Pneumothorax spontanés Pneumothorax traumatiques Pneumothorax

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE

PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE Document réalisé par : Martine St-Amand, infirmière Céline Bolduc, inhalothérapeute Francine Paquin, conseillère en chirurgie France Faucher, infirmière Kathleen

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

Évaluation des dispositifs médicaux de la prise en charge des épanchements pleuraux Philippe-Henri Secrétan, Anne-Claire Lagrave, Agnès Guibert

Évaluation des dispositifs médicaux de la prise en charge des épanchements pleuraux Philippe-Henri Secrétan, Anne-Claire Lagrave, Agnès Guibert Évaluation des dispositifs médicaux de la prise en charge des épanchements pleuraux Philippe-Henri Secrétan, Anne-Claire Lagrave, Agnès Guibert Centre Hospitalier Intercommunal Poissy-Saint Germain Introduction

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

3M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique. L innovation dans les sutures cutanées. 3Santé. L innovation en action

3M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique. L innovation dans les sutures cutanées. 3Santé. L innovation en action M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique L innovation dans les sutures cutanées L innovation en action Santé M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique Une suture à effectuer? M Precise Prête à l

Plus en détail

ICM-01-01-2012-09. Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015

ICM-01-01-2012-09. Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015 ICM-01-01-2012-09 Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015 ICM-01-01-2012-08 Utilité Indications Épanchements Pneumothorax Surveillance infirmière ICM-01-01-2012-09

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Pose d une PICC Line: technique et intérêts

Pose d une PICC Line: technique et intérêts Journée Scientifique CCLIN-Est/ARLIN Pose d une PICC Line: technique et intérêts Romaric LOFFROY Département de Radiologie Diagnostique et Thérapeutique CHU Bocage Central Dijon Introduction PICC : - Peripheral

Plus en détail

Drainage des sutures digestives

Drainage des sutures digestives Drainage des sutures digestives Pourquoi? Comment? Le risque: la fistule! Conséquences: abcès, péritonite, sepsis, décès En cas de réintervention: pas de sutures stomies - Sutures et anastomoses: cicatrisation

Plus en détail

LE DRAINAGE CHIRURGICAL ASPIRATIF

LE DRAINAGE CHIRURGICAL ASPIRATIF LE DRAINAGE CHIRURGICAL ASPIRATIF Drains de Redon Drains cannelés Historique C est en 1950 que Redon et Jost ont mis au point le premier système de drainage sous vide. Henri Redon, ancien élève du Lycée

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Atelier Europharmat «LES SONDES DE FOLEY»

Atelier Europharmat «LES SONDES DE FOLEY» Atelier Europharmat «LES SONDES DE FOLEY» Teleflex Medical Igau-Edon Frédérique Gonsot Michel Sommaire Rappels anatomiques Définition - Indications du sondage Les sondes de Foleys : La structure d une

Plus en détail

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique»

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» Anne-Marie Béduchaud Responsable Hygiène gestion du risque Polyclinique de Poitiers/Clinique Saint Charles/HAD 18032015 Qu est ce

Plus en détail

Gilbert DRAGAR et Michèle PAGET. Journée thématique «la trachéotomie en 2010»

Gilbert DRAGAR et Michèle PAGET. Journée thématique «la trachéotomie en 2010» L ASPIRATION ENDOTRACHEALE MATERIEL METHODES HYGIENE Gilbert DRAGAR et Michèle PAGET Définition de l aspiration Différents types de sondes Différents types d appareils Installation du patient Méthodologie

Plus en détail

RVTM3 ASPIRATION REGULATEURS DE VIDE. Version française 07/2011. Photographies : Fréderic Marigaux Imprimeur : Darmon

RVTM3 ASPIRATION REGULATEURS DE VIDE. Version française 07/2011. Photographies : Fréderic Marigaux Imprimeur : Darmon Version française 07/2011 09/2011 Coordination : Serge Itzkowitch Création : Photographies : Fréderic Marigaux Imprimeur : Darmon RVTM3 ASPIRATION rvtm3_8pages_31_08.indd 2 05/09/11 16:19 RVTM3 Le régulateur

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

Thoracocentèse et drainage pleural chez les bovins

Thoracocentèse et drainage pleural chez les bovins Se former / COURS / CHIRURGIE THORACIQUE Thoracocentèse et drainage pleural chez les bovins La thoracocentèse est un acte facile à mettre en œuvre pour confirmer la présence d un épanchement pleural ou

Plus en détail

L LE DRAINAGE THORACIQUE

L LE DRAINAGE THORACIQUE Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique - 1 - L LE DRAINAGE THORACIQUE DEFINITION Mise en place dans la cavité pleurale d'un drain permettant l évacuation d épanchements gazeux et/ou

Plus en détail

MATéRIEL MéDICO-CHIRURGICAL FABRICATION PERSONNALISéE

MATéRIEL MéDICO-CHIRURGICAL FABRICATION PERSONNALISéE Administration - Production Rue des Frères Lumière - BP 385-38217 Vienne - FRANCE Tél. : +33 (0)4 74 85 70 39 - Fax : +33 (0)4 74 85 16 23 contact@soframedical.fr CARDIOMED : 96 rue Porta - 81000 Albi

Plus en détail

SONDES DE SPÉCIALITÉS

SONDES DE SPÉCIALITÉS SONDES DE SPÉCIALITÉS SONDES DE SPECIALITES 2 SONDES MICROLARYNGEES Utilisation, service rendu: Anesthésie ORL (pour les chirurgies du larynx) : encombrement minimal pour ne pas gêner le chirurgien Spécificités

Plus en détail

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS RAPPELS L urine est sécrétée en permanence par les reins et s écoule par les uretères dans la vessie où elle est stockée. Lorsqu elle contient entre 250 ml et 300 ml, la vessie se vide complètement au

Plus en détail

La biopsie du sein. Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD

La biopsie du sein. Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD La biopsie du sein Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD Le Sein Muscle pectoral Ganglion axillaire Mamelon Ligaments Tissue glandulaire Les indications de la biopsie Les lésions visibles sous

Plus en détail

Flexima : programme 1 pièce

Flexima : programme 1 pièce Flexima : programme 1 pièce Nouvelle génération Privilégier l hygiène - Faciliter l apprentissage - Simplifier le soin Flexima évolue en souplesse Innovation B. Braun Le protecteur SkinTech fait la différence

Plus en détail

LE COMPTE RENDU OPÉRATOIRE EN COELIOCHIRURGIE. Séminaire Gynerisq : Prévention des risques opératoires en chirurgie gynécologique

LE COMPTE RENDU OPÉRATOIRE EN COELIOCHIRURGIE. Séminaire Gynerisq : Prévention des risques opératoires en chirurgie gynécologique LE COMPTE RENDU OPÉRATOIRE EN COELIOCHIRURGIE Séminaire Gynerisq : Prévention des risques opératoires en chirurgie gynécologique CRO EN COELIOCHIRURGIE : PRINCIPES Chirurgie technologiquement dépendante

Plus en détail

Rencontres avec l expert à propos du PICC*

Rencontres avec l expert à propos du PICC* Congrès SF2H 2012 Rencontres avec l expert à propos du PICC* * cathéter veineux central à abord périphérique Sébastien BOMMART, CHU MONTPELLIER Pascale CHAIZE, CHU MONTPELLIER Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Dans son point d information du 28 septembre 2010, l Afssaps a recommandé que les femmes porteuses d implants mammaires PIP concernés par

Plus en détail

Ecole d IADE jeudi 27 octobre 2011 Guylaine DEPRUGNEY

Ecole d IADE jeudi 27 octobre 2011 Guylaine DEPRUGNEY Ecole d IADE jeudi 27 octobre 2011 Guylaine DEPRUGNEY } Définition } Indications } Contre-indications } Avantages de la trachéotomie } Inconvénients de la trachéotomie } Les différentes techniques de trachéotomie

Plus en détail

Le drainage de la plèvre d un patient ventilé

Le drainage de la plèvre d un patient ventilé DESC Réanimation médicale Mardi 2 octobre 2013 Le drainage de la plèvre d un patient ventilé Indications, techniques et complications Etudiant : NGO Thuy Vi Hélène Tuteur : Pr du CHEYRON Introduction Rappels

Plus en détail

M.CAILLET COPACAMU.25 MARS 2011.CHU LA TIMONE.MARSEILLE M.CAILLET/SAMU 83 1

M.CAILLET COPACAMU.25 MARS 2011.CHU LA TIMONE.MARSEILLE M.CAILLET/SAMU 83 1 M.CAILLET COPACAMU.25 MARS 2011.CHU LA TIMONE.MARSEILLE 1 Indications Matériels Le transport Problèmes spécieiques 2 DEFINITION: Introduction d'un drain dans l'espace pleural pour évacuer tout épanchement

Plus en détail

Drainer un pneumothorax make it easy

Drainer un pneumothorax make it easy Drainer un pneumothorax make it easy Charles-Hugo Marquette Service de Pneumologie, Oncologie Thoracique et Soins Intensifs Respiratoires Hôpital Pasteur - Centre Hospitalier Universitaire de Nice 30 avenue

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

= Peripheral Inserted Central Cathéter. Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO

= Peripheral Inserted Central Cathéter. Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO Le PICC Line = Peripheral Inserted Central Cathéter Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO PLAN INTRODUCTION Définition Historique PRINCIPES DE BASE Indications Contre-indications Technique Entretien

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous.

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Technique chirurgicale Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Table des matières Indications et contre-indications 3 Implants 4 Instruments 4 Planification

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Le glaucome est défini comme une augmentation de pression dans l œil (appelée pression intraoculaire ou PIO) qui cause une dégénérescence du nerf optique

Plus en détail

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE.

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. Vous allez être opéré(e) prochainement d'une hernie inguinale (au-dessus du ligament inguinal, ligament qui se trouve entre l'épine antérieure du bassin et le pubis)

Plus en détail

TECHNIQUES D EXPLORATION THORACO-PULMONAIRES

TECHNIQUES D EXPLORATION THORACO-PULMONAIRES TECHNIQUES D EXPLORATION THORACO-PULMONAIRES Pr Yves CASTIER Service de Chirurgie VASCULAIRE, THORACIQUE et TRANSPLATATION PULMONAIRE ANATOMIE (1) 2 POUMONS 5 Lobes : 3 droits, 2 gauches Scissures, orientation

Plus en détail

Le drainage. Da Costa Giboutet Jean-Baptiste Gibert Vincent Hansali Kaoutar Jimmy Jordan Marcille Mariane Trihan Marjory, 04/02/2014

Le drainage. Da Costa Giboutet Jean-Baptiste Gibert Vincent Hansali Kaoutar Jimmy Jordan Marcille Mariane Trihan Marjory, 04/02/2014 Le drainage Da Costa Giboutet Jean-Baptiste Gibert Vincent Hansali Kaoutar Jimmy Jordan Marcille Mariane Trihan Marjory, Définitions du drainage pleural Objectifs Indications Contre indications Matériels

Plus en détail

BIA SENSATION PLUS BIA à fibre-optique hautement efficace

BIA SENSATION PLUS BIA à fibre-optique hautement efficace BIA SENSATION PLUS BIA à fibre-optique hautement efficace Un BIA à fibre-optique hautement efficace SENSATION PLUS est une innovation dans le domaine de l assistance hémodynamique. Il offre tous les avantages

Plus en détail

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Vous allez (Votre enfant va) être opéré(e) prochainement d'une appendicectomie par laparoscopie. Ce document est destiné à vous expliquer : ce que représente cette maladie;

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties :

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties : Titre : APPAREIL PLEUR-ÉVAC Modèle : Teleflex Ref. A-6000-08 Utilisation : Lors de l installation d un drain thoracique Préparé par : Comité de techniques Approuvé par : Direction de la qualité, des pratiques

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP)

Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP) Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP) «Dr Claude Benedetto» Votre médecin vous propose de vous mettre en place un accès veineux

Plus en détail

Un avantage décisif pour la résection des polypes et des myomes. Système

Un avantage décisif pour la résection des polypes et des myomes. Système Un avantage décisif pour la résection des polypes et des myomes Système Nouvelle norme en résection hystéroscopique Truclear apporte une précision, une clarté et une efficacité sans précédents pour réséquer

Plus en détail

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Document d information sur la technique de la liposuccion douce La liposuccion douce est une technique mise au point par le Chirurgien Hubert

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

Utilisation d'une chambre implantable

Utilisation d'une chambre implantable Utilisation d'une chambre implantable Prévention des infections associées aux soins Référence BM : Ref. Service : Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de page : 11 1. OBJET Eviter

Plus en détail

ANALGÉSIE PLEURALE CHEZ L ENFANT À PROPOS DE 10 CAS DJEBARA.L, FERD.K, BENLARIBI.M-H, GRAINAT.N

ANALGÉSIE PLEURALE CHEZ L ENFANT À PROPOS DE 10 CAS DJEBARA.L, FERD.K, BENLARIBI.M-H, GRAINAT.N ANALGÉSIE PLEURALE CHEZ L ENFANT À PROPOS DE 10 CAS DJEBARA.L, FERD.K, BENLARIBI.M-H, GRAINAT.N Réanimation Chirurgicale -CHU BATNA INTRODUCTION I La douleur thoracique engendrée par le traumatisme ou

Plus en détail

BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE

BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE Le prélèvement de moelle osseuse? La moelle osseuse, tissu hématopoïétique situé dans la cavité centrale des os, peut être prélevée de deux façons : -par ponction sternale -par

Plus en détail

ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE

ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE DÉFINITION L aspiration des sécrétions trachéales consiste à aspirer les sécrétions à l aide d un cathéter dans la canule trachéale. BUTS Dégager les voies

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - K SOINS DES OREILLES K. 1. LE NETTOYAGE Action de nettoyer le pavillon de l oreille et le conduit auditif externe. BUTS - Maintenir l hygiène

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE Dr Paule Kuntz LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU BUSTE Réduction ou augmentation mammaire et correction de la ptose (seins tombants) Les

Plus en détail

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN UNITÉ CLIMATISÉE HORIZONTALE EHW 518, 725, 830, 1036, 1042, 1250, 1657, 2069, 2476, 3097, 35110 SOMMAIRE Consignes de Sécurité... 3 Réception de l

Plus en détail

PRENDRE SOIN DE VOTRE TRACHÉOSTOME

PRENDRE SOIN DE VOTRE TRACHÉOSTOME INFOS PATIENTS Pathologies cervico-faciales PRENDRE SOIN DE VOTRE TRACHÉOSTOME Comment utiliser, changer et nettoyer votre appareillage Introduction Au cours de votre hospitalisation, vers le cinquième

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

CANULES DE TRACHÉOTOMIE ET ACCESSOIRES

CANULES DE TRACHÉOTOMIE ET ACCESSOIRES CANULES DE TRACHÉOTOMIE ET ACCESSOIRES CANULES DE TRACHEOTOMIE Dispositif tubulaire court introduit dans la trachée par voie percutanée pour pallier une défaillance des voies aériennes supérieures Visée

Plus en détail

F. LAVRAND CHIRURGIE INFANTILE HOPITAL DES ENFANTS CHU BORDEAUX

F. LAVRAND CHIRURGIE INFANTILE HOPITAL DES ENFANTS CHU BORDEAUX F. LAVRAND CHIRURGIE INFANTILE HOPITAL DES ENFANTS CHU BORDEAUX Excès s de croissance des cotes et des cartilages causant soit une dépression d (PECTUS EXCAVATUM) soit une protrusion (PECTUS CARINATUM)

Plus en détail

DRAINAGE DU LCR 14,15 et 16 octobre 2008 Christèle NARDO (Integra) / Alain MASELLI (Codman) 1

DRAINAGE DU LCR 14,15 et 16 octobre 2008 Christèle NARDO (Integra) / Alain MASELLI (Codman) 1 DRAINAGE DU LCR 14,15 et 16 octobre 2008 Christèle NARDO (Integra) / Alain MASELLI (Codman) 1 14,15 et 16 octobre 2008 Christèle NARDO (Integra) / Alain MASELLI (Codman) 2 ANATOMIE Sinus Plexus choroide

Plus en détail

GAMME TRACHÉOTOMIE RÜSCH. Le choix optimal pour chaque application

GAMME TRACHÉOTOMIE RÜSCH. Le choix optimal pour chaque application GAMME TRACHÉOTOMIE RÜSCH Le choix optimal pour chaque application Introduction LA CANULE IDÉALE POUR CHAQUE APPLICATION La gamme particulièrement complète et diversifiée de canules rüsch de Teleflex répond

Plus en détail

Accréditation (gestion des risques) un concept nouveau pour le chirurgien

Accréditation (gestion des risques) un concept nouveau pour le chirurgien Session labellisée AFC / FCVD Gestion des risques associés à la création du pneumopéritoine. Recommandations de la Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive Les pré requis de la sécurité A. Deleuze

Plus en détail

Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005

Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005 Cathéters veineux centraux, comment améliorer la prise en charge? PE Leblanc DAR KB 2005 Pourquoi faut-il un KTC? Capital veineux périphérique pauvre Durée de perfusion longue : réanimation, antibiothérapie,

Plus en détail

Kimberly-Clark* KimVent* Vous aider à protéger vos patients contre les infections des voies respiratoires inférieures

Kimberly-Clark* KimVent* Vous aider à protéger vos patients contre les infections des voies respiratoires inférieures Le Catalogue des Solutions Kimberly-Clark Health Care Solutions pour la gestion des Voies Respiratoires Kimberly-Clark* KimVent* Vous aider à protéger vos patients contre les infections des voies respiratoires

Plus en détail

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR UN ACCÈS VASCULAIRE POUR L HÉMODIALYSE Qu est-ce que c est? Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre médecin vous a informé de la nécessité de recevoir des traitements d hémodialyse pour remplacer

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Vous allez être opéré(e) prochainement de votre maladie de reflux gastro-œsophagien, de votre hernie hiatale par laparoscopie. Ce document est destiné

Plus en détail

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : les soins Ref. Service : Version : 1 1. OBJET Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE Nombre de pages : 5 Cette procédure

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

Radiologie Interventionnelle Information pour les patients

Radiologie Interventionnelle Information pour les patients Radiologie Interventionnelle Information pour les patients Radiologie Interventionnelle: Votre alternative à la chirurgie Au cours des 20 dernières années, la radiologie interventionnelle a beaucoup évolué.

Plus en détail

Hôpital René Huguenin Saint-Cloud. Blocs thoraciques pour la chirurgie du sein. Bertrand Fabre. Marseille 15/10/15

Hôpital René Huguenin Saint-Cloud. Blocs thoraciques pour la chirurgie du sein. Bertrand Fabre. Marseille 15/10/15 Blocs thoraciques pour la chirurgie du sein Bertrand Fabre Marseille 15/10/15 Aucun conflit d intérêt Blocs possibles Péridurale Bloc para vertébral PECS 1 & 2, Bloc thoracique antérieur ou bloc sous-pectoral

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5 Code : 3/DSS UH/044 Page : 1/5 Fonction : Nom : Visa : Infirmiers (Groupe de Travail) : S Constant- M Fage- C Faubert- M Messineo- RM Rosso C Van Klersbilck Rédaction : Vérification : Approbation : IDE

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

PROGRAMME CHIRURGIE THORACIQUE. L opéré thoracique Admission. Zone de dépilation en chirurgie thoracique. L opéré thoracique. Drainage thoracique

PROGRAMME CHIRURGIE THORACIQUE. L opéré thoracique Admission. Zone de dépilation en chirurgie thoracique. L opéré thoracique. Drainage thoracique PROGRAMME CHIRURGIE THORACIQUE Dr METOIS L opéré thoracique Drainage thoracique Particularités anesthésiques Introduction à la chirurgie thoracique L opéré thoracique Admission Zone de dépilation en chirurgie

Plus en détail

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central.

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central. Page : 1/7 Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central DESTINATAIRES - Cadres de santé - Pharmacie Centrale et Pharmacies d'etablissement - Tous les destinataires des classeurs CLIN - Tous les médecins

Plus en détail

Les systèmes de drainage

Les systèmes de drainage Chirurgie digestive Les systèmes de drainage Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Janvier 2011 Définition et indications C est un système qui, placé dans des cavités naturelles ou opératoires,

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

L analgésie péridurale pour un retour à domicile!

L analgésie péridurale pour un retour à domicile! Vendée L analgésie péridurale pour un retour à domicile! Une expérience partagée Mr AGRES Hugues IADE RD 85925 La Roche sur Yon Journée IRD PL B, 28 janv. 2011- REZE Le patient, La famille, L équipe soignante

Plus en détail

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016 HIA Clermont-Tonnerre Brest Laboratoire de Biologie Médicale Mode opératoire Réalisation d'un myélogramme Code : PRA-MO-PRLTMYELO Version n 04 Date d'application : 07/01/2016 Page : 1 / 7 VERSION COMMENTAIRE

Plus en détail

LES LUNDIS DE LA SANTE

LES LUNDIS DE LA SANTE LES LUNDIS DE LA SANTE BREST, le 11 Avril 2005 Dr Stanislas VALENTIN Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE DU SEIN DANS LE CADRE DU CANCER DU SEIN CANCER DU SEIN (RAPPEL)

Plus en détail

Votre guide du traitement PICO

Votre guide du traitement PICO Votre guide du traitement PICO PICO *smith&nephew Système de traitement par pression négative à usage unique Chère patiente, cher patient, Ce guide vous apporte toutes les informations importantes pendant

Plus en détail

ATELIER D INTUBATION SELECTIVE

ATELIER D INTUBATION SELECTIVE ATELIER D INTUBATION SELECTIVE Martine CHEFDOR IADE SAR Hôtel Dieu PARIS 18 novembre 2011 Anatomie de l arbre trachéobronchique Indispensable à connaitre pour comprendre l intubation sélective Anatomie

Plus en détail

Le sondage vésical : 1. Fondements théoriques

Le sondage vésical : 1. Fondements théoriques Le sondage vésical : 1. Fondements théoriques 1.1. Base légale Au Grand-Duché de Luxembourg, l infirmier/ière à le droit de réaliser le sondage vésical sur prescription médicale en dehors de la présence

Plus en détail

Entretien du cathéter sus-pubien à domicile

Entretien du cathéter sus-pubien à domicile Entretien du cathéter sus-pubien à domicile [this pamphlet is a translation of the original English version into French] / Care of the Suprapubic Catheter at Home [title of the original English version

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel. GPS intra-osseux

Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel. GPS intra-osseux Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel Le système d imagerie pour implants en temps réel (IRIS-100) utilise l imagerie

Plus en détail

Traumatismes thoraciques. Dr Guillaume AUCHERES Praticien Hospitalier Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans

Traumatismes thoraciques. Dr Guillaume AUCHERES Praticien Hospitalier Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans Traumatismes thoraciques Dr Guillaume AUCHERES Praticien Hospitalier Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans Plan 1. Rappels anatomiques 2. Épidémiologie 3. Mécanismes 4. Description des lésions

Plus en détail